SlideShare une entreprise Scribd logo
PlomberiePlomberie,, sanitairesanitaire,, gazgaz
Ecole Polytechnique d’Architecture etEcole Polytechnique d’Architecture et
d’Urbanismed’Urbanisme
*Chait A.malek*Chait A.malek
*Hennia kamel*Hennia kamel
Plan de travailPlan de travail
 1/ INTRODUCTION1/ INTRODUCTION
 2/ HISTOIRE2/ HISTOIRE
 3/ LA PLOMBRIE SANITAIRE3/ LA PLOMBRIE SANITAIRE
 4/ L’INSTALLATION SANITAIRE4/ L’INSTALLATION SANITAIRE
*Alimentation en eau froide*Alimentation en eau froide
*Alimentation en eau chaude :*Alimentation en eau chaude :
 5/ PREPARATION5/ PREPARATION
6/ DISTRITUTION DE L’EAU CHAUDE6/ DISTRITUTION DE L’EAU CHAUDE
*Chauffe-eau:*Chauffe-eau:
*Chauffe-bain*Chauffe-bain
*Chaudière de chauffage central*Chaudière de chauffage central
*Le Ballon réchauffeur*Le Ballon réchauffeur
7/ Tracés des distributions7/ Tracés des distributions
1-Réseau ramifié1-Réseau ramifié
2-Réseau bouclé2-Réseau bouclé
8/ Les appareils sanitaires8/ Les appareils sanitaires
 9/ Évacuations intérieures des eaux usées9/ Évacuations intérieures des eaux usées
 10/ Évacuations extérieurs des eaux usées10/ Évacuations extérieurs des eaux usées
 11/ Les raccordements11/ Les raccordements::
 12/ La ventilation12/ La ventilation
 13/ GAZ13/ GAZ
*Technique de desserte des habitations*Technique de desserte des habitations
*La desserte des habitations individuelles*La desserte des habitations individuelles
 14/ Conclusion14/ Conclusion
INTRODUCTIONINTRODUCTION
 Les installations sanitaires comprennent principalementLes installations sanitaires comprennent principalement
l’ensemble des équipements d’hygiène destinés àl’ensemble des équipements d’hygiène destinés à
distribuer ,utiliser et évacuer l’eau des bâtiments .distribuer ,utiliser et évacuer l’eau des bâtiments .
 Par extension ,cette technique s’étend aussi a l’utilisationPar extension ,cette technique s’étend aussi a l’utilisation
des auteurs fluides liquides et gazeux hormis ledes auteurs fluides liquides et gazeux hormis le
chauffage ,la ventilation et la climatisation .chauffage ,la ventilation et la climatisation .
 Par le développement des exigences de confort ,par laPar le développement des exigences de confort ,par la
croissement des mesures d’hygiène et par l’attentioncroissement des mesures d’hygiène et par l’attention
plus grande accordée à l’écologie , la société actuelleplus grande accordée à l’écologie , la société actuelle
requiert des équipements sanitaires toujours plusrequiert des équipements sanitaires toujours plus
perfectionnés.perfectionnés.
HISTOIREHISTOIRE
 Des civilisations anciennes ,en particulier celles duDes civilisations anciennes ,en particulier celles du
Proche-Orient connaissaient l’art d’établir desProche-Orient connaissaient l’art d’établir des
installations sanitaires avec des canalisations permettantinstallations sanitaires avec des canalisations permettant
l’arrivée et l’évacuation de l’eau.l’arrivée et l’évacuation de l’eau.
 Nous emprunterons à auguste Choisy, dans son histoireNous emprunterons à auguste Choisy, dans son histoire
d’architecture, une définition des thermes : les thermesd’architecture, une définition des thermes : les thermes
sont des édifices typiquement romains qui rendent sisont des édifices typiquement romains qui rendent si
bien leur esprit d’ordres et leur façon de gouverner enbien leur esprit d’ordres et leur façon de gouverner en
amusant les populations soumises. les anciens grecs neamusant les populations soumises. les anciens grecs ne
paraissent pas à avoir eu d’édifices équivalents auxparaissent pas à avoir eu d’édifices équivalents aux
thermes des romains: les salles de bain étaient dethermes des romains: les salles de bain étaient de
simples annexes de l’habitation.simples annexes de l’habitation.
Plomberie sanitairePlomberie sanitaire
 Les installations sanitaires comprennent la distributionLes installations sanitaires comprennent la distribution
des principaux fluides suivant:des principaux fluides suivant:
 L’eau potable froideL’eau potable froide
 L’eau chaude sanitaireL’eau chaude sanitaire
 L’eau industrielleL’eau industrielle
 Le gaz naturelLe gaz naturel
 Le gaz de villeLe gaz de ville
 Les gaz combustibles embouteillés(butane, propane).Les gaz combustibles embouteillés(butane, propane).
 Les gaz spéciaux( oxygène, hydrogène, azote,…).Les gaz spéciaux( oxygène, hydrogène, azote,…).
 L’air compriméL’air comprimé
 La défense incendie.La défense incendie.
 L’eau des piscines.L’eau des piscines.
L’INSTALLATION SANITAIREL’INSTALLATION SANITAIRE
L’eau est généralement livrée par un service public àL’eau est généralement livrée par un service public à
proximité immédiate De l’immeuble. il existe deux typesproximité immédiate De l’immeuble. il existe deux types
d’alimentation:d’alimentation:
*Alimentation en eau froide :*Alimentation en eau froide :
l’installation d’alimentation en eau froide distribue l’eaul’installation d’alimentation en eau froide distribue l’eau
de la conduite du réseau locale de distribution, situe ade la conduite du réseau locale de distribution, situe a
l’extérieur, jusqu’aux pointsl’extérieur, jusqu’aux points
de consommation situés dans le bâtiment.de consommation situés dans le bâtiment.
En principe, chaque immeuble comporte sa propreEn principe, chaque immeuble comporte sa propre
conduite de :conduite de :
- Branchement- Branchement
-comptage-comptage
 Branchement d’immeuble, comptage et distributionBranchement d’immeuble, comptage et distribution
 SchémaSchéma de principe de distributionde principe de distribution
Constitution d’un réseauConstitution d’un réseau
 Le réseau de distributionLe réseau de distribution
intérieur aux bâtimentsintérieur aux bâtiments
assure le transport de l’eauassure le transport de l’eau
jusqu’aux appareilsjusqu’aux appareils
d’utilisationd’utilisation
11 - Conduite publique- Conduite publique
22 - Branchement général- Branchement général
33 - Robinet d’arrêt général- Robinet d’arrêt général
44 - Compteur général- Compteur général
55 - Colonne de distribution- Colonne de distribution
66 - Robinet de puisage,- Robinet de puisage,
purgeurpurgeur
77 - Colonne montante- Colonne montante
88 - Ceinture d’étage- Ceinture d’étage
99 - Anti- bélier- Anti- bélier
1010 - Compteur divisionnaire- Compteur divisionnaire
Plombrie saniatire & gaz 03
Plombrie saniatire & gaz 03
Modes de stockageModes de stockage
 Réservoir:Réservoir: c’est un lieu aménagé pour accumuler etc’est un lieu aménagé pour accumuler et
conserver l’eau.( bâche à eau )conserver l’eau.( bâche à eau )
 Il peut avoir des réservoirs surélevé, mais l’inconvénientIl peut avoir des réservoirs surélevé, mais l’inconvénient
c’est la surcharge des planchersc’est la surcharge des planchers..
 Surpresseur:Surpresseur: il est utiliser pour alimenter lesil est utiliser pour alimenter les
immeubles très élevé, quand la pression est faible.immeubles très élevé, quand la pression est faible.
 LaLa pompepompe::elleelle est utilisée pour les même raisons.est utilisée pour les même raisons.
**Alimentation en eau chaude :Alimentation en eau chaude :
Dans un immeuble d’habitation ou de travail, l’eauDans un immeuble d’habitation ou de travail, l’eau
chaude est utilisée pour :chaude est utilisée pour :
-l’hygiène personnelle-l’hygiène personnelle
-la préparation des repas-la préparation des repas
-les nettoyages en tous genres-les nettoyages en tous genres
-les lessives et les lavages-les lessives et les lavages
Dans un ménage la température de l’eau auxDans un ménage la température de l’eau aux
postes de soutirage ne devrait pas dépasser lespostes de soutirage ne devrait pas dépasser les
valeurs suivantes :valeurs suivantes :
-lavabos, salles de bain de 43° a 45°C-lavabos, salles de bain de 43° a 45°C
-cuisine sans lave-vaisselle de 55° a 58° C-cuisine sans lave-vaisselle de 55° a 58° C
-cuisine avec lave-vaisselle de 50° a 52° C-cuisine avec lave-vaisselle de 50° a 52° C
 Schéma des conduites sanitairesSchéma des conduites sanitaires
PREPARATIONPREPARATION
Il y a différents système de préparation :Il y a différents système de préparation :
 Une préparation localUne préparation local : par bouilleur électrique ou: par bouilleur électrique ou
chauffe-eau instantané qui convient parfaitementchauffe-eau instantané qui convient parfaitement
pour des besoins modeste .pour des besoins modeste .
 Une préparation centraleUne préparation centrale : utilisée pour: utilisée pour
l’alimentation d’un ou plusieurs bâtiments.l’alimentation d’un ou plusieurs bâtiments.
 Une préparation centraliséeUne préparation centralisée : avec le transport de: avec le transport de
l’eau chaude à distance, destinée à l’alimentationl’eau chaude à distance, destinée à l’alimentation
des grands ensembles .des grands ensembles .
Ces préparations centrales peuvent êtreCes préparations centrales peuvent être
produites par les moyens suivants :produites par les moyens suivants :
 Chauffage électriqueChauffage électrique
 Chaudière à mazout ou à gaz commeChaudière à mazout ou à gaz comme
chaudière combinée ou avec chauffe-eau àchaudière combinée ou avec chauffe-eau à
accumulation séparé .accumulation séparé .
 Chauffe-eau combinée à circulation à gaz .Chauffe-eau combinée à circulation à gaz .
 Chaudière à bois .Chaudière à bois .
 Énergie solaire.Énergie solaire.
 Pompes à chaleur .Pompes à chaleur .
 Chaleur de condensation .Chaleur de condensation .
Distribution de l’eau chaudeDistribution de l’eau chaude
Selon le mode de fonctionnement, il existe :Selon le mode de fonctionnement, il existe :
Des installations à circulationDes installations à circulation ::
sans accumulation, équipé avec des échangeurssans accumulation, équipé avec des échangeurs
de chaleur, dans les quelles l’eau chaude estde chaleur, dans les quelles l’eau chaude est
produite au fur et à mesure de la consommationproduite au fur et à mesure de la consommation
Des installations avec accumulationDes installations avec accumulation ::
dans les quelles l’eau chaude est accumuléedans les quelles l’eau chaude est accumulée
pendant les temps de consommation réduite oupendant les temps de consommation réduite ou
nulle, pour couvrir les consommations de pointes.nulle, pour couvrir les consommations de pointes.

