SlideShare une entreprise Scribd logo
RECHERCHE
DE
MARCHE
Algérie Maroc Tunisie
 Population totale: 34.586.184
 Taux de croissance annuel: 1,5%
 Densité: 14 Habitants / km ²
 Population urbaine: 64,6%
 Population des principales villes et leurs banlieues:
Alger (3.000.000); Sétif (1.500.000); Oran
(1.400.000); Djelfa (1.200.000); Tizi Ouzou
(1.100.000).
 Origines ethniques: La population algérienne est
principalement d'origine berbère.
Langue officielle: Arabe
Langue couramment parlée: arabe algérien
Langue des affaires: Français, Arabe
Religion: Musulmans sunnites: 99,6%, catholiques:
0,2%, Autres: 0,2%.
Taux d'alphabétisation: 69,9%
Profil consommateur: sensible au prix
ALGERIE
Population totale: 31.627.428
Taux de croissance annuel: 1,2%
Densité: 69 Habitants/km ²
Population urbaine: 55,7%
Population des principales villes et leurs banlieues:
Casablanca (3.975.000); Rabat (1.850.000); Fès
(1.080.000); Marrakech (840.000); Agadir (700.000).
Origines ethniques: 60% d'origine berbère, 40%
Arabes
Langue officielle: Arabe
Langue couramment parlée: arabe marocain
Langue des affaires: Français
Religion: Islam
Taux d'alphabétisation: 52,3%
Profil consommateur: sensible au prix et exigeant
Premier exportateur de phosphate dans le monde,
Le tourisme est un secteur clé de l’économie marocaine.
MAROC
TUNISIE
Population totale: 10.589.025
Taux de croissance annuel: 1,0%
Densité: 66 Habitants / km ²
Population urbaine: 66,1%
Population des principales villes et leurs banlieues: Tunis (2.300.000); Sfax (265.000);
Nabeul (170.000); Kairouan (120.000).
Origines ethniques: 98 Arabes, 1% Européens, Juifs et autres 1%.
Langue officielle: Arabe
Langue couramment parlée: arabe tunisien
Langue des affaires: Français
Religion: Islam 98%, christianisme 1%, Judaïsme 1%
Taux d'alphabétisation: 74,3%
Profil consommateur: impulsif et
très exigeant
La Tunisie bénéficie d'un emplacement stratégique sur la Méditerranée. Tunis est en moyenne à un vol
de 2 heures de grandes capitales européennes. Son principal partenaire est l’union européenne.
CONCLUSION

Contenu connexe

En vedette

Correctifs cahier charges_aoni02_2013
Correctifs cahier charges_aoni02_2013Correctifs cahier charges_aoni02_2013
Correctifs cahier charges_aoni02_2013moulai
 
Mode de production en algerie
Mode de production en algerie Mode de production en algerie
Mode de production en algerie sedyna
 
Dépliant premiers résultats du Recensement de la population et de l'habitat ...
Dépliant  premiers résultats du Recensement de la population et de l'habitat ...Dépliant  premiers résultats du Recensement de la population et de l'habitat ...
Dépliant premiers résultats du Recensement de la population et de l'habitat ...
Kom Kimo
 
Morphologie urbaine et analyse morphologique
Morphologie urbaine et analyse morphologiqueMorphologie urbaine et analyse morphologique
Morphologie urbaine et analyse morphologiqueSami Sahli
 

En vedette (7)

Correctifs cahier charges_aoni02_2013
Correctifs cahier charges_aoni02_2013Correctifs cahier charges_aoni02_2013
Correctifs cahier charges_aoni02_2013
 
Mode de production en algerie
Mode de production en algerie Mode de production en algerie
Mode de production en algerie
 
Dépliant premiers résultats du Recensement de la population et de l'habitat ...
Dépliant  premiers résultats du Recensement de la population et de l'habitat ...Dépliant  premiers résultats du Recensement de la population et de l'habitat ...
Dépliant premiers résultats du Recensement de la population et de l'habitat ...
 
