SlideShare une entreprise Scribd logo
1
2
Un reste à charge élevé pour les ménages
dans trois secteurs qui conduit à des
renoncements aux soins pour des raisons
financières
Des dépenses de santé restant à la charge des ménages
importantes dans trois secteurs
La proportion des dépenses de santé directement à la charge des
ménages en France est une des plus faibles parmi les pays de l’OCDE
(8,3%, 77% des dépenses de santé étant prises en charge par
l’assurance maladie obligatoire et 13,3% par l’assurance maladie
complémentaire1
)
Toutefois, le « reste à charge » est important principalement dans 3
secteurs : optique, audioprothèse, dentaire. La part couverte par
l’assurance maladie obligatoire y est plus faible que dans les autres
domaines du soin ; celle des assurances complémentaire y est plus
importante, voire majoritaire, mais leur capacité à structurer le marché,
notamment par le biais des réseaux de soins, est variable et porte
essentiellement sur l’optique. Dans ces trois secteurs, les prix sont fixés
librement et déconnectés des tarifs de remboursement.
Source : commission des comptes de la santé 2017
1
Rapport de la commission des comptes de la santé- 2017
37%
71%
23%
4%
14%
40%
25%
52%
74%
31%
10%
4%
25% 22%
56%
13%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
Total Soins
conservateurs
Soins
prothétiques
Soins dentaires Optique Audioprothèses
Hors
nomenclatuire
Reste à charge
AMC
AMO
3
Un renoncement aux soins pour raisons financières
important dans ces secteurs
L’existence de restes à charge élevés a pour conséquence des taux de
renoncement aux soins pour raisons financières importants, en
particulier pour les personnes aux revenus les plus modestes.
Le taux de renoncement moyen pour des raisons
financières mesuré par l’enquête EHS-ESPS 2014
s’établissait à :
- Pour les soins dentaires : 16,8%% de renoncement en
moyenne, mais 28% pour le premier quintile de revenus
et 23% pour le second quintile
- Pour l’optique : 10,1% de renoncement en moyenne
mais 17% pour le premier quintile de revenus et 14%
pour second quintile
Les objectifs du projet
« reste à charge zéro »
Le Président de la République a pris l’engagement que les Français
puissent accéder à une offre sans reste à charge dans les domaines de
l’optique, de la prothèse auditive et de la prothèse dentaire.
L’objectif est de diminuer le renoncement aux soins pour des raisons
financières et d’améliorer l’accès à des dispositifs qui répondent à un
enjeu de santé important : ainsi, seules 30% des 6 millions de
personnes malentendantes sont aujourd’hui appareillées ; l’objectif est
d’améliorer le taux d’équipement, avec un objectif à moyen
terme entre 40 et 45 % de personnes appareillées.
Le projet répond donc à une double ambition sociale et de santé.
Il ne devra pas peser sur l’évolution des tarifs des assurances
complémentaires, au-delà de l’évolution tendancielle observée des
tarifs.
4
Il s’agit d’un projet pour l’ensemble des Français
- Pour leur donner la possibilité d’accéder à une offre avec un reste à charge nul après
l’intervention combinée de l’assurance maladie obligatoire et de l’assurance maladie
complémentaire.
- Il concernera l’ensemble de nos concitoyens qui disposent d’une couverture
complémentaire, soit environ 95% de la population.
- Les contrats d’assurance complémentaire couvrant les prestations concernées devront
proposer le reste à charge zéro, qui sera inclus dans les obligations au titre des contrats
responsables2
.
- Le dispositif d’aide à la complémentaire santé, qui permet à 1,1 million de personnes de
bénéficier, sous condition de revenu, d’une aide pour acquérir une couverture
complémentaire, sera adapté pour garantir également le reste à charge zéro.
L’aide à la complémentaire santé permet d’acquérir des contrats sélectionnés par
appel public à la concurrence ; la procédure de sélection, qui devait être lancée
prochainement pour renouveler l’offre de contrats à compter du 1er
janvier 2019, sera
repoussée d’un an pour prendre en compte les nouvelles garanties du reste à charge
zéro.
Un panier de prestations nécessaires et de qualité
- Le reste à charge zéro s’appliquera à un panier de prestations nécessaires et de qualité :
- les dispositifs de ce panier permettront de répondre de façon médicalement
pertinente aux besoins de santé, et dans des conditions correspondant à une
attente sociale légitime (par exemple en termes d’amincissement des verres
pour les personnes myopes, ou de discrétion des appareils auditifs)
- ce panier sera nécessairement évolutif, pour s’adapter à l’évolution des
techniques
- Pour autant tous les coûts n’ont pas vocation à être couverts ; une part du choix de ces
dispositifs médicaux relève de considérations personnelles, principalement esthétiques,
elle continuera à être assumée par les assurés eux même.
2
Les contrats dits responsables répondent à un certain nombre d’obligations quant à leur contenu, définies par
le décret du 18 novembre 2014 ; en contrepartie, ils bénéficient d’un taux de taxe de solidarité additionnelle de
13,27%, contre 20,27 % pour les contrats non responsables.
5
Une liberté de choisir et de proposer préservée pour tous
les acteurs
Les assurés se verront proposer une offre sans reste à charge,
mais pourront continuer à faire le choix d’autres prestations que
celles incluses dans le panier de prestations, sans les garanties
correspondantes quant au reste à charge ; il s’agit de passer
pour les assurés du reste à charge subi au reste à charge choisi.
Les professionnels continueront également à pouvoir proposer
d’autres prestations en dehors du panier, dans des conditions de
tarifs fixées librement ou le cas échéant négociées.
Les assureurs complémentaires pourront continuer de
proposer, au-delà de du panier de prestations, les offres de
couverture qui leur semblent pertinentes.
Des assurés mieux éclairés dans leur choix
Il s’agit d’abord d’améliorer la lisibilité et la comparabilité des
contrats d’assurance complémentaire, de façon à ce que le
choix des garanties et le choix d’un assureur complémentaire
puisse se faire de façon éclairée.
Il s’agit aussi d’améliorer l’information des patients sur les
dispositifs prothétiques qui leur sont proposés, en veillant en
particulier aux garanties de qualité.
Un objectif global d’amélioration de l’accès aux soins
En cohérence avec la stratégie nationale de santé, une place
importante sera accordée à la prévention dans le cadre du
projet. L’objectif est d’accroître les actions de prévention et
inciter les assurés à y adhérer. Dans le domaine des soins
dentaires notamment, les soins conservateurs seront revalorisés
en même temps que le prix d’une partie des prothèses dentaires
sera plafonné, de façon à inciter les professionnels à développer
ce type de soins.
Le fonctionnement des filières de soins et l’ensemble des
situations qui peuvent constituer aujourd’hui un frein à l’accès
