SlideShare une entreprise Scribd logo
Rap
pport fina er se strie
t ancie emes el
Périod du 1er juillet au 31 décem
de
t
mbre 20
013
mplaires du présent Rapport financie semestriel sont dispon
er
nibles au siè
ège social d’
’Avanquest
Des exem
Software 89-91 boulev
vard National – 92257 La Garenne-Co
a
olombes Ced ainsi que sur le site Internet de
dex
e
és
s
.amf-france.o et sur le site Internet d’Avanques Software
org
t
st
l’Autorité des Marché Financiers http://www.
w.avanquest-group.com.
http://www

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

2
INDEX

1.

Att
testation d respon
du
nsable ___
_________
_________
_________
_________
______ 4

2.

Co
omptes con
nsolidés semestrie résumé au 31 décembre 2
s
els
és
d
2013 ____
______ 5
2.1
2.2
2.3
2.4
2.5
2.6

3

Etat du Ré
ésultat Globa _________
al
__________
___________
___________
___________
________ 5
Etat de Sit
tuation Finan
ncière ______
__________
___________
___________
___________
________ 6
Tableau de flux de tré
es
ésorerie cons
solidé _____
___________
___________
___________
________ 7
Tableau de variation des capitaux propres ___
e
___________
___________
___________
________ 8
Annexe au comptes consolidés se
ux
c
emestriels ré
ésumés ____
___________
___________
________ 9
Rapport de commissa
es
aires aux com
mptes sur l'in
nformation fin
nancière sem
mestrielle __
_______ 18

Rap
pport sem
mestriel d’
’activité au 31 décem
u
mbre d'Av
vanquest S
Software_____ 19
_

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

3
1. ATTESTA
ATION DU RESPONSAB
R
BLE

« J'attest à ma con
te,
nnaissance, que les com
mptes conso
olidés résum pour le semestre écoulé sont
més
e
établis co
onformémen aux norme comptable applicable et donnen une image fidèle du patrimoine,
nt
es
es
es
nt
p
de la situ
uation financi
ière et du résultat de la s
société et de l'ensemble des entrepriises compris dans la
e
ses
consolida
ation, et que le rapport semestriel d' activité ci-joint présente un tableau f
s
fidèle des év
vénements
important survenus pendant les six premiers mois de l'ex
ts
s
xercice, de le incidence sur les com
eur
ce
mptes, des
principale transactio
es
ons entre parties liées ainsi qu'un descriptio des princ
ne
on
cipaux risqu
ues et des
principale incertitude pour les six mois resta
es
es
s
ants de l'exercice.»

La Garen
nne-Colombe le 27 févr 2014
es,
rier

esarini
Pierre Ce
Directeur Général

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

4
2. COMPT
TES CONSO
OLIDES SEM
MESTRIELS RESUMES AU 31 DECE
A
EMBRE 2013
3

Toutes le données s
es
sont exprimées en millier d'euros sauf mention contraire.
rs

Etat du Résu
ultat Global
2.1 E

Notes

Chiffre d'a
affaires net
Matières p
premières et ac
chats de march
handises
Autres ach
hats et charges externes
s
Impôts, tax et verseme
xes
ents assimilés
Charges d personnel
de
Dotations aux amortisse
ements et provisions nettes des reprises
Autres cha
arges et produi opérationne courants
its
els
Résultat o
opérationnel co
ourant
Autres cha
arges et produi opérationne
its
els
Effet net des regroupeme
ents d'entrepris
ses
opérationnel
Résultat o
Coût de l'e
endettement fin
nancier net
Autres cha
arges financièr
res
Autres pro
oduits financier
rs
Résultat financier
Charge d'i
impôts
Quote-par de résultat de entreprises associées
rt
es
Résultat n
net
Part des p
propriétaires de la société mè
e
ère
Part des in
ntérêts ne conf
férant pas le co
ontrôle
Résultat p action
par
Résultat n part du grou par action ( €)
net
upe
(en
Résultat n part du grou par action a
net
upe
après dilution p
potentielle (en €)

5.1

201
13/2014
Juillet-Déc
6
(6 mois)
54 261
(14 988)
(18 407)
(166)
(12 671)
(1 980)
(5 326)
723
(998)

2012/13
Juillet-Déc
(6 mois)

(275)
(516)
(389)
17
(888)
(303)
(1 466)
(1 507)
41

52 803
(14 223)
(16 371)
(255)
(13 134)
(2 579)
(5 561)
680
(61 895)
1 020
(60 195)
(543)
(273)
(24)
(792)
115
(60 872)
(60 920)
48

(0,07)
(0,07)

(3,28)
(3,28)

Résultat n
net
Autres élé
éments du résu
ultat glob al recy
yclab les par rés
sultat
Différence de conversio sur activités à l'étranger
es
on
Ecarts de conversion sur investisseme
ents nets à l’étr
ranger
Gains/Per
rtes sur opérati
ions de couver
rture

(1 466)

(60 872)

(586)
(164)
51

(2 847)
147
(91)

Total des autres élémen du résultat global recycla
nts
t
ables par résu
ultat
Résultat g
global
Part des p
propriétaires de la société mè
e
ère
Part des in
ntérêts ne conf
férant pas le co
ontrôle

(699)
(2 165)
(2 131)
(34)

(2 791)
(63 663)
(63 740)
77

er

5.2

5.3
5.4

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

5
2.2 E
Etat de Situa
ation Financ
cière

Notes
s
Éc
carts d’acquis
sition
Im
mmobilisations incorporelle
s
es
Im
mmobilisations corporelles
s
Ac
ctifs financiers
s
Pa
articipations d
dans les entité associées
és
Ac
ctifs d'impôts d
différés
AC
CTIF NON COU
URANT
Sto
ocks et en cours
Cl ients et comp
ptes rattachés
s
ctifs d'impôts e
exigibles
Ac
Au
utres créances courantes
s
Tré
ésorerie et éq
quivalents de trésorerie
Ac
ctifs détenus e vue de la ve
en
ente
AC
CTIF COURAN
NT

3.1

3.3
6

Notes
s

De
ettes financièr non coura
res
antes
Pa
assifs d'impôt différés
ts
Pr
rovisions non courantes
Au
utres passifs n courants
non
TO
OTAL PASSIF NON COURAN
NT
Pr
rovisions cour
rantes
De
ettes financièr courantes
res
s
De
ettes fourniss eurs et comp
ptes rattachés
Pa
assifs d'impôt exigibles
ts
Au
utres passifs c
courants
Pa
assifs détenus en vue de la vente
s
a
PA
ASSIF COURA
ANT

30-juin
n-13

54 8
813
649
56
823
8
896
8
152
710
27
043
65 0

58 852
5 935
982
931
163
2 855
69 718

638
76
12 189
292
12
5 164
796
57
813
38
892
35 8

7 110
8 929
1 062
5 767
4 825
27 693

935
100 9

3.1
3.2

TO
OTAL ACTIF

Ca
apital social
Pr
rime d'émissio et réserves consolidées
on
s
s
Ré
ésultat net pa du groupe
art
CA
APITAUX PRO
OPRES PART D
DES
PR
ROPRIETAIRE DE LA SOC
ES
CIETE MERE
Int
térêts ne conf
férant pas le c
contrôle
TO
OTAL DES CA
APITAUX PROP
PRES

31-déc.-1
13

97 411

31-déc.-1
13

30-juin
n-13

20 5
595
16 4
449
(1 5
507)

18 993
8
82 193
2
(65 491)

4.1

35 5
537

35 695
5

4.1

978
9
36 5
515

1 193
36 888
6

23 7
790
91
19
933
353
3
26 1
167

26 311
6
91
1 916
323
28 641
8

722
7
44
452
20 2
221
512
5
11 6
650
696
6
38 2
253

1 366
2 714
16 648
6
169
10 985
0

100 9
935

97 411
7

4.2

4.3

4.2

6

TO
OTAL PASSIF

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

31 882
1

6
2.3 T
Tableau des flux de trés
s
sorerie cons
solidé

2013/14
2
Ju
uillet-Déc
(6 mois)
6
Opérations d'exploi
itation
Résultat n de l'ensem
net
mble consolidé
é

2012/13
Juillet-Déc
(6 mois)

(1 466)

Quote-part dans le résu
ultat des entre
eprises assoc
ciées
on
nts
ence sur la tré
ésorerie ou no liés à l'explo
on
oitation :
Eliminatio des élémen sans incide
rtissements et provisions ne (hors prov
t
ets
visions couran
ntes)
• Amor
•
•

Paiem
ments en actio (IFRS 2) e autres retrai
ons
et
itements
Coût de l'endettem ent financier n comptabili
net
isé

•
•

Variations des just valeurs de instruments financiers
tes
es
s
Effet n des regrou
net
upements d'e ntreprises

(60 872)

-

-

1 776
28

62 265
128

538
(22)

ge
y
comptabilisée
• Charg d'impôts (y compris imp ôts différés) c
• Autres éléments
Capacité d'autofinancement
Variation du besoin en fonds de roulement
Impôts pa
ayés
Intérêts fin
nanciers nets payés

639
(815)

221
6

(115)
(8)

1 081
1 130
60
(328)

Flux de tré
ésorerie prove
enant de l'exp
ploitation
ons
Opératio d'investis sement
Acquisitio immobilis ations incorpo
ons
orelles

1 943

1 222
332
(248)
(523)
783

(1 408)
(161)
-

(1 684)
(253)
18

Acquisitio d'actifs financiers
ons
Cessions d'actifs finan ciers
s

(25)
40

(14)
24

Incidence des variation de périmètr
e
ns
re

-

-

(1 554)

(1 909)

Acquisitio immobilis ations corpore
ons
elles
Cessions immobilisati ons corporelle et incorpor
s
es
relles

Flux de trésorerie net lié à l’investis
t
ssement
Opérati
ions de financ
cement
Augmenta
ation de capita
al
Dividende versés aux intérêts ne co
es
x
onférant pas le contrôle
e

1 945

-

(181)
19 360

(265)
18 471

(20 027)

(15 697)

Flux d trésorerie n lié au finan
de
net
ncement

1 097

2 509

Variation de tré
V
ésorerie

1 486

1 383

e
e
Trésorerie à l’ouverture(1)
Variation de taux de cha
ange sur la tré
ésorerie
e
s
Trésorerie classée en actifs détenus en vue de la vente

4 699

5 647

2)
Trésorerie à la clôture (2
e

5 758

Encaisse
ements liés au emprunts
ux
Décaisse
ements liés au emprunts
ux

‘(1))
(2)

(65)
362

(102)
6 928

Trésorerie et équivalents de trésorerie = 7 311 milliers d’euros - Conc
cours bancaires courants 383 m
milliers d’euros

Trésoreri et équivalents de trésorerie = 5 796 milliers d’euros - Conc
ie
s
s
cours bancaires courants 38 miilliers d’euros

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

7
2.4 T
Tableau de v
variation des capitaux p
propres

Prime
d'émission
BVRPSA

Capital
l
BVRPSA
A
Au 30 juin 20
012
Actions prop
pres
Écarts de co
onversion
Autres élém
ments du résultat global
Résultat de l'exercice
obal
Résultat glo
Augmentatio de capital
on
Affectation du résultat en rése
erves
Paiement fo ndé sur des actio ns
Distribution de dividendes
mbre 2012
Au 31 décem

18 5
573

Réserves
de
conversion

124 245

(4 178)

(30 555)

-

-

(2 820)
(2 820)

-

-

-

(2 820)

-

Résultat de l'exercice
obal
Résultat glo
Augmentatio de capital
on
Affectation du résultat en rése
erves
Paiement fo ndé sur des actio ns
Distribution de dividendes
013
Au 30 juin 20

124 245

Résultat de l'exercice
obal
Résultat glo
Augmentatio de capital
on
Affectation du résultat en rése
erves
Paiement fo ndé sur des actio ns
Distribution de dividendes
mbre 2013
Au 31 décem

Total
106 378

3 843

(6 998)

(34 270)

0
(60 920)

(265)
1 948

(2 791)
(2 791)
(60 872)
(63 663)
128
(265)
42 578

(556)

0
(60 920)
(60 920)
0

(2 820)
(2 820)
(60 920)
(63 740)
28
12
40 63
30

(104)

(660)

-

29
29
48
77

-

-

(556)

-

-

(556)

(104)

(660)

420
4

(222)

(556)

-

4
(4 571)
(4 571)
4

(4 571)
(5 127)
98
19
(6)
35 69
95

(282)
(386)

(369)
1 193

(4 853)
(5 513)
198
(6)
(369)
36 888

(624)

(75)

(699)

(6)
124 023

602
16

343

-

(7 554)

(34 276)

5
(65 491)

(624)

993
18 9

Actions prop
pres
Écarts de co
onversion
Autres élém
ments du résultat global

(3 843)
3

(556)

573
18 5

Intérêts ne
conférant
pas le
contrôle
104 24
42
2 136

Part du
Groupe

Résu
ultat

(3 843)
128

Actions prop
pres
Écarts de co
onversion
Autres élém
ments du résultat global

Réserves
R
con
nsolidées

-

(624)

-

-

(624)

(75)

(699)

-

1
(1 507)
(1 507)
1

(1 507)
(2 131)
45
1 94
28
2
35 53
37

41
(34)

(1 466)
(2 165)
1 945
28
(181)
36 515

(624)

(65 491)
28
20 5
595

124 366

(8 178)

er

65
6 491

(99 739)

(1 507)
1

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

(181)
978

8
2.5 A
Annexe aux comptes co
x
onsolidés s
semestriels résumés
r

1.

