SlideShare une entreprise Scribd logo
 RAPPORT
DE RESPONSABILITÉ
SOCIÉTALE
2012
NOTRE DÉMARCHE
NOUS ENGAGE
préface
Le premier rapport RSE 2012 du Groupe Chèque Déjeuner a pour objectif de vous faire
connaître la réalité de nos engagements aujourd’hui et de vous présenter nos objectifs à
venir.
Depuis fin 2010, nous avons entamé avec détermination un diagnostic RSE en l’adossant
à la norme ISO 26 000, et pris le par(t)i audacieux d’une concertation approfondie de nos
parties prenantes, toutes catégories confondues. Volontairement, nous avons fait le choix de
réaliser ce diagnostic RSE sur le périmètre du Pôle Titres France, même si certaines pratiques
responsables du Groupe émanent d’autres pôles et dépassent les frontières nationales.
Durant toute l’année 2012, en collaboration avec les différentes entités du Groupe, nous avons mené ce projet, étape
par étape, pour finalement réussir de façon très satisfaisante notre évaluation ISO 26 000 et devenir ainsi, en 2012, le
premier acteur de notre secteur à être évalué sur notre responsabilité sociétale.
Cette labellisation CAP 26 000 marque l’innovation sociétale du Groupe. Sur le pilier social, le Groupe a poursuivi en
2012 ses projets porteurs de sens et destinés à préparer l’avenir : projet GPEC pour accompagner le Groupe dans sa
croissance et sa mutation technologique et projet Culture Groupe pour affirmer les valeurs qui l’animent.
Enfin, sur le volet environnemental, le Groupe a répondu aux attentes de ses clients et bénéficiaires intéressés par
l’origine des matières premières composant ses produits. Après un travail de proximité avec ses partenaires impliqués
au plus près dans sa chaîne de valeur, le Groupe a obtenu la labellisation de ses fibres bois selon le référentiel PEFC,
apportant à ses parties prenantes la garantie d’une origine responsable de ses matières premières.
Entre contraintes économiques, sociales et environnementales, la communication est indispensable pour expliquer les
décisions et les arbitrages consentis. Il n’est pas question de se justifier mais bien d’expliquer en toute transparence les
leviers activés qu’ils soient financiers, sociaux ou environnementaux.
Le premier rapport RSE 2012 du Groupe Chèque Déjeuner s’inscrit dans ce besoin interne et externe de présenter ses
engagements clés, qui s’articulent autour de cinq grands axes, chacun correspondant à un chapitre.
Avec la création de la Direction RSE, rattachée à la présidence du Groupe, et ce premier rapport, le Groupe montre dès
aujourd’hui sa volonté de mettre en œuvre une communication transparente et régulière. Les années à venir tendront à
intégrer l’ensemble des filiales du Groupe dans la démarche, en élargissant notamment le périmètre vers l’international.
Bonne lecture.
Avec ce premier rapport,
le Groupe démontre
sa volonté de mettre en
œuvre une communication
transparente et régulière.
Catherine Candella
Directrice de la Responsabilité Sociétale
du Groupe Chèque Déjeuner
sommaire
Partager les responsabilités. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 14
	 Promouvoir la RSE au cœur de la gouvernance. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 14
Instaurer un nouveau mode de dialogue. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 18
	 Associer ses parties prenantes. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 18
	Du dialogue «avec» les parties prenantes
au dialogue «entre» les parties prenantes. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 20
Entretenir des pratiques loyales avec ses partenaires. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 26
	 Faire évoluer ses pratiques d’achats. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 26
	Fiabiliser la chaîne de valeur «de la forêt jusqu’au client». .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 28
Évoluer durablement avec ses clients. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 30
	 S’adapter à la transition technologique. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 30
	Moderniser la gestion de l’action sociale en France. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 34
	 Privilégier une approche partenariale . .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 35
Proposer des conditions de travail propices à l’épanouissement professionnel. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 38
	 Développer le potentiel humain. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 38
S’engager en faveur des droits de l’Homme. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 42
	 Poursuivre la formation à la diversité. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 42
	 Faire accepter le handicap. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 43
	Garantir l’égalité professionnelle hommes/femmes. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 43
Poursuivre l’engagement en faveur de l’environnement. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 46
	 Ancrer sa politique environnementale . .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 46
	 Établir son 2e
Bilan Carbone. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 48
	 Participer à la biodiversité urbaine. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49
Approfondir son engagement citoyen. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 52
	 Agir pour une économie solidaire. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 52
	 S’investir pour des grandes causes. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 53
	 Une fondation Groupe qui se mobilise pour agir contre l'exclusion. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 55
	Un engagement sociétal partagé à l'international. .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 56
LA GOUVERNANCE
LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE
LA RESPONSABILITÉ SOCIALE
LA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE
LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE
Entretien avec Jacques Landriot, Président Directeur Général .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 4
Le Groupe en quelques chiffres .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 8
Le Groupe dans le monde .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 10
LES INDICATEURS RSE DU GROUPE CHEQUE DÉJEUNER .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  .  . 58
LE GROUPE CHEQUE DÉJEUNER´
´
4
ENTRETIEN
JACQUES 
LANDRIOT
Président 
Directeur Général 
du Groupe 
Chèque Déjeuner
5
Renforcer
les
fondations
du Groupe
pour
préparer
son avenir
Être innovant est un défi permanent pour disposer d’une offre
de produits et services répondant aux attentes du marché.
Comment le Groupe y a-t-il répondu en 2012 ?
L’innovation en 2012, c’est aussi
la sortie des applications mobiles.
En Italie, avec son offre Day Tronic,
notre filiale est le seul émetteur sur
le marché italien à proposer à ses
clients le paiement des titres repas
via le téléphone mobile. En France,
sur le marché de l’informatisation de
l’action sociale, Apologic a lancé l’offre
Servadomicile, application adaptée
aux besoins des clients de struc-
tures de services à la personne. Nous
sommes également passés à l’ère du
QR code sur le Chèque Déjeuner en
France. Cette solution de proximité
permet de rapprocher l’utilisateur
final et notre réseau de restaura-
teurs affiliés.
Ces différentes applications inno-
vantes permettent ainsi d’élargir la
palette de services proposés à nos
clients, nos utilisateurs et à nos
réseaux d’affiliés.
La croissance économique durable est un enjeu majeur pour
le Groupe. Quelles ont été vos actions emblématiques en
2012 ? Quel bilan dressez-vous ?
Notre vocation est de faciliter la ges-
tion des politiques économiques et
sociales de nos clients - entreprises
ou collectivités - et améliorer ainsi la
qualité de vie des utilisateurs de nos
produits et services.
Dans un environnement européen
récessif, notre modèle économique
a montré sa résilience. Nous avons
su conforter la croissance de nos
marques et tenir nos objectifs. Nous
avons réalisé un chiffre d’affaires
cumulé en augmentation de 5,9 % par
rapport à l’année 2011. Nos résul-
tats confirment notre dynamisme
commercial. Ils sont la meilleure
preuve de l’intérêt que nous portent
nos clients et récompensent notre
volonté de les satisfaire.
Par ailleurs, nous travaillons sur la
mise en œuvre d’un nouveau plan
stratégique baptisé « Up 2018 ».
Nous menons des réflexions sur
notre organisation, notre dévelop-
pement géographique, nos parte-
nariats financiers ainsi que sur le
passage aux solutions dématériali-
sées qui engendreront des impacts
importants sur le plan technique,
financier et humain.
En 2012, nous avons renforcé les
fondations du Groupe pour préparer
son avenir.
Pour réussir, nous devons être
attentifs aux changements socié-
taux, en France comme à l'étranger,
et anticiper les nouveaux modes de
consommation.Cettedémarchenous
pousse à faire évoluer continuelle-
ment notre offre et à nous adapter
aux mutations technologiques et aux
nouveaux comportements de nos
marchés. L’innovation est bien au
cœur de la stratégie du Groupe.
Àtitred’exemple,lePôleTitresFrance
proposedéjàdesproduitsdématéria-
lisés et poursuit sa réflexion globale
sur la préparation de la dématériali-
sation du titre restaurant en France.
Cet accompagnement se fait avec
le projet Move Up qui permettra à
terme le passage massif des offres
dématérialisées dans tous les pays
où nous sommes présents ainsi que
dans nos futures implantations.
6
Signataire de la Charte de la Diversité
en 2006, le Groupe Chèque Déjeuner
exprime son engagement dans la di-
versité par le respect de l’égalité des
chances. Initié en 2011, un program-
me de sensibilisation à la diversité
s’est poursuivi en 2012 auprès des
représentants du personnel, de la
Direction des Ressources Humaines,
des représentants RH des filiales et
du Comité de Direction.
En 2012, estimant que notre engage-
mentétaitinsuffisantsurlehandicap,
nous avons participé en France à des
actions pédagogiques, à des salons
Nos collaborateurs sont les acteurs
de notre performance, nous souhai-
tons construire avec chacun d’eux
une relation durable. Nous sommes
désireux de proposer un environ-
nement et des conditions de tra-
vail leur permettant de s’épanouir
professionnellement aujourd’hui et
demain et d’acquérir de nouvelles
compétences adaptées à l’évolution
de nos métiers.
La priorité donnée en 2012 au déve-
loppement du potentiel humain et
à la qualité de vie au sein des diffé-
rentes entités du Groupe s’est amor-
cée par une réflexion globale sur la
gestion des emplois et des compé-
tences au niveau de la Direction des
Ressources Humaines Groupe.
L’accent a été particulièrement mis
sur l’élaboration de nouveaux par-
cours de formation, sur le processus
de mobilité interne et sur la politi-
que de rémunération. Sur ce dernier
point, la « commission rémunéra-
tion » s’est constituée en septembre
2011. Ses travaux vont aboutir à la
construction d’une nouvelle classi-
fication des emplois du Groupe qui
favorisera une meilleure équité des
salaires en interne et en externe au
regard du marché du travail.
Enfin pour améliorer la complémen-
tarité entre les différentes filiales
du Groupe en France et à l’interna-
tional et développer des synergies,
nous menons depuis 2011, un projet
« culture Groupe ».
Beaucoup de changements sont en
cours. Ils sollicitent l’implication des
parties prenantes, ils favorisent une
organisation de travail en trans-
verse, ils s’inscrivent dans notre en-
gagement responsable. Du chemin
reste à parcourir, nous y travaillons
au quotidien.
Le développement des collaborateurs du Groupe a toujours
été une des priorités. Qu’en a-t-il été en 2012 ?
La diversité est un sujet hardu pour les entreprises et
notamment le handicap. Qu’en est-il pour le Groupe Chèque
Déjeuner ?
de recrutement et avons développé
une offre commerciale favorisant les
structures labellisés Cap’Handéo, la
référence handicap des services à la
personne. L’année 2013 nous per-
mettra d’intensifier nos efforts pour
intégrer davantage de personnels
handicapés au sein du Groupe.
En parallèle, l’égalité professionnelle
entre les hommes et les femmes
au sein du Groupe a fait l’objet de
réflexions approfondies et la négo-
ciation d’accords dans différentes
sociétés du Groupe devrait aboutir
en 2013.
Nos collaborateurs sont
les acteurs de notre
performance, nous
souhaitons construire
avec chacun d’eux une
relation durable.
L’année 2013 nous
permettra d’intensifier
nos efforts pour
intégrer davantage de
personnels handicapés
au sein du Groupe.
7
Le Groupe Chèque Déjeuner est un
grand consommateur de papier avec
près de 1 500  tonnes utilisées pour
l’émission de nos titres prépayés dans
le monde. Il fallait donc un engage-
ment fort pour montrer notre volonté
de soutenir la filière bois. Nous avons
ainsi pris le parti de certifier PEFC nos
sites de production français et pré-
voyons de labelliser tous nos produits
français. Nous pouvons ainsi garantir,
Tout d’abord, nous avons fait évoluer
notre organisation et mis en place
une Direction de la Responsabilité
Sociétale, directement rattachée à la
Direction Générale du Groupe.
Pour 2012, des enjeux stratégiques
ont été définis, en s’appuyant sur les
résultats des concertations de nos
partiesprenantesinternes.Cesenjeux
sont assortis d’objectifs et de moyens
pour assurer leur déploiement.
Vous vous dites engagés dans la protection de l’environnement
ou dans la biodiversité. Quelles ont été vos engagements en
2012 ?
à nos clients, l’origine responsable de
nos fibres papier grâce à notre certifi-
cation PEFC.
Nous avons également réalisé le Bi-
lan Carbone pour l’ensemble des sites
français du Groupe, devançant ainsi
l’obligation légale. Quant à la biodi-
versité, notre siège social abrite des
ruches depuis 2012. La récolte, timide
en 2012 sera décuplée en 2013.
Vos engagements responsables sont multiples, comment allez-
vous les piloter ?
Ce rapport vous présente également
notre premier reporting RSE qui sera
désormaisproduitannuellement.L’in-
ternationalisation de notre démarche
est un de nos objectifs stratégiques
et la constitution d’un réseau de cor-
respondants RSE y contribuera.
En construisant progressivement no-
tre démarche en partenariat avec nos
parties prenantes, nous assurons ainsi
la crédibilité et la durabilité de notre
engagement.
Garantir à nos clients,
l’origine responsable de
nos fibres papier grâce
à notre certification
PEFC.
L’internationalisation
de notre démarche
est un de nos objectifs
stratégiques.
©DanielBares
8
LA GOUVERNANCE
168clients,
entreprises
et collectivités
100%100%du capital détenu
par les sociétaires
LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE
+2 % vs 2011
350sociétaires
35048 ans48 ans
d’actionnariat
salarié
réunions du Conseil
d’Administration
77
1.1million
de prestataires
affiliés au réseau
du Groupe
21millions
de bénéficiaires
de titres de
paiement prépayés
1.  2million
de cartes
en circulation
295millions
d’euros de CA
+ 6 % vs 2011
LE GROUPE EN
QUELQUES CHIFFRES
(2012)
9
LA RESPONSABILITÉ SOCIALE
LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE
53 %de femmes
47 %d’hommes
36ans
de moyenne d’âge
1990collaborateurs
-4 % vs 2011
LA RESPONSABILITÉ
ENVIRONNEMENTALE
800tonnes de papier achetées issues
de forêts durablement gérées dont
350 tonnes certifiées PEFC 100 %
8109tonnes équivalent CO2
émis (périmètre France)
10%engagement
de réduction des
émissions C02
d’ici fin 2014
salariés formés
+ 15 % vs 2011
1329
4848structures
soutenues
de subventions accordées
par la fondation du Groupe
+ 1% vs 2011
240 500 €240 500 €
200 000 €200 000 €investis dans la politique
de partenariats
10
Portugal
depuis 2009
basé à Lisbonne
Chèque Déjeuner
Cadhoc
Educainfantil
(Chèque garderie)
Chèque Aluno
(Chèque éducation)
Espagne
depuis 1998
basé à Alcobendas
Chèque et Carte Gourmet
(Chèque Déjeuner)
Educainfantil (Chèque Garderie)
Infohoc (Chèque Informatique)
Cadhoc
Educahoc (Chèque lecture)
LE GROUPE
DANS LE MONDE
MONDIAL
sur le marché
des titres de
services prépayés
N°3
FRANCE
depuis 1964
Chèque Déjeuner
Chèque de Services
Chèque Domicile
Terra Bien-Être
Cadhoc
Emova
Maxichèque
Pôle Titres France
Apologic
Arcan
Implicit
Info.DB
CEV
Alios
Pôle Services
Meskados
Ideastim
Chèque Lire
Chèque Disque
Chèque Culture
Scènes et Sorties
Adéquation
Maroc
depuis 2007
basé à Casablanca
Chèque Déjeuner
Cadhoc
DÉVELOPPEMENT
VERS
L’AMÉRIQUE
LATINE
11
Pologne
depuis 1998
basé à Varsovie
Chèque Déjeuner
Cadhoc
Cadhoc incenve
République Tchèque
depuis 1995
basé à Prague
Chèque Déjeuner
Cadhoc Unisek
(Chèque multi-­services)
Chèque vacances
Italie
depuis 1987
basé à Bologne
Day Buoni Pasto
(Chèque Déjeuner)
Day Tronic
(Carte Chèque déjeuner)
Day Welfare
(Chèque de Services)
Cadhoc
E-cadhoc
Turquie
depuis 2010
basé à Istanbul
Resto-net
Hôtel-net
Petro-net
Pass-net
Ecole-net
Gift card
Crédit-net
Chèque Cadhoc
MCR (loc.de voitures)
Slovaquie
depuis 1995
basé à Bratislava
Chèque déjeuner
Chèque Aqua (Chèque boisson)
Cadhoc
Chèque Médical
Chèques vacances
Avantages aux salariés
Programmes publics et sociaux
Motivation et fidélisation
Frais professionnels
Outils et application pour la relation client citoyen
Informatisation de l’action sociale
Centre de production de chèques et cartes
NOS EXPERTISES
Hongrie
depuis 1996
basé à Budapest
Depuis le 1er
 janvier
2012, entrée en vigueur
d’une loi modifiant
structurellement le
marché des titres,
excluant de facto les
émetteurs de titres
français, implantés en
Hongrie.
Roumanie
depuis 2002
basé à Bucarest
Chèque Déjeuner
Cadhoc
Chèque bébé
Chèques vacances
Chèque social
(Chèque de services)
Emova
Bulgarie
depuis 2003
basé à Sofia
Chèque Déjeuner
Ordonnance 7 et 11
Cadhoc
Allemagne
depuis 2011
basé à Offenburg
Chèque Déjeuner
Cadhoc
INTERNATIONAL
depuis 1987
Implanté dans 12 pays
DÉVELOPPEMENT
VERS
L’ASIE
12
d’actionnariat salarié
48 ans
100 %du capital détenu
par les sociétaires
7réunions du Conseil
d’Administration
350sociétaires
+2 % vs 2011
13
Le Groupe Chèque Déjeuner pilote sa croissance
avec un modèle de gouvernance qui garantit la
pertinence de ses décisions et la pérennité de ses
engagements économiques, sociaux, environne-
mentaux et sociétaux.
Faire de la RSE
le tremplin
de notre progrès
LA GOUVERNANCE
14
PARTAGER
LES RESPONSABILITÉS
En déclarant l’année 2012,
année internationale des
coopératives, l’assemblée
générale des Nations Unies
a mis en évidence la contri-
bution de celles-ci au déve-
loppement économique et
permet ainsi de sensibi-
liser le grand public sur la
possibilité d’entreprendre
autrement.
PROMOUVOIR LA RSE*
AU CŒUR DE LA GOUVERNANCE
En adoptant dès sa création un système de gouvernance
partagé entre l’ensemble des salariés-sociétaires, le Grou-
pe Chèque Déjeuner, a mis en œuvre depuis longtemps
les conditions propices à l’instauration d'une démarche de
responsabilité sociétale.
Fondé sur les valeurs coopé-
ratives de la société mère, le
processus de gouvernance du
Groupe Chèque Déjeuner repose
sur le principe de la démocratie
participative.
Lemodèlededémocratieparticipa-
tive se traduit par une implication
forte des salariés-sociétaires dans
lesdécisions.Entantquedétenteur
de parts sociales, les sociétaires
ont un droit de vote égalitaire se-
lon le principe «1 homme = 1 voix»
lors de l’assemblée générale an-
nuelle.
Le Conseil d’Administration du
Groupe Chèque Déjeuner est com-
posé de onze administrateurs élus
parmi les salariés - sociétaires
ainsi que de trois administrateurs
syndicalistes représentant les
confédérations CGT, FO, CFDT.
La présence de ces derniers est
historique depuis la création du
Chèque Déjeuner, en 1964, qui
puise par ailleurs ses origines dans
le militantisme syndical. Tous les
administrateurs sont élus par les
salariés - sociétaires de la maison
mère Chèque Déjeuner - pour une
durée de quatre ans. Siègent égale-
ment au CA avec voix consultative
trois élus du Comité d’Entreprise.
Le Conseil d’Administration 
se réunit afin de décider 
des orientations stratégiques
(croissance externe, dévelop-
pement de nouveaux produits/
marchés) pour permettre au
Groupe de se développer et de
se diversifier, notamment grâce
à une politique d’investisse-
ment solide et pérenne.
Les membres du Conseil d’Admi-
nistration sont également appelés
à voter tous les quatre ans pour
élire le Président du Groupe Chè-
que Déjeuner.
*RSE : Responsabilité Sociétale de l'Entreprise
Un principe de gouvernance responsable :  
la démocratie participative
Les sociétaires ont un
droit de vote égalitaire
selon le principe
«1 homme = 1 voix»
LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUELA GOUVERNANCE LA REPONSAB
15
La RSE, par son caractère struc-
turant et transverse, conduit le
Groupe Chèque Déjeuner à in-
vestir un nouveau territoire
de communication.
En interne, tout au long des an-
nées 2011 et 2012, les avancées
du projet RSE-ISO 26000 ont
fait l’objet d’une communication
régulière auprès des collabora-
teurs, notamment via l’intranet du
Groupe et par le biais de sept fo-
rums RSE organisés au siège. Axés
sur le dialogue et la pédagogie, ces
forums ont permis aux collabora-
teurs de mieux intégrer le concept
de la RSE, de se familiariser avec les
finalités du projet et de compren-
dre l’apport de la RSE dans leurs
responsabilités quotidiennes.
En externe, ce nouveau terri-
toire de communication offre
au Groupe Chèque Déjeuner
l’opportunité de faire découvrir
de manière transparente les
spécificités de sa démarche,
notamment à travers le nouveau
site institutionnel avec la rubri-
que « responsabilité sociétale du
Groupe » et sa présence sur les
réseaux sociaux.
Un nouveau territoire
et de nouveaux outils  
de communication
pour le Groupe
LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
16
Conseil
d’Administration
Président
Directeur Général
La gouvernance, question centrale
de la norme ISO 26000, insiste
sur le rôle moteur de l’équipe di-
rigeante, garante de l’engagement
d’une démarche RSE.
En 2012, cette implication s’est
concrétisée dans le Groupe Chè-
que Déjeuner par le soutien du
Comité de Direction dès le lance-
ment du projet RSE-ISO 26000.
Sa participation régulière, tant par
ses prises de décision que sur la
validation de chaque étape, a été
un gage de la réussite de la dé-
marche. Parallèlement, un Comité
de Développement Durable, com-
posé de membres des directions
opérationnelles, a assuré le suivi
et la réalisation du projet RSE-ISO
26000.
Fin 2012, au regard des résul-
tats de son diagnostic RSE, le
Groupe Chèque Déjeuner a dé-
cidédefaireévoluersastructure
Une équipe dirigeante qui s’implique
dès le lancement du projet
de gouvernance en créant une
Direction RSE. Chargée de déve-
lopper la RSE au sein des entités
du Groupe Chèque Déjeuner, elle a
pour objectif de la rendre accessi-
ble à tous les collaborateurs, d’être
le relais de leurs aspirations, de
faciliter le déploiement des enga-
gements « économiques, humains,
sociétaux et environnementaux »
définis dans le plan stratégique du
Groupe.
LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUELA GOUVERNANCE LA REPONSAB
16
17
Directeur Général
Pôle Services
Directeur Général
Pôle Titres France
Directeur Général
Pôle International
Direction Stratégie  Développement
Direction des Relations Extérieures
Direction des Ressources Humaines
Direction Administrative et Financière
Direction de la Communication
Direction des Systèmes d'Information
Direction RSE
Direction des Achats
de l'Immobilier et des
Services Généraux
LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
17
De gauche à droite : Youssef Achour, DG Pôle Services / Catherine Coupet,
DG Pôle Titres France / Jacques Landriot, PDG Groupe / Yvon Legrand,
DG Pôle International
18
ASSOCIER SES PARTIES PRENANTES
La singularité et la richesse d’une
démarche RSE résident dans la
place prépondérante donnée à la
construction du dialogue avec les
parties prenantes et dans l’objec-
tif poursuivi de nouer de part et
d’autre des relations mutuellement
bénéfiques.
Le Groupe Chèque Déjeuner, tou-
jours soucieux d’être à l’écoute et
convaincu de la nécessité de com-
muniquer, a fait du dialogue avec
ses parties prenantes, très en
amont de sa démarche, une étape
capitale de son diagnostic RSE.
Après avoir dressé la cartographie
de ses parties prenantes, le Groupe
Chèque Déjeuner a identifié ses
parties prenantes prioritaires en
fonction de leur importance, calcu-
lée à partir des facteurs de risques
liés à l’activité du Groupe. Les par-
ties prenantes ont été réparties en
trois sphères : Interne, Marché, Pu-
blique et Société Civile.
Le schéma ci-contre met en évi-
dence les parties prenantes
directes et indirectes du Groupe
Chèque déjeuner.
Identifier ses parties prenantes pour les impliquer
INSTAURER
UN NOUVEAU DIALOGUE
Dans le Groupe, le dialogue avec les parties prenantes se traduit par
un rapport de confiance entre la direction et les collaborateurs, une
grande place accordée au dialogue social et des relations de proximité
avec ses partenaires et ses clients.
LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUELA GOUVERNANCE LA REPONSAB
19
Les parties prenantes se définissent comme un  individu ou groupe d’individus
ayant un intérêt dans les décisions ou activités d’une entreprise .
PARTIES PRENANTES
DIRECTES :
Instances représentatives
de l’économie Sociale et Solidaire
Union Européenne
Autorités spécifiques liées
à notre activité
Ministères de tutelle
Médias nationaux et locaux
PARTIES PRENANTES INDIRECTES :
Fédérations de services à la personne
Structures de référence de la RSE
Instances syndicales
et professionnelles
CNIL / Inspection du travail
Acteurs territoriaux
/Ministère du
Développement
Durable / ONG
PARTIES PRENANTES INDIRECTES :
Partenaires financiers
Prestataires de conseil
Concurrents
Prestataires de contrôle
Bénéficiaires
Associations de consommateurs
Distributeurs
PARTIES PRENANTES
DIRECTES :
Clients
Fournisseurs
Sous traitants
Réseau d’affiliés
LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
Sphère interne
Sphèrem
ar
ché
Sphère publ
iqueetsociétécivile
PARTIES PRENANTES DIRECTES :
Conseil d’Administration
Comité d’Orientation Stratégique Groupe
Comité de Direction
Sociétaires
Collaborateurs
Instances représentatives du personnel
PARTIES PRENANTES INDIRECTES :
Fondation du Groupe
Partenaires internes (bureau d’études)
Médecin du travail
LA CARTOGRAPHIE DES PARTIES PRENANTES
DU GROUPE CHEQUE DÉJEUNER
20
DU DIALOGUE «AVEC» LES PARTIES PRENANTES
AU DIALOGUE «ENTRE» LES PARTIES PRENANTES
Dans le cadre du projet RSE-
ISO 26000 engagé sur le Pôle
Titres France, il est apparu pri-
mordial de focaliser dans un
premier temps la phase de concer-
tation sur les parties prenantes
internes. En 2012, en lançant
les concertations avec ses
parties prenantes internes, le
Groupe Chèque Déjeuner a ins-
titutionnalisé un nouveau mode
de dialogue.
Crédibiliser sa démarche
par la concertation
Écouter et informer
ses parties
prenantes
Dialogue avec les
parties prenantes
au fil de l’eau...
Dialogue entre
les parties prenantes
de manière formalisée
et approfondie
Les réunions de concertation se
sont déroulées avec les 4 entités
du Pôle Titres France regroupant
les activités d’émissions de titres
prépayés en France.
Ces journées de concertation
avaient pour objectif de donner aux
collaborateurs, toutes fonctions
confondues, la possibilité d’expri-
mer à partir d’un questionnaire
leurs perceptions sur les enjeux
stratégiques du Groupe, de façon
anonyme et en direct. Parallèle-
ment, ces réunions permettaient
aux participants de mieux com-
prendre les finalités de la RSE pour
eux-mêmes et pour le Groupe.
CONTENUMÉTHODE
170 questions sur
lesquelles les participants
ont donné leur avis
à l’aide d’un boîtier
électronique.
Afin de respecter
l’anonymat des réponses,
les boîtiers étaient
interchangeables
entre les participants.
Matinée
Administration
d’un questionnaire
sur les 15 thématiques
développées à partir
des axes stratégiques
du Groupe.
Après-midi
Affichage
des principaux
résultats issus
des votes de
la matinée.
Des débats entre
les participants
sur les points
les plus saillants
afin de compléter
les résultats
quantitatifs issus
des boîtiers par
des données
qualitatives.
Programme sur une journée
Dix journées
de concertation
Concerter
ses parties
prenantes
Pro-agir
Agir
Réagir
Les concertations RSE
dans le cadre du projet
Cap 26000
LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUELA GOUVERNANCE LA REPONSAB
21
157 participants dont :
103 salariés
17 managers de proximité
19 top managers
18 membres d’instances
représentatives du personnel
L’analyse de ces réunions a été
l’occasion d’appréhender plus
finement les perceptions et at-
tentes des différents niveaux
hiérarchiques et des entités sur
les enjeux du Groupe Chèque Dé-
jeuner considérés comme les plus
importants. Pour la direction, ce
diagnostic donne la mesure des
forces et faiblesses du Groupe
Chèque Déjeuner sur ses en-
jeux RSE et lui permet d’aller de
l’avant. Les résultats de ces
concertations ont alimenté les
réflexions sur la définition du
nouveau plan stratégique du
Groupe baptisé « Up 2018 ».
Cette expression collective a suscité
un grand intérêt chez les collabo-
rateurs et leur a donné une vision
transverse des enjeux de la RSE.
En juillet 2012, une évaluation
ISO 26000 a permis au Groupe
Chèque Déjeuner d’être la 1ère
entreprise de son secteur d’ac-
tivité à être évaluée sur sa
responsabilité sociétale par un
tiers externe. Les résultats ob-
tenus lors de cette évaluation ont
prouvé la maturité du Groupe dans
ce domaine.
En mai 2012, Chèque Déjeuner
Espagne a également obtenu la
certification RS 10 de Respon-
sabilité Sociétale.
Des résultats associant des
données qualitatives aux
données quantitatives
Bons échanges,
bonne base pour
aller plus loin
sur les sujets liés
à la RSE...
Un manager
de proximité
... à continuer,
des sujets très
intéressants pour
les IRP...
Un représentant
du personnel
Nous avons pu
mettre en pratique
notre expertise sur
certains sujets...
Un salarié
LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
ET NOS PARTIES PRENANTES EXTERNES ?
Le dialogue avec les parties prenantes externes