Chauffe-eau:Chauffe-eau:
 Dimension 46 x 26 x 19 cmDimension 46 x 26 x 19 cm
 Puissance 125 wattPuissance 125 watt
 Rendement 70%Rendement 70%
 Mode production: instantanée et n’a lieu qu’auMode production: instantanée et n’a lieu qu’au
moment du soutirage.moment du soutirage.
 Il n’y a pratiquement aucune perte de chaleur enIl n’y a pratiquement aucune perte de chaleur en
dehors des périodes de soutirage.dehors des périodes de soutirage.
 Il est prévu pour alimenter un seul poste d’eau peuIl est prévu pour alimenter un seul poste d’eau peu
exigeant en matière de débit (lavabo, douche,exigeant en matière de débit (lavabo, douche,
évier…)évier…)
CHAUFFE-BAINCHAUFFE-BAIN::
 Dimension 69 x 30 x 24 cmDimension 69 x 30 x 24 cm
 Puissance 200 wattPuissance 200 watt
 Rendement 75%Rendement 75%
 Mode production: identique à celui du chauffe-eauMode production: identique à celui du chauffe-eau
 Le rendement moyen des chauffe- bains est plus élevé queLe rendement moyen des chauffe- bains est plus élevé que
celui des chauffe-eau.celui des chauffe-eau.
 Ils sont prévus pour être raccordés à une cheminée ou àIls sont prévus pour être raccordés à une cheminée ou à
l’air libre.l’air libre.
 Il convient pour l’alimentation d’une baignoire, douche.Il convient pour l’alimentation d’une baignoire, douche.
Chaudière de chauffage centralChaudière de chauffage central
 Le principe de la production est : utilisationLe principe de la production est : utilisation
d’un foyer commun par souci d’économie.d’un foyer commun par souci d’économie.
 La production se fait par réchauffage indirect,La production se fait par réchauffage indirect,
au moyen d’un ballon réchauffeur.au moyen d’un ballon réchauffeur.
Plombrie saniatire & gaz 03
Plombrie saniatire & gaz 03
Plombrie saniatire & gaz 03
Le Ballon réchauffeurLe Ballon réchauffeur::
Cet appareil est constitué par une double enveloppeCet appareil est constitué par une double enveloppe
à l’intérieur de laquelle se trouve deux circuitsà l’intérieur de laquelle se trouve deux circuits
complètement indépendants:complètement indépendants:
Circuit primaireCircuit primaire de chauffe relié au bouilleurde chauffe relié au bouilleur
Circuit secondaireCircuit secondaire alimentant le réseau de distribution.alimentant le réseau de distribution.
Plombrie saniatire & gaz 03
Tracés des distributionsTracés des distributions
 Les différents tracés des réseaux d’eau chaude seLes différents tracés des réseaux d’eau chaude se
ramènent à deux systèmes:ramènent à deux systèmes:
 Système à réseau ramifié.Système à réseau ramifié.
 Système à réseau bouclé.Système à réseau bouclé.
1-Réseau ramifié1-Réseau ramifié
 L’eau chaude ne circule pas dans les canalisations enL’eau chaude ne circule pas dans les canalisations en
dehors des périodes de puisage, elle est conduitedehors des périodes de puisage, elle est conduite
directement du générateur ou du réservoir aux postes dedirectement du générateur ou du réservoir aux postes de
puisage.puisage.
 On dispose une conduite séparée pour chaque appareilOn dispose une conduite séparée pour chaque appareil
 Indépendance de chaque distribution au point de vueIndépendance de chaque distribution au point de vue
pression, débit.pression, débit.
 Décompte simplifie de l’eau chaude consommée auDécompte simplifie de l’eau chaude consommée au
compteur particulier.compteur particulier.
Avantages:Avantages:
Inconvénients:Inconvénients:
 Pour obtenir de l’eau chaude, il faut vider la canalisationPour obtenir de l’eau chaude, il faut vider la canalisation
de l’eau refroidie qu’elle contient ( gaspillage).de l’eau refroidie qu’elle contient ( gaspillage).
2-Réseau bouclé2-Réseau bouclé
L’eau chaude circule continuellement dans les canalisationsL’eau chaude circule continuellement dans les canalisations
suivant le principe du thermo-siphonsuivant le principe du thermo-siphon
Avantages:Avantages:
 L’eau puisée en un point quelconque est toujours chaude.L’eau puisée en un point quelconque est toujours chaude.
 Suppression du gaspillage au moment des puisagesSuppression du gaspillage au moment des puisages
Inconvénients:Inconvénients:
 Pertes de chaleur par canalisationsPertes de chaleur par canalisations
Les appareils sanitairesLes appareils sanitaires
Les appareils sanitaires son utilisés pour assurerLes appareils sanitaires son utilisés pour assurer
l’hygiène de l’homme par l’intermédiaire del’hygiène de l’homme par l’intermédiaire de
l’eau, schématiquement ce sont des bacs del’eau, schématiquement ce sont des bacs de
formes diverses en fonction de leur usages,formes diverses en fonction de leur usages,
équipés d’un dispositif d’alimentation et d’uneéquipés d’un dispositif d’alimentation et d’une
vidange .vidange .
 La salle de bain et W-CLa salle de bain et W-C ::
 Ces locaux destinés essentiellement àCes locaux destinés essentiellement à
l’hygiène doivent assurer en même temps lel’hygiène doivent assurer en même temps le
confort de leurs utilisateurs .confort de leurs utilisateurs .
 Les espaces entre les appareils et les paroisLes espaces entre les appareils et les parois
doivent être correctement dimensionnés pourdoivent être correctement dimensionnés pour
assurer la liberté de mouvement.assurer la liberté de mouvement.
 Les appareils sanitaires doivent être facilementLes appareils sanitaires doivent être facilement
accessible et montés à la bonne hauteur . Quiaccessible et montés à la bonne hauteur . Qui
sont :sont :
 Le lavaboLe lavabo : est posé sur un pied ou sur des: est posé sur un pied ou sur des
consoles .consoles .
 La baignoireLa baignoire :doit toujours remplie par le haut .:doit toujours remplie par le haut .
 La doucheLa douche :n’est souvent installée qu’en:n’est souvent installée qu’en
complément de la baignoire .complément de la baignoire .
 Le bidetLe bidet : est posé sur le sol .: est posé sur le sol .
 Le siége de W-CLe siége de W-C :est posé sur le sol .:est posé sur le sol .
Schéma de pose de lavabo Schéma de pose de lavabo
Schéma de pose de baignoireLavabo doubleLavabo double
Bidet placé entre lavabo et un W-C Baignoire avec W-C, et lavabo contigus
-W-C
-Schéma de pose de réservoir de W-C
*basse position
*haute position
*encastré et cuvette suspendue
-la douche
*schéma de pose
*cabine de douche
Schéma de pose de lavabo détailler
Exemple d’installation pour salle de bain, W-C séparé et cuisine
La cuisinesLa cuisines ::
la cuisine est le principal local de travail dansla cuisine est le principal local de travail dans
un logement .un logement .
Toutes dimensions fonctionnelles des cuisinesToutes dimensions fonctionnelles des cuisines
permettant certainement de limiter lespermettant certainement de limiter les
mouvements mais aussi de réduiremouvements mais aussi de réduire
outrageusement l’espace au seul bénéfice deoutrageusement l’espace au seul bénéfice de
la spéculation immobilière …la spéculation immobilière …
**les éviers de cuisineles éviers de cuisine : sont habituellement: sont habituellement
en acier inoxydable .en acier inoxydable .
** la ventilationla ventilation : c’est un élément important: c’est un élément important
de confort de la cuisinede confort de la cuisine
Modes de vente de l’eau aux usagersModes de vente de l’eau aux usagers
 A forfait: favorise le gaspillageA forfait: favorise le gaspillage
Ce mode de vente tend à disparaître, pour êtreCe mode de vente tend à disparaître, pour être
remplacé par la vente au compteur.remplacé par la vente au compteur.
 Le compteur: c’est un appareil enregistreur etLe compteur: c’est un appareil enregistreur et
totalisateur de débit.totalisateur de débit.
Il existe deux types:Il existe deux types:
Compteur de vitesseCompteur de vitesse
 Le principe deLe principe de
fonctionnement reposefonctionnement repose
sur l’enregistrement dusur l’enregistrement du
nombre de remplissagenombre de remplissage
d’une capacitéd’une capacité
déterminée.déterminée.
Compteur de volumeCompteur de volume
 Le principe de fonctionnementLe principe de fonctionnement
est basé sur le nombre deest basé sur le nombre de
tours d’une turbine dont latours d’une turbine dont la
vitesse est proportionnelle àvitesse est proportionnelle à
celle du débit.celle du débit.
Distribution de l’eau dansDistribution de l’eau dans
l’habitationl’habitation
Avant la réalisation d’une distribution d’eau il estAvant la réalisation d’une distribution d’eau il est
nécessaire de connaître certaines règles:nécessaire de connaître certaines règles:
Calculs pour déterminer la section des tuyaux qui àCalculs pour déterminer la section des tuyaux qui à
un rapport avec la vitesse d’écoulement pour éviterun rapport avec la vitesse d’écoulement pour éviter
la formation de dépôt ( écoulement lent)la formation de dépôt ( écoulement lent)
ou coup de bélier (écoulement rapide).ou coup de bélier (écoulement rapide).
Il faut tenir compte de plusieurs impératifs dans laIl faut tenir compte de plusieurs impératifs dans la
disposition de la tuyauterie et robinetterie tel que:disposition de la tuyauterie et robinetterie tel que:
- Impératif d’ordre technique et pratique en cas- Impératif d’ordre technique et pratique en cas
de réparation ou de modificationde réparation ou de modification
Types de distributionsTypes de distributions
Elle est constituée d’une canalisation principale d’ouElle est constituée d’une canalisation principale d’ou
partent différentes conduites.partent différentes conduites.
• Avantage:Avantage:
• - c’est un réseau simple et- c’est un réseau simple et
• relativement peu coûteuxrelativement peu coûteux
• Inconvénients:Inconvénients:
- Il est difficile d’isoler une conduite.- Il est difficile d’isoler une conduite.
- En cas d’intervention, toute la- En cas d’intervention, toute la
distribution est privée d’eau.distribution est privée d’eau.
- Pression de débit irrégulière en fin- Pression de débit irrégulière en fin
de conduite.de conduite.
Champ d’utilisation: maisons unifamiliales, ateliers.Champ d’utilisation: maisons unifamiliales, ateliers.
1-1- Distribution en chandelleDistribution en chandelle
2- Distribution en circuit fermé2- Distribution en circuit fermé
 La canalisation principale est établie sous forme d’uneLa canalisation principale est établie sous forme d’une
boucle, d’où partent les différentes conduitesboucle, d’où partent les différentes conduites
desservant un ou plusieurs points d’eau.desservant un ou plusieurs points d’eau.
 Avantage:Avantage:
-- RRégularité de la distribution aégularité de la distribution a
l’intérieur du bâtiment.l’intérieur du bâtiment.
-- PPossibilité d’isoler une dérivation sansossibilité d’isoler une dérivation sans
apporter de troubles importants auapporter de troubles importants au
reste de la distribution.reste de la distribution.
 Inconvénients:Inconvénients:
-- RRéseau plus coûteux.éseau plus coûteux.
-- LLes robinets d’arrêt et les compteurses robinets d’arrêt et les compteurs
sont difficile à repérersont difficile à repérer
3- Distribution en parapluie:3- Distribution en parapluie:
 L’eau est monté au dernier étage, puis de la ilL’eau est monté au dernier étage, puis de la il
va avoir la distribution.va avoir la distribution.
 On utilise ce type de distribution quand laOn utilise ce type de distribution quand la
pression n’atteint pas les derniers niveaux.pression n’atteint pas les derniers niveaux.
4- Distribution avec nourrice4- Distribution avec nourrice
 La nourrice, courte conduite et de section importante seLa nourrice, courte conduite et de section importante se
place dans un local accessible, elle porte tout lesplace dans un local accessible, elle porte tout les
robinets d’arrêts, les compteurs, les purgeurs et lesrobinets d’arrêts, les compteurs, les purgeurs et les
clapets.clapets.
 On peut isoler une conduite sans apporter de troubles auOn peut isoler une conduite sans apporter de troubles au
reste de la distribution.reste de la distribution.
 Elle est très coûteuse.Elle est très coûteuse.
5- Distribution mixte5- Distribution mixte
 Elle concerne les immeubles de grande hauteur, il fautElle concerne les immeubles de grande hauteur, il faut
faire des réserves des locaux pour les appareils, car lafaire des réserves des locaux pour les appareils, car la
hauteur est trop importante et la pression faible.hauteur est trop importante et la pression faible.
 Il ne faut pas oublier le coté confort et acoustique.Il ne faut pas oublier le coté confort et acoustique.
6- distribution par un réservoir6- distribution par un réservoir
surélevésurélevé Le réservoir est placé en haut, il est alimenté par lesLe réservoir est placé en haut, il est alimenté par les
 surpresseurs, puis il alimente les colonne montantes.surpresseurs, puis il alimente les colonne montantes.
Modes de productionModes de production
 Logements et locauxLogements et locaux à distribution répartie:à distribution répartie:
Appareils à production instantanée.Appareils à production instantanée.
Appareils à production par accumulation.Appareils à production par accumulation.
 Bâtiment à caractère industrielBâtiment à caractère industriel à distribution massive:à distribution massive:
Chaudière spéciale ou source extérieures,(chauffageChaudière spéciale ou source extérieures,(chauffage
urbain ou centrale)urbain ou centrale)
Tuyaux en plombTuyaux en plomb::
 Le plomb métal non ferreux, facile à mettre enLe plomb métal non ferreux, facile à mettre en
œuvre, a toujours été utilisé en canalisations.œuvre, a toujours été utilisé en canalisations.
 Il se présente à l’état pratiquement pur.Il se présente à l’état pratiquement pur.
 Les tuyaux sont obtenus par filageLes tuyaux sont obtenus par filage
Caractéristiques:Caractéristiques:
 Plomb doux sous forme de couronnes 10m de longueur 6 àPlomb doux sous forme de couronnes 10m de longueur 6 à
45 mm de diamètre .45 mm de diamètre .
 Plomb doux sous forme d’éléments droits 4m de longueurPlomb doux sous forme d’éléments droits 4m de longueur
50 à110 mm de diamètre .50 à110 mm de diamètre .
 Il épouse tous les parcoursIl épouse tous les parcours
 Se soude très facilementSe soude très facilement
 Inaltérable par les agents atmosphériques.Inaltérable par les agents atmosphériques.
Tubes en cuivre et laiton:Tubes en cuivre et laiton:
 Cuivre rouge, pratiquement pur utilisé pour lesCuivre rouge, pratiquement pur utilisé pour les
alimentation d’eau froide et d’eau chaude.alimentation d’eau froide et d’eau chaude.
 Laiton, alliage de cuivre(70 à 90%) et de zinc (30 à 10 %)Laiton, alliage de cuivre(70 à 90%) et de zinc (30 à 10 %)
utilisé pour confection de tuyaux de ventilation.utilisé pour confection de tuyaux de ventilation.
 Le tube en cuivre écroui est rigide et convient pour lesLe tube en cuivre écroui est rigide et convient pour les
tracés rectilignes des installations intérieures.tracés rectilignes des installations intérieures.
 La maniabilité du métal facilite le façonnage, notamment leLa maniabilité du métal facilite le façonnage, notamment le
ceintrage.ceintrage.
 Les assemblages se font parLes assemblages se font par
- Raccords démontables.- Raccords démontables.
- Raccords soudés.- Raccords soudés.
Caractéristiques:Caractéristiques:
Tubes en Acier:Tubes en Acier:
 Se différencient par la qualité du métal, procédé deSe différencient par la qualité du métal, procédé de
fabrication, dimension.fabrication, dimension.
 Tubes rejoints.Tubes rejoints.
 Tubes soudés.Tubes soudés.
 Tubes sans soudure.Tubes sans soudure.
 Pour les dimension il y a une gammes étendues, à partirPour les dimension il y a une gammes étendues, à partir
de 5 mm intérieur.de 5 mm intérieur.
 Protection, tubes noirs, galvanisés, protectionProtection, tubes noirs, galvanisés, protection
spéciales(vernis, métallisation).spéciales(vernis, métallisation).
 Tubes série gaz.Tubes série gaz.
 Cintrage a froid: tubes galvanisés petits et moyensCintrage a froid: tubes galvanisés petits et moyens
diamètresdiamètres
