SlideShare une entreprise Scribd logo
RAPPORT DE STAGE
Fiduciaire de gestion et
d’expertise comptable
TECHNICIEN SEPECIALISE EN GESTION
D’ENTREPRISES
Présenté par : ELMOUTARRAJI RADOUANE
2017
SOMMAIRE
Remerciements ……………………………………..
Introduction générale ……………………………...
PARTIE 1
Identification du cabinet ……………………………… 1-
Définitionducabinet:
2 -Fichesignalétique:
3 -Moyenneshumaines
: 4-Moyennes
techniques:
5-LaclientèledeCOMPTACENTER:
PARTIE 2
Déroulement du stage ………………………………..
1-Lacomptabilité
: 2-lefiduciaire:
Les tâches effectuées ……………………………….. 1-Le
classementdesdocumentscomptables: 2-
Lavérificationdesdocumentscomptables
: 3-Lasaisiedesdocumentscomptables:
4- lelettrage:
5- LadéclarationdelaT.V.A:
PARTIE 3
1-Lacréationdel’entreprise:exemple«
S.A.R.L» Conclusion …………………………………………
Avant d’entamer ce rapport, j’ai le plaisir d’exprimer ma profonde gratitude
à Mr SALEH RAMDANI Directeur du cabinet «COMPTA RIFO
ATLANTIQUE » qui a accepté généreusement de m’accorder ce stage et la
gentillesse qu’il a toujours manifesté à mon égard. Je le prie d’accepter
l’expression de ma respectueuse gratitude.
Je remercie également tout le personnel de ce service Mr Amine khmissou et
Mme latifa ……, pour les informations qu’elle m’a fournies tout au long de ce
stage et pour toutes les explications et l’éclaircissement qu’elle m’a apporté au
sujet des différents processus mis en œuvre, ses connaissances en comptabilité
m’ont beaucoup aidé.
Enfin, que tous ceux qui ont contribué de prés ou de loin au bon
déroulement de ma formation et de mon stage, trouvent ici mes hommages,
ma gratitude et mon respect.
AVANT-PROPOS
Pendant 2 ans de formation au sein De ISTIA croissant rouge
Vise essentiellement à initier les stagiaires au rythme de travail au sien d'une
entreprise, à respecter les règlements intérieurs et les horaires, de plus, il attribue à
l'étudiant la possibilité de se doter d'une expérience professionnelle.
Grâce au fiduciaire COMPTA RIFO ATLANTIQUE et à l'aide de toutes les
personnes du fiduciaire j'ai effectué mon stage dans les meilleures conditions,
dont j'ai très bien assimilé le travail et même j'ai pu rédiger mon rapport de
stage dans le quel j'ai résumé tout ce que j'ai vu et fait durant ma période de
stage.
Introduction
La comptabilité se présente comme une technique de
traitement, un système d'organisation de données et d'opérations des
documents de base à partir d'un flux d'informations internes ou
externes à l'entreprise, le comptable fait le tri des informations et
procède à leur enregistrement, suivant des règles précises et régulières.
Au moins une fois par an, à la fin de l'exercice, le comptable
dresse la synthèse de ces informations, des documents spécifiques ;
ces différentes tâches devenues aisées grâce au développement du
système informatique qui permet la prise en charge du traitement des
informations, de leur analyse et d'édition des états de synthèse.
Depuis toujours, la comptabilité est considérée comme le
tableau de bord qui guide toute entreprise dans le monde de la gestion
des affaires.
Ainsi, tenir une comptabilité régulière donne l'image réelle du
bon fonctionnement de l'entreprise et permet de faire un audit général
du plus petit détail aux grandes œuvres réalisées au sein de la société.
C'est dans ce contexte que se situent les cabinets de
comptabilité, et d’audit qui de par leurs rôles primordiaux contribuent à
la bonne santé de toute entreprise qu'elle soit physique ou morale.
IDENTIFICATION DU CABINET
1 - Définition du cabinet :
L’établissement, est une société de petite taille la forme d’une
SARL, s’occupant de la comptabilité et de la fiscalité. Il doit établir
chaque année un inventaire des éléments actifs et passifs, arrêter tous
les comptes en vue d’établir le bilan, pour compte des personnes
physiques ou morales.
2 - Fiche signalétique :
 Raison sociale : COMPTA RIFO ATLANTIQUE
 Forme juridique : S.A.R.L
 Siege : 178,avenu ibn haytame Sale
 Date de création : 07/ 2004 à sale
 Tél. : 05 36 02 12 47 / Fax : 05 36 02 14 57
3 - Moyens humains :
 L’organigramme du cabinet :
Directeur:
Mr
n o u r d i n e
a l o u i
service
comptable
Mme. latifa
Service
Administratif:
Mr. Soufiane
lzaar
Stagiaire 1 Stagiaire 2 Stagiaire 3
service
informatique
 Présentation des différents services :
 La direction générale :
Présidée par Mr Nourdine Aloui qui détient les principales
décisions, et vu la nature de son travail, il est aussi plus discret et
souvent en déplacement.
 Le service comptabilité :
Les personnes concernées par ce service ont vocation d’établir les
opérations comptables et de veiller sur la sincérité des documents
comptables.
Le service comptable de la Fiduciaire « COMPTA RIFO
ATLANTIQUE » est un organe très actif. Il assure le circuit de toutes les
informations comptables et financière, et procède à la suivie de toutes
opérations comptables effectuées par ses clients.
Le rôle principal de ce service est la transformation des
informations brutes telles qu’elles sont reçues des sociétés en langage
comptable dans l’intention de les utiliser en instruments de base
d’analyse et de contrôle.
Le service comptable a pour rôle la gérance de l’ensemble des
informations et des dossiers ainsi que la gestion des archives.
 Le service informatique :
Elle est à la prise en charge des informations dont la mission est
de saisir les écritures comptables sur l’ordinateur.
 Le service juridique et fiscalité :
Elle est à la prise en charge d'un homme qu’il à une compétence
en la matière et il a pour vocation d’assurer la régularité des opérations
fiscales.
4 - Moyens techniques :
Dans l’intérêt de mieux rapprocher entre ces trois tâches, la
Fiduciaire tend à adopter un système informatique à la pointe.
En vue de réaliser ses objectifs, la Fiduciaire dispose d’un matériel très
performant et qui répond aux nouvelles normes informatiques.
Ce matériel est constitué essentiellement par un ensemble
d’ordinateurs de la marque DELL chacun est liée avec un réseau de
câbles spéciaux qui permettent la transformation des informations de
l’ordinateur à l’imprimante.
En dehors de ceci, la société utilise un logiciel très pertinent en matière
de la gestion des informations comptables qui s’appelle « AL
AJIB » .Ce logiciel a permis d’alléger le fardeau épaulé par les
comptables, en simplifiant les opérations comptables sans fournir
beaucoup d’efforts. Il est doté d’une capacité très importante de
recevoir et réaliser un plus grand nombre des opérations dans un
minimum de temps ainsi permet une grande efficience.
En plus de tous ça le fiduciaire contient aussi un Fax un
photocopieur des imprimantes des machines à calcul…
5 - La clientèle de COMPTA CENTER :
 Les différentes catégories des clients :
Comme toute entreprise, " COMPTA RIFO ATLANTIQUE "
possède une clientèle dans les différents domaines d’activités. Parmi
ses clients on trouve :
 Les sociétés des travaux divers.
 Les cafés.
 Les hôtels.
 Les pharmacies.
 Les sociétés d’architecture et décoration.
 Les écoles privées…
 La fidélisation :
" COMPTA RIFO ATLANTIQUE" cherche toujours à fidéliser sa
clientèle par la qualité de son travail, car elle offre, à temps, à chacun
de ces clients sa situation patrimoniale par l’établissement des
documents comptable, tel que le bilan, C.P.C et d’autres documents.
DEROULEMENT DE STAGE
Avant de citer les travaux de comptable que j’ai effectué au sein de la
division, je voudrais mettre en exergue des points principaux à
Savoir :
1 - La comptabilité
 Définition :
La comptabilité est une technique d'enregistrement des opérations
effectuées par l'entreprise pendant un exercice comptable dans le but
D’établir les documents comptables pour savoir le bénéfice qui pourra
en résulter.
 Fonction d’un comptable :
La fonction du comptable est devenue de plus en plus complexe,
plus valorisante et très motivante pour ceux qui l’exercent.
En effet dans tous les secteurs d’activités l’entreprise demandera
au comptable d’avoir outre les techniques de base de comptabilité, des
connaissances linguistiques, comptables, informatiques, commerciales,
humaines…
 Les qualités d ’un comptable :
 La compétence ;
 La courtoisie ;
 Travail en équipe ;
 Le secret professionnel ;
 L’esprit de l’organisation méthodique ;
 L’adaptation aux situations ;
2- le fiduciaire :
 Définition :
Personne ou société qui prend le titre légal du bien en fiducie et
qui a l'obligation de respecter les modalités de la fiducie. Le fiduciaire
peut être une société de fiducie ou un particulier. Souvent, les
Disposants désignent des Co-fiduciaires, ou fiduciaires conjoints, une
société de fiducie étant chargée de gérer les biens et de prendre soin des
diverses exigences légales, alors qu'un particulier présente des conseils
sur des questions discrétionnaires telles que la distribution de fonds.
Les Co-fiduciaires disposent d'une autorité égale.
 Les fonctions du fiduciaire :
Les activités du cabinet sont :
 la tenue de la comptabilité.
 Le traitement informatique de la comptabilité général,
comptabilité des stocks et de la paie.
 déclaration fiscale de tout genres (TVA ; IR, IS…)
 déclaration sociale (CNSS, CIMR, etc. …)
 Divers travaux juridiques (constitutions de sociétés,
modification de statuts, conseils d’administration, etc...)
Les taches effectuées
1- Le classement des documents comptables:
Le comptable commence par faire un classement des pièces
comptables. C’est une opération qui consiste à classer l’ensemble des
documents commerciaux (factures d’achats, facture de vente, relevé
bancaires, etc.…) selon leur nature et selon leur mode de paiement par
ordre chronologique.
Tous les documents sont groupés dans un seul chrono qui contient
les rubriques dont on distingue :
 Rubri que f a ctu res d’i mmob ilis at ion : elle
contient toutes les factures d’achat d’immobilisation établis par
les fournisseurs d’immobilisation.

