SlideShare une entreprise Scribd logo
Radios internationales : des outils
de mobilisation du grand public en pleine
transformation
Source : Thierry Lefebvre et Sebastien Poulain, « Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine transformation »,
The Conversation, 28 mars 2023, 21h30, https://theconversation.com/radios-internationales-des-outils-de-mobilisation-du-grand-public-en-
pleine-transformation-200325
Publié: 28 mars 2023, 21:30 CEST
auteurs
1. Sebastien Poulain
Docteur en science de l'information et la communication, laboratoire Mica, Université Bordeaux Montaigne,
enseignant dans plusieurs universités, spécialiste de médias, ESS, contre culture, Université Bordeaux Montaigne
2. Thierry Lefebvre
Secrétaire de la section « Sciences, histoire des sciences et techniques et archéologie industrielle » du Comité des
travaux historiques et scientifiques (CTHS), École Nationale des Chartes
Partout dans le monde, les autorités politiques ont longtemps détenu le monopole aussi bien des
radios locales et nationales que des radios internationales, ce qui leur permettait de faire passer
les messages souhaités à leurs propres populations, mais aussi à celles des pays étrangers vers
lesquels leurs radios diffusaient.
Nos recherches récentes montrent que ce modèle ancien est désormais largement dépassé.
La désétatisation de la radio et son internationalisation grâce à sa numérisation/webification ont
modifié les rapports de force communicationnels.
On distingue aujourd'hui trois types de radios de mobilisation. Les radios étatiques de
mobilisation (REM) ont d’abord cédé du terrain face aux radios civiles de mobilisation) (RCM,
lesquelles sont devenues, grâce à Internet, accessibles dans le monde entier, se muant donc
en radios civiles de mobilisation internationales (RCMI). Ces trois types de radios cohabitent de
nos jours dans un paysage médiatique qui n'a plus grand-chose à voir avec celui d'il y a une
vingtaine d'années.
Les monopoles nationaux des radios étatiques de mobilisation (REM)
durant les guerres internationales
La radio fut un enjeu politique dès l’origine : citons les causeries de Franklin D. Roosevelt, les
radios « blanches » et « noires » durant la « drôle de guerre » – qui amorce la « guerre des
ondes » –, les instructions aux résistants diffusées par « Radio Londres »…
Durant la guerre froide (et jusqu’à aujourd’hui pour certaines radios), les Alliés s’installèrent sur
les ondes pour continuer leur travail hétéronomique (c’est-à-dire visant à imprégner les
auditeurs de lois/normes politiques, sociales et culturelles). Par exemple, le gouvernement
américain multiplia les stations : Voice of America, RIAS (Radio in the American Sector,
principalement tournée vers l’Allemagne de l’Est), Radio Free Europe/Radio Liberté et Radio
Free Asia, Azadi (destinée à l’Afghanistan) ou encore Farda (diffusant en farsi vers l’Iran)…
Nouvelle communication de Radio Farda, réalisée par l’agence Brand Real en 2011. Cliquer pour zoomer. brandreal.io/blog
Selon la chercheuse Anne-Chantal Lepeuple, toutes ces radios visaient à favoriser la diffusion
des idées libérales au sein des peuples des pays ciblés, en mettant en place une « politique
d’érosion graduelle » des régimes en place.
Aujourd’hui, RFE/RL diffuse en 27 langues et dans 23 pays « où la liberté de la presse est
menacée et où la désinformation est omniprésente ». Elle joue son rôle de « radio de
substitution », selon l’expression de Jacques Sémelin désignant les radios qui se substituent aux
radios locales et se distinguent des « radios de représentation » – celles qui promeuvent les États
qui les financent, à l’instar de la BBC, de Deutsche Welle ou de RFI.
L’apparition des radios civiles de mobilisation après la fin
des monopoles audiovisuels
La démonopolisation des REM européennes (au Royaume-Uni, en Italie, en France,
en Belgique, etc.) les oblige désormais à coexister avec les radios civiles de mobilisation
(RCM), même si l’action de ces dernières est souvent limitée à un rayon local.
Appuyées sur différentes stratégies, les RCM peuvent procéder à deux types de « radiophonie de
proximité » :
 Les RCM « hétéronomes » (associatives, syndicales et politiques), se voulant parfois
(contre-informationnelles), peuvent se faire polémiques, révolutionnaires (on pense aux
cas de radios irlandaises, bolchéviques, cubaines, portugaises) et même génocidaires
(comme dans le cas bien connu de Radio Mille Collines au Rwanda).
Certaines menacent les pouvoirs en place, avec des conséquences directes pour leurs
journalistes. Tout récemment, une journaliste franco-algérienne a dû fuir en Tunisie pour
échapper à la prison, quelques semaines après la saisie de sa radio et l’arrestation de son