F
FAITS MARQ
QUANTS DE LA PERIOD
E
DE

Durant le premier semestre, le groupe Avanq
e
quest a pour
rsuivi la mise en place d sa stratég visant à
e
de
gie
accélérer la transitio du offline vers le onl ine et axant ses gamm produits autour de la création
r
on
mes
digitale p
personnalisée et des obje connectés Cette strat
e
ets
s.
tégie a été présentée au marché dura le mois
ant
de décem
mbre 2013.
Les activ
vités de la fi
iliale alleman
nde ont été réorganisée afin de so
es
ous-traiter la partie distr
a
ribution de
produits physiques ve la grande distribution et les maga
ers
e
n
asins spécia
alisés et conc
centrer les équipes sur
é
le sourcin des produ et les ven
ng
uits
ntes en e-co mmerce.
La cessio de la filiale Carteland a été négoc
on
ciée sur le semestre et finalisée en d
f
date du 6 fév
vrier 2014.
Les princ
cipaux impac de cette cession sont décrits en no 6 ci-dess
cts
c
ote
sous.
Par ailleu
urs, la socié a utilisé la totalité de la ligne pluriannuelle de financem
été
e
ment en fond propres
ds
(« Equity Line ») mis en place à la fin de l’exercice précédent (s
se
p
soit 1,9 millio
ons d’action pour un
ns
montant levé d’environ 2,2M€), notamment afin de financer ses inv
vestissement dans le « mobile to
ts
print » et les outils de management d’objets c
e
connectés.

2.

P
PRINCIPES, REGLES ET METHODE COMPTA
T
ES
ABLES

Les états financiers consolidés du Groupe A
s
d
Avanquest au 31 décem
a
mbre 2013 co
omprennent la société
Avanquest Software S et ses filiales (l'ensem
SA
mble désigné "Le Groupe et la quot
é
e")
te-part du Gr
roupe dans
les entrep
prises assoc
ciées.
Les comp
ptes consolid condensés de Group Avanques au 31 déce
dés
pe
st
embre 2013 s
sont établis selon la
s
norme IA 34 – norm du référen
AS
me
ntiel IFRS tel qu'adopté dans l’Union européenne relative à l’in
d
e
nformation
financière intermédiaire et disponible sur le sit
e
te
http://ec.e
europa.eu/in
nternal_market/accountin g/ias/index_f
fr.htm.
Les princ
cipes compt
tables et les modalités de calcul adoptés pou établir les comptes consolidés
s
a
ur
s
condensé au 31 décembre 2013 sont ident
és
tiques à ceux adoptés dans les com
x
mptes consolidés au 30
juin 2013 publiés le 31 octobre 2013, à l'exc
3,
2
ception des normes et in
nterprétation s dont l'application est
obligatoir pour les e
re
exercices ouverts à com
mpter du 1er juillet 2013 (la descriptio de ces principes et
on
p
modalités est présent dans l’an
s
tée
nnexe aux co
omptes consolidés au 30 juin 2013).
velles norme et interpré
es
étations don l’applicatio est obliga
nt
on
atoire au 1er juillet 2013 sont les
r
3
Les nouv
suivantes :
s
•
•
•
•
•

S
2
anciers conso
olidés, Parte
enariats et Inf
formations à fournir sur les intérêts
l
IFRS 10, 11 et 12 : Etats fina
déten par les a
nus
autres entités
s;
Amen
ndements d’IAS 27 et 28 consécutif à la publication d’IFRS 10 11 et 12
8
0,
IFRS 13 – Evaluation à la juste valeur : applicable aux exercices ouverts à c
S
a
s
compter du 1er janvier
2013 prospective
3
ement
Amen
ndements IA 19, Avantages au pers
AS
sonnel ; app
plicable aux exercices ou verts à comp du 1er
e
pter
janvie 2013
er
Amen
ndements IF
FRS 1 Prêts gouverneme ntaux
g

L’application de ces n
normes est sans impact s
s
significatif su les compte de la pério
ur
es
ode.

Les nouv
velles norme et interpré
es
étations dont l’application n’est pas obligatoire au 1er juillet 2013 n’ont
n
o
u
2
pas fait l’objet d’application anticip au 31 dé
pée
écembre 201 il s’agit de :
13,
e
•
•
•
•

Amen
ndements IA 32 Instrum
AS
ments financiiers : Compe
ensation d’ac
ctifs et de pas
ssifs financie
ers
Amen
ndements IF
FRS 7 Informations en an
nnexe : comp
pensation des actifs et pa
assifs financiers
IFRS 9 – Instruments financie classifica
S
ers,
ation et évalu
uation
IFRIC 21 Taxe pr
C
rélevées par une autorité publique
é

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

9
Aucun im
mpact signific
catif n’est atte
endu de l’app
plication de ces normes.
c
Les comp
ptes consolid semestriels condens du Group au 31 déc
dés
sés
pe
cembre 2013 ont été étab sous la
3
blis
responsa
abilité du con
nseil d’administration en d
date du 27 fé
évrier 2014.
Conformé
ément à la norme, l’anne présenté e se limite aux notes sign
exe
nificatives.
Principaux jugemen et estima
nts
ations reten pour l'ar
nus
rrêté semest
triel
La prépa
aration des é
états financie du Grou
ers
upe requiert le recours du managem
d
ment à des jugements,
j
estimatio et hypoth
ons
hèses qui ont un impact s les mont
sur
tants compta
abilisés dans les états fin
s
nanciers en
qualité d’actifs et de p
passifs, de produits et de charges.
e
Les princ
cipales hypot
thèses et est
timations aya affecté l’’établissement des états financiers du semestre
ant
u
sont inch
hangés par ra
apport à celle utilisées p
es
pour l’exercic clos le 30 juin 2013. P
ce
Pour mémoir celles-ci
re,
concerna
aient les élém
ments suivan :
nts
-

le évaluation retenues pour les test de perte de valeur des écarts d’acq
es
ns
ts
quisition
la recouvrabilité des frais de développ
a
pement activ
vés
la recouvrabilité des impô différés a
a
ôts
actifs;

Les com
mptes ont été établis selon le princiipe de conti
é
inuité d’exploitation. Les conditions qui souss
tendent c principe so détaillées dans la not 4.2
ce
ont
s
te

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

10
C
COMPLEMENTS D’INFO
ORMATIONS RELATIFS A L’ACTIF DU BILAN
S

3.

ECARTS D’ACQUISI
S
ITION ET PA
ARTICIPATIO
ONS DANS LES ENTITE ASSOCIEES
ES

3.1.

ariations sur l’exercice
Les écar d'acquisition s’élèvent à 54,8 milllions d’euros en valeur nette. Les va
rts
s
n
r
provienne d’une pa de l’effet des variation de taux de change pour un montan de 1.1M€, le groupe
ent
art
d
ns
e
nt
exerçant une partie d son activité en Anglet
de
terre et aux Etats-Unis, et d’autre pa du reclassement de
art
3.0M€ d’é
écart d’acquisition de la filiale Cartela en actifs détenus en vue de la ve
f
and
ente (voir not 6).
te
Les UGT retenues à f décembre 2013 sont inchangées par rapport au 30 juin 20
T
fin
e
013.
-

U
UGT BtoC co
ouvrant les ventes de log iciels et serv
vices aux par
rticuliers.

-

U
UGT BtoB co
ouvrant les activités de ve
entes de logi
iciels et solut
tions associé à des en
ées
ntreprises.

La revue des réalisat
tions du sem
mestre des en
ntités qui com
mposent les UGT et l’exa
amen des pe
erspectives
attendues n’ont pas conduit à déceler d’ind
s,
d
dice de perte de valeur au 31 décem
e
a
mbre 2013. De même,
l’évolution de la straté
égie présentée au march en décem
hé
mbre 2013 ne remet pas e cause l’or
e
en
rganisation
u
anquest. En conséquenc aucun no
ce,
ouveau test
et les perspectives à long terme des UGT du groupe Ava
de dépré
éciation des écarts d’ac
cquisition n’a été mis en place et les hypothès
a
n
ses qui perm
mettent de
conclure à l’absence de dépréciation sur ce actifs sont inchangées par rappo rt à celles qui figurent
e
es
q
omptes conso
olidés au 30 juin 2013.
dans l’annexe aux co
Ecarts
E
d’acqui
isition Mouve
ements
ne au de l'ex
ets
xercice
30/06/2013
6 661
52 191
58 852

UGT BtoB
B
UGT BtoC
C
TOTAL

3.2.

Ecart de
E
change

Actifs détenus
s
en vue de la
vente

117
(1 181)
(1 064)

(2 976)
(2 976)

Ecarts
d’
’acquisition
Dépréciat.
nets au
31/12/2013
6 778
48 035
54 813

IMPOTS DIFFERES

Les impô différés actifs s’élèven à 2.7M€. L quasi-tota
ôts
nt
La
alité de ce po
oste provient du pôle am
t
méricain. La
recouvrabilité des impôts différés actifs sur le pôle US es assurée pa les prévisio de résultat fiscal à
e
st
ar
ons
horizon 5 ans, établie par le man
es
nagement.

3.3.

TRESOR
RERIE ET EQ
QUIVALENT DE TRESO
TS
ORERIE

La trésor
rerie (5,8 mil
llions d’euros au 31/12/2
2013 et 4.8 millions d’eu
uros au 30/0
06/2013) est composée
essentiellement de pl
lacements monétaires do la valeur de réalisatio est identiq à la valeu dans les
m
ont
on
que
ur
livres.

Eu
uro
US Dollars
S
GB Pounds
B
RM
MB
Do
ollars Canadie
ens
TO
OTAL

Trésore
erie au 31/12/2
2013
(E
Euro)
2 047
2 149
1 393
16
191
5 796

er

Tréso
orerie au 31/12
2/2013
(D
Devise)
2 047
2 963
1 162
134
281

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

11
4.

C
COMPLEMENTS D'INFO
ORMATIONS RELATIFS AU PASSIF DU BILAN
S
F

CAPITAL SOCIAL
L

4.1.

•

Capit
tal

Au 31 dé
écembre 2013, le capita de la sociiété Avanque Software SA est com
al
est
e
2
mposé de 20 594 574
actions d’un nominal de 1€, toutes de même c
catégorie.
Depuis la clôture de l’exercice pré
a
écédent, le c
capital a évolué comme suit :
s
Au 30 jui 2013
in
Création d'actions nouvelles

18 9 574
992

n
uite
ce
ns
e
Création d’actions su à l’exercic de BSA dan le cadre de l'Equity Line
Création d’actions su à l’attribut
n
uite
tion d’actions gratuites

600
1 6 000
2 000
20 5 574
594

Au 31 déc
cembre 2013
3

L'objectif principal du Groupe en termes de g
f
gestion du ca
apital est de s'assurer du maintien de ratios sur
u
e
capital sa
ains, de man
nière à facilit son activ et son dé
ter
vité
éveloppement. Le Group gère la st
pe
tructure de
son capi
ital en rega
ard de l'évolution des c
conditions économiques et des co
é
s
ontraintes lié
ées à son
endettem
ment.
•

Autre titres donn
es
nant accès au capital

Depuis la clôture de l
a
l’exercice pré
écédent, 900
0.000 actions gratuites, is
s
ssues du pla voté par l’a
an
assemblée
des actio
onnaires réun le 25 nov
nie
vembre 2012 ont été at
2,
ttribuées. Au
ucun titre don
nnant accès au capital
n’a été ém
mis.
Ainsi, en supposant que tous le droits rat
n
es
ttachés aux options, au actions g
ux
gratuites, aux bons de
x
souscript
tion d’actions autorisés et aux obligat
s
e
tions conver
rtibles devien
nnent exerça
ables et soien exercés,
nt
le capital social d’Ava
anquest Softw
ware serait a
augmenté d’u montant de 2.889.252 euros.
un
d
2
Le capita social sera ainsi port de 20.594
al
ait
té
4.574 euros à 23.483.826 euros soit une augme
t
entation en
pourcenta
age de 14% étalée dans le temps e
%
entre 2014 et 2018. Il est cependan nécessaire de noter
e
e
nt
que :
-

P
Plus des de
eux tiers des actions po
s
otentiellement à créer proviennent d’attribution d’actions
n
g
gratuites don la quasi-to
nt
otalité ne ser acquise que si certains objectifs d croissance de cours
ra
de
e
d bourse ou d’objectifs de rentabilité sont atteints
de
u
d
é
s.

-

L solde de actions potentiellem
Le
es
ment à crée provienne
er
ent d’options de sousc
s
cription ou
d
d’obligations convertibles dont les pri x d’exercice sont largem
s
ment supérieu au cours de bourse
urs
a
actuel

4.2.

