SlideShare une entreprise Scribd logo
Séminaire sur la gestion des contrats pétroliers et gaziers Les aspects macro é conomiques des recettes p é troli è res Samba THIAM Représentant Résident du FMI Libreville- Gabon 27-30 avril 2008
Séminaire  sur la gestion des contrats pétroliers et gaziers Contexte * Les défis macroéconomiques lies aux caractéristiques des recettes pétrolières * La soutenabilit é  des finances publiques  à  long terme *  La transparence dans la gestion du secteur pétrolier
Séminaire  sur la gestion des contrats pétroliers et gaziers Deux principaux messages: Le Gabon a besoin d’épargner une part importante des recettes pétrolières, pour les raisons suivantes: se prémunir contre la volatilité des cours mondiaux du pétrole; Contenir les dépenses de l’ état a un niveau compatible avec la capacité du gouvernement d’ en assurer la qualité;  atténuer l’ appréciation du taux de change réel effectif qui résulterait d’ un niveau de dépenses de l’ Etat trop élevé.  Maintenir la soutenabilité des finances publiques a long terme dans un contexte d’une baisse tendancielle continue de la production petroli è re Le Gabon a besoin de poursuivre ses efforts pour améliorer la transparence des revenus pétroliers et de leur utilisation
Conséquence de la Volatilité des recettes pétrolières : Il existe une tentation  à  augmenter les dépenses budgétaires quand les recettes pétrolières sont élevées. Par contre, il est très difficile et couteux de réduire les dépenses quand les recettes pétrolières baissent (cas notamment des salaires ou projets d’infrastructure). Il s’ensuit une augmentation de la dette et des arriérés, qui à son tour impacte négativement le reste de l’économie.  Ainsi le Gabon a connu par le pass é  une alternance de cycles d'expansion et de contraction ( stop and go ) liée à la volatilité des revenus pétroliers [voir 2 graphiques suivant] La politique budgétaire doit donc viser à accumuler de l’épargne de précaution sous forme d’actifs financiers extérieurs pendant les années d’abondance de recettes pétrolières. Cette épargne pourra ensuite servir à financer les déficits pendant les années de pénurie.
Volatilité du cours de pétrole mondial Gabon vuln é râble aux fortes fluctuations des cours du p étrole
Gabon: dette publique ext é rieure (en % du PIB)
La qualité des dépenses  Le Gabon dépense plus que ses voisins pour le secteurs de la santé et de l’éducation sans que cela ne se traduise par de meilleurs résultats. Le gouvernement doit contenir les dépenses de l’ Etat à un niveau compatible avec la capacité du gouvernement d’en assurer la qualité.
La qualité des dépenses dans le secteur santé
La qualité des dépenses dans le secteur de l’ éducation
Lorsque les recettes pétrolières sont dépensées, elles accroissent la demande intérieure et entraînent une augmentation des prix des biens non échangeables et des salaires (et donc du taux de change réel), au détriment de la compétitivité du secteur des biens échangeables (le syndrome Hollandais). La compétitivité du secteur non-pétrolier au Gabon est problématique et sa diversification reste  à  achever.  Forte dépendance de l’économie sur le secteur pétrolier en 2007: 50 % du PIB total  59 % des recettes budgétaires  82 % des exportations  Le Gabon doit donc contenir les dépenses pour atténuer l’ appréciation du taux de change réel effectif et s’assurer que ces dépenses améliorent la compétitivité de l’économie.  Conséquence des recettes pétrolières sur la compétitivité
Soutenabilité des finances publiques Contraintes: Epuisement probable des réserves dans  ± 30 ans Ce déclin nécessite la mise en place d’un cadre budgétaire qui soit soutenable à long terme sans recettes pétrolières.
Projections de la production pétrolière  et du cours mondial du pétrole, 2006–56   (scenario de référence)
Soutenabilité des finances publiques Surplus  fiscaux confortables dans l’ensemble 18% du PIB en 2006-2007. Mais  déficits  primaires hors pétrole élevés Les DPHP de 200-2007 sont-ils soutenables  à  moyen terme? 18 % du PIBHP en 2005 ; et 13.3% du PIBHP en 2007 Largement supérieur aux niveaux de 2003-2004 (9% en moyenne). Qu’est un DPHP soutenable, viable? Un déficit qui peut être maintenu et financ é  par les rendements des actifs financiers nets. DPHP  =  recettes hors pétrole  - dépenses primaires
Cibles budgétaires Estimer un DPHP viable. Facteurs: Recettes pétrolières dans l’avenir, production, cours du pétrole. Revenu sur épargne financière, taux de rendement.  Niveau des actifs financiers nets actuels. Croissance de l’économie hors pétrole.
Risques: analyse de sensibilité Niveau DPHP de 2006 (18 % ) >> niveaux viables Risques + faibles avoirs actuels    prudence    maximum d’ajustement dans la phase initiale. Accroître le rendement du FGF
Résultats: trajectoire d'ajustement (scenario de référence) DPHP viable de référence: 6 % du PIBHP (≈ total biens et services ≈ total transferts)
Un cadre budgétaire tourn é  vers l’avenir Définir les priorités: document de référence le DSCRP . Rôle clef de Cadres de Dépenses à Moyen Terme sectoriels (CDMT) qui devraient servir de référence pour la préparation du budget 2009 : Cohérence entre les priorités et une enveloppe budgétaire viable . Un meilleur équilibre entre dépenses récurrentes et dépenses d’investissements. Une meilleure préparation des projets d’investissement, y compris une évaluation plus précise des charges récurrentes. Meilleurs Résultats
Pourquoi la transparence est-elle si importante pour les pays en développement producteurs de pétrole? La transparence est bonne pour tous les pays. Pour les pays producteurs de pétrole, la transparence est cruciale pour s’assurer que les revenus sont bien utilisés. Les risques: Corruption, parce que les recettes sont plus faciles à dissimuler; Contribution insuffisante au développement du pays parc que mauvaise  utilisation des ressources; Risque de sortie importante de capitaux;  Revenus pétroliers bénéficient une minorité.
Où se situe l’initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE)? ITIE concerne un élément clé de la transparence des finances publiques: les recettes provenant des ressources naturelles. Les objectifs de l’ITIE sont conformes à ceux du code de transparence budgétaire. La participation à l’ITIE est un gage concret de la volonté de transparence. Le FMI encourage ses pays membres à y participer.  Le troisième rapport publié par le Gabon consacre les progrès encourageants accomplis, notamment une plus grande participation des compagnies et des informations plus complètes de la part de l’État.  Cependant, des efforts supplémentaires restent à faire pour expliquer et réduire l’écart de 3% entre les déclarations des compagnies et celles du gouvernement.
Comment le FMI aide-t-il les pays à améliorer la transparence? Conseils généraux dans le contexte des relations bilatérales (surveillance, programmes). Identification des bonnes pratiques internationales en matière de transparence. La publication des rapports du FMI ce qui aide à diffuser l’information sur les pays.  Assistance technique pour la mise en œuvre des mesures de transparence. Rapports sur l’observation des normes et codes (RONC) examinent l’application du code en matière de transparence des finances publiques.
Résumé Le Gabon doit éviter la politique du stop-and-go du passé. L’ accumulation d’avoirs financiers est essentiel afin de : se prémunir contre la volatilité des cours mondiaux du pétrole et éviter de nouveaux endettements couteux;  assurer la qualité des dépenses en les maintenant à un niveau compatible avec la capacité de l’ Etat;  atténuer l’appréciation du taux de change réel effectif et les effets néfastes sur la compétitivité; et  assurer la soutenabilité des finances publiques à long terme. Les Risques et les faibles avoirs financiers actuels appellent à un maximum d’ajustement dans la phase initiale Les cours élevés du pétrole offrent une fenêtre d’opportunités pour atteindre ces objectifs Pour atteindre ces objectifs, il est essentiel de mettre en place les institutions pour promouvoir la bonne gouvernance et la transparence dans les industries extractives .

