SlideShare une entreprise Scribd logo
Université Mohammed Premier
Faculté des sciences
Oujda
Rapport de Projet de Fin d’Etudes
Sujet
Plateforme d’apprentissage assisté par
ordinateur pour les non-voyants
Réalisé par :
Oumaima BOUDCHICH
Driss ES-SAKHY
Encadré par :
Oumaima ZINE
Jury :
Abdelouafi Meziane
Azzedine Mazroui
Année Universitaire 2018/2019
Remerciements
La réalisation de ce projet a été possible grâce au concours de plusieurs
personnes à qui nous voudrons témoigner toutes nos gratitudes.
Nous adressons tout d’abord toute notre reconnaissance à notre encadrante
de projet de fin d’études, Mme Oumaima ZINE. Nous la remercions vivement
de nous avoir encadré, orienté, aidé et conseillé.
Ensuite, nous adressons nos sincères remerciements à tous les professeurs,
intervenants et toutes les personnes qui par leurs paroles, leurs écrits, leurs
conseils et leurs critiques ont guidé nos réflexions et ont accepté de nous ren-
contrer et de répondre à nos questions durant nos recherches.
Nous voudrons aussi exprimer notre reconnaissance envers les amis et col-
lègues qui nous ont apporté leur soutien moral et intellectuel tout au long de
notre démarche.
Nos vifs remerciements s’adressent également au directeur de L’Organisa-
tion Alaouite pour la Promotion des Aveugles d’Oujda, nous le remercions
pour sa disponnibilité et son acceuil chaleureux.
À tous ces intervenants, nous présentons nos remerciements, notre respect
et notre gratitude.
1
Résumé
Cette étude entre dans le cadre de la préparation d’un projet de fin
d’études en vue de l’obtention d’une Licence Fondamentale, parcours Mathé-
matiques Informatique au sein de l’Université Mohammed Premier d’Oujda.
C’est ainsi que nous avons eu l’occasion de préparer notre projet de fin d’étude
qui a comme but la réalisation d’une plateforme d’apprentissage pour aider
les enfants non-voyants à l’âge de scolarité, à apprendre à lire, à écrire et à
compter à l’aide des nouvelles technologies de la parole.
Ce document définit le projet et son contexte et décrit les étapes nécèssaires
à sa réalisation.
2
Table des matières
Résumé 1
Introduction génerale 6
1 Contexte théorique 9
1.1 La synthèse vocale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
1.2 La reconnaissance vocale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11
1.3 Etudes des technologies de la parole existantes . . . . . . . . 12
1.4 Solution proposée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14
2 Mise en oeuvre 15
2.1 Conception . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15
2.1.1 Le diagramme de Use Case . . . . . . . . . . . . . . . 15
2.1.2 Le diagramme d’activité . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
2.2 Envirenement de développement logiciel . . . . . . . . . . . . 17
2.3 Environnement de développement matériel . . . . . . . . . . 21
2.4 Les interfaces Hommes-Machine . . . . . . . . . . . . . . . . 22
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
3 Évaluation de la plateforme 29
3.1 Objectifs pédagogiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
3.2 Test comparatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
3.3 Méthodologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31
3.4 Résultat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32
Conclusion générale et perspectives 33
Bibliographie 35
3
Table des figures
1 Tablette braille pour les calculs mathématiques . . . . . . . . 7
2 Tablette braille pour écriture des alphabets . . . . . . . . . . 8
1.1 Système de la synthèse vocale . . . . . . . . . . . . . . . . . 10
1.2 Tableau comparatif des systèmes TTS . . . . . . . . . . . . . 11
1.3 Système de la reconnaissance vocale . . . . . . . . . . . . . . 12
1.4 Kurzweil Education-Plateforme . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
1.5 Le Projet Voltaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13
2.1 Diagramme de Use Case . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16
2.2 Diagramme d’activité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17
2.3 L’élèment Canvas dans le code Html5 . . . . . . . . . . . . . 18
2.4 L’élèment Canvas dans le code JavaScript . . . . . . . . . . . 18
2.5 Le code JS de l’API . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19
2.6 Le code de l’API . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20
2.7 Matériel de base . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21
2.8 Page d’acceuil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
2.9 Page menu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22
2.10 Page vocabulaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
2.11 Page exercice . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
2.12 Page énigmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
2.13 Page dictées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
2.14 Page dictées mots . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
2.15 Page réussi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24
2.16 Page erreur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
2.17 Page épellation du mot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
2.18 Page dictées phrases . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25
2.19 Page exercices énigmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
2.20 Page cours du vocabulaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
2.21 Page menu des mathématiques . . . . . . . . . . . . . . . . . 26
4
Table des figures
2.22 Page exercice des mathématiques . . . . . . . . . . . . . . . . 27
2.23 Page cours mathématiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27
2.24 Page table de multiplication de 1 . . . . . . . . . . . . . . . . 27
2.25 Page problèmes mathématiques . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
2.26 Page exercices calculs simples . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28
3.1 Le centre OAPAM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29
3.2 Élève 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
3.3 Élève 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
3.4 Élève 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30
3.5 Diagramme de comparaison des test . . . . . . . . . . . . . . 31
3.6 Diagramme de comparaison des test . . . . . . . . . . . . . . 32
3.7 Diagramme de la durée d’évaluation . . . . . . . . . . . . . . 32
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants 5
Introduction générale
C
omment faire bénéficier l’enfant non-voyant de son droit à la scolarisa-
tion ? Cette question est d’autant plus importante qu’elle intéresse une
large frange de la société marocaine.
Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il existe 180 millions per-
sonnes présentant une déficience visuelle dont 60 % en Afrique, en Chine et
en Inde[3]. À travers le monde, plus de 32 millions d’enfants avec un handicap
visuel ne vont pas à l’école[4]. Conséquemment,l’accès à l’emploi demeure un
parcours difficile et complexe pour les personnes handicapées et notamment
déficientes visuelles. Actuellement, 50 % des personnes déficientes visuelles
sont au chômage[8].
En outre, les moyens d’accés à l’information pour les personnes non-voyants
restent obsolètes. En effet, suite à une étude menée en 2014 par l’Organisa-
tion des Nations Unies,deux axes de développement technique ont émergé :
celui héritier de l’écriture braille, de l’analogique au numérique et celui fondé
sur le sonore, de la voix humaine au format mp3[5].
Quant au Maroc, selon les statistiques du ministère de la santé, en 2014,
les déficiences visuelles touchent près de 500 000 personnes. S’agissant des
non-voyants, ils sont estimés à 200 000 dont 46,6 % de femmes [6].
A ce chiffre alarmant, s’ajoute le nombre de personnes en déficience visuelle
non scolarisés, 79 % des personnes déficientes visuelles âgées entre 5 et 17
ans ont atteint, au plus, le niveau primaire. Ainsi, aujourd’hui encore, les
non-voyants souffrent de la mauvaise perception de la société, du manque
d’infrastructures adaptées et du manque d’opportunités d’integration profes-
sionnelle. A ce sujet, aucune étude statistique au Maroc n’a été relevée.
D’ordinaire, outre la lecture et l’écriture, l’éducation préscolaire chez l’enfant
lui permet de passer un moment de la journée avec ses paires en jouant ou
en manipulant des objets. Tout cela développe chez lui l’esprit du groupe
et le prépare à s’intégrer progressivement au sein de l’école à court terme
et dans la société à long terme. Cependant, comme les chiffres le montrent,
6
Table des figures
les non-voyants sont rarement recueillis dans les écoles maternelles avec les
voyants. Au contraire, une absence presque totale des enfants aveugles dans
ces écoles est flagrante. Ceci est dû à plusieurs facteurs, entre autres :
— L’absence des éducateurs spécialisés dans l’handicap visuel ;
— L’archaïsme des outils didactiques qui sont toujours en usage pour
l’éducation des handicapés visuel, dont la fameuse méthode braille ;
— L’insuffisance des programmes et méthodes d’enseignement et leur in-
adaptation à la situation des handicapés visuels ;
— L’absence de bibliothèques sonores et des journaux et revues adaptés
aux non-voyants.
Il existe, néanmoins, quatorze établissements au Maroc se situant à tra-
vers le royaume sous l’égide de L’Organisation Alaouite pour la Protection
des Aveugles au Maroc (OAPAM) qui offrent une scolarisation dès l’âge de
6ans. Cependant, ce nombre reste loin de couvrir la moitié du chiffre des
non-voyants au Maroc [7].
D’autre part, l’un des principaux besoins relevés lors de notre visite au centre
d’OAPAM Oujda, concernent le manque de ressources d’apprentissages tech-
nologiques adaptées aux déficients visuels. En effet, jusqu’à présent, la tech-
nique traditionnelle « braille » constitue la principale et l’unique technique
adoptée dans les centres des non-voyants au Maroc, y compris le centre étudié
(OAPAM), ce qui influence l’efficacité de l’apprentissage, selon les enseignants
du centre.
Ci-dessous un exemple de techniques utilisés par les enfants dans le centre
OAPAM.
Figure 1 – Tablette braille pour les calculs mathématiques
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants 7
Table des figures
Figure 2 – Tablette braille pour écriture des alphabets
Dans ce contexte, l’apprentissage contemporain converge vers l’adoption
des nouvelles technologies d’information et de communication qui proposent
un apprentissage interactif et qui met l’apprenant dans un environnement de
motivation et d’autonomie.
Suite à ce constat, ce projet s’intéresse à proposer une plateforme d’appren-
tissage didactique et pédagogique pour aider les enfants non-voyants à l’âge
de scolarité, à acquérir les bases de la lecture de l’écriture et des mathéma-
tiques grâce aux technologies de la parole.
Nous commençons dans ce manuscrit par introduire, dans un premier cha-
pitre, les technologies de la parole en mettant un accent principal sur la syn-
thèse vocale et la reconnaissance vocale. Dans le deuxième chapitre, la modé-
lisation conceptuelle et organisationnelle de notre solution sera détaillée. En
plus d’une étude technique où nous décrivons l’environnement de développe-
ment matériel et logiciel, nous présentons,ainsi les différentes fonctionnalités
de notre plateforme à travers des captures d’écran. Dans le dernier chapitre,
les résultats d’une évaluation de la plateforme seront présentés.
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants 8
Chapitre 1
Contexte théorique
C
es trente dernières années ont été témoin d’une évolution impression-
nante dans le développement du traitement automatique de la parole et
l’amélioration de ses performances.
En effet, les technologies de la parole sont utilisées dans plusieurs domaines
tels que le domaine de l’enseignement et les environnements d’apprentissage.
