SlideShare une entreprise Scribd logo
1
Restitution Publique
du Diagnostic de Territoire
Alimentation Durable
de la Communauté de
Communes Les Cheires
Samedi 5 octobre 2013
2
Déroulé de la présentation
Intro
Démarche Diagnostic de territoire alimentation durable
Première partie
Organisation du système alimentaire sur la C.C.
des Cheires, avec ses potentiels et limites / AD :
de la consommation à la production,
avec les aspects éducatifs
Deuxième partie :
Présentation de pistes d’action pour évoluer
Echanges sur l’état des lieux et les pistes d’action
3
Les enjeux d’une alimentation durable
- Une alimentation accessible à tous et toutes, saine et
équilibrée, répondant aux besoins nutritionnels
humains.
- Une alimentation produite par des modèles agricoles
qui préservent l’environnement, le climat, les sols,
l’eau, la biodiversité naturelle et domestique, ainsi que le
bien-être des animaux d’élevage.
- Une alimentation sobre en consommation d’énergie,
en émissions de gaz à effet de serre et générant moins
de déchets : circuits courts, peu de produits importés,
pas de fruits et légumes de contre-saison, mode de
production sobres, diminution des emballages
- mais aussi un système alimentaire défini, de
l’échelle locale à l’échelle internationale, avec la
participation des citoyens
4
Les enjeux alimentaires s’inscrivent dans
l’évolution du cadre politique général
Avec des orientations de politique générale,
Déclinées de l’échelle européenne à l’échelle locale :
PAC – Politique Agricole Commune
Plan National Santé Environnement décliné au niveau
régional avec le Plan Stratégique de l’Agence régionale de
Santé
Plan National Nutrition Santé
Plan Régional pour une Agriculture Durable en Auvergne
(PRAD)
Schéma régional du Climat, de l’air et de l’énergie
Contrat Agriculture Durable avec le CG63
5
Qu’est ce qu’un diagnostic de territoire
alimentation durable ?
Une démarche innovante en partenariat
Un état des lieux sur le système
alimentaire
par la rencontre des acteurs pour
identifier les potentiels
La définition de pistes d’actions
Un travail de synthèse et de restitution
avec les élus pour une mobilisation
globale
6
Large panel d’acteurs interrogés
73TOTAL
12Autres (organismes, asso,…)
20Agriculteurs
13Artisans et distributeurs
1Intermédiaires
15 (dont ½ élus)Restauration collective
2Chambres d'hôtes
10Restaurants
Nb entretienCatégories d'acteurs
7
Première partie :
Caractéristiques, potentiels et limites
du système alimentaire
de la C.C. des Cheires / alimentation durable
1. Les grandes caractéristiques du territoire
2. Le système alimentaire sur la C.C. et ses acteurs :
- Services de restauration collective
- Restauration commerciale
– Circuits approvisionnement -
- Artisans et revendeurs - Producteurs -
- Gestion de l’eau et des déchets
3. Animations en lien avec l’alimentation
8
Un territoire en zone périurbaine,
contrasté et diversifié de la plaine
à la zone de production du Saint-Nectaire,
avec plusieurs pôles touristiques
1. Grandes caractéristiques
du territoire
9
11 communes pour 11400 habitants
4 communes < 300 hbts 4 communes > 1500 hbts
10
Les services de
restauration collective
2. Le système alimentaire
de la CC Les Cheires
Présentation à travers l’ensemble des activités
de la consommation à la production :
La gestion de l’eau et des déchets
Les producteurs
Les artisans et
revendeurs
Les circuits
d’approvisionnement
La restauration
commerciale
Les
consommateurs
11
2.1. La restauration collective
Quelques donnQuelques donnéées sur les diffes sur les difféérences de statut et derences de statut et de
fonctionnement de la restauration collectivefonctionnement de la restauration collective
•• Mode de gMode de gestion : directe ou concestion : directe ou concééddééee (sur place ou livr(sur place ou livréé))
•• Liaison chaude / liaison froideLiaison chaude / liaison froide
Cuisine centrale / satelliteCuisine centrale / satellite
•• Type de service :Type de service :
-- Restauration scolaireRestauration scolaire
-- Portage de repasPortage de repas àà domicile (CC/domicile (CC/CeyranCeyran))
-- Structure de santStructure de santéé
-- Restauration entrepriseRestauration entreprise
=> Tous ces syst=> Tous ces systèèmesmes coco--existentexistent sur le territoiresur le territoire
12
13
Chiffrage repas de la restauration scolaire
1126total resto scolaire / jour
336Total repas servis écoles privées / jour
26Ecole privée Notre-Dame Vernet Ste Marguerite
40Ecole privée Sainte Cécile St Amant Tallende
270Collège privé Saint-Joseph à Saint-Saturnin
soit à l'année 110 000 repas (sur 35 semaines)
790Total repas servis écoles publiques / jour
110Ecole Maternelle et primaire de Tallende
130Ecole Maternelle et primaire de St Amant Tde
120SIVOS (Ecole Elémentaire de St Saturnin + école de la monne / Olloix et Cournols)
200Ecole élémenteire d'Aydat
70Ecole Elémentaire de St Sandoux
90Ecole élémentaire de Chanonat
70Ecole Elémentaire du Crest
nb repas/jNom des écoles
14
Autres services de restauration collective
EHPAD du Montel :
220 repas/j, soit 50
000/an
Auto-gestion
ESAT du Ceyran (CAPPA) :
800-1000 repas/jour
cuisine centrale liaison froide
avec prestataire Scolarest
(en évolution)
15
Potentiels
Acteurs généralement motivés par leur travail,
valorisant le « fait maison »
Demande des parents pour des produits de qualité
(repas bio et productions locales)
Repas bio proposés régulièrement
dans restaurants scolaires
Ouverture des professionnels et des élus
pour évoluer dans leurs pratiques
Limites
Grand nombre d’opérateurs privés avec des contraintes
fortes au niveau des achats (référencement – prix -
praticité)
Des difficultés dans la gestion des personnels pour
assurer un service optimum régulier
Concurrence entre les prestataires poussant vers des prix
très bas
16
2.2. La restauration privée sur le territoire
Une offre assez diversifiée
Grande capacité
restauration de groupe
mais pas de restaurant
haut de gamme
Difficultés / nouveaux
restaurant en délégation
de service publique
17
Les points positifs / alimentation de qualitLes points positifs / alimentation de qualitéé ::
→ Presque tous les chefs ont qualification de
cuisinier et valorise le « fait maison »
→ Accent mis sur la viande => priorité race à viande
→ Quelques restaurateurs se fournissent auprès de
producteurs locaux : truites, légumes, fromages, farine
(un restaurant communique / priorité : production du terroir)
→ beaucoup de menu du jour => cuisine + souplesse
18
Les facteurs limitant :
→ Priorité donné à la recherche de viande à griller de
qualité régulière => pas nécessairement régionale
→ Manque de liens avec les producteurs
→ Expérience négative / menu terroir (Auberge La Monne)
et priorité au bio (Crêperie)
→ Pas de proposition
végétarienne identifiée
→ Peu d’intérêt / qualité
légumes et fruits
19
2.3. Les circuits d’approvisionnement
Grossistes
Généralistes
sur agglo CF,
type Métro
Autres Grossistes
Régionaux
(DS, Krill,…)
Nombreux opérateurs
viandes 63, 43, 15 et 19
Jallet (Murol)
Salades
de Gerzat
Grossistes
produits laitiers
+ affineurs
Artisans
&
producteurs
locaux
Centrale
de référencement
des sociétés privés
en restauration
20
Atouts : acteurs mobilisés pour une offre de qualité
→ Offre diversifiée,
Commerçants proposent produits de qualité
mais valorise peu le local / manque de liens et trop cher
→ Alternatives : Cheires AMAP / local de qualité (Bio)
→ Emergence nouveaux projets régulièrement
(soupe bio, vente ambulante,…)
(boulanger avec expérience pain bio – à valoriser)
→ Fort potentiel d’animation
2.4. Les artisans et revendeurs
21
Freins / développement offre de proximité sur la CC :
