SlideShare une entreprise Scribd logo
LE DOSSIER
midilibre.fr
dimanche 15 janvier 2017
C
ela a beau être le plus
petit des grands ports
maritimes français,
avec son transit de
presque 4 millions de tonnes
de marchandises et ses
160 000 passagers accueillis
l’année dernière, le port de
Sète est aujourd’hui considé-
ré comme l’une des principa-
les structures économiques
d’Occitanie.
Situé au cœur de la façade
méditerranéenne, à égale dis-
tance entre le port de Marseille
et celui de Barcelone, il offre
aujourd’hui une situation géo-
graphique privilégiée qui n’a
pas échappé à de nombreux
dirigeants d’entreprises. Cette
porte d’entrée vers l’Europe
du Sud comptabilise chaque
année plus de 1 000 escales.
Deuxième port en eau pro-
fonde en Méditerranée fran-
çaise, il tire sa force économi-
que de sa polyvalence et de
son expertise.
Actuellement, cinq terminaux
spécialisés composent cette
zone portuaire située aux
abords de la ville : le vrac
industriel, les filières agrico-
les, les marchandises diverses,
le fret roulant et bien entendu
les passagers. Autant de struc-
tures qui depuis quelques
années n’ont de cesse de se
développer à la grande satis-
faction du président du port,
Marc Chevallier : « Nos clients
peuvent profiter de plusieurs
modes de dessertes multimo-
dales : la mer, la route avec
non loin de là deux autorou-
tes, un réseau ferré et le canal
du Rhône à Sète ».
Propriétaires des grues
C’est en 2007 qu’a eu lieu le
transfert de propriété du port
de Sète à la région Languedoc-
Roussillon. Mais il faudra
attendre l’année suivante pour
que la même région décide de
créer l’Établissement public
régional Port Sud de France
dans le but de gérer les ports
de commerce et de pêche.
Côté finances, un plan d’inves-
tissement public-privé, établi
sur cinq ans, a été acté à hau-
teur de 200 M € en 2015. « La
structure Port Sud de France
emploie aujourd’hui 85 per-
sonnes. Une cinquantaine
d’entre elles a en charge la
partie commerce, une
dizaine la plaisance et une
dizaine également la pêche ;
le reste occupant des fonc-
tions supports, précise Olivier
Carmes, le nouveau directeur
du port. Nous sommes égale-
ment propriétaires des grues
et avons les grutiers comme
salariés. » En revanche, le
pilotage des bateaux pour ren-
trer dans le port, le remor-
quage ou encore l’amarrage
sont gérés par des sociétés pri-
vées.
Le chiffre d’affaires du port,
« qui devrait atteindre 21 M €
en 2020 », est constitué entre
autres des droits de quai, des
stationnements à quai ainsi
que des prestations liées à l’uti-
lisation des grues, « dont la
capacité maximum de levage
est de 120 tonnes ».
100 000 passagers
Sète est avant tout un port
d’importation à près de 80 %,
notamment pour ce qui est des
matières premières énergéti-
ques. C’est le cas, entre autres,
des hydrocarbures venus des
États-Unis, des Émirats ou
encore du Qatar.
Implantée sur plus de 140 hec-
tares terrestres, la zone por-
tuaire est aujourd’hui « un peu
à l’étroit » si on en croit les
responsables qui voudraient
bien récupérer 60 hectares
supplémentaires, « car nous
avons la capacité technique
d’accueillir près de
1 500 bateaux par an ». Le
port, qui a programmé la cons-
truction en 2019 d’une nou-
velle gare maritime, se place
actuellement au premier rang
français pour le transport pas-
sager vers le Maroc, à raison
de trois départs par semaine
en haute saison. « Nous avons
pour objectif de relancer au
cours de l’année 2017, des
lignes régulières de transport
en relation avec des hubs de
transbordement proposant de
nouvelles lignes et des prix »,
confie Marc Chevallier qui
devrait prochainement laisser
sa place de président du Port
Sud de France.
Mais c’est surtout vers les croi-
siéristes que se tournent les
responsables sétois conscients
que la ville reste une escale de
croisières attractive, « hors
des sentiers battus ». « Notre
but est d’accueillir en 2018,
plus de 70 bateaux de croi-
sière et avec eux un peu plus
de 100 000 passagers. Il s’agit
là d’une manne économique
non négligeable qui profitera
à Sète » mais aussi à l’ensem-
ble de la région.
GIL LORFEVRE
glorfevre@midilibre.com
Transport. Clé de voûte de l’économie locale mais aussi régionale, il offre tous les services d’une plateforme logistique
■ Le port de Sète, véritable pont maritime entre les deux rives de la Méditerranée, est doté d’une grande capacité d’accueil et d’infrastructures. Photo ML
Ancré dans l’histoire, le port
SUR LES QUAIS
La pêche
Le port de Sète est
historiquement un port
de pêche. Actuellement
sont amarrés aux quais
14 chalutiers, 22 thoniers
et près de
80 embarcations
destinées aux petits
métiers de la pêche. Près
de 2 100 tonnes de
produits de la pêche ont
été enregistrées en 2015.
Le port a une superficie
de 17 hectares reliés à
l’hinterland par voie
routière et fluviale, sur
laquelle plus de
4 hectares sont destinés
au centre frigorifique, au
réseau d’eau de mer ou
encore à la base
conchylicole.
La plaisance
Aujourd’hui, le port,
certifié Iso 14001 et « Port
propre », possède
650 postes d’amarrages
et 1 150 anneaux dans
les canaux. « L’activité
saisonnière annuelle se
traduit, en moyenne, par
10 300 nuitées,
1 400 bateaux en visite et
environ 4 500 visiteurs sur
le port sétois », souligne le
rapport d’activité 2015.
Réalisations
Ces dernières années, le
port Sud de France a
aménagé le bassin du
Midi avec 180 postes
d’amarrages, ainsi que les
quais d’Orient et
République. Par ailleurs, il
a mis en place un ponton
- brise houle - de
450 mètres de long avec
90 postes d’amarrage.
Il est attendu en 2018 plus de 100 000 passagers sur les quais de la ville
Les paquebots de croisière de plus en plus nombreux à faire escale
Les bateaux de croisière sont
de plus en plus nombreux, « et
le seront davantage dans les
années à venir » à faire escale
dans le port sétois. En 2014,
la ville accueillait « à peine »
8 000 croisiéristes. En 2015,
les responsables du port enre-
gistraient plus de 45 000 pas-
