SlideShare une entreprise Scribd logo
“concept paper” pour chacune des questions thématiques abordées dans la boîte à outils /                                                              “concept paper” pour chacune des questions thématiques abordées dans la boîte à outils /
           Non-discrimination et respect de la diversité / Mai 2010 //                                                                  4              3                                         Non-discrimination et respect de la diversité / Mai 2010 //


                                                                                                                                                                                         Boîte à outils - Les Jeunes comme Agents
                                                                                                                                                                                         du Changement de Comportement (YABC -
                                                                                                                                                                                         Youth as Agents of Behavioural Change)



           RESPECT DE LA DIVERSITÉ
                                                          En effet, dans un pays donné, l’action Croix-Rouge/Croissant-Rouge en faveur
                                                          des migrants peut être difficile : la population peut être hostile aux migrants,
                                                          les autorités aussi. Dans un tel cas, changer les mentalités et les comportements                2                             
           NON-DISCRIMINATION ET
                                                          pour faire mieux accepter les migrants et éviter la discrimination et l’hostilité                                              Module sur les questions thématiques
                                                          à leur égard seront des actions d’autant plus importantes.

                                                          L’action de la Société nationale en faveur des migrants devra être spécifique-
                                                          ment conçue pour éviter la discrimination à leur égard. Par exemple, comment
                                                          mener des activités dans des langues comprises par les migrants ? Comment
                                                          assurer leur confiance dans les activités de la Société nationale, qui ne doit pas
                                                          être perçue comme aidant les autorités à contrôler les migrants clandestins ?                01. NON-DISCRIMINATION ET
                                                          Comment assurer que les migrants connaissent leurs droits ?

                                                          De plus, il est important d’insister sur la richesse (culturelle, économique…)
                                                                                                                                                           RESPECT DE LA DIVERSITÉ
                                                          qu’apportent les migrations. Dans l’histoire, tous les pays se sont construits
                                                          grâce aux migrations. Mais ce type de message est rarement populaire. En
                                                          effet, dans la plupart des pays, les migrants sont vus plus souvent comme un
                                                          problème que comme un atout pour la société. Sur ce point également, le Mou-
                                                          vement peut être un agent de changement des comportements dans les com-
                                                          munautés, en faisant découvrir la richesse qu’apportent les migrants.

                                                          Enfin, associer les migrants aux processus participatifs dans les communautés
                                                          hôtes contribue à répondre à leurs besoins et à leurs aspirations de manière
                                                          avantageuse pour ces deux groupes. C’est d’autant plus le cas quand les mi-
                                                          grants sont eux-mêmes impliqués dans le travail de la Société nationale, où leur
                                                          connaissance de la langue et des coutumes des personnes du même groupe leur
                                                          permet de faciliter le travail de la Société en faveur de ces migrants. •





Fédération internationale des Sociétés
de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
                                                                                                                                  Avec le soutien de

Avec la collaboration du Département
Principes et valeur


Bureau régional de l’Afrique du Nord
Publiposte 74, Les Berges du Lac,
1053, Tunis, Tunisie


Téléphone : +(216 71) 86 24 85
Fax : +(216 71) 86 29 71
Courriel : tunisia.northafricaoffice@ifrc.org
“concept paper” pour chacune des questions thématiques abordées dans la boîte à outils /                                                                                   “concept paper” pour chacune des questions thématiques abordées dans la boîte à outils /
Non-discrimination et respect de la diversité / Mai 2010 //                                                                         2     3                                                                Non-discrimination et respect de la diversité / Mai 2010 //




                                               La non-discrimination                                                                                                Seuls la capacité, la volonté et l’engagement des personnes doivent être pris en
                                                                                                                                                                    compte. Aussi, dans les dernières années, le Mouvement a élargi sa réflexion sur
                                               La discrimination, c’est traiter de manière différente des personnes dont les                                        la non-discrimination, en se focalisant, d’une manière plus large, sur le respect
                                               besoins ou vulnérabilités sont les mêmes, en se fondant, en le disant ou sans le                                     de la diversité.
                                               dire, sur des critères tels que la religion, la classe sociale, les opinions politiques,
                                               le handicap, etc. C’est, par exemple, refuser à quelqu’un l’accès à l’école en rai-
                                               son de sa race ; à un emploi en raison de ses opinions politiques ; à un bâtiment                                    Le respect de la diversité
                                               en raison de son handicap, etc. Les discriminations sont nombreuses et existent
                                               dans tous les pays du monde, sous des formes diverses.                                                               Ce que signifie le respect de la diversité, c’est que le Mouvement se doit d’ac-
RESPECT DE LA DIVERSITÉ