Exposer sur la casbah
Exposer sur la casbahExposer sur la casbah
Exposer sur la casbah
 
Algérie
AlgérieAlgérie
Algérie
 
Morphologie urbaine et analyse morphologique
Morphologie urbaine et analyse morphologiqueMorphologie urbaine et analyse morphologique
Morphologie urbaine et analyse morphologique
 
Croissance urbaine
Croissance urbaineCroissance urbaine
Croissance urbaine
 

Plus de Karl Miville de Chene EMBA PACI

Pas-a-pas a l'exportation - un guide pour le Mali
Pas-a-pas a l'exportation - un guide pour le MaliPas-a-pas a l'exportation - un guide pour le Mali
Pas-a-pas a l'exportation - un guide pour le Mali
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
An online presence in order to export with a digital strategy
An online presence in order to export with a digital strategyAn online presence in order to export with a digital strategy
An online presence in order to export with a digital strategy
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
Développer une présence en ligne en commerce extérieur
Développer une présence en ligne en commerce extérieurDévelopper une présence en ligne en commerce extérieur
Développer une présence en ligne en commerce extérieur
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
Pour debuter evaluer son potentiel export.pptx
Pour debuter evaluer son potentiel export.pptxPour debuter evaluer son potentiel export.pptx
Pour debuter evaluer son potentiel export.pptx
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
RÉPUBLIQUE DU CONGO - commerce extérieur.pptx
RÉPUBLIQUE DU CONGO - commerce extérieur.pptxRÉPUBLIQUE DU CONGO - commerce extérieur.pptx
RÉPUBLIQUE DU CONGO - commerce extérieur.pptx
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
Les sociétés de commerce internationales
Les sociétés de commerce internationalesLes sociétés de commerce internationales
Les sociétés de commerce internationales
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
Pas à-pas à l'exportation - mali
Pas à-pas à l'exportation - maliPas à-pas à l'exportation - mali
Pas à-pas à l'exportation - mali
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
Formation des formateurs 2021
Formation des formateurs 2021Formation des formateurs 2021
Formation des formateurs 2021
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
Education et ti
Education et tiEducation et ti
Pleins feux sur le marketing international
Pleins feux sur le marketing internationalPleins feux sur le marketing international
Pleins feux sur le marketing international
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
Transport international
Transport internationalTransport international
Transport international
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
formation des formateurs en espagnol
formation des formateurs en espagnolformation des formateurs en espagnol
formation des formateurs en espagnol
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
La logistique et le transport
La logistique et le transportLa logistique et le transport
La logistique et le transport
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
La gestion du service international
La gestion du service internationalLa gestion du service international
La gestion du service international
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
Les outils financiers et les outils de gestion des risques
Les outils financiers et les outils de gestion des risquesLes outils financiers et les outils de gestion des risques
Les outils financiers et les outils de gestion des risques
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
Les aspects juridiques d'une transaction internationale
Les aspects juridiques d'une transaction internationaleLes aspects juridiques d'une transaction internationale
Les aspects juridiques d'une transaction internationale
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
Les technologies de l'information et leurs applications en commerce internati...
Les technologies de l'information et leurs applications en commerce internati...Les technologies de l'information et leurs applications en commerce internati...
Les technologies de l'information et leurs applications en commerce internati...
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
L'approvisionnement, l'importation et les douanes
L'approvisionnement, l'importation et les douanesL'approvisionnement, l'importation et les douanes
L'approvisionnement, l'importation et les douanes
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 
La recherche, l'analyse et la sélection de marchés
La recherche, l'analyse et la sélection de marchésLa recherche, l'analyse et la sélection de marchés
La recherche, l'analyse et la sélection de marchés
Karl Miville de Chene EMBA PACI
 

Plus de Karl Miville de Chene EMBA PACI (20)

Pas-a-pas a l'exportation - un guide pour le Mali
Pas-a-pas a l'exportation - un guide pour le MaliPas-a-pas a l'exportation - un guide pour le Mali
Pas-a-pas a l'exportation - un guide pour le Mali
 
An online presence in order to export with a digital strategy
An online presence in order to export with a digital strategyAn online presence in order to export with a digital strategy
An online presence in order to export with a digital strategy
 
Développer une présence en ligne en commerce extérieur
Développer une présence en ligne en commerce extérieurDévelopper une présence en ligne en commerce extérieur
Développer une présence en ligne en commerce extérieur
 
Pour debuter evaluer son potentiel export.pptx
Pour debuter evaluer son potentiel export.pptxPour debuter evaluer son potentiel export.pptx
Pour debuter evaluer son potentiel export.pptx
 
RÉPUBLIQUE DU CONGO - commerce extérieur.pptx
RÉPUBLIQUE DU CONGO - commerce extérieur.pptxRÉPUBLIQUE DU CONGO - commerce extérieur.pptx
RÉPUBLIQUE DU CONGO - commerce extérieur.pptx
 
