SlideShare une entreprise Scribd logo
Prévenir la fraude et la corruption
au sein de l’entreprise
Irène Cherpillod
Directrice de AFI Partnerships
Genève, le 5 mai 2015
1
Irène Cherpillod
• MSc. in Economics, Hautes Etudes Commerciales,
Université de Lausanne
• 6 ans d’expérience professionnelle avec l’Afrique.
• En 2014, fondation de AFI Partnerships
– Prestations de conseil et de formation
– Prévention des fraudes et de la corruption
www.afipartnerships.ch
2
Criminalité économique
3
L’enquête menée par PWC Suisse auprès de 83
entreprises suisses montre que:
• 37% des entreprises ont été victimes de
criminalité économique durant les 2 dernières
années.
• 71 % des cas ont été détectés grâce aux
contrôles et aux mesures de culture anti-
fraude au sein de l’entreprise.
Economic Crime: A Swiss Perspective 2014
PWC Switzerland
Profil des délinquant économiques
au sein de l’entreprise
4
Dans son enquête, PWC a dressé le profil du
délinquant criminel au sein de l’entreprise:
• Homme, entre 30 et 50 ans, depuis plus de 3
ans au sein de l’entreprise.
Selon KPMG:
• un collaborateur en qui on a confiance, installé
depuis plusieurs années dans l’entreprise et
qui occupe une position dirigeante.
Spécificité suisse: top management, > 6 ans dans
l’entreprise, homme (35-55 ans), convaincu
de corruption à l’étranger.
Coût des délits économiques
pour l’entreprise
• Préjudice financier
• Réputation de l’entreprises
• Etat d’esprit des collaborateurs
• Impacte négativement les relations
d’affaires
• de la valeur des actions en bourse
5
Autres impacts négatifs
Perte de 5% du chiffre d’affaire
(Association of Certified Fraud Examiner)
Impacts négatifs sur la société en cas de :
• Corruption
• Blanchiment d’argent
• Pratiques anti-concurrentielles
6
Conséquences de la corruption
L’Institut de la Banque Mondiale a démontré
« la règle des 400% ».
Un pays qui lutte efficacement contre la
corruption et renforce l’état de droit peut
espérer voir son revenu par habitant
multiplié par quatre sur le long terme.
La corruption peut le taux de croissance
d'un pays de 0,5 à 1 point de % par an.
7
Conséquences de la corruption
Selon la Banque Mondiale, le montant
annuel mondial des pots-de-vins payés par
an s’élève à:
1’000 milliards USD par année.
Les PDG et les cadres du monde entier
estiment que les coûts des projets
augmente d’au moins 10% à cause de la
corruption. (Source: Transparency International)
8
Schéma de la corruption
Avantages
Préjudices
Entreprise
Etat
Concurrent
Population
Corrupteur Corrompu
9
Corruption ACTIVE Corruption PASSIVE
Cadre légal: corruption (1)
10
Code Pénal Suisse Art. 322 - Agents publics
• Corruption active
- Une personne offre, promet ou accorde un
avantage indu à un fonctionnaire suisse ou
étranger (ou une tierce personne).
- Se rapporte à une action (ou omission)
concrète qui semble déloyale dans le cadre
de son activité.
• Corruption passive
Cadre légal: corruption (2)
Code pénal Art. 322 - Agents publics
Corruption active et passive est interdite
• Envers / par des fonctionnaires suisse
et étrangers
• Peine maximale de
5 ans d’emprisonnement
ou peine pécuniaire
11
Code pénal: Art. 322 - Agents publics
Octroi et acceptation d’avantage
• Avantages illicites (cadeaux), non lié à un acte
officiel déterminé.
• Ex. « l’alimentation progressive » d’un
fonctionnaire ou « l’entretien du climat ».
• Interdit envers des fonctionnaires suisses.
• Peine maximale de 3 ans d’emprisonnement
ou peine pécuniaire.
12
Cadre légal: corruption (3)
Loi fédérale sur la concurrence
déloyale (LCD) (1)
LCD Art. 4a Corruption active et passive dans
le secteur privé
• Avantage indu à / par un employé, associé,
mandataire, autre auxiliaire d’un tiers du
secteur privé.
• Se rapporte à une action (ou omission)
concrète qui semble déloyale.
13
Loi fédérale sur la concurrence
déloyale (LCD) (2)
LCD Art. 4a Corruption active et passive dans
le secteur privé
• Corruption active et passive dans le
secteur privé est interdite.
• Délit poursuivi sur plainte
• Peine maximum de 3 ans