                                                                                                                                          RESPECT DE LA DIVERSITÉ
                                                                                                                                                                    cueillir toutes les personnes, et de rechercher activement la participation et la
                                               À l’inverse, la non-discrimination, c’est traiter de manière identique des per-                                      valorisation de tous. On parle parfois « des diversités » au lieu de la diversité,
                                               sonnes placées dans une même situation en termes de besoins ou de vulnéra-                                           afin de montrer qu’une personne a une identité qui n’est pas définie par un seul
NON-DISCRIMINATION ET




                                                                                                                                          NON-DISCRIMINATION ET
                                               bilité, même si leurs situations diffèrent par d’autres aspects : religion, ethnie,                                  facteur, mais par de nombreux aspects : sexe, âge, nationalité, groupe ethnique,
                                               opinions politiques, classes sociales, ou d’autres critères.                                                         statut social, religion, orientation sexuelle, opinions politiques…

                                               La non-discrimination est au cœur du travail de la Croix-Rouge et du                                                 Ainsi, les personnes de tous les profils doivent pouvoir être admises au sein de
                                               Croissant-Rouge. La discrimination est absolument interdite par le Principe                                          la Société nationale, et participer à ses activités et à ses organes de décision.
                                               d’Impartialité. Cette interdiction se retrouve en droit international humani-                                        Rien, ni dans le cadre de travail de la Société nationale (par exemple ses Sta-
                                               taire, mais aussi dans le droit international des droits de l’homme. C’est un des                                    tuts), ni dans sa pratique, ne doit poser de telles barrières. Aucune personne ne
                                               aspects fondamentaux de la démocratie et de l’état de droit : chaque individu                                        devrait se voir refuser la possibilité de participer au travail de la Société natio-
                                               doit être traité en tant que tel, sans discrimination. Comme le rappelle la Dé-                                      nale en raison de son âge, de sa nationalité, de son orientation sexuelle, de son
                                               claration universelle des droits de l’homme, « tous les êtres humains naissent                                       handicap, de son groupe ethnique, etc.
                                               libres et égaux en dignité et en droits ».
                                                                                                                                                                    Les volontaires et les employés, que ce soit au niveau local, national ou interna-
                                               L’interdiction de la discrimination a des conséquences concrètes sur le travail                                      tional, devraient refléter la variété des groupes d’âge, de convictions politiques,
                                               Croix-Rouge / Croissant-Rouge. Par exemple, l’assistance fournie à deux per-                                         de genre, de religion, etc. de la société tout entière. Il ne s’agit pas nécessaire-
                                               sonnes ne peut être différente si cette différence est fondée sur leur religion ou                                   ment d’imposer des quotas et d’avoir des systèmes contraignants, mais plutôt
                                               leur ethnie – ou les autres critères déjà mentionnés. En revanche, un enfant                                         de chercher à faire en sorte que la composition des volontaires et employés
                                               et un adulte ne présentent pas la même vulnérabilité : ils pourront donc être                                        d’une Société nationale reflète réellement la diversité des personnes existant
                                               traités différemment, simplement parce que leurs besoins diffèrent. Il ne s’agira                                    dans le pays. Qu’en est-il, par exemple, des groupes minoritaires sur le plan
                                               alors pas de discrimination, mais d’une différence de traitement parfaitement                                        ethnique ? Des personnes venant des catégories sociales les plus défavorisées ?
                                               justifiée.                                                                                                            Des personnes ayant un handicap ou une maladie grave ? Ou, généralement,
                                                                                                                                                                    des femmes, des jeunes ?
                                               De la même manière, une personne souffrant d’un handicap pourra être traitée
                                               différemment d’une personne n’ayant pas ce handicap, pour certains aspects                                           Assurer le respect de la diversité demande aussi de communiquer les messages
                                               des actions Croix-Rouge/Croissant-Rouge : par exemple, si une distribution                                           dans des langues que le public peut comprendre, et par des moyens appropriés.
                                               alimentaire est organisée, il faudra veiller à aider une personne ayant des dif-                                     Par exemple, une campagne visant les personnes exclues socialement risque de
                                               ficultés physiques à se déplacer à apporter chez elle ce qu’elle a reçu. Dans le                                      ne pas atteindre ses objectifs si elle est menée uniquement par Internet…
                                               cas contraire, elle ne pourrait pas bénéficier de l’aide apportée et ce serait une
                                               discrimination. En revanche, apporter cette aide uniquement sur la base de la
                                               religion ou du groupe ethnique serait discriminatoire, car fondé sur un critère                                      L’exemple des migrants
                                               non pertinent.
                                                                                                                                                                    Les migrants sont souvent une catégorie de personnes victimes de la discri-
                                               Ce sont bien souvent les clichés, les préjugés, la stigmatisation, qui conduisent à                                  mination, car ils sont « d’ailleurs ». Les migrants sont fréquemment victimes
                                               la discrimination. Le Mouvement doit donc rester vigilant sur ces phénomènes.                                        des clichés, des préjugés, de la stigmatisation – voire de la violence, verbale ou
                                               Notamment, il doit constamment chercher à comprendre les phénomènes d’in-                                            physique.
                                               tolérance et de discrimination. Il doit aussi être un exemple sur ces questions,
                                               tant à l’intérieur du Mouvement que dans ses relations avec les autres acteurs                                       Les discriminations à l’égard des migrants peuvent être graves, et les migrants
                                               de la société : État, autres organisations, secteur privé… Les volontaires et les                                    sont souvent dépourvus de moyens d’y mettre fin : parce que leur droit de sé-
                                               employés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge doivent donc se poser en                                            journer dans le pays d’accueil peut être précaire, parce qu’ils ne parlent pas
                                               tant qu’agents du changement dans la communauté, et essayer de convaincre                                            toujours la langue du pays, parce qu’ils ne connaissent pas les moyens de réa-
                                               les autres acteurs de rejeter la discrimination.                                                                     gir, parce que leur discours sur les discriminations auxquelles ils font face n’est
                                                                                                                                                                    pas toujours reconnu ou apprécié… La société dans laquelle ils évoluent n’est
                                               Au-delà de la non-discrimination dans les activités de la Société nationale, il                                      pas toujours prête à les écouter. Même traditionnellement les pays les plus ac-
                                               faut également que toutes les personnes qui le souhaitent puissent participer au                                     cueillants envers les migrants peuvent soudainement évoluer vers plus d’hostilité
                                               travail de celle-ci, comme volontaires ou employés, sans aucune discrimination.                                      à leur égard, et la xénophobie, voire la violence, peuvent se propager rapidement.