Dans le même contexe, un large éventail de technologies crée de nouvelles
possibilités de diversifier l’enseignement et de favoriser la participation de
tous les élèves, y compris des élèves ayant une incapacité visuelle.
La technologie peut être incorporée de nombreuses façons en classe afin de
répondre aux divers besoins d’apprentissage. Pour y arriver de manière effi-
cace, il faut choisir les outils technologiques appropriés, dont la synthèse et la
reconnaissance vocale, pour aider les enseignants à offrir de meilleures aides
pédagogiques aux élèves non-voyants ainsi qu’à leur donner plus de choix et
de flexibilité. Ces outils peuvent aussi soutenir directement l’apprentissage
des élèves ayant des capacités très différentes liées à la vision, l’ouïe, l’expres-
sion orale, la motricité, la lecture, l’écriture, la compréhension de la langue
de communication, l’assiduité, l’organisation, la participation et la mémori-
sation.
9
Chapitre 1. Contexte théorique
1.1 La synthèse vocale
Figure 1.1 – Système de la synthèse vocale
La synthèse vocale, ou voix de synthèse (en anglais, Text-To-Speech, TTS),
est une technique informatique de synthèse sonore qui permet de créer de la
parole artificielle à partir de n’importe quel texte. Pour obtenir ce résultat,
elle s’appuie à la fois sur des techniques de traitement linguistique, notam-
ment pour transformer le texte orthographique en une version phonétique
prononçable sans ambiguïté, et sur des techniques de traitement du signal
pour transformer cette version phonétique en son numérisé écoutable sur un
haut parleur. Il s’agit d’une technologie permettant de construire des inter-
faces vocales. En effet, Stephen Hawking était l’une des personnes les plus
connues utilisant ce genre de technique pour communiquer.
Parmi les applications de la synthèse vocale, nous pouvont citer la vocalisa-
tion d’écrans informatiques pour les personnes aveugles ou fortement mal-
voyantes ou ce qu’on appelle lecteur d’écran. Dans le domaine d’enseigne-
ment, les élèves non-voyants qui trouvent de la difficulté à lire un texte, un
logiciel de synthèse vocale peut être utilisé pour renforcer la lecture d’un
texte numérique, ils peuvent se faire lire le texte à voix haute aussi souvent
qu’ils le souhaitent et se servir de cette rétroaction orale pour réviser leur
texte écrit.
La fonctionnalité de synthèse vocale est accessible sur les systèmes d’exploi-
tation de Windows et de Mac. C’est un point de départ simple et pratique
pour essayer une version élémentaire de la synthèse vocale.
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants10
Chapitre 1. Contexte théorique
Figure 1.2 – Tableau comparatif des systèmes TTS
1.2 La reconnaissance vocale
La reconnaissance automatique de la parole est une technique informa-
tique qui permet d’analyser la voix humaine captée au moyen d’un micro-
phone pour la transcrire sous la forme d’un texte exploitable par une machine.
Le VIP100, premier à être commercialisé par Threshold Technology Inc. en
1972, qui était capable de reconnaître une centaine de mots isolés.
A l’époque actuelle, la reconnaissance de la parole fait maintenant partie de
la vie quotidienne, on s’en sert tous au quotidien, souvent sans s’en rendre
compte. Parmi ses applications, on trouve notamment La dictée vocale, com-
mercialisée dès les années 80, est sans aucun doute l’application la plus popu-
laire de la reconnaissance automatique de la parole. Cette dernière est utilisée
notamment dans le domaine de l’enseignement assisté par ordinateur qui per-
met d’acquérir une maîtrise du vocabulaire et de la syntaxe, dans la mesure
de faciliter la répétition des exercices tout en offrant un aspect ludique.
Par ailleurs, comme pour le contrôle de l’environnement, les technologies
vocales peuvent apporter une certaine autonomie aux personnes déficientes
visuelles et leur permettre de bénéficier d’une meilleure insertion dans leur
parcours scolaire.
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants11
Chapitre 1. Contexte théorique
Figure 1.3 – Système de la reconnaissance vocale
1.3 Etudes des technologies de la parole existantes
Au Maroc, les personnes atteintes de déficience visuelle ne bénéficient pas
des progrès réalisés par les technologies de l’information et de la communica-
tion (NTIC), pour pouvoir accéder aux connaissances dont ils ont besoin et
améliorer leurs conditions d’insertion dans l’environnement d’apprentissage.
Nous nous intéressons dans ce travail aux applications des technologies de la
parole au service des non-voyants, il est donc crucial d’étudier les solutions
d’apprentissage les plus utilisées. Parmi ces solutions nous trouvons :
— Kurzweil Education :
est une société américaine qui fournit des technologies éducatives à tra-
vers des solutions d’alphabétisation et des outils aux personnes ayant
des difficultés et des difficultés d’apprentissage et aux personnes aveugles
ou ayant une vision partielle .
Cette société fournit à ses clients deux logiciels principaux : Kurzweil
1000 et Kurzweil 3000 . Kurzweil 1000 est un logiciel qui permet à un
utilisateur malvoyant d’avoir accès à des documents imprimés, numé-
risés ou numérisés sur le Web, grâce à ses fonctions de reconnaissance
optique de caractères et de synthèse vocale.
Cependant, ces logiciels offrent des fonctionnalités limités qui néces-
sitent un effort en ce qui concerne la qualité de la voix, De plus, sa
version premium est excessivement cher[1].
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants12
Chapitre 1. Contexte théorique
Figure 1.4 – Kurzweil Education-Plateforme
— Le Projet Voltaire :
Figure 1.5 – Le Projet Voltaire
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants13
Chapitre 1. Contexte théorique
Plus de 5 millions d’utilisateurs de tous âges, 3 000 établissements d’en-
seignement et plus de 1 000 entreprises partenaires, le Projet Voltaire
est devenu l’outil d’entraînement en orthographe indispensable pour les
particuliers et les professionnels.
Il s’adapte avec précision au niveau et au rythme d’acquisition de cha-
cun afin de garantir un apprentissage ciblé et efficace pour reprendre
les bases de la grammaire ou viser l’excellence dans l’écrits.
Le Projet Voltaire repose sur la technologie unique au monde de l’An-
crage Mémoriel assurant une mémorisation rapide et durable[2].
1.4 Solution proposée
Le projet que nous proposons ici est la réalisation d’une plateforme 100%
gratuite qui sera mise à la disposition des enfants non-voyants au centre
OAPAM. Elle propose de leur offrir une méthode beaucoup mieux développée
que celle qu’ils utilisent récemment et leur permet de mieux surmonter les
difficultés liées à leur handicap, à travers l’accès facilité au savoir dont ils ont
besoin et aussi promouvoir et développer les nouvelles technologies au Maroc
auprès des personnes à besoins spécifiques.
La plateforme à mettre en place permet à l’apprenant d’accèder à des cours
de français et mathématiques en version vocale, de s’auto-évaluer grâce à des
exercices d’iversifiés en mathématiques et en français et d’avoir un feedback
oral, tout en employant les deux technologies de synthèse et de reconnaissance
vocale.
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants14
Chapitre 2
Mise en oeuvre
N
ous abordons dans ce chapitre le volet le plus important dans ce rapport,
qui a pour objectif d’exposer la phase de réalisation qui est considérée
comme étant la concrétisation finale de toute la méthode de conception.
Nous menons tout d’abord une analyse conceptuelle du projet. Nous présen-
tons par la suite notre choix de l’environnement de travail, où nous décrivons
l’environnement matériel et logiciel utilisés dans le développement de notre
application. Nous présentons enfin les interfaces réalisées pour illustrer le
fonctionnement des activités de la plateforme.
2.1 Conception
Dans cette partie, nous présentons les démarches de développement et de
conception de notre solution.Nous avons opté pour le langage UML (Unified
Modeling Language), un langage formel et normalisé en termes de modélisa-
tion objet, comme une approche de conception.
2.1.1 Le diagramme de Use Case
Le diagramme de Use Case permet d’identifier les possibilités d’interaction
entre le système et les acteurs (intervenants extérieurs au système), c’est-à-
dire toutes les fonctionnalités que doit fournir le système. Il permet aussi de
délimiter le système.
15
Chapitre 2. Mise en oeuvre
Figure 2.1 – Diagramme de Use Case
2.1.2 Le diagramme d’activité
Le diagramme d’activité permet de mettre l’accent sur les traitements. Il
est donc particulièrement adapté à la modélisation du cheminement de flots
de contrôle et de flots de données. Il permet ainsi de représenter graphique-
ment le comportement d’une méthode ou le déroulement d’un cas d’utilisa-
tion.
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants16
Chapitre 2. Mise en oeuvre
Figure 2.2 – Diagramme d’activité
2.2 Envirenement de développement logiciel
— HT ML5(canvas)
L’élément <canvas> ajouté en HTML5, est un nouvel élément qui peut
être utilisé pour dessiner des graphismes via des scripts JavaScript. Par
exemple, Il peut ainsi être utilisé pour dessiner des graphes, faire des
compositions de photos, des animations, ou même faire du traitement
ou de l’affichage de vidéos en temps réel.
Ci-dessous un exemple d’utilisation de l’élement Canvas dans code
HTML et JavaScript.
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants17
Chapitre 2. Mise en oeuvre
Figure 2.3 – L’élèment Canvas dans le code Html5
Figure 2.4 – L’élèment Canvas dans le code JavaScript
— JavaScript
Le JavaScript est un langage informatique utilisé dans le développement
des pages web. Ce langage a la particularité de s’activer sur le poste
client, Autrement dit,c’est votre ordinateur qui va recevoir le code et
qui devra l’exécuter. C’est en opposition à d’autres langages qui sont
activé côté serveur. L’exécution du code est effectué par votre naviga-
teur internet tel que Firefox ou Internet Explorer.
— Bootstrap
Bootstrap est une collection d’outils utiles à la création du design de
sites et d’applications web. C’est un ensemble qui contient des codes
HTML et CSS, des formulaires, boutons, outils de navigation et autres
éléments interactifs, ainsi que des extensions JavaScript en option.
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants18
Chapitre 2. Mise en oeuvre
— AP I : ResponsiveV oice
Dans le cadre de notre projet, nous avons opté pour l’API Respon-
siveVoice de la synthèse vocale. Cette API offre un moyen simple pour
ajouter des fonctionnalités et activer la voix sur notre plateforme avec
une seule ligne de code :
Figure 2.5 – Le code JS de l’API
Le kit de développement de logiciel de synthèse vocale (SDK) propose
une série d’exemples de code permettant d’implémenter rapidement les
fonctionnalités vocales.
— AP I : GoogleW ebSpeech − to − T ext
Grâce à Google Web Speech-to-Text, on a pu convertir du son en texte
aui est basé sur des modèles de réseaux de neurones performants dans
une API facile à utiliser. Celle-ci reconnaît 120 langues et variantes
pour s’adapter à la base mondiale d’utilisateurs .
L’outil permet d’activer la commande vocale, transcrire des contenus
audio provenant de centres d’appels et bien plus. Il s’appuie également
sur la technologie de machine learning de Google pour traiter des flux
en temps réel et des fichiers audio préenregistrés.
Ci-après un extrait du code qui permet l’interogation de l’API :
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants19
Chapitre 2. Mise en oeuvre
Figure 2.6 – Le code de l’API
— XAMP P :
est un ensemble de logiciels permettant de mettre en place facilement
un serveur Web local, un serveur FTP et un serveur de messagerie