fondateur. Un journaliste camerounais, qui dénonçait à l’antenne la corruption, a été
retrouvé mort en janvier 2023, deux ans après le décès en détention d’un de ses confrères.
 D’autres RCM font de la radiophonie « autonome » : elles ne visent pas à convaincre les
auditeurs d'adhérer à certaines valeurs ou idées mais à diffuser des informations
intéressant des catégories spécifiques de la population. Il s’agit de
stations communautaires (aussi bien diasporiques que religieuses ou linguistiques), mais
aussi de stations locales (diffusant à l'échelle du quartier, de la ville ou de la région) et,
également, de stations éducatives (qu'elles
soient scolaires, étudiantes), culturelles, coopératrices ou interactives).
Deux exemples de leur action, parmi tant d'autres : au Burkina Faso, ces RCM ont aidé
à informer leurs auditeurs sur le Covid-19. En Afghanistan, une radio est utilisée dans
sept provinces pour continuer à enseigner (en dari le matin, et en pachto l’après-midi) aux
jeunes filles, alors qu’elles sont interdites d’école par les talibans.
https://twitter.com/franceinter/status/1493528015292321794?s=20
La « webification» et l’apparition des radios civiles de mobilisation
internationales
La webification a multiplié le nombre de radios internationales, car chaque radio en devient
automatiquement une dès lors qu’elle est diffusée sur le web.
Les REM peuvent désormais atteindre tous les territoires connectés. Mais elles sont
concurrencées par les RCM, qui se déterritorialisent elles aussi. D’où le qualificatif de RCMI.
Grâce à sa souplesse économique et technique, le web permet de créer aussi bien des webradios
locales que des podcasts internationaux. Ainsi, des journalistes burundais peuvent continuer leur
travail depuis le Rwanda.
À lire aussi : La liberté de la presse, grande victime de la crise au Burundi
Il existe par ailleurs un genre de RCMI pour lequel la diffusion sur le web ne joue qu’un rôle
secondaire : ce sont les radios onusiennes. Ainsi, la République démocratique du Congo a vu
apparaître Okapi, une « radio de paix » qui œuvre à la démocratisation/pacification du pays
après un conflit armé qui a fortement impacté les médias.
https://youtu.be/by5kb3H_lUI
Les RCMI sont donc devenues internationales à maints égards : par leur diffusion, leurs financements, leurs
personnels et intervenants (à l’image des diasporas qui interagissent à l’antenne des radios haïtiennes).
L’avenir des RCM et RCMI : se substituer aux radios étatiques ?
Dans la bataille hétéronomique pour la documentation et l’interprétation du monde (accentuée
par le web et les GAFAM), les REM bénéficient de moyens économiques et politiques bien
supérieurs à ceux des RCM et RCMI, qui leur permettent de financer leurs rédactions
multilingues, leurs reporters multilocalisés et leurs puissants émetteurs.
Ainsi, les médias français RFI, France 24 et Monte Carlo Doualiya (MCD), héritiers de
la radiophonie coloniale, disposent en 2022 d’un budget d’un peu moins de 260 millions
d’euros. En comparaison, les RCM/RCMI françaises – quelque 700 radios associatives – sont
financées (40 % de leur budget) par un fonds de soutien à l’expression radiophonique doté
de 34,8 millions d’euros.
[Près de 80 000 lecteurs font confiance à la newsletter de The Conversation pour mieux
comprendre les grands enjeux du monde. Abonnez-vous aujourd’hui]
Mais la faiblesse des REM se trouve dans la légitimité discutable de leurs interventions, que
Frantz Fanon qualifiait de « technique de l’occupant ». Les REM se concurrencent – par
exemple avec des Chinois de plus en plus actifs – pour tenter d’influencer des pays où les
publics manquent de diversité informationnelle et de moyens. Mais les autorités locales et leurs
soutiens pourraient se lasser de faire l’objet de ce travail hétéronomique, lequel est assumé par
les politiques mais nié par les rédactions.
Cela explique en partie l’interdiction de la diffusion, en mars 2022, de RFI par la junte au
pouvoir au Mali. Celle au pouvoir au Burkina Faso a pris la même décision en décembre 2022,
avant d’interdire France24 en mars 2023.
Ce que d’aucuns n’hésiteraient pas à présenter comme une « décolonisation médiatique »
pourrait être décidé un jour par des États plus démocratiques que les Mali et Burkina Faso
actuels. Il faudrait alors que ces États soutiennent davantage leurs RCM locales pour qu’elles
aient les moyens de se substituer aux REM étrangères et locales, ou du moins de coexister avec
elles. C’est ainsi que les habitants de Léopoldville (aujourd’hui Kinshasa) avaient transformé la
REM belge en « phonographe collectif » dans les années 1950…
 Afrique
 histoire
 médias
 Burkina Faso
 liberté d'expression
 radio
 mobilisation
 Guerre froide