 Rubri que f actu res d’a chat : elle regroupe
toutes les factures relatives aux achats qui concerne
l’activité de l’entreprise payé par chèque ou espèces.
 Rubrique des factures diverses : elle contient les bons et
les factures qui justifient les sorties réalisées par l’entreprise et
n’ont pas une relation directe avec l’activité de l’entreprise.
 Rubrique des factures des ventes : elle contient toutes
les factures établies par l’entreprise pour ces clients et qui sont
réglée par chèque ou par espèces.
 Rubrique de la paie : elle regroupe tous les déclarations de
la CNSS, l’IR / salaire et l’état 9421.
 Rubrique impôts et taxes : elle regroupe tous les
déclarations avec les reçus de paiement des : T .V. A, IS,
Patente, Taxe urbaine, Taxe d’édilité…etc.
 Rubrique de la banque : elle contient tous les relevés
bancaires avec les avis de débit et de crédit qui reflètent les
mouvements effectués auprès de la banque.
Cette opération a pour bute de faciliter l’accès à l’article
demandé, de déceler l’absence ou le déclassement d’un document et de
faciliter la saisie dans les journaux.
2- La vérification des documents comptables :
Cette phase se déroule en parallèle avec celle du classement, et pendant
laquelle le comptable doit vérifier l'existence d'un nombre de critères,
par exemple :
 Chaque facture soit de vente ou d'achat doit comporter les
éléments suivants : "le numéro d'identification fiscale de la
Société, du registre de commerce, de la caisse nationale de la
sécurité sociale, etc…"
 les relevés bancaires, les factures d'eau et d'électricité, les
factures des frais de téléphone, les quittances du loyer, etc… de
chaque mois doivent figurer successivement;
3- La saisie des documents comptables :
Après le classement et la vérification des pièces comptable on
procède à la dernière phase celle de la saisie qui doit être tenue d'une
façon claire et sans compensation, chaque enregistrement doit préciser
l’origine, le contenu et les références de la pièce justificative qui
l’appuie ;
L’analyse comptable est portée sur des registres appelés journaux
qui doivent comprendre :
 La date de l’opération.
 Le numéro de l’imputation.
 Le montant de l’opération à débiter ou à créditer.
 Le libellé de l’opération en mentionnant le numéro de la facture
et le nom du fournisseur.
Ces journaux sont dites auxiliaires, chaque entreprise doit en
avoir cinq :
 Journal Achats.
 Journal Ventes.
 Journal banque.
 Journal Caisse.
 Journal opérations diverses (OD).
 Journal Achats :
Dans ce journal on enregistre toutes les opérations d'achats
effectuées par l'entreprise et qui ont une relations avec son exploitation,
alors que les factures diverses telles achats de carburant, facture de
papeteries, de restaurant, ne le sont pas, elles ne sont enregistrées qu’au
niveau de la banque et de la caisse.
 Journal Ventes :
Le journal Ventes enregistre toutes les opérations de ventes
effectuées par l’entreprise et c’est pareil que le journal achats sauf au
lieu de TVA récupérable on a TVA facturée.
 Journal Banque :
Chaque banque de l’Entreprise doit savoir son propre journal, car
une entreprise peut savoir différents banque, comme dans la même
banque elle peut y avoir différents comptes ouverts. Et avant la
comptabilisation des opérations figurantes aux relevés bancaires du
même mois, il faut contrôler la correspondance entre les factures
payées par chèque et les relevés bancaires et enregistrer les flux
(encaissements ou décaissements).
 Journal Caisse :
Le journal Caisse est semblable à celui de la banque, on doit
enregistrer les factures payées en espèces, soit factures liées à
l’exploitation ou factures diverses, ainsi que les bons de caisse, et
l’argent retirée de la banque pour alimenter la caisse, qu’on appelle
virement de fonds sans oublier de comptabiliser les montants des
timbres figurants dans les factures même si le montant et très petit.
 Journal des opérations diverses (OD) :
Dans ce journal, seul les factures des immobilisations, et les
opérations de la TVA et sont enregistrées.
4- le lettrage :
Chaque compte de fournisseur ou de client doit faire l’objet d’un
lettrage afin de vérifier que toutes les factures se lettrent par une
opération inverse en banque. Ce travail a pour but de mettre en
évidence les éventuels doublons de même que les factures manquantes
ou impayés.
5- La déclaration de la T.V.A :
 Caractères généraux de la T.V.A :
La T.V.A est un impôt global dans la mesure il frappe la
généralité des biens et services vendus au Maroc quelque soit leur
origine et quelque soit la qualité du vendeur (fabriquant, grossiste,
commerçant, importateur…).
Elle existe deux régimes : le régime d’encaissement, et le régime
de débit.
 Régime d’ enca is sem ent :
L’encaissement est constitué par toutes les sommes perçues tel
que le prix de la marchandise, service et acompte. L’encaissement peut
être total ou partiel.
 Régime de débit :
Le régime de débit concise la facturation où l’inspiration en
comptabilité de la créance.
La T.V.A n’est due à l’Etat que lorsque le produit de la vente a été
encaissé.
La T.V.A n’est récupérable que lorsque les achats ont été réglés.
 Calcul de la TVA :
A la fin du mois ou du trimestre on combine les dettes et les
créances pour dégager un net qui peut être soit en faveur de l’état à
savoir la TVA due soit à son détriment crédit.
 Déclaration de la TVA :
La déclaration de la TVA repose sur le principe de décalage d'un
mois, on distingue entre deux types de déclarations à savoir :
 Déclaration mensuelle :
Elle est obligatoire pour les redevables dont le chiffre d’affaire
taxable encaissé au cours de l’année écoulée atteint on dépasse
1.000.000,00 dhs et toute personne n’ayant pas d’établissement au
Maroc et y effectuent des opérations imposables. Elle est établie
sur un imprimé modèle rouge.
 Déclaration trimestrielle :
Sont imposables sous le régime de la déclaration trimestrielle les
