SlideShare une entreprise Scribd logo
INFORMATIQUE DE GESTION
LES ENQUÊTES
Animé par Youssef RAIHANI
youssef.raihani@univh2c.ma
INTRODUCTION
Enquête
Une enquête est une activité organisée et méthodique de collecte de
données sur des caractéristiques d’une partie ou de la totalité des
unités d’une population à l’aide de concepts, de méthodes et de
procédures bien définis. Elle est suivie d’un exercice de synthèse
permettant :
• D’assembler une base de données à des fins analytiques ;
• De présenter les données recueillies sous une forme récapitulative, utile,
accessible et compréhensible ;
• Ou de vérifier une hypothèse.
Méthode d’enquête
Une méthode d’enquête peut se définir comme la combinaison des moyens mis en œuvre
pour collecter et traiter l’information.
Dans une enquête, La réalité est observée sur la base de l’information collectée.
Il existe de nombreux types et techniques d’enquête; différent types et techniques
peuvent se combiner dans une même méthode l’enquête.
On peut recueillir des données à l’aide de deux grands types d’enquêtes :
• Le recensement ;
• L’enquête par sondage ou l’enquête-échantillon.
Les grands types d’enquêtes
Le Recensement L’Enquête-échantillon
Principe
La collecte des données se fait sur
chaque individu de la population
concernée par l’enquête.
La collecte des données se fait auprès d’une
partie seulement de la population
concernée par l’enquête, c’est ce qu’on
appelle un échantillon.
Enquêteurs
Gouvernements
Entreprises
Organismes publics ou privés
Associations
Bureaux d’études
Avantages
Résultats précis et parfaitement
représentatif
Moins coûteux
Facile à mener
Moins de temps
Inconvénients
Très couteux
Difficile à mener
Prend beaucoup de temps
Marge d’erreur toujours existante
Les phases clés de la méthodologie d’une
enquête par questionnaire :
1. La préparation d’une enquête
a) Définir les objectifs de l’enquête ;
b) Déterminer la population cible ;
c) Choix de l’échantillon.
2. L’élaboration du questionnaire
a) La structuration du questionnaire ;
b) Les types de questions ;
c) La formulation des questions ;
d) La présentation et le test du questionnaire.
3. L’administration du questionnaire et la collecte des réponses
4. Le traitement des données
a) Le dépouillement et l’analyse des données ;
b) L’interprétation des résultats.
Phase I - La préparation d’une
enquête
Phase I - La préparation d’une enquête
• La phase de préparation sert à acquérir les connaissances et
informations nécessaires à la mise en œuvre de la méthode
d’enquête.
• Dans les enquêtes par questionnaire, il faut toujours un important
travail de préparation à effectuer avant de rédiger les questions qui
seront posés aux enquêtés.
Phase I - La préparation d’une enquête
a) Définir les objectifs de l’enquête
• La formulation des objectifs est l’une des plus importantes tâches
d’une enquête. Elle établit non seulement les besoins d’information
de l’enquête dans l’ensemble, mais aussi les définitions
opérationnelles à utiliser, les sujets à considérer.
• Cette étape de l’enquête détermine ce qu’elle comprendra ou non,
ce que l’enquêteur a besoin de savoir plutôt que ce qui serait
intéressant d’apprendre.
Phase I - La préparation d’une enquête
a) Définir les objectifs de l’enquête
→ Mettre un objectif général qui sera divisé en objectifs spécifiques.
• Les objectifs de l’étude doivent être formulés clairement et de façon
précise.
• Les objectifs sont toujours exprimés par un verbe à l’infinitif.
Phase I - La préparation d’une enquête
a) Définir les objectifs de l’enquête
Objectifs Exemple d’applications
Connaître Les attentes, les besoins, les préférences, les priorités, les motifs d’insatisfactions, Etc.
Mesurer Les niveaux de satisfaction / insatisfaction, la notoriété de l’organisation, la
performance de l’organisation, la performance par rapport à d’autres organisations,
l’évolution de la satisfaction dans le temps, Etc.
Expliquer Trouver des explications à des questions que l’on se pose (expliquer des
dysfonctionnements par exemple)
Solliciter Trouver de nouvelles idées, des axes ou des points d’améliorations, Etc.
Manager Sensibiliser, se servir de l’enquête comme outil de management, motiver le personnel,
Etc.
Phase I - La préparation d’une enquête
b) Déterminer la population cible
• Il est essentiel de délimiter avec précision la population où sera réalisée
l’enquête, celle population s’appellera « population cible ».
• Le choix de la population cible est fonction des objectifs de l’étude et de
ses contraintes :
o Budget consacré à l’étude ;
o Durée de l’étude ;
o Moyens techniques.
Phase I - La préparation d’une enquête
b) Choix de l’échantillon
• L’enquête menée sur un échantillon, doit permettre de généraliser
les résultats à l’ensemble de la population cible. Et pour ce, il faut
choisir un échantillon représentatif.
• Un échantillon est dit représentatif lorsqu’il possède les mêmes
caractéristiques que la population cible, c.-à-d. qu’il reflète le plus
exactement possible sa population cible dans sa diversité et ses
proportions.
Phase I - La préparation d’une enquête
b) Choix de l’échantillon
• Pour prélever un échantillon représentatif, on peut recourir à deux
familles de méthodes : Probabilistes et non probabilistes.
• l’objectif de ces méthodes est de construire un échantillon tel que les
observations pourront être généralisées à l’ensemble de la
population, un échantillon donc représentatif.
Phase I - La préparation d’une enquête
b) Choix de l’échantillon
• Pour prélever un échantillon représentatif, on peut recourir à deux familles
de méthodes :
o Méthodes probabilistes : l’échantillon est constitué par tirage aléatoire dans la
population cible, chaque individu doit avoir exactement la même chance que les autres
de participer à l’enquête.
o Méthodes non probabilistes : se fixent comme règle que l’échantillon retenu doit avoir
la même composition que la population cible par rapport à une ou plusieurs
caractéristiques.
Phase I - La préparation d’une enquête
b) Choix de l’échantillon
• Méthode probabiliste de sélection au hasard (sans critères par tirage aléatoire)
𝑛 =
385
1 +
385
𝑁
n : Taille de l’échantillon
N : Taille de la population cible
→ l’utilisation de cette formule permettra de calculer la taille d’un échantillon qui
assure un degré de précision défini à un seuil de confiance de 95% et avec une
marge d’erreur de 3%, vous permettra de généraliser les résultats issus de l’enquête
avec 5% de risques de vous tromper de + ou – 3%.
Phase I - La préparation d’une enquête
b) Choix de l’échantillon
• Méthode probabiliste de sélection au hasard (sans critères par tirage aléatoire)
Exemple : Suite à l’enquête par questionnaire sur un échantillon en
utilisant cette méthode, vous obtenez un taux de satisfaction de 70% sur
un produit ou un service, vous pouvez donc affirmer que le taux de
satisfaction réel sur l’ensemble de vos clients (population cible) a 95%
de chances de se situer entre 67% et 73%.
Phase I - La préparation d’une enquête
b) Choix de l’échantillon
• Méthode non probabiliste des quotas (choix raisonné de l’échantillon)
• Le principe de cette méthode est d’identifier dans la population cible
quelques caractéristiques de répartitions significatifs puis d’essayer de
respecter cette répartition dans l’échantillon des individus interrogés.
• Les caractéristiques généralement utilisées comme quotas sont
souvent des critères sociodémographiques (Sexe, âge, CSP, etc.).
Phase I - La préparation d’une enquête
b) Choix de l’échantillon
• Méthode non probabiliste des quotas (choix raisonné de l’échantillon)
• Cette méthode est utilisée pour baisser la taille de l’échantillon (baisser le
budget et la durée de l’étude).
• NB : Ne retenir qu’un nombre restreint de quotas. Au-delà de 2 ou 3 quotas,
on complique la tâche des enquêteurs.
• Les individus qui n’entrent pas dans les quotas sont écartés, soit au moment
de l’administration du questionnaire par l’enquêteur soit à posteriori lors du
traitement des données.
Phase I - La préparation d’une enquête
b) Choix de l’échantillon
• Méthode non probabiliste des quotas (choix raisonné de l’échantillon)