                                                   1                                                                                                                   1

Contenu connexe

Similaire à NON-DISCRIMINATION ET RESPECT DE LA DIVERSITÉ

Séminaire 6 février 2015
Séminaire 6 février 2015Séminaire 6 février 2015
Séminaire 6 février 2015
Pierre-Alain Cardona
 
Les actions du Conseil de l'europe en matière de migration
Les actions du Conseil de l'europe en matière de migrationLes actions du Conseil de l'europe en matière de migration
Les actions du Conseil de l'europe en matière de migration
European Economic and Social Committee - SOC Section
 
Prévenir et lutter discriminations contre les et les rapports de domination -...
Prévenir et lutter discriminations contre les et les rapports de domination -...Prévenir et lutter discriminations contre les et les rapports de domination -...
Prévenir et lutter discriminations contre les et les rapports de domination -...
Le Mouvement Associatif Occitanie
 
Bénévolat au sein des diasporas: Exploiter les compétences des communautés de...
Bénévolat au sein des diasporas: Exploiter les compétences des communautés de...Bénévolat au sein des diasporas: Exploiter les compétences des communautés de...
Bénévolat au sein des diasporas: Exploiter les compétences des communautés de...
Euforic Services
 
L'Etat des Cultures en France
L'Etat des Cultures en FranceL'Etat des Cultures en France
L'Etat des Cultures en France
Francoise Fassin
 
Repères Développement Durable
Repères Développement DurableRepères Développement Durable
Repères Développement Durablebenjaminpierron
 
Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...
Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...
Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...
Le Mouvement Associatif Occitanie
 
