SlideShare une entreprise Scribd logo
Décision n° 2017-663 QPC
du 19 octobre 2017
(Époux T.)
LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL A ÉTÉ SAISI le 19 juillet
2017 par le Conseil d’État (décision n° 410766 du 17 juillet 2017), dans les
conditions prévues à l’article 61-1 de la Constitution, d’une question
prioritaire de constitutionnalité. Cette question a été posée pour M. et
Mme Louison T. par Me Olivier Horrie, avocat au barreau de Rouen. Elle a
été enregistrée au secrétariat général du Conseil constitutionnel sous le
n° 2017-663 QPC. Elle est relative à la conformité aux droits et libertés que
la Constitution garantit du c du 1 du paragraphe V de l’article 151 septies A
du code général des impôts.
Au vu des textes suivants :
– la Constitution ;
– l’ordonnance n° 58-1067 du 7 novembre 1958 portant loi
organique sur le Conseil constitutionnel ;
– le code général des impôts ;
– l’ordonnance n° 2013-676 du 25 juillet 2013 modifiant le cadre
juridique de la gestion d’actifs, ratifiée par l’article 25 de la loi n° 2014-1
du 2 janvier 2014 habilitant le Gouvernement à simplifier et sécuriser la vie
des entreprises ;
– le règlement du 4 février 2010 sur la procédure suivie devant le
Conseil constitutionnel pour les questions prioritaires de constitutionnalité ;
Au vu des pièces suivantes :
– les observations présentées pour les requérants par la SCP
Nicolaÿ-de Lanouvelle-Hannotin, avocat au Conseil d’État et à la Cour de
cassation, enregistrées le 7 août 2017 ;
– les observations présentées par le Premier ministre, enregistrées
le 10 août 2017 ;
– les pièces produites et jointes au dossier ;
2
Après avoir entendu Me Christophe Nicolaÿ, avocat au Conseil
d’État et à la Cour de cassation, pour les requérants, et M. Philippe Blanc,
désigné par le Premier ministre, à l’audience publique du 10 octobre 2017 ;
Et après avoir entendu le rapporteur ;
LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL S’EST FONDÉ SUR CE
QUI SUIT :
1. La question prioritaire de constitutionnalité doit être
considérée comme portant sur les dispositions applicables au litige à
l’occasion duquel elle a été posée. La présente question a été soulevée lors
d’un litige relatif à l’imposition de l’indemnité compensatrice versée à un
agent général d’assurances à l’occasion de la cessation de ses fonctions le
30 juin 2015. Dès lors, le Conseil constitutionnel est saisi du c du 1 du
paragraphe V de l’article 151 septies A du code général des impôts, dans sa
rédaction résultant de l’ordonnance du 25 juillet 2013 mentionnée
ci-dessus.
2. En vertu du paragraphe V de l’article 151 septies A du code
général des impôts, l’indemnité compensatrice versée à un agent général
d’assurances exerçant à titre individuel par la compagnie qu’il représente,
lors de la cessation de son mandat, bénéficie du régime d’exonération
prévu par le paragraphe I du même article, sous réserve notamment du
respect de la condition suivante, définie au c du 1 du paragraphe V :
« L’activité est intégralement poursuivie dans les mêmes locaux
par un nouvel agent général d’assurances exerçant à titre individuel et
dans le délai d’un an ».
3. Selon les requérants, ces dispositions méconnaîtraient les
principes d’égalité devant la loi et devant les charges publiques, dans la
mesure où l’exonération qu’elles instituent au bénéfice des agents généraux
d’assurances qui cessent leur activité est subordonnée à la poursuite de
l’activité par un nouvel agent général d’assurances exerçant à titre
individuel. Cette condition, d’une part, ne constituerait pas un critère
objectif et rationnel au regard du but poursuivi par le législateur et, d’autre
part, créerait une différence de traitement injustifiée entre l’agent général
dont l’activité est reprise par un nouvel agent exerçant à titre individuel et
celui dont l’activité est reprise par plusieurs agents ou par un seul agent
exerçant sous forme sociétaire.
4. Par conséquent, la question prioritaire de constitutionnalité
porte sur les mots « par un nouvel agent général d’assurances exerçant à
3
titre individuel et » figurant au c du 1 du paragraphe V de l’article
151 septies A du code général des impôts.
– Sur le fond :
5. Selon l’article 13 de la Déclaration des droits de l’homme et
du citoyen de 1789 : « Pour l’entretien de la force publique, et pour les
dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable :
elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs
facultés ». En vertu de l’article 34 de la Constitution, il appartient au
législateur de déterminer, dans le respect des principes constitutionnels et
compte tenu des caractéristiques de chaque impôt, les règles selon
lesquelles doivent être appréciées les facultés contributives. En particulier,
pour assurer le respect du principe d’égalité, il doit fonder son appréciation
