SlideShare une entreprise Scribd logo
N° 05
03/23
Regards sur la vie des femmes au
Luxembourg
La Journée internationale des femmes, célébrée le 8 mars, est l’occasion pour le STATEC de jeter un regard statistique sur
la vie des femmes au Grand-Duché.
1.38 enfants
La part des femmes
dans la population
en 2022
femmes ont la
nationalité
luxembourgeoise
Au Luxembourg, le salaire horaire moyen
des hommes est désormais inférieur à celui
des femmes.
Une situation exceptionnelle en Europe !
en moyenne par femme
3 177 euros
c’est le montant dépensé en moyenne
par les femmes vivant seules sans
enfants en 2021 contre 2 766 euros pour
les hommes dans la même situation.
Le taux d’emploi des femmes converge
doucement vers celui des hommes.
Côté chômage
Sur nos routes sur les 3 dernières
années, 28% des personnes tuées
ou gravement blessées derrière le
volant étaient des femmes.
Côté passager,
elles sont plus
souvent victimes
que les hommes.
6%
30%
28%
58%
173 000 54.1%
49.6%
Les femmes peuvent espérer vivre 84.8
ans
Les hommes vivent plus longtemps
en bonne santé au Luxembourg
que les femmes
62 ans
64 ans
Ecart salarial en faveur
des femmes
En 2021, les maladies de l’appareil circulatoire
sont la 1ère
cause de mortalité au Luxembourg
parmi les femmes.
25% des décès
-0.2%
en 2021
70.3%
5.6%
Celui des femmes (5.6%)
dépasse désormais celui
des hommes (4.9%) alors
qu’ils étaient quasiment à
parité avant la pandémie
(resp. 5.5% et 5.7%).
En 2021, plus de 30% des femmes ont
travaillé à temps partiel, contre à peine
6% des hommes.
En 20 ans, il passe de 55.4% à 70.3% alors
que celui des hommes baisse de 81.2% à 77.7%.
Salaires / écarts de rémuneration
2
320 333 femmes au 1er
janvier 2022
Quelques 173 000 femmes (54.1%) ont la nationalité
luxembourgeoise. En moyenne les femmes au Luxembourg
sont plus âgées que les hommes. Avec 40.4 ans, elles ont 1.4
ans de plus. Ces différences sont beaucoup plus marquées
dans la population autochtone, les Luxembourgeoises étant
2.6 ans plus âgées que les Luxembourgeois (42.4 contre
40.0 ans). Les âges moyens des étrangers s’établissent
à 38.0 ans et ce aussi bien pour les femmes que pour les
hommes.
Ainsi, la proportion de femmes âgées de plus de 64 ans est
plus importante pour les Luxembourgeoises (21.4%) que
pour les étrangères (10.1%). La part des femmes en âge de
travailler (25-64 ans) est, quant à elle, supérieure de ± 15
points de pourcentage dans la population étrangère (65.5%
contre 50.2%). Par contre, dans le groupe d’âges des 0 à 24
ans, l’inverses est vrai : 28.4% des luxembourgeoises sont
âgées de moins de 24 ans pour 24.4% parmi les femmes
étrangères.
Il y a quarante ans, les femmes représentaient encore 51%
de la population nationale. La part des femmes dans la
population luxembourgeoise a longtemps été supérieure à
celle des hommes. En 2014, le rapport de force s’inverse ;
cette année-là la proportion des hommes a dépassé
celle des femmes. En 2022, la part des femmes parmi la
population est de 49.6%. La part plus importante des
hommes parmi la population s’expliquer par le surplus
d’immigrés masculins. En 2021 par exemple, 54% des
nouveaux arrivants étaient des hommes contre 46% de
femmes.
Mais cette légère majorité d’hommes à l’échelle nationale
ne peut pas être généralisée à l’ensemble des communes
du Luxembourg. La proportion de femmes varie entre
47.1% à Winseler et 52.2% à Walferdange. Parmi les 102
communes, seulement 44 comptent plus de femmes que
d’hommes dans leur population.
Une migration ukrainienne essentiellement
féminine
Suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février
2022, le Luxembourg a décidé, comme les autres pays de
l’UE-27, d’accorder le statut de protection temporaire aux
personnes arrivant d’Ukraine. En mars 2022, ce statut a
été accordé à 920 Ukrainiens, dont 70.7% de femmes.
Ce nombre a augmenté fortement au mois d’avril pour
atteindre 1 660 personnes, dont 72.0% de femmes. Par la
suite, on observe une diminution du nombre de décisions :
1 100 au mois de mai et 360 en juin 2022 et environ 146
en moyenne par mois lors du second semestre 2022. En
2022, 4 915 décisions ont été prises accordant le statut
de protection temporaire. Parmi ces décisions, 67.8% avait
trait à des femmes.
GRAPHIQUE 1 : NOMBRE DE DÉCISIONS OCTROYANT LA
PROTECTION TEMPORAIRE POUR LES PERSONNES DE
NATIONALITÉ UKRAINIENNE
650
1195
755
230
105 80 90 80 65 80
0
200
400
600
800
1000
1200
1400
1600
1800
Nombre
de
décisions
Hommes Femmes
Source : EUROSTAT - Direction de l’Immigration
1.38 enfant par femme
Globalement, entre 2000 et 2021, l’indicateur conjoncturel
de fécondité1
diminue passant de 1.78 à 1.38 enfant par
femme. Ce nombre est toujours plus élevé pour les femmes
de nationalité étrangère que pour les Luxembourgeoises.
En 2021, cet indicateur est de 1.55 enfant par femme pour
les mamans de nationalité étrangère et de 1.24 pour les
femmes luxembourgeoises.
Parallèlement à la diminution de la fécondité, l’âge moyen
des femmes à la première naissance est en progression
constante. Cet âge est de 31.1 ans en 2021, contre 28.6
ans au début de ce siècle. L’augmentation de l’âge à la
maternité va de pair avec l’âge au premier mariage, la
progression de ce dernier étant cependant plus prononcée.
La part des naissances hors mariage connaît une véritable
explosion. Depuis l’an 2000, elle a presque doublé, passant
de 22 à 42%. Cette diminution des naissances dans le
mariage est contrebalancée par les naissances dans des
1 L’indicateur conjoncturel de fécondité mesure le nombre d’enfants
qu’aurait une femme tout au long de sa vie, si les taux de fécondité
observés l’année considérée à chaque âge demeuraient inchangés.
3
ménages pacsés. En 2021, 17% des naissances ont eu lieu
dans un ménage où les deux parents étaient pacsés. Cette
part est en constante augmentation (10% en 2015).
GRAPHIQUE 2 : ÂGE MOYEN AU 1ER
ENFANT ET AU 1ER
MARIAGE
27
28
29
30
31
32
33
2000 2002 2004 2006 2008 2010 2012 2014 2016 2018 2020
Age
Age moyen au 1er enfant
Age moyen au 1er mariage
Source : STATEC
Des gains d’espérance de vie plus faibles
pour les femmes
L’espérance de vie à la naissance pour les femmes s’élève
à 84.8 ans. L’écart entre les deux genres est de 4.5 ans sur
la période 2019 à 2021 alors qu’il était de 6.2 sur la période
2000 à 2002 en faveur des femmes. Les hommes peuvent
espérer vivre 80.3 ans. Cet écart, qui avait tendance à rester
relativement stable durant les années quatre-vingt-dix, se
resserre. Le mode de vie des femmes se rapprochant de
plus en plus de celui des hommes peut expliquer, en partie,
ce phénomène.
8.6% des femmes de 18 ans et plus sont veuves pour 2.0%
des hommes. Cette différence s’explique par l’espérance
de vie plus élevée des femmes. À contrario, elles sont
un peu moins souvent célibataires que les hommes,
respectivement 46.6% et 48.8%. A noter aussi que les
femmes sont un peu plus souvent divorcées que les
hommes, respectivement 9.9% et 7.7%.
Près d’une femme sur deux décède à l’hôpital
En 2021, parmi les décès enregistrés par la Direction de la
santé2
, le lieu de décès le plus fréquent pour les femmes est
l’hôpital (47.9% des décès pour 59.6% parmi les hommes).
2 La Direction de la Santé enregistre les décès de fait (https://sante.
public.lu/fr/publications/s/statistiques-causes-de-deces-2021.html),
tandis que le STATEC enregistre les décès de droit.
On retrouve ensuite les maisons de retraites (34.3% des
décès des femmes contre 16.7% pour les hommes). Les
décès survenus à domicile sont observés dans 16.7% des
décès féminins et 21.0% des décès masculins. Les autres
lieux de décès (voie publique, lieu de travail, …) sont donc
peu fréquents.
Des facteurs biologiques, sociaux et comportementaux
entrainent des différences dans la répartition des causes
de décès des hommes et des femmes. En 2021, les maladies
de l’appareil circulatoire sont la 1ère
cause de mortalité au
Luxembourg parmi les femmes (25.3% des décès) tandis
que pour les hommes, ce sont les tumeurs (28.0% des
décès contre 22.5% des décès dans la population féminine
(2e
cause de décès)).
Comme en 2020, la COVID-19 reste en 2021, la 3e
cause de
mortalité tant chez les hommes que chez les femmes, avec