du Groupe est développé dans les chapitres
suivants réservés à la relation avec les clients, les
fournisseurs et les autres partenaires impliqués
dans la chaîne de valeur.
22
Le 16 avril 2012, le Groupe a lancé un
projet collaboratif pour que chaque
salarié, en France et dans quatre
filiales à l’international, puisse par-
ticiper, s’impliquer et adhérer à la
construction de son nouveau terri-
toire de communication.
Ce projet, dont la finalité est
d’optimiser la stratégie de commu-
nication du Groupe, s’est déroulé en
plusieurs étapes participatives.
Du 16 avril au 27 avril 2012, une
grande enquête en ligne a été réa-
lisée auprès des salariés espagnols,
français, roumains, slovaques et
tchèques. 14 questions sur les va-
leurs, l’image, le comportement
du Groupe ont été posées afin
de mieux connaître la perception
qu’en ont les salariés du Groupe.
1 400 collaborateurs ont été sondés
avec environ 30% de répondants en
France et 47 % à l’international.
Le 9 mai 2012, un groupe de travail
composé de 16 personnes, repré-
sentatives des trois pôles d’activité
du Groupe, s’est réuni pour réfléchir
ensemble à ce que serait l’identité
de marque du Groupe demain.
A l’issue de ces deux premières
étapes, sur les mois de mai et juin
2012, la direction du Groupe à pris
connaissance des travaux et a
validé la nouvelle plate-forme de
marque du Groupe. Ces éléments
vont conduire à faire évoluer toute
la prise de parole du Groupe (un
slogan évocateur, un champ lexi-
cal différent, un territoire créatif
fort...) tant au niveau institution-
nel, qu’opérationnel au niveau des
zones géographiques, des marchés
et des produits.
La concertation dans le cadre 
du projet POP UP
LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUELA GOUVERNANCE LA REPONSAB
LA CONCERTATION DANS LE CADRE  
DES ENQUÊTES BIEN-ÊTRE
En 2012, les quatre entités du Pôle Titres France
ont réalisé des enquêtes bien-être à l’initiative des
délégués du personnel. Ces enquêtes ont permis de
mettre en œuvre des groupes de travail afin d’affiner
lesrésultatsetdeproposerdespistesd’améliorations
aux directions concernées.
23
Engagée depuis 2009, la démarche
Culture Groupe répond aux enjeux
auxquels est confronté le Groupe :
préparer le futur et rendre cohé-
rentes les pratiques, donner du
sens et fidéliser les collaborateurs,
accroître l’efficacité et rendre les
entités et le Groupe encore plus per-
formants, être innovant et faire vivre
un groupe coopératif.
L’idée de ce projet est de définir, par-
tager et renforcer ce qui est le noyau
dur, l’ADN commun à toutes les enti-
tés du Groupe quel que soit le pays, le
métier, le pôle, le service.
L’objectif étant de formaliser la
culture du Groupe et permettre sa
diffusion et son appropriation par
l’ensemble des managers et des col-
laborateurs au sein de chaque entité.
En 2012, 4 groupes de travail se
sont tenus avec pour partici-
pants les Directeurs Généraux
France et International et les Di-
recteurs de Services Support.
Les axes de travail se sont ar-
ticulés autour de trois thèmes  :
culture Groupe et stratégie,
culture Groupe et management
et culture Groupe et conduite du
changement.
Les échanges issus de ces 8 jour-
nées de concertation ont permis
d’alimenter la réflexion, tant au
niveau de la Direction des Res-
sources Humaines qu’au niveau
des commissions « Culture
Groupe » et « Rémunération »
composées d’administrateurs.
La concertation 
dans le cadre du projet
culture Groupe
LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
24
clients, entreprises et
collectivités
168 000
295M€ de CA
+ 6 % vs 2011
1.1million
de prestataires
affiliés au réseau
du Groupe
1.2million
de cartes
en circulation
21millions
de bénéficiaires de
titres de paiement
prépayés
25
LARESPONSABILITÉ
ÉCONOMIQUE
Le Groupe anticipe les évolutions technologiques
et les nouveaux modes de comportement pour
répondre aux attentes sociales et environnemen-
tales de ses clients.
Conforter la croissance
du Groupe dans
un objectif de
performance globale
26
LA GOUVERNANCE LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE
FAIRE ÉVOLUER
SES PRATIQUES D’ACHATS
Pour que sa démarche RSE soit porteuse de
sens, le Groupe Chèque Déjeuner entend se
consacrer à la mise en œuvre d’une politique
d’achats responsables, et pour se faire, se mo-
bilise avec ses partenaires.
En tant que membre bienfaiteur, le Groupe
Chèque Déjeuner participe activement aux
travaux de l’Observatoire des Achats Res-
ponsables sur la thématique de l’achat
socialement responsable. Il a accueilli le 29 oc-
tobre 2012 une trentaine de membres pour une
matinée d’échanges de bonnes pratiques sur les
achats responsables.
S’impliquer en tant qu’acteur  
de l’économie sociale et solidaire
Le Groupe
Chèque Déjeuner se
mobilise pour des
achats responsables
ENTRETENIR DES
PRATIQUES LOYALES
AVEC SES PARTENAIRES
Toujours désireux d’inscrire sa performance économique dans une dyna-
mique de progrès, le Groupe Chèque Déjeuner entend aller de l’avant en se
fixant deux priorités : développer une politique d’achats responsables avec
ses partenaires et étendre sa responsabilité sociétale sur l’ensemble de la
chaîne de valeur de ses produits.
LA REPONSAB
LE GROUPE CHEQUE DÉJEUNER :
UN ADHÉRENT ACTIF DE L’OBSAR
	 L’Observatoire des Achats Responsables (ObsAR)
	 a trouvé avec le Groupe Chèque Déjeuner l’un de
ses adhérents les plus actifs. Non content de participer
depuis son origine au travail sur les «achats sociale-
ment responsables», il a accueilli à son nouveau siège
une réunion de la série des «Matinales» pour exposer
et échanger sur la politique et la stratégie RSE appliquée
aux achats. Un sujet approfondi lors des travaux d’éla-
boration de la norme «achats responsables» à l’AFNOR,
auxquels le Groupe Chèque Déjeuner a participé et dont
l’ObsAR continuera à accompagner la mise en œuvre.
Gérard Brunaud,
Vice-Président de l’ObsAR
27
Accompagner ses fournisseurs
Développer la sous-traitance solidaire
Le Groupe Chèque Déjeuner
s’emploie à développer la sous-
traitance solidaire en privilégiant
des fournisseurs tels que les socié-
tés coopératives, les associations
etlesecteurprotégé(ESAT,EA)ainsi
que les entreprises impliquées sur
les enjeux du développement du-
rable. Son engagement se traduira
en 2013 par la mise en place d’une
politique d’achats responsables.
Toujours avec la volonté d’ac-
compagner ses fournisseurs, le
Groupe Chèque Déjeuner a sou-
tenu l’installation du prestataire
de restauration Mamie Cocotte
au sein de la ZAC des Louvresses
à Gennevilliers. Le service Achats
a aidé Mamie Cocotte sur les as-
pects juridiques et sur le choix du
traitement monétique, qui a été
géré par CEV, filiale du Groupe Chè-
LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
que Déjeuner spécialisée dans les
offres dématérialisées. Désormais,
Mamie Cocotte gère le restaurant
interentreprises de la ZAC des Lou-
vresses dont bénéficient Thalès,
RTF (filiale d’EDF) et la pépinière AG
Real Estate.
Dans le cadre du mois de l’éco-
nomie Sociale en novembre 2012,
le Groupe Chèque Déjeuner était
partenaire du colloque «Vers des
achats responsables et équitables :
intégrer le commerce équitable,
l’agriculture biologique et l’inser-
tion dans sa stratégie d’achats»
qui se tenait au ministère de l’éco-
logie, du développement durable et
de l’énergie.
28
LA GOUVERNANCE LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA REPONSAB
FIABILISER LA CHAÎNE DE VALEUR
«DE LA FORÊT JUSQU’AU CLIENT»
Une chaîne de valeur responsable  
pour les produits titres français
La proximité du Groupe Chèque
Déjeuner avec ses fournisseurs
et ses clients favorise une évolu-
tion mutuelle des pratiques sur
l’ensemble de la chaîne de valeur
des produits titres en France.
En 2012, le Groupe Chèque Déjeu-
ner a souhaité revoir sa stratégie
d’achats de papier de production
afin de labelliser ses produits titres
français PEFC 100 %.
Ce travail a été mené en collabora-
tion étroite avec ses fournisseurs.
La certification PEFC 100% d’un
produit garantit aux clients que le
bois dont est issu le papier est géré
durablement, c’est-à-dire respec-
tant l’environnement (biodiversité,
reboisement) et répondant à des
exigences sociales pour les sala-
riés des exploitations forestières.
Le Groupe a fait le choix d’un 
approvisionnement uniquement
en fibres vierges et non en fibres
recyclées afin de soutenir l’in-
dustrie forestière et pouvoir
garantir l’origine responsable
de sa matière première, ce qui
est impossible avec une matière
première recyclée.
29
LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
LA CHAÎNE DE VALEUR
DE NOS PRODUITS TITRES FRANÇAIS
Soucieux des impacts de nos activités, nous travaillons en
collaboration étroite avec tous les acteurs du cycle de vie du
produit afin de pouvoir proposer à nos clients le produit le plus
responsable du marché.
 Les forestiers sont certifiés
’’PEFC exploitation forestière’’ ce
qui garantit la gestion durable des
forêts grâce au respect d’exigences
environnementales et sociales.
 Les intervenants de la
chaîne de fabrication de nos pro-
duits sont certifiés ‘‘PEFC chaîne de
contrôle’’ ce qui garantit la traçabi-
lité de la matière première certifiée
de la forêt jusqu’aux clients.
 Les produits sont remis
aux bénéficiaires qui les dépensent
dans le réseau d’acceptation.
 La centrale de rembour-
sement récupère les produits pour
rembourser les commerçants. En
fin de vie, les titres partent dans
une filière de recyclage pour une
« seconde vie ». En effet, la ma-
tière papier qui compose nos titres
est transformée en pâte à papier
vierge.
30
S’ADAPTER À LA TRANSITION TECHNOLOGIQUE
Que ce soit par croissance interne ou externe, le Groupe Chèque Déjeuner a toujours eu à cœur d’appro-
fondir son expertise métier en se positionnant progressivement sur des offres dématérialisées afin de
s’adapter à l’évolution des comportements des bénéficiaires.
Une offre dématérialisée déjà existante dans le Groupe Chèque Déjeuner
CEV, l’innovation au cœur des usages
Au sein de l’activité Recherche  Développement, les
équipes CEV développent de nombreuses innovations
qui s’articulent autour de quatre axes prioritaires :
La communication sans-contact NFC (Near Field Com-
munication)
Les systèmes multi-applicatifs
La sécurité des transactions et des identités numé-
riques
La dématérialisation des titres papiers
ÉVOLUER DURABLEMENT
AVEC SES CLIENTS
Pour le Groupe Chèque Déjeuner, développer une croissance économique responsable,
c’est proposer aux entreprises, aux comités d’entreprises et aux collectivités une offre de
produits et services contribuant à la mise en œuvre de leur responsabilité sociétale.
Le Groupe Chèque Déjeuner
présent au sein du Pôle
de compétitivité TES
(Transactions Electroniques
Sécurisées)
CEV, filiale du Groupe Chèque
Déjeuner, est membre du Pôle de
compétitivité TES basé à Caen,
et à ce titre collabore au niveau
européen avec de nombreux parte-
naires majeurs tels que Gemalto,
Orange Labs, Thalès, EADS, NXP,
Atos sur les usages émergents des
mobiles et des cartes à puce.
LA GOUVERNANCE LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA REPONSAB
31
Multinet, une carte...
multi produits
Spécialisée sur le marché des
titres de paiement en Turquie,
Multinet est la première filiale du
Groupe Chèque Déjeuner à propo-
ser une offre 100 % dématérialisée
au travers d’une carte incluant
l’ensemble de sa gamme de ser-
vices aux entreprises.
Des solutions 100 % Web
avec le e-cesu et Maxichèque
Le e-CESU, Chèque Domicile élec-
tronique, offre aux clients du
Groupe Chèque Déjeuner une ver-
sion dématérialisée du Chèque
Domicile papier. Plutôt que de
commander un carnet de Chèques
Domicile CESU papier, les clients
peuvent maintenant commander
une somme de e-CESU qui viendra
alimenter un compte personnel
CESU. Le e-CESU permet ainsi d'ef-
fectuerlepaiementdel'intervenant
directement par virement.
Maxichèque, leader sur son mar-
ché, est le premier chèque cadeau
multi-enseignes totalement déma-
térialisé qui s’achète et se dépense
en ligne et s’adresse tant aux par-
ticuliers qu’aux entreprises.
Cartes Scènes et Sorties
et Prêt @ choisir
La Carte Scènes  Sorties® à des-
tination des comités d’entreprises
et des particuliers s’échange contre
tous les événements-spectacles  :
concerts, théâtres, spectacles,
cabarets, dîners-spectacles, one
man show... Elle est valable partout
en France auprès de plus de 500
partenaires culturels de proximité,
d’espaces billetteries et de parte-
naires Internet.
Le coffret cadeau Prêt@choisir tout
en un à destination des Comités
d’Entreprisespermetaubénéficiaire
de sélectionner son cadeau parmi
5 thématiques (week-end, bien-
être, sport, gastronomie, ateliers).
Des cartes restaurant
en Espagne, Italie et Turquie
Fin 2012, l’offre numérique du Groupe
Chèque Déjeuner dédiée aux titres
restaurant atteint 300 millions d’euros de
volume d’émission pour près de 300 000
porteurs de cartes restaurant en Europe.
LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
32
Lancée en 2012 par la filiale Apo-
logic, Servadomicile est une
application Iphone adaptée aux
besoins des clients de structures
de services à la personne. Apolo-
gic propose ainsi à l’ensemble
de ses clients de se référencer
dans l’annuaire de l’application
et de partager avec leurs clients
les plannings d’intervention, des
messages d’information ainsi que
leurs factures. L’application offre
également la possibilité d’un
paiement en e-CESU Chèque
Domicile.
En complément de l’application
mobile lancée en octobre 2012, le
Groupe passe à l’ère du QR Code
(Quick Response Code) sur le titre
restaurant en France.
Il permet au Groupe Chèque Dé-
jeuner d’utiliser des techniques
innovantes pour élargir la palette
de services proposés à ses entre-
prises clientes, ses utilisateurs et
ses restaurateurs affiliés. Lorsque
l’utilisateur flashe le QR Code avec
son smartphone, il accède directe-
ment à la page personnalisée du
restaurant en question avec ses
menus et ses offres commerciales.
L’objectif est d’atteindre 60 000
restaurants équipés à la fin du
premier semestre 2013. En France,
le plan QR Code est développé par
CEV, filiale du Groupe spécialisée
dans l’émission de cartes et de
programmes de fidélisation.
Le Groupe Chèque Déjeuner in-
tègre dès à présent le paiement
mobile. Avec son offre Daytro-
nic, la filiale italienne propose à
ses clients le paiement de titres
repas via le téléphone mobile.
À noter que la filiale italienne est le
seul émetteur sur le marché italien
à proposer cette technologie.
Le téléphone mobile,  
un axe de développement privilégié
LA GOUVERNANCE LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA REPONSAB
33
Depuis 2011, le projet Move Up a
pour objectif de préparer le Groupe
Chèque Déjeuner au passage mas-
sif à des offres dématérialisées
dans tous les pays où il est présent
ainsi que sur ses futures implanta-
tions.
À terme, la plate-forme Move Up
gèrera techniquement l’ensemble
des flux dématérialisés du Groupe.
En mai 2012, le Groupe Chèque Dé-
jeuner a signé un contrat de service
*plus haut avec la dématérialisation
Une dématérialisation ambitieuse  
à l’échelle du Groupe
avec une société informatique pour
mettre en œuvre la plate-forme
Move Up qui gèrera l’autorisation,
la sécurité, la traçabilité et le repor-
ting de toutes les transactions. Les
deux premières offres gérées par
cette plate-forme seront la future
carte déjeuner au Portugal et la
carte Scènes et Sorties en France.
Fin 2012, l’offre numérique du
Groupe atteint 1.2 millions de
cartes en circulation.
Move Up a pour
objectif de préparer
le Groupe Chèque
Déjeuner au passage
massif à des offres
dématérialisées
LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
34
Fin 2011, le Groupe Chèque Déjeu-
nerasouhaitéréunirsesexpertises
sur la gestion de l’action sociale
sous une stratégie commune  :
Cohésia. Elle a pour vocation de
porter les solutions informatiques
du Groupe Chèque Déjeuner pour la
gestion de l’action sociale.
En 2012, Cohésia a évolué en inté-
grant Arcan, éditeur informatique
pourlesstructuresmédico-sociales
(plus spécifiquement les EHPAD*
).
MODERNISER LA GESTION
DE L’ACTION SOCIALE EN FRANCE
Chèque Domicile et Chèque de
Services, en tant qu’émetteurs de
titres, viennent en complémenta-
rité des solutions informatiques.
Les synergies que toutes les
équipes mettent en œuvre au
sein de Cohésia placent le bé-
néficiaire au cœur du dispositif
et vise un même objectif  : la
modernisation des pratiques
autour de l’action sociale.
En 2012, une identité commune des solutions 
du Groupe pour la gestion de l’action sociale
*
Établissements Hospitaliers pour Personnes
Âgées Dépendantes
Conseils généraux
SAAD / SSIAD*
Structures
médico-sociales
CCAS / CIAS**
Solution de télégestion
pour le contrôle d’effectivité
des prestations
* SAAD : Service d'Aide et d'Accompagnement à Domicile
SSIAD : Service de Soins Infirmiers À Domicile
** CCAS : Centre Communal d'Action Sociale
CIAS : Centre Intercommunal d'Action Sociale
Logiciels de gestion des
plans d’aide aux citoyens
Logiciels de gestion des
EHPAD, des services
HAD (Hospitalisation
A Domicile) et des
établissements Handicap
Logiciels de gestion
des prestations à domicile
Mode de paiement
des prestations
Logiciels de gestion
pour l’instruction
de l’action sociale
de proximité
Dispositifs de
paiement pour
l’instruction des aides
sociales
Dispositifs de
paiement pour la
traçabilité des aides
versées
Solution de télégestion
pour le suivi en temps
réel des prestations et
l’automatisation des
factures et des payes
Cohésia a pour
vocation de
porter les solutions
informatiques
du Groupe
Chèque Déjeuner
pour la gestion
de l’action sociale
LA GOUVERNANCE LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA REPONSAB
35
2e
rencontres Cohésia
Fort du succès rencontré par les
1ères
rencontres Cohésia en 2011,
l’évènement a été renouvelé le
23 octobre 2012 à l’Atrium en in-
vitant les clients des sociétés du
Pôle Services à venir échanger
autour de la thématique «la dé-
matérialisation des flux sociaux et
médico-sociaux». Ces rencontres
ont été enrichies par les témoigna-
ges d’acteurs de référence sur le
marché :leDirecteurdel’autonomie
PRIVILÉGIER UNE APPROCHE PARTENARIALE
du Conseil Général du Calvados, le
chef de projet modernisation PA/
PH (Personnes Agées Personnes
Handicapées) du Conseil Général
des Yvelines, la Directrice Géné-
rale de l’ASSAD (Association des
Soins et des Services à Domicile)
de Saint-Omer, le Directeur du
Centre Communal d’Action Sociale
et la Directrice d’Evolia 93 (pôle de
développement des services à la
personne de la Seine Saint Denis).
Le18 juin2012,leGroupeChèque
Déjeuner a organisé au sein de
son siège social la première édi-
tion de l’Atrium Culturel, journée
100 % spectacle, permettant aux
entreprises clientes du Groupe
defaireleur« marchéculturel »
dans une ambiance conviviale.
50  structures  (théâtres, compa-
gnies, producteurs) sont venues
présenter leur programmation aux
150  élus de comités d’entrepri-
ses présents. La synergie et les
échanges entre les partenaires
culturels et les participants ren-
Après Avignon, Lille et Rennes,
l’Agora des Comités d’Entreprises
(CE) continue son tour de France
et a pris ses quartiers à Paris le 28
septembre 2012. Ces évènements
sont impulsés par les Groupes
Chèque Déjeuner, Crédit Coopératif
et le Groupe Macif et bénéficient
du soutien de deux grands mouve-
ments associatifs de coopération
contrés ont été très constructifs et
de grande qualité. Les clients ont
été accueillis et accompagnés du-
rant toute la journée. Les élus de
CE ont montré un vif intérêt pour
ce type d’évènement et la diver-
sité des spectacles présentés. Les
suggestions des participants
vont permettre d’optimiser le
prochain Atrium Culturel et
positionner le Groupe comme
relais et promoteur incontour-
nable entre le monde culturel et
les entreprises.
1ère
 édition de l’Atrium Culturel
et de solidarité entre comités d’en-
treprises, Cezam et Ancav-TT.
L’Agora des CE est l’occasion,
pour les élus des CE et des or-
ganismes similaires de nouer
un contact privilégié avec les
acteurs de l’économie sociale
ainsi qu’avec les élus de collec-
tivités locales. Cette 4e
édition
de l’Agora des CE était co-organi-
L’agora des CE, une innovation sur le marché des CE
sée avec la Mairie de Paris, dans le
cadre de sa politique menée en fa-
veur des structures de l’Economie
Sociale et Solidaire (ESS).
LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
36
collaborateurs
1 990
1 329salariés formés
+ 15 % vs 2011
36 ans
de moyenne d’âge
53 %de femmes
47 %d’hommes
37
LA RESPONSABILITÉ
SOCIALE
Permettre à chaque
collaborateur d’être
acteur de la réussite
collective
L’ambitionduGroupeChèqueDéjeunerdeconjuguer
développement économique et développement
social passe par une politique de ressources humai-
nes axée sur l’accomplissement professionnel de
chaque collaborateur et par une attention toujours
renouvelée aux droits de l’Homme.
38
LA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA RESPONSA
Élément clé de la Gestion Pré-
visionnelle des Emplois et des
Compétences (GPEC), la formation
concourt au développement des
compétences des salariés et leur
permet de s’adapter à l’évolution
de leurs métiers. En 2012, la Direc-
tion des Ressources Humaines a
revu le parcours de formation des
managers qui s’articule autour de
trois axes majeurs :
Assurer la diffusion d’une culture
commune par le partage des va-
leurs et la création d’un langage
commun
Construire le programme évolutif
à destination de l’ensemble des
managers du Groupe Chèque
Déjeuner
Accompagner les collaborateurs
lors de promotions internes
Cinq niveaux managériaux ont été
identifiés et huit modules consti-
tuant l’intégralité du parcours de
formation ont été définis. Chaque
module de formation remplit un
objectif précis et permet d’assurer
une montée en compétences pro-
gressive des collaborateurs.
Le premier séminaire a eu lieu les
31  mai et 1er
  juin 2012 et a réuni
29  nouveaux managers (moins de
deux ans d'ancienneté à leur poste).
DÉVELOPPER LE POTENTIEL HUMAIN
Le Groupe Chèque Déjeuner s’engage au quotidien pour proposer à ses collaborateurs
un environnement de travail leur permettant de s’épanouir professionnellement. Cette
ambition s’est matérialisée en 2012 par un enjeu clé : développer le potentiel humain.
PROPOSER DES
CONDITIONS DE TRAVAIL
PROPICES À L’ÉPANOUISSEMENT
PROFESSIONNEL
La formation : un véritable ascenseur
professionnel au sein du Groupe Chèque Déjeuner
En 2012,
la Direction
des Ressources
Humaines a revu
le parcours
de formation
des managers
39
BILITÉ SOCIALE
Fin 2011, les référentiels de com-
pétences décrivant pour chaque
métier les missions principales,
les pratiques professionnelles, les
connaissances et les qualités ou
aptitudes requises pour exercer
le métier ont été finalisés. 2012 a
vu leur déploiement à l’échelle de
la Zone France, regroupant le Pôle
Titres France et le Pôle Services, au
travers des entretiens de progrès
annuels.
Dorénavant, ce sont les pratiques
professionnelles décrites dans les
référentiels de compétences qui
servent de base à l’évaluation de
tous les collaborateurs d’un même
métier. Lors de l’entretien, ma-
nager et collaborateur évaluent
conjointement les pratiques pro-
fessionnelles liées au poste de
travail et déterminent ensemble les
actionsdedéveloppementdescom-
pétencesàmettreenplace.Lechoix
d’un éditeur logiciel a également été
finalisé afin de dématérialiser les
entretiens de progrès.
Cet outil, créé pour être facile-
ment duplicable sur les filiales
internationales du Groupe Chè-
que Déjeuner, offrira à chaque
collaborateur la possibilité de
voir l’ensemble des pratiques
professionnelles se rattachant
à son métier ainsi que d’actua-
liser son curriculum vitae.
Pour les managers, l’outil déployé
permettra d’avoir une vision sur
les compétences de leurs équipes
et de définir les pistes d’évolu-
tion. Pour la DRH, l’outil déployé
sera un facilitateur de la Gestion
Prévisionnelle des Emplois et des
Compétences (GPEC).
Le Groupe Chèque Déjeuner place
la mobilité interne comme une des
priorités de sa politique de ges-
tion des ressources humaines. En
2009, une charte de la mobilité in-
terne a été élaborée. Elle décrit les
principes et la mise en œuvre d’une
mobilité interne réussie.
LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE
UNE MÉTHODE INÉDITE :  
LES CONSEILS DE
DÉVELOPPEMENT
Le conseil de développement est
une instance de partage et de
débats qui réunit les organismes
de formation partenaires, la DRH
Groupe et les dirigeants. Des
experts peuvent y être invités
ponctuellement selon les théma-
tiques abordées. Les conseils de
développement aboutissent à des
prises de position sur des sujets à
fort enjeu.
Les conseils de développement,
qui ont lieu quatre fois par an,
donnent à la formation une di-
mension stratégique et renforcent
la coopération entre les orga-
nismes de formation et la DRH.
Des entretiens de progrès «nouvelle génération»
Les collaborateurs, 
acteurs de leur évolution professionnelle
Elle vise à donner à chaque colla-
borateur les moyens de progresser
au sein du Groupe et à les impli-
quer en les rendant acteurs de leur
évolution. En 2012, 12 collabora-
teurs ont pu ainsi bénéficier d’une
mobilité au sein du Groupe Chèque
Déjeuner.
40
En septembre 2011, une commis-
sion «Rémunération», composée
de cinq administrateurs, a été
créée afin de réfléchir à la politique
de rémunération au sein du Groupe
en France. L’objectif étant de faire
correspondre la rémunération indi-
viduelle et collective avec la stra-
tégie du Groupe Chèque Déjeuner.
En 2012, les travaux de la
commission ont essentielle-
ment porté sur le salaire de
base avec la construction d’une
classification des emplois du
Groupe.
Deux principaux éléments ont ainsi
été définis, favorisant ainsi l’équité
interne et externe des salaires :
au regard d’une grille de cotation
préétablie, plus la contribution
de l’emploi au fonctionnement
du Groupe est élevée, plus il s’ac-
compagnera d’une rétribution
financière importante.
les salaires fixés par le Groupe
doivent être en cohérence avec
ceux pratiqués à l’extérieur afin
de permettre au Groupe Chèque
Déjeuner de recruter mais aussi
de fidéliser.
Les négociations avec les organi-
sations syndicales présentes dans
le Groupe ont débuté le 5 juillet
2012. Un accord de principe sur la
méthodologie de classification des
emplois a abouti entre les parties.
La négociation porte désormais sur
la grille de classification et la grille
de salaires afférentes. En 2013 et
2014, les négociations se poursui-
vront sur le volet « rémunération
globale ».
Une réflexion sur la mise en
œuvre d’un «Bilan Social Indi-
vidualisé» a également été
amorcée afin de rendre visibles
les éléments de la rémunéra-
tion d’un salarié. Celle-ci devrait
se traduire en 2013 par la mise en
œuvre de cet outil sur un périmètre
français.
Une réflexion sur la rémunération  
et les avantages aux salariés
LA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA RESPONSA
En 2013 et 2014,
les négociations
se poursuivront
sur le volet
«rémunération
globale».
41
BILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE
LES 4 ÉLÉMENTS DE LA RÉMUNÉRATION GLOBALE
La rémunération globale comprend l'ensemble des avantages offerts par
l'employeur à l'employé. Elle constitue pour le Groupe Chèque Déjeuner une
place centrale dans ses réflexions autour de la culture d'entreprise.
=
RÉMUNÉRATION
GLOBALE
PÉRIPHÉRIQUES
DE SALAIRE
Participation,
Intéressement,
Plan d’épargne
SALAIRE DE 
BASE
(FOURCHETTE DE
SALAIRES)
Grille de classification,
Grille des salaires
SUPPLÉMENTS 
DE SALAIRE
Mutuelle,
Prévoyance,
Retraite
COMPLÉMENTS
DE SALAIRE
Congés,
Primes,
Avantages en nature,
Chèques déjeuner
42
POURSUIVRE LA FORMATION
À LA DIVERSITÉ
Entamées en 2011, les formations
à la diversité se sont poursuivies
en 2012. L’ensemble des repré-
sentants du personnel, de la
Direction Ressources Humaines
Groupe, des représentants RH
des filiales et du Comité de Di-
rection, ont été formés.
À la suite de la validation d’une
note d’opportunité avec l’Agefiph
(Association de Gestion du Fonds
pour l'Insertion Professionnelle
des personnes Handicapées) en
novembre 2012, la signature d’une
convention sur le périmètre du Pôle
Titres France se profile en 2013. Un
comité de Pilotage Handicap verra
le jour en 2013 afin de coordonner
les actions et définir les budgets.
La sensibilisation à la diversité
doit également commencer dès
le plus jeune âge. Apprendre aux
enfants d’aujourd’hui à devenir
des citoyens responsables de de-
main implique un certain nombre
d’actions à mener au présent pour
leur préparer un avenir aux cou-
leurs des valeurs de la fraternité,
de la tolérance et de la solidarité.
C’est sur le sujet du handicap que
le Groupe Chèque Déjeuner a sou-
haité s’exprimer.
Le 20 novembre 2012, les petits
citoyens et le Groupe Chèque
Déjeuner lançaient la 9e 
édi-
tion de la collection «Et si on
s’parlait ?», livret éducatif à
destination des enfants de 7
à 12 ans. Ce livret accompagne
parfaitement les engagements du
Groupe Chèque Déjeuner en faveur
du handicap. Jean-Baptiste Alaize,
athlète paralympique sponsorisé
par le Groupe, fait l’objet d’une
page dédiée à la fin du livret.
S’ENGAGER EN FAVEUR
DES DROITS DE L’HOMME
Respecter les droits de l’Homme pour le Groupe, c’est principalement instaurer une
politique d’égalité des chances. La mixité des collaborateurs présente au sein du
Groupe prouve la valeur qu’il attache à la diversité. Ses priorités en 2012 se déclinent
sur trois dimensions.
Un comité de Pilotage Handicap
verra le jour en 2013 afin de coordonner
les actions et définir les budgets.
LA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA RESPONSA
43
Dans la continuité de l’accord de
Groupe sur la lutte contre les dis-
criminations et pour la promotion
de la diversité signé en 2011, le
Groupe Chèque Déjeuner déve-
loppe de nombreuses actions en
lien avec ses engagements, no-
tamment en faveur du handicap.
Du 22 au 26  octobre 2012, le
Groupe a participé au premier
salon virtuel en ligne et sur mo-
En 2012, le Groupe Chèque Dé-
jeuner a tenu à analyser la
situation sur plusieurs domai-
