SlideShare une entreprise Scribd logo
Petites Affiches des Alpes-Maritimes
6 avril 2018
Trophée Objets Connectés & Services 2018 : 13
projets en course !
vendredi 6 avril 2018
Le 30 mars, 13 équipes ont pris le départ du 3ème Trophée Objets Connectés & Services de SoFAB. Pendant
12 semaines, elles vont disposer de matériel et d’accompagnement pour concevoir, fabriquer et présenter
des objets connectés avec services en juillet prochain.
Le coup d’envoi du Trophée Objets Connectés & Services 2018 a été donné le 30 mars dernier lors d’une réunion d’information, dans les locaux
de l’école Polytech Nice Sophia, où se trouve SoFAB, FabLab de Sophia Antipolis, organisateur du concours pour la 3ème année. La nouvelle
promotion compte 13 équipes engagées, composées de 29 participants, un mix de professionnels du Numérique (grands groupes tels que SAP,
Orange ou Astek et des startups), d’étudiants (Polytech, Ecole de commerce, Université de Nice (Sciences) et de Toulouse) et de passionnés inscrits
au nom d’une association locale ou pour le plaisir de prendre part à une aventure passionnante.
Les équipes sont à présent entrées dans la phase de conception et de production qui va durer 12
semaines.
Durant cette période, le FabLab leur met à disposition des crédits offerts pour l’utilisation des machines de SoFAB, des cartes électroniques
programmables et communicantes, fournies par ses partenaires (Orange, Sierra Wireless et Sigfox), des plateformes pour objets communicants
(BusIT, Orange, Sierra Wireless), un environnement logiciel (Hop.JS Denimbo), ainsi que des séances régulières d’accompagnement
technologique (2 à 3 par semaine) en relation avec le matériel proposé et les enjeux d’une création d’objets connectés à potentielle visée
commerciale, dispensées par des experts, partenaires du concours.
“Les moyens techniques que nous mettons à disposition des participants grâce à nos partenaires associés à ceux de SoFAB (machines de
prototypage rapide du FabLab, aide la conception par les Fabmanagers, etc.) et de nos mentors vont permettre aux équipes de concevoir, fabriquer
l’objet et développer le ou les services associés pour pouvoir présenter un prototype abouti en juillet prochain, qui pourra peut-être donner lieu
à une commercialisation par la suite...” indique Pascal Bodin, chef de projet bénévole du concours.
Le 3 juillet, les équipes devront présenter devant un jury et le public de la conférence “Internet of Things” de SophiaConf 2018 leurs
objets finalisés ainsi que leur démarche, et réaliser une démonstration lors de la 4ème soirée “Fête des makers” de SoFAB qui suivra.
Plusieurs prix récompensant le travail sur le design, la fabrication, l’usage, l’esprit de partage de l’équipe seront décernés accompagnés des
dotations offertes par Telecom Valley et les partenaires du concours.
Le calendrier des sessions de coaching sera mis à jour au fil de l’eau sur le site du concours
https://www.petitesaffiches.fr/actualites,069/tech,080/trophee-objets-connectes-services,12013.html
La Tribune Bulletin Côte d’Azur
6 avril 2018
www.nice-premium.com
10 avril 2018
Le Département 06 lance le concours numérique tourisme et sport
Charles-Ange Ginésy a fait du Smart Deal un des leviers de sa vision pour l'attractivité du territoire. "Je
souhaite faire de la transition numérique un axe majeur de mon action"-est son slogan préféré. Dans ce
cadre, il a présenté hier, un nouveau projet, un concours numérique dans les thématiques du tourisme (1) et
du sport (2). L'objectif est se doter de nouveaux outils numériques dans ces domaines, axes du
développement économiques du département. Le tourisme, avec 11 millions de visiteurs, constitue un des
piliers de l'économie locale. L'offre sportive occupe également une place importante grâce à l'organisation
de nombreuses manifestations, tel le Marathon Nice Cannes, l'Ultra-Trail Mercantour, l'Euro-pétanque et un
équipement unique, le Vesubia Mountain Park de Saint-Martin de Vésubie. Ce concours s'adresse
principalement à l'entreprenariat étudiant et aux start-up. Les vainqueurs (un par secteur) , connus en octobre
après délibération du jury co-présidé par le Département et Incubateur Paca-Est, aura doit à une année
d'accompagnement par ce dernier.
(1) Tourisme : le concours pourrait concerner les bornes interactives, plateformes de mise en relation,applications dont l’objectif serait de valoriser notre
potentiel touristique, répondre aux besoins de clientèles, faciliter réservations & itinéraires
(2) Sport : Il s’agit d’imaginer des #applications, objets connectés, qui pourraient accompagner les personnes dans leurs activités sportives, consolider
l’entrainement des sportifs de haut niveau, promouvoir les activités que l’on peut pratiquer sur le territoire
* représenté par Pascal Flamand, secrétaire générale et Vice-Président de Telecom Valley, est une structure d’aide à la
création d’entreprises innovantes.
Les incubateurs soutenus par le Ministère de l’ES et de la Recherche, dont fait partie l’Incubateur Paca-Est, sont au nombre
de 25 en France et sont réunis au sein du réseau RETIS.
http://www.nice-premium.com/actualite,42/local,5/le-departement-06-lance-le-concours-numerique-tourisme-et-sport,23334.html
Tribuca.net
12 avril 2018
Telecom Valley, 27 ans et toujours aussi jeune
L'assemblée générale 2018 de Telecom Valley
RÉSEAUX
Jeudi 12 avril 2018 à 12h29
Accueillie par SKEMA, la traditionnelle assemblée générale s'est tenue ce 27 mars.
L'ambition ? Continuer la noble quête du numérique assumé dans toutes ses
composantes.
En maître de cérémonie, le désormais incontournable Frédéric Bossard, secrétaire général. C'est
Cédric Ulmer, co-président, qui s'est chargé d'un rapport moral marqué par l'annonce de la démission
de son homologue Pascal Vignon pour raisons médicales.
Le pitch ? Finie l'hégémonie des seuls télécoms, c'est bien d'animation plus globale du microcosme
numérique, de Monaco à Fréjus, dont il s'agit pour les 150 adhérents, de la startup au grand groupe en
passant par la collectivité bien lunée. Côté valeurs, personne ne bouge : animation, partage,
innovation ouverte et business, les quatre piliers d'une Telecom Valley qui reste bien campée sur sa
technopole et alentours. Mois du numérique saison IV, implication dans une French Tech Côte d'Azur
"télécomisée" dans sa dernière mouture, le FabLab -une so success story- en étendard et le
Challenge Jeunes Pousses, manif' annuelle-phare, remporté cette année par HSM Project, qui ne
cachent pas la forêt de hackathons, de tech' confs, d'ateliers, de commissions, "pour une association
vivante" selon les vœux de Cédric Ulmer, qui désormais cousine avec Pascal Flamand, ex-grand
patron nommé vice-président par intérim, alors que Florence Tressols (IBM) entre au conseil
d'administration. "L'idée, c'est de proposer de plus en plus de services à nos adhérents", scande
Frédéric Bossard. Pourquoi pas aussi tenter le "co-standing" sur des salons ciblés, histoire de partager
les frais et les contacts ? Une alchimie cultivée au quotidien qui fait gonfler les troupes, saison après
saison depuis 27 ans. Auront d'ailleurs été accueillis lors de cette AG deux nouveaux membres,
Astema Conseil et Renault Software Labs (belle prise !), ce qui permettra, outre un brainstorming
augmenté, de conserver une capacité d'auto-financement enviée par bon nombre d'associations
(61%).
Telecom Valley en chiffres-clés
148 événements/actions pour plus de 4.500 participations, le team TV n'a pas chômé en 2017, avec
entre autres un premier Forum du recrutement à son actif, et l'année en cours promet d'être au moins
aussi fructueuse. Les commissions sont aux ordres : et une appli, une, au compteur de la filiale
emploi-formation (Recrut'heure, dédiée aux dirigeants et DRH en mal de talents), de l'open source en
grande forme, un Challenge qui rugit plutôt qu'il ne ronronne, un m-tourisme qui trouve sa place et ses
usages en se nourrissant de data survitaminées, voguant sur des espoirs (et des financements)
européens, un SoFab qui s'ouvre plus largement sur les étudiants de Polytech. Ou une commission
Experience utilisateurs/clients, dernière née du patchwork, dynamique et
féminine pour prôner les valeurs de l'usage au sens le plus large via un projet de Livre blanc à livrer
dès cette fin d'année.
Publié par
Isabelle Auzias
https://tribuca.net/reseaux_32084907-telecom-valley-27-ans-et-toujours-aussi-jeune
Nicematin.com
13 avril 2018
Ils ont imaginé le tourisme de demain
L'équipe de Snow Connect qui a remporté la première édition du HOT Hackathon. Photo D.R.
Dix-sept équipes ont participé il y a quelques jours à Sophia Antipolis à la première édition du
Hot Hackathon dont l'objectif était d'inventer le tourisme de demain. Voici les quatre projets
primés.
La mission? Inventer le tourisme de demain en trente petites heures. C'est le défi qui a été relevé par
plus de 70 participants lors de la première édition du HOT Hackathon. C'est Snow Connect qui a séduit
le jury avec son projet de station connectée.
Organisé par la CCI Nice Côte d’Azur en partenariat avec le Business Pôle de Sophia Antipolis et
Telecom Valley, ce hackathon est réalisé dans le cadre du projet RETIC, projet co-financé par le
programme Interreg Italie-France Maritime 2014-2020.
Dix-sept équipes mixant professionnels et, étudiants ont planché pour développer le tourisme de
demain à partir de données ouvertes proposées par la Région Paca, la Métropole de Nice Côte d’Azur,
le Département des Alpes-Maritimes et IBM Cloud. Le jury en a primé quatre.
SNOW CONNECT
Snow Connect est la lauréate 2018 du Hot Hackathon.
Basé sur les données ouvertes et les données d’IBM Cloud, le projet propose la station de ski
connectée de demain avec un service permettant aux utilisateurs d’être avertis de la qualité de piste,
du temps d’attente aux télésièges, de l’amélioration de la sécurité… L'équipe composée de quatre
jeunes remporte notamment quatre places pour le Bootcamp UTAH, Université Côte d’Azur, un
accompagnement au CEEI Nice Premium, un accès au Cloud IBM, 5 mini-drones offerts par
JobOpportunIT…
OVER THE ROAD
Arrivée deuxième, Over the Road a développé un projet de gamification touristique par Blockchain,
une solution pour valoriser les sites touristiques. L'équipe s'est vue décerner une adhésion à Telecom
Valley, un Learning Expedition à MonacoTech, un accès au Cloud IBM.
NO DISTANCE IN HERTH - I BRING YOU BACK HOME
Cette équipe italienne remporte le prix coup de cœur en proposant une solution pour les tour-
opérateurs italiens basée sur la généalogie du tourisme et la redécouverte de ses racines.
Elle a gagné six Cartes Côte d’Azur offert par le Comité régional du tourisme et une visite du Domaine
de Bellet.
GUIDER
Arrivé 3e, le projet Guider propose une plateforme de mise en relation entre touristes et guides afin
de redynamiser le territoire de l’arrière-pays. Parmi ses prix, des montres connectées Orange et un
accompagnement au SICTIAM…
YALLA
Le 4e prix revient à l’équipe Yalla pour son application mobile qui permet aux utilisateurs de
connaître, choisir ses activités en vacances. L’équipe gagne notamment un accompagnement au
Business Pôle, un accompagnement de la CCI Nice Côte d’Azur.
http://www.nicematin.com/economie/ils-ont-imagine-le-tourisme-de-demain-
222879?t=ZjU5NmI2YjkxZGM4OTQwOTg3NzM1NDUwNDRlNzkxNWZfMTUyMzYyMTIxNzAyMl8yMjI4Nzk%3D&tp=viewpay
Petites Affiches des Alpes-Maritimes
13 avril 2018
SNOW CONNECT, Lauréat du concours
Hackathon fOr Tourism
vendredi 13 avril 2018
La première édition du HOT hackathon, organisée par la CCI Nice Côte d’azur en partenariat avec le
Business Pôle de Sophia Antipolis et Telecom Valley s’est tenue les 6 et 7 Avril 2018, à Sophia Antipolis. Ce
Hackathon est réalisé dans le cadre du projet RETIC, projet co-financé par le programme Interreg Italie-
France Maritime 2014-2020. Dix-sept équipes mixant professionnels, étudiants disposaient de 30h pour
réinventer le tourisme de demain à partir de données ouvertes.
Ils étaient plus de 70 participants répartis en 17 équipes à vouloir développer le tourisme de demain à partir de données ouvertes proposées par la
Région Paca, la Métropole de Nice Côte d’Azur, le Département des Alpes Maritimes et IBM Cloud. Le coup d’envoi a été donné Vendredi 6
Avril au Business Pôle de Sophia Antipolis pour 30 h d’immersion dans l’innovation issue du tourisme, avec pour objectif de relever des défis et
promouvoir les technologies de l’industrie du tourisme et l’économie méditerranéennes !
Aidées d’une vingtaine de professionnels aux expertises diversifiées (juridique, financier, marketing, technique, etc…) les équipes ont pitché leur
projet, le 7 Avril après-midi, devant le Jury présidé par Jennifer SALLES BARBOSA, responsable de la commission Tourisme et une centaine de
personnes.
4 équipes primées, SNOW CONNECT classée première
Parmi les 17 projets, tous d’un très bon niveau, le Jury a récompensé quatre d’entre elles :
« SNOW CONECT » - Lauréat 2018
Basé sur les données ouvertes et les données d’IBM Cloud, le projet propose la station de ski connectée de demain avec un service permettant
aux utilisateurs d’être averti de la qualité de piste, du temps d’attente aux télésièges, de l’amélioration de la sécurité… Cette équipe composée de
quatre jeunes a su convaincre le jury par leur pitch et leur idée de qualité. Elle remporte notamment 4 places pour le Bootcamp UTAH,
Université Côte d’Azur, un accompagnement au CEEI Nice Premium, un accès au Cloud IBM, 5 mini drones offerts par JobOpportunIT…
OVER THE ROAD - 2ème prix
L’équipe a développé un projet de gamification touristique par Blockchain, une solution pour valoriser les sites touristiques. Ce prix consiste en