redevable dont le chiffre dont le chiffre d’affaire encaissé au cours de
l’année écoulée est inférieur à 1.000.000,00 dhs et les nouveaux
redevables pour la période de l’année civile en cours. Elle est établie
sur un imprimé modèle bleu.
La création d e l’entreprise
Le contrat de société S.A.R.L est défini par la loi Marocaine
comme étant un compte par lequel deux ou plusieurs personnes mettent
en commun leurs biens ou leur travail en vue de partager le bénéfice
entre eux.
Pour que ce contrat prenne jour, il faut :
 Qu’il y ait un consentement entre les associés.
 Qu’ils soient sains mentalement.
 Qu’ils ne soient pas des mineurs.
 Qu’ils y aient des apports en numéraire ou en nature
et en industrie dans certains cas.
 Déterminé l’objet de la société.
Pour cela certaines entreprises font appel lors de leur constitution au
fiduciaire visant la rapidité, l’efficacité et profitant de l’effet
d’expérience dans le domaine.
Avant d’aborder cette partie il faut signaler que ces formalités
peuvent être faire doit au centre régional d’investissement ou au
tribunal de commerce.
1ère
étape :
- demande de certificat négatif.
Cette demande s’effectue à l’appui d’un imprimé à remplir
accompagné d’une copie de la CIN du bénéficiaire et de 230 dh au titre
des frais, cinq dénominations sont à proposer par demande.
2 éme
étape :
- préparation de dossier comporte les pièces suivantes :
 Contrat de bail.
C’est le contrat de loyer conclu entre le propriétaire et le locataire
(la société). Il est établi en trois exemplaires portant le nom de la
société,
L’adresse de la société, l’usage de bureau, le montant de loyer, la
durée de location
 Statuts de création :
Comportent plusieurs articles.
 Déclaration sur l’honneur.
Le gérant marocain ne doit exercer aucune fonction dans une
administration publique ou semi-publique.
 Formulaire unique.
Ce document qui a été établi dans un cadre de simplification et
d’assouplissement des procédures a pris en considération les différents
formulaires (formulaires de personne physique et personne morale),
délivrés par les administrations concernés par l’acte d’investir,
conformément aux lois et textes en vigueur.
3éme étape :
- En passe à l’égalisation des pièces préparer au CRI avec les autres
pièces :
- Les statuts en 5 exemplaires chaque feuille doit comporter
un timbre de 20 dh.
- Contrat de bail en 3 exemplaires.
Avec les autres pièces (la CIN du
gérant+diplôme+autorisation…..) au centre régional d’investissement.
 Certificat de blocage des fonds :
Pour la constitution d’une SARL, les associés doivent libérés la
totalité du capital soit en nature, soit en numéraire.
L’apport en numéraire est approuvé par une attestation de blocage
délivré par la banque.
 Pour les étrangers résidents : copie de la carte de
résident.
 Pour les étrangers non résidents : copie du
passeport.
4éme étape :
- L’enregistrement des statuts + contrat de bail.
Les frais :
 Pour le statut : 1% du capital de la société avec un
minimum de 1000 dh.
 200 dh pour l’enregistrement du contrat de bail.
 350 dh pour dépôt légal et l’inscription au registre
de commerce.
5éme étape :
- Immatriculation au registre de commerce.
Tous les actes de la constitution de la société doivent être déposés au
sien du secrétariat du tribunal de commerce.
Avec la création du centre régional de l’investissement le dépôt légal
s’effectue au sein du centre en fournissant les pièces suivantes :
-02 statuts légalisés.
-02 copies de contrat de bail
- Copies des cartes d’identités nationales des associés.
-Une copie du certificat négatif.
-Imprimé de dépôt légal.
6éme
étape :
Le dossier de dépôt au centre régional d’investissement.
-2 statuts original+3 copie certifiée.
-Une copie de contrat de bail original+2 copie certifiées.
-2 déclarations sur l’honneur.
-5 formulaires uniques originaux.
-5 CIN de gérant.
-5 diplômes certifiés.
Après trois jours le centre régional d’investissement vous remet les
documents suivants :
-Exemplaire de statuts portant la mention d’enregistrement.
-Exemplaire du contrat du bail.
-Copie de certificat d’inscription à la taxe professionnelle.
-Copie de la déclaration d’existence : IS, TVA.
-Attestation d’affiliation à la CNSS.
-Bulletin de notification des identifiants comportant : N° du
registre de commerce, N°d’inscription à la patente, N° d’identifiant
fiscal, N° d’affiliation à la CNSS.
Après toutes ces étapes on passe à la dernière étape c’est
l’annonce légale. La publicité d’un avis de constitution de la société
dans un journal d’annonce et au bulletin officiel doit être effectuée
dans un délai maximum de 30 jour à compter de la date d’inscription au
registre de commerce.
Conclusion :
En guise de conclusion, j’ai estimé que ce stage était pour moi une
occasion pour m’initier à transformer la théorie apprise en pratique
quotidienne. Ainsi il m’a rapproché de près du déroulement du travail,
des tâches et des missions qu’une entreprise prend en charge.
Ce stage m’a beaucoup aidé à forger ma carrière professionnelle et à
constituer une idée sur la gestion des opérations financières. Aussi qu’il
était très fructifiant parce que j’ai eu l’opportunité d’utiliser mes
propres capacités techniques pour mieux connaître le monde d’argent et
d’affaires et gérer ses situations.
Ce stage m’a permis de voir de plus près l’environnement réel du
travail, et il m’a donné la possibilité de voir également les difficultés de
coordination suite à la complexité du travail.
Sauf que le marché de travail d’un expert reste toujours très vaste. Mais
ce qu’on peut constater que malgré qu’on apprenne peu on gagne de
grands atouts et d’importants acquis.
En conclusion, ce stage m’a apporté autant sur le plan personnel que
professionnel, et a constitué ainsi une expérience très enrichissante
près d’une personne motivée et impliquée, toujours à la recherche
constante de l’innovation. Je dirai que la théorie reste la base la plus
solide pour la réussite de la comptabilité.