concret aux soins et aux équipements seront par ailleurs
examinés.
6
De nouveaux équilibres à trouver
Le projet modifiera les équilibres économiques et de marché
des secteurs concernés (18,3 Mds € cumulés pour les trois
secteurs). A titre d’exemple, les prothèses dentaires ne
représentent que 11% des actes des chirurgiens dentiste, mais
55% des recettes de leur cabinet.
Il s’agit donc de trouver, avec les acteurs de ces secteurs, de
nouveaux équilibres dans l’organisation et dans les modèles
économiques des filières concernées.
La méthode de concertation et
le calendrier
La concertation sera organisée au sein de chacun des secteurs (optique, dentaire,
audioprothèses), avec les organismes complémentaires et les professionnels concernés
- Le cadre de concertation pour les soins dentaire est la négociation
conventionnelle menée par la CNAM avec les représentants des chirurgiens-
dentistes. Les assureurs complémentaires y sont représentés par l’UNOCAM.
Pour rappel, le Gouvernement a fait adopter, en loi de financement de la
sécurité sociale pour 2018, le report de l’application du règlement arbitral du 29
mars 2017 applicable aux chirurgiens-dentistes et demandé la réouverture des
négociations conventionnelles. Celles-ci ont repris le 15 septembre 2017 ;
- Dans les deux secteurs de l’optique et de l’audioprothèse, la négociation
associera l’Etat, la CNAM, les organismes d’assurance complémentaire et les
représentants des professionnels.
La concertation portera sur l’ensemble des éléments utiles au projet : la définition du panier
de soins, les garanties de qualité qui doit s’y attacher, l’organisation des filières de soins et du
marché etc.
La concertation est ouverte pour une période de 4 mois. Les différents paramètres du projet
seront arrêtés par le Gouvernement début juin 2018.
Conformément aux engagements, le projet montera progressivement en charge sur
l’ensemble du quinquennat pour garantir d’ici 2022 le reste à charge zéro dans les trois
secteurs.
7
Optique
Une dépense totale d’optique de près de 6,2 mds€, en évolution de l’ordre de 1% par an depuis
2013.
2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Dépense totale
(M€)
5 475 5 725 5 948 6 006 6 067 6 142 6 170
Evolution en valeur 5,4% 4,6% 3,9% 1,0% 1,0% 1,2% 0,5%
Une légère inflexion des prix est amorcée depuis 2015
- Le prix moyen d’un achat d’optique (verres + monture) est de 425 euros
Une part croissante des dépenses d’optique médicale est
couverte par l’assurance maladie complémentaire
En millions d’euros 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Financements publics 246 248 252 258 266 282 275
Organismes complémentaires 3 287 3 577 3 923 4 156 4 166 4 408 4 567
Ménages 1 942 1 900 1 772 1 591 1 635 1 451 1 329
Dépense totale 5 475 5 725 5 948 6 006 6 067 6 142 6 170
0,2 0,7
1,6 1,1
0,2 0,0 0,8 0,5 0,7 -0,3 -0,5
4,5
7,8
1,4
3,5 5,2
4,6 3,1
0,5 0,3
1,6 1,0
-1,0
0,0
1,0
2,0
3,0
4,0
5,0
6,0
7,0
8,0
9,0
4 442 4 821 4 965 5 193 5 475 5 725 5 948 6 006 6 067 6 142 6 170
2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
%
Évolution
(en %) Prix
Évolution
(en %) Volume
8
La part prise en charge par les assureurs complémentaires s’élevait à 74% en 2016, contre 66% en
2012.
La part de l’assurance maladie obligatoire est un peu supérieure à 4%.
Le reste à charge pour les assurés représente en moyenne 22% et 95 euros.
Certains opticiens proposent d’ores et déjà des lunettes sans reste-à-charge pour l’ensemble des
corrections. Ces équipements ne représentent toutefois aujourd’hui qu’une faible part du marché.
Les réseaux de soins développés sous l’impulsion des assurances complémentaires, dont
l’importance est croissante dans la structuration du marché, permettent également d’accéder à des
montures et des verres avec un reste à charge nul ou limité.
Le renoncement aux soins
Le taux de renoncement pour raison financière s’élève à 10% en moyenne et à 17% pour le premier
quintile de revenus et à 14% pour le deuxième quintile de revenus (ESPS 2014).
Données sur le secteur
32245 opticiens en 2015, 12523 points de vente en 2014.
0
1 000
2 000
3 000
4 000
5 000
6 000
7 000
2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
EnM€
Ménages
Organismes
complémentaires
Financements publics
9
Audioprothèse
Une dépense totale en audioprothèses de 1,1 Mds€, en évolution de 7% en 2016.
Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Dépenses
totales
755 927 270 818 020 658 823 992 703 859 060 076 918 670 638 1 002 795 256 1 072 852 773
Evolution 15,2% 8,2% 0,7% 4,3% 6,9% 9,2% 7,0%
Le prix moyen d’un achat d’audioprothèses est de 1475 euros.
Le marché est orienté pour l’essentiel vers des matériels de moyenne ou haut de gamme
Le reste à charge pour les assurés dépasse 50%
En 2016, le reste à charge sur les audioprothèses représentait 569 M€, correspondant à 53% de la
dépense totale.
Le reste à charge des ménages sur les audioprothèses après prise en charge par les organismes
complémentaires est supérieur à 780 € par aide auditive.
Données sur le secteur
3440 audioprothésistes en 2017, 4400 points de vente en 2016.
15%
32%
53%
0%
20%
40%
60%
80%
100%
Reste à charge
AMC
AMO
10
Prothèse
dentaire
La dépense de soins dentaires est estimée, pour 2016, à 11,1 Md€ (+2,9% par rapport à 2015), soit
5,6 % de la consommation totale de soins et de biens médicaux.
Pour les soins prothétiques, la dépense 2016 est de 5,6 Mds€ soit plus de 50% des dépenses de
soins dentaires.
2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016
Soins dentaires 9 988 10 280 10 480 10 595 10 584 10 757 11 073
Evolution 3,5 2,9 1,9 1,1 -0,1 1,6 2,9
Soins prothétiques 5 365 5 509 5 614 5 608 5 511 5 479 5 607
Evolution 12% 3% 2% 0% -2% -1% 2%
Le prix moyen d’une prothèse dentaire (céramo-métallique) est de 541 euros.
La part des assureurs complémentaires dans le financement est prépondérante
pour les soins dentaires dans leur ensemble et majoritaire pour les prothèses
En 2016, le reste à charge sur les soins dentaires représentait 1,1Md€ (en excluant les soins hors
nomenclature : implantologie, parodontologie et orthodontie après 16 ans).
Le resta à charge moyen par prothèse est de 135 euros pour une prothèse dentaire (céramo-
métallique) soit 25% du prix total de la prothèse.
23%
52%
25%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
Reste à charge
AMC
AMO
11
Renoncement aux soins pour des raisons financières
Le taux de renoncement pour raison financière s’élève à 16,8% en moyenne et à 28% pour le 1er
quintile de revenus, 23% pour le 2ème quintile.
Les soins dentaires concentrent à eux seuls 47 % des renoncements à des soins pour des motifs
financiers. Au total, ce sont près de 4,7 millions de personnes qui auraient renoncé à des soins
prothétiques en 2012 (source : rapport Cour des comptes de 2016).
Données relatives au secteur
42200 chirurgiens-dentistes
3800 laboratoires de prothèse dentaire