respectivement 10.6% et 9.6% des décès.
On note également que la mortalité, suite à des troubles
mentaux et du comportement, est plus importante chez
les femmes que chez les hommes. Cette cause de décès
représente, en 2021, 8.5% des décès féminins contre 5.3%
des décès masculins.
62.4 ans, c’est l’espérance de vie en bonne
santé pour les femmes en 2020
En 2020, l’espérance de vie en bonne santé, c’est-à-dire le
nombre d’années qu’une personne peut compter vivre sans
souffrir d’incapacité dans les gestes de la vie quotidienne,
s’élève au Grand-Duché à 62.4 ans pour les femmes et à
64 ans pour les hommes. Les hommes vivent donc plus
longtemps en bonne santé que les femmes. Il en est de
même dans les pays scandinaves, au Portugal et aux Pays-
Bas. Dans les autres pays européens, on constate l’inverse.
Le Luxembourg se positionne au 16e
rang au niveau
européen, en-dessous de la moyenne européenne (65 ans).
C’est à Malte que les femmes vivent le plus longtemps en
bonne santé (71 ans) et en Lettonie le moins longtemps (54
ans).
4
GRAPHIQUE 3 : L’ESPÉRANCE DE VIE EN BONNE SANTÉ DES
FEMMES AU LUXEMBOURG (62.4 ANS) EN DESSOUS DE LA
MOYENNE EUROPÉENNE (65 ANS)
54
62
65
71
0 20 40 60 80
Lettonie
Finland
Slovaquie
Danemark
Lituanie
Portugal
Autriche
Estonia
Croatie
Pays-Bas
Romanie
Luxembourg
Rep. Tchèque
Chypre
Hongrie
Belgique
Pologne
UE 27
France
Espagne
Slovénie
Allemagne
Grèce
Irelande
Bulgarie
Italie
Malte
Source : STATEC
21.7% des femmes en risque de pauvreté ou
d’exclusion sociale en 2021
Sont considérées comme en risque d’être pauvres ou
exclues socialement les personnes relevant d’au moins un
des 3 critères suivants :
∫ Les personnes en risque de pauvreté sont celles vivant
dans un ménage disposant d’un revenu inférieur à 60%
du revenu médian national ;
∫ Les personnes en situation de privation matérielle
grave ;
∫ Les personnes vivant dans des ménages à faible intensité
de travail, c’est-à-dire où les adultes ont travaillé un
temps égal ou inférieur à 20 % de leur potentiel de temps
de travail.
A titre de comparaison ce taux était de 20.5% parmi les
hommes en 2021.
GRAPHIQUE 4 : LE TAUX D’EMPLOI DES FEMMES ÂGÉES DE 20 À 64
ANS EN PROGRESSION
50
55
60
65
70
75
80
85
2000 2005 2010 2015 2020
Taux d'emploi Hommes
Taux d'emploi Femmes
Sources : STATEC, Eurostat (résidents 15 à 64 ans)
Depuis l’an 2000, l’écart des genres diminue sur le marché
du travail. Il y a presque 20 ans, le taux d’emploi des
femmes s’élevait à 54%, celui des hommes dépassait les
80%. Depuis lors, ce taux progresse de façon continue pour
les femmes, alors qu’il baisse pour les hommes. En 2021,
70% des femmes âgées de 20 à 64 ans étaient en emploi,
contre 78% des hommes. Le travail à temps partiel pour sa
part est majoritairement féminin. En 2021, plus de 30% des
femmes ont travaillé à temps partiel, contre à peine 6% des
hommes. Pour la moitié des femmes, la famille est la raison
principale qui incite à travailler à temps partiel.
Une parité homme-femme qui reste
impactée par le virus :
Après avoir atteint une parité entre hommes et femmes en
2017 et en 2019 en termes de chômage, les conséquences
de la crise sanitaire ont interrompu ce constat avec une
hausse sensible du taux de chômage féminin en 2020.
Même si les taux de chômage ont globalement chuté, la
divergence entre les deux sexes persiste et se chiffre en
2021 à 0.7 point de % contre 0.6 l’année précédente. On
constate une tendance similaire pour le chômage de longue
durée, celui-ci a également augmenté plus fortement chez
les femmes que chez les hommes depuis l’apparition du
COVID.
5
Egalité salariale
En 2021, avec -0.2%, l’écart salarial entre hommes et
femmes (GPG-Gender Pay Gap) est devenu négatif (c.à.d. en
faveur des femmes) pour la première fois au Luxembourg.
Pour l’ensemble de l’économie (hors administration
publique), le salaire horaire moyen des hommes est donc
inférieur à celui des femmes de 0.2% en 2021 (et l’écart est
estimé à -0.4% pour 2022). En 2006, l’écart avait encore
été de +10.7% en faveur des hommes.
Avec cette quasi-égalité salariale, le Luxembourg fait figure
d’exception à ce jour dans l’Union Européenne, qui affiche
toujours un GPG de 12.7%, avec 17.6% en Allemagne, 15.4%
en France et 5.0% en Belgique.
Néanmoins, au Luxembourg, l’écart est toujours largement
en faveur des hommes dans certaines branches prises
individuellement : activités financières (23%), activités
immobilières (23%), activités spécialisées, scientifiques et
techniques (22%) ou encore commerce (18%).
3 177 euros, c’est le montant dépensé en
moyenne par les femmes vivant seules sans
enfants en 2021 contre 2 766 euros pour les
hommes dans la même situation
Le poste de dépenses qui diffère le plus selon le genre
est le logement ; les femmes seules allouent 13% de
leurs dépenses au logement, les hommes seuls 32%. Ceci
s’expliqueparlefaitquelesdeuxn’ontpaslesmêmesprofils.
Les femmes seules sont plus âgées et très majoritairement
propriétaires de leur logement, tandis que les hommes
sont relativement plus jeunes et locataires pour plus de
la moitié d’entre eux. Les femmes seules dépensent plus
pour l’ameublement, l’équipement ménager et l’entretien
de la maison (12% contre 7% de leurs dépenses) et pour les
loisirs et la culture (11% contre 5%). Les hommes quant à
eux mangent un peu plus souvent au restaurant (7% contre
5%) et se laissent un peu plus tenter par les boissons
alcoolisées et le tabac (3% contre 1% des dépenses). Si les
deux dépensent la même part de leur budget à l’achat d’un
véhicule (7%), les hommes seuls accordent une plus grande
importance aux pièces détachées et accessoires et à
l’entretien de leur véhicule et dépensent plus en carburant
(8% contre 5%)
Inégalité face aux accidents de la route
Si la conduite des femmes est souvent l’objet de
plaisanteries, les conductrices sont beaucoup moins
impliquées dans des accidents graves ou mortels que leurs
homologues masculins.
GRAPHIQUE 5 : 28% DES CONDUCTEURS DE VÉHICULES 4 ROUES
TUÉS OU GRAVEMENT BLESSÉS ENTRE 2019 ET 2021 ÉTAIENT
DES FEMMES
50%
7%
58%
28%
50%
93%
42%
72%
Piétons
Conducteur (2 roues )
Passager (4 roues)
Conducteur (4 roues)
Femmes Hommes
Source: Statec; Police Grand ducale ; Moyenne 2019 - 2021
Côté passager, elles sont plus souvent victimes (58%) que
les hommes et aussi plus souvent victimes en tant que
piétonnes que ces derniers.
GRAPHIQUE 6 : CÔTÉ INFRACTIONS PRÉSUMÉES AU CODE DE LA
ROUTE, LES FEMMES NÉGLIGENT PLUS SOUVENT LE DROIT DE
PRIORITÉ QUE LES HOMMES (12% CONTRE 7% DES INFRACTIONS)
7%
10%
13%
7%
22%
3%
5%
6%
12%
13%
Faute au dépassement
Chevauchement de la ligne de
sécurité
Alcool
Non-observation du droit de
priorité
Vitesse excessive ou non adaptée
Femmes Hommes
Source: STATEC, Police Grand-ducale ; Accidents graves ou mortels; à
noter que dans un même accident plusieurs conducteurs peuvent avoir la
même infraction
Les autres principales infractions présumées telles la
vitesse excessive, l’alcool au volant, le chevauchement de
la ligne de sécurité ou la faute de dépassement concernent
clairement plus les conducteurs masculins.
6
Compétences numériques
Si au niveau des compétences numériques de base, les
résidentes rejoignent les hommes, elles sont cependant
moins nombreuses à afficher des compétences numériques
élevées.
GRAPHIQUE 7 : LES FEMMES SONT MOINS NOMBREUSES À
AFFICHER DES COMPÉTENCES NUMÉRIQUES ÉLEVÉES (EN %)
36
33
17
12
0.67
27
31
24
14
2.24
élevées de base faibles très faibles aucune
Hommes Femmes
Source: Statec; Eurostat; Enquête TIC 2021
En effet, 36% des internautes masculins ont des
compétences solides en matière d’information, de
communication, de création de contenu, de sécurité
et résolution de problèmes digitaux, contre 27% des
internautes feminines.
Pour en savoir plus
Bureau de presse
Tél 247-88 455 | press@statec.etat.lu
Cette publication a été réalisée par la division Sociale. Le STATEC tient
à remercier tous les collaborateurs qui ont contribué à la réalisation de
cette parution.
Cette publication n’engage que le STATEC.
La reproduction totale ou partielle du présent bulletin d’information
est autorisée à condition d’en citer la source.