Accès production de proximité
pas simple, en limite C.C.
Pas de marché régulier
sur le territoire
Blocage / nouvelles initiatives
22
2.5. Les producteurs
Répartis en trois grands types de production
selon zone
- Saint-Nectaire (lait, fromage en blanc ou affiné)
et viande
- Céréales
- Arboriculture (coteaux)
et maraîchage (redémarre)
Forte présence label
qualité AOP St-Nectaire,
très faible représentation AB
23
24
Enjeux globaux pour agriculture du territoire
Producteurs Saint-Nectaire les plus intensifs
=> alternatives / fourrages fermentés d’ici 2017
Diminution impacts agriculture sur rivière
SMVVA => évolution des pratiques
Remise en valeur
des friches
suivi terres /
potentiel installation
25
Potentiels développement sur le territoire
Potentiel / Nouvelles installations
=> terrains / petites structures fruits ou légumes
=> développement vente de proximité
=> appui de la C.C. / arboriculture
=> entraide / installation en AB
Agrilocal63 : nouvel outil / valorisation production
en direct avec restauration collective et à venir
commerciale
Outils de transformation (Silly) / relance fruits
Nouveau dispositif Contrat Agriculture Durable
avec CG63
26
Difficultés / développement
Producteurs isolés / manque de soutien:
Pisciculture
Viande en caissette
Démarche individuelle / vente Saint-Nectaire
Manque de
dynamique collective
27
2.6. La gestion de l’eau et des déchets
Gestion de l’eau
SMVVA : Outil spécifique avec investissement conséquent et
dans la durée auprès 3 publics :
-Agriculteurs – Mairies – Enfants + nouveau projet /Jardiniers
Gestion des déchets
assurés par le SICTOM des Couzes
2 poubelles + vente de composteur individuel
=> actions de sensibilisation /compostage (écoles )
=> très faible appropriation des professionnels restauration
(commercial ou collective)
28
3. Les animations en lien avec
l’alimentation sur le territoire
De nombreuses actions
dans des cadres très divers
29
Une action exemplaire sur la protection de la
ressource en eau avec le SMVVA
Sensibiliser pour faire évoluer les pratiques
trouver des alternatives viables
« jardin exemplaire O pesticides »
« Ma commune s’engage, moi aussi! »
Actions ponctuelles sur alimentation
en centres de loisirs
(très peu dans écoles)
Actions régulières
avec verger conservatoire
30
Mobilisation citoyenne
Association AquaVeyre
=> Festival Veyre-Nature : 2013 relocalisation alimentation
Association cité-citoyenne
=> Soirée rencontre nouveaux modes de consommation
=> Souhait approfondir sur alimentation
Avec Cheires AMAP
=> Visite régulière de fermes et atelier cuisine
Fête de la soupe à Saint-Saturnin
31
Atouts pour avancer / sensibilisation AD :
- personnel en place déjà intéressé par le sujet
- milieu associatif mobilisé sur la question
- sur C.C. intervenants potentiels compétents motivés :
3-4 artisans / agriculteurs / cuisiniers et citoyens
Limites / projet global de sensibilisation :
- Pas trop de liens entre les structures organisatrices
- Pas de projet spécifique global (mais 2 programmes:
limitation des pesticides et verger conservatoire)
- Pas de coordination à l’échelle du territoire pour
avancer collectivement sur ce thème
32
Deuxième partie :
Des pistes
pour le territoire
de la C.C. des Cheires
pour construire un
système alimentaire durable
33
Avec la restauration collective
Assez rapidement :
Rencontres entre élus et professionnels
/ deux communes Le Crest et Chanonat
=> Eviter l’arrêt des cuisines en gestion
directe
=> Audit / besoins en matériel et
formation
=> Appuyer la cuisinière du Crest /
évolution des pratiques (Bien manger dans
ma petite cantine)
Formations des agents pour poursuivre
mobilisation service aides à domicile /
34
A engager rapidement pour résultat à moyen
terme :
Création d’un groupe de travail
incluant élus et professionnels
pour envisager évolution fonctionnements
RS à l’échelle CC pour aller vers HQA (avec
liaison chaude)
- Suivi comparatif de tous les restaurants (dont
sensoriel)
- Focus sur valorisation des légumes (qualité,
préparation, saison) => personnel tournant
pour aider à préparer
- Etude comparative des possibilités
évolution avec appui de spécialistes
35
Avec les restaurateurs
Faciliter la mise en relation avec producteurs
locaux / agrilocal63, rencontre-dégustation
Améliorer visibilité de l’offre du territoire :
travailler sur com / pratique de qualité
Sensibiliser / démarche alimentation durable
Proposer des formations pratiques
Faciliter installation gastronomique /
émulation
=> Amener une mobilisation générale
/ valorisation prestations de qualité
36
Consommation
Appui des projet en cours
Améliorer accès aux produits de proximité
et/ou sous signe de qualité
- Renouveler outil de communication /
production locale et lieux d’achats (en lien
avec CC voisines?)
- Identifier les besoins en produits de qualité
(bio et autres) non satisfaits (ex : les œufs)
37
A court terme
Se doter d’outils / maintenir l’existant
et faciliter les nouvelles installations
/ potentiel du territoire (comme Fruits et
Légumes)
A travers veille, dispositif CAD du CG63,…
Impliquer producteurs / accessibilité et vente
produits dans création outils de
communication collectif
dans réflexion / lieux et structures de vente
Avec les producteurs
38
Une ambition possible : créer un territoire pilote
Avancer vers modèle agriculture durable :
- en lien avec la chambre d’agriculture et ARDEAR /
appui passage au tout foin production Saint-
Nectaire
- en lien avec SMVVA et Auvergne Biologique /
promotion agriculture biologique
- Relance des filières locales fruits et légumes
=> en lien avec agrilocal CG63
=> en lien avec projets de transformation
(légumes?)
- Mise en valeur du potentiel agricole /
consommateur
39
Sensibilisation du public (acteurs éducatifs)
Pour public jeune
Mettre en place un Projet Educatif de Territoire
sur thème Alimentation Durable (en
renforçant initiatives actuelles)
- Faire circuler liste outils et dispositifs (SMVVA,
DRAAF, PNRVA,…) + offres en animations
spécifiques
- Mettre en place formation EEDD / AD pour les
acteurs éducatifs (+cuisiniers) à l’échelle de la C.C.
=> à moyen terme élaborer avec groupe
dédié un véritable projet éducatif global / AD
40
Pour l’ensemble de la population
Coordonner l’offre d’animation /
alimentation pour proposer un
programme à l’année
- Mobiliser les énergies pour une construction
collective à l’échelle du territoire
- Constituer une liste de personnes ressources
- Soutenir l’organisation des événements
d’envergure comme Veyre-Nature
- Envisager la reprise ou création événement /
productions fruitières
41
Conclusion
Avec les élus
définir la structuration d’une
gouvernance territoriale alimentaire
pour coordonner l’ensemble
de ces démarches et actions
42
En conclusion de notre travail,
mise en œuvre d’un projet global
visant à un système alimentaire plus durable
Créer une mission spécifique Alimentation
Durable au sein de la C.C. des Cheires
=> Coordonner les actions et animer des
espaces de concertation/construction
entre les élus et les acteurs du territoire dans
le cadre de groupes de travail
Formaliser un engagement / pistes
proposées : signature charte / alimentation
plus durable sur le territoire
En parallèle, travailler à l’élaboration d’un
projet global « Alimentation durable »
validé et partagé par tous
43
Diagnostic de Territoire
Alimentation Durable
Céline Porcheron
A.N.I.S. étoilé
Maison des Paysans
Marmilhat
63370 Lempdes
04 73 14 14 13 / 06 72 66 11
22
Avec le financement
du Conseil Régional
d’Auvergne,
de la DRAAF et DREAL
Auvergne
et du CG63
Réalisé par
En partenariat avec
le PNR des Volcans
d’Auvergne