Contenu connexe

Tendances

1604 mason graphite corporate presentation fr
1604 mason graphite corporate presentation fr1604 mason graphite corporate presentation fr
1604 mason graphite corporate presentation fr
masongraphite
 
Llg corporate presentation october 2016 francais
Llg   corporate presentation october 2016 francaisLlg   corporate presentation october 2016 francais
Llg corporate presentation october 2016 francais
masongraphite
 
Llg corporate presentation march 2017 francais
Llg   corporate presentation march 2017 francaisLlg   corporate presentation march 2017 francais
Llg corporate presentation march 2017 francais
masongraphite
 
Llg corporate presentation october 2016 francais
Llg   corporate presentation october 2016 francaisLlg   corporate presentation october 2016 francais
Llg corporate presentation october 2016 francais
masongraphite
 
LLG corporate presentation february 2017 francais
LLG   corporate presentation february 2017 francaisLLG   corporate presentation february 2017 francais
LLG corporate presentation february 2017 francais
masongraphite
 
Llg corporate presentation july 2017 francais
Llg   corporate presentation july 2017 francaisLlg   corporate presentation july 2017 francais
Llg corporate presentation july 2017 francais
masongraphite
 
Llg corporate presentation october 2017 francais
Llg   corporate presentation october 2017 francaisLlg   corporate presentation october 2017 francais
Llg corporate presentation october 2017 francais
masongraphite
 
Llg corporate presentation may 2018 francais
Llg   corporate presentation may 2018 francaisLlg   corporate presentation may 2018 francais
Llg corporate presentation may 2018 francais
masongraphite
 
Llg corporate presentation june 2017 francais
Llg   corporate presentation june 2017 francaisLlg   corporate presentation june 2017 francais
Llg corporate presentation june 2017 francais
masoniteinvestors
 
Llg corporate presentation may 2017 francais
Llg   corporate presentation may 2017 francaisLlg   corporate presentation may 2017 francais
Llg corporate presentation may 2017 francais
masongraphite
 
Llg corporate presentation june 2016 francais
Llg   corporate presentation june 2016 francaisLlg   corporate presentation june 2016 francais
Llg corporate presentation june 2016 francais
masongraphite
 
Llg corporate presentation december 2017 francais
Llg   corporate presentation december 2017 francaisLlg   corporate presentation december 2017 francais
Llg corporate presentation december 2017 francais
masongraphite
 
Llg corporate presentation november 2017 francais
Llg   corporate presentation november 2017 francaisLlg   corporate presentation november 2017 francais
Llg corporate presentation november 2017 francais
masongraphite
 
Llg corporate presentation november 2017 francais
Llg   corporate presentation november 2017 francaisLlg   corporate presentation november 2017 francais
Llg corporate presentation november 2017 francais
masongraphite
 
Llg corporate presentation august 2017 francais
Llg   corporate presentation august 2017 francaisLlg   corporate presentation august 2017 francais
Llg corporate presentation august 2017 francais
masongraphite
 
Présentation corporative – avril 2016
Présentation corporative – avril 2016Présentation corporative – avril 2016
Présentation corporative – avril 2016
SemafoCorporate
 
Llg corporate presentation january 2018 francais
Llg   corporate presentation january 2018 francaisLlg   corporate presentation january 2018 francais
Llg corporate presentation january 2018 francais
masongraphite
 
Llg corporate presentation february 2018 francais
Llg   corporate presentation february 2018 francaisLlg   corporate presentation february 2018 francais
Llg corporate presentation february 2018 francais
masongraphite
 
Llg corporate presentation march 2018 francais
Llg   corporate presentation march 2018 francaisLlg   corporate presentation march 2018 francais
Llg corporate presentation march 2018 francais
masongraphite
 
Llg corporate presentation march 2018 francais
Llg   corporate presentation march 2018 francaisLlg   corporate presentation march 2018 francais
Llg corporate presentation march 2018 francais
masongraphite
 

Tendances (20)

1604 mason graphite corporate presentation fr
1604 mason graphite corporate presentation fr1604 mason graphite corporate presentation fr
1604 mason graphite corporate presentation fr
 
Llg corporate presentation october 2016 francais
Llg   corporate presentation october 2016 francaisLlg   corporate presentation october 2016 francais
Llg corporate presentation october 2016 francais
 
