SlideShare une entreprise Scribd logo
Roumanie 2012



        Bref aperçu de notre séjour
chez nos amis et partenaires de l’association
En 2012, c’est notre 15ème ou 16ème séjour en Roumanie (quand on
aime, on ne compte pas). Alors que les Français on un temps froid (il fait 20
à Paris), ici, c’est la canicule. Nous voyagerons sous des températures
supérieures à 30° et souvent proches des 40°. Heureusement, les nuits
apportent un peu de fraicheur.
         Au cours de notre périple, nous rencontrerons des amis, certains de
longue date, et des partenaires de l’association Roumanie – Sud Deux-
Sèvres.
          A chaque séjour, nous constatons que la Roumanie change à
grande vitesse. Cette fois ne fera pas exception. Une chose reste, la grande
beauté des paysages et la gentillesse des Roumains. Celle-ci semble
inaltérable. Et comme à chaque fois, notre séjour est trop court et nous
manquons de temps pour rester avec des amis qui veulent nous garder un
peu plus.
        En Roumanie, je me sens chez moi. Un ami français, pour se
moquer un peu, dit que la Roumanie est ma deuxième patrie. Et alors? Je lui
donne volontiers raison. Si je devais un jour, quitter mon pays, c’est en
Roumanie que je viendrais.
         Ce bref compte rendu ne donne que la vue de la partie touristique
de notre séjour. La partie travail est volontairement occultée.
L’arrivée se fait
                           toujours dans la
                           famille Pasconi, à
                           Reea, près de
                           Haţeg. Nous les
                           connaissons depuis
                           22 ans et c’est
                           toujours le même
                           plaisir partagé de se
                           revoir.
                           Je sais que si j’étais
                           en difficulté, où que
                           ce soit, Cornel
                           foncerait pour me
                           venir en aide.


Cornel et sa sœur Jenica
A Bucarest, Traian Cicone, professeur à Politehnica, nous accueille sur son
terrain, à Domneşti, dans la banlieue de Bucarest. Un petit paradis où il fait frais,
à l’ombre des arbres. Seuls les moustiques nous font des misères, mais nous
avons de quoi nous défendre!
Après le travail (mais on n’en parle pas), nous nous retrouvons au restaurant
A Navodari, Mioara
prend grand soin
d’Anne-Marie.
Il fait une chaleur
d’enfer, et l’eau est
chaude.
Et son mari Lorand ne veut
pas être en reste…
Près de Costineşti, nos amis Ion et Adina qui
sont déjà venus plusieurs fois chez nous
Octavia, de Botoşani, est
venue en stage en France en
1994. Depuis, nous
échangeons par Internet,
mais nous ne l’avions pas
revue. En 18 ans, elle n’a
pas changée. La preuve,
même moi, je l’ai reconnue!
Elle est professeur de
Français dans son collège, et
fait beaucoup d’activités en
faveur de la francophonie
Nous ne résistons pas au plaisir de parler
français avec ses élèves dans la cour
…Et même en classe!
De Botoşani, Humor
est tout près. Anne-
Marie ne résiste pas :
elle achète un tapis
et des œufs peints.
Nous en ramènerons
plus d’une douzaine.
Et pourquoi ne pas aller revoir Voroneţ ?
Pas belle, la Roumanie?
Des choses que nous ne
voyons plus chez nous,
hélas !
Ils n’est pas beau, cet
attelage? D’accord, il gène
peut être des conducteurs
pressés. Nous, nous nous
sommes arrêtés pour le
regarder passer.
Dans un restaurant de Sébèş. Vous pouvez résister devant ces papanaş ? Pas nous !
Par une chaleur d’enfer, les bisons de la réserve de Haţeg
font une sieste qu’on aimerait bien faire avec eux. Mais il
paraît qu’ils sont peu accueillants. Pourtant, ils sont
roumains.
Nous quittons la Roumanie. A Deva, nous sommes arrêtés par une cérémonie
militaire. On nous explique que c’est le jour du drapeau, leur 14 juillet à eux.
FIN du séjour 2012
Comme toujours, nous n’avons pas pris assez de temps. Hélas, il
nous faut être impérativement dans le Sud de la France pour le
30 juin. Vu les promesses que nous avons faites, notre prochain
séjour risque d’être un peu plus long. Et nous n’avons plus
l’excuse de l’état des routes. Elles sont aussi bonnes que chez
nous. De plus, alors que les Français sont en pull sur les plages,
les Roumains sont sous le soleil, pour ne pas dire la canicule.
Alors, à 2013….