une adhésion à Telecom Valley, un Learning expédition à Monaco Tech, un accès au Cloud IBM…
NO DISTANCE IN HERTH - I bring you back home – Prix spécial du Jury
Cette équipe italienne remporte le prix coup de cœur en proposant une solution pour les tour-opérateurs italiens basée sur la généalogie du
tourisme et la redécouverte de ses racines. Elle remporte 6 cartes côte d’azur offert par le Comité Régional du Tourisme et une visite du domaine
de Bellet.
GUIDER- 3ème prix (des montres connectées ORANGE, accompagnement au SICTIAM…)
Composée de quatre personnes, cette équipe propose une plateforme de mise en relation entre touristes et guides afin de redynamiser le territoire
de l’arrière-pays.
YALLA – 4ème prix
Le 4éme prix revient à l’équipe Yalla pour son application mobile qui permet aux utilisateurs de connaître, choisir ses activités en vacances.
L’équipe gagne notamment un accompagnement au Business Pôle, un accompagnement de la CCI Nice Côte d’Azur…
Les partenaires de ce projet :
Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur – France
Telecom Valley
Business Pôle
Lucca Innovazionne e Tecnologia S.R.L. (Chef de file), Toscane – Italie
Promo PA Fondazione, Toscane – Italie
Camera di Commercio dell’Industria, Arte, Artigianato della Spezia, Ligurie – Italie
Azienda Speciale per lo sviluppo, l’ecosostenilita e la formazione imprenditoriale – Italie
Navigo Sardegna Net – Italie
Sardegna Ricerche - Sardaigne
Le CEEI
Orange
IBM
L’université Côte d’Azur
Monaco Tech
Sictiam
Splendid Spa
Le Comité Régional du Tourisme
Beachcomber French Riviera
Malongo
JobOpportunIT
L’Auberge de Théo
Le Palais des Festivals de Cannes.
https://www.petitesaffiches.fr/actualites,069/tech,080/snow-connect-laureat-du-concours,12070.html
La Tribune Bulletin Côte d’Azur
13 avril 2018
WebTimemedias
13 avril 2018
Sophia : Snow Connect remporte le premier HOT
Hackathon
Publié le 13 April, 2018 - 11:29 par Jean-Pierre Largillet - Vu 545 fois
L'équipe de Snow Connect avec son projet de station de ski connectée a remporté le premier Hackathon fOr Tourism
qui s'est déroulé ce dernier week-end. Découvrez les lauréats de ce concours qui visait à réinventer le tourisme de
demain à partir de données ouvertes.
Et le vainqueur de la première édition du HOT hackathon est… Snow Connect. Basé sur les données ouvertes et les données
d’IBM Cloud, le projet dessine la station de ski connectée de demain avec un service permettant aux utilisateurs d’être averti de
la qualité de piste, du temps d’attente aux télésièges, de l’amélioration de la sécurité… Samedi après-midi au Business Pôe de
Sophia Antipolis, les quatre membres de l'équipe ont su convaincre le jury par leur pitch et leur idée de qualité à l'issue d'une
épreuve de 30 heures d'immersion autour des TIC appliquées au tourisme. Ils remportent notamment 4 places pour le Bootcamp
UTAH, Université Côte d’Azur, un accompagnement au CEEI Nice Premium, un accès au Cloud IBM, 5 mini drones offerts par
JobOpportunIT…. (Photo DR : les lauréats de Snow Connect)
Plusieurs autres prix ont été décernés à l'issue de ce premier Hackthon fOr Tourisme (d'où le nom de HOT Hackathon).
• Over the road remporte le 2ème prix. L’équipe a développé un projet de gamification touristique par Blockchain, une
solution pour valoriser les sites touristiques. Ce prix consiste en une adhésion à Telecom Valley, un Learning expédition à
Monaco Tech, un accès au Cloud IBM…
• No distance in herth - I bring you back home est gratifié du Prix spécial du Jury. Cette équipe italienne remporte le prix
coup de cœur en proposant une solution pour les tour-opérateurs italiens basée sur la généalogie du tourisme et la redécouverte
de ses racines. Elle remporte 6 cartes côte d’azur offert par le Comité Régional du Tourisme et une visite du domaine de Bellet.
• Le 3ème prix revient à Guider. Composée de quatre personnes, cette équipe propose une plateforme de mise en relation
entre touristes et guides afin de redynamiser le territoire de l’arrière-pays. Elle remporte des montres connectées Orange, un
accompagnement au SICTIAM.
• Yalla, 4ème prix. Yalla propose une application mobile qui permet aux utilisateurs de connaître, choisir ses activités en
vacances. L’équipe gagne notamment un accompagnement au Business Pôle, un accompagnement de la CCI Nice Côte d’Azur…
Organisée par la CCI Nice Côte d’azur en partenariat avec le Business Pôle et Telecom Valley, ce HOT Hackathon s'est tenu les 6
et 7 avril dans la technopole. Il a été monté dans le cadre du projet RETIC, projet co-financé par le programme Interreg Italie-
France Maritime 2014-2020. Plus de 70 participants étaient répartis en dix-sept équipes mixant professionnels, étudiants. Aidées
d’une vingtaine de professionnels aux expertises diversifiées (juridique, financier, marketing, technique, etc…), elles disposaient
de 30 heures pour réinventer le tourisme de demain à partir de données ouvertes et "pitcher" leur projet devant un jury présidé
par Jennifer Salles Barbosa, responsable de la commission Tourisme de la région PACA et une centaine de personnes.
http://www.webtimemedias.com/article/sophia-snow-connect-remporte-le-premier-hot-hackathon-20180413-62509
La Tribune PACA
16 avril 2018
A quoi servent les hackathons ?
Par Gaëlle Cloarec | 17/04/2018, 18:15 | 879 mots
(Crédits :
DR)HOT, ActinSpace, Hack for Security, Hack for Women, Green Game, Smart App Contest… Depuis 2013, dans les
Alpes-Maritimes comme ailleurs, les hackathons se multiplient, portés par l’émergence d’une économie de la data
génératrice de solutions numériques innovantes. Au risque de lasser ?
Nom de code : HOT, pour Hackathon fOr Tourism. Organisé par la CCI Nice Côte d'Azur, en
partenariat avec le Business Pôle de Sophia Antipolis et Telecom Valley, le dernier-né des
hackathons azuréens, réalisé dans le cadre du projet européen RETIC, a réuni les 6 et 7 avril
quelque 17 équipes pluridisciplinaires pour plancher 30h durant sur le tourisme de demain à
partir de données ouvertes proposées par la Région Provence Alpes Côte d'Azur, la Métropole
Nice Côte d'Azur, le Département des Alpes-Maritimes et IBM Cloud. Le succès d'un hackathon
se mesurant au nombre de ses participants, en l'occurrence plus de 70 pour HOT remporté par
le projet de station de montagne connectée "Snow Connect", voilà bien une preuve que l'attrait
de ces concours de création d'applications numériques accélérée ne se dément pas, malgré une
offre allant crescendo portée par l'émergence de l'économie de la data.
Un outil d'open innovation
Il faut dire que l'intérêt de ce processus créatif collaboratif né à la fin des années 90 aux Etats-
Unis est grand, ne serait-ce que pour valoriser l'innovation tout en sortant des schémas
classiques de la R&D. Ainsi le CNES (Centre National d'Etudes Spatiales) et son ActinSpace,
dont la troisième édition, lancée à Cannes fin mars, se déroulera les 25 et 26 mai prochains
dans 73 villes partenaires dans le monde. Plus de 2 500 étudiants, créateurs d'entreprise,
chercheurs, développeurs... devraient y participer. Leur défi ? Concevoir en 24h, par équipe de
2 à 5 personnes, un projet de service ou de produit destiné à la vie de tous les jours en utilisant
les technologies du spatial.
"On est là dans l'exemple type d'une organisation qui utilise le hackathon comme un outil d'open
innovation pour promouvoir la valeur de sa technologie et en créer d'autres", analyse Jean-
Bernard Titz, vice-président du cluster du numérique Telecom Valley, co-organisatrice d'une
dizaine de hackathons sur le territoire azuréen. Et ce, avec succès puisque les lauréats
régionaux du concours de 2014, Idriss Sisaïd et Enrique Garcia Bourne, alors étudiants, ont
accouché après deux années de maturation de la jeune pousse cannoise O'Sol, spécialisée
dans la conception de générateurs solaires ultra-mobiles et auto-déployables pour les marchés
de l'humanitaire et de l'événementiel en faisant évoluer la technologie de déploiement des
panneaux photovoltaïques utilisée par les satellites. Laquelle fera l'objet d'un dépôt de brevet en
partenariat avec le CNES, histoire de boucler la boucle.
Tester la pertinence d'un projet
Autre entreprise née d'un tel contexte : l'azuréenne Hi From pour qui deux hackathons
successifs ont été nécessaires pour faire évoluer le projet d'une e-conciergerie pour locations de
vacances en une application mobile proposant aux visiteurs et croisiéristes de construire leur
propre parcours touristique en fonction de leurs centres d'intérêts. "L'adhésion d'une équipe à un
projet est un bon indicateur de sa pertinence. Lors du premier concours, je n'ai pas bien su
fédérer et organiser l'équipe autour de mon projet d'e-conciergerie contrairement au second, au
cours duquel le groupe a bien pris, ce qui a permis d'affiner l'idée et de dessiner un embryon de
ce qu'est aujourd'hui MyVizito", indique sa fondatrice Evelyne Sorasio. Dont la plateforme a
d'ores et déjà séduit les offices de tourisme d'Avignon, Cœur Riviera et Libourne. Et fait partie
des quatre innovations lauréates de l'appel à projets NiceTramConnect qui seront
expérimentées sur la ligne 1 du tramway niçois.
Evidemment, tous les hackathons ne donnent pas naissance à des entreprises, c'est même
assez rare. Mais ils ont le mérite d'inoculer aux participants, pour la plupart étudiants, le virus de
l'entreprenariat. "A partir du moment où on promeut l'entreprenariat, on incite à la création
d'entreprise, peut-être pas à l'issue du hackathon mais plus tard, une fois l'étudiant entré dans la
vie active. Dans tous les cas, le virus a été inoculé", se réjouit Jean-Bernard Titz.
Marketing territorial
Et à cela, les territoires, bien souvent partenaires quand ils n'en sont pas co-organisateurs,
entendent s'y associer. "Pour les collectivités, c'est un outil de marketing territorial intéressant,
une façon de valoriser leur expertise dans un domaine d'activité, de dire aux étudiants,
chercheurs, porteurs de projet, que c'est ici que cela se passe". Ainsi de Cannes pour le spatial,
de Nice pour la santé connectée ou encore de Sophia Antipolis pour l'intelligence artificielle. La
technopole va en effet accueillir en novembre prochain le symposium international SophI.A
organisé par la Communauté d'agglomération (CASA) et l'Université de la Côte d'Azur (UCA),
lequel aura lui aussi son hackathon...
Car même les événements professionnels traditionnels s'y mettent, voyant là un élément
d'attractivité supplémentaire susceptible d'attirer un public plus large que celui visé par la
manifestation elle-même. A l'instar du TM Forum Live 2017 et son hackathon estampillé Smart
City, IoT et 5G. Un exemple parmi une multitude d'autres, au point que certains s'interrogent sur
l'avenir de ce qui est devenu aujourd'hui un véritable phénomène de mode... avec le risque, un
jour, d'être dépassé.
https://marseille.latribune.fr/economie/2018-04-17/a-quoi-servent-les-hackathons-775704.html#xtor=EREC-1481423554-
[Newsletter+Marseille]-20180417-[]-1007057@1374-20180417203200
La Tribune PACA
20 avril 2018
Comment Snow Connect imagine la
smart station de ski
Par Laurence Bottero | 20/04/2018, 17:46 | 371 mots
Vainqueur du hackathon HOT, organisé par Telecom Valley à Sophia-Antipolis, le projet imaginé par Pierre Ramoin
est désormais entré en phase active. En clair, comment passer de l'idée sur le papier, au concret.
Il y a des innovations dont on se demande pourquoi elles n'ont pas émergé plus tôt.
L'idée de la station de ski connectée, beaucoup - de pratiquants, de maires et de professionnels
- en ont rêvé, Snow Connect est peut-être en train dans faire une réalité.
C'est en tout cas le propre du projet présenté par Pierre Ramoin et Hugo Mufraggi lors du
hackathon HOT orienté tourisme organisé à Sophia-Antipolis sous l'égide de Telecom Valley. Le
duo, étudiants à Epitech, est parti d'une feuille blanche et de son expérience personnelle, le
premier étant notamment moniteur de ski et le second également sportif de haut niveau.
Pour Pierre Ramoin, cela fait longtemps que la question de pouvoir avoir recours à un service
intelligent se pose, les mauvaises chutes ou expériences de certains skieurs l'ayant déjà alerté
sur la nécessité de mettre au point une solution efficace et agile, capable de dispenser des
informations utiles pour gérer le déplacement dans la station de ski.
La victoire emportée au hackathon a évidemment conforté les deux étudiants dans le potentiel
que présente leur projet. Qui consiste à positionner des capteurs partout sur le domaine skiable
ainsi que des caméras thermiques, le tout relayé par des panneaux d'affichage digitaux en bas
des pistes.
"Cela permettrait à la station de mieux gérer les flux des skieurs, de connaître le temps d'attente
à chaque remontée mécanique, de mieux gérer également le damage. Les caméras thermiques,
elles, pourraient alerter en cas de point chaud qui demeurerait immobile et en étant relié avec
les pisteurs, donner l'alerte si besoin".
Tout cela demande désormais à être validé par les stations elles-mêmes. C'est ce qui a amené
Snow Connect à se rendre en station afin de disposer des capteurs à différents endroits afin de
récupérer des données. L'idée est évidemment de déboucher sur un POC. "Si nous réussissons
à résoudre les différents problèmes techniques qui se posent et si le projet de révèle viable,
nous créerons une startup", analyse Pierre Ramoin, l'idéal étant de disposer d'une solution
viable pour la prochaine saison hivernale.
https://marseille.latribune.fr/innovation/2018-04-20/comment-snow-connect-imagine-la-smart-station-de-ski-
776178.html#xtor=EREC-1481423554-[Newsletter+Marseille]-20180423-[]-1002472@1395-20180423221000