Llg corporate presentation march 2017 francais
Llg   corporate presentation march 2017 francaisLlg   corporate presentation march 2017 francais
Llg corporate presentation march 2017 francais
 
Llg corporate presentation october 2016 francais
Llg   corporate presentation october 2016 francaisLlg   corporate presentation october 2016 francais
Llg corporate presentation october 2016 francais
 
LLG corporate presentation february 2017 francais
LLG   corporate presentation february 2017 francaisLLG   corporate presentation february 2017 francais
LLG corporate presentation february 2017 francais
 
Llg corporate presentation july 2017 francais
Llg   corporate presentation july 2017 francaisLlg   corporate presentation july 2017 francais
Llg corporate presentation july 2017 francais
 
Llg corporate presentation october 2017 francais
Llg   corporate presentation october 2017 francaisLlg   corporate presentation october 2017 francais
Llg corporate presentation october 2017 francais
 
Llg corporate presentation may 2018 francais
Llg   corporate presentation may 2018 francaisLlg   corporate presentation may 2018 francais
Llg corporate presentation may 2018 francais
 
Llg corporate presentation june 2017 francais
Llg   corporate presentation june 2017 francaisLlg   corporate presentation june 2017 francais
Llg corporate presentation june 2017 francais
 
Llg corporate presentation may 2017 francais
Llg   corporate presentation may 2017 francaisLlg   corporate presentation may 2017 francais
Llg corporate presentation may 2017 francais
 
Llg corporate presentation june 2016 francais
Llg   corporate presentation june 2016 francaisLlg   corporate presentation june 2016 francais
Llg corporate presentation june 2016 francais
 
Llg corporate presentation december 2017 francais
Llg   corporate presentation december 2017 francaisLlg   corporate presentation december 2017 francais
Llg corporate presentation december 2017 francais
 
Llg corporate presentation november 2017 francais
Llg   corporate presentation november 2017 francaisLlg   corporate presentation november 2017 francais
Llg corporate presentation november 2017 francais
 
Llg corporate presentation november 2017 francais
Llg   corporate presentation november 2017 francaisLlg   corporate presentation november 2017 francais
Llg corporate presentation november 2017 francais
 
Llg corporate presentation august 2017 francais
Llg   corporate presentation august 2017 francaisLlg   corporate presentation august 2017 francais
Llg corporate presentation august 2017 francais
 
Présentation corporative – avril 2016
Présentation corporative – avril 2016Présentation corporative – avril 2016
Présentation corporative – avril 2016
 
Llg corporate presentation january 2018 francais
Llg   corporate presentation january 2018 francaisLlg   corporate presentation january 2018 francais
Llg corporate presentation january 2018 francais
 
Llg corporate presentation february 2018 francais
Llg   corporate presentation february 2018 francaisLlg   corporate presentation february 2018 francais
Llg corporate presentation february 2018 francais
 
Llg corporate presentation march 2018 francais
Llg   corporate presentation march 2018 francaisLlg   corporate presentation march 2018 francais
Llg corporate presentation march 2018 francais
 
Llg corporate presentation march 2018 francais
Llg   corporate presentation march 2018 francaisLlg   corporate presentation march 2018 francais
Llg corporate presentation march 2018 francais
 

En vedette

Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...
Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...
Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...
Esther Petrilli-Massey
 
Pétrole et géostratégie en europe, par matthieu auzanneau
Pétrole et géostratégie en europe, par matthieu auzanneauPétrole et géostratégie en europe, par matthieu auzanneau
Pétrole et géostratégie en europe, par matthieu auzanneau
The Shift Project
 
Zambezi Gold / Swala Resources corporate presentation Dec 2007
Zambezi Gold / Swala Resources corporate presentation Dec 2007Zambezi Gold / Swala Resources corporate presentation Dec 2007
Zambezi Gold / Swala Resources corporate presentation Dec 2007
James AH Campbell
 
4 año unidad 7 2013
4 año unidad 7 20134 año unidad 7 2013
4 año unidad 7 2013
Shirley Bastias
 
Groupe de travail "Normalisation des catalogues des jeux de données" - Open D...
Groupe de travail "Normalisation des catalogues des jeux de données" - Open D...Groupe de travail "Normalisation des catalogues des jeux de données" - Open D...
Groupe de travail "Normalisation des catalogues des jeux de données" - Open D...
Fing
 
Présentation du projet MesInfos de la Fing à la conférence Technoark 2012 (Si...
Présentation du projet MesInfos de la Fing à la conférence Technoark 2012 (Si...Présentation du projet MesInfos de la Fing à la conférence Technoark 2012 (Si...
Présentation du projet MesInfos de la Fing à la conférence Technoark 2012 (Si...
Fing
 
Le carrefour des possibles- bilan du 1er semestre 2012
Le carrefour des possibles- bilan du 1er semestre 2012Le carrefour des possibles- bilan du 1er semestre 2012
Le carrefour des possibles- bilan du 1er semestre 2012
Fing
 
Lectura 4 - "Enterprise Integration Strategy"
Lectura 4 - "Enterprise Integration Strategy"Lectura 4 - "Enterprise Integration Strategy"
Lectura 4 - "Enterprise Integration Strategy"
Jose Manuel Sandria
 
Usi2009 Présentation
Usi2009 PrésentationUsi2009 Présentation
Usi2009 Présentation
nelly Grellier
 
Ut3 3 publicardesdeword
Ut3 3 publicardesdewordUt3 3 publicardesdeword
Ut3 3 publicardesdeword
elpimi
 
InformacióN BioméDica Y Medicina Basada En Evidencia De Acceso Libre En Inter...
InformacióN BioméDica Y Medicina Basada En Evidencia De Acceso Libre En Inter...InformacióN BioméDica Y Medicina Basada En Evidencia De Acceso Libre En Inter...
InformacióN BioméDica Y Medicina Basada En Evidencia De Acceso Libre En Inter...
landaromero
 
End Note Psychomot 2010
End Note Psychomot 2010End Note Psychomot 2010
End Note Psychomot 2010
David BENOIST
 