Contenu connexe

Tendances

Idcc 1979 rac0 15 11-2019
Idcc 1979  rac0  15 11-2019Idcc 1979  rac0  15 11-2019
Idcc 1979 rac0 15 11-2019
Léo Guittet
 
Idcc 3218 avenant 2 rac0 13 11-2019
Idcc 3218 avenant 2  rac0  13 11-2019Idcc 3218 avenant 2  rac0  13 11-2019
Idcc 3218 avenant 2 rac0 13 11-2019
Léo Guittet
 
IDCC 1747 accord santé RAC0
IDCC 1747 accord santé RAC0IDCC 1747 accord santé RAC0
IDCC 1747 accord santé RAC0
Léo Guittet
 
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
HFG Project
 
DREES : la complémentaire santé
DREES : la complémentaire santéDREES : la complémentaire santé
DREES : la complémentaire santé
Société Tripalio
 
Lisibilité des complémentaires santé - avis du CCSF
Lisibilité des complémentaires santé - avis du CCSFLisibilité des complémentaires santé - avis du CCSF
Lisibilité des complémentaires santé - avis du CCSF
Société Tripalio
 
Les dépenses en faveur des personnes handicapées ont progressé de 13,5 millia...
Les dépenses en faveur des personnes handicapées ont progressé de 13,5 millia...Les dépenses en faveur des personnes handicapées ont progressé de 13,5 millia...
Les dépenses en faveur des personnes handicapées ont progressé de 13,5 millia...
AVIE
 
Drees dépenses sociales en faveur des personnes handicapées
Drees dépenses sociales en faveur des personnes handicapéesDrees dépenses sociales en faveur des personnes handicapées
Drees dépenses sociales en faveur des personnes handicapées
Société Tripalio
 
Plfss 2014 - texte soumis à la délibération du Conseil des Ministres
Plfss 2014 - texte soumis à la délibération du Conseil des MinistresPlfss 2014 - texte soumis à la délibération du Conseil des Ministres
Plfss 2014 - texte soumis à la délibération du Conseil des Ministres
Société Tripalio
 
La mobilisation des ressources nationales pour la santé – Fryatt
La mobilisation des ressources nationales pour la santé – FryattLa mobilisation des ressources nationales pour la santé – Fryatt
La mobilisation des ressources nationales pour la santé – Fryatt
HFG Project
 
Drees etude reste a charge
Drees etude reste a chargeDrees etude reste a charge
Drees etude reste a charge
Léo Guittet
 
IDCC 1747 avenant santé 07-03-2019
IDCC 1747 avenant santé 07-03-2019IDCC 1747 avenant santé 07-03-2019
IDCC 1747 avenant santé 07-03-2019
Société Tripalio
 