• On souhaite avoir un échantillon de 200 étudiants. La structure de la population cible selon trois
critères est la suivante :
Filière de
formation
Proportion
de la
population
S.E.G 40%
Droit Sect. Ar. 50%
Droit Sect. Fr. 10%
Total 100%
Filière de
formation
Masculin Féminin
S.E.G 40% 60%
Droit Sect.
Ar.
45% 55%
Droit Sect. Fr. 35% 65%
Filière de
formation
Masculin Féminin Total
S.E.G 32 48 80
Droit Sect. Ar. 45 55 100
Droit Sect. Fr. 7 13 20
Total 84 116 200
Phase II – L’élaboration du
questionnaire
Phase II – L’élaboration du questionnaire
• Faire une enquête consiste à interroger les individus (échantillon
représentatif) de la population à laquelle on s’intéresse (population
cible de l’enquête) à l’aide d’un questionnaire établi en fonction des
objectifs visés.
• Ce questionnaire traduit l’ensemble des informations qu’il faut
recueillir lors de l’enquête sous la forme d’une liste de questions.
Phase II – L’élaboration du questionnaire
• Un questionnaire est un ensemble construit de questions structurées
et construites dans le but d’obtenir l’information correspondant aux
objectifs de l’enquête.
• Un bon questionnaire doit décomposer et décliner les objectifs de
l’enquête en des parties ou thèmes et questions élémentaires
auxquelles le répondant saura parfaitement répondre.
Phase II – L’élaboration du questionnaire
a) La structuration du questionnaire
1) Classer les questions par thème.
2) Commencer le questionnaire par des questions simples qui mettent en confiance la
personne interrogée puis aller des questions générales aux questions spécifiques.
3) Votre questionnaire doit comporter obligatoirement, en plus des questions relatives à
l’objectif de l’enquête, une partie signalétique permettant de caractériser chaque enquêté.
o Lorsqu’il s’agit de consommateurs, d’usagers, les questions de la fiche signalétique sont généralement le
sexe, l’âge, la CSP (Catégorie Socio-Professionnelle), le revenu (exprimé généralement en tranche de
revenu), la région, etc.
o Lorsqu’il s’agit d’entreprises, les questions sont généralement le secteur d’activité, l’effectif, la région, etc.
Phase II – L’élaboration du questionnaire
a) La structuration du questionnaire
4) Vérifier la longueur du questionnaire : Plus il sera long, plus il découragera les
personnes enquêtées à y répondre.
5) Vérifier que toutes les questions posées sont utiles pour répondre aux
objectifs de l’enquête. Certaines questions que l’on peut poser peuvent être
intéressantes mais doivent être écartés si elles n’ont aucun lien avec votre
sujet d’étude ou vos objectifs d’enquête.
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
• On distingue quatre grandes familles de questions :
1) Les questions ouvertes ;
2) Les questions fermées ;
3) Les questions mixtes ;
4) Les questions groupées (ou groupe de questions).
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
1) Les questions ouvertes
Il s’agit de formuler une question sans présenter une liste de réponses, la
question est suivie d’un espace délimité destiné à recevoir la réponse, fournie
librement par l’enquêté.
• Questions ouvertes d’opinion
o Exemple : Qu’avez-vous aimé de la publicité que vous venez de voir ?
• Questions ouvertes de fait
o Exemple : Quels sont vos meilleurs souvenirs d’enfance ?
• Questions ouvertes numériques
o Exemple : Quelle est votre moyenne d’heures de connexion aux réseaux sociaux par semaine ?
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
1) Les questions ouvertes
Avantages Inconvénients
Pour l’enquêté
Libre formulation des réponses
Travail exigeant, les enquêtés n’aiment
pas faire l’effort nécessaire pour
exprimer quelques phrases
Pour l’enquêteur
Permet un réel et fidèle recueil
d’opinions et de suggestions
Utile quand le champ des
réponses est très vaste
Collecte et traitement des données qui
demande une analyse du contenu à
travers le codage des réponses
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
2) Les questions fermées
Il s’agit de formuler une question tout en proposant les réponses possibles
nommé « les modalités de réponses ».
• Questions fermées à choix unique
• Questions fermées à choix multiple
• Questions fermées avec échelle d’évaluation
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
1) Les questions fermées
• Questions fermées à choix unique
L’enquêté a le choix d’une seule réponse parmi une liste d’au moins deux modalités de réponses.
• Exemple 1 : Possédez-vous une console de jeux vidéos ?
⃝ Oui
⃝ Non
• Exemple 2 : Quelle est votre tranche de revenu salarial ?
⃝ Moins de 3.000 Dirhams
⃝ Entre 3.000 et 5.000 Dirhams
⃝ Entre 5.001 et 10.000 Dirhams
⃝ Plus de 10.000 Dirhams
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
2) Les questions fermées
• Questions fermées à choix multiple
L’enquêté a le choix d’une ou de plusieurs réponses parmi une liste d’au moins deux modalités de
réponses (avec possibilité d’indiquer le nombre de choix possibles)
Exemple : Quel(s) sont le ou les module(s) du S3 qui vous ont le plus intéressé(s) ?
⃝ Économie monétaire et financière (I)
⃝ Problèmes économiques et sociaux
⃝ Comptabilité analytique
⃝ Marketing de base
⃝ Échantillonnage et estimation
⃝ Introduction à l’étude de droit
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
2) Les questions fermées
• Questions fermées avec échelle d’évaluation
L’enquêté à le choix de répondre à une cote (un niveau de réponse) établie selon une échelle de
graduation
NB : En général, une échelle à 4 degrés d’évaluation est la plus simple et la plus performante et
peut comporter ou non une case « sans opinion »
Exemple : Quelle est votre opinion sur le gouvernement actuel ?
⃝ Très bonne
⃝ Bonne
⃝ Mauvaise
⃝ Très mauvaise
⃝ Sans opinion
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
2) Les questions fermées
• Les questions fermées peuvent aussi servir de questions filtres : des questions qui permettent de diriger
l’enquêté vers les questions qui s’appliquent à sa situation, qui le concernent directement
Avez-vous un abonnement mobile ?
⃝ Oui
⃝ Non
Si OUI : Quand vous-êtes-vous abonné ?
⃝ Cette année
⃝ L’année dernière
⃝ Il y a deux ans
⃝ Il y a trois ans ou plus
Si NON : pensez-vous à contracter un abonnement mobile prochainement ?
⃝ Oui
⃝ Non
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
2) Les questions fermées
La principale difficulté des questions fermées réside dans l’élaboration de la liste des
réponses :
o La liste des réponses doit être exhaustive (Prendre en compte tous les cas de figures et dresser
la liste complète des réponses potentielles) ;
o Il faut que les réponses soient homogènes (toutes les réponses doivent se rattacher à l’objet de
la question et dans la même logique) ;
o Il faut que les réponses soient mutuellement exclusives (il ne faut pas que l’enquêté puisse
sélectionner deux réponses pour apporter une même information).
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
2) Les questions fermées
Chercher l’erreur…
Exemple 1 : Comment jugez-vous la qualité des repas de notre restaurant ?
⃝ Bonne
⃝ Acceptable
⃝ Mauvaise
⃝ Choix des repas varié
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
2) Les questions fermées
• Pour l’exemple 1, les trois premières réponses désignent les niveaux de qualité
des repas, la quatrième renvoie à une autre logique, elle porte sur la variété du
menu présenté par le restaurant.
→Le principe d’homogénéité des réponses n’a donc pas été respecté !
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
2) Les questions fermées
Chercher l’erreur…
Exemple 2 : Comment vous rendez-vous à votre Faculté ?
⃝ À pied
⃝ En voiture
⃝ Avec les transports en commun
⃝ En tramway
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
2) Les questions fermées
• Pour l’exemple 2, Cette question est mal construite, car les deux dernières
réponses ne sont pas exclusives, l’enquêté qui utilise le tramway peut choisir
l’une ou l’autre des deux dernières réponses, ce qui ne nous permettra pas de
dénombrer correctement les individus qui utilisent les transports en commun.
• Aussi le principe d’exhaustivité n’a pas été respecté puisqu’il existe des
moyens de transport autres que les modalités de réponses proposées comme