Revuepresse16.03
Revuepresse16.03Revuepresse16.03
Revuepresse16.03
ramondiaz
 
Observaciones al proyecto de reforma a la ley de m
Observaciones al proyecto de reforma a la ley de mObservaciones al proyecto de reforma a la ley de m
Observaciones al proyecto de reforma a la ley de m
Asamblea Nacional
 
Présentation certification ireb ingénierie exigences 20130416
Présentation certification ireb ingénierie exigences 20130416Présentation certification ireb ingénierie exigences 20130416
Présentation certification ireb ingénierie exigences 20130416
Stéphane BADREAU
 
Codigo Monetario y Financiero
Codigo Monetario y FinancieroCodigo Monetario y Financiero
Codigo Monetario y Financiero
Asamblea Nacional
 
IDEP_Patrimoine documentaire
IDEP_Patrimoine documentaireIDEP_Patrimoine documentaire
IDEP_Patrimoine documentaire
Antonin Benoît DIOUF
 
soy maestra
soy maestrasoy maestra
soy maestra
Miguel Cuenda
 

En vedette (20)

Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...
Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...
Gouvernance d’entreprises Pétrolières et Gazières, Emmanuel du Boullay, Prési...
 
Pétrole et géostratégie en europe, par matthieu auzanneau
Pétrole et géostratégie en europe, par matthieu auzanneauPétrole et géostratégie en europe, par matthieu auzanneau
Pétrole et géostratégie en europe, par matthieu auzanneau
 
Zambezi Gold / Swala Resources corporate presentation Dec 2007
Zambezi Gold / Swala Resources corporate presentation Dec 2007Zambezi Gold / Swala Resources corporate presentation Dec 2007
Zambezi Gold / Swala Resources corporate presentation Dec 2007
 
4 año unidad 7 2013
4 año unidad 7 20134 año unidad 7 2013
4 año unidad 7 2013
 
Groupe de travail "Normalisation des catalogues des jeux de données" - Open D...
Groupe de travail "Normalisation des catalogues des jeux de données" - Open D...Groupe de travail "Normalisation des catalogues des jeux de données" - Open D...
Groupe de travail "Normalisation des catalogues des jeux de données" - Open D...
 
Présentation du projet MesInfos de la Fing à la conférence Technoark 2012 (Si...
Présentation du projet MesInfos de la Fing à la conférence Technoark 2012 (Si...Présentation du projet MesInfos de la Fing à la conférence Technoark 2012 (Si...
Présentation du projet MesInfos de la Fing à la conférence Technoark 2012 (Si...
 
Le carrefour des possibles- bilan du 1er semestre 2012
Le carrefour des possibles- bilan du 1er semestre 2012Le carrefour des possibles- bilan du 1er semestre 2012
Le carrefour des possibles- bilan du 1er semestre 2012
 
Lectura 4 - "Enterprise Integration Strategy"
Lectura 4 - "Enterprise Integration Strategy"Lectura 4 - "Enterprise Integration Strategy"
Lectura 4 - "Enterprise Integration Strategy"
 
Usi2009 Présentation
Usi2009 PrésentationUsi2009 Présentation
Usi2009 Présentation
 
Ut3 3 publicardesdeword
Ut3 3 publicardesdewordUt3 3 publicardesdeword
Ut3 3 publicardesdeword
 
Chocolat artistique
Chocolat artistiqueChocolat artistique
Chocolat artistique
 
InformacióN BioméDica Y Medicina Basada En Evidencia De Acceso Libre En Inter...
InformacióN BioméDica Y Medicina Basada En Evidencia De Acceso Libre En Inter...InformacióN BioméDica Y Medicina Basada En Evidencia De Acceso Libre En Inter...
InformacióN BioméDica Y Medicina Basada En Evidencia De Acceso Libre En Inter...
 
End Note Psychomot 2010
End Note Psychomot 2010End Note Psychomot 2010
End Note Psychomot 2010
 
Revuepresse16.03
Revuepresse16.03Revuepresse16.03
Revuepresse16.03
 
Catalunya
CatalunyaCatalunya
Catalunya
 
Observaciones al proyecto de reforma a la ley de m
Observaciones al proyecto de reforma a la ley de mObservaciones al proyecto de reforma a la ley de m
Observaciones al proyecto de reforma a la ley de m
 
Présentation certification ireb ingénierie exigences 20130416
Présentation certification ireb ingénierie exigences 20130416Présentation certification ireb ingénierie exigences 20130416
Présentation certification ireb ingénierie exigences 20130416
 
Codigo Monetario y Financiero
Codigo Monetario y FinancieroCodigo Monetario y Financiero
Codigo Monetario y Financiero
 
IDEP_Patrimoine documentaire
IDEP_Patrimoine documentaireIDEP_Patrimoine documentaire
IDEP_Patrimoine documentaire
 
soy maestra
soy maestrasoy maestra
soy maestra
 

Similaire à Aspects macroéconomiques des recettes tirées des ressources naturelles, durabilité fiscale, Samba Thiam

Cerafrm044 n diaye1993
Cerafrm044 n diaye1993Cerafrm044 n diaye1993
Cerafrm044 n diaye1993
samar154
 
Revue Echos Finances #18
Revue Echos Finances #18Revue Echos Finances #18
Revue Echos Finances #18
senmfb
 
Paul Biya - Cameroun - Circulaire N° 001CABPRC du 28 juillet 2016 relative à ...
Paul Biya - Cameroun - Circulaire N° 001CABPRC du 28 juillet 2016 relative à ...Paul Biya - Cameroun - Circulaire N° 001CABPRC du 28 juillet 2016 relative à ...
Paul Biya - Cameroun - Circulaire N° 001CABPRC du 28 juillet 2016 relative à ...
Paul Biya
 
La surveillance multilatérale dans les Etats membres de l’UEMOA : bilan et pe...
La surveillance multilatérale dans les Etats membres de l’UEMOA : bilan et pe...La surveillance multilatérale dans les Etats membres de l’UEMOA : bilan et pe...
La surveillance multilatérale dans les Etats membres de l’UEMOA : bilan et pe...
Abel Akara Ticha
 