Contenu connexe

Tendances

Débat public régional sur l'alimentation : forum du Quesnoy
Débat public régional sur l'alimentation : forum du QuesnoyDébat public régional sur l'alimentation : forum du Quesnoy
Débat public régional sur l'alimentation : forum du Quesnoy
NordPasdeCalais
 
Presentation rencontres permaculture
Presentation rencontres permaculturePresentation rencontres permaculture
Presentation rencontres permaculture
Permaculture 44
 
Atelier inter-entreprises du 21 mai 2014, pôle Route du Meuble-Cap Malo
Atelier inter-entreprises du 21 mai 2014, pôle Route du Meuble-Cap Malo Atelier inter-entreprises du 21 mai 2014, pôle Route du Meuble-Cap Malo
Atelier inter-entreprises du 21 mai 2014, pôle Route du Meuble-Cap Malo
RebeccaBuick
 
L'affinage des fromages lactiques de chèvres - Mieux connaître les locaux et ...
L'affinage des fromages lactiques de chèvres - Mieux connaître les locaux et ...L'affinage des fromages lactiques de chèvres - Mieux connaître les locaux et ...
L'affinage des fromages lactiques de chèvres - Mieux connaître les locaux et ...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Parc naturel régional du pays de l’eau d’heure
Parc naturel régional du pays de l’eau d’heureParc naturel régional du pays de l’eau d’heure
Parc naturel régional du pays de l’eau d’heure
Jean philippe Body
 
Annuaire des accepteurs novembre 2019
Annuaire des accepteurs novembre 2019Annuaire des accepteurs novembre 2019
Annuaire des accepteurs novembre 2019
RayanFrigoulier
 
Echo juillet2014 177_vf
Echo juillet2014 177_vfEcho juillet2014 177_vf
Echo juillet2014 177_vf
Geda Illeetvialine
 
Portes-ouvertes Innov'Action : 6 rendez-vous en Morbihan es 19 et 20 juin pro...
Portes-ouvertes Innov'Action : 6 rendez-vous en Morbihan es 19 et 20 juin pro...Portes-ouvertes Innov'Action : 6 rendez-vous en Morbihan es 19 et 20 juin pro...
Portes-ouvertes Innov'Action : 6 rendez-vous en Morbihan es 19 et 20 juin pro...
Chambres d'agriculture de Bretagne
 
Suivi indicateurs transport vif des bovins bio - #ColloqueRMTBEA17
Suivi indicateurs transport vif des bovins bio -  #ColloqueRMTBEA17Suivi indicateurs transport vif des bovins bio -  #ColloqueRMTBEA17
Suivi indicateurs transport vif des bovins bio - #ColloqueRMTBEA17
Institut de l'Elevage - Idele
 
Atelier entreprises économie circulaire Val d'Ille 03-09-2014
Atelier entreprises économie circulaire Val d'Ille 03-09-2014Atelier entreprises économie circulaire Val d'Ille 03-09-2014
Atelier entreprises économie circulaire Val d'Ille 03-09-2014
RebeccaBuick
 
06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun
06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun
06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun
Institut de l'Elevage - Idele
 
Pays de gueret janv 2012
Pays de gueret janv 2012Pays de gueret janv 2012
Pays de gueret janv 2012
paysdegueret
 
L'élevage rend des services à la société
L'élevage rend des services à la sociétéL'élevage rend des services à la société
L'élevage rend des services à la société
Institut de l'Elevage - Idele
 
Les leviers de flexibilité activés par les agropasteurs de Djelfa pour faire ...
Les leviers de flexibilité activés par les agropasteurs de Djelfa pour faire ...Les leviers de flexibilité activés par les agropasteurs de Djelfa pour faire ...
Les leviers de flexibilité activés par les agropasteurs de Djelfa pour faire ...
RIAAM
 
00 20190624-introduction ramonteu
00 20190624-introduction ramonteu00 20190624-introduction ramonteu
00 20190624-introduction ramonteu
Institut de l'Elevage - Idele
 
Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016
Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016
Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016
Institut de l'Elevage - Idele
 
Colloque lille2017 sequence5-4-activité-truies-groupe_ramonet-marcon_fr
Colloque lille2017 sequence5-4-activité-truies-groupe_ramonet-marcon_frColloque lille2017 sequence5-4-activité-truies-groupe_ramonet-marcon_fr
Colloque lille2017 sequence5-4-activité-truies-groupe_ramonet-marcon_fr
Institut de l'Elevage - Idele
 