RES COURA
ANTES ET NON COURA
ANTES
DETTES FINANCIER

Au cours du semestre les dettes financières o évolué co
e
f
ont
omme suit :

30-juin-13
3
Emprunts au
uprès d’établ. de crédit
Emprunts et lignes de crédit
t
Autres dettes financières
ancaires courants
s
Concours ba
Instruments financiers passif
fs
rus
Intérêts cour non échus
Total

Augmenta
ations

3 990
21 579
1
2 934
125
27
371
9
29 025

19 196
163
210
19 569

er

Rembour
rsements

(19 966)
(60)
(84)
(23)
(20 133)

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

Variation
V
pé
érimètre/
Variat
tion change

(217)
(3)
(220)

31-déc.-13
3
3 990
20 592
3 037
38
4
581
28 242

12
Lignes de crédit
e
Durant le semestre, il n’y a pas eu d’évolution notable con
e
l
u
n
ncernant les lignes de cré
édit.
Les mou
uvements de l’exercice corresponde nt aux tomb
e
c
bées d’échéa
ances et au retirages des lignes
ux
antérieur et aux tira
res
ages sur les nouvelles lig
gnes et avances.
ette
La part à plus d'un an des dettes financières e classée en passif non courant. Ce part s’élève à 23,8
n
est
e
n
millions d
d’euros et la part à mo
a
oins d’un an à 4,4 millio
ons d’euros. Aucune de
ette n’a une échéance
supérieur à 5 ans.
re
Total
Emprunts obligataires
édit
Emprunts et lignes de cré
tes
Autres dett financières
Concours bancaires cour
rants
ts
assifs
Instrument financiers pa
Intérêts co
ourus non échus
s
Total

3 990
20 592
3 037
38
4
581
28 242

Moins d'un an
n
De un à cinq ans Plus de cinq ans
3 990
29
3 82
16 763
3 037
38
4
581
452
44
23 790
-

venants bas sur les
Les emp
prunts et lign de crédit de la soc
nes
ts
ciété Avanqu
uest sont ass
sortis de cov
sés
comptes annuels. Ce covenants prévoient q
es
s
que le ratio Dettes nette
es/Capitaux p
propres soit inférieur à
0,8 et le r
ratio Dettes N
Nettes/Capa
acité d’autofin
nancement ne dépasse pas 4 pour le exercices 2013/14 et
n
p
es
2014/15 puis 3 pour les exercices suivants.
s
Les prêts et lignes de crédit de la filiale Ava
s
anquest Nort America comportent é
th
c
également de clauses
es
prévoyan le respect de certains ratios portant sur des pos
nt
r
t
stes du bilan et du compt de résultat.
te
e
En cas de non-respec des coven
ct
nants et de n obtention d’un waiver de la part d banques, les dettes
non
n
r
des
financière concernée deviendra
es
es
aient immédi atement exig
gibles par les banques.
s
elle considè être en
La sociét a établi d
té
des prévision de trésor
ns
rerie pour le 12 mois suivants et e
es
s
ère
mesure d faire face à ses échéa
de
ances à venir
r.
4.3.

AUTRES PASSIFS NON COURA
S
N
ANTS

Les autre passifs no courants proviennent d indemnit de dépar en retraite provisionnée au bilan
es
on
p
des
tés
rt
es
(0,4 millio d’euros).
on

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

13
N
NOTES SUR LE COMPT DE RESU
R
TE
ULTAT

5.

5.1.

ANALYS DE LA RE
SE
EPARTITION DU CHIFFRE D’AFFAI
N
IRES

La répart
tition du chiff d’affaires par zone gé
fre
éographique s’analyse co
omme suit :

En €000
n
Fra
ance
Eta
ats-Unis
Gr
rande Bretagn
ne
All
lemagne
Au
utres pays d’E
Europe
Au
utres pays
TO
OTAL

2013/2014
Juillet-Déc
(6 mois)
8 562
25 442
10 681
4 584
3 306
1 685
54 261

%
8%
15,78
46,89
9%
19,68
8%
8,45
5%
6,09
9%
3,11%

2012/13
Juill
let-Déc
(6 mois)
6
8 903
23 731
11 571
4 081
3 130
1 386
52 803

%
16,86%
44,94%
21,91%
7,73%
5,93%
2,63%

Le poids des Etats U
Unis augmente ce semes
stre malgré un effet de change défav
u
vorable grâce à la forte
e
croissanc de l’activit web to pri ainsi que de l’activité hébergemen La princip
ce
té
int
nt.
pale baisse provient de
p
la Grande Bretagne a
e
avec un effet combiné de la baisse de l’activité re
t
e
e
etail et du tau de change euro/livre
ux
e
sterling.

5.2.

S
S
GES OPERA
ATIONNELS
AUTRES PRODUITS ET CHARG

Les autre produits e charges opérationnels sont composés des fra de la res
es
et
o
s
ais
structuration menée en
Allemagn et en Fran durant l’e
ne
nce
exercice pou r (1) millions d’euros.
s
Sur l’exercice, le net des charges encourues, des dotation et des rep
s
ns
prises de pro
ovisions est une charge
u
de 1,0 million d’euros contre une charge de 6
s
61,9 million d’euros l’année précéden dont 60 millions de
d
nte,
dépréciat
tion des écar d’acquisit
rts
tion.

5.3.

ANALYS DU RESU
SE
ULTAT FINA NCIER

Le résult financier s’inscrit en perte de 888 milliers d’e
tat
p
8
euros proven
nant pour (5 16) milliers d’euros du
d
coût de l
l’endettemen net, pour (405) millier d’euros des écarts de change ne et pour 33 milliers
nt
rs
e
ets
3
d’euros d produits f
de
financiers di
ivers.

5.4.

IMPOTS SUR LES BENEFICES

L’impôt e une char d’impôt courant de 2
est
rge
c
221K€ sur le premier sem
mestre contr un crédit d’impôt de
re
115K€ l’e
exercice préc
cédent.

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

14
6

N
NOTE SUR L
LES ACTIFS ET PASSIF DETENUS EN VUE DE LA VENT E
S
FS
S
D

Le group a engagé au cours du deuxièm semestre 2013 un processus d vente de sa filiale
pe
me
e
de
e
Carteland processus qui a about en février 2
d,
s
ti
2014.
Les actifs et passifs détenus par Carteland a 31 décem
s
r
au
mbre 2013 ont été class en actifs et passifs
o
sés
s
en
détenus e vue de la vente en co
a
onformité ave la norme IFRS 5.
ec
La prése
ente note détaille ces actifs et passifs au 31 décembre 2013 et pr
a
résente les principaux
agrégats de compte de résultat et de flux de trésorerie de Carteland pour la pér
e
e
d
d
riode du 1er juillet 2013
j
au 31 décembre 2013.
Le comp de résult contributi de Cartela
pte
tat
if
and sur les semestres juillet-décem
mbre 2013 et 2012 est
présenté ci-dessous :

2012/2
2013
Juillet
t-Déc
(6 mo
ois)

2013/20
014
Juillet-D
Déc
(6 moi
is)
1 797

1 496

Résultat opérationnel courant

89

68

Résultat opérationnel

90

68

-

1

d'impôts
Charge d

(2)

(101)

Résultat net

88

(32)

Part des propriétaires de la société mère
onférant pas le contrôle
e
Part des intérêts ne co

88

(32)

Chiffre d'
'affaires net

Résultat financier

Le détail des postes composant les actifs et p
l
passifs déten en vue de la vente a 31 décem
nus
d
au
mbre 2013
est le suivant :
31-déc.-1 3
Éc
carts d’acquis ition
Im
mmobilisations incorporelle
s
es
Im
mmobilisations corporelles
s
Ac
ctifs financiers
s
Pa
articipations d
dans les entité associées
és
Ac
ctifs d'impôts d
différés
AC
CTIF NON COU
URANT

2 97
76
14
44
44
4
15

3 18
80
113
6

Sto
ocks et en cours
Clients et comp
ptes rattachés
s
Ac
ctifs d'impôts e
exigibles
Au
utres créances courantes
s
Tré
ésorerie et éq
quivalents de trésorerie
AC
CTIF COURAN
NT
TO
OTAL ACTIF

15
52
36
62
63
33
3 81
13

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

15
31-déc.-13
De
ettes financièr non coura
res
antes
Pa
assifs d'impôt différés
ts
Pr
rovisions non courantes
Au
utres passifs n courants
non
TO
OTAL PASSIF NON COURAN
NT

-

Pr
rovisions cour
rantes
De
ettes financièr courantes
res
s
De
ettes fourniss eurs et comptes rattachés
Pa
assifs d'impôt exigibles
ts
Au
utres passifs c
courants
PA
ASSIF COURA
ANT

389
3
307
3
696
6

TO
OTAL PASSIF

696
6

Au 31 dé
écembre 2013, l’actif net de Cartelan avant écart d’acquisitio et élimina
nd
on
ation des titre s’élève
es
relatif à l’activité Cartelan est de 2 9 milliers d’euros.
à (141) m
milliers d’euro L’écart d’acquisition r
os.
nd
976
d

Le tablea de flux de trésorerie de Carteland sur le seme
au
e
d
estre juillet-décembre 20 13 est le suivant :

2013/2014
Juillet-Déc
(6 mois)
Flux de trésorerie pro
ovenant de l'e
exploitation

159

Flu de trésorer lié à l'inves
ux
rie
stissement

(5)

Flux de trésorerie lié au fin
nancement

-

Variation de trésorerie

154

Tr
résorerie à l'o
ouverture

208

Tr
résorerie à la clôture

362

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

16
7.

7.1.

N
NOTES SUR LES ENGA
R
AGEMENTS H
HORS BILA
AN

CLAUSE DE COMP
ES
PLEMENT D PRIX SUR LES ACQU
DE
R
UISITIONS E PARTICIP
ET
PATIONS

Il n’existe plus de clause de com
e
mplément de prix en vig
e
gueur sur le acquisition effectuée lors des
es
ns
es
exercices précédents
s
s.
7.2.

AUTRES ENGAGEM
S
MENTS HORS BILAN
S

Aucun ch
hangement s
significatif n’e intervenu depuis la clô
est
ôture de l’exercice précé
édent.

8.

N
NOTES SUR LES RISQU
R
UES

Aucun ch
hangement s
significatif n’e intervenu depuis la clô
est
ôture de l’exercice précé
édent.

9.

9.1.

A
AUTRES INF
FORMATION
NS

INFORMA
ATIONS SEC
CTORIELLE
ES

En applic
cation d’IFRS 8 « Secte
eurs opératio
onnels », les information présentée sont fondées sur le
s
ns
es
reporting interne, util
lisé par la direction du G
Groupe pour l’évaluation de la perfo
r
n
ormance des différents
s
secteurs. Le résultat sectoriel de référence es le résultat opérationnel courant.
.
st
Depuis la mise en pla de la nou
a
ace
uvelle organiisation du groupe au déb de l’exerc
but
cice 2012/13, le groupe
Avanquest est géré s
selon 2 secte
eurs opératio
onnels basés sur la natur du client fiinal qu’il soit entreprise
s
re
t
(B to B) o grand pub (B to C).
ou
blic
B to C
o
Chiffre d'affaires extern
ne
Ventes in
nter-secteurs
Chiffre d'affaires total
Résultat opérationnel courant

10.

Bt B
to

46
4 790

7 471

46
4 790
767

7 471
871

rais non
Fr
affectés
a

Elim.
E

otal
To Groupe
54 261

1

(916)

54 261
723

E
EVENEMENT POSTER
TS
RIEURS A LA CLOTURE
A
E

Depuis la fin du seme
a
estre, le Grou Avanque a cédé sa filiale Carte
upe
est
a
eland au grou français Editor.
upe

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

17
2.6 Rapp
port des com
mmissaires aux compte sur l'information fina
es
ancière sem
mestrielle
Aux Actio
onnaires,
En exécu
ution de la mission qui no a été con
ous
nfiée par vos assemblées générales e en applica
s
s
et
ation de
l'article L. 451-1-2 III du Code mo
onétaire et fin
nancier, nous avons procédé à :
s
•

l'examen limité des comptes seme
estriels conso
olidés résumés de la société Avanquest S
s
é
Software, relatifs à la
er
s
ints au présen rapport ;
nt
période du 1 juillet au 31 décembre 2013, tels qu'ils sont joi
e

•

la vérif
fication des informations do
onnées dans le rapport semestriel d'activit
e
té.

Ces comptes semest
triels consolid résumés ont été étab sous la responsabilité du conseil
dés
s
blis
é
d’adminis
stration. Il no appartien sur la bas de notre examen limité d'exprimer notre conclu
ous
nt,
se
é,
r
usion sur
ces comp
ptes.

1.

Con
nclusion sur les compte
r
es

Nous avo effectué notre exame limité selo les normes d’exercice professionne applicable en
ons
en
on
el
es
France. U examen limité consist essentielle
Un
te
ement à s’en
ntretenir avec les membre de la direc
c
es
ction en
charge de aspects c
es
comptables et financiers e à mettre en œuvre des procédures analytiques Ces
e
et
e
s
s
s.
travaux s
sont moins ét
tendus que ceux requis p
c
pour un audit effectué selon les norm d’exercice
mes
professio
onnel applica
ables en Fran
nce. En cons
séquence, l’a
assurance qu les compte pris dans leur
ue
es,
s
ensemble ne comportent pas d’a
e,
anomalies sig
gnificatives obtenue dans le cadre d’u examen li
o
s
un
imité est
une assu
urance modérée, moins élevée que ce obtenue dans le cadre d’un audit
é
elle
t.
Sur la ba de notre examen limit nous n'av
ase
té,
vons pas rele d'anomalies significa
evé
atives de natu à
ure
remettre en cause la conformité des comptes semestriels consolidés résumés ave la norme IAS 34 –
d
r
ec
norme du référentiel IFRS tel qu'a
u
adopté dans l’Union euro
opéenne relative à l’inform
mation financ
cière
intermédiaire.

2.

