SlideShare une entreprise Scribd logo
Une industrie bien
portante est la clé de
notre prospérité.
Le mythe d’une société post-
industrielle a fait long feu. Le
constat est désormais partagé :
il faut redonner aux entreprises
les moyens de produire davan-
tage, aux jeunes l’envie d’enta-
mer des carrières industrielles,
aux décideurs des repères pour
des choix responsables.
La Fabrique de l’industrie est un
think tank non partisan. Elle ras-
semble dirigeants, syndicalistes,
chercheurs, jeunes et experts qui
veulent réfléchir ensemble, avec
justesse et ouverture d’esprit,
au devenir de l’industrie et aux
conditions de sa compétitivité.
www.la-fabrique.fr
Optique de précision est une composition de
Marcel Duchamp, datant de l’époque où il étu-
dia en particulier la décomposition et la per-
ception du mouvement. Ceci est la photo de
la réplique faisant partie de la collection du
Musée National d’Art Moderne et qui a été
réalisée, en 1976, avec l’autorisation de la
succession Marcel Duchamp, dans les ateliers
des usines Renault.
Rapport d’activité 2012-2013
« Une industrie bien portante
est la clé de notre prospérité. »
Louis Gallois,
Président de La Fabrique de l’industrie
La Fabrique de l’industrie, laboratoire d’idées, est née fin 2011 à l’initiative d’industriels.
Ces derniers étaient alors préoccupés par l’indifférence presque générale qui régnait
face aux difficultés rencontrées par l’industrie en France. D’autres pays, des plus inter-
ventionnistes aux plus libéraux, se mobilisaient massivement pour soutenir le dévelop-
pement de leur industrie. Pourquoi ?
Même si l’industrie n’occupe plus qu’une faible partie de la population, elle reste, grâce à ses
gains de productivité, le moteur de l’économie : la richesse qu’elle crée va bien au-delà de ses
seuls emplois directs. D’une part, les produits qu’elle propose sont accompagnés de services
de plus en plus sophistiqués, voire en sont le support. D’autre part, leur fabrication et leur
exportation mobilisent de nombreux services à l’industrie. Enfin, les savoir-faire de concep-
tion finissent toujours par se développer près des lieux où l’on fabrique. L’étape de production
est donc essentielle dans la création de valeur.
Sans industrie, la France, faiblement dotée en matières premières et en sources d’énergie,
est incapable d’équilibrer sa balance commerciale. Parce que l’industrie propose des emplois
qualifiés et encourage ses salariés à se former pour acquérir des compétences nouvelles,
elle participe aussi activement à la cohésion sociale. Une industrie bien portante est donc
la clé de notre prospérité et de notre résistance aux crises.
Grâce à une mobilisation générale, la situation est aujourd’hui plus encourageante qu’elle ne
l’était lorsque j’ai accepté la présidence de La Fabrique de l’industrie.
Après plus d’une décennie de recul, les parts de marchés françaises se sont enfin stabilisées1
.
Les efforts engagés depuis plusieurs années et récemment renforcés (pôles de compétiti-
vité, crédit d’impôt recherche, pacte pour la compétitivité, la croissance et l’emploi, pacte
de responsabilité) commencent à porter leurs fruits. Mener une politique d’offre, favorable
au développement des entreprises et particulièrement de l’industrie, n’est plus tabou. Les
partenaires sociaux se sont également mobilisés, signant en 2013 deux accords importants,
respectivement sur la compétitivité et la sécurisation de l’emploi et sur la formation.
Il reste cependant beaucoup à faire. Les résultats demeurent fra-
giles et la mobilisation doit se poursuivre, en impliquant toutes
les parties prenantes. C’est le sens de l’action de La Fabrique de
l’industrie.
Les études de La Fabrique montrent en effet comment les Allemands ont su créer un écosystème
favorable à l’industrie, ou encore comment les Suédois ont débattu d’une profonde réforme
de leurs institutions et l’ont mise en œuvre dans un large consensus. Elles mettent en avant,
sur les territoires français, l’implication des entreprises dans la formation professionnelle.
Elles soulignent le rôle des industriels pour réduire les risques liés à leurs activités et à
leurs produits, en réponse aux attentes de sécurité des consommateurs et des citoyens.
Elles décrivent comment une réorganisation bien maîtrisée des chaînes de valeur permet
de contribuer à l’essor des pays émergents tout en améliorant la compétitivité des emplois
qualifiés chez nous. D’une façon générale, elles analysent les facteurs de compétitivité
autant liés aux coûts qu’associés à l’innovation, à la qualité, aux gains de productivité ou
au dialogue social. Toutes ces études défrichent des chemins pour l’avenir.
Par les débats qu’elle organise, les réseaux qu’elle anime, les ressources pédagogiques qu’elle
produit pour les enseignants et avec eux, La Fabrique contribue modestement à mieux faire
connaître l’industrie et ses enjeux à un large public. Il est en effet indispensable que les jeunes
et leurs parents, dont beaucoup connaissent mal l’industrie, réalisent qu’elle est une aventure
à laquelle ils peuvent prendre part, en s’y épanouissant et en contribuant au redressement de
leur pays.
« L’étape de production
est essentielle dans
la création de valeur. »
1. Coe-Rexecode, La compétitivité française en 2013, document de travail n°44, octobre 2013.
LE
SOM
MAI
RE
2012
2013
Qui sommes-nous ?
DÉCRYPTER
DÉbattreINFORMER
ANIMER
Un laboratoire
d’idées sur
l’industrie
- Missions
- Valeurs
- Gouvernance
- Équipe
- La Fabrique en bref
Des analyses
entre recherche
et pratique
- Notre méthode de travail
- Partir des faits
Des lieux d’échange
- Ouvrir le débat
- Faire travailler ensemble
experts et parties prenantes
- Recueillir des expériences
de terrain
- Échanger avec le plus grand
nombre 
Un centre de
ressources
- Offrir une plateforme
de ressources
- Partager des contenus
- Intervenir dans les médias
Un carrefour entre
plusieurs univers
- Les jeunes et l’industrie
- Dialogue avec les territoires
- Des partenariats à 360°
06
30
2214
38 47
Annexe
Composition du conseil
d’orientation
Un laboratoire
d’idées sur
l’industrie
QUI
SOM
MES
NOUS ?
Arman (1928-2005),
Miaudulation de fritance, 1962
Rapport d’activité 2012-2013
8
Qui sommes-nous ?
Missions
de sensibiliser aux enjeux de l’industrie les décideurs politiques
et économiques, les relais d’opinion et plus largement l’ensemble
de la société civile ;
d’aider à la construction d’une ambition pour l’industrie française,
dans un cadre européen et mondial ;
de proposer des éléments utiles aux politiques industrielles ;
de susciter la confrontation de points de vue entre experts
et praticiens ;
de participer, enfin, au développement d’analyses innovantes sur
l’industrie et de faciliter l’évolution vers des modes de production
plus consensuels et durables1
.
1
2
3
4
5
Créée en octobre 2011 par l’Union des industries et des métiers de la métallurgie
(UIMM), le Cercle de l’Industrie et le Groupe des fédérations industrielles (GFI),
La Fabrique de l’industrie est un laboratoire d’idées qui vise à ce que la réflexion
collective sur les enjeux industriels se développe et gagne en qualité.
Lieu de réflexion et de débat, La Fabrique de l’industrie travaille de façon approfondie
et pluridisciplinaire sur l’industrie en France et en Europe et sur ses perspectives d’avenir.
Elle s’intéresse également aux stratégies et aux politiques industrielles mises en œuvre par
les pays industrialisés et émergents, aux défis et opportunités que présente la mondia-
lisation de l’industrie.
La Fabrique de l’industrie a pour vocation d’être centre de ressources pour toutes les
parties prenantes aux débats sur l’industrie. Elle rassemble l’information, produit des
synthèses critiques et organisées pour rendre lisible la diversité des points de vue, et crée
de nouveaux espaces de dialogue.
D’une façon générale, La Fabrique de l’industrie a pour missions :
1. Source : JO du 24 septembre 2011.
9
Valeurs
Gouvernance
Les actions de La Fabrique de l’industrie sont guidées par des valeurs d’indépendance,
d’ouverture et d’objectivité.
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
La Fabrique poursuit une
mission d’intérêt général –
concourir au développement
harmonieux et durable
de l’industrie – fondée sur
la conviction qu’il n’y a
pas d’économie forte sans
industrie forte. Ses travaux
et communications sont
marqués par une volonté de
qualité et d’indépendance
vis-à-vis de toute influence
extérieure.
La Fabrique privilégie
les analyses scientifiques
issues de faits et de données
recueillis sur le terrain.
Elle accorde une égale
importance à l’examen
de la littérature et à
la confrontation des points
de vue pour faire émerger
des réalités nuancées.
La construction d’argumen-
taires d’influence n’est pas
de son ressort. Sa charte
déontologique s’impose
à tous ceux qui participent
à ses travaux.
La Fabrique est un lieu de
débats. Elle accueille et
favorise la diversité et
la contradiction, dès lors
que celles-ci s’expriment
dans le respect des
différents points de vue.
Elle collabore avec les
organisations qui peuvent
concourir à la réalisation
de ses missions et s’appuie
sur des contributeurs de
tous horizons : industriels,
chercheurs, enseignants,
adhérents de syndicats
de salariés et d’employeurs,
experts, journalistes…
Indépendance Objectivité Ouverture
La Fabrique de l’industrie est une association régie par la loi du 1er
 juillet 1901 (JO du
24 septembre 2011) et financée par ses trois fondateurs : l’UIMM, le Cercle de l’Industrie
et le Groupement des fédérations industrielles (GFI).
Au 31 décembre 2013, son conseil d’administration (sept personnes nommées par les
trois organisations fondatrices) était composé de :
- Louis Gallois, président du conseil d’administration
et du conseil d’orientation de La Fabrique de l’industrie
- Denis Boissard, directeur de projets à l’UIMM
- François Gayet, délégué général du Cercle de l’Industrie
- Alain Grangé-Cabane3
, vice-président du GFI, président de la FEBEA
- Jean-François Pilliard, délégué général de l’UIMM
- Benoît Potier, membre du Cercle de l’Industrie,
président-directeur général d’Air Liquide
- Frédéric Saint-Geours, président de l’UIMM et du GFI, directeur finance et
développement stratégique et directeur des marques de PSA Peugeot Citroën
Organe consultatif, son conseil d’orientation est composé d’au maximum cinquante
membres indépendants désignés par le conseil d’administration4
. Il veille à la qualité
scientifique, à la pertinence et à l’originalité des travaux menés, à la diversité et à l’équi-
libre des points de vue.
Louis Gallois
est né le 26 jan-
vier 1944
à Montauban.
Diplômé de l’École
des hautes études
commerciales
et de l’École
nationale d’admi-
nistration, après
une carrière dans
l’administration
publique, il devient
successivement
PDG de la Snecma
(1989), d’Aéro-
spatiale (1992),
président de
la SNCF (1996) et
président exécutif
d’EADS (2007).
Il est Commissaire
général à l’investis-
sement depuis
juin 2012.
3. Alain Grangé-Cabane a succédé, en tant qu’administrateur de La Fabrique, à Pierre Gattaz lorsque ce dernier a quitté
la présidence du GFI à la suite de son élection à la présidence du Medef.
4. Voir composition détaillée du conseil d’orientation p. 47.
10
Qui sommes-nous ?
Équipe
Le président, Louis Gallois, est as-
sisté par Thierry Weil, délégué
général de La Fabrique de l’indus-
trie, par ailleurs professeur à Mines
ParisTech et membre de l’Académie
des technologies. Christel Bories,
directrice déléguée d’Ipsen, a été
vice-présidente de La Fabrique
de juin 2012 à mai 2013 et a repré-
senté l’association lors de diverses
manifestations publiques.
Denis Ranque, président du conseil
d’administration d’Airbus Group
(anciennement EADS), assure la co-
présidence de La Fabrique depuis
février 2014.
11
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
L’équipe permanente de La Fa-
brique est dirigée par Vincent
Charlet.
Elle comprend également : Louisa
Toubal, chef de projet  ; Emilie
Bourdu et Thibaut Bidet-Mayer,
chargés d’études ; Sounia Chanfi,
assistante et community manager.
Cette équipe s’appuie sur divers
experts et consultants, dont de
nombreux contributeurs bénévoles
que nous tenons ici à remercier
chaleureusement.
12
La Fabrique en bref (fin 2013)
Informer
site web
www.la-fabrique.fr
newsletters
par an
points de vue
d’experts
pages vues par mois
abonnés Twitter
@LFI_LaFabrique
et Facebook
LaFabriqueDeLIndustrie
contacts
vidéos vues sur
la chaîne YouTube
de La Fabrique
analyses
de publications
1
15
40
>10 000
>1 100
15 000
6 700
50
Qui sommes-nous ?
12
13
Débattre
Décrypter
Animer
Entretiens
de La Fabrique
de l’industrie
Notes de
La Fabrique
de l’industrie
interventions publiques
(colloques, conférences, séminaires, médias)
dans toute la France
séminaires
« Entreprises de taille
intermédiaire »
contributions à des ouvrages
collectifs ou des revues
séminaires
« Aventures industrielles »
ouvrages
groupes de travail
actifs
10
4
>35
6
6
10
3
5
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
13
Un centre
de ressources
IN
FOR
MER
Gino Severini (1883-1966),
Nord-Sud, 1912
Rapport d’activité 2012-2013
16
Une des premières réalisations de La Fabrique de l’industrie a été de créer une plateforme
d’information et de ressources sur l’industrie, destinée à tous ses publics.
En mars 2012, elle a mis en ligne son site www.la-fabrique.fr qui s’enrichit en perma-
nence de nouveaux contenus et de nouvelles fonctionnalités.
www.la-fabrique.fr est le carrefour d’informations sur l’ensemble des activités de La
Fabrique de l’industrie et, plus généralement, sur les faits marquants de l’écosystème
industriel en France et dans le monde. Conçu comme un centre de ressources, le site
offre à chacun la possibilité d’en savoir plus sur l’industrie et de proposer ses commen-
taires ou témoignages.
En ouvrant de nouveaux espaces de dialogue, La Fabrique de l’industrie souhaite faire
émerger des idées qui permettront de construire l’industrie de demain.
Offrir une plateforme de ressources :
www.la-fabrique.fr
16
INFORMER
17
ACTUALITÉS
Politique industrielle, compétitivité, emploi, international... :
découvrez une revue de l’actualité sélectionnée par La Fabrique.
PROJETS
Suivez nos travaux en cours : vos opinions et témoignages postés
sur le forum viendront les nourrir et les enrichir.
POINTS DE VUE
Billets d’humeur, témoignages, opinions... : experts et acteurs
de l’industrie s’expriment et accueillent vos réactions.
PUBLICATIONS
Téléchargez nos notes et découvrez nos ouvrages, pour mieux comprendre
les enjeux de l’industrie et de son environnement. Retrouvez également
des fiches de lecture sur des publications faisant l’actualité.
ÉVÉNEMENTS
Restez informés des événements à venir, inscrivez-vous à nos conférences
et accédez au contenu des débats antérieurs.
NEWSLETTER
Abonnez-vous pour recevoir chaque mois l’essentiel de notre actualité,
les annonces de nos parutions et pour être parmi les premiers à vous
inscrire à nos événements.
RESSOURCES PEDAGOGIQUES
Accédez au glossaire et aux dossiers à destination du grand public,
des lycéens et des étudiants.
FORUM
Débattez de nos projets sur le forum et créez vos propres sujets
de discussion dans l’espace « Café de l’industrie ».
FACEBOOK, TWITTER
Suivez-nous et partagez des informations sur l’industrie, l’innovation, l’emploi…
sur Facebook (LaFabriqueDeLIndustrie) et sur Twitter (@LFI_LaFabrique).
YOUTUBE
Visionnez nos conférences, débats et interviews d’experts.
17
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
18
Le livre fournit de solides arguments à ceux
qui veulent faire partager leur conviction que
la fabrication de produits, aux États-Unis en
l’occurrence, n’est pas un luxe mais un im-
pératif. Avec un bémol toutefois : il ne s’agit
pas pour les auteurs de soutenir n’importe
quel type de production.
Le cœur du raisonnement des auteurs est
basé sur la notion d’industrial commons, par
analogie avec les commons de l’Angleterre
médiévale : ces prés détenus ou utilisés en
commun par les habitants d’un village pour
y faire pâturer le bétail. Leur idée est que la
concentration d’activités manufacturières en
un lieu a bien plus de valeur que la somme
de ses parties. Non seulement chaque acteur
bénéficie de la présence à proximité d’indus-
triels, de sous-traitants, de savoir-faire et de
main d’œuvre, mais la présence de chacun
renforce encore la valeur de l’ensemble.
Dans ces industrial commons, chaque nouvel arrivant enrichit ainsi le patrimoine commun.
À l’inverse chaque entreprise qui quitte le groupe – pour aller produire en Chine par
exemple – peut bénéficier de ce départ dans un premier temps, mais appauvrit tous les
autres et finit pas s’appauvrir elle aussi. […] »
Franck Barnu
INFORMER
Partager des contenus
Le site de la Fabrique propose régulièrement des fiches de lecture et des actualités.
Les fiches de lecture : un exemple
« Pourquoi soutenir le manufacturing… et lequel ? »
« Deux professeurs de Harvard, Gary Pisano et Willy Shih, justifient le soutien à l’indus-
trie dans leur récent ouvrage : Producing Prosperity – Why America needs a manufac-
turing renaissance.
19
Selon cette étude, 48 % des jeunes
interrogés se voient travailler dans l’in-
dustrie, à comparer avec le secteur des
services et la fonction publique, qui
attirent respectivement 72 % et 63 %
des 18-25 ans. On note cependant que
l’attractivité des métiers industriels
est beaucoup plus forte que celle du
secteur agricole (21 %). Les préjugés
liés à l’industrie restent tenaces : on re-
trouve parmi les qualificatifs que lui as-
socient les jeunes les mots « travail à
la chaîne » (85 %), « pénibilité » (81 %),
« saleté » (55 %), etc.
En dépit de ce regard négatif, l’industrie reste toutefois perçue comme un secteur de
« haute technicité » (80 %), synonyme d’« innovation » (75 %) et de « qualification » (68 %).
Des efforts restent donc à faire en termes d’information sur les métiers industriels.
D’ailleurs, 55 % des personnes interrogées s’estiment « assez mal informées » sur les
filières scolaires et universitaires menant à ces métiers. Un point positif néanmoins :
plus de la moitié d’entre eux aimerait en savoir davantage.
Loin d’être isolés, ces résultats ont été mis en lumière par de nombreuses autres enquêtes.
L’étude menée par OpinionWay pour Arts et Métiers ParisTech en mars 2013 révèle que
les secteurs les plus attractifs pour les jeunes ayant déclaré vouloir travailler dans l’indus-
trie sont les industries de haute technologie (équipements électriques, électroniques et
numériques, pour 42 %) ou celles bénéficiant d’une image valorisante comme les énergies
renouvelables (49 %) et la construction aéronautique et spatiale (40 %). […] »
L’équipe de La Fabrique
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
Les actualités : un exemple
« Des instituts sondent les jeunes sur les métiers de l’industrie. »
« L’Ifop a publié le 12 novembre 2013, pour le compte de l’institut Lilly, une étude sur les
jeunes et les métiers de l’industrie. L’occasion pour La Fabrique de l’industrie de revenir
sur les principaux sondages réalisés cette année sur la question.
20
Fidèle à sa volonté d’ouverture, La Fabrique de l’industrie accueille dans sa rubrique
« Points de vue » les analyses et les témoignages de nombreux contributeurs :
chercheurs, dirigeants d’entreprises, syndicalistes, enseignants, hauts-fonctionnaires
mais aussi étudiants et salariés. Elle annonce également les événements à venir de ses
partenaires ou homologues.
Points de vue : exemple d’experts
Dominique Gillier
Secrétaire général de la
Fédération générale des
Mines et de la Métallurgie
CFDT
« Compétitivité et emploi
relèvent d’un pacte
national pour l’industrie »
Georges Jobard
Président de Clextral
« Plaidoyer pour
un développement
industriel et durable »
Agnès Paillard
Présidente d’Aerospace
Valley
« Réaction à la note
À quoi servent
les filières ? »
INFORMER
La Fabrique de l’industrie a pour mission de s’adresser à tous les publics :
industriels
syndicats de salariés et d’employeurs
fédérations professionnelles et groupements patronaux
pouvoirs publics : élus, administrations, collectivités territoriales
leaders d’opinion
experts, consultants et prestataires de l’écosystème industriel
enseignants du secondaire et du supérieur
jeunes et demandeurs d’emploi
grand public intéressé par l’industrie
Parler à tous !
21
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
Intervenir dans les médias
Pour sensibiliser différents publics aux enjeux de l’industrie, l’équipe de La Fabrique
intervient fréquemment dans les médias nationaux, locaux ou spécialisés.
Interview de Louis
Gallois dans L’Usine
Nouvelle à l’occasion
de la création de
La Fabrique,
octobre 2011.
Portrait de Christel
Bories dans
Les Echos
du 29 mars 2013.
Regards croisés de
Thierry Weil et Xavier
Fontanet dans
Informations
Entreprise,
avril-juin 2013.
Interview de Thierry
Weil par Caroline
Fourest (28 minutes)
sur France Inter,
diffusée le 15 août
2012.
Tribune dans
Le Monde, Supplément
économie et entreprise
du 15 octobre 2012
(Thierry Weil, « Le mythe
de la société postindus-
trielle a fait long feu »).
Article dans
L’Expansion de juillet-
août 2013 (Vincent
Charlet, « Le déclin des
gains de productivité »).
Article dans L’Usine
nouvelle du 21 no-
vembre 2013 (Vincent
Charlet, « La question
industrielle mérite mieux
qu’un pamphlet »).
Tribune dans
Le Monde, Supplément
économie et entreprise
du 19 mars 2013
(Pierre-Noël Giraud et
Thierry Weil, « Comment
faire revenir l’emploi
industriel en France »).
Article dans
Le Monde, Supplément
économie et entreprise
du 15 octobre 2013,
(Louis Gallois et Pierre-
André de Chalendar,
« Renouveler l’industrie
au service de l’environ-
nement »).
Interviews d’Emilie
Bourdu sur la Suède,
du 16 au 19 décembre
2013, Les Carnets de
l’économie sur France
Culture.
Des lieux
d’échange
DÉ
BAT
TRE
Robert Delaunay (1885-1941),
Hélice et rythme, vers 1937
Rapport d’activité 2012-2013
24
débattre
L’échange et la rencontre des points de vue sont au cœur de la méthode de travail