sur des critères objectifs et rationnels en fonction des buts qu’il se propose.
Cette appréciation ne doit cependant pas entraîner de rupture caractérisée
de l’égalité devant les charges publiques.
6. L’activité d’agent général d’assurances peut être exercée sous
forme individuelle ou sous forme de société. Lors de la cessation de son
activité, l’agent général d’assurances peut procéder à la cession de gré à gré
de cette activité, sous réserve de l’agrément de la compagnie d’assurances
qu’il représente. À défaut d’une telle cession, notamment lorsque la
compagnie d’assurances a refusé cet agrément, cette dernière lui verse une
indemnité compensatrice de cessation de mandat. Le paragraphe V de
l’article 151 septies A du code général des impôts définit les conditions
auxquelles est subordonnée l’exonération de l’impôt sur le revenu à raison
de l’indemnité ainsi versée à l’agent général faisant valoir ses droits à la
retraite, lorsqu’il exerçait son activité à titre individuel.
7. En prévoyant que l’indemnité compensatrice versée à
l’occasion de la cessation d’activité d’un agent général d’assurances faisant
valoir ses droits à la retraite bénéficie d’un régime d’exonération, le
législateur a entendu favoriser la poursuite de l’activité exercée.
8. Toutefois, d’une part, il n’y a pas de lien entre la poursuite de
l’activité d’agent général d’assurances et la forme juridique dans laquelle
elle s’exerce. D’autre part, l’indemnité compensatrice n’est versée qu’en
l’absence de cession de gré à gré par l’agent général, situation dans laquelle
il n’est pas en mesure de choisir son successeur. Le bénéfice de
l’exonération dépend ainsi d’une condition que le contribuable ne maîtrise
pas. Dès lors, en conditionnant l’exonération d’impôt sur le revenu à raison
4
de l’indemnité compensatrice à la reprise de l’activité par un nouvel agent
général d’assurances exerçant à titre individuel, le législateur ne s’est pas
fondé sur des critères objectifs et rationnels en fonction du but visé. Par
conséquent, les dispositions contestées méconnaissent le principe d’égalité
devant les charges publiques.
9. Sans qu’il soit besoin d’examiner l’autre grief, les mots « par
un nouvel agent général d’assurances exerçant à titre individuel et »
figurant au c du 1 du paragraphe V de l’article 151 septies A du code
général des impôts doivent donc être déclarés contraires à la Constitution.
– Sur les effets de la déclaration d’inconstitutionnalité :
10. Selon le deuxième alinéa de l’article 62 de la Constitution :
« Une disposition déclarée inconstitutionnelle sur le fondement de
l’article 61-1 est abrogée à compter de la publication de la décision du
Conseil constitutionnel ou d’une date ultérieure fixée par cette décision.
Le Conseil constitutionnel détermine les conditions et limites dans
lesquelles les effets que la disposition a produits sont susceptibles d’être
remis en cause ». En principe, la déclaration d’inconstitutionnalité doit
bénéficier à l’auteur de la question prioritaire de constitutionnalité et la
disposition déclarée contraire à la Constitution ne peut être appliquée dans
les instances en cours à la date de la publication de la décision du Conseil
constitutionnel. Cependant, les dispositions de l’article 62 de la
Constitution réservent à ce dernier le pouvoir tant de fixer la date de
l’abrogation et de reporter dans le temps ses effets que de prévoir la remise
en cause des effets que la disposition a produits avant l’intervention de
cette déclaration.
11. En l’espèce, aucun motif ne justifie de reporter les effets de la
déclaration d’inconstitutionnalité. Celle-ci intervient donc à compter de la
date de publication de la présente décision. Elle est applicable à toutes les
affaires non jugées définitivement à cette date.
LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL DÉCIDE :
Article 1er
. – Les mots « par un nouvel agent général d’assurances
exerçant à titre individuel et » figurant au c du 1 du paragraphe V de
l’article 151 septies A du code général des impôts, dans sa rédaction
résultant de l’ordonnance n° 2013-676 du 25 juillet 2013 modifiant le cadre
juridique de la gestion d’actifs, sont contraires à la Constitution.
5
Article 2. – La déclaration d’inconstitutionnalité de l’article 1er
prend effet
dans les conditions fixées au paragraphe 11 de cette décision.
Article 3. – Cette décision sera publiée au Journal officiel de la République
française et notifiée dans les conditions prévues à l’article 23-11 de
l’ordonnance du 7 novembre 1958 susvisée.
Jugé par le Conseil constitutionnel dans sa séance du 19 octobre
2017, où siégeaient : M. Laurent FABIUS, Président, Mme Claire BAZY
MALAURIE, MM. Jean-Jacques HYEST, Lionel JOSPIN, Mmes Corinne
LUQUIENS, Nicole MAESTRACCI et M. Michel PINAULT.
Rendu public le 19 octobre 2017.