Véri
écifique
ification spé

Nous avo égaleme procédé à la vérificatio des inform
ons
ent
on
mations donn
nées dans le rapport sem
e
mestriel
d'activité commentant les comptes semestriel s consolidés résumés su lesquels a porté notre examen
s
ur
limité.
Nous n'av
vons pas d'o
observation à formuler su leur sincér et leur co
ur
rité
oncordance a
avec les com
mptes
semestrie consolidé résumés.
els
és

Paris et Pa
aris-La Défense, le 28 févrie 2014
er
Les Com
mmissaires aux Comptes
x
APLITEC

NST
G
ERN & YOUNG et Autres

Pierre Laot
P

Franck Se
ebag

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

18
3

RAPPORT S
SEMESTRIE D’ACTIVI
EL
ITE AU 31 DECEMBRE D'AVANQUE
D
EST SOFTW
WARE

Evèneme
ents importa
ants du sem
mestre
Durant le premier semestre, le groupe Avanq
e
quest a pour
rsuivi la mise en place d sa stratég visant à
e
de
gie
accélérer la transitio du offline vers le onl ine et axant ses gamm produits autour de la création
r
on
mes
digitale p
personnalisée et des obje connectés Cette strat
e
ets
s.
tégie a été présentée au marché dura le mois
ant
de décem
mbre 2013.
Les activ
vités de la fi
iliale alleman
nde ont été réorganisée afin de so
es
ous-traiter la partie distr
a
ribution de
produits physiques ve la grande distribution et les maga
ers
e
n
asins spécia
alisés et conc
centrer les équipes sur
é
le sourcin des produ et les ven
ng
uits
ntes en e-co mmerce.
La cessio de la filiale Carteland a été négoc
on
ciée sur le semestre et finalisée en d
f
date du 6 fév
vrier 2014.
Les princ
cipaux impac de cette cession sont décrits en no 6 ci-dess
cts
c
ote
sus.
Par ailleu
urs, la socié a utilisé la totalité de la ligne pluriannuelle de financem
été
e
ment en fond propres
ds
(« Equity Line ») mis en place à la fin de l’exercice précédent (s
se
p
soit 1,9 millio
ons d’action pour un
ns
montant levé d’environ 2,2M€), notamment afin de financer ses inv
vestissement dans le « mobile to
ts
print » et les outils de management d’objets c
e
connectés.
Avanquest réalise un chiffre d’affa
n
aires de 54,3 M€ pour le premier sem
3
e
mestre de l’e
exercice 2013-2014, en
croissanc de 6,7% à taux de cha
ce
ange constan (2,8% en données brutes).
nt
d
Ce retou de la crois
ur
ssance orga
anique s’app
puie sur le succès de l’e
s
ensemble de activités online, qui
es
progresse de 21 % sur le sem
ent
mestre, comp
pensant ains largement la baisse de activités historiques
si
es
de « retail » (-17 % en données brutes et -11 % en données proforma).
b

En M
M€

T2
2013-2014

T2
2013-2014

S1
201
13-2014

Var.

S1
2012-2013

Var.

% du total
en 2013-14
n

Online

18
8.3

14.7
1

+24 %
4

28.9

23.9

+21 %

53.2%

Offline

9.0
9

10.6
1

-15 %
5

15.7

19.0

-17 %

28.9%

BtoB

5.2
5

5.4

-3 %
3

9.7

9.9

-2 %

17.9%

Total

32
2.5

30.7
3

+6 %
6

54.3

52.8

+3 %

100.0%

tre, qui béné
éficie de la saisonnalité traditionnellement favo
é
orable des fê
êtes de fin
Le deuxième trimest
n
aux
ge
d’année, montre une progression de 9% à ta de chang constant par rapport à la même période de
passée, l’évo
olution à la baisse des de
evises améri
icaines et an
nglaises ram enant cette croissance
l’année p
à 6% en données bru
utes. Le chiff d’affaires du deuxièm trimestre 2013-2014 s
fre
s
me
2
s’établit ainsi à 32,5M€,
dont 12,9
9M€ réalisés sur décem
s
mbre, record pour Avanquest qui n’avait jamais atteint ce niveau de
d
s
ventes su un mois.
ur
Ces chiff
fres démontrent la pertinence du re
ecentrage st
tratégique, in
nitié par Pie
erre Cesarini directeur
i,
général d Groupe, sur la créat
du
tion digitale personnalisé et les ob
ée
bjets connect
tés. A titre d’exemple,
d
FreePrint la nouvelle application mobile d’A
ts,
n
Avanquest qu permet d’im
ui
mprimer grat
tuitement ses photos à
partir de son smartph
hone, a été la
ancée en ao ût 2013 aux Etats-Unis : sur le seme
estre, plus de 3 millions
e
de photos y ont été livrées. Depu elle est d
uis,
disponible en France et en Grande-B retagne, rencontrant le
n
e
même su
uccès avec p
près d’1,5 millions de tira
ages réalisés sur ces pa
s
ays. Elle sera bientôt dis
a
sponible en
Allemagn apportant au Groupe un élément de différenc
ne,
t
ciation autou du concep unique du mobile-tour
pt
print. D’une façon générale, le services de web-to
es
o-print connaissent un succès rem
marquable,
particuliè
èrement aux Etats-Unis (+
+100 % en d
décembre et +82 % en do
onnées pro-fo
forma sur le semestre).
s

En M€

S1
20132014*

S1
20122013*

Var.

% du
total en
2013-14

Création D
Digitale perso
onnalisée
Objets con
nnectés
Autres
Total

18.5
13.0
22.7
54.3

15.6
13.5
23.5
52,8

+18 %
-4%
-3%
+3%

34%
24%
42%
100%

es
(*donnée estimées)

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

19
A côté d la créatio digitale personnalisée le plan d’actions à venir sur les objets con
de
on
p
e,
d
v
s
nnectés, le
deuxième axe de la s
e
stratégie du Groupe, perm
G
mettra à Ava
anquest, de retrouver une dynamique autour de
r
e
e
ses cana
aux de distr
ribution à tra
avers l’assoc
ciation de lo
ogiciels simp
ples d’utilisa
ation avec du matériel
d
intelligent.
Cette pro
ogression du chiffre d’aff
u
faires semes
striel s’accom
mpagne d’un progressio similaire du résultat
ne
on
opération
nnel courant (+0.7M€ soit +6%).
t
Principaux risques e incertitud
et
des
La nature des risques et incertitud n’a pas c
e
s
des
changé signi
ificativement par rapport à celle décrite dans le
rapport financier de l’exercice pré
écédent.
Principales transact
tions avec le parties li ées
es
Les trans
sactions sign
nificatives av les partie liées sont constituées des rémuné
vec
es
érations des dirigeants.
u
Au premi semestre 2013/14, il n’y a pas eu de variatio significativ dans la n
ier
e
on
ve
nature des transactions
avec les parties liées par rapport à l’exercice p
précédent.

er

AVANQUE
EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme
RE
F
estriel | 1 juillet – 31 décem
mbre 2013

20

Contenu connexe

Tendances

Synthèse communale consolidée 2000 à 2015
Synthèse communale consolidée 2000 à 2015Synthèse communale consolidée 2000 à 2015
Synthèse communale consolidée 2000 à 2015
N2L Expertises
 
Nouveau Code d'Investissement - 6 octobre 2016 - A. AYADI
Nouveau Code d'Investissement - 6 octobre 2016 - A. AYADINouveau Code d'Investissement - 6 octobre 2016 - A. AYADI
Nouveau Code d'Investissement - 6 octobre 2016 - A. AYADI
Achraf Ayadi
 
Repartition desbenefices
Repartition desbeneficesRepartition desbenefices
Repartition desbenefices
Imane Imi
 
Présentation petit déjeuner fev2014 extraits
Présentation petit déjeuner fev2014 extraitsPrésentation petit déjeuner fev2014 extraits
Présentation petit déjeuner fev2014 extraits
ElisabethBDO
 
Guide des placements 2016 aperçu
Guide des placements 2016 aperçuGuide des placements 2016 aperçu
Guide des placements 2016 aperçu
Sophie Roy
 
Commune de 500 à 3500 habitants
Commune de 500 à 3500 habitantsCommune de 500 à 3500 habitants
Commune de 500 à 3500 habitants
Le-Sourn Le Sourn
 
Sommaire fiscalité des particuliers 2016
Sommaire fiscalité des particuliers 2016Sommaire fiscalité des particuliers 2016
Sommaire fiscalité des particuliers 2016
Sophie Roy
 
Sommaire fiscalité des entreprises 2016
Sommaire fiscalité des entreprises 2016Sommaire fiscalité des entreprises 2016
Sommaire fiscalité des entreprises 2016
Sophie Roy
 
Budget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
Budget prévisionnel 2016 Clohars-CarnoëtBudget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
Budget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
MairieClohars
 
Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013
Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013
Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013
Sylvie Spattz
 
LOI DE FINANCES 2014
LOI DE FINANCES 2014LOI DE FINANCES 2014
LOI DE FINANCES 2014
FIDAQUITAINE
 
Guide pratique de la tva edition 2016-
Guide pratique de la tva   edition 2016-Guide pratique de la tva   edition 2016-
Guide pratique de la tva edition 2016-
aziz AIT EL HADJ
 
Présentation de la loi de finance 2017 Deloitte
Présentation de la loi de finance 2017  Deloitte Présentation de la loi de finance 2017  Deloitte
Présentation de la loi de finance 2017 Deloitte
Melek Sellami
 
Ennakl Automobiles : Comptes annuels de l'exercice 2016
Ennakl Automobiles : Comptes annuels de l'exercice 2016Ennakl Automobiles : Comptes annuels de l'exercice 2016
Ennakl Automobiles : Comptes annuels de l'exercice 2016
Lachgar Abdellah
 
2015 fiscalite CES
2015 fiscalite CES2015 fiscalite CES
2015 fiscalite CES
Paperjam_redaction
 
Insee climat des affaires dans les services
Insee climat des affaires dans les servicesInsee climat des affaires dans les services
Insee climat des affaires dans les services
Société Tripalio
 
Principales données retraitées à fin juin 2012
Principales données retraitées à fin juin 2012Principales données retraitées à fin juin 2012
Principales données retraitées à fin juin 2012
ve-finance
 

Tendances (20)

Synthèse communale consolidée 2000 à 2015
Synthèse communale consolidée 2000 à 2015Synthèse communale consolidée 2000 à 2015
Synthèse communale consolidée 2000 à 2015
 
Nouveau Code d'Investissement - 6 octobre 2016 - A. AYADI
Nouveau Code d'Investissement - 6 octobre 2016 - A. AYADINouveau Code d'Investissement - 6 octobre 2016 - A. AYADI
Nouveau Code d'Investissement - 6 octobre 2016 - A. AYADI
 
Repartition desbenefices
Repartition desbeneficesRepartition desbenefices
Repartition desbenefices
 
Présentation petit déjeuner fev2014 extraits
Présentation petit déjeuner fev2014 extraitsPrésentation petit déjeuner fev2014 extraits
Présentation petit déjeuner fev2014 extraits
 
Guide des placements 2016 aperçu
Guide des placements 2016 aperçuGuide des placements 2016 aperçu
Guide des placements 2016 aperçu
 
Commune de 500 à 3500 habitants
Commune de 500 à 3500 habitantsCommune de 500 à 3500 habitants
Commune de 500 à 3500 habitants
 
Sommaire fiscalité des particuliers 2016
Sommaire fiscalité des particuliers 2016Sommaire fiscalité des particuliers 2016
Sommaire fiscalité des particuliers 2016
 
Sommaire fiscalité des entreprises 2016
Sommaire fiscalité des entreprises 2016Sommaire fiscalité des entreprises 2016
Sommaire fiscalité des entreprises 2016
 
Budget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
Budget prévisionnel 2016 Clohars-CarnoëtBudget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
Budget prévisionnel 2016 Clohars-Carnoët
 
%&
%&%&
%&
 
Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013
Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013
Caisse populaire de Vimont-Auteuil - états financiers 2013
 
Ecofip guide investisseur 2013
Ecofip guide investisseur 2013Ecofip guide investisseur 2013
Ecofip guide investisseur 2013
 
LOI DE FINANCES 2014
LOI DE FINANCES 2014LOI DE FINANCES 2014
LOI DE FINANCES 2014
 
situation_de_tresorerie_2015-1
situation_de_tresorerie_2015-1situation_de_tresorerie_2015-1
situation_de_tresorerie_2015-1
 
Guide pratique de la tva edition 2016-
Guide pratique de la tva   edition 2016-Guide pratique de la tva   edition 2016-
Guide pratique de la tva edition 2016-
 
Présentation de la loi de finance 2017 Deloitte
Présentation de la loi de finance 2017  Deloitte Présentation de la loi de finance 2017  Deloitte
Présentation de la loi de finance 2017 Deloitte
 
Ennakl Automobiles : Comptes annuels de l'exercice 2016
Ennakl Automobiles : Comptes annuels de l'exercice 2016Ennakl Automobiles : Comptes annuels de l'exercice 2016
Ennakl Automobiles : Comptes annuels de l'exercice 2016
 
2015 fiscalite CES
2015 fiscalite CES2015 fiscalite CES
2015 fiscalite CES
 
Insee climat des affaires dans les services
Insee climat des affaires dans les servicesInsee climat des affaires dans les services
Insee climat des affaires dans les services
 
Principales données retraitées à fin juin 2012
Principales données retraitées à fin juin 2012Principales données retraitées à fin juin 2012
Principales données retraitées à fin juin 2012
 

En vedette

Le nouveau Formulaire T1135 : une compilation de détails... des coûts élevés ...
Le nouveau Formulaire T1135 : une compilation de détails... des coûts élevés ...Le nouveau Formulaire T1135 : une compilation de détails... des coûts élevés ...
Le nouveau Formulaire T1135 : une compilation de détails... des coûts élevés ...
Michel Durand
 
Lucibel a finalisé son opération de financement de 15 M€ initiée depuis mars ...
Lucibel a finalisé son opération de financement de 15 M€ initiée depuis mars ...Lucibel a finalisé son opération de financement de 15 M€ initiée depuis mars ...
Lucibel a finalisé son opération de financement de 15 M€ initiée depuis mars ...
Lucibel SA
 
Ib.frases utiles
Ib.frases utilesIb.frases utiles
Ib.frases utiles
claudiarg
 
Adobe - Tactiques d’optimisation du marketing numérique
Adobe - Tactiques d’optimisation du marketing numériqueAdobe - Tactiques d’optimisation du marketing numérique
Adobe - Tactiques d’optimisation du marketing numérique
Nicolas Bariteau
 
L'agruculture dans notre territoire - CRISE Comenius Projet
L'agruculture dans notre territoire - CRISE Comenius ProjetL'agruculture dans notre territoire - CRISE Comenius Projet
L'agruculture dans notre territoire - CRISE Comenius Projet
CriseComenius
 