électronique. Il s’agit d’une distribution de logiciels libres (X (cross)
Apache MariaDB Perl PHP) ;
— P hpStorm :
est un éditeur pour PHP, HTML, CSS et JavaScript, édité par Jet-
Brains. Il est payant, sauf dans certains cas comme pour les étudiants
ou les projets open source. Il permet d’éditer du code PHP. Il possède :
Une coloration syntaxique ; Affichage des erreurs à la volée ;
— AdobeP hotoshop :
Photoshop est un logiciel de retouche, de traitement et de dessin assisté
par ordinateur, lancé en 1990 sur MacOS puis en 1992 sur Windows.
Édité par Adobe, il est principalement utilisé pour le traitement des
photographies numériques, mais sert également à la création ex nihilo
d’images ;
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants20
Chapitre 2. Mise en oeuvre
— W atson :
Watson est un programme informatique d’intelligence artificielle conçu
par IBM dans le but de répondre à des questions formulées en langage
naturel. Il s’intègre dans un programme de développement plus vaste, le
DeepQA research project. Le nom « Watson » fait référence à ThomasJ.
— ArgoUML :
ArgoUML est un logiciel libre de création de diagrammes UML. Pro-
grammé en Java, il est édité sous licence EPL 1.0. Il est multilingue,
supporte la génération de code et l’ingénierie inverse. Il supporte1 sept
types de diagrammes : cas d’utilisation, classes, séquence, état, colla-
boration, activité et déploiement. La génération de code à partir de
diagrammes de classes est supportée dans les langages suivants : Java,
C++, PHP, C et SQL.
2.3 Environnement de développement matériel
Pour la réalisation de notre application, nous avons eu recours à plusieurs
moyens matériels :
Premièrement nous nous sommes servis de deux ordinateurs portables ayant
les caractéristiques suivantes :
Figure 2.7 – Matériel de base
Nous nous sommes aussi servis d’un casque supra-auriculaire sans fil et des
écouteurs Apple EarPods avec mini-jack 3,5 mm Blanc.
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants21
Chapitre 2. Mise en oeuvre
2.4 Les interfaces Hommes-Machine
Après les phases d’étude de l’existant, la conception et la réalisation, nous
avons développé les interfaces de notre application.Voici la présentation gra-
phique de notre projet.
La figure 2.8 ci-dessous représente la page d’accueil de notre plateforme d’apprentissage. Pour
passer d’un champ à un autre, l’élève doit appuyer sur les touches que nous le proposons.
Figure 2.8 – Page d’acceuil
La figure 2.9 ci-dessous représente la liste des matières disponibles sur la plateforme.
Figure 2.9 – Page menu
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants22
Chapitre 2. Mise en oeuvre
La figure 2.10 ci-dessous représente les deux choix qu’on peut avoir dans le menu de la matière
Vocabulaire.
Figure 2.10 – Page vocabulaire
La figure 2.11 ci-dessous représente la partie exercice du vocabulaire via laquelle les élèves peuvent
faires des exercices de dictées ou faire des énigmes.
Figure 2.11 – Page exercice
La figure 2.12 ci-dessous représente les énigmes que les élèves doivent résoudre en version vocale.
Figure 2.12 – Page énigmes
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants23
Chapitre 2. Mise en oeuvre
La figure 2.13 ci-dessous représente les exercices du dictées phrases et du dictées mots.
Figure 2.13 – Page dictées
La figure 2.14 ci-dessous représente les exercices du dictées mots.
Figure 2.14 – Page dictées mots
Si l’élève répond correct, la page dans la figure 2.15 ci-dessous apparaît.
Figure 2.15 – Page réussi
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants24
Chapitre 2. Mise en oeuvre
Si l’élève commet une erreur, la page dans la figure 2.16 ci-dessous apparaît.
Figure 2.16 – Page erreur
Si l’élève commet une erreur pour la deuxième fois lors de l’écriture du mot, la page dans la
figure 2.17 ci-dessous apparaît pour l’épeler.
Figure 2.17 – Page épellation du mot
La figure 2.18 ci-dessous représente les exercices du dictées phrases.
Figure 2.18 – Page dictées phrases
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants25
Chapitre 2. Mise en oeuvre
La figure 2.19 ci-dessous représente les exercices énigmes de la partie vocabulaire.
Figure 2.19 – Page exercices énigmes
La figure 2.20 ci-dessous représente la partie cours du vocabulaire.
Figure 2.20 – Page cours du vocabulaire
La figure 2.21 ci-dessous représente les deux choix qu’on peut avoir dans le menu de la matière
Mathématiques.
Figure 2.21 – Page menu des mathématiques
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants26
Chapitre 2. Mise en oeuvre
La figure 2.22 ci-dessous représente la partie exercice des mathématiques via laquelle les élèves
peuvent faire des exercices de calculs simples ou résoudre des problèmes mathématiques.
Figure 2.22 – Page exercice des mathématiques
La figure 2.23 ci-dessous représente la partie cours du mathématiques via laquelle l’élève peut
accéder au table de multiplication de 1 de 2 et de 3.
Figure 2.23 – Page cours mathématiques
La figure 2.24 ci-dessous représente la table de multiplication de 1.
Figure 2.24 – Page table de multiplication de 1
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants27
Chapitre 2. Mise en oeuvre
La figure 2.25 ci-dessous représente les problèmes mathématiques que les élèves doivent résoudre
en version vocale.
Figure 2.25 – Page problèmes mathématiques
La figure 2.26 ci-dessous représente l’exercices des calculs simples, si l’élève ne répond pas après
30 secondes nous mettons à sa disposition trois propositions pour l’aider. Le niveau s’augmente
après chaque quatre réponses correcte.
Figure 2.26 – Page exercices calculs simples
Conclusion
Dans ce chapitre, nous avons pu présenter l’environnement et le processus de développement.
Nous avons exposé ainsi, le résultat de développement à l’aide des aperçus écran.
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants28
Chapitre 3
Évaluation de la plateforme
N
ous avons clôturé notre travail réalisé par une évaluation au centre OA-
PAM d’Oujda, le 25 juin 2019 pour mesurer l’efficacité de nos pres-
tations et de continuer à améliorer notre plateforme afin d’offrir aux élèves
non-voyants une expérience d’apprentissage mémorable et performante.
Figure 3.1 – Le centre OAPAM
3.1 Objectifs pédagogiques
Notre objective c’est d’offrir aux élèves non-voyants l’opportunité d’accé-
der à des cours de français et mathématiques grâce aux nouvelles technologies
de la parole et d’intégrer ces dernières dans le système d’apprentissage des
enfants non-voyants.
29
Chapitre 3. Évaluation de la plateforme
3.2 Test comparatif
— Nombre des élèves :
Nous avons travaillé avec trois élèves présentant une déficience visuelle
qui sont en dernière année primaire :
Abdelallah SLIMANE agé de 14 ans.
Figure 3.2 – Élève 1
Walide KHADIR agé de 14 ans.
Figure 3.3 – Élève 2
Soufiane ALAOUI agé de 18 ans.
Figure 3.4 – Élève 3
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants30
Chapitre 3. Évaluation de la plateforme
— Matériel requis :
Nous nous sommes servis d’un clavier braille, d’un ordinateur portable,
des écouteurs et deux tablettes braille, une pour les calculs mathéma-
tiques et l’autre pour l’écriture des alphabets lors de la réalisation de
notre évaluation.
— Période de test :
La première visite a eu lieu le Samedi 22 juin 2019, pour consulter le
centre et demander l’autorisation de l’administration.
La deuxième séance a eu lieu le Mardi 25 juin 2019 et a duré deux heures
et demi pour but d’évaluer notre plateforme avec les trois élèves.
3.3 Méthodologie
Nous avons regoupé les élèves chaqu’un son ordinateur et d’autres ont fait
le test par écrit en leur posant quatre vingt dix questions en mathématiques
et vingt quatre questions en vocabulaire. Nous avons par suite déclonché le
compteur et noté les problèmes observés chez les enfants au moment de l’éva-
luation.
Figure 3.5 – Diagramme de comparaison des test
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants31
Chapitre 3. Évaluation de la plateforme
3.4 Résultat
Figure 3.6 – Diagramme de comparaison des test
Figure 3.7 – Diagramme de la durée d’évaluation
Conclusion
Nous avons adopté quelques problèmes observés par les élèves qui ont
gêner le déroulement de l’évaluation. Ci-après un exemple de ces problèmes :
— La vitesse des questions posées dans les exercices ;
— La difficulté des exercices proposés.
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants32
Conclusion générale et perspectives
N
otre projet intitulé « Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur
pour les non-voyants. » consiste à la conception et la réalisation d’une
plateforme web destinée aux élèves non-voyants.
Contrairement à la majorité des travaux existants sur le marché qui offrent
des fonctionnalités limitées et nécessitent un effort de configuration considé-
rable et qui sont exessivement coûteux, nous avons réalisé une plateforme qui
permet à la fois de gérer des formations, accélérer l’ouverture sur les progrès
technologiques et offrir un guide interactif, détaillé et accessible.
En ce qui concerne la démarche, nous avons en premier lieu effectué une
phase d’étude des différents outils existants. En deuxième lieu, nous avons
procédé à une analyse conceptuelle du projet ainsi qu’aux choix technolo-
giques nécèssaires pour sa réalisation. Enfin, nous l’avons mise en œuvre.
Durant ce projet, nous avons été confrontés à plusieurs problèmes et obs-
tacles au niveau développement. En effet, nous n’avons pu mettre en place
l’environnement de développement facilement, nous avons eu des problèmes
de synchronisation de la synthèse vocale et un problème d’intégration et
d’adaptation des API en plus de leurs gratuité et flexibilité. En outre, nous
avons trouvé un manque des statistiques mises à jours, lors de notre étude
sur les déficients visuels au Maroc.
Toutes les fonctionnalités décrites dans notre rapport ont été développées et
validées. Néanmoins, notre projet pourra être amélioré par l’ajout d’autre
fonctionnalités :
— Integration de la langue Arabe et Anglais dans les cours et exercices ;
— Developper une interface qui permettra aux professeurs de faire un suivi
régulier des résultats des apprenants.
— Une version mobile de cette plateforme sera sans doute plus pour notre
projet.
Il est important à noter que la réalisation de ce projet nous a été béné-
fique sur tous les plans.Sur le plan technique, ce projet nous a été une
33
Chapitre 3. Évaluation de la plateforme
bonne occasion pour découvrir et maitriser l’utilisation des nouvelles techno-
logie de la parole, que se soit synthèse ou reconnaissance vocale, c’était aussi
une occasion d’approfondir nos connaissance dans le domaine du développe-
ment informatique .
Sur le plan humain, ce projet a été une véritable occasion de vivre de prés
l’expérience de réaliser un projet pour aider des enfants en besoin dans leur
parcours scolaire. Ce qui nous a permis d’améliorer nos capacités de commu-
nication et de travailler en équipe.
Nous avons fait de notre mieux pour bien laisser une bonne impression sur
notre discipline, nos qualités et nos compétences techniques et pour arriver
enfin à présenter un travail à la hauteur.
Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants34
Bibliographie
[1] www.kurzweiledu.com.
[2] www.projet-voltaire.fr.
[3] Etude au Maroc. Handicap Visuel au Maroc. 2019.
[4] L’organisation Mondiale de la Santé. Jusqu’à 45 millions d’aveugles dans
le monde et ces chiffres sont en augmentation. 2003.
[5] Géraldine Ayer et Céline Joss Almassri. Déficience visuelle et scolarisa-
tion à l’école régulière. 2015.
[6] Bassima Hakkaoui. Près de 2,3 millions de Marocains souffrent d’un
handicap. 2014.
[7] HuffPost Maroc. L’Institut Mohammed VI pour l’éducation et l’enseigne-
ment des aveugles. 2019.
[8] La sociabilisation des aveugles. La scolarisation primaire et le rôle de
l’école. 2006.
35