de La Fabrique de l’industrie. C’est pourquoi elle organise des temps de rencontre,
qui sont autant d’occasions de collaboration, pour faire émerger des réalités nuancées
issues du débat. Les formats proposés misent sur l’intelligence collective et la richesse
de la diversité.
Le conseil d’orientation1
de La Fabrique de l’industrie est représentatif de la diversité des
points de vue sur l’industrie. Il réunit des dirigeants d’entreprises industrielles de taille et
de secteur variés, des membres de fédérations syndicales et patronales, des professeurs
d’université et de grandes écoles issus de différentes disciplines académiques, des experts
économiques et sociaux et des journalistes. Il est donc le premier lieu d’échange et de
débat de La Fabrique.
Le conseil d’orientation propose des sujets d’étude et discute de la réalisation de ceux
que le conseil d’administration retient (modalités de travail, partenaires à associer…).
Il valide ou amende les productions avant leur diffusion, en veillant à la qualité de la
démarche et à la prise en compte de la multiplicité des perspectives sur le sujet traité.
Ses membres, nommés par le conseil d’administration, y interviennent à titre personnel
et n’engagent pas les entreprises ou les institutions auxquelles ils appartiennent. Leur
participation n’implique pas une adhésion à l’ensemble des messages, des résultats ou
des conclusions portés par La Fabrique de l’industrie.
Ouvrir le débat
1. Voir composition détaillée du conseil d’orientation p. 47.
25
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
Faire travailler ensemble experts
et parties prenantes
La Fabrique de l’industrie organise des groupes de travail sur des sujets complexes ou
sensibles pour l’industrie. Ces groupes ad hoc se réunissent périodiquement, sur une
base volontaire et bénévole, et associent l’expertise de leurs membres à celle de grands
témoins auditionnés. Leur travail donne lieu à des documents qui sont à leur tour mis en
débat afin de susciter de nouvelles réactions. À l’issue de ce large travail collaboratif,
les documents peuvent rester à l’état de working papers disponibles en ligne ou donner
lieu à des publications (voir aussi Décrypter).
OGM, gaz de schiste, nanotechnologies,
antennes-relais… Comment prendre en
compte les préoccupations légitimes des
citoyens face aux risques potentiels des
activités industrielles et de leurs produits ?
Comment éviter que ce souci ne pénalise
les industries nationales et ne conduise à
bloquer des innovations bénéfiques ?
Le groupe de travail « Risque et précau-
tion  » a été constitué le 24 septembre
2012, sous la présidence d’Alain Grangé-
Cabane, conseiller d’État, vice-président du Groupe des fédérations industrielles (GFI),
président de la Fédérations des entreprises de la beauté (FEBEA) et administrateur de La
Fabrique. Ce groupe s’intéresse aux risques, aux incertitudes et aux controverses que
suscite l’industrie. Il se penche sur les situations où l’innovation se heurte directement
à la défiance envers la technologie et l’industrie. Il tente de comprendre les causes de
ces blocages et propose des réponses aux difficultés que cela crée pour les industriels.
Un rapport d’étape est disponible sur www.la-fabrique.fr. Le groupe prépare actuelle-
ment le rapport final qui paraîtra au premier semestre 2014.
Membres du groupe
Thibaut Bidet-Mayer (rapporteur adjoint), Bernard Chevassus-au-Louis, Alain Coine, William Dab,
Geneviève Ferone, Pierre-Henri Gourgeon, Alain Grangé-Cabane (président), Claudie Haigneré,
Marie-Angèle Hermitte, Pierre-Benoît Joly, Jean de Kervasdoué, Jacques Kheliff, Brice Laurent
(rapporteur), Hélène Roques, Fabienne Saadane-Oaks, Thierry Weil, Claire Weill.
Personnalités extérieures auditionnées
Maryse Arditi, Jean-Pierre Clamadieu, Marie-Josée Forissier, Jean-Christophe Ménioux, Marc
Mortureux, Michel Serres, Guy Sorman.
Le groupe de travail « Risque et précaution »
Comment répondre à l’exigence de précaution sans menacer
la compétitivité de notre industrie
26
débattre
Recueillir des expériences
de terrain
Plusieurs auteurs constatent un déficit d’ETI en
France, par rapport à d’autres pays européens,
et y cherchent des remèdes. Pour contribuer à
cette réflexion, La Fabrique de l’industrie a souhaité
mettre en lumière les leviers de développement
et de croissance des ETI, dans le cadre de sémi-
naires « vivants » dédiés aux ETI ainsi qu’aux PME
de 150 à 250 salariés qui aspirent à le devenir.
Réservés aux dirigeants, ces rendez-vous réguliers
ont mis en évidence la capacité de ces entreprises
à faire face aux défis qu’elles rencontrent. Les six
séances ont porté sur différentes thématiques :
internationalisation, innovation, qualité des relations sociales, compétences clés, finan-
cement et coopérations interentreprises. Tous les comptes-rendus sont disponibles en
ligne. Au total, ce séminaire a touché plus de 150 ETI et directement mobilisé une soixan-
taine de dirigeants.
L’industrie est une aventure ! La Fabrique orga-
nise avec l’UIMM et l’école de Paris du manage-
ment le cycle de séminaires mensuels Aventures
industrielles, consacré à la présentation de cas
d’entreprises exemplaires ou étonnants. Nous
avons accueilli en 2013, G. Jobard (Clextral),
A. Ulmann (HRA Pharma), J.-Y. Pichereau (Ermo),
A. Ingberg (Meccano), L.  Darbonne (Darégal),
« Histoires de croissance »
Séminaires dédiés aux dirigeants d’entreprises de taille intermédiaire
« AVENTURES INDUSTRIELLES »
Séminaires mensuels avec l’UIMM et l’École de Paris du management
Loin de se limiter à des débats d’opinion, La Fabrique de l’industrie a pour ambition de
recueillir des expériences pratiques, au plus près du terrain, pour enrichir le travail d’ex-
pertise. Dans ce but, elle expérimente différentes formules telles que les séminaires
dédiés ou les forums thématiques.
La Fabrique de l’industrie a organisé entre décembre 2012 et juin 2013 un cycle
de séminaires dédiés aux dirigeants d’entreprises de taille intermédiaire (ETI), en
partenariat avec l’Asmep-ETI, Family Business Network France, BPI France et le
Collège des Bernardins.
27
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
Selon le ministère du Travail, plus de
300 000 emplois n’ont pas été pourvus en
France en 2011, souvent faute de candi-
dats qualifiés, tandis que 150 000 jeunes
quittent chaque année le système éducatif
sans qualification ni diplôme. Une réforme
du système de formation professionnelle
apparaît nécessaire. L’ANI (Accord national
interprofessionnel) du 14 décembre 2013
en témoigne.
La Fabrique de l’industrie s’implique dans cette réflexion et a ouvert dans ce but une
vaste consultation, pour croiser les regards d’experts et faire connaître des pratiques de
terrain auprès des jeunes, des salariés, des entreprises et des acteurs de la formation.
Plus d’une cinquantaine de témoignages ont ainsi été recueillis via le forum web dédié
et des auditions. Une synthèse est en cours de rédaction.
Exemples de témoignages
L. Bataille (Poclain Hydraulics), J. Duprez (Moret), C. Lenoir (Affival), S. Guinchard (co-auteur
des Champions cachés du XXIe
siècle, Economica, 2013). Les comptes-rendus des séances
sont accessibles sur le site de notre partenaire, l’école de Paris du management.
Le forum thématique sur la formation professionnelle
Jean Arthuis,
sénateur de
la Mayenne,
ancien ministre
[Il est] « impératif
de faciliter
le dialogue entre
le monde de
l’entreprise et
celui de l’école
qui, bien souvent,
affichent des
postures de
méfiance liées
à une méconnais-
sance réciproque. »
Claudine Schmidt-
Lainé, recteur
de l’Académie
de Rouen
« L’Éducation
nationale a besoin
d’un partenariat
fort avec l’écono-
mie pour assurer
une formation
de qualité. »
Guillaume
Chatroux,
salarié  
« Il faut valoriser
les filières
techniques dans
la formation
initiale et
dédramatiser
le choix d’une
formation tech-
nique au lycée. »
« Les systèmes
d’enseignement
français manquent
cruellement de
pragmatisme et
d’exemples dans
le concret. »
Le groupe
Berkem
développe
une activité
d’extraction
végétale et
de formulation
chimique de
solutions pour
la protection
des matériaux
dans le
bâtiment.
Il emploie
plus de 117
personnes.
Échanger avec le plus grand nombre
La Fabrique de l’industrie organise, seule ou en partenariat, quatre à cinq Entre-
tiens par an. Ces événements, animés par des journalistes, réunissent plusieurs
orateurs de premier plan sur un thème d’intérêt général lié à l’industrie. Ils ont sou-
vent lieu au Collège des Bernardins ou à l’école des mines de Paris. Ouverts à tous,
ces entretiens réunissent 100 à 250 participants. Ils sont suivis d’un cocktail pour
poursuivre le débat. Comptes-rendus et vidéos sont accessibles librement sur
le site www.la-fabrique.fr
La France sans ses usines, P. Artus, C. Bories, J.M. Charpin, janvier 2012
La Chine, opportunité ou menace pour l’industrie française, Ph. Varin,
Ph. Crouzet, J.F. Di Meglio, février 2012
La France doit choisir (une politique d’offre), J.L. Beffa, P. Pelata,
J.N. de Galzain, mars 2012
Les entreprises de taille intermédiaire, acteurs de la réindustrialisation,
Y. Gattaz, J.Y. Gilet, E. Ducottet, P. Deschamps, juillet 2012
Mittelstand et performance allemande, J.Y. Gilet, L. Gallois, D. Kohler,
J.D. Weisz, J. Hénard, G. Maugis, H.J. Beilke, W. Ebbecke, C. Merkle, en colla-
boration avec le FSI, novembre 2012
Malaimée ou méconnue ? Comment permettre aux jeunes et au grand
public de connaître la réalité et les enjeux de l’industrie ? P. Gattaz,
J.P. Charvet, S. d’Hénin, F. Dallennes, B. Meyniel, C. Bories et P.N. Giraud,
mars 2013
Pour un dialogue social apaisé en France : peut-on apprendre du modèle
suédois ? G. Lund, J.F. Pilliard, J.P. Bouchet, L. Gallois, juin 2013
Pour des aides simples et efficaces au service de la compétitivité,
Ph. Jurgensen, J.C. Volot, juillet 2013
Un co-développement industriel entre la France et l’Afrique ? C. Cornille,
J.-L. Guigou, T. Tingaud , O. Zarrouati et L. Zinsou, novembre 2013
Le bilan des lois Hartz, J. Hénard, G. Duval, A. Fabre, R. Lasserre et
D. Ferrand, novembre 2013
Les 10 Entretiens de La Fabrique
de l’industrie en 2012-2013
28
débattre
De gauche à droite, Philippe Varin (PSA), Philippe Escande (Les Echos), Philippe Crouzet (Vallourec),
Jean-François Di Meglio (Asia Center)
Perspectives 2014
Le Colloque de Cerisy : « L’industrie, notre avenir »
Du 3 au 10 juin 2014, La Fabrique de l’industrie organise à Cerisy-la-Salle en Normandie
le colloque résidentiel « L’industrie, notre avenir », sous la direction de Louis Gallois, Pierre
Veltz et Thierry Weil. Plus de trente orateurs interviendront sur des thèmes tels que « Produire
dans une planète fragile », « Les formes et le quotidien du travail dans l’industrie », « Une
industrie ancrée dans les territoires », « L’industrie dans ses réseaux étendus mondiaux », etc.
Le cycle de séminaires « Histoires de croissance »
À la demande des dirigeants d’ETI, le cycle reprendra à l’automne 2014.
Voyage d’étude en Allemagne
La Fabrique de l’industrie s’associera au cabinet Kohler C&C pour organiser un voyage en
Allemagne sur l’industrie 4.0.
La Chine : opportunité
ou menace ?
Plus de 200 personnes sont venues dé-
battre, le 13 février 2012, des opportuni-
tés et risques que représente le marché
chinois pour l’industrie européenne. Cet
Entretien de La Fabrique, qui se tenait au
Collège des Bernardins, a réuni à la tribune
Philippe Varin, président du directoire de
PSA Peugeot Citroën, Philippe Crouzet,
PDG de Vallourec, et Jean-François Di
Meglio, président d’Asia Centre et ancien
responsable du secteur énergie et matières
premières en Chine pour BNP-Paribas. La
soirée était animée par Philippe Escande,
alors éditorialiste aux Echos. La vidéo de
cet Entretien sur la chaîne YouTube de La
Fabrique a été vue plus de 2 700 fois.
Malaimée
ou méconnue ?
À l’occasion de la troisième édition de la
semaine de l’Industrie en mars 2013 et
de la publication de deux livres destinés
à mieux faire connaître l’industrie, La
Fabrique de l’industrie a organisé, en
partenariat avec Mines ParisTech, une
conférence-débat intitulée «  Malaimée
ou méconnue : comment permettre aux
jeunes et au grand public de connaître
la réalité et les enjeux de l’industrie ? »
Cette soirée, animée par Laurent Guez, di-
recteur délégué de la rédaction d’Enjeux-
Les Echos, s’est articulée autour de trois
tables rondes : 1) Rapprocher l’industrie et
les jeunes, avec Pierre Gattaz, président
du directoire de Radiall et Jean-Pascal
Charvet, directeur général de l’Onisep ;
2) Les créatifs dans les usines : l’expé-
rience des designers de l’ENSCI-Les
Ateliers, avec Simon d’Hénin, enseignant à
l’ENSCI-Les Ateliers, Flore Dallennes et
Baptiste Meyniel, étudiants à l’ENSCI ;
3) Raconter l’industrie avec Christel Bories,
directrice générale déléguée d’Ipsen et
vice-présidente de la Fabrique de l’In-
dustrie et Pierre-Noël Giraud, professeur
à Mines ParisTech.
29
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
Des analyses
entre recherche
et pratique
DÉ
cryp
ter
Emmanuel LattEs, Production en
3 dimensions d’une sculpture moderne
Rapport d’activité 2012-2013
32
PUBLICATIONMISE EN
DÉBAT
RAPPORT
D’ÉTAPE
AUDITIONS
GROUPE DE
TRAVAIL
La Fabrique de l’industrie produit des analyses destinées à :
- enrichir les visions et les perspectives sur l’industrie,
- comprendre les interactions entre les mouvements locaux, nationaux et mondiaux,
- apporter des éléments de réflexion en vue de la définition des politiques publiques,
- dessiner des évolutions vers des modes de production plus consensuels et durables.
Notre méthode de travail
À partir de recherches documentaires, de recueils d’observations, d’auditions d’experts
et d’acteurs de terrain, de débats au sein d’un groupe de travail ou d’un auditoire élargi,
les équipes de La Fabrique soumettent des rapports d’étape à l’examen des membres
de son conseil d’orientation et de spécialistes, qui les amendent, les enrichissent et les
valident. Le rapport final est alors rendu public sur le site web et, parfois, publié sous
forme de note de La Fabrique.
décrypter
33
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
Partir des faits
Regard sur le « modèle » allemand
Confiée à la journaliste franco-allemande Jac-
queline Hénard, intervenante à Sciences-Po
Paris et à l’université de Berlin, cette étude (sep-
tembre 2012) relativise la portée de la notion de
« modèle » allemand, devenue un lieu commun.
Elle met l’accent sur la variété des situations
d’un Land à l’autre et la prégnance de caracté-
ristiques historiques multiséculaires. Elle conclut
que le succès actuel de l’Allemagne tient sur-
tout à la capacité que ce pays a eue de ras-
sembler toutes les parties prenantes dans les
années 1990 pour réfléchir aux faiblesses du
pays, de discuter de réformes souhaitables et
acceptables par tous, puis de mettre en œuvre
avec constance les décisions prises après cette
concertation approfondie.
La note est téléchargeable à partir du site de
La Fabrique et commercialisée en librairie par
notre éditeur, les Presses des Mines.
Dans les médias
Les Echos, Yves Bourdillon, 26/9/2012
L’Usine Nouvelle, Arnaud Dumas, 27/9/2012
Blog du Pr. Bouba-Olga, 22/9/2012
Les Echos judiciaires girondins,
Jean-Jacques Jugié
FranceTVinfo (Ilan Caro, 15/10/2012)
Reuters (Yves Clarisse, 25/9/2012)
France Culture (Brice Couturier,
l’Hebdo des idées, 5/10/2012)
Présentations publiques
Entretien de La Fabrique de l’industrie :
Mittelstand et performance allemande,
avec J.Y. Gilet, L. Gallois, D. Kohler,
J.D. Weisz, J. Hénard, G. Maugis, H.J. Beilke,
W. Ebbecke, C. Merkle, en collaboration avec
le FSI, novembre 2012
Club économique franco-allemand
Institut Montaigne
Europresse
> Résultats
3 000 exemplaires ont été diffusés ou vendus.
La note a été largement reprise et citée dans les publications sur l’Allemagne parues postérieurement
(Guillaume Duval, Le Modèle allemand au-delà des mythes, Le Seuil 2013 ; Alain Fabre, Allemagne :
miracle de l’emploi ou désastre social, Note de l’Institut de l’entreprise, septembre 2013).
La note a également été prolongée par un nouvel Entretien de La Fabrique de l’industrie : Le bilan des
lois Hartz, animé par J. Hénard avec G. Duval, A. Fabre, R. Lasserre et D. Ferrand, en novembre 2013.
34
Comprendre le succès de la Suède
À l’heure où la France s’interroge sur les
moyens de renouer avec la croissance
et de redresser son industrie, il y a beau-
coup à apprendre du succès suédois.
Cette note (juin 2013) examine différentes
facettes de cet écosystème, telles que le
dialogue social, l’innovation, les politiques
de l’emploi, la fiscalité… qui ont toutes eu
des effets directs ou indirects sur la crois-
sance économique. Elle met en avant les
réformes structurelles qui ont été menées
dans les années 1990 pour assainir les
finances publiques tout en conservant un
haut niveau de performance économique,
de service public et de protection des ci-
toyens.
Plus que les réformes elles-mêmes, qui ne
sont sans doute pas toutes transposables
au contexte français, l’expérience suédoise
frappe par la capacité des acteurs écono-
miques et politiques à organiser des ré-
formes profondes sans blocage, préparées par un long processus d’expertise et de
négociation démocratique qui favorise leur appropriation. Son succès nous invite à
nous demander comment renouveler, en France, la manière de conduire les réformes et
d’élaborer les choix collectifs.
Cette synthèse a été rédigée par Émilie Bourdu, chargée d’études à La Fabrique de
l’industrie, sur la base de nombreuses contributions, entretiens et réactions d’experts.
Dans les médias
La publication a fait l’objet de recensions, en par-
ticulier dans les journaux Le Monde, La Croix et
sur le web, et de quatre entretiens avec Emilie
Bourdu dans l’émission Les Carnets de l’éco-
nomie sur France Culture, du 16 au 19 dé-
cembre 2013.
Présentations publiques
À l’occasion de la parution de la note de La Fa-
brique, une centaine de participants a débattu
le 17 juin 2013 sur le thème « Pour un dialogue
social apaisé en France : peut-on apprendre du
modèle suédois ? » avec Son Excellence Mon-
sieur Gunnar Lund, ambassadeur de Suède en
France, Jean-François Pilliard, délégué général
de l’UIMM, Jean-Paul Bouchet, secrétaire géné-
ral de la CFDT Cadres et président de l’Ires, et
Louis Gallois, Commissaire général à l’investisse-
ment. La soirée était animée par Laurent Guez,
directeur délégué de la rédaction d’Enjeux Les
Echos.
> Résultats
décrypter
Mondialisation, compétitivité, emploi
Dans cette note (octobre 2012), Alexandre Gazaniol
montre que, contrairement à une croyance répan-
due, l’internationalisation des entreprises a un effet
positif sur leur chiffre d’affaires, leur innovation et
leur emploi en France, et contribue donc au dévelop-
pement de l’activité économique française.
> Résultats
3 000 exemplaires ont été imprimés et distribués.
Plus de 1 000 exemplaires supplémentaires ont été
téléchargés gratuitement sur www.la-fabrique.fr.
De gauche à droite : Jean-François Pilliard, Louis Gallois, Laurent Guez, Gunnar Lund et Jean-Paul Bouchet
36
décrypter
renouveau des filières industrielles
Filière aéronautique, filière électronique, filière santé… : le
terme de filière connaît un regain d’intérêt depuis quelques
années, notamment dans les débats sur la politique indus-
trielle. Le ministre du Redressement productif, Arnaud
Montebourg, appuyé par le Conseil national de l’industrie,
a d’ailleurs sélectionné depuis janvier 2013 quatorze filières
industrielles stratégiques destinées à « construire la carte
de la France productive des années 2020 » et à mettre fin
à la désindustrialisation de notre pays.
L’idée est assez intuitive pour être rassembleuse mais la
filière est également une notion assez floue, parfois même
galvaudée. À l’extrême, elle devient un outil de communica-
tion, profitant des effets de mode.
Quel est donc l’apport d’un raisonnement en termes de filières pour porter une politique
industrielle ambitieuse ? Cette approche, mobilisatrice à certains égards, ne risque-t-elle
pas de cantonner l’action politique dans un cadre restrictif, voire dépassé ?
La note a été rédigée par Louisa Toubal, chef de projet, et par Thibaut Bidet-Mayer, chargé
d’étude à La Fabrique de l’industrie. Elle a bénéficié des commentaires et réactions de
nombreux experts.
Résultats
La Fabrique de l’industrie a co-organisé le 15 novembre 2013 une conférence-débat aux Journées
de l’économie (JECO) de Lyon sur « Faut-il une politique de filières industrielles ? ». Aux côtés
de Louisa Toubal, chef de projet à La Fabrique de l’industrie, cette table ronde animée par le
journaliste Philippe Mabille a réuni Gabriel Colletis (professeur d’économie à l’université de Tou-
louse 1), Benjamin Gallezot (adjoint au directeur général de la DGCIS), Dorothée Kohler (coach et
consultante en stratégie), Hervé Lebrun (directeur d’usine chez Sanofi) et Bernard Million-Rousseau
(directeur général de la Plateforme de la filière automobile).
>
Un article de Louisa Toubal sur le sujet, complété par un témoi-
gnage de Louis Gallois, est paru dans un numéro spécial de
la revue Problèmes économiques : « À quoi servent les filières
industrielles ? », en novembre 2013.
Article dans Sociétal,
revue publiée par l’Institut de
l’entreprise, dans le dossier
« Réindustrialiser la France »,
deuxième trimestre 2012
(Thierry Weil, « Questions naïves
sur la désindustrialisation »)
Article dans l’ouvrage de
FutuRis/ANRT, La Recherche
et l’innovation en France 2013,
Odile Jacob, automne 2013
(Vincent Charlet, « Pôles, filières, etc.
À la recherche de gains collectifs de
compétitivité »)
Chapitre dans le livre
Et si le soleil se levait
à nouveau sur l’Europe
du Cercle des économistes,
Fayard, novembre 2013
(Thierry Weil, « Si on défend bien
l’industrie »)
L’équipe de La Fabrique publie régulièrement des analyses dans des ouvrages col-
lectifs ou des revues scientifiques et intellectuelles :
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