Contenu connexe

Tendances

Remboursement de la TVA au Maroc
Remboursement de la TVA au MarocRemboursement de la TVA au Maroc
Remboursement de la TVA au Maroc
Jadroun Sofiane
 
Rapport de stage dgi adnane bouzri
Rapport de stage dgi adnane bouzriRapport de stage dgi adnane bouzri
Rapport de stage dgi adnane bouzri
adnane bouzri
 
Rapport de stage Fiduciaire3
Rapport de stage Fiduciaire3Rapport de stage Fiduciaire3
Rapport de stage Fiduciaire3
Rapport de Stage
 
Présentation B.A. Fiduciaire
Présentation B.A.  FiduciairePrésentation B.A.  Fiduciaire
Présentation B.A. Fiduciaire
Romain Hilger
 
Control fiscal
Control fiscalControl fiscal
Control fiscal
Hossin Zbh
 
Smig
SmigSmig
Présentation en ligne | De la dématérialisation des factures à la digitalisat...
Présentation en ligne | De la dématérialisation des factures à la digitalisat...Présentation en ligne | De la dématérialisation des factures à la digitalisat...
Présentation en ligne | De la dématérialisation des factures à la digitalisat...
Sollan France
 
Mémoire : Proposition de normalisation des missions d'assistance comptable
Mémoire :  Proposition de normalisation des missions d'assistance comptableMémoire :  Proposition de normalisation des missions d'assistance comptable
Mémoire : Proposition de normalisation des missions d'assistance comptable
Mohamed Lachgar
 
Mémoire: l'approche par les risques - parallèle avec le risque fiscal
Mémoire: l'approche par les risques - parallèle avec le risque fiscalMémoire: l'approche par les risques - parallèle avec le risque fiscal
Mémoire: l'approche par les risques - parallèle avec le risque fiscal
Manon Cuylits
 
TVA Exercices résolus avec rappels du cours
TVA Exercices résolus avec rappels du cours TVA Exercices résolus avec rappels du cours
TVA Exercices résolus avec rappels du cours
cours fsjes
 
PFE sur PME au maroc
PFE sur PME au marocPFE sur PME au maroc
PFE sur PME au maroc
NourABBAS5
 
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corriges
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corrigesCours de-fiscalite-avec-exercices-corriges
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corriges
Habiba MEZYANI
 
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
穆罕 默德穆罕
 
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
Fadhel El Fahem
 
Fiscalité de l'entreprise 2022_Mohamed-THATEH.pdf
Fiscalité de l'entreprise 2022_Mohamed-THATEH.pdfFiscalité de l'entreprise 2022_Mohamed-THATEH.pdf
Fiscalité de l'entreprise 2022_Mohamed-THATEH.pdf
senhaji3
 
Plan comptable hôtelier
Plan comptable hôtelierPlan comptable hôtelier
Plan comptable hôtelier
Bennaceur Bousetta
 

Tendances (20)

Remboursement de la TVA au Maroc
Remboursement de la TVA au MarocRemboursement de la TVA au Maroc
Remboursement de la TVA au Maroc
 
Rapport de stage dgi adnane bouzri
Rapport de stage dgi adnane bouzriRapport de stage dgi adnane bouzri
Rapport de stage dgi adnane bouzri
 
Rapport de stage Fiduciaire3
Rapport de stage Fiduciaire3Rapport de stage Fiduciaire3
Rapport de stage Fiduciaire3
 
Présentation B.A. Fiduciaire
Présentation B.A.  FiduciairePrésentation B.A.  Fiduciaire
Présentation B.A. Fiduciaire
 
Control fiscal
Control fiscalControl fiscal
Control fiscal
 
Etapes de calcul de la paie
Etapes de calcul de la paieEtapes de calcul de la paie
Etapes de calcul de la paie
 
Cours résumé-de-fiscalite
Cours résumé-de-fiscaliteCours résumé-de-fiscalite
Cours résumé-de-fiscalite
 
Smig
SmigSmig
Smig
 
Présentation en ligne | De la dématérialisation des factures à la digitalisat...
Présentation en ligne | De la dématérialisation des factures à la digitalisat...Présentation en ligne | De la dématérialisation des factures à la digitalisat...
Présentation en ligne | De la dématérialisation des factures à la digitalisat...
 
Création d'entreprise au maroc
Création d'entreprise au marocCréation d'entreprise au maroc
Création d'entreprise au maroc
 
Mémoire : Proposition de normalisation des missions d'assistance comptable
Mémoire :  Proposition de normalisation des missions d'assistance comptableMémoire :  Proposition de normalisation des missions d'assistance comptable
Mémoire : Proposition de normalisation des missions d'assistance comptable
 
Fannan
FannanFannan
Fannan
 
Mémoire: l'approche par les risques - parallèle avec le risque fiscal
Mémoire: l'approche par les risques - parallèle avec le risque fiscalMémoire: l'approche par les risques - parallèle avec le risque fiscal
Mémoire: l'approche par les risques - parallèle avec le risque fiscal
 
TVA Exercices résolus avec rappels du cours
TVA Exercices résolus avec rappels du cours TVA Exercices résolus avec rappels du cours
TVA Exercices résolus avec rappels du cours
 
PFE sur PME au maroc
PFE sur PME au marocPFE sur PME au maroc
PFE sur PME au maroc
 
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corriges
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corrigesCours de-fiscalite-avec-exercices-corriges
Cours de-fiscalite-avec-exercices-corriges
 
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)Fiscalité  impot sur les société (cours + exerices)
Fiscalité impot sur les société (cours + exerices)
 
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
Rapport de stage Comptabilité + Sujet: Les compétences et les actions nécessa...
 