Programme Mois de la bio Nouvelle Aquitaine
Programme Mois de la bio Nouvelle AquitaineProgramme Mois de la bio Nouvelle Aquitaine
Programme Mois de la bio Nouvelle Aquitaine
ClaireFRABNA
 

Tendances (20)

Débat public régional sur l'alimentation : forum du Quesnoy
Débat public régional sur l'alimentation : forum du QuesnoyDébat public régional sur l'alimentation : forum du Quesnoy
Débat public régional sur l'alimentation : forum du Quesnoy
 
Presentation rencontres permaculture
Presentation rencontres permaculturePresentation rencontres permaculture
Presentation rencontres permaculture
 
Atelier inter-entreprises du 21 mai 2014, pôle Route du Meuble-Cap Malo
Atelier inter-entreprises du 21 mai 2014, pôle Route du Meuble-Cap Malo Atelier inter-entreprises du 21 mai 2014, pôle Route du Meuble-Cap Malo
Atelier inter-entreprises du 21 mai 2014, pôle Route du Meuble-Cap Malo
 
L'affinage des fromages lactiques de chèvres - Mieux connaître les locaux et ...
L'affinage des fromages lactiques de chèvres - Mieux connaître les locaux et ...L'affinage des fromages lactiques de chèvres - Mieux connaître les locaux et ...
L'affinage des fromages lactiques de chèvres - Mieux connaître les locaux et ...
 
Parc naturel régional du pays de l’eau d’heure
Parc naturel régional du pays de l’eau d’heureParc naturel régional du pays de l’eau d’heure
Parc naturel régional du pays de l’eau d’heure
 
Annuaire des accepteurs novembre 2019
Annuaire des accepteurs novembre 2019Annuaire des accepteurs novembre 2019
Annuaire des accepteurs novembre 2019
 
Echo juillet2014 177_vf
Echo juillet2014 177_vfEcho juillet2014 177_vf
Echo juillet2014 177_vf
 
Portes-ouvertes Innov'Action : 6 rendez-vous en Morbihan es 19 et 20 juin pro...
Portes-ouvertes Innov'Action : 6 rendez-vous en Morbihan es 19 et 20 juin pro...Portes-ouvertes Innov'Action : 6 rendez-vous en Morbihan es 19 et 20 juin pro...
Portes-ouvertes Innov'Action : 6 rendez-vous en Morbihan es 19 et 20 juin pro...
 
Suivi indicateurs transport vif des bovins bio - #ColloqueRMTBEA17
Suivi indicateurs transport vif des bovins bio -  #ColloqueRMTBEA17Suivi indicateurs transport vif des bovins bio -  #ColloqueRMTBEA17
Suivi indicateurs transport vif des bovins bio - #ColloqueRMTBEA17
 
Atelier entreprises économie circulaire Val d'Ille 03-09-2014
Atelier entreprises économie circulaire Val d'Ille 03-09-2014Atelier entreprises économie circulaire Val d'Ille 03-09-2014
Atelier entreprises économie circulaire Val d'Ille 03-09-2014
 
06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun
06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun
06 20190618-livrables du projet c experton et c salaun
 
Pays de gueret janv 2012
Pays de gueret janv 2012Pays de gueret janv 2012
Pays de gueret janv 2012
 
L'élevage rend des services à la société
L'élevage rend des services à la sociétéL'élevage rend des services à la société
L'élevage rend des services à la société
 
Les leviers de flexibilité activés par les agropasteurs de Djelfa pour faire ...
Les leviers de flexibilité activés par les agropasteurs de Djelfa pour faire ...Les leviers de flexibilité activés par les agropasteurs de Djelfa pour faire ...
Les leviers de flexibilité activés par les agropasteurs de Djelfa pour faire ...
 
Présentation
PrésentationPrésentation
Présentation
 
00 20190624-introduction ramonteu
00 20190624-introduction ramonteu00 20190624-introduction ramonteu
00 20190624-introduction ramonteu
 
Présentation1
Présentation1Présentation1
Présentation1
 
Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016
Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016
Séminaire de lancement Casdar RED Spyce - 22 janvier 2016
 
Colloque lille2017 sequence5-4-activité-truies-groupe_ramonet-marcon_fr
Colloque lille2017 sequence5-4-activité-truies-groupe_ramonet-marcon_frColloque lille2017 sequence5-4-activité-truies-groupe_ramonet-marcon_fr
Colloque lille2017 sequence5-4-activité-truies-groupe_ramonet-marcon_fr
 
Programme Mois de la bio Nouvelle Aquitaine
Programme Mois de la bio Nouvelle AquitaineProgramme Mois de la bio Nouvelle Aquitaine
Programme Mois de la bio Nouvelle Aquitaine
 

En vedette

Présentation publique diagnostic de territoire alimentation durable cc paysde...
Présentation publique diagnostic de territoire alimentation durable cc paysde...Présentation publique diagnostic de territoire alimentation durable cc paysde...
Présentation publique diagnostic de territoire alimentation durable cc paysde...
ANISetoile
 
Pascua resurreccion
Pascua resurreccionPascua resurreccion
Pascua resurreccion
Parroquia Les Alqueríes
 
Innovarc pitch prolipsia - v3 sans anim
Innovarc   pitch prolipsia - v3 sans animInnovarc   pitch prolipsia - v3 sans anim
Innovarc pitch prolipsia - v3 sans anim
Julie Renahy
 
TRABAJO SIMULTANEO
TRABAJO SIMULTANEOTRABAJO SIMULTANEO
TRABAJO SIMULTANEO
Paolis Villarreal
 
Informe Programa de reutilització de llibres
Informe Programa de reutilització de llibresInforme Programa de reutilització de llibres
Informe Programa de reutilització de llibres
2011Edu
 
Le coût de la politique migratoire de la France
Le coût de la politique migratoire de la FranceLe coût de la politique migratoire de la France
Le coût de la politique migratoire de la France
Contribuables associés
 
La idea de España en los textos escolares
La idea de España en los textos escolaresLa idea de España en los textos escolares
La idea de España en los textos escolares
jbh91
 
Flujograma del formalismo ruso
Flujograma del formalismo rusoFlujograma del formalismo ruso
Flujograma del formalismo ruso
ramonamedina
 
C O S T O S
C O S T O SC O S T O S
C O S T O S
LiLy Pacheco
 
Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13
Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13 Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13
Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13
Data Tuesday
 
Propuesta para investigación
Propuesta para investigaciónPropuesta para investigación
Propuesta para investigación
Brenda Rodriguez
 
Rfi transcription
Rfi transcriptionRfi transcription
Rfi transcription
africafle
 
Informe Anual TEDI 2011-2012
Informe Anual TEDI 2011-2012Informe Anual TEDI 2011-2012
Tema 3
Tema 3Tema 3
Livre d'or digital au Musée de la Marine - Atelier Civiliz #SITEM2016
Livre d'or digital au Musée de la Marine - Atelier Civiliz #SITEM2016Livre d'or digital au Musée de la Marine - Atelier Civiliz #SITEM2016
Livre d'or digital au Musée de la Marine - Atelier Civiliz #SITEM2016
Civiliz
 