Contenu connexe

Tendances

Optimisation du contenu redactionnel pour le referencement naturel d’un site ...
Optimisation du contenu redactionnel pour le referencement naturel d’un site ...Optimisation du contenu redactionnel pour le referencement naturel d’un site ...
Optimisation du contenu redactionnel pour le referencement naturel d’un site ...
Zacharie Bennis
 
Rapport de stage du fin d'étude
Rapport de stage du fin d'étudeRapport de stage du fin d'étude
Rapport de stage du fin d'étude
Yahyaoui Mohamed Yosri
 
gestion d'approvisionnement et gestion de stock
gestion  d'approvisionnement et gestion de stockgestion  d'approvisionnement et gestion de stock
gestion d'approvisionnement et gestion de stock
Maryam Boussaffa
 
Amadou Bory Diallo (document sur la téléphonie sur IP)
Amadou Bory Diallo (document sur la téléphonie sur IP)Amadou Bory Diallo (document sur la téléphonie sur IP)
Amadou Bory Diallo (document sur la téléphonie sur IP)
Bory DIALLO
 
Conception et developpement d'une application mobile Android e-location
Conception et developpement d'une application mobile Android e-locationConception et developpement d'une application mobile Android e-location
Conception et developpement d'une application mobile Android e-location
ALALSYSE
 
Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...
Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...
Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...
Mohamed Boubaya
 
rapport de projet de fin d'étude_PFE
rapport de projet de fin d'étude_PFErapport de projet de fin d'étude_PFE
rapport de projet de fin d'étude_PFE
Donia Hammami
 
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignementPFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
Nassim Bahri
 
Projet de fin d'etude :Control d’acces par empreintes digitale
Projet de fin d'etude :Control d’acces par empreintes digitaleProjet de fin d'etude :Control d’acces par empreintes digitale
Projet de fin d'etude :Control d’acces par empreintes digitale
Abdo07
 
Template _rapport_pfe - new
Template  _rapport_pfe - newTemplate  _rapport_pfe - new
Template _rapport_pfe - new
karousn
 
Rapport de projet de fin d"études
Rapport de projet de fin d"étudesRapport de projet de fin d"études
Rapport de projet de fin d"études
Mohamed Boubaya
 
Outpatient Department System (OPD)
Outpatient Department System (OPD) Outpatient Department System (OPD)
Outpatient Department System (OPD)
Ben Ahmed Zohra
 
Rapprot de satge supervision de résau par EyesOfNetwok
Rapprot de satge supervision de résau par EyesOfNetwokRapprot de satge supervision de résau par EyesOfNetwok
Rapprot de satge supervision de résau par EyesOfNetwok
Abdessamad IDRISSI
 
Rapport PFE BIAT Conception et mise en place d’une plate-forme de gestion des...
Rapport PFE BIAT Conception et mise en place d’une plate-forme de gestion des...Rapport PFE BIAT Conception et mise en place d’une plate-forme de gestion des...
Rapport PFE BIAT Conception et mise en place d’une plate-forme de gestion des...
Yasmine Lachheb
 
Atelier tapisserie-entreprise
Atelier tapisserie-entrepriseAtelier tapisserie-entreprise
Atelier tapisserie-entreprise
Ahmed BEN DAHMEN
 
Pfe conception et développement d'une application web GMAO JEE
Pfe conception et développement d'une application web GMAO JEEPfe conception et développement d'une application web GMAO JEE
Pfe conception et développement d'une application web GMAO JEE
Oussama Djerba
 
E3. Améliorer l'accessibilité au quotidien
E3. Améliorer l'accessibilité au quotidienE3. Améliorer l'accessibilité au quotidien
E3. Améliorer l'accessibilité au quotidien
Cap'Com
 
Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...
Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...
Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...
rim elaire
 

Tendances (19)

Optimisation du contenu redactionnel pour le referencement naturel d’un site ...
Optimisation du contenu redactionnel pour le referencement naturel d’un site ...Optimisation du contenu redactionnel pour le referencement naturel d’un site ...
Optimisation du contenu redactionnel pour le referencement naturel d’un site ...
 
Rapport de stage du fin d'étude
Rapport de stage du fin d'étudeRapport de stage du fin d'étude
Rapport de stage du fin d'étude
 
Rapport pfev7
Rapport pfev7Rapport pfev7
Rapport pfev7
 
gestion d'approvisionnement et gestion de stock
gestion  d'approvisionnement et gestion de stockgestion  d'approvisionnement et gestion de stock
gestion d'approvisionnement et gestion de stock
 
Amadou Bory Diallo (document sur la téléphonie sur IP)
Amadou Bory Diallo (document sur la téléphonie sur IP)Amadou Bory Diallo (document sur la téléphonie sur IP)
Amadou Bory Diallo (document sur la téléphonie sur IP)
 
Conception et developpement d'une application mobile Android e-location
Conception et developpement d'une application mobile Android e-locationConception et developpement d'une application mobile Android e-location
Conception et developpement d'une application mobile Android e-location
 
Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...
Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...
Conception et developpement d'un site web pour la suggestion et notification ...
 
rapport de projet de fin d'étude_PFE
rapport de projet de fin d'étude_PFErapport de projet de fin d'étude_PFE
rapport de projet de fin d'étude_PFE
 
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignementPFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
PFE :: Application de gestion des dus d'enseignement
 
Projet de fin d'etude :Control d’acces par empreintes digitale
Projet de fin d'etude :Control d’acces par empreintes digitaleProjet de fin d'etude :Control d’acces par empreintes digitale
Projet de fin d'etude :Control d’acces par empreintes digitale
 
Template _rapport_pfe - new
Template  _rapport_pfe - newTemplate  _rapport_pfe - new
Template _rapport_pfe - new
 
Rapport de projet de fin d"études
Rapport de projet de fin d"étudesRapport de projet de fin d"études
Rapport de projet de fin d"études
 
Outpatient Department System (OPD)
Outpatient Department System (OPD) Outpatient Department System (OPD)
Outpatient Department System (OPD)
 
Rapprot de satge supervision de résau par EyesOfNetwok
Rapprot de satge supervision de résau par EyesOfNetwokRapprot de satge supervision de résau par EyesOfNetwok
Rapprot de satge supervision de résau par EyesOfNetwok
 
Rapport PFE BIAT Conception et mise en place d’une plate-forme de gestion des...
Rapport PFE BIAT Conception et mise en place d’une plate-forme de gestion des...Rapport PFE BIAT Conception et mise en place d’une plate-forme de gestion des...
Rapport PFE BIAT Conception et mise en place d’une plate-forme de gestion des...
 
Atelier tapisserie-entreprise
Atelier tapisserie-entrepriseAtelier tapisserie-entreprise
Atelier tapisserie-entreprise
 
Pfe conception et développement d'une application web GMAO JEE
Pfe conception et développement d'une application web GMAO JEEPfe conception et développement d'une application web GMAO JEE
Pfe conception et développement d'une application web GMAO JEE
 
E3. Améliorer l'accessibilité au quotidien
E3. Améliorer l'accessibilité au quotidienE3. Améliorer l'accessibilité au quotidien
E3. Améliorer l'accessibilité au quotidien
 
Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...
Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...
Mon Projet Fin d'étude: Conception et développement d'une application de géol...
 