Fiscalité de l'entreprise 2022_Mohamed-THATEH.pdf
Fiscalité de l'entreprise 2022_Mohamed-THATEH.pdfFiscalité de l'entreprise 2022_Mohamed-THATEH.pdf
Fiscalité de l'entreprise 2022_Mohamed-THATEH.pdf
 
Plan comptable hôtelier
Plan comptable hôtelierPlan comptable hôtelier
Plan comptable hôtelier
 

Similaire à RAPPORT_DE_STAGE_Fiduciaire_de_gestion_e.docx

Cours-concepts-de-base.pdf
Cours-concepts-de-base.pdfCours-concepts-de-base.pdf
Cours-concepts-de-base.pdf
FootballLovers9
 
Comptabilité générale
Comptabilité généraleComptabilité générale
Comptabilité générale
Samira RIFKI
 
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generale
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generaleConcepts de-base-de-la-comptabilite-generale
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generale
Edward Maya
 
Pilotage d’entreprise, reporting et KPI’S
Pilotage d’entreprise, reporting et KPI’SPilotage d’entreprise, reporting et KPI’S
Pilotage d’entreprise, reporting et KPI’S
Marseille Innovation
 
Mr lakhouil cours de comptabilité générale doc
Mr lakhouil cours de comptabilité générale docMr lakhouil cours de comptabilité générale doc
Mr lakhouil cours de comptabilité générale doc
Arafah Lachhab
 
Pour simplifier votre gestion
Pour simplifier votre gestionPour simplifier votre gestion
Pour simplifier votre gestion
Eléonore de Saint Sauveur
 
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generale
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generaleConcepts de-base-de-la-comptabilite-generale
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generale
Ka Rim
 
Comptabilité générale s1
Comptabilité générale s1Comptabilité générale s1
Comptabilité générale s1
Abdel Hakim
 
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generale
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generaleConcepts de-base-de-la-comptabilite-generale
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generale
ates22
 
GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DE L’ENTREPRISE.pptx
GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DE L’ENTREPRISE.pptxGESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DE L’ENTREPRISE.pptx
GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DE L’ENTREPRISE.pptx
Sanaabenzineb
 
comptabilitgnral.pdf
comptabilitgnral.pdfcomptabilitgnral.pdf
comptabilitgnral.pdf
ElHmdaui
 
1 concepts-de_base_de_la_comptabilit__g_n_rale
1  concepts-de_base_de_la_comptabilit__g_n_rale1  concepts-de_base_de_la_comptabilit__g_n_rale
1 concepts-de_base_de_la_comptabilit__g_n_rale
Hicham Berred
 
Comptabilité générale s1
Comptabilité générale s1Comptabilité générale s1
Comptabilité générale s1
Mohamed Imaloui
 
Support formation vidéo : Maîtriser la comptabilité des opérations courantes
Support formation vidéo : Maîtriser la comptabilité des opérations courantesSupport formation vidéo : Maîtriser la comptabilité des opérations courantes
Support formation vidéo : Maîtriser la comptabilité des opérations courantes
SmartnSkilled
 
Comptabilite generale
Comptabilite generaleComptabilite generale
Comptabilite generale
sarah Benmerzouk
 
Expert
ExpertExpert
Expert
setif
 
comptabilitéfinanciere.pdf
comptabilitéfinanciere.pdfcomptabilitéfinanciere.pdf
comptabilitéfinanciere.pdf
hassanamibh
 
529722382-Rapport-de-stage-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf
529722382-Rapport-de-stage-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf529722382-Rapport-de-stage-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf
529722382-Rapport-de-stage-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf
salmaerr1
 
529722382-Re-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf
529722382-Re-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf529722382-Re-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf
529722382-Re-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf
salmaerr1
 
BDO-FITEC catalogue des formations 2014
BDO-FITEC catalogue des formations 2014BDO-FITEC catalogue des formations 2014
BDO-FITEC catalogue des formations 2014
ElisabethBDO
 

Similaire à RAPPORT_DE_STAGE_Fiduciaire_de_gestion_e.docx (20)

Cours-concepts-de-base.pdf
Cours-concepts-de-base.pdfCours-concepts-de-base.pdf
Cours-concepts-de-base.pdf
 
Comptabilité générale
Comptabilité généraleComptabilité générale
Comptabilité générale
 
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generale
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generaleConcepts de-base-de-la-comptabilite-generale
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generale
 
Pilotage d’entreprise, reporting et KPI’S
Pilotage d’entreprise, reporting et KPI’SPilotage d’entreprise, reporting et KPI’S
Pilotage d’entreprise, reporting et KPI’S
 
Mr lakhouil cours de comptabilité générale doc
Mr lakhouil cours de comptabilité générale docMr lakhouil cours de comptabilité générale doc
Mr lakhouil cours de comptabilité générale doc
 
Pour simplifier votre gestion
Pour simplifier votre gestionPour simplifier votre gestion
Pour simplifier votre gestion
 
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generale
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generaleConcepts de-base-de-la-comptabilite-generale
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generale
 
Comptabilité générale s1
Comptabilité générale s1Comptabilité générale s1
Comptabilité générale s1
 
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generale
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generaleConcepts de-base-de-la-comptabilite-generale
Concepts de-base-de-la-comptabilite-generale
 
GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DE L’ENTREPRISE.pptx
GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DE L’ENTREPRISE.pptxGESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DE L’ENTREPRISE.pptx
GESTION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE DE L’ENTREPRISE.pptx
 
comptabilitgnral.pdf
comptabilitgnral.pdfcomptabilitgnral.pdf
comptabilitgnral.pdf
 
1 concepts-de_base_de_la_comptabilit__g_n_rale
1  concepts-de_base_de_la_comptabilit__g_n_rale1  concepts-de_base_de_la_comptabilit__g_n_rale
1 concepts-de_base_de_la_comptabilit__g_n_rale
 
Comptabilité générale s1
Comptabilité générale s1Comptabilité générale s1
Comptabilité générale s1
 
Support formation vidéo : Maîtriser la comptabilité des opérations courantes
Support formation vidéo : Maîtriser la comptabilité des opérations courantesSupport formation vidéo : Maîtriser la comptabilité des opérations courantes
Support formation vidéo : Maîtriser la comptabilité des opérations courantes
 
Comptabilite generale
Comptabilite generaleComptabilite generale
Comptabilite generale
 
Expert
ExpertExpert
Expert
 
comptabilitéfinanciere.pdf
comptabilitéfinanciere.pdfcomptabilitéfinanciere.pdf
comptabilitéfinanciere.pdf
 
529722382-Rapport-de-stage-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf
529722382-Rapport-de-stage-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf529722382-Rapport-de-stage-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf
529722382-Rapport-de-stage-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf
 
529722382-Re-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf
529722382-Re-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf529722382-Re-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf
529722382-Re-Cabinet-de-Finance-conseil-sarl.pdf
 
BDO-FITEC catalogue des formations 2014
BDO-FITEC catalogue des formations 2014BDO-FITEC catalogue des formations 2014
BDO-FITEC catalogue des formations 2014
 