nes d’actions tels que l’accès
à l’emploi, la promotion pro-
fessionnelle, la qualification, la
rémunération effective... Cette
analyse a permis de constater
qu’il n’existe pas de problé-
matique majeure sur ce thème
à l’exception de la répartition des
effectifs dans certaines filiales qui
résulte de la composition du mar-
ché du travail dans leur secteur.
Par exemple, il a été constaté une
surreprésentation des hommes
dans les métiers de l’informatique,
notamment au sein du Pôle Servi-
ces.
Toutefois, afin de garantir le
maintien de cette situation et de
l’améliorer encore, des accords
collectifs relatifs à l’égalité profes-
sionnelle entre les hommes et les
femmes vont être négociés dans
les différentes sociétés du Groupe
en 2013.
FAIRE ACCEPTER LE HANDICAP
GARANTIR L’ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE HOMMES/FEMMES
bile  : Handi2day. Sur un espace
dédié, le département Emplois et
Carrières a mis en avant une dou-
zaine d’annonces pour des CDI,
CDD, stages et alternance à pour-
voir au sein du Groupe.
Ces postes ont attiré près de 200
candidats pour une vingtaine d’en-
tretiens téléphoniques réalisés.
Cinq profils ont été sélection-
nés et deux recrutements ont
été validés : un stage et un CDI.
Dans le cadre de la semaine pour
l’emploidespersonneshandicapées
en novembre 2012, la Direction des
Ressources Humaines du Groupe
Chèque Déjeuner a également or-
ganisé deux actions : l’opération Job
Studio et une animation interactive
au siège du Groupe.
UNE OFFRE COMMERCIALE FAVORISANT LES STRUCTURES LABELLISÉES CAP’HANDÉO,
PREMIER LABEL HANDICAP DES SERVICES À LA PERSONNE
Créée en 2007 par les associations, fédérations et unions nationales du handicap, l’enseigne Handéo
s’engage à structurer et accroître l’offre de services à domicile en faveur des personnes en situation
de handicap, de façon à constituer un réseau national de prestataires qualifiés, aptes à répondre aux
besoins d’accompagnement les plus spécifiques
Apologic, via la solution Domatel, a signé le 2 décembre 2011 avec Handéo un accord visant à proposer
des tarifs avantageux à des organismes prestataires de services à la personne labellisés ou en cours
de labellisation Cap’Handéo.
Par ailleurs, la fondation Groupe Chèque Déjeuner apporte chaque année un soutien financier à au
moins un projet par an porté par des organismes prestataires de services à la personne labellisés
Cap’Handéo. En 2012, deux structures ont été subventionnées : M’aidez et Liez-on.
Lors de la remise des prix aux
structures gagnantes du concours
de la fondation en 2012, le Groupe
Chèque Déjeuner a souhaité
mettre à l’honneur la thématique
de l’égalité hommes-femmes. À
cette occasion, le Groupe a accueilli
l’association Osez le Féminisme
ainsi que l’actrice Blandine Métayer
qui a interprété un extrait de son
spectacle «Je suis top», inspiré
de témoignages sur le parcours de
vie professionnelle d’une femme
manager.
BILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE
44
tonnes de
papier achetées
issues de forêts
durablement gérées
dont 350 tonnes
certifiées PEFC 100 %
800
8 109tonnes équivalent
CO2
émis
(périmètre France)
10 %engagement
de réduction
des émissions C02
d’ici fin 2014
45
LA RESPONSABILITÉ
ENVIRONNEMENTALE
En tant qu’entreprise de services, le Groupe
Chèque Déjeuner accorde une grande importance
à la réduction de son empreinte environnementale.
Cet engagement s’exprime également au travers
de son offre produits.
Minimiser les impacts
environnementaux
de ses activités
46
LA RESPONSA
La préoccupation du Groupe Chè-
que Déjeuner pour la préservation
de l’environnement a été initiée dès
2006 avec la signature du Pacte
Mondial des Nations Unies et
s’affiche très concrètement depuis
2010 avec l’obtention de la certifi-
cation ISO 14001 pour l’ensemble
des sites du Pôle Titres France.
Ceci passe par la mise en œuvre
d’une politique environnementale
ambitieuse construite sur cinq
axes triennaux (2012-2014) :
Dans le cadre du déploiement
de sa politique environnemen-
tale, le Groupe s’est engagé
dans une démarche de certifi-
cation de ses titres prépayés
commercialisés en France. Cet
engagement a pour ambition de :
lutter contre la déforestation et
l’exploitation illégale des forêts
maintenir la biodiversité et limi-
ter le réchauffement climatique
ANCRER SA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE
POURSUIVRE 
L’ENGAGEMENT
ENFAVEURDEL’ENVIRONNEMENT
Le Groupe Chèque Déjeuner s’engage jour après jour dans une démarche volontariste de
réduction de son empreinte environnementale. Actuellement concentré sur un périmè-
tre français, il entend étendre sa politique environnementale à un périmètre plus élargi.
LA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE
accompagner les acheteurs vers
une politique d’achats respon-
sables
encourager les bonnes pratiques
et les valoriser
diminuer de 10 % nos émissions de
carbone à fin 2014 (versus 2010)
maîtriser la consommation de pa-
pier en développant des solutions
dématérialisées
former les personnels aux situa-
tions à risques afin de limiter les
pollutions générées par ces situa-
tions.
Chèque Déjeuner
Roumanie est
certifiée ISO 14001
depuis 2010.
En parallèle de cette démarche,
la chaîne d’approvisionnement
a été revue afin de favori-
ser la proximité géographique
des forêts dont sont issus nos
produits. L’ambition est, à terme,
d’avoir un approvisionnement
français.
47
BILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE
Accompagner
les acheteurs
vers une politique
d’achats plus
responsables
Encourager
les bonnes
pratiques et les
valoriser
- 10% d’émissions
carbone à fin 2014
(vs 2010)
Former les
personnels aux
situations à risque
afin de limiter les
pollutions générées
par ces situations
Maîtriser la
consommation de
papier en développant
des solutions
dématérialisées
UNE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE
AMBITIEUSE AXÉE SUR LES PRINCIPAUX IMPACTS
ENVIRONNEMENTAUX DE NOS ACTIVITÉS
La politique environnementale est établie à partir d’une analyse
des risques environnementaux intégrant toutes les activités
françaises du Groupe.
48
Déplacements
3013
Parcs immobilier,
automobile et
informatique
1536
Énergie
619
Fret
209
Gaz
frigorigènes
198
Emballages 72
Déchets directs 6
Achats matières
premières
et prestations
de services
2455
Le Groupe Chèque Déjeuner a dé-
cidé dès 2010 de se doter d’un
nouvel outil de pilotage de sa per-
formance environnementale  : le
Bilan Carbone® sur le périmètre
de ses sites français. En 2012, afin
de prendre en compte le nouveau
siège social du Groupe, l’Atrium,
certifié Haute Qualité Environne-
mentale,unnouveauBilanCarbone
à été initié.
ÉTABLIR SON
2e
BILAN CARBONE
Leposte« déplacement »estle 
principal poste d’émissions du
Groupe. Cette première place s’ex-
plique principalement par l’implan-
tation des sites, souvent excen-
trés des grandes villes françaises
ou peu accessibles en transport
en commun induisant des dépla-
cements domicile-travail plutôt en
voiture. Initié en 2011 dans la zone
des Louvresses à Gennevilliers, un
Plan de Déplacements Inter-Entre-
prises (PDIE) a permis de montrer
que le report modal de la voiture
vers un autre mode de transport
plus doux était faible. Néanmoins,
le Groupe encourage le recours
aux transports en commun et le
co-voiturage. Sur le siège social
Atrium, un système de navettes a
été mis en place pour relier le bâti-
ment aux stations RER et métro
les plus proches. Concernant le
co-voiturage, une application
Intranet est à la disposition des
collaborateurs pour faciliter la mise
en relation des personnes cher-
chant à co-voiturer. L'application
prévoit également le co-voiturage
des documents. Pour les dépla-
cements professionnels, l’instal-
lation d’un équipement de visio-
conférence sur six sites français
a permis de diminuer les dépla-
cements en voiture, en train ainsi
qu’en avion.
Le papier, principale matière
première des produits du
Groupe apparaît sans surprise
en seconde place. En 2012, un
challenge a été mis en place au
sein de la force de vente chèque
domicile afin de baisser la consom-
mation de papier de production.
Baptisé «les mois verts de Chèque
Domicile», ce challenge avait pour
but d’augmenter la valeur nominale
(ou faciale) des chèques domicile
de nos clients. Cette augmenta-
tion a ainsi pour effet la réduction
du nombre de chèques à produire
pour le même montant global
(exemple d’économie : 1000 € = 100
chèques de 10  € ou 20 chèques de
50 € soit 5 fois moins). Cadhoc,
filiale française spécialisée dans le
chèque cadeau, a également entre-
pris en 2012 la même démarche, ce
qui a permis d’économiser plus de
trois millions de chèques soit trois
tonnes de papier.
Le poste « immobilisation »
prend la troisième marche du
podium. Être présent partout sur
le territoire est un choix qui n’est
pas neutre en terme d’émissions.
Quant au parc automobile, lui aussi
coûteux, il est indispensable pour
visiter les clients. Des efforts sont
entreprischaqueannéesur la flotte
de véhicules, toujours plus propres
en matière d’émissions CO2
ainsi
que sur l’optimisation des rendez-
vous commerciaux.
8109 tonnes equ.
CO2
soit 9,62 g equ.
CO2
par titre émis.
LA RESPONSALA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE
RÉPARTITION 2012 DES ÉMISSIONS
DE CARBONE EN TONNES EQU. CO2
(périmètre France)
49
PARTICIPER
À LA BIODIVERSITÉ
URBAINE
Le 27 avril 2012, le Groupe Chèque
Déjeuner a renforcé son implication
dans le développement durable en
installant dans l’Atrium trois ru-
ches qui ont accueilli des milliers
d’abeilles. La première récolte qui
s’est déroulée le 20  septembre
a permis de remplir deux cents
pots. Ceux-ci ont été vendus aux
salariés. L’argent de la vente à été
récolté au profit de la fondation du
Groupe.
À travers cette action, le Groupe
agit pour la recherche en soute-
nant l’INRA (Institut National de
Recherche Agronomique) dans
ses études, les abeilles faisant
office de marqueur environne-
mental.
Fort de ce succès, le Groupe sou-
haite renforcer son engagement
pour la biodiversité urbaine et pré-
voit l’installation de trois ruches
supplémentaires avec la volonté
d’associer au maximum les colla-
borateurs à cette initiative via le
lancement d’un club apicole en
2013.
POURQUOI CES RUCHES ?
Ces ruches contribuent à
la biodiversité et à la
survie de l’abeille de façon
écologiquement active. Les
abeilles meurent à l’heure
actuelle au rythme de 40 %
par an.
BILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE
50
euros investis
dans la politique
de partenariats
200 000
48structures soutenues
240 500euros de subventions
accordées par la
fondation du Groupe
+ 1% vs 2011
51
LARESPONSABILITÉ
SOCIÉTALE
Renforcer le lien
légitime entre le monde
économique et celui
de la société civile
Depuis sa création, le Groupe Chèque Déjeuner
agit en tant qu’acteur économique engagé socié-
talement auprès des communautés et contribue
au développement local des territoires où il est
implanté.
52
Se mobiliser pour
l’année internationale
des coopératives
proclamée par l’ONU
Lancée en juin 2012 avec le sou-
tien de la fondation de l’Avenir,
le Crédit Coopératif et la Confé-
dération Générale des Scop,
« l’opération chaîne coopéra-
tive » est une chaîne humaine
virtuelleforméeàpartirdesphotos
d’internautes qui se donnent la
main dans un esprit de solidarité.
À chaque nouvelle photo publiée
un euro était reversé directement
à la fondation du Groupe Chèque
Déjeuner. Ce fut une nouvelle
occasion pour la fondation Chèque
Déjeuner de faire appel aux
collaborateurs du Groupe pour
valoriser son action et soutenir les
projets porteurs de sens, dans le
domaine de l’intégration sociale et
la création d’emplois durables.
Depuis de nombreuses années, le
Groupe soutient le commerce équi-
table. Pour cette raison, il a rejoint
en 2009 le programme «territoi-
res de commerce équitable» qui
rassemble les trois acteurs histori-
ques et fédérateurs du secteur du
commerce équitable :
la plate-forme pour le Commerce
Équitable
Max Havelaar France
la Fédération Artisans du Monde
Ce programme vise à favoriser
l’engagement des collectivités
territorialesfrançaisespourlecom-
merce équitable, en développant
l’achat de produits équitables, en
promouvant ce secteur auprès des
acteurs locaux et en sensibilisant
le grand public à cette thématique.
Territoires de Commerce Equitable,
un programme - 3 acteurs
AGIR POUR UNE ÉCONOMIE SOLIDAIRE
APPROFONDIR
SON ENGAGEMENT CITOYEN
Au-delà de son offre de produits et de services à forte valeur sociétale, l’engage-
ment du Groupe Chèque Déjeuner envers la société et son environnement s’est
incarné en 2012 par son implication sans cesse renouvelée : parrainages, subven-
tions, actions de mécénat, sponsoring... en cohérence avec son cœur de métier et
ses valeurs. Les filiales et la fondation du Groupe, parties prenantes actives de cet
engagement, veillent à en faire une réalité concrète et quotidienne en associant
régulièrement les collaborateurs à la mise en œuvre de leurs programmes.
LA RESPONSALA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE
Promouvoir le commerce équitable  
et l’économie locale
53
En 2012, le Groupe Chèque 
Déjeuner a soutenu « la Quin-
zaine du commerce équitable »
qui s’est déroulée du 12 au 27 mai
dans toute la France. Durant quinze
jours, les acteurs engagés dans le
commerce équitable et des milliers
de sympathisants ont proposé des
animations, petits-déjeuners équi-
tables, concerts, débats, projections
et rencontres avec des producteurs.
Également soucieux d’accompagner
ses utilisateurs vers une alimenta-
tion équilibrée, le Groupe Chèque
Déjeuner a fait le choix de soutenir
la démarche « Bleu-Blanc-Cœur »
en devenant partenaire de cette
association et en proposant de re-
layer ses actions.
Une rubrique dédiée aux
conseils nutritionnels prodi-
gués par « Bleu-Blanc-Cœur »
a d’ailleurs été créée sur le site
du Club Déjeunissime, le site
dédié aux 1 200 000 utilisateurs
de chèques déjeuner en France.
BILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE
Le Groupe participe depuis 2008 au
Challenge Interentreprises contre
la Faim. Ce sont chaque année, des
dizaines de salariés du Groupe qui
se retrouvent autour de cet évè-
nement sportif pour collecter des
fonds et défendre les couleurs de
la solidarité. En 2012, 48 salariés
du Groupe se sont mobilisés
lors de l’évènement organisé sur
l’esplanade de la Défense : 636 km
ont été parcourus ce qui a per-
mis de collecter 9 540 euros au
profit d’Action Contre la Faim.
Précurseur en matière de collecte
nationale de titres restaurant me-
née au sein des entreprises, le
Groupe Chèque Déjeuner propose
depuis 1999 de donner le goût du
don aux utilisateurs de ses titres.
En parallèle, le Groupe Chèque
Déjeuner a contribué à la mise en
place d’une législation permettant,
à toutes les associations œuvrant
pour l’aide alimentaire, de recevoir
toute l’année des dons sous forme
de titres restaurant. Depuis 2009,
le Groupe Chèque Déjeuner a ainsi
renouvelé son engagement en mo-
bilisant ses clients et les utilisateurs
de titres autour d’une collecte au
profit d’Action Contre la Faim : l’opé-
ration « je déj’, je donne ».
En 2012, le Groupe Chèque Dé-
jeuner est partenaire pour la
troisième année consécutive de
l’opération « je déj’, je donne ».
Ce partenariat s’est matérialisé par
de nombreuses actions de commu-
nication afin de mobiliser le monde
salarié autour de la grande collecte
de titres restaurant, ce qui a per-
mis de collecter 1.4 millions d’euros
depuis le lancement de l’opération.
Fort de la réussite de l’opération
«Je déj’, je donne», l’opération a
été dupliquée en 2012 avec le chè-
que cadeau Cadhoc.
Pendant trois mois autour de la
période des fêtes des mères et des
pères, Cadhoc a challengé ses
clients Comité d’Entreprises
(CE) avec l’opération «Je cad-
hoc, je donne». Chaque CE s’est
vu remettre un kit de collecte afin
d’animer son bureau et mobiliser
les salariés de l’entreprise.
La lutte contre la faim, un engagement fort depuis 13 ans
S’INVESTIR POUR DE GRANDES CAUSES
54
Depuis début 2012, le Groupe
Chèque Déjeuner sponsorise
Jean-Baptiste Alaize, jeune
athlète français handisport à
l’avenir prometteur. Quadruple
champion du monde handisport
de saut en longueur, Jean-Baptiste
est un athlète accompli malgré
ses 21 ans. Au travers de ce par-
tenariat, le Groupe exprime ses
engagements en faveur de l’inser-
tion des personnes handicapées
dans notre société.
Les salariés du Groupe se sont
mobilisés lors des Jeux Para-
lympiques de Londres pour
aller encourager leur champion.
Organisé par le Comité Inter En-
treprises, ce voyage a permis à 88
salariés de vivre en direct la très
belle 7e
  place mondiale de Jean-
Baptiste en saut en longueur.
LA RESPONSALA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE
Le don du sang
Le Groupe Chèque Déjeuner est
partenaire de l’Etablissement
Français du Sang (EFS). Ce parte-
nariat se traduit aussi bien au
niveau local que national. Avec
l’antenne locale de Gennevilliers, le
Groupe s’est engagé à organiser au
moins une collecte par an au sein
du siège social. Elle a eu lieu le 25
octobreetaréuni71collaborateurs
du Groupe. Au niveau national,
le Groupe Chèque Déjeuner est
partenaire depuis 2009 aux côtés
de l’EFS de la journée mondiale
du don du sang. Ce partenariat se
traduit notamment par la mise à
disposition d’encarts publicitaires
dans les chéquiers afin de média-
tiser cet évènement.
Être un partenaire
impliqué dans le Handisport
Le Groupe Chèque
Déjeuner est
partenaire depuis
2009, aux côtés de
l’EFS, de la journée
mondiale du don
du sang
Pour la quatrième année
consécutive, le Groupe
Chèque Déjeuner soutient
financièrement l’équipe de
handibasket de Gennevi-
lliers CVHG (Communiquer
et Vivre son Handicap à
Gennevilliers).
55
La fondation Groupe Chèque Déjeuner, fidèle aux valeurs humanistes du
Groupe, a pour vocation de lutter contre toutes formes d’exclusion en
soutenant des actions collectives concrètes créatrices d’emplois dans les
champs de l’insertion sociale, du développement durable, de l'éducation,
de la mobilité ou encore de la citoyenneté.
Les prix ont été remis sous forme
d’une subvention exceptionnelle de
4 000 euros. Ce soutien financier a
permis d’apporter à ces 3 lauréats
une aide complémentaire à celle de
2011 afin de permettre l’aboutisse-
ment de leurs projets.
Le « Coup de Cœur Emploi » a été
remis à l’association « Égalitère »,
scop de Toulouse ayant pour projet
de communiquer sur les spécifici-
tés de l’entreprenariat des femmes,
sous la forme d’un livret édité en
10 000 exemplaires. Celui-ci est
distribué par les structures d’ac-
compagnement à la création
d’entreprises, par les universités,
par les collectivités territoriales, par
les maisons de l’emploi et auprès
du Pôle Emploi.
Le « Coup de Cœur santé/handi-
cap » a été remis à l’association
« Entre-Temps » pour développer
de nouvelles manifestations (goû-
ter de Noël, repas champêtre...) à
destination des personnes âgées
en perte de socialisation ou en si-
tuation d’isolement.
Le « Coup de Cœur développement
durable » a été remis à l’associa-
tion « Abeilles Aide et Entraide »
pour soutenir un projet d’insertion
autour d’un chantier maraîcher
biologique, à destination des per-
sonnes issues de Zones Urbaines
Sensibles (ZUS).
Exerçant jusqu’à présent son ac-
tion sur un périmètre français, la
fondation Groupe Chèque Déjeuner
a amorcé en 2012 une réflexion sur
l’élargissement de son périmètre à
l’international,làoulesnombreuses
filiales du Groupe démontrent déjà
un fort engagement sociétal.
Depuis 2009, les collaborateurs du
Groupe Chèque Déjeuner sont in-
vités à élire chaque année leurs
projets « Coups de Cœur ». La par-
ticipation très active des salariés
prouve leur attachement aux va-
leurs et à l’objet de la fondation du
Groupe.
En juillet 2012, 9 structures parmi
celles déjà soutenues par la
fondation en 2011, ont été présé-
lectionnées par le comité exécutif
de la fondation pour participer au
concours annuel dans 3 catégories :
emploi, santé/handicap, dévelop-
pement durable. Elles ont ensuite
fait l’objet d’une présentation aux
collaborateurs dans le journal in-
terne du Groupe, afin qu’ils puissent
être sensibilisés à leurs actions
avant de faire leur choix.
En septembre 2012 à la clôture
des votes, plus de 400 votants ont
été comptabilisés. Ils ont permis
d’identifier les 3 structures qui ont
reçu le plus de voix dans leur caté-
gorie respective.
UNE FONDATION GROUPE
QUI SE MOBILISE POUR AGIR
CONTRE L'EXCLUSION
Remise des prix du concours «Coups de Cœur»  
de la fondation le 27 novembre 2012
BILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE
En hommage à Georges Rino,
fondateur du Groupe Chèque
Déjeuner qui nous a quittés
le 1er
  mai 2012, la fondation a
décidé d'attribuer un coup de
cœur spécial au Comité Féminin
de l'Hérault.
1999 - 2012
14 ans d’existence
546 structures soutenues
2.4 millions d'euros de
subventions accordées
56
Le Groupe Chèque Déjeuner s’emploie à développer ses actions dans
les pays ou il est implanté. En 2012, les filiales internationales du
Groupe se sont impliquées sur différentes actions en y associant leurs
collaborateurs. En voici quelques exemples notables.
Espagne
Chèque Déjeuner Espagne a
lancé « Gourmet Saludable »,
un programme grâce auquel les
utilisateurs du produit Chèque
Gourmet sont incités à prendre
soin de leur alimentation, avec
un objectif clair : l’amélioration de
leur qualité de vie. Cette initiative
a pu être réalisée grâce à plusieurs
partenariats, et notamment celui
avec Menu Diet, afin de fournir de
nombreuses informations nutri-
tionnelles sur le site internet www.
gourmetsaludable.com.
Chèque Déjeuner Espagne est éga-
lement partenaire de l’ONG World
Vision et s’est mobilisé en 2012 sur
différentes actions :
Une campagne pour encourager
les espagnols à recycler leurs té-
léphones portables. En Espagne,
vingt millions de téléphones por-
tables sont en circulation mais
seulement 3 % sont recyclés.
UN ENGAGEMENT SOCIÉTAL
PARTAGÉ À L’INTERNATIONAL
Chèque Déjeuner
Espagne a obtenu
en mai 2012 la
certification RS 10
de responsabilité
sociétale
PendantlesfêtesdeNoël,Chèque
Déjeuner Espagne a envoyé à
tous ses clients et fournisseurs
une carte de Noël réalisée par
l’ONG World Vision afin d’inciter
ses partenaires à aider financiè-
rement des familles affectées
par le tremblement de terre
qui a eu lieu au Guatemala le
17 décembre 2012.
Chèque Déjeuner Espagne s’est
joint à la campagne « Régime
contre la faim », en diffusant les
objectifs de la campagne soli-
daire sur des nappes originales
envoyées à tous les restaurants,
contribuant ainsi à la collecte
de fonds pour les enfants de la
Corne d’Afrique.
Chèque Déjeuner Espagne a
participé à la campagne « Mar-
raines Fées » de l’ONG World
Vision avec l’insertion dans son
chèquier Educasinfantil de leur
publicité.
Fort de ses engagements socié-
taux, Chèque Déjeuner Espagne a
obtenu en mai 2012 la certification
RS 10 de responsabilité sociétale.
LA RESPONSALA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE
57
Roumanie
En 2012, Chèque Déjeuner Rouma-
nie a mobilisé ses collaborateurs
au travers d’activités thématiques
réalisées sur le lieu de travail, parmi
laquelle l’activité baptisée « on est
une équipe créative et on fait des
dons du cœur », qui s’est focalisée
sur deux dates dans l’année  : les
journées de la femme et Pâques.
En Roumanie, deux jours sont
dédiés à la femme  : le 1er
  mars
et le 8  mars. À cette occasion,
les employés de Chèque Dé-
jeuner Roumanie ont créé des
cartes de remerciement et des
objets de décoration propres à
cet évènement. L’argent recueilli
par la vente de ces créations a
été utilisé pour l’achat de deux
poussettes, de trotteurs et de
crèmes pour enfants au profit de
l’institut pour la protection de la
mère et de l’enfant « Alfred Ru-
sescu ».
L’évènementaétérépétéàl’occa-
sion de Pâques. L’argent recueilli
a été utilisé par l’association
roumaine pour l’intégration et la
protection sociale.
Chèque Déjeuner Roumanie a
également organisé et soutenu
plusieurs actions à destination des
salariés. En collaboration avec les
cliniques Life dental Care  Spa,
Chèque Déjeuner a offert à ses
salariés un examen bucco-den-
taire gratuit au siège de la société.
Les salariés ont pu ainsi bénéfi-
cier de conseils sur leur état de
santé bucco-dentaire et d’un plan
de traitement personnalisé. Par la
suite, les cliniques partenaires ont
offert à tous les salariés de Chèque
Déjeuner Roumanie un brossage
et un détartrage gratuit.
Les employés de Chèque Déjeuner
Roumanie ont participé à l’édition
2012 du cross Casiopeea. Cette
troisième édition avait pour but de
soutenir la lutte contre le cancer du
sein et de promouvoir la santé et
la prévention. Le cross Casiopeea
permet entre autre d’acheter des
prothèses mammaires et de pro-
poser des échographies du sein
gratuites.
BILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE
Le 8  février 2012, Chèque
Déjeuner Roumanie s’est vu
remettre le prix Work - Life -
Balance pour l’ensemble des
actions organisées au sein
de la société en 2011.
Un prix spécial du jury a
également été remis aux
équipes de Chèque Déjeuner
Roumanie pour récompenser
la société comme étant la plus
impliquée du concours.
Italie
La filiale italienne du Groupe
Chèque Déjeuner, Day Ristoser-
vices, s’est engagée pour aider les
populations victimes du tremble-
ment de terre au nord de l’Italie
le 29  mai 2012. Les salariés ont
donné de l’argent directement pré-
levé sur leur salaire ou ont donné
des jours de congés transformés
par la suite en euros. L’argent ré-
colté a permis le financement, via
une donation à la ville de Bologne,
d’une ambulance servant à toute
la ville.
Maroc
Le 16  septembre 2012, Chèque
Déjeuner Maroc a participé à la
première édition de la course à pied
« 1 000  coureurs pour 1 000  car-
tables ». Cette initiative sociale
avait pour objectif de mobiliser les
entreprises et leurs salariés afin de
réunir des fonds pour soutenir la
scolarité d’élèves issus d’un quar-
tier défavorisé de la ville de Tanger.
Les gagnants de la course ont reçu
des chèques cadeau Cadhoc et les
élèves les 1 000 cartables accom-
pagnés de fournitures scolaires.
58
Le périmètre de collecte est
stipulé pour chaque indicateur
présenté dans ce tableau.
Le développement rapide
du Groupe, en France et à
l’international n’a pas toujours
permis la consolidation
d’indicateurs communs compte
tenu des spécificités nationales.
LES INDICATEURS
RSE DU GROUPE
CHÈQUE DÉJEUNER
GRENELLE 2 - ARTICLE 225 INDICATEURS PÉRIMÈTRE 2012 GRI 3.1 ISO 26000
GOUVERNANCE
Conseil d’Administration
Nombre d’administrateurs
Groupe
14
4.1 6.2
Nombre d’administrateurs extérieurs
représentant les confédérations syndicales
3
Nombre d’administrateurs femmes 3
Actionnariat
Nombre de salariés-sociétaires
Chèque Déjeuner
350
4.1 6.2Pourcentage du capital détenu
par les salariés-sociétaires
100 %
INFORMATIONS SOCIALES
emplois
Effectif
Nombre de personnes en CDI
Groupe
1 916
LA1 6.4
Dont CDI travaillant à temps partiel 98
Nombre de personnes en CDD 60
Nombre de personnes en alternance 14
Effectif total 1 990
Répartition des salariés par sexe
Femmes
Groupe
53 %
LA13 6.4
Hommes 47 %
Répartition des salariés par âge
- de 25 ans
Groupe
5 %
LA13 6.4
25 - 29 ans 20 %
30 - 34 ans 26 %
35 - 39 ans 19 %
40 - 44 ans 12 %
45 - 49 ans 9 %
50 - 54 ans 5 %
55 - 59 ans 3 %
+ de 60 ans 1%
Répartition des salariés
par zone géographique
France
Groupe
54 %
LA1 6.4
Étranger 46 %
Embauches et départs
Embauches
Groupe
206
LA2 6.4Départs 307
Turn over global 10,04 %
Rémunérations et évolution
Salaire moyen mensuel brut en €
Chèque Déjeuner
Holding
3 792 EC1 6.4
Pôle Titres France 2 781 EC1 6.4
Pôle Services France 2 726 EC1 6.4
PôleTitresInternational 1 412 EC1 6.4
Groupe 2 303 EC1 6.4
Évolution du salaire moyen mensuel brut
par rapport à l’année précédente
Groupe + 3,51 % EC1 6.4
59
GRENELLE 2 - ARTICLE 225 INDICATEURS PÉRIMÈTRE 2012 GRI 3.1 ISO 26000
INFORMATIONS SOCIALES (SUITE)
Organisation du temps de travail
Absentéisme
Taux d'absentéisme maladie
Groupe
2,43 %
LA7 6.4
Taux d'absentéisme maternité et paternité 1,94 %
Taux d'absentéisme congés sans solde 0,40 %
Taux d'absentéisme congés parentaux 1,01 %
Taux d'absentéisme total 5,77 %
Relations sociales
Organisation du dialogue social
Nombre de réunions
avec les organisations syndicales
France 30 4.1 6.4
Nombre de collaborateurs ayant participé
à des concertations de parties prenantes
Pôle
Titres France
157 4.1 6.8
Bilan des accords collectifs Nombre d’accords signés France 25 4.1 6.4
Santé  sécurité
Conditions de santé
et sécurité au travail
Nombre de réunions sur ce sujet France 20 LA9 6.4
Nombre d’accidents du travail Groupe 28 LA7 6.4
Nombre de personnes formés à la santé
et sécurité au travail
France 219 LA8 6.4
Nombre d'exercices d'évacuation
(siège social Atrium)
France 2 LA8 6.4
Lebilandesaccordssignés
aveclesorganisationssyndicalesen
matièredesantésécuritéautravail
Nombre de réunions sur ce sujet France 0 LA9 6.4
Formation
Formation en temps passé Nombre de jours de formation
ChèqueDéjeunerHolding 828 LA10 6.4
Pôle Titres France 1 178 LA10 6.4
Pôle Services France 480 LA10 6.4
PôleTitresInternational 1 693 LA10 6.4
Groupe 4 179 LA10 6.4
Formation en nombre de personnes
Nombre de personnes formées
Groupe
1 329
LA10 6.4
Taux d’accès à la formation 67 %
Formation en budget Budget consacré à la formation en k€ Groupe 1 239 LA10 6.4
Egalité de traitement
Mesuresprisesenfaveurde
l’égalitédeshommesetdesfemmes
Nombre de femmes
au poste de directeur général
Groupe 6 LA13 6.3
Mesures prises en faveur
de l’emploi et de l’insertion
des personnes handicapées
Nombre de salariés
en situation de handicap
France 13 LA13 6.3
Politique de Lutte
contre les discriminations
Nombred'heuresdeformationàladiversité
France
658 LA11 6.4
Nombredepersonnesforméesàladiversité 94 LA11 6.4
Nombre d’entretiens seniors effectués 9 LA12 6.4
Rapport de Responsabilité Sociétale 2012 du groupe Up
Rapport de Responsabilité Sociétale 2012 du groupe Up
Rapport de Responsabilité Sociétale 2012 du groupe Up
Rapport de Responsabilité Sociétale 2012 du groupe Up
Rapport de Responsabilité Sociétale 2012 du groupe Up