Contenu connexe

Tendances

Dossier de candidature French Tech Rennes v2
Dossier de candidature French Tech Rennes v2Dossier de candidature French Tech Rennes v2
Dossier de candidature French Tech Rennes v2
La French Tech Rennes St Malo
 
Les TIC en egypte 2001
Les TIC en egypte 2001Les TIC en egypte 2001
Les TIC en egypte 2001
rens38
 
[CP] 12 PME Françaises exposent au SIGGRAPH à Vancouver en Août 2014
[CP] 12 PME Françaises exposent au SIGGRAPH à Vancouver en Août 2014[CP] 12 PME Françaises exposent au SIGGRAPH à Vancouver en Août 2014
[CP] 12 PME Françaises exposent au SIGGRAPH à Vancouver en Août 2014
Imaginove
 
Restitution des résultats du Stade 2.0
Restitution des résultats du Stade 2.0Restitution des résultats du Stade 2.0
Restitution des résultats du Stade 2.0
PRN_numerique
 
Rapport Annuel Cluster Edit 2012
Rapport Annuel Cluster Edit 2012Rapport Annuel Cluster Edit 2012
Rapport Annuel Cluster Edit 2012
Laurent Fiard
 
Programme Numerique NS2012 par N.Princen
Programme Numerique NS2012 par N.PrincenProgramme Numerique NS2012 par N.Princen
Programme Numerique NS2012 par N.Princen
Nicolas Princen
 
Guide des écosystèmes numériques mondiaux - Décembre 2017
Guide des écosystèmes numériques mondiaux - Décembre 2017Guide des écosystèmes numériques mondiaux - Décembre 2017
Guide des écosystèmes numériques mondiaux - Décembre 2017
Adm Medef
 