RAPPORT_DE_STAGE_Fiduciaire_de_gestion_e.docx

  • 1. RAPPORT DE STAGE Fiduciaire de gestion et d’expertise comptable TECHNICIEN SEPECIALISE EN GESTION D’ENTREPRISES Présenté par : ELMOUTARRAJI RADOUANE 2017
  • 2. SOMMAIRE Remerciements …………………………………….. Introduction générale ……………………………... PARTIE 1 Identification du cabinet ……………………………… 1- Définitionducabinet: 2 -Fichesignalétique: 3 -Moyenneshumaines : 4-Moyennes techniques: 5-LaclientèledeCOMPTACENTER: PARTIE 2 Déroulement du stage ……………………………….. 1-Lacomptabilité : 2-lefiduciaire: Les tâches effectuées ……………………………….. 1-Le classementdesdocumentscomptables: 2- Lavérificationdesdocumentscomptables : 3-Lasaisiedesdocumentscomptables: 4- lelettrage: 5- LadéclarationdelaT.V.A: PARTIE 3 1-Lacréationdel’entreprise:exemple« S.A.R.L» Conclusion …………………………………………
  • 3. Avant d’entamer ce rapport, j’ai le plaisir d’exprimer ma profonde gratitude à Mr SALEH RAMDANI Directeur du cabinet «COMPTA RIFO ATLANTIQUE » qui a accepté généreusement de m’accorder ce stage et la gentillesse qu’il a toujours manifesté à mon égard. Je le prie d’accepter l’expression de ma respectueuse gratitude. Je remercie également tout le personnel de ce service Mr Amine khmissou et Mme latifa ……, pour les informations qu’elle m’a fournies tout au long de ce stage et pour toutes les explications et l’éclaircissement qu’elle m’a apporté au sujet des différents processus mis en œuvre, ses connaissances en comptabilité m’ont beaucoup aidé. Enfin, que tous ceux qui ont contribué de prés ou de loin au bon déroulement de ma formation et de mon stage, trouvent ici mes hommages, ma gratitude et mon respect. AVANT-PROPOS Pendant 2 ans de formation au sein De ISTIA croissant rouge Vise essentiellement à initier les stagiaires au rythme de travail au sien d'une entreprise, à respecter les règlements intérieurs et les horaires, de plus, il attribue à l'étudiant la possibilité de se doter d'une expérience professionnelle. Grâce au fiduciaire COMPTA RIFO ATLANTIQUE et à l'aide de toutes les personnes du fiduciaire j'ai effectué mon stage dans les meilleures conditions, dont j'ai très bien assimilé le travail et même j'ai pu rédiger mon rapport de stage dans le quel j'ai résumé tout ce que j'ai vu et fait durant ma période de stage.
  • 4. Introduction La comptabilité se présente comme une technique de traitement, un système d'organisation de données et d'opérations des documents de base à partir d'un flux d'informations internes ou externes à l'entreprise, le comptable fait le tri des informations et procède à leur enregistrement, suivant des règles précises et régulières. Au moins une fois par an, à la fin de l'exercice, le comptable dresse la synthèse de ces informations, des documents spécifiques ; ces différentes tâches devenues aisées grâce au développement du système informatique qui permet la prise en charge du traitement des informations, de leur analyse et d'édition des états de synthèse. Depuis toujours, la comptabilité est considérée comme le tableau de bord qui guide toute entreprise dans le monde de la gestion des affaires. Ainsi, tenir une comptabilité régulière donne l'image réelle du bon fonctionnement de l'entreprise et permet de faire un audit général du plus petit détail aux grandes œuvres réalisées au sein de la société. C'est dans ce contexte que se situent les cabinets de comptabilité, et d’audit qui de par leurs rôles primordiaux contribuent à la bonne santé de toute entreprise qu'elle soit physique ou morale.
  • 5. IDENTIFICATION DU CABINET 1 - Définition du cabinet : L’établissement, est une société de petite taille la forme d’une SARL, s’occupant de la comptabilité et de la fiscalité. Il doit établir chaque année un inventaire des éléments actifs et passifs, arrêter tous les comptes en vue d’établir le bilan, pour compte des personnes physiques ou morales. 2 - Fiche signalétique :  Raison sociale : COMPTA RIFO ATLANTIQUE  Forme juridique : S.A.R.L  Siege : 178,avenu ibn haytame Sale  Date de création : 07/ 2004 à sale  Tél. : 05 36 02 12 47 / Fax : 05 36 02 14 57
  • 6. 3 - Moyens humains :  L’organigramme du cabinet : Directeur: Mr n o u r d i n e a l o u i service comptable Mme. latifa Service Administratif: Mr. Soufiane lzaar Stagiaire 1 Stagiaire 2 Stagiaire 3 service informatique  Présentation des différents services :  La direction générale : Présidée par Mr Nourdine Aloui qui détient les principales décisions, et vu la nature de son travail, il est aussi plus discret et souvent en déplacement.  Le service comptabilité : Les personnes concernées par ce service ont vocation d’établir les opérations comptables et de veiller sur la sincérité des documents comptables.
  • 7. Le service comptable de la Fiduciaire « COMPTA RIFO ATLANTIQUE » est un organe très actif. Il assure le circuit de toutes les informations comptables et financière, et procède à la suivie de toutes opérations comptables effectuées par ses clients. Le rôle principal de ce service est la transformation des informations brutes telles qu’elles sont reçues des sociétés en langage comptable dans l’intention de les utiliser en instruments de base d’analyse et de contrôle. Le service comptable a pour rôle la gérance de l’ensemble des informations et des dossiers ainsi que la gestion des archives.  Le service informatique : Elle est à la prise en charge des informations dont la mission est de saisir les écritures comptables sur l’ordinateur.  Le service juridique et fiscalité : Elle est à la prise en charge d'un homme qu’il à une compétence en la matière et il a pour vocation d’assurer la régularité des opérations fiscales. 4 - Moyens techniques : Dans l’intérêt de mieux rapprocher entre ces trois tâches, la Fiduciaire tend à adopter un système informatique à la pointe. En vue de réaliser ses objectifs, la Fiduciaire dispose d’un matériel très performant et qui répond aux nouvelles normes informatiques. Ce matériel est constitué essentiellement par un ensemble d’ordinateurs de la marque DELL chacun est liée avec un réseau de câbles spéciaux qui permettent la transformation des informations de l’ordinateur à l’imprimante.
  • 8. En dehors de ceci, la société utilise un logiciel très pertinent en matière de la gestion des informations comptables qui s’appelle « AL AJIB » .Ce logiciel a permis d’alléger le fardeau épaulé par les comptables, en simplifiant les opérations comptables sans fournir beaucoup d’efforts. Il est doté d’une capacité très importante de recevoir et réaliser un plus grand nombre des opérations dans un minimum de temps ainsi permet une grande efficience. En plus de tous ça le fiduciaire contient aussi un Fax un photocopieur des imprimantes des machines à calcul… 5 - La clientèle de COMPTA CENTER :  Les différentes catégories des clients : Comme toute entreprise, " COMPTA RIFO ATLANTIQUE " possède une clientèle dans les différents domaines d’activités. Parmi ses clients on trouve :  Les sociétés des travaux divers.  Les cafés.  Les hôtels.  Les pharmacies.  Les sociétés d’architecture et décoration.  Les écoles privées…  La fidélisation : " COMPTA RIFO ATLANTIQUE" cherche toujours à fidéliser sa clientèle par la qualité de son travail, car elle offre, à temps, à chacun de ces clients sa situation patrimoniale par l’établissement des documents comptable, tel que le bilan, C.P.C et d’autres documents.