sagers, et on en attend « près
de 100 000 en 2018 ». Il faut
dire que le port se situe sur les
itinéraires des paquebots
entre l’Italie et l’Espagnol.
Le quai d’Alger, quai histori-
que situé à seulement
200 mètres du cœur de ville
et rénové en 2010, est accessi-
ble aux bateaux mesurant jus-
qu’à 200 mètres avec un tirant
d’eau de 7,70 mètres. Un peu
plus loin, le bassin Colbert et
le poste P2 accueillent égale-
ment des paquebots jusqu’à
240 m de long et 11 mètres de
tirant d’eau.
En octobre, il a été inauguré
le quai H, le plus long jamais
construit à Sète (470 m), qui
permet désormais au port,
dans la darse 2, de réception-
ner des bateaux plus grands
liés au transport de marchan-
dise. Mais celui-ci est aussi
destiné à recevoir, en escale,
les gros paquebots de croi-
sière de plus de 300 mètres de
long. ■ Les bateaux de croisière ont désormais trois quais pour accoster dans le port sétois. Photo P.M
TOURISME
Sur ce bout de terre héraul-
taise faisant fièrement face
au bleu de la Méditerranée,
on a appris depuis belle
lurette à vivre avec le port.
Ce cœur qui bat en perma-
nence et irrigue toute la
plaine et au-delà est indis-
sociable de l’histoire de
Sète, de son développe-
ment et de son attractivité
économique ; mieux
encore, diront certains : de
sa légende.
Sans son port, l’îe singulière
n’aurait sans doute jamais
pu se connecter au monde
entier comme elle le fait si
bien depuis des décennies
et connaître la renommée
qui l’auréole un peu partout
autour de la Grande bleue
et bien plus loin encore.
Le port a certes une histoire
passionnante vieille de
350ans mais il a aussi un
avenir et celui-ci est plein
de promesses.
G. L.
LE BILLET
Un cœur
qui bat
LE DOSSIER
midilibre.fr
dimanche 15 janvier 2017
.multimodale permettant ainsi d’accueillir tout type de trafics et d’imaginer bon nombre de développements.
de Sète a le goût du large
Étendu sur plus de 12 hecta-
res, le terminal voiturier situé
sur la zone portuaire est « un
emplacement stratégique en
Méditerranée ». La création de
ce parc, dont le positionnement
permet d’offrir une interface
stratégique entre les services
océaniques et les services mari-
times de courte distance, est le
résultat d’un partenariat établi
entre l’autorité portuaire et
Sitax logistics, l’un des plus
importants opérateurs voitu-
riers du sud de l’Europe. Cette
unité de stockage d’une super-
ficie de 137 000 m² peut
accueillir jusqu’à 7 500 véhicu-
les et « permet aujourd’hui de
traiter plus de 100 000 voitu-
res par an », souligne Olivier
Carmes, le directeur du port
Sud de France.
L’A9 à 8 km seulement
Sur le terminal sétois, se con-
centrent les véhicules en pro-
venance des sites de produc-
tion du sud de l’Europe tels que
le Maroc, la Roumanie ou
encore la Turquie ; mais aussi
d’Asie avec la Corée et l’Inde.
L’ensemble de ces véhicules,
issus des marques Renault,
Peugeot, Ford et Hyundai, est
redistribué uniquement sur le
marché français. « Le trafic de
véhicules neufs a pris son
envol en 2007, à l’époque du
transfert du port entre l’État
et la région Languedoc-
Roussillon », précise Olivier
Carmes.
Entre 2007 et 2011, le trafic
annuel est passé de
17 000 véhicules à 90 000,
comptabilisant au passage près
d’une centaine d’escales de
bateaux par an. « Les jours
d’arrivage, il y a une dou-
zaine de personnes qui ne font
que sortir les voitures des
cales et les descendre sur le
quai. Il faut entre six et sept
heures pour débarquer un
millier de voitures et les garer
dans le parc », confie Marc
Chevallier, le président du port.
La capacité de stockage est en
grande partie utilisée par
l’importation des véhicules pro-
duits par l’usine Renault-Dacia
de Pitesti en Roumanie « et
plus récemment celle de
Renault-Nissan de Melloussa
au Maroc ».
Sur la zone, les véhicules sont
lavés, préparés techniquement
et mécaniquement, inspectés
et ensuite installés sur des
wagons ou des camions pour
une desserte soit par réseau
ferroviaire - pour l’anecdote on
compte 40 km de voies ferrées
intra-portuaire - ou par route
et autoroutes, l’entrée de l’A9
n’étant située qu’à 8 km du ter-
minal voiturier.
G. L.
■ 60 000 véhicules Renault débarquent chaque année. D. Q.
Terminal. Ces 12 hectares sont gérés par Sintax logistics.
Un parc automobile de
plus de 100 000 véhicules
C’est une véritable petite
ferme avec son portail
d’entrée, son foin, ses abreu-
voirs...
Situé en plein cœur de la
zone portuaire, le terminal
bétail du port de Sète, et ses
3 000 m² de surface de stock-
age et de transit, est
aujourd’hui leader européen
en terme d’exportation d’ani-
maux vivants. « Dans les pro-
chains mois, ce lieu devrait
faire l’objet d’un agrandis-
sement et d’une réhabilita-
tion afin d’accompagner
comme il se doit son déve-
loppement, précise Marc
Chevallier. Cette extension
permettra, entre autres,
d’augmenter les capacités de
stockage pour répondre à la
demande de croissance de
ses trafics. » Ce terminal, qui
offre une capacité de charge-
ment pour tous types d’ani-
maux, bénéficie d’un quai de
750 mètres de long pour un
tirant d’eau de 8 mètres.
Turquie, Liban...
Celui-ci dispose également
d’équipements modernes
pour la manutention du
bétail, et d’installations pou-
vant répondre aux besoins
des contrôles vétérinaires en
vigueur. « On trouve ici
essentiellement des
bovins élevés dans le Centre
et le Sud Ouest ; de la génisse
de reproduction au taureau
en passant par le bovin
d’engraissement, soulignent
les responsables. Et quelques
ovins... » Ces animaux sont
destinés à la Turquie, le Liban
et le Maghreb.
L’année dernière, près de
130 000 têtes de bétails ont
transité par ce terminal, « cela
représente en moyenne plus
de 130 escales portuaires ».
Et afin que le bétail soit
hébergé dans les meilleures
conditions, une équipe lui est
dédiée 24 heures sur 24.
■ La plupart des bovins arrivent du Centre et du Sud Ouest avant de gagner le Maghreb. Photo P.M.
Bovins. Près de 130 000 têtes ont transité en 2016.
Une ferme installée en
plein cœur de la zone