 A chaud: tubes noirs de gros diamètresA chaud: tubes noirs de gros diamètres
Tubes en matière plastique:Tubes en matière plastique: Matières thermoplastiques (modifiable à chaud).Matières thermoplastiques (modifiable à chaud).
 Polychlorure de vinyle.Polychlorure de vinyle.
 Polyester.Polyester.
Fabrication:Fabrication:
 Par injection sous pression.Par injection sous pression.
 Par extrusion .Par extrusion .
 Par stratification.Par stratification.
 Tubes rigidesTubes rigides
 Tubes semi-rigides.Tubes semi-rigides.
 Tubes souples.Tubes souples.
 Assemblage par emboîtement collé a froid.Assemblage par emboîtement collé a froid.
 Par bague de joint d’étanchéité.Par bague de joint d’étanchéité.
 Par raccords métalliques, pvc.Par raccords métalliques, pvc.
Evacuations intérieures des eauxEvacuations intérieures des eaux
uséesusées
 Le problème de l’évacuation des eaux usées est trèsLe problème de l’évacuation des eaux usées est très
complexe, des études et des expériences sont toujourscomplexe, des études et des expériences sont toujours
en cours et l’on voit apparaître des nouveaux systèmesen cours et l’on voit apparaître des nouveaux systèmes
d’évacuation ainsi que des éléments préfabriqués quid’évacuation ainsi que des éléments préfabriqués qui
tendent vers la perfection dans ce domaine.tendent vers la perfection dans ce domaine.
 D’après le règlement sanitaire il est rappelé que:D’après le règlement sanitaire il est rappelé que:
 Les eaux pluviales sont collectées et évacuées hors desLes eaux pluviales sont collectées et évacuées hors des
immeubles dans des conduites indépendantes.immeubles dans des conduites indépendantes.
 Les eaux ménagères et vannes sont éloignées desLes eaux ménagères et vannes sont éloignées des
habitations.habitations.
Réseau à l’intérieur des bâtimentsRéseau à l’intérieur des bâtiments
On distingue dans un réseau d’évacuation intérieur lesOn distingue dans un réseau d’évacuation intérieur les
éléments suivants:éléments suivants:
 Branchement de chaque appareil d’utilisation.Branchement de chaque appareil d’utilisation.
 Collecteurs d’appareils, canalisation d’allure horizontaleCollecteurs d’appareils, canalisation d’allure horizontale
sur lesquelles se raccordent les branchements.sur lesquelles se raccordent les branchements.
 Canalisations verticales:Canalisations verticales:
-- Descentes d’eau ménagères,Descentes d’eau ménagères,
- Chutes,- Chutes,
- Chutes uniques.- Chutes uniques.
Plombrie saniatire & gaz 03
 C’est une canalisation verticale qui sert à évacuer lesC’est une canalisation verticale qui sert à évacuer les
eaux pluviales en provenance de la toiture.eaux pluviales en provenance de la toiture.
 Elles sont placées généralement sur les façadesElles sont placées généralement sur les façades
extérieures.extérieures.
1-Descentes des eaux pluviales:1-Descentes des eaux pluviales:
2-Descentes des eaux ménagères:2-Descentes des eaux ménagères:
 C’est une canalisation verticale sur laquelle seC’est une canalisation verticale sur laquelle se
raccordent les collecteurs d’appareils transportant desraccordent les collecteurs d’appareils transportant des
eaux ménagères en provenance des baignoires, éviers,eaux ménagères en provenance des baignoires, éviers,
lavabos, ….lavabos, ….
3-Chute:3-Chute:
 C’est une canalisation verticale sur laquelle est raccordéC’est une canalisation verticale sur laquelle est raccordé
les collecteurs transportant des eaux vannes et urinaires.les collecteurs transportant des eaux vannes et urinaires.
4-Chute unique:4-Chute unique:
 C’est une canalisation verticale qui sert à la fois auxC’est une canalisation verticale qui sert à la fois aux
eaux vannes et ménagères.eaux vannes et ménagères.
 Chute, chute unique, descente des eaux ménagèresChute, chute unique, descente des eaux ménagères
sont placées à l’intérieur du bâtiment.sont placées à l’intérieur du bâtiment.
 Il existe trois types d’évacuations extérieures:Il existe trois types d’évacuations extérieures:
-Unitaire-Unitaire
-Séparatif-Séparatif
-Pseudo séparatif-Pseudo séparatif
1- Réseau unitaire:1- Réseau unitaire:
 Il consiste tout simplement à réserver une seuleIl consiste tout simplement à réserver une seule
conduite pour la collecte et l’évacuation des eaux uséesconduite pour la collecte et l’évacuation des eaux usées
et pluviales.et pluviales.
Evacuations extérieurs desEvacuations extérieurs des
eaux uséeseaux usées
Plombrie saniatire & gaz 03
2-Réseau séparatif:2-Réseau séparatif:
 Ce système est conçu pour recevoir uniquement desCe système est conçu pour recevoir uniquement des
eaux usées, admet une partie des eaux pluviales quieaux usées, admet une partie des eaux pluviales qui
proviennent des parkings, placette ….proviennent des parkings, placette ….
 Avant le rejet à l’égout, certaine eau usées doivent êtreAvant le rejet à l’égout, certaine eau usées doivent être
traités, pour éviter de provoquer des accident.traités, pour éviter de provoquer des accident.
3-Réseau pseudo séparatif:3-Réseau pseudo séparatif:
 Le système séparatif consiste à réservé une conduite pourLe système séparatif consiste à réservé une conduite pour
les eaux usées et une autre conduite pour les eauxles eaux usées et une autre conduite pour les eaux
pluviales.pluviales.
Plombrie saniatire & gaz 03
Plombrie saniatire & gaz 03
Plombrie saniatire & gaz 03
Plombrie saniatire & gaz 03
Les raccordementsLes raccordements::
 Les branchements et dérivations doivent être raccordéLes branchements et dérivations doivent être raccordé
sur des tuyaux qui les reçoivent sous un angle inférieur àsur des tuyaux qui les reçoivent sous un angle inférieur à
75° pour les canalisation verticales, et 45° pour les75° pour les canalisation verticales, et 45° pour les
canalisation horizontales.canalisation horizontales.
 Toutes les canalisations doivent être étanche à l’eau et àToutes les canalisations doivent être étanche à l’eau et à
l’air d’une façon permanente et durable.l’air d’une façon permanente et durable.
 Les tuyaux de chute et de décente des eaux ménagèresLes tuyaux de chute et de décente des eaux ménagères
doivent être à l’intérieur des locaux.doivent être à l’intérieur des locaux.
 Le diamètre doit être constant sur toute la hauteur.Le diamètre doit être constant sur toute la hauteur.
La ventilation:La ventilation:
 Etablir une ventilation primaire d’une chute ou d’uneEtablir une ventilation primaire d’une chute ou d’une
descente consiste à prolonger la canalisation au-dessusdescente consiste à prolonger la canalisation au-dessus
des appareils desservis pour la faire déboucher horsdes appareils desservis pour la faire déboucher hors
toiture.toiture.
 L’avantage principale réside dans l’accélération duL’avantage principale réside dans l’accélération du
mouvement de l’eau.mouvement de l’eau.
 Elle présente un avantage hygiénique, contribue aElle présente un avantage hygiénique, contribue a
ventiler l’égout public.ventiler l’égout public.
1- Primaire1- Primaire::
2- Secondaire:2- Secondaire:
 A l’intérieur des immeubles, le siphon posé à la sortie deA l’intérieur des immeubles, le siphon posé à la sortie de
chaque appareil intercepte normalement lachaque appareil intercepte normalement la
communication entre l’atmosphère des locaux et l’aircommunication entre l’atmosphère des locaux et l’air
vicié des canalisations. Cependant l’efficacité d’unvicié des canalisations. Cependant l’efficacité d’un
siphon réside dans sa garde d’eau.siphon réside dans sa garde d’eau.
 Elle se réalise au moyen de tuyaux métalliques, en AcierElle se réalise au moyen de tuyaux métalliques, en Acier
galvanisé ou en plomb mince.galvanisé ou en plomb mince.
Plombrie saniatire & gaz 03
Bruits dans les installationsBruits dans les installations
sanitaires :sanitaires : Il faut dire que vouloir supprimer totalement les bruits ouIl faut dire que vouloir supprimer totalement les bruits ou
les rendre imperceptibles est pratiquement impossible.les rendre imperceptibles est pratiquement impossible.
 Le but est de chercher a éviter leur formation ou à lesLe but est de chercher a éviter leur formation ou à les
ramener à une valeur faible.ramener à une valeur faible.
Remèdes:Remèdes:
 Avant de chercher à assourdir les bruits, il convient deAvant de chercher à assourdir les bruits, il convient de
se préoccuper des problèmes qu’ils posent dés lase préoccuper des problèmes qu’ils posent dés la
conception de l’ouvrage. C’est le rôle de l’architecte quiconception de l’ouvrage. C’est le rôle de l’architecte qui
cherchera des distributions de locaux, tracés decherchera des distributions de locaux, tracés de
canalisations…canalisations…
 On évitera de faire passer des canalisations dans lesOn évitera de faire passer des canalisations dans les
pièces habitées ou réservées au repos, Au contraire, lespièces habitées ou réservées au repos, Au contraire, les
passages dans les cave, couloirs, débarras, etc. serontpassages dans les cave, couloirs, débarras, etc. seront
recherchés.recherchés.
 Dans un projet, on éloignera les espaces équipésDans un projet, on éloignera les espaces équipés
d’installation bruyantes (cuisine, SDB,WC) des espacesd’installation bruyantes (cuisine, SDB,WC) des espaces
de repos ou de travail.de repos ou de travail.
GAZGAZ
 Les techniques ont évolué et ce combustible est devenuLes techniques ont évolué et ce combustible est devenu
rapidement une forme d’énergie moderne. En effet, lerapidement une forme d’énergie moderne. En effet, le
gaz est compétitif au point de vue économique,gaz est compétitif au point de vue économique,
commode d’emploi et il contribue à diminuer la pollutioncommode d’emploi et il contribue à diminuer la pollution
atmosphérique.atmosphérique.
 Il répond à de multiples utilisations tant dans le domaineIl répond à de multiples utilisations tant dans le domaine
domestique qu’industriel ou commercial.domestique qu’industriel ou commercial.
 Dans les domaines domestiques et commerciaux, le gazDans les domaines domestiques et commerciaux, le gaz
sert particulièrement à la cuisson des aliments, a lasert particulièrement à la cuisson des aliments, a la
production d’eau chaude, au chauffage des espaces.production d’eau chaude, au chauffage des espaces.
Plombrie saniatire & gaz 03
 Dans le cas d’une installation neuve, l’entrepreneur doitDans le cas d’une installation neuve, l’entrepreneur doit
établir sous sa signature:établir sous sa signature:
 Un état descriptif de l’installation précisant:Un état descriptif de l’installation précisant:
- Nature- Nature et catégorie de pression du gaz,et catégorie de pression du gaz,
- Appareils- Appareils pour lesquels l’installation est prévue,pour lesquels l’installation est prévue,
- Nature- Nature des tuyauteries, tracé ( parties enterrées, endes tuyauteries, tracé ( parties enterrées, en
élévation apparente, en gaine, en encastrement),élévation apparente, en gaine, en encastrement),
- Emplacements- Emplacements et sections libres des ventilation,et sections libres des ventilation,
dispositif d’évacuation des produits de combustion,dispositif d’évacuation des produits de combustion,
-- Emplacements:Emplacements: dispositifs de coupure, compteurs.dispositifs de coupure, compteurs.
Plombrie saniatire & gaz 03
Technique de desserte desTechnique de desserte des
habitationshabitations
 Les réseaux de transport ou de distribution publique sontLes réseaux de transport ou de distribution publique sont
dans l’immense majorité des cas souterrains.dans l’immense majorité des cas souterrains.
a Réseau:a Réseau:
b Branchement:b Branchement:
 Le branchement est la canalisation reliant le réseau deLe branchement est la canalisation reliant le réseau de
distribution à l’immeuble.distribution à l’immeuble.
 La desserte des habitations collectives est assurée parLa desserte des habitations collectives est assurée par
une installation qui comprend, d’amont en aval:une installation qui comprend, d’amont en aval:
Plombrie saniatire & gaz 03
 Le robinet de branchement d’immeuble,Le robinet de branchement d’immeuble,
 Le bloc de détente ( en cas de détente collective ),Le bloc de détente ( en cas de détente collective ),
 La conduite d’immeuble,La conduite d’immeuble,
 La conduite montante,La conduite montante,
 Les branchements particuliers avec leurs dispositifs deLes branchements particuliers avec leurs dispositifs de
coupure.coupure.
 Les compteurs et les installations intérieurs desservantLes compteurs et les installations intérieurs desservant
les logements.les logements.
 Il existe d’autre types de desserte:Il existe d’autre types de desserte:
- Desserte par gaines technique,- Desserte par gaines technique,
- Alimentation d’installation en forfait cuisine,- Alimentation d’installation en forfait cuisine,
- Gaines compteurs pour alvéole technique,- Gaines compteurs pour alvéole technique,
- Desserte de l’immeuble à partir d’un local- Desserte de l’immeuble à partir d’un local
technique.technique.
La desserte des habitationsLa desserte des habitations
individuellesindividuelles
 Le compteur peut être placé immédiatement en aval duLe compteur peut être placé immédiatement en aval du
dispositif de coupure de branchement.dispositif de coupure de branchement.
 L’installation intérieure n’est pas différente de celle desL’installation intérieure n’est pas différente de celle des
logements en immeubles collectifs.logements en immeubles collectifs.
 Les locaux dans lesquels sont installés des appareils fonctionnant auLes locaux dans lesquels sont installés des appareils fonctionnant au
gaz doivent répondre à des conditions très stricte au point de vue:gaz doivent répondre à des conditions très stricte au point de vue:
-- Volume des locaux doit être > 8m, limité par les paroisVolume des locaux doit être > 8m, limité par les parois
du local sans déduction, dans la limite de 2m dudu local sans déduction, dans la limite de 2m du
volume des objets mobiliers.volume des objets mobiliers.
 L’arrêté relatif à l’aération des logements vise à obtenirL’arrêté relatif à l’aération des logements vise à obtenir
une aération générale et permanente des logements enune aération générale et permanente des logements en
réalisant une circulation de l’air des pièces. Ce quiréalisant une circulation de l’air des pièces. Ce qui
correspond, dans la pratique, à des entrées d’air danscorrespond, dans la pratique, à des entrées d’air dans
les pièces.les pièces.
-- Aération naturelle, surface d’ouverture 0.4m², soit directementAération naturelle, surface d’ouverture 0.4m², soit directement
sur l’extérieur, soit sur courette largeur au moins égale à 2m.sur l’extérieur, soit sur courette largeur au moins égale à 2m.
-- Alimentation en air de combustion: les locaux doivent êtreAlimentation en air de combustion: les locaux doivent être
pourvus d’amenées d’air frais.pourvus d’amenées d’air frais.
Plombrie saniatire & gaz 03
Plombrie saniatire & gaz 03
Plombrie saniatire & gaz 03
Plombrie saniatire & gaz 03
ConclusionConclusion
 La technique sanitaire comprend un nombreLa technique sanitaire comprend un nombre
assez important d’installations mais, tenantassez important d’installations mais, tenant
compte du fait que presque tous les fluidescompte du fait que presque tous les fluides
utilisées sont régis par les mêmes loisutilisées sont régis par les mêmes lois
physiques, ces installations sont conçues selonphysiques, ces installations sont conçues selon
les mêmes principes de base . L’étude d’uneles mêmes principes de base . L’étude d’une
installation doit donc analyser les processusinstallation doit donc analyser les processus
correspondant à chaque phase du cycle suivicorrespondant à chaque phase du cycle suivi
par le fluide pendant son utilisation,en fonctionpar le fluide pendant son utilisation,en fonction
de certaines contraintes énergétiques,de certaines contraintes énergétiques,
qualitatives et quantitatives .qualitatives et quantitatives .