Contenu connexe

Tendances

Passez au Design Thinking _ chapitre 1
Passez au Design Thinking _ chapitre 1Passez au Design Thinking _ chapitre 1
Passez au Design Thinking _ chapitre 1
Klap
 
296 pages management support cours gestion projet + exercices + outils + arti...
296 pages management support cours gestion projet + exercices + outils + arti...296 pages management support cours gestion projet + exercices + outils + arti...
296 pages management support cours gestion projet + exercices + outils + arti...
Olivier Coulibaly
 
Brand content strategique introduction
Brand content strategique introductionBrand content strategique introduction
Brand content strategique introduction
QualiQuanti et Brand Content Institute
 
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...
Jamaity
 
234 techniques pour découpler votre impact sur les autres
234 techniques pour découpler votre impact sur les autres234 techniques pour découpler votre impact sur les autres
234 techniques pour découpler votre impact sur les autres
sarah Benmerzouk
 
Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010
Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010
Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010
CCI Bretagne
 
Le développement international de la maison de Haute parfumerie française Nic...
Le développement international de la maison de Haute parfumerie française Nic...Le développement international de la maison de Haute parfumerie française Nic...
Le développement international de la maison de Haute parfumerie française Nic...
MBA ESG
 
Guide pour une évaluation non discriminante des emplois à prédominance féminine
Guide pour une évaluation non discriminante des emplois à prédominance féminineGuide pour une évaluation non discriminante des emplois à prédominance féminine
Guide pour une évaluation non discriminante des emplois à prédominance féminine
Le Mouvement Associatif Occitanie
 
"Expertise RH : Le travail collaboratif" Crédit Agricole
"Expertise RH : Le travail collaboratif" Crédit Agricole"Expertise RH : Le travail collaboratif" Crédit Agricole
"Expertise RH : Le travail collaboratif" Crédit Agricole
Groupe Crédit Agricole
 
Document 1298928018
Document 1298928018Document 1298928018
Document 1298928018
haytam00
 
V. BERRIER – R. COLAS – B. JOUTEL – A. ROSSET - Un nouveau cadre d’analyse ...
 V. BERRIER – R. COLAS – B. JOUTEL – A. ROSSET  - Un nouveau cadre d’analyse ... V. BERRIER – R. COLAS – B. JOUTEL – A. ROSSET  - Un nouveau cadre d’analyse ...
V. BERRIER – R. COLAS – B. JOUTEL – A. ROSSET - Un nouveau cadre d’analyse ...
MBA ESG
 
Guide evenementiel
Guide evenementiel Guide evenementiel
Guide evenementiel
Asso Asah
 
Table des matières - Mémoire Yann ALLEGRE
Table des matières - Mémoire Yann ALLEGRETable des matières - Mémoire Yann ALLEGRE
Table des matières - Mémoire Yann ALLEGRE
Yann ALLEGRE
 
RSE et environnement : avis de la Plateforme RSE
RSE et environnement : avis de la Plateforme RSERSE et environnement : avis de la Plateforme RSE
RSE et environnement : avis de la Plateforme RSE
France Stratégie
 

Tendances (15)

Passez au Design Thinking _ chapitre 1
Passez au Design Thinking _ chapitre 1Passez au Design Thinking _ chapitre 1
Passez au Design Thinking _ chapitre 1
 
296 pages management support cours gestion projet + exercices + outils + arti...
296 pages management support cours gestion projet + exercices + outils + arti...296 pages management support cours gestion projet + exercices + outils + arti...
296 pages management support cours gestion projet + exercices + outils + arti...
 