Bulletin du fmi 27 07-11
Bulletin du fmi 27 07-11Bulletin du fmi 27 07-11
Rapport annuel de la BCT pour l’année 2018
Rapport annuel de la BCT pour l’année 2018Rapport annuel de la BCT pour l’année 2018
Rapport annuel de la BCT pour l’année 2018
L'Economiste Maghrébin
 
Ufer l'itie au niveau mondial et la mise en œuvre au niveau des pays état a...
Ufer l'itie au niveau mondial   et la mise en œuvre au niveau des pays état a...Ufer l'itie au niveau mondial   et la mise en œuvre au niveau des pays état a...
Ufer l'itie au niveau mondial et la mise en œuvre au niveau des pays état a...
icgfmconference
 
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
sheldon00
 
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
CDGKSupport
 
Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...
Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...
Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...
Société Tripalio
 
Fiscal rulesindia pratapjena_fr
Fiscal rulesindia pratapjena_frFiscal rulesindia pratapjena_fr
Fiscal rulesindia pratapjena_fr
icgfmconference
 
Revue Echos Finances #21.pdf
Revue Echos Finances #21.pdfRevue Echos Finances #21.pdf
Revue Echos Finances #21.pdf
senmfb
 
Présentation du Ministre Wilson Laleau au Forum Economique du Secteur Privé: ...
Présentation du Ministre Wilson Laleau au Forum Economique du Secteur Privé: ...Présentation du Ministre Wilson Laleau au Forum Economique du Secteur Privé: ...
Présentation du Ministre Wilson Laleau au Forum Economique du Secteur Privé: ...
Fritz-Gérald Calixte, Av., MPA
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiques
Leon Duo
 
Financespubliques tunisie
Financespubliques tunisieFinancespubliques tunisie
Financespubliques tunisie
Achref Labidi
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiques
Leon Duo
 
Maroc-Projet de loi de finances 2015
Maroc-Projet de loi de finances 2015Maroc-Projet de loi de finances 2015
Maroc-Projet de loi de finances 2015
Auto-Entrepreneurs MAROC
 
Sortir du-piege-de-la-croissance-molle-lancer-des-initiatives-budgetaires-eff...
Sortir du-piege-de-la-croissance-molle-lancer-des-initiatives-budgetaires-eff...Sortir du-piege-de-la-croissance-molle-lancer-des-initiatives-budgetaires-eff...
Sortir du-piege-de-la-croissance-molle-lancer-des-initiatives-budgetaires-eff...
OECD, Economics Department
 
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétairesQuatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Fondation iFRAP
 
Stock guide des principales valeurs marocaines novembre 2016
Stock guide des principales valeurs marocaines   novembre 2016Stock guide des principales valeurs marocaines   novembre 2016
Stock guide des principales valeurs marocaines novembre 2016
www.bourse-maroc.org
 

Similaire à Aspects macroéconomiques des recettes tirées des ressources naturelles, durabilité fiscale, Samba Thiam (20)

Cerafrm044 n diaye1993
Cerafrm044 n diaye1993Cerafrm044 n diaye1993
Cerafrm044 n diaye1993
 
Revue Echos Finances #18
Revue Echos Finances #18Revue Echos Finances #18
Revue Echos Finances #18
 
Paul Biya - Cameroun - Circulaire N° 001CABPRC du 28 juillet 2016 relative à ...
Paul Biya - Cameroun - Circulaire N° 001CABPRC du 28 juillet 2016 relative à ...Paul Biya - Cameroun - Circulaire N° 001CABPRC du 28 juillet 2016 relative à ...
Paul Biya - Cameroun - Circulaire N° 001CABPRC du 28 juillet 2016 relative à ...
 
La surveillance multilatérale dans les Etats membres de l’UEMOA : bilan et pe...
La surveillance multilatérale dans les Etats membres de l’UEMOA : bilan et pe...La surveillance multilatérale dans les Etats membres de l’UEMOA : bilan et pe...
La surveillance multilatérale dans les Etats membres de l’UEMOA : bilan et pe...
 
Bulletin du fmi 27 07-11
Bulletin du fmi 27 07-11Bulletin du fmi 27 07-11
Bulletin du fmi 27 07-11
 
Rapport annuel de la BCT pour l’année 2018
Rapport annuel de la BCT pour l’année 2018Rapport annuel de la BCT pour l’année 2018
Rapport annuel de la BCT pour l’année 2018
 
Ufer l'itie au niveau mondial et la mise en œuvre au niveau des pays état a...
Ufer l'itie au niveau mondial   et la mise en œuvre au niveau des pays état a...Ufer l'itie au niveau mondial   et la mise en œuvre au niveau des pays état a...
Ufer l'itie au niveau mondial et la mise en œuvre au niveau des pays état a...
 
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
Les Petits Déjeuners de la Recherche : Loi des Finances 2019
 
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives  |  Les petits d...
Loi des finances 2019 : analyse contextuelle et perspectives | Les petits d...
 
Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...
Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...
Conjoncture française par la Direction des études économiques du MEDEF pour j...
 
Fiscal rulesindia pratapjena_fr
Fiscal rulesindia pratapjena_frFiscal rulesindia pratapjena_fr
Fiscal rulesindia pratapjena_fr
 
Revue Echos Finances #21.pdf
Revue Echos Finances #21.pdfRevue Echos Finances #21.pdf
Revue Echos Finances #21.pdf
 
Présentation du Ministre Wilson Laleau au Forum Economique du Secteur Privé: ...
Présentation du Ministre Wilson Laleau au Forum Economique du Secteur Privé: ...Présentation du Ministre Wilson Laleau au Forum Economique du Secteur Privé: ...
Présentation du Ministre Wilson Laleau au Forum Economique du Secteur Privé: ...
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiques
 
Financespubliques tunisie
Financespubliques tunisieFinancespubliques tunisie
Financespubliques tunisie
 
Finances publiques
Finances publiquesFinances publiques
Finances publiques
 
Maroc-Projet de loi de finances 2015
Maroc-Projet de loi de finances 2015Maroc-Projet de loi de finances 2015
Maroc-Projet de loi de finances 2015
 
Sortir du-piege-de-la-croissance-molle-lancer-des-initiatives-budgetaires-eff...
Sortir du-piege-de-la-croissance-molle-lancer-des-initiatives-budgetaires-eff...Sortir du-piege-de-la-croissance-molle-lancer-des-initiatives-budgetaires-eff...
Sortir du-piege-de-la-croissance-molle-lancer-des-initiatives-budgetaires-eff...
 