Contenu connexe

Tendances

Grand Paris Développement #4
Grand Paris Développement #4Grand Paris Développement #4
Grand Paris Développement #4
Carole Galland
 
Guide investisseur frances
Guide investisseur francesGuide investisseur frances
Guide investisseur frances
OULAAJEB YOUSSEF
 
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la SeineEtude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
Frédéric GASNIER
 
Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...
Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...
Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...
AudéLor
 
Synthèse table ronde HAROPA
Synthèse table ronde HAROPASynthèse table ronde HAROPA
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
AURH - Agence d'urbanisme Le Havre - Estuaire de la Seine
 
CCIMP Le marché de la croisière : Impact commercial et retombées éonomiques
CCIMP Le marché de la croisière : Impact commercial et retombées éonomiquesCCIMP Le marché de la croisière : Impact commercial et retombées éonomiques
CCIMP Le marché de la croisière : Impact commercial et retombées éonomiques
CCIMP
 
Communiqué de presse lauréat appel à projet accueil mega-yacht
Communiqué de presse   lauréat appel à projet accueil mega-yachtCommuniqué de presse   lauréat appel à projet accueil mega-yacht
Communiqué de presse lauréat appel à projet accueil mega-yacht
Arnaud RIEUTORT
 
Seine Gateway : préfiguration du gateway de la Seine et éléments clefs de mis...
Seine Gateway : préfiguration du gateway de la Seine et éléments clefs de mis...Seine Gateway : préfiguration du gateway de la Seine et éléments clefs de mis...
Seine Gateway : préfiguration du gateway de la Seine et éléments clefs de mis...
AURH - Agence d'urbanisme Le Havre - Estuaire de la Seine
 
Thème 3 Mers et Océans un espace maritimisé
Thème 3 Mers et Océans un espace maritimiséThème 3 Mers et Océans un espace maritimisé
Thème 3 Mers et Océans un espace maritimisé
Xavier Monty
 
Port atlantique, améliorer la complémentarité entre les modes de transports p...
Port atlantique, améliorer la complémentarité entre les modes de transports p...Port atlantique, améliorer la complémentarité entre les modes de transports p...
Port atlantique, améliorer la complémentarité entre les modes de transports p...
Véronique SEEL (Michaut)
 
P&O Ports s'implante à Sète
P&O Ports s'implante à SèteP&O Ports s'implante à Sète
P&O Ports s'implante à Sète
Arnaud RIEUTORT
 
Les atouts de la Région Occitanie
Les atouts de la Région OccitanieLes atouts de la Région Occitanie
Les atouts de la Région Occitanie
Arnaud RIEUTORT
 
Djibouti corridor devellopment comparaison avec autres port
Djibouti corridor devellopment comparaison avec autres portDjibouti corridor devellopment comparaison avec autres port
Djibouti corridor devellopment comparaison avec autres port
Parti Djibouti
 
Développer un projet touristique dans l'Oise
Développer un projet touristique dans l'OiseDévelopper un projet touristique dans l'Oise
Développer un projet touristique dans l'Oise
Stéphane Rouziou
 
Campagne de voeux 2008 du Port de Marseille Fos
Campagne de voeux 2008 du Port de Marseille FosCampagne de voeux 2008 du Port de Marseille Fos
Campagne de voeux 2008 du Port de Marseille Fos
lemagTeam
 
La Vallée de la Seine XXL
La Vallée de la Seine XXLLa Vallée de la Seine XXL
Habiter un littoral industrualo-portuaire ou touristique
Habiter un littoral industrualo-portuaire ou touristiqueHabiter un littoral industrualo-portuaire ou touristique
Habiter un littoral industrualo-portuaire ou touristique
Xavier Monty
 