Brand content-strategique-extrait
Brand content-strategique-extraitBrand content-strategique-extrait
Brand content-strategique-extrait
 
Brand content strategique introduction
Brand content strategique introductionBrand content strategique introduction
Brand content strategique introduction
 
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...
Guide à l’élaboration participative de plans d'action et techniques d’animati...
 
234 techniques pour découpler votre impact sur les autres
234 techniques pour découpler votre impact sur les autres234 techniques pour découpler votre impact sur les autres
234 techniques pour découpler votre impact sur les autres
 
Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010
Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010
Les groupements d'employeurs en Bretagne 2010
 
Le développement international de la maison de Haute parfumerie française Nic...
Le développement international de la maison de Haute parfumerie française Nic...Le développement international de la maison de Haute parfumerie française Nic...
Le développement international de la maison de Haute parfumerie française Nic...
 
Guide pour une évaluation non discriminante des emplois à prédominance féminine
Guide pour une évaluation non discriminante des emplois à prédominance féminineGuide pour une évaluation non discriminante des emplois à prédominance féminine
Guide pour une évaluation non discriminante des emplois à prédominance féminine
 
"Expertise RH : Le travail collaboratif" Crédit Agricole
"Expertise RH : Le travail collaboratif" Crédit Agricole"Expertise RH : Le travail collaboratif" Crédit Agricole
"Expertise RH : Le travail collaboratif" Crédit Agricole
 
Document 1298928018
Document 1298928018Document 1298928018
Document 1298928018
 
V. BERRIER – R. COLAS – B. JOUTEL – A. ROSSET - Un nouveau cadre d’analyse ...
 V. BERRIER – R. COLAS – B. JOUTEL – A. ROSSET  - Un nouveau cadre d’analyse ... V. BERRIER – R. COLAS – B. JOUTEL – A. ROSSET  - Un nouveau cadre d’analyse ...
V. BERRIER – R. COLAS – B. JOUTEL – A. ROSSET - Un nouveau cadre d’analyse ...
 
Guide evenementiel
Guide evenementiel Guide evenementiel
Guide evenementiel
 
Table des matières - Mémoire Yann ALLEGRE
Table des matières - Mémoire Yann ALLEGRETable des matières - Mémoire Yann ALLEGRE
Table des matières - Mémoire Yann ALLEGRE
 
RSE et environnement : avis de la Plateforme RSE
RSE et environnement : avis de la Plateforme RSERSE et environnement : avis de la Plateforme RSE
RSE et environnement : avis de la Plateforme RSE
 

Similaire à Rapport de Responsabilité Sociétale 2012 du groupe Up

Statec lux en_chiffres_2021_fr
Statec lux en_chiffres_2021_frStatec lux en_chiffres_2021_fr
Statec lux en_chiffres_2021_fr
NicolasLonard3
 
Luxembourg chiffres
Luxembourg chiffresLuxembourg chiffres
Luxembourg chiffres
Paperjam_redaction
 
Rapport Terrasse sur l'économie collaborative - Février 2016
Rapport Terrasse sur l'économie collaborative - Février 2016Rapport Terrasse sur l'économie collaborative - Février 2016
Rapport Terrasse sur l'économie collaborative - Février 2016
yann le gigan
 
Rapport Terrasse, 2016
Rapport Terrasse, 2016Rapport Terrasse, 2016
Rapport Terrasse, 2016
Société Tripalio
 
Orse enjeux et_des_hommes
Orse enjeux et_des_hommesOrse enjeux et_des_hommes
Orse enjeux et_des_hommes
Philippe Porta
 
Orse enjeux et_des_hommes
Orse enjeux et_des_hommesOrse enjeux et_des_hommes
Orse enjeux et_des_hommes
Philippe Porta
 
Le rapport semestriel de la banque mondiale sur la situation du Senegal
Le rapport semestriel de la banque mondiale sur la situation du Senegal Le rapport semestriel de la banque mondiale sur la situation du Senegal
Le rapport semestriel de la banque mondiale sur la situation du Senegal
Serigne Diagne
 
Projet d'animation en EHPAD
Projet d'animation en EHPAD Projet d'animation en EHPAD
Projet d'animation en EHPAD
Éditions Phalente
 
Frederic Lacave
Frederic LacaveFrederic Lacave
Frederic Lacave
Frederic LACAVE
 
Inclusion de la Jeunesse en Tunisie, le Rapport de la Banque Mondiale
Inclusion de la Jeunesse en Tunisie, le Rapport de la Banque MondialeInclusion de la Jeunesse en Tunisie, le Rapport de la Banque Mondiale
Inclusion de la Jeunesse en Tunisie, le Rapport de la Banque Mondiale
Jamaity
 
Advergaming et génération Y
Advergaming et génération YAdvergaming et génération Y
Advergaming et génération Y
Camille Anscombre
 
Programme MR pour les Législatives 2010
Programme MR pour les Législatives 2010Programme MR pour les Législatives 2010
Programme MR pour les Législatives 2010
Michel Péters
 
Course outline p6
Course outline p6Course outline p6
Course outline p6
Kazim Naqvi
 
Rapport annuel 2014 de Federal Finance
Rapport annuel 2014 de Federal FinanceRapport annuel 2014 de Federal Finance
Rapport annuel 2014 de Federal Finance
FederalFinance
 
Reussir sa-demarche-de-marketing-territorial-sommaire-detai
Reussir sa-demarche-de-marketing-territorial-sommaire-detaiReussir sa-demarche-de-marketing-territorial-sommaire-detai
Reussir sa-demarche-de-marketing-territorial-sommaire-detai
Adeline Fray
 
Rapport influence normative_strategique_pour_la_france_2013
Rapport influence normative_strategique_pour_la_france_2013Rapport influence normative_strategique_pour_la_france_2013
Rapport influence normative_strategique_pour_la_france_2013
Freelance
 
Les Groupements d'Employeurs en Bretagne
Les Groupements d'Employeurs en BretagneLes Groupements d'Employeurs en Bretagne
Les Groupements d'Employeurs en Bretagne
CCI Bretagne
 
Rapport stage pact13
Rapport stage pact13Rapport stage pact13
Rapport stage pact13
Faustine Loiseau
 
L'impact des médias sociaux sur l'entreprise
L'impact des médias sociaux sur l'entrepriseL'impact des médias sociaux sur l'entreprise
L'impact des médias sociaux sur l'entreprise
Idnition
 

Similaire à Rapport de Responsabilité Sociétale 2012 du groupe Up (20)

Statec lux en_chiffres_2021_fr
Statec lux en_chiffres_2021_frStatec lux en_chiffres_2021_fr
Statec lux en_chiffres_2021_fr
 
Luxembourg chiffres
Luxembourg chiffresLuxembourg chiffres
Luxembourg chiffres
 
Rapport Terrasse sur l'économie collaborative - Février 2016
Rapport Terrasse sur l'économie collaborative - Février 2016Rapport Terrasse sur l'économie collaborative - Février 2016
Rapport Terrasse sur l'économie collaborative - Février 2016
 
Rapport Terrasse, 2016
Rapport Terrasse, 2016Rapport Terrasse, 2016
Rapport Terrasse, 2016
 
Orse enjeux et_des_hommes
Orse enjeux et_des_hommesOrse enjeux et_des_hommes
Orse enjeux et_des_hommes
 
Orse enjeux et_des_hommes
Orse enjeux et_des_hommesOrse enjeux et_des_hommes
Orse enjeux et_des_hommes
 
Le rapport semestriel de la banque mondiale sur la situation du Senegal
Le rapport semestriel de la banque mondiale sur la situation du Senegal Le rapport semestriel de la banque mondiale sur la situation du Senegal
Le rapport semestriel de la banque mondiale sur la situation du Senegal
 
2028_519_transtoolkit_French_AODA
2028_519_transtoolkit_French_AODA2028_519_transtoolkit_French_AODA
2028_519_transtoolkit_French_AODA
 
Projet d'animation en EHPAD
Projet d'animation en EHPAD Projet d'animation en EHPAD
Projet d'animation en EHPAD
 
Frederic Lacave
Frederic LacaveFrederic Lacave
Frederic Lacave
 
Inclusion de la Jeunesse en Tunisie, le Rapport de la Banque Mondiale
Inclusion de la Jeunesse en Tunisie, le Rapport de la Banque MondialeInclusion de la Jeunesse en Tunisie, le Rapport de la Banque Mondiale
Inclusion de la Jeunesse en Tunisie, le Rapport de la Banque Mondiale
 
Advergaming et génération Y
Advergaming et génération YAdvergaming et génération Y
Advergaming et génération Y
 
Programme MR pour les Législatives 2010
Programme MR pour les Législatives 2010Programme MR pour les Législatives 2010
Programme MR pour les Législatives 2010
 
Course outline p6
Course outline p6Course outline p6
Course outline p6
 
Rapport annuel 2014 de Federal Finance
Rapport annuel 2014 de Federal FinanceRapport annuel 2014 de Federal Finance
Rapport annuel 2014 de Federal Finance
 
Reussir sa-demarche-de-marketing-territorial-sommaire-detai
Reussir sa-demarche-de-marketing-territorial-sommaire-detaiReussir sa-demarche-de-marketing-territorial-sommaire-detai
Reussir sa-demarche-de-marketing-territorial-sommaire-detai
 
Rapport influence normative_strategique_pour_la_france_2013
Rapport influence normative_strategique_pour_la_france_2013Rapport influence normative_strategique_pour_la_france_2013
Rapport influence normative_strategique_pour_la_france_2013
 
Les Groupements d'Employeurs en Bretagne
Les Groupements d'Employeurs en BretagneLes Groupements d'Employeurs en Bretagne
Les Groupements d'Employeurs en Bretagne
 
Rapport stage pact13
Rapport stage pact13Rapport stage pact13
Rapport stage pact13
 
L'impact des médias sociaux sur l'entreprise
L'impact des médias sociaux sur l'entrepriseL'impact des médias sociaux sur l'entreprise
L'impact des médias sociaux sur l'entreprise
 