Perspectives 2014
Les chantiers de La Fabrique de l’industrie se développent sur 12 à 18 mois.
En avant-première...
Formation professionnelle
Une synthèse des principaux points de vue et témoignages échangés sur le forum et com-
plétés par de nombreuses auditions est en cours de préparation.
Dialogue social
L’accord interprofessionnel du 11 janvier 2013 va conduire à nommer des administrateurs
représentant les salariés dans les grandes entreprises. Le groupe de travail sur les bonnes
pratiques pour installer cette nouvelle mesure rendra ses conclusions au 2e
trimestre 2014.
Risque et précaution
Comment prendre en compte les préoccupations des citoyens face aux risques potentiels
des activités industrielles ? Le groupe de travail a terminé ses auditions fin 2013 et prépare
actuellement le rapport final qui paraîtra en 2014.
Mondialisation et compétitivité
Une étude exploratoire, présentée lors de l’Entretien de La Fabrique consacré à « Comment
la France et l’Afrique peuvent-elles tirer parti des partenariats industriels ? » (4 novembre
2013), sera enrichie par le débat et les réactions des lecteurs, puis soumise au conseil
d’orientation pour une éventuelle diffusion.
Renouveau des filières
Un groupe de travail associant La Fabrique, la Société des agriculteurs de France et
l’Association nationale des industries agro-alimentaires, traite des conditions à réunir pour
que les industries agro-alimentaires françaises soient durablement compétitives.
Un carrefour
entre plusieurs
univers
a
ni
mer
Fernand Léger (1881-1955), Sans titre,
Composition mécanique, Mouvement
de charrue, vers 1918-1920
Rapport d’activité 2012-2013
40
animer
La Fabrique de l’industrie a pour vocation de relier différents publics, a fortiori s’ils
se connaissent peu ou mal. Elle participe à une dynamique d’intelligence collective, sur
la base d’échanges et de partenariats, et contribue à articuler entre eux des cercles d’ori-
gines variées sur un plan professionnel ou géographique.
Les jeunes et l’industrie
La Fabrique de l’industrie a notamment pour rôle de sensibiliser les jeunes et leurs
proches aux enjeux de l’industrie.
Cette mission d’intérêt général est largement partagée par les pouvoirs publics, les fédé-
rations professionnelles et les industriels eux-mêmes. La Semaine de l’industrie, qui existe
depuis 2011, permet annuellement de susciter et fédérer aux quatre coins de France les
initiatives locales, régionales, privées et publiques, afin de faire découvrir à un large public
les activités, les métiers, les hommes et les sites industriels. En 2013, La Fabrique de
l’industrie a inscrit dans ce cadre trois actions : deux publications et une expérimentation.
L’industrie racontée à mes ados… qui s’en fichent
À travers le dialogue entre la dirigeante d’une
entreprise industrielle et ses deux adolescents
(une fille et un garçon), l’ouvrage répond aux
questions les plus fréquemment posées sur
le monde industriel. Il fait la part des préjugés
et idées reçues, et fournit des données objec-
tives pour éclairer les débats sur l’industrie et
la compétitivité. Il est délibérément rédigé dans
un langage simple et accessible à tous. Il com-
porte des encadrés pédagogiques et un glos-
saire. Issu des travaux d’un groupe de travail
multidisciplinaire et d’entretiens avec des ly-
céens de première et des étudiants, le livre
est signé par Christel Bories, directrice délé-
guée d’Ipsen, vice-présidente de La Fabrique
de l’industrie et mère de deux adolescents.
Dans les médias
Les retombées ont été nombreuses dans la presse
nationale (Le Monde Eco&Entreprise, Les Echos,
L’Usine Nouvelle, Management, Liaisons sociales,
Alternatives économiques), dans d’autres sup-
ports (Le journal de l’École de Paris du manage-
ment, Reconquêtes industrielles, Les idées en
mouvement - le mensuel de la ligue de l’ensei-
gnement, et Objectif Aquitaine) et sur le web.
Présentations publiques
Le livre a été présenté par Christel Bories au Salon
du livre sur le stand de « Sciences pour tous » de-
vant un parterre de terminales ES. Plusieurs CCI
et délégations régionales ou départementales de
l’UIMM ont passé des commandes groupées à
l’occasion de la Semaine de l’industrie 2013.
> Résultats
L’ouvrage, édité par Dunod en 2013, s’est vendu à 5 000 exemplaires.
41
Quelques idées reçues sur l’industrie
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
42
animer
Les visites d’usines représentent une occasion unique de
faire tomber les préjugés qui peuvent exister à l’encontre
de l’industrie. La Fabrique a donc confié un travail ex-
ploratoire sur les façons d’améliorer les visites d’usines
à des jeunes élèves de l’École nationale supérieure de
création industrielle (ENSCI-Les Ateliers). Grâce à l’appui
de l’UIMM et de l’Aforp, le groupe d’apprentis-designers
a pu visiter les sites franciliens d’Eurocopter, de Frantz
Electrolyse, de Poclain Hydraulics et de l’Aforp. À partir
de ces rencontres, ils ont formulé des propositions pour
« repenser » la visite d’usine, à l’instar de travaux déjà
menés par l’ENSCI sur la visite de musée. Il en est résulté
un cahier d’expérimentation, publié et présenté par La
Fabrique de l’industrie à l’occasion de la Semaine de
l’industrie 2013.
Ce travail sur la visite d’usine, ainsi que d’autres initiatives de La Fabrique de l’industrie pour
les jeunes, prolongent modestement l’action des fédérations professionnelles, comme la
FIEEC qui a mis au point le concept et le kit « classes en entreprise », et le travail de fond
effectué par l’UIMM sur l’attractivité des métiers de l’industrie et sur la formation profes-
sionnelle des jeunes, à travers la plateforme de communication globale « Les industries
technologiques ».
Regarder et montrer l’industrie :
la visite d’usine comme point de contact
L’industrie française décroche-t-elle ?
Rédigé par Pierre-Noël Giraud, professeur à Mines
ParisTech, et Thierry Weil, délégué général de La Fa-
brique de l’industrie, ce livre qui analyse les raisons
profondes du décrochage français s’adresse à un
large public étudiant ou adulte (La Documentation
française, mars 2013).
Résultats
Vendu à 4 000 exemplaires, il a été distribué par La
Fabrique à hauteur de 2 000 exemplaires supplémen-
taires.
L’ouvrage a fait l’objet de nombreuses retombées dans
la presse (Le Monde Eco&Entreprise, Les Echos, Le
Marché Hebdo et Correspondance économique) et sur
le web (Widoobiz, Nonfiction.fr, AdminNet Le blog et
Ilissos).
>
43
Les actions de La Fabrique en direction des jeunes
et de leur écosystème
JEUNES
&
INDUSTRIE
REPENSER
LA VISITE
D’USINE
LES
RESSOURCES
PÉDAGOGIQUES
SUR LE WEB
LE FORUM
THÉMATIQUE :
FORMATION
PROFESSION-
NELLE
L’INDUSTRIE
JARDINIÈRE DU
TERRITOIRE (RH)
DEUX
PUBLICATIONS
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
Pour les enseignants et les étudiants :
les ressources pédagogiques
Accès à un annuaire des sites-ressources sur l’industrie
Fil RSS sur l’industrie via Netvibes
Glossaire des termes de l’économie industrielle
6 dossiers pédagogiques de niveau Lycée, BTS ou Licence
- Qu’est-ce que la compétitivité ?
- Sensibilisation aux facteurs de production
- Le déclin de l’industrie en France
- Petite histoire de l’industrie
- Comment expliquer les différences d’efforts de R&D entre les pays ?
- Firmes et territoires
Le développement des dossiers pédagogiques se poursuit en 2014.>
44
Dialogue avec les territoires
La Fabrique de l’industrie est fréquemment sollicitée pour participer à diverses mani-
festations, notamment par des CCI, des associations et des fédérations locales de l’UIMM.
Elle y répond d’autant plus volontiers qu’elle entend appuyer toutes les initiatives visant à
faire connaître ou promouvoir l’industrie. Nos territoires sont au cœur de la vie industrielle.
Dans ce but, La Fabrique est intervenue :
à la conférence du pôle de compétitivité Systematic en juin 2012. Le Pôle Systematic
a pour finalité de faire de l’Île-de-France l’un des quelques territoires visibles au niveau
mondial sur le thème de la conception, de la réalisation et de la maîtrise des systèmes
complexes au cœur de la révolution numérique ;
à la Journée de l’industrie bretonne en juillet 2012, organisée au Quartz à Brest par
le GFI, le Medef et la CCI Bretagne, qui a réuni 500 chefs d’entreprise ;
au Séminaire des leaders de la région Rhône-Alpes, organisé par l’Institut Confluences
en novembre 2012 ;
aux Journées de l’Économie (JECO) à Lyon : tables rondes « Les entreprises sont-elles
condamnées à grossir et pourquoi ? » en novembre 2012 et « Faut-il une politique de
filières industrielles ? » en novembre 2013 ;
à la conférence « Les clés de la compétitivité de l’industrie en Midi-Pyrénées » à Tou-
louse en mars 2013 ;
à la convention stratégique de Cap Digital, le pôle des industries, des services et contenus
numériques, en mars 2013 ;
à la Quinzaine de l’international pour la conférence « Quels leviers pour être plus compétitif
à l’international ? » organisée par la CCI de Lyon en avril 2013 ;
à la journée de l’UIMM de la Vienne sur l’action territoriale pour l’emploi en mai 2013 ;
à la conférence « Les jeunes et l’aventure industrielle : quelle culture, quelles motivations
pour l’industrie de demain ? », organisée par l’UIMM Gironde-Landes en mai 2013 ;
à la conférence « Le label Origine France Garantie : quels avantages pour les indus-
triels ? » organisé par CCI France en avril 2013 ;
à l’université d’été de CCI France à Bordeaux en septembre 2013 ;
au LH Forum au Havre en septembre 2013 ;
à l’ouverture des premières journées sur l’emploi et la formation en Mayenne en octobre
2013 ;
à la journée sur la formation professionnelle organisée par l’Académie de Rouen et
l’Académie des technologies en octobre 2013 ;
à la première session du Comité d’orientation stratégique et scientifique de l’Institut
Confluences (CESR Rhône-Alpes) en octobre 2013 ;
à la conférence « Le Dialogue social en Suède » au 6e
forum Ecobiz, organisé par
la CCI Nice Côte d’Azur en partenariat avec l’UIMM 06 en octobre 2013 ; 
à la table ronde « Métiers de l’industrie » organisée par CCI France en novembre 2013.
animer
45
Des partenariats à 360°
L’ambition de la Fabrique est de stimuler et d’enrichir les débats sur l’industrie ;
toute occasion de s’associer à d’autres instances de réflexion sur ce sujet est à saisir.
Nos partenaires sont autant de ressources clés ; merci à tous ceux qui, depuis 2011,
nous ont accordé leur confiance.
Espace de dialogue entre l’Église et la société, le Collège des Ber-
nardins est ouvert à tous ceux qui s’interrogent sur le sens de la
vie et le devenir de l’Homme. Il s’articule autour de trois grands
pôles : un pôle Recherche, un pôle Formation, un pôle Événement
et culture. Le Collège des Bernardins a accueilli, dans son édifice
cistercien du XIIIe
siècle au cœur du Quartier latin, certains des
Entretiens de la Fabrique de l’industrie. La Fabrique, de son côté,
a associé le Collège à ses travaux sur les ETI.
La Fabrique de l’industrie et l’ANRT se communiquent leurs pro-
grammes d’études et d’événements sur l’innovation dans l’industrie.
Ceci les a notamment conduites à collaborer pour diverses mani-
festations et pour des contributions sur les ETI et l’innovation.
Mines ParisTech accueille régulièrement dans ses locaux du bou-
levard Saint-Michel des événements de La Fabrique. Plusieurs de
ses enseignants participent ou sont consultés pour nos travaux.
Les Presses des Mines sont également le co-éditeur des Notes de
La Fabrique et en assurent la commercialisation.
L’École de Paris du management, créée en 1993, organise des dia-
logues entre chercheurs, enseignants et praticiens sur la gestion
des organisations. Ces échanges libres et nourris sont retracés
par des comptes-rendus publiés notamment par le site web
www.ecole.org.LaFabriquedel’industrieorganise,avecl’Écolede
Paris et l’UIMM, le cycle de séminaires « Aventures industrielles ».
L’Académie des technologies a été créée le 12 décembre 2000 à
l’initiative de l’Académie des sciences, dans le prolongement du
Conseil des applications de l’Académie des sciences créé en 1982.
La Fabrique a contribué à l’organisation du séminaire annuel de
l’Académie, consacré en 2013 à « La Renaissance de l’industrie »
et à l’élaboration d’un rapport sur ce sujet à paraître en 2014.
La Fabrique s’est rapprochée de Entreprises pour l’environnement
et de l’Ineris pour l’organisation du colloque « Environnement et
industrie » à la Maison de la Chimie le 15 octobre 2013, qui a réuni
plus de 300 participants.
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
46
animer
CCI France est l’établissement national fédérateur et animateur des
Chambres de commerce et d’industrie. Ses deux missions sont de
représenter les intérêts du commerce, de l’industrie et des services
au plan national, européen et international et de constituer un grand
centre de ressources et d’animation pour l’ensemble des CCI.
La Fabrique participe à de nombreux événements aux cotés de CCI
France (Université d’été, Semaine de l’industrie, Planète PME…)
Bpifrance accompagne les entreprises, de l’amorçage jusqu’à la
cotation en bourse, du crédit aux fonds propres. Bpifrance re-
groupe d’anciennes institutions (Oséo, CDC Entreprises, FSI et
FSI Régions), qui ont été associées à plusieurs manifestations de
La Fabrique, dont les Entretiens sur les ETI et sur le Mittelstand,
ainsi que le cycle de séminaires ETI.
ASMEP-ETI et Family Business Network sont également associés
au cycle ETI de La Fabrique.
Les JECO sont un événement grand public sur les grandes ques-
tions économiques. Elles impliquent pendant trois jours l’ensemble
des acteurs économiques et, bien sûr, le grand public sensibilisé par
les médias. Les Journées de l’Économie sont placées sous le haut
patronage de l’Assemblée nationale. La Fabrique de l’industrie a
organisé en 2012 et 2013 deux tables rondes au sein des JECO :
« Les entreprises sont-elles condamnées à grossir et pourquoi ? »
et « Faut-il une politique de filières industrielles ? ».
L’Institut Confluences, projet rhonalpin créé le 5 octobre 2011, réu-
nit autour du fait industriel et de sa dimension sociétale le monde
économique, l’enseignement supérieur et la recherche ainsi que
l’ensemble des acteurs de la société civile. La Fabrique de l’industrie
rencontre régulièrement les instances décisionnaires de ce parte-
naire qui, par ses missions, représente un homologue régional.
De nombreux échanges ont également lieu avec :
des institutions et établissements publics : le Conseil national de l’industrie, le Commis-
sariat général à l’investissement, le Conseil général de l’économie, Universcience, l’Andra ;
des associations professionnelles : CGPME, Croissance Plus, GEP-AFTP, APCEG,
le Cercle des économistes ;
des instituts d’études économiques et de recherche et des établissements d’enseigne-
ment supérieur : COE-Rexecode, Xerfi, ESCP Europe, CESI ;
d’autres think tanks : Institut Montaigne, Institut de l’entreprise, Futuribles, Confrontations
Europe, En temps réel, Europanova, la Fondation Res Publica, The Shift Project, le Lab
de Bpifrance ;
des cabinets conseil : McKinsey, Anthénor Partners, Oliver Wyman, etc.
La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
Annexe
Composition du conseil d’orientation au 31 décembre 2013
Jean ARNOULD, président de la société
ThyssenKrupp Presta France SAS
Gabriel ARTERO, président de la Fédération
de la métallurgie CFE-CGC
Laurent BATAILLE, président directeur général
de Poclain Hydraulics Industrie SAS
Bernard BELLOC, professeur à l’université
de Toulouse, Toulouse School of Economics
Agnès BENASSY-QUERE, présidente déléguée
du Conseil d’analyse économique
Michel BERRY, délégué général de
l’École de Paris du management
Laurent BIGORGNE, directeur de
l’Institut Montaigne
Christian BLANCKAERT, président de
Petit Bateau
Christophe BONDUELLE, président directeur
général de Bonduelle SA
Christel BORIES, directrice générale
déléguée d’Ipsen
Jean-Pierre CLAMADIEU, président directeur
général de Rhodia-Solvay
Philippe CROUZET, président du directoire
de Vallourec
Thibaut DE JAEGHER, directeur de la rédaction
de L’Usine Nouvelle
Joël DECAILLON, ancien secrétaire général
adjoint de la Confédération européenne
des syndicats et vice-président de Lasaire
Stéphane DISTINGUIN, fondateur et président
de Fabernovel
Yves DUBIEF, président de l’Union
des industries textiles-UIT
Cathy DUBOIS, associée de R&D consultants,
animatrice de « Penser le social autrement »
Elizabeth DUCOTTET, président directeur
général de Thuasne
Guillaume DUVAL, rédacteur en chef
d’Alternatives économiques
Denis FERRAND, directeur général
de COE-Rexecode
Lionel FONTAGNÉ, professeur d’économie
au Centre d’économie de la Sorbonne,
conseiller scientifique au CEPII
Louis GALLOIS, commissaire général
à l’investissement, président de La Fabrique
de l’industrie
André GAURON, administrateur de Lasaire
Dominique GILLIER, secrétaire général
de la FGMM-CFDT
Pierre-Noël GIRAUD, professeur d’économie à
l’université de Paris-Dauphine et à Mines Paris-
Tech, membre de l’Académie des technologies
Laurent GUEZ, directeur délégué
de la rédaction d’Enjeux Les Echos
Marc IVALDI, professeur à la Toulouse School
of Economics
Jean-Marc JANCOVICI, co-fondateur
et associé de Carbone 4
Georges JOBARD, président de Clextral
Eric KELLER, secrétaire fédéral
de la fédération FO Métaux
Dorothée KOHLER, consultante et coach,
fondateur et directeur général de Kohler C&C
Eric LABAYE, directeur général de McKinsey &
Company, président du McKinsey Global
Institute
Jean-Marie LACOMBE, président de l’Unifa
Jean-Hervé LORENZI, président du Cercle
des économistes
Philippe NOVELLI, directeur général d’ECA-EN
Sophie PÈNE, professeur à l’université
Paris Descartes
Jean-Luc PETITHUGUENIN, président directeur
général de Paprec
Jean-Loup PICARD, consultant, ancien
directeur général adjoint, chargé de la stratégie,
du marketing et de la communication, Thales
Jean-François PILLIARD, délégué général
de l’UIMM
Grégoire POSTEL-VINAY, directeur de
la stratégie, direction générale de
la compétitivité, de l’industrie et
des services, ministère de l’économie
Denis RANDET, délégué général de l’ANRT
Denis RANQUE, président du conseil
d’administration d’Airbus Group
Frédéric SAINT-GEOURS, président de l’UIMM,
directeur des marques, des finances et du déve-
loppement stratégique de PSA Peugeot Citroën.
Jean-Dominique SÉNARD, gérant-associé
commandité de Michelin
Ulrike STEINHORST, directeur stratégie,
planning et finances à la direction technique
d’Airbus Group
Jean-Claude THOENIG, CNRS et université
de Paris-Dauphine
André ULMANN, président directeur général
de HRA Pharma
Pierre VELTZ, président directeur général
de l’Etablissement public de Paris-Saclay,
membre de l’Académie des technologies
Etienne WASMER, directeur des études en
économie, co-directeur du laboratoire interdis-
ciplinaire d’évaluation des politiques publiques
à l’Institut d’études politiques de Paris
Ont également
été membres
du conseil
d’orientation
en 2012-2013 :
Etienne Bernard
(Bernard Controls),
Philippe Escande
(Le Monde),
Frédéric Homez
(FO),
Gilles Le Blanc
(Mines ParisTech),
Ariel Mendez
(université de
la Méditerranée),
Philippe Moati
(université Paris 7),
Erik Orsenna
(Académie
française),
Christian
Saint-Etienne
(Cnam),
Marcel Torrents
(Société
dauphinoise
de constructions
électro-
mécaniques).
48
Crédits des illustrations :
Couverture : Marcel Duchamp (1887-1968), Optique de précision, 1920/1979 
© Succession Marcel Duchamp/Adagp, Paris 2014 ;
© Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais/Georges Meguerditchian.
pp. 6-7 : Arman (1928-2005), Miaudulation de fritance, 1962
© Adagp, Paris 2014 ;
© Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais/Philippe Migeat.
pp. 10-11 : Louis Gallois : © EADS/Nicolas Gouh ;
Denis Ranque : © Thales/Photopointcom ;
Équipe de La Fabrique de l’industrie : © La Fabrique de l’industrie/Bruno Des Gayets, 2014.
pp. 14-15 : Gino Severini (1883-1966), Nord-Sud, 1912
© Adagp, Paris 2014 ;
© Archives Alinari, Florence, Dist. RMN-Grand Palais/Mauro Magliani.
p. 19 : © Fantasista, Fotolia.
pp. 22-23 : Robert Delaunay (1885-1941), Hélice et rythme, vers 1937
© Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais/Jacqueline Hyde.
p. 25 : © Pro Web Design, Fotolia.
p. 26 : © Monkey Business, Fotolia.
p. 26 : © Mariusz Blach, Fotolia.
p. 27 : © Gina Sanders, Fotolia.
pp. 30-31 : © Emmanuel LATTES/Alamy.
p. 32 : © La Fabrique de l’industrie/Bruno Des Gayets, 2014.
pp. 38-39 : Fernand Léger (1881-1955), Sans titre, Composition mécanique, Mouvement de charrue,
vers 1918-1920
© Adagp, Paris 2014 ;
© RMN-Grand Palais (musée Fernand Léger)/Hervé Lewandowski.
p. 41 : © Dunod/Rachid Maraï, Paris 2013.
Conception et direction de projet : Cahier&Unger www.cahierandco.com
Direction artistique : Franck Blanchet/Pixels Ingénierie
Maquette : Laétitia Lafond
© La Fabrique de l’industrie
81 boulevard Saint-Michel
75005 Paris – France
info@la-fabrique.fr
www.la-fabrique.fr
Une industrie bien
portante est la clé de
notre prospérité.
Le mythe d’une société post-
industrielle a fait long feu. Le
constat est désormais partagé :
il faut redonner aux entreprises
les moyens de produire davan-
tage, aux jeunes l’envie d’enta-
mer des carrières industrielles,
aux décideurs des repères pour
des choix responsables.
La Fabrique de l’industrie est un
think tank non partisan. Elle ras-
semble dirigeants, syndicalistes,
chercheurs, jeunes et experts qui
veulent réfléchir ensemble, avec
justesse et ouverture d’esprit,
au devenir de l’industrie et aux
conditions de sa compétitivité.
www.la-fabrique.fr
Optique de précision est une composition de
Marcel Duchamp, datant de l’époque où il étu-
dia en particulier la décomposition et la per-
ception du mouvement. Ceci est la photo de
la réplique faisant partie de la collection du
Musée National d’Art Moderne et qui a été
réalisée, en 1976, avec l’autorisation de la
succession Marcel Duchamp, dans les ateliers
des usines Renault.