Les sociétés de commerce internationales
Les sociétés de commerce internationalesLes sociétés de commerce internationales
Les sociétés de commerce internationales
 
Pas à-pas à l'exportation - mali
Pas à-pas à l'exportation - maliPas à-pas à l'exportation - mali
Pas à-pas à l'exportation - mali
 
Formation des formateurs 2021
Formation des formateurs 2021Formation des formateurs 2021
Formation des formateurs 2021
 
Education et ti
Education et tiEducation et ti
Education et ti
 
Incoterms 2020
Incoterms 2020 Incoterms 2020
Incoterms 2020
 
Pleins feux sur le marketing international
Pleins feux sur le marketing internationalPleins feux sur le marketing international
Pleins feux sur le marketing international
 
Transport international
Transport internationalTransport international
Transport international
 
formation des formateurs en espagnol
formation des formateurs en espagnolformation des formateurs en espagnol
formation des formateurs en espagnol
 
La logistique et le transport
La logistique et le transportLa logistique et le transport
La logistique et le transport
 
La gestion du service international
La gestion du service internationalLa gestion du service international
La gestion du service international
 
Les outils financiers et les outils de gestion des risques
Les outils financiers et les outils de gestion des risquesLes outils financiers et les outils de gestion des risques
Les outils financiers et les outils de gestion des risques
 
Les aspects juridiques d'une transaction internationale
Les aspects juridiques d'une transaction internationaleLes aspects juridiques d'une transaction internationale
Les aspects juridiques d'une transaction internationale
 
Les technologies de l'information et leurs applications en commerce internati...
Les technologies de l'information et leurs applications en commerce internati...Les technologies de l'information et leurs applications en commerce internati...
Les technologies de l'information et leurs applications en commerce internati...
 
L'approvisionnement, l'importation et les douanes
L'approvisionnement, l'importation et les douanesL'approvisionnement, l'importation et les douanes
L'approvisionnement, l'importation et les douanes
 
La recherche, l'analyse et la sélection de marchés
La recherche, l'analyse et la sélection de marchésLa recherche, l'analyse et la sélection de marchés
La recherche, l'analyse et la sélection de marchés
 

Recherche de marche fr maghreb

  • 2.  Population totale: 34.586.184  Taux de croissance annuel: 1,5%  Densité: 14 Habitants / km ²  Population urbaine: 64,6%  Population des principales villes et leurs banlieues: Alger (3.000.000); Sétif (1.500.000); Oran (1.400.000); Djelfa (1.200.000); Tizi Ouzou (1.100.000).  Origines ethniques: La population algérienne est principalement d'origine berbère. Langue officielle: Arabe Langue couramment parlée: arabe algérien Langue des affaires: Français, Arabe Religion: Musulmans sunnites: 99,6%, catholiques: 0,2%, Autres: 0,2%. Taux d'alphabétisation: 69,9% Profil consommateur: sensible au prix ALGERIE
  • 3. Population totale: 31.627.428 Taux de croissance annuel: 1,2% Densité: 69 Habitants/km ² Population urbaine: 55,7% Population des principales villes et leurs banlieues: Casablanca (3.975.000); Rabat (1.850.000); Fès (1.080.000); Marrakech (840.000); Agadir (700.000). Origines ethniques: 60% d'origine berbère, 40% Arabes Langue officielle: Arabe Langue couramment parlée: arabe marocain Langue des affaires: Français Religion: Islam Taux d'alphabétisation: 52,3% Profil consommateur: sensible au prix et exigeant Premier exportateur de phosphate dans le monde, Le tourisme est un secteur clé de l’économie marocaine. MAROC
  • 4. TUNISIE Population totale: 10.589.025 Taux de croissance annuel: 1,0% Densité: 66 Habitants / km ² Population urbaine: 66,1% Population des principales villes et leurs banlieues: Tunis (2.300.000); Sfax (265.000); Nabeul (170.000); Kairouan (120.000). Origines ethniques: 98 Arabes, 1% Européens, Juifs et autres 1%. Langue officielle: Arabe Langue couramment parlée: arabe tunisien Langue des affaires: Français Religion: Islam 98%, christianisme 1%, Judaïsme 1% Taux d'alphabétisation: 74,3% Profil consommateur: impulsif et très exigeant La Tunisie bénéficie d'un emplacement stratégique sur la Méditerranée. Tunis est en moyenne à un vol de 2 heures de grandes capitales européennes. Son principal partenaire est l’union européenne.