TIC et électronique - Fiche descriptive
TIC et électronique - Fiche descriptiveTIC et électronique - Fiche descriptive
TIC et électronique - Fiche descriptive
Université Laval
 
20130711 cluster edit l'usine nouvelle_article_papier_interview
20130711 cluster edit l'usine nouvelle_article_papier_interview20130711 cluster edit l'usine nouvelle_article_papier_interview
20130711 cluster edit l'usine nouvelle_article_papier_interview
Laurent Fiard
 
French tech-grenoble
French tech-grenobleFrench tech-grenoble
French tech-grenoble
Régis Gautheron
 
Livre blanc v1.0
Livre blanc v1.0Livre blanc v1.0
Livre blanc v1.0
TelecomValley
 
Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2017
Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2017Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2017
Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2017
TelecomValley
 
Premiers résultats de l’enquête Capacity
Premiers résultats de l’enquête Capacity Premiers résultats de l’enquête Capacity
Premiers résultats de l’enquête Capacity
CoRAIA
 
Essentiel IMT 2017
Essentiel IMT 2017Essentiel IMT 2017
Essentiel IMT 2017
I MT
 
Brochure géospatial
Brochure géospatialBrochure géospatial
Brochure géospatial
Université Laval
 
L'Intelligence Artificielle : levier du nouveau paradigme de l'expérience cli...
L'Intelligence Artificielle : levier du nouveau paradigme de l'expérience cli...L'Intelligence Artificielle : levier du nouveau paradigme de l'expérience cli...
L'Intelligence Artificielle : levier du nouveau paradigme de l'expérience cli...
HUB INSTITUTE
 
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
polenumerique33
 
Le numérique en france
Le numérique en franceLe numérique en france
Le numérique en france
Henri Verdier
 
Les #innovateurs : Julien Parrou (ConcoursMania) et Philippe Virtel (MGE)
Les #innovateurs : Julien Parrou (ConcoursMania) et Philippe Virtel (MGE) Les #innovateurs : Julien Parrou (ConcoursMania) et Philippe Virtel (MGE)
Les #innovateurs : Julien Parrou (ConcoursMania) et Philippe Virtel (MGE)
CCI France
 
IT Future 2012 - Fujitsu et Euratechnologies par Raouti Chenih
IT Future 2012 - Fujitsu et Euratechnologies par Raouti ChenihIT Future 2012 - Fujitsu et Euratechnologies par Raouti Chenih
IT Future 2012 - Fujitsu et Euratechnologies par Raouti Chenih
Fujitsu France
 

Tendances (20)

Dossier de candidature French Tech Rennes v2
Dossier de candidature French Tech Rennes v2Dossier de candidature French Tech Rennes v2
Dossier de candidature French Tech Rennes v2
 
Les TIC en egypte 2001
Les TIC en egypte 2001Les TIC en egypte 2001
Les TIC en egypte 2001
 
[CP] 12 PME Françaises exposent au SIGGRAPH à Vancouver en Août 2014
[CP] 12 PME Françaises exposent au SIGGRAPH à Vancouver en Août 2014[CP] 12 PME Françaises exposent au SIGGRAPH à Vancouver en Août 2014
[CP] 12 PME Françaises exposent au SIGGRAPH à Vancouver en Août 2014
 
Restitution des résultats du Stade 2.0
Restitution des résultats du Stade 2.0Restitution des résultats du Stade 2.0
Restitution des résultats du Stade 2.0
 
Rapport Annuel Cluster Edit 2012
Rapport Annuel Cluster Edit 2012Rapport Annuel Cluster Edit 2012
Rapport Annuel Cluster Edit 2012
 
Programme Numerique NS2012 par N.Princen
Programme Numerique NS2012 par N.PrincenProgramme Numerique NS2012 par N.Princen
Programme Numerique NS2012 par N.Princen
 
Guide des écosystèmes numériques mondiaux - Décembre 2017
Guide des écosystèmes numériques mondiaux - Décembre 2017Guide des écosystèmes numériques mondiaux - Décembre 2017
Guide des écosystèmes numériques mondiaux - Décembre 2017
 
TIC et électronique - Fiche descriptive
TIC et électronique - Fiche descriptiveTIC et électronique - Fiche descriptive
TIC et électronique - Fiche descriptive
 
20130711 cluster edit l'usine nouvelle_article_papier_interview
20130711 cluster edit l'usine nouvelle_article_papier_interview20130711 cluster edit l'usine nouvelle_article_papier_interview
20130711 cluster edit l'usine nouvelle_article_papier_interview
 
French tech-grenoble
French tech-grenobleFrench tech-grenoble
French tech-grenoble
 
Livre blanc v1.0
Livre blanc v1.0Livre blanc v1.0
Livre blanc v1.0
 
Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2017
Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2017Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2017
Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2017
 
Premiers résultats de l’enquête Capacity
Premiers résultats de l’enquête Capacity Premiers résultats de l’enquête Capacity
Premiers résultats de l’enquête Capacity
 
Essentiel IMT 2017
Essentiel IMT 2017Essentiel IMT 2017
Essentiel IMT 2017
 
Brochure géospatial
Brochure géospatialBrochure géospatial
Brochure géospatial
 
L'Intelligence Artificielle : levier du nouveau paradigme de l'expérience cli...
L'Intelligence Artificielle : levier du nouveau paradigme de l'expérience cli...L'Intelligence Artificielle : levier du nouveau paradigme de l'expérience cli...
L'Intelligence Artificielle : levier du nouveau paradigme de l'expérience cli...
 
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
IFOP - SIA Partners - Econocom - Baromètre des pratiques digitales 2015
 
Le numérique en france
Le numérique en franceLe numérique en france
Le numérique en france
 
Les #innovateurs : Julien Parrou (ConcoursMania) et Philippe Virtel (MGE)
Les #innovateurs : Julien Parrou (ConcoursMania) et Philippe Virtel (MGE) Les #innovateurs : Julien Parrou (ConcoursMania) et Philippe Virtel (MGE)
Les #innovateurs : Julien Parrou (ConcoursMania) et Philippe Virtel (MGE)
 
IT Future 2012 - Fujitsu et Euratechnologies par Raouti Chenih
IT Future 2012 - Fujitsu et Euratechnologies par Raouti ChenihIT Future 2012 - Fujitsu et Euratechnologies par Raouti Chenih
IT Future 2012 - Fujitsu et Euratechnologies par Raouti Chenih
 

Similaire à Revue de presse avril 2018

Revue de presse Telecom Valley - Février 2017
Revue de presse Telecom Valley - Février 2017Revue de presse Telecom Valley - Février 2017
Revue de presse Telecom Valley - Février 2017
TelecomValley
 
Revue de presse aout 2018
Revue de presse aout 2018Revue de presse aout 2018
Revue de presse aout 2018
TelecomValley
 
Revue de presse Telecom Valley - Juillet 2017
Revue de presse Telecom Valley - Juillet 2017Revue de presse Telecom Valley - Juillet 2017
Revue de presse Telecom Valley - Juillet 2017
TelecomValley
 
Revue de presse - Décembre 2016
Revue de presse - Décembre 2016Revue de presse - Décembre 2016
Revue de presse - Décembre 2016
TelecomValley
 
Revue de presse Telecom Valley, Eté 2016
Revue de presse Telecom Valley, Eté 2016Revue de presse Telecom Valley, Eté 2016
Revue de presse Telecom Valley, Eté 2016
Laurence Briffa
 
Revue de presse novembre 2018
Revue de presse novembre 2018Revue de presse novembre 2018
Revue de presse novembre 2018
TelecomValley
 
Revue de presse mars 2018
Revue de presse mars 2018Revue de presse mars 2018
Revue de presse mars 2018
TelecomValley
 
Loire Numérique #TT10
Loire Numérique #TT10Loire Numérique #TT10
Loire Numérique #TT10
Yoann Duriaux
 
Revue de presse Février 2018
Revue de presse Février 2018Revue de presse Février 2018
Revue de presse Février 2018
TelecomValley
 
Conference nantes tech
Conference nantes techConference nantes tech
Conference nantes tech
Atlantic 2.0
 
Revue de presse décembre 2018
Revue de presse décembre 2018Revue de presse décembre 2018
Revue de presse décembre 2018
TelecomValley
 
Revue de presse Avril 2019
Revue de presse Avril 2019Revue de presse Avril 2019
Revue de presse Avril 2019
TelecomValley
 
Revue de presse juillet 2019
Revue de presse juillet 2019Revue de presse juillet 2019
Revue de presse juillet 2019
TelecomValley
 
Rapport d'activité Telecom Valley 2018
Rapport d'activité Telecom Valley 2018Rapport d'activité Telecom Valley 2018
Rapport d'activité Telecom Valley 2018
TelecomValley
 
Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017
Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017
Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017
TelecomValley
 
Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017
Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017
Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017
TelecomValley
 
bluenove - Revue de presse 2015
bluenove - Revue de presse 2015bluenove - Revue de presse 2015
bluenove - Revue de presse 2015
bluenove
 
Revue de presse mai
Revue de presse maiRevue de presse mai
Revue de presse mai
TelecomValley
 
Revue de presse mai
Revue de presse maiRevue de presse mai
Revue de presse mai
TelecomValley
 

Similaire à Revue de presse avril 2018 (20)

Revue de presse Telecom Valley - Février 2017
Revue de presse Telecom Valley - Février 2017Revue de presse Telecom Valley - Février 2017
Revue de presse Telecom Valley - Février 2017
 
Revue de presse aout 2018
Revue de presse aout 2018Revue de presse aout 2018
Revue de presse aout 2018
 
Revue de presse Telecom Valley - Juillet 2017
Revue de presse Telecom Valley - Juillet 2017Revue de presse Telecom Valley - Juillet 2017
Revue de presse Telecom Valley - Juillet 2017
 
Revue de presse - Décembre 2016
Revue de presse - Décembre 2016Revue de presse - Décembre 2016
Revue de presse - Décembre 2016
 
Revue de presse Telecom Valley, Eté 2016
Revue de presse Telecom Valley, Eté 2016Revue de presse Telecom Valley, Eté 2016
Revue de presse Telecom Valley, Eté 2016
 