Contenu connexe

Tendances

Rebondir et se réinventer : la résilience des ETI industrielles
Rebondir et se réinventer : la résilience des ETI industriellesRebondir et se réinventer : la résilience des ETI industrielles
Rebondir et se réinventer : la résilience des ETI industrielles
La Fabrique de l'industrie
 
Les transformations du modèle économique suédois
Les transformations du modèle économique suédoisLes transformations du modèle économique suédois
Les transformations du modèle économique suédois
La Fabrique de l'industrie
 
Cultivons notre industrie
Cultivons notre industrieCultivons notre industrie
Cultivons notre industrie
La Fabrique de l'industrie
 
Rapport d’activité 2018 de La Fabrique de l'industrie
Rapport d’activité 2018 de La Fabrique de l'industrie Rapport d’activité 2018 de La Fabrique de l'industrie
Rapport d’activité 2018 de La Fabrique de l'industrie
La Fabrique de l'industrie
 
La qualité de vie au travail : un levier de compétitivité
La qualité de vie au travail : un levier de compétitivitéLa qualité de vie au travail : un levier de compétitivité
La qualité de vie au travail : un levier de compétitivité
La Fabrique de l'industrie
 
Rapport d’activité 2019 de La Fabrique de l'industrie
Rapport d’activité 2019 de La Fabrique de l'industrie Rapport d’activité 2019 de La Fabrique de l'industrie
Rapport d’activité 2019 de La Fabrique de l'industrie
La Fabrique de l'industrie
 
Travail industriel à l'ère du numérique
Travail industriel à l'ère du numériqueTravail industriel à l'ère du numérique
Travail industriel à l'ère du numérique
La Fabrique de l'industrie
 
Regarder et montrer l'industrie : la visite d'usine comme point de contact
Regarder et montrer l'industrie : la visite d'usine comme point de contactRegarder et montrer l'industrie : la visite d'usine comme point de contact
Regarder et montrer l'industrie : la visite d'usine comme point de contact
La Fabrique de l'industrie
 
Demain, la Chine ouverte ?
Demain, la Chine ouverte ?Demain, la Chine ouverte ?
Demain, la Chine ouverte ?
La Fabrique de l'industrie
 
Industrie et start-up : des destins liés ?
Industrie et start-up : des destins liés ?Industrie et start-up : des destins liés ?
Industrie et start-up : des destins liés ?
La Fabrique de l'industrie
 
Concours étudiants et jeunes chercheurs
Concours étudiants et jeunes chercheursConcours étudiants et jeunes chercheurs
Concours étudiants et jeunes chercheurs
La Fabrique de l'industrie
 
Quelles filières pour l’industrie de demain ?
Quelles filières pour l’industrie de demain ?Quelles filières pour l’industrie de demain ?
Quelles filières pour l’industrie de demain ?
La Fabrique de l'industrie
 
Formation professionnelle et industrie : le regard des acteurs de terrain
Formation professionnelle et industrie : le regard des acteurs de terrainFormation professionnelle et industrie : le regard des acteurs de terrain
Formation professionnelle et industrie : le regard des acteurs de terrain
La Fabrique de l'industrie
 
Collaborer avec la machine : quels changements pour l’opérateur ?
Collaborer avec la machine : quels changements pour l’opérateur ?Collaborer avec la machine : quels changements pour l’opérateur ?
Collaborer avec la machine : quels changements pour l’opérateur ?
La Fabrique de l'industrie
 
De nouveaux modèles de croissance pour les industries agroalimentaires ?
De nouveaux modèles de croissance pour les industries agroalimentaires ?De nouveaux modèles de croissance pour les industries agroalimentaires ?
De nouveaux modèles de croissance pour les industries agroalimentaires ?
La Fabrique de l'industrie
 
A quoi servent les filières ?
A quoi servent les filières ?A quoi servent les filières ?
A quoi servent les filières ?
La Fabrique de l'industrie
 
Ces territoires qui cherchent à se réindustrialiser
Ces territoires qui cherchent à se réindustrialiserCes territoires qui cherchent à se réindustrialiser
Ces territoires qui cherchent à se réindustrialiser
La Fabrique de l'industrie
 
Réussir la mise en place des administrateurs salariés
Réussir la mise en place des administrateurs salariésRéussir la mise en place des administrateurs salariés
Réussir la mise en place des administrateurs salariés
La Fabrique de l'industrie
 
Au-delà de l’entreprise libérée. Enquête sur l’autonomie et ses contraintes
Au-delà de l’entreprise libérée. Enquête sur l’autonomie et ses contraintes Au-delà de l’entreprise libérée. Enquête sur l’autonomie et ses contraintes
Au-delà de l’entreprise libérée. Enquête sur l’autonomie et ses contraintes
La Fabrique de l'industrie
 
Guide des startups hightech en France (mars 2015) - Olivier Ezratty
Guide des startups hightech en France (mars 2015) - Olivier EzrattyGuide des startups hightech en France (mars 2015) - Olivier Ezratty
Guide des startups hightech en France (mars 2015) - Olivier Ezratty
La French Team
 

Tendances (20)

Rebondir et se réinventer : la résilience des ETI industrielles
Rebondir et se réinventer : la résilience des ETI industriellesRebondir et se réinventer : la résilience des ETI industrielles
Rebondir et se réinventer : la résilience des ETI industrielles
 
Les transformations du modèle économique suédois
Les transformations du modèle économique suédoisLes transformations du modèle économique suédois
Les transformations du modèle économique suédois
 
Cultivons notre industrie
Cultivons notre industrieCultivons notre industrie
Cultivons notre industrie
 
Rapport d’activité 2018 de La Fabrique de l'industrie
Rapport d’activité 2018 de La Fabrique de l'industrie Rapport d’activité 2018 de La Fabrique de l'industrie
Rapport d’activité 2018 de La Fabrique de l'industrie
 
La qualité de vie au travail : un levier de compétitivité
La qualité de vie au travail : un levier de compétitivitéLa qualité de vie au travail : un levier de compétitivité
La qualité de vie au travail : un levier de compétitivité
 
Rapport d’activité 2019 de La Fabrique de l'industrie
Rapport d’activité 2019 de La Fabrique de l'industrie Rapport d’activité 2019 de La Fabrique de l'industrie
Rapport d’activité 2019 de La Fabrique de l'industrie
 
Travail industriel à l'ère du numérique
Travail industriel à l'ère du numériqueTravail industriel à l'ère du numérique
Travail industriel à l'ère du numérique
 
Regarder et montrer l'industrie : la visite d'usine comme point de contact
Regarder et montrer l'industrie : la visite d'usine comme point de contactRegarder et montrer l'industrie : la visite d'usine comme point de contact
Regarder et montrer l'industrie : la visite d'usine comme point de contact
 
Demain, la Chine ouverte ?
Demain, la Chine ouverte ?Demain, la Chine ouverte ?
Demain, la Chine ouverte ?
 
Industrie et start-up : des destins liés ?
Industrie et start-up : des destins liés ?Industrie et start-up : des destins liés ?
Industrie et start-up : des destins liés ?
 
Concours étudiants et jeunes chercheurs
Concours étudiants et jeunes chercheursConcours étudiants et jeunes chercheurs
Concours étudiants et jeunes chercheurs
 
Quelles filières pour l’industrie de demain ?
Quelles filières pour l’industrie de demain ?Quelles filières pour l’industrie de demain ?
Quelles filières pour l’industrie de demain ?
 
Formation professionnelle et industrie : le regard des acteurs de terrain
Formation professionnelle et industrie : le regard des acteurs de terrainFormation professionnelle et industrie : le regard des acteurs de terrain
Formation professionnelle et industrie : le regard des acteurs de terrain
 
Collaborer avec la machine : quels changements pour l’opérateur ?
Collaborer avec la machine : quels changements pour l’opérateur ?Collaborer avec la machine : quels changements pour l’opérateur ?
Collaborer avec la machine : quels changements pour l’opérateur ?
 
De nouveaux modèles de croissance pour les industries agroalimentaires ?
De nouveaux modèles de croissance pour les industries agroalimentaires ?De nouveaux modèles de croissance pour les industries agroalimentaires ?
De nouveaux modèles de croissance pour les industries agroalimentaires ?
 
A quoi servent les filières ?
A quoi servent les filières ?A quoi servent les filières ?
A quoi servent les filières ?
 
Ces territoires qui cherchent à se réindustrialiser
Ces territoires qui cherchent à se réindustrialiserCes territoires qui cherchent à se réindustrialiser
Ces territoires qui cherchent à se réindustrialiser
 
Réussir la mise en place des administrateurs salariés
Réussir la mise en place des administrateurs salariésRéussir la mise en place des administrateurs salariés
Réussir la mise en place des administrateurs salariés
 
Au-delà de l’entreprise libérée. Enquête sur l’autonomie et ses contraintes
Au-delà de l’entreprise libérée. Enquête sur l’autonomie et ses contraintes Au-delà de l’entreprise libérée. Enquête sur l’autonomie et ses contraintes
Au-delà de l’entreprise libérée. Enquête sur l’autonomie et ses contraintes
 
Guide des startups hightech en France (mars 2015) - Olivier Ezratty
Guide des startups hightech en France (mars 2015) - Olivier EzrattyGuide des startups hightech en France (mars 2015) - Olivier Ezratty
Guide des startups hightech en France (mars 2015) - Olivier Ezratty
 

En vedette

Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
La Fabrique de l'industrie
 
Où va l'industrie américaine ?
Où va l'industrie américaine ?Où va l'industrie américaine ?
Où va l'industrie américaine ?
La Fabrique de l'industrie
 
L'industrie du futur à travers le monde
L'industrie du futur à travers le mondeL'industrie du futur à travers le monde
L'industrie du futur à travers le monde
La Fabrique de l'industrie
 
Fabrication additive. Mobiliser les forces françaises
Fabrication additive. Mobiliser les forces françaisesFabrication additive. Mobiliser les forces françaises
Fabrication additive. Mobiliser les forces françaises
La Fabrique de l'industrie
 
Mutations industrielles et évolution des compétences
Mutations industrielles et évolution des compétencesMutations industrielles et évolution des compétences
Mutations industrielles et évolution des compétences
La Fabrique de l'industrie
 
Numérique et emploi : quel Bilan ?
Numérique et emploi : quel Bilan ?Numérique et emploi : quel Bilan ?
Numérique et emploi : quel Bilan ?
La Fabrique de l'industrie
 
L'industrie du futur : une compétition mondiale
L'industrie du futur : une compétition mondialeL'industrie du futur : une compétition mondiale
L'industrie du futur : une compétition mondiale
La Fabrique de l'industrie
 
Précaution et compétitivité : deux exigences compatibles ?
Précaution et compétitivité : deux exigences compatibles ?Précaution et compétitivité : deux exigences compatibles ?
Précaution et compétitivité : deux exigences compatibles ?
La Fabrique de l'industrie
 
Travaux 2011-2015
Travaux 2011-2015Travaux 2011-2015
Travaux 2011-2015
La Fabrique de l'industrie
 
L’Allemagne : un modèle, mais pour qui ?
L’Allemagne : un modèle, mais pour qui ?L’Allemagne : un modèle, mais pour qui ?
L’Allemagne : un modèle, mais pour qui ?
La Fabrique de l'industrie
 
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
La Fabrique de l'industrie
 
Allégements du coût du travail : pour une voie favorable à la compétitivité f...
Allégements du coût du travail : pour une voie favorable à la compétitivité f...Allégements du coût du travail : pour une voie favorable à la compétitivité f...
Allégements du coût du travail : pour une voie favorable à la compétitivité f...
La Fabrique de l'industrie
 
Allégements de charges, compétitivité et emploi
Allégements de charges, compétitivité et emploiAllégements de charges, compétitivité et emploi
Allégements de charges, compétitivité et emploi
La Fabrique de l'industrie
 
Internationalisation, performances des entreprises et emploi
Internationalisation, performances des entreprises et emploiInternationalisation, performances des entreprises et emploi
Internationalisation, performances des entreprises et emploi
La Fabrique de l'industrie
 
Réglementation, normalisation : leviers de la compétitivité industrielle
Réglementation, normalisation : leviers de la compétitivité industrielleRéglementation, normalisation : leviers de la compétitivité industrielle
Réglementation, normalisation : leviers de la compétitivité industrielle
La Fabrique de l'industrie
 
Industrie du futur : concepts et état des lieux
Industrie du futur : concepts et état des lieuxIndustrie du futur : concepts et état des lieux
Industrie du futur : concepts et état des lieux
La Fabrique de l'industrie
 
Osez la voie pro : 12 parcours de réussite pour s’en convaincre
Osez la voie pro : 12 parcours de réussite pour s’en convaincre Osez la voie pro : 12 parcours de réussite pour s’en convaincre
Osez la voie pro : 12 parcours de réussite pour s’en convaincre
La Fabrique de l'industrie
 
Automatisation, emploi et travail
Automatisation, emploi et travailAutomatisation, emploi et travail
Automatisation, emploi et travail
La Fabrique de l'industrie
 
Semaine de l'industrie 2017 programme la fabrique
Semaine de l'industrie 2017   programme la fabriqueSemaine de l'industrie 2017   programme la fabrique
Semaine de l'industrie 2017 programme la fabrique
La Fabrique de l'industrie
 

En vedette (19)

Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
Réduire le chômage non qualifié : oui mais à quel prix ?
 