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétairesQuatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
Quatre proposition pour de bonnes règles budgétaires
 
Stock guide des principales valeurs marocaines novembre 2016
Stock guide des principales valeurs marocaines   novembre 2016Stock guide des principales valeurs marocaines   novembre 2016
Stock guide des principales valeurs marocaines novembre 2016
 

Plus de Esther Petrilli-Massey

Introduction to methodological issues and points to consider - Paul Parks (...
 Introduction to methodological issues and points to consider  - Paul Parks (... Introduction to methodological issues and points to consider  - Paul Parks (...
Introduction to methodological issues and points to consider - Paul Parks (...
Esther Petrilli-Massey
 
Ideas for conclusion and next steps - Paul Parks
Ideas for conclusion and next steps - Paul ParksIdeas for conclusion and next steps - Paul Parks
Ideas for conclusion and next steps - Paul Parks
Esther Petrilli-Massey
 
Gas flaring and sustainable development - Thomas Eid (NORAD)
Gas flaring and sustainable development - Thomas Eid (NORAD)Gas flaring and sustainable development - Thomas Eid (NORAD)
Gas flaring and sustainable development - Thomas Eid (NORAD)
Esther Petrilli-Massey
 
Flaring situation - F Sucre (GGFR)
Flaring situation - F Sucre (GGFR)Flaring situation - F Sucre (GGFR)
Flaring situation - F Sucre (GGFR)
Esther Petrilli-Massey
 
Flare reduction projects - issues underlying limited uptake - Steve Ross (SGS)
Flare reduction projects - issues underlying limited uptake - Steve Ross (SGS)Flare reduction projects - issues underlying limited uptake - Steve Ross (SGS)
Flare reduction projects - issues underlying limited uptake - Steve Ross (SGS)
Esther Petrilli-Massey
 
CDM Methodology Workshop on Gas Flaring--Agenda
CDM Methodology Workshop on Gas Flaring--AgendaCDM Methodology Workshop on Gas Flaring--Agenda
CDM Methodology Workshop on Gas Flaring--Agenda
Esther Petrilli-Massey
 
Alternative uses to reduce gas flaring - Anders Pederstad (Carbon Limits)
Alternative uses to reduce gas flaring - Anders Pederstad (Carbon Limits)Alternative uses to reduce gas flaring - Anders Pederstad (Carbon Limits)
Alternative uses to reduce gas flaring - Anders Pederstad (Carbon Limits)
Esther Petrilli-Massey
 
Gas reinjection and flaring reduction Norway's experience - Steinar Nja (Norw...
Gas reinjection and flaring reduction Norway's experience - Steinar Nja (Norw...Gas reinjection and flaring reduction Norway's experience - Steinar Nja (Norw...
Gas reinjection and flaring reduction Norway's experience - Steinar Nja (Norw...
Esther Petrilli-Massey
 
Health and Safety for ASM in Brazil
Health and Safety for ASM in BrazilHealth and Safety for ASM in Brazil
Health and Safety for ASM in Brazil
Esther Petrilli-Massey
 
Diamond Development Initiative (DDI)
Diamond Development Initiative (DDI)Diamond Development Initiative (DDI)
Diamond Development Initiative (DDI)
Esther Petrilli-Massey
 
CASM: N.V. Grassalco’s View
CASM: N.V. Grassalco’s ViewCASM: N.V. Grassalco’s View
CASM: N.V. Grassalco’s View
Esther Petrilli-Massey
 
Synergies and Scope for Collaboration: The Example of Certification of Tradin...
Synergies and Scope for Collaboration: The Example of Certification of Tradin...Synergies and Scope for Collaboration: The Example of Certification of Tradin...
Synergies and Scope for Collaboration: The Example of Certification of Tradin...
Esther Petrilli-Massey
 
Call to Action on Child Labour –ILO
Call to Action on Child Labour –ILOCall to Action on Child Labour –ILO
Call to Action on Child Labour –ILO
Esther Petrilli-Massey
 
Income comparison between Brazilian and African artisanal diamond miners
Income comparison between Brazilian and African artisanal diamond minersIncome comparison between Brazilian and African artisanal diamond miners
Income comparison between Brazilian and African artisanal diamond miners
Esther Petrilli-Massey
 
ConferêNcia Internacional Mineral
ConferêNcia Internacional MineralConferêNcia Internacional Mineral
ConferêNcia Internacional Mineral
Esther Petrilli-Massey
 
Asi Sl Casm Partnerships Presentation Final Sent To Wb
Asi Sl Casm Partnerships Presentation Final Sent To WbAsi Sl Casm Partnerships Presentation Final Sent To Wb
Asi Sl Casm Partnerships Presentation Final Sent To Wb
Esther Petrilli-Massey
 
Amis Presentation
Amis  PresentationAmis  Presentation
Amis Presentation
Esther Petrilli-Massey
 
Recomendaciones Para Casm
Recomendaciones Para CasmRecomendaciones Para Casm
Recomendaciones Para Casm
Esther Petrilli-Massey
 
Wagner Certified Trading Chains
Wagner Certified Trading ChainsWagner Certified Trading Chains
Wagner Certified Trading Chains
Esther Petrilli-Massey
 
Scale Mineral Production In Brazil
Scale Mineral Production In BrazilScale Mineral Production In Brazil
Scale Mineral Production In Brazil
Esther Petrilli-Massey
 

Plus de Esther Petrilli-Massey (20)

Introduction to methodological issues and points to consider - Paul Parks (...
 Introduction to methodological issues and points to consider  - Paul Parks (... Introduction to methodological issues and points to consider  - Paul Parks (...
Introduction to methodological issues and points to consider - Paul Parks (...
 