Similaire à Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants

Rapport PFE: PIM (Product Information Management) - A graduation project repo...
Rapport PFE: PIM (Product Information Management) - A graduation project repo...Rapport PFE: PIM (Product Information Management) - A graduation project repo...
Rapport PFE: PIM (Product Information Management) - A graduation project repo...
younes elmorabit
 
rapport_stage_issame
rapport_stage_issamerapport_stage_issame
rapport_stage_issame
AMAL Issame
 
Guide étude sectorielle
Guide étude sectorielleGuide étude sectorielle
Guide étude sectorielle
Philippe Porta
 
Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2
Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2
Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2
Sofien Benrhouma
 
La génération 2.0 chinoise
La génération 2.0 chinoiseLa génération 2.0 chinoise
La génération 2.0 chinoise
svenska33
 
ESSAI EN LIGNE : L'ORIENTATION AUPRÈS DES CLIENTÈLES TDA/H ... SELON MYRIAM F...
ESSAI EN LIGNE : L'ORIENTATION AUPRÈS DES CLIENTÈLES TDA/H ... SELON MYRIAM F...ESSAI EN LIGNE : L'ORIENTATION AUPRÈS DES CLIENTÈLES TDA/H ... SELON MYRIAM F...
ESSAI EN LIGNE : L'ORIENTATION AUPRÈS DES CLIENTÈLES TDA/H ... SELON MYRIAM F...
Louis Cournoyer
 
Rapport pfe isi_Big data Analytique
Rapport pfe isi_Big data AnalytiqueRapport pfe isi_Big data Analytique
Rapport pfe isi_Big data Analytique
Yosra ADDALI
 
Rapport
RapportRapport
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
fehmi arbi
 
Belwafi bilel
Belwafi bilelBelwafi bilel
Belwafi bilel
Belwafi Bilel
 
Belwafi bilel
Belwafi bilelBelwafi bilel
Belwafi bilel
Belwafi Bilel
 
RapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRIT
RapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRITRapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRIT
RapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRIT
Lina Meddeb
 
Conception et développement d'une marketplace basée sur l'architecture micros...
Conception et développement d'une marketplace basée sur l'architecture micros...Conception et développement d'une marketplace basée sur l'architecture micros...
Conception et développement d'une marketplace basée sur l'architecture micros...
Adem Amen Allah Thabti
 
rapport_stage_TBLB.pdf
rapport_stage_TBLB.pdfrapport_stage_TBLB.pdf
rapport_stage_TBLB.pdf
fatimazahrakherazi
 
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Mohamed Aziz Chetoui
 
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Ilyas CHAOUA
 
CONCEPTION ET REALISATION D ’ UNE APPLICATION WEB POUR GESTION DE P ROJETS DE...
CONCEPTION ET REALISATION D ’ UNE APPLICATION WEB POUR GESTION DE P ROJETS DE...CONCEPTION ET REALISATION D ’ UNE APPLICATION WEB POUR GESTION DE P ROJETS DE...
CONCEPTION ET REALISATION D ’ UNE APPLICATION WEB POUR GESTION DE P ROJETS DE...
Madjid Meddah
 
Evaluation de la quantité de travail (in)utile dans l’exécution des programmes
Evaluation de la quantité de travail (in)utile dans l’exécution des programmesEvaluation de la quantité de travail (in)utile dans l’exécution des programmes
Evaluation de la quantité de travail (in)utile dans l’exécution des programmes
Benjamin Vidal
 
Rapport Projet De Fin D'étude de Conception et développement d’une applicatio...
Rapport Projet De Fin D'étude de Conception et développement d’une applicatio...Rapport Projet De Fin D'étude de Conception et développement d’une applicatio...
Rapport Projet De Fin D'étude de Conception et développement d’une applicatio...
mouafekmazia
 
L’entreprise aux mains de la génération Y
L’entreprise aux mains de la génération YL’entreprise aux mains de la génération Y
L’entreprise aux mains de la génération Y
Antoine Aubard
 

Similaire à Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants (20)

Rapport PFE: PIM (Product Information Management) - A graduation project repo...
Rapport PFE: PIM (Product Information Management) - A graduation project repo...Rapport PFE: PIM (Product Information Management) - A graduation project repo...
Rapport PFE: PIM (Product Information Management) - A graduation project repo...
 
rapport_stage_issame
rapport_stage_issamerapport_stage_issame
rapport_stage_issame
 
Guide étude sectorielle
Guide étude sectorielleGuide étude sectorielle
Guide étude sectorielle
 
Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2
Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2
Rapport Projet De Fin D'étude Développent d'une application web avec Symfony2
 
La génération 2.0 chinoise
La génération 2.0 chinoiseLa génération 2.0 chinoise
La génération 2.0 chinoise
 
ESSAI EN LIGNE : L'ORIENTATION AUPRÈS DES CLIENTÈLES TDA/H ... SELON MYRIAM F...
ESSAI EN LIGNE : L'ORIENTATION AUPRÈS DES CLIENTÈLES TDA/H ... SELON MYRIAM F...ESSAI EN LIGNE : L'ORIENTATION AUPRÈS DES CLIENTÈLES TDA/H ... SELON MYRIAM F...
ESSAI EN LIGNE : L'ORIENTATION AUPRÈS DES CLIENTÈLES TDA/H ... SELON MYRIAM F...
 
Rapport pfe isi_Big data Analytique
Rapport pfe isi_Big data AnalytiqueRapport pfe isi_Big data Analytique
Rapport pfe isi_Big data Analytique
 
Rapport
RapportRapport
Rapport
 
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
Rapport pfe 2017 Système de gestion des rendez-vous médicaux
 
Belwafi bilel
Belwafi bilelBelwafi bilel
Belwafi bilel
 
Belwafi bilel
Belwafi bilelBelwafi bilel
Belwafi bilel
 
RapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRIT
RapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRITRapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRIT
RapportPFE_IngenieurInformatique_ESPRIT
 
Conception et développement d'une marketplace basée sur l'architecture micros...
Conception et développement d'une marketplace basée sur l'architecture micros...Conception et développement d'une marketplace basée sur l'architecture micros...
Conception et développement d'une marketplace basée sur l'architecture micros...
 
rapport_stage_TBLB.pdf
rapport_stage_TBLB.pdfrapport_stage_TBLB.pdf
rapport_stage_TBLB.pdf
 
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
Conception et développement d'une application de gestion de production et de ...
 
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
Conception et réalisation d’un Système d’information des étudiants du départe...
 
CONCEPTION ET REALISATION D ’ UNE APPLICATION WEB POUR GESTION DE P ROJETS DE...
CONCEPTION ET REALISATION D ’ UNE APPLICATION WEB POUR GESTION DE P ROJETS DE...CONCEPTION ET REALISATION D ’ UNE APPLICATION WEB POUR GESTION DE P ROJETS DE...
CONCEPTION ET REALISATION D ’ UNE APPLICATION WEB POUR GESTION DE P ROJETS DE...
 
Evaluation de la quantité de travail (in)utile dans l’exécution des programmes
Evaluation de la quantité de travail (in)utile dans l’exécution des programmesEvaluation de la quantité de travail (in)utile dans l’exécution des programmes
Evaluation de la quantité de travail (in)utile dans l’exécution des programmes
 
Rapport Projet De Fin D'étude de Conception et développement d’une applicatio...
Rapport Projet De Fin D'étude de Conception et développement d’une applicatio...Rapport Projet De Fin D'étude de Conception et développement d’une applicatio...
Rapport Projet De Fin D'étude de Conception et développement d’une applicatio...
 
L’entreprise aux mains de la génération Y
L’entreprise aux mains de la génération YL’entreprise aux mains de la génération Y
L’entreprise aux mains de la génération Y
 

Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants

  • 1. Université Mohammed Premier Faculté des sciences Oujda Rapport de Projet de Fin d’Etudes Sujet Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants Réalisé par : Oumaima BOUDCHICH Driss ES-SAKHY Encadré par : Oumaima ZINE Jury : Abdelouafi Meziane Azzedine Mazroui Année Universitaire 2018/2019
  • 2. Remerciements La réalisation de ce projet a été possible grâce au concours de plusieurs personnes à qui nous voudrons témoigner toutes nos gratitudes. Nous adressons tout d’abord toute notre reconnaissance à notre encadrante de projet de fin d’études, Mme Oumaima ZINE. Nous la remercions vivement de nous avoir encadré, orienté, aidé et conseillé. Ensuite, nous adressons nos sincères remerciements à tous les professeurs, intervenants et toutes les personnes qui par leurs paroles, leurs écrits, leurs conseils et leurs critiques ont guidé nos réflexions et ont accepté de nous ren- contrer et de répondre à nos questions durant nos recherches. Nous voudrons aussi exprimer notre reconnaissance envers les amis et col- lègues qui nous ont apporté leur soutien moral et intellectuel tout au long de notre démarche. Nos vifs remerciements s’adressent également au directeur de L’Organisa- tion Alaouite pour la Promotion des Aveugles d’Oujda, nous le remercions pour sa disponnibilité et son acceuil chaleureux. À tous ces intervenants, nous présentons nos remerciements, notre respect et notre gratitude. 1
  • 3. Résumé Cette étude entre dans le cadre de la préparation d’un projet de fin d’études en vue de l’obtention d’une Licence Fondamentale, parcours Mathé- matiques Informatique au sein de l’Université Mohammed Premier d’Oujda. C’est ainsi que nous avons eu l’occasion de préparer notre projet de fin d’étude qui a comme but la réalisation d’une plateforme d’apprentissage pour aider les enfants non-voyants à l’âge de scolarité, à apprendre à lire, à écrire et à compter à l’aide des nouvelles technologies de la parole. Ce document définit le projet et son contexte et décrit les étapes nécèssaires à sa réalisation. 2
  • 4. Table des matières Résumé 1 Introduction génerale 6 1 Contexte théorique 9 1.1 La synthèse vocale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 1.2 La reconnaissance vocale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11 1.3 Etudes des technologies de la parole existantes . . . . . . . . 12 1.4 Solution proposée . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 2 Mise en oeuvre 15 2.1 Conception . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15 2.1.1 Le diagramme de Use Case . . . . . . . . . . . . . . . 15 2.1.2 Le diagramme d’activité . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 2.2 Envirenement de développement logiciel . . . . . . . . . . . . 17 2.3 Environnement de développement matériel . . . . . . . . . . 21 2.4 Les interfaces Hommes-Machine . . . . . . . . . . . . . . . . 22 Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 3 Évaluation de la plateforme 29 3.1 Objectifs pédagogiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 3.2 Test comparatif . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 3.3 Méthodologie . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 31 3.4 Résultat . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 Conclusion . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 32 Conclusion générale et perspectives 33 Bibliographie 35 3
  • 5. Table des figures 1 Tablette braille pour les calculs mathématiques . . . . . . . . 7 2 Tablette braille pour écriture des alphabets . . . . . . . . . . 8 1.1 Système de la synthèse vocale . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 1.2 Tableau comparatif des systèmes TTS . . . . . . . . . . . . . 11 1.3 Système de la reconnaissance vocale . . . . . . . . . . . . . . 12 1.4 Kurzweil Education-Plateforme . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 1.5 Le Projet Voltaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13 2.1 Diagramme de Use Case . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16 2.2 Diagramme d’activité . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17 2.3 L’élèment Canvas dans le code Html5 . . . . . . . . . . . . . 18 2.4 L’élèment Canvas dans le code JavaScript . . . . . . . . . . . 18 2.5 Le code JS de l’API . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19 2.6 Le code de l’API . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 2.7 Matériel de base . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21 2.8 Page d’acceuil . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 2.9 Page menu . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22 2.10 Page vocabulaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 2.11 Page exercice . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 2.12 Page énigmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23 2.13 Page dictées . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 2.14 Page dictées mots . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 2.15 Page réussi . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 24 2.16 Page erreur . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 2.17 Page épellation du mot . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 2.18 Page dictées phrases . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 25 2.19 Page exercices énigmes . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 2.20 Page cours du vocabulaire . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 2.21 Page menu des mathématiques . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 4
  • 6. Table des figures 2.22 Page exercice des mathématiques . . . . . . . . . . . . . . . . 27 2.23 Page cours mathématiques . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 27 2.24 Page table de multiplication de 1 . . . . . . . . . . . . . . . . 27 2.25 Page problèmes mathématiques . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 2.26 Page exercices calculs simples . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 3.1 Le centre OAPAM . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 29 3.2 Élève 1 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 3.3 Élève 2 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 3.4 Élève 3 . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 3.5 Diagramme de comparaison des test . . . . . . . . . . . . . . 31 3.6 Diagramme de comparaison des test . . . . . . . . . . . . . . 32 3.7 Diagramme de la durée d’évaluation . . . . . . . . . . . . . . 32 Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants 5
  • 7. Introduction générale C omment faire bénéficier l’enfant non-voyant de son droit à la scolarisa- tion ? Cette question est d’autant plus importante qu’elle intéresse une large frange de la société marocaine. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), il existe 180 millions per- sonnes présentant une déficience visuelle dont 60 % en Afrique, en Chine et en Inde[3]. À travers le monde, plus de 32 millions d’enfants avec un handicap visuel ne vont pas à l’école[4]. Conséquemment,l’accès à l’emploi demeure un parcours difficile et complexe pour les personnes handicapées et notamment déficientes visuelles. Actuellement, 50 % des personnes déficientes visuelles sont au chômage[8]. En outre, les moyens d’accés à l’information pour les personnes non-voyants restent obsolètes. En effet, suite à une étude menée en 2014 par l’Organisa- tion des Nations Unies,deux axes de développement technique ont émergé : celui héritier de l’écriture braille, de l’analogique au numérique et celui fondé sur le sonore, de la voix humaine au format mp3[5]. Quant au Maroc, selon les statistiques du ministère de la santé, en 2014, les déficiences visuelles touchent près de 500 000 personnes. S’agissant des non-voyants, ils sont estimés à 200 000 dont 46,6 % de femmes [6]. A ce chiffre alarmant, s’ajoute le nombre de personnes en déficience visuelle non scolarisés, 79 % des personnes déficientes visuelles âgées entre 5 et 17 ans ont atteint, au plus, le niveau primaire. Ainsi, aujourd’hui encore, les non-voyants souffrent de la mauvaise perception de la société, du manque d’infrastructures adaptées et du manque d’opportunités d’integration profes- sionnelle. A ce sujet, aucune étude statistique au Maroc n’a été relevée. D’ordinaire, outre la lecture et l’écriture, l’éducation préscolaire chez l’enfant lui permet de passer un moment de la journée avec ses paires en jouant ou en manipulant des objets. Tout cela développe chez lui l’esprit du groupe et le prépare à s’intégrer progressivement au sein de l’école à court terme et dans la société à long terme. Cependant, comme les chiffres le montrent, 6
  • 8. Table des figures les non-voyants sont rarement recueillis dans les écoles maternelles avec les voyants. Au contraire, une absence presque totale des enfants aveugles dans ces écoles est flagrante. Ceci est dû à plusieurs facteurs, entre autres : — L’absence des éducateurs spécialisés dans l’handicap visuel ; — L’archaïsme des outils didactiques qui sont toujours en usage pour l’éducation des handicapés visuel, dont la fameuse méthode braille ; — L’insuffisance des programmes et méthodes d’enseignement et leur in- adaptation à la situation des handicapés visuels ; — L’absence de bibliothèques sonores et des journaux et revues adaptés aux non-voyants. Il existe, néanmoins, quatorze établissements au Maroc se situant à tra- vers le royaume sous l’égide de L’Organisation Alaouite pour la Protection des Aveugles au Maroc (OAPAM) qui offrent une scolarisation dès l’âge de 6ans. Cependant, ce nombre reste loin de couvrir la moitié du chiffre des non-voyants au Maroc [7]. D’autre part, l’un des principaux besoins relevés lors de notre visite au centre d’OAPAM Oujda, concernent le manque de ressources d’apprentissages tech- nologiques adaptées aux déficients visuels. En effet, jusqu’à présent, la tech- nique traditionnelle « braille » constitue la principale et l’unique technique adoptée dans les centres des non-voyants au Maroc, y compris le centre étudié (OAPAM), ce qui influence l’efficacité de l’apprentissage, selon les enseignants du centre. Ci-dessous un exemple de techniques utilisés par les enfants dans le centre OAPAM. Figure 1 – Tablette braille pour les calculs mathématiques Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants 7
  • 9. Table des figures Figure 2 – Tablette braille pour écriture des alphabets Dans ce contexte, l’apprentissage contemporain converge vers l’adoption des nouvelles technologies d’information et de communication qui proposent un apprentissage interactif et qui met l’apprenant dans un environnement de motivation et d’autonomie. Suite à ce constat, ce projet s’intéresse à proposer une plateforme d’appren- tissage didactique et pédagogique pour aider les enfants non-voyants à l’âge de scolarité, à acquérir les bases de la lecture de l’écriture et des mathéma- tiques grâce aux technologies de la parole. Nous commençons dans ce manuscrit par introduire, dans un premier cha- pitre, les technologies de la parole en mettant un accent principal sur la syn- thèse vocale et la reconnaissance vocale. Dans le deuxième chapitre, la modé- lisation conceptuelle et organisationnelle de notre solution sera détaillée. En plus d’une étude technique où nous décrivons l’environnement de développe- ment matériel et logiciel, nous présentons,ainsi les différentes fonctionnalités de notre plateforme à travers des captures d’écran. Dans le dernier chapitre, les résultats d’une évaluation de la plateforme seront présentés. Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants 8