Contenu connexe

Similaire à regards-05-23.pdf

Présentation - Les Français et la jeunesse Post-Covid
Présentation - Les Français et la jeunesse Post-CovidPrésentation - Les Français et la jeunesse Post-Covid
Présentation - Les Français et la jeunesse Post-Covid
contact Elabe
 
TrendOBS 2023 : À la reconquête du temps perdu
TrendOBS 2023 : À la reconquête du temps perdu TrendOBS 2023 : À la reconquête du temps perdu
TrendOBS 2023 : À la reconquête du temps perdu
Ipsos France
 
Les Français et les fêtes de fin d’année
Les Français et les fêtes de fin d’annéeLes Français et les fêtes de fin d’année
Les Français et les fêtes de fin d’année
contact Elabe
 
Extrait régional rapport 2017 Drees - état de santé de la population en France
Extrait régional rapport 2017 Drees - état de santé de la population en FranceExtrait régional rapport 2017 Drees - état de santé de la population en France
Extrait régional rapport 2017 Drees - état de santé de la population en France
DircomARSBFC
 
Présentation Plateforme de gériatrie au Maroc.pptx
Présentation Plateforme de gériatrie au Maroc.pptxPrésentation Plateforme de gériatrie au Maroc.pptx
Présentation Plateforme de gériatrie au Maroc.pptx
reneparis4
 
L'âge de la première maternité
L'âge de la première maternitéL'âge de la première maternité
L'âge de la première maternité
Kahiba Grace BEHE
 
Le Baromètre santé DOM 2014
Le Baromètre santé DOM 2014Le Baromètre santé DOM 2014
Le Baromètre santé DOM 2014
Ipsos France
 
Enjeux du vieillissement
Enjeux du vieillissementEnjeux du vieillissement
Enjeux du vieillissement
julbastide
 