Contenu connexe

Tendances

Climatisation et ventilation
Climatisation et ventilationClimatisation et ventilation
Climatisation et ventilation
Sami Sahli
 
Confort visuel
Confort visuelConfort visuel
Confort visuel
Sami Sahli
 
Chauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustique
Chauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustiqueChauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustique
Chauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustique
Sami Sahli
 
Chauffage
ChauffageChauffage
Chauffage
Manel_khodja
 
Escaliers rampes & ascenseurs 01
Escaliers rampes & ascenseurs 01Escaliers rampes & ascenseurs 01
Escaliers rampes & ascenseurs 01
Sami Sahli
 
Eclairage et electricité
Eclairage et electricitéEclairage et electricité
Eclairage et electricité
Sami Sahli
 
La ventilation dans les batiments
La ventilation dans les batimentsLa ventilation dans les batiments
La ventilation dans les batiments
conductriceTB
 
L'habitat écologique
L'habitat écologiqueL'habitat écologique
L'habitat écologique
BOUZIDA Djihene
 
Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -
amirachouieb
 
Les structures métalliques
Les structures métalliques Les structures métalliques
Les structures métalliques
Sami Sahli
 
analyse de site urbanisme.pptx
analyse de site urbanisme.pptxanalyse de site urbanisme.pptx
analyse de site urbanisme.pptx
AMINFERNANE
 
Charpente métallique
Charpente métallique Charpente métallique
Charpente métallique
Sami Sahli
 
Sol et fondation
Sol et fondationSol et fondation
Sol et fondation
Abdoulaye SECK
 
Ch.0. Introduction. (VRD).pptx
Ch.0. Introduction. (VRD).pptxCh.0. Introduction. (VRD).pptx
Ch.0. Introduction. (VRD).pptx
AdelSada4
 
les batiments ecologiques
les batiments ecologiquesles batiments ecologiques
les batiments ecologiques
Ahmed Touati
 
les types des plancher
les types des plancherles types des plancher
les types des plancher
raouf1996
 
Structure métallique
Structure métalliqueStructure métallique
Structure métallique
Sami Sahli
 
Isolation thermique
Isolation thermiqueIsolation thermique
Isolation thermique
Sami Sahli
 
Confort thérmique
Confort thérmiqueConfort thérmique
Confort thérmique
Roumaissa Saib
 

Tendances (20)

Climatisation et ventilation
Climatisation et ventilationClimatisation et ventilation
Climatisation et ventilation
 
Confort visuel
Confort visuelConfort visuel
Confort visuel
 
Chauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustique
Chauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustiqueChauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustique
Chauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustique
 
Chauffage
ChauffageChauffage
Chauffage
 
Escaliers rampes & ascenseurs 01
Escaliers rampes & ascenseurs 01Escaliers rampes & ascenseurs 01
Escaliers rampes & ascenseurs 01
 
Eclairage et electricité
Eclairage et electricitéEclairage et electricité
Eclairage et electricité
 
La ventilation dans les batiments
La ventilation dans les batimentsLa ventilation dans les batiments
La ventilation dans les batiments
 
L'habitat écologique
L'habitat écologiqueL'habitat écologique
L'habitat écologique
 
Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -Alimentation en-eau-potable-aep -
Alimentation en-eau-potable-aep -
 
Les structures métalliques
Les structures métalliques Les structures métalliques
Les structures métalliques
 
analyse de site urbanisme.pptx
analyse de site urbanisme.pptxanalyse de site urbanisme.pptx
analyse de site urbanisme.pptx
 
Charpente métallique
Charpente métallique Charpente métallique
Charpente métallique
 
Sol et fondation
Sol et fondationSol et fondation
Sol et fondation
 
Ch.0. Introduction. (VRD).pptx
Ch.0. Introduction. (VRD).pptxCh.0. Introduction. (VRD).pptx
Ch.0. Introduction. (VRD).pptx
 
les batiments ecologiques
les batiments ecologiquesles batiments ecologiques
les batiments ecologiques
 
Confort 01
Confort 01Confort 01
Confort 01
 
les types des plancher
les types des plancherles types des plancher
les types des plancher
 
Structure métallique
Structure métalliqueStructure métallique
Structure métallique
 
Isolation thermique
Isolation thermiqueIsolation thermique
Isolation thermique
 
Confort thérmique
Confort thérmiqueConfort thérmique
Confort thérmique
 

En vedette

7 le radier coulé en beton
7 le radier coulé en beton7 le radier coulé en beton
7 le radier coulé en beton
slamoule
 
Dimensionnement Ouvrages Du Reseau
Dimensionnement Ouvrages Du ReseauDimensionnement Ouvrages Du Reseau
Dimensionnement Ouvrages Du Reseau
guest4a5dea
 
M01 Metier et Formation
M01 Metier et FormationM01 Metier et Formation
M01 Metier et Formation
Chingongou ­
 
Module 01-metier-et-formation-btp-tcctp
Module 01-metier-et-formation-btp-tcctpModule 01-metier-et-formation-btp-tcctp
Module 01-metier-et-formation-btp-tcctp
brahim halmaoui
 
Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1
yacine iskounen
 
M01 métier et formation ge esa
M01 métier et formation ge esaM01 métier et formation ge esa
M01 métier et formation ge esa
coursofppt
 
Le chauffage
Le chauffageLe chauffage
Le chauffage
Ouaret Yahia
 
Acoustique et isolation phonique
Acoustique et isolation phoniqueAcoustique et isolation phonique
Acoustique et isolation phonique
Sami Sahli
 
Confort en architecture
Confort en architectureConfort en architecture
Confort en architecture
Sami Sahli
 
Végétation & confort
Végétation & confortVégétation & confort
Végétation & confort
Sami Sahli
 
Acoustique architecturale & isolation phonique
Acoustique architecturale & isolation phoniqueAcoustique architecturale & isolation phonique
Acoustique architecturale & isolation phonique
Sami Sahli
 
08 confort acoustique
08 confort acoustique08 confort acoustique
08 confort acoustique
Läm Oússà
 
Alimentation en eau potable1
Alimentation en eau potable1Alimentation en eau potable1
Alimentation en eau potable1
Hiba Architecte
 

En vedette (13)

7 le radier coulé en beton
7 le radier coulé en beton7 le radier coulé en beton
7 le radier coulé en beton
 