Contenu connexe

Tendances

Projet de loi portant sur la dette publique
Projet de loi portant sur la dette publiqueProjet de loi portant sur la dette publique
Projet de loi portant sur la dette publique
deputeshaitiens
 
Ifc serv. auto.
Ifc serv. auto.Ifc serv. auto.
Ifc serv. auto.
Léo Guittet
 
TA 06 09 2021 passe sanitaire saint laurent aigouze
TA 06 09 2021 passe sanitaire saint laurent aigouzeTA 06 09 2021 passe sanitaire saint laurent aigouze
TA 06 09 2021 passe sanitaire saint laurent aigouze
Société Tripalio
 
Accord santé et prévoyance du BTP avec tableau de garanties
Accord santé et prévoyance du BTP avec tableau de garantiesAccord santé et prévoyance du BTP avec tableau de garanties
Accord santé et prévoyance du BTP avec tableau de garanties
Société Tripalio
 
Extrait de la revue Semaine Sociale Lamy
Extrait de la revue Semaine Sociale Lamy Extrait de la revue Semaine Sociale Lamy
Extrait de la revue Semaine Sociale Lamy
Nathalie Delatour
 
IDCC 1090 Accord cfc lc 2016
IDCC 1090 Accord cfc lc 2016IDCC 1090 Accord cfc lc 2016
IDCC 1090 Accord cfc lc 2016
Société Tripalio
 
Selectiondoc cdg 33
Selectiondoc cdg 33Selectiondoc cdg 33
Selectiondoc cdg 33
Dominique Gayraud
 
Ook Paola heeft recht op dotatie
Ook Paola heeft recht op dotatieOok Paola heeft recht op dotatie
Ook Paola heeft recht op dotatie
Thierry Debels
 
Résolution en assurance : ordonnance
Résolution en assurance : ordonnanceRésolution en assurance : ordonnance
Résolution en assurance : ordonnance
Société Tripalio
 
Congés Payés & Faute lourde
Congés Payés & Faute lourde Congés Payés & Faute lourde
Congés Payés & Faute lourde
A3C - Expert Comptable à Dunkerque
 
IDCC 5005 avenant n4 frais de santé
IDCC 5005 avenant n4 frais de santé IDCC 5005 avenant n4 frais de santé
IDCC 5005 avenant n4 frais de santé
Société Tripalio
 
Haiti Budget 2020 - 2021
Haiti Budget 2020 - 2021Haiti Budget 2020 - 2021
Haiti Budget 2020 - 2021
Stanleylucas
 
Décret CMU-c et ACS
Décret CMU-c et ACSDécret CMU-c et ACS
Décret CMU-c et ACS
Société Tripalio
 
Décret relatif à la prise en charge des dommages en cas de retrait d'agrément...
Décret relatif à la prise en charge des dommages en cas de retrait d'agrément...Décret relatif à la prise en charge des dommages en cas de retrait d'agrément...
Décret relatif à la prise en charge des dommages en cas de retrait d'agrément...
Société Tripalio
 
IDCC 2798 avenant 6 ccn ec indemnité transport
IDCC 2798 avenant 6 ccn ec   indemnité transportIDCC 2798 avenant 6 ccn ec   indemnité transport
IDCC 2798 avenant 6 ccn ec indemnité transport
Mame Mariéme Traoré
 
Décret sur le passe sanitaire
Décret sur le passe sanitaireDécret sur le passe sanitaire
Décret sur le passe sanitaire
Société Tripalio
 
Moslimexecutieve krijgt opnieuw half miljoen euro
Moslimexecutieve krijgt opnieuw half miljoen euroMoslimexecutieve krijgt opnieuw half miljoen euro
Moslimexecutieve krijgt opnieuw half miljoen euro
Thierry Debels
 
Circulaire DSS sur les contrats responsables
Circulaire DSS sur les contrats responsablesCirculaire DSS sur les contrats responsables
Circulaire DSS sur les contrats responsables
Société Tripalio
 
Complémentaire santé CMU-c et ACS modèle de formulaire
Complémentaire santé CMU-c et ACS modèle de formulaireComplémentaire santé CMU-c et ACS modèle de formulaire
Complémentaire santé CMU-c et ACS modèle de formulaire
Société Tripalio
 
Cir contrat r
Cir contrat rCir contrat r
Cir contrat rEnora10
 

Tendances (20)

Projet de loi portant sur la dette publique
Projet de loi portant sur la dette publiqueProjet de loi portant sur la dette publique
Projet de loi portant sur la dette publique
 
Ifc serv. auto.
Ifc serv. auto.Ifc serv. auto.
Ifc serv. auto.
 