Semaine 20 mondialisation_maladies
Semaine  20 mondialisation_maladiesSemaine  20 mondialisation_maladies
Semaine 20 mondialisation_maladies
monballieu
 
Les Français et les fêtes de fin d'année
Les Français et les fêtes de fin d'annéeLes Français et les fêtes de fin d'année
Les Français et les fêtes de fin d'année
contact Elabe
 
Dossier de presse Secours Catholique 2013 / stats2012
Dossier de presse Secours Catholique 2013 / stats2012Dossier de presse Secours Catholique 2013 / stats2012
Dossier de presse Secours Catholique 2013 / stats2012icicnancyfr
 
Mensuel du-cercle-de-lepargne-n°43-novembre-2017
Mensuel du-cercle-de-lepargne-n°43-novembre-2017Mensuel du-cercle-de-lepargne-n°43-novembre-2017
Mensuel du-cercle-de-lepargne-n°43-novembre-2017
Philippe Crevel
 
2014 General Census of Morocco (Executive Summary)
2014 General Census of Morocco (Executive Summary)2014 General Census of Morocco (Executive Summary)
2014 General Census of Morocco (Executive Summary)
Ahmed Salem
 
Vieillir au sein de la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole
Vieillir au sein de la Communauté urbaine Le Havre Seine MétropoleVieillir au sein de la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole
Vieillir au sein de la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole
AURH - Agence d'urbanisme Le Havre - Estuaire de la Seine
 
Les francais et les obseques 2007
Les francais et les obseques 2007Les francais et les obseques 2007
Les francais et les obseques 2007csnaf
 
Les Français et la natalité
Les Français et la natalitéLes Français et la natalité
Les Français et la natalité
contact Elabe
 
Chiffres clés de la santé en Ile-de-France
Chiffres clés de la santé en Ile-de-FranceChiffres clés de la santé en Ile-de-France
Chiffres clés de la santé en Ile-de-FranceARS-IDF
 

Similaire à regards-05-23.pdf (17)

Présentation - Les Français et la jeunesse Post-Covid
Présentation - Les Français et la jeunesse Post-CovidPrésentation - Les Français et la jeunesse Post-Covid
Présentation - Les Français et la jeunesse Post-Covid
 
TrendOBS 2023 : À la reconquête du temps perdu
TrendOBS 2023 : À la reconquête du temps perdu TrendOBS 2023 : À la reconquête du temps perdu
TrendOBS 2023 : À la reconquête du temps perdu
 
Les Français et les fêtes de fin d’année
Les Français et les fêtes de fin d’annéeLes Français et les fêtes de fin d’année
Les Français et les fêtes de fin d’année
 
Extrait régional rapport 2017 Drees - état de santé de la population en France
Extrait régional rapport 2017 Drees - état de santé de la population en FranceExtrait régional rapport 2017 Drees - état de santé de la population en France
Extrait régional rapport 2017 Drees - état de santé de la population en France
 
Présentation Plateforme de gériatrie au Maroc.pptx
Présentation Plateforme de gériatrie au Maroc.pptxPrésentation Plateforme de gériatrie au Maroc.pptx
Présentation Plateforme de gériatrie au Maroc.pptx
 
L'âge de la première maternité
L'âge de la première maternitéL'âge de la première maternité
L'âge de la première maternité
 
Le Baromètre santé DOM 2014
Le Baromètre santé DOM 2014Le Baromètre santé DOM 2014
Le Baromètre santé DOM 2014
 
Enjeux du vieillissement
Enjeux du vieillissementEnjeux du vieillissement
Enjeux du vieillissement
 
Semaine 20 mondialisation_maladies
Semaine  20 mondialisation_maladiesSemaine  20 mondialisation_maladies
Semaine 20 mondialisation_maladies
 
Les Français et les fêtes de fin d'année
Les Français et les fêtes de fin d'annéeLes Français et les fêtes de fin d'année
Les Français et les fêtes de fin d'année
 
Dossier de presse Secours Catholique 2013 / stats2012
Dossier de presse Secours Catholique 2013 / stats2012Dossier de presse Secours Catholique 2013 / stats2012
Dossier de presse Secours Catholique 2013 / stats2012
 
Mensuel du-cercle-de-lepargne-n°43-novembre-2017
Mensuel du-cercle-de-lepargne-n°43-novembre-2017Mensuel du-cercle-de-lepargne-n°43-novembre-2017
Mensuel du-cercle-de-lepargne-n°43-novembre-2017
 
2014 General Census of Morocco (Executive Summary)
2014 General Census of Morocco (Executive Summary)2014 General Census of Morocco (Executive Summary)
2014 General Census of Morocco (Executive Summary)
 
Vieillir au sein de la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole
Vieillir au sein de la Communauté urbaine Le Havre Seine MétropoleVieillir au sein de la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole
Vieillir au sein de la Communauté urbaine Le Havre Seine Métropole
 
Les francais et les obseques 2007
Les francais et les obseques 2007Les francais et les obseques 2007
Les francais et les obseques 2007
 
Les Français et la natalité
Les Français et la natalitéLes Français et la natalité
Les Français et la natalité
 
Chiffres clés de la santé en Ile-de-France
Chiffres clés de la santé en Ile-de-FranceChiffres clés de la santé en Ile-de-France
Chiffres clés de la santé en Ile-de-France
 

Plus de Marie-Astrid Heyde

Économie circulaire Découvrez les initiatives et projets du Luxembourg
Économie circulaire Découvrez les initiatives et projets du LuxembourgÉconomie circulaire Découvrez les initiatives et projets du Luxembourg
Économie circulaire Découvrez les initiatives et projets du Luxembourg
Marie-Astrid Heyde
 
impact-brochure-sis-lr-page.pdf
impact-brochure-sis-lr-page.pdfimpact-brochure-sis-lr-page.pdf
impact-brochure-sis-lr-page.pdf
Marie-Astrid Heyde
 
Broschür Tiermchen.pdf
Broschür Tiermchen.pdfBroschür Tiermchen.pdf
Broschür Tiermchen.pdf
Marie-Astrid Heyde
 
OPC LUX: Climate Policy Observatory, Luxembourg, Annual Report 2022
OPC LUX: Climate Policy Observatory, Luxembourg, Annual Report 2022OPC LUX: Climate Policy Observatory, Luxembourg, Annual Report 2022
OPC LUX: Climate Policy Observatory, Luxembourg, Annual Report 2022
Marie-Astrid Heyde
 
Hitting the road to a greener future
Hitting the road to a greener future  Hitting the road to a greener future
Hitting the road to a greener future
Marie-Astrid Heyde
 
Decarbonise Now - Consumption goods.pdf
Decarbonise Now - Consumption goods.pdfDecarbonise Now - Consumption goods.pdf
Decarbonise Now - Consumption goods.pdf
Marie-Astrid Heyde
 