d’emprisonnement ou peine pécuniaire.
14
Responsabilité de l’entreprise (1)
Code pénal suisse : Art. 102
• L'entreprise pourra être poursuivie
pénalement
• si elle n'a « pas pris toutes les mesures
d'organisation raisonnables et
nécessaires pour empêcher »
• la corruption d'agents publics ou de
particuliers.
C’est le conseil d’administration qui
exerce la haute surveillance sur
l’entreprise (art.716a CO). 15
Responsabilité de l’entreprise (2)
Code pénal suisse : Art. 102
• Jusqu’à 5 millions d’amende.
• Confiscation des profits réalisés au moyen de
la corruption.
Pour les
- Personnes morales de droit privé et public
- Sociétés
- Entreprises en raison individuelles
16
Cadre légal international
17
ONU
Convention des Nations Unies contre la corruption
Global Compact
Conseil de l‘Europe
Convention de droit pénal contre la corruption
Convention OCDE contre la corruption
dans les marchés internationaux
OCDE
Corruption transnationale (1)
18
Rapport 2014 sur la corruption
transnationale, OCDE :
• 53% des affaires ont impliqués des cadres de
l’entreprise ou le PDG
• 75% des affaires ont impliqués des paiements
par des intermédiaires
Rappel: 41 pays signataires de la
Convention OCDE contre la corruption.
Corruption transnationale (2)
19
• Le nombre total des action répressives
conclues par an a fortement augmenté
depuis 2008.
• En moyenne, 7.3 ans de procédures avant
jugement en cas de corruption
transnationale.
• Il y a actuellement 390 enquêtes en cours
dans 24 pays signataires de la Convention
OCDE contre la corruption.
Les PME suisses et la corruption
Studie der Hochschule für Technik und
Wirtschaft Chur, 2010
«Korruptionsrisiken ergforlreich
begegnen».
Enquête auprès de 520 PME suisses de
tous les secteurs.
20
PME Suisses : Quel est votre
comportement?
• Avez-vous été confrontés à des demandes
de paiements en argent ou cadeaux?
Oui, 43% des entreprises interrogées.
• Que faites-vous alors?
Nous payons, 56% des entreprises
confrontées à des demandes.
• Quel est le montant du paiement?
5% du chiffre d’affaire.
21
Caractéristiques des PME suisses
pratiquant la corruption
• Entreprises avec propre production,
distribution, services à l’étranger.
• Entreprises travaillant avec des
intermédiaires, des agents ou des
partenaires locaux.
• Contacts avec un Etat étranger (licences,
douane, contrôle de police, paiement des
impôts)
La direction de l’entreprise est
impliquée.
22
Mesures préventives (1)
ETAPE 1
Définir les principes de conduite des
affaires
• Résolution du Conseil d’administration
• Discussion avec les partenaires, les
collaborateurs
Consigner les décisions par écrit !
23
Mesures préventives (2)
ETAPE 2 Fixer les objectifs
Etat des lieux des risques
• Pays d’engagement
• Secteurs d’activité
• Conditions des contrats (tiers, distributeurs,
agents)
• Procédures internes
• Partenaires d’affaires (fournisseurs,
distributeurs, clients)
Consigner l’évaluation par écrit !
24
Mesures préventives (3)
ETAPE 3
Développer un programme anti-
corruption
• Connaître les lois
• Connaître les différentes formes de
corruption
• Développer le programme avec les
collaborateurs & les partenaires d’affaires.
25
Indicateurs de corruption (1)
• Avantage indu (pots-de-vin, kickback,
cadeau)
argent, prestation, cadeau, invitation .
• Hospitalité & invitations
• Frais de déplacement professionnels
• Bakchich, paiement de facilitations
26
Indicateurs de corruption (2)
• Faveurs
• Conditions contractuelles de paiements
• Dons politiques, caritatifs, sponsoring
• Conflits d’intérêt
27
Mise en œuvre du programme (1)
1. Directives internes
2. Formation des employés et des
partenaires d’affaires
3. Système de motivation
4. Due diligence d’intégrité
5. Mécanisme d’information et d’alerte
6. Mesures de contrôles
28
Mise en oeuvre du programme (2)
7. Communication
8. Gestion des relations professionnelles
9. Sanctions et conséquences, mesures à
mettre en œuvre
10. Evaluation du programme anti-
corruption
29
Merci pour votre attention !
Irène Cherpillod
info@afipartnerships.ch
AFI Partnerships
www.afipartnerships.ch