Ideas for conclusion and next steps - Paul Parks
Ideas for conclusion and next steps - Paul ParksIdeas for conclusion and next steps - Paul Parks
Ideas for conclusion and next steps - Paul Parks
 
Gas flaring and sustainable development - Thomas Eid (NORAD)
Gas flaring and sustainable development - Thomas Eid (NORAD)Gas flaring and sustainable development - Thomas Eid (NORAD)
Gas flaring and sustainable development - Thomas Eid (NORAD)
 
Flaring situation - F Sucre (GGFR)
Flaring situation - F Sucre (GGFR)Flaring situation - F Sucre (GGFR)
Flaring situation - F Sucre (GGFR)
 
Flare reduction projects - issues underlying limited uptake - Steve Ross (SGS)
Flare reduction projects - issues underlying limited uptake - Steve Ross (SGS)Flare reduction projects - issues underlying limited uptake - Steve Ross (SGS)
Flare reduction projects - issues underlying limited uptake - Steve Ross (SGS)
 
CDM Methodology Workshop on Gas Flaring--Agenda
CDM Methodology Workshop on Gas Flaring--AgendaCDM Methodology Workshop on Gas Flaring--Agenda
CDM Methodology Workshop on Gas Flaring--Agenda
 
Alternative uses to reduce gas flaring - Anders Pederstad (Carbon Limits)
Alternative uses to reduce gas flaring - Anders Pederstad (Carbon Limits)Alternative uses to reduce gas flaring - Anders Pederstad (Carbon Limits)
Alternative uses to reduce gas flaring - Anders Pederstad (Carbon Limits)
 
Gas reinjection and flaring reduction Norway's experience - Steinar Nja (Norw...
Gas reinjection and flaring reduction Norway's experience - Steinar Nja (Norw...Gas reinjection and flaring reduction Norway's experience - Steinar Nja (Norw...
Gas reinjection and flaring reduction Norway's experience - Steinar Nja (Norw...
 
Health and Safety for ASM in Brazil
Health and Safety for ASM in BrazilHealth and Safety for ASM in Brazil
Health and Safety for ASM in Brazil
 
Diamond Development Initiative (DDI)
Diamond Development Initiative (DDI)Diamond Development Initiative (DDI)
Diamond Development Initiative (DDI)
 
CASM: N.V. Grassalco’s View
CASM: N.V. Grassalco’s ViewCASM: N.V. Grassalco’s View
CASM: N.V. Grassalco’s View
 
Synergies and Scope for Collaboration: The Example of Certification of Tradin...
Synergies and Scope for Collaboration: The Example of Certification of Tradin...Synergies and Scope for Collaboration: The Example of Certification of Tradin...
Synergies and Scope for Collaboration: The Example of Certification of Tradin...
 
Call to Action on Child Labour –ILO
Call to Action on Child Labour –ILOCall to Action on Child Labour –ILO
Call to Action on Child Labour –ILO
 
Income comparison between Brazilian and African artisanal diamond miners
Income comparison between Brazilian and African artisanal diamond minersIncome comparison between Brazilian and African artisanal diamond miners
Income comparison between Brazilian and African artisanal diamond miners
 
ConferêNcia Internacional Mineral
ConferêNcia Internacional MineralConferêNcia Internacional Mineral
ConferêNcia Internacional Mineral
 
Asi Sl Casm Partnerships Presentation Final Sent To Wb
Asi Sl Casm Partnerships Presentation Final Sent To WbAsi Sl Casm Partnerships Presentation Final Sent To Wb
Asi Sl Casm Partnerships Presentation Final Sent To Wb
 
Amis Presentation
Amis  PresentationAmis  Presentation
Amis Presentation
 
Recomendaciones Para Casm
Recomendaciones Para CasmRecomendaciones Para Casm
Recomendaciones Para Casm
 
Wagner Certified Trading Chains
Wagner Certified Trading ChainsWagner Certified Trading Chains
Wagner Certified Trading Chains
 
Scale Mineral Production In Brazil
Scale Mineral Production In BrazilScale Mineral Production In Brazil
Scale Mineral Production In Brazil
 

Aspects macroéconomiques des recettes tirées des ressources naturelles, durabilité fiscale, Samba Thiam