Dimensionnement Ouvrages Du Reseau
Dimensionnement Ouvrages Du ReseauDimensionnement Ouvrages Du Reseau
Dimensionnement Ouvrages Du Reseau
 
M01 Metier et Formation
M01 Metier et FormationM01 Metier et Formation
M01 Metier et Formation
 
Module 01-metier-et-formation-btp-tcctp
Module 01-metier-et-formation-btp-tcctpModule 01-metier-et-formation-btp-tcctp
Module 01-metier-et-formation-btp-tcctp
 
Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1Cours hydraulique aep pour btp v1
Cours hydraulique aep pour btp v1
 
M01 métier et formation ge esa
M01 métier et formation ge esaM01 métier et formation ge esa
M01 métier et formation ge esa
 
Le chauffage
Le chauffageLe chauffage
Le chauffage
 
Acoustique et isolation phonique
Acoustique et isolation phoniqueAcoustique et isolation phonique
Acoustique et isolation phonique
 
Confort en architecture
Confort en architectureConfort en architecture
Confort en architecture
 
Végétation & confort
Végétation & confortVégétation & confort
Végétation & confort
 
Acoustique architecturale & isolation phonique
Acoustique architecturale & isolation phoniqueAcoustique architecturale & isolation phonique
Acoustique architecturale & isolation phonique
 
08 confort acoustique
08 confort acoustique08 confort acoustique
08 confort acoustique
 
Alimentation en eau potable1
Alimentation en eau potable1Alimentation en eau potable1
Alimentation en eau potable1
 

Similaire à Plombrie saniatire & gaz 03

Comment produire de l'eau chaude sanitaire ?
Comment produire de l'eau chaude sanitaire ?Comment produire de l'eau chaude sanitaire ?
Comment produire de l'eau chaude sanitaire ?
Nicorub
 
Energie geothermique
Energie  geothermiqueEnergie  geothermique
Energie geothermique
Sami Sahli
 
Cours Plomberie (2).pdf
Cours Plomberie (2).pdfCours Plomberie (2).pdf
Cours Plomberie (2).pdf
SalmaAbbadi
 
Feedback - Summer Event - L'eau au service de l'énergie durable - 11 juin 2024
Feedback - Summer Event - L'eau au service de l'énergie durable - 11 juin 2024Feedback - Summer Event - L'eau au service de l'énergie durable - 11 juin 2024
Feedback - Summer Event - L'eau au service de l'énergie durable - 11 juin 2024
Cluster H2O
 
QUESTIONS FRÉQUENTES MARS 2019 CHAUDIÈRES À VAPEUR
QUESTIONS FRÉQUENTES MARS 2019 CHAUDIÈRES À VAPEURQUESTIONS FRÉQUENTES MARS 2019 CHAUDIÈRES À VAPEUR
QUESTIONS FRÉQUENTES MARS 2019 CHAUDIÈRES À VAPEUR
ATTSU
 
Adduction eau formation ufae
Adduction eau formation ufaeAdduction eau formation ufae
Adduction eau formation ufae
Abdoul Fatré Kienou
 
Cours sur les Energies renouvelables.pdf
Cours sur les Energies renouvelables.pdfCours sur les Energies renouvelables.pdf
Cours sur les Energies renouvelables.pdf
NounouBoulou
 
Synthèse géothermie
Synthèse géothermieSynthèse géothermie
Synthèse géothermie
arleuein
 
geo PräSentation
geo PräSentationgeo PräSentation
geo PräSentation
santacruz91
 
Chauffe-eau solaire, attention à la surchauffe
Chauffe-eau solaire, attention à la surchauffeChauffe-eau solaire, attention à la surchauffe
Chauffe-eau solaire, attention à la surchauffe
Antonino Lagana
 
L’essentiel de l’installation sanitaire
L’essentiel de l’installation sanitaireL’essentiel de l’installation sanitaire
L’essentiel de l’installation sanitaire
craigdennis66
 
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud PorcsBOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
idelewebmestre
 
Présentation Mikael Le Borgne - ETT - projet ABSOHP
Présentation Mikael Le Borgne - ETT - projet ABSOHPPrésentation Mikael Le Borgne - ETT - projet ABSOHP
Présentation Mikael Le Borgne - ETT - projet ABSOHP
Arnoudeth Traimany
 

Similaire à Plombrie saniatire & gaz 03 (15)

Alimentationeneaupotable1 130513101559-phpapp01
Alimentationeneaupotable1 130513101559-phpapp01Alimentationeneaupotable1 130513101559-phpapp01
Alimentationeneaupotable1 130513101559-phpapp01
 
Comment produire de l'eau chaude sanitaire ?
Comment produire de l'eau chaude sanitaire ?Comment produire de l'eau chaude sanitaire ?
Comment produire de l'eau chaude sanitaire ?
 
Energie geothermique
Energie  geothermiqueEnergie  geothermique
Energie geothermique
 
Cours Plomberie (2).pdf
Cours Plomberie (2).pdfCours Plomberie (2).pdf
Cours Plomberie (2).pdf
 
Feedback - Summer Event - L'eau au service de l'énergie durable - 11 juin 2024
Feedback - Summer Event - L'eau au service de l'énergie durable - 11 juin 2024Feedback - Summer Event - L'eau au service de l'énergie durable - 11 juin 2024
Feedback - Summer Event - L'eau au service de l'énergie durable - 11 juin 2024
 
6 11
6 116 11
6 11
 
QUESTIONS FRÉQUENTES MARS 2019 CHAUDIÈRES À VAPEUR
QUESTIONS FRÉQUENTES MARS 2019 CHAUDIÈRES À VAPEURQUESTIONS FRÉQUENTES MARS 2019 CHAUDIÈRES À VAPEUR
QUESTIONS FRÉQUENTES MARS 2019 CHAUDIÈRES À VAPEUR
 
Adduction eau formation ufae
Adduction eau formation ufaeAdduction eau formation ufae
Adduction eau formation ufae
 
Cours sur les Energies renouvelables.pdf
Cours sur les Energies renouvelables.pdfCours sur les Energies renouvelables.pdf
Cours sur les Energies renouvelables.pdf
 
Synthèse géothermie
Synthèse géothermieSynthèse géothermie
Synthèse géothermie
 
geo PräSentation
geo PräSentationgeo PräSentation
geo PräSentation
 
Chauffe-eau solaire, attention à la surchauffe
Chauffe-eau solaire, attention à la surchauffeChauffe-eau solaire, attention à la surchauffe
Chauffe-eau solaire, attention à la surchauffe
 
L’essentiel de l’installation sanitaire
L’essentiel de l’installation sanitaireL’essentiel de l’installation sanitaire
L’essentiel de l’installation sanitaire
 
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud PorcsBOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
BOW 2024 - 3-6 - Adaptation climat chaud Porcs
 
Présentation Mikael Le Borgne - ETT - projet ABSOHP
Présentation Mikael Le Borgne - ETT - projet ABSOHPPrésentation Mikael Le Borgne - ETT - projet ABSOHP
Présentation Mikael Le Borgne - ETT - projet ABSOHP
 

Plus de Sami Sahli

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
Sami Sahli
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
Sami Sahli
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
Sami Sahli
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
Sami Sahli
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
Sami Sahli
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
Sami Sahli
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
Sami Sahli
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
Sami Sahli
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
Sami Sahli
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
Sami Sahli
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
Sami Sahli
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
Sami Sahli
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
Sami Sahli
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
Sami Sahli
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
Sami Sahli
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
Sami Sahli
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
Sami Sahli
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
Sami Sahli
 

Plus de Sami Sahli (20)