  • 9. DEROULEMENT DE STAGE Avant de citer les travaux de comptable que j’ai effectué au sein de la division, je voudrais mettre en exergue des points principaux à Savoir : 1 - La comptabilité  Définition : La comptabilité est une technique d'enregistrement des opérations effectuées par l'entreprise pendant un exercice comptable dans le but D’établir les documents comptables pour savoir le bénéfice qui pourra en résulter.  Fonction d’un comptable : La fonction du comptable est devenue de plus en plus complexe, plus valorisante et très motivante pour ceux qui l’exercent. En effet dans tous les secteurs d’activités l’entreprise demandera au comptable d’avoir outre les techniques de base de comptabilité, des connaissances linguistiques, comptables, informatiques, commerciales, humaines…
  • 10.  Les qualités d ’un comptable :  La compétence ;  La courtoisie ;  Travail en équipe ;  Le secret professionnel ;  L’esprit de l’organisation méthodique ;  L’adaptation aux situations ; 2- le fiduciaire :  Définition : Personne ou société qui prend le titre légal du bien en fiducie et qui a l'obligation de respecter les modalités de la fiducie. Le fiduciaire peut être une société de fiducie ou un particulier. Souvent, les Disposants désignent des Co-fiduciaires, ou fiduciaires conjoints, une société de fiducie étant chargée de gérer les biens et de prendre soin des diverses exigences légales, alors qu'un particulier présente des conseils sur des questions discrétionnaires telles que la distribution de fonds. Les Co-fiduciaires disposent d'une autorité égale.
  • 11.  Les fonctions du fiduciaire : Les activités du cabinet sont :  la tenue de la comptabilité.  Le traitement informatique de la comptabilité général, comptabilité des stocks et de la paie.  déclaration fiscale de tout genres (TVA ; IR, IS…)  déclaration sociale (CNSS, CIMR, etc. …)  Divers travaux juridiques (constitutions de sociétés, modification de statuts, conseils d’administration, etc...) Les taches effectuées 1- Le classement des documents comptables: Le comptable commence par faire un classement des pièces comptables. C’est une opération qui consiste à classer l’ensemble des documents commerciaux (factures d’achats, facture de vente, relevé bancaires, etc.…) selon leur nature et selon leur mode de paiement par ordre chronologique. Tous les documents sont groupés dans un seul chrono qui contient les rubriques dont on distingue :  Rubri que f a ctu res d’i mmob ilis at ion : elle contient toutes les factures d’achat d’immobilisation établis par les fournisseurs d’immobilisation.
  • 12.   Rubri que f actu res d’a chat : elle regroupe toutes les factures relatives aux achats qui concerne l’activité de l’entreprise payé par chèque ou espèces.  Rubrique des factures diverses : elle contient les bons et les factures qui justifient les sorties réalisées par l’entreprise et n’ont pas une relation directe avec l’activité de l’entreprise.  Rubrique des factures des ventes : elle contient toutes les factures établies par l’entreprise pour ces clients et qui sont réglée par chèque ou par espèces.  Rubrique de la paie : elle regroupe tous les déclarations de la CNSS, l’IR / salaire et l’état 9421.  Rubrique impôts et taxes : elle regroupe tous les déclarations avec les reçus de paiement des : T .V. A, IS, Patente, Taxe urbaine, Taxe d’édilité…etc.  Rubrique de la banque : elle contient tous les relevés bancaires avec les avis de débit et de crédit qui reflètent les mouvements effectués auprès de la banque. Cette opération a pour bute de faciliter l’accès à l’article demandé, de déceler l’absence ou le déclassement d’un document et de faciliter la saisie dans les journaux. 2- La vérification des documents comptables : Cette phase se déroule en parallèle avec celle du classement, et pendant laquelle le comptable doit vérifier l'existence d'un nombre de critères, par exemple :
  • 13.  Chaque facture soit de vente ou d'achat doit comporter les éléments suivants : "le numéro d'identification fiscale de la Société, du registre de commerce, de la caisse nationale de la sécurité sociale, etc…"  les relevés bancaires, les factures d'eau et d'électricité, les factures des frais de téléphone, les quittances du loyer, etc… de chaque mois doivent figurer successivement; 3- La saisie des documents comptables : Après le classement et la vérification des pièces comptable on procède à la dernière phase celle de la saisie qui doit être tenue d'une façon claire et sans compensation, chaque enregistrement doit préciser l’origine, le contenu et les références de la pièce justificative qui l’appuie ; L’analyse comptable est portée sur des registres appelés journaux qui doivent comprendre :  La date de l’opération.  Le numéro de l’imputation.  Le montant de l’opération à débiter ou à créditer.  Le libellé de l’opération en mentionnant le numéro de la facture et le nom du fournisseur. Ces journaux sont dites auxiliaires, chaque entreprise doit en avoir cinq :  Journal Achats.  Journal Ventes.  Journal banque.  Journal Caisse.  Journal opérations diverses (OD).
  • 14.  Journal Achats : Dans ce journal on enregistre toutes les opérations d'achats effectuées par l'entreprise et qui ont une relations avec son exploitation, alors que les factures diverses telles achats de carburant, facture de papeteries, de restaurant, ne le sont pas, elles ne sont enregistrées qu’au niveau de la banque et de la caisse.  Journal Ventes : Le journal Ventes enregistre toutes les opérations de ventes effectuées par l’entreprise et c’est pareil que le journal achats sauf au lieu de TVA récupérable on a TVA facturée.  Journal Banque : Chaque banque de l’Entreprise doit savoir son propre journal, car une entreprise peut savoir différents banque, comme dans la même banque elle peut y avoir différents comptes ouverts. Et avant la comptabilisation des opérations figurantes aux relevés bancaires du même mois, il faut contrôler la correspondance entre les factures payées par chèque et les relevés bancaires et enregistrer les flux (encaissements ou décaissements).  Journal Caisse : Le journal Caisse est semblable à celui de la banque, on doit enregistrer les factures payées en espèces, soit factures liées à l’exploitation ou factures diverses, ainsi que les bons de caisse, et l’argent retirée de la banque pour alimenter la caisse, qu’on appelle
  • 15. virement de fonds sans oublier de comptabiliser les montants des timbres figurants dans les factures même si le montant et très petit.  Journal des opérations diverses (OD) : Dans ce journal, seul les factures des immobilisations, et les opérations de la TVA et sont enregistrées. 4- le lettrage : Chaque compte de fournisseur ou de client doit faire l’objet d’un lettrage afin de vérifier que toutes les factures se lettrent par une opération inverse en banque. Ce travail a pour but de mettre en évidence les éventuels doublons de même que les factures manquantes ou impayés. 5- La déclaration de la T.V.A :  Caractères généraux de la T.V.A : La T.V.A est un impôt global dans la mesure il frappe la généralité des biens et services vendus au Maroc quelque soit leur origine et quelque soit la qualité du vendeur (fabriquant, grossiste, commerçant, importateur…). Elle existe deux régimes : le régime d’encaissement, et le régime de débit.