en vélo ou en moto.
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
2) Les questions fermées
Avantages Inconvénients
Pour l’enquêté Facile et rapide à répondre
Risque d’ennui de l’enquêté face à une
batterie de questions fermées
Pour l’enquêteur Facile à dépouiller et à analyser
Risque de trop simplifier un problème
Risque de biais en influençant la
réponse de l’enquêté par la suggestion
des choix de réponses
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
3) Les questions mixtes
Il s’agit de formuler une question tout en proposant des réponses possibles et en offrant la
possibilité d’ajouter des réponses libres.
Exemple : Pourquoi assistez-vous au module « Informatique de Gestion » ?
⃝ Parce qu’il m’est imposé dans le programme du S6
⃝ Parce que le sujet m’intéresse
⃝ Parce qu’il me permet d’améliorer mes compétences
Autres raisons :
1- ………………..
2- ………………..
Caractéristiques :
o Utiles quand on ne maîtrise qu’une parte du champ des réponses possibles
o Plus faciles à manipuler que les questions ouvertes
Phase II – L’élaboration du questionnaire
b) Les types de questions
3) Les questions groupées (ou groupe de questions)
Il s’agit de regrouper des questions dans un même tableau.
Pour former un groupe de question, les questions doivent se suivre, être de même type et avoir les même
modalités de réponses.
On l’utilise souvent lorsque l’on demande le degré de satisfaction sur une série de points distincts
Exemple : Lors de votre visite à notre restaurant, qu’elle est votre satisfaction concernant :
Très satisfait Satisfait Plutôt satisfait Pas satisfait du tout
L’accueil ⃝ ⃝ ⃝ ⃝
Le choix des plats ⃝ ⃝ ⃝ ⃝
La température des plats ⃝ ⃝ ⃝ ⃝
Le goût ⃝ ⃝ ⃝ ⃝
Le service ⃝ ⃝ ⃝ ⃝
Phase II – L’élaboration du questionnaire
c) La formulation des questions
L’objectif d’une question est d’obtenir une réponse traduisant exactement ou le plus fidèlement
possible une réalité
• Une question doit être :
o Simple et compréhensible (utiliser des mots simples du langage courant parlé)
o Claire (choisir les mots qui ne peuvent être mal interprétés par l’enquêté)
o Précise (une question du type « êtes-vous en activité depuis longtemps ? » n’est pas précise, mais dire plutôt
« depuis combien de temps êtes-vous en activité ? » Moins d’1 an, 1 an, 2 ans, 3 ans, Plus de 3 ans)
o Courte et directe (l’enquêté peut perdre patience rapidement)
o Pertinente, c.-à-d. en accord avec les objectifs
Phase II – L’élaboration du questionnaire
c) La formulation des questions
• Une question ne doit contenir qu’une seule idée (pas de double question)
• Éviter la négation dans une question (du style : ne pensez-vous pas que…)
• Elle ne doit pas suggérer une réponse particulière (éviter d’influencer la réponse en donnant une suggestion
de réponse dans la question, Ex : Avez-vous aimé ce très bon film ?)
• L’ordre des questions à son importance. On préfère souvent mettre la fiche signalétique à la fin (Plus facile à
répondre, plus court)
• Il faut concentrer les questions posées sur le seul objectif de l’enquête et ne pas ajouter des questions inutiles,
même si elles sont intéressantes par ailleurs.
• Limiter le nombre de questions pour ne pas décourager les enquêtés à répondre (25 à 30 au maximum)
Phase II – L’élaboration du questionnaire
d) La présentation et le test du questionnaire
• Une fois le questionnaire arrêté et rédigé, il faut le tester sur un petit nombre ou
un petit échantillon, différent de celui constitué pour l’enquête, pour détecter les
grosses erreurs, ce test permet de détecter :
o Les erreurs sur la forme : la manière dont sont posées les questions ou les réponses, manque
d’une modalité de réponse, etc.
o Les erreurs sur le fond : des questions peu ou mal formulés au regard des objectifs
• Le test du questionnaire doit permettre les vérifications suivantes :
o Vérifier si les questions sont conformes aux l’objectifs de l’enquête ;
o Longueur correcte et ordre logique des questions respectés ;
o Termes compréhensibles et sans ambiguïté.
Phase III - L’administration du
questionnaire et la collecte des
réponses
Phase III - L’administration du questionnaire et
la collecte des réponses
a) Les principaux modes d’administration du questionnaire
Modalités Avantages Inconvénients
Face à face
- Contact direct et rapide
- Possibilité d’administrer à plusieurs
- Possibilité d’explications
- Garantie de l’anonymat de l’enquêté
- Coût assez élevé
- Conditions matérielles difficiles
- Questionnaire court
- Délai relativement important
- Risque d’influence de l’enquêteur (risque de choisir
des personnes qui lui sont sympathique)
- Difficulté pour trouver des répondants
Par téléphone
- Liberté du choix du moment
- Coût peu élevé
- Possibilité de contacter rapidement des
personnes éloignées
géographiquement
- Influence minime de l’enquêteur
- Questionnaire court
- Problèmes d’accès aux enquêtés (risque
d’indisponibilité)
- Nécessite une formation de télé-enquêteur
- Anonymat de l’enquêté moins sur
En ligne (Emailing,
Google Forms, Etc.)
- Coût très faible
- Facilité de dépouillement
- Absence d’influence de l’enquêteur
- Disponibilité d’une BDD d’emails
- Contrôle de l’identité de l’enquêté impossible
- C’est le répondant qui doit se connecter
Phase III - L’administration du questionnaire et
la collecte des réponses
b) Quelques règles à respecter lors de l’administration des questionnaires
• L’enquêteur doit se présenter à l’enquêté de façon aimable et lui présenter les objectifs de
l’enquête de façon concise
• Il ne doit pas oublier de remercier l’enquêté et de lui garantir son anonymat
• Il doit préciser à l’enquêté que les données collectées ne seront utilisés que pour les objectifs
précitées
• L’enquêteur doit s’assurer qu’il s’adresse bien à la population cible de l’enquête, la première
question doit lui permettre de filtrer les enquêtés.
• Si l’enquêteur est amené à clarifier le sens des questions, il ne doit en aucun cas influencer la
réponse de l’enquête.
Phase IV - Le traitement des
données
Phase IV - Le traitement des données
a) Le dépouillement et l’analyse des données
• Le dépouillement des données est la phase pendant laquelle les
réponses obtenus sur les questionnaires sont saisies et traités
manuellement afin de les exploiter et d’entamer leur analyse.
• Les réponses doivent être codifiées et enregistrées grâce à un tableur
Excel ou à des logiciels dédiées à cet effet (SPHINX notamment)
Phase IV - Le traitement des données
a) Le dépouillement et l’analyse des données
Pour l’analyse des données, on distingue 3 niveaux d’analyse :
• Les tris à plat : (Traitement question par question)
• Il s’agit d’un simple comptage pour chaque question. Ce type de tri est utilisé pour exploiter un seul critère.
• Les résultats sont présentés question par question, elles sont données en valeur absolue et en valeur relative (en %)
• Exemple : sur 200 étudiants interrogés, 100 déclarent pratiquer un sport (valeur absolue), soit 50% de l’échantillon interrogé
ont répondu « oui » (valeur relative)
• Les tris croisés : (Traitement de deux ou plusieurs questions à la fois)
• Il s’agit d’un comptage combiné sur deux ou plusieurs question, ce tri est utilisé pour exploiter plusieurs critères à la fois.
• Exemple : sur 200 étudiants interrogés, 100 déclarent pratiquer un sport et sur les 100 étudiants déclarant pratiquer un sport
60% sont des filles et 40% sont des garçons.
• Les analyses multidimensionnelles : (il s’agit de mettre en œuvre des méthodes sophistiquées d’analyse
statistiques (ACP, Régression multiple, ACM, etc.)
Phase IV - Le traitement des données
b) L’interprétation des résultats
• L’analyse des données permettra de présenter les résultats de
l’enquête de manière récapitulative, accessible et concise sous la forme
de schémas, d’indicateurs permettant d’avoir une vision globale sur les
caractéristiques des individus de l’échantillon, et par extension, de la
population cible, vis-à-vis de l’objet de l’enquête et ainsi de répondre à
ses objectifs.
• Il s’agit de l’objectif ultime de l’enquête, permettant ainsi une prise de
décision réfléchie sur la base de données factuelles.
MERCI