La Stratégie nationale du logement abordable - vers un droit au logement pour...
La Stratégie nationale du logement abordable - vers un droit au logement pour...La Stratégie nationale du logement abordable - vers un droit au logement pour...
La Stratégie nationale du logement abordable - vers un droit au logement pour...
Marie-Astrid Heyde
 
Caritas_Brochure_Revendications_Elections2023_web.pdf
Caritas_Brochure_Revendications_Elections2023_web.pdfCaritas_Brochure_Revendications_Elections2023_web.pdf
Caritas_Brochure_Revendications_Elections2023_web.pdf
Marie-Astrid Heyde
 
INFO_Nature3_NourrirOiseaux.pdf
INFO_Nature3_NourrirOiseaux.pdfINFO_Nature3_NourrirOiseaux.pdf
INFO_Nature3_NourrirOiseaux.pdf
Marie-Astrid Heyde
 
Rapport Evaluation EBS 2022 résumé.pdf
Rapport Evaluation EBS 2022 résumé.pdfRapport Evaluation EBS 2022 résumé.pdf
Rapport Evaluation EBS 2022 résumé.pdf
Marie-Astrid Heyde
 
Rapport Evaluation EBS 2022.pdf
Rapport Evaluation EBS 2022.pdfRapport Evaluation EBS 2022.pdf
Rapport Evaluation EBS 2022.pdf
Marie-Astrid Heyde
 
luxembourg-stratgie-dbat-citoyen-2-160123.pdf
luxembourg-stratgie-dbat-citoyen-2-160123.pdfluxembourg-stratgie-dbat-citoyen-2-160123.pdf
luxembourg-stratgie-dbat-citoyen-2-160123.pdf
Marie-Astrid Heyde
 
PPT_Naturpakt et Appel à projets_12122022.pdf
PPT_Naturpakt et Appel à projets_12122022.pdfPPT_Naturpakt et Appel à projets_12122022.pdf
PPT_Naturpakt et Appel à projets_12122022.pdf
Marie-Astrid Heyde
 
CIRCLE booklet_final.pdf
CIRCLE booklet_final.pdfCIRCLE booklet_final.pdf
CIRCLE booklet_final.pdf
Marie-Astrid Heyde
 
Revendications.pdf
Revendications.pdfRevendications.pdf
Revendications.pdf
Marie-Astrid Heyde
 
AT A GLANCE: LUXEMBOURG’S CAP STRATEGIC PLAN
AT A GLANCE: LUXEMBOURG’S CAP STRATEGIC PLANAT A GLANCE: LUXEMBOURG’S CAP STRATEGIC PLAN
AT A GLANCE: LUXEMBOURG’S CAP STRATEGIC PLAN
Marie-Astrid Heyde
 
Des économies de gaz pour un hiver sûr
Des économies de gaz pour un hiver sûrDes économies de gaz pour un hiver sûr
Des économies de gaz pour un hiver sûr
Marie-Astrid Heyde
 
Un plan européen de réduction de la demande de gaz
Un plan européen de réduction de la demande de gazUn plan européen de réduction de la demande de gaz
Un plan européen de réduction de la demande de gaz
Marie-Astrid Heyde
 
FR-Plan-daction-inclusion-numerique-2021.pdf
FR-Plan-daction-inclusion-numerique-2021.pdfFR-Plan-daction-inclusion-numerique-2021.pdf
FR-Plan-daction-inclusion-numerique-2021.pdf
Marie-Astrid Heyde
 
Programme fête de l'eau 9 mai 2022
Programme fête de l'eau 9 mai 2022Programme fête de l'eau 9 mai 2022
Programme fête de l'eau 9 mai 2022
Marie-Astrid Heyde
 

Plus de Marie-Astrid Heyde (20)

Économie circulaire Découvrez les initiatives et projets du Luxembourg
Économie circulaire Découvrez les initiatives et projets du LuxembourgÉconomie circulaire Découvrez les initiatives et projets du Luxembourg
Économie circulaire Découvrez les initiatives et projets du Luxembourg
 
impact-brochure-sis-lr-page.pdf
impact-brochure-sis-lr-page.pdfimpact-brochure-sis-lr-page.pdf
impact-brochure-sis-lr-page.pdf
 
Broschür Tiermchen.pdf
Broschür Tiermchen.pdfBroschür Tiermchen.pdf
Broschür Tiermchen.pdf
 
OPC LUX: Climate Policy Observatory, Luxembourg, Annual Report 2022
OPC LUX: Climate Policy Observatory, Luxembourg, Annual Report 2022OPC LUX: Climate Policy Observatory, Luxembourg, Annual Report 2022
OPC LUX: Climate Policy Observatory, Luxembourg, Annual Report 2022
 
Hitting the road to a greener future
Hitting the road to a greener future  Hitting the road to a greener future
Hitting the road to a greener future
 
Decarbonise Now - Consumption goods.pdf
Decarbonise Now - Consumption goods.pdfDecarbonise Now - Consumption goods.pdf
Decarbonise Now - Consumption goods.pdf
 
La Stratégie nationale du logement abordable - vers un droit au logement pour...
La Stratégie nationale du logement abordable - vers un droit au logement pour...La Stratégie nationale du logement abordable - vers un droit au logement pour...
La Stratégie nationale du logement abordable - vers un droit au logement pour...
 
Caritas_Brochure_Revendications_Elections2023_web.pdf
Caritas_Brochure_Revendications_Elections2023_web.pdfCaritas_Brochure_Revendications_Elections2023_web.pdf
Caritas_Brochure_Revendications_Elections2023_web.pdf
 
INFO_Nature3_NourrirOiseaux.pdf
INFO_Nature3_NourrirOiseaux.pdfINFO_Nature3_NourrirOiseaux.pdf
INFO_Nature3_NourrirOiseaux.pdf
 
Rapport Evaluation EBS 2022 résumé.pdf
Rapport Evaluation EBS 2022 résumé.pdfRapport Evaluation EBS 2022 résumé.pdf
Rapport Evaluation EBS 2022 résumé.pdf
 
Rapport Evaluation EBS 2022.pdf
Rapport Evaluation EBS 2022.pdfRapport Evaluation EBS 2022.pdf
Rapport Evaluation EBS 2022.pdf
 
luxembourg-stratgie-dbat-citoyen-2-160123.pdf
luxembourg-stratgie-dbat-citoyen-2-160123.pdfluxembourg-stratgie-dbat-citoyen-2-160123.pdf
luxembourg-stratgie-dbat-citoyen-2-160123.pdf
 
PPT_Naturpakt et Appel à projets_12122022.pdf
PPT_Naturpakt et Appel à projets_12122022.pdfPPT_Naturpakt et Appel à projets_12122022.pdf
PPT_Naturpakt et Appel à projets_12122022.pdf
 