Contenu connexe

Similaire à Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine transformation

L'influence
L'influenceL'influence
L'influence
Benoit Fabre
 
Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?
Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?
Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?
Dr Sebastien Poulain
 
Position de these - Les radios alternatives
Position de these -  Les radios alternativesPosition de these -  Les radios alternatives
Position de these - Les radios alternatives
Dr Sebastien Poulain
 
Répertoire des médias et de la communication en centrafrique répertoire des m...
Répertoire des médias et de la communication en centrafrique répertoire des m...Répertoire des médias et de la communication en centrafrique répertoire des m...
Répertoire des médias et de la communication en centrafrique répertoire des m...
CENTRAFRIQUE WORLD COMMUNICATE
 
Radio ici et maintenant face a la normalisation
Radio ici et maintenant face a la normalisationRadio ici et maintenant face a la normalisation
Radio ici et maintenant face a la normalisation
Dr Sebastien Poulain
 
Medias Presentation
Medias PresentationMedias Presentation
Medias Presentation
guest707d38
 
Medias Presentation
Medias PresentationMedias Presentation
Medias Presentation
guest707d38
 
L'éveil des sans voix, capitalisation de dix-neuf ans d'appui de la Coopérati...
L'éveil des sans voix, capitalisation de dix-neuf ans d'appui de la Coopérati...L'éveil des sans voix, capitalisation de dix-neuf ans d'appui de la Coopérati...
L'éveil des sans voix, capitalisation de dix-neuf ans d'appui de la Coopérati...
regiosuisse
 
Les radios libres ou la diabolisation de la FM : qu'est-ce que libérer la par...
Les radios libres ou la diabolisation de la FM : qu'est-ce que libérer la par...Les radios libres ou la diabolisation de la FM : qu'est-ce que libérer la par...
Les radios libres ou la diabolisation de la FM : qu'est-ce que libérer la par...
Dr Sebastien Poulain
 
« Les meetings politiques tels qu'on les voit en Belgique, en France ou au Qu...
« Les meetings politiques tels qu'on les voit en Belgique, en France ou au Qu...« Les meetings politiques tels qu'on les voit en Belgique, en France ou au Qu...
« Les meetings politiques tels qu'on les voit en Belgique, en France ou au Qu...
Damien ARNAUD
 
Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media
Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media
Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media
Ali Makhlouf
 
Action universitaire - novembre 2004
Action universitaire - novembre 2004Action universitaire - novembre 2004
Action universitaire - novembre 2004
UNI
 
Communication publique et réseaux sociaux
Communication publique et réseaux sociauxCommunication publique et réseaux sociaux
Communication publique et réseaux sociaux
Arthur Nicolle-Lambert
 
Communication publique & médias sociaux
Communication publique & médias sociauxCommunication publique & médias sociaux
Communication publique & médias sociaux
Université Blaise Pascal
 
#15MinPasPlus sur des notions de média à placer dans un diner
#15MinPasPlus sur des notions de média à placer dans un diner#15MinPasPlus sur des notions de média à placer dans un diner
#15MinPasPlus sur des notions de média à placer dans un diner
Les Gaulois
 
Les nouveaux moyens de diffusion de la radio
Les nouveaux moyens de diffusion de la radioLes nouveaux moyens de diffusion de la radio
Les nouveaux moyens de diffusion de la radio
Dr Sebastien Poulain
 
Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde
Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde
Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde
Dr Sebastien Poulain
 
Les précurseurs des médias numériques
Les précurseurs des médias numériquesLes précurseurs des médias numériques
Les précurseurs des médias numériques
Vincent Mabillot
 
Les médias fa ce à l’ouverture démocratique en afrique noire...
Les médias fa ce à l’ouverture démocratique en afrique noire...Les médias fa ce à l’ouverture démocratique en afrique noire...
Les médias fa ce à l’ouverture démocratique en afrique noire...
Parti Djibouti
 

Similaire à Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine transformation (20)

L'influence
L'influenceL'influence
L'influence
 
Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?
Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?
Pourquoi a-t-on autant confiance en la radio ?
 
Position de these - Les radios alternatives
Position de these -  Les radios alternativesPosition de these -  Les radios alternatives
Position de these - Les radios alternatives
 
Répertoire des médias et de la communication en centrafrique répertoire des m...
Répertoire des médias et de la communication en centrafrique répertoire des m...Répertoire des médias et de la communication en centrafrique répertoire des m...
Répertoire des médias et de la communication en centrafrique répertoire des m...
 
Radio ici et maintenant face a la normalisation
Radio ici et maintenant face a la normalisationRadio ici et maintenant face a la normalisation
Radio ici et maintenant face a la normalisation
 
Medias Presentation
Medias PresentationMedias Presentation
Medias Presentation
 
Medias Presentation
Medias PresentationMedias Presentation
Medias Presentation
 
L'éveil des sans voix, capitalisation de dix-neuf ans d'appui de la Coopérati...
L'éveil des sans voix, capitalisation de dix-neuf ans d'appui de la Coopérati...L'éveil des sans voix, capitalisation de dix-neuf ans d'appui de la Coopérati...
L'éveil des sans voix, capitalisation de dix-neuf ans d'appui de la Coopérati...
 
Les radios libres ou la diabolisation de la FM : qu'est-ce que libérer la par...
Les radios libres ou la diabolisation de la FM : qu'est-ce que libérer la par...Les radios libres ou la diabolisation de la FM : qu'est-ce que libérer la par...
Les radios libres ou la diabolisation de la FM : qu'est-ce que libérer la par...
 
« Les meetings politiques tels qu'on les voit en Belgique, en France ou au Qu...
« Les meetings politiques tels qu'on les voit en Belgique, en France ou au Qu...« Les meetings politiques tels qu'on les voit en Belgique, en France ou au Qu...
« Les meetings politiques tels qu'on les voit en Belgique, en France ou au Qu...
 
Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media
Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media
Med News special révolution tunisienne janvier 2011 by Med Media
 
Action universitaire - novembre 2004
Action universitaire - novembre 2004Action universitaire - novembre 2004
Action universitaire - novembre 2004
 
Communication publique et réseaux sociaux
Communication publique et réseaux sociauxCommunication publique et réseaux sociaux
Communication publique et réseaux sociaux
 
citoyens et medias unesco
citoyens et medias unescocitoyens et medias unesco
citoyens et medias unesco
 
Communication publique & médias sociaux
Communication publique & médias sociauxCommunication publique & médias sociaux
Communication publique & médias sociaux
 
#15MinPasPlus sur des notions de média à placer dans un diner
#15MinPasPlus sur des notions de média à placer dans un diner#15MinPasPlus sur des notions de média à placer dans un diner
#15MinPasPlus sur des notions de média à placer dans un diner
 
Les nouveaux moyens de diffusion de la radio
Les nouveaux moyens de diffusion de la radioLes nouveaux moyens de diffusion de la radio
Les nouveaux moyens de diffusion de la radio
 
Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde
Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde
Le reenchantement du récit radiophonique comme reenchantement du monde
 
Les précurseurs des médias numériques
Les précurseurs des médias numériquesLes précurseurs des médias numériques
Les précurseurs des médias numériques
 
Les médias fa ce à l’ouverture démocratique en afrique noire...
Les médias fa ce à l’ouverture démocratique en afrique noire...Les médias fa ce à l’ouverture démocratique en afrique noire...
Les médias fa ce à l’ouverture démocratique en afrique noire...
 

Plus de Dr Sebastien Poulain

Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
Dr Sebastien Poulain
 
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistiqueGenealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Dr Sebastien Poulain
 
Les bénévoles font-ils tourner la France
Les bénévoles font-ils tourner la FranceLes bénévoles font-ils tourner la France
Les bénévoles font-ils tourner la France
Dr Sebastien Poulain
 
Les médias qui changent le monde
Les médias qui changent le mondeLes médias qui changent le monde
Les médias qui changent le monde
Dr Sebastien Poulain
 
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
Dr Sebastien Poulain
 
Une micro-radio d organisation douce
Une micro-radio d organisation douce Une micro-radio d organisation douce
Une micro-radio d organisation douce
Dr Sebastien Poulain
 
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radioLe podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
Dr Sebastien Poulain
 
Une autre redevance est possible.docx
Une autre redevance est possible.docxUne autre redevance est possible.docx
Une autre redevance est possible.docx
Dr Sebastien Poulain
 
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier des radios libres : Jean Duc...
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier  des radios libres : Jean Duc...Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier  des radios libres : Jean Duc...
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier des radios libres : Jean Duc...
Dr Sebastien Poulain
 
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifsGénéraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
Dr Sebastien Poulain
 
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in FrankreichKein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
Dr Sebastien Poulain
 
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Dr Sebastien Poulain
 
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1   Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Dr Sebastien Poulain
 
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Dr Sebastien Poulain
 
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovantGouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Dr Sebastien Poulain
 
Gouvernance inclusive et alliances inédites
Gouvernance inclusive et alliances inéditesGouvernance inclusive et alliances inédites
Gouvernance inclusive et alliances inédites
Dr Sebastien Poulain
 
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
Dr Sebastien Poulain
 
France bleu la radio de demain
France bleu la radio de demainFrance bleu la radio de demain
France bleu la radio de demain
Dr Sebastien Poulain
 
Porte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatique
Porte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatiquePorte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatique
Porte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatique
Dr Sebastien Poulain
 
De la place accordee aujourd’hui au silence à la radio
De la place accordee aujourd’hui au silence à la radioDe la place accordee aujourd’hui au silence à la radio
De la place accordee aujourd’hui au silence à la radio
Dr Sebastien Poulain
 

Plus de Dr Sebastien Poulain (20)

Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
Note de lecture Laurence Corroy Education aux medias en Europe. Histoire, enj...
 