Contenu connexe

Tendances

Carte sanitaire
Carte sanitaire Carte sanitaire
Carte sanitaire Jamal Ti
 
Chapitre 1 l entreprise-definition-classification et fonctions
Chapitre 1  l entreprise-definition-classification et fonctionsChapitre 1  l entreprise-definition-classification et fonctions
Chapitre 1 l entreprise-definition-classification et fonctions
Anass Elhabti Idrissi
 
La santé au Maroc, réalités et enjeux
La santé au Maroc, réalités et enjeuxLa santé au Maroc, réalités et enjeux
La santé au Maroc, réalités et enjeux
عمر الكرماط
 
Cours ethique et gouvernance 20.11.2016
Cours ethique et gouvernance 20.11.2016Cours ethique et gouvernance 20.11.2016
"RH & RSE" Ecole Sup Career Alternance Groupe INSEEC
"RH & RSE" Ecole Sup Career Alternance Groupe INSEEC"RH & RSE" Ecole Sup Career Alternance Groupe INSEEC
"RH & RSE" Ecole Sup Career Alternance Groupe INSEEC
ADHERE RH
 
Manuel organisation des soins a l'hôpital
Manuel organisation des  soins a l'hôpitalManuel organisation des  soins a l'hôpital
Manuel organisation des soins a l'hôpital
CentreInteret
 
Le GRH
Le GRH Le GRH
Cours Statistique descriptive pr Falloul
Cours Statistique descriptive pr FalloulCours Statistique descriptive pr Falloul
Cours Statistique descriptive pr Falloul
Professeur Falloul
 
Essai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de base
Essai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de baseEssai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de base
Essai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de base
Khabou Mohammed
 
Corrigé exercices (1)
Corrigé exercices (1)Corrigé exercices (1)
Corrigé exercices (1)Amine Bennis
 
Controle gestion
Controle gestionControle gestion
Controle gestion
Tayib Dounia
 
Présentation GPEC
Présentation GPECPrésentation GPEC
Présentation GPEC
Pauline HILBERT
 
Peh présentation dhsa
Peh présentation dhsaPeh présentation dhsa
Peh présentation dhsa
moha coursante
 
Le marketing fondamental les 4p
Le marketing fondamental les 4pLe marketing fondamental les 4p
Le marketing fondamental les 4pOmar BE
 
Cours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprisesCours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprises
Abdellah Ben Messaoud
 
Cours organisation des entreprises
Cours organisation des entreprisesCours organisation des entreprises
Cours organisation des entreprisesM0os
 
Gestion de stress
Gestion de stress Gestion de stress
Gestion de stress
Hamada Dary
 

Tendances (20)

Carte sanitaire
Carte sanitaire Carte sanitaire
Carte sanitaire
 
Chapitre 1 l entreprise-definition-classification et fonctions
Chapitre 1  l entreprise-definition-classification et fonctionsChapitre 1  l entreprise-definition-classification et fonctions
Chapitre 1 l entreprise-definition-classification et fonctions
 
La santé au Maroc, réalités et enjeux
La santé au Maroc, réalités et enjeuxLa santé au Maroc, réalités et enjeux
La santé au Maroc, réalités et enjeux
 
Cours ethique et gouvernance 20.11.2016
Cours ethique et gouvernance 20.11.2016Cours ethique et gouvernance 20.11.2016
Cours ethique et gouvernance 20.11.2016
 
Methodologie des enquete
Methodologie des enqueteMethodologie des enquete
Methodologie des enquete
 
"RH & RSE" Ecole Sup Career Alternance Groupe INSEEC
"RH & RSE" Ecole Sup Career Alternance Groupe INSEEC"RH & RSE" Ecole Sup Career Alternance Groupe INSEEC
"RH & RSE" Ecole Sup Career Alternance Groupe INSEEC
 
Manuel organisation des soins a l'hôpital
Manuel organisation des  soins a l'hôpitalManuel organisation des  soins a l'hôpital
Manuel organisation des soins a l'hôpital
 
Le GRH
Le GRH Le GRH
Le GRH
 
Cours Statistique descriptive pr Falloul
Cours Statistique descriptive pr FalloulCours Statistique descriptive pr Falloul
Cours Statistique descriptive pr Falloul
 
Essai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de base
Essai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de baseEssai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de base
Essai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de base
 
Corrigé exercices (1)
Corrigé exercices (1)Corrigé exercices (1)
Corrigé exercices (1)
 
Controle gestion
Controle gestionControle gestion
Controle gestion
 
Présentation GPEC
Présentation GPECPrésentation GPEC
Présentation GPEC
 
Peh présentation dhsa
Peh présentation dhsaPeh présentation dhsa
Peh présentation dhsa
 
Le marketing fondamental les 4p
Le marketing fondamental les 4pLe marketing fondamental les 4p
Le marketing fondamental les 4p
 
Marketing tsge
Marketing tsgeMarketing tsge
Marketing tsge
 
Mise en place iso 9001
Mise en place iso 9001Mise en place iso 9001
Mise en place iso 9001
 
Cours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprisesCours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprises
 
Cours organisation des entreprises
Cours organisation des entreprisesCours organisation des entreprises
Cours organisation des entreprises
 
Gestion de stress
Gestion de stress Gestion de stress
Gestion de stress
 

Similaire à Présentation S6 Info Gest (1).pdf

méthodologie séminaire (2).pptx
méthodologie séminaire (2).pptxméthodologie séminaire (2).pptx
méthodologie séminaire (2).pptx
VivendisConseil
 