Article cbpc 938-blm75 2018-03-28
Article cbpc 938-blm75 2018-03-28Article cbpc 938-blm75 2018-03-28
Article cbpc 938-blm75 2018-03-28
Thibaut Hans
 

Tendances (20)

Grand Paris Développement #4
Grand Paris Développement #4Grand Paris Développement #4
Grand Paris Développement #4
 
Guide investisseur frances
Guide investisseur francesGuide investisseur frances
Guide investisseur frances
 
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la SeineEtude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
Etude : le tourisme fluvial dans la vallée de la Seine
 
L'articulation entre le pole portuaire de Tanger et son contexte territorial
L'articulation entre le pole portuaire de Tanger et son contexte territorialL'articulation entre le pole portuaire de Tanger et son contexte territorial
L'articulation entre le pole portuaire de Tanger et son contexte territorial
 
Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...
Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...
Lorient Agglomération, 3ème agglomération de Bretagne. Un territoire maritime...
 
Synthèse table ronde HAROPA
Synthèse table ronde HAROPASynthèse table ronde HAROPA
Synthèse table ronde HAROPA
 
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
Un SCoT pour le territoire Le Havre Pointe de Caux Estuaire (fiche SCoT LHPCE...
 
CCIMP Le marché de la croisière : Impact commercial et retombées éonomiques
CCIMP Le marché de la croisière : Impact commercial et retombées éonomiquesCCIMP Le marché de la croisière : Impact commercial et retombées éonomiques
CCIMP Le marché de la croisière : Impact commercial et retombées éonomiques
 
Communiqué de presse lauréat appel à projet accueil mega-yacht
Communiqué de presse   lauréat appel à projet accueil mega-yachtCommuniqué de presse   lauréat appel à projet accueil mega-yacht
Communiqué de presse lauréat appel à projet accueil mega-yacht
 
Seine Gateway : préfiguration du gateway de la Seine et éléments clefs de mis...
Seine Gateway : préfiguration du gateway de la Seine et éléments clefs de mis...Seine Gateway : préfiguration du gateway de la Seine et éléments clefs de mis...
Seine Gateway : préfiguration du gateway de la Seine et éléments clefs de mis...
 
Thème 3 Mers et Océans un espace maritimisé
Thème 3 Mers et Océans un espace maritimiséThème 3 Mers et Océans un espace maritimisé
Thème 3 Mers et Océans un espace maritimisé
 
Port atlantique, améliorer la complémentarité entre les modes de transports p...
Port atlantique, améliorer la complémentarité entre les modes de transports p...Port atlantique, améliorer la complémentarité entre les modes de transports p...
Port atlantique, améliorer la complémentarité entre les modes de transports p...
 
P&O Ports s'implante à Sète
P&O Ports s'implante à SèteP&O Ports s'implante à Sète
P&O Ports s'implante à Sète
 
Les atouts de la Région Occitanie
Les atouts de la Région OccitanieLes atouts de la Région Occitanie
Les atouts de la Région Occitanie
 
Djibouti corridor devellopment comparaison avec autres port
Djibouti corridor devellopment comparaison avec autres portDjibouti corridor devellopment comparaison avec autres port
Djibouti corridor devellopment comparaison avec autres port
 
Développer un projet touristique dans l'Oise
Développer un projet touristique dans l'OiseDévelopper un projet touristique dans l'Oise
Développer un projet touristique dans l'Oise
 
Campagne de voeux 2008 du Port de Marseille Fos
Campagne de voeux 2008 du Port de Marseille FosCampagne de voeux 2008 du Port de Marseille Fos
Campagne de voeux 2008 du Port de Marseille Fos
 
La Vallée de la Seine XXL
La Vallée de la Seine XXLLa Vallée de la Seine XXL
La Vallée de la Seine XXL
 
Habiter un littoral industrualo-portuaire ou touristique
Habiter un littoral industrualo-portuaire ou touristiqueHabiter un littoral industrualo-portuaire ou touristique
Habiter un littoral industrualo-portuaire ou touristique
 
Article cbpc 938-blm75 2018-03-28
Article cbpc 938-blm75 2018-03-28Article cbpc 938-blm75 2018-03-28
Article cbpc 938-blm75 2018-03-28
 

Similaire à Port de sete

Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Arnaud RIEUTORT
 
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Arnaud RIEUTORT
 
Le positionnement de la vallée de la Seine en Europe
Le positionnement de la vallée de la Seine en EuropeLe positionnement de la vallée de la Seine en Europe
Le positionnement de la vallée de la Seine en Europe
AURH - Agence d'urbanisme Le Havre - Estuaire de la Seine
 
Dossier de presse tsr2013 tpm
Dossier de presse tsr2013 tpmDossier de presse tsr2013 tpm
Dossier de presse tsr2013 tpm
webmhcom
 
Fiche SCoT 4 - Economie
Fiche SCoT 4 - EconomieFiche SCoT 4 - Economie
Fiche SCoT 4 - Economie
SCoT-LHPCE
 
Présentation des différents trafics portuaires du port de Sète
Présentation des différents trafics portuaires du port de SètePrésentation des différents trafics portuaires du port de Sète
Présentation des différents trafics portuaires du port de Sète
Arnaud RIEUTORT
 
Durban reste notre lien privilégié avec le continent JEUNE AFRIQUE – N°3130 –...
Durban reste notre lien privilégié avec le continent JEUNE AFRIQUE – N°3130 –...Durban reste notre lien privilégié avec le continent JEUNE AFRIQUE – N°3130 –...
Durban reste notre lien privilégié avec le continent JEUNE AFRIQUE – N°3130 –...
SPATPortToamasina
 