Media Habits Questionnaire Results
Media Habits Questionnaire ResultsMedia Habits Questionnaire Results
Media Habits Questionnaire Results
tamaragilll
 
Se trata de jesús
Se trata de jesúsSe trata de jesús
Se trata de jesús
Adrián Herrera
 
M7 lesson 6 2 sample space & tree diagrams
M7 lesson 6 2 sample space & tree diagramsM7 lesson 6 2 sample space & tree diagrams
M7 lesson 6 2 sample space & tree diagrams
lothomas
 
Nantes diapos
Nantes diaposNantes diapos
Nantes diapos
carlioka
 
Ponencia @HootSuiteES Santander Weekend #SantanderSW 2015
Ponencia @HootSuiteES Santander Weekend #SantanderSW 2015Ponencia @HootSuiteES Santander Weekend #SantanderSW 2015
Ponencia @HootSuiteES Santander Weekend #SantanderSW 2015
Soluciona Facil
 
Ame gallery -le monde de l'art selon e.t.- 271013 fiac 2013 images du film
Ame gallery -le monde de l'art selon e.t.- 271013 fiac 2013 images du filmAme gallery -le monde de l'art selon e.t.- 271013 fiac 2013 images du film
Ame gallery -le monde de l'art selon e.t.- 271013 fiac 2013 images du film
Antoine Mercier-ame
 
Festival de luchon dossier de presse 2014
Festival de luchon   dossier de presse 2014Festival de luchon   dossier de presse 2014
Festival de luchon dossier de presse 2014
Fabrice Valéry
 
Urdu 38
Urdu 38Urdu 38
Urdu 38
sweetdunya
 
Leccion 11 ii_2011
Leccion 11 ii_2011Leccion 11 ii_2011
Leccion 11 ii_2011
Ricardo
 
Rúbrica de evaluación para la participación en foros michellearredondo
Rúbrica de evaluación para la participación en foros michellearredondoRúbrica de evaluación para la participación en foros michellearredondo
Rúbrica de evaluación para la participación en foros michellearredondo
Michelle Arredondo
 
Modificaciones a la ley General de Educación
Modificaciones a la ley General de EducaciónModificaciones a la ley General de Educación
Modificaciones a la ley General de Educación
Lilia G. Torres Fernández
 
Afar revue aaa_2006
Afar revue aaa_2006Afar revue aaa_2006
Afar revue aaa_2006
samirsharshar
 
Réforme de l'ASV
Réforme de l'ASVRéforme de l'ASV
Réforme de l'ASV
ARMVOP Médecin Vasculaire
 
Au delà de l'interface mobile : Emergence de la Real Time Entreprise
Au delà de l'interface mobile : Emergence de la Real Time EntrepriseAu delà de l'interface mobile : Emergence de la Real Time Entreprise
Au delà de l'interface mobile : Emergence de la Real Time Entreprise
itSMF France
 

En vedette (20)

Le nouveau Formulaire T1135 : une compilation de détails... des coûts élevés ...
Le nouveau Formulaire T1135 : une compilation de détails... des coûts élevés ...Le nouveau Formulaire T1135 : une compilation de détails... des coûts élevés ...
Le nouveau Formulaire T1135 : une compilation de détails... des coûts élevés ...
 
Lucibel a finalisé son opération de financement de 15 M€ initiée depuis mars ...
Lucibel a finalisé son opération de financement de 15 M€ initiée depuis mars ...Lucibel a finalisé son opération de financement de 15 M€ initiée depuis mars ...
Lucibel a finalisé son opération de financement de 15 M€ initiée depuis mars ...
 
Ib.frases utiles
Ib.frases utilesIb.frases utiles
Ib.frases utiles
 
Adobe - Tactiques d’optimisation du marketing numérique
Adobe - Tactiques d’optimisation du marketing numériqueAdobe - Tactiques d’optimisation du marketing numérique
Adobe - Tactiques d’optimisation du marketing numérique
 
L'agruculture dans notre territoire - CRISE Comenius Projet
L'agruculture dans notre territoire - CRISE Comenius ProjetL'agruculture dans notre territoire - CRISE Comenius Projet
L'agruculture dans notre territoire - CRISE Comenius Projet
 
Media Habits Questionnaire Results
Media Habits Questionnaire ResultsMedia Habits Questionnaire Results
Media Habits Questionnaire Results
 
Se trata de jesús
Se trata de jesúsSe trata de jesús
Se trata de jesús
 
M7 lesson 6 2 sample space & tree diagrams
M7 lesson 6 2 sample space & tree diagramsM7 lesson 6 2 sample space & tree diagrams
M7 lesson 6 2 sample space & tree diagrams
 
Nantes diapos
Nantes diaposNantes diapos
Nantes diapos
 
Mots Liste2
Mots Liste2Mots Liste2
Mots Liste2
 
Ponencia @HootSuiteES Santander Weekend #SantanderSW 2015
Ponencia @HootSuiteES Santander Weekend #SantanderSW 2015Ponencia @HootSuiteES Santander Weekend #SantanderSW 2015
Ponencia @HootSuiteES Santander Weekend #SantanderSW 2015
 
Ame gallery -le monde de l'art selon e.t.- 271013 fiac 2013 images du film
Ame gallery -le monde de l'art selon e.t.- 271013 fiac 2013 images du filmAme gallery -le monde de l'art selon e.t.- 271013 fiac 2013 images du film
Ame gallery -le monde de l'art selon e.t.- 271013 fiac 2013 images du film
 
Festival de luchon dossier de presse 2014
Festival de luchon   dossier de presse 2014Festival de luchon   dossier de presse 2014
Festival de luchon dossier de presse 2014
 
Urdu 38
Urdu 38Urdu 38
Urdu 38
 
Leccion 11 ii_2011
Leccion 11 ii_2011Leccion 11 ii_2011
Leccion 11 ii_2011
 
Rúbrica de evaluación para la participación en foros michellearredondo
Rúbrica de evaluación para la participación en foros michellearredondoRúbrica de evaluación para la participación en foros michellearredondo
Rúbrica de evaluación para la participación en foros michellearredondo
 
Modificaciones a la ley General de Educación
Modificaciones a la ley General de EducaciónModificaciones a la ley General de Educación
Modificaciones a la ley General de Educación
 
Afar revue aaa_2006
Afar revue aaa_2006Afar revue aaa_2006
Afar revue aaa_2006
 
Réforme de l'ASV
Réforme de l'ASVRéforme de l'ASV
Réforme de l'ASV
 
Au delà de l'interface mobile : Emergence de la Real Time Entreprise
Au delà de l'interface mobile : Emergence de la Real Time EntrepriseAu delà de l'interface mobile : Emergence de la Real Time Entreprise
Au delà de l'interface mobile : Emergence de la Real Time Entreprise
 

Similaire à Rapport financier semestriel 2013-2014

Comptes annuels 2022
Comptes annuels 2022Comptes annuels 2022
Comptes annuels 2022
Laurent Morel
 
Comptes annuels du SEL 2013-2014
Comptes annuels du SEL 2013-2014Comptes annuels du SEL 2013-2014
Comptes annuels du SEL 2013-2014
SEL
 
Comptes annuels 2021
Comptes annuels 2021Comptes annuels 2021
Comptes annuels 2021
Laurent Morel
 
Taqa Morocco : Comptes annuels de l'exercice 2016
Taqa Morocco : Comptes annuels de l'exercice 2016 Taqa Morocco : Comptes annuels de l'exercice 2016
Taqa Morocco : Comptes annuels de l'exercice 2016
Lachgar Abdellah
 
Zetes financial report_2013-fr-2
Zetes financial report_2013-fr-2Zetes financial report_2013-fr-2
Zetes financial report_2013-fr-2
Zetes Group
 
Rapport financier 2015 de l'Unédic
Rapport financier 2015 de l'UnédicRapport financier 2015 de l'Unédic
Rapport financier 2015 de l'Unédic
Unédic
 
Mogi Bayat verdiende 5.072,94 euro in Luxemburg
Mogi Bayat verdiende 5.072,94 euro in LuxemburgMogi Bayat verdiende 5.072,94 euro in Luxemburg
Mogi Bayat verdiende 5.072,94 euro in Luxemburg
Thierry Debels
 
Taqa Morocco : Comptes annuels 2017
Taqa Morocco : Comptes annuels 2017 Taqa Morocco : Comptes annuels 2017
Taqa Morocco : Comptes annuels 2017
Lachgar Abdellah
 
Delta holding : Comptes semestriels au 30 juin 2017
Delta holding : Comptes semestriels au 30 juin 2017Delta holding : Comptes semestriels au 30 juin 2017
Delta holding : Comptes semestriels au 30 juin 2017
Lachgar Abdellah
 
Nexans Maroc : Comptes annuels 2017
Nexans Maroc : Comptes annuels 2017Nexans Maroc : Comptes annuels 2017
Nexans Maroc : Comptes annuels 2017
Lachgar Abdellah
 
Presentation finale
Presentation finalePresentation finale
Presentation finale
Eurazeo
 
Bayat blijft geld verliezen in Luxemburg
Bayat blijft geld verliezen in LuxemburgBayat blijft geld verliezen in Luxemburg
Bayat blijft geld verliezen in Luxemburg
Thierry Debels
 
Budget previsionnel
Budget previsionnelBudget previsionnel
Budget previsionnel
Dounia HJ
 
compta des assurances.pdf
compta des assurances.pdfcompta des assurances.pdf
compta des assurances.pdf
AymenAbbes1
 
L'assistant de gestion
L'assistant de gestionL'assistant de gestion
L'assistant de gestion
LaurentDAVID30
 
184027.ppt
184027.ppt184027.ppt
184027.ppt
StephaneBerthiaud
 
Présentation ag 2014 final
Présentation ag 2014 finalPrésentation ag 2014 final
Présentation ag 2014 final
Stéphanie Maria-Bajard
 
Présentation ag 2014 final
Présentation ag 2014 finalPrésentation ag 2014 final
Présentation ag 2014 final
Eurazeo
 
Présentation AG 2014
Présentation AG 2014Présentation AG 2014
Présentation AG 2014
Eurazeo
 

Similaire à Rapport financier semestriel 2013-2014 (20)

Comptes annuels 2022
Comptes annuels 2022Comptes annuels 2022
Comptes annuels 2022
 
Comptes annuels du SEL 2013-2014
Comptes annuels du SEL 2013-2014Comptes annuels du SEL 2013-2014
Comptes annuels du SEL 2013-2014
 
Comptes annuels 2021
Comptes annuels 2021Comptes annuels 2021
Comptes annuels 2021
 
Taqa Morocco : Comptes annuels de l'exercice 2016
Taqa Morocco : Comptes annuels de l'exercice 2016 Taqa Morocco : Comptes annuels de l'exercice 2016
Taqa Morocco : Comptes annuels de l'exercice 2016
 
Zetes financial report_2013-fr-2
Zetes financial report_2013-fr-2Zetes financial report_2013-fr-2
Zetes financial report_2013-fr-2
 
Rapport financier 2015 de l'Unédic
Rapport financier 2015 de l'UnédicRapport financier 2015 de l'Unédic
Rapport financier 2015 de l'Unédic
 
Cgtc1
Cgtc1Cgtc1
Cgtc1
 
Mogi Bayat verdiende 5.072,94 euro in Luxemburg
Mogi Bayat verdiende 5.072,94 euro in LuxemburgMogi Bayat verdiende 5.072,94 euro in Luxemburg
Mogi Bayat verdiende 5.072,94 euro in Luxemburg
 
Taqa Morocco : Comptes annuels 2017
Taqa Morocco : Comptes annuels 2017 Taqa Morocco : Comptes annuels 2017
Taqa Morocco : Comptes annuels 2017
 
Delta holding : Comptes semestriels au 30 juin 2017
Delta holding : Comptes semestriels au 30 juin 2017Delta holding : Comptes semestriels au 30 juin 2017
Delta holding : Comptes semestriels au 30 juin 2017
 
Nexans Maroc : Comptes annuels 2017
Nexans Maroc : Comptes annuels 2017Nexans Maroc : Comptes annuels 2017
Nexans Maroc : Comptes annuels 2017
 
Presentation finale
Presentation finalePresentation finale
Presentation finale
 
Bayat blijft geld verliezen in Luxemburg
Bayat blijft geld verliezen in LuxemburgBayat blijft geld verliezen in Luxemburg
Bayat blijft geld verliezen in Luxemburg
 
Budget previsionnel
Budget previsionnelBudget previsionnel
Budget previsionnel
 
compta des assurances.pdf
compta des assurances.pdfcompta des assurances.pdf
compta des assurances.pdf
 
L'assistant de gestion
L'assistant de gestionL'assistant de gestion
L'assistant de gestion
 
184027.ppt
184027.ppt184027.ppt
184027.ppt
 
Présentation ag 2014 final
Présentation ag 2014 finalPrésentation ag 2014 final
Présentation ag 2014 final
 
Présentation ag 2014 final
Présentation ag 2014 finalPrésentation ag 2014 final
Présentation ag 2014 final
 
Présentation AG 2014
Présentation AG 2014Présentation AG 2014
Présentation AG 2014
 