Ppt techniques de colectes de donnees en suivi evaluation
Ppt techniques de colectes de donnees en suivi evaluationPpt techniques de colectes de donnees en suivi evaluation
Ppt techniques de colectes de donnees en suivi evaluation
USIGGENEVE
 
Guide methodologique etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...
Guide methodologique   etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...Guide methodologique   etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...
Guide methodologique etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...
Institut de sondages
 
etude de marché
etude de marché etude de marché
etude de marché
781220
 
8o75r-le_devi_de_recherche.pptx
8o75r-le_devi_de_recherche.pptx8o75r-le_devi_de_recherche.pptx
8o75r-le_devi_de_recherche.pptx
elbakkalim30
 
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREKTECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
ezzeddine mbarek
 
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE  ezzeddine MBAREKTECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE  ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
ezzeddine mbarek
 
Etudes Qualitatives COURS ISIMA.ppt
Etudes Qualitatives COURS ISIMA.pptEtudes Qualitatives COURS ISIMA.ppt
Etudes Qualitatives COURS ISIMA.ppt
Abdelhakim Fakhour
 
le-questionnaire-d_enquete1.ppt
le-questionnaire-d_enquete1.pptle-questionnaire-d_enquete1.ppt
le-questionnaire-d_enquete1.ppt
AbdessamiHanine
 
Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours?
 Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours? Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours?
Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours?
Lupu Aurica
 
Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours?
Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours?Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours?
Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours?
Virginie Bolduc
 
Les etudes marketing
Les etudes marketingLes etudes marketing
Les etudes marketingTaha Can
 
Boite à outils de l'auditeur
Boite à outils de l'auditeurBoite à outils de l'auditeur
Boite à outils de l'auditeur
Ammar Sassi
 
HI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par mines
HI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par minesHI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par mines
HI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par mines
Bernard hardy
 
evaluation en sante publique dr hassana belafki.pptx
evaluation en sante publique dr hassana belafki.pptxevaluation en sante publique dr hassana belafki.pptx
evaluation en sante publique dr hassana belafki.pptx
fadilabousgheiri
 
Atelier de lecture critique d’un article.pptx
Atelier de lecture critique d’un article.pptxAtelier de lecture critique d’un article.pptx
Atelier de lecture critique d’un article.pptx
JeanYvesESTINFIL1
 
Les observatoires de la gratuité des soins au Mali
Les observatoires de la gratuité des soins au MaliLes observatoires de la gratuité des soins au Mali
Les observatoires de la gratuité des soins au Mali
valéry ridde
 
enquete par questionnaire.ppt ......................
enquete par questionnaire.ppt ......................enquete par questionnaire.ppt ......................
enquete par questionnaire.ppt ......................
hamza765376
 
Méthodologie - Etude de marché
Méthodologie - Etude de marché Méthodologie - Etude de marché
Méthodologie - Etude de marché
Jessy Dos Santos
 
Les statistiques
Les statistiquesLes statistiques
Les statistiques
Collège Saint Marc
 

Similaire à Présentation S6 Info Gest (1).pdf (20)

méthodologie séminaire (2).pptx
méthodologie séminaire (2).pptxméthodologie séminaire (2).pptx
méthodologie séminaire (2).pptx
 
Ppt techniques de colectes de donnees en suivi evaluation
Ppt techniques de colectes de donnees en suivi evaluationPpt techniques de colectes de donnees en suivi evaluation
Ppt techniques de colectes de donnees en suivi evaluation
 
Guide methodologique etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...
Guide methodologique   etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...Guide methodologique   etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...
Guide methodologique etude des publics musees et sites patrimoniaux - gece ...
 
etude de marché
etude de marché etude de marché
etude de marché
 
8o75r-le_devi_de_recherche.pptx
8o75r-le_devi_de_recherche.pptx8o75r-le_devi_de_recherche.pptx
8o75r-le_devi_de_recherche.pptx
 
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREKTECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
 
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE  ezzeddine MBAREKTECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE  ezzeddine MBAREK
TECHNIQUES POUR LA PREPARATION D'UN PFE ezzeddine MBAREK
 
Etudes Qualitatives COURS ISIMA.ppt
Etudes Qualitatives COURS ISIMA.pptEtudes Qualitatives COURS ISIMA.ppt
Etudes Qualitatives COURS ISIMA.ppt
 
le-questionnaire-d_enquete1.ppt
le-questionnaire-d_enquete1.pptle-questionnaire-d_enquete1.ppt
le-questionnaire-d_enquete1.ppt
 
Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours?
 Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours? Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours?
Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours?
 
Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours?
Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours?Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours?
Comment créer un outil de mesure de satisfaction en 20 jours?
 
Les etudes marketing
Les etudes marketingLes etudes marketing
Les etudes marketing
 
Boite à outils de l'auditeur
Boite à outils de l'auditeurBoite à outils de l'auditeur
Boite à outils de l'auditeur
 
HI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par mines
HI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par minesHI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par mines
HI 75f - Actions contre les mines et basm - Prévention des accidents par mines
 
evaluation en sante publique dr hassana belafki.pptx
evaluation en sante publique dr hassana belafki.pptxevaluation en sante publique dr hassana belafki.pptx
evaluation en sante publique dr hassana belafki.pptx
 
Atelier de lecture critique d’un article.pptx
Atelier de lecture critique d’un article.pptxAtelier de lecture critique d’un article.pptx
Atelier de lecture critique d’un article.pptx
 
Les observatoires de la gratuité des soins au Mali
Les observatoires de la gratuité des soins au MaliLes observatoires de la gratuité des soins au Mali
Les observatoires de la gratuité des soins au Mali
 
enquete par questionnaire.ppt ......................
enquete par questionnaire.ppt ......................enquete par questionnaire.ppt ......................
enquete par questionnaire.ppt ......................
 
Méthodologie - Etude de marché
Méthodologie - Etude de marché Méthodologie - Etude de marché
Méthodologie - Etude de marché
 