  • 1. Séminaire sur la gestion des contrats pétroliers et gaziers Les aspects macro é conomiques des recettes p é troli è res Samba THIAM Représentant Résident du FMI Libreville- Gabon 27-30 avril 2008
  • 2. Séminaire sur la gestion des contrats pétroliers et gaziers Contexte * Les défis macroéconomiques lies aux caractéristiques des recettes pétrolières * La soutenabilit é des finances publiques à long terme * La transparence dans la gestion du secteur pétrolier
  • 3. Séminaire sur la gestion des contrats pétroliers et gaziers Deux principaux messages: Le Gabon a besoin d’épargner une part importante des recettes pétrolières, pour les raisons suivantes: se prémunir contre la volatilité des cours mondiaux du pétrole; Contenir les dépenses de l’ état a un niveau compatible avec la capacité du gouvernement d’ en assurer la qualité; atténuer l’ appréciation du taux de change réel effectif qui résulterait d’ un niveau de dépenses de l’ Etat trop élevé. Maintenir la soutenabilité des finances publiques a long terme dans un contexte d’une baisse tendancielle continue de la production petroli è re Le Gabon a besoin de poursuivre ses efforts pour améliorer la transparence des revenus pétroliers et de leur utilisation
  • 4. Conséquence de la Volatilité des recettes pétrolières : Il existe une tentation à augmenter les dépenses budgétaires quand les recettes pétrolières sont élevées. Par contre, il est très difficile et couteux de réduire les dépenses quand les recettes pétrolières baissent (cas notamment des salaires ou projets d’infrastructure). Il s’ensuit une augmentation de la dette et des arriérés, qui à son tour impacte négativement le reste de l’économie. Ainsi le Gabon a connu par le pass é une alternance de cycles d'expansion et de contraction ( stop and go ) liée à la volatilité des revenus pétroliers [voir 2 graphiques suivant] La politique budgétaire doit donc viser à accumuler de l’épargne de précaution sous forme d’actifs financiers extérieurs pendant les années d’abondance de recettes pétrolières. Cette épargne pourra ensuite servir à financer les déficits pendant les années de pénurie.
  • 5. Volatilité du cours de pétrole mondial Gabon vuln é râble aux fortes fluctuations des cours du p étrole
  • 6. Gabon: dette publique ext é rieure (en % du PIB)
  • 7. La qualité des dépenses Le Gabon dépense plus que ses voisins pour le secteurs de la santé et de l’éducation sans que cela ne se traduise par de meilleurs résultats. Le gouvernement doit contenir les dépenses de l’ Etat à un niveau compatible avec la capacité du gouvernement d’en assurer la qualité.
  • 8. La qualité des dépenses dans le secteur santé
  • 9. La qualité des dépenses dans le secteur de l’ éducation
  • 10. Lorsque les recettes pétrolières sont dépensées, elles accroissent la demande intérieure et entraînent une augmentation des prix des biens non échangeables et des salaires (et donc du taux de change réel), au détriment de la compétitivité du secteur des biens échangeables (le syndrome Hollandais). La compétitivité du secteur non-pétrolier au Gabon est problématique et sa diversification reste à achever. Forte dépendance de l’économie sur le secteur pétrolier en 2007: 50 % du PIB total 59 % des recettes budgétaires 82 % des exportations Le Gabon doit donc contenir les dépenses pour atténuer l’ appréciation du taux de change réel effectif et s’assurer que ces dépenses améliorent la compétitivité de l’économie. Conséquence des recettes pétrolières sur la compétitivité
  • 11. Soutenabilité des finances publiques Contraintes: Epuisement probable des réserves dans ± 30 ans Ce déclin nécessite la mise en place d’un cadre budgétaire qui soit soutenable à long terme sans recettes pétrolières.
  • 12. Projections de la production pétrolière et du cours mondial du pétrole, 2006–56 (scenario de référence)
  • 13. Soutenabilité des finances publiques Surplus fiscaux confortables dans l’ensemble 18% du PIB en 2006-2007. Mais déficits primaires hors pétrole élevés Les DPHP de 200-2007 sont-ils soutenables à moyen terme? 18 % du PIBHP en 2005 ; et 13.3% du PIBHP en 2007 Largement supérieur aux niveaux de 2003-2004 (9% en moyenne). Qu’est un DPHP soutenable, viable? Un déficit qui peut être maintenu et financ é par les rendements des actifs financiers nets. DPHP = recettes hors pétrole - dépenses primaires
  • 14. Cibles budgétaires Estimer un DPHP viable. Facteurs: Recettes pétrolières dans l’avenir, production, cours du pétrole. Revenu sur épargne financière, taux de rendement. Niveau des actifs financiers nets actuels. Croissance de l’économie hors pétrole.
  • 15. Risques: analyse de sensibilité Niveau DPHP de 2006 (18 % ) >> niveaux viables Risques + faibles avoirs actuels  prudence  maximum d’ajustement dans la phase initiale. Accroître le rendement du FGF
  • 16. Résultats: trajectoire d'ajustement (scenario de référence) DPHP viable de référence: 6 % du PIBHP (≈ total biens et services ≈ total transferts)
  • 17. Un cadre budgétaire tourn é vers l’avenir Définir les priorités: document de référence le DSCRP . Rôle clef de Cadres de Dépenses à Moyen Terme sectoriels (CDMT) qui devraient servir de référence pour la préparation du budget 2009 : Cohérence entre les priorités et une enveloppe budgétaire viable . Un meilleur équilibre entre dépenses récurrentes et dépenses d’investissements. Une meilleure préparation des projets d’investissement, y compris une évaluation plus précise des charges récurrentes. Meilleurs Résultats
  • 18. Pourquoi la transparence est-elle si importante pour les pays en développement producteurs de pétrole? La transparence est bonne pour tous les pays. Pour les pays producteurs de pétrole, la transparence est cruciale pour s’assurer que les revenus sont bien utilisés. Les risques: Corruption, parce que les recettes sont plus faciles à dissimuler; Contribution insuffisante au développement du pays parc que mauvaise utilisation des ressources; Risque de sortie importante de capitaux; Revenus pétroliers bénéficient une minorité.
  • 19. Où se situe l’initiative pour la transparence des industries extractives (ITIE)? ITIE concerne un élément clé de la transparence des finances publiques: les recettes provenant des ressources naturelles. Les objectifs de l’ITIE sont conformes à ceux du code de transparence budgétaire. La participation à l’ITIE est un gage concret de la volonté de transparence. Le FMI encourage ses pays membres à y participer. Le troisième rapport publié par le Gabon consacre les progrès encourageants accomplis, notamment une plus grande participation des compagnies et des informations plus complètes de la part de l’État. Cependant, des efforts supplémentaires restent à faire pour expliquer et réduire l’écart de 3% entre les déclarations des compagnies et celles du gouvernement.
  • 20. Comment le FMI aide-t-il les pays à améliorer la transparence? Conseils généraux dans le contexte des relations bilatérales (surveillance, programmes). Identification des bonnes pratiques internationales en matière de transparence. La publication des rapports du FMI ce qui aide à diffuser l’information sur les pays. Assistance technique pour la mise en œuvre des mesures de transparence. Rapports sur l’observation des normes et codes (RONC) examinent l’application du code en matière de transparence des finances publiques.
  • 21. Résumé Le Gabon doit éviter la politique du stop-and-go du passé. L’ accumulation d’avoirs financiers est essentiel afin de : se prémunir contre la volatilité des cours mondiaux du pétrole et éviter de nouveaux endettements couteux; assurer la qualité des dépenses en les maintenant à un niveau compatible avec la capacité de l’ Etat; atténuer l’appréciation du taux de change réel effectif et les effets néfastes sur la compétitivité; et assurer la soutenabilité des finances publiques à long terme. Les Risques et les faibles avoirs financiers actuels appellent à un maximum d’ajustement dans la phase initiale Les cours élevés du pétrole offrent une fenêtre d’opportunités pour atteindre ces objectifs Pour atteindre ces objectifs, il est essentiel de mettre en place les institutions pour promouvoir la bonne gouvernance et la transparence dans les industries extractives .

Notes de l'éditeur

  1. v