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
 

Plombrie saniatire & gaz 03

  • 1. PlomberiePlomberie,, sanitairesanitaire,, gazgaz Ecole Polytechnique d’Architecture etEcole Polytechnique d’Architecture et d’Urbanismed’Urbanisme *Chait A.malek*Chait A.malek *Hennia kamel*Hennia kamel
  • 2. Plan de travailPlan de travail  1/ INTRODUCTION1/ INTRODUCTION  2/ HISTOIRE2/ HISTOIRE  3/ LA PLOMBRIE SANITAIRE3/ LA PLOMBRIE SANITAIRE  4/ L’INSTALLATION SANITAIRE4/ L’INSTALLATION SANITAIRE *Alimentation en eau froide*Alimentation en eau froide *Alimentation en eau chaude :*Alimentation en eau chaude :  5/ PREPARATION5/ PREPARATION 6/ DISTRITUTION DE L’EAU CHAUDE6/ DISTRITUTION DE L’EAU CHAUDE *Chauffe-eau:*Chauffe-eau: *Chauffe-bain*Chauffe-bain *Chaudière de chauffage central*Chaudière de chauffage central *Le Ballon réchauffeur*Le Ballon réchauffeur
  • 3. 7/ Tracés des distributions7/ Tracés des distributions 1-Réseau ramifié1-Réseau ramifié 2-Réseau bouclé2-Réseau bouclé 8/ Les appareils sanitaires8/ Les appareils sanitaires  9/ Évacuations intérieures des eaux usées9/ Évacuations intérieures des eaux usées  10/ Évacuations extérieurs des eaux usées10/ Évacuations extérieurs des eaux usées  11/ Les raccordements11/ Les raccordements::  12/ La ventilation12/ La ventilation  13/ GAZ13/ GAZ *Technique de desserte des habitations*Technique de desserte des habitations *La desserte des habitations individuelles*La desserte des habitations individuelles  14/ Conclusion14/ Conclusion
  • 4. INTRODUCTIONINTRODUCTION  Les installations sanitaires comprennent principalementLes installations sanitaires comprennent principalement l’ensemble des équipements d’hygiène destinés àl’ensemble des équipements d’hygiène destinés à distribuer ,utiliser et évacuer l’eau des bâtiments .distribuer ,utiliser et évacuer l’eau des bâtiments .  Par extension ,cette technique s’étend aussi a l’utilisationPar extension ,cette technique s’étend aussi a l’utilisation des auteurs fluides liquides et gazeux hormis ledes auteurs fluides liquides et gazeux hormis le chauffage ,la ventilation et la climatisation .chauffage ,la ventilation et la climatisation .  Par le développement des exigences de confort ,par laPar le développement des exigences de confort ,par la croissement des mesures d’hygiène et par l’attentioncroissement des mesures d’hygiène et par l’attention plus grande accordée à l’écologie , la société actuelleplus grande accordée à l’écologie , la société actuelle requiert des équipements sanitaires toujours plusrequiert des équipements sanitaires toujours plus perfectionnés.perfectionnés.
  • 5. HISTOIREHISTOIRE  Des civilisations anciennes ,en particulier celles duDes civilisations anciennes ,en particulier celles du Proche-Orient connaissaient l’art d’établir desProche-Orient connaissaient l’art d’établir des installations sanitaires avec des canalisations permettantinstallations sanitaires avec des canalisations permettant l’arrivée et l’évacuation de l’eau.l’arrivée et l’évacuation de l’eau.  Nous emprunterons à auguste Choisy, dans son histoireNous emprunterons à auguste Choisy, dans son histoire d’architecture, une définition des thermes : les thermesd’architecture, une définition des thermes : les thermes sont des édifices typiquement romains qui rendent sisont des édifices typiquement romains qui rendent si bien leur esprit d’ordres et leur façon de gouverner enbien leur esprit d’ordres et leur façon de gouverner en amusant les populations soumises. les anciens grecs neamusant les populations soumises. les anciens grecs ne paraissent pas à avoir eu d’édifices équivalents auxparaissent pas à avoir eu d’édifices équivalents aux thermes des romains: les salles de bain étaient dethermes des romains: les salles de bain étaient de simples annexes de l’habitation.simples annexes de l’habitation.
  • 6. Plomberie sanitairePlomberie sanitaire  Les installations sanitaires comprennent la distributionLes installations sanitaires comprennent la distribution des principaux fluides suivant:des principaux fluides suivant:  L’eau potable froideL’eau potable froide  L’eau chaude sanitaireL’eau chaude sanitaire  L’eau industrielleL’eau industrielle  Le gaz naturelLe gaz naturel  Le gaz de villeLe gaz de ville  Les gaz combustibles embouteillés(butane, propane).Les gaz combustibles embouteillés(butane, propane).  Les gaz spéciaux( oxygène, hydrogène, azote,…).Les gaz spéciaux( oxygène, hydrogène, azote,…).  L’air compriméL’air comprimé  La défense incendie.La défense incendie.  L’eau des piscines.L’eau des piscines.
  • 7. L’INSTALLATION SANITAIREL’INSTALLATION SANITAIRE L’eau est généralement livrée par un service public àL’eau est généralement livrée par un service public à proximité immédiate De l’immeuble. il existe deux typesproximité immédiate De l’immeuble. il existe deux types d’alimentation:d’alimentation: *Alimentation en eau froide :*Alimentation en eau froide : l’installation d’alimentation en eau froide distribue l’eaul’installation d’alimentation en eau froide distribue l’eau de la conduite du réseau locale de distribution, situe ade la conduite du réseau locale de distribution, situe a l’extérieur, jusqu’aux pointsl’extérieur, jusqu’aux points de consommation situés dans le bâtiment.de consommation situés dans le bâtiment. En principe, chaque immeuble comporte sa propreEn principe, chaque immeuble comporte sa propre conduite de :conduite de : - Branchement- Branchement -comptage-comptage
  • 8.  Branchement d’immeuble, comptage et distributionBranchement d’immeuble, comptage et distribution
  • 9.  SchémaSchéma de principe de distributionde principe de distribution
  • 10. Constitution d’un réseauConstitution d’un réseau  Le réseau de distributionLe réseau de distribution intérieur aux bâtimentsintérieur aux bâtiments assure le transport de l’eauassure le transport de l’eau jusqu’aux appareilsjusqu’aux appareils d’utilisationd’utilisation 11 - Conduite publique- Conduite publique 22 - Branchement général- Branchement général 33 - Robinet d’arrêt général- Robinet d’arrêt général 44 - Compteur général- Compteur général 55 - Colonne de distribution- Colonne de distribution 66 - Robinet de puisage,- Robinet de puisage, purgeurpurgeur 77 - Colonne montante- Colonne montante 88 - Ceinture d’étage- Ceinture d’étage 99 - Anti- bélier- Anti- bélier 1010 - Compteur divisionnaire- Compteur divisionnaire
  • 13. Modes de stockageModes de stockage  Réservoir:Réservoir: c’est un lieu aménagé pour accumuler etc’est un lieu aménagé pour accumuler et conserver l’eau.( bâche à eau )conserver l’eau.( bâche à eau )  Il peut avoir des réservoirs surélevé, mais l’inconvénientIl peut avoir des réservoirs surélevé, mais l’inconvénient c’est la surcharge des planchersc’est la surcharge des planchers..  Surpresseur:Surpresseur: il est utiliser pour alimenter lesil est utiliser pour alimenter les immeubles très élevé, quand la pression est faible.immeubles très élevé, quand la pression est faible.  LaLa pompepompe::elleelle est utilisée pour les même raisons.est utilisée pour les même raisons.
  • 14. **Alimentation en eau chaude :Alimentation en eau chaude : Dans un immeuble d’habitation ou de travail, l’eauDans un immeuble d’habitation ou de travail, l’eau chaude est utilisée pour :chaude est utilisée pour : -l’hygiène personnelle-l’hygiène personnelle -la préparation des repas-la préparation des repas -les nettoyages en tous genres-les nettoyages en tous genres -les lessives et les lavages-les lessives et les lavages Dans un ménage la température de l’eau auxDans un ménage la température de l’eau aux postes de soutirage ne devrait pas dépasser lespostes de soutirage ne devrait pas dépasser les valeurs suivantes :valeurs suivantes : -lavabos, salles de bain de 43° a 45°C-lavabos, salles de bain de 43° a 45°C -cuisine sans lave-vaisselle de 55° a 58° C-cuisine sans lave-vaisselle de 55° a 58° C -cuisine avec lave-vaisselle de 50° a 52° C-cuisine avec lave-vaisselle de 50° a 52° C
  • 15.  Schéma des conduites sanitairesSchéma des conduites sanitaires
  • 16. PREPARATIONPREPARATION Il y a différents système de préparation :Il y a différents système de préparation :  Une préparation localUne préparation local : par bouilleur électrique ou: par bouilleur électrique ou chauffe-eau instantané qui convient parfaitementchauffe-eau instantané qui convient parfaitement pour des besoins modeste .pour des besoins modeste .  Une préparation centraleUne préparation centrale : utilisée pour: utilisée pour l’alimentation d’un ou plusieurs bâtiments.l’alimentation d’un ou plusieurs bâtiments.  Une préparation centraliséeUne préparation centralisée : avec le transport de: avec le transport de l’eau chaude à distance, destinée à l’alimentationl’eau chaude à distance, destinée à l’alimentation des grands ensembles .des grands ensembles .
  • 17. Ces préparations centrales peuvent êtreCes préparations centrales peuvent être produites par les moyens suivants :produites par les moyens suivants :  Chauffage électriqueChauffage électrique  Chaudière à mazout ou à gaz commeChaudière à mazout ou à gaz comme chaudière combinée ou avec chauffe-eau àchaudière combinée ou avec chauffe-eau à accumulation séparé .accumulation séparé .  Chauffe-eau combinée à circulation à gaz .Chauffe-eau combinée à circulation à gaz .  Chaudière à bois .Chaudière à bois .  Énergie solaire.Énergie solaire.  Pompes à chaleur .Pompes à chaleur .  Chaleur de condensation .Chaleur de condensation .
  • 18. Distribution de l’eau chaudeDistribution de l’eau chaude Selon le mode de fonctionnement, il existe :Selon le mode de fonctionnement, il existe : Des installations à circulationDes installations à circulation :: sans accumulation, équipé avec des échangeurssans accumulation, équipé avec des échangeurs de chaleur, dans les quelles l’eau chaude estde chaleur, dans les quelles l’eau chaude est produite au fur et à mesure de la consommationproduite au fur et à mesure de la consommation Des installations avec accumulationDes installations avec accumulation :: dans les quelles l’eau chaude est accumuléedans les quelles l’eau chaude est accumulée pendant les temps de consommation réduite oupendant les temps de consommation réduite ou nulle, pour couvrir les consommations de pointes.nulle, pour couvrir les consommations de pointes.
  • 19.  Chauffe-eau:Chauffe-eau:  Dimension 46 x 26 x 19 cmDimension 46 x 26 x 19 cm  Puissance 125 wattPuissance 125 watt  Rendement 70%Rendement 70%  Mode production: instantanée et n’a lieu qu’auMode production: instantanée et n’a lieu qu’au moment du soutirage.moment du soutirage.  Il n’y a pratiquement aucune perte de chaleur enIl n’y a pratiquement aucune perte de chaleur en dehors des périodes de soutirage.dehors des périodes de soutirage.  Il est prévu pour alimenter un seul poste d’eau peuIl est prévu pour alimenter un seul poste d’eau peu exigeant en matière de débit (lavabo, douche,exigeant en matière de débit (lavabo, douche, évier…)évier…)
  • 20. CHAUFFE-BAINCHAUFFE-BAIN::  Dimension 69 x 30 x 24 cmDimension 69 x 30 x 24 cm  Puissance 200 wattPuissance 200 watt  Rendement 75%Rendement 75%  Mode production: identique à celui du chauffe-eauMode production: identique à celui du chauffe-eau  Le rendement moyen des chauffe- bains est plus élevé queLe rendement moyen des chauffe- bains est plus élevé que celui des chauffe-eau.celui des chauffe-eau.  Ils sont prévus pour être raccordés à une cheminée ou àIls sont prévus pour être raccordés à une cheminée ou à l’air libre.l’air libre.  Il convient pour l’alimentation d’une baignoire, douche.Il convient pour l’alimentation d’une baignoire, douche.
  • 21. Chaudière de chauffage centralChaudière de chauffage central  Le principe de la production est : utilisationLe principe de la production est : utilisation d’un foyer commun par souci d’économie.d’un foyer commun par souci d’économie.  La production se fait par réchauffage indirect,La production se fait par réchauffage indirect, au moyen d’un ballon réchauffeur.au moyen d’un ballon réchauffeur.
  • 25. Le Ballon réchauffeurLe Ballon réchauffeur:: Cet appareil est constitué par une double enveloppeCet appareil est constitué par une double enveloppe à l’intérieur de laquelle se trouve deux circuitsà l’intérieur de laquelle se trouve deux circuits complètement indépendants:complètement indépendants: Circuit primaireCircuit primaire de chauffe relié au bouilleurde chauffe relié au bouilleur Circuit secondaireCircuit secondaire alimentant le réseau de distribution.alimentant le réseau de distribution.
  • 27. Tracés des distributionsTracés des distributions  Les différents tracés des réseaux d’eau chaude seLes différents tracés des réseaux d’eau chaude se ramènent à deux systèmes:ramènent à deux systèmes:  Système à réseau ramifié.Système à réseau ramifié.  Système à réseau bouclé.Système à réseau bouclé. 1-Réseau ramifié1-Réseau ramifié  L’eau chaude ne circule pas dans les canalisations enL’eau chaude ne circule pas dans les canalisations en dehors des périodes de puisage, elle est conduitedehors des périodes de puisage, elle est conduite directement du générateur ou du réservoir aux postes dedirectement du générateur ou du réservoir aux postes de puisage.puisage.  On dispose une conduite séparée pour chaque appareilOn dispose une conduite séparée pour chaque appareil
  • 28.  Indépendance de chaque distribution au point de vueIndépendance de chaque distribution au point de vue pression, débit.pression, débit.  Décompte simplifie de l’eau chaude consommée auDécompte simplifie de l’eau chaude consommée au compteur particulier.compteur particulier. Avantages:Avantages: Inconvénients:Inconvénients:  Pour obtenir de l’eau chaude, il faut vider la canalisationPour obtenir de l’eau chaude, il faut vider la canalisation de l’eau refroidie qu’elle contient ( gaspillage).de l’eau refroidie qu’elle contient ( gaspillage).