CIRCLE booklet_final.pdf
CIRCLE booklet_final.pdfCIRCLE booklet_final.pdf
CIRCLE booklet_final.pdf
 
Revendications.pdf
Revendications.pdfRevendications.pdf
Revendications.pdf
 
AT A GLANCE: LUXEMBOURG’S CAP STRATEGIC PLAN
AT A GLANCE: LUXEMBOURG’S CAP STRATEGIC PLANAT A GLANCE: LUXEMBOURG’S CAP STRATEGIC PLAN
AT A GLANCE: LUXEMBOURG’S CAP STRATEGIC PLAN
 
Des économies de gaz pour un hiver sûr
Des économies de gaz pour un hiver sûrDes économies de gaz pour un hiver sûr
Des économies de gaz pour un hiver sûr
 
Un plan européen de réduction de la demande de gaz
Un plan européen de réduction de la demande de gazUn plan européen de réduction de la demande de gaz
Un plan européen de réduction de la demande de gaz
 
FR-Plan-daction-inclusion-numerique-2021.pdf
FR-Plan-daction-inclusion-numerique-2021.pdfFR-Plan-daction-inclusion-numerique-2021.pdf
FR-Plan-daction-inclusion-numerique-2021.pdf
 
Programme fête de l'eau 9 mai 2022
Programme fête de l'eau 9 mai 2022Programme fête de l'eau 9 mai 2022
Programme fête de l'eau 9 mai 2022
 

Dernier

Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptxWebinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
contact Elabe
 
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
bonanniromane89
 
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointementProductivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
La Fabrique de l'industrie
 
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
contact Elabe
 
Les Français et les élections législatives
Les Français et les élections législativesLes Français et les élections législatives
Les Français et les élections législatives
contact Elabe
 
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
contact Elabe
 

Dernier (7)

Webinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptxWebinaire_les aides aux investissements.pptx
Webinaire_les aides aux investissements.pptx
 
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
Etat de l’opinion - Journée CCR CAT « Protégeons l’assurabilité »
 
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
Rapport annuel de Max Havelaar France 2023
 
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointementProductivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
Productivité et politique industrielles: deux défis à relever conjointement
 
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
L'Observatoire politique ELABE pour Les Echos - Juin 2024
 
Les Français et les élections législatives
Les Français et les élections législativesLes Français et les élections législatives
Les Français et les élections législatives
 
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
Sondage ELABE pour Les Echos et l'Institut Montaigne -Les Français et la guer...
 