IDCC 1621 accord santé RAC0
IDCC 1621 accord santé RAC0IDCC 1621 accord santé RAC0
IDCC 1621 accord santé RAC0
Léo Guittet
 
Idcc 759 rac0 03 06-2020
Idcc 759  rac0  03 06-2020Idcc 759  rac0  03 06-2020
Idcc 759 rac0 03 06-2020
Léo Guittet
 
Rapport acs 2015-2016
Rapport acs 2015-2016Rapport acs 2015-2016
Rapport acs 2015-2016
Société Tripalio
 
Projets décret santé cp ips 02 06 14
Projets décret santé cp ips 02 06 14Projets décret santé cp ips 02 06 14
Projets décret santé cp ips 02 06 14
Institut Protection Sociale
 
IDCC 2528 accord RAC0
IDCC 2528 accord RAC0IDCC 2528 accord RAC0
IDCC 2528 accord RAC0
Léo Guittet
 
Circulaire nouveaux contrats responsables et RAC0
Circulaire nouveaux contrats responsables et RAC0Circulaire nouveaux contrats responsables et RAC0
Circulaire nouveaux contrats responsables et RAC0
Société Tripalio
 

Tendances (19)

Idcc 1979 rac0 15 11-2019
Idcc 1979  rac0  15 11-2019Idcc 1979  rac0  15 11-2019
Idcc 1979 rac0 15 11-2019
 
Idcc 3218 avenant 2 rac0 13 11-2019
Idcc 3218 avenant 2  rac0  13 11-2019Idcc 3218 avenant 2  rac0  13 11-2019
Idcc 3218 avenant 2 rac0 13 11-2019
 
IDCC 1747 accord santé RAC0
IDCC 1747 accord santé RAC0IDCC 1747 accord santé RAC0
IDCC 1747 accord santé RAC0
 
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
Financement de la santé pour assurer la CSU : « Les deux revers de la médaille »
 
DREES : la complémentaire santé
DREES : la complémentaire santéDREES : la complémentaire santé
DREES : la complémentaire santé
 
Lisibilité des complémentaires santé - avis du CCSF
Lisibilité des complémentaires santé - avis du CCSFLisibilité des complémentaires santé - avis du CCSF
Lisibilité des complémentaires santé - avis du CCSF
 
Les dépenses en faveur des personnes handicapées ont progressé de 13,5 millia...
Les dépenses en faveur des personnes handicapées ont progressé de 13,5 millia...Les dépenses en faveur des personnes handicapées ont progressé de 13,5 millia...
Les dépenses en faveur des personnes handicapées ont progressé de 13,5 millia...
 
Drees dépenses sociales en faveur des personnes handicapées
Drees dépenses sociales en faveur des personnes handicapéesDrees dépenses sociales en faveur des personnes handicapées
Drees dépenses sociales en faveur des personnes handicapées
 
Plfss 2014 - texte soumis à la délibération du Conseil des Ministres
Plfss 2014 - texte soumis à la délibération du Conseil des MinistresPlfss 2014 - texte soumis à la délibération du Conseil des Ministres
Plfss 2014 - texte soumis à la délibération du Conseil des Ministres
 
La mobilisation des ressources nationales pour la santé – Fryatt
La mobilisation des ressources nationales pour la santé – FryattLa mobilisation des ressources nationales pour la santé – Fryatt
La mobilisation des ressources nationales pour la santé – Fryatt
 
Drees etude reste a charge
Drees etude reste a chargeDrees etude reste a charge
Drees etude reste a charge
 
IDCC 1747 avenant santé 07-03-2019
IDCC 1747 avenant santé 07-03-2019IDCC 1747 avenant santé 07-03-2019
IDCC 1747 avenant santé 07-03-2019
 
IDCC 1621 accord santé RAC0
IDCC 1621 accord santé RAC0IDCC 1621 accord santé RAC0
IDCC 1621 accord santé RAC0
 
Idcc 759 rac0 03 06-2020
Idcc 759  rac0  03 06-2020Idcc 759  rac0  03 06-2020
Idcc 759 rac0 03 06-2020
 
Rapport acs 2015-2016
Rapport acs 2015-2016Rapport acs 2015-2016
Rapport acs 2015-2016
 
Projets décret santé cp ips 02 06 14
Projets décret santé cp ips 02 06 14Projets décret santé cp ips 02 06 14
Projets décret santé cp ips 02 06 14
 
IDCC 2528 accord RAC0
IDCC 2528 accord RAC0IDCC 2528 accord RAC0
IDCC 2528 accord RAC0
 
Circulaire nouveaux contrats responsables et RAC0
Circulaire nouveaux contrats responsables et RAC0Circulaire nouveaux contrats responsables et RAC0
Circulaire nouveaux contrats responsables et RAC0
 
Cns 2010
Cns 2010Cns 2010
Cns 2010
 

Similaire à Rac 0

Dossier de présentation 100% santé
Dossier de présentation 100% santéDossier de présentation 100% santé
Dossier de présentation 100% santé
vmazuir
 
Veille hebdo lps du 13 au 20 mai vdef
Veille hebdo lps du 13 au 20 mai vdefVeille hebdo lps du 13 au 20 mai vdef
Veille hebdo lps du 13 au 20 mai vdef
Josette Guéniau
 
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
A CAPELLA Consulting
 
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
Anouar Derham
 
Complémentaire santé: note des économistes atterrés
Complémentaire santé: note des économistes atterrésComplémentaire santé: note des économistes atterrés
Complémentaire santé: note des économistes atterrés
Société Tripalio
 