Contenu connexe

Tendances

Etude Fraude Entreprises Pw C2009conferencedepresse
Etude Fraude Entreprises Pw C2009conferencedepresseEtude Fraude Entreprises Pw C2009conferencedepresse
Etude Fraude Entreprises Pw C2009conferencedepresse
PwCPresseFrance
 
Note CLES - Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Entretien avec Noël PONS, sp...
Note CLES - Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Entretien avec Noël PONS, sp...Note CLES - Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Entretien avec Noël PONS, sp...
Note CLES - Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Entretien avec Noël PONS, sp...
Jean-François Fiorina
 
Travail dissimule acoss urssaf
Travail dissimule acoss urssafTravail dissimule acoss urssaf
Travail dissimule acoss urssaf
Société Tripalio
 
Fraudes CB, info à la source de l'Observatoire de la sécurité des cartes de p...
Fraudes CB, info à la source de l'Observatoire de la sécurité des cartes de p...Fraudes CB, info à la source de l'Observatoire de la sécurité des cartes de p...
Fraudes CB, info à la source de l'Observatoire de la sécurité des cartes de p...
Gilles Pouzin
 
Infographie : Comment optimiser son ISF ?
Infographie : Comment optimiser son ISF ?Infographie : Comment optimiser son ISF ?
Infographie : Comment optimiser son ISF ?
FIDAQUITAINE
 
Digitalisation de l'estonie
Digitalisation de l'estonieDigitalisation de l'estonie
Digitalisation de l'estonie
Ahmed Kotoko
 

Tendances (6)

Etude Fraude Entreprises Pw C2009conferencedepresse
Etude Fraude Entreprises Pw C2009conferencedepresseEtude Fraude Entreprises Pw C2009conferencedepresse
Etude Fraude Entreprises Pw C2009conferencedepresse
 
Note CLES - Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Entretien avec Noël PONS, sp...
Note CLES - Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Entretien avec Noël PONS, sp...Note CLES - Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Entretien avec Noël PONS, sp...
Note CLES - Comprendre Les Enjeux Stratégiques - Entretien avec Noël PONS, sp...
 
Travail dissimule acoss urssaf
Travail dissimule acoss urssafTravail dissimule acoss urssaf
Travail dissimule acoss urssaf
 
Fraudes CB, info à la source de l'Observatoire de la sécurité des cartes de p...
Fraudes CB, info à la source de l'Observatoire de la sécurité des cartes de p...Fraudes CB, info à la source de l'Observatoire de la sécurité des cartes de p...
Fraudes CB, info à la source de l'Observatoire de la sécurité des cartes de p...
 
Infographie : Comment optimiser son ISF ?
Infographie : Comment optimiser son ISF ?Infographie : Comment optimiser son ISF ?
Infographie : Comment optimiser son ISF ?
 
Digitalisation de l'estonie
Digitalisation de l'estonieDigitalisation de l'estonie
Digitalisation de l'estonie
 

En vedette

la Corruption
la Corruption la Corruption
la Corruption
Bessghaier Narjess
 
Prévention de la corruption dans l'entrepise - numéro spécial AJ PENAL du 2 M...
Prévention de la corruption dans l'entrepise - numéro spécial AJ PENAL du 2 M...Prévention de la corruption dans l'entrepise - numéro spécial AJ PENAL du 2 M...
Prévention de la corruption dans l'entrepise - numéro spécial AJ PENAL du 2 M...
Andre JACQUEMET
 
Web Conférence : Corruption et Supply Chain Partie 2/2
Web Conférence : Corruption et Supply Chain Partie 2/2Web Conférence : Corruption et Supply Chain Partie 2/2
Web Conférence : Corruption et Supply Chain Partie 2/2
LexisNexis Business Information Solutions
 
Corruption et Extraterritorialité: comment protéger l'entreprise et ses dirig...
Corruption et Extraterritorialité: comment protéger l'entreprise et ses dirig...Corruption et Extraterritorialité: comment protéger l'entreprise et ses dirig...
Corruption et Extraterritorialité: comment protéger l'entreprise et ses dirig...
Andre JACQUEMET
 
Présentation anti-fraude
Présentation anti-fraudePrésentation anti-fraude
Présentation anti-fraude
ts4riadhoc
 
Rencontre annuelle 2013. La prévention : un instrument de lutte contre la cor...
Rencontre annuelle 2013. La prévention : un instrument de lutte contre la cor...Rencontre annuelle 2013. La prévention : un instrument de lutte contre la cor...
Rencontre annuelle 2013. La prévention : un instrument de lutte contre la cor...
Collecto | Services regroupés en éducation
 
Application anti-fraude
Application anti-fraudeApplication anti-fraude
Application anti-fraude
ts4riadhoc
 
La lutte contre la corruption
La lutte contre la corruptionLa lutte contre la corruption
La lutte contre la corruption
mesaboulfadl
 
Ecarts de conduite des entreprises, responsabilité des individus
Ecarts de conduite des entreprises, responsabilité des individusEcarts de conduite des entreprises, responsabilité des individus
Ecarts de conduite des entreprises, responsabilité des individus
EY
 
Comment un secteur innove en formation
Comment un secteur innove en formationComment un secteur innove en formation
Comment un secteur innove en formation
FFFOD
 
Décision 17-D-06 Autorité de la concurrence
Décision 17-D-06 Autorité de la concurrenceDécision 17-D-06 Autorité de la concurrence
Décision 17-D-06 Autorité de la concurrence
Agathe Mercante
 
Audit comptable-financier-objectifs-demarches-et-techniques
Audit comptable-financier-objectifs-demarches-et-techniquesAudit comptable-financier-objectifs-demarches-et-techniques
Audit comptable-financier-objectifs-demarches-et-techniques
toutou0071
 
Webconférence - Quelle Due Diligence pour quel risque ?
Webconférence - Quelle Due Diligence pour quel risque ?Webconférence - Quelle Due Diligence pour quel risque ?
Webconférence - Quelle Due Diligence pour quel risque ?
LexisNexis Business Information Solutions
 
Le guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlus
Le guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlusLe guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlus
Le guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlus
MarionPerroud
 