  • 10. Chapitre 1 Contexte théorique C es trente dernières années ont été témoin d’une évolution impression- nante dans le développement du traitement automatique de la parole et l’amélioration de ses performances. En effet, les technologies de la parole sont utilisées dans plusieurs domaines tels que le domaine de l’enseignement et les environnements d’apprentissage. Dans le même contexe, un large éventail de technologies crée de nouvelles possibilités de diversifier l’enseignement et de favoriser la participation de tous les élèves, y compris des élèves ayant une incapacité visuelle. La technologie peut être incorporée de nombreuses façons en classe afin de répondre aux divers besoins d’apprentissage. Pour y arriver de manière effi- cace, il faut choisir les outils technologiques appropriés, dont la synthèse et la reconnaissance vocale, pour aider les enseignants à offrir de meilleures aides pédagogiques aux élèves non-voyants ainsi qu’à leur donner plus de choix et de flexibilité. Ces outils peuvent aussi soutenir directement l’apprentissage des élèves ayant des capacités très différentes liées à la vision, l’ouïe, l’expres- sion orale, la motricité, la lecture, l’écriture, la compréhension de la langue de communication, l’assiduité, l’organisation, la participation et la mémori- sation. 9
  • 11. Chapitre 1. Contexte théorique 1.1 La synthèse vocale Figure 1.1 – Système de la synthèse vocale La synthèse vocale, ou voix de synthèse (en anglais, Text-To-Speech, TTS), est une technique informatique de synthèse sonore qui permet de créer de la parole artificielle à partir de n’importe quel texte. Pour obtenir ce résultat, elle s’appuie à la fois sur des techniques de traitement linguistique, notam- ment pour transformer le texte orthographique en une version phonétique prononçable sans ambiguïté, et sur des techniques de traitement du signal pour transformer cette version phonétique en son numérisé écoutable sur un haut parleur. Il s’agit d’une technologie permettant de construire des inter- faces vocales. En effet, Stephen Hawking était l’une des personnes les plus connues utilisant ce genre de technique pour communiquer. Parmi les applications de la synthèse vocale, nous pouvont citer la vocalisa- tion d’écrans informatiques pour les personnes aveugles ou fortement mal- voyantes ou ce qu’on appelle lecteur d’écran. Dans le domaine d’enseigne- ment, les élèves non-voyants qui trouvent de la difficulté à lire un texte, un logiciel de synthèse vocale peut être utilisé pour renforcer la lecture d’un texte numérique, ils peuvent se faire lire le texte à voix haute aussi souvent qu’ils le souhaitent et se servir de cette rétroaction orale pour réviser leur texte écrit. La fonctionnalité de synthèse vocale est accessible sur les systèmes d’exploi- tation de Windows et de Mac. C’est un point de départ simple et pratique pour essayer une version élémentaire de la synthèse vocale. Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants10
  • 12. Chapitre 1. Contexte théorique Figure 1.2 – Tableau comparatif des systèmes TTS 1.2 La reconnaissance vocale La reconnaissance automatique de la parole est une technique informa- tique qui permet d’analyser la voix humaine captée au moyen d’un micro- phone pour la transcrire sous la forme d’un texte exploitable par une machine. Le VIP100, premier à être commercialisé par Threshold Technology Inc. en 1972, qui était capable de reconnaître une centaine de mots isolés. A l’époque actuelle, la reconnaissance de la parole fait maintenant partie de la vie quotidienne, on s’en sert tous au quotidien, souvent sans s’en rendre compte. Parmi ses applications, on trouve notamment La dictée vocale, com- mercialisée dès les années 80, est sans aucun doute l’application la plus popu- laire de la reconnaissance automatique de la parole. Cette dernière est utilisée notamment dans le domaine de l’enseignement assisté par ordinateur qui per- met d’acquérir une maîtrise du vocabulaire et de la syntaxe, dans la mesure de faciliter la répétition des exercices tout en offrant un aspect ludique. Par ailleurs, comme pour le contrôle de l’environnement, les technologies vocales peuvent apporter une certaine autonomie aux personnes déficientes visuelles et leur permettre de bénéficier d’une meilleure insertion dans leur parcours scolaire. Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants11
  • 13. Chapitre 1. Contexte théorique Figure 1.3 – Système de la reconnaissance vocale 1.3 Etudes des technologies de la parole existantes Au Maroc, les personnes atteintes de déficience visuelle ne bénéficient pas des progrès réalisés par les technologies de l’information et de la communica- tion (NTIC), pour pouvoir accéder aux connaissances dont ils ont besoin et améliorer leurs conditions d’insertion dans l’environnement d’apprentissage. Nous nous intéressons dans ce travail aux applications des technologies de la parole au service des non-voyants, il est donc crucial d’étudier les solutions d’apprentissage les plus utilisées. Parmi ces solutions nous trouvons : — Kurzweil Education : est une société américaine qui fournit des technologies éducatives à tra- vers des solutions d’alphabétisation et des outils aux personnes ayant des difficultés et des difficultés d’apprentissage et aux personnes aveugles ou ayant une vision partielle . Cette société fournit à ses clients deux logiciels principaux : Kurzweil 1000 et Kurzweil 3000 . Kurzweil 1000 est un logiciel qui permet à un utilisateur malvoyant d’avoir accès à des documents imprimés, numé- risés ou numérisés sur le Web, grâce à ses fonctions de reconnaissance optique de caractères et de synthèse vocale. Cependant, ces logiciels offrent des fonctionnalités limités qui néces- sitent un effort en ce qui concerne la qualité de la voix, De plus, sa version premium est excessivement cher[1]. Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants12
  • 14. Chapitre 1. Contexte théorique Figure 1.4 – Kurzweil Education-Plateforme — Le Projet Voltaire : Figure 1.5 – Le Projet Voltaire Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants13
  • 15. Chapitre 1. Contexte théorique Plus de 5 millions d’utilisateurs de tous âges, 3 000 établissements d’en- seignement et plus de 1 000 entreprises partenaires, le Projet Voltaire est devenu l’outil d’entraînement en orthographe indispensable pour les particuliers et les professionnels. Il s’adapte avec précision au niveau et au rythme d’acquisition de cha- cun afin de garantir un apprentissage ciblé et efficace pour reprendre les bases de la grammaire ou viser l’excellence dans l’écrits. Le Projet Voltaire repose sur la technologie unique au monde de l’An- crage Mémoriel assurant une mémorisation rapide et durable[2]. 1.4 Solution proposée Le projet que nous proposons ici est la réalisation d’une plateforme 100% gratuite qui sera mise à la disposition des enfants non-voyants au centre OAPAM. Elle propose de leur offrir une méthode beaucoup mieux développée que celle qu’ils utilisent récemment et leur permet de mieux surmonter les difficultés liées à leur handicap, à travers l’accès facilité au savoir dont ils ont besoin et aussi promouvoir et développer les nouvelles technologies au Maroc auprès des personnes à besoins spécifiques. La plateforme à mettre en place permet à l’apprenant d’accèder à des cours de français et mathématiques en version vocale, de s’auto-évaluer grâce à des exercices d’iversifiés en mathématiques et en français et d’avoir un feedback oral, tout en employant les deux technologies de synthèse et de reconnaissance vocale. Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants14
  • 16. Chapitre 2 Mise en oeuvre N ous abordons dans ce chapitre le volet le plus important dans ce rapport, qui a pour objectif d’exposer la phase de réalisation qui est considérée comme étant la concrétisation finale de toute la méthode de conception. Nous menons tout d’abord une analyse conceptuelle du projet. Nous présen- tons par la suite notre choix de l’environnement de travail, où nous décrivons l’environnement matériel et logiciel utilisés dans le développement de notre application. Nous présentons enfin les interfaces réalisées pour illustrer le fonctionnement des activités de la plateforme. 2.1 Conception Dans cette partie, nous présentons les démarches de développement et de conception de notre solution.Nous avons opté pour le langage UML (Unified Modeling Language), un langage formel et normalisé en termes de modélisa- tion objet, comme une approche de conception. 2.1.1 Le diagramme de Use Case Le diagramme de Use Case permet d’identifier les possibilités d’interaction entre le système et les acteurs (intervenants extérieurs au système), c’est-à- dire toutes les fonctionnalités que doit fournir le système. Il permet aussi de délimiter le système. 15
  • 17. Chapitre 2. Mise en oeuvre Figure 2.1 – Diagramme de Use Case 2.1.2 Le diagramme d’activité Le diagramme d’activité permet de mettre l’accent sur les traitements. Il est donc particulièrement adapté à la modélisation du cheminement de flots de contrôle et de flots de données. Il permet ainsi de représenter graphique- ment le comportement d’une méthode ou le déroulement d’un cas d’utilisa- tion. Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants16
  • 18. Chapitre 2. Mise en oeuvre Figure 2.2 – Diagramme d’activité 2.2 Envirenement de développement logiciel — HT ML5(canvas) L’élément <canvas> ajouté en HTML5, est un nouvel élément qui peut être utilisé pour dessiner des graphismes via des scripts JavaScript. Par exemple, Il peut ainsi être utilisé pour dessiner des graphes, faire des compositions de photos, des animations, ou même faire du traitement ou de l’affichage de vidéos en temps réel. Ci-dessous un exemple d’utilisation de l’élement Canvas dans code HTML et JavaScript. Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants17
  • 19. Chapitre 2. Mise en oeuvre Figure 2.3 – L’élèment Canvas dans le code Html5 Figure 2.4 – L’élèment Canvas dans le code JavaScript — JavaScript Le JavaScript est un langage informatique utilisé dans le développement des pages web. Ce langage a la particularité de s’activer sur le poste client, Autrement dit,c’est votre ordinateur qui va recevoir le code et qui devra l’exécuter. C’est en opposition à d’autres langages qui sont activé côté serveur. L’exécution du code est effectué par votre naviga- teur internet tel que Firefox ou Internet Explorer. — Bootstrap Bootstrap est une collection d’outils utiles à la création du design de sites et d’applications web. C’est un ensemble qui contient des codes HTML et CSS, des formulaires, boutons, outils de navigation et autres éléments interactifs, ainsi que des extensions JavaScript en option. Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants18
  • 20. Chapitre 2. Mise en oeuvre — AP I : ResponsiveV oice Dans le cadre de notre projet, nous avons opté pour l’API Respon- siveVoice de la synthèse vocale. Cette API offre un moyen simple pour ajouter des fonctionnalités et activer la voix sur notre plateforme avec une seule ligne de code : Figure 2.5 – Le code JS de l’API Le kit de développement de logiciel de synthèse vocale (SDK) propose une série d’exemples de code permettant d’implémenter rapidement les fonctionnalités vocales. — AP I : GoogleW ebSpeech − to − T ext Grâce à Google Web Speech-to-Text, on a pu convertir du son en texte aui est basé sur des modèles de réseaux de neurones performants dans une API facile à utiliser. Celle-ci reconnaît 120 langues et variantes pour s’adapter à la base mondiale d’utilisateurs . L’outil permet d’activer la commande vocale, transcrire des contenus audio provenant de centres d’appels et bien plus. Il s’appuie également sur la technologie de machine learning de Google pour traiter des flux en temps réel et des fichiers audio préenregistrés. Ci-après un extrait du code qui permet l’interogation de l’API : Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants19