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
Mohamed Rekik
 
Marseille fos porte_sud_de_l_europe
Marseille fos porte_sud_de_l_europeMarseille fos porte_sud_de_l_europe
Marseille fos porte_sud_de_l_europe
Jean-michel Neugate
 
"Vallée de Seine : Enjeux d'attractivité et de développement économique" - Vi...
"Vallée de Seine : Enjeux d'attractivité et de développement économique" - Vi..."Vallée de Seine : Enjeux d'attractivité et de développement économique" - Vi...
"Vallée de Seine : Enjeux d'attractivité et de développement économique" - Vi...
SCoT-LHPCE
 
Géographie 4ème les espaces de production et d'échanges
Géographie 4ème les espaces de production et d'échangesGéographie 4ème les espaces de production et d'échanges
Géographie 4ème les espaces de production et d'échanges
Xavier Monty
 
Ouest Croissance - Vedettes de Paris (09.2018)
Ouest Croissance - Vedettes de Paris (09.2018)Ouest Croissance - Vedettes de Paris (09.2018)
Ouest Croissance - Vedettes de Paris (09.2018)
IXIS
 
Mersetocéanscours.ppt
Mersetocéanscours.pptMersetocéanscours.ppt
Mersetocéanscours.ppt
KattyGUADAGNO
 
Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...
Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...
Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...
AudéLor
 
Congrès portuaire Elmed 2017 - Décembre 2017
Congrès portuaire Elmed 2017 - Décembre 2017Congrès portuaire Elmed 2017 - Décembre 2017
Congrès portuaire Elmed 2017 - Décembre 2017
Arnaud RIEUTORT
 
Notice extensions f pd g
Notice extensions f pd gNotice extensions f pd g
Notice extensions f pd g
jefflafontaine
 
Notice extensions f pd g
Notice extensions f pd gNotice extensions f pd g
Notice extensions f pd g
Parti Martiniquais
 
Mag 54
Mag 54Mag 54
Mag 54
aurelien22
 

Similaire à Port de sete (20)

Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
Port de Sète : article la marseillaise 27 juillet 2017
 
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
Port de Sète - La Marseillaise du 27 juillet 2017
 
Le positionnement de la vallée de la Seine en Europe
Le positionnement de la vallée de la Seine en EuropeLe positionnement de la vallée de la Seine en Europe
Le positionnement de la vallée de la Seine en Europe
 
Dossier de presse tsr2013 tpm
Dossier de presse tsr2013 tpmDossier de presse tsr2013 tpm
Dossier de presse tsr2013 tpm
 
Fiche SCoT 4 - Economie
Fiche SCoT 4 - EconomieFiche SCoT 4 - Economie
Fiche SCoT 4 - Economie
 
Présentation des différents trafics portuaires du port de Sète
Présentation des différents trafics portuaires du port de SètePrésentation des différents trafics portuaires du port de Sète
Présentation des différents trafics portuaires du port de Sète
 
Durban reste notre lien privilégié avec le continent JEUNE AFRIQUE – N°3130 –...
Durban reste notre lien privilégié avec le continent JEUNE AFRIQUE – N°3130 –...Durban reste notre lien privilégié avec le continent JEUNE AFRIQUE – N°3130 –...
Durban reste notre lien privilégié avec le continent JEUNE AFRIQUE – N°3130 –...
 
Seine Gateway®
Seine Gateway®Seine Gateway®
Seine Gateway®
 
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
10 M ARMATEURS DE FRANCE _ RELEVER LE DÉFI DE LA MONDIALISATION.pdf
 
Marseille fos porte_sud_de_l_europe
Marseille fos porte_sud_de_l_europeMarseille fos porte_sud_de_l_europe
Marseille fos porte_sud_de_l_europe
 
"Vallée de Seine : Enjeux d'attractivité et de développement économique" - Vi...
"Vallée de Seine : Enjeux d'attractivité et de développement économique" - Vi..."Vallée de Seine : Enjeux d'attractivité et de développement économique" - Vi...
"Vallée de Seine : Enjeux d'attractivité et de développement économique" - Vi...
 
Géographie 4ème les espaces de production et d'échanges
Géographie 4ème les espaces de production et d'échangesGéographie 4ème les espaces de production et d'échanges
Géographie 4ème les espaces de production et d'échanges
 
Ouest Croissance - Vedettes de Paris (09.2018)
Ouest Croissance - Vedettes de Paris (09.2018)Ouest Croissance - Vedettes de Paris (09.2018)
Ouest Croissance - Vedettes de Paris (09.2018)
 
Mersetocéanscours.ppt
Mersetocéanscours.pptMersetocéanscours.ppt
Mersetocéanscours.ppt
 
Mag 4
Mag 4Mag 4
Mag 4
 
Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...
Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...
Les emplois maritimes du pays de Lorient. Évolution 2012-2016. AudéLor, septe...
 