Module 2b(fr)
Module 2b(fr)Module 2b(fr)
Module 2b(fr)
websule
 
Guide RMH
Guide RMHGuide RMH
Guide RMH
slimane Hocini
 
Migration%20 principles french
Migration%20 principles frenchMigration%20 principles french
Migration%20 principles frenchifrctunisie
 
Lumière sur la solidarité internationale
Lumière sur la solidarité internationaleLumière sur la solidarité internationale
Lumière sur la solidarité internationale
Réseau Pro Santé
 
Mcm module 1a(fr)
Mcm   module 1a(fr)Mcm   module 1a(fr)
Mcm module 1a(fr)
websule
 
L' interculturel
L' interculturelL' interculturel
L' interculturel
gunners140
 

Similaire à NON-DISCRIMINATION ET RESPECT DE LA DIVERSITÉ (20)

IMPARTIALITÉ
IMPARTIALITÉIMPARTIALITÉ
IMPARTIALITÉ
 
Séminaire 6 février 2015
Séminaire 6 février 2015Séminaire 6 février 2015
Séminaire 6 février 2015
 
Les actions du Conseil de l'europe en matière de migration
Les actions du Conseil de l'europe en matière de migrationLes actions du Conseil de l'europe en matière de migration
Les actions du Conseil de l'europe en matière de migration
 
HUMANITÉ
HUMANITÉHUMANITÉ
HUMANITÉ
 
Prévenir et lutter discriminations contre les et les rapports de domination -...
Prévenir et lutter discriminations contre les et les rapports de domination -...Prévenir et lutter discriminations contre les et les rapports de domination -...
Prévenir et lutter discriminations contre les et les rapports de domination -...
 
UNITÉ
UNITÉUNITÉ
UNITÉ
 
Bénévolat au sein des diasporas: Exploiter les compétences des communautés de...
Bénévolat au sein des diasporas: Exploiter les compétences des communautés de...Bénévolat au sein des diasporas: Exploiter les compétences des communautés de...
Bénévolat au sein des diasporas: Exploiter les compétences des communautés de...
 
L'Etat des Cultures en France
L'Etat des Cultures en FranceL'Etat des Cultures en France
L'Etat des Cultures en France
 
Repères Développement Durable
Repères Développement DurableRepères Développement Durable
Repères Développement Durable
 
Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...
Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...
Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...
 
Module 2b(fr)
Module 2b(fr)Module 2b(fr)
Module 2b(fr)
 
Guide RMH
Guide RMHGuide RMH
Guide RMH
 
Migration%20 principles french
Migration%20 principles frenchMigration%20 principles french
Migration%20 principles french
 
Lumière sur la solidarité internationale
Lumière sur la solidarité internationaleLumière sur la solidarité internationale
Lumière sur la solidarité internationale
 
Présentation jc 1
Présentation jc 1Présentation jc 1
Présentation jc 1
 
Aboutfr
AboutfrAboutfr
Aboutfr
 
Mcm module 1a(fr)
Mcm   module 1a(fr)Mcm   module 1a(fr)
Mcm module 1a(fr)
 
L' interculturel
L' interculturelL' interculturel
L' interculturel
 
Powerpoint rosheim
Powerpoint rosheimPowerpoint rosheim
Powerpoint rosheim
 
Powerpoint rosheim
Powerpoint rosheimPowerpoint rosheim
Powerpoint rosheim
 

Plus de ifrctunisie

Ar exercices non congnitifs
Ar exercices non congnitifsAr exercices non congnitifs
Ar exercices non congnitifsifrctunisie
 
Too kit part 1 - 06
Too kit part 1 - 06Too kit part 1 - 06
Too kit part 1 - 06ifrctunisie
 
Too kit part 1 - 05
Too kit part 1 - 05Too kit part 1 - 05
Too kit part 1 - 05ifrctunisie
 
Too kit part 1 - 04
Too kit part 1 - 04Too kit part 1 - 04
Too kit part 1 - 04ifrctunisie
 
Too kit part 1 - 03
Too kit part 1 - 03Too kit part 1 - 03
Too kit part 1 - 03ifrctunisie
 
Too kit part 1 - 02
Too kit part 1 - 02Too kit part 1 - 02
Too kit part 1 - 02ifrctunisie
 
Too kit part 1 - 07
Too kit part 1 - 07Too kit part 1 - 07
Too kit part 1 - 07ifrctunisie
 