Notes de l'éditeur

  1. Confinant à l'Europe, l'Afrique et les pays arabes, l'Algérie est le plus vaste des cinq pays composant le Maghreb (Mauritanie, Maroc, Algérie, Tunisie et Libye), le deuxième en Afrique et le dixième dans le monde. Cette position géographique stratégique lui offre de nombreux atouts pour la mise en valeur de son potentiel d'investissement, notamment les investissements étrangers orientés vers l'exportation. Dopé par la manne pétrolière, ce pays peuplé d’environ 35 millions d’habitants met en œuvre une politique volontariste pour moderniser ses infrastructures et renforcer la compétitivité de son économie et du tissu industriel. Le gouvernement algérien s’est ainsi lancé dès le début des années 90 dans un processus de transition d'un système économique centralisé à une économie de marché en menant une politique de réformes structurelles dans le cadre d’un programme d’ajustement structurel mené en collaboration avec le FMI et la BIRD et soutenu par la communauté financière internationale et l’Union Européenne. Profil Consommateur Le prix est l'élément essentiel dans la décision du consommateur algérien d'acheter. Le nom de marque devient un élément de choix que si son prix est raisonnable. Une partie non négligeable du budget des ménages va au logement et les frais de nourriture. En dépit de la nette amélioration du pouvoir d'achat des Algériens, le pays est encore très loin d'être ce qu'on appelle une société de consommation. Les Algériens sont prudents dans la gestion de leurs revenus. inflation mal maîtrisée, en particulier sur les biens essentiels en raison de la hausse de leur prix sur le marché mondial, qui incite les ménages à pratiquer une certaine retenue. La distribution d'un produit L’évolution du secteur du marché de la distribution a, pendant longtemps été le domaine des entreprises publiques. Mais, ces dernières années, suite à une vague de privatisations engagées par le gouvernement algérien, - les entreprises étrangères notamment françaises ont eu un intérêt dans le marché algérien. Les parts de marché en Algérie dans le système de distribution qui est bien développé, sont partagées entre les entreprises publiques et privées. Les entreprises d'État qui vendent principalement des denrées alimentaires de base, les produits pharmaceutiques importés et des matériaux industriels. La majorité des distributeurs sont des entreprises privées, en particulier dans le secteur de l'équipement. En dépit de la présence des entreprises publiques, le commerce de détail est exclusivement contrôlé par des commerçants privés. Toutefois, les grands magasins étrangers sont découragés par le coût de l'investissement et la complexité des douanes. Cela est particulièrement vrai pour « Carrefour » le grand nom français de la distribution qui hésite encore à ouvrir un magasin dans le pays. Pour leur part, les petits magasins locaux ne sont pas préoccupés par les sociétés étrangères, ils considèrent que le marketing de masse ne répond pas aux besoins de leurs clients. Étant donné que le pouvoir d'achat des algériens reste faible, ils continuent à préférer les achats à l'épicier local.  
  2. Profil Consommateur Les Marocains sont des acheteurs impulsifs. Ils sont particulièrement sensibles au prix. Habitué à une méthode traditionnelle d'approvisionnement, la disponibilité et la confiance des vendeurs sont des critères de choix importants. Tout de même, il est nécessaire que le point de vente soit recommandé par leurs proches. Le Maroc a une population jeune et des ménages de grande taille (4,5 personnes en moyenne). Les dépenses de consommation sont inégalement réparties: elles sont concentrées dans les zones urbaines et dans la frange de la population les plus aisés. La distribution d'un produit Le marché de la distribution au Maroc représentait 12,9% du PIB en 2004. La part des petites marques traditionnelles domine toujours le marché. Les parts de marché de la distribution au détail, généralement indépendantes et spécialisées, sont des structures très hétérogènes dominées par les petites boutiques familial. Les supermarchés et les hypermarchés se sont récemment implantés dans les villes de Casablanca, Rabat, Marrakech et dans d'autres grandes villes, et ils représentent actuellement environ 10% des ventes. Le Maroc a environ 200 magasins d’environ 300 m² et 17 hypermarchés. la grande distribution spécialisée se développe l'un après l'autre: Les meubles et les appareils électriques du secteur des ménages suivis par le secteur du do-it-yourself qui connaît actuellement une forte croissance.     