  • 21. Chapitre 2. Mise en oeuvre Figure 2.6 – Le code de l’API — XAMP P : est un ensemble de logiciels permettant de mettre en place facilement un serveur Web local, un serveur FTP et un serveur de messagerie électronique. Il s’agit d’une distribution de logiciels libres (X (cross) Apache MariaDB Perl PHP) ; — P hpStorm : est un éditeur pour PHP, HTML, CSS et JavaScript, édité par Jet- Brains. Il est payant, sauf dans certains cas comme pour les étudiants ou les projets open source. Il permet d’éditer du code PHP. Il possède : Une coloration syntaxique ; Affichage des erreurs à la volée ; — AdobeP hotoshop : Photoshop est un logiciel de retouche, de traitement et de dessin assisté par ordinateur, lancé en 1990 sur MacOS puis en 1992 sur Windows. Édité par Adobe, il est principalement utilisé pour le traitement des photographies numériques, mais sert également à la création ex nihilo d’images ; Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants20
  • 22. Chapitre 2. Mise en oeuvre — W atson : Watson est un programme informatique d’intelligence artificielle conçu par IBM dans le but de répondre à des questions formulées en langage naturel. Il s’intègre dans un programme de développement plus vaste, le DeepQA research project. Le nom « Watson » fait référence à ThomasJ. — ArgoUML : ArgoUML est un logiciel libre de création de diagrammes UML. Pro- grammé en Java, il est édité sous licence EPL 1.0. Il est multilingue, supporte la génération de code et l’ingénierie inverse. Il supporte1 sept types de diagrammes : cas d’utilisation, classes, séquence, état, colla- boration, activité et déploiement. La génération de code à partir de diagrammes de classes est supportée dans les langages suivants : Java, C++, PHP, C et SQL. 2.3 Environnement de développement matériel Pour la réalisation de notre application, nous avons eu recours à plusieurs moyens matériels : Premièrement nous nous sommes servis de deux ordinateurs portables ayant les caractéristiques suivantes : Figure 2.7 – Matériel de base Nous nous sommes aussi servis d’un casque supra-auriculaire sans fil et des écouteurs Apple EarPods avec mini-jack 3,5 mm Blanc. Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants21
  • 23. Chapitre 2. Mise en oeuvre 2.4 Les interfaces Hommes-Machine Après les phases d’étude de l’existant, la conception et la réalisation, nous avons développé les interfaces de notre application.Voici la présentation gra- phique de notre projet. La figure 2.8 ci-dessous représente la page d’accueil de notre plateforme d’apprentissage. Pour passer d’un champ à un autre, l’élève doit appuyer sur les touches que nous le proposons. Figure 2.8 – Page d’acceuil La figure 2.9 ci-dessous représente la liste des matières disponibles sur la plateforme. Figure 2.9 – Page menu Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants22
  • 24. Chapitre 2. Mise en oeuvre La figure 2.10 ci-dessous représente les deux choix qu’on peut avoir dans le menu de la matière Vocabulaire. Figure 2.10 – Page vocabulaire La figure 2.11 ci-dessous représente la partie exercice du vocabulaire via laquelle les élèves peuvent faires des exercices de dictées ou faire des énigmes. Figure 2.11 – Page exercice La figure 2.12 ci-dessous représente les énigmes que les élèves doivent résoudre en version vocale. Figure 2.12 – Page énigmes Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants23
  • 25. Chapitre 2. Mise en oeuvre La figure 2.13 ci-dessous représente les exercices du dictées phrases et du dictées mots. Figure 2.13 – Page dictées La figure 2.14 ci-dessous représente les exercices du dictées mots. Figure 2.14 – Page dictées mots Si l’élève répond correct, la page dans la figure 2.15 ci-dessous apparaît. Figure 2.15 – Page réussi Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants24
  • 26. Chapitre 2. Mise en oeuvre Si l’élève commet une erreur, la page dans la figure 2.16 ci-dessous apparaît. Figure 2.16 – Page erreur Si l’élève commet une erreur pour la deuxième fois lors de l’écriture du mot, la page dans la figure 2.17 ci-dessous apparaît pour l’épeler. Figure 2.17 – Page épellation du mot La figure 2.18 ci-dessous représente les exercices du dictées phrases. Figure 2.18 – Page dictées phrases Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants25
  • 27. Chapitre 2. Mise en oeuvre La figure 2.19 ci-dessous représente les exercices énigmes de la partie vocabulaire. Figure 2.19 – Page exercices énigmes La figure 2.20 ci-dessous représente la partie cours du vocabulaire. Figure 2.20 – Page cours du vocabulaire La figure 2.21 ci-dessous représente les deux choix qu’on peut avoir dans le menu de la matière Mathématiques. Figure 2.21 – Page menu des mathématiques Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants26
  • 28. Chapitre 2. Mise en oeuvre La figure 2.22 ci-dessous représente la partie exercice des mathématiques via laquelle les élèves peuvent faire des exercices de calculs simples ou résoudre des problèmes mathématiques. Figure 2.22 – Page exercice des mathématiques La figure 2.23 ci-dessous représente la partie cours du mathématiques via laquelle l’élève peut accéder au table de multiplication de 1 de 2 et de 3. Figure 2.23 – Page cours mathématiques La figure 2.24 ci-dessous représente la table de multiplication de 1. Figure 2.24 – Page table de multiplication de 1 Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants27
  • 29. Chapitre 2. Mise en oeuvre La figure 2.25 ci-dessous représente les problèmes mathématiques que les élèves doivent résoudre en version vocale. Figure 2.25 – Page problèmes mathématiques La figure 2.26 ci-dessous représente l’exercices des calculs simples, si l’élève ne répond pas après 30 secondes nous mettons à sa disposition trois propositions pour l’aider. Le niveau s’augmente après chaque quatre réponses correcte. Figure 2.26 – Page exercices calculs simples Conclusion Dans ce chapitre, nous avons pu présenter l’environnement et le processus de développement. Nous avons exposé ainsi, le résultat de développement à l’aide des aperçus écran. Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants28
  • 30. Chapitre 3 Évaluation de la plateforme N ous avons clôturé notre travail réalisé par une évaluation au centre OA- PAM d’Oujda, le 25 juin 2019 pour mesurer l’efficacité de nos pres- tations et de continuer à améliorer notre plateforme afin d’offrir aux élèves non-voyants une expérience d’apprentissage mémorable et performante. Figure 3.1 – Le centre OAPAM 3.1 Objectifs pédagogiques Notre objective c’est d’offrir aux élèves non-voyants l’opportunité d’accé- der à des cours de français et mathématiques grâce aux nouvelles technologies de la parole et d’intégrer ces dernières dans le système d’apprentissage des enfants non-voyants. 29
  • 31. Chapitre 3. Évaluation de la plateforme 3.2 Test comparatif — Nombre des élèves : Nous avons travaillé avec trois élèves présentant une déficience visuelle qui sont en dernière année primaire : Abdelallah SLIMANE agé de 14 ans. Figure 3.2 – Élève 1 Walide KHADIR agé de 14 ans. Figure 3.3 – Élève 2 Soufiane ALAOUI agé de 18 ans. Figure 3.4 – Élève 3 Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants30
  • 32. Chapitre 3. Évaluation de la plateforme — Matériel requis : Nous nous sommes servis d’un clavier braille, d’un ordinateur portable, des écouteurs et deux tablettes braille, une pour les calculs mathéma- tiques et l’autre pour l’écriture des alphabets lors de la réalisation de notre évaluation. — Période de test : La première visite a eu lieu le Samedi 22 juin 2019, pour consulter le centre et demander l’autorisation de l’administration. La deuxième séance a eu lieu le Mardi 25 juin 2019 et a duré deux heures et demi pour but d’évaluer notre plateforme avec les trois élèves. 3.3 Méthodologie Nous avons regoupé les élèves chaqu’un son ordinateur et d’autres ont fait le test par écrit en leur posant quatre vingt dix questions en mathématiques et vingt quatre questions en vocabulaire. Nous avons par suite déclonché le compteur et noté les problèmes observés chez les enfants au moment de l’éva- luation. Figure 3.5 – Diagramme de comparaison des test Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants31
  • 33. Chapitre 3. Évaluation de la plateforme 3.4 Résultat Figure 3.6 – Diagramme de comparaison des test Figure 3.7 – Diagramme de la durée d’évaluation Conclusion Nous avons adopté quelques problèmes observés par les élèves qui ont gêner le déroulement de l’évaluation. Ci-après un exemple de ces problèmes : — La vitesse des questions posées dans les exercices ; — La difficulté des exercices proposés. Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants32
  • 34. Conclusion générale et perspectives N otre projet intitulé « Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants. » consiste à la conception et la réalisation d’une plateforme web destinée aux élèves non-voyants. Contrairement à la majorité des travaux existants sur le marché qui offrent des fonctionnalités limitées et nécessitent un effort de configuration considé- rable et qui sont exessivement coûteux, nous avons réalisé une plateforme qui permet à la fois de gérer des formations, accélérer l’ouverture sur les progrès technologiques et offrir un guide interactif, détaillé et accessible. En ce qui concerne la démarche, nous avons en premier lieu effectué une phase d’étude des différents outils existants. En deuxième lieu, nous avons procédé à une analyse conceptuelle du projet ainsi qu’aux choix technolo- giques nécèssaires pour sa réalisation. Enfin, nous l’avons mise en œuvre. Durant ce projet, nous avons été confrontés à plusieurs problèmes et obs- tacles au niveau développement. En effet, nous n’avons pu mettre en place l’environnement de développement facilement, nous avons eu des problèmes de synchronisation de la synthèse vocale et un problème d’intégration et d’adaptation des API en plus de leurs gratuité et flexibilité. En outre, nous avons trouvé un manque des statistiques mises à jours, lors de notre étude sur les déficients visuels au Maroc. Toutes les fonctionnalités décrites dans notre rapport ont été développées et validées. Néanmoins, notre projet pourra être amélioré par l’ajout d’autre fonctionnalités : — Integration de la langue Arabe et Anglais dans les cours et exercices ; — Developper une interface qui permettra aux professeurs de faire un suivi régulier des résultats des apprenants. — Une version mobile de cette plateforme sera sans doute plus pour notre projet. Il est important à noter que la réalisation de ce projet nous a été béné- fique sur tous les plans.Sur le plan technique, ce projet nous a été une 33
  • 35. Chapitre 3. Évaluation de la plateforme bonne occasion pour découvrir et maitriser l’utilisation des nouvelles techno- logie de la parole, que se soit synthèse ou reconnaissance vocale, c’était aussi une occasion d’approfondir nos connaissance dans le domaine du développe- ment informatique . Sur le plan humain, ce projet a été une véritable occasion de vivre de prés l’expérience de réaliser un projet pour aider des enfants en besoin dans leur parcours scolaire. Ce qui nous a permis d’améliorer nos capacités de commu- nication et de travailler en équipe. Nous avons fait de notre mieux pour bien laisser une bonne impression sur notre discipline, nos qualités et nos compétences techniques et pour arriver enfin à présenter un travail à la hauteur. Rapport- Plateforme d’apprentissage assisté par ordinateur pour les non-voyants34
  • 36. Bibliographie [1] www.kurzweiledu.com. [2] www.projet-voltaire.fr. [3] Etude au Maroc. Handicap Visuel au Maroc. 2019. [4] L’organisation Mondiale de la Santé. Jusqu’à 45 millions d’aveugles dans le monde et ces chiffres sont en augmentation. 2003. [5] Géraldine Ayer et Céline Joss Almassri. Déficience visuelle et scolarisa- tion à l’école régulière. 2015. [6] Bassima Hakkaoui. Près de 2,3 millions de Marocains souffrent d’un handicap. 2014. [7] HuffPost Maroc. L’Institut Mohammed VI pour l’éducation et l’enseigne- ment des aveugles. 2019. [8] La sociabilisation des aveugles. La scolarisation primaire et le rôle de l’école. 2006. 35