La RSE: Des pratiques loyales: Consommateurs & Pratiques d'affaires
La RSE: Des pratiques loyales: Consommateurs & Pratiques d'affairesLa RSE: Des pratiques loyales: Consommateurs & Pratiques d'affaires
La RSE: Des pratiques loyales: Consommateurs & Pratiques d'affaires
François Mangin
 
1 chargé de mission en développement local pole emploi fiche metier rome
1 chargé de mission en développement local  pole emploi   fiche metier rome1 chargé de mission en développement local  pole emploi   fiche metier rome
1 chargé de mission en développement local pole emploi fiche metier rome
WKTL-Agency
 
Cib Navarra, Manuel Blasco ChaquéS
Cib Navarra, Manuel Blasco ChaquéSCib Navarra, Manuel Blasco ChaquéS
Cib Navarra, Manuel Blasco ChaquéS
tallera
 
Comment convertir vos visiteurs web en prospects/clients
Comment convertir vos visiteurs web en prospects/clientsComment convertir vos visiteurs web en prospects/clients
Comment convertir vos visiteurs web en prospects/clients
WSI France
 
Que Es Un Intranet
Que Es Un IntranetQue Es Un Intranet
Que Es Un Intranet
luis perez
 
Fund Raising Cancer
Fund Raising CancerFund Raising Cancer
Fund Raising Cancer
startine
 

En vedette (20)

la Corruption
la Corruption la Corruption
la Corruption
 
Prévention de la corruption dans l'entrepise - numéro spécial AJ PENAL du 2 M...
Prévention de la corruption dans l'entrepise - numéro spécial AJ PENAL du 2 M...Prévention de la corruption dans l'entrepise - numéro spécial AJ PENAL du 2 M...
Prévention de la corruption dans l'entrepise - numéro spécial AJ PENAL du 2 M...
 
Web Conférence : Corruption et Supply Chain Partie 2/2
Web Conférence : Corruption et Supply Chain Partie 2/2Web Conférence : Corruption et Supply Chain Partie 2/2
Web Conférence : Corruption et Supply Chain Partie 2/2
 
Corruption et Extraterritorialité: comment protéger l'entreprise et ses dirig...
Corruption et Extraterritorialité: comment protéger l'entreprise et ses dirig...Corruption et Extraterritorialité: comment protéger l'entreprise et ses dirig...
Corruption et Extraterritorialité: comment protéger l'entreprise et ses dirig...
 
Présentation anti-fraude
Présentation anti-fraudePrésentation anti-fraude
Présentation anti-fraude
 
Rencontre annuelle 2013. La prévention : un instrument de lutte contre la cor...
Rencontre annuelle 2013. La prévention : un instrument de lutte contre la cor...Rencontre annuelle 2013. La prévention : un instrument de lutte contre la cor...
Rencontre annuelle 2013. La prévention : un instrument de lutte contre la cor...
 
Application anti-fraude
Application anti-fraudeApplication anti-fraude
Application anti-fraude
 
La lutte contre la corruption
La lutte contre la corruptionLa lutte contre la corruption
La lutte contre la corruption
 
Ecarts de conduite des entreprises, responsabilité des individus
Ecarts de conduite des entreprises, responsabilité des individusEcarts de conduite des entreprises, responsabilité des individus
Ecarts de conduite des entreprises, responsabilité des individus
 
Comment un secteur innove en formation
Comment un secteur innove en formationComment un secteur innove en formation
Comment un secteur innove en formation
 
Décision 17-D-06 Autorité de la concurrence
Décision 17-D-06 Autorité de la concurrenceDécision 17-D-06 Autorité de la concurrence
Décision 17-D-06 Autorité de la concurrence
 
Audit comptable-financier-objectifs-demarches-et-techniques
Audit comptable-financier-objectifs-demarches-et-techniquesAudit comptable-financier-objectifs-demarches-et-techniques
Audit comptable-financier-objectifs-demarches-et-techniques
 
Webconférence - Quelle Due Diligence pour quel risque ?
Webconférence - Quelle Due Diligence pour quel risque ?Webconférence - Quelle Due Diligence pour quel risque ?
Webconférence - Quelle Due Diligence pour quel risque ?
 
Le guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlus
Le guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlusLe guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlus
Le guide responsabilité civile et pénale du dirigeant de CroissancePlus
 
La RSE: Des pratiques loyales: Consommateurs & Pratiques d'affaires
La RSE: Des pratiques loyales: Consommateurs & Pratiques d'affairesLa RSE: Des pratiques loyales: Consommateurs & Pratiques d'affaires
La RSE: Des pratiques loyales: Consommateurs & Pratiques d'affaires
 
1 chargé de mission en développement local pole emploi fiche metier rome
1 chargé de mission en développement local  pole emploi   fiche metier rome1 chargé de mission en développement local  pole emploi   fiche metier rome
1 chargé de mission en développement local pole emploi fiche metier rome
 