  • 29. 2-Réseau bouclé2-Réseau bouclé L’eau chaude circule continuellement dans les canalisationsL’eau chaude circule continuellement dans les canalisations suivant le principe du thermo-siphonsuivant le principe du thermo-siphon Avantages:Avantages:  L’eau puisée en un point quelconque est toujours chaude.L’eau puisée en un point quelconque est toujours chaude.  Suppression du gaspillage au moment des puisagesSuppression du gaspillage au moment des puisages Inconvénients:Inconvénients:  Pertes de chaleur par canalisationsPertes de chaleur par canalisations
  • 30. Les appareils sanitairesLes appareils sanitaires Les appareils sanitaires son utilisés pour assurerLes appareils sanitaires son utilisés pour assurer l’hygiène de l’homme par l’intermédiaire del’hygiène de l’homme par l’intermédiaire de l’eau, schématiquement ce sont des bacs del’eau, schématiquement ce sont des bacs de formes diverses en fonction de leur usages,formes diverses en fonction de leur usages, équipés d’un dispositif d’alimentation et d’uneéquipés d’un dispositif d’alimentation et d’une vidange .vidange .
  • 31.  La salle de bain et W-CLa salle de bain et W-C ::  Ces locaux destinés essentiellement àCes locaux destinés essentiellement à l’hygiène doivent assurer en même temps lel’hygiène doivent assurer en même temps le confort de leurs utilisateurs .confort de leurs utilisateurs .  Les espaces entre les appareils et les paroisLes espaces entre les appareils et les parois doivent être correctement dimensionnés pourdoivent être correctement dimensionnés pour assurer la liberté de mouvement.assurer la liberté de mouvement.  Les appareils sanitaires doivent être facilementLes appareils sanitaires doivent être facilement accessible et montés à la bonne hauteur . Quiaccessible et montés à la bonne hauteur . Qui sont :sont :
  • 32.  Le lavaboLe lavabo : est posé sur un pied ou sur des: est posé sur un pied ou sur des consoles .consoles .  La baignoireLa baignoire :doit toujours remplie par le haut .:doit toujours remplie par le haut .  La doucheLa douche :n’est souvent installée qu’en:n’est souvent installée qu’en complément de la baignoire .complément de la baignoire .  Le bidetLe bidet : est posé sur le sol .: est posé sur le sol .  Le siége de W-CLe siége de W-C :est posé sur le sol .:est posé sur le sol .
  • 33. Schéma de pose de lavabo Schéma de pose de lavabo
  • 34. Schéma de pose de baignoireLavabo doubleLavabo double
  • 35. Bidet placé entre lavabo et un W-C Baignoire avec W-C, et lavabo contigus
  • 36. -W-C -Schéma de pose de réservoir de W-C *basse position *haute position *encastré et cuvette suspendue
  • 37. -la douche *schéma de pose *cabine de douche
  • 38. Schéma de pose de lavabo détailler
  • 39. Exemple d’installation pour salle de bain, W-C séparé et cuisine
  • 40. La cuisinesLa cuisines :: la cuisine est le principal local de travail dansla cuisine est le principal local de travail dans un logement .un logement . Toutes dimensions fonctionnelles des cuisinesToutes dimensions fonctionnelles des cuisines permettant certainement de limiter lespermettant certainement de limiter les mouvements mais aussi de réduiremouvements mais aussi de réduire outrageusement l’espace au seul bénéfice deoutrageusement l’espace au seul bénéfice de la spéculation immobilière …la spéculation immobilière … **les éviers de cuisineles éviers de cuisine : sont habituellement: sont habituellement en acier inoxydable .en acier inoxydable . ** la ventilationla ventilation : c’est un élément important: c’est un élément important de confort de la cuisinede confort de la cuisine
  • 41. Modes de vente de l’eau aux usagersModes de vente de l’eau aux usagers  A forfait: favorise le gaspillageA forfait: favorise le gaspillage Ce mode de vente tend à disparaître, pour êtreCe mode de vente tend à disparaître, pour être remplacé par la vente au compteur.remplacé par la vente au compteur.  Le compteur: c’est un appareil enregistreur etLe compteur: c’est un appareil enregistreur et totalisateur de débit.totalisateur de débit. Il existe deux types:Il existe deux types:
  • 42. Compteur de vitesseCompteur de vitesse  Le principe deLe principe de fonctionnement reposefonctionnement repose sur l’enregistrement dusur l’enregistrement du nombre de remplissagenombre de remplissage d’une capacitéd’une capacité déterminée.déterminée. Compteur de volumeCompteur de volume  Le principe de fonctionnementLe principe de fonctionnement est basé sur le nombre deest basé sur le nombre de tours d’une turbine dont latours d’une turbine dont la vitesse est proportionnelle àvitesse est proportionnelle à celle du débit.celle du débit.
  • 43. Distribution de l’eau dansDistribution de l’eau dans l’habitationl’habitation Avant la réalisation d’une distribution d’eau il estAvant la réalisation d’une distribution d’eau il est nécessaire de connaître certaines règles:nécessaire de connaître certaines règles: Calculs pour déterminer la section des tuyaux qui àCalculs pour déterminer la section des tuyaux qui à un rapport avec la vitesse d’écoulement pour éviterun rapport avec la vitesse d’écoulement pour éviter la formation de dépôt ( écoulement lent)la formation de dépôt ( écoulement lent) ou coup de bélier (écoulement rapide).ou coup de bélier (écoulement rapide). Il faut tenir compte de plusieurs impératifs dans laIl faut tenir compte de plusieurs impératifs dans la disposition de la tuyauterie et robinetterie tel que:disposition de la tuyauterie et robinetterie tel que: - Impératif d’ordre technique et pratique en cas- Impératif d’ordre technique et pratique en cas de réparation ou de modificationde réparation ou de modification
  • 44. Types de distributionsTypes de distributions Elle est constituée d’une canalisation principale d’ouElle est constituée d’une canalisation principale d’ou partent différentes conduites.partent différentes conduites. • Avantage:Avantage: • - c’est un réseau simple et- c’est un réseau simple et • relativement peu coûteuxrelativement peu coûteux • Inconvénients:Inconvénients: - Il est difficile d’isoler une conduite.- Il est difficile d’isoler une conduite. - En cas d’intervention, toute la- En cas d’intervention, toute la distribution est privée d’eau.distribution est privée d’eau. - Pression de débit irrégulière en fin- Pression de débit irrégulière en fin de conduite.de conduite. Champ d’utilisation: maisons unifamiliales, ateliers.Champ d’utilisation: maisons unifamiliales, ateliers. 1-1- Distribution en chandelleDistribution en chandelle
  • 45. 2- Distribution en circuit fermé2- Distribution en circuit fermé  La canalisation principale est établie sous forme d’uneLa canalisation principale est établie sous forme d’une boucle, d’où partent les différentes conduitesboucle, d’où partent les différentes conduites desservant un ou plusieurs points d’eau.desservant un ou plusieurs points d’eau.  Avantage:Avantage: -- RRégularité de la distribution aégularité de la distribution a l’intérieur du bâtiment.l’intérieur du bâtiment. -- PPossibilité d’isoler une dérivation sansossibilité d’isoler une dérivation sans apporter de troubles importants auapporter de troubles importants au reste de la distribution.reste de la distribution.  Inconvénients:Inconvénients: -- RRéseau plus coûteux.éseau plus coûteux. -- LLes robinets d’arrêt et les compteurses robinets d’arrêt et les compteurs sont difficile à repérersont difficile à repérer
  • 46. 3- Distribution en parapluie:3- Distribution en parapluie:  L’eau est monté au dernier étage, puis de la ilL’eau est monté au dernier étage, puis de la il va avoir la distribution.va avoir la distribution.  On utilise ce type de distribution quand laOn utilise ce type de distribution quand la pression n’atteint pas les derniers niveaux.pression n’atteint pas les derniers niveaux.
  • 47. 4- Distribution avec nourrice4- Distribution avec nourrice  La nourrice, courte conduite et de section importante seLa nourrice, courte conduite et de section importante se place dans un local accessible, elle porte tout lesplace dans un local accessible, elle porte tout les robinets d’arrêts, les compteurs, les purgeurs et lesrobinets d’arrêts, les compteurs, les purgeurs et les clapets.clapets.  On peut isoler une conduite sans apporter de troubles auOn peut isoler une conduite sans apporter de troubles au reste de la distribution.reste de la distribution.  Elle est très coûteuse.Elle est très coûteuse.
  • 48. 5- Distribution mixte5- Distribution mixte  Elle concerne les immeubles de grande hauteur, il fautElle concerne les immeubles de grande hauteur, il faut faire des réserves des locaux pour les appareils, car lafaire des réserves des locaux pour les appareils, car la hauteur est trop importante et la pression faible.hauteur est trop importante et la pression faible.  Il ne faut pas oublier le coté confort et acoustique.Il ne faut pas oublier le coté confort et acoustique. 6- distribution par un réservoir6- distribution par un réservoir surélevésurélevé Le réservoir est placé en haut, il est alimenté par lesLe réservoir est placé en haut, il est alimenté par les  surpresseurs, puis il alimente les colonne montantes.surpresseurs, puis il alimente les colonne montantes.
  • 49. Modes de productionModes de production  Logements et locauxLogements et locaux à distribution répartie:à distribution répartie: Appareils à production instantanée.Appareils à production instantanée. Appareils à production par accumulation.Appareils à production par accumulation.  Bâtiment à caractère industrielBâtiment à caractère industriel à distribution massive:à distribution massive: Chaudière spéciale ou source extérieures,(chauffageChaudière spéciale ou source extérieures,(chauffage urbain ou centrale)urbain ou centrale)
  • 50. Tuyaux en plombTuyaux en plomb::  Le plomb métal non ferreux, facile à mettre enLe plomb métal non ferreux, facile à mettre en œuvre, a toujours été utilisé en canalisations.œuvre, a toujours été utilisé en canalisations.  Il se présente à l’état pratiquement pur.Il se présente à l’état pratiquement pur.  Les tuyaux sont obtenus par filageLes tuyaux sont obtenus par filage Caractéristiques:Caractéristiques:  Plomb doux sous forme de couronnes 10m de longueur 6 àPlomb doux sous forme de couronnes 10m de longueur 6 à 45 mm de diamètre .45 mm de diamètre .  Plomb doux sous forme d’éléments droits 4m de longueurPlomb doux sous forme d’éléments droits 4m de longueur 50 à110 mm de diamètre .50 à110 mm de diamètre .  Il épouse tous les parcoursIl épouse tous les parcours  Se soude très facilementSe soude très facilement  Inaltérable par les agents atmosphériques.Inaltérable par les agents atmosphériques.
  • 51. Tubes en cuivre et laiton:Tubes en cuivre et laiton:  Cuivre rouge, pratiquement pur utilisé pour lesCuivre rouge, pratiquement pur utilisé pour les alimentation d’eau froide et d’eau chaude.alimentation d’eau froide et d’eau chaude.  Laiton, alliage de cuivre(70 à 90%) et de zinc (30 à 10 %)Laiton, alliage de cuivre(70 à 90%) et de zinc (30 à 10 %) utilisé pour confection de tuyaux de ventilation.utilisé pour confection de tuyaux de ventilation.  Le tube en cuivre écroui est rigide et convient pour lesLe tube en cuivre écroui est rigide et convient pour les tracés rectilignes des installations intérieures.tracés rectilignes des installations intérieures.  La maniabilité du métal facilite le façonnage, notamment leLa maniabilité du métal facilite le façonnage, notamment le ceintrage.ceintrage.  Les assemblages se font parLes assemblages se font par - Raccords démontables.- Raccords démontables. - Raccords soudés.- Raccords soudés. Caractéristiques:Caractéristiques:
  • 52. Tubes en Acier:Tubes en Acier:  Se différencient par la qualité du métal, procédé deSe différencient par la qualité du métal, procédé de fabrication, dimension.fabrication, dimension.  Tubes rejoints.Tubes rejoints.  Tubes soudés.Tubes soudés.  Tubes sans soudure.Tubes sans soudure.  Pour les dimension il y a une gammes étendues, à partirPour les dimension il y a une gammes étendues, à partir de 5 mm intérieur.de 5 mm intérieur.  Protection, tubes noirs, galvanisés, protectionProtection, tubes noirs, galvanisés, protection spéciales(vernis, métallisation).spéciales(vernis, métallisation).  Tubes série gaz.Tubes série gaz.  Cintrage a froid: tubes galvanisés petits et moyensCintrage a froid: tubes galvanisés petits et moyens diamètresdiamètres  A chaud: tubes noirs de gros diamètresA chaud: tubes noirs de gros diamètres
  • 53. Tubes en matière plastique:Tubes en matière plastique: Matières thermoplastiques (modifiable à chaud).Matières thermoplastiques (modifiable à chaud).  Polychlorure de vinyle.Polychlorure de vinyle.  Polyester.Polyester. Fabrication:Fabrication:  Par injection sous pression.Par injection sous pression.  Par extrusion .Par extrusion .  Par stratification.Par stratification.  Tubes rigidesTubes rigides  Tubes semi-rigides.Tubes semi-rigides.  Tubes souples.Tubes souples.  Assemblage par emboîtement collé a froid.Assemblage par emboîtement collé a froid.  Par bague de joint d’étanchéité.Par bague de joint d’étanchéité.  Par raccords métalliques, pvc.Par raccords métalliques, pvc.
  • 54. Evacuations intérieures des eauxEvacuations intérieures des eaux uséesusées  Le problème de l’évacuation des eaux usées est trèsLe problème de l’évacuation des eaux usées est très complexe, des études et des expériences sont toujourscomplexe, des études et des expériences sont toujours en cours et l’on voit apparaître des nouveaux systèmesen cours et l’on voit apparaître des nouveaux systèmes d’évacuation ainsi que des éléments préfabriqués quid’évacuation ainsi que des éléments préfabriqués qui tendent vers la perfection dans ce domaine.tendent vers la perfection dans ce domaine.  D’après le règlement sanitaire il est rappelé que:D’après le règlement sanitaire il est rappelé que:  Les eaux pluviales sont collectées et évacuées hors desLes eaux pluviales sont collectées et évacuées hors des immeubles dans des conduites indépendantes.immeubles dans des conduites indépendantes.  Les eaux ménagères et vannes sont éloignées desLes eaux ménagères et vannes sont éloignées des habitations.habitations.