Rapport de Responsabilité Sociétale 2012 du groupe Up

  • 2. préface Le premier rapport RSE 2012 du Groupe Chèque Déjeuner a pour objectif de vous faire connaître la réalité de nos engagements aujourd’hui et de vous présenter nos objectifs à venir. Depuis fin 2010, nous avons entamé avec détermination un diagnostic RSE en l’adossant à la norme ISO 26 000, et pris le par(t)i audacieux d’une concertation approfondie de nos parties prenantes, toutes catégories confondues. Volontairement, nous avons fait le choix de réaliser ce diagnostic RSE sur le périmètre du Pôle Titres France, même si certaines pratiques responsables du Groupe émanent d’autres pôles et dépassent les frontières nationales. Durant toute l’année 2012, en collaboration avec les différentes entités du Groupe, nous avons mené ce projet, étape par étape, pour finalement réussir de façon très satisfaisante notre évaluation ISO 26 000 et devenir ainsi, en 2012, le premier acteur de notre secteur à être évalué sur notre responsabilité sociétale. Cette labellisation CAP 26 000 marque l’innovation sociétale du Groupe. Sur le pilier social, le Groupe a poursuivi en 2012 ses projets porteurs de sens et destinés à préparer l’avenir : projet GPEC pour accompagner le Groupe dans sa croissance et sa mutation technologique et projet Culture Groupe pour affirmer les valeurs qui l’animent. Enfin, sur le volet environnemental, le Groupe a répondu aux attentes de ses clients et bénéficiaires intéressés par l’origine des matières premières composant ses produits. Après un travail de proximité avec ses partenaires impliqués au plus près dans sa chaîne de valeur, le Groupe a obtenu la labellisation de ses fibres bois selon le référentiel PEFC, apportant à ses parties prenantes la garantie d’une origine responsable de ses matières premières. Entre contraintes économiques, sociales et environnementales, la communication est indispensable pour expliquer les décisions et les arbitrages consentis. Il n’est pas question de se justifier mais bien d’expliquer en toute transparence les leviers activés qu’ils soient financiers, sociaux ou environnementaux. Le premier rapport RSE 2012 du Groupe Chèque Déjeuner s’inscrit dans ce besoin interne et externe de présenter ses engagements clés, qui s’articulent autour de cinq grands axes, chacun correspondant à un chapitre. Avec la création de la Direction RSE, rattachée à la présidence du Groupe, et ce premier rapport, le Groupe montre dès aujourd’hui sa volonté de mettre en œuvre une communication transparente et régulière. Les années à venir tendront à intégrer l’ensemble des filiales du Groupe dans la démarche, en élargissant notamment le périmètre vers l’international. Bonne lecture. Avec ce premier rapport, le Groupe démontre sa volonté de mettre en œuvre une communication transparente et régulière. Catherine Candella Directrice de la Responsabilité Sociétale du Groupe Chèque Déjeuner
  • 3. sommaire Partager les responsabilités. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Promouvoir la RSE au cœur de la gouvernance. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14 Instaurer un nouveau mode de dialogue. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Associer ses parties prenantes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18 Du dialogue «avec» les parties prenantes au dialogue «entre» les parties prenantes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20 Entretenir des pratiques loyales avec ses partenaires. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Faire évoluer ses pratiques d’achats. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26 Fiabiliser la chaîne de valeur «de la forêt jusqu’au client». . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 28 Évoluer durablement avec ses clients. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 S’adapter à la transition technologique. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 30 Moderniser la gestion de l’action sociale en France. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 34 Privilégier une approche partenariale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 35 Proposer des conditions de travail propices à l’épanouissement professionnel. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 Développer le potentiel humain. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 38 S’engager en faveur des droits de l’Homme. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 Poursuivre la formation à la diversité. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 42 Faire accepter le handicap. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43 Garantir l’égalité professionnelle hommes/femmes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 43 Poursuivre l’engagement en faveur de l’environnement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 Ancrer sa politique environnementale . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 46 Établir son 2e Bilan Carbone. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 48 Participer à la biodiversité urbaine. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 49 Approfondir son engagement citoyen. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 Agir pour une économie solidaire. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 52 S’investir pour des grandes causes. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 53 Une fondation Groupe qui se mobilise pour agir contre l'exclusion. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 55 Un engagement sociétal partagé à l'international. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 56 LA GOUVERNANCE LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA RESPONSABILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE Entretien avec Jacques Landriot, Président Directeur Général . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4 Le Groupe en quelques chiffres . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8 Le Groupe dans le monde . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10 LES INDICATEURS RSE DU GROUPE CHEQUE DÉJEUNER . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 58 LE GROUPE CHEQUE DÉJEUNER´ ´
  • 5. 5 Renforcer les fondations du Groupe pour préparer son avenir Être innovant est un défi permanent pour disposer d’une offre de produits et services répondant aux attentes du marché. Comment le Groupe y a-t-il répondu en 2012 ? L’innovation en 2012, c’est aussi la sortie des applications mobiles. En Italie, avec son offre Day Tronic, notre filiale est le seul émetteur sur le marché italien à proposer à ses clients le paiement des titres repas via le téléphone mobile. En France, sur le marché de l’informatisation de l’action sociale, Apologic a lancé l’offre Servadomicile, application adaptée aux besoins des clients de struc- tures de services à la personne. Nous sommes également passés à l’ère du QR code sur le Chèque Déjeuner en France. Cette solution de proximité permet de rapprocher l’utilisateur final et notre réseau de restaura- teurs affiliés. Ces différentes applications inno- vantes permettent ainsi d’élargir la palette de services proposés à nos clients, nos utilisateurs et à nos réseaux d’affiliés. La croissance économique durable est un enjeu majeur pour le Groupe. Quelles ont été vos actions emblématiques en 2012 ? Quel bilan dressez-vous ? Notre vocation est de faciliter la ges- tion des politiques économiques et sociales de nos clients - entreprises ou collectivités - et améliorer ainsi la qualité de vie des utilisateurs de nos produits et services. Dans un environnement européen récessif, notre modèle économique a montré sa résilience. Nous avons su conforter la croissance de nos marques et tenir nos objectifs. Nous avons réalisé un chiffre d’affaires cumulé en augmentation de 5,9 % par rapport à l’année 2011. Nos résul- tats confirment notre dynamisme commercial. Ils sont la meilleure preuve de l’intérêt que nous portent nos clients et récompensent notre volonté de les satisfaire. Par ailleurs, nous travaillons sur la mise en œuvre d’un nouveau plan stratégique baptisé « Up 2018 ». Nous menons des réflexions sur notre organisation, notre dévelop- pement géographique, nos parte- nariats financiers ainsi que sur le passage aux solutions dématériali- sées qui engendreront des impacts importants sur le plan technique, financier et humain. En 2012, nous avons renforcé les fondations du Groupe pour préparer son avenir. Pour réussir, nous devons être attentifs aux changements socié- taux, en France comme à l'étranger, et anticiper les nouveaux modes de consommation.Cettedémarchenous pousse à faire évoluer continuelle- ment notre offre et à nous adapter aux mutations technologiques et aux nouveaux comportements de nos marchés. L’innovation est bien au cœur de la stratégie du Groupe. Àtitred’exemple,lePôleTitresFrance proposedéjàdesproduitsdématéria- lisés et poursuit sa réflexion globale sur la préparation de la dématériali- sation du titre restaurant en France. Cet accompagnement se fait avec le projet Move Up qui permettra à terme le passage massif des offres dématérialisées dans tous les pays où nous sommes présents ainsi que dans nos futures implantations.
  • 6. 6 Signataire de la Charte de la Diversité en 2006, le Groupe Chèque Déjeuner exprime son engagement dans la di- versité par le respect de l’égalité des chances. Initié en 2011, un program- me de sensibilisation à la diversité s’est poursuivi en 2012 auprès des représentants du personnel, de la Direction des Ressources Humaines, des représentants RH des filiales et du Comité de Direction. En 2012, estimant que notre engage- mentétaitinsuffisantsurlehandicap, nous avons participé en France à des actions pédagogiques, à des salons Nos collaborateurs sont les acteurs de notre performance, nous souhai- tons construire avec chacun d’eux une relation durable. Nous sommes désireux de proposer un environ- nement et des conditions de tra- vail leur permettant de s’épanouir professionnellement aujourd’hui et demain et d’acquérir de nouvelles compétences adaptées à l’évolution de nos métiers. La priorité donnée en 2012 au déve- loppement du potentiel humain et à la qualité de vie au sein des diffé- rentes entités du Groupe s’est amor- cée par une réflexion globale sur la gestion des emplois et des compé- tences au niveau de la Direction des Ressources Humaines Groupe. L’accent a été particulièrement mis sur l’élaboration de nouveaux par- cours de formation, sur le processus de mobilité interne et sur la politi- que de rémunération. Sur ce dernier point, la « commission rémunéra- tion » s’est constituée en septembre 2011. Ses travaux vont aboutir à la construction d’une nouvelle classi- fication des emplois du Groupe qui favorisera une meilleure équité des salaires en interne et en externe au regard du marché du travail. Enfin pour améliorer la complémen- tarité entre les différentes filiales du Groupe en France et à l’interna- tional et développer des synergies, nous menons depuis 2011, un projet « culture Groupe ». Beaucoup de changements sont en cours. Ils sollicitent l’implication des parties prenantes, ils favorisent une organisation de travail en trans- verse, ils s’inscrivent dans notre en- gagement responsable. Du chemin reste à parcourir, nous y travaillons au quotidien. Le développement des collaborateurs du Groupe a toujours été une des priorités. Qu’en a-t-il été en 2012 ? La diversité est un sujet hardu pour les entreprises et notamment le handicap. Qu’en est-il pour le Groupe Chèque Déjeuner ? de recrutement et avons développé une offre commerciale favorisant les structures labellisés Cap’Handéo, la référence handicap des services à la personne. L’année 2013 nous per- mettra d’intensifier nos efforts pour intégrer davantage de personnels handicapés au sein du Groupe. En parallèle, l’égalité professionnelle entre les hommes et les femmes au sein du Groupe a fait l’objet de réflexions approfondies et la négo- ciation d’accords dans différentes sociétés du Groupe devrait aboutir en 2013. Nos collaborateurs sont les acteurs de notre performance, nous souhaitons construire avec chacun d’eux une relation durable. L’année 2013 nous permettra d’intensifier nos efforts pour intégrer davantage de personnels handicapés au sein du Groupe.
  • 7. 7 Le Groupe Chèque Déjeuner est un grand consommateur de papier avec près de 1 500  tonnes utilisées pour l’émission de nos titres prépayés dans le monde. Il fallait donc un engage- ment fort pour montrer notre volonté de soutenir la filière bois. Nous avons ainsi pris le parti de certifier PEFC nos sites de production français et pré- voyons de labelliser tous nos produits français. Nous pouvons ainsi garantir, Tout d’abord, nous avons fait évoluer notre organisation et mis en place une Direction de la Responsabilité Sociétale, directement rattachée à la Direction Générale du Groupe. Pour 2012, des enjeux stratégiques ont été définis, en s’appuyant sur les résultats des concertations de nos partiesprenantesinternes.Cesenjeux sont assortis d’objectifs et de moyens pour assurer leur déploiement. Vous vous dites engagés dans la protection de l’environnement ou dans la biodiversité. Quelles ont été vos engagements en 2012 ? à nos clients, l’origine responsable de nos fibres papier grâce à notre certifi- cation PEFC. Nous avons également réalisé le Bi- lan Carbone pour l’ensemble des sites français du Groupe, devançant ainsi l’obligation légale. Quant à la biodi- versité, notre siège social abrite des ruches depuis 2012. La récolte, timide en 2012 sera décuplée en 2013. Vos engagements responsables sont multiples, comment allez- vous les piloter ? Ce rapport vous présente également notre premier reporting RSE qui sera désormaisproduitannuellement.L’in- ternationalisation de notre démarche est un de nos objectifs stratégiques et la constitution d’un réseau de cor- respondants RSE y contribuera. En construisant progressivement no- tre démarche en partenariat avec nos parties prenantes, nous assurons ainsi la crédibilité et la durabilité de notre engagement. Garantir à nos clients, l’origine responsable de nos fibres papier grâce à notre certification PEFC. L’internationalisation de notre démarche est un de nos objectifs stratégiques. ©DanielBares
  • 8. 8 LA GOUVERNANCE 168clients, entreprises et collectivités 100%100%du capital détenu par les sociétaires LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE +2 % vs 2011 350sociétaires 35048 ans48 ans d’actionnariat salarié réunions du Conseil d’Administration 77 1.1million de prestataires affiliés au réseau du Groupe 21millions de bénéficiaires de titres de paiement prépayés 1.  2million de cartes en circulation 295millions d’euros de CA + 6 % vs 2011 LE GROUPE EN QUELQUES CHIFFRES (2012)
  • 9. 9 LA RESPONSABILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE 53 %de femmes 47 %d’hommes 36ans de moyenne d’âge 1990collaborateurs -4 % vs 2011 LA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE 800tonnes de papier achetées issues de forêts durablement gérées dont 350 tonnes certifiées PEFC 100 % 8109tonnes équivalent CO2 émis (périmètre France) 10%engagement de réduction des émissions C02 d’ici fin 2014 salariés formés + 15 % vs 2011 1329 4848structures soutenues de subventions accordées par la fondation du Groupe + 1% vs 2011 240 500 €240 500 € 200 000 €200 000 €investis dans la politique de partenariats
  • 10. 10 Portugal depuis 2009 basé à Lisbonne Chèque Déjeuner Cadhoc Educainfantil (Chèque garderie) Chèque Aluno (Chèque éducation) Espagne depuis 1998 basé à Alcobendas Chèque et Carte Gourmet (Chèque Déjeuner) Educainfantil (Chèque Garderie) Infohoc (Chèque Informatique) Cadhoc Educahoc (Chèque lecture) LE GROUPE DANS LE MONDE MONDIAL sur le marché des titres de services prépayés N°3 FRANCE depuis 1964 Chèque Déjeuner Chèque de Services Chèque Domicile Terra Bien-Être Cadhoc Emova Maxichèque Pôle Titres France Apologic Arcan Implicit Info.DB CEV Alios Pôle Services Meskados Ideastim Chèque Lire Chèque Disque Chèque Culture Scènes et Sorties Adéquation Maroc depuis 2007 basé à Casablanca Chèque Déjeuner Cadhoc DÉVELOPPEMENT VERS L’AMÉRIQUE LATINE
  • 11. 11 Pologne depuis 1998 basé à Varsovie Chèque Déjeuner Cadhoc Cadhoc incenve République Tchèque depuis 1995 basé à Prague Chèque Déjeuner Cadhoc Unisek (Chèque multi-­services) Chèque vacances Italie depuis 1987 basé à Bologne Day Buoni Pasto (Chèque Déjeuner) Day Tronic (Carte Chèque déjeuner) Day Welfare (Chèque de Services) Cadhoc E-cadhoc Turquie depuis 2010 basé à Istanbul Resto-net Hôtel-net Petro-net Pass-net Ecole-net Gift card Crédit-net Chèque Cadhoc MCR (loc.de voitures) Slovaquie depuis 1995 basé à Bratislava Chèque déjeuner Chèque Aqua (Chèque boisson) Cadhoc Chèque Médical Chèques vacances Avantages aux salariés Programmes publics et sociaux Motivation et fidélisation Frais professionnels Outils et application pour la relation client citoyen Informatisation de l’action sociale Centre de production de chèques et cartes NOS EXPERTISES Hongrie depuis 1996 basé à Budapest Depuis le 1er  janvier 2012, entrée en vigueur d’une loi modifiant structurellement le marché des titres, excluant de facto les émetteurs de titres français, implantés en Hongrie. Roumanie depuis 2002 basé à Bucarest Chèque Déjeuner Cadhoc Chèque bébé Chèques vacances Chèque social (Chèque de services) Emova Bulgarie depuis 2003 basé à Sofia Chèque Déjeuner Ordonnance 7 et 11 Cadhoc Allemagne depuis 2011 basé à Offenburg Chèque Déjeuner Cadhoc INTERNATIONAL depuis 1987 Implanté dans 12 pays DÉVELOPPEMENT VERS L’ASIE
  • 12. 12 d’actionnariat salarié 48 ans 100 %du capital détenu par les sociétaires 7réunions du Conseil d’Administration 350sociétaires +2 % vs 2011
  • 13. 13 Le Groupe Chèque Déjeuner pilote sa croissance avec un modèle de gouvernance qui garantit la pertinence de ses décisions et la pérennité de ses engagements économiques, sociaux, environne- mentaux et sociétaux. Faire de la RSE le tremplin de notre progrès LA GOUVERNANCE
  • 14. 14 PARTAGER LES RESPONSABILITÉS En déclarant l’année 2012, année internationale des coopératives, l’assemblée générale des Nations Unies a mis en évidence la contri- bution de celles-ci au déve- loppement économique et permet ainsi de sensibi- liser le grand public sur la possibilité d’entreprendre autrement. PROMOUVOIR LA RSE* AU CŒUR DE LA GOUVERNANCE En adoptant dès sa création un système de gouvernance partagé entre l’ensemble des salariés-sociétaires, le Grou- pe Chèque Déjeuner, a mis en œuvre depuis longtemps les conditions propices à l’instauration d'une démarche de responsabilité sociétale. Fondé sur les valeurs coopé- ratives de la société mère, le processus de gouvernance du Groupe Chèque Déjeuner repose sur le principe de la démocratie participative. Lemodèlededémocratieparticipa- tive se traduit par une implication forte des salariés-sociétaires dans lesdécisions.Entantquedétenteur de parts sociales, les sociétaires ont un droit de vote égalitaire se- lon le principe «1 homme = 1 voix» lors de l’assemblée générale an- nuelle. Le Conseil d’Administration du Groupe Chèque Déjeuner est com- posé de onze administrateurs élus parmi les salariés - sociétaires ainsi que de trois administrateurs syndicalistes représentant les confédérations CGT, FO, CFDT. La présence de ces derniers est historique depuis la création du Chèque Déjeuner, en 1964, qui puise par ailleurs ses origines dans le militantisme syndical. Tous les administrateurs sont élus par les salariés - sociétaires de la maison mère Chèque Déjeuner - pour une durée de quatre ans. Siègent égale- ment au CA avec voix consultative trois élus du Comité d’Entreprise. Le Conseil d’Administration  se réunit afin de décider  des orientations stratégiques (croissance externe, dévelop- pement de nouveaux produits/ marchés) pour permettre au Groupe de se développer et de se diversifier, notamment grâce à une politique d’investisse- ment solide et pérenne. Les membres du Conseil d’Admi- nistration sont également appelés à voter tous les quatre ans pour élire le Président du Groupe Chè- que Déjeuner. *RSE : Responsabilité Sociétale de l'Entreprise Un principe de gouvernance responsable :   la démocratie participative Les sociétaires ont un droit de vote égalitaire selon le principe «1 homme = 1 voix» LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUELA GOUVERNANCE LA REPONSAB
  • 15. 15 La RSE, par son caractère struc- turant et transverse, conduit le Groupe Chèque Déjeuner à in- vestir un nouveau territoire de communication. En interne, tout au long des an- nées 2011 et 2012, les avancées du projet RSE-ISO 26000 ont fait l’objet d’une communication régulière auprès des collabora- teurs, notamment via l’intranet du Groupe et par le biais de sept fo- rums RSE organisés au siège. Axés sur le dialogue et la pédagogie, ces forums ont permis aux collabora- teurs de mieux intégrer le concept de la RSE, de se familiariser avec les finalités du projet et de compren- dre l’apport de la RSE dans leurs responsabilités quotidiennes. En externe, ce nouveau terri- toire de communication offre au Groupe Chèque Déjeuner l’opportunité de faire découvrir de manière transparente les spécificités de sa démarche, notamment à travers le nouveau site institutionnel avec la rubri- que « responsabilité sociétale du Groupe » et sa présence sur les réseaux sociaux. Un nouveau territoire et de nouveaux outils   de communication pour le Groupe LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
  • 16. 16 Conseil d’Administration Président Directeur Général La gouvernance, question centrale de la norme ISO 26000, insiste sur le rôle moteur de l’équipe di- rigeante, garante de l’engagement d’une démarche RSE. En 2012, cette implication s’est concrétisée dans le Groupe Chè- que Déjeuner par le soutien du Comité de Direction dès le lance- ment du projet RSE-ISO 26000. Sa participation régulière, tant par ses prises de décision que sur la validation de chaque étape, a été un gage de la réussite de la dé- marche. Parallèlement, un Comité de Développement Durable, com- posé de membres des directions opérationnelles, a assuré le suivi et la réalisation du projet RSE-ISO 26000. Fin 2012, au regard des résul- tats de son diagnostic RSE, le Groupe Chèque Déjeuner a dé- cidédefaireévoluersastructure Une équipe dirigeante qui s’implique dès le lancement du projet de gouvernance en créant une Direction RSE. Chargée de déve- lopper la RSE au sein des entités du Groupe Chèque Déjeuner, elle a pour objectif de la rendre accessi- ble à tous les collaborateurs, d’être le relais de leurs aspirations, de faciliter le déploiement des enga- gements « économiques, humains, sociétaux et environnementaux » définis dans le plan stratégique du Groupe. LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUELA GOUVERNANCE LA REPONSAB 16
  • 17. 17 Directeur Général Pôle Services Directeur Général Pôle Titres France Directeur Général Pôle International Direction Stratégie Développement Direction des Relations Extérieures Direction des Ressources Humaines Direction Administrative et Financière Direction de la Communication Direction des Systèmes d'Information Direction RSE Direction des Achats de l'Immobilier et des Services Généraux LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE 17 De gauche à droite : Youssef Achour, DG Pôle Services / Catherine Coupet, DG Pôle Titres France / Jacques Landriot, PDG Groupe / Yvon Legrand, DG Pôle International
  • 18. 18 ASSOCIER SES PARTIES PRENANTES La singularité et la richesse d’une démarche RSE résident dans la place prépondérante donnée à la construction du dialogue avec les parties prenantes et dans l’objec- tif poursuivi de nouer de part et d’autre des relations mutuellement bénéfiques. Le Groupe Chèque Déjeuner, tou- jours soucieux d’être à l’écoute et convaincu de la nécessité de com- muniquer, a fait du dialogue avec ses parties prenantes, très en amont de sa démarche, une étape capitale de son diagnostic RSE. Après avoir dressé la cartographie de ses parties prenantes, le Groupe Chèque Déjeuner a identifié ses parties prenantes prioritaires en fonction de leur importance, calcu- lée à partir des facteurs de risques liés à l’activité du Groupe. Les par- ties prenantes ont été réparties en trois sphères : Interne, Marché, Pu- blique et Société Civile. Le schéma ci-contre met en évi- dence les parties prenantes directes et indirectes du Groupe Chèque déjeuner. Identifier ses parties prenantes pour les impliquer INSTAURER UN NOUVEAU DIALOGUE Dans le Groupe, le dialogue avec les parties prenantes se traduit par un rapport de confiance entre la direction et les collaborateurs, une grande place accordée au dialogue social et des relations de proximité avec ses partenaires et ses clients. LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUELA GOUVERNANCE LA REPONSAB
  • 19. 19 Les parties prenantes se définissent comme un  individu ou groupe d’individus ayant un intérêt dans les décisions ou activités d’une entreprise . PARTIES PRENANTES DIRECTES : Instances représentatives de l’économie Sociale et Solidaire Union Européenne Autorités spécifiques liées à notre activité Ministères de tutelle Médias nationaux et locaux PARTIES PRENANTES INDIRECTES : Fédérations de services à la personne Structures de référence de la RSE Instances syndicales et professionnelles CNIL / Inspection du travail Acteurs territoriaux /Ministère du Développement Durable / ONG PARTIES PRENANTES INDIRECTES : Partenaires financiers Prestataires de conseil Concurrents Prestataires de contrôle Bénéficiaires Associations de consommateurs Distributeurs PARTIES PRENANTES DIRECTES : Clients Fournisseurs Sous traitants Réseau d’affiliés LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE Sphère interne Sphèrem ar ché Sphère publ iqueetsociétécivile PARTIES PRENANTES DIRECTES : Conseil d’Administration Comité d’Orientation Stratégique Groupe Comité de Direction Sociétaires Collaborateurs Instances représentatives du personnel PARTIES PRENANTES INDIRECTES : Fondation du Groupe Partenaires internes (bureau d’études) Médecin du travail LA CARTOGRAPHIE DES PARTIES PRENANTES DU GROUPE CHEQUE DÉJEUNER
  • 20. 20 DU DIALOGUE «AVEC» LES PARTIES PRENANTES AU DIALOGUE «ENTRE» LES PARTIES PRENANTES Dans le cadre du projet RSE- ISO 26000 engagé sur le Pôle Titres France, il est apparu pri- mordial de focaliser dans un premier temps la phase de concer- tation sur les parties prenantes internes. En 2012, en lançant les concertations avec ses parties prenantes internes, le Groupe Chèque Déjeuner a ins- titutionnalisé un nouveau mode de dialogue. Crédibiliser sa démarche par la concertation Écouter et informer ses parties prenantes Dialogue avec les parties prenantes au fil de l’eau... Dialogue entre les parties prenantes de manière formalisée et approfondie Les réunions de concertation se sont déroulées avec les 4 entités du Pôle Titres France regroupant les activités d’émissions de titres prépayés en France. Ces journées de concertation avaient pour objectif de donner aux collaborateurs, toutes fonctions confondues, la possibilité d’expri- mer à partir d’un questionnaire leurs perceptions sur les enjeux stratégiques du Groupe, de façon anonyme et en direct. Parallèle- ment, ces réunions permettaient aux participants de mieux com- prendre les finalités de la RSE pour eux-mêmes et pour le Groupe. CONTENUMÉTHODE 170 questions sur lesquelles les participants ont donné leur avis à l’aide d’un boîtier électronique. Afin de respecter l’anonymat des réponses, les boîtiers étaient interchangeables entre les participants. Matinée Administration d’un questionnaire sur les 15 thématiques développées à partir des axes stratégiques du Groupe. Après-midi Affichage des principaux résultats issus des votes de la matinée. Des débats entre les participants sur les points les plus saillants afin de compléter les résultats quantitatifs issus des boîtiers par des données qualitatives. Programme sur une journée Dix journées de concertation Concerter ses parties prenantes Pro-agir Agir Réagir Les concertations RSE dans le cadre du projet Cap 26000 LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUELA GOUVERNANCE LA REPONSAB
  • 21. 21 157 participants dont : 103 salariés 17 managers de proximité 19 top managers 18 membres d’instances représentatives du personnel L’analyse de ces réunions a été l’occasion d’appréhender plus finement les perceptions et at- tentes des différents niveaux hiérarchiques et des entités sur les enjeux du Groupe Chèque Dé- jeuner considérés comme les plus importants. Pour la direction, ce diagnostic donne la mesure des forces et faiblesses du Groupe Chèque Déjeuner sur ses en- jeux RSE et lui permet d’aller de l’avant. Les résultats de ces concertations ont alimenté les réflexions sur la définition du nouveau plan stratégique du Groupe baptisé « Up 2018 ». Cette expression collective a suscité un grand intérêt chez les collabo- rateurs et leur a donné une vision transverse des enjeux de la RSE. En juillet 2012, une évaluation ISO 26000 a permis au Groupe Chèque Déjeuner d’être la 1ère entreprise de son secteur d’ac- tivité à être évaluée sur sa responsabilité sociétale par un tiers externe. Les résultats ob- tenus lors de cette évaluation ont prouvé la maturité du Groupe dans ce domaine. En mai 2012, Chèque Déjeuner Espagne a également obtenu la certification RS 10 de Respon- sabilité Sociétale. Des résultats associant des données qualitatives aux données quantitatives Bons échanges, bonne base pour aller plus loin sur les sujets liés à la RSE... Un manager de proximité ... à continuer, des sujets très intéressants pour les IRP... Un représentant du personnel Nous avons pu mettre en pratique notre expertise sur certains sujets... Un salarié LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE ET NOS PARTIES PRENANTES EXTERNES ? Le dialogue avec les parties prenantes externes du Groupe est développé dans les chapitres suivants réservés à la relation avec les clients, les fournisseurs et les autres partenaires impliqués dans la chaîne de valeur.