Cib Navarra, Manuel Blasco ChaquéS
Cib Navarra, Manuel Blasco ChaquéSCib Navarra, Manuel Blasco ChaquéS
Cib Navarra, Manuel Blasco ChaquéS
 
Comment convertir vos visiteurs web en prospects/clients
Comment convertir vos visiteurs web en prospects/clientsComment convertir vos visiteurs web en prospects/clients
Comment convertir vos visiteurs web en prospects/clients
 
Que Es Un Intranet
Que Es Un IntranetQue Es Un Intranet
Que Es Un Intranet
 
Fund Raising Cancer
Fund Raising CancerFund Raising Cancer
Fund Raising Cancer
 

Similaire à Prevenir la fraude et la corruption en entreprise

Web Conférence: Corruption et Supply Chain - Quelles sont mes responsabilités?
Web Conférence: Corruption et Supply Chain - Quelles sont mes responsabilités?Web Conférence: Corruption et Supply Chain - Quelles sont mes responsabilités?
Web Conférence: Corruption et Supply Chain - Quelles sont mes responsabilités?
LexisNexis Business Information Solutions
 
Sapin 2, Lutter efficacement contre la coruption
Sapin 2, Lutter efficacement contre la coruptionSapin 2, Lutter efficacement contre la coruption
Sapin 2, Lutter efficacement contre la coruption
Raphael GAUVAIN
 
2011-10-11 Richard Duval Urgence éthique dans l'attribution et l'exécution de...
2011-10-11 Richard Duval Urgence éthique dans l'attribution et l'exécution de...2011-10-11 Richard Duval Urgence éthique dans l'attribution et l'exécution de...
2011-10-11 Richard Duval Urgence éthique dans l'attribution et l'exécution de...
PMI Lévis-Québec
 
Corruption & Supply Chain : quels sont les risques de corruption à l'export ?
Corruption & Supply Chain : quels sont les risques de corruption à l'export ?Corruption & Supply Chain : quels sont les risques de corruption à l'export ?
Corruption & Supply Chain : quels sont les risques de corruption à l'export ?
Anne LE ROLLAND
 
Anti corruption Impacts de Sapin 2 sur votre entreprise
Anti corruption Impacts de Sapin 2 sur votre entrepriseAnti corruption Impacts de Sapin 2 sur votre entreprise
Anti corruption Impacts de Sapin 2 sur votre entreprise
Fabrice Benedicto
 
dge_sensibilisation_contrefacon_marseille_23-11-2016_final.pdf
dge_sensibilisation_contrefacon_marseille_23-11-2016_final.pdfdge_sensibilisation_contrefacon_marseille_23-11-2016_final.pdf
dge_sensibilisation_contrefacon_marseille_23-11-2016_final.pdf
mouradaloisio
 
Guide de l'élu local transparence des relations avec le citoyen
Guide de l'élu local transparence des relations avec le citoyenGuide de l'élu local transparence des relations avec le citoyen
Guide de l'élu local transparence des relations avec le citoyen
Dominique Gayraud
 
Work'n Coffee : Protection des données personnelles by ND & Antaes
Work'n Coffee : Protection des données personnelles by ND & AntaesWork'n Coffee : Protection des données personnelles by ND & Antaes
Work'n Coffee : Protection des données personnelles by ND & Antaes
Net Design
 
Compliance / corruption : les dangers de l'exception française
Compliance / corruption : les dangers de l'exception françaiseCompliance / corruption : les dangers de l'exception française
Compliance / corruption : les dangers de l'exception française
Daniel Kadar
 
La carte professionnelle, un outil de lutte contre le travail au noir
La carte professionnelle, un outil de lutte contre le travail au noirLa carte professionnelle, un outil de lutte contre le travail au noir
La carte professionnelle, un outil de lutte contre le travail au noir
eGov Innovation Center
 
Lettre CODINF janvier 2015
Lettre CODINF janvier 2015Lettre CODINF janvier 2015
Lettre CODINF janvier 2015
L'Observatoire COM MEDIA
 
Projet de loi de lutte contre la corruption : le Foreign Corrupt Practices Ac...
Projet de loi de lutte contre la corruption : le Foreign Corrupt Practices Ac...Projet de loi de lutte contre la corruption : le Foreign Corrupt Practices Ac...
Projet de loi de lutte contre la corruption : le Foreign Corrupt Practices Ac...
Market iT
 
Usine nouvelle
Usine nouvelleUsine nouvelle
Usine nouvelle
L'Observatoire COM MEDIA
 
Comprendre le RGPD
Comprendre le RGPDComprendre le RGPD
Comprendre le RGPD
Nuageo
 
Webinar EEIE #08 : Le RGPD
Webinar EEIE #08 : Le RGPDWebinar EEIE #08 : Le RGPD
Webinar EEIE #08 : Le RGPD
Groupe EEIE
 
Web conférence : Corruption et extraterritorialité
Web conférence : Corruption et extraterritorialité Web conférence : Corruption et extraterritorialité
Web conférence : Corruption et extraterritorialité
LexisNexis Business Information Solutions
 
Risques numériques et responsabilités
Risques numériques et responsabilitésRisques numériques et responsabilités
Risques numériques et responsabilités
Comsoce
 