Où va l'industrie américaine ?
Où va l'industrie américaine ?Où va l'industrie américaine ?
Où va l'industrie américaine ?
 
L'industrie du futur à travers le monde
L'industrie du futur à travers le mondeL'industrie du futur à travers le monde
L'industrie du futur à travers le monde
 
Fabrication additive. Mobiliser les forces françaises
Fabrication additive. Mobiliser les forces françaisesFabrication additive. Mobiliser les forces françaises
Fabrication additive. Mobiliser les forces françaises
 
Mutations industrielles et évolution des compétences
Mutations industrielles et évolution des compétencesMutations industrielles et évolution des compétences
Mutations industrielles et évolution des compétences
 
Numérique et emploi : quel Bilan ?
Numérique et emploi : quel Bilan ?Numérique et emploi : quel Bilan ?
Numérique et emploi : quel Bilan ?
 
L'industrie du futur : une compétition mondiale
L'industrie du futur : une compétition mondialeL'industrie du futur : une compétition mondiale
L'industrie du futur : une compétition mondiale
 
Précaution et compétitivité : deux exigences compatibles ?
Précaution et compétitivité : deux exigences compatibles ?Précaution et compétitivité : deux exigences compatibles ?
Précaution et compétitivité : deux exigences compatibles ?
 
Travaux 2011-2015
Travaux 2011-2015Travaux 2011-2015
Travaux 2011-2015
 
L’Allemagne : un modèle, mais pour qui ?
L’Allemagne : un modèle, mais pour qui ?L’Allemagne : un modèle, mais pour qui ?
L’Allemagne : un modèle, mais pour qui ?
 
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
L'industrie américaine : simple rebond ou renaissance ?
 
Allégements du coût du travail : pour une voie favorable à la compétitivité f...
Allégements du coût du travail : pour une voie favorable à la compétitivité f...Allégements du coût du travail : pour une voie favorable à la compétitivité f...
Allégements du coût du travail : pour une voie favorable à la compétitivité f...
 
Allégements de charges, compétitivité et emploi
Allégements de charges, compétitivité et emploiAllégements de charges, compétitivité et emploi
Allégements de charges, compétitivité et emploi
 
Internationalisation, performances des entreprises et emploi
Internationalisation, performances des entreprises et emploiInternationalisation, performances des entreprises et emploi
Internationalisation, performances des entreprises et emploi
 
Réglementation, normalisation : leviers de la compétitivité industrielle
Réglementation, normalisation : leviers de la compétitivité industrielleRéglementation, normalisation : leviers de la compétitivité industrielle
Réglementation, normalisation : leviers de la compétitivité industrielle
 
Industrie du futur : concepts et état des lieux
Industrie du futur : concepts et état des lieuxIndustrie du futur : concepts et état des lieux
Industrie du futur : concepts et état des lieux
 
Osez la voie pro : 12 parcours de réussite pour s’en convaincre
Osez la voie pro : 12 parcours de réussite pour s’en convaincre Osez la voie pro : 12 parcours de réussite pour s’en convaincre
Osez la voie pro : 12 parcours de réussite pour s’en convaincre
 
Automatisation, emploi et travail
Automatisation, emploi et travailAutomatisation, emploi et travail
Automatisation, emploi et travail
 
Semaine de l'industrie 2017 programme la fabrique
Semaine de l'industrie 2017   programme la fabriqueSemaine de l'industrie 2017   programme la fabrique
Semaine de l'industrie 2017 programme la fabrique
 

Similaire à Rapport d’activité 2012-2013

Fonder une industrie contributive et résiliente
Fonder une industrie contributive et résilienteFonder une industrie contributive et résiliente
Fonder une industrie contributive et résiliente
La Fabrique de l'industrie
 
Dialogues social et professionnel : comment les articuler ?
Dialogues social et professionnel : comment les articuler ?Dialogues social et professionnel : comment les articuler ?
Dialogues social et professionnel : comment les articuler ?
La Fabrique de l'industrie
 
L’industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-all...
L’industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-all...L’industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-all...
L’industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-all...
La Fabrique de l'industrie
 
Et les lauréats du concours étudiants et jeunes chercheurs de La Fabrique de ...
Et les lauréats du concours étudiants et jeunes chercheurs de La Fabrique de ...Et les lauréats du concours étudiants et jeunes chercheurs de La Fabrique de ...
Et les lauréats du concours étudiants et jeunes chercheurs de La Fabrique de ...
La Fabrique de l'industrie
 
Note La Fabrique de l'industrie - Les accords d'entreprise transnationaux
Note La Fabrique de l'industrie - Les accords d'entreprise transnationauxNote La Fabrique de l'industrie - Les accords d'entreprise transnationaux
Note La Fabrique de l'industrie - Les accords d'entreprise transnationaux
La Fabrique de l'industrie
 
Parcours de travailleurs dans une économie mondialisée
Parcours de travailleurs dans une économie mondialiséeParcours de travailleurs dans une économie mondialisée
Parcours de travailleurs dans une économie mondialisée
La Fabrique de l'industrie
 
Rapport annuel 2020 - La Fabrique de l'industrie
Rapport annuel 2020 - La Fabrique de l'industrieRapport annuel 2020 - La Fabrique de l'industrie
Rapport annuel 2020 - La Fabrique de l'industrie
La Fabrique de l'industrie
 
ETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matcheETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matche
La Fabrique de l'industrie
 
L'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?
L'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?L'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?
L'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?
La Fabrique de l'industrie
 
Accélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliances
Accélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliancesAccélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliances
Accélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliances
La Fabrique de l'industrie
 
Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0
Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0
Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0
Coline Philbet
 
Portraits de travailleurs "Comprendre la qualité de vie au travail"
Portraits de travailleurs "Comprendre la qualité de vie au travail"Portraits de travailleurs "Comprendre la qualité de vie au travail"
Portraits de travailleurs "Comprendre la qualité de vie au travail"
La Fabrique de l'industrie
 
Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?
Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?
Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?
La Fabrique de l'industrie
 
Organisation et compétences dans l’usine du futur - Vers un design du travail ?
Organisation et compétences dans l’usine du futur - Vers un design du travail ?Organisation et compétences dans l’usine du futur - Vers un design du travail ?
Organisation et compétences dans l’usine du futur - Vers un design du travail ?
La Fabrique de l'industrie
 
Tempête sur les représentations du travail
Tempête sur les représentations du travailTempête sur les représentations du travail
Tempête sur les représentations du travail
La Fabrique de l'industrie
 
Lettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrie
Lettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrieLettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrie
Lettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrie
La Fabrique de l'industrie
 
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
La Fabrique de l'industrie
 
Rapport annuel 2021 - La Fabrique de l'industrie
Rapport annuel 2021 - La Fabrique de l'industrieRapport annuel 2021 - La Fabrique de l'industrie
Rapport annuel 2021 - La Fabrique de l'industrie
La Fabrique de l'industrie
 
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
La Fabrique de l'industrie
 
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
La Fabrique de l'industrie
 

Similaire à Rapport d’activité 2012-2013 (20)

Fonder une industrie contributive et résiliente
Fonder une industrie contributive et résilienteFonder une industrie contributive et résiliente
Fonder une industrie contributive et résiliente
 
Dialogues social et professionnel : comment les articuler ?
Dialogues social et professionnel : comment les articuler ?Dialogues social et professionnel : comment les articuler ?
Dialogues social et professionnel : comment les articuler ?
 
L’industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-all...
L’industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-all...L’industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-all...
L’industrie du futur : progrès technique, progrès social ? Regards franco-all...
 
Et les lauréats du concours étudiants et jeunes chercheurs de La Fabrique de ...
Et les lauréats du concours étudiants et jeunes chercheurs de La Fabrique de ...Et les lauréats du concours étudiants et jeunes chercheurs de La Fabrique de ...
Et les lauréats du concours étudiants et jeunes chercheurs de La Fabrique de ...
 
Note La Fabrique de l'industrie - Les accords d'entreprise transnationaux
Note La Fabrique de l'industrie - Les accords d'entreprise transnationauxNote La Fabrique de l'industrie - Les accords d'entreprise transnationaux
Note La Fabrique de l'industrie - Les accords d'entreprise transnationaux
 
Parcours de travailleurs dans une économie mondialisée
Parcours de travailleurs dans une économie mondialiséeParcours de travailleurs dans une économie mondialisée
Parcours de travailleurs dans une économie mondialisée
 
Rapport annuel 2020 - La Fabrique de l'industrie
Rapport annuel 2020 - La Fabrique de l'industrieRapport annuel 2020 - La Fabrique de l'industrie
Rapport annuel 2020 - La Fabrique de l'industrie
 
ETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matcheETI et talents : les clés pour que ça matche
ETI et talents : les clés pour que ça matche
 
L'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?
L'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?L'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?
L'investissement des entreprises françaises est-il efficace ?
 
Accélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliances
Accélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliancesAccélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliances
Accélarateurs de croissance pour PME : build-up et alliances
 
Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0
Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0
Le Grand Besançon, laboratoire de l'industrie 4.0
 
Portraits de travailleurs "Comprendre la qualité de vie au travail"
Portraits de travailleurs "Comprendre la qualité de vie au travail"Portraits de travailleurs "Comprendre la qualité de vie au travail"
Portraits de travailleurs "Comprendre la qualité de vie au travail"
 
Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?
Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?
Recherche et innovation : comment rapprocher sphères publique et privée ?
 
Organisation et compétences dans l’usine du futur - Vers un design du travail ?
Organisation et compétences dans l’usine du futur - Vers un design du travail ?Organisation et compétences dans l’usine du futur - Vers un design du travail ?
Organisation et compétences dans l’usine du futur - Vers un design du travail ?
 
Tempête sur les représentations du travail
Tempête sur les représentations du travailTempête sur les représentations du travail
Tempête sur les représentations du travail
 
Lettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrie
Lettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrieLettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrie
Lettre trimestrielle d'automne 2017 - La Fabrique de l'industrie
 
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
Répondre aux défis sociétaux : le retour en grâce des politiques « orientées ...
 
Rapport annuel 2021 - La Fabrique de l'industrie
Rapport annuel 2021 - La Fabrique de l'industrieRapport annuel 2021 - La Fabrique de l'industrie
Rapport annuel 2021 - La Fabrique de l'industrie
 
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
 
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
L’innovation de rupture, terrain de jeu exclusif des start-up ? L’industrie f...
 

Plus de La Fabrique de l'industrie

Organisation responsabilisante : de l’idée à la réalisation
Organisation responsabilisante : de l’idée à la réalisationOrganisation responsabilisante : de l’idée à la réalisation
Organisation responsabilisante : de l’idée à la réalisation
La Fabrique de l'industrie
 
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointementProductivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
La Fabrique de l'industrie
 
Et-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuel
Et-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuelEt-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuel
Et-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuel
La Fabrique de l'industrie
 
Aménager la ville productive. LFI et PUCA
Aménager la ville productive. LFI et PUCAAménager la ville productive. LFI et PUCA
Aménager la ville productive. LFI et PUCA
La Fabrique de l'industrie
 
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
La Fabrique de l'industrie
 
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
La Fabrique de l'industrie
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
La Fabrique de l'industrie
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
La Fabrique de l'industrie
 
Faiseurs, Faiseuses
Faiseurs, FaiseusesFaiseurs, Faiseuses
Faiseurs, Faiseuses
La Fabrique de l'industrie
 
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
La Fabrique de l'industrie
 
La transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industrielsLa transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industriels
La Fabrique de l'industrie
 
Refaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoireRefaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoire
La Fabrique de l'industrie
 
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
La Fabrique de l'industrie
 
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoiresRéindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
La Fabrique de l'industrie
 
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportableLe nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
La Fabrique de l'industrie
 
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’huiCouvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
La Fabrique de l'industrie
 
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
La Fabrique de l'industrie
 
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
La Fabrique de l'industrie
 
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomieFacture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
La Fabrique de l'industrie
 
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
La Fabrique de l'industrie
 

Plus de La Fabrique de l'industrie (20)

Organisation responsabilisante : de l’idée à la réalisation
Organisation responsabilisante : de l’idée à la réalisationOrganisation responsabilisante : de l’idée à la réalisation
Organisation responsabilisante : de l’idée à la réalisation
 
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointementProductivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
 
Et-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuel
Et-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuelEt-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuel
Et-si-la-sobriete-netait-plus-un-choix-individuel
 
Aménager la ville productive. LFI et PUCA
Aménager la ville productive. LFI et PUCAAménager la ville productive. LFI et PUCA
Aménager la ville productive. LFI et PUCA
 
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
Is disruptive innovation only for start-ups? French Industry in the Face of K...
 
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
Foncier industriel et strategies publiques locales une articulation imparfaite.
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
 
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétiqueLes grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
Les grandes entreprises sur la voie de la sobriété énergétique
 
Faiseurs, Faiseuses
Faiseurs, FaiseusesFaiseurs, Faiseuses
Faiseurs, Faiseuses
 
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
Emplois industriels menacés par la crise énergétique, le MACF et l’IRA : une ...
 
La transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industrielsLa transition écologique des territoires industriels
La transition écologique des territoires industriels
 
Refaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoireRefaire de l’industrie un projet de territoire
Refaire de l’industrie un projet de territoire
 
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
Les jeunes élites face au travail - Regards croisés entre Polytechnique et Ha...
 
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoiresRéindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
Réindustrialisation : le potentiel caché de nos territoires
 
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportableLe nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
Le nucléaire, clé d’un mix électrique économiquement supportable
 
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’huiCouvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
Couvrir nos besoins énergétiques : 2050 se prépare aujourd’hui
 
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
Les nouveaux modes de management et d’organisation - Innovation ou effet de m...
 
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
Nouveaux modes de management et d’organisation : six pratiques récurrentes et...
 
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomieFacture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
Facture énergétique : un coûteux manque d’autonomie
 
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
L’industrie face aux prix de l’énergie - Les marchés européens sont-ils en dé...
 