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistiqueGenealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
 
Les bénévoles font-ils tourner la France
Les bénévoles font-ils tourner la FranceLes bénévoles font-ils tourner la France
Les bénévoles font-ils tourner la France
 
Les médias qui changent le monde
Les médias qui changent le mondeLes médias qui changent le monde
Les médias qui changent le monde
 
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
Note de lecture Thierry LEFEBVRE L’Aventurier des radios libres Jean Ducarroi...
 
Une micro-radio d organisation douce
Une micro-radio d organisation douce Une micro-radio d organisation douce
Une micro-radio d organisation douce
 
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radioLe podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
Le podcast comme outil faustien de gafamisation de la radio
 
Une autre redevance est possible.docx
Une autre redevance est possible.docxUne autre redevance est possible.docx
Une autre redevance est possible.docx
 
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier des radios libres : Jean Duc...
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier  des radios libres : Jean Duc...Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier  des radios libres : Jean Duc...
Note de lecture Thierry Lefebvre - L Aventurier des radios libres : Jean Duc...
 
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifsGénéraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
Généraliser l'Empreinte Solidaire® dans la gestion d'actifs
 
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in FrankreichKein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
Kein Programm links von der Mitte. Öffentlich-rechtlicher Rundfunk in Frankreich
 
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
Le bénévolat d’entreprise sociale : une nouvelle forme d'engagement des citoy...
 
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1   Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
Challenges Radio : Bolloré n'enraye pas la chute des audiences à Europe 1
 
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
Le benevolat d’entreprises entre nouvelle delegation de service public et app...
 
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovantGouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
Gouvernance inclusive et alliances inédites pour un territoire plus innovant
 
Gouvernance inclusive et alliances inédites
Gouvernance inclusive et alliances inéditesGouvernance inclusive et alliances inédites
Gouvernance inclusive et alliances inédites
 
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
Le benevolat d entreprises sociales une nouvelle forme de benevolat condition...
 
France bleu la radio de demain
France bleu la radio de demainFrance bleu la radio de demain
France bleu la radio de demain
 
Porte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatique
Porte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatiquePorte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatique
Porte voix du mouvement nuitdebout radio debout occupe l espace mediatique
 
De la place accordee aujourd’hui au silence à la radio
De la place accordee aujourd’hui au silence à la radioDe la place accordee aujourd’hui au silence à la radio
De la place accordee aujourd’hui au silence à la radio
 

Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine transformation

  • 1. Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine transformation Source : Thierry Lefebvre et Sebastien Poulain, « Radios internationales : des outils de mobilisation du grand public en pleine transformation », The Conversation, 28 mars 2023, 21h30, https://theconversation.com/radios-internationales-des-outils-de-mobilisation-du-grand-public-en- pleine-transformation-200325 Publié: 28 mars 2023, 21:30 CEST auteurs 1. Sebastien Poulain Docteur en science de l'information et la communication, laboratoire Mica, Université Bordeaux Montaigne, enseignant dans plusieurs universités, spécialiste de médias, ESS, contre culture, Université Bordeaux Montaigne 2. Thierry Lefebvre Secrétaire de la section « Sciences, histoire des sciences et techniques et archéologie industrielle » du Comité des travaux historiques et scientifiques (CTHS), École Nationale des Chartes Partout dans le monde, les autorités politiques ont longtemps détenu le monopole aussi bien des radios locales et nationales que des radios internationales, ce qui leur permettait de faire passer les messages souhaités à leurs propres populations, mais aussi à celles des pays étrangers vers lesquels leurs radios diffusaient. Nos recherches récentes montrent que ce modèle ancien est désormais largement dépassé. La désétatisation de la radio et son internationalisation grâce à sa numérisation/webification ont modifié les rapports de force communicationnels.
  • 2. On distingue aujourd'hui trois types de radios de mobilisation. Les radios étatiques de mobilisation (REM) ont d’abord cédé du terrain face aux radios civiles de mobilisation) (RCM, lesquelles sont devenues, grâce à Internet, accessibles dans le monde entier, se muant donc en radios civiles de mobilisation internationales (RCMI). Ces trois types de radios cohabitent de nos jours dans un paysage médiatique qui n'a plus grand-chose à voir avec celui d'il y a une vingtaine d'années. Les monopoles nationaux des radios étatiques de mobilisation (REM) durant les guerres internationales La radio fut un enjeu politique dès l’origine : citons les causeries de Franklin D. Roosevelt, les radios « blanches » et « noires » durant la « drôle de guerre » – qui amorce la « guerre des ondes » –, les instructions aux résistants diffusées par « Radio Londres »… Durant la guerre froide (et jusqu’à aujourd’hui pour certaines radios), les Alliés s’installèrent sur les ondes pour continuer leur travail hétéronomique (c’est-à-dire visant à imprégner les auditeurs de lois/normes politiques, sociales et culturelles). Par exemple, le gouvernement américain multiplia les stations : Voice of America, RIAS (Radio in the American Sector, principalement tournée vers l’Allemagne de l’Est), Radio Free Europe/Radio Liberté et Radio Free Asia, Azadi (destinée à l’Afghanistan) ou encore Farda (diffusant en farsi vers l’Iran)… Nouvelle communication de Radio Farda, réalisée par l’agence Brand Real en 2011. Cliquer pour zoomer. brandreal.io/blog Selon la chercheuse Anne-Chantal Lepeuple, toutes ces radios visaient à favoriser la diffusion des idées libérales au sein des peuples des pays ciblés, en mettant en place une « politique d’érosion graduelle » des régimes en place. Aujourd’hui, RFE/RL diffuse en 27 langues et dans 23 pays « où la liberté de la presse est menacée et où la désinformation est omniprésente ». Elle joue son rôle de « radio de substitution », selon l’expression de Jacques Sémelin désignant les radios qui se substituent aux radios locales et se distinguent des « radios de représentation » – celles qui promeuvent les États qui les financent, à l’instar de la BBC, de Deutsche Welle ou de RFI. L’apparition des radios civiles de mobilisation après la fin des monopoles audiovisuels La démonopolisation des REM européennes (au Royaume-Uni, en Italie, en France, en Belgique, etc.) les oblige désormais à coexister avec les radios civiles de mobilisation (RCM), même si l’action de ces dernières est souvent limitée à un rayon local.