Too kit part 1 - 01
Too kit part 1 - 01Too kit part 1 - 01
Too kit part 1 - 01ifrctunisie
 
Campagne de sensibilisation
Campagne de sensibilisationCampagne de sensibilisation
Campagne de sensibilisationifrctunisie
 
Summary s2020 draft ar
Summary s2020 draft arSummary s2020 draft ar
Summary s2020 draft arifrctunisie
 
Too kit part-1-01_ar
Too kit part-1-01_arToo kit part-1-01_ar
Too kit part-1-01_arifrctunisie
 
Depliants 15 x 21
Depliants 15 x 21Depliants 15 x 21
Depliants 15 x 21ifrctunisie
 
Final yabc special edition english
Final yabc special edition   englishFinal yabc special edition   english
Final yabc special edition english
ifrctunisie
 
Youth declaration english
Youth declaration englishYouth declaration english
Youth declaration english
ifrctunisie
 
Awareness Campaign
Awareness CampaignAwareness Campaign
Awareness Campaignifrctunisie
 

Plus de ifrctunisie (20)

Ar exercices non congnitifs
Ar exercices non congnitifsAr exercices non congnitifs
Ar exercices non congnitifs
 
Part 02 04
Part 02   04Part 02   04
Part 02 04
 
Part 02 03
Part 02   03Part 02   03
Part 02 03
 
Part 02 02
Part 02   02Part 02   02
Part 02 02
 
Part 02 01
Part 02   01Part 02   01
Part 02 01
 
Part 02 05
Part 02   05Part 02   05
Part 02 05
 
Too kit part 1 - 06
Too kit part 1 - 06Too kit part 1 - 06
Too kit part 1 - 06
 
Too kit part 1 - 05
Too kit part 1 - 05Too kit part 1 - 05
Too kit part 1 - 05
 
Too kit part 1 - 04
Too kit part 1 - 04Too kit part 1 - 04
Too kit part 1 - 04
 
Too kit part 1 - 03
Too kit part 1 - 03Too kit part 1 - 03
Too kit part 1 - 03
 
Too kit part 1 - 02
Too kit part 1 - 02Too kit part 1 - 02
Too kit part 1 - 02
 
Too kit part 1 - 07
Too kit part 1 - 07Too kit part 1 - 07
Too kit part 1 - 07
 
Too kit part 1 - 01
Too kit part 1 - 01Too kit part 1 - 01
Too kit part 1 - 01
 
Campagne de sensibilisation
Campagne de sensibilisationCampagne de sensibilisation
Campagne de sensibilisation
 
Summary s2020 draft ar
Summary s2020 draft arSummary s2020 draft ar
Summary s2020 draft ar
 
Too kit part-1-01_ar
Too kit part-1-01_arToo kit part-1-01_ar
Too kit part-1-01_ar
 
Depliants 15 x 21
Depliants 15 x 21Depliants 15 x 21
Depliants 15 x 21
 
Final yabc special edition english
Final yabc special edition   englishFinal yabc special edition   english
Final yabc special edition english
 
Youth declaration english
Youth declaration englishYouth declaration english
Youth declaration english
 