TA 06 09 2021 passe sanitaire saint laurent aigouze
TA 06 09 2021 passe sanitaire saint laurent aigouzeTA 06 09 2021 passe sanitaire saint laurent aigouze
TA 06 09 2021 passe sanitaire saint laurent aigouze
 
Accord santé et prévoyance du BTP avec tableau de garanties
Accord santé et prévoyance du BTP avec tableau de garantiesAccord santé et prévoyance du BTP avec tableau de garanties
Accord santé et prévoyance du BTP avec tableau de garanties
 
Extrait de la revue Semaine Sociale Lamy
Extrait de la revue Semaine Sociale Lamy Extrait de la revue Semaine Sociale Lamy
Extrait de la revue Semaine Sociale Lamy
 
IDCC 1090 Accord cfc lc 2016
IDCC 1090 Accord cfc lc 2016IDCC 1090 Accord cfc lc 2016
IDCC 1090 Accord cfc lc 2016
 
Selectiondoc cdg 33
Selectiondoc cdg 33Selectiondoc cdg 33
Selectiondoc cdg 33
 
Ook Paola heeft recht op dotatie
Ook Paola heeft recht op dotatieOok Paola heeft recht op dotatie
Ook Paola heeft recht op dotatie
 
Résolution en assurance : ordonnance
Résolution en assurance : ordonnanceRésolution en assurance : ordonnance
Résolution en assurance : ordonnance
 
Congés Payés & Faute lourde
Congés Payés & Faute lourde Congés Payés & Faute lourde
Congés Payés & Faute lourde
 
IDCC 5005 avenant n4 frais de santé
IDCC 5005 avenant n4 frais de santé IDCC 5005 avenant n4 frais de santé
IDCC 5005 avenant n4 frais de santé
 
Haiti Budget 2020 - 2021
Haiti Budget 2020 - 2021Haiti Budget 2020 - 2021
Haiti Budget 2020 - 2021
 
Décret CMU-c et ACS
Décret CMU-c et ACSDécret CMU-c et ACS
Décret CMU-c et ACS
 
Décret relatif à la prise en charge des dommages en cas de retrait d'agrément...
Décret relatif à la prise en charge des dommages en cas de retrait d'agrément...Décret relatif à la prise en charge des dommages en cas de retrait d'agrément...
Décret relatif à la prise en charge des dommages en cas de retrait d'agrément...
 
IDCC 2798 avenant 6 ccn ec indemnité transport
IDCC 2798 avenant 6 ccn ec   indemnité transportIDCC 2798 avenant 6 ccn ec   indemnité transport
IDCC 2798 avenant 6 ccn ec indemnité transport
 
Décret sur le passe sanitaire
Décret sur le passe sanitaireDécret sur le passe sanitaire
Décret sur le passe sanitaire
 
Moslimexecutieve krijgt opnieuw half miljoen euro
Moslimexecutieve krijgt opnieuw half miljoen euroMoslimexecutieve krijgt opnieuw half miljoen euro
Moslimexecutieve krijgt opnieuw half miljoen euro
 
Circulaire DSS sur les contrats responsables
Circulaire DSS sur les contrats responsablesCirculaire DSS sur les contrats responsables
Circulaire DSS sur les contrats responsables
 
Complémentaire santé CMU-c et ACS modèle de formulaire
Complémentaire santé CMU-c et ACS modèle de formulaireComplémentaire santé CMU-c et ACS modèle de formulaire
Complémentaire santé CMU-c et ACS modèle de formulaire
 
Cir contrat r
Cir contrat rCir contrat r
Cir contrat r
 

Similaire à QPC : exonération des plus values pour les agents d'assurances

Décision n° 2021 957 qpc
Décision n° 2021 957 qpcDécision n° 2021 957 qpc
Décision n° 2021 957 qpc
Laurent Sailly
 
Portabilité des garanties collectives : avis de la Cour de cassation
Portabilité des garanties collectives : avis de la Cour de cassationPortabilité des garanties collectives : avis de la Cour de cassation
Portabilité des garanties collectives : avis de la Cour de cassation
Société Tripalio
 
Solidarité : décisions du Conseil d'Etat du 31-12-2019
Solidarité : décisions du Conseil d'Etat du 31-12-2019Solidarité : décisions du Conseil d'Etat du 31-12-2019
Solidarité : décisions du Conseil d'Etat du 31-12-2019
Société Tripalio
 
IDCC 5005 accord prévoyance covid
IDCC 5005 accord prévoyance covidIDCC 5005 accord prévoyance covid
IDCC 5005 accord prévoyance covid
Léo Guittet
 
IDCC 1596 - 1597 - 2609 - 2420 Nouveau texte santé-prévoyance du BTP
IDCC 1596 - 1597 - 2609 - 2420 Nouveau texte santé-prévoyance du BTPIDCC 1596 - 1597 - 2609 - 2420 Nouveau texte santé-prévoyance du BTP
IDCC 1596 - 1597 - 2609 - 2420 Nouveau texte santé-prévoyance du BTP
Léo Guittet
 
Assurance vie : suspension et restriction d'opération
Assurance vie : suspension et restriction d'opérationAssurance vie : suspension et restriction d'opération
Assurance vie : suspension et restriction d'opération
Société Tripalio
 