Revue de presse novembre 2018
Revue de presse novembre 2018Revue de presse novembre 2018
Revue de presse novembre 2018
 
Revue de presse mars 2018
Revue de presse mars 2018Revue de presse mars 2018
Revue de presse mars 2018
 
Loire Numérique #TT10
Loire Numérique #TT10Loire Numérique #TT10
Loire Numérique #TT10
 
Revue de presse Février 2018
Revue de presse Février 2018Revue de presse Février 2018
Revue de presse Février 2018
 
Conference nantes tech
Conference nantes techConference nantes tech
Conference nantes tech
 
Revue de presse décembre 2018
Revue de presse décembre 2018Revue de presse décembre 2018
Revue de presse décembre 2018
 
Revue de presse Avril 2019
Revue de presse Avril 2019Revue de presse Avril 2019
Revue de presse Avril 2019
 
Revue de presse juillet 2019
Revue de presse juillet 2019Revue de presse juillet 2019
Revue de presse juillet 2019
 
Rapport d'activité Telecom Valley 2018
Rapport d'activité Telecom Valley 2018Rapport d'activité Telecom Valley 2018
Rapport d'activité Telecom Valley 2018
 
Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017
Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017
Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017
 
Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017
Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017
Revue de presse Telecom Valley - Mars 2017
 
bluenove - Revue de presse 2015
bluenove - Revue de presse 2015bluenove - Revue de presse 2015
bluenove - Revue de presse 2015
 
Revue de presse mai
Revue de presse maiRevue de presse mai
Revue de presse mai
 
MécaSphère 26 - Juin 2013
MécaSphère 26 - Juin 2013MécaSphère 26 - Juin 2013
MécaSphère 26 - Juin 2013
 
Revue de presse mai
Revue de presse maiRevue de presse mai
Revue de presse mai
 

Plus de TelecomValley

Rapport d'activité SoFAB 2022
Rapport d'activité SoFAB 2022Rapport d'activité SoFAB 2022
Rapport d'activité SoFAB 2022
TelecomValley
 
Rapport d'activité 2022
Rapport d'activité 2022Rapport d'activité 2022
Rapport d'activité 2022
TelecomValley
 
Rapport d'activité 2021 - Telecom Valley
Rapport d'activité 2021 - Telecom ValleyRapport d'activité 2021 - Telecom Valley
Rapport d'activité 2021 - Telecom Valley
TelecomValley
 
Livre blanc "Les métamorphoses de l'entreprise face à l'imprévu - Tome 1 : la...
Livre blanc "Les métamorphoses de l'entreprise face à l'imprévu - Tome 1 : la...Livre blanc "Les métamorphoses de l'entreprise face à l'imprévu - Tome 1 : la...
Livre blanc "Les métamorphoses de l'entreprise face à l'imprévu - Tome 1 : la...
TelecomValley
 
Rapport d'activité SoFAB 2020
Rapport d'activité SoFAB 2020Rapport d'activité SoFAB 2020
Rapport d'activité SoFAB 2020
TelecomValley
 
Rapport d'activité Telecom Valley 2020
Rapport d'activité Telecom Valley 2020Rapport d'activité Telecom Valley 2020
Rapport d'activité Telecom Valley 2020
TelecomValley
 
Rapport d'activité SoFAB 2019
Rapport d'activité SoFAB 2019Rapport d'activité SoFAB 2019
Rapport d'activité SoFAB 2019
TelecomValley
 
Rapport d'activité Telecom Valley 2019
Rapport d'activité Telecom Valley 2019Rapport d'activité Telecom Valley 2019
Rapport d'activité Telecom Valley 2019
TelecomValley
 
Revue de presse Telecom Valley - Février 2020
Revue de presse Telecom Valley - Février 2020Revue de presse Telecom Valley - Février 2020
Revue de presse Telecom Valley - Février 2020
TelecomValley
 
Revue de presse Telecom Valley - Janvier 2020
Revue de presse Telecom Valley - Janvier 2020Revue de presse Telecom Valley - Janvier 2020
Revue de presse Telecom Valley - Janvier 2020
TelecomValley
 
Revue de presse Telecom Valley - Décembre 2019
Revue de presse Telecom Valley - Décembre 2019Revue de presse Telecom Valley - Décembre 2019
Revue de presse Telecom Valley - Décembre 2019
TelecomValley
 
Revue de presse Telecom Valley - Novembre 2019
Revue de presse Telecom Valley - Novembre 2019Revue de presse Telecom Valley - Novembre 2019
Revue de presse Telecom Valley - Novembre 2019
TelecomValley
 
Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2019
Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2019Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2019
Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2019
TelecomValley
 
Présentation Team France Export régionale - 29/11/19
Présentation Team France Export régionale - 29/11/19Présentation Team France Export régionale - 29/11/19
Présentation Team France Export régionale - 29/11/19
TelecomValley
 
2019 - NOURI - ALL4TEST- Le BDD pour decouvrir et specifier les besoins metie...
2019 - NOURI - ALL4TEST- Le BDD pour decouvrir et specifier les besoins metie...2019 - NOURI - ALL4TEST- Le BDD pour decouvrir et specifier les besoins metie...
2019 - NOURI - ALL4TEST- Le BDD pour decouvrir et specifier les besoins metie...
TelecomValley
 
Tester c'est bien, monitorer c'est mieux - 2019 - KISSI - Soirée du Test Logi...
Tester c'est bien, monitorer c'est mieux - 2019 - KISSI - Soirée du Test Logi...Tester c'est bien, monitorer c'est mieux - 2019 - KISSI - Soirée du Test Logi...
Tester c'est bien, monitorer c'est mieux - 2019 - KISSI - Soirée du Test Logi...
TelecomValley
 
Et si mon test était la spécification de mon application ? - JACOB - iWE - So...
Et si mon test était la spécification de mon application ? - JACOB - iWE - So...Et si mon test était la spécification de mon application ? - JACOB - iWE - So...
Et si mon test était la spécification de mon application ? - JACOB - iWE - So...
TelecomValley
 
A la poursuite du bug perdu - 2019 - THEAULT - DI GIORGIO - ACPQUALIFE
A la poursuite du bug perdu - 2019 - THEAULT - DI GIORGIO - ACPQUALIFEA la poursuite du bug perdu - 2019 - THEAULT - DI GIORGIO - ACPQUALIFE
A la poursuite du bug perdu - 2019 - THEAULT - DI GIORGIO - ACPQUALIFE
TelecomValley
 
2019 - HAGE CHAHINE - ALTRAN - Presentation-DecouverteMondeAgile_V1.1
2019 - HAGE CHAHINE - ALTRAN - Presentation-DecouverteMondeAgile_V1.12019 - HAGE CHAHINE - ALTRAN - Presentation-DecouverteMondeAgile_V1.1
2019 - HAGE CHAHINE - ALTRAN - Presentation-DecouverteMondeAgile_V1.1
TelecomValley
 
Treat Your Unit Tests As Production Code - DARGO - Amadeus - Soirée du Test L...
Treat Your Unit Tests As Production Code - DARGO - Amadeus - Soirée du Test L...Treat Your Unit Tests As Production Code - DARGO - Amadeus - Soirée du Test L...
Treat Your Unit Tests As Production Code - DARGO - Amadeus - Soirée du Test L...
TelecomValley
 

Plus de TelecomValley (20)

Rapport d'activité SoFAB 2022
Rapport d'activité SoFAB 2022Rapport d'activité SoFAB 2022
Rapport d'activité SoFAB 2022
 
Rapport d'activité 2022
Rapport d'activité 2022Rapport d'activité 2022
Rapport d'activité 2022
 
Rapport d'activité 2021 - Telecom Valley
Rapport d'activité 2021 - Telecom ValleyRapport d'activité 2021 - Telecom Valley
Rapport d'activité 2021 - Telecom Valley
 
Livre blanc "Les métamorphoses de l'entreprise face à l'imprévu - Tome 1 : la...
Livre blanc "Les métamorphoses de l'entreprise face à l'imprévu - Tome 1 : la...Livre blanc "Les métamorphoses de l'entreprise face à l'imprévu - Tome 1 : la...
Livre blanc "Les métamorphoses de l'entreprise face à l'imprévu - Tome 1 : la...
 
Rapport d'activité SoFAB 2020
Rapport d'activité SoFAB 2020Rapport d'activité SoFAB 2020
Rapport d'activité SoFAB 2020
 
Rapport d'activité Telecom Valley 2020
Rapport d'activité Telecom Valley 2020Rapport d'activité Telecom Valley 2020
Rapport d'activité Telecom Valley 2020
 
Rapport d'activité SoFAB 2019
Rapport d'activité SoFAB 2019Rapport d'activité SoFAB 2019
Rapport d'activité SoFAB 2019
 
Rapport d'activité Telecom Valley 2019
Rapport d'activité Telecom Valley 2019Rapport d'activité Telecom Valley 2019
Rapport d'activité Telecom Valley 2019
 
Revue de presse Telecom Valley - Février 2020
Revue de presse Telecom Valley - Février 2020Revue de presse Telecom Valley - Février 2020
Revue de presse Telecom Valley - Février 2020
 
Revue de presse Telecom Valley - Janvier 2020
Revue de presse Telecom Valley - Janvier 2020Revue de presse Telecom Valley - Janvier 2020
Revue de presse Telecom Valley - Janvier 2020
 
Revue de presse Telecom Valley - Décembre 2019
Revue de presse Telecom Valley - Décembre 2019Revue de presse Telecom Valley - Décembre 2019
Revue de presse Telecom Valley - Décembre 2019
 
Revue de presse Telecom Valley - Novembre 2019
Revue de presse Telecom Valley - Novembre 2019Revue de presse Telecom Valley - Novembre 2019
Revue de presse Telecom Valley - Novembre 2019
 
Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2019
Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2019Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2019
Revue de presse Telecom Valley - Septembre 2019
 
Présentation Team France Export régionale - 29/11/19
Présentation Team France Export régionale - 29/11/19Présentation Team France Export régionale - 29/11/19
Présentation Team France Export régionale - 29/11/19
 
2019 - NOURI - ALL4TEST- Le BDD pour decouvrir et specifier les besoins metie...
2019 - NOURI - ALL4TEST- Le BDD pour decouvrir et specifier les besoins metie...2019 - NOURI - ALL4TEST- Le BDD pour decouvrir et specifier les besoins metie...
2019 - NOURI - ALL4TEST- Le BDD pour decouvrir et specifier les besoins metie...
 