Rapport d’activité 2012-2013

  • 1. Une industrie bien portante est la clé de notre prospérité. Le mythe d’une société post- industrielle a fait long feu. Le constat est désormais partagé : il faut redonner aux entreprises les moyens de produire davan- tage, aux jeunes l’envie d’enta- mer des carrières industrielles, aux décideurs des repères pour des choix responsables. La Fabrique de l’industrie est un think tank non partisan. Elle ras- semble dirigeants, syndicalistes, chercheurs, jeunes et experts qui veulent réfléchir ensemble, avec justesse et ouverture d’esprit, au devenir de l’industrie et aux conditions de sa compétitivité. www.la-fabrique.fr Optique de précision est une composition de Marcel Duchamp, datant de l’époque où il étu- dia en particulier la décomposition et la per- ception du mouvement. Ceci est la photo de la réplique faisant partie de la collection du Musée National d’Art Moderne et qui a été réalisée, en 1976, avec l’autorisation de la succession Marcel Duchamp, dans les ateliers des usines Renault.
  • 3. « Une industrie bien portante est la clé de notre prospérité. » Louis Gallois, Président de La Fabrique de l’industrie
  • 4. La Fabrique de l’industrie, laboratoire d’idées, est née fin 2011 à l’initiative d’industriels. Ces derniers étaient alors préoccupés par l’indifférence presque générale qui régnait face aux difficultés rencontrées par l’industrie en France. D’autres pays, des plus inter- ventionnistes aux plus libéraux, se mobilisaient massivement pour soutenir le dévelop- pement de leur industrie. Pourquoi ? Même si l’industrie n’occupe plus qu’une faible partie de la population, elle reste, grâce à ses gains de productivité, le moteur de l’économie : la richesse qu’elle crée va bien au-delà de ses seuls emplois directs. D’une part, les produits qu’elle propose sont accompagnés de services de plus en plus sophistiqués, voire en sont le support. D’autre part, leur fabrication et leur exportation mobilisent de nombreux services à l’industrie. Enfin, les savoir-faire de concep- tion finissent toujours par se développer près des lieux où l’on fabrique. L’étape de production est donc essentielle dans la création de valeur. Sans industrie, la France, faiblement dotée en matières premières et en sources d’énergie, est incapable d’équilibrer sa balance commerciale. Parce que l’industrie propose des emplois qualifiés et encourage ses salariés à se former pour acquérir des compétences nouvelles, elle participe aussi activement à la cohésion sociale. Une industrie bien portante est donc la clé de notre prospérité et de notre résistance aux crises. Grâce à une mobilisation générale, la situation est aujourd’hui plus encourageante qu’elle ne l’était lorsque j’ai accepté la présidence de La Fabrique de l’industrie. Après plus d’une décennie de recul, les parts de marchés françaises se sont enfin stabilisées1 . Les efforts engagés depuis plusieurs années et récemment renforcés (pôles de compétiti- vité, crédit d’impôt recherche, pacte pour la compétitivité, la croissance et l’emploi, pacte de responsabilité) commencent à porter leurs fruits. Mener une politique d’offre, favorable au développement des entreprises et particulièrement de l’industrie, n’est plus tabou. Les partenaires sociaux se sont également mobilisés, signant en 2013 deux accords importants, respectivement sur la compétitivité et la sécurisation de l’emploi et sur la formation. Il reste cependant beaucoup à faire. Les résultats demeurent fra- giles et la mobilisation doit se poursuivre, en impliquant toutes les parties prenantes. C’est le sens de l’action de La Fabrique de l’industrie. Les études de La Fabrique montrent en effet comment les Allemands ont su créer un écosystème favorable à l’industrie, ou encore comment les Suédois ont débattu d’une profonde réforme de leurs institutions et l’ont mise en œuvre dans un large consensus. Elles mettent en avant, sur les territoires français, l’implication des entreprises dans la formation professionnelle. Elles soulignent le rôle des industriels pour réduire les risques liés à leurs activités et à leurs produits, en réponse aux attentes de sécurité des consommateurs et des citoyens. Elles décrivent comment une réorganisation bien maîtrisée des chaînes de valeur permet de contribuer à l’essor des pays émergents tout en améliorant la compétitivité des emplois qualifiés chez nous. D’une façon générale, elles analysent les facteurs de compétitivité autant liés aux coûts qu’associés à l’innovation, à la qualité, aux gains de productivité ou au dialogue social. Toutes ces études défrichent des chemins pour l’avenir. Par les débats qu’elle organise, les réseaux qu’elle anime, les ressources pédagogiques qu’elle produit pour les enseignants et avec eux, La Fabrique contribue modestement à mieux faire connaître l’industrie et ses enjeux à un large public. Il est en effet indispensable que les jeunes et leurs parents, dont beaucoup connaissent mal l’industrie, réalisent qu’elle est une aventure à laquelle ils peuvent prendre part, en s’y épanouissant et en contribuant au redressement de leur pays. « L’étape de production est essentielle dans la création de valeur. » 1. Coe-Rexecode, La compétitivité française en 2013, document de travail n°44, octobre 2013.
  • 6. 2012 2013 Qui sommes-nous ? DÉCRYPTER DÉbattreINFORMER ANIMER Un laboratoire d’idées sur l’industrie - Missions - Valeurs - Gouvernance - Équipe - La Fabrique en bref Des analyses entre recherche et pratique - Notre méthode de travail - Partir des faits Des lieux d’échange - Ouvrir le débat - Faire travailler ensemble experts et parties prenantes - Recueillir des expériences de terrain - Échanger avec le plus grand nombre  Un centre de ressources - Offrir une plateforme de ressources - Partager des contenus - Intervenir dans les médias Un carrefour entre plusieurs univers - Les jeunes et l’industrie - Dialogue avec les territoires - Des partenariats à 360° 06 30 2214 38 47 Annexe Composition du conseil d’orientation
  • 9. 8 Qui sommes-nous ? Missions de sensibiliser aux enjeux de l’industrie les décideurs politiques et économiques, les relais d’opinion et plus largement l’ensemble de la société civile ; d’aider à la construction d’une ambition pour l’industrie française, dans un cadre européen et mondial ; de proposer des éléments utiles aux politiques industrielles ; de susciter la confrontation de points de vue entre experts et praticiens ; de participer, enfin, au développement d’analyses innovantes sur l’industrie et de faciliter l’évolution vers des modes de production plus consensuels et durables1 . 1 2 3 4 5 Créée en octobre 2011 par l’Union des industries et des métiers de la métallurgie (UIMM), le Cercle de l’Industrie et le Groupe des fédérations industrielles (GFI), La Fabrique de l’industrie est un laboratoire d’idées qui vise à ce que la réflexion collective sur les enjeux industriels se développe et gagne en qualité. Lieu de réflexion et de débat, La Fabrique de l’industrie travaille de façon approfondie et pluridisciplinaire sur l’industrie en France et en Europe et sur ses perspectives d’avenir. Elle s’intéresse également aux stratégies et aux politiques industrielles mises en œuvre par les pays industrialisés et émergents, aux défis et opportunités que présente la mondia- lisation de l’industrie. La Fabrique de l’industrie a pour vocation d’être centre de ressources pour toutes les parties prenantes aux débats sur l’industrie. Elle rassemble l’information, produit des synthèses critiques et organisées pour rendre lisible la diversité des points de vue, et crée de nouveaux espaces de dialogue. D’une façon générale, La Fabrique de l’industrie a pour missions : 1. Source : JO du 24 septembre 2011.
  • 10. 9 Valeurs Gouvernance Les actions de La Fabrique de l’industrie sont guidées par des valeurs d’indépendance, d’ouverture et d’objectivité. La Fabrique de l’industrie, 2012-2013 La Fabrique poursuit une mission d’intérêt général – concourir au développement harmonieux et durable de l’industrie – fondée sur la conviction qu’il n’y a pas d’économie forte sans industrie forte. Ses travaux et communications sont marqués par une volonté de qualité et d’indépendance vis-à-vis de toute influence extérieure. La Fabrique privilégie les analyses scientifiques issues de faits et de données recueillis sur le terrain. Elle accorde une égale importance à l’examen de la littérature et à la confrontation des points de vue pour faire émerger des réalités nuancées. La construction d’argumen- taires d’influence n’est pas de son ressort. Sa charte déontologique s’impose à tous ceux qui participent à ses travaux. La Fabrique est un lieu de débats. Elle accueille et favorise la diversité et la contradiction, dès lors que celles-ci s’expriment dans le respect des différents points de vue. Elle collabore avec les organisations qui peuvent concourir à la réalisation de ses missions et s’appuie sur des contributeurs de tous horizons : industriels, chercheurs, enseignants, adhérents de syndicats de salariés et d’employeurs, experts, journalistes… Indépendance Objectivité Ouverture La Fabrique de l’industrie est une association régie par la loi du 1er  juillet 1901 (JO du 24 septembre 2011) et financée par ses trois fondateurs : l’UIMM, le Cercle de l’Industrie et le Groupement des fédérations industrielles (GFI). Au 31 décembre 2013, son conseil d’administration (sept personnes nommées par les trois organisations fondatrices) était composé de : - Louis Gallois, président du conseil d’administration et du conseil d’orientation de La Fabrique de l’industrie - Denis Boissard, directeur de projets à l’UIMM - François Gayet, délégué général du Cercle de l’Industrie - Alain Grangé-Cabane3 , vice-président du GFI, président de la FEBEA - Jean-François Pilliard, délégué général de l’UIMM - Benoît Potier, membre du Cercle de l’Industrie, président-directeur général d’Air Liquide - Frédéric Saint-Geours, président de l’UIMM et du GFI, directeur finance et développement stratégique et directeur des marques de PSA Peugeot Citroën Organe consultatif, son conseil d’orientation est composé d’au maximum cinquante membres indépendants désignés par le conseil d’administration4 . Il veille à la qualité scientifique, à la pertinence et à l’originalité des travaux menés, à la diversité et à l’équi- libre des points de vue. Louis Gallois est né le 26 jan- vier 1944 à Montauban. Diplômé de l’École des hautes études commerciales et de l’École nationale d’admi- nistration, après une carrière dans l’administration publique, il devient successivement PDG de la Snecma (1989), d’Aéro- spatiale (1992), président de la SNCF (1996) et président exécutif d’EADS (2007). Il est Commissaire général à l’investis- sement depuis juin 2012. 3. Alain Grangé-Cabane a succédé, en tant qu’administrateur de La Fabrique, à Pierre Gattaz lorsque ce dernier a quitté la présidence du GFI à la suite de son élection à la présidence du Medef. 4. Voir composition détaillée du conseil d’orientation p. 47.
  • 11. 10 Qui sommes-nous ? Équipe Le président, Louis Gallois, est as- sisté par Thierry Weil, délégué général de La Fabrique de l’indus- trie, par ailleurs professeur à Mines ParisTech et membre de l’Académie des technologies. Christel Bories, directrice déléguée d’Ipsen, a été vice-présidente de La Fabrique de juin 2012 à mai 2013 et a repré- senté l’association lors de diverses manifestations publiques. Denis Ranque, président du conseil d’administration d’Airbus Group (anciennement EADS), assure la co- présidence de La Fabrique depuis février 2014.
  • 12. 11 La Fabrique de l’industrie, 2012-2013 L’équipe permanente de La Fa- brique est dirigée par Vincent Charlet. Elle comprend également : Louisa Toubal, chef de projet  ; Emilie Bourdu et Thibaut Bidet-Mayer, chargés d’études ; Sounia Chanfi, assistante et community manager. Cette équipe s’appuie sur divers experts et consultants, dont de nombreux contributeurs bénévoles que nous tenons ici à remercier chaleureusement.
  • 13. 12 La Fabrique en bref (fin 2013) Informer site web www.la-fabrique.fr newsletters par an points de vue d’experts pages vues par mois abonnés Twitter @LFI_LaFabrique et Facebook LaFabriqueDeLIndustrie contacts vidéos vues sur la chaîne YouTube de La Fabrique analyses de publications 1 15 40 >10 000 >1 100 15 000 6 700 50 Qui sommes-nous ? 12
  • 14. 13 Débattre Décrypter Animer Entretiens de La Fabrique de l’industrie Notes de La Fabrique de l’industrie interventions publiques (colloques, conférences, séminaires, médias) dans toute la France séminaires « Entreprises de taille intermédiaire » contributions à des ouvrages collectifs ou des revues séminaires « Aventures industrielles » ouvrages groupes de travail actifs 10 4 >35 6 6 10 3 5 La Fabrique de l’industrie, 2012-2013 13
  • 15. Un centre de ressources IN FOR MER Gino Severini (1883-1966), Nord-Sud, 1912
  • 17. 16 Une des premières réalisations de La Fabrique de l’industrie a été de créer une plateforme d’information et de ressources sur l’industrie, destinée à tous ses publics. En mars 2012, elle a mis en ligne son site www.la-fabrique.fr qui s’enrichit en perma- nence de nouveaux contenus et de nouvelles fonctionnalités. www.la-fabrique.fr est le carrefour d’informations sur l’ensemble des activités de La Fabrique de l’industrie et, plus généralement, sur les faits marquants de l’écosystème industriel en France et dans le monde. Conçu comme un centre de ressources, le site offre à chacun la possibilité d’en savoir plus sur l’industrie et de proposer ses commen- taires ou témoignages. En ouvrant de nouveaux espaces de dialogue, La Fabrique de l’industrie souhaite faire émerger des idées qui permettront de construire l’industrie de demain. Offrir une plateforme de ressources : www.la-fabrique.fr 16 INFORMER
  • 18. 17 ACTUALITÉS Politique industrielle, compétitivité, emploi, international... : découvrez une revue de l’actualité sélectionnée par La Fabrique. PROJETS Suivez nos travaux en cours : vos opinions et témoignages postés sur le forum viendront les nourrir et les enrichir. POINTS DE VUE Billets d’humeur, témoignages, opinions... : experts et acteurs de l’industrie s’expriment et accueillent vos réactions. PUBLICATIONS Téléchargez nos notes et découvrez nos ouvrages, pour mieux comprendre les enjeux de l’industrie et de son environnement. Retrouvez également des fiches de lecture sur des publications faisant l’actualité. ÉVÉNEMENTS Restez informés des événements à venir, inscrivez-vous à nos conférences et accédez au contenu des débats antérieurs. NEWSLETTER Abonnez-vous pour recevoir chaque mois l’essentiel de notre actualité, les annonces de nos parutions et pour être parmi les premiers à vous inscrire à nos événements. RESSOURCES PEDAGOGIQUES Accédez au glossaire et aux dossiers à destination du grand public, des lycéens et des étudiants. FORUM Débattez de nos projets sur le forum et créez vos propres sujets de discussion dans l’espace « Café de l’industrie ». FACEBOOK, TWITTER Suivez-nous et partagez des informations sur l’industrie, l’innovation, l’emploi… sur Facebook (LaFabriqueDeLIndustrie) et sur Twitter (@LFI_LaFabrique). YOUTUBE Visionnez nos conférences, débats et interviews d’experts. 17 La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
  • 19. 18 Le livre fournit de solides arguments à ceux qui veulent faire partager leur conviction que la fabrication de produits, aux États-Unis en l’occurrence, n’est pas un luxe mais un im- pératif. Avec un bémol toutefois : il ne s’agit pas pour les auteurs de soutenir n’importe quel type de production. Le cœur du raisonnement des auteurs est basé sur la notion d’industrial commons, par analogie avec les commons de l’Angleterre médiévale : ces prés détenus ou utilisés en commun par les habitants d’un village pour y faire pâturer le bétail. Leur idée est que la concentration d’activités manufacturières en un lieu a bien plus de valeur que la somme de ses parties. Non seulement chaque acteur bénéficie de la présence à proximité d’indus- triels, de sous-traitants, de savoir-faire et de main d’œuvre, mais la présence de chacun renforce encore la valeur de l’ensemble. Dans ces industrial commons, chaque nouvel arrivant enrichit ainsi le patrimoine commun. À l’inverse chaque entreprise qui quitte le groupe – pour aller produire en Chine par exemple – peut bénéficier de ce départ dans un premier temps, mais appauvrit tous les autres et finit pas s’appauvrir elle aussi. […] » Franck Barnu INFORMER Partager des contenus Le site de la Fabrique propose régulièrement des fiches de lecture et des actualités. Les fiches de lecture : un exemple « Pourquoi soutenir le manufacturing… et lequel ? » « Deux professeurs de Harvard, Gary Pisano et Willy Shih, justifient le soutien à l’indus- trie dans leur récent ouvrage : Producing Prosperity – Why America needs a manufac- turing renaissance.
  • 20. 19 Selon cette étude, 48 % des jeunes interrogés se voient travailler dans l’in- dustrie, à comparer avec le secteur des services et la fonction publique, qui attirent respectivement 72 % et 63 % des 18-25 ans. On note cependant que l’attractivité des métiers industriels est beaucoup plus forte que celle du secteur agricole (21 %). Les préjugés liés à l’industrie restent tenaces : on re- trouve parmi les qualificatifs que lui as- socient les jeunes les mots « travail à la chaîne » (85 %), « pénibilité » (81 %), « saleté » (55 %), etc. En dépit de ce regard négatif, l’industrie reste toutefois perçue comme un secteur de « haute technicité » (80 %), synonyme d’« innovation » (75 %) et de « qualification » (68 %). Des efforts restent donc à faire en termes d’information sur les métiers industriels. D’ailleurs, 55 % des personnes interrogées s’estiment « assez mal informées » sur les filières scolaires et universitaires menant à ces métiers. Un point positif néanmoins : plus de la moitié d’entre eux aimerait en savoir davantage. Loin d’être isolés, ces résultats ont été mis en lumière par de nombreuses autres enquêtes. L’étude menée par OpinionWay pour Arts et Métiers ParisTech en mars 2013 révèle que les secteurs les plus attractifs pour les jeunes ayant déclaré vouloir travailler dans l’indus- trie sont les industries de haute technologie (équipements électriques, électroniques et numériques, pour 42 %) ou celles bénéficiant d’une image valorisante comme les énergies renouvelables (49 %) et la construction aéronautique et spatiale (40 %). […] » L’équipe de La Fabrique La Fabrique de l’industrie, 2012-2013 Les actualités : un exemple « Des instituts sondent les jeunes sur les métiers de l’industrie. » « L’Ifop a publié le 12 novembre 2013, pour le compte de l’institut Lilly, une étude sur les jeunes et les métiers de l’industrie. L’occasion pour La Fabrique de l’industrie de revenir sur les principaux sondages réalisés cette année sur la question.
  • 21. 20 Fidèle à sa volonté d’ouverture, La Fabrique de l’industrie accueille dans sa rubrique « Points de vue » les analyses et les témoignages de nombreux contributeurs : chercheurs, dirigeants d’entreprises, syndicalistes, enseignants, hauts-fonctionnaires mais aussi étudiants et salariés. Elle annonce également les événements à venir de ses partenaires ou homologues. Points de vue : exemple d’experts Dominique Gillier Secrétaire général de la Fédération générale des Mines et de la Métallurgie CFDT « Compétitivité et emploi relèvent d’un pacte national pour l’industrie » Georges Jobard Président de Clextral « Plaidoyer pour un développement industriel et durable » Agnès Paillard Présidente d’Aerospace Valley « Réaction à la note À quoi servent les filières ? » INFORMER La Fabrique de l’industrie a pour mission de s’adresser à tous les publics : industriels syndicats de salariés et d’employeurs fédérations professionnelles et groupements patronaux pouvoirs publics : élus, administrations, collectivités territoriales leaders d’opinion experts, consultants et prestataires de l’écosystème industriel enseignants du secondaire et du supérieur jeunes et demandeurs d’emploi grand public intéressé par l’industrie Parler à tous !
  • 22. 21 La Fabrique de l’industrie, 2012-2013 Intervenir dans les médias Pour sensibiliser différents publics aux enjeux de l’industrie, l’équipe de La Fabrique intervient fréquemment dans les médias nationaux, locaux ou spécialisés. Interview de Louis Gallois dans L’Usine Nouvelle à l’occasion de la création de La Fabrique, octobre 2011. Portrait de Christel Bories dans Les Echos du 29 mars 2013. Regards croisés de Thierry Weil et Xavier Fontanet dans Informations Entreprise, avril-juin 2013. Interview de Thierry Weil par Caroline Fourest (28 minutes) sur France Inter, diffusée le 15 août 2012. Tribune dans Le Monde, Supplément économie et entreprise du 15 octobre 2012 (Thierry Weil, « Le mythe de la société postindus- trielle a fait long feu »). Article dans L’Expansion de juillet- août 2013 (Vincent Charlet, « Le déclin des gains de productivité »). Article dans L’Usine nouvelle du 21 no- vembre 2013 (Vincent Charlet, « La question industrielle mérite mieux qu’un pamphlet »). Tribune dans Le Monde, Supplément économie et entreprise du 19 mars 2013 (Pierre-Noël Giraud et Thierry Weil, « Comment faire revenir l’emploi industriel en France »). Article dans Le Monde, Supplément économie et entreprise du 15 octobre 2013, (Louis Gallois et Pierre- André de Chalendar, « Renouveler l’industrie au service de l’environ- nement »). Interviews d’Emilie Bourdu sur la Suède, du 16 au 19 décembre 2013, Les Carnets de l’économie sur France Culture.
  • 23. Des lieux d’échange DÉ BAT TRE Robert Delaunay (1885-1941), Hélice et rythme, vers 1937