  • 22. 22 Le 16 avril 2012, le Groupe a lancé un projet collaboratif pour que chaque salarié, en France et dans quatre filiales à l’international, puisse par- ticiper, s’impliquer et adhérer à la construction de son nouveau terri- toire de communication. Ce projet, dont la finalité est d’optimiser la stratégie de commu- nication du Groupe, s’est déroulé en plusieurs étapes participatives. Du 16 avril au 27 avril 2012, une grande enquête en ligne a été réa- lisée auprès des salariés espagnols, français, roumains, slovaques et tchèques. 14 questions sur les va- leurs, l’image, le comportement du Groupe ont été posées afin de mieux connaître la perception qu’en ont les salariés du Groupe. 1 400 collaborateurs ont été sondés avec environ 30% de répondants en France et 47 % à l’international. Le 9 mai 2012, un groupe de travail composé de 16 personnes, repré- sentatives des trois pôles d’activité du Groupe, s’est réuni pour réfléchir ensemble à ce que serait l’identité de marque du Groupe demain. A l’issue de ces deux premières étapes, sur les mois de mai et juin 2012, la direction du Groupe à pris connaissance des travaux et a validé la nouvelle plate-forme de marque du Groupe. Ces éléments vont conduire à faire évoluer toute la prise de parole du Groupe (un slogan évocateur, un champ lexi- cal différent, un territoire créatif fort...) tant au niveau institution- nel, qu’opérationnel au niveau des zones géographiques, des marchés et des produits. La concertation dans le cadre  du projet POP UP LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUELA GOUVERNANCE LA REPONSAB LA CONCERTATION DANS LE CADRE   DES ENQUÊTES BIEN-ÊTRE En 2012, les quatre entités du Pôle Titres France ont réalisé des enquêtes bien-être à l’initiative des délégués du personnel. Ces enquêtes ont permis de mettre en œuvre des groupes de travail afin d’affiner lesrésultatsetdeproposerdespistesd’améliorations aux directions concernées.
  • 23. 23 Engagée depuis 2009, la démarche Culture Groupe répond aux enjeux auxquels est confronté le Groupe : préparer le futur et rendre cohé- rentes les pratiques, donner du sens et fidéliser les collaborateurs, accroître l’efficacité et rendre les entités et le Groupe encore plus per- formants, être innovant et faire vivre un groupe coopératif. L’idée de ce projet est de définir, par- tager et renforcer ce qui est le noyau dur, l’ADN commun à toutes les enti- tés du Groupe quel que soit le pays, le métier, le pôle, le service. L’objectif étant de formaliser la culture du Groupe et permettre sa diffusion et son appropriation par l’ensemble des managers et des col- laborateurs au sein de chaque entité. En 2012, 4 groupes de travail se sont tenus avec pour partici- pants les Directeurs Généraux France et International et les Di- recteurs de Services Support. Les axes de travail se sont ar- ticulés autour de trois thèmes  : culture Groupe et stratégie, culture Groupe et management et culture Groupe et conduite du changement. Les échanges issus de ces 8 jour- nées de concertation ont permis d’alimenter la réflexion, tant au niveau de la Direction des Res- sources Humaines qu’au niveau des commissions « Culture Groupe » et « Rémunération » composées d’administrateurs. La concertation  dans le cadre du projet culture Groupe LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
  • 24. 24 clients, entreprises et collectivités 168 000 295M€ de CA + 6 % vs 2011 1.1million de prestataires affiliés au réseau du Groupe 1.2million de cartes en circulation 21millions de bénéficiaires de titres de paiement prépayés
  • 25. 25 LARESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE Le Groupe anticipe les évolutions technologiques et les nouveaux modes de comportement pour répondre aux attentes sociales et environnemen- tales de ses clients. Conforter la croissance du Groupe dans un objectif de performance globale
  • 26. 26 LA GOUVERNANCE LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE FAIRE ÉVOLUER SES PRATIQUES D’ACHATS Pour que sa démarche RSE soit porteuse de sens, le Groupe Chèque Déjeuner entend se consacrer à la mise en œuvre d’une politique d’achats responsables, et pour se faire, se mo- bilise avec ses partenaires. En tant que membre bienfaiteur, le Groupe Chèque Déjeuner participe activement aux travaux de l’Observatoire des Achats Res- ponsables sur la thématique de l’achat socialement responsable. Il a accueilli le 29 oc- tobre 2012 une trentaine de membres pour une matinée d’échanges de bonnes pratiques sur les achats responsables. S’impliquer en tant qu’acteur   de l’économie sociale et solidaire Le Groupe Chèque Déjeuner se mobilise pour des achats responsables ENTRETENIR DES PRATIQUES LOYALES AVEC SES PARTENAIRES Toujours désireux d’inscrire sa performance économique dans une dyna- mique de progrès, le Groupe Chèque Déjeuner entend aller de l’avant en se fixant deux priorités : développer une politique d’achats responsables avec ses partenaires et étendre sa responsabilité sociétale sur l’ensemble de la chaîne de valeur de ses produits. LA REPONSAB LE GROUPE CHEQUE DÉJEUNER : UN ADHÉRENT ACTIF DE L’OBSAR L’Observatoire des Achats Responsables (ObsAR) a trouvé avec le Groupe Chèque Déjeuner l’un de ses adhérents les plus actifs. Non content de participer depuis son origine au travail sur les «achats sociale- ment responsables», il a accueilli à son nouveau siège une réunion de la série des «Matinales» pour exposer et échanger sur la politique et la stratégie RSE appliquée aux achats. Un sujet approfondi lors des travaux d’éla- boration de la norme «achats responsables» à l’AFNOR, auxquels le Groupe Chèque Déjeuner a participé et dont l’ObsAR continuera à accompagner la mise en œuvre. Gérard Brunaud, Vice-Président de l’ObsAR
  • 27. 27 Accompagner ses fournisseurs Développer la sous-traitance solidaire Le Groupe Chèque Déjeuner s’emploie à développer la sous- traitance solidaire en privilégiant des fournisseurs tels que les socié- tés coopératives, les associations etlesecteurprotégé(ESAT,EA)ainsi que les entreprises impliquées sur les enjeux du développement du- rable. Son engagement se traduira en 2013 par la mise en place d’une politique d’achats responsables. Toujours avec la volonté d’ac- compagner ses fournisseurs, le Groupe Chèque Déjeuner a sou- tenu l’installation du prestataire de restauration Mamie Cocotte au sein de la ZAC des Louvresses à Gennevilliers. Le service Achats a aidé Mamie Cocotte sur les as- pects juridiques et sur le choix du traitement monétique, qui a été géré par CEV, filiale du Groupe Chè- LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE que Déjeuner spécialisée dans les offres dématérialisées. Désormais, Mamie Cocotte gère le restaurant interentreprises de la ZAC des Lou- vresses dont bénéficient Thalès, RTF (filiale d’EDF) et la pépinière AG Real Estate. Dans le cadre du mois de l’éco- nomie Sociale en novembre 2012, le Groupe Chèque Déjeuner était partenaire du colloque «Vers des achats responsables et équitables : intégrer le commerce équitable, l’agriculture biologique et l’inser- tion dans sa stratégie d’achats» qui se tenait au ministère de l’éco- logie, du développement durable et de l’énergie.
  • 28. 28 LA GOUVERNANCE LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA REPONSAB FIABILISER LA CHAÎNE DE VALEUR «DE LA FORÊT JUSQU’AU CLIENT» Une chaîne de valeur responsable   pour les produits titres français La proximité du Groupe Chèque Déjeuner avec ses fournisseurs et ses clients favorise une évolu- tion mutuelle des pratiques sur l’ensemble de la chaîne de valeur des produits titres en France. En 2012, le Groupe Chèque Déjeu- ner a souhaité revoir sa stratégie d’achats de papier de production afin de labelliser ses produits titres français PEFC 100 %. Ce travail a été mené en collabora- tion étroite avec ses fournisseurs. La certification PEFC 100% d’un produit garantit aux clients que le bois dont est issu le papier est géré durablement, c’est-à-dire respec- tant l’environnement (biodiversité, reboisement) et répondant à des exigences sociales pour les sala- riés des exploitations forestières. Le Groupe a fait le choix d’un  approvisionnement uniquement en fibres vierges et non en fibres recyclées afin de soutenir l’in- dustrie forestière et pouvoir garantir l’origine responsable de sa matière première, ce qui est impossible avec une matière première recyclée.
  • 29. 29 LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE LA CHAÎNE DE VALEUR DE NOS PRODUITS TITRES FRANÇAIS Soucieux des impacts de nos activités, nous travaillons en collaboration étroite avec tous les acteurs du cycle de vie du produit afin de pouvoir proposer à nos clients le produit le plus responsable du marché.  Les forestiers sont certifiés ’’PEFC exploitation forestière’’ ce qui garantit la gestion durable des forêts grâce au respect d’exigences environnementales et sociales.  Les intervenants de la chaîne de fabrication de nos pro- duits sont certifiés ‘‘PEFC chaîne de contrôle’’ ce qui garantit la traçabi- lité de la matière première certifiée de la forêt jusqu’aux clients.  Les produits sont remis aux bénéficiaires qui les dépensent dans le réseau d’acceptation.  La centrale de rembour- sement récupère les produits pour rembourser les commerçants. En fin de vie, les titres partent dans une filière de recyclage pour une « seconde vie ». En effet, la ma- tière papier qui compose nos titres est transformée en pâte à papier vierge.
  • 30. 30 S’ADAPTER À LA TRANSITION TECHNOLOGIQUE Que ce soit par croissance interne ou externe, le Groupe Chèque Déjeuner a toujours eu à cœur d’appro- fondir son expertise métier en se positionnant progressivement sur des offres dématérialisées afin de s’adapter à l’évolution des comportements des bénéficiaires. Une offre dématérialisée déjà existante dans le Groupe Chèque Déjeuner CEV, l’innovation au cœur des usages Au sein de l’activité Recherche Développement, les équipes CEV développent de nombreuses innovations qui s’articulent autour de quatre axes prioritaires : La communication sans-contact NFC (Near Field Com- munication) Les systèmes multi-applicatifs La sécurité des transactions et des identités numé- riques La dématérialisation des titres papiers ÉVOLUER DURABLEMENT AVEC SES CLIENTS Pour le Groupe Chèque Déjeuner, développer une croissance économique responsable, c’est proposer aux entreprises, aux comités d’entreprises et aux collectivités une offre de produits et services contribuant à la mise en œuvre de leur responsabilité sociétale. Le Groupe Chèque Déjeuner présent au sein du Pôle de compétitivité TES (Transactions Electroniques Sécurisées) CEV, filiale du Groupe Chèque Déjeuner, est membre du Pôle de compétitivité TES basé à Caen, et à ce titre collabore au niveau européen avec de nombreux parte- naires majeurs tels que Gemalto, Orange Labs, Thalès, EADS, NXP, Atos sur les usages émergents des mobiles et des cartes à puce. LA GOUVERNANCE LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA REPONSAB
  • 31. 31 Multinet, une carte... multi produits Spécialisée sur le marché des titres de paiement en Turquie, Multinet est la première filiale du Groupe Chèque Déjeuner à propo- ser une offre 100 % dématérialisée au travers d’une carte incluant l’ensemble de sa gamme de ser- vices aux entreprises. Des solutions 100 % Web avec le e-cesu et Maxichèque Le e-CESU, Chèque Domicile élec- tronique, offre aux clients du Groupe Chèque Déjeuner une ver- sion dématérialisée du Chèque Domicile papier. Plutôt que de commander un carnet de Chèques Domicile CESU papier, les clients peuvent maintenant commander une somme de e-CESU qui viendra alimenter un compte personnel CESU. Le e-CESU permet ainsi d'ef- fectuerlepaiementdel'intervenant directement par virement. Maxichèque, leader sur son mar- ché, est le premier chèque cadeau multi-enseignes totalement déma- térialisé qui s’achète et se dépense en ligne et s’adresse tant aux par- ticuliers qu’aux entreprises. Cartes Scènes et Sorties et Prêt @ choisir La Carte Scènes Sorties® à des- tination des comités d’entreprises et des particuliers s’échange contre tous les événements-spectacles  : concerts, théâtres, spectacles, cabarets, dîners-spectacles, one man show... Elle est valable partout en France auprès de plus de 500 partenaires culturels de proximité, d’espaces billetteries et de parte- naires Internet. Le coffret cadeau Prêt@choisir tout en un à destination des Comités d’Entreprisespermetaubénéficiaire de sélectionner son cadeau parmi 5 thématiques (week-end, bien- être, sport, gastronomie, ateliers). Des cartes restaurant en Espagne, Italie et Turquie Fin 2012, l’offre numérique du Groupe Chèque Déjeuner dédiée aux titres restaurant atteint 300 millions d’euros de volume d’émission pour près de 300 000 porteurs de cartes restaurant en Europe. LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
  • 32. 32 Lancée en 2012 par la filiale Apo- logic, Servadomicile est une application Iphone adaptée aux besoins des clients de structures de services à la personne. Apolo- gic propose ainsi à l’ensemble de ses clients de se référencer dans l’annuaire de l’application et de partager avec leurs clients les plannings d’intervention, des messages d’information ainsi que leurs factures. L’application offre également la possibilité d’un paiement en e-CESU Chèque Domicile. En complément de l’application mobile lancée en octobre 2012, le Groupe passe à l’ère du QR Code (Quick Response Code) sur le titre restaurant en France. Il permet au Groupe Chèque Dé- jeuner d’utiliser des techniques innovantes pour élargir la palette de services proposés à ses entre- prises clientes, ses utilisateurs et ses restaurateurs affiliés. Lorsque l’utilisateur flashe le QR Code avec son smartphone, il accède directe- ment à la page personnalisée du restaurant en question avec ses menus et ses offres commerciales. L’objectif est d’atteindre 60 000 restaurants équipés à la fin du premier semestre 2013. En France, le plan QR Code est développé par CEV, filiale du Groupe spécialisée dans l’émission de cartes et de programmes de fidélisation. Le Groupe Chèque Déjeuner in- tègre dès à présent le paiement mobile. Avec son offre Daytro- nic, la filiale italienne propose à ses clients le paiement de titres repas via le téléphone mobile. À noter que la filiale italienne est le seul émetteur sur le marché italien à proposer cette technologie. Le téléphone mobile,   un axe de développement privilégié LA GOUVERNANCE LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA REPONSAB
  • 33. 33 Depuis 2011, le projet Move Up a pour objectif de préparer le Groupe Chèque Déjeuner au passage mas- sif à des offres dématérialisées dans tous les pays où il est présent ainsi que sur ses futures implanta- tions. À terme, la plate-forme Move Up gèrera techniquement l’ensemble des flux dématérialisés du Groupe. En mai 2012, le Groupe Chèque Dé- jeuner a signé un contrat de service *plus haut avec la dématérialisation Une dématérialisation ambitieuse   à l’échelle du Groupe avec une société informatique pour mettre en œuvre la plate-forme Move Up qui gèrera l’autorisation, la sécurité, la traçabilité et le repor- ting de toutes les transactions. Les deux premières offres gérées par cette plate-forme seront la future carte déjeuner au Portugal et la carte Scènes et Sorties en France. Fin 2012, l’offre numérique du Groupe atteint 1.2 millions de cartes en circulation. Move Up a pour objectif de préparer le Groupe Chèque Déjeuner au passage massif à des offres dématérialisées LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
  • 34. 34 Fin 2011, le Groupe Chèque Déjeu- nerasouhaitéréunirsesexpertises sur la gestion de l’action sociale sous une stratégie commune  : Cohésia. Elle a pour vocation de porter les solutions informatiques du Groupe Chèque Déjeuner pour la gestion de l’action sociale. En 2012, Cohésia a évolué en inté- grant Arcan, éditeur informatique pourlesstructuresmédico-sociales (plus spécifiquement les EHPAD* ). MODERNISER LA GESTION DE L’ACTION SOCIALE EN FRANCE Chèque Domicile et Chèque de Services, en tant qu’émetteurs de titres, viennent en complémenta- rité des solutions informatiques. Les synergies que toutes les équipes mettent en œuvre au sein de Cohésia placent le bé- néficiaire au cœur du dispositif et vise un même objectif  : la modernisation des pratiques autour de l’action sociale. En 2012, une identité commune des solutions  du Groupe pour la gestion de l’action sociale * Établissements Hospitaliers pour Personnes Âgées Dépendantes Conseils généraux SAAD / SSIAD* Structures médico-sociales CCAS / CIAS** Solution de télégestion pour le contrôle d’effectivité des prestations * SAAD : Service d'Aide et d'Accompagnement à Domicile SSIAD : Service de Soins Infirmiers À Domicile ** CCAS : Centre Communal d'Action Sociale CIAS : Centre Intercommunal d'Action Sociale Logiciels de gestion des plans d’aide aux citoyens Logiciels de gestion des EHPAD, des services HAD (Hospitalisation A Domicile) et des établissements Handicap Logiciels de gestion des prestations à domicile Mode de paiement des prestations Logiciels de gestion pour l’instruction de l’action sociale de proximité Dispositifs de paiement pour l’instruction des aides sociales Dispositifs de paiement pour la traçabilité des aides versées Solution de télégestion pour le suivi en temps réel des prestations et l’automatisation des factures et des payes Cohésia a pour vocation de porter les solutions informatiques du Groupe Chèque Déjeuner pour la gestion de l’action sociale LA GOUVERNANCE LA RESPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA REPONSAB
  • 35. 35 2e rencontres Cohésia Fort du succès rencontré par les 1ères rencontres Cohésia en 2011, l’évènement a été renouvelé le 23 octobre 2012 à l’Atrium en in- vitant les clients des sociétés du Pôle Services à venir échanger autour de la thématique «la dé- matérialisation des flux sociaux et médico-sociaux». Ces rencontres ont été enrichies par les témoigna- ges d’acteurs de référence sur le marché :leDirecteurdel’autonomie PRIVILÉGIER UNE APPROCHE PARTENARIALE du Conseil Général du Calvados, le chef de projet modernisation PA/ PH (Personnes Agées Personnes Handicapées) du Conseil Général des Yvelines, la Directrice Géné- rale de l’ASSAD (Association des Soins et des Services à Domicile) de Saint-Omer, le Directeur du Centre Communal d’Action Sociale et la Directrice d’Evolia 93 (pôle de développement des services à la personne de la Seine Saint Denis). Le18 juin2012,leGroupeChèque Déjeuner a organisé au sein de son siège social la première édi- tion de l’Atrium Culturel, journée 100 % spectacle, permettant aux entreprises clientes du Groupe defaireleur« marchéculturel » dans une ambiance conviviale. 50  structures  (théâtres, compa- gnies, producteurs) sont venues présenter leur programmation aux 150  élus de comités d’entrepri- ses présents. La synergie et les échanges entre les partenaires culturels et les participants ren- Après Avignon, Lille et Rennes, l’Agora des Comités d’Entreprises (CE) continue son tour de France et a pris ses quartiers à Paris le 28 septembre 2012. Ces évènements sont impulsés par les Groupes Chèque Déjeuner, Crédit Coopératif et le Groupe Macif et bénéficient du soutien de deux grands mouve- ments associatifs de coopération contrés ont été très constructifs et de grande qualité. Les clients ont été accueillis et accompagnés du- rant toute la journée. Les élus de CE ont montré un vif intérêt pour ce type d’évènement et la diver- sité des spectacles présentés. Les suggestions des participants vont permettre d’optimiser le prochain Atrium Culturel et positionner le Groupe comme relais et promoteur incontour- nable entre le monde culturel et les entreprises. 1ère  édition de l’Atrium Culturel et de solidarité entre comités d’en- treprises, Cezam et Ancav-TT. L’Agora des CE est l’occasion, pour les élus des CE et des or- ganismes similaires de nouer un contact privilégié avec les acteurs de l’économie sociale ainsi qu’avec les élus de collec- tivités locales. Cette 4e édition de l’Agora des CE était co-organi- L’agora des CE, une innovation sur le marché des CE sée avec la Mairie de Paris, dans le cadre de sa politique menée en fa- veur des structures de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALEILITÉ SOCIALE
  • 36. 36 collaborateurs 1 990 1 329salariés formés + 15 % vs 2011 36 ans de moyenne d’âge 53 %de femmes 47 %d’hommes
  • 37. 37 LA RESPONSABILITÉ SOCIALE Permettre à chaque collaborateur d’être acteur de la réussite collective L’ambitionduGroupeChèqueDéjeunerdeconjuguer développement économique et développement social passe par une politique de ressources humai- nes axée sur l’accomplissement professionnel de chaque collaborateur et par une attention toujours renouvelée aux droits de l’Homme.
  • 38. 38 LA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA RESPONSA Élément clé de la Gestion Pré- visionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC), la formation concourt au développement des compétences des salariés et leur permet de s’adapter à l’évolution de leurs métiers. En 2012, la Direc- tion des Ressources Humaines a revu le parcours de formation des managers qui s’articule autour de trois axes majeurs : Assurer la diffusion d’une culture commune par le partage des va- leurs et la création d’un langage commun Construire le programme évolutif à destination de l’ensemble des managers du Groupe Chèque Déjeuner Accompagner les collaborateurs lors de promotions internes Cinq niveaux managériaux ont été identifiés et huit modules consti- tuant l’intégralité du parcours de formation ont été définis. Chaque module de formation remplit un objectif précis et permet d’assurer une montée en compétences pro- gressive des collaborateurs. Le premier séminaire a eu lieu les 31  mai et 1er   juin 2012 et a réuni 29  nouveaux managers (moins de deux ans d'ancienneté à leur poste). DÉVELOPPER LE POTENTIEL HUMAIN Le Groupe Chèque Déjeuner s’engage au quotidien pour proposer à ses collaborateurs un environnement de travail leur permettant de s’épanouir professionnellement. Cette ambition s’est matérialisée en 2012 par un enjeu clé : développer le potentiel humain. PROPOSER DES CONDITIONS DE TRAVAIL PROPICES À L’ÉPANOUISSEMENT PROFESSIONNEL La formation : un véritable ascenseur professionnel au sein du Groupe Chèque Déjeuner En 2012, la Direction des Ressources Humaines a revu le parcours de formation des managers
  • 39. 39 BILITÉ SOCIALE Fin 2011, les référentiels de com- pétences décrivant pour chaque métier les missions principales, les pratiques professionnelles, les connaissances et les qualités ou aptitudes requises pour exercer le métier ont été finalisés. 2012 a vu leur déploiement à l’échelle de la Zone France, regroupant le Pôle Titres France et le Pôle Services, au travers des entretiens de progrès annuels. Dorénavant, ce sont les pratiques professionnelles décrites dans les référentiels de compétences qui servent de base à l’évaluation de tous les collaborateurs d’un même métier. Lors de l’entretien, ma- nager et collaborateur évaluent conjointement les pratiques pro- fessionnelles liées au poste de travail et déterminent ensemble les actionsdedéveloppementdescom- pétencesàmettreenplace.Lechoix d’un éditeur logiciel a également été finalisé afin de dématérialiser les entretiens de progrès. Cet outil, créé pour être facile- ment duplicable sur les filiales internationales du Groupe Chè- que Déjeuner, offrira à chaque collaborateur la possibilité de voir l’ensemble des pratiques professionnelles se rattachant à son métier ainsi que d’actua- liser son curriculum vitae. Pour les managers, l’outil déployé permettra d’avoir une vision sur les compétences de leurs équipes et de définir les pistes d’évolu- tion. Pour la DRH, l’outil déployé sera un facilitateur de la Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC). Le Groupe Chèque Déjeuner place la mobilité interne comme une des priorités de sa politique de ges- tion des ressources humaines. En 2009, une charte de la mobilité in- terne a été élaborée. Elle décrit les principes et la mise en œuvre d’une mobilité interne réussie. LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE UNE MÉTHODE INÉDITE :   LES CONSEILS DE DÉVELOPPEMENT Le conseil de développement est une instance de partage et de débats qui réunit les organismes de formation partenaires, la DRH Groupe et les dirigeants. Des experts peuvent y être invités ponctuellement selon les théma- tiques abordées. Les conseils de développement aboutissent à des prises de position sur des sujets à fort enjeu. Les conseils de développement, qui ont lieu quatre fois par an, donnent à la formation une di- mension stratégique et renforcent la coopération entre les orga- nismes de formation et la DRH. Des entretiens de progrès «nouvelle génération» Les collaborateurs,  acteurs de leur évolution professionnelle Elle vise à donner à chaque colla- borateur les moyens de progresser au sein du Groupe et à les impli- quer en les rendant acteurs de leur évolution. En 2012, 12 collabora- teurs ont pu ainsi bénéficier d’une mobilité au sein du Groupe Chèque Déjeuner.
  • 40. 40 En septembre 2011, une commis- sion «Rémunération», composée de cinq administrateurs, a été créée afin de réfléchir à la politique de rémunération au sein du Groupe en France. L’objectif étant de faire correspondre la rémunération indi- viduelle et collective avec la stra- tégie du Groupe Chèque Déjeuner. En 2012, les travaux de la commission ont essentielle- ment porté sur le salaire de base avec la construction d’une classification des emplois du Groupe. Deux principaux éléments ont ainsi été définis, favorisant ainsi l’équité interne et externe des salaires : au regard d’une grille de cotation préétablie, plus la contribution de l’emploi au fonctionnement du Groupe est élevée, plus il s’ac- compagnera d’une rétribution financière importante. les salaires fixés par le Groupe doivent être en cohérence avec ceux pratiqués à l’extérieur afin de permettre au Groupe Chèque Déjeuner de recruter mais aussi de fidéliser. Les négociations avec les organi- sations syndicales présentes dans le Groupe ont débuté le 5 juillet 2012. Un accord de principe sur la méthodologie de classification des emplois a abouti entre les parties. La négociation porte désormais sur la grille de classification et la grille de salaires afférentes. En 2013 et 2014, les négociations se poursui- vront sur le volet « rémunération globale ». Une réflexion sur la mise en œuvre d’un «Bilan Social Indi- vidualisé» a également été amorcée afin de rendre visibles les éléments de la rémunéra- tion d’un salarié. Celle-ci devrait se traduire en 2013 par la mise en œuvre de cet outil sur un périmètre français. Une réflexion sur la rémunération   et les avantages aux salariés LA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA RESPONSA En 2013 et 2014, les négociations se poursuivront sur le volet «rémunération globale».
  • 41. 41 BILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE LES 4 ÉLÉMENTS DE LA RÉMUNÉRATION GLOBALE La rémunération globale comprend l'ensemble des avantages offerts par l'employeur à l'employé. Elle constitue pour le Groupe Chèque Déjeuner une place centrale dans ses réflexions autour de la culture d'entreprise. = RÉMUNÉRATION GLOBALE PÉRIPHÉRIQUES DE SALAIRE Participation, Intéressement, Plan d’épargne SALAIRE DE  BASE (FOURCHETTE DE SALAIRES) Grille de classification, Grille des salaires SUPPLÉMENTS  DE SALAIRE Mutuelle, Prévoyance, Retraite COMPLÉMENTS DE SALAIRE Congés, Primes, Avantages en nature, Chèques déjeuner
  • 42. 42 POURSUIVRE LA FORMATION À LA DIVERSITÉ Entamées en 2011, les formations à la diversité se sont poursuivies en 2012. L’ensemble des repré- sentants du personnel, de la Direction Ressources Humaines Groupe, des représentants RH des filiales et du Comité de Di- rection, ont été formés. À la suite de la validation d’une note d’opportunité avec l’Agefiph (Association de Gestion du Fonds pour l'Insertion Professionnelle des personnes Handicapées) en novembre 2012, la signature d’une convention sur le périmètre du Pôle Titres France se profile en 2013. Un comité de Pilotage Handicap verra le jour en 2013 afin de coordonner les actions et définir les budgets. La sensibilisation à la diversité doit également commencer dès le plus jeune âge. Apprendre aux enfants d’aujourd’hui à devenir des citoyens responsables de de- main implique un certain nombre d’actions à mener au présent pour leur préparer un avenir aux cou- leurs des valeurs de la fraternité, de la tolérance et de la solidarité. C’est sur le sujet du handicap que le Groupe Chèque Déjeuner a sou- haité s’exprimer. Le 20 novembre 2012, les petits citoyens et le Groupe Chèque Déjeuner lançaient la 9e  édi- tion de la collection «Et si on s’parlait ?», livret éducatif à destination des enfants de 7 à 12 ans. Ce livret accompagne parfaitement les engagements du Groupe Chèque Déjeuner en faveur du handicap. Jean-Baptiste Alaize, athlète paralympique sponsorisé par le Groupe, fait l’objet d’une page dédiée à la fin du livret. S’ENGAGER EN FAVEUR DES DROITS DE L’HOMME Respecter les droits de l’Homme pour le Groupe, c’est principalement instaurer une politique d’égalité des chances. La mixité des collaborateurs présente au sein du Groupe prouve la valeur qu’il attache à la diversité. Ses priorités en 2012 se déclinent sur trois dimensions. Un comité de Pilotage Handicap verra le jour en 2013 afin de coordonner les actions et définir les budgets. LA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE LA RESPONSA