Tester c'est bien, monitorer c'est mieux - 2019 - KISSI - Soirée du Test Logi...
Tester c'est bien, monitorer c'est mieux - 2019 - KISSI - Soirée du Test Logi...Tester c'est bien, monitorer c'est mieux - 2019 - KISSI - Soirée du Test Logi...
Tester c'est bien, monitorer c'est mieux - 2019 - KISSI - Soirée du Test Logi...
 
Et si mon test était la spécification de mon application ? - JACOB - iWE - So...
Et si mon test était la spécification de mon application ? - JACOB - iWE - So...Et si mon test était la spécification de mon application ? - JACOB - iWE - So...
Et si mon test était la spécification de mon application ? - JACOB - iWE - So...
 
A la poursuite du bug perdu - 2019 - THEAULT - DI GIORGIO - ACPQUALIFE
A la poursuite du bug perdu - 2019 - THEAULT - DI GIORGIO - ACPQUALIFEA la poursuite du bug perdu - 2019 - THEAULT - DI GIORGIO - ACPQUALIFE
A la poursuite du bug perdu - 2019 - THEAULT - DI GIORGIO - ACPQUALIFE
 
2019 - HAGE CHAHINE - ALTRAN - Presentation-DecouverteMondeAgile_V1.1
2019 - HAGE CHAHINE - ALTRAN - Presentation-DecouverteMondeAgile_V1.12019 - HAGE CHAHINE - ALTRAN - Presentation-DecouverteMondeAgile_V1.1
2019 - HAGE CHAHINE - ALTRAN - Presentation-DecouverteMondeAgile_V1.1
 
Treat Your Unit Tests As Production Code - DARGO - Amadeus - Soirée du Test L...
Treat Your Unit Tests As Production Code - DARGO - Amadeus - Soirée du Test L...Treat Your Unit Tests As Production Code - DARGO - Amadeus - Soirée du Test L...
Treat Your Unit Tests As Production Code - DARGO - Amadeus - Soirée du Test L...
 