Les statistiques
Les statistiquesLes statistiques
Les statistiques
 

Présentation S6 Info Gest (1).pdf

  • 1. INFORMATIQUE DE GESTION LES ENQUÊTES Animé par Youssef RAIHANI youssef.raihani@univh2c.ma
  • 3. Enquête Une enquête est une activité organisée et méthodique de collecte de données sur des caractéristiques d’une partie ou de la totalité des unités d’une population à l’aide de concepts, de méthodes et de procédures bien définis. Elle est suivie d’un exercice de synthèse permettant : • D’assembler une base de données à des fins analytiques ; • De présenter les données recueillies sous une forme récapitulative, utile, accessible et compréhensible ; • Ou de vérifier une hypothèse.
  • 4. Méthode d’enquête Une méthode d’enquête peut se définir comme la combinaison des moyens mis en œuvre pour collecter et traiter l’information. Dans une enquête, La réalité est observée sur la base de l’information collectée. Il existe de nombreux types et techniques d’enquête; différent types et techniques peuvent se combiner dans une même méthode l’enquête. On peut recueillir des données à l’aide de deux grands types d’enquêtes : • Le recensement ; • L’enquête par sondage ou l’enquête-échantillon.
  • 5. Les grands types d’enquêtes Le Recensement L’Enquête-échantillon Principe La collecte des données se fait sur chaque individu de la population concernée par l’enquête. La collecte des données se fait auprès d’une partie seulement de la population concernée par l’enquête, c’est ce qu’on appelle un échantillon. Enquêteurs Gouvernements Entreprises Organismes publics ou privés Associations Bureaux d’études Avantages Résultats précis et parfaitement représentatif Moins coûteux Facile à mener Moins de temps Inconvénients Très couteux Difficile à mener Prend beaucoup de temps Marge d’erreur toujours existante
  • 6. Les phases clés de la méthodologie d’une enquête par questionnaire : 1. La préparation d’une enquête a) Définir les objectifs de l’enquête ; b) Déterminer la population cible ; c) Choix de l’échantillon. 2. L’élaboration du questionnaire a) La structuration du questionnaire ; b) Les types de questions ; c) La formulation des questions ; d) La présentation et le test du questionnaire. 3. L’administration du questionnaire et la collecte des réponses 4. Le traitement des données a) Le dépouillement et l’analyse des données ; b) L’interprétation des résultats.
  • 7. Phase I - La préparation d’une enquête
  • 8. Phase I - La préparation d’une enquête • La phase de préparation sert à acquérir les connaissances et informations nécessaires à la mise en œuvre de la méthode d’enquête. • Dans les enquêtes par questionnaire, il faut toujours un important travail de préparation à effectuer avant de rédiger les questions qui seront posés aux enquêtés.
  • 9. Phase I - La préparation d’une enquête a) Définir les objectifs de l’enquête • La formulation des objectifs est l’une des plus importantes tâches d’une enquête. Elle établit non seulement les besoins d’information de l’enquête dans l’ensemble, mais aussi les définitions opérationnelles à utiliser, les sujets à considérer. • Cette étape de l’enquête détermine ce qu’elle comprendra ou non, ce que l’enquêteur a besoin de savoir plutôt que ce qui serait intéressant d’apprendre.
  • 10. Phase I - La préparation d’une enquête a) Définir les objectifs de l’enquête → Mettre un objectif général qui sera divisé en objectifs spécifiques. • Les objectifs de l’étude doivent être formulés clairement et de façon précise. • Les objectifs sont toujours exprimés par un verbe à l’infinitif.
  • 11. Phase I - La préparation d’une enquête a) Définir les objectifs de l’enquête Objectifs Exemple d’applications Connaître Les attentes, les besoins, les préférences, les priorités, les motifs d’insatisfactions, Etc. Mesurer Les niveaux de satisfaction / insatisfaction, la notoriété de l’organisation, la performance de l’organisation, la performance par rapport à d’autres organisations, l’évolution de la satisfaction dans le temps, Etc. Expliquer Trouver des explications à des questions que l’on se pose (expliquer des dysfonctionnements par exemple) Solliciter Trouver de nouvelles idées, des axes ou des points d’améliorations, Etc. Manager Sensibiliser, se servir de l’enquête comme outil de management, motiver le personnel, Etc.
  • 12. Phase I - La préparation d’une enquête b) Déterminer la population cible • Il est essentiel de délimiter avec précision la population où sera réalisée l’enquête, celle population s’appellera « population cible ». • Le choix de la population cible est fonction des objectifs de l’étude et de ses contraintes : o Budget consacré à l’étude ; o Durée de l’étude ; o Moyens techniques.
  • 13. Phase I - La préparation d’une enquête b) Choix de l’échantillon • L’enquête menée sur un échantillon, doit permettre de généraliser les résultats à l’ensemble de la population cible. Et pour ce, il faut choisir un échantillon représentatif. • Un échantillon est dit représentatif lorsqu’il possède les mêmes caractéristiques que la population cible, c.-à-d. qu’il reflète le plus exactement possible sa population cible dans sa diversité et ses proportions.
  • 14. Phase I - La préparation d’une enquête b) Choix de l’échantillon • Pour prélever un échantillon représentatif, on peut recourir à deux familles de méthodes : Probabilistes et non probabilistes. • l’objectif de ces méthodes est de construire un échantillon tel que les observations pourront être généralisées à l’ensemble de la population, un échantillon donc représentatif.
  • 15. Phase I - La préparation d’une enquête b) Choix de l’échantillon • Pour prélever un échantillon représentatif, on peut recourir à deux familles de méthodes : o Méthodes probabilistes : l’échantillon est constitué par tirage aléatoire dans la population cible, chaque individu doit avoir exactement la même chance que les autres de participer à l’enquête. o Méthodes non probabilistes : se fixent comme règle que l’échantillon retenu doit avoir la même composition que la population cible par rapport à une ou plusieurs caractéristiques.
  • 16. Phase I - La préparation d’une enquête b) Choix de l’échantillon • Méthode probabiliste de sélection au hasard (sans critères par tirage aléatoire) 𝑛 = 385 1 + 385 𝑁 n : Taille de l’échantillon N : Taille de la population cible → l’utilisation de cette formule permettra de calculer la taille d’un échantillon qui assure un degré de précision défini à un seuil de confiance de 95% et avec une marge d’erreur de 3%, vous permettra de généraliser les résultats issus de l’enquête avec 5% de risques de vous tromper de + ou – 3%.
  • 17. Phase I - La préparation d’une enquête b) Choix de l’échantillon • Méthode probabiliste de sélection au hasard (sans critères par tirage aléatoire) Exemple : Suite à l’enquête par questionnaire sur un échantillon en utilisant cette méthode, vous obtenez un taux de satisfaction de 70% sur un produit ou un service, vous pouvez donc affirmer que le taux de satisfaction réel sur l’ensemble de vos clients (population cible) a 95% de chances de se situer entre 67% et 73%.
  • 18. Phase I - La préparation d’une enquête b) Choix de l’échantillon • Méthode non probabiliste des quotas (choix raisonné de l’échantillon) • Le principe de cette méthode est d’identifier dans la population cible quelques caractéristiques de répartitions significatifs puis d’essayer de respecter cette répartition dans l’échantillon des individus interrogés. • Les caractéristiques généralement utilisées comme quotas sont souvent des critères sociodémographiques (Sexe, âge, CSP, etc.).
  • 19. Phase I - La préparation d’une enquête b) Choix de l’échantillon • Méthode non probabiliste des quotas (choix raisonné de l’échantillon) • Cette méthode est utilisée pour baisser la taille de l’échantillon (baisser le budget et la durée de l’étude). • NB : Ne retenir qu’un nombre restreint de quotas. Au-delà de 2 ou 3 quotas, on complique la tâche des enquêteurs. • Les individus qui n’entrent pas dans les quotas sont écartés, soit au moment de l’administration du questionnaire par l’enquêteur soit à posteriori lors du traitement des données.