  • 43. 43 Dans la continuité de l’accord de Groupe sur la lutte contre les dis- criminations et pour la promotion de la diversité signé en 2011, le Groupe Chèque Déjeuner déve- loppe de nombreuses actions en lien avec ses engagements, no- tamment en faveur du handicap. Du 22 au 26  octobre 2012, le Groupe a participé au premier salon virtuel en ligne et sur mo- En 2012, le Groupe Chèque Dé- jeuner a tenu à analyser la situation sur plusieurs domai- nes d’actions tels que l’accès à l’emploi, la promotion pro- fessionnelle, la qualification, la rémunération effective... Cette analyse a permis de constater qu’il n’existe pas de problé- matique majeure sur ce thème à l’exception de la répartition des effectifs dans certaines filiales qui résulte de la composition du mar- ché du travail dans leur secteur. Par exemple, il a été constaté une surreprésentation des hommes dans les métiers de l’informatique, notamment au sein du Pôle Servi- ces. Toutefois, afin de garantir le maintien de cette situation et de l’améliorer encore, des accords collectifs relatifs à l’égalité profes- sionnelle entre les hommes et les femmes vont être négociés dans les différentes sociétés du Groupe en 2013. FAIRE ACCEPTER LE HANDICAP GARANTIR L’ÉGALITÉ PROFESSIONNELLE HOMMES/FEMMES bile  : Handi2day. Sur un espace dédié, le département Emplois et Carrières a mis en avant une dou- zaine d’annonces pour des CDI, CDD, stages et alternance à pour- voir au sein du Groupe. Ces postes ont attiré près de 200 candidats pour une vingtaine d’en- tretiens téléphoniques réalisés. Cinq profils ont été sélection- nés et deux recrutements ont été validés : un stage et un CDI. Dans le cadre de la semaine pour l’emploidespersonneshandicapées en novembre 2012, la Direction des Ressources Humaines du Groupe Chèque Déjeuner a également or- ganisé deux actions : l’opération Job Studio et une animation interactive au siège du Groupe. UNE OFFRE COMMERCIALE FAVORISANT LES STRUCTURES LABELLISÉES CAP’HANDÉO, PREMIER LABEL HANDICAP DES SERVICES À LA PERSONNE Créée en 2007 par les associations, fédérations et unions nationales du handicap, l’enseigne Handéo s’engage à structurer et accroître l’offre de services à domicile en faveur des personnes en situation de handicap, de façon à constituer un réseau national de prestataires qualifiés, aptes à répondre aux besoins d’accompagnement les plus spécifiques Apologic, via la solution Domatel, a signé le 2 décembre 2011 avec Handéo un accord visant à proposer des tarifs avantageux à des organismes prestataires de services à la personne labellisés ou en cours de labellisation Cap’Handéo. Par ailleurs, la fondation Groupe Chèque Déjeuner apporte chaque année un soutien financier à au moins un projet par an porté par des organismes prestataires de services à la personne labellisés Cap’Handéo. En 2012, deux structures ont été subventionnées : M’aidez et Liez-on. Lors de la remise des prix aux structures gagnantes du concours de la fondation en 2012, le Groupe Chèque Déjeuner a souhaité mettre à l’honneur la thématique de l’égalité hommes-femmes. À cette occasion, le Groupe a accueilli l’association Osez le Féminisme ainsi que l’actrice Blandine Métayer qui a interprété un extrait de son spectacle «Je suis top», inspiré de témoignages sur le parcours de vie professionnelle d’une femme manager. BILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE
  • 44. 44 tonnes de papier achetées issues de forêts durablement gérées dont 350 tonnes certifiées PEFC 100 % 800 8 109tonnes équivalent CO2 émis (périmètre France) 10 %engagement de réduction des émissions C02 d’ici fin 2014
  • 45. 45 LA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE En tant qu’entreprise de services, le Groupe Chèque Déjeuner accorde une grande importance à la réduction de son empreinte environnementale. Cet engagement s’exprime également au travers de son offre produits. Minimiser les impacts environnementaux de ses activités
  • 46. 46 LA RESPONSA La préoccupation du Groupe Chè- que Déjeuner pour la préservation de l’environnement a été initiée dès 2006 avec la signature du Pacte Mondial des Nations Unies et s’affiche très concrètement depuis 2010 avec l’obtention de la certifi- cation ISO 14001 pour l’ensemble des sites du Pôle Titres France. Ceci passe par la mise en œuvre d’une politique environnementale ambitieuse construite sur cinq axes triennaux (2012-2014) : Dans le cadre du déploiement de sa politique environnemen- tale, le Groupe s’est engagé dans une démarche de certifi- cation de ses titres prépayés commercialisés en France. Cet engagement a pour ambition de : lutter contre la déforestation et l’exploitation illégale des forêts maintenir la biodiversité et limi- ter le réchauffement climatique ANCRER SA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE POURSUIVRE  L’ENGAGEMENT ENFAVEURDEL’ENVIRONNEMENT Le Groupe Chèque Déjeuner s’engage jour après jour dans une démarche volontariste de réduction de son empreinte environnementale. Actuellement concentré sur un périmè- tre français, il entend étendre sa politique environnementale à un périmètre plus élargi. LA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE accompagner les acheteurs vers une politique d’achats respon- sables encourager les bonnes pratiques et les valoriser diminuer de 10 % nos émissions de carbone à fin 2014 (versus 2010) maîtriser la consommation de pa- pier en développant des solutions dématérialisées former les personnels aux situa- tions à risques afin de limiter les pollutions générées par ces situa- tions. Chèque Déjeuner Roumanie est certifiée ISO 14001 depuis 2010. En parallèle de cette démarche, la chaîne d’approvisionnement a été revue afin de favori- ser la proximité géographique des forêts dont sont issus nos produits. L’ambition est, à terme, d’avoir un approvisionnement français.
  • 47. 47 BILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE Accompagner les acheteurs vers une politique d’achats plus responsables Encourager les bonnes pratiques et les valoriser - 10% d’émissions carbone à fin 2014 (vs 2010) Former les personnels aux situations à risque afin de limiter les pollutions générées par ces situations Maîtriser la consommation de papier en développant des solutions dématérialisées UNE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE AMBITIEUSE AXÉE SUR LES PRINCIPAUX IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DE NOS ACTIVITÉS La politique environnementale est établie à partir d’une analyse des risques environnementaux intégrant toutes les activités françaises du Groupe.
  • 48. 48 Déplacements 3013 Parcs immobilier, automobile et informatique 1536 Énergie 619 Fret 209 Gaz frigorigènes 198 Emballages 72 Déchets directs 6 Achats matières premières et prestations de services 2455 Le Groupe Chèque Déjeuner a dé- cidé dès 2010 de se doter d’un nouvel outil de pilotage de sa per- formance environnementale  : le Bilan Carbone® sur le périmètre de ses sites français. En 2012, afin de prendre en compte le nouveau siège social du Groupe, l’Atrium, certifié Haute Qualité Environne- mentale,unnouveauBilanCarbone à été initié. ÉTABLIR SON 2e BILAN CARBONE Leposte« déplacement »estle  principal poste d’émissions du Groupe. Cette première place s’ex- plique principalement par l’implan- tation des sites, souvent excen- trés des grandes villes françaises ou peu accessibles en transport en commun induisant des dépla- cements domicile-travail plutôt en voiture. Initié en 2011 dans la zone des Louvresses à Gennevilliers, un Plan de Déplacements Inter-Entre- prises (PDIE) a permis de montrer que le report modal de la voiture vers un autre mode de transport plus doux était faible. Néanmoins, le Groupe encourage le recours aux transports en commun et le co-voiturage. Sur le siège social Atrium, un système de navettes a été mis en place pour relier le bâti- ment aux stations RER et métro les plus proches. Concernant le co-voiturage, une application Intranet est à la disposition des collaborateurs pour faciliter la mise en relation des personnes cher- chant à co-voiturer. L'application prévoit également le co-voiturage des documents. Pour les dépla- cements professionnels, l’instal- lation d’un équipement de visio- conférence sur six sites français a permis de diminuer les dépla- cements en voiture, en train ainsi qu’en avion. Le papier, principale matière première des produits du Groupe apparaît sans surprise en seconde place. En 2012, un challenge a été mis en place au sein de la force de vente chèque domicile afin de baisser la consom- mation de papier de production. Baptisé «les mois verts de Chèque Domicile», ce challenge avait pour but d’augmenter la valeur nominale (ou faciale) des chèques domicile de nos clients. Cette augmenta- tion a ainsi pour effet la réduction du nombre de chèques à produire pour le même montant global (exemple d’économie : 1000 € = 100 chèques de 10  € ou 20 chèques de 50 € soit 5 fois moins). Cadhoc, filiale française spécialisée dans le chèque cadeau, a également entre- pris en 2012 la même démarche, ce qui a permis d’économiser plus de trois millions de chèques soit trois tonnes de papier. Le poste « immobilisation » prend la troisième marche du podium. Être présent partout sur le territoire est un choix qui n’est pas neutre en terme d’émissions. Quant au parc automobile, lui aussi coûteux, il est indispensable pour visiter les clients. Des efforts sont entreprischaqueannéesur la flotte de véhicules, toujours plus propres en matière d’émissions CO2 ainsi que sur l’optimisation des rendez- vous commerciaux. 8109 tonnes equ. CO2 soit 9,62 g equ. CO2 par titre émis. LA RESPONSALA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE RÉPARTITION 2012 DES ÉMISSIONS DE CARBONE EN TONNES EQU. CO2 (périmètre France)
  • 49. 49 PARTICIPER À LA BIODIVERSITÉ URBAINE Le 27 avril 2012, le Groupe Chèque Déjeuner a renforcé son implication dans le développement durable en installant dans l’Atrium trois ru- ches qui ont accueilli des milliers d’abeilles. La première récolte qui s’est déroulée le 20  septembre a permis de remplir deux cents pots. Ceux-ci ont été vendus aux salariés. L’argent de la vente à été récolté au profit de la fondation du Groupe. À travers cette action, le Groupe agit pour la recherche en soute- nant l’INRA (Institut National de Recherche Agronomique) dans ses études, les abeilles faisant office de marqueur environne- mental. Fort de ce succès, le Groupe sou- haite renforcer son engagement pour la biodiversité urbaine et pré- voit l’installation de trois ruches supplémentaires avec la volonté d’associer au maximum les colla- borateurs à cette initiative via le lancement d’un club apicole en 2013. POURQUOI CES RUCHES ? Ces ruches contribuent à la biodiversité et à la survie de l’abeille de façon écologiquement active. Les abeilles meurent à l’heure actuelle au rythme de 40 % par an. BILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE
  • 50. 50 euros investis dans la politique de partenariats 200 000 48structures soutenues 240 500euros de subventions accordées par la fondation du Groupe + 1% vs 2011
  • 51. 51 LARESPONSABILITÉ SOCIÉTALE Renforcer le lien légitime entre le monde économique et celui de la société civile Depuis sa création, le Groupe Chèque Déjeuner agit en tant qu’acteur économique engagé socié- talement auprès des communautés et contribue au développement local des territoires où il est implanté.
  • 52. 52 Se mobiliser pour l’année internationale des coopératives proclamée par l’ONU Lancée en juin 2012 avec le sou- tien de la fondation de l’Avenir, le Crédit Coopératif et la Confé- dération Générale des Scop, « l’opération chaîne coopéra- tive » est une chaîne humaine virtuelleforméeàpartirdesphotos d’internautes qui se donnent la main dans un esprit de solidarité. À chaque nouvelle photo publiée un euro était reversé directement à la fondation du Groupe Chèque Déjeuner. Ce fut une nouvelle occasion pour la fondation Chèque Déjeuner de faire appel aux collaborateurs du Groupe pour valoriser son action et soutenir les projets porteurs de sens, dans le domaine de l’intégration sociale et la création d’emplois durables. Depuis de nombreuses années, le Groupe soutient le commerce équi- table. Pour cette raison, il a rejoint en 2009 le programme «territoi- res de commerce équitable» qui rassemble les trois acteurs histori- ques et fédérateurs du secteur du commerce équitable : la plate-forme pour le Commerce Équitable Max Havelaar France la Fédération Artisans du Monde Ce programme vise à favoriser l’engagement des collectivités territorialesfrançaisespourlecom- merce équitable, en développant l’achat de produits équitables, en promouvant ce secteur auprès des acteurs locaux et en sensibilisant le grand public à cette thématique. Territoires de Commerce Equitable, un programme - 3 acteurs AGIR POUR UNE ÉCONOMIE SOLIDAIRE APPROFONDIR SON ENGAGEMENT CITOYEN Au-delà de son offre de produits et de services à forte valeur sociétale, l’engage- ment du Groupe Chèque Déjeuner envers la société et son environnement s’est incarné en 2012 par son implication sans cesse renouvelée : parrainages, subven- tions, actions de mécénat, sponsoring... en cohérence avec son cœur de métier et ses valeurs. Les filiales et la fondation du Groupe, parties prenantes actives de cet engagement, veillent à en faire une réalité concrète et quotidienne en associant régulièrement les collaborateurs à la mise en œuvre de leurs programmes. LA RESPONSALA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE Promouvoir le commerce équitable   et l’économie locale
  • 53. 53 En 2012, le Groupe Chèque  Déjeuner a soutenu « la Quin- zaine du commerce équitable » qui s’est déroulée du 12 au 27 mai dans toute la France. Durant quinze jours, les acteurs engagés dans le commerce équitable et des milliers de sympathisants ont proposé des animations, petits-déjeuners équi- tables, concerts, débats, projections et rencontres avec des producteurs. Également soucieux d’accompagner ses utilisateurs vers une alimenta- tion équilibrée, le Groupe Chèque Déjeuner a fait le choix de soutenir la démarche « Bleu-Blanc-Cœur » en devenant partenaire de cette association et en proposant de re- layer ses actions. Une rubrique dédiée aux conseils nutritionnels prodi- gués par « Bleu-Blanc-Cœur » a d’ailleurs été créée sur le site du Club Déjeunissime, le site dédié aux 1 200 000 utilisateurs de chèques déjeuner en France. BILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE Le Groupe participe depuis 2008 au Challenge Interentreprises contre la Faim. Ce sont chaque année, des dizaines de salariés du Groupe qui se retrouvent autour de cet évè- nement sportif pour collecter des fonds et défendre les couleurs de la solidarité. En 2012, 48 salariés du Groupe se sont mobilisés lors de l’évènement organisé sur l’esplanade de la Défense : 636 km ont été parcourus ce qui a per- mis de collecter 9 540 euros au profit d’Action Contre la Faim. Précurseur en matière de collecte nationale de titres restaurant me- née au sein des entreprises, le Groupe Chèque Déjeuner propose depuis 1999 de donner le goût du don aux utilisateurs de ses titres. En parallèle, le Groupe Chèque Déjeuner a contribué à la mise en place d’une législation permettant, à toutes les associations œuvrant pour l’aide alimentaire, de recevoir toute l’année des dons sous forme de titres restaurant. Depuis 2009, le Groupe Chèque Déjeuner a ainsi renouvelé son engagement en mo- bilisant ses clients et les utilisateurs de titres autour d’une collecte au profit d’Action Contre la Faim : l’opé- ration « je déj’, je donne ». En 2012, le Groupe Chèque Dé- jeuner est partenaire pour la troisième année consécutive de l’opération « je déj’, je donne ». Ce partenariat s’est matérialisé par de nombreuses actions de commu- nication afin de mobiliser le monde salarié autour de la grande collecte de titres restaurant, ce qui a per- mis de collecter 1.4 millions d’euros depuis le lancement de l’opération. Fort de la réussite de l’opération «Je déj’, je donne», l’opération a été dupliquée en 2012 avec le chè- que cadeau Cadhoc. Pendant trois mois autour de la période des fêtes des mères et des pères, Cadhoc a challengé ses clients Comité d’Entreprises (CE) avec l’opération «Je cad- hoc, je donne». Chaque CE s’est vu remettre un kit de collecte afin d’animer son bureau et mobiliser les salariés de l’entreprise. La lutte contre la faim, un engagement fort depuis 13 ans S’INVESTIR POUR DE GRANDES CAUSES
  • 54. 54 Depuis début 2012, le Groupe Chèque Déjeuner sponsorise Jean-Baptiste Alaize, jeune athlète français handisport à l’avenir prometteur. Quadruple champion du monde handisport de saut en longueur, Jean-Baptiste est un athlète accompli malgré ses 21 ans. Au travers de ce par- tenariat, le Groupe exprime ses engagements en faveur de l’inser- tion des personnes handicapées dans notre société. Les salariés du Groupe se sont mobilisés lors des Jeux Para- lympiques de Londres pour aller encourager leur champion. Organisé par le Comité Inter En- treprises, ce voyage a permis à 88 salariés de vivre en direct la très belle 7e   place mondiale de Jean- Baptiste en saut en longueur. LA RESPONSALA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE Le don du sang Le Groupe Chèque Déjeuner est partenaire de l’Etablissement Français du Sang (EFS). Ce parte- nariat se traduit aussi bien au niveau local que national. Avec l’antenne locale de Gennevilliers, le Groupe s’est engagé à organiser au moins une collecte par an au sein du siège social. Elle a eu lieu le 25 octobreetaréuni71collaborateurs du Groupe. Au niveau national, le Groupe Chèque Déjeuner est partenaire depuis 2009 aux côtés de l’EFS de la journée mondiale du don du sang. Ce partenariat se traduit notamment par la mise à disposition d’encarts publicitaires dans les chéquiers afin de média- tiser cet évènement. Être un partenaire impliqué dans le Handisport Le Groupe Chèque Déjeuner est partenaire depuis 2009, aux côtés de l’EFS, de la journée mondiale du don du sang Pour la quatrième année consécutive, le Groupe Chèque Déjeuner soutient financièrement l’équipe de handibasket de Gennevi- lliers CVHG (Communiquer et Vivre son Handicap à Gennevilliers).
  • 55. 55 La fondation Groupe Chèque Déjeuner, fidèle aux valeurs humanistes du Groupe, a pour vocation de lutter contre toutes formes d’exclusion en soutenant des actions collectives concrètes créatrices d’emplois dans les champs de l’insertion sociale, du développement durable, de l'éducation, de la mobilité ou encore de la citoyenneté. Les prix ont été remis sous forme d’une subvention exceptionnelle de 4 000 euros. Ce soutien financier a permis d’apporter à ces 3 lauréats une aide complémentaire à celle de 2011 afin de permettre l’aboutisse- ment de leurs projets. Le « Coup de Cœur Emploi » a été remis à l’association « Égalitère », scop de Toulouse ayant pour projet de communiquer sur les spécifici- tés de l’entreprenariat des femmes, sous la forme d’un livret édité en 10 000 exemplaires. Celui-ci est distribué par les structures d’ac- compagnement à la création d’entreprises, par les universités, par les collectivités territoriales, par les maisons de l’emploi et auprès du Pôle Emploi. Le « Coup de Cœur santé/handi- cap » a été remis à l’association « Entre-Temps » pour développer de nouvelles manifestations (goû- ter de Noël, repas champêtre...) à destination des personnes âgées en perte de socialisation ou en si- tuation d’isolement. Le « Coup de Cœur développement durable » a été remis à l’associa- tion « Abeilles Aide et Entraide » pour soutenir un projet d’insertion autour d’un chantier maraîcher biologique, à destination des per- sonnes issues de Zones Urbaines Sensibles (ZUS). Exerçant jusqu’à présent son ac- tion sur un périmètre français, la fondation Groupe Chèque Déjeuner a amorcé en 2012 une réflexion sur l’élargissement de son périmètre à l’international,làoulesnombreuses filiales du Groupe démontrent déjà un fort engagement sociétal. Depuis 2009, les collaborateurs du Groupe Chèque Déjeuner sont in- vités à élire chaque année leurs projets « Coups de Cœur ». La par- ticipation très active des salariés prouve leur attachement aux va- leurs et à l’objet de la fondation du Groupe. En juillet 2012, 9 structures parmi celles déjà soutenues par la fondation en 2011, ont été présé- lectionnées par le comité exécutif de la fondation pour participer au concours annuel dans 3 catégories : emploi, santé/handicap, dévelop- pement durable. Elles ont ensuite fait l’objet d’une présentation aux collaborateurs dans le journal in- terne du Groupe, afin qu’ils puissent être sensibilisés à leurs actions avant de faire leur choix. En septembre 2012 à la clôture des votes, plus de 400 votants ont été comptabilisés. Ils ont permis d’identifier les 3 structures qui ont reçu le plus de voix dans leur caté- gorie respective. UNE FONDATION GROUPE QUI SE MOBILISE POUR AGIR CONTRE L'EXCLUSION Remise des prix du concours «Coups de Cœur»   de la fondation le 27 novembre 2012 BILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE En hommage à Georges Rino, fondateur du Groupe Chèque Déjeuner qui nous a quittés le 1er   mai 2012, la fondation a décidé d'attribuer un coup de cœur spécial au Comité Féminin de l'Hérault. 1999 - 2012 14 ans d’existence 546 structures soutenues 2.4 millions d'euros de subventions accordées
  • 56. 56 Le Groupe Chèque Déjeuner s’emploie à développer ses actions dans les pays ou il est implanté. En 2012, les filiales internationales du Groupe se sont impliquées sur différentes actions en y associant leurs collaborateurs. En voici quelques exemples notables. Espagne Chèque Déjeuner Espagne a lancé « Gourmet Saludable », un programme grâce auquel les utilisateurs du produit Chèque Gourmet sont incités à prendre soin de leur alimentation, avec un objectif clair : l’amélioration de leur qualité de vie. Cette initiative a pu être réalisée grâce à plusieurs partenariats, et notamment celui avec Menu Diet, afin de fournir de nombreuses informations nutri- tionnelles sur le site internet www. gourmetsaludable.com. Chèque Déjeuner Espagne est éga- lement partenaire de l’ONG World Vision et s’est mobilisé en 2012 sur différentes actions : Une campagne pour encourager les espagnols à recycler leurs té- léphones portables. En Espagne, vingt millions de téléphones por- tables sont en circulation mais seulement 3 % sont recyclés. UN ENGAGEMENT SOCIÉTAL PARTAGÉ À L’INTERNATIONAL Chèque Déjeuner Espagne a obtenu en mai 2012 la certification RS 10 de responsabilité sociétale PendantlesfêtesdeNoël,Chèque Déjeuner Espagne a envoyé à tous ses clients et fournisseurs une carte de Noël réalisée par l’ONG World Vision afin d’inciter ses partenaires à aider financiè- rement des familles affectées par le tremblement de terre qui a eu lieu au Guatemala le 17 décembre 2012. Chèque Déjeuner Espagne s’est joint à la campagne « Régime contre la faim », en diffusant les objectifs de la campagne soli- daire sur des nappes originales envoyées à tous les restaurants, contribuant ainsi à la collecte de fonds pour les enfants de la Corne d’Afrique. Chèque Déjeuner Espagne a participé à la campagne « Mar- raines Fées » de l’ONG World Vision avec l’insertion dans son chèquier Educasinfantil de leur publicité. Fort de ses engagements socié- taux, Chèque Déjeuner Espagne a obtenu en mai 2012 la certification RS 10 de responsabilité sociétale. LA RESPONSALA GOUVERNANCE LA REPONSABILITÉ ÉCONOMIQUE
  • 57. 57 Roumanie En 2012, Chèque Déjeuner Rouma- nie a mobilisé ses collaborateurs au travers d’activités thématiques réalisées sur le lieu de travail, parmi laquelle l’activité baptisée « on est une équipe créative et on fait des dons du cœur », qui s’est focalisée sur deux dates dans l’année  : les journées de la femme et Pâques. En Roumanie, deux jours sont dédiés à la femme  : le 1er   mars et le 8  mars. À cette occasion, les employés de Chèque Dé- jeuner Roumanie ont créé des cartes de remerciement et des objets de décoration propres à cet évènement. L’argent recueilli par la vente de ces créations a été utilisé pour l’achat de deux poussettes, de trotteurs et de crèmes pour enfants au profit de l’institut pour la protection de la mère et de l’enfant « Alfred Ru- sescu ». L’évènementaétérépétéàl’occa- sion de Pâques. L’argent recueilli a été utilisé par l’association roumaine pour l’intégration et la protection sociale. Chèque Déjeuner Roumanie a également organisé et soutenu plusieurs actions à destination des salariés. En collaboration avec les cliniques Life dental Care Spa, Chèque Déjeuner a offert à ses salariés un examen bucco-den- taire gratuit au siège de la société. Les salariés ont pu ainsi bénéfi- cier de conseils sur leur état de santé bucco-dentaire et d’un plan de traitement personnalisé. Par la suite, les cliniques partenaires ont offert à tous les salariés de Chèque Déjeuner Roumanie un brossage et un détartrage gratuit. Les employés de Chèque Déjeuner Roumanie ont participé à l’édition 2012 du cross Casiopeea. Cette troisième édition avait pour but de soutenir la lutte contre le cancer du sein et de promouvoir la santé et la prévention. Le cross Casiopeea permet entre autre d’acheter des prothèses mammaires et de pro- poser des échographies du sein gratuites. BILITÉ SOCIALE LA RESPONSABILITÉ SOCIÉTALELA RESPONSABILITÉ ENVIRONNEMENTALE Le 8  février 2012, Chèque Déjeuner Roumanie s’est vu remettre le prix Work - Life - Balance pour l’ensemble des actions organisées au sein de la société en 2011. Un prix spécial du jury a également été remis aux équipes de Chèque Déjeuner Roumanie pour récompenser la société comme étant la plus impliquée du concours. Italie La filiale italienne du Groupe Chèque Déjeuner, Day Ristoser- vices, s’est engagée pour aider les populations victimes du tremble- ment de terre au nord de l’Italie le 29  mai 2012. Les salariés ont donné de l’argent directement pré- levé sur leur salaire ou ont donné des jours de congés transformés par la suite en euros. L’argent ré- colté a permis le financement, via une donation à la ville de Bologne, d’une ambulance servant à toute la ville. Maroc Le 16  septembre 2012, Chèque Déjeuner Maroc a participé à la première édition de la course à pied « 1 000  coureurs pour 1 000  car- tables ». Cette initiative sociale avait pour objectif de mobiliser les entreprises et leurs salariés afin de réunir des fonds pour soutenir la scolarité d’élèves issus d’un quar- tier défavorisé de la ville de Tanger. Les gagnants de la course ont reçu des chèques cadeau Cadhoc et les élèves les 1 000 cartables accom- pagnés de fournitures scolaires.
  • 58. 58 Le périmètre de collecte est stipulé pour chaque indicateur présenté dans ce tableau. Le développement rapide du Groupe, en France et à l’international n’a pas toujours permis la consolidation d’indicateurs communs compte tenu des spécificités nationales. LES INDICATEURS RSE DU GROUPE CHÈQUE DÉJEUNER GRENELLE 2 - ARTICLE 225 INDICATEURS PÉRIMÈTRE 2012 GRI 3.1 ISO 26000 GOUVERNANCE Conseil d’Administration Nombre d’administrateurs Groupe 14 4.1 6.2 Nombre d’administrateurs extérieurs représentant les confédérations syndicales 3 Nombre d’administrateurs femmes 3 Actionnariat Nombre de salariés-sociétaires Chèque Déjeuner 350 4.1 6.2Pourcentage du capital détenu par les salariés-sociétaires 100 % INFORMATIONS SOCIALES emplois Effectif Nombre de personnes en CDI Groupe 1 916 LA1 6.4 Dont CDI travaillant à temps partiel 98 Nombre de personnes en CDD 60 Nombre de personnes en alternance 14 Effectif total 1 990 Répartition des salariés par sexe Femmes Groupe 53 % LA13 6.4 Hommes 47 % Répartition des salariés par âge - de 25 ans Groupe 5 % LA13 6.4 25 - 29 ans 20 % 30 - 34 ans 26 % 35 - 39 ans 19 % 40 - 44 ans 12 % 45 - 49 ans 9 % 50 - 54 ans 5 % 55 - 59 ans 3 % + de 60 ans 1% Répartition des salariés par zone géographique France Groupe 54 % LA1 6.4 Étranger 46 % Embauches et départs Embauches Groupe 206 LA2 6.4Départs 307 Turn over global 10,04 % Rémunérations et évolution Salaire moyen mensuel brut en € Chèque Déjeuner Holding 3 792 EC1 6.4 Pôle Titres France 2 781 EC1 6.4 Pôle Services France 2 726 EC1 6.4 PôleTitresInternational 1 412 EC1 6.4 Groupe 2 303 EC1 6.4 Évolution du salaire moyen mensuel brut par rapport à l’année précédente Groupe + 3,51 % EC1 6.4
  • 59. 59 GRENELLE 2 - ARTICLE 225 INDICATEURS PÉRIMÈTRE 2012 GRI 3.1 ISO 26000 INFORMATIONS SOCIALES (SUITE) Organisation du temps de travail Absentéisme Taux d'absentéisme maladie Groupe 2,43 % LA7 6.4 Taux d'absentéisme maternité et paternité 1,94 % Taux d'absentéisme congés sans solde 0,40 % Taux d'absentéisme congés parentaux 1,01 % Taux d'absentéisme total 5,77 % Relations sociales Organisation du dialogue social Nombre de réunions avec les organisations syndicales France 30 4.1 6.4 Nombre de collaborateurs ayant participé à des concertations de parties prenantes Pôle Titres France 157 4.1 6.8 Bilan des accords collectifs Nombre d’accords signés France 25 4.1 6.4 Santé sécurité Conditions de santé et sécurité au travail Nombre de réunions sur ce sujet France 20 LA9 6.4 Nombre d’accidents du travail Groupe 28 LA7 6.4 Nombre de personnes formés à la santé et sécurité au travail France 219 LA8 6.4 Nombre d'exercices d'évacuation (siège social Atrium) France 2 LA8 6.4 Lebilandesaccordssignés aveclesorganisationssyndicalesen matièredesantésécuritéautravail Nombre de réunions sur ce sujet France 0 LA9 6.4 Formation Formation en temps passé Nombre de jours de formation ChèqueDéjeunerHolding 828 LA10 6.4 Pôle Titres France 1 178 LA10 6.4 Pôle Services France 480 LA10 6.4 PôleTitresInternational 1 693 LA10 6.4 Groupe 4 179 LA10 6.4 Formation en nombre de personnes Nombre de personnes formées Groupe 1 329 LA10 6.4 Taux d’accès à la formation 67 % Formation en budget Budget consacré à la formation en k€ Groupe 1 239 LA10 6.4 Egalité de traitement Mesuresprisesenfaveurde l’égalitédeshommesetdesfemmes Nombre de femmes au poste de directeur général Groupe 6 LA13 6.3 Mesures prises en faveur de l’emploi et de l’insertion des personnes handicapées Nombre de salariés en situation de handicap France 13 LA13 6.3 Politique de Lutte contre les discriminations Nombred'heuresdeformationàladiversité France 658 LA11 6.4 Nombredepersonnesforméesàladiversité 94 LA11 6.4 Nombre d’entretiens seniors effectués 9 LA12 6.4