Congrès portuaire Elmed 2017 - Décembre 2017
Congrès portuaire Elmed 2017 - Décembre 2017Congrès portuaire Elmed 2017 - Décembre 2017
Congrès portuaire Elmed 2017 - Décembre 2017
 
Notice extensions f pd g
Notice extensions f pd gNotice extensions f pd g
Notice extensions f pd g
 
Notice extensions f pd g
Notice extensions f pd gNotice extensions f pd g
Notice extensions f pd g
 
Mag 54
Mag 54Mag 54
Mag 54
 

Plus de Arnaud RIEUTORT

SIL PROGRAM
SIL PROGRAMSIL PROGRAM
SIL PROGRAM
Arnaud RIEUTORT
 
GIE QUALIMAT SUD-EST
GIE QUALIMAT SUD-EST GIE QUALIMAT SUD-EST
GIE QUALIMAT SUD-EST
Arnaud RIEUTORT
 
Decret créant le conseil de coordination interportuaire et logistique Rhône S...
Decret créant le conseil de coordination interportuaire et logistique Rhône S...Decret créant le conseil de coordination interportuaire et logistique Rhône S...
Decret créant le conseil de coordination interportuaire et logistique Rhône S...
Arnaud RIEUTORT
 
Port de Sète - Le Ferroutage sur de bons rails
Port de Sète - Le Ferroutage sur de bons rails Port de Sète - Le Ferroutage sur de bons rails
Port de Sète - Le Ferroutage sur de bons rails
Arnaud RIEUTORT
 
Article Régions Mag - Février 2017
Article Régions Mag - Février 2017Article Régions Mag - Février 2017
Article Régions Mag - Février 2017
Arnaud RIEUTORT
 
Port plaisance sète
Port plaisance sète Port plaisance sète
Port plaisance sète
Arnaud RIEUTORT
 
Outillage du port de Sète
Outillage du port de Sète Outillage du port de Sète
Outillage du port de Sète
Arnaud RIEUTORT
 
Terminal colis lourds - Port de Sète
Terminal colis lourds - Port de SèteTerminal colis lourds - Port de Sète
Terminal colis lourds - Port de Sète
Arnaud RIEUTORT
 
Terminal Colis Lourds - Port de Sète
Terminal Colis Lourds - Port de SèteTerminal Colis Lourds - Port de Sète
Terminal Colis Lourds - Port de Sète
Arnaud RIEUTORT
 
Lignes régulières Port de Sète
Lignes régulières Port de SèteLignes régulières Port de Sète
Lignes régulières Port de Sète
Arnaud RIEUTORT
 
Communiqué de presse -port de sète appels à projets
Communiqué de presse  -port de sète appels à projets Communiqué de presse  -port de sète appels à projets
Communiqué de presse -port de sète appels à projets
Arnaud RIEUTORT
 
Présentation port de sète (english)
Présentation port de sète (english)Présentation port de sète (english)
Présentation port de sète (english)
Arnaud RIEUTORT
 
New Passenger Terminal Project
New Passenger Terminal ProjectNew Passenger Terminal Project
New Passenger Terminal Project
Arnaud RIEUTORT
 

Plus de Arnaud RIEUTORT (13)

SIL PROGRAM
SIL PROGRAMSIL PROGRAM
SIL PROGRAM
 
GIE QUALIMAT SUD-EST
GIE QUALIMAT SUD-EST GIE QUALIMAT SUD-EST
GIE QUALIMAT SUD-EST
 
Decret créant le conseil de coordination interportuaire et logistique Rhône S...
Decret créant le conseil de coordination interportuaire et logistique Rhône S...Decret créant le conseil de coordination interportuaire et logistique Rhône S...
Decret créant le conseil de coordination interportuaire et logistique Rhône S...
 
Port de Sète - Le Ferroutage sur de bons rails
Port de Sète - Le Ferroutage sur de bons rails Port de Sète - Le Ferroutage sur de bons rails
Port de Sète - Le Ferroutage sur de bons rails
 
Article Régions Mag - Février 2017
Article Régions Mag - Février 2017Article Régions Mag - Février 2017
Article Régions Mag - Février 2017
 
Port plaisance sète
Port plaisance sète Port plaisance sète
Port plaisance sète
 
Outillage du port de Sète
Outillage du port de Sète Outillage du port de Sète
Outillage du port de Sète
 
Terminal colis lourds - Port de Sète
Terminal colis lourds - Port de SèteTerminal colis lourds - Port de Sète
Terminal colis lourds - Port de Sète
 
Terminal Colis Lourds - Port de Sète
Terminal Colis Lourds - Port de SèteTerminal Colis Lourds - Port de Sète
Terminal Colis Lourds - Port de Sète
 
Lignes régulières Port de Sète
Lignes régulières Port de SèteLignes régulières Port de Sète
Lignes régulières Port de Sète
 
Communiqué de presse -port de sète appels à projets
Communiqué de presse  -port de sète appels à projets Communiqué de presse  -port de sète appels à projets
Communiqué de presse -port de sète appels à projets
 
Présentation port de sète (english)
Présentation port de sète (english)Présentation port de sète (english)
Présentation port de sète (english)
 
New Passenger Terminal Project
New Passenger Terminal ProjectNew Passenger Terminal Project
New Passenger Terminal Project
 