Icd2015 la fraude à l'international - Atelier Euler Hermes
Icd2015 la fraude à l'international - Atelier Euler Hermes Icd2015 la fraude à l'international - Atelier Euler Hermes
Icd2015 la fraude à l'international - Atelier Euler Hermes
CCI Nantes St-Nazaire
 
CPAM de l'Ain - Dossier presse fraudes - 2016
CPAM de l'Ain - Dossier presse fraudes - 2016CPAM de l'Ain - Dossier presse fraudes - 2016
CPAM de l'Ain - Dossier presse fraudes - 2016
CPAM de l'Ain
 
Workshop NP6 et Bird&Bird : RGPD c’est maintenant ! Tout ce qu'il faut savoir...
Workshop NP6 et Bird&Bird : RGPD c’est maintenant ! Tout ce qu'il faut savoir...Workshop NP6 et Bird&Bird : RGPD c’est maintenant ! Tout ce qu'il faut savoir...
Workshop NP6 et Bird&Bird : RGPD c’est maintenant ! Tout ce qu'il faut savoir...
NP6
 

Similaire à Prevenir la fraude et la corruption en entreprise (20)

Web Conférence: Corruption et Supply Chain - Quelles sont mes responsabilités?
Web Conférence: Corruption et Supply Chain - Quelles sont mes responsabilités?Web Conférence: Corruption et Supply Chain - Quelles sont mes responsabilités?
Web Conférence: Corruption et Supply Chain - Quelles sont mes responsabilités?
 
Sapin 2, Lutter efficacement contre la coruption
Sapin 2, Lutter efficacement contre la coruptionSapin 2, Lutter efficacement contre la coruption
Sapin 2, Lutter efficacement contre la coruption
 
2011-10-11 Richard Duval Urgence éthique dans l'attribution et l'exécution de...
2011-10-11 Richard Duval Urgence éthique dans l'attribution et l'exécution de...2011-10-11 Richard Duval Urgence éthique dans l'attribution et l'exécution de...
2011-10-11 Richard Duval Urgence éthique dans l'attribution et l'exécution de...
 
Corruption & Supply Chain : quels sont les risques de corruption à l'export ?
Corruption & Supply Chain : quels sont les risques de corruption à l'export ?Corruption & Supply Chain : quels sont les risques de corruption à l'export ?
Corruption & Supply Chain : quels sont les risques de corruption à l'export ?
 
Anti corruption Impacts de Sapin 2 sur votre entreprise
Anti corruption Impacts de Sapin 2 sur votre entrepriseAnti corruption Impacts de Sapin 2 sur votre entreprise
Anti corruption Impacts de Sapin 2 sur votre entreprise
 
dge_sensibilisation_contrefacon_marseille_23-11-2016_final.pdf
dge_sensibilisation_contrefacon_marseille_23-11-2016_final.pdfdge_sensibilisation_contrefacon_marseille_23-11-2016_final.pdf
dge_sensibilisation_contrefacon_marseille_23-11-2016_final.pdf
 
Guide de l'élu local transparence des relations avec le citoyen
Guide de l'élu local transparence des relations avec le citoyenGuide de l'élu local transparence des relations avec le citoyen
Guide de l'élu local transparence des relations avec le citoyen
 
Work'n Coffee : Protection des données personnelles by ND & Antaes
Work'n Coffee : Protection des données personnelles by ND & AntaesWork'n Coffee : Protection des données personnelles by ND & Antaes
Work'n Coffee : Protection des données personnelles by ND & Antaes
 
Compliance / corruption : les dangers de l'exception française
Compliance / corruption : les dangers de l'exception françaiseCompliance / corruption : les dangers de l'exception française
Compliance / corruption : les dangers de l'exception française
 
La carte professionnelle, un outil de lutte contre le travail au noir
La carte professionnelle, un outil de lutte contre le travail au noirLa carte professionnelle, un outil de lutte contre le travail au noir
La carte professionnelle, un outil de lutte contre le travail au noir
 
Lettre CODINF janvier 2015
Lettre CODINF janvier 2015Lettre CODINF janvier 2015
Lettre CODINF janvier 2015
 
Projet de loi de lutte contre la corruption : le Foreign Corrupt Practices Ac...
Projet de loi de lutte contre la corruption : le Foreign Corrupt Practices Ac...Projet de loi de lutte contre la corruption : le Foreign Corrupt Practices Ac...
Projet de loi de lutte contre la corruption : le Foreign Corrupt Practices Ac...
 