Conférence Les Prospectives Santé du 130514 "Contrat Responsable: après l'ANI...
Conférence Les Prospectives Santé du 130514 "Contrat Responsable: après l'ANI...Conférence Les Prospectives Santé du 130514 "Contrat Responsable: après l'ANI...
Conférence Les Prospectives Santé du 130514 "Contrat Responsable: après l'ANI...
Josette Guéniau
 
ACCOMPAGNER LES CHANGEMENTS PROFONDS DE L’ASSURANCE MALADIE - Hervé Franck
ACCOMPAGNER LES CHANGEMENTS PROFONDS DE L’ASSURANCE MALADIE -  Hervé FranckACCOMPAGNER LES CHANGEMENTS PROFONDS DE L’ASSURANCE MALADIE -  Hervé Franck
ACCOMPAGNER LES CHANGEMENTS PROFONDS DE L’ASSURANCE MALADIE - Hervé Franck
Alain Tassy
 
Cp -rapport_charges_et_produits_pour_2021
Cp  -rapport_charges_et_produits_pour_2021Cp  -rapport_charges_et_produits_pour_2021
Cp -rapport_charges_et_produits_pour_2021
Léo Guittet
 
20211214 ns-sante
20211214 ns-sante20211214 ns-sante
20211214 ns-sante
Laurent Sailly
 
Rapport IGAS sur la généralisation du tiers payant
Rapport IGAS sur la généralisation du tiers payantRapport IGAS sur la généralisation du tiers payant
Rapport IGAS sur la généralisation du tiers payant
Société Tripalio
 
Détail du plan d'économies présenté par Manuel Valls
Détail du plan d'économies présenté par Manuel VallsDétail du plan d'économies présenté par Manuel Valls
Détail du plan d'économies présenté par Manuel VallsFactaMedia
 
fetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptxfetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptx
bouhaddamed
 
Comité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapport
Comité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapportComité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapport
Comité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapport
Société Tripalio
 
CMU-c et ACS communiqué du gouvernement
CMU-c et ACS communiqué du gouvernementCMU-c et ACS communiqué du gouvernement
CMU-c et ACS communiqué du gouvernement
Société Tripalio
 
Lisibilité des garanties : le récapitulatif à avoir en tête
Lisibilité des garanties : le récapitulatif à avoir en têteLisibilité des garanties : le récapitulatif à avoir en tête
Lisibilité des garanties : le récapitulatif à avoir en tête
Société Tripalio
 
IDCC 1278 accord RAC0
IDCC 1278 accord RAC0IDCC 1278 accord RAC0
IDCC 1278 accord RAC0
Léo Guittet
 
Communiqué de presse Aesio
Communiqué de presse AesioCommuniqué de presse Aesio
Communiqué de presse Aesio
Léo Guittet
 
Reforme du système de santé : propositions du medef
Reforme du système de santé : propositions du medefReforme du système de santé : propositions du medef
Reforme du système de santé : propositions du medef
MEDEF - Mouvement des Entreprises de France
 
Communiqué de presse : Institut de la Protection Sociale /Absence de revalori...
Communiqué de presse : Institut de la Protection Sociale /Absence de revalori...Communiqué de presse : Institut de la Protection Sociale /Absence de revalori...
Communiqué de presse : Institut de la Protection Sociale /Absence de revalori...
Institut Protection Sociale
 

Similaire à Rac 0 (20)

Dossier de présentation 100% santé
Dossier de présentation 100% santéDossier de présentation 100% santé
Dossier de présentation 100% santé
 
Veille hebdo lps du 13 au 20 mai vdef
Veille hebdo lps du 13 au 20 mai vdefVeille hebdo lps du 13 au 20 mai vdef
Veille hebdo lps du 13 au 20 mai vdef
 
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
 
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
Evolution du marché Santé / Prévoyance et transformation des mutuelles en Fra...
 
Complémentaire santé: note des économistes atterrés
Complémentaire santé: note des économistes atterrésComplémentaire santé: note des économistes atterrés
Complémentaire santé: note des économistes atterrés
 
Conférence Les Prospectives Santé du 130514 "Contrat Responsable: après l'ANI...
Conférence Les Prospectives Santé du 130514 "Contrat Responsable: après l'ANI...Conférence Les Prospectives Santé du 130514 "Contrat Responsable: après l'ANI...
Conférence Les Prospectives Santé du 130514 "Contrat Responsable: après l'ANI...
 
ACCOMPAGNER LES CHANGEMENTS PROFONDS DE L’ASSURANCE MALADIE - Hervé Franck
ACCOMPAGNER LES CHANGEMENTS PROFONDS DE L’ASSURANCE MALADIE -  Hervé FranckACCOMPAGNER LES CHANGEMENTS PROFONDS DE L’ASSURANCE MALADIE -  Hervé Franck
ACCOMPAGNER LES CHANGEMENTS PROFONDS DE L’ASSURANCE MALADIE - Hervé Franck
 
Cp -rapport_charges_et_produits_pour_2021
Cp  -rapport_charges_et_produits_pour_2021Cp  -rapport_charges_et_produits_pour_2021
Cp -rapport_charges_et_produits_pour_2021
 
20211214 ns-sante
20211214 ns-sante20211214 ns-sante
20211214 ns-sante
 
Rapport IGAS sur la généralisation du tiers payant
Rapport IGAS sur la généralisation du tiers payantRapport IGAS sur la généralisation du tiers payant
Rapport IGAS sur la généralisation du tiers payant
 
Détail du plan d'économies présenté par Manuel Valls
Détail du plan d'économies présenté par Manuel VallsDétail du plan d'économies présenté par Manuel Valls
Détail du plan d'économies présenté par Manuel Valls
 