  • 16.  Régime d’ enca is sem ent : L’encaissement est constitué par toutes les sommes perçues tel que le prix de la marchandise, service et acompte. L’encaissement peut être total ou partiel.  Régime de débit : Le régime de débit concise la facturation où l’inspiration en comptabilité de la créance. La T.V.A n’est due à l’Etat que lorsque le produit de la vente a été encaissé. La T.V.A n’est récupérable que lorsque les achats ont été réglés.  Calcul de la TVA : A la fin du mois ou du trimestre on combine les dettes et les créances pour dégager un net qui peut être soit en faveur de l’état à savoir la TVA due soit à son détriment crédit.  Déclaration de la TVA : La déclaration de la TVA repose sur le principe de décalage d'un mois, on distingue entre deux types de déclarations à savoir :  Déclaration mensuelle : Elle est obligatoire pour les redevables dont le chiffre d’affaire taxable encaissé au cours de l’année écoulée atteint on dépasse 1.000.000,00 dhs et toute personne n’ayant pas d’établissement au
  • 17. Maroc et y effectuent des opérations imposables. Elle est établie sur un imprimé modèle rouge.  Déclaration trimestrielle : Sont imposables sous le régime de la déclaration trimestrielle les redevable dont le chiffre dont le chiffre d’affaire encaissé au cours de l’année écoulée est inférieur à 1.000.000,00 dhs et les nouveaux redevables pour la période de l’année civile en cours. Elle est établie sur un imprimé modèle bleu. La création d e l’entreprise Le contrat de société S.A.R.L est défini par la loi Marocaine comme étant un compte par lequel deux ou plusieurs personnes mettent en commun leurs biens ou leur travail en vue de partager le bénéfice entre eux. Pour que ce contrat prenne jour, il faut :  Qu’il y ait un consentement entre les associés.  Qu’ils soient sains mentalement.  Qu’ils ne soient pas des mineurs.  Qu’ils y aient des apports en numéraire ou en nature et en industrie dans certains cas.  Déterminé l’objet de la société.
  • 18. Pour cela certaines entreprises font appel lors de leur constitution au fiduciaire visant la rapidité, l’efficacité et profitant de l’effet d’expérience dans le domaine. Avant d’aborder cette partie il faut signaler que ces formalités peuvent être faire doit au centre régional d’investissement ou au tribunal de commerce. 1ère étape : - demande de certificat négatif. Cette demande s’effectue à l’appui d’un imprimé à remplir accompagné d’une copie de la CIN du bénéficiaire et de 230 dh au titre des frais, cinq dénominations sont à proposer par demande. 2 éme étape : - préparation de dossier comporte les pièces suivantes :  Contrat de bail. C’est le contrat de loyer conclu entre le propriétaire et le locataire (la société). Il est établi en trois exemplaires portant le nom de la société, L’adresse de la société, l’usage de bureau, le montant de loyer, la durée de location  Statuts de création : Comportent plusieurs articles.  Déclaration sur l’honneur. Le gérant marocain ne doit exercer aucune fonction dans une administration publique ou semi-publique.
  • 19.  Formulaire unique. Ce document qui a été établi dans un cadre de simplification et d’assouplissement des procédures a pris en considération les différents formulaires (formulaires de personne physique et personne morale), délivrés par les administrations concernés par l’acte d’investir, conformément aux lois et textes en vigueur. 3éme étape : - En passe à l’égalisation des pièces préparer au CRI avec les autres pièces : - Les statuts en 5 exemplaires chaque feuille doit comporter un timbre de 20 dh. - Contrat de bail en 3 exemplaires. Avec les autres pièces (la CIN du gérant+diplôme+autorisation…..) au centre régional d’investissement.  Certificat de blocage des fonds : Pour la constitution d’une SARL, les associés doivent libérés la totalité du capital soit en nature, soit en numéraire. L’apport en numéraire est approuvé par une attestation de blocage délivré par la banque.  Pour les étrangers résidents : copie de la carte de résident.  Pour les étrangers non résidents : copie du passeport.
  • 20. 4éme étape : - L’enregistrement des statuts + contrat de bail. Les frais :  Pour le statut : 1% du capital de la société avec un minimum de 1000 dh.  200 dh pour l’enregistrement du contrat de bail.  350 dh pour dépôt légal et l’inscription au registre de commerce. 5éme étape : - Immatriculation au registre de commerce. Tous les actes de la constitution de la société doivent être déposés au sien du secrétariat du tribunal de commerce. Avec la création du centre régional de l’investissement le dépôt légal s’effectue au sein du centre en fournissant les pièces suivantes : -02 statuts légalisés. -02 copies de contrat de bail - Copies des cartes d’identités nationales des associés. -Une copie du certificat négatif. -Imprimé de dépôt légal.
  • 21. 6éme étape : Le dossier de dépôt au centre régional d’investissement. -2 statuts original+3 copie certifiée. -Une copie de contrat de bail original+2 copie certifiées. -2 déclarations sur l’honneur. -5 formulaires uniques originaux. -5 CIN de gérant. -5 diplômes certifiés. Après trois jours le centre régional d’investissement vous remet les documents suivants : -Exemplaire de statuts portant la mention d’enregistrement. -Exemplaire du contrat du bail. -Copie de certificat d’inscription à la taxe professionnelle. -Copie de la déclaration d’existence : IS, TVA. -Attestation d’affiliation à la CNSS. -Bulletin de notification des identifiants comportant : N° du registre de commerce, N°d’inscription à la patente, N° d’identifiant fiscal, N° d’affiliation à la CNSS. Après toutes ces étapes on passe à la dernière étape c’est l’annonce légale. La publicité d’un avis de constitution de la société dans un journal d’annonce et au bulletin officiel doit être effectuée dans un délai maximum de 30 jour à compter de la date d’inscription au registre de commerce.
  • 22. Conclusion : En guise de conclusion, j’ai estimé que ce stage était pour moi une occasion pour m’initier à transformer la théorie apprise en pratique quotidienne. Ainsi il m’a rapproché de près du déroulement du travail, des tâches et des missions qu’une entreprise prend en charge. Ce stage m’a beaucoup aidé à forger ma carrière professionnelle et à constituer une idée sur la gestion des opérations financières. Aussi qu’il était très fructifiant parce que j’ai eu l’opportunité d’utiliser mes propres capacités techniques pour mieux connaître le monde d’argent et d’affaires et gérer ses situations. Ce stage m’a permis de voir de plus près l’environnement réel du travail, et il m’a donné la possibilité de voir également les difficultés de coordination suite à la complexité du travail. Sauf que le marché de travail d’un expert reste toujours très vaste. Mais ce qu’on peut constater que malgré qu’on apprenne peu on gagne de grands atouts et d’importants acquis. En conclusion, ce stage m’a apporté autant sur le plan personnel que professionnel, et a constitué ainsi une expérience très enrichissante près d’une personne motivée et impliquée, toujours à la recherche constante de l’innovation. Je dirai que la théorie reste la base la plus solide pour la réussite de la comptabilité.