Awareness Campaign
Awareness CampaignAwareness Campaign
Awareness Campaign
 

NON-DISCRIMINATION ET RESPECT DE LA DIVERSITÉ

  • 1. “concept paper” pour chacune des questions thématiques abordées dans la boîte à outils / “concept paper” pour chacune des questions thématiques abordées dans la boîte à outils / Non-discrimination et respect de la diversité / Mai 2010 // 4 3 Non-discrimination et respect de la diversité / Mai 2010 // Boîte à outils - Les Jeunes comme Agents du Changement de Comportement (YABC - Youth as Agents of Behavioural Change) RESPECT DE LA DIVERSITÉ En effet, dans un pays donné, l’action Croix-Rouge/Croissant-Rouge en faveur des migrants peut être difficile : la population peut être hostile aux migrants, les autorités aussi. Dans un tel cas, changer les mentalités et les comportements 2  NON-DISCRIMINATION ET pour faire mieux accepter les migrants et éviter la discrimination et l’hostilité Module sur les questions thématiques à leur égard seront des actions d’autant plus importantes. L’action de la Société nationale en faveur des migrants devra être spécifique- ment conçue pour éviter la discrimination à leur égard. Par exemple, comment mener des activités dans des langues comprises par les migrants ? Comment assurer leur confiance dans les activités de la Société nationale, qui ne doit pas être perçue comme aidant les autorités à contrôler les migrants clandestins ? 01. NON-DISCRIMINATION ET Comment assurer que les migrants connaissent leurs droits ? De plus, il est important d’insister sur la richesse (culturelle, économique…) RESPECT DE LA DIVERSITÉ qu’apportent les migrations. Dans l’histoire, tous les pays se sont construits grâce aux migrations. Mais ce type de message est rarement populaire. En effet, dans la plupart des pays, les migrants sont vus plus souvent comme un problème que comme un atout pour la société. Sur ce point également, le Mou- vement peut être un agent de changement des comportements dans les com- munautés, en faisant découvrir la richesse qu’apportent les migrants. Enfin, associer les migrants aux processus participatifs dans les communautés hôtes contribue à répondre à leurs besoins et à leurs aspirations de manière avantageuse pour ces deux groupes. C’est d’autant plus le cas quand les mi- grants sont eux-mêmes impliqués dans le travail de la Société nationale, où leur connaissance de la langue et des coutumes des personnes du même groupe leur permet de faciliter le travail de la Société en faveur de ces migrants. •  Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge Avec le soutien de Avec la collaboration du Département Principes et valeur Bureau régional de l’Afrique du Nord Publiposte 74, Les Berges du Lac, 1053, Tunis, Tunisie Téléphone : +(216 71) 86 24 85 Fax : +(216 71) 86 29 71 Courriel : tunisia.northafricaoffice@ifrc.org
  • 2. “concept paper” pour chacune des questions thématiques abordées dans la boîte à outils / “concept paper” pour chacune des questions thématiques abordées dans la boîte à outils / Non-discrimination et respect de la diversité / Mai 2010 // 2 3 Non-discrimination et respect de la diversité / Mai 2010 // La non-discrimination Seuls la capacité, la volonté et l’engagement des personnes doivent être pris en compte. Aussi, dans les dernières années, le Mouvement a élargi sa réflexion sur La discrimination, c’est traiter de manière différente des personnes dont les la non-discrimination, en se focalisant, d’une manière plus large, sur le respect besoins ou vulnérabilités sont les mêmes, en se fondant, en le disant ou sans le de la diversité. dire, sur des critères tels que la religion, la classe sociale, les opinions politiques, le handicap, etc. C’est, par exemple, refuser à quelqu’un l’accès à l’école en rai- son de sa race ; à un emploi en raison de ses opinions politiques ; à un bâtiment Le respect de la diversité en raison de son handicap, etc. Les discriminations sont nombreuses et existent dans tous les pays du monde, sous des formes diverses. Ce que signifie le respect de la diversité, c’est que le Mouvement se doit d’ac- RESPECT DE LA DIVERSITÉ RESPECT DE LA DIVERSITÉ cueillir toutes les personnes, et de rechercher activement la participation et la À l’inverse, la non-discrimination, c’est traiter de manière identique des per- valorisation de tous. On parle parfois « des diversités » au lieu de la diversité, sonnes placées dans une même situation en termes de besoins ou de vulnéra- afin de montrer qu’une personne a une identité qui n’est pas définie par un seul NON-DISCRIMINATION ET NON-DISCRIMINATION ET bilité, même si leurs situations diffèrent par d’autres aspects : religion, ethnie, facteur, mais par de nombreux aspects : sexe, âge, nationalité, groupe ethnique, opinions politiques, classes sociales, ou d’autres critères. statut social, religion, orientation sexuelle, opinions politiques… La non-discrimination est au cœur du travail de la Croix-Rouge et du Ainsi, les personnes de tous les profils doivent pouvoir être admises au sein de Croissant-Rouge. La discrimination est absolument interdite par