Assurance maladie CAMEROUN
Assurance maladie CAMEROUNAssurance maladie CAMEROUN
Assurance maladie CAMEROUN
 
fetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptxfetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptx
 
Comité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapport
Comité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapportComité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapport
Comité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapport
 
CMU-c et ACS communiqué du gouvernement
CMU-c et ACS communiqué du gouvernementCMU-c et ACS communiqué du gouvernement
CMU-c et ACS communiqué du gouvernement
 
Lisibilité des garanties : le récapitulatif à avoir en tête
Lisibilité des garanties : le récapitulatif à avoir en têteLisibilité des garanties : le récapitulatif à avoir en tête
Lisibilité des garanties : le récapitulatif à avoir en tête
 
IDCC 1278 accord RAC0
IDCC 1278 accord RAC0IDCC 1278 accord RAC0
IDCC 1278 accord RAC0
 
Communiqué de presse Aesio
Communiqué de presse AesioCommuniqué de presse Aesio
Communiqué de presse Aesio
 
Reforme du système de santé : propositions du medef
Reforme du système de santé : propositions du medefReforme du système de santé : propositions du medef
Reforme du système de santé : propositions du medef
 
Communiqué de presse : Institut de la Protection Sociale /Absence de revalori...
Communiqué de presse : Institut de la Protection Sociale /Absence de revalori...Communiqué de presse : Institut de la Protection Sociale /Absence de revalori...
Communiqué de presse : Institut de la Protection Sociale /Absence de revalori...
 

Plus de Société Tripalio

Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la JusticeDocuments officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Société Tripalio
 
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Société Tripalio
 
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Société Tripalio
 
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Société Tripalio
 
Rapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdfRapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdf
Société Tripalio
 
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdfl16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
Société Tripalio
 
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdfecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
Société Tripalio
 
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdfST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
Société Tripalio
 
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdfST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
Société Tripalio
 
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
Société Tripalio
 
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdfRCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
Société Tripalio
 
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Société Tripalio
 
pjl22-434.pdf
pjl22-434.pdfpjl22-434.pdf
pjl22-434.pdf
Société Tripalio
 
Guide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdfGuide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdf
Société Tripalio
 
Budget de la Présidence
Budget de la PrésidenceBudget de la Présidence
Budget de la Présidence
Société Tripalio
 
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdfPLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
Société Tripalio
 
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdfDr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Société Tripalio
 
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdfdffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
Société Tripalio
 
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
Société Tripalio
 
COM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDFCOM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDF
Société Tripalio
 

Plus de Société Tripalio (20)

Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la JusticeDocuments officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
 
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
 
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
 
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
 
Rapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdfRapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdf
 
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdfl16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
 
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdfecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
 
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdfST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
 
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdfST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
 
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
 
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdfRCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
 
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
 
pjl22-434.pdf
pjl22-434.pdfpjl22-434.pdf
pjl22-434.pdf
 
Guide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdfGuide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdf
 
Budget de la Présidence
Budget de la PrésidenceBudget de la Présidence
Budget de la Présidence
 
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdfPLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
 
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdfDr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
 
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdfdffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
 
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
 
COM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDFCOM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDF
 