Fotografias presentacion
Fotografias   presentacionFotografias   presentacion
Fotografias presentacion
Raul Urquilla
 
Mediametrie - L'audience vidéo sur internet en novembre 2013
Mediametrie - L'audience vidéo sur internet en novembre 2013Mediametrie - L'audience vidéo sur internet en novembre 2013
Mediametrie - L'audience vidéo sur internet en novembre 2013
Ad6 Media
 
Exposición
ExposiciónExposición

En vedette (20)

Présentation publique diagnostic de territoire alimentation durable cc paysde...
Présentation publique diagnostic de territoire alimentation durable cc paysde...Présentation publique diagnostic de territoire alimentation durable cc paysde...
Présentation publique diagnostic de territoire alimentation durable cc paysde...
 
Pascua resurreccion
Pascua resurreccionPascua resurreccion
Pascua resurreccion
 
Innovarc pitch prolipsia - v3 sans anim
Innovarc   pitch prolipsia - v3 sans animInnovarc   pitch prolipsia - v3 sans anim
Innovarc pitch prolipsia - v3 sans anim
 
TRABAJO SIMULTANEO
TRABAJO SIMULTANEOTRABAJO SIMULTANEO
TRABAJO SIMULTANEO
 
Informe Programa de reutilització de llibres
Informe Programa de reutilització de llibresInforme Programa de reutilització de llibres
Informe Programa de reutilització de llibres
 
Le coût de la politique migratoire de la France
Le coût de la politique migratoire de la FranceLe coût de la politique migratoire de la France
Le coût de la politique migratoire de la France
 
La idea de España en los textos escolares
La idea de España en los textos escolaresLa idea de España en los textos escolares
La idea de España en los textos escolares
 
Flujograma del formalismo ruso
Flujograma del formalismo rusoFlujograma del formalismo ruso
Flujograma del formalismo ruso
 
C O S T O S
C O S T O SC O S T O S
C O S T O S
 
Projet nouveau-formulaire
Projet nouveau-formulaireProjet nouveau-formulaire
Projet nouveau-formulaire
 
Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13
Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13 Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13
Introduction - Orange - Data Tuesday 27 mars13
 
Propuesta para investigación
Propuesta para investigaciónPropuesta para investigación
Propuesta para investigación
 
Rfi transcription
Rfi transcriptionRfi transcription
Rfi transcription
 
Informe Anual TEDI 2011-2012
Informe Anual TEDI 2011-2012Informe Anual TEDI 2011-2012
Informe Anual TEDI 2011-2012
 
Tema 3
Tema 3Tema 3
Tema 3
 
Bilancio 2006
Bilancio 2006Bilancio 2006
Bilancio 2006
 
Livre d'or digital au Musée de la Marine - Atelier Civiliz #SITEM2016
Livre d'or digital au Musée de la Marine - Atelier Civiliz #SITEM2016Livre d'or digital au Musée de la Marine - Atelier Civiliz #SITEM2016
Livre d'or digital au Musée de la Marine - Atelier Civiliz #SITEM2016
 
Fotografias presentacion
Fotografias   presentacionFotografias   presentacion
Fotografias presentacion
 
Mediametrie - L'audience vidéo sur internet en novembre 2013
Mediametrie - L'audience vidéo sur internet en novembre 2013Mediametrie - L'audience vidéo sur internet en novembre 2013
Mediametrie - L'audience vidéo sur internet en novembre 2013
 
Exposición
ExposiciónExposición
Exposición
 

Similaire à Restitution publique diagnosticterritoirealimentationdurable_cc_lescheires_5oct2013

S’approvisionner local en Île-­de‐France. Intérêts et limites
S’approvisionner local en Île-­de‐France. Intérêts et limitesS’approvisionner local en Île-­de‐France. Intérêts et limites
S’approvisionner local en Île-­de‐France. Intérêts et limites
L'Institut Paris Region
 
Ji 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie exposeJi 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie expose
SMBS contact
 
Lycee anne de bretagne (locmine) agri game
Lycee anne de bretagne (locmine) agri gameLycee anne de bretagne (locmine) agri game
Lycee anne de bretagne (locmine) agri game
karim29
 
Présentation i3 n coraf-fara-accra
Présentation i3 n coraf-fara-accraPrésentation i3 n coraf-fara-accra
Présentation i3 n coraf-fara-accra
waappp
 
Arcane aperitif2019 presentation
Arcane aperitif2019 presentationArcane aperitif2019 presentation
Arcane aperitif2019 presentation
YanisInsign
 
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliersJournée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers
severinlavoyer
 
Prospective filières viande du Massif Central 2050 Sommet de l'élevage 2016
Prospective filières viande du Massif Central 2050  Sommet de l'élevage 2016Prospective filières viande du Massif Central 2050  Sommet de l'élevage 2016
Prospective filières viande du Massif Central 2050 Sommet de l'élevage 2016
Antoine Cerles
 
first report on waste management study in restaurants April 2015
first report on waste management study in restaurants  April 2015first report on waste management study in restaurants  April 2015
first report on waste management study in restaurants April 2015
Ecole Hôtelière de Lausanne
 
Projet en permaculture et serres passives de l'Association Jardins Collectifs...
Projet en permaculture et serres passives de l'Association Jardins Collectifs...Projet en permaculture et serres passives de l'Association Jardins Collectifs...
Projet en permaculture et serres passives de l'Association Jardins Collectifs...
AJCSR
 
Projet en Permaculture et Serres Passives de l'Assoc. Jardins Collectifs de S...
Projet en Permaculture et Serres Passives de l'Assoc. Jardins Collectifs de S...Projet en Permaculture et Serres Passives de l'Assoc. Jardins Collectifs de S...
Projet en Permaculture et Serres Passives de l'Assoc. Jardins Collectifs de S...
AJCSR
 
Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...
Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...
Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...
FAO
 
TERRITOIRES-COMESTIBLES-plaquette-2021-22.pdf
TERRITOIRES-COMESTIBLES-plaquette-2021-22.pdfTERRITOIRES-COMESTIBLES-plaquette-2021-22.pdf
TERRITOIRES-COMESTIBLES-plaquette-2021-22.pdf
JerryDesbonnes
 
Diagnostic Agenda 21
Diagnostic Agenda 21Diagnostic Agenda 21
Diagnostic Agenda 21
webmaster87
 
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
Catherine Gamba-Trimiño
 
Une vision commune pour une alimentation et une agriculture durables
Une vision commune pour une alimentation et une agriculture durablesUne vision commune pour une alimentation et une agriculture durables
Une vision commune pour une alimentation et une agriculture durables
FAO
 
Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...
Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...
Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...
Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Cabo_Verde_Adelina_VINCENTE.pptx
Cabo_Verde_Adelina_VINCENTE.pptxCabo_Verde_Adelina_VINCENTE.pptx
Printemps sur seine 2015 à melun seine et marne 77
Printemps sur seine 2015 à melun seine et marne 77Printemps sur seine 2015 à melun seine et marne 77
Printemps sur seine 2015 à melun seine et marne 77
Seine-et Marne Infos
 
Presentation com pil mar
Presentation com pil marPresentation com pil mar
Presentation com pil mar
webmaster87
 
Charte des marchés paysans de l'ADEAR13
Charte des marchés paysans de l'ADEAR13Charte des marchés paysans de l'ADEAR13
Charte des marchés paysans de l'ADEAR13
Péricard Conseil
 

Similaire à Restitution publique diagnosticterritoirealimentationdurable_cc_lescheires_5oct2013 (20)

S’approvisionner local en Île-­de‐France. Intérêts et limites
S’approvisionner local en Île-­de‐France. Intérêts et limitesS’approvisionner local en Île-­de‐France. Intérêts et limites
S’approvisionner local en Île-­de‐France. Intérêts et limites
 
Ji 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie exposeJi 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie expose
Ji 2015 atelier ex pot atelier 4 elodie expose
 
Lycee anne de bretagne (locmine) agri game
Lycee anne de bretagne (locmine) agri gameLycee anne de bretagne (locmine) agri game
Lycee anne de bretagne (locmine) agri game
 
Présentation i3 n coraf-fara-accra
Présentation i3 n coraf-fara-accraPrésentation i3 n coraf-fara-accra
Présentation i3 n coraf-fara-accra
 
Arcane aperitif2019 presentation
Arcane aperitif2019 presentationArcane aperitif2019 presentation
Arcane aperitif2019 presentation
 
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliersJournée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers
Journée Alimentation et Agro-écologie 15/02/2019 - Slide ateliers
 
Prospective filières viande du Massif Central 2050 Sommet de l'élevage 2016
Prospective filières viande du Massif Central 2050  Sommet de l'élevage 2016Prospective filières viande du Massif Central 2050  Sommet de l'élevage 2016
Prospective filières viande du Massif Central 2050 Sommet de l'élevage 2016
 
first report on waste management study in restaurants April 2015
first report on waste management study in restaurants  April 2015first report on waste management study in restaurants  April 2015
first report on waste management study in restaurants April 2015
 
Projet en permaculture et serres passives de l'Association Jardins Collectifs...
Projet en permaculture et serres passives de l'Association Jardins Collectifs...Projet en permaculture et serres passives de l'Association Jardins Collectifs...
Projet en permaculture et serres passives de l'Association Jardins Collectifs...
 
Projet en Permaculture et Serres Passives de l'Assoc. Jardins Collectifs de S...
Projet en Permaculture et Serres Passives de l'Assoc. Jardins Collectifs de S...Projet en Permaculture et Serres Passives de l'Assoc. Jardins Collectifs de S...
Projet en Permaculture et Serres Passives de l'Assoc. Jardins Collectifs de S...
 
Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...
Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...
Les champs écoles de producteurs pour une diffusion des pratiques agroécologi...
 
TERRITOIRES-COMESTIBLES-plaquette-2021-22.pdf
TERRITOIRES-COMESTIBLES-plaquette-2021-22.pdfTERRITOIRES-COMESTIBLES-plaquette-2021-22.pdf
TERRITOIRES-COMESTIBLES-plaquette-2021-22.pdf
 
Diagnostic Agenda 21
Diagnostic Agenda 21Diagnostic Agenda 21
Diagnostic Agenda 21
 
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
 
Une vision commune pour une alimentation et une agriculture durables
Une vision commune pour une alimentation et une agriculture durablesUne vision commune pour une alimentation et une agriculture durables
Une vision commune pour une alimentation et une agriculture durables
 
Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...
Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...
Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...
 
Cabo_Verde_Adelina_VINCENTE.pptx
Cabo_Verde_Adelina_VINCENTE.pptxCabo_Verde_Adelina_VINCENTE.pptx
Cabo_Verde_Adelina_VINCENTE.pptx
 
Printemps sur seine 2015 à melun seine et marne 77
Printemps sur seine 2015 à melun seine et marne 77Printemps sur seine 2015 à melun seine et marne 77
Printemps sur seine 2015 à melun seine et marne 77
 
Presentation com pil mar
Presentation com pil marPresentation com pil mar
Presentation com pil mar
 
Charte des marchés paysans de l'ADEAR13
Charte des marchés paysans de l'ADEAR13Charte des marchés paysans de l'ADEAR13
Charte des marchés paysans de l'ADEAR13
 

Restitution publique diagnosticterritoirealimentationdurable_cc_lescheires_5oct2013