  • 25. 24 débattre L’échange et la rencontre des points de vue sont au cœur de la méthode de travail de La Fabrique de l’industrie. C’est pourquoi elle organise des temps de rencontre, qui sont autant d’occasions de collaboration, pour faire émerger des réalités nuancées issues du débat. Les formats proposés misent sur l’intelligence collective et la richesse de la diversité. Le conseil d’orientation1 de La Fabrique de l’industrie est représentatif de la diversité des points de vue sur l’industrie. Il réunit des dirigeants d’entreprises industrielles de taille et de secteur variés, des membres de fédérations syndicales et patronales, des professeurs d’université et de grandes écoles issus de différentes disciplines académiques, des experts économiques et sociaux et des journalistes. Il est donc le premier lieu d’échange et de débat de La Fabrique. Le conseil d’orientation propose des sujets d’étude et discute de la réalisation de ceux que le conseil d’administration retient (modalités de travail, partenaires à associer…). Il valide ou amende les productions avant leur diffusion, en veillant à la qualité de la démarche et à la prise en compte de la multiplicité des perspectives sur le sujet traité. Ses membres, nommés par le conseil d’administration, y interviennent à titre personnel et n’engagent pas les entreprises ou les institutions auxquelles ils appartiennent. Leur participation n’implique pas une adhésion à l’ensemble des messages, des résultats ou des conclusions portés par La Fabrique de l’industrie. Ouvrir le débat 1. Voir composition détaillée du conseil d’orientation p. 47.
  • 26. 25 La Fabrique de l’industrie, 2012-2013 Faire travailler ensemble experts et parties prenantes La Fabrique de l’industrie organise des groupes de travail sur des sujets complexes ou sensibles pour l’industrie. Ces groupes ad hoc se réunissent périodiquement, sur une base volontaire et bénévole, et associent l’expertise de leurs membres à celle de grands témoins auditionnés. Leur travail donne lieu à des documents qui sont à leur tour mis en débat afin de susciter de nouvelles réactions. À l’issue de ce large travail collaboratif, les documents peuvent rester à l’état de working papers disponibles en ligne ou donner lieu à des publications (voir aussi Décrypter). OGM, gaz de schiste, nanotechnologies, antennes-relais… Comment prendre en compte les préoccupations légitimes des citoyens face aux risques potentiels des activités industrielles et de leurs produits ? Comment éviter que ce souci ne pénalise les industries nationales et ne conduise à bloquer des innovations bénéfiques ? Le groupe de travail « Risque et précau- tion  » a été constitué le 24 septembre 2012, sous la présidence d’Alain Grangé- Cabane, conseiller d’État, vice-président du Groupe des fédérations industrielles (GFI), président de la Fédérations des entreprises de la beauté (FEBEA) et administrateur de La Fabrique. Ce groupe s’intéresse aux risques, aux incertitudes et aux controverses que suscite l’industrie. Il se penche sur les situations où l’innovation se heurte directement à la défiance envers la technologie et l’industrie. Il tente de comprendre les causes de ces blocages et propose des réponses aux difficultés que cela crée pour les industriels. Un rapport d’étape est disponible sur www.la-fabrique.fr. Le groupe prépare actuelle- ment le rapport final qui paraîtra au premier semestre 2014. Membres du groupe Thibaut Bidet-Mayer (rapporteur adjoint), Bernard Chevassus-au-Louis, Alain Coine, William Dab, Geneviève Ferone, Pierre-Henri Gourgeon, Alain Grangé-Cabane (président), Claudie Haigneré, Marie-Angèle Hermitte, Pierre-Benoît Joly, Jean de Kervasdoué, Jacques Kheliff, Brice Laurent (rapporteur), Hélène Roques, Fabienne Saadane-Oaks, Thierry Weil, Claire Weill. Personnalités extérieures auditionnées Maryse Arditi, Jean-Pierre Clamadieu, Marie-Josée Forissier, Jean-Christophe Ménioux, Marc Mortureux, Michel Serres, Guy Sorman. Le groupe de travail « Risque et précaution » Comment répondre à l’exigence de précaution sans menacer la compétitivité de notre industrie
  • 27. 26 débattre Recueillir des expériences de terrain Plusieurs auteurs constatent un déficit d’ETI en France, par rapport à d’autres pays européens, et y cherchent des remèdes. Pour contribuer à cette réflexion, La Fabrique de l’industrie a souhaité mettre en lumière les leviers de développement et de croissance des ETI, dans le cadre de sémi- naires « vivants » dédiés aux ETI ainsi qu’aux PME de 150 à 250 salariés qui aspirent à le devenir. Réservés aux dirigeants, ces rendez-vous réguliers ont mis en évidence la capacité de ces entreprises à faire face aux défis qu’elles rencontrent. Les six séances ont porté sur différentes thématiques : internationalisation, innovation, qualité des relations sociales, compétences clés, finan- cement et coopérations interentreprises. Tous les comptes-rendus sont disponibles en ligne. Au total, ce séminaire a touché plus de 150 ETI et directement mobilisé une soixan- taine de dirigeants. L’industrie est une aventure ! La Fabrique orga- nise avec l’UIMM et l’école de Paris du manage- ment le cycle de séminaires mensuels Aventures industrielles, consacré à la présentation de cas d’entreprises exemplaires ou étonnants. Nous avons accueilli en 2013, G. Jobard (Clextral), A. Ulmann (HRA Pharma), J.-Y. Pichereau (Ermo), A. Ingberg (Meccano), L.  Darbonne (Darégal), « Histoires de croissance » Séminaires dédiés aux dirigeants d’entreprises de taille intermédiaire « AVENTURES INDUSTRIELLES » Séminaires mensuels avec l’UIMM et l’École de Paris du management Loin de se limiter à des débats d’opinion, La Fabrique de l’industrie a pour ambition de recueillir des expériences pratiques, au plus près du terrain, pour enrichir le travail d’ex- pertise. Dans ce but, elle expérimente différentes formules telles que les séminaires dédiés ou les forums thématiques. La Fabrique de l’industrie a organisé entre décembre 2012 et juin 2013 un cycle de séminaires dédiés aux dirigeants d’entreprises de taille intermédiaire (ETI), en partenariat avec l’Asmep-ETI, Family Business Network France, BPI France et le Collège des Bernardins.
  • 28. 27 La Fabrique de l’industrie, 2012-2013 Selon le ministère du Travail, plus de 300 000 emplois n’ont pas été pourvus en France en 2011, souvent faute de candi- dats qualifiés, tandis que 150 000 jeunes quittent chaque année le système éducatif sans qualification ni diplôme. Une réforme du système de formation professionnelle apparaît nécessaire. L’ANI (Accord national interprofessionnel) du 14 décembre 2013 en témoigne. La Fabrique de l’industrie s’implique dans cette réflexion et a ouvert dans ce but une vaste consultation, pour croiser les regards d’experts et faire connaître des pratiques de terrain auprès des jeunes, des salariés, des entreprises et des acteurs de la formation. Plus d’une cinquantaine de témoignages ont ainsi été recueillis via le forum web dédié et des auditions. Une synthèse est en cours de rédaction. Exemples de témoignages L. Bataille (Poclain Hydraulics), J. Duprez (Moret), C. Lenoir (Affival), S. Guinchard (co-auteur des Champions cachés du XXIe siècle, Economica, 2013). Les comptes-rendus des séances sont accessibles sur le site de notre partenaire, l’école de Paris du management. Le forum thématique sur la formation professionnelle Jean Arthuis, sénateur de la Mayenne, ancien ministre [Il est] « impératif de faciliter le dialogue entre le monde de l’entreprise et celui de l’école qui, bien souvent, affichent des postures de méfiance liées à une méconnais- sance réciproque. » Claudine Schmidt- Lainé, recteur de l’Académie de Rouen « L’Éducation nationale a besoin d’un partenariat fort avec l’écono- mie pour assurer une formation de qualité. » Guillaume Chatroux, salarié   « Il faut valoriser les filières techniques dans la formation initiale et dédramatiser le choix d’une formation tech- nique au lycée. » « Les systèmes d’enseignement français manquent cruellement de pragmatisme et d’exemples dans le concret. » Le groupe Berkem développe une activité d’extraction végétale et de formulation chimique de solutions pour la protection des matériaux dans le bâtiment. Il emploie plus de 117 personnes.
  • 29. Échanger avec le plus grand nombre La Fabrique de l’industrie organise, seule ou en partenariat, quatre à cinq Entre- tiens par an. Ces événements, animés par des journalistes, réunissent plusieurs orateurs de premier plan sur un thème d’intérêt général lié à l’industrie. Ils ont sou- vent lieu au Collège des Bernardins ou à l’école des mines de Paris. Ouverts à tous, ces entretiens réunissent 100 à 250 participants. Ils sont suivis d’un cocktail pour poursuivre le débat. Comptes-rendus et vidéos sont accessibles librement sur le site www.la-fabrique.fr La France sans ses usines, P. Artus, C. Bories, J.M. Charpin, janvier 2012 La Chine, opportunité ou menace pour l’industrie française, Ph. Varin, Ph. Crouzet, J.F. Di Meglio, février 2012 La France doit choisir (une politique d’offre), J.L. Beffa, P. Pelata, J.N. de Galzain, mars 2012 Les entreprises de taille intermédiaire, acteurs de la réindustrialisation, Y. Gattaz, J.Y. Gilet, E. Ducottet, P. Deschamps, juillet 2012 Mittelstand et performance allemande, J.Y. Gilet, L. Gallois, D. Kohler, J.D. Weisz, J. Hénard, G. Maugis, H.J. Beilke, W. Ebbecke, C. Merkle, en colla- boration avec le FSI, novembre 2012 Malaimée ou méconnue ? Comment permettre aux jeunes et au grand public de connaître la réalité et les enjeux de l’industrie ? P. Gattaz, J.P. Charvet, S. d’Hénin, F. Dallennes, B. Meyniel, C. Bories et P.N. Giraud, mars 2013 Pour un dialogue social apaisé en France : peut-on apprendre du modèle suédois ? G. Lund, J.F. Pilliard, J.P. Bouchet, L. Gallois, juin 2013 Pour des aides simples et efficaces au service de la compétitivité, Ph. Jurgensen, J.C. Volot, juillet 2013 Un co-développement industriel entre la France et l’Afrique ? C. Cornille, J.-L. Guigou, T. Tingaud , O. Zarrouati et L. Zinsou, novembre 2013 Le bilan des lois Hartz, J. Hénard, G. Duval, A. Fabre, R. Lasserre et D. Ferrand, novembre 2013 Les 10 Entretiens de La Fabrique de l’industrie en 2012-2013 28 débattre De gauche à droite, Philippe Varin (PSA), Philippe Escande (Les Echos), Philippe Crouzet (Vallourec), Jean-François Di Meglio (Asia Center)
  • 30. Perspectives 2014 Le Colloque de Cerisy : « L’industrie, notre avenir » Du 3 au 10 juin 2014, La Fabrique de l’industrie organise à Cerisy-la-Salle en Normandie le colloque résidentiel « L’industrie, notre avenir », sous la direction de Louis Gallois, Pierre Veltz et Thierry Weil. Plus de trente orateurs interviendront sur des thèmes tels que « Produire dans une planète fragile », « Les formes et le quotidien du travail dans l’industrie », « Une industrie ancrée dans les territoires », « L’industrie dans ses réseaux étendus mondiaux », etc. Le cycle de séminaires « Histoires de croissance » À la demande des dirigeants d’ETI, le cycle reprendra à l’automne 2014. Voyage d’étude en Allemagne La Fabrique de l’industrie s’associera au cabinet Kohler C&C pour organiser un voyage en Allemagne sur l’industrie 4.0. La Chine : opportunité ou menace ? Plus de 200 personnes sont venues dé- battre, le 13 février 2012, des opportuni- tés et risques que représente le marché chinois pour l’industrie européenne. Cet Entretien de La Fabrique, qui se tenait au Collège des Bernardins, a réuni à la tribune Philippe Varin, président du directoire de PSA Peugeot Citroën, Philippe Crouzet, PDG de Vallourec, et Jean-François Di Meglio, président d’Asia Centre et ancien responsable du secteur énergie et matières premières en Chine pour BNP-Paribas. La soirée était animée par Philippe Escande, alors éditorialiste aux Echos. La vidéo de cet Entretien sur la chaîne YouTube de La Fabrique a été vue plus de 2 700 fois. Malaimée ou méconnue ? À l’occasion de la troisième édition de la semaine de l’Industrie en mars 2013 et de la publication de deux livres destinés à mieux faire connaître l’industrie, La Fabrique de l’industrie a organisé, en partenariat avec Mines ParisTech, une conférence-débat intitulée «  Malaimée ou méconnue : comment permettre aux jeunes et au grand public de connaître la réalité et les enjeux de l’industrie ? » Cette soirée, animée par Laurent Guez, di- recteur délégué de la rédaction d’Enjeux- Les Echos, s’est articulée autour de trois tables rondes : 1) Rapprocher l’industrie et les jeunes, avec Pierre Gattaz, président du directoire de Radiall et Jean-Pascal Charvet, directeur général de l’Onisep ; 2) Les créatifs dans les usines : l’expé- rience des designers de l’ENSCI-Les Ateliers, avec Simon d’Hénin, enseignant à l’ENSCI-Les Ateliers, Flore Dallennes et Baptiste Meyniel, étudiants à l’ENSCI ; 3) Raconter l’industrie avec Christel Bories, directrice générale déléguée d’Ipsen et vice-présidente de la Fabrique de l’In- dustrie et Pierre-Noël Giraud, professeur à Mines ParisTech. 29 La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
  • 31. Des analyses entre recherche et pratique DÉ cryp ter Emmanuel LattEs, Production en 3 dimensions d’une sculpture moderne
  • 33. 32 PUBLICATIONMISE EN DÉBAT RAPPORT D’ÉTAPE AUDITIONS GROUPE DE TRAVAIL La Fabrique de l’industrie produit des analyses destinées à : - enrichir les visions et les perspectives sur l’industrie, - comprendre les interactions entre les mouvements locaux, nationaux et mondiaux, - apporter des éléments de réflexion en vue de la définition des politiques publiques, - dessiner des évolutions vers des modes de production plus consensuels et durables. Notre méthode de travail À partir de recherches documentaires, de recueils d’observations, d’auditions d’experts et d’acteurs de terrain, de débats au sein d’un groupe de travail ou d’un auditoire élargi, les équipes de La Fabrique soumettent des rapports d’étape à l’examen des membres de son conseil d’orientation et de spécialistes, qui les amendent, les enrichissent et les valident. Le rapport final est alors rendu public sur le site web et, parfois, publié sous forme de note de La Fabrique. décrypter
  • 34. 33 La Fabrique de l’industrie, 2012-2013 Partir des faits Regard sur le « modèle » allemand Confiée à la journaliste franco-allemande Jac- queline Hénard, intervenante à Sciences-Po Paris et à l’université de Berlin, cette étude (sep- tembre 2012) relativise la portée de la notion de « modèle » allemand, devenue un lieu commun. Elle met l’accent sur la variété des situations d’un Land à l’autre et la prégnance de caracté- ristiques historiques multiséculaires. Elle conclut que le succès actuel de l’Allemagne tient sur- tout à la capacité que ce pays a eue de ras- sembler toutes les parties prenantes dans les années 1990 pour réfléchir aux faiblesses du pays, de discuter de réformes souhaitables et acceptables par tous, puis de mettre en œuvre avec constance les décisions prises après cette concertation approfondie. La note est téléchargeable à partir du site de La Fabrique et commercialisée en librairie par notre éditeur, les Presses des Mines. Dans les médias Les Echos, Yves Bourdillon, 26/9/2012 L’Usine Nouvelle, Arnaud Dumas, 27/9/2012 Blog du Pr. Bouba-Olga, 22/9/2012 Les Echos judiciaires girondins, Jean-Jacques Jugié FranceTVinfo (Ilan Caro, 15/10/2012) Reuters (Yves Clarisse, 25/9/2012) France Culture (Brice Couturier, l’Hebdo des idées, 5/10/2012) Présentations publiques Entretien de La Fabrique de l’industrie : Mittelstand et performance allemande, avec J.Y. Gilet, L. Gallois, D. Kohler, J.D. Weisz, J. Hénard, G. Maugis, H.J. Beilke, W. Ebbecke, C. Merkle, en collaboration avec le FSI, novembre 2012 Club économique franco-allemand Institut Montaigne Europresse > Résultats 3 000 exemplaires ont été diffusés ou vendus. La note a été largement reprise et citée dans les publications sur l’Allemagne parues postérieurement (Guillaume Duval, Le Modèle allemand au-delà des mythes, Le Seuil 2013 ; Alain Fabre, Allemagne : miracle de l’emploi ou désastre social, Note de l’Institut de l’entreprise, septembre 2013). La note a également été prolongée par un nouvel Entretien de La Fabrique de l’industrie : Le bilan des lois Hartz, animé par J. Hénard avec G. Duval, A. Fabre, R. Lasserre et D. Ferrand, en novembre 2013.
  • 35. 34 Comprendre le succès de la Suède À l’heure où la France s’interroge sur les moyens de renouer avec la croissance et de redresser son industrie, il y a beau- coup à apprendre du succès suédois. Cette note (juin 2013) examine différentes facettes de cet écosystème, telles que le dialogue social, l’innovation, les politiques de l’emploi, la fiscalité… qui ont toutes eu des effets directs ou indirects sur la crois- sance économique. Elle met en avant les réformes structurelles qui ont été menées dans les années 1990 pour assainir les finances publiques tout en conservant un haut niveau de performance économique, de service public et de protection des ci- toyens. Plus que les réformes elles-mêmes, qui ne sont sans doute pas toutes transposables au contexte français, l’expérience suédoise frappe par la capacité des acteurs écono- miques et politiques à organiser des ré- formes profondes sans blocage, préparées par un long processus d’expertise et de négociation démocratique qui favorise leur appropriation. Son succès nous invite à nous demander comment renouveler, en France, la manière de conduire les réformes et d’élaborer les choix collectifs. Cette synthèse a été rédigée par Émilie Bourdu, chargée d’études à La Fabrique de l’industrie, sur la base de nombreuses contributions, entretiens et réactions d’experts. Dans les médias La publication a fait l’objet de recensions, en par- ticulier dans les journaux Le Monde, La Croix et sur le web, et de quatre entretiens avec Emilie Bourdu dans l’émission Les Carnets de l’éco- nomie sur France Culture, du 16 au 19 dé- cembre 2013. Présentations publiques À l’occasion de la parution de la note de La Fa- brique, une centaine de participants a débattu le 17 juin 2013 sur le thème « Pour un dialogue social apaisé en France : peut-on apprendre du modèle suédois ? » avec Son Excellence Mon- sieur Gunnar Lund, ambassadeur de Suède en France, Jean-François Pilliard, délégué général de l’UIMM, Jean-Paul Bouchet, secrétaire géné- ral de la CFDT Cadres et président de l’Ires, et Louis Gallois, Commissaire général à l’investisse- ment. La soirée était animée par Laurent Guez, directeur délégué de la rédaction d’Enjeux Les Echos. > Résultats décrypter
  • 36. Mondialisation, compétitivité, emploi Dans cette note (octobre 2012), Alexandre Gazaniol montre que, contrairement à une croyance répan- due, l’internationalisation des entreprises a un effet positif sur leur chiffre d’affaires, leur innovation et leur emploi en France, et contribue donc au dévelop- pement de l’activité économique française. > Résultats 3 000 exemplaires ont été imprimés et distribués. Plus de 1 000 exemplaires supplémentaires ont été téléchargés gratuitement sur www.la-fabrique.fr. De gauche à droite : Jean-François Pilliard, Louis Gallois, Laurent Guez, Gunnar Lund et Jean-Paul Bouchet
  • 37. 36 décrypter renouveau des filières industrielles Filière aéronautique, filière électronique, filière santé… : le terme de filière connaît un regain d’intérêt depuis quelques années, notamment dans les débats sur la politique indus- trielle. Le ministre du Redressement productif, Arnaud Montebourg, appuyé par le Conseil national de l’industrie, a d’ailleurs sélectionné depuis janvier 2013 quatorze filières industrielles stratégiques destinées à « construire la carte de la France productive des années 2020 » et à mettre fin à la désindustrialisation de notre pays. L’idée est assez intuitive pour être rassembleuse mais la filière est également une notion assez floue, parfois même galvaudée. À l’extrême, elle devient un outil de communica- tion, profitant des effets de mode. Quel est donc l’apport d’un raisonnement en termes de filières pour porter une politique industrielle ambitieuse ? Cette approche, mobilisatrice à certains égards, ne risque-t-elle pas de cantonner l’action politique dans un cadre restrictif, voire dépassé ? La note a été rédigée par Louisa Toubal, chef de projet, et par Thibaut Bidet-Mayer, chargé d’étude à La Fabrique de l’industrie. Elle a bénéficié des commentaires et réactions de nombreux experts. Résultats La Fabrique de l’industrie a co-organisé le 15 novembre 2013 une conférence-débat aux Journées de l’économie (JECO) de Lyon sur « Faut-il une politique de filières industrielles ? ». Aux côtés de Louisa Toubal, chef de projet à La Fabrique de l’industrie, cette table ronde animée par le journaliste Philippe Mabille a réuni Gabriel Colletis (professeur d’économie à l’université de Tou- louse 1), Benjamin Gallezot (adjoint au directeur général de la DGCIS), Dorothée Kohler (coach et consultante en stratégie), Hervé Lebrun (directeur d’usine chez Sanofi) et Bernard Million-Rousseau (directeur général de la Plateforme de la filière automobile). > Un article de Louisa Toubal sur le sujet, complété par un témoi- gnage de Louis Gallois, est paru dans un numéro spécial de la revue Problèmes économiques : « À quoi servent les filières industrielles ? », en novembre 2013.