Rac 0

  • 1. 1
  • 2. 2 Un reste à charge élevé pour les ménages dans trois secteurs qui conduit à des renoncements aux soins pour des raisons financières Des dépenses de santé restant à la charge des ménages importantes dans trois secteurs La proportion des dépenses de santé directement à la charge des ménages en France est une des plus faibles parmi les pays de l’OCDE (8,3%, 77% des dépenses de santé étant prises en charge par l’assurance maladie obligatoire et 13,3% par l’assurance maladie complémentaire1 ) Toutefois, le « reste à charge » est important principalement dans 3 secteurs : optique, audioprothèse, dentaire. La part couverte par l’assurance maladie obligatoire y est plus faible que dans les autres domaines du soin ; celle des assurances complémentaire y est plus importante, voire majoritaire, mais leur capacité à structurer le marché, notamment par le biais des réseaux de soins, est variable et porte essentiellement sur l’optique. Dans ces trois secteurs, les prix sont fixés librement et déconnectés des tarifs de remboursement. Source : commission des comptes de la santé 2017 1 Rapport de la commission des comptes de la santé- 2017 37% 71% 23% 4% 14% 40% 25% 52% 74% 31% 10% 4% 25% 22% 56% 13% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Total Soins conservateurs Soins prothétiques Soins dentaires Optique Audioprothèses Hors nomenclatuire Reste à charge AMC AMO
  • 3. 3 Un renoncement aux soins pour raisons financières important dans ces secteurs L’existence de restes à charge élevés a pour conséquence des taux de renoncement aux soins pour raisons financières importants, en particulier pour les personnes aux revenus les plus modestes. Le taux de renoncement moyen pour des raisons financières mesuré par l’enquête EHS-ESPS 2014 s’établissait à : - Pour les soins dentaires : 16,8%% de renoncement en moyenne, mais 28% pour le premier quintile de revenus et 23% pour le second quintile - Pour l’optique : 10,1% de renoncement en moyenne mais 17% pour le premier quintile de revenus et 14% pour second quintile Les objectifs du projet « reste à charge zéro » Le Président de la République a pris l’engagement que les Français puissent accéder à une offre sans reste à charge dans les domaines de l’optique, de la prothèse auditive et de la prothèse dentaire. L’objectif est de diminuer le renoncement aux soins pour des raisons financières et d’améliorer l’accès à des dispositifs qui répondent à un enjeu de santé important : ainsi, seules 30% des 6 millions de personnes malentendantes sont aujourd’hui appareillées ; l’objectif est d’améliorer le taux d’équipement, avec un objectif à moyen terme entre 40 et 45 % de personnes appareillées. Le projet répond donc à une double ambition sociale et de santé. Il ne devra pas peser sur l’évolution des tarifs des assurances complémentaires, au-delà de l’évolution tendancielle observée des tarifs.
  • 4. 4 Il s’agit d’un projet pour l’ensemble des Français - Pour leur donner la possibilité d’accéder à une offre avec un reste à charge nul après l’intervention combinée de l’assurance maladie obligatoire et de l’assurance maladie complémentaire. - Il concernera l’ensemble de nos concitoyens qui disposent d’une couverture complémentaire, soit environ 95% de la population. - Les contrats d’assurance complémentaire couvrant les prestations concernées devront proposer le reste à charge zéro, qui sera inclus dans les obligations au titre des contrats responsables2 . - Le dispositif d’aide à la complémentaire santé, qui permet à 1,1 million de personnes de bénéficier, sous condition de revenu, d’une aide pour acquérir une couverture complémentaire, sera adapté pour garantir également le reste à charge zéro. L’aide à la complémentaire santé permet d’acquérir des contrats sélectionnés par appel public à la concurrence ; la procédure de sélection, qui devait être lancée prochainement pour renouveler l’offre de contrats à compter du 1er janvier 2019, sera repoussée d’un an pour prendre en compte les nouvelles garanties du reste à charge zéro. Un panier de prestations nécessaires et de qualité - Le reste à charge zéro s’appliquera à un panier de prestations nécessaires et de qualité : - les dispositifs de ce panier permettront de répondre de façon médicalement pertinente aux besoins de santé, et dans des conditions correspondant à une attente sociale légitime (par exemple en termes d’amincissement des verres pour les personnes myopes, ou de discrétion des appareils auditifs) - ce panier sera nécessairement évolutif, pour s’adapter à l’évolution des techniques - Pour autant tous les coûts n’ont pas vocation à être couverts ; une part du choix de ces dispositifs médicaux relève de considérations personnelles, principalement esthétiques, elle continuera à être assumée par les assurés eux même. 2 Les contrats dits responsables répondent à un certain nombre d’obligations quant à leur contenu, définies par le décret du 18 novembre 2014 ; en contrepartie, ils bénéficient d’un taux de taxe de solidarité additionnelle de 13,27%, contre 20,27 % pour les contrats non responsables.
  • 5. 5 Une liberté de choisir et de proposer préservée pour tous les acteurs Les assurés se verront proposer une offre sans reste à charge, mais pourront continuer à faire le choix d’autres prestations que celles incluses dans le panier de prestations, sans les garanties correspondantes quant au reste à charge ; il s’agit de passer pour les assurés du reste à charge subi au reste à charge choisi. Les professionnels continueront également à pouvoir proposer d’autres prestations en dehors du panier, dans des conditions de tarifs fixées librement ou le cas échéant négociées. Les assureurs complémentaires pourront continuer de proposer, au-delà de du panier de prestations, les offres de couverture qui leur semblent pertinentes. Des assurés mieux éclairés dans leur choix Il s’agit d’abord d’améliorer la lisibilité et la comparabilité des contrats d’assurance complémentaire, de façon à ce que le choix des garanties et le choix d’un assureur complémentaire puisse se faire de façon éclairée. Il s’agit aussi d’améliorer l’information des patients sur les dispositifs prothétiques qui leur sont proposés, en veillant en particulier aux garanties de qualité. Un objectif global d’amélioration de l’accès aux soins En cohérence avec la stratégie nationale de santé, une place importante sera accordée à la prévention dans le cadre du projet. L’objectif est d’accroître les actions de prévention et inciter les assurés à y adhérer. Dans le domaine des soins dentaires notamment, les soins conservateurs seront revalorisés en même temps que le prix d’une partie des prothèses dentaires sera plafonné, de façon à inciter les professionnels à développer ce type de soins. Le fonctionnement des filières de soins et l’ensemble des situations qui peuvent constituer aujourd’hui un frein à l’accès concret aux soins et aux équipements seront par ailleurs examinés.