  • 1. 1 Restitution Publique du Diagnostic de Territoire Alimentation Durable de la Communauté de Communes Les Cheires Samedi 5 octobre 2013
  • 2. 2 Déroulé de la présentation Intro Démarche Diagnostic de territoire alimentation durable Première partie Organisation du système alimentaire sur la C.C. des Cheires, avec ses potentiels et limites / AD : de la consommation à la production, avec les aspects éducatifs Deuxième partie : Présentation de pistes d’action pour évoluer Echanges sur l’état des lieux et les pistes d’action
  • 3. 3 Les enjeux d’une alimentation durable - Une alimentation accessible à tous et toutes, saine et équilibrée, répondant aux besoins nutritionnels humains. - Une alimentation produite par des modèles agricoles qui préservent l’environnement, le climat, les sols, l’eau, la biodiversité naturelle et domestique, ainsi que le bien-être des animaux d’élevage. - Une alimentation sobre en consommation d’énergie, en émissions de gaz à effet de serre et générant moins de déchets : circuits courts, peu de produits importés, pas de fruits et légumes de contre-saison, mode de production sobres, diminution des emballages - mais aussi un système alimentaire défini, de l’échelle locale à l’échelle internationale, avec la participation des citoyens
  • 4. 4 Les enjeux alimentaires s’inscrivent dans l’évolution du cadre politique général Avec des orientations de politique générale, Déclinées de l’échelle européenne à l’échelle locale : PAC – Politique Agricole Commune Plan National Santé Environnement décliné au niveau régional avec le Plan Stratégique de l’Agence régionale de Santé Plan National Nutrition Santé Plan Régional pour une Agriculture Durable en Auvergne (PRAD) Schéma régional du Climat, de l’air et de l’énergie Contrat Agriculture Durable avec le CG63
  • 5. 5 Qu’est ce qu’un diagnostic de territoire alimentation durable ? Une démarche innovante en partenariat Un état des lieux sur le système alimentaire par la rencontre des acteurs pour identifier les potentiels La définition de pistes d’actions Un travail de synthèse et de restitution avec les élus pour une mobilisation globale
  • 6. 6 Large panel d’acteurs interrogés 73TOTAL 12Autres (organismes, asso,…) 20Agriculteurs 13Artisans et distributeurs 1Intermédiaires 15 (dont ½ élus)Restauration collective 2Chambres d'hôtes 10Restaurants Nb entretienCatégories d'acteurs
  • 7. 7 Première partie : Caractéristiques, potentiels et limites du système alimentaire de la C.C. des Cheires / alimentation durable 1. Les grandes caractéristiques du territoire 2. Le système alimentaire sur la C.C. et ses acteurs : - Services de restauration collective - Restauration commerciale – Circuits approvisionnement - - Artisans et revendeurs - Producteurs - - Gestion de l’eau et des déchets 3. Animations en lien avec l’alimentation
  • 8. 8 Un territoire en zone périurbaine, contrasté et diversifié de la plaine à la zone de production du Saint-Nectaire, avec plusieurs pôles touristiques 1. Grandes caractéristiques du territoire
  • 9. 9 11 communes pour 11400 habitants 4 communes < 300 hbts 4 communes > 1500 hbts
  • 10. 10 Les services de restauration collective 2. Le système alimentaire de la CC Les Cheires Présentation à travers l’ensemble des activités de la consommation à la production : La gestion de l’eau et des déchets Les producteurs Les artisans et revendeurs Les circuits d’approvisionnement La restauration commerciale Les consommateurs
  • 11. 11 2.1. La restauration collective Quelques donnQuelques donnéées sur les diffes sur les difféérences de statut et derences de statut et de fonctionnement de la restauration collectivefonctionnement de la restauration collective •• Mode de gMode de gestion : directe ou concestion : directe ou concééddééee (sur place ou livr(sur place ou livréé)) •• Liaison chaude / liaison froideLiaison chaude / liaison froide Cuisine centrale / satelliteCuisine centrale / satellite •• Type de service :Type de service : -- Restauration scolaireRestauration scolaire -- Portage de repasPortage de repas àà domicile (CC/domicile (CC/CeyranCeyran)) -- Structure de santStructure de santéé -- Restauration entrepriseRestauration entreprise => Tous ces syst=> Tous ces systèèmesmes coco--existentexistent sur le territoiresur le territoire
  • 12. 12
  • 13. 13 Chiffrage repas de la restauration scolaire 1126total resto scolaire / jour 336Total repas servis écoles privées / jour 26Ecole privée Notre-Dame Vernet Ste Marguerite 40Ecole privée Sainte Cécile St Amant Tallende 270Collège privé Saint-Joseph à Saint-Saturnin soit à l'année 110 000 repas (sur 35 semaines) 790Total repas servis écoles publiques / jour 110Ecole Maternelle et primaire de Tallende 130Ecole Maternelle et primaire de St Amant Tde 120SIVOS (Ecole Elémentaire de St Saturnin + école de la monne / Olloix et Cournols) 200Ecole élémenteire d'Aydat 70Ecole Elémentaire de St Sandoux 90Ecole élémentaire de Chanonat 70Ecole Elémentaire du Crest nb repas/jNom des écoles
  • 14. 14 Autres services de restauration collective EHPAD du Montel : 220 repas/j, soit 50 000/an Auto-gestion ESAT du Ceyran (CAPPA) : 800-1000 repas/jour cuisine centrale liaison froide avec prestataire Scolarest (en évolution)
  • 15. 15 Potentiels Acteurs généralement motivés par leur travail, valorisant le « fait maison » Demande des parents pour des produits de qualité (repas bio et productions locales) Repas bio proposés régulièrement dans restaurants scolaires Ouverture des professionnels et des élus pour évoluer dans leurs pratiques Limites Grand nombre d’opérateurs privés avec des contraintes fortes au niveau des achats (référencement – prix - praticité) Des difficultés dans la gestion des personnels pour assurer un service optimum régulier Concurrence entre les prestataires poussant vers des prix très bas
  • 16. 16 2.2. La restauration privée sur le territoire Une offre assez diversifiée Grande capacité restauration de groupe mais pas de restaurant haut de gamme Difficultés / nouveaux restaurant en délégation de service publique
  • 17. 17 Les points positifs / alimentation de qualitLes points positifs / alimentation de qualitéé :: → Presque tous les chefs ont qualification de cuisinier et valorise le « fait maison » → Accent mis sur la viande => priorité race à viande → Quelques restaurateurs se fournissent auprès de producteurs locaux : truites, légumes, fromages, farine (un restaurant communique / priorité : production du terroir) → beaucoup de menu du jour => cuisine + souplesse
  • 18. 18 Les facteurs limitant : → Priorité donné à la recherche de viande à griller de qualité régulière => pas nécessairement régionale → Manque de liens avec les producteurs → Expérience négative / menu terroir (Auberge La Monne) et priorité au bio (Crêperie) → Pas de proposition végétarienne identifiée → Peu d’intérêt / qualité légumes et fruits
  • 19. 19 2.3. Les circuits d’approvisionnement Grossistes Généralistes sur agglo CF, type Métro Autres Grossistes Régionaux (DS, Krill,…) Nombreux opérateurs viandes 63, 43, 15 et 19 Jallet (Murol) Salades de Gerzat Grossistes produits laitiers + affineurs Artisans & producteurs locaux Centrale de référencement des sociétés privés en restauration
  • 20. 20 Atouts : acteurs mobilisés pour une offre de qualité → Offre diversifiée, Commerçants proposent produits de qualité mais valorise peu le local / manque de liens et trop cher → Alternatives : Cheires AMAP / local de qualité (Bio) → Emergence nouveaux projets régulièrement (soupe bio, vente ambulante,…) (boulanger avec expérience pain bio – à valoriser) → Fort potentiel d’animation 2.4. Les artisans et revendeurs