Usine nouvelle
Usine nouvelleUsine nouvelle
Usine nouvelle
 
Comprendre le RGPD
Comprendre le RGPDComprendre le RGPD
Comprendre le RGPD
 
Webinar EEIE #08 : Le RGPD
Webinar EEIE #08 : Le RGPDWebinar EEIE #08 : Le RGPD
Webinar EEIE #08 : Le RGPD
 
Web conférence : Corruption et extraterritorialité
Web conférence : Corruption et extraterritorialité Web conférence : Corruption et extraterritorialité
Web conférence : Corruption et extraterritorialité
 
Risques numériques et responsabilités
Risques numériques et responsabilitésRisques numériques et responsabilités
Risques numériques et responsabilités
 
Icd2015 la fraude à l'international - Atelier Euler Hermes
Icd2015 la fraude à l'international - Atelier Euler Hermes Icd2015 la fraude à l'international - Atelier Euler Hermes
Icd2015 la fraude à l'international - Atelier Euler Hermes
 
CPAM de l'Ain - Dossier presse fraudes - 2016
CPAM de l'Ain - Dossier presse fraudes - 2016CPAM de l'Ain - Dossier presse fraudes - 2016
CPAM de l'Ain - Dossier presse fraudes - 2016
 
Workshop NP6 et Bird&Bird : RGPD c’est maintenant ! Tout ce qu'il faut savoir...
Workshop NP6 et Bird&Bird : RGPD c’est maintenant ! Tout ce qu'il faut savoir...Workshop NP6 et Bird&Bird : RGPD c’est maintenant ! Tout ce qu'il faut savoir...
Workshop NP6 et Bird&Bird : RGPD c’est maintenant ! Tout ce qu'il faut savoir...
 