regards-05-23.pdf

  • 1. N° 05 03/23 Regards sur la vie des femmes au Luxembourg La Journée internationale des femmes, célébrée le 8 mars, est l’occasion pour le STATEC de jeter un regard statistique sur la vie des femmes au Grand-Duché. 1.38 enfants La part des femmes dans la population en 2022 femmes ont la nationalité luxembourgeoise Au Luxembourg, le salaire horaire moyen des hommes est désormais inférieur à celui des femmes. Une situation exceptionnelle en Europe ! en moyenne par femme 3 177 euros c’est le montant dépensé en moyenne par les femmes vivant seules sans enfants en 2021 contre 2 766 euros pour les hommes dans la même situation. Le taux d’emploi des femmes converge doucement vers celui des hommes. Côté chômage Sur nos routes sur les 3 dernières années, 28% des personnes tuées ou gravement blessées derrière le volant étaient des femmes. Côté passager, elles sont plus souvent victimes que les hommes. 6% 30% 28% 58% 173 000 54.1% 49.6% Les femmes peuvent espérer vivre 84.8 ans Les hommes vivent plus longtemps en bonne santé au Luxembourg que les femmes 62 ans 64 ans Ecart salarial en faveur des femmes En 2021, les maladies de l’appareil circulatoire sont la 1ère cause de mortalité au Luxembourg parmi les femmes. 25% des décès -0.2% en 2021 70.3% 5.6% Celui des femmes (5.6%) dépasse désormais celui des hommes (4.9%) alors qu’ils étaient quasiment à parité avant la pandémie (resp. 5.5% et 5.7%). En 2021, plus de 30% des femmes ont travaillé à temps partiel, contre à peine 6% des hommes. En 20 ans, il passe de 55.4% à 70.3% alors que celui des hommes baisse de 81.2% à 77.7%. Salaires / écarts de rémuneration
  • 2. 2 320 333 femmes au 1er janvier 2022 Quelques 173 000 femmes (54.1%) ont la nationalité luxembourgeoise. En moyenne les femmes au Luxembourg sont plus âgées que les hommes. Avec 40.4 ans, elles ont 1.4 ans de plus. Ces différences sont beaucoup plus marquées dans la population autochtone, les Luxembourgeoises étant 2.6 ans plus âgées que les Luxembourgeois (42.4 contre 40.0 ans). Les âges moyens des étrangers s’établissent à 38.0 ans et ce aussi bien pour les femmes que pour les hommes. Ainsi, la proportion de femmes âgées de plus de 64 ans est plus importante pour les Luxembourgeoises (21.4%) que pour les étrangères (10.1%). La part des femmes en âge de travailler (25-64 ans) est, quant à elle, supérieure de ± 15 points de pourcentage dans la population étrangère (65.5% contre 50.2%). Par contre, dans le groupe d’âges des 0 à 24 ans, l’inverses est vrai : 28.4% des luxembourgeoises sont âgées de moins de 24 ans pour 24.4% parmi les femmes étrangères. Il y a quarante ans, les femmes représentaient encore 51% de la population nationale. La part des femmes dans la population luxembourgeoise a longtemps été supérieure à celle des hommes. En 2014, le rapport de force s’inverse ; cette année-là la proportion des hommes a dépassé celle des femmes. En 2022, la part des femmes parmi la population est de 49.6%. La part plus importante des hommes parmi la population s’expliquer par le surplus d’immigrés masculins. En 2021 par exemple, 54% des nouveaux arrivants étaient des hommes contre 46% de femmes. Mais cette légère majorité d’hommes à l’échelle nationale ne peut pas être généralisée à l’ensemble des communes du Luxembourg. La proportion de femmes varie entre 47.1% à Winseler et 52.2% à Walferdange. Parmi les 102 communes, seulement 44 comptent plus de femmes que d’hommes dans leur population. Une migration ukrainienne essentiellement féminine Suite à l’invasion de l’Ukraine par la Russie en février 2022, le Luxembourg a décidé, comme les autres pays de l’UE-27, d’accorder le statut de protection temporaire aux personnes arrivant d’Ukraine. En mars 2022, ce statut a été accordé à 920 Ukrainiens, dont 70.7% de femmes. Ce nombre a augmenté fortement au mois d’avril pour atteindre 1 660 personnes, dont 72.0% de femmes. Par la suite, on observe une diminution du nombre de décisions : 1 100 au mois de mai et 360 en juin 2022 et environ 146 en moyenne par mois lors du second semestre 2022. En 2022, 4 915 décisions ont été prises accordant le statut de protection temporaire. Parmi ces décisions, 67.8% avait trait à des femmes. GRAPHIQUE 1 : NOMBRE DE DÉCISIONS OCTROYANT LA PROTECTION TEMPORAIRE POUR LES PERSONNES DE NATIONALITÉ UKRAINIENNE 650 1195 755 230 105 80 90 80 65 80 0 200 400 600 800 1000 1200 1400 1600 1800 Nombre de décisions Hommes Femmes Source : EUROSTAT - Direction de l’Immigration 1.38 enfant par femme Globalement, entre 2000 et 2021, l’indicateur conjoncturel de fécondité1 diminue passant de 1.78 à 1.38 enfant par femme. Ce nombre est toujours plus élevé pour les femmes de nationalité étrangère que pour les Luxembourgeoises. En 2021, cet indicateur est de 1.55 enfant par femme pour les mamans de nationalité étrangère et de 1.24 pour les femmes luxembourgeoises. Parallèlement à la diminution de la fécondité, l’âge moyen des femmes à la première naissance est en progression constante. Cet âge est de 31.1 ans en 2021, contre 28.6 ans au début de ce siècle. L’augmentation de l’âge à la maternité va de pair avec l’âge au premier mariage, la progression de ce dernier étant cependant plus prononcée. La part des naissances hors mariage connaît une véritable explosion. Depuis l’an 2000, elle a presque doublé, passant de 22 à 42%. Cette diminution des naissances dans le mariage est contrebalancée par les naissances dans des 1 L’indicateur conjoncturel de fécondité mesure le nombre d’enfants qu’aurait une femme tout au long de sa vie, si les taux de fécondité observés l’année considérée à chaque âge demeuraient inchangés.
  • 3. 3 ménages pacsés. En 2021, 17% des naissances ont eu lieu dans un ménage où les deux parents étaient pacsés. Cette part est en constante augmentation (10% en 2015). GRAPHIQUE 2 : ÂGE MOYEN AU 1ER ENFANT ET AU 1ER MARIAGE 27 28 29 30 31 32 33 2000 2002 2004 2006 2008 2010 2012 2014 2016 2018 2020 Age Age moyen au 1er enfant Age moyen au 1er mariage Source : STATEC Des gains d’espérance de vie plus faibles pour les femmes L’espérance de vie à la naissance pour les femmes s’élève à 84.8 ans. L’écart entre les deux genres est de 4.5 ans sur la période 2019 à 2021 alors qu’il était de 6.2 sur la période 2000 à 2002 en faveur des femmes. Les hommes peuvent espérer vivre 80.3 ans. Cet écart, qui avait tendance à rester relativement stable durant les années quatre-vingt-dix, se resserre. Le mode de vie des femmes se rapprochant de plus en plus de celui des hommes peut expliquer, en partie, ce phénomène. 8.6% des femmes de 18 ans et plus sont veuves pour 2.0% des hommes. Cette différence s’explique par l’espérance de vie plus élevée des femmes. À contrario, elles sont un peu moins souvent célibataires que les hommes, respectivement 46.6% et 48.8%. A noter aussi que les femmes sont un peu plus souvent divorcées que les hommes, respectivement 9.9% et 7.7%. Près d’une femme sur deux décède à l’hôpital En 2021, parmi les décès enregistrés par la Direction de la santé2 , le lieu de décès le plus fréquent pour les femmes est l’hôpital (47.9% des décès pour 59.6% parmi les hommes). 2 La Direction de la Santé enregistre les décès de fait (https://sante. public.lu/fr/publications/s/statistiques-causes-de-deces-2021.html), tandis que le STATEC enregistre les décès de droit. On retrouve ensuite les maisons de retraites (34.3% des décès des femmes contre 16.7% pour les hommes). Les décès survenus à domicile sont observés dans 16.7% des décès féminins et 21.0% des décès masculins. Les autres lieux de décès (voie publique, lieu de travail, …) sont donc peu fréquents. Des facteurs biologiques, sociaux et comportementaux entrainent des différences dans la répartition des causes de décès des hommes et des femmes. En 2021, les maladies de l’appareil circulatoire sont la 1ère cause de mortalité au Luxembourg parmi les femmes (25.3% des décès) tandis que pour les hommes, ce sont les tumeurs (28.0% des décès contre 22.5% des décès dans la population féminine (2e cause de décès)). Comme en 2020, la COVID-19 reste en 2021, la 3e cause de mortalité tant chez les hommes que chez les femmes, avec respectivement 10.6% et 9.6% des décès. On note également que la mortalité, suite à des troubles mentaux et du comportement, est plus importante chez les femmes que chez les hommes. Cette cause de décès représente, en 2021, 8.5% des décès féminins contre 5.3% des décès masculins. 62.4 ans, c’est l’espérance de vie en bonne santé pour les femmes en 2020 En 2020, l’espérance de vie en bonne santé, c’est-à-dire le nombre d’années qu’une personne peut compter vivre sans souffrir d’incapacité dans les gestes de la vie quotidienne, s’élève au Grand-Duché à 62.4 ans pour les femmes et à 64 ans pour les hommes. Les hommes vivent donc plus longtemps en bonne santé que les femmes. Il en est de même dans les pays scandinaves, au Portugal et aux Pays- Bas. Dans les autres pays européens, on constate l’inverse. Le Luxembourg se positionne au 16e rang au niveau européen, en-dessous de la moyenne européenne (65 ans). C’est à Malte que les femmes vivent le plus longtemps en bonne santé (71 ans) et en Lettonie le moins longtemps (54 ans).