IDCC 2779 Avenant n3 perco i
IDCC 2779 Avenant n3 perco iIDCC 2779 Avenant n3 perco i
IDCC 2779 Avenant n3 perco i
Société Tripalio
 
Accident du travail le détail du projet de loi
Accident du travail le détail du projet de loiAccident du travail le détail du projet de loi
Accident du travail le détail du projet de loiAllaeddine Makhlouk
 
IDCC 2761 Avenant n 2 pei 2016
IDCC 2761 Avenant n 2 pei 2016IDCC 2761 Avenant n 2 pei 2016
IDCC 2761 Avenant n 2 pei 2016
Société Tripalio
 
Idcc 2335 avenant revision ccn
Idcc 2335 avenant revision ccnIdcc 2335 avenant revision ccn
Idcc 2335 avenant revision ccn
Société Tripalio
 
Projet ordonnance-rescrit
Projet ordonnance-rescritProjet ordonnance-rescrit
Projet ordonnance-rescrit
mariesautier
 
IDCC 915 Avenant relatif à la MAJ de la CCN
IDCC 915 Avenant relatif à la MAJ de la CCN IDCC 915 Avenant relatif à la MAJ de la CCN
IDCC 915 Avenant relatif à la MAJ de la CCN
Société Tripalio
 
Avis conseil d'Etat sur le projet de loi macron
Avis conseil d'Etat sur le projet de loi macronAvis conseil d'Etat sur le projet de loi macron
Avis conseil d'Etat sur le projet de loi macron
FactaMedia
 
Idcc 1000 avenant indemnite fin de carriere
Idcc 1000 avenant indemnite fin de carriereIdcc 1000 avenant indemnite fin de carriere
Idcc 1000 avenant indemnite fin de carriere
Société Tripalio
 
IDCC 218 Protocole accord primes de fonction
IDCC 218 Protocole accord  primes de fonction IDCC 218 Protocole accord  primes de fonction
IDCC 218 Protocole accord primes de fonction
Société Tripalio
 
Cfc services de l'automobile
Cfc services de l'automobileCfc services de l'automobile
Cfc services de l'automobile
Léo Guittet
 
IDCC 1278 Avenant toilettage convention
IDCC 1278 Avenant toilettage conventionIDCC 1278 Avenant toilettage convention
IDCC 1278 Avenant toilettage convention
Société Tripalio
 
Mise en place d'un régime collectif par DUE
Mise en place d'un régime collectif par DUEMise en place d'un régime collectif par DUE
Mise en place d'un régime collectif par DUE
noguesengel
 
Idcc 218 protocole accord justice xx ie siecle
Idcc 218 protocole accord justice xx ie siecleIdcc 218 protocole accord justice xx ie siecle
Idcc 218 protocole accord justice xx ie siecle
Société Tripalio
 
Idcc 637 - 538 - 3013 - 493 - 2706 : arrêts du Conseil d'Etat sur le degré él...
Idcc 637 - 538 - 3013 - 493 - 2706 : arrêts du Conseil d'Etat sur le degré él...Idcc 637 - 538 - 3013 - 493 - 2706 : arrêts du Conseil d'Etat sur le degré él...
Idcc 637 - 538 - 3013 - 493 - 2706 : arrêts du Conseil d'Etat sur le degré él...
Société Tripalio
 

Similaire à QPC : exonération des plus values pour les agents d'assurances (20)

Décision n° 2021 957 qpc
Décision n° 2021 957 qpcDécision n° 2021 957 qpc
Décision n° 2021 957 qpc
 
Portabilité des garanties collectives : avis de la Cour de cassation
Portabilité des garanties collectives : avis de la Cour de cassationPortabilité des garanties collectives : avis de la Cour de cassation
Portabilité des garanties collectives : avis de la Cour de cassation
 
Solidarité : décisions du Conseil d'Etat du 31-12-2019
Solidarité : décisions du Conseil d'Etat du 31-12-2019Solidarité : décisions du Conseil d'Etat du 31-12-2019
Solidarité : décisions du Conseil d'Etat du 31-12-2019
 
IDCC 5005 accord prévoyance covid
IDCC 5005 accord prévoyance covidIDCC 5005 accord prévoyance covid
IDCC 5005 accord prévoyance covid
 
IDCC 1596 - 1597 - 2609 - 2420 Nouveau texte santé-prévoyance du BTP
IDCC 1596 - 1597 - 2609 - 2420 Nouveau texte santé-prévoyance du BTPIDCC 1596 - 1597 - 2609 - 2420 Nouveau texte santé-prévoyance du BTP
IDCC 1596 - 1597 - 2609 - 2420 Nouveau texte santé-prévoyance du BTP
 
Assurance vie : suspension et restriction d'opération
Assurance vie : suspension et restriction d'opérationAssurance vie : suspension et restriction d'opération
Assurance vie : suspension et restriction d'opération
 
IDCC 2779 Avenant n3 perco i
IDCC 2779 Avenant n3 perco iIDCC 2779 Avenant n3 perco i
IDCC 2779 Avenant n3 perco i
 