le Principe la Société nationale, et participer à ses activités et à ses organes de décision. d’Impartialité. Cette interdiction se retrouve en droit international humani- Rien, ni dans le cadre de travail de la Société nationale (par exemple ses Sta- taire, mais aussi dans le droit international des droits de l’homme. C’est un des tuts), ni dans sa pratique, ne doit poser de telles barrières. Aucune personne ne aspects fondamentaux de la démocratie et de l’état de droit : chaque individu devrait se voir refuser la possibilité de participer au travail de la Société natio- doit être traité en tant que tel, sans discrimination. Comme le rappelle la Dé- nale en raison de son âge, de sa nationalité, de son orientation sexuelle, de son claration universelle des droits de l’homme, « tous les êtres humains naissent handicap, de son groupe ethnique, etc. libres et égaux en dignité et en droits ». Les volontaires et les employés, que ce soit au niveau local, national ou interna- L’interdiction de la discrimination a des conséquences concrètes sur le travail tional, devraient refléter la variété des groupes d’âge, de convictions politiques, Croix-Rouge / Croissant-Rouge. Par exemple, l’assistance fournie à deux per- de genre, de religion, etc. de la société tout entière. Il ne s’agit pas nécessaire- sonnes ne peut être différente si cette différence est fondée sur leur religion ou ment d’imposer des quotas et d’avoir des systèmes contraignants, mais plutôt leur ethnie – ou les autres critères déjà mentionnés. En revanche, un enfant de chercher à faire en sorte que la composition des volontaires et employés et un adulte ne présentent pas la même vulnérabilité : ils pourront donc être d’une Société nationale reflète réellement la diversité des personnes existant traités différemment, simplement parce que leurs besoins diffèrent. Il ne s’agira dans le pays. Qu’en est-il, par exemple, des groupes minoritaires sur le plan alors pas de discrimination, mais d’une différence de traitement parfaitement ethnique ? Des personnes venant des catégories sociales les plus défavorisées ? justifiée. Des personnes ayant un handicap ou une maladie grave ? Ou, généralement, des femmes, des jeunes ? De la même manière, une personne souffrant d’un handicap pourra être traitée différemment d’une personne n’ayant pas ce handicap, pour certains aspects Assurer le respect de la diversité demande aussi de communiquer les messages des actions Croix-Rouge/Croissant-Rouge : par exemple, si une distribution dans des langues que le public peut comprendre, et par des moyens appropriés. alimentaire est organisée, il faudra veiller à aider une personne ayant des dif- Par exemple, une campagne visant les personnes exclues socialement risque de ficultés physiques à se déplacer à apporter chez elle ce qu’elle a reçu. Dans le ne pas atteindre ses objectifs si elle est menée uniquement par Internet… cas contraire, elle ne pourrait pas bénéficier de l’aide apportée et ce serait une discrimination. En revanche, apporter cette aide uniquement sur la base de la religion ou du groupe ethnique serait discriminatoire, car fondé sur un critère L’exemple des migrants non pertinent. Les migrants sont souvent une catégorie de personnes victimes de la discri- Ce sont bien souvent les clichés, les préjugés, la stigmatisation, qui conduisent à mination, car ils sont « d’ailleurs ». Les migrants sont fréquemment victimes la discrimination. Le Mouvement doit donc rester vigilant sur ces phénomènes. des clichés, des préjugés, de la stigmatisation – voire de la violence, verbale ou Notamment, il doit constamment chercher à comprendre les phénomènes d’in- physique. tolérance et de discrimination. Il doit aussi être un exemple sur ces questions, tant à l’intérieur du Mouvement que dans ses relations avec les autres acteurs Les discriminations à l’égard des migrants peuvent être graves, et les migrants de la société : État, autres organisations, secteur privé… Les volontaires et les sont souvent dépourvus de moyens d’y mettre fin : parce que leur droit de sé- employés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge doivent donc se poser en journer dans le pays d’accueil peut être précaire, parce qu’ils ne parlent pas tant qu’agents du changement dans la communauté, et essayer de convaincre toujours la langue du pays, parce qu’ils ne connaissent pas les moyens de réa- les autres acteurs de rejeter la discrimination. gir, parce que leur discours sur les discriminations auxquelles ils font face n’est pas toujours reconnu ou apprécié… La société dans laquelle ils évoluent n’est Au-delà de la non-discrimination dans les activités de la Société nationale, il pas toujours prête à les écouter. Même traditionnellement les pays les plus ac- faut également que toutes les personnes qui le souhaitent puissent participer au cueillants envers les migrants peuvent soudainement évoluer vers plus d’hostilité travail de celle-ci, comme volontaires ou employés, sans aucune discrimination. à leur égard, et la xénophobie, voire la violence, peuvent se propager rapidement. 1 1