  • 20. Phase I - La préparation d’une enquête b) Choix de l’échantillon • Méthode non probabiliste des quotas (choix raisonné de l’échantillon) • On souhaite avoir un échantillon de 200 étudiants. La structure de la population cible selon trois critères est la suivante : Filière de formation Proportion de la population S.E.G 40% Droit Sect. Ar. 50% Droit Sect. Fr. 10% Total 100% Filière de formation Masculin Féminin S.E.G 40% 60% Droit Sect. Ar. 45% 55% Droit Sect. Fr. 35% 65% Filière de formation Masculin Féminin Total S.E.G 32 48 80 Droit Sect. Ar. 45 55 100 Droit Sect. Fr. 7 13 20 Total 84 116 200
  • 21. Phase II – L’élaboration du questionnaire
  • 22. Phase II – L’élaboration du questionnaire • Faire une enquête consiste à interroger les individus (échantillon représentatif) de la population à laquelle on s’intéresse (population cible de l’enquête) à l’aide d’un questionnaire établi en fonction des objectifs visés. • Ce questionnaire traduit l’ensemble des informations qu’il faut recueillir lors de l’enquête sous la forme d’une liste de questions.
  • 23. Phase II – L’élaboration du questionnaire • Un questionnaire est un ensemble construit de questions structurées et construites dans le but d’obtenir l’information correspondant aux objectifs de l’enquête. • Un bon questionnaire doit décomposer et décliner les objectifs de l’enquête en des parties ou thèmes et questions élémentaires auxquelles le répondant saura parfaitement répondre.
  • 24. Phase II – L’élaboration du questionnaire a) La structuration du questionnaire 1) Classer les questions par thème. 2) Commencer le questionnaire par des questions simples qui mettent en confiance la personne interrogée puis aller des questions générales aux questions spécifiques. 3) Votre questionnaire doit comporter obligatoirement, en plus des questions relatives à l’objectif de l’enquête, une partie signalétique permettant de caractériser chaque enquêté. o Lorsqu’il s’agit de consommateurs, d’usagers, les questions de la fiche signalétique sont généralement le sexe, l’âge, la CSP (Catégorie Socio-Professionnelle), le revenu (exprimé généralement en tranche de revenu), la région, etc. o Lorsqu’il s’agit d’entreprises, les questions sont généralement le secteur d’activité, l’effectif, la région, etc.
  • 25. Phase II – L’élaboration du questionnaire a) La structuration du questionnaire 4) Vérifier la longueur du questionnaire : Plus il sera long, plus il découragera les personnes enquêtées à y répondre. 5) Vérifier que toutes les questions posées sont utiles pour répondre aux objectifs de l’enquête. Certaines questions que l’on peut poser peuvent être intéressantes mais doivent être écartés si elles n’ont aucun lien avec votre sujet d’étude ou vos objectifs d’enquête.
  • 26. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions • On distingue quatre grandes familles de questions : 1) Les questions ouvertes ; 2) Les questions fermées ; 3) Les questions mixtes ; 4) Les questions groupées (ou groupe de questions).
  • 27. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 1) Les questions ouvertes Il s’agit de formuler une question sans présenter une liste de réponses, la question est suivie d’un espace délimité destiné à recevoir la réponse, fournie librement par l’enquêté. • Questions ouvertes d’opinion o Exemple : Qu’avez-vous aimé de la publicité que vous venez de voir ? • Questions ouvertes de fait o Exemple : Quels sont vos meilleurs souvenirs d’enfance ? • Questions ouvertes numériques o Exemple : Quelle est votre moyenne d’heures de connexion aux réseaux sociaux par semaine ?
  • 28. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 1) Les questions ouvertes Avantages Inconvénients Pour l’enquêté Libre formulation des réponses Travail exigeant, les enquêtés n’aiment pas faire l’effort nécessaire pour exprimer quelques phrases Pour l’enquêteur Permet un réel et fidèle recueil d’opinions et de suggestions Utile quand le champ des réponses est très vaste Collecte et traitement des données qui demande une analyse du contenu à travers le codage des réponses
  • 29. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 2) Les questions fermées Il s’agit de formuler une question tout en proposant les réponses possibles nommé « les modalités de réponses ». • Questions fermées à choix unique • Questions fermées à choix multiple • Questions fermées avec échelle d’évaluation
  • 30. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 1) Les questions fermées • Questions fermées à choix unique L’enquêté a le choix d’une seule réponse parmi une liste d’au moins deux modalités de réponses. • Exemple 1 : Possédez-vous une console de jeux vidéos ? ⃝ Oui ⃝ Non • Exemple 2 : Quelle est votre tranche de revenu salarial ? ⃝ Moins de 3.000 Dirhams ⃝ Entre 3.000 et 5.000 Dirhams ⃝ Entre 5.001 et 10.000 Dirhams ⃝ Plus de 10.000 Dirhams
  • 31. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 2) Les questions fermées • Questions fermées à choix multiple L’enquêté a le choix d’une ou de plusieurs réponses parmi une liste d’au moins deux modalités de réponses (avec possibilité d’indiquer le nombre de choix possibles) Exemple : Quel(s) sont le ou les module(s) du S3 qui vous ont le plus intéressé(s) ? ⃝ Économie monétaire et financière (I) ⃝ Problèmes économiques et sociaux ⃝ Comptabilité analytique ⃝ Marketing de base ⃝ Échantillonnage et estimation ⃝ Introduction à l’étude de droit
  • 32. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 2) Les questions fermées • Questions fermées avec échelle d’évaluation L’enquêté à le choix de répondre à une cote (un niveau de réponse) établie selon une échelle de graduation NB : En général, une échelle à 4 degrés d’évaluation est la plus simple et la plus performante et peut comporter ou non une case « sans opinion » Exemple : Quelle est votre opinion sur le gouvernement actuel ? ⃝ Très bonne ⃝ Bonne ⃝ Mauvaise ⃝ Très mauvaise ⃝ Sans opinion
  • 33. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 2) Les questions fermées • Les questions fermées peuvent aussi servir de questions filtres : des questions qui permettent de diriger l’enquêté vers les questions qui s’appliquent à sa situation, qui le concernent directement Avez-vous un abonnement mobile ? ⃝ Oui ⃝ Non Si OUI : Quand vous-êtes-vous abonné ? ⃝ Cette année ⃝ L’année dernière ⃝ Il y a deux ans ⃝ Il y a trois ans ou plus Si NON : pensez-vous à contracter un abonnement mobile prochainement ? ⃝ Oui ⃝ Non
  • 34. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 2) Les questions fermées La principale difficulté des questions fermées réside dans l’élaboration de la liste des réponses : o La liste des réponses doit être exhaustive (Prendre en compte tous les cas de figures et dresser la liste complète des réponses potentielles) ; o Il faut que les réponses soient homogènes (toutes les réponses doivent se rattacher à l’objet de la question et dans la même logique) ; o Il faut que les réponses soient mutuellement exclusives (il ne faut pas que l’enquêté puisse sélectionner deux réponses pour apporter une même information).
  • 35. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 2) Les questions fermées Chercher l’erreur… Exemple 1 : Comment jugez-vous la qualité des repas de notre restaurant ? ⃝ Bonne ⃝ Acceptable ⃝ Mauvaise ⃝ Choix des repas varié
  • 36. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 2) Les questions fermées • Pour l’exemple 1, les trois premières réponses désignent les niveaux de qualité des repas, la quatrième renvoie à une autre logique, elle porte sur la variété du menu présenté par le restaurant. →Le principe d’homogénéité des réponses n’a donc pas été respecté !
  • 37. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 2) Les questions fermées Chercher l’erreur… Exemple 2 : Comment vous rendez-vous à votre Faculté ? ⃝ À pied ⃝ En voiture ⃝ Avec les transports en commun ⃝ En tramway
  • 38. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 2) Les questions fermées • Pour l’exemple 2, Cette question est mal construite, car les deux dernières réponses ne sont pas exclusives, l’enquêté qui utilise le tramway peut choisir l’une ou l’autre des deux dernières réponses, ce qui ne nous permettra pas de dénombrer correctement les individus qui utilisent les transports en commun. • Aussi le principe d’exhaustivité n’a pas été respecté puisqu’il existe des moyens de transport autres que les modalités de réponses proposées comme en vélo ou en moto.