Organiser le transport de marchandises Les Routes dominent les transports intérieurs au Maroc, fournissant 90% de la mobilité de la population et 75% des flux de marchandises, sauf le phosphate, qui se transporte sur un réseau routier long de 57,500 km qui est pavée 32.100, en plus de près de 800 km d'autoroutes. Chemins de fer, près de 2000 km de long, assure le transport annuel de plus de 30 millions de tonnes de marchandises et 1 million de voyageurs. Dotés d'un littoral de 3,500 km de long répartis sur l'Atlantique et la Mer Méditerranée, le Maroc dispose de 27 villes portuaires et 30 ports dont le port Tanger Med sera ajouté, prévoyant un trafic de près de 60 Millions de tonnes et le transport de 4 millions de personnes. Près de 90% des exportations marocaines en tonnage passer à travers les mers. Le Maroc a une quinzaine d'aéroports, nationaux et internationaux chaque année à assurer un transport de 7 millions de voyageurs et 51 Millions de tonnes de fret.
  3. Profil Consommateur Le consommateur tunisien est assez impulsif et manque de maturité. Il est très exigeant sur l'information donnée sur les produits, leur disponibilité, les produits concurrents, leur marque, leur valeur pour son argent. 93% des Tunisiens considèrent que, pour bien acheter, il est essentiel d'avoir un certain niveau d'information sur les produits disponibles, 78% veulent comparer la qualité des produits avant l'achat, 65%, disposer de plusieurs choix pour leurs achats. L'importance de l'idée d'une marque: En Tunisie, l'image de marque est un élément fondamental du positionnement d'un produit qui permet de rassurer le consommateur. La réputation de la marque semble être un facteur important pour 81% des personnes interrogées. L'importance de la communication: l'effet de la famille d'une personne ou des amis (58%) influence les achats beaucoup plus que de la publicité (26%). Le développement du crédit a vu le jour, marqué par un changement rapide du comportement des Tunisiens qui adoptent un mode de consommation plus proche de celle des pays plus développés. Le logement est la principale source de dette en Tunisie. La distribution d'un produit le secteur de la distribution moderne a connu un développement en profondeur. En cinq ans, trois nouvelles enseignes internationales ont pénétré le marché (Carrefour, Champion et Géant) et apporter des changements substantiels dans le comportement des consommateurs. L'émergence des hypermarchés, un nouveau concept en pleine expansion en Tunisie, a sans aucun doute beaucoup contribué à cela. En dépit des changements notables que le secteur de la distribution a vu au cours des dernières années, notamment avec la diffusion des supermarchés et l'ouverture d'hypermarchés, la part de marché de la distribution organisée est à peine 12%. Le secteur reste dominé par le commerce de détail qui est l'élément essentiel du circuit de distribution, en particulier dans les denrées alimentaires. Les parts de marché diminuent dès que vous quitter Tunis. C'est pourquoi les petits commerçants traditionnels restent indispensables: ils sont souvent les seuls magasins ouverts dans les provinces, avec un large éventail de choix de biens. En dehors des provinces, le marketing de masse gagne du terrain et a été compté parmi les principaux acteurs en 2007. Avec un chiffre d'affaires d'environ 800 M TND, le secteur de la distribution moderne constitue 2% du PIB, un niveau qui est loin d'être celui qu’on trouve dans les pays européens (23%). En dépit de l'évolution incontestable du paysage de la distribution en Tunisie (avec un taux de croissance annuel moyen de 15% au cours des quatre dernières années), le secteur présente un potentiel de croissance important.
  4. LES POINTS FORTS Algérie – Tunisie - Maroc - Les points forts de ces pays sont en général - Le faible coût des constituants de l'énergie (gaz combustible et d'électricité): en Algérie, le coût de l’énergie est 22 fois moins cher que la moyenne européenne, et l'électricité, 6 fois moins cher. - La main-d'œuvre est qualifiée et bon marché, il est 10 fois moins cher qu'en France à titre d’exemple. - La proximité de ces trois pays avec le continent européen fait de l’Union Européenne, un partenaire naturel dans les échanges. Ce qui motive la délocalisation des activités industrielles et créent des emplois. - Enfin, ces pays subissent une métamorphose économique sans précédent et présentent de grands potentiels dans plusieurs secteurs notamment celui des infrastructures et de l’éducation.