  • 6. 6 De nouveaux équilibres à trouver Le projet modifiera les équilibres économiques et de marché des secteurs concernés (18,3 Mds € cumulés pour les trois secteurs). A titre d’exemple, les prothèses dentaires ne représentent que 11% des actes des chirurgiens dentiste, mais 55% des recettes de leur cabinet. Il s’agit donc de trouver, avec les acteurs de ces secteurs, de nouveaux équilibres dans l’organisation et dans les modèles économiques des filières concernées. La méthode de concertation et le calendrier La concertation sera organisée au sein de chacun des secteurs (optique, dentaire, audioprothèses), avec les organismes complémentaires et les professionnels concernés - Le cadre de concertation pour les soins dentaire est la négociation conventionnelle menée par la CNAM avec les représentants des chirurgiens- dentistes. Les assureurs complémentaires y sont représentés par l’UNOCAM. Pour rappel, le Gouvernement a fait adopter, en loi de financement de la sécurité sociale pour 2018, le report de l’application du règlement arbitral du 29 mars 2017 applicable aux chirurgiens-dentistes et demandé la réouverture des négociations conventionnelles. Celles-ci ont repris le 15 septembre 2017 ; - Dans les deux secteurs de l’optique et de l’audioprothèse, la négociation associera l’Etat, la CNAM, les organismes d’assurance complémentaire et les représentants des professionnels. La concertation portera sur l’ensemble des éléments utiles au projet : la définition du panier de soins, les garanties de qualité qui doit s’y attacher, l’organisation des filières de soins et du marché etc. La concertation est ouverte pour une période de 4 mois. Les différents paramètres du projet seront arrêtés par le Gouvernement début juin 2018. Conformément aux engagements, le projet montera progressivement en charge sur l’ensemble du quinquennat pour garantir d’ici 2022 le reste à charge zéro dans les trois secteurs.
  • 7. 7 Optique Une dépense totale d’optique de près de 6,2 mds€, en évolution de l’ordre de 1% par an depuis 2013. 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Dépense totale (M€) 5 475 5 725 5 948 6 006 6 067 6 142 6 170 Evolution en valeur 5,4% 4,6% 3,9% 1,0% 1,0% 1,2% 0,5% Une légère inflexion des prix est amorcée depuis 2015 - Le prix moyen d’un achat d’optique (verres + monture) est de 425 euros Une part croissante des dépenses d’optique médicale est couverte par l’assurance maladie complémentaire En millions d’euros 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Financements publics 246 248 252 258 266 282 275 Organismes complémentaires 3 287 3 577 3 923 4 156 4 166 4 408 4 567 Ménages 1 942 1 900 1 772 1 591 1 635 1 451 1 329 Dépense totale 5 475 5 725 5 948 6 006 6 067 6 142 6 170 0,2 0,7 1,6 1,1 0,2 0,0 0,8 0,5 0,7 -0,3 -0,5 4,5 7,8 1,4 3,5 5,2 4,6 3,1 0,5 0,3 1,6 1,0 -1,0 0,0 1,0 2,0 3,0 4,0 5,0 6,0 7,0 8,0 9,0 4 442 4 821 4 965 5 193 5 475 5 725 5 948 6 006 6 067 6 142 6 170 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 % Évolution (en %) Prix Évolution (en %) Volume
  • 8. 8 La part prise en charge par les assureurs complémentaires s’élevait à 74% en 2016, contre 66% en 2012. La part de l’assurance maladie obligatoire est un peu supérieure à 4%. Le reste à charge pour les assurés représente en moyenne 22% et 95 euros. Certains opticiens proposent d’ores et déjà des lunettes sans reste-à-charge pour l’ensemble des corrections. Ces équipements ne représentent toutefois aujourd’hui qu’une faible part du marché. Les réseaux de soins développés sous l’impulsion des assurances complémentaires, dont l’importance est croissante dans la structuration du marché, permettent également d’accéder à des montures et des verres avec un reste à charge nul ou limité. Le renoncement aux soins Le taux de renoncement pour raison financière s’élève à 10% en moyenne et à 17% pour le premier quintile de revenus et à 14% pour le deuxième quintile de revenus (ESPS 2014). Données sur le secteur 32245 opticiens en 2015, 12523 points de vente en 2014. 0 1 000 2 000 3 000 4 000 5 000 6 000 7 000 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 EnM€ Ménages Organismes complémentaires Financements publics
  • 9. 9 Audioprothèse Une dépense totale en audioprothèses de 1,1 Mds€, en évolution de 7% en 2016. Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Dépenses totales 755 927 270 818 020 658 823 992 703 859 060 076 918 670 638 1 002 795 256 1 072 852 773 Evolution 15,2% 8,2% 0,7% 4,3% 6,9% 9,2% 7,0% Le prix moyen d’un achat d’audioprothèses est de 1475 euros. Le marché est orienté pour l’essentiel vers des matériels de moyenne ou haut de gamme Le reste à charge pour les assurés dépasse 50% En 2016, le reste à charge sur les audioprothèses représentait 569 M€, correspondant à 53% de la dépense totale. Le reste à charge des ménages sur les audioprothèses après prise en charge par les organismes complémentaires est supérieur à 780 € par aide auditive. Données sur le secteur 3440 audioprothésistes en 2017, 4400 points de vente en 2016. 15% 32% 53% 0% 20% 40% 60% 80% 100% Reste à charge AMC AMO
  • 10. 10 Prothèse dentaire La dépense de soins dentaires est estimée, pour 2016, à 11,1 Md€ (+2,9% par rapport à 2015), soit 5,6 % de la consommation totale de soins et de biens médicaux. Pour les soins prothétiques, la dépense 2016 est de 5,6 Mds€ soit plus de 50% des dépenses de soins dentaires. 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 Soins dentaires 9 988 10 280 10 480 10 595 10 584 10 757 11 073 Evolution 3,5 2,9 1,9 1,1 -0,1 1,6 2,9 Soins prothétiques 5 365 5 509 5 614 5 608 5 511 5 479 5 607 Evolution 12% 3% 2% 0% -2% -1% 2% Le prix moyen d’une prothèse dentaire (céramo-métallique) est de 541 euros. La part des assureurs complémentaires dans le financement est prépondérante pour les soins dentaires dans leur ensemble et majoritaire pour les prothèses En 2016, le reste à charge sur les soins dentaires représentait 1,1Md€ (en excluant les soins hors nomenclature : implantologie, parodontologie et orthodontie après 16 ans). Le resta à charge moyen par prothèse est de 135 euros pour une prothèse dentaire (céramo- métallique) soit 25% du prix total de la prothèse. 23% 52% 25% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% Reste à charge AMC AMO
  • 11. 11 Renoncement aux soins pour des raisons financières Le taux de renoncement pour raison financière s’élève à 16,8% en moyenne et à 28% pour le 1er quintile de revenus, 23% pour le 2ème quintile. Les soins dentaires concentrent à eux seuls 47 % des renoncements à des soins pour des motifs financiers. Au total, ce sont près de 4,7 millions de personnes qui auraient renoncé à des soins prothétiques en 2012 (source : rapport Cour des comptes de 2016). Données relatives au secteur 42200 chirurgiens-dentistes 3800 laboratoires de prothèse dentaire