Accident du travail le détail du projet de loi
Accident du travail le détail du projet de loiAccident du travail le détail du projet de loi
Accident du travail le détail du projet de loi
 
IDCC 2761 Avenant n 2 pei 2016
IDCC 2761 Avenant n 2 pei 2016IDCC 2761 Avenant n 2 pei 2016
IDCC 2761 Avenant n 2 pei 2016
 
Idcc 2335 avenant revision ccn
Idcc 2335 avenant revision ccnIdcc 2335 avenant revision ccn
Idcc 2335 avenant revision ccn
 
Projet ordonnance-rescrit
Projet ordonnance-rescritProjet ordonnance-rescrit
Projet ordonnance-rescrit
 
IDCC 915 Avenant relatif à la MAJ de la CCN
IDCC 915 Avenant relatif à la MAJ de la CCN IDCC 915 Avenant relatif à la MAJ de la CCN
IDCC 915 Avenant relatif à la MAJ de la CCN
 
Avis conseil d'Etat sur le projet de loi macron
Avis conseil d'Etat sur le projet de loi macronAvis conseil d'Etat sur le projet de loi macron
Avis conseil d'Etat sur le projet de loi macron
 
Idcc 1000 avenant indemnite fin de carriere
Idcc 1000 avenant indemnite fin de carriereIdcc 1000 avenant indemnite fin de carriere
Idcc 1000 avenant indemnite fin de carriere
 
IDCC 218 Protocole accord primes de fonction
IDCC 218 Protocole accord  primes de fonction IDCC 218 Protocole accord  primes de fonction
IDCC 218 Protocole accord primes de fonction
 
Cfc services de l'automobile
Cfc services de l'automobileCfc services de l'automobile
Cfc services de l'automobile
 
IDCC 1278 Avenant toilettage convention
IDCC 1278 Avenant toilettage conventionIDCC 1278 Avenant toilettage convention
IDCC 1278 Avenant toilettage convention
 
Mise en place d'un régime collectif par DUE
Mise en place d'un régime collectif par DUEMise en place d'un régime collectif par DUE
Mise en place d'un régime collectif par DUE
 
Idcc 218 protocole accord justice xx ie siecle
Idcc 218 protocole accord justice xx ie siecleIdcc 218 protocole accord justice xx ie siecle
Idcc 218 protocole accord justice xx ie siecle
 
Idcc 637 - 538 - 3013 - 493 - 2706 : arrêts du Conseil d'Etat sur le degré él...
Idcc 637 - 538 - 3013 - 493 - 2706 : arrêts du Conseil d'Etat sur le degré él...Idcc 637 - 538 - 3013 - 493 - 2706 : arrêts du Conseil d'Etat sur le degré él...
Idcc 637 - 538 - 3013 - 493 - 2706 : arrêts du Conseil d'Etat sur le degré él...
 

Plus de Société Tripalio

Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la JusticeDocuments officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Société Tripalio
 
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Société Tripalio
 
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Société Tripalio
 
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Société Tripalio
 
Rapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdfRapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdf
Société Tripalio
 
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdfl16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
Société Tripalio
 
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdfecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
Société Tripalio
 
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdfST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
Société Tripalio
 
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdfST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
Société Tripalio
 
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
Société Tripalio
 
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdfRCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
Société Tripalio
 
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Société Tripalio
 
pjl22-434.pdf
pjl22-434.pdfpjl22-434.pdf
pjl22-434.pdf
Société Tripalio
 
Guide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdfGuide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdf
Société Tripalio
 
Budget de la Présidence
Budget de la PrésidenceBudget de la Présidence
Budget de la Présidence
Société Tripalio
 
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdfPLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
Société Tripalio
 
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdfDr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Société Tripalio
 
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdfdffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
Société Tripalio
 
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
Société Tripalio
 
COM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDFCOM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDF
Société Tripalio
 

Plus de Société Tripalio (20)

Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la JusticeDocuments officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
 
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
 
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
 
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
 
Rapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdfRapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdf
 
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdfl16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
 
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdfecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
 
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdfST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
 
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdfST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
 
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
 
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdfRCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
 
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
 
pjl22-434.pdf
pjl22-434.pdfpjl22-434.pdf
pjl22-434.pdf
 
Guide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdfGuide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdf
 
Budget de la Présidence
Budget de la PrésidenceBudget de la Présidence
Budget de la Présidence
 
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdfPLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
 
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdfDr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
 
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdfdffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
 
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
 
COM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDFCOM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDF
 

Dernier

Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024
Philippe Villette
 
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUINPETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
MAIRIEORGERUS
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Guy Boulianne
 
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdfPrésentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Ville de Châteauguay
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdfPPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
Ville de Châteauguay
 

Dernier (7)

Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024Programme d'animations Chez Lily été 2024
Programme d'animations Chez Lily été 2024
 
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUINPETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
PETIT ECHO D'ORGERUS DU MOIS DE MAI JUIN
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12e-1. Mémoire des guerres : ...
 