Rapport financier semestriel 2013-2014

  • 1. Rap pport fina er se strie t ancie emes el Périod du 1er juillet au 31 décem de t mbre 20 013
  • 2. mplaires du présent Rapport financie semestriel sont dispon er nibles au siè ège social d’ ’Avanquest Des exem Software 89-91 boulev vard National – 92257 La Garenne-Co a olombes Ced ainsi que sur le site Internet de dex e és s .amf-france.o et sur le site Internet d’Avanques Software org t st l’Autorité des Marché Financiers http://www. w.avanquest-group.com. http://www er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 2
  • 3. INDEX 1. Att testation d respon du nsable ___ _________ _________ _________ _________ ______ 4 2. Co omptes con nsolidés semestrie résumé au 31 décembre 2 s els és d 2013 ____ ______ 5 2.1 2.2 2.3 2.4 2.5 2.6 3 Etat du Ré ésultat Globa _________ al __________ ___________ ___________ ___________ ________ 5 Etat de Sit tuation Finan ncière ______ __________ ___________ ___________ ___________ ________ 6 Tableau de flux de tré es ésorerie cons solidé _____ ___________ ___________ ___________ ________ 7 Tableau de variation des capitaux propres ___ e ___________ ___________ ___________ ________ 8 Annexe au comptes consolidés se ux c emestriels ré ésumés ____ ___________ ___________ ________ 9 Rapport de commissa es aires aux com mptes sur l'in nformation fin nancière sem mestrielle __ _______ 18 Rap pport sem mestriel d’ ’activité au 31 décem u mbre d'Av vanquest S Software_____ 19 _ er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 3
  • 4. 1. ATTESTA ATION DU RESPONSAB R BLE « J'attest à ma con te, nnaissance, que les com mptes conso olidés résum pour le semestre écoulé sont més e établis co onformémen aux norme comptable applicable et donnen une image fidèle du patrimoine, nt es es es nt p de la situ uation financi ière et du résultat de la s société et de l'ensemble des entrepriises compris dans la e ses consolida ation, et que le rapport semestriel d' activité ci-joint présente un tableau f s fidèle des év vénements important survenus pendant les six premiers mois de l'ex ts s xercice, de le incidence sur les com eur ce mptes, des principale transactio es ons entre parties liées ainsi qu'un descriptio des princ ne on cipaux risqu ues et des principale incertitude pour les six mois resta es es s ants de l'exercice.» La Garen nne-Colombe le 27 févr 2014 es, rier esarini Pierre Ce Directeur Général er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 4
  • 5. 2. COMPT TES CONSO OLIDES SEM MESTRIELS RESUMES AU 31 DECE A EMBRE 2013 3 Toutes le données s es sont exprimées en millier d'euros sauf mention contraire. rs Etat du Résu ultat Global 2.1 E Notes Chiffre d'a affaires net Matières p premières et ac chats de march handises Autres ach hats et charges externes s Impôts, tax et verseme xes ents assimilés Charges d personnel de Dotations aux amortisse ements et provisions nettes des reprises Autres cha arges et produi opérationne courants its els Résultat o opérationnel co ourant Autres cha arges et produi opérationne its els Effet net des regroupeme ents d'entrepris ses opérationnel Résultat o Coût de l'e endettement fin nancier net Autres cha arges financièr res Autres pro oduits financier rs Résultat financier Charge d'i impôts Quote-par de résultat de entreprises associées rt es Résultat n net Part des p propriétaires de la société mè e ère Part des in ntérêts ne conf férant pas le co ontrôle Résultat p action par Résultat n part du grou par action ( €) net upe (en Résultat n part du grou par action a net upe après dilution p potentielle (en €) 5.1 201 13/2014 Juillet-Déc 6 (6 mois) 54 261 (14 988) (18 407) (166) (12 671) (1 980) (5 326) 723 (998) 2012/13 Juillet-Déc (6 mois) (275) (516) (389) 17 (888) (303) (1 466) (1 507) 41 52 803 (14 223) (16 371) (255) (13 134) (2 579) (5 561) 680 (61 895) 1 020 (60 195) (543) (273) (24) (792) 115 (60 872) (60 920) 48 (0,07) (0,07) (3,28) (3,28) Résultat n net Autres élé éments du résu ultat glob al recy yclab les par rés sultat Différence de conversio sur activités à l'étranger es on Ecarts de conversion sur investisseme ents nets à l’étr ranger Gains/Per rtes sur opérati ions de couver rture (1 466) (60 872) (586) (164) 51 (2 847) 147 (91) Total des autres élémen du résultat global recycla nts t ables par résu ultat Résultat g global Part des p propriétaires de la société mè e ère Part des in ntérêts ne conf férant pas le co ontrôle (699) (2 165) (2 131) (34) (2 791) (63 663) (63 740) 77 er 5.2 5.3 5.4 AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 5
  • 6. 2.2 E Etat de Situa ation Financ cière Notes s Éc carts d’acquis sition Im mmobilisations incorporelle s es Im mmobilisations corporelles s Ac ctifs financiers s Pa articipations d dans les entité associées és Ac ctifs d'impôts d différés AC CTIF NON COU URANT Sto ocks et en cours Cl ients et comp ptes rattachés s ctifs d'impôts e exigibles Ac Au utres créances courantes s Tré ésorerie et éq quivalents de trésorerie Ac ctifs détenus e vue de la ve en ente AC CTIF COURAN NT 3.1 3.3 6 Notes s De ettes financièr non coura res antes Pa assifs d'impôt différés ts Pr rovisions non courantes Au utres passifs n courants non TO OTAL PASSIF NON COURAN NT Pr rovisions cour rantes De ettes financièr courantes res s De ettes fourniss eurs et comp ptes rattachés Pa assifs d'impôt exigibles ts Au utres passifs c courants Pa assifs détenus en vue de la vente s a PA ASSIF COURA ANT 30-juin n-13 54 8 813 649 56 823 8 896 8 152 710 27 043 65 0 58 852 5 935 982 931 163 2 855 69 718 638 76 12 189 292 12 5 164 796 57 813 38 892 35 8 7 110 8 929 1 062 5 767 4 825 27 693 935 100 9 3.1 3.2 TO OTAL ACTIF Ca apital social Pr rime d'émissio et réserves consolidées on s s Ré ésultat net pa du groupe art CA APITAUX PRO OPRES PART D DES PR ROPRIETAIRE DE LA SOC ES CIETE MERE Int térêts ne conf férant pas le c contrôle TO OTAL DES CA APITAUX PROP PRES 31-déc.-1 13 97 411 31-déc.-1 13 30-juin n-13 20 5 595 16 4 449 (1 5 507) 18 993 8 82 193 2 (65 491) 4.1 35 5 537 35 695 5 4.1 978 9 36 5 515 1 193 36 888 6 23 7 790 91 19 933 353 3 26 1 167 26 311 6 91 1 916 323 28 641 8 722 7 44 452 20 2 221 512 5 11 6 650 696 6 38 2 253 1 366 2 714 16 648 6 169 10 985 0 100 9 935 97 411 7 4.2 4.3 4.2 6 TO OTAL PASSIF er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 31 882 1 6
  • 7. 2.3 T Tableau des flux de trés s sorerie cons solidé 2013/14 2 Ju uillet-Déc (6 mois) 6 Opérations d'exploi itation Résultat n de l'ensem net mble consolidé é 2012/13 Juillet-Déc (6 mois) (1 466) Quote-part dans le résu ultat des entre eprises assoc ciées on nts ence sur la tré ésorerie ou no liés à l'explo on oitation : Eliminatio des élémen sans incide rtissements et provisions ne (hors prov t ets visions couran ntes) • Amor • • Paiem ments en actio (IFRS 2) e autres retrai ons et itements Coût de l'endettem ent financier n comptabili net isé • • Variations des just valeurs de instruments financiers tes es s Effet n des regrou net upements d'e ntreprises (60 872) - - 1 776 28 62 265 128 538 (22) ge y comptabilisée • Charg d'impôts (y compris imp ôts différés) c • Autres éléments Capacité d'autofinancement Variation du besoin en fonds de roulement Impôts pa ayés Intérêts fin nanciers nets payés 639 (815) 221 6 (115) (8) 1 081 1 130 60 (328) Flux de tré ésorerie prove enant de l'exp ploitation ons Opératio d'investis sement Acquisitio immobilis ations incorpo ons orelles 1 943 1 222 332 (248) (523) 783 (1 408) (161) - (1 684) (253) 18 Acquisitio d'actifs financiers ons Cessions d'actifs finan ciers s (25) 40 (14) 24 Incidence des variation de périmètr e ns re - - (1 554) (1 909) Acquisitio immobilis ations corpore ons elles Cessions immobilisati ons corporelle et incorpor s es relles Flux de trésorerie net lié à l’investis t ssement Opérati ions de financ cement Augmenta ation de capita al Dividende versés aux intérêts ne co es x onférant pas le contrôle e 1 945 - (181) 19 360 (265) 18 471 (20 027) (15 697) Flux d trésorerie n lié au finan de net ncement 1 097 2 509 Variation de tré V ésorerie 1 486 1 383 e e Trésorerie à l’ouverture(1) Variation de taux de cha ange sur la tré ésorerie e s Trésorerie classée en actifs détenus en vue de la vente 4 699 5 647 2) Trésorerie à la clôture (2 e 5 758 Encaisse ements liés au emprunts ux Décaisse ements liés au emprunts ux ‘(1)) (2) (65) 362 (102) 6 928 Trésorerie et équivalents de trésorerie = 7 311 milliers d’euros - Conc cours bancaires courants 383 m milliers d’euros Trésoreri et équivalents de trésorerie = 5 796 milliers d’euros - Conc ie s s cours bancaires courants 38 miilliers d’euros er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 7
  • 8. 2.4 T Tableau de v variation des capitaux p propres Prime d'émission BVRPSA Capital l BVRPSA A Au 30 juin 20 012 Actions prop pres Écarts de co onversion Autres élém ments du résultat global Résultat de l'exercice obal Résultat glo Augmentatio de capital on Affectation du résultat en rése erves Paiement fo ndé sur des actio ns Distribution de dividendes mbre 2012 Au 31 décem 18 5 573 Réserves de conversion 124 245 (4 178) (30 555) - - (2 820) (2 820) - - - (2 820) - Résultat de l'exercice obal Résultat glo Augmentatio de capital on Affectation du résultat en rése erves Paiement fo ndé sur des actio ns Distribution de dividendes 013 Au 30 juin 20 124 245 Résultat de l'exercice obal Résultat glo Augmentatio de capital on Affectation du résultat en rése erves Paiement fo ndé sur des actio ns Distribution de dividendes mbre 2013 Au 31 décem Total 106 378 3 843 (6 998) (34 270) 0 (60 920) (265) 1 948 (2 791) (2 791) (60 872) (63 663) 128 (265) 42 578 (556) 0 (60 920) (60 920) 0 (2 820) (2 820) (60 920) (63 740) 28 12 40 63 30 (104) (660) - 29 29 48 77 - - (556) - - (556) (104) (660) 420 4 (222) (556) - 4 (4 571) (4 571) 4 (4 571) (5 127) 98 19 (6) 35 69 95 (282) (386) (369) 1 193 (4 853) (5 513) 198 (6) (369) 36 888 (624) (75) (699) (6) 124 023 602 16 343 - (7 554) (34 276) 5 (65 491) (624) 993 18 9 Actions prop pres Écarts de co onversion Autres élém ments du résultat global (3 843) 3 (556) 573 18 5 Intérêts ne conférant pas le contrôle 104 24 42 2 136 Part du Groupe Résu ultat (3 843) 128 Actions prop pres Écarts de co onversion Autres élém ments du résultat global Réserves R con nsolidées - (624) - - (624) (75) (699) - 1 (1 507) (1 507) 1 (1 507) (2 131) 45 1 94 28 2 35 53 37 41 (34) (1 466) (2 165) 1 945 28 (181) 36 515 (624) (65 491) 28 20 5 595 124 366 (8 178) er 65 6 491 (99 739) (1 507) 1 AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 (181) 978 8
  • 9. 2.5 A Annexe aux comptes co x onsolidés s semestriels résumés r 1. F FAITS MARQ QUANTS DE LA PERIOD E DE Durant le premier semestre, le groupe Avanq e quest a pour rsuivi la mise en place d sa stratég visant à e de gie accélérer la transitio du offline vers le onl ine et axant ses gamm produits autour de la création r on mes digitale p personnalisée et des obje connectés Cette strat e ets s. tégie a été présentée au marché dura le mois ant de décem mbre 2013. Les activ vités de la fi iliale alleman nde ont été réorganisée afin de so es ous-traiter la partie distr a ribution de produits physiques ve la grande distribution et les maga ers e n asins spécia alisés et conc centrer les équipes sur é le sourcin des produ et les ven ng uits ntes en e-co mmerce. La cessio de la filiale Carteland a été négoc on ciée sur le semestre et finalisée en d f date du 6 fév vrier 2014. Les princ cipaux impac de cette cession sont décrits en no 6 ci-dess cts c ote sous. Par ailleu urs, la socié a utilisé la totalité de la ligne pluriannuelle de financem été e ment en fond propres ds (« Equity Line ») mis en place à la fin de l’exercice précédent (s se p soit 1,9 millio ons d’action pour un ns montant levé d’environ 2,2M€), notamment afin de financer ses inv vestissement dans le « mobile to ts print » et les outils de management d’objets c e connectés. 2. P PRINCIPES, REGLES ET METHODE COMPTA T ES ABLES Les états financiers consolidés du Groupe A s d Avanquest au 31 décem a mbre 2013 co omprennent la société Avanquest Software S et ses filiales (l'ensem SA mble désigné "Le Groupe et la quot é e") te-part du Gr roupe dans les entrep prises assoc ciées. Les comp ptes consolid condensés de Group Avanques au 31 déce dés pe st embre 2013 s sont établis selon la s norme IA 34 – norm du référen AS me ntiel IFRS tel qu'adopté dans l’Union européenne relative à l’in d e nformation financière intermédiaire et disponible sur le sit e te http://ec.e europa.eu/in nternal_market/accountin g/ias/index_f fr.htm. Les princ cipes compt tables et les modalités de calcul adoptés pou établir les comptes consolidés s a ur s condensé au 31 décembre 2013 sont ident és tiques à ceux adoptés dans les com x mptes consolidés au 30 juin 2013 publiés le 31 octobre 2013, à l'exc 3, 2 ception des normes et in nterprétation s dont l'application est obligatoir pour les e re exercices ouverts à com mpter du 1er juillet 2013 (la descriptio de ces principes et on p modalités est présent dans l’an s tée nnexe aux co omptes consolidés au 30 juin 2013). velles norme et interpré es étations don l’applicatio est obliga nt on atoire au 1er juillet 2013 sont les r 3 Les nouv suivantes : s • • • • • S 2 anciers conso olidés, Parte enariats et Inf formations à fournir sur les intérêts l IFRS 10, 11 et 12 : Etats fina déten par les a nus autres entités s; Amen ndements d’IAS 27 et 28 consécutif à la publication d’IFRS 10 11 et 12 8 0, IFRS 13 – Evaluation à la juste valeur : applicable aux exercices ouverts à c S a s compter du 1er janvier 2013 prospective 3 ement Amen ndements IA 19, Avantages au pers AS sonnel ; app plicable aux exercices ou verts à comp du 1er e pter janvie 2013 er Amen ndements IF FRS 1 Prêts gouverneme ntaux g L’application de ces n normes est sans impact s s significatif su les compte de la pério ur es ode. Les nouv velles norme et interpré es étations dont l’application n’est pas obligatoire au 1er juillet 2013 n’ont n o u 2 pas fait l’objet d’application anticip au 31 dé pée écembre 201 il s’agit de : 13, e • • • • Amen ndements IA 32 Instrum AS ments financiiers : Compe ensation d’ac ctifs et de pas ssifs financie ers Amen ndements IF FRS 7 Informations en an nnexe : comp pensation des actifs et pa assifs financiers IFRS 9 – Instruments financie classifica S ers, ation et évalu uation IFRIC 21 Taxe pr C rélevées par une autorité publique é er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 9