  • 3. Appuyées sur différentes stratégies, les RCM peuvent procéder à deux types de « radiophonie de proximité » :  Les RCM « hétéronomes » (associatives, syndicales et politiques), se voulant parfois (contre-informationnelles), peuvent se faire polémiques, révolutionnaires (on pense aux cas de radios irlandaises, bolchéviques, cubaines, portugaises) et même génocidaires (comme dans le cas bien connu de Radio Mille Collines au Rwanda). Certaines menacent les pouvoirs en place, avec des conséquences directes pour leurs journalistes. Tout récemment, une journaliste franco-algérienne a dû fuir en Tunisie pour échapper à la prison, quelques semaines après la saisie de sa radio et l’arrestation de son fondateur. Un journaliste camerounais, qui dénonçait à l’antenne la corruption, a été retrouvé mort en janvier 2023, deux ans après le décès en détention d’un de ses confrères.  D’autres RCM font de la radiophonie « autonome » : elles ne visent pas à convaincre les auditeurs d'adhérer à certaines valeurs ou idées mais à diffuser des informations intéressant des catégories spécifiques de la population. Il s’agit de stations communautaires (aussi bien diasporiques que religieuses ou linguistiques), mais aussi de stations locales (diffusant à l'échelle du quartier, de la ville ou de la région) et, également, de stations éducatives (qu'elles soient scolaires, étudiantes), culturelles, coopératrices ou interactives). Deux exemples de leur action, parmi tant d'autres : au Burkina Faso, ces RCM ont aidé à informer leurs auditeurs sur le Covid-19. En Afghanistan, une radio est utilisée dans sept provinces pour continuer à enseigner (en dari le matin, et en pachto l’après-midi) aux jeunes filles, alors qu’elles sont interdites d’école par les talibans.
  • 4. https://twitter.com/franceinter/status/1493528015292321794?s=20 La « webification» et l’apparition des radios civiles de mobilisation internationales La webification a multiplié le nombre de radios internationales, car chaque radio en devient automatiquement une dès lors qu’elle est diffusée sur le web. Les REM peuvent désormais atteindre tous les territoires connectés. Mais elles sont concurrencées par les RCM, qui se déterritorialisent elles aussi. D’où le qualificatif de RCMI. Grâce à sa souplesse économique et technique, le web permet de créer aussi bien des webradios locales que des podcasts internationaux. Ainsi, des journalistes burundais peuvent continuer leur travail depuis le Rwanda. À lire aussi : La liberté de la presse, grande victime de la crise au Burundi
  • 5. Il existe par ailleurs un genre de RCMI pour lequel la diffusion sur le web ne joue qu’un rôle secondaire : ce sont les radios onusiennes. Ainsi, la République démocratique du Congo a vu apparaître Okapi, une « radio de paix » qui œuvre à la démocratisation/pacification du pays après un conflit armé qui a fortement impacté les médias. https://youtu.be/by5kb3H_lUI Les RCMI sont donc devenues internationales à maints égards : par leur diffusion, leurs financements, leurs personnels et intervenants (à l’image des diasporas qui interagissent à l’antenne des radios haïtiennes). L’avenir des RCM et RCMI : se substituer aux radios étatiques ? Dans la bataille hétéronomique pour la documentation et l’interprétation du monde (accentuée par le web et les GAFAM), les REM bénéficient de moyens économiques et politiques bien supérieurs à ceux des RCM et RCMI, qui leur permettent de financer leurs rédactions multilingues, leurs reporters multilocalisés et leurs puissants émetteurs. Ainsi, les médias français RFI, France 24 et Monte Carlo Doualiya (MCD), héritiers de la radiophonie coloniale, disposent en 2022 d’un budget d’un peu moins de 260 millions d’euros. En comparaison, les RCM/RCMI françaises – quelque 700 radios associatives – sont financées (40 % de leur budget) par un fonds de soutien à l’expression radiophonique doté de 34,8 millions d’euros. [Près de 80 000 lecteurs font confiance à la newsletter de The Conversation pour mieux comprendre les grands enjeux du monde. Abonnez-vous aujourd’hui] Mais la faiblesse des REM se trouve dans la légitimité discutable de leurs interventions, que Frantz Fanon qualifiait de « technique de l’occupant ». Les REM se concurrencent – par exemple avec des Chinois de plus en plus actifs – pour tenter d’influencer des pays où les publics manquent de diversité informationnelle et de moyens. Mais les autorités locales et leurs soutiens pourraient se lasser de faire l’objet de ce travail hétéronomique, lequel est assumé par les politiques mais nié par les rédactions.
  • 6. Cela explique en partie l’interdiction de la diffusion, en mars 2022, de RFI par la junte au pouvoir au Mali. Celle au pouvoir au Burkina Faso a pris la même décision en décembre 2022, avant d’interdire France24 en mars 2023. Ce que d’aucuns n’hésiteraient pas à présenter comme une « décolonisation médiatique » pourrait être décidé un jour par des États plus démocratiques que les Mali et Burkina Faso actuels. Il faudrait alors que ces États soutiennent davantage leurs RCM locales pour qu’elles aient les moyens de se substituer aux REM étrangères et locales, ou du moins de coexister avec elles. C’est ainsi que les habitants de Léopoldville (aujourd’hui Kinshasa) avaient transformé la REM belge en « phonographe collectif » dans les années 1950…  Afrique  histoire  médias  Burkina Faso  liberté d'expression  radio  mobilisation  Guerre froide