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
Le programme particulier d’urbanisme (PPU)
 
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdfPrésentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
Présentation_PPU_Terre_Faubert_Consultation_publique_2024-06-20.pdf
 
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
Mémoire et reconnaissance de crimes du passé. — 12a. Mémoire des guerres : In...
 
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdfPPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
PPU_Terre Faubert_version_préliminaire.pdf
 

QPC : exonération des plus values pour les agents d'assurances

  • 1. Décision n° 2017-663 QPC du 19 octobre 2017 (Époux T.) LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL A ÉTÉ SAISI le 19 juillet 2017 par le Conseil d’État (décision n° 410766 du 17 juillet 2017), dans les conditions prévues à l’article 61-1 de la Constitution, d’une question prioritaire de constitutionnalité. Cette question a été posée pour M. et Mme Louison T. par Me Olivier Horrie, avocat au barreau de Rouen. Elle a été enregistrée au secrétariat général du Conseil constitutionnel sous le n° 2017-663 QPC. Elle est relative à la conformité aux droits et libertés que la Constitution garantit du c du 1 du paragraphe V de l’article 151 septies A du code général des impôts. Au vu des textes suivants : – la Constitution ; – l’ordonnance n° 58-1067 du 7 novembre 1958 portant loi organique sur le Conseil constitutionnel ; – le code général des impôts ; – l’ordonnance n° 2013-676 du 25 juillet 2013 modifiant le cadre juridique de la gestion d’actifs, ratifiée par l’article 25 de la loi n° 2014-1 du 2 janvier 2014 habilitant le Gouvernement à simplifier et sécuriser la vie des entreprises ; – le règlement du 4 février 2010 sur la procédure suivie devant le Conseil constitutionnel pour les questions prioritaires de constitutionnalité ; Au vu des pièces suivantes : – les observations présentées pour les requérants par la SCP Nicolaÿ-de Lanouvelle-Hannotin, avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation, enregistrées le 7 août 2017 ; – les observations présentées par le Premier ministre, enregistrées le 10 août 2017 ; – les pièces produites et jointes au dossier ;
  • 2. 2 Après avoir entendu Me Christophe Nicolaÿ, avocat au Conseil d’État et à la Cour de cassation, pour les requérants, et M. Philippe Blanc, désigné par le Premier ministre, à l’audience publique du 10 octobre 2017 ; Et après avoir entendu le rapporteur ; LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL S’EST FONDÉ SUR CE QUI SUIT : 1. La question prioritaire de constitutionnalité doit être considérée comme portant sur les dispositions applicables au litige à l’occasion duquel elle a été posée. La présente question a été soulevée lors d’un litige relatif à l’imposition de l’indemnité compensatrice versée à un agent général d’assurances à l’occasion de la cessation de ses fonctions le 30 juin 2015. Dès lors, le Conseil constitutionnel est saisi du c du 1 du paragraphe V de l’article 151 septies A du code général des impôts, dans sa rédaction résultant de l’ordonnance du 25 juillet 2013 mentionnée ci-dessus. 2. En vertu du paragraphe V de l’article 151 septies A du code général des impôts, l’indemnité compensatrice versée à un agent général d’assurances exerçant à titre individuel par la compagnie qu’il représente, lors de la cessation de son mandat, bénéficie du régime d’exonération prévu par le paragraphe I du même article, sous réserve notamment du respect de la condition suivante, définie au c du 1 du paragraphe V : « L’activité est intégralement poursuivie dans les mêmes locaux par un nouvel agent général d’assurances exerçant à titre individuel et dans le délai d’un an ». 3. Selon les requérants, ces dispositions méconnaîtraient les principes d’égalité devant la loi et devant les charges publiques, dans la mesure où l’exonération qu’elles instituent au bénéfice des agents généraux d’assurances qui cessent leur activité est subordonnée à la poursuite de l’activité par un nouvel agent général d’assurances exerçant à titre individuel. Cette condition, d’une part, ne constituerait pas un critère objectif et rationnel au regard du but poursuivi par le législateur et, d’autre part, créerait une différence de traitement injustifiée entre l’agent général dont l’activité est reprise par un nouvel agent exerçant à titre individuel et celui dont l’activité est reprise par plusieurs agents ou par un seul agent exerçant sous forme sociétaire. 4. Par conséquent, la question prioritaire de constitutionnalité porte sur les mots « par un nouvel agent général d’assurances exerçant à