  • 10. Aucun im mpact signific catif n’est atte endu de l’app plication de ces normes. c Les comp ptes consolid semestriels condens du Group au 31 déc dés sés pe cembre 2013 ont été étab sous la 3 blis responsa abilité du con nseil d’administration en d date du 27 fé évrier 2014. Conformé ément à la norme, l’anne présenté e se limite aux notes sign exe nificatives. Principaux jugemen et estima nts ations reten pour l'ar nus rrêté semest triel La prépa aration des é états financie du Grou ers upe requiert le recours du managem d ment à des jugements, j estimatio et hypoth ons hèses qui ont un impact s les mont sur tants compta abilisés dans les états fin s nanciers en qualité d’actifs et de p passifs, de produits et de charges. e Les princ cipales hypot thèses et est timations aya affecté l’’établissement des états financiers du semestre ant u sont inch hangés par ra apport à celle utilisées p es pour l’exercic clos le 30 juin 2013. P ce Pour mémoir celles-ci re, concerna aient les élém ments suivan : nts - le évaluation retenues pour les test de perte de valeur des écarts d’acq es ns ts quisition la recouvrabilité des frais de développ a pement activ vés la recouvrabilité des impô différés a a ôts actifs; Les com mptes ont été établis selon le princiipe de conti é inuité d’exploitation. Les conditions qui souss tendent c principe so détaillées dans la not 4.2 ce ont s te er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 10
  • 11. C COMPLEMENTS D’INFO ORMATIONS RELATIFS A L’ACTIF DU BILAN S 3. ECARTS D’ACQUISI S ITION ET PA ARTICIPATIO ONS DANS LES ENTITE ASSOCIEES ES 3.1. ariations sur l’exercice Les écar d'acquisition s’élèvent à 54,8 milllions d’euros en valeur nette. Les va rts s n r provienne d’une pa de l’effet des variation de taux de change pour un montan de 1.1M€, le groupe ent art d ns e nt exerçant une partie d son activité en Anglet de terre et aux Etats-Unis, et d’autre pa du reclassement de art 3.0M€ d’é écart d’acquisition de la filiale Cartela en actifs détenus en vue de la ve f and ente (voir not 6). te Les UGT retenues à f décembre 2013 sont inchangées par rapport au 30 juin 20 T fin e 013. - U UGT BtoC co ouvrant les ventes de log iciels et serv vices aux par rticuliers. - U UGT BtoB co ouvrant les activités de ve entes de logi iciels et solut tions associé à des en ées ntreprises. La revue des réalisat tions du sem mestre des en ntités qui com mposent les UGT et l’exa amen des pe erspectives attendues n’ont pas conduit à déceler d’ind s, d dice de perte de valeur au 31 décem e a mbre 2013. De même, l’évolution de la straté égie présentée au march en décem hé mbre 2013 ne remet pas e cause l’or e en rganisation u anquest. En conséquenc aucun no ce, ouveau test et les perspectives à long terme des UGT du groupe Ava de dépré éciation des écarts d’ac cquisition n’a été mis en place et les hypothès a n ses qui perm mettent de conclure à l’absence de dépréciation sur ce actifs sont inchangées par rappo rt à celles qui figurent e es q omptes conso olidés au 30 juin 2013. dans l’annexe aux co Ecarts E d’acqui isition Mouve ements ne au de l'ex ets xercice 30/06/2013 6 661 52 191 58 852 UGT BtoB B UGT BtoC C TOTAL 3.2. Ecart de E change Actifs détenus s en vue de la vente 117 (1 181) (1 064) (2 976) (2 976) Ecarts d’ ’acquisition Dépréciat. nets au 31/12/2013 6 778 48 035 54 813 IMPOTS DIFFERES Les impô différés actifs s’élèven à 2.7M€. L quasi-tota ôts nt La alité de ce po oste provient du pôle am t méricain. La recouvrabilité des impôts différés actifs sur le pôle US es assurée pa les prévisio de résultat fiscal à e st ar ons horizon 5 ans, établie par le man es nagement. 3.3. TRESOR RERIE ET EQ QUIVALENT DE TRESO TS ORERIE La trésor rerie (5,8 mil llions d’euros au 31/12/2 2013 et 4.8 millions d’eu uros au 30/0 06/2013) est composée essentiellement de pl lacements monétaires do la valeur de réalisatio est identiq à la valeu dans les m ont on que ur livres. Eu uro US Dollars S GB Pounds B RM MB Do ollars Canadie ens TO OTAL Trésore erie au 31/12/2 2013 (E Euro) 2 047 2 149 1 393 16 191 5 796 er Tréso orerie au 31/12 2/2013 (D Devise) 2 047 2 963 1 162 134 281 AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 11
  • 12. 4. C COMPLEMENTS D'INFO ORMATIONS RELATIFS AU PASSIF DU BILAN S F CAPITAL SOCIAL L 4.1. • Capit tal Au 31 dé écembre 2013, le capita de la sociiété Avanque Software SA est com al est e 2 mposé de 20 594 574 actions d’un nominal de 1€, toutes de même c catégorie. Depuis la clôture de l’exercice pré a écédent, le c capital a évolué comme suit : s Au 30 jui 2013 in Création d'actions nouvelles 18 9 574 992 n uite ce ns e Création d’actions su à l’exercic de BSA dan le cadre de l'Equity Line Création d’actions su à l’attribut n uite tion d’actions gratuites 600 1 6 000 2 000 20 5 574 594 Au 31 déc cembre 2013 3 L'objectif principal du Groupe en termes de g f gestion du ca apital est de s'assurer du maintien de ratios sur u e capital sa ains, de man nière à facilit son activ et son dé ter vité éveloppement. Le Group gère la st pe tructure de son capi ital en rega ard de l'évolution des c conditions économiques et des co é s ontraintes lié ées à son endettem ment. • Autre titres donn es nant accès au capital Depuis la clôture de l a l’exercice pré écédent, 900 0.000 actions gratuites, is s ssues du pla voté par l’a an assemblée des actio onnaires réun le 25 nov nie vembre 2012 ont été at 2, ttribuées. Au ucun titre don nnant accès au capital n’a été ém mis. Ainsi, en supposant que tous le droits rat n es ttachés aux options, au actions g ux gratuites, aux bons de x souscript tion d’actions autorisés et aux obligat s e tions conver rtibles devien nnent exerça ables et soien exercés, nt le capital social d’Ava anquest Softw ware serait a augmenté d’u montant de 2.889.252 euros. un d 2 Le capita social sera ainsi port de 20.594 al ait té 4.574 euros à 23.483.826 euros soit une augme t entation en pourcenta age de 14% étalée dans le temps e % entre 2014 et 2018. Il est cependan nécessaire de noter e e nt que : - P Plus des de eux tiers des actions po s otentiellement à créer proviennent d’attribution d’actions n g gratuites don la quasi-to nt otalité ne ser acquise que si certains objectifs d croissance de cours ra de e d bourse ou d’objectifs de rentabilité sont atteints de u d é s. - L solde de actions potentiellem Le es ment à crée provienne er ent d’options de sousc s cription ou d d’obligations convertibles dont les pri x d’exercice sont largem s ment supérieu au cours de bourse urs a actuel 4.2. RES COURA ANTES ET NON COURA ANTES DETTES FINANCIER Au cours du semestre les dettes financières o évolué co e f ont omme suit : 30-juin-13 3 Emprunts au uprès d’établ. de crédit Emprunts et lignes de crédit t Autres dettes financières ancaires courants s Concours ba Instruments financiers passif fs rus Intérêts cour non échus Total Augmenta ations 3 990 21 579 1 2 934 125 27 371 9 29 025 19 196 163 210 19 569 er Rembour rsements (19 966) (60) (84) (23) (20 133) AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 Variation V pé érimètre/ Variat tion change (217) (3) (220) 31-déc.-13 3 3 990 20 592 3 037 38 4 581 28 242 12
  • 13. Lignes de crédit e Durant le semestre, il n’y a pas eu d’évolution notable con e l u n ncernant les lignes de cré édit. Les mou uvements de l’exercice corresponde nt aux tomb e c bées d’échéa ances et au retirages des lignes ux antérieur et aux tira res ages sur les nouvelles lig gnes et avances. ette La part à plus d'un an des dettes financières e classée en passif non courant. Ce part s’élève à 23,8 n est e n millions d d’euros et la part à mo a oins d’un an à 4,4 millio ons d’euros. Aucune de ette n’a une échéance supérieur à 5 ans. re Total Emprunts obligataires édit Emprunts et lignes de cré tes Autres dett financières Concours bancaires cour rants ts assifs Instrument financiers pa Intérêts co ourus non échus s Total 3 990 20 592 3 037 38 4 581 28 242 Moins d'un an n De un à cinq ans Plus de cinq ans 3 990 29 3 82 16 763 3 037 38 4 581 452 44 23 790 - venants bas sur les Les emp prunts et lign de crédit de la soc nes ts ciété Avanqu uest sont ass sortis de cov sés comptes annuels. Ce covenants prévoient q es s que le ratio Dettes nette es/Capitaux p propres soit inférieur à 0,8 et le r ratio Dettes N Nettes/Capa acité d’autofin nancement ne dépasse pas 4 pour le exercices 2013/14 et n p es 2014/15 puis 3 pour les exercices suivants. s Les prêts et lignes de crédit de la filiale Ava s anquest Nort America comportent é th c également de clauses es prévoyan le respect de certains ratios portant sur des pos nt r t stes du bilan et du compt de résultat. te e En cas de non-respec des coven ct nants et de n obtention d’un waiver de la part d banques, les dettes non n r des financière concernée deviendra es es aient immédi atement exig gibles par les banques. s elle considè être en La sociét a établi d té des prévision de trésor ns rerie pour le 12 mois suivants et e es s ère mesure d faire face à ses échéa de ances à venir r. 4.3. AUTRES PASSIFS NON COURA S N ANTS Les autre passifs no courants proviennent d indemnit de dépar en retraite provisionnée au bilan es on p des tés rt es (0,4 millio d’euros). on er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 13
  • 14. N NOTES SUR LE COMPT DE RESU R TE ULTAT 5. 5.1. ANALYS DE LA RE SE EPARTITION DU CHIFFRE D’AFFAI N IRES La répart tition du chiff d’affaires par zone gé fre éographique s’analyse co omme suit : En €000 n Fra ance Eta ats-Unis Gr rande Bretagn ne All lemagne Au utres pays d’E Europe Au utres pays TO OTAL 2013/2014 Juillet-Déc (6 mois) 8 562 25 442 10 681 4 584 3 306 1 685 54 261 % 8% 15,78 46,89 9% 19,68 8% 8,45 5% 6,09 9% 3,11% 2012/13 Juill let-Déc (6 mois) 6 8 903 23 731 11 571 4 081 3 130 1 386 52 803 % 16,86% 44,94% 21,91% 7,73% 5,93% 2,63% Le poids des Etats U Unis augmente ce semes stre malgré un effet de change défav u vorable grâce à la forte e croissanc de l’activit web to pri ainsi que de l’activité hébergemen La princip ce té int nt. pale baisse provient de p la Grande Bretagne a e avec un effet combiné de la baisse de l’activité re t e e etail et du tau de change euro/livre ux e sterling. 5.2. S S GES OPERA ATIONNELS AUTRES PRODUITS ET CHARG Les autre produits e charges opérationnels sont composés des fra de la res es et o s ais structuration menée en Allemagn et en Fran durant l’e ne nce exercice pou r (1) millions d’euros. s Sur l’exercice, le net des charges encourues, des dotation et des rep s ns prises de pro ovisions est une charge u de 1,0 million d’euros contre une charge de 6 s 61,9 million d’euros l’année précéden dont 60 millions de d nte, dépréciat tion des écar d’acquisit rts tion. 5.3. ANALYS DU RESU SE ULTAT FINA NCIER Le résult financier s’inscrit en perte de 888 milliers d’e tat p 8 euros proven nant pour (5 16) milliers d’euros du d coût de l l’endettemen net, pour (405) millier d’euros des écarts de change ne et pour 33 milliers nt rs e ets 3 d’euros d produits f de financiers di ivers. 5.4. IMPOTS SUR LES BENEFICES L’impôt e une char d’impôt courant de 2 est rge c 221K€ sur le premier sem mestre contr un crédit d’impôt de re 115K€ l’e exercice préc cédent. er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 14