Revue de presse avril 2018

  • 1. Petites Affiches des Alpes-Maritimes 6 avril 2018 Trophée Objets Connectés & Services 2018 : 13 projets en course ! vendredi 6 avril 2018 Le 30 mars, 13 équipes ont pris le départ du 3ème Trophée Objets Connectés & Services de SoFAB. Pendant 12 semaines, elles vont disposer de matériel et d’accompagnement pour concevoir, fabriquer et présenter des objets connectés avec services en juillet prochain. Le coup d’envoi du Trophée Objets Connectés & Services 2018 a été donné le 30 mars dernier lors d’une réunion d’information, dans les locaux de l’école Polytech Nice Sophia, où se trouve SoFAB, FabLab de Sophia Antipolis, organisateur du concours pour la 3ème année. La nouvelle promotion compte 13 équipes engagées, composées de 29 participants, un mix de professionnels du Numérique (grands groupes tels que SAP, Orange ou Astek et des startups), d’étudiants (Polytech, Ecole de commerce, Université de Nice (Sciences) et de Toulouse) et de passionnés inscrits au nom d’une association locale ou pour le plaisir de prendre part à une aventure passionnante. Les équipes sont à présent entrées dans la phase de conception et de production qui va durer 12 semaines. Durant cette période, le FabLab leur met à disposition des crédits offerts pour l’utilisation des machines de SoFAB, des cartes électroniques programmables et communicantes, fournies par ses partenaires (Orange, Sierra Wireless et Sigfox), des plateformes pour objets communicants (BusIT, Orange, Sierra Wireless), un environnement logiciel (Hop.JS Denimbo), ainsi que des séances régulières d’accompagnement
  • 2. technologique (2 à 3 par semaine) en relation avec le matériel proposé et les enjeux d’une création d’objets connectés à potentielle visée commerciale, dispensées par des experts, partenaires du concours. “Les moyens techniques que nous mettons à disposition des participants grâce à nos partenaires associés à ceux de SoFAB (machines de prototypage rapide du FabLab, aide la conception par les Fabmanagers, etc.) et de nos mentors vont permettre aux équipes de concevoir, fabriquer l’objet et développer le ou les services associés pour pouvoir présenter un prototype abouti en juillet prochain, qui pourra peut-être donner lieu à une commercialisation par la suite...” indique Pascal Bodin, chef de projet bénévole du concours. Le 3 juillet, les équipes devront présenter devant un jury et le public de la conférence “Internet of Things” de SophiaConf 2018 leurs objets finalisés ainsi que leur démarche, et réaliser une démonstration lors de la 4ème soirée “Fête des makers” de SoFAB qui suivra. Plusieurs prix récompensant le travail sur le design, la fabrication, l’usage, l’esprit de partage de l’équipe seront décernés accompagnés des dotations offertes par Telecom Valley et les partenaires du concours. Le calendrier des sessions de coaching sera mis à jour au fil de l’eau sur le site du concours https://www.petitesaffiches.fr/actualites,069/tech,080/trophee-objets-connectes-services,12013.html
  • 3. La Tribune Bulletin Côte d’Azur 6 avril 2018
  • 4. www.nice-premium.com 10 avril 2018 Le Département 06 lance le concours numérique tourisme et sport Charles-Ange Ginésy a fait du Smart Deal un des leviers de sa vision pour l'attractivité du territoire. "Je souhaite faire de la transition numérique un axe majeur de mon action"-est son slogan préféré. Dans ce cadre, il a présenté hier, un nouveau projet, un concours numérique dans les thématiques du tourisme (1) et du sport (2). L'objectif est se doter de nouveaux outils numériques dans ces domaines, axes du développement économiques du département. Le tourisme, avec 11 millions de visiteurs, constitue un des piliers de l'économie locale. L'offre sportive occupe également une place importante grâce à l'organisation de nombreuses manifestations, tel le Marathon Nice Cannes, l'Ultra-Trail Mercantour, l'Euro-pétanque et un équipement unique, le Vesubia Mountain Park de Saint-Martin de Vésubie. Ce concours s'adresse principalement à l'entreprenariat étudiant et aux start-up. Les vainqueurs (un par secteur) , connus en octobre après délibération du jury co-présidé par le Département et Incubateur Paca-Est, aura doit à une année d'accompagnement par ce dernier. (1) Tourisme : le concours pourrait concerner les bornes interactives, plateformes de mise en relation,applications dont l’objectif serait de valoriser notre potentiel touristique, répondre aux besoins de clientèles, faciliter réservations & itinéraires (2) Sport : Il s’agit d’imaginer des #applications, objets connectés, qui pourraient accompagner les personnes dans leurs activités sportives, consolider l’entrainement des sportifs de haut niveau, promouvoir les activités que l’on peut pratiquer sur le territoire * représenté par Pascal Flamand, secrétaire générale et Vice-Président de Telecom Valley, est une structure d’aide à la création d’entreprises innovantes. Les incubateurs soutenus par le Ministère de l’ES et de la Recherche, dont fait partie l’Incubateur Paca-Est, sont au nombre de 25 en France et sont réunis au sein du réseau RETIS. http://www.nice-premium.com/actualite,42/local,5/le-departement-06-lance-le-concours-numerique-tourisme-et-sport,23334.html
  • 5. Tribuca.net 12 avril 2018 Telecom Valley, 27 ans et toujours aussi jeune L'assemblée générale 2018 de Telecom Valley RÉSEAUX Jeudi 12 avril 2018 à 12h29 Accueillie par SKEMA, la traditionnelle assemblée générale s'est tenue ce 27 mars. L'ambition ? Continuer la noble quête du numérique assumé dans toutes ses composantes. En maître de cérémonie, le désormais incontournable Frédéric Bossard, secrétaire général. C'est Cédric Ulmer, co-président, qui s'est chargé d'un rapport moral marqué par l'annonce de la démission de son homologue Pascal Vignon pour raisons médicales.
  • 6. Le pitch ? Finie l'hégémonie des seuls télécoms, c'est bien d'animation plus globale du microcosme numérique, de Monaco à Fréjus, dont il s'agit pour les 150 adhérents, de la startup au grand groupe en passant par la collectivité bien lunée. Côté valeurs, personne ne bouge : animation, partage, innovation ouverte et business, les quatre piliers d'une Telecom Valley qui reste bien campée sur sa technopole et alentours. Mois du numérique saison IV, implication dans une French Tech Côte d'Azur "télécomisée" dans sa dernière mouture, le FabLab -une so success story- en étendard et le Challenge Jeunes Pousses, manif' annuelle-phare, remporté cette année par HSM Project, qui ne cachent pas la forêt de hackathons, de tech' confs, d'ateliers, de commissions, "pour une association vivante" selon les vœux de Cédric Ulmer, qui désormais cousine avec Pascal Flamand, ex-grand patron nommé vice-président par intérim, alors que Florence Tressols (IBM) entre au conseil d'administration. "L'idée, c'est de proposer de plus en plus de services à nos adhérents", scande Frédéric Bossard. Pourquoi pas aussi tenter le "co-standing" sur des salons ciblés, histoire de partager les frais et les contacts ? Une alchimie cultivée au quotidien qui fait gonfler les troupes, saison après saison depuis 27 ans. Auront d'ailleurs été accueillis lors de cette AG deux nouveaux membres, Astema Conseil et Renault Software Labs (belle prise !), ce qui permettra, outre un brainstorming augmenté, de conserver une capacité d'auto-financement enviée par bon nombre d'associations (61%). Telecom Valley en chiffres-clés 148 événements/actions pour plus de 4.500 participations, le team TV n'a pas chômé en 2017, avec entre autres un premier Forum du recrutement à son actif, et l'année en cours promet d'être au moins aussi fructueuse. Les commissions sont aux ordres : et une appli, une, au compteur de la filiale emploi-formation (Recrut'heure, dédiée aux dirigeants et DRH en mal de talents), de l'open source en grande forme, un Challenge qui rugit plutôt qu'il ne ronronne, un m-tourisme qui trouve sa place et ses usages en se nourrissant de data survitaminées, voguant sur des espoirs (et des financements) européens, un SoFab qui s'ouvre plus largement sur les étudiants de Polytech. Ou une commission Experience utilisateurs/clients, dernière née du patchwork, dynamique et féminine pour prôner les valeurs de l'usage au sens le plus large via un projet de Livre blanc à livrer dès cette fin d'année. Publié par Isabelle Auzias https://tribuca.net/reseaux_32084907-telecom-valley-27-ans-et-toujours-aussi-jeune
  • 7. Nicematin.com 13 avril 2018 Ils ont imaginé le tourisme de demain L'équipe de Snow Connect qui a remporté la première édition du HOT Hackathon. Photo D.R. Dix-sept équipes ont participé il y a quelques jours à Sophia Antipolis à la première édition du Hot Hackathon dont l'objectif était d'inventer le tourisme de demain. Voici les quatre projets primés. La mission? Inventer le tourisme de demain en trente petites heures. C'est le défi qui a été relevé par plus de 70 participants lors de la première édition du HOT Hackathon. C'est Snow Connect qui a séduit le jury avec son projet de station connectée. Organisé par la CCI Nice Côte d’Azur en partenariat avec le Business Pôle de Sophia Antipolis et Telecom Valley, ce hackathon est réalisé dans le cadre du projet RETIC, projet co-financé par le programme Interreg Italie-France Maritime 2014-2020. Dix-sept équipes mixant professionnels et, étudiants ont planché pour développer le tourisme de demain à partir de données ouvertes proposées par la Région Paca, la Métropole de Nice Côte d’Azur, le Département des Alpes-Maritimes et IBM Cloud. Le jury en a primé quatre. SNOW CONNECT Snow Connect est la lauréate 2018 du Hot Hackathon.
  • 8. Basé sur les données ouvertes et les données d’IBM Cloud, le projet propose la station de ski connectée de demain avec un service permettant aux utilisateurs d’être avertis de la qualité de piste, du temps d’attente aux télésièges, de l’amélioration de la sécurité… L'équipe composée de quatre jeunes remporte notamment quatre places pour le Bootcamp UTAH, Université Côte d’Azur, un accompagnement au CEEI Nice Premium, un accès au Cloud IBM, 5 mini-drones offerts par JobOpportunIT… OVER THE ROAD Arrivée deuxième, Over the Road a développé un projet de gamification touristique par Blockchain, une solution pour valoriser les sites touristiques. L'équipe s'est vue décerner une adhésion à Telecom Valley, un Learning Expedition à MonacoTech, un accès au Cloud IBM. NO DISTANCE IN HERTH - I BRING YOU BACK HOME Cette équipe italienne remporte le prix coup de cœur en proposant une solution pour les tour- opérateurs italiens basée sur la généalogie du tourisme et la redécouverte de ses racines. Elle a gagné six Cartes Côte d’Azur offert par le Comité régional du tourisme et une visite du Domaine de Bellet. GUIDER Arrivé 3e, le projet Guider propose une plateforme de mise en relation entre touristes et guides afin de redynamiser le territoire de l’arrière-pays. Parmi ses prix, des montres connectées Orange et un accompagnement au SICTIAM… YALLA Le 4e prix revient à l’équipe Yalla pour son application mobile qui permet aux utilisateurs de connaître, choisir ses activités en vacances. L’équipe gagne notamment un accompagnement au Business Pôle, un accompagnement de la CCI Nice Côte d’Azur. http://www.nicematin.com/economie/ils-ont-imagine-le-tourisme-de-demain- 222879?t=ZjU5NmI2YjkxZGM4OTQwOTg3NzM1NDUwNDRlNzkxNWZfMTUyMzYyMTIxNzAyMl8yMjI4Nzk%3D&tp=viewpay
  • 9. Petites Affiches des Alpes-Maritimes 13 avril 2018 SNOW CONNECT, Lauréat du concours Hackathon fOr Tourism vendredi 13 avril 2018 La première édition du HOT hackathon, organisée par la CCI Nice Côte d’azur en partenariat avec le Business Pôle de Sophia Antipolis et Telecom Valley s’est tenue les 6 et 7 Avril 2018, à Sophia Antipolis. Ce Hackathon est réalisé dans le cadre du projet RETIC, projet co-financé par le programme Interreg Italie- France Maritime 2014-2020. Dix-sept équipes mixant professionnels, étudiants disposaient de 30h pour réinventer le tourisme de demain à partir de données ouvertes. Ils étaient plus de 70 participants répartis en 17 équipes à vouloir développer le tourisme de demain à partir de données ouvertes proposées par la Région Paca, la Métropole de Nice Côte d’Azur, le Département des Alpes Maritimes et IBM Cloud. Le coup d’envoi a été donné Vendredi 6 Avril au Business Pôle de Sophia Antipolis pour 30 h d’immersion dans l’innovation issue du tourisme, avec pour objectif de relever des défis et promouvoir les technologies de l’industrie du tourisme et l’économie méditerranéennes ! Aidées d’une vingtaine de professionnels aux expertises diversifiées (juridique, financier, marketing, technique, etc…) les équipes ont pitché leur projet, le 7 Avril après-midi, devant le Jury présidé par Jennifer SALLES BARBOSA, responsable de la commission Tourisme et une centaine de personnes. 4 équipes primées, SNOW CONNECT classée première Parmi les 17 projets, tous d’un très bon niveau, le Jury a récompensé quatre d’entre elles :