  • 21. 21 Freins / développement offre de proximité sur la CC : Accès production de proximité pas simple, en limite C.C. Pas de marché régulier sur le territoire Blocage / nouvelles initiatives
  • 22. 22 2.5. Les producteurs Répartis en trois grands types de production selon zone - Saint-Nectaire (lait, fromage en blanc ou affiné) et viande - Céréales - Arboriculture (coteaux) et maraîchage (redémarre) Forte présence label qualité AOP St-Nectaire, très faible représentation AB
  • 23. 23
  • 24. 24 Enjeux globaux pour agriculture du territoire Producteurs Saint-Nectaire les plus intensifs => alternatives / fourrages fermentés d’ici 2017 Diminution impacts agriculture sur rivière SMVVA => évolution des pratiques Remise en valeur des friches suivi terres / potentiel installation
  • 25. 25 Potentiels développement sur le territoire Potentiel / Nouvelles installations => terrains / petites structures fruits ou légumes => développement vente de proximité => appui de la C.C. / arboriculture => entraide / installation en AB Agrilocal63 : nouvel outil / valorisation production en direct avec restauration collective et à venir commerciale Outils de transformation (Silly) / relance fruits Nouveau dispositif Contrat Agriculture Durable avec CG63
  • 26. 26 Difficultés / développement Producteurs isolés / manque de soutien: Pisciculture Viande en caissette Démarche individuelle / vente Saint-Nectaire Manque de dynamique collective
  • 27. 27 2.6. La gestion de l’eau et des déchets Gestion de l’eau SMVVA : Outil spécifique avec investissement conséquent et dans la durée auprès 3 publics : -Agriculteurs – Mairies – Enfants + nouveau projet /Jardiniers Gestion des déchets assurés par le SICTOM des Couzes 2 poubelles + vente de composteur individuel => actions de sensibilisation /compostage (écoles ) => très faible appropriation des professionnels restauration (commercial ou collective)
  • 28. 28 3. Les animations en lien avec l’alimentation sur le territoire De nombreuses actions dans des cadres très divers
  • 29. 29 Une action exemplaire sur la protection de la ressource en eau avec le SMVVA Sensibiliser pour faire évoluer les pratiques trouver des alternatives viables « jardin exemplaire O pesticides » « Ma commune s’engage, moi aussi! » Actions ponctuelles sur alimentation en centres de loisirs (très peu dans écoles) Actions régulières avec verger conservatoire
  • 30. 30 Mobilisation citoyenne Association AquaVeyre => Festival Veyre-Nature : 2013 relocalisation alimentation Association cité-citoyenne => Soirée rencontre nouveaux modes de consommation => Souhait approfondir sur alimentation Avec Cheires AMAP => Visite régulière de fermes et atelier cuisine Fête de la soupe à Saint-Saturnin
  • 31. 31 Atouts pour avancer / sensibilisation AD : - personnel en place déjà intéressé par le sujet - milieu associatif mobilisé sur la question - sur C.C. intervenants potentiels compétents motivés : 3-4 artisans / agriculteurs / cuisiniers et citoyens Limites / projet global de sensibilisation : - Pas trop de liens entre les structures organisatrices - Pas de projet spécifique global (mais 2 programmes: limitation des pesticides et verger conservatoire) - Pas de coordination à l’échelle du territoire pour avancer collectivement sur ce thème
  • 32. 32 Deuxième partie : Des pistes pour le territoire de la C.C. des Cheires pour construire un système alimentaire durable
  • 33. 33 Avec la restauration collective Assez rapidement : Rencontres entre élus et professionnels / deux communes Le Crest et Chanonat => Eviter l’arrêt des cuisines en gestion directe => Audit / besoins en matériel et formation => Appuyer la cuisinière du Crest / évolution des pratiques (Bien manger dans ma petite cantine) Formations des agents pour poursuivre mobilisation service aides à domicile /
  • 34. 34 A engager rapidement pour résultat à moyen terme : Création d’un groupe de travail incluant élus et professionnels pour envisager évolution fonctionnements RS à l’échelle CC pour aller vers HQA (avec liaison chaude) - Suivi comparatif de tous les restaurants (dont sensoriel) - Focus sur valorisation des légumes (qualité, préparation, saison) => personnel tournant pour aider à préparer - Etude comparative des possibilités évolution avec appui de spécialistes
  • 35. 35 Avec les restaurateurs Faciliter la mise en relation avec producteurs locaux / agrilocal63, rencontre-dégustation Améliorer visibilité de l’offre du territoire : travailler sur com / pratique de qualité Sensibiliser / démarche alimentation durable Proposer des formations pratiques Faciliter installation gastronomique / émulation => Amener une mobilisation générale / valorisation prestations de qualité
  • 36. 36 Consommation Appui des projet en cours Améliorer accès aux produits de proximité et/ou sous signe de qualité - Renouveler outil de communication / production locale et lieux d’achats (en lien avec CC voisines?) - Identifier les besoins en produits de qualité (bio et autres) non satisfaits (ex : les œufs)
  • 37. 37 A court terme Se doter d’outils / maintenir l’existant et faciliter les nouvelles installations / potentiel du territoire (comme Fruits et Légumes) A travers veille, dispositif CAD du CG63,… Impliquer producteurs / accessibilité et vente produits dans création outils de communication collectif dans réflexion / lieux et structures de vente Avec les producteurs
  • 38. 38 Une ambition possible : créer un territoire pilote Avancer vers modèle agriculture durable : - en lien avec la chambre d’agriculture et ARDEAR / appui passage au tout foin production Saint- Nectaire - en lien avec SMVVA et Auvergne Biologique / promotion agriculture biologique - Relance des filières locales fruits et légumes => en lien avec agrilocal CG63 => en lien avec projets de transformation (légumes?) - Mise en valeur du potentiel agricole / consommateur
  • 39. 39 Sensibilisation du public (acteurs éducatifs) Pour public jeune Mettre en place un Projet Educatif de Territoire sur thème Alimentation Durable (en renforçant initiatives actuelles) - Faire circuler liste outils et dispositifs (SMVVA, DRAAF, PNRVA,…) + offres en animations spécifiques - Mettre en place formation EEDD / AD pour les acteurs éducatifs (+cuisiniers) à l’échelle de la C.C. => à moyen terme élaborer avec groupe dédié un véritable projet éducatif global / AD
  • 40. 40 Pour l’ensemble de la population Coordonner l’offre d’animation / alimentation pour proposer un programme à l’année - Mobiliser les énergies pour une construction collective à l’échelle du territoire - Constituer une liste de personnes ressources - Soutenir l’organisation des événements d’envergure comme Veyre-Nature - Envisager la reprise ou création événement / productions fruitières
  • 41. 41 Conclusion Avec les élus définir la structuration d’une gouvernance territoriale alimentaire pour coordonner l’ensemble de ces démarches et actions
  • 42. 42 En conclusion de notre travail, mise en œuvre d’un projet global visant à un système alimentaire plus durable Créer une mission spécifique Alimentation Durable au sein de la C.C. des Cheires => Coordonner les actions et animer des espaces de concertation/construction entre les élus et les acteurs du territoire dans le cadre de groupes de travail Formaliser un engagement / pistes proposées : signature charte / alimentation plus durable sur le territoire En parallèle, travailler à l’élaboration d’un projet global « Alimentation durable » validé et partagé par tous
  • 43. 43 Diagnostic de Territoire Alimentation Durable Céline Porcheron A.N.I.S. étoilé Maison des Paysans Marmilhat 63370 Lempdes 04 73 14 14 13 / 06 72 66 11 22 Avec le financement du Conseil Régional d’Auvergne, de la DRAAF et DREAL Auvergne et du CG63 Réalisé par En partenariat avec le PNR des Volcans d’Auvergne