  • 15. 6 N NOTE SUR L LES ACTIFS ET PASSIF DETENUS EN VUE DE LA VENT E S FS S D Le group a engagé au cours du deuxièm semestre 2013 un processus d vente de sa filiale pe me e de e Carteland processus qui a about en février 2 d, s ti 2014. Les actifs et passifs détenus par Carteland a 31 décem s r au mbre 2013 ont été class en actifs et passifs o sés s en détenus e vue de la vente en co a onformité ave la norme IFRS 5. ec La prése ente note détaille ces actifs et passifs au 31 décembre 2013 et pr a résente les principaux agrégats de compte de résultat et de flux de trésorerie de Carteland pour la pér e e d d riode du 1er juillet 2013 j au 31 décembre 2013. Le comp de résult contributi de Cartela pte tat if and sur les semestres juillet-décem mbre 2013 et 2012 est présenté ci-dessous : 2012/2 2013 Juillet t-Déc (6 mo ois) 2013/20 014 Juillet-D Déc (6 moi is) 1 797 1 496 Résultat opérationnel courant 89 68 Résultat opérationnel 90 68 - 1 d'impôts Charge d (2) (101) Résultat net 88 (32) Part des propriétaires de la société mère onférant pas le contrôle e Part des intérêts ne co 88 (32) Chiffre d' 'affaires net Résultat financier Le détail des postes composant les actifs et p l passifs déten en vue de la vente a 31 décem nus d au mbre 2013 est le suivant : 31-déc.-1 3 Éc carts d’acquis ition Im mmobilisations incorporelle s es Im mmobilisations corporelles s Ac ctifs financiers s Pa articipations d dans les entité associées és Ac ctifs d'impôts d différés AC CTIF NON COU URANT 2 97 76 14 44 44 4 15 3 18 80 113 6 Sto ocks et en cours Clients et comp ptes rattachés s Ac ctifs d'impôts e exigibles Au utres créances courantes s Tré ésorerie et éq quivalents de trésorerie AC CTIF COURAN NT TO OTAL ACTIF 15 52 36 62 63 33 3 81 13 er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 15
  • 16. 31-déc.-13 De ettes financièr non coura res antes Pa assifs d'impôt différés ts Pr rovisions non courantes Au utres passifs n courants non TO OTAL PASSIF NON COURAN NT - Pr rovisions cour rantes De ettes financièr courantes res s De ettes fourniss eurs et comptes rattachés Pa assifs d'impôt exigibles ts Au utres passifs c courants PA ASSIF COURA ANT 389 3 307 3 696 6 TO OTAL PASSIF 696 6 Au 31 dé écembre 2013, l’actif net de Cartelan avant écart d’acquisitio et élimina nd on ation des titre s’élève es relatif à l’activité Cartelan est de 2 9 milliers d’euros. à (141) m milliers d’euro L’écart d’acquisition r os. nd 976 d Le tablea de flux de trésorerie de Carteland sur le seme au e d estre juillet-décembre 20 13 est le suivant : 2013/2014 Juillet-Déc (6 mois) Flux de trésorerie pro ovenant de l'e exploitation 159 Flu de trésorer lié à l'inves ux rie stissement (5) Flux de trésorerie lié au fin nancement - Variation de trésorerie 154 Tr résorerie à l'o ouverture 208 Tr résorerie à la clôture 362 er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 16
  • 17. 7. 7.1. N NOTES SUR LES ENGA R AGEMENTS H HORS BILA AN CLAUSE DE COMP ES PLEMENT D PRIX SUR LES ACQU DE R UISITIONS E PARTICIP ET PATIONS Il n’existe plus de clause de com e mplément de prix en vig e gueur sur le acquisition effectuée lors des es ns es exercices précédents s s. 7.2. AUTRES ENGAGEM S MENTS HORS BILAN S Aucun ch hangement s significatif n’e intervenu depuis la clô est ôture de l’exercice précé édent. 8. N NOTES SUR LES RISQU R UES Aucun ch hangement s significatif n’e intervenu depuis la clô est ôture de l’exercice précé édent. 9. 9.1. A AUTRES INF FORMATION NS INFORMA ATIONS SEC CTORIELLE ES En applic cation d’IFRS 8 « Secte eurs opératio onnels », les information présentée sont fondées sur le s ns es reporting interne, util lisé par la direction du G Groupe pour l’évaluation de la perfo r n ormance des différents s secteurs. Le résultat sectoriel de référence es le résultat opérationnel courant. . st Depuis la mise en pla de la nou a ace uvelle organiisation du groupe au déb de l’exerc but cice 2012/13, le groupe Avanquest est géré s selon 2 secte eurs opératio onnels basés sur la natur du client fiinal qu’il soit entreprise s re t (B to B) o grand pub (B to C). ou blic B to C o Chiffre d'affaires extern ne Ventes in nter-secteurs Chiffre d'affaires total Résultat opérationnel courant 10. Bt B to 46 4 790 7 471 46 4 790 767 7 471 871 rais non Fr affectés a Elim. E otal To Groupe 54 261 1 (916) 54 261 723 E EVENEMENT POSTER TS RIEURS A LA CLOTURE A E Depuis la fin du seme a estre, le Grou Avanque a cédé sa filiale Carte upe est a eland au grou français Editor. upe er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 17
  • 18. 2.6 Rapp port des com mmissaires aux compte sur l'information fina es ancière sem mestrielle Aux Actio onnaires, En exécu ution de la mission qui no a été con ous nfiée par vos assemblées générales e en applica s s et ation de l'article L. 451-1-2 III du Code mo onétaire et fin nancier, nous avons procédé à : s • l'examen limité des comptes seme estriels conso olidés résumés de la société Avanquest S s é Software, relatifs à la er s ints au présen rapport ; nt période du 1 juillet au 31 décembre 2013, tels qu'ils sont joi e • la vérif fication des informations do onnées dans le rapport semestriel d'activit e té. Ces comptes semest triels consolid résumés ont été étab sous la responsabilité du conseil dés s blis é d’adminis stration. Il no appartien sur la bas de notre examen limité d'exprimer notre conclu ous nt, se é, r usion sur ces comp ptes. 1. Con nclusion sur les compte r es Nous avo effectué notre exame limité selo les normes d’exercice professionne applicable en ons en on el es France. U examen limité consist essentielle Un te ement à s’en ntretenir avec les membre de la direc c es ction en charge de aspects c es comptables et financiers e à mettre en œuvre des procédures analytiques Ces e et e s s s. travaux s sont moins ét tendus que ceux requis p c pour un audit effectué selon les norm d’exercice mes professio onnel applica ables en Fran nce. En cons séquence, l’a assurance qu les compte pris dans leur ue es, s ensemble ne comportent pas d’a e, anomalies sig gnificatives obtenue dans le cadre d’u examen li o s un imité est une assu urance modérée, moins élevée que ce obtenue dans le cadre d’un audit é elle t. Sur la ba de notre examen limit nous n'av ase té, vons pas rele d'anomalies significa evé atives de natu à ure remettre en cause la conformité des comptes semestriels consolidés résumés ave la norme IAS 34 – d r ec norme du référentiel IFRS tel qu'a u adopté dans l’Union euro opéenne relative à l’inform mation financ cière intermédiaire. 2. Véri écifique ification spé Nous avo égaleme procédé à la vérificatio des inform ons ent on mations donn nées dans le rapport sem e mestriel d'activité commentant les comptes semestriel s consolidés résumés su lesquels a porté notre examen s ur limité. Nous n'av vons pas d'o observation à formuler su leur sincér et leur co ur rité oncordance a avec les com mptes semestrie consolidé résumés. els és Paris et Pa aris-La Défense, le 28 févrie 2014 er Les Com mmissaires aux Comptes x APLITEC NST G ERN & YOUNG et Autres Pierre Laot P Franck Se ebag er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 18
  • 19. 3 RAPPORT S SEMESTRIE D’ACTIVI EL ITE AU 31 DECEMBRE D'AVANQUE D EST SOFTW WARE Evèneme ents importa ants du sem mestre Durant le premier semestre, le groupe Avanq e quest a pour rsuivi la mise en place d sa stratég visant à e de gie accélérer la transitio du offline vers le onl ine et axant ses gamm produits autour de la création r on mes digitale p personnalisée et des obje connectés Cette strat e ets s. tégie a été présentée au marché dura le mois ant de décem mbre 2013. Les activ vités de la fi iliale alleman nde ont été réorganisée afin de so es ous-traiter la partie distr a ribution de produits physiques ve la grande distribution et les maga ers e n asins spécia alisés et conc centrer les équipes sur é le sourcin des produ et les ven ng uits ntes en e-co mmerce. La cessio de la filiale Carteland a été négoc on ciée sur le semestre et finalisée en d f date du 6 fév vrier 2014. Les princ cipaux impac de cette cession sont décrits en no 6 ci-dess cts c ote sus. Par ailleu urs, la socié a utilisé la totalité de la ligne pluriannuelle de financem été e ment en fond propres ds (« Equity Line ») mis en place à la fin de l’exercice précédent (s se p soit 1,9 millio ons d’action pour un ns montant levé d’environ 2,2M€), notamment afin de financer ses inv vestissement dans le « mobile to ts print » et les outils de management d’objets c e connectés. Avanquest réalise un chiffre d’affa n aires de 54,3 M€ pour le premier sem 3 e mestre de l’e exercice 2013-2014, en croissanc de 6,7% à taux de cha ce ange constan (2,8% en données brutes). nt d Ce retou de la crois ur ssance orga anique s’app puie sur le succès de l’e s ensemble de activités online, qui es progresse de 21 % sur le sem ent mestre, comp pensant ains largement la baisse de activités historiques si es de « retail » (-17 % en données brutes et -11 % en données proforma). b En M M€ T2 2013-2014 T2 2013-2014 S1 201 13-2014 Var. S1 2012-2013 Var. % du total en 2013-14 n Online 18 8.3 14.7 1 +24 % 4 28.9 23.9 +21 % 53.2% Offline 9.0 9 10.6 1 -15 % 5 15.7 19.0 -17 % 28.9% BtoB 5.2 5 5.4 -3 % 3 9.7 9.9 -2 % 17.9% Total 32 2.5 30.7 3 +6 % 6 54.3 52.8 +3 % 100.0% tre, qui béné éficie de la saisonnalité traditionnellement favo é orable des fê êtes de fin Le deuxième trimest n aux ge d’année, montre une progression de 9% à ta de chang constant par rapport à la même période de passée, l’évo olution à la baisse des de evises améri icaines et an nglaises ram enant cette croissance l’année p à 6% en données bru utes. Le chiff d’affaires du deuxièm trimestre 2013-2014 s fre s me 2 s’établit ainsi à 32,5M€, dont 12,9 9M€ réalisés sur décem s mbre, record pour Avanquest qui n’avait jamais atteint ce niveau de d s ventes su un mois. ur Ces chiff fres démontrent la pertinence du re ecentrage st tratégique, in nitié par Pie erre Cesarini directeur i, général d Groupe, sur la créat du tion digitale personnalisé et les ob ée bjets connect tés. A titre d’exemple, d FreePrint la nouvelle application mobile d’A ts, n Avanquest qu permet d’im ui mprimer grat tuitement ses photos à partir de son smartph hone, a été la ancée en ao ût 2013 aux Etats-Unis : sur le seme estre, plus de 3 millions e de photos y ont été livrées. Depu elle est d uis, disponible en France et en Grande-B retagne, rencontrant le n e même su uccès avec p près d’1,5 millions de tira ages réalisés sur ces pa s ays. Elle sera bientôt dis a sponible en Allemagn apportant au Groupe un élément de différenc ne, t ciation autou du concep unique du mobile-tour pt print. D’une façon générale, le services de web-to es o-print connaissent un succès rem marquable, particuliè èrement aux Etats-Unis (+ +100 % en d décembre et +82 % en do onnées pro-fo forma sur le semestre). s En M€ S1 20132014* S1 20122013* Var. % du total en 2013-14 Création D Digitale perso onnalisée Objets con nnectés Autres Total 18.5 13.0 22.7 54.3 15.6 13.5 23.5 52,8 +18 % -4% -3% +3% 34% 24% 42% 100% es (*donnée estimées) er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 19
  • 20. A côté d la créatio digitale personnalisée le plan d’actions à venir sur les objets con de on p e, d v s nnectés, le deuxième axe de la s e stratégie du Groupe, perm G mettra à Ava anquest, de retrouver une dynamique autour de r e e ses cana aux de distr ribution à tra avers l’assoc ciation de lo ogiciels simp ples d’utilisa ation avec du matériel d intelligent. Cette pro ogression du chiffre d’aff u faires semes striel s’accom mpagne d’un progressio similaire du résultat ne on opération nnel courant (+0.7M€ soit +6%). t Principaux risques e incertitud et des La nature des risques et incertitud n’a pas c e s des changé signi ificativement par rapport à celle décrite dans le rapport financier de l’exercice pré écédent. Principales transact tions avec le parties li ées es Les trans sactions sign nificatives av les partie liées sont constituées des rémuné vec es érations des dirigeants. u Au premi semestre 2013/14, il n’y a pas eu de variatio significativ dans la n ier e on ve nature des transactions avec les parties liées par rapport à l’exercice p précédent. er AVANQUE EST SOFTWAR | Rapport Financier Seme RE F estriel | 1 juillet – 31 décem mbre 2013 20