  • 3. 3 titre individuel et » figurant au c du 1 du paragraphe V de l’article 151 septies A du code général des impôts. – Sur le fond : 5. Selon l’article 13 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 : « Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés ». En vertu de l’article 34 de la Constitution, il appartient au législateur de déterminer, dans le respect des principes constitutionnels et compte tenu des caractéristiques de chaque impôt, les règles selon lesquelles doivent être appréciées les facultés contributives. En particulier, pour assurer le respect du principe d’égalité, il doit fonder son appréciation sur des critères objectifs et rationnels en fonction des buts qu’il se propose. Cette appréciation ne doit cependant pas entraîner de rupture caractérisée de l’égalité devant les charges publiques. 6. L’activité d’agent général d’assurances peut être exercée sous forme individuelle ou sous forme de société. Lors de la cessation de son activité, l’agent général d’assurances peut procéder à la cession de gré à gré de cette activité, sous réserve de l’agrément de la compagnie d’assurances qu’il représente. À défaut d’une telle cession, notamment lorsque la compagnie d’assurances a refusé cet agrément, cette dernière lui verse une indemnité compensatrice de cessation de mandat. Le paragraphe V de l’article 151 septies A du code général des impôts définit les conditions auxquelles est subordonnée l’exonération de l’impôt sur le revenu à raison de l’indemnité ainsi versée à l’agent général faisant valoir ses droits à la retraite, lorsqu’il exerçait son activité à titre individuel. 7. En prévoyant que l’indemnité compensatrice versée à l’occasion de la cessation d’activité d’un agent général d’assurances faisant valoir ses droits à la retraite bénéficie d’un régime d’exonération, le législateur a entendu favoriser la poursuite de l’activité exercée. 8. Toutefois, d’une part, il n’y a pas de lien entre la poursuite de l’activité d’agent général d’assurances et la forme juridique dans laquelle elle s’exerce. D’autre part, l’indemnité compensatrice n’est versée qu’en l’absence de cession de gré à gré par l’agent général, situation dans laquelle il n’est pas en mesure de choisir son successeur. Le bénéfice de l’exonération dépend ainsi d’une condition que le contribuable ne maîtrise pas. Dès lors, en conditionnant l’exonération d’impôt sur le revenu à raison
  • 4. 4 de l’indemnité compensatrice à la reprise de l’activité par un nouvel agent général d’assurances exerçant à titre individuel, le législateur ne s’est pas fondé sur des critères objectifs et rationnels en fonction du but visé. Par conséquent, les dispositions contestées méconnaissent le principe d’égalité devant les charges publiques. 9. Sans qu’il soit besoin d’examiner l’autre grief, les mots « par un nouvel agent général d’assurances exerçant à titre individuel et » figurant au c du 1 du paragraphe V de l’article 151 septies A du code général des impôts doivent donc être déclarés contraires à la Constitution. – Sur les effets de la déclaration d’inconstitutionnalité : 10. Selon le deuxième alinéa de l’article 62 de la Constitution : « Une disposition déclarée inconstitutionnelle sur le fondement de l’article 61-1 est abrogée à compter de la publication de la décision du Conseil constitutionnel ou d’une date ultérieure fixée par cette décision. Le Conseil constitutionnel détermine les conditions et limites dans lesquelles les effets que la disposition a produits sont susceptibles d’être remis en cause ». En principe, la déclaration d’inconstitutionnalité doit bénéficier à l’auteur de la question prioritaire de constitutionnalité et la disposition déclarée contraire à la Constitution ne peut être appliquée dans les instances en cours à la date de la publication de la décision du Conseil constitutionnel. Cependant, les dispositions de l’article 62 de la Constitution réservent à ce dernier le pouvoir tant de fixer la date de l’abrogation et de reporter dans le temps ses effets que de prévoir la remise en cause des effets que la disposition a produits avant l’intervention de cette déclaration. 11. En l’espèce, aucun motif ne justifie de reporter les effets de la déclaration d’inconstitutionnalité. Celle-ci intervient donc à compter de la date de publication de la présente décision. Elle est applicable à toutes les affaires non jugées définitivement à cette date. LE CONSEIL CONSTITUTIONNEL DÉCIDE : Article 1er . – Les mots « par un nouvel agent général d’assurances exerçant à titre individuel et » figurant au c du 1 du paragraphe V de l’article 151 septies A du code général des impôts, dans sa rédaction résultant de l’ordonnance n° 2013-676 du 25 juillet 2013 modifiant le cadre juridique de la gestion d’actifs, sont contraires à la Constitution.
  • 5. 5 Article 2. – La déclaration d’inconstitutionnalité de l’article 1er prend effet dans les conditions fixées au paragraphe 11 de cette décision. Article 3. – Cette décision sera publiée au Journal officiel de la République française et notifiée dans les conditions prévues à l’article 23-11 de l’ordonnance du 7 novembre 1958 susvisée. Jugé par le Conseil constitutionnel dans sa séance du 19 octobre 2017, où siégeaient : M. Laurent FABIUS, Président, Mme Claire BAZY MALAURIE, MM. Jean-Jacques HYEST, Lionel JOSPIN, Mmes Corinne LUQUIENS, Nicole MAESTRACCI et M. Michel PINAULT. Rendu public le 19 octobre 2017.