Port de sete

  • 1. LE DOSSIER midilibre.fr dimanche 15 janvier 2017 C ela a beau être le plus petit des grands ports maritimes français, avec son transit de presque 4 millions de tonnes de marchandises et ses 160 000 passagers accueillis l’année dernière, le port de Sète est aujourd’hui considé- ré comme l’une des principa- les structures économiques d’Occitanie. Situé au cœur de la façade méditerranéenne, à égale dis- tance entre le port de Marseille et celui de Barcelone, il offre aujourd’hui une situation géo- graphique privilégiée qui n’a pas échappé à de nombreux dirigeants d’entreprises. Cette porte d’entrée vers l’Europe du Sud comptabilise chaque année plus de 1 000 escales. Deuxième port en eau pro- fonde en Méditerranée fran- çaise, il tire sa force économi- que de sa polyvalence et de son expertise. Actuellement, cinq terminaux spécialisés composent cette zone portuaire située aux abords de la ville : le vrac industriel, les filières agrico- les, les marchandises diverses, le fret roulant et bien entendu les passagers. Autant de struc- tures qui depuis quelques années n’ont de cesse de se développer à la grande satis- faction du président du port, Marc Chevallier : « Nos clients peuvent profiter de plusieurs modes de dessertes multimo- dales : la mer, la route avec non loin de là deux autorou- tes, un réseau ferré et le canal du Rhône à Sète ». Propriétaires des grues C’est en 2007 qu’a eu lieu le transfert de propriété du port de Sète à la région Languedoc- Roussillon. Mais il faudra attendre l’année suivante pour que la même région décide de créer l’Établissement public régional Port Sud de France dans le but de gérer les ports de commerce et de pêche. Côté finances, un plan d’inves- tissement public-privé, établi sur cinq ans, a été acté à hau- teur de 200 M € en 2015. « La structure Port Sud de France emploie aujourd’hui 85 per- sonnes. Une cinquantaine d’entre elles a en charge la partie commerce, une dizaine la plaisance et une dizaine également la pêche ; le reste occupant des fonc- tions supports, précise Olivier Carmes, le nouveau directeur du port. Nous sommes égale- ment propriétaires des grues et avons les grutiers comme salariés. » En revanche, le pilotage des bateaux pour ren- trer dans le port, le remor- quage ou encore l’amarrage sont gérés par des sociétés pri- vées. Le chiffre d’affaires du port, « qui devrait atteindre 21 M € en 2020 », est constitué entre autres des droits de quai, des stationnements à quai ainsi que des prestations liées à l’uti- lisation des grues, « dont la capacité maximum de levage est de 120 tonnes ». 100 000 passagers Sète est avant tout un port d’importation à près de 80 %, notamment pour ce qui est des matières premières énergéti- ques. C’est le cas, entre autres, des hydrocarbures venus des États-Unis, des Émirats ou encore du Qatar. Implantée sur plus de 140 hec- tares terrestres, la zone por- tuaire est aujourd’hui « un peu à l’étroit » si on en croit les responsables qui voudraient bien récupérer 60 hectares supplémentaires, « car nous avons la capacité technique d’accueillir près de 1 500 bateaux par an ». Le port, qui a programmé la cons- truction en 2019 d’une nou- velle gare maritime, se place actuellement au premier rang français pour le transport pas- sager vers le Maroc, à raison de trois départs par semaine en haute saison. « Nous avons pour objectif de relancer au cours de l’année 2017, des lignes régulières de transport en relation avec des hubs de transbordement proposant de nouvelles lignes et des prix », confie Marc Chevallier qui devrait prochainement laisser sa place de président du Port Sud de France. Mais c’est surtout vers les croi- siéristes que se tournent les responsables sétois conscients que la ville reste une escale de croisières attractive, « hors des sentiers battus ». « Notre but est d’accueillir en 2018, plus de 70 bateaux de croi- sière et avec eux un peu plus de 100 000 passagers. Il s’agit là d’une manne économique non négligeable qui profitera à Sète » mais aussi à l’ensem- ble de la région. GIL LORFEVRE glorfevre@midilibre.com Transport. Clé de voûte de l’économie locale mais aussi régionale, il offre tous les services d’une plateforme logistique ■ Le port de Sète, véritable pont maritime entre les deux rives de la Méditerranée, est doté d’une grande capacité d’accueil et d’infrastructures. Photo ML Ancré dans l’histoire, le port SUR LES QUAIS La pêche Le port de Sète est historiquement un port de pêche. Actuellement sont amarrés aux quais 14 chalutiers, 22 thoniers et près de 80 embarcations destinées aux petits métiers de la pêche. Près de 2 100 tonnes de produits de la pêche ont été enregistrées en 2015. Le port a une superficie de 17 hectares reliés à l’hinterland par voie routière et fluviale, sur laquelle plus de 4 hectares sont destinés au centre frigorifique, au réseau d’eau de mer ou encore à la base conchylicole. La plaisance Aujourd’hui, le port, certifié Iso 14001 et « Port propre », possède 650 postes d’amarrages et 1 150 anneaux dans les canaux. « L’activité saisonnière annuelle se traduit, en moyenne, par 10 300 nuitées, 1 400 bateaux en visite et environ 4 500 visiteurs sur le port sétois », souligne le rapport d’activité 2015. Réalisations Ces dernières années, le port Sud de France a aménagé le bassin du Midi avec 180 postes d’amarrages, ainsi que les quais d’Orient et République. Par ailleurs, il a mis en place un ponton - brise houle - de 450 mètres de long avec 90 postes d’amarrage. Il est attendu en 2018 plus de 100 000 passagers sur les quais de la ville Les paquebots de croisière de plus en plus nombreux à faire escale Les bateaux de croisière sont de plus en plus nombreux, « et le seront davantage dans les années à venir » à faire escale dans le port sétois. En 2014, la ville accueillait « à peine » 8 000 croisiéristes. En 2015, les responsables du port enre- gistraient plus de 45 000 pas- sagers, et on en attend « près de 100 000 en 2018 ». Il faut dire que le port se situe sur les itinéraires des paquebots entre l’Italie et l’Espagnol. Le quai d’Alger, quai histori- que situé à seulement 200 mètres du cœur de ville et rénové en 2010, est accessi- ble aux bateaux mesurant jus- qu’à 200 mètres avec un tirant d’eau de 7,70 mètres. Un peu plus loin, le bassin Colbert et le poste P2 accueillent égale- ment des paquebots jusqu’à 240 m de long et 11 mètres de tirant d’eau. En octobre, il a été inauguré le quai H, le plus long jamais construit à Sète (470 m), qui permet désormais au port, dans la darse 2, de réception- ner des bateaux plus grands liés au transport de marchan- dise. Mais celui-ci est aussi destiné à recevoir, en escale, les gros paquebots de croi- sière de plus de 300 mètres de long. ■ Les bateaux de croisière ont désormais trois quais pour accoster dans le port sétois. Photo P.M TOURISME Sur ce bout de terre héraul- taise faisant fièrement face au bleu de la Méditerranée, on a appris depuis belle lurette à vivre avec le port. Ce cœur qui bat en perma- nence et irrigue toute la plaine et au-delà est indis- sociable de l’histoire de Sète, de son développe- ment et de son attractivité économique ; mieux encore, diront certains : de sa légende. Sans son port, l’îe singulière n’aurait sans doute jamais pu se connecter au monde entier comme elle le fait si bien depuis des décennies et connaître la renommée qui l’auréole un peu partout autour de la Grande bleue et bien plus loin encore. Le port a certes une histoire passionnante vieille de 350ans mais il a aussi un avenir et celui-ci est plein de promesses. G. L. LE BILLET Un cœur qui bat
  • 2. LE DOSSIER midilibre.fr dimanche 15 janvier 2017 .multimodale permettant ainsi d’accueillir tout type de trafics et d’imaginer bon nombre de développements. de Sète a le goût du large Étendu sur plus de 12 hecta- res, le terminal voiturier situé sur la zone portuaire est « un emplacement stratégique en Méditerranée ». La création de ce parc, dont le positionnement permet d’offrir une interface stratégique entre les services océaniques et les services mari- times de courte distance, est le résultat d’un partenariat établi entre l’autorité portuaire et Sitax logistics, l’un des plus importants opérateurs voitu- riers du sud de l’Europe. Cette unité de stockage d’une super- ficie de 137 000 m² peut accueillir jusqu’à 7 500 véhicu- les et « permet aujourd’hui de traiter plus de 100 000 voitu- res par an », souligne Olivier Carmes, le directeur du port Sud de France. L’A9 à 8 km seulement Sur le terminal sétois, se con- centrent les véhicules en pro- venance des sites de produc- tion du sud de l’Europe tels que le Maroc, la Roumanie ou encore la Turquie ; mais aussi d’Asie avec la Corée et l’Inde. L’ensemble de ces véhicules, issus des marques Renault, Peugeot, Ford et Hyundai, est redistribué uniquement sur le marché français. « Le trafic de véhicules neufs a pris son envol en 2007, à l’époque du transfert du port entre l’État et la région Languedoc- Roussillon », précise Olivier Carmes. Entre 2007 et 2011, le trafic annuel est passé de 17 000 véhicules à 90 000, comptabilisant au passage près d’une centaine d’escales de bateaux par an. « Les jours d’arrivage, il y a une dou- zaine de personnes qui ne font que sortir les voitures des cales et les descendre sur le quai. Il faut entre six et sept heures pour débarquer un millier de voitures et les garer dans le parc », confie Marc Chevallier, le président du port. La capacité de stockage est en grande partie utilisée par l’importation des véhicules pro- duits par l’usine Renault-Dacia de Pitesti en Roumanie « et plus récemment celle de Renault-Nissan de Melloussa au Maroc ». Sur la zone, les véhicules sont lavés, préparés techniquement et mécaniquement, inspectés et ensuite installés sur des wagons ou des camions pour une desserte soit par réseau ferroviaire - pour l’anecdote on compte 40 km de voies ferrées intra-portuaire - ou par route et autoroutes, l’entrée de l’A9 n’étant située qu’à 8 km du ter- minal voiturier. G. L. ■ 60 000 véhicules Renault débarquent chaque année. D. Q. Terminal. Ces 12 hectares sont gérés par Sintax logistics. Un parc automobile de plus de 100 000 véhicules C’est une véritable petite ferme avec son portail d’entrée, son foin, ses abreu- voirs... Situé en plein cœur de la zone portuaire, le terminal bétail du port de Sète, et ses 3 000 m² de surface de stock- age et de transit, est aujourd’hui leader européen en terme d’exportation d’ani- maux vivants. « Dans les pro- chains mois, ce lieu devrait faire l’objet d’un agrandis- sement et d’une réhabilita- tion afin d’accompagner comme il se doit son déve- loppement, précise Marc Chevallier. Cette extension permettra, entre autres, d’augmenter les capacités de stockage pour répondre à la demande de croissance de ses trafics. » Ce terminal, qui offre une capacité de charge- ment pour tous types d’ani- maux, bénéficie d’un quai de 750 mètres de long pour un tirant d’eau de 8 mètres. Turquie, Liban... Celui-ci dispose également d’équipements modernes pour la manutention du bétail, et d’installations pou- vant répondre aux besoins des contrôles vétérinaires en vigueur. « On trouve ici essentiellement des bovins élevés dans le Centre et le Sud Ouest ; de la génisse de reproduction au taureau en passant par le bovin d’engraissement, soulignent les responsables. Et quelques ovins... » Ces animaux sont destinés à la Turquie, le Liban et le Maghreb. L’année dernière, près de 130 000 têtes de bétails ont transité par ce terminal, « cela représente en moyenne plus de 130 escales portuaires ». Et afin que le bétail soit hébergé dans les meilleures conditions, une équipe lui est dédiée 24 heures sur 24. ■ La plupart des bovins arrivent du Centre et du Sud Ouest avant de gagner le Maghreb. Photo P.M. Bovins. Près de 130 000 têtes ont transité en 2016. Une ferme installée en plein cœur de la zone