  • 10. « SNOW CONECT » - Lauréat 2018 Basé sur les données ouvertes et les données d’IBM Cloud, le projet propose la station de ski connectée de demain avec un service permettant aux utilisateurs d’être averti de la qualité de piste, du temps d’attente aux télésièges, de l’amélioration de la sécurité… Cette équipe composée de quatre jeunes a su convaincre le jury par leur pitch et leur idée de qualité. Elle remporte notamment 4 places pour le Bootcamp UTAH, Université Côte d’Azur, un accompagnement au CEEI Nice Premium, un accès au Cloud IBM, 5 mini drones offerts par JobOpportunIT… OVER THE ROAD - 2ème prix L’équipe a développé un projet de gamification touristique par Blockchain, une solution pour valoriser les sites touristiques. Ce prix consiste en une adhésion à Telecom Valley, un Learning expédition à Monaco Tech, un accès au Cloud IBM… NO DISTANCE IN HERTH - I bring you back home – Prix spécial du Jury Cette équipe italienne remporte le prix coup de cœur en proposant une solution pour les tour-opérateurs italiens basée sur la généalogie du tourisme et la redécouverte de ses racines. Elle remporte 6 cartes côte d’azur offert par le Comité Régional du Tourisme et une visite du domaine de Bellet. GUIDER- 3ème prix (des montres connectées ORANGE, accompagnement au SICTIAM…) Composée de quatre personnes, cette équipe propose une plateforme de mise en relation entre touristes et guides afin de redynamiser le territoire de l’arrière-pays. YALLA – 4ème prix Le 4éme prix revient à l’équipe Yalla pour son application mobile qui permet aux utilisateurs de connaître, choisir ses activités en vacances. L’équipe gagne notamment un accompagnement au Business Pôle, un accompagnement de la CCI Nice Côte d’Azur… Les partenaires de ce projet : Chambre de Commerce et d’Industrie Nice Côte d’Azur – France Telecom Valley Business Pôle Lucca Innovazionne e Tecnologia S.R.L. (Chef de file), Toscane – Italie Promo PA Fondazione, Toscane – Italie Camera di Commercio dell’Industria, Arte, Artigianato della Spezia, Ligurie – Italie Azienda Speciale per lo sviluppo, l’ecosostenilita e la formazione imprenditoriale – Italie Navigo Sardegna Net – Italie Sardegna Ricerche - Sardaigne Le CEEI Orange IBM L’université Côte d’Azur Monaco Tech Sictiam Splendid Spa Le Comité Régional du Tourisme Beachcomber French Riviera Malongo JobOpportunIT L’Auberge de Théo Le Palais des Festivals de Cannes. https://www.petitesaffiches.fr/actualites,069/tech,080/snow-connect-laureat-du-concours,12070.html
  • 11. La Tribune Bulletin Côte d’Azur 13 avril 2018
  • 12. WebTimemedias 13 avril 2018 Sophia : Snow Connect remporte le premier HOT Hackathon Publié le 13 April, 2018 - 11:29 par Jean-Pierre Largillet - Vu 545 fois L'équipe de Snow Connect avec son projet de station de ski connectée a remporté le premier Hackathon fOr Tourism qui s'est déroulé ce dernier week-end. Découvrez les lauréats de ce concours qui visait à réinventer le tourisme de demain à partir de données ouvertes. Et le vainqueur de la première édition du HOT hackathon est… Snow Connect. Basé sur les données ouvertes et les données d’IBM Cloud, le projet dessine la station de ski connectée de demain avec un service permettant aux utilisateurs d’être averti de la qualité de piste, du temps d’attente aux télésièges, de l’amélioration de la sécurité… Samedi après-midi au Business Pôe de Sophia Antipolis, les quatre membres de l'équipe ont su convaincre le jury par leur pitch et leur idée de qualité à l'issue d'une épreuve de 30 heures d'immersion autour des TIC appliquées au tourisme. Ils remportent notamment 4 places pour le Bootcamp UTAH, Université Côte d’Azur, un accompagnement au CEEI Nice Premium, un accès au Cloud IBM, 5 mini drones offerts par JobOpportunIT…. (Photo DR : les lauréats de Snow Connect) Plusieurs autres prix ont été décernés à l'issue de ce premier Hackthon fOr Tourisme (d'où le nom de HOT Hackathon). • Over the road remporte le 2ème prix. L’équipe a développé un projet de gamification touristique par Blockchain, une solution pour valoriser les sites touristiques. Ce prix consiste en une adhésion à Telecom Valley, un Learning expédition à Monaco Tech, un accès au Cloud IBM… • No distance in herth - I bring you back home est gratifié du Prix spécial du Jury. Cette équipe italienne remporte le prix coup de cœur en proposant une solution pour les tour-opérateurs italiens basée sur la généalogie du tourisme et la redécouverte de ses racines. Elle remporte 6 cartes côte d’azur offert par le Comité Régional du Tourisme et une visite du domaine de Bellet. • Le 3ème prix revient à Guider. Composée de quatre personnes, cette équipe propose une plateforme de mise en relation entre touristes et guides afin de redynamiser le territoire de l’arrière-pays. Elle remporte des montres connectées Orange, un accompagnement au SICTIAM. • Yalla, 4ème prix. Yalla propose une application mobile qui permet aux utilisateurs de connaître, choisir ses activités en vacances. L’équipe gagne notamment un accompagnement au Business Pôle, un accompagnement de la CCI Nice Côte d’Azur… Organisée par la CCI Nice Côte d’azur en partenariat avec le Business Pôle et Telecom Valley, ce HOT Hackathon s'est tenu les 6 et 7 avril dans la technopole. Il a été monté dans le cadre du projet RETIC, projet co-financé par le programme Interreg Italie- France Maritime 2014-2020. Plus de 70 participants étaient répartis en dix-sept équipes mixant professionnels, étudiants. Aidées d’une vingtaine de professionnels aux expertises diversifiées (juridique, financier, marketing, technique, etc…), elles disposaient de 30 heures pour réinventer le tourisme de demain à partir de données ouvertes et "pitcher" leur projet devant un jury présidé par Jennifer Salles Barbosa, responsable de la commission Tourisme de la région PACA et une centaine de personnes. http://www.webtimemedias.com/article/sophia-snow-connect-remporte-le-premier-hot-hackathon-20180413-62509
  • 13. La Tribune PACA 16 avril 2018 A quoi servent les hackathons ? Par Gaëlle Cloarec | 17/04/2018, 18:15 | 879 mots (Crédits : DR)HOT, ActinSpace, Hack for Security, Hack for Women, Green Game, Smart App Contest… Depuis 2013, dans les Alpes-Maritimes comme ailleurs, les hackathons se multiplient, portés par l’émergence d’une économie de la data génératrice de solutions numériques innovantes. Au risque de lasser ? Nom de code : HOT, pour Hackathon fOr Tourism. Organisé par la CCI Nice Côte d'Azur, en partenariat avec le Business Pôle de Sophia Antipolis et Telecom Valley, le dernier-né des hackathons azuréens, réalisé dans le cadre du projet européen RETIC, a réuni les 6 et 7 avril quelque 17 équipes pluridisciplinaires pour plancher 30h durant sur le tourisme de demain à partir de données ouvertes proposées par la Région Provence Alpes Côte d'Azur, la Métropole Nice Côte d'Azur, le Département des Alpes-Maritimes et IBM Cloud. Le succès d'un hackathon se mesurant au nombre de ses participants, en l'occurrence plus de 70 pour HOT remporté par le projet de station de montagne connectée "Snow Connect", voilà bien une preuve que l'attrait de ces concours de création d'applications numériques accélérée ne se dément pas, malgré une offre allant crescendo portée par l'émergence de l'économie de la data. Un outil d'open innovation Il faut dire que l'intérêt de ce processus créatif collaboratif né à la fin des années 90 aux Etats- Unis est grand, ne serait-ce que pour valoriser l'innovation tout en sortant des schémas classiques de la R&D. Ainsi le CNES (Centre National d'Etudes Spatiales) et son ActinSpace, dont la troisième édition, lancée à Cannes fin mars, se déroulera les 25 et 26 mai prochains dans 73 villes partenaires dans le monde. Plus de 2 500 étudiants, créateurs d'entreprise, chercheurs, développeurs... devraient y participer. Leur défi ? Concevoir en 24h, par équipe de
  • 14. 2 à 5 personnes, un projet de service ou de produit destiné à la vie de tous les jours en utilisant les technologies du spatial. "On est là dans l'exemple type d'une organisation qui utilise le hackathon comme un outil d'open innovation pour promouvoir la valeur de sa technologie et en créer d'autres", analyse Jean- Bernard Titz, vice-président du cluster du numérique Telecom Valley, co-organisatrice d'une dizaine de hackathons sur le territoire azuréen. Et ce, avec succès puisque les lauréats régionaux du concours de 2014, Idriss Sisaïd et Enrique Garcia Bourne, alors étudiants, ont accouché après deux années de maturation de la jeune pousse cannoise O'Sol, spécialisée dans la conception de générateurs solaires ultra-mobiles et auto-déployables pour les marchés de l'humanitaire et de l'événementiel en faisant évoluer la technologie de déploiement des panneaux photovoltaïques utilisée par les satellites. Laquelle fera l'objet d'un dépôt de brevet en partenariat avec le CNES, histoire de boucler la boucle. Tester la pertinence d'un projet Autre entreprise née d'un tel contexte : l'azuréenne Hi From pour qui deux hackathons successifs ont été nécessaires pour faire évoluer le projet d'une e-conciergerie pour locations de vacances en une application mobile proposant aux visiteurs et croisiéristes de construire leur propre parcours touristique en fonction de leurs centres d'intérêts. "L'adhésion d'une équipe à un projet est un bon indicateur de sa pertinence. Lors du premier concours, je n'ai pas bien su fédérer et organiser l'équipe autour de mon projet d'e-conciergerie contrairement au second, au cours duquel le groupe a bien pris, ce qui a permis d'affiner l'idée et de dessiner un embryon de ce qu'est aujourd'hui MyVizito", indique sa fondatrice Evelyne Sorasio. Dont la plateforme a d'ores et déjà séduit les offices de tourisme d'Avignon, Cœur Riviera et Libourne. Et fait partie des quatre innovations lauréates de l'appel à projets NiceTramConnect qui seront expérimentées sur la ligne 1 du tramway niçois. Evidemment, tous les hackathons ne donnent pas naissance à des entreprises, c'est même assez rare. Mais ils ont le mérite d'inoculer aux participants, pour la plupart étudiants, le virus de l'entreprenariat. "A partir du moment où on promeut l'entreprenariat, on incite à la création d'entreprise, peut-être pas à l'issue du hackathon mais plus tard, une fois l'étudiant entré dans la vie active. Dans tous les cas, le virus a été inoculé", se réjouit Jean-Bernard Titz. Marketing territorial Et à cela, les territoires, bien souvent partenaires quand ils n'en sont pas co-organisateurs, entendent s'y associer. "Pour les collectivités, c'est un outil de marketing territorial intéressant, une façon de valoriser leur expertise dans un domaine d'activité, de dire aux étudiants, chercheurs, porteurs de projet, que c'est ici que cela se passe". Ainsi de Cannes pour le spatial, de Nice pour la santé connectée ou encore de Sophia Antipolis pour l'intelligence artificielle. La technopole va en effet accueillir en novembre prochain le symposium international SophI.A organisé par la Communauté d'agglomération (CASA) et l'Université de la Côte d'Azur (UCA), lequel aura lui aussi son hackathon... Car même les événements professionnels traditionnels s'y mettent, voyant là un élément d'attractivité supplémentaire susceptible d'attirer un public plus large que celui visé par la manifestation elle-même. A l'instar du TM Forum Live 2017 et son hackathon estampillé Smart City, IoT et 5G. Un exemple parmi une multitude d'autres, au point que certains s'interrogent sur l'avenir de ce qui est devenu aujourd'hui un véritable phénomène de mode... avec le risque, un jour, d'être dépassé. https://marseille.latribune.fr/economie/2018-04-17/a-quoi-servent-les-hackathons-775704.html#xtor=EREC-1481423554- [Newsletter+Marseille]-20180417-[]-1007057@1374-20180417203200
  • 15. La Tribune PACA 20 avril 2018 Comment Snow Connect imagine la smart station de ski Par Laurence Bottero | 20/04/2018, 17:46 | 371 mots Vainqueur du hackathon HOT, organisé par Telecom Valley à Sophia-Antipolis, le projet imaginé par Pierre Ramoin est désormais entré en phase active. En clair, comment passer de l'idée sur le papier, au concret. Il y a des innovations dont on se demande pourquoi elles n'ont pas émergé plus tôt. L'idée de la station de ski connectée, beaucoup - de pratiquants, de maires et de professionnels - en ont rêvé, Snow Connect est peut-être en train dans faire une réalité. C'est en tout cas le propre du projet présenté par Pierre Ramoin et Hugo Mufraggi lors du hackathon HOT orienté tourisme organisé à Sophia-Antipolis sous l'égide de Telecom Valley. Le duo, étudiants à Epitech, est parti d'une feuille blanche et de son expérience personnelle, le premier étant notamment moniteur de ski et le second également sportif de haut niveau. Pour Pierre Ramoin, cela fait longtemps que la question de pouvoir avoir recours à un service intelligent se pose, les mauvaises chutes ou expériences de certains skieurs l'ayant déjà alerté sur la nécessité de mettre au point une solution efficace et agile, capable de dispenser des informations utiles pour gérer le déplacement dans la station de ski. La victoire emportée au hackathon a évidemment conforté les deux étudiants dans le potentiel que présente leur projet. Qui consiste à positionner des capteurs partout sur le domaine skiable ainsi que des caméras thermiques, le tout relayé par des panneaux d'affichage digitaux en bas des pistes. "Cela permettrait à la station de mieux gérer les flux des skieurs, de connaître le temps d'attente à chaque remontée mécanique, de mieux gérer également le damage. Les caméras thermiques,
  • 16. elles, pourraient alerter en cas de point chaud qui demeurerait immobile et en étant relié avec les pisteurs, donner l'alerte si besoin". Tout cela demande désormais à être validé par les stations elles-mêmes. C'est ce qui a amené Snow Connect à se rendre en station afin de disposer des capteurs à différents endroits afin de récupérer des données. L'idée est évidemment de déboucher sur un POC. "Si nous réussissons à résoudre les différents problèmes techniques qui se posent et si le projet de révèle viable, nous créerons une startup", analyse Pierre Ramoin, l'idéal étant de disposer d'une solution viable pour la prochaine saison hivernale. https://marseille.latribune.fr/innovation/2018-04-20/comment-snow-connect-imagine-la-smart-station-de-ski- 776178.html#xtor=EREC-1481423554-[Newsletter+Marseille]-20180423-[]-1002472@1395-20180423221000