  • 4. 4 GRAPHIQUE 3 : L’ESPÉRANCE DE VIE EN BONNE SANTÉ DES FEMMES AU LUXEMBOURG (62.4 ANS) EN DESSOUS DE LA MOYENNE EUROPÉENNE (65 ANS) 54 62 65 71 0 20 40 60 80 Lettonie Finland Slovaquie Danemark Lituanie Portugal Autriche Estonia Croatie Pays-Bas Romanie Luxembourg Rep. Tchèque Chypre Hongrie Belgique Pologne UE 27 France Espagne Slovénie Allemagne Grèce Irelande Bulgarie Italie Malte Source : STATEC 21.7% des femmes en risque de pauvreté ou d’exclusion sociale en 2021 Sont considérées comme en risque d’être pauvres ou exclues socialement les personnes relevant d’au moins un des 3 critères suivants : ∫ Les personnes en risque de pauvreté sont celles vivant dans un ménage disposant d’un revenu inférieur à 60% du revenu médian national ; ∫ Les personnes en situation de privation matérielle grave ; ∫ Les personnes vivant dans des ménages à faible intensité de travail, c’est-à-dire où les adultes ont travaillé un temps égal ou inférieur à 20 % de leur potentiel de temps de travail. A titre de comparaison ce taux était de 20.5% parmi les hommes en 2021. GRAPHIQUE 4 : LE TAUX D’EMPLOI DES FEMMES ÂGÉES DE 20 À 64 ANS EN PROGRESSION 50 55 60 65 70 75 80 85 2000 2005 2010 2015 2020 Taux d'emploi Hommes Taux d'emploi Femmes Sources : STATEC, Eurostat (résidents 15 à 64 ans) Depuis l’an 2000, l’écart des genres diminue sur le marché du travail. Il y a presque 20 ans, le taux d’emploi des femmes s’élevait à 54%, celui des hommes dépassait les 80%. Depuis lors, ce taux progresse de façon continue pour les femmes, alors qu’il baisse pour les hommes. En 2021, 70% des femmes âgées de 20 à 64 ans étaient en emploi, contre 78% des hommes. Le travail à temps partiel pour sa part est majoritairement féminin. En 2021, plus de 30% des femmes ont travaillé à temps partiel, contre à peine 6% des hommes. Pour la moitié des femmes, la famille est la raison principale qui incite à travailler à temps partiel. Une parité homme-femme qui reste impactée par le virus : Après avoir atteint une parité entre hommes et femmes en 2017 et en 2019 en termes de chômage, les conséquences de la crise sanitaire ont interrompu ce constat avec une hausse sensible du taux de chômage féminin en 2020. Même si les taux de chômage ont globalement chuté, la divergence entre les deux sexes persiste et se chiffre en 2021 à 0.7 point de % contre 0.6 l’année précédente. On constate une tendance similaire pour le chômage de longue durée, celui-ci a également augmenté plus fortement chez les femmes que chez les hommes depuis l’apparition du COVID.
  • 5. 5 Egalité salariale En 2021, avec -0.2%, l’écart salarial entre hommes et femmes (GPG-Gender Pay Gap) est devenu négatif (c.à.d. en faveur des femmes) pour la première fois au Luxembourg. Pour l’ensemble de l’économie (hors administration publique), le salaire horaire moyen des hommes est donc inférieur à celui des femmes de 0.2% en 2021 (et l’écart est estimé à -0.4% pour 2022). En 2006, l’écart avait encore été de +10.7% en faveur des hommes. Avec cette quasi-égalité salariale, le Luxembourg fait figure d’exception à ce jour dans l’Union Européenne, qui affiche toujours un GPG de 12.7%, avec 17.6% en Allemagne, 15.4% en France et 5.0% en Belgique. Néanmoins, au Luxembourg, l’écart est toujours largement en faveur des hommes dans certaines branches prises individuellement : activités financières (23%), activités immobilières (23%), activités spécialisées, scientifiques et techniques (22%) ou encore commerce (18%). 3 177 euros, c’est le montant dépensé en moyenne par les femmes vivant seules sans enfants en 2021 contre 2 766 euros pour les hommes dans la même situation Le poste de dépenses qui diffère le plus selon le genre est le logement ; les femmes seules allouent 13% de leurs dépenses au logement, les hommes seuls 32%. Ceci s’expliqueparlefaitquelesdeuxn’ontpaslesmêmesprofils. Les femmes seules sont plus âgées et très majoritairement propriétaires de leur logement, tandis que les hommes sont relativement plus jeunes et locataires pour plus de la moitié d’entre eux. Les femmes seules dépensent plus pour l’ameublement, l’équipement ménager et l’entretien de la maison (12% contre 7% de leurs dépenses) et pour les loisirs et la culture (11% contre 5%). Les hommes quant à eux mangent un peu plus souvent au restaurant (7% contre 5%) et se laissent un peu plus tenter par les boissons alcoolisées et le tabac (3% contre 1% des dépenses). Si les deux dépensent la même part de leur budget à l’achat d’un véhicule (7%), les hommes seuls accordent une plus grande importance aux pièces détachées et accessoires et à l’entretien de leur véhicule et dépensent plus en carburant (8% contre 5%) Inégalité face aux accidents de la route Si la conduite des femmes est souvent l’objet de plaisanteries, les conductrices sont beaucoup moins impliquées dans des accidents graves ou mortels que leurs homologues masculins. GRAPHIQUE 5 : 28% DES CONDUCTEURS DE VÉHICULES 4 ROUES TUÉS OU GRAVEMENT BLESSÉS ENTRE 2019 ET 2021 ÉTAIENT DES FEMMES 50% 7% 58% 28% 50% 93% 42% 72% Piétons Conducteur (2 roues ) Passager (4 roues) Conducteur (4 roues) Femmes Hommes Source: Statec; Police Grand ducale ; Moyenne 2019 - 2021 Côté passager, elles sont plus souvent victimes (58%) que les hommes et aussi plus souvent victimes en tant que piétonnes que ces derniers. GRAPHIQUE 6 : CÔTÉ INFRACTIONS PRÉSUMÉES AU CODE DE LA ROUTE, LES FEMMES NÉGLIGENT PLUS SOUVENT LE DROIT DE PRIORITÉ QUE LES HOMMES (12% CONTRE 7% DES INFRACTIONS) 7% 10% 13% 7% 22% 3% 5% 6% 12% 13% Faute au dépassement Chevauchement de la ligne de sécurité Alcool Non-observation du droit de priorité Vitesse excessive ou non adaptée Femmes Hommes Source: STATEC, Police Grand-ducale ; Accidents graves ou mortels; à noter que dans un même accident plusieurs conducteurs peuvent avoir la même infraction Les autres principales infractions présumées telles la vitesse excessive, l’alcool au volant, le chevauchement de la ligne de sécurité ou la faute de dépassement concernent clairement plus les conducteurs masculins.
  • 6. 6 Compétences numériques Si au niveau des compétences numériques de base, les résidentes rejoignent les hommes, elles sont cependant moins nombreuses à afficher des compétences numériques élevées. GRAPHIQUE 7 : LES FEMMES SONT MOINS NOMBREUSES À AFFICHER DES COMPÉTENCES NUMÉRIQUES ÉLEVÉES (EN %) 36 33 17 12 0.67 27 31 24 14 2.24 élevées de base faibles très faibles aucune Hommes Femmes Source: Statec; Eurostat; Enquête TIC 2021 En effet, 36% des internautes masculins ont des compétences solides en matière d’information, de communication, de création de contenu, de sécurité et résolution de problèmes digitaux, contre 27% des internautes feminines. Pour en savoir plus Bureau de presse Tél 247-88 455 | press@statec.etat.lu Cette publication a été réalisée par la division Sociale. Le STATEC tient à remercier tous les collaborateurs qui ont contribué à la réalisation de cette parution. Cette publication n’engage que le STATEC. La reproduction totale ou partielle du présent bulletin d’information est autorisée à condition d’en citer la source.