  • 55. Réseau à l’intérieur des bâtimentsRéseau à l’intérieur des bâtiments On distingue dans un réseau d’évacuation intérieur lesOn distingue dans un réseau d’évacuation intérieur les éléments suivants:éléments suivants:  Branchement de chaque appareil d’utilisation.Branchement de chaque appareil d’utilisation.  Collecteurs d’appareils, canalisation d’allure horizontaleCollecteurs d’appareils, canalisation d’allure horizontale sur lesquelles se raccordent les branchements.sur lesquelles se raccordent les branchements.  Canalisations verticales:Canalisations verticales: -- Descentes d’eau ménagères,Descentes d’eau ménagères, - Chutes,- Chutes, - Chutes uniques.- Chutes uniques.
  • 57.  C’est une canalisation verticale qui sert à évacuer lesC’est une canalisation verticale qui sert à évacuer les eaux pluviales en provenance de la toiture.eaux pluviales en provenance de la toiture.  Elles sont placées généralement sur les façadesElles sont placées généralement sur les façades extérieures.extérieures. 1-Descentes des eaux pluviales:1-Descentes des eaux pluviales: 2-Descentes des eaux ménagères:2-Descentes des eaux ménagères:  C’est une canalisation verticale sur laquelle seC’est une canalisation verticale sur laquelle se raccordent les collecteurs d’appareils transportant desraccordent les collecteurs d’appareils transportant des eaux ménagères en provenance des baignoires, éviers,eaux ménagères en provenance des baignoires, éviers, lavabos, ….lavabos, ….
  • 58. 3-Chute:3-Chute:  C’est une canalisation verticale sur laquelle est raccordéC’est une canalisation verticale sur laquelle est raccordé les collecteurs transportant des eaux vannes et urinaires.les collecteurs transportant des eaux vannes et urinaires. 4-Chute unique:4-Chute unique:  C’est une canalisation verticale qui sert à la fois auxC’est une canalisation verticale qui sert à la fois aux eaux vannes et ménagères.eaux vannes et ménagères.  Chute, chute unique, descente des eaux ménagèresChute, chute unique, descente des eaux ménagères sont placées à l’intérieur du bâtiment.sont placées à l’intérieur du bâtiment.
  • 59.  Il existe trois types d’évacuations extérieures:Il existe trois types d’évacuations extérieures: -Unitaire-Unitaire -Séparatif-Séparatif -Pseudo séparatif-Pseudo séparatif 1- Réseau unitaire:1- Réseau unitaire:  Il consiste tout simplement à réserver une seuleIl consiste tout simplement à réserver une seule conduite pour la collecte et l’évacuation des eaux uséesconduite pour la collecte et l’évacuation des eaux usées et pluviales.et pluviales. Evacuations extérieurs desEvacuations extérieurs des eaux uséeseaux usées
  • 61. 2-Réseau séparatif:2-Réseau séparatif:  Ce système est conçu pour recevoir uniquement desCe système est conçu pour recevoir uniquement des eaux usées, admet une partie des eaux pluviales quieaux usées, admet une partie des eaux pluviales qui proviennent des parkings, placette ….proviennent des parkings, placette ….  Avant le rejet à l’égout, certaine eau usées doivent êtreAvant le rejet à l’égout, certaine eau usées doivent être traités, pour éviter de provoquer des accident.traités, pour éviter de provoquer des accident. 3-Réseau pseudo séparatif:3-Réseau pseudo séparatif:  Le système séparatif consiste à réservé une conduite pourLe système séparatif consiste à réservé une conduite pour les eaux usées et une autre conduite pour les eauxles eaux usées et une autre conduite pour les eaux pluviales.pluviales.
  • 66. Les raccordementsLes raccordements::  Les branchements et dérivations doivent être raccordéLes branchements et dérivations doivent être raccordé sur des tuyaux qui les reçoivent sous un angle inférieur àsur des tuyaux qui les reçoivent sous un angle inférieur à 75° pour les canalisation verticales, et 45° pour les75° pour les canalisation verticales, et 45° pour les canalisation horizontales.canalisation horizontales.  Toutes les canalisations doivent être étanche à l’eau et àToutes les canalisations doivent être étanche à l’eau et à l’air d’une façon permanente et durable.l’air d’une façon permanente et durable.  Les tuyaux de chute et de décente des eaux ménagèresLes tuyaux de chute et de décente des eaux ménagères doivent être à l’intérieur des locaux.doivent être à l’intérieur des locaux.  Le diamètre doit être constant sur toute la hauteur.Le diamètre doit être constant sur toute la hauteur.
  • 67. La ventilation:La ventilation:  Etablir une ventilation primaire d’une chute ou d’uneEtablir une ventilation primaire d’une chute ou d’une descente consiste à prolonger la canalisation au-dessusdescente consiste à prolonger la canalisation au-dessus des appareils desservis pour la faire déboucher horsdes appareils desservis pour la faire déboucher hors toiture.toiture.  L’avantage principale réside dans l’accélération duL’avantage principale réside dans l’accélération du mouvement de l’eau.mouvement de l’eau.  Elle présente un avantage hygiénique, contribue aElle présente un avantage hygiénique, contribue a ventiler l’égout public.ventiler l’égout public. 1- Primaire1- Primaire::
  • 68. 2- Secondaire:2- Secondaire:  A l’intérieur des immeubles, le siphon posé à la sortie deA l’intérieur des immeubles, le siphon posé à la sortie de chaque appareil intercepte normalement lachaque appareil intercepte normalement la communication entre l’atmosphère des locaux et l’aircommunication entre l’atmosphère des locaux et l’air vicié des canalisations. Cependant l’efficacité d’unvicié des canalisations. Cependant l’efficacité d’un siphon réside dans sa garde d’eau.siphon réside dans sa garde d’eau.  Elle se réalise au moyen de tuyaux métalliques, en AcierElle se réalise au moyen de tuyaux métalliques, en Acier galvanisé ou en plomb mince.galvanisé ou en plomb mince.
  • 70. Bruits dans les installationsBruits dans les installations sanitaires :sanitaires : Il faut dire que vouloir supprimer totalement les bruits ouIl faut dire que vouloir supprimer totalement les bruits ou les rendre imperceptibles est pratiquement impossible.les rendre imperceptibles est pratiquement impossible.  Le but est de chercher a éviter leur formation ou à lesLe but est de chercher a éviter leur formation ou à les ramener à une valeur faible.ramener à une valeur faible. Remèdes:Remèdes:  Avant de chercher à assourdir les bruits, il convient deAvant de chercher à assourdir les bruits, il convient de se préoccuper des problèmes qu’ils posent dés lase préoccuper des problèmes qu’ils posent dés la conception de l’ouvrage. C’est le rôle de l’architecte quiconception de l’ouvrage. C’est le rôle de l’architecte qui cherchera des distributions de locaux, tracés decherchera des distributions de locaux, tracés de canalisations…canalisations…
  • 71.  On évitera de faire passer des canalisations dans lesOn évitera de faire passer des canalisations dans les pièces habitées ou réservées au repos, Au contraire, lespièces habitées ou réservées au repos, Au contraire, les passages dans les cave, couloirs, débarras, etc. serontpassages dans les cave, couloirs, débarras, etc. seront recherchés.recherchés.  Dans un projet, on éloignera les espaces équipésDans un projet, on éloignera les espaces équipés d’installation bruyantes (cuisine, SDB,WC) des espacesd’installation bruyantes (cuisine, SDB,WC) des espaces de repos ou de travail.de repos ou de travail.
  • 72. GAZGAZ  Les techniques ont évolué et ce combustible est devenuLes techniques ont évolué et ce combustible est devenu rapidement une forme d’énergie moderne. En effet, lerapidement une forme d’énergie moderne. En effet, le gaz est compétitif au point de vue économique,gaz est compétitif au point de vue économique, commode d’emploi et il contribue à diminuer la pollutioncommode d’emploi et il contribue à diminuer la pollution atmosphérique.atmosphérique.  Il répond à de multiples utilisations tant dans le domaineIl répond à de multiples utilisations tant dans le domaine domestique qu’industriel ou commercial.domestique qu’industriel ou commercial.  Dans les domaines domestiques et commerciaux, le gazDans les domaines domestiques et commerciaux, le gaz sert particulièrement à la cuisson des aliments, a lasert particulièrement à la cuisson des aliments, a la production d’eau chaude, au chauffage des espaces.production d’eau chaude, au chauffage des espaces.
  • 74.  Dans le cas d’une installation neuve, l’entrepreneur doitDans le cas d’une installation neuve, l’entrepreneur doit établir sous sa signature:établir sous sa signature:  Un état descriptif de l’installation précisant:Un état descriptif de l’installation précisant: - Nature- Nature et catégorie de pression du gaz,et catégorie de pression du gaz, - Appareils- Appareils pour lesquels l’installation est prévue,pour lesquels l’installation est prévue, - Nature- Nature des tuyauteries, tracé ( parties enterrées, endes tuyauteries, tracé ( parties enterrées, en élévation apparente, en gaine, en encastrement),élévation apparente, en gaine, en encastrement), - Emplacements- Emplacements et sections libres des ventilation,et sections libres des ventilation, dispositif d’évacuation des produits de combustion,dispositif d’évacuation des produits de combustion, -- Emplacements:Emplacements: dispositifs de coupure, compteurs.dispositifs de coupure, compteurs.
  • 76. Technique de desserte desTechnique de desserte des habitationshabitations  Les réseaux de transport ou de distribution publique sontLes réseaux de transport ou de distribution publique sont dans l’immense majorité des cas souterrains.dans l’immense majorité des cas souterrains. a Réseau:a Réseau: b Branchement:b Branchement:  Le branchement est la canalisation reliant le réseau deLe branchement est la canalisation reliant le réseau de distribution à l’immeuble.distribution à l’immeuble.  La desserte des habitations collectives est assurée parLa desserte des habitations collectives est assurée par une installation qui comprend, d’amont en aval:une installation qui comprend, d’amont en aval:
  • 78.  Le robinet de branchement d’immeuble,Le robinet de branchement d’immeuble,  Le bloc de détente ( en cas de détente collective ),Le bloc de détente ( en cas de détente collective ),  La conduite d’immeuble,La conduite d’immeuble,  La conduite montante,La conduite montante,  Les branchements particuliers avec leurs dispositifs deLes branchements particuliers avec leurs dispositifs de coupure.coupure.  Les compteurs et les installations intérieurs desservantLes compteurs et les installations intérieurs desservant les logements.les logements.  Il existe d’autre types de desserte:Il existe d’autre types de desserte: - Desserte par gaines technique,- Desserte par gaines technique, - Alimentation d’installation en forfait cuisine,- Alimentation d’installation en forfait cuisine, - Gaines compteurs pour alvéole technique,- Gaines compteurs pour alvéole technique, - Desserte de l’immeuble à partir d’un local- Desserte de l’immeuble à partir d’un local technique.technique.
  • 79. La desserte des habitationsLa desserte des habitations individuellesindividuelles  Le compteur peut être placé immédiatement en aval duLe compteur peut être placé immédiatement en aval du dispositif de coupure de branchement.dispositif de coupure de branchement.  L’installation intérieure n’est pas différente de celle desL’installation intérieure n’est pas différente de celle des logements en immeubles collectifs.logements en immeubles collectifs.  Les locaux dans lesquels sont installés des appareils fonctionnant auLes locaux dans lesquels sont installés des appareils fonctionnant au gaz doivent répondre à des conditions très stricte au point de vue:gaz doivent répondre à des conditions très stricte au point de vue: -- Volume des locaux doit être > 8m, limité par les paroisVolume des locaux doit être > 8m, limité par les parois du local sans déduction, dans la limite de 2m dudu local sans déduction, dans la limite de 2m du volume des objets mobiliers.volume des objets mobiliers.
  • 80.  L’arrêté relatif à l’aération des logements vise à obtenirL’arrêté relatif à l’aération des logements vise à obtenir une aération générale et permanente des logements enune aération générale et permanente des logements en réalisant une circulation de l’air des pièces. Ce quiréalisant une circulation de l’air des pièces. Ce qui correspond, dans la pratique, à des entrées d’air danscorrespond, dans la pratique, à des entrées d’air dans les pièces.les pièces. -- Aération naturelle, surface d’ouverture 0.4m², soit directementAération naturelle, surface d’ouverture 0.4m², soit directement sur l’extérieur, soit sur courette largeur au moins égale à 2m.sur l’extérieur, soit sur courette largeur au moins égale à 2m. -- Alimentation en air de combustion: les locaux doivent êtreAlimentation en air de combustion: les locaux doivent être pourvus d’amenées d’air frais.pourvus d’amenées d’air frais.
  • 85. ConclusionConclusion  La technique sanitaire comprend un nombreLa technique sanitaire comprend un nombre assez important d’installations mais, tenantassez important d’installations mais, tenant compte du fait que presque tous les fluidescompte du fait que presque tous les fluides utilisées sont régis par les mêmes loisutilisées sont régis par les mêmes lois physiques, ces installations sont conçues selonphysiques, ces installations sont conçues selon les mêmes principes de base . L’étude d’uneles mêmes principes de base . L’étude d’une installation doit donc analyser les processusinstallation doit donc analyser les processus correspondant à chaque phase du cycle suivicorrespondant à chaque phase du cycle suivi par le fluide pendant son utilisation,en fonctionpar le fluide pendant son utilisation,en fonction de certaines contraintes énergétiques,de certaines contraintes énergétiques, qualitatives et quantitatives .qualitatives et quantitatives .