Prevenir la fraude et la corruption en entreprise

  • 1. Prévenir la fraude et la corruption au sein de l’entreprise Irène Cherpillod Directrice de AFI Partnerships Genève, le 5 mai 2015 1
  • 2. Irène Cherpillod • MSc. in Economics, Hautes Etudes Commerciales, Université de Lausanne • 6 ans d’expérience professionnelle avec l’Afrique. • En 2014, fondation de AFI Partnerships – Prestations de conseil et de formation – Prévention des fraudes et de la corruption www.afipartnerships.ch 2
  • 3. Criminalité économique 3 L’enquête menée par PWC Suisse auprès de 83 entreprises suisses montre que: • 37% des entreprises ont été victimes de criminalité économique durant les 2 dernières années. • 71 % des cas ont été détectés grâce aux contrôles et aux mesures de culture anti- fraude au sein de l’entreprise. Economic Crime: A Swiss Perspective 2014 PWC Switzerland
  • 4. Profil des délinquant économiques au sein de l’entreprise 4 Dans son enquête, PWC a dressé le profil du délinquant criminel au sein de l’entreprise: • Homme, entre 30 et 50 ans, depuis plus de 3 ans au sein de l’entreprise. Selon KPMG: • un collaborateur en qui on a confiance, installé depuis plusieurs années dans l’entreprise et qui occupe une position dirigeante. Spécificité suisse: top management, > 6 ans dans l’entreprise, homme (35-55 ans), convaincu de corruption à l’étranger.
  • 5. Coût des délits économiques pour l’entreprise • Préjudice financier • Réputation de l’entreprises • Etat d’esprit des collaborateurs • Impacte négativement les relations d’affaires • de la valeur des actions en bourse 5
  • 6. Autres impacts négatifs Perte de 5% du chiffre d’affaire (Association of Certified Fraud Examiner) Impacts négatifs sur la société en cas de : • Corruption • Blanchiment d’argent • Pratiques anti-concurrentielles 6
  • 7. Conséquences de la corruption L’Institut de la Banque Mondiale a démontré « la règle des 400% ». Un pays qui lutte efficacement contre la corruption et renforce l’état de droit peut espérer voir son revenu par habitant multiplié par quatre sur le long terme. La corruption peut le taux de croissance d'un pays de 0,5 à 1 point de % par an. 7
  • 8. Conséquences de la corruption Selon la Banque Mondiale, le montant annuel mondial des pots-de-vins payés par an s’élève à: 1’000 milliards USD par année. Les PDG et les cadres du monde entier estiment que les coûts des projets augmente d’au moins 10% à cause de la corruption. (Source: Transparency International) 8
  • 9. Schéma de la corruption Avantages Préjudices Entreprise Etat Concurrent Population Corrupteur Corrompu 9 Corruption ACTIVE Corruption PASSIVE
  • 10. Cadre légal: corruption (1) 10 Code Pénal Suisse Art. 322 - Agents publics • Corruption active - Une personne offre, promet ou accorde un avantage indu à un fonctionnaire suisse ou étranger (ou une tierce personne). - Se rapporte à une action (ou omission) concrète qui semble déloyale dans le cadre de son activité. • Corruption passive
  • 11. Cadre légal: corruption (2) Code pénal Art. 322 - Agents publics Corruption active et passive est interdite • Envers / par des fonctionnaires suisse et étrangers • Peine maximale de 5 ans d’emprisonnement ou peine pécuniaire 11
  • 12. Code pénal: Art. 322 - Agents publics Octroi et acceptation d’avantage • Avantages illicites (cadeaux), non lié à un acte officiel déterminé. • Ex. « l’alimentation progressive » d’un fonctionnaire ou « l’entretien du climat ». • Interdit envers des fonctionnaires suisses. • Peine maximale de 3 ans d’emprisonnement ou peine pécuniaire. 12 Cadre légal: corruption (3)
  • 13. Loi fédérale sur la concurrence déloyale (LCD) (1) LCD Art. 4a Corruption active et passive dans le secteur privé • Avantage indu à / par un employé, associé, mandataire, autre auxiliaire d’un tiers du secteur privé. • Se rapporte à une action (ou omission) concrète qui semble déloyale. 13
  • 14. Loi fédérale sur la concurrence déloyale (LCD) (2) LCD Art. 4a Corruption active et passive dans le secteur privé • Corruption active et passive dans le secteur privé est interdite. • Délit poursuivi sur plainte • Peine maximum de 3 ans d’emprisonnement ou peine pécuniaire. 14
  • 15. Responsabilité de l’entreprise (1) Code pénal suisse : Art. 102 • L'entreprise pourra être poursuivie pénalement • si elle n'a « pas pris toutes les mesures d'organisation raisonnables et nécessaires pour empêcher » • la corruption d'agents publics ou de particuliers. C’est le conseil d’administration qui exerce la haute surveillance sur l’entreprise (art.716a CO). 15
  • 16. Responsabilité de l’entreprise (2) Code pénal suisse : Art. 102 • Jusqu’à 5 millions d’amende. • Confiscation des profits réalisés au moyen de la corruption. Pour les - Personnes morales de droit privé et public - Sociétés - Entreprises en raison individuelles 16
  • 17. Cadre légal international 17 ONU Convention des Nations Unies contre la corruption Global Compact Conseil de l‘Europe Convention de droit pénal contre la corruption Convention OCDE contre la corruption dans les marchés internationaux OCDE
  • 18. Corruption transnationale (1) 18 Rapport 2014 sur la corruption transnationale, OCDE : • 53% des affaires ont impliqués des cadres de l’entreprise ou le PDG • 75% des affaires ont impliqués des paiements par des intermédiaires Rappel: 41 pays signataires de la Convention OCDE contre la corruption.
  • 19. Corruption transnationale (2) 19 • Le nombre total des action répressives conclues par an a fortement augmenté depuis 2008. • En moyenne, 7.3 ans de procédures avant jugement en cas de corruption transnationale. • Il y a actuellement 390 enquêtes en cours dans 24 pays signataires de la Convention OCDE contre la corruption.
  • 20. Les PME suisses et la corruption Studie der Hochschule für Technik und Wirtschaft Chur, 2010 «Korruptionsrisiken ergforlreich begegnen». Enquête auprès de 520 PME suisses de tous les secteurs. 20
  • 21. PME Suisses : Quel est votre comportement? • Avez-vous été confrontés à des demandes de paiements en argent ou cadeaux? Oui, 43% des entreprises interrogées. • Que faites-vous alors? Nous payons, 56% des entreprises confrontées à des demandes. • Quel est le montant du paiement? 5% du chiffre d’affaire. 21
  • 22. Caractéristiques des PME suisses pratiquant la corruption • Entreprises avec propre production, distribution, services à l’étranger. • Entreprises travaillant avec des intermédiaires, des agents ou des partenaires locaux. • Contacts avec un Etat étranger (licences, douane, contrôle de police, paiement des impôts) La direction de l’entreprise est impliquée. 22
  • 23. Mesures préventives (1) ETAPE 1 Définir les principes de conduite des affaires • Résolution du Conseil d’administration • Discussion avec les partenaires, les collaborateurs Consigner les décisions par écrit ! 23
  • 24. Mesures préventives (2) ETAPE 2 Fixer les objectifs Etat des lieux des risques • Pays d’engagement • Secteurs d’activité • Conditions des contrats (tiers, distributeurs, agents) • Procédures internes • Partenaires d’affaires (fournisseurs, distributeurs, clients) Consigner l’évaluation par écrit ! 24
  • 25. Mesures préventives (3) ETAPE 3 Développer un programme anti- corruption • Connaître les lois • Connaître les différentes formes de corruption • Développer le programme avec les collaborateurs & les partenaires d’affaires. 25
  • 26. Indicateurs de corruption (1) • Avantage indu (pots-de-vin, kickback, cadeau) argent, prestation, cadeau, invitation . • Hospitalité & invitations • Frais de déplacement professionnels • Bakchich, paiement de facilitations 26
  • 27. Indicateurs de corruption (2) • Faveurs • Conditions contractuelles de paiements • Dons politiques, caritatifs, sponsoring • Conflits d’intérêt 27
  • 28. Mise en œuvre du programme (1) 1. Directives internes 2. Formation des employés et des partenaires d’affaires 3. Système de motivation 4. Due diligence d’intégrité 5. Mécanisme d’information et d’alerte 6. Mesures de contrôles 28
  • 29. Mise en oeuvre du programme (2) 7. Communication 8. Gestion des relations professionnelles 9. Sanctions et conséquences, mesures à mettre en œuvre 10. Evaluation du programme anti- corruption 29
  • 30. Merci pour votre attention ! Irène Cherpillod info@afipartnerships.ch AFI Partnerships www.afipartnerships.ch