  • 39. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 2) Les questions fermées Avantages Inconvénients Pour l’enquêté Facile et rapide à répondre Risque d’ennui de l’enquêté face à une batterie de questions fermées Pour l’enquêteur Facile à dépouiller et à analyser Risque de trop simplifier un problème Risque de biais en influençant la réponse de l’enquêté par la suggestion des choix de réponses
  • 40. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 3) Les questions mixtes Il s’agit de formuler une question tout en proposant des réponses possibles et en offrant la possibilité d’ajouter des réponses libres. Exemple : Pourquoi assistez-vous au module « Informatique de Gestion » ? ⃝ Parce qu’il m’est imposé dans le programme du S6 ⃝ Parce que le sujet m’intéresse ⃝ Parce qu’il me permet d’améliorer mes compétences Autres raisons : 1- ……………….. 2- ……………….. Caractéristiques : o Utiles quand on ne maîtrise qu’une parte du champ des réponses possibles o Plus faciles à manipuler que les questions ouvertes
  • 41. Phase II – L’élaboration du questionnaire b) Les types de questions 3) Les questions groupées (ou groupe de questions) Il s’agit de regrouper des questions dans un même tableau. Pour former un groupe de question, les questions doivent se suivre, être de même type et avoir les même modalités de réponses. On l’utilise souvent lorsque l’on demande le degré de satisfaction sur une série de points distincts Exemple : Lors de votre visite à notre restaurant, qu’elle est votre satisfaction concernant : Très satisfait Satisfait Plutôt satisfait Pas satisfait du tout L’accueil ⃝ ⃝ ⃝ ⃝ Le choix des plats ⃝ ⃝ ⃝ ⃝ La température des plats ⃝ ⃝ ⃝ ⃝ Le goût ⃝ ⃝ ⃝ ⃝ Le service ⃝ ⃝ ⃝ ⃝
  • 42. Phase II – L’élaboration du questionnaire c) La formulation des questions L’objectif d’une question est d’obtenir une réponse traduisant exactement ou le plus fidèlement possible une réalité • Une question doit être : o Simple et compréhensible (utiliser des mots simples du langage courant parlé) o Claire (choisir les mots qui ne peuvent être mal interprétés par l’enquêté) o Précise (une question du type « êtes-vous en activité depuis longtemps ? » n’est pas précise, mais dire plutôt « depuis combien de temps êtes-vous en activité ? » Moins d’1 an, 1 an, 2 ans, 3 ans, Plus de 3 ans) o Courte et directe (l’enquêté peut perdre patience rapidement) o Pertinente, c.-à-d. en accord avec les objectifs
  • 43. Phase II – L’élaboration du questionnaire c) La formulation des questions • Une question ne doit contenir qu’une seule idée (pas de double question) • Éviter la négation dans une question (du style : ne pensez-vous pas que…) • Elle ne doit pas suggérer une réponse particulière (éviter d’influencer la réponse en donnant une suggestion de réponse dans la question, Ex : Avez-vous aimé ce très bon film ?) • L’ordre des questions à son importance. On préfère souvent mettre la fiche signalétique à la fin (Plus facile à répondre, plus court) • Il faut concentrer les questions posées sur le seul objectif de l’enquête et ne pas ajouter des questions inutiles, même si elles sont intéressantes par ailleurs. • Limiter le nombre de questions pour ne pas décourager les enquêtés à répondre (25 à 30 au maximum)
  • 44. Phase II – L’élaboration du questionnaire d) La présentation et le test du questionnaire • Une fois le questionnaire arrêté et rédigé, il faut le tester sur un petit nombre ou un petit échantillon, différent de celui constitué pour l’enquête, pour détecter les grosses erreurs, ce test permet de détecter : o Les erreurs sur la forme : la manière dont sont posées les questions ou les réponses, manque d’une modalité de réponse, etc. o Les erreurs sur le fond : des questions peu ou mal formulés au regard des objectifs • Le test du questionnaire doit permettre les vérifications suivantes : o Vérifier si les questions sont conformes aux l’objectifs de l’enquête ; o Longueur correcte et ordre logique des questions respectés ; o Termes compréhensibles et sans ambiguïté.
  • 45. Phase III - L’administration du questionnaire et la collecte des réponses
  • 46. Phase III - L’administration du questionnaire et la collecte des réponses a) Les principaux modes d’administration du questionnaire Modalités Avantages Inconvénients Face à face - Contact direct et rapide - Possibilité d’administrer à plusieurs - Possibilité d’explications - Garantie de l’anonymat de l’enquêté - Coût assez élevé - Conditions matérielles difficiles - Questionnaire court - Délai relativement important - Risque d’influence de l’enquêteur (risque de choisir des personnes qui lui sont sympathique) - Difficulté pour trouver des répondants Par téléphone - Liberté du choix du moment - Coût peu élevé - Possibilité de contacter rapidement des personnes éloignées géographiquement - Influence minime de l’enquêteur - Questionnaire court - Problèmes d’accès aux enquêtés (risque d’indisponibilité) - Nécessite une formation de télé-enquêteur - Anonymat de l’enquêté moins sur En ligne (Emailing, Google Forms, Etc.) - Coût très faible - Facilité de dépouillement - Absence d’influence de l’enquêteur - Disponibilité d’une BDD d’emails - Contrôle de l’identité de l’enquêté impossible - C’est le répondant qui doit se connecter
  • 47. Phase III - L’administration du questionnaire et la collecte des réponses b) Quelques règles à respecter lors de l’administration des questionnaires • L’enquêteur doit se présenter à l’enquêté de façon aimable et lui présenter les objectifs de l’enquête de façon concise • Il ne doit pas oublier de remercier l’enquêté et de lui garantir son anonymat • Il doit préciser à l’enquêté que les données collectées ne seront utilisés que pour les objectifs précitées • L’enquêteur doit s’assurer qu’il s’adresse bien à la population cible de l’enquête, la première question doit lui permettre de filtrer les enquêtés. • Si l’enquêteur est amené à clarifier le sens des questions, il ne doit en aucun cas influencer la réponse de l’enquête.
  • 48. Phase IV - Le traitement des données
  • 49. Phase IV - Le traitement des données a) Le dépouillement et l’analyse des données • Le dépouillement des données est la phase pendant laquelle les réponses obtenus sur les questionnaires sont saisies et traités manuellement afin de les exploiter et d’entamer leur analyse. • Les réponses doivent être codifiées et enregistrées grâce à un tableur Excel ou à des logiciels dédiées à cet effet (SPHINX notamment)
  • 50. Phase IV - Le traitement des données a) Le dépouillement et l’analyse des données Pour l’analyse des données, on distingue 3 niveaux d’analyse : • Les tris à plat : (Traitement question par question) • Il s’agit d’un simple comptage pour chaque question. Ce type de tri est utilisé pour exploiter un seul critère. • Les résultats sont présentés question par question, elles sont données en valeur absolue et en valeur relative (en %) • Exemple : sur 200 étudiants interrogés, 100 déclarent pratiquer un sport (valeur absolue), soit 50% de l’échantillon interrogé ont répondu « oui » (valeur relative) • Les tris croisés : (Traitement de deux ou plusieurs questions à la fois) • Il s’agit d’un comptage combiné sur deux ou plusieurs question, ce tri est utilisé pour exploiter plusieurs critères à la fois. • Exemple : sur 200 étudiants interrogés, 100 déclarent pratiquer un sport et sur les 100 étudiants déclarant pratiquer un sport 60% sont des filles et 40% sont des garçons. • Les analyses multidimensionnelles : (il s’agit de mettre en œuvre des méthodes sophistiquées d’analyse statistiques (ACP, Régression multiple, ACM, etc.)
  • 51. Phase IV - Le traitement des données b) L’interprétation des résultats • L’analyse des données permettra de présenter les résultats de l’enquête de manière récapitulative, accessible et concise sous la forme de schémas, d’indicateurs permettant d’avoir une vision globale sur les caractéristiques des individus de l’échantillon, et par extension, de la population cible, vis-à-vis de l’objet de l’enquête et ainsi de répondre à ses objectifs. • Il s’agit de l’objectif ultime de l’enquête, permettant ainsi une prise de décision réfléchie sur la base de données factuelles.
  • 52. MERCI