  • 38. Article dans Sociétal, revue publiée par l’Institut de l’entreprise, dans le dossier « Réindustrialiser la France », deuxième trimestre 2012 (Thierry Weil, « Questions naïves sur la désindustrialisation ») Article dans l’ouvrage de FutuRis/ANRT, La Recherche et l’innovation en France 2013, Odile Jacob, automne 2013 (Vincent Charlet, « Pôles, filières, etc. À la recherche de gains collectifs de compétitivité ») Chapitre dans le livre Et si le soleil se levait à nouveau sur l’Europe du Cercle des économistes, Fayard, novembre 2013 (Thierry Weil, « Si on défend bien l’industrie ») L’équipe de La Fabrique publie régulièrement des analyses dans des ouvrages col- lectifs ou des revues scientifiques et intellectuelles : La Fabrique de l’industrie, 2012-2013 Perspectives 2014 Les chantiers de La Fabrique de l’industrie se développent sur 12 à 18 mois. En avant-première... Formation professionnelle Une synthèse des principaux points de vue et témoignages échangés sur le forum et com- plétés par de nombreuses auditions est en cours de préparation. Dialogue social L’accord interprofessionnel du 11 janvier 2013 va conduire à nommer des administrateurs représentant les salariés dans les grandes entreprises. Le groupe de travail sur les bonnes pratiques pour installer cette nouvelle mesure rendra ses conclusions au 2e trimestre 2014. Risque et précaution Comment prendre en compte les préoccupations des citoyens face aux risques potentiels des activités industrielles ? Le groupe de travail a terminé ses auditions fin 2013 et prépare actuellement le rapport final qui paraîtra en 2014. Mondialisation et compétitivité Une étude exploratoire, présentée lors de l’Entretien de La Fabrique consacré à « Comment la France et l’Afrique peuvent-elles tirer parti des partenariats industriels ? » (4 novembre 2013), sera enrichie par le débat et les réactions des lecteurs, puis soumise au conseil d’orientation pour une éventuelle diffusion. Renouveau des filières Un groupe de travail associant La Fabrique, la Société des agriculteurs de France et l’Association nationale des industries agro-alimentaires, traite des conditions à réunir pour que les industries agro-alimentaires françaises soient durablement compétitives.
  • 39. Un carrefour entre plusieurs univers a ni mer Fernand Léger (1881-1955), Sans titre, Composition mécanique, Mouvement de charrue, vers 1918-1920
  • 41. 40 animer La Fabrique de l’industrie a pour vocation de relier différents publics, a fortiori s’ils se connaissent peu ou mal. Elle participe à une dynamique d’intelligence collective, sur la base d’échanges et de partenariats, et contribue à articuler entre eux des cercles d’ori- gines variées sur un plan professionnel ou géographique. Les jeunes et l’industrie La Fabrique de l’industrie a notamment pour rôle de sensibiliser les jeunes et leurs proches aux enjeux de l’industrie. Cette mission d’intérêt général est largement partagée par les pouvoirs publics, les fédé- rations professionnelles et les industriels eux-mêmes. La Semaine de l’industrie, qui existe depuis 2011, permet annuellement de susciter et fédérer aux quatre coins de France les initiatives locales, régionales, privées et publiques, afin de faire découvrir à un large public les activités, les métiers, les hommes et les sites industriels. En 2013, La Fabrique de l’industrie a inscrit dans ce cadre trois actions : deux publications et une expérimentation. L’industrie racontée à mes ados… qui s’en fichent À travers le dialogue entre la dirigeante d’une entreprise industrielle et ses deux adolescents (une fille et un garçon), l’ouvrage répond aux questions les plus fréquemment posées sur le monde industriel. Il fait la part des préjugés et idées reçues, et fournit des données objec- tives pour éclairer les débats sur l’industrie et la compétitivité. Il est délibérément rédigé dans un langage simple et accessible à tous. Il com- porte des encadrés pédagogiques et un glos- saire. Issu des travaux d’un groupe de travail multidisciplinaire et d’entretiens avec des ly- céens de première et des étudiants, le livre est signé par Christel Bories, directrice délé- guée d’Ipsen, vice-présidente de La Fabrique de l’industrie et mère de deux adolescents. Dans les médias Les retombées ont été nombreuses dans la presse nationale (Le Monde Eco&Entreprise, Les Echos, L’Usine Nouvelle, Management, Liaisons sociales, Alternatives économiques), dans d’autres sup- ports (Le journal de l’École de Paris du manage- ment, Reconquêtes industrielles, Les idées en mouvement - le mensuel de la ligue de l’ensei- gnement, et Objectif Aquitaine) et sur le web. Présentations publiques Le livre a été présenté par Christel Bories au Salon du livre sur le stand de « Sciences pour tous » de- vant un parterre de terminales ES. Plusieurs CCI et délégations régionales ou départementales de l’UIMM ont passé des commandes groupées à l’occasion de la Semaine de l’industrie 2013. > Résultats L’ouvrage, édité par Dunod en 2013, s’est vendu à 5 000 exemplaires.
  • 42. 41 Quelques idées reçues sur l’industrie La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
  • 43. 42 animer Les visites d’usines représentent une occasion unique de faire tomber les préjugés qui peuvent exister à l’encontre de l’industrie. La Fabrique a donc confié un travail ex- ploratoire sur les façons d’améliorer les visites d’usines à des jeunes élèves de l’École nationale supérieure de création industrielle (ENSCI-Les Ateliers). Grâce à l’appui de l’UIMM et de l’Aforp, le groupe d’apprentis-designers a pu visiter les sites franciliens d’Eurocopter, de Frantz Electrolyse, de Poclain Hydraulics et de l’Aforp. À partir de ces rencontres, ils ont formulé des propositions pour « repenser » la visite d’usine, à l’instar de travaux déjà menés par l’ENSCI sur la visite de musée. Il en est résulté un cahier d’expérimentation, publié et présenté par La Fabrique de l’industrie à l’occasion de la Semaine de l’industrie 2013. Ce travail sur la visite d’usine, ainsi que d’autres initiatives de La Fabrique de l’industrie pour les jeunes, prolongent modestement l’action des fédérations professionnelles, comme la FIEEC qui a mis au point le concept et le kit « classes en entreprise », et le travail de fond effectué par l’UIMM sur l’attractivité des métiers de l’industrie et sur la formation profes- sionnelle des jeunes, à travers la plateforme de communication globale « Les industries technologiques ». Regarder et montrer l’industrie : la visite d’usine comme point de contact L’industrie française décroche-t-elle ? Rédigé par Pierre-Noël Giraud, professeur à Mines ParisTech, et Thierry Weil, délégué général de La Fa- brique de l’industrie, ce livre qui analyse les raisons profondes du décrochage français s’adresse à un large public étudiant ou adulte (La Documentation française, mars 2013). Résultats Vendu à 4 000 exemplaires, il a été distribué par La Fabrique à hauteur de 2 000 exemplaires supplémen- taires. L’ouvrage a fait l’objet de nombreuses retombées dans la presse (Le Monde Eco&Entreprise, Les Echos, Le Marché Hebdo et Correspondance économique) et sur le web (Widoobiz, Nonfiction.fr, AdminNet Le blog et Ilissos). >
  • 44. 43 Les actions de La Fabrique en direction des jeunes et de leur écosystème JEUNES & INDUSTRIE REPENSER LA VISITE D’USINE LES RESSOURCES PÉDAGOGIQUES SUR LE WEB LE FORUM THÉMATIQUE : FORMATION PROFESSION- NELLE L’INDUSTRIE JARDINIÈRE DU TERRITOIRE (RH) DEUX PUBLICATIONS La Fabrique de l’industrie, 2012-2013 Pour les enseignants et les étudiants : les ressources pédagogiques Accès à un annuaire des sites-ressources sur l’industrie Fil RSS sur l’industrie via Netvibes Glossaire des termes de l’économie industrielle 6 dossiers pédagogiques de niveau Lycée, BTS ou Licence - Qu’est-ce que la compétitivité ? - Sensibilisation aux facteurs de production - Le déclin de l’industrie en France - Petite histoire de l’industrie - Comment expliquer les différences d’efforts de R&D entre les pays ? - Firmes et territoires Le développement des dossiers pédagogiques se poursuit en 2014.>
  • 45. 44 Dialogue avec les territoires La Fabrique de l’industrie est fréquemment sollicitée pour participer à diverses mani- festations, notamment par des CCI, des associations et des fédérations locales de l’UIMM. Elle y répond d’autant plus volontiers qu’elle entend appuyer toutes les initiatives visant à faire connaître ou promouvoir l’industrie. Nos territoires sont au cœur de la vie industrielle. Dans ce but, La Fabrique est intervenue : à la conférence du pôle de compétitivité Systematic en juin 2012. Le Pôle Systematic a pour finalité de faire de l’Île-de-France l’un des quelques territoires visibles au niveau mondial sur le thème de la conception, de la réalisation et de la maîtrise des systèmes complexes au cœur de la révolution numérique ; à la Journée de l’industrie bretonne en juillet 2012, organisée au Quartz à Brest par le GFI, le Medef et la CCI Bretagne, qui a réuni 500 chefs d’entreprise ; au Séminaire des leaders de la région Rhône-Alpes, organisé par l’Institut Confluences en novembre 2012 ; aux Journées de l’Économie (JECO) à Lyon : tables rondes « Les entreprises sont-elles condamnées à grossir et pourquoi ? » en novembre 2012 et « Faut-il une politique de filières industrielles ? » en novembre 2013 ; à la conférence « Les clés de la compétitivité de l’industrie en Midi-Pyrénées » à Tou- louse en mars 2013 ; à la convention stratégique de Cap Digital, le pôle des industries, des services et contenus numériques, en mars 2013 ; à la Quinzaine de l’international pour la conférence « Quels leviers pour être plus compétitif à l’international ? » organisée par la CCI de Lyon en avril 2013 ; à la journée de l’UIMM de la Vienne sur l’action territoriale pour l’emploi en mai 2013 ; à la conférence « Les jeunes et l’aventure industrielle : quelle culture, quelles motivations pour l’industrie de demain ? », organisée par l’UIMM Gironde-Landes en mai 2013 ; à la conférence « Le label Origine France Garantie : quels avantages pour les indus- triels ? » organisé par CCI France en avril 2013 ; à l’université d’été de CCI France à Bordeaux en septembre 2013 ; au LH Forum au Havre en septembre 2013 ; à l’ouverture des premières journées sur l’emploi et la formation en Mayenne en octobre 2013 ; à la journée sur la formation professionnelle organisée par l’Académie de Rouen et l’Académie des technologies en octobre 2013 ; à la première session du Comité d’orientation stratégique et scientifique de l’Institut Confluences (CESR Rhône-Alpes) en octobre 2013 ; à la conférence « Le Dialogue social en Suède » au 6e forum Ecobiz, organisé par la CCI Nice Côte d’Azur en partenariat avec l’UIMM 06 en octobre 2013 ;  à la table ronde « Métiers de l’industrie » organisée par CCI France en novembre 2013. animer
  • 46. 45 Des partenariats à 360° L’ambition de la Fabrique est de stimuler et d’enrichir les débats sur l’industrie ; toute occasion de s’associer à d’autres instances de réflexion sur ce sujet est à saisir. Nos partenaires sont autant de ressources clés ; merci à tous ceux qui, depuis 2011, nous ont accordé leur confiance. Espace de dialogue entre l’Église et la société, le Collège des Ber- nardins est ouvert à tous ceux qui s’interrogent sur le sens de la vie et le devenir de l’Homme. Il s’articule autour de trois grands pôles : un pôle Recherche, un pôle Formation, un pôle Événement et culture. Le Collège des Bernardins a accueilli, dans son édifice cistercien du XIIIe siècle au cœur du Quartier latin, certains des Entretiens de la Fabrique de l’industrie. La Fabrique, de son côté, a associé le Collège à ses travaux sur les ETI. La Fabrique de l’industrie et l’ANRT se communiquent leurs pro- grammes d’études et d’événements sur l’innovation dans l’industrie. Ceci les a notamment conduites à collaborer pour diverses mani- festations et pour des contributions sur les ETI et l’innovation. Mines ParisTech accueille régulièrement dans ses locaux du bou- levard Saint-Michel des événements de La Fabrique. Plusieurs de ses enseignants participent ou sont consultés pour nos travaux. Les Presses des Mines sont également le co-éditeur des Notes de La Fabrique et en assurent la commercialisation. L’École de Paris du management, créée en 1993, organise des dia- logues entre chercheurs, enseignants et praticiens sur la gestion des organisations. Ces échanges libres et nourris sont retracés par des comptes-rendus publiés notamment par le site web www.ecole.org.LaFabriquedel’industrieorganise,avecl’Écolede Paris et l’UIMM, le cycle de séminaires « Aventures industrielles ». L’Académie des technologies a été créée le 12 décembre 2000 à l’initiative de l’Académie des sciences, dans le prolongement du Conseil des applications de l’Académie des sciences créé en 1982. La Fabrique a contribué à l’organisation du séminaire annuel de l’Académie, consacré en 2013 à « La Renaissance de l’industrie » et à l’élaboration d’un rapport sur ce sujet à paraître en 2014. La Fabrique s’est rapprochée de Entreprises pour l’environnement et de l’Ineris pour l’organisation du colloque « Environnement et industrie » à la Maison de la Chimie le 15 octobre 2013, qui a réuni plus de 300 participants. La Fabrique de l’industrie, 2012-2013
  • 47. 46 animer CCI France est l’établissement national fédérateur et animateur des Chambres de commerce et d’industrie. Ses deux missions sont de représenter les intérêts du commerce, de l’industrie et des services au plan national, européen et international et de constituer un grand centre de ressources et d’animation pour l’ensemble des CCI. La Fabrique participe à de nombreux événements aux cotés de CCI France (Université d’été, Semaine de l’industrie, Planète PME…) Bpifrance accompagne les entreprises, de l’amorçage jusqu’à la cotation en bourse, du crédit aux fonds propres. Bpifrance re- groupe d’anciennes institutions (Oséo, CDC Entreprises, FSI et FSI Régions), qui ont été associées à plusieurs manifestations de La Fabrique, dont les Entretiens sur les ETI et sur le Mittelstand, ainsi que le cycle de séminaires ETI. ASMEP-ETI et Family Business Network sont également associés au cycle ETI de La Fabrique. Les JECO sont un événement grand public sur les grandes ques- tions économiques. Elles impliquent pendant trois jours l’ensemble des acteurs économiques et, bien sûr, le grand public sensibilisé par les médias. Les Journées de l’Économie sont placées sous le haut patronage de l’Assemblée nationale. La Fabrique de l’industrie a organisé en 2012 et 2013 deux tables rondes au sein des JECO : « Les entreprises sont-elles condamnées à grossir et pourquoi ? » et « Faut-il une politique de filières industrielles ? ». L’Institut Confluences, projet rhonalpin créé le 5 octobre 2011, réu- nit autour du fait industriel et de sa dimension sociétale le monde économique, l’enseignement supérieur et la recherche ainsi que l’ensemble des acteurs de la société civile. La Fabrique de l’industrie rencontre régulièrement les instances décisionnaires de ce parte- naire qui, par ses missions, représente un homologue régional. De nombreux échanges ont également lieu avec : des institutions et établissements publics : le Conseil national de l’industrie, le Commis- sariat général à l’investissement, le Conseil général de l’économie, Universcience, l’Andra ; des associations professionnelles : CGPME, Croissance Plus, GEP-AFTP, APCEG, le Cercle des économistes ; des instituts d’études économiques et de recherche et des établissements d’enseigne- ment supérieur : COE-Rexecode, Xerfi, ESCP Europe, CESI ; d’autres think tanks : Institut Montaigne, Institut de l’entreprise, Futuribles, Confrontations Europe, En temps réel, Europanova, la Fondation Res Publica, The Shift Project, le Lab de Bpifrance ; des cabinets conseil : McKinsey, Anthénor Partners, Oliver Wyman, etc.
  • 48. La Fabrique de l’industrie, 2012-2013 Annexe Composition du conseil d’orientation au 31 décembre 2013 Jean ARNOULD, président de la société ThyssenKrupp Presta France SAS Gabriel ARTERO, président de la Fédération de la métallurgie CFE-CGC Laurent BATAILLE, président directeur général de Poclain Hydraulics Industrie SAS Bernard BELLOC, professeur à l’université de Toulouse, Toulouse School of Economics Agnès BENASSY-QUERE, présidente déléguée du Conseil d’analyse économique Michel BERRY, délégué général de l’École de Paris du management Laurent BIGORGNE, directeur de l’Institut Montaigne Christian BLANCKAERT, président de Petit Bateau Christophe BONDUELLE, président directeur général de Bonduelle SA Christel BORIES, directrice générale déléguée d’Ipsen Jean-Pierre CLAMADIEU, président directeur général de Rhodia-Solvay Philippe CROUZET, président du directoire de Vallourec Thibaut DE JAEGHER, directeur de la rédaction de L’Usine Nouvelle Joël DECAILLON, ancien secrétaire général adjoint de la Confédération européenne des syndicats et vice-président de Lasaire Stéphane DISTINGUIN, fondateur et président de Fabernovel Yves DUBIEF, président de l’Union des industries textiles-UIT Cathy DUBOIS, associée de R&D consultants, animatrice de « Penser le social autrement » Elizabeth DUCOTTET, président directeur général de Thuasne Guillaume DUVAL, rédacteur en chef d’Alternatives économiques Denis FERRAND, directeur général de COE-Rexecode Lionel FONTAGNÉ, professeur d’économie au Centre d’économie de la Sorbonne, conseiller scientifique au CEPII Louis GALLOIS, commissaire général à l’investissement, président de La Fabrique de l’industrie André GAURON, administrateur de Lasaire Dominique GILLIER, secrétaire général de la FGMM-CFDT Pierre-Noël GIRAUD, professeur d’économie à l’université de Paris-Dauphine et à Mines Paris- Tech, membre de l’Académie des technologies Laurent GUEZ, directeur délégué de la rédaction d’Enjeux Les Echos Marc IVALDI, professeur à la Toulouse School of Economics Jean-Marc JANCOVICI, co-fondateur et associé de Carbone 4 Georges JOBARD, président de Clextral Eric KELLER, secrétaire fédéral de la fédération FO Métaux Dorothée KOHLER, consultante et coach, fondateur et directeur général de Kohler C&C Eric LABAYE, directeur général de McKinsey & Company, président du McKinsey Global Institute Jean-Marie LACOMBE, président de l’Unifa Jean-Hervé LORENZI, président du Cercle des économistes Philippe NOVELLI, directeur général d’ECA-EN Sophie PÈNE, professeur à l’université Paris Descartes Jean-Luc PETITHUGUENIN, président directeur général de Paprec Jean-Loup PICARD, consultant, ancien directeur général adjoint, chargé de la stratégie, du marketing et de la communication, Thales Jean-François PILLIARD, délégué général de l’UIMM Grégoire POSTEL-VINAY, directeur de la stratégie, direction générale de la compétitivité, de l’industrie et des services, ministère de l’économie Denis RANDET, délégué général de l’ANRT Denis RANQUE, président du conseil d’administration d’Airbus Group Frédéric SAINT-GEOURS, président de l’UIMM, directeur des marques, des finances et du déve- loppement stratégique de PSA Peugeot Citroën. Jean-Dominique SÉNARD, gérant-associé commandité de Michelin Ulrike STEINHORST, directeur stratégie, planning et finances à la direction technique d’Airbus Group Jean-Claude THOENIG, CNRS et université de Paris-Dauphine André ULMANN, président directeur général de HRA Pharma Pierre VELTZ, président directeur général de l’Etablissement public de Paris-Saclay, membre de l’Académie des technologies Etienne WASMER, directeur des études en économie, co-directeur du laboratoire interdis- ciplinaire d’évaluation des politiques publiques à l’Institut d’études politiques de Paris Ont également été membres du conseil d’orientation en 2012-2013 : Etienne Bernard (Bernard Controls), Philippe Escande (Le Monde), Frédéric Homez (FO), Gilles Le Blanc (Mines ParisTech), Ariel Mendez (université de la Méditerranée), Philippe Moati (université Paris 7), Erik Orsenna (Académie française), Christian Saint-Etienne (Cnam), Marcel Torrents (Société dauphinoise de constructions électro- mécaniques).
  • 49. 48 Crédits des illustrations : Couverture : Marcel Duchamp (1887-1968), Optique de précision, 1920/1979  © Succession Marcel Duchamp/Adagp, Paris 2014 ; © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais/Georges Meguerditchian. pp. 6-7 : Arman (1928-2005), Miaudulation de fritance, 1962 © Adagp, Paris 2014 ; © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais/Philippe Migeat. pp. 10-11 : Louis Gallois : © EADS/Nicolas Gouh ; Denis Ranque : © Thales/Photopointcom ; Équipe de La Fabrique de l’industrie : © La Fabrique de l’industrie/Bruno Des Gayets, 2014. pp. 14-15 : Gino Severini (1883-1966), Nord-Sud, 1912 © Adagp, Paris 2014 ; © Archives Alinari, Florence, Dist. RMN-Grand Palais/Mauro Magliani. p. 19 : © Fantasista, Fotolia. pp. 22-23 : Robert Delaunay (1885-1941), Hélice et rythme, vers 1937 © Centre Pompidou, MNAM-CCI, Dist. RMN-Grand Palais/Jacqueline Hyde. p. 25 : © Pro Web Design, Fotolia. p. 26 : © Monkey Business, Fotolia. p. 26 : © Mariusz Blach, Fotolia. p. 27 : © Gina Sanders, Fotolia. pp. 30-31 : © Emmanuel LATTES/Alamy. p. 32 : © La Fabrique de l’industrie/Bruno Des Gayets, 2014. pp. 38-39 : Fernand Léger (1881-1955), Sans titre, Composition mécanique, Mouvement de charrue, vers 1918-1920 © Adagp, Paris 2014 ; © RMN-Grand Palais (musée Fernand Léger)/Hervé Lewandowski. p. 41 : © Dunod/Rachid Maraï, Paris 2013. Conception et direction de projet : Cahier&Unger www.cahierandco.com Direction artistique : Franck Blanchet/Pixels Ingénierie Maquette : Laétitia Lafond © La Fabrique de l’industrie 81 boulevard Saint-Michel 75005 Paris – France info@la-fabrique.fr www.la-fabrique.fr
  • 50. Une industrie bien portante est la clé de notre prospérité. Le mythe d’une société post- industrielle a fait long feu. Le constat est désormais partagé : il faut redonner aux entreprises les moyens de produire davan- tage, aux jeunes l’envie d’enta- mer des carrières industrielles, aux décideurs des repères pour des choix responsables. La Fabrique de l’industrie est un think tank non partisan. Elle ras- semble dirigeants, syndicalistes, chercheurs, jeunes et experts qui veulent réfléchir ensemble, avec justesse et ouverture d’esprit, au devenir de l’industrie et aux conditions de sa compétitivité. www.la-fabrique.fr Optique de précision est une composition de Marcel Duchamp, datant de l’époque où il étu- dia en particulier la décomposition et la per- ception du mouvement. Ceci est la photo de la réplique faisant partie de la collection du Musée National d’Art Moderne et qui a été réalisée, en 1976, avec l’autorisation de la succession Marcel Duchamp, dans les ateliers des usines Renault.