Contenu connexe

En vedette

Modèles de cartes
Modèles de cartesModèles de cartes
Modèles de cartesenjulio
 
Proyecto
ProyectoProyecto
Carnaval 13 soldadet p4
Carnaval 13 soldadet p4Carnaval 13 soldadet p4
Carnaval 13 soldadet p4rosaricolroig
 
Plásticos
PlásticosPlásticos
Plásticos
10RLopez
 
Rapport sondage réaction résultats élections 2014
Rapport sondage réaction résultats élections 2014Rapport sondage réaction résultats élections 2014
Rapport sondage réaction résultats élections 2014
Aida Benzid
 
Trabajo practico numero 4 lucilab zamora
Trabajo practico numero 4 lucilab zamoraTrabajo practico numero 4 lucilab zamora
Trabajo practico numero 4 lucilab zamora
luly-z
 
Free nas 8
Free nas 8Free nas 8
Free nas 8
Dani Torres
 
Réseaux humains et réseaux sociaux : règles essentielles
Réseaux humains et réseaux sociaux : règles essentiellesRéseaux humains et réseaux sociaux : règles essentielles
Réseaux humains et réseaux sociaux : règles essentielles
Inter-Ligere
 
Regions de la france
Regions de la franceRegions de la france
Regions de la franceGrama Violeta
 
Flattez google gagnez_des_visiteurs
Flattez google gagnez_des_visiteursFlattez google gagnez_des_visiteurs
Flattez google gagnez_des_visiteurs
TacTicWEB
 
Invitation à la danse
Invitation à la danseInvitation à la danse
Invitation à la danseehnee
 
Réseau DO - Présentation pendant le cocktail de lancement
Réseau DO - Présentation pendant le cocktail de lancementRéseau DO - Présentation pendant le cocktail de lancement
Réseau DO - Présentation pendant le cocktail de lancement
gleclerc
 
Nouveautés de DataDrill EXPRESS 3.8 & 4.0
Nouveautés de DataDrill EXPRESS 3.8 & 4.0Nouveautés de DataDrill EXPRESS 3.8 & 4.0
Nouveautés de DataDrill EXPRESS 3.8 & 4.0
Olivier Pinette
 
Cours référencement naturel supdeco techonologie avril-15
Cours référencement naturel supdeco techonologie avril-15Cours référencement naturel supdeco techonologie avril-15
Cours référencement naturel supdeco techonologie avril-15
Abdoulaye Dieng
 
Lcw478e
Lcw478eLcw478e
Presentación1
Presentación1Presentación1
Presentación1
CEIP CIudad de Belda
 

En vedette (19)

Modèles de cartes
Modèles de cartesModèles de cartes
Modèles de cartes
 
Proyecto
ProyectoProyecto
Proyecto
 
Carnaval 13 soldadet p4
Carnaval 13 soldadet p4Carnaval 13 soldadet p4
Carnaval 13 soldadet p4
 
Plásticos
PlásticosPlásticos
Plásticos
 
Rapport sondage réaction résultats élections 2014
Rapport sondage réaction résultats élections 2014Rapport sondage réaction résultats élections 2014
Rapport sondage réaction résultats élections 2014
 
Trabajo practico numero 4 lucilab zamora
Trabajo practico numero 4 lucilab zamoraTrabajo practico numero 4 lucilab zamora
Trabajo practico numero 4 lucilab zamora
 
mapas canceptuales
mapas canceptualesmapas canceptuales
mapas canceptuales
 
Free nas 8
Free nas 8Free nas 8
Free nas 8
 
Réseaux humains et réseaux sociaux : règles essentielles
Réseaux humains et réseaux sociaux : règles essentiellesRéseaux humains et réseaux sociaux : règles essentielles
Réseaux humains et réseaux sociaux : règles essentielles
 
Book
BookBook
Book
 
Regions de la france
Regions de la franceRegions de la france
Regions de la france
 
Flattez google gagnez_des_visiteurs
Flattez google gagnez_des_visiteursFlattez google gagnez_des_visiteurs
Flattez google gagnez_des_visiteurs
 
Mr eric
Mr ericMr eric
Mr eric
 
Invitation à la danse
Invitation à la danseInvitation à la danse
Invitation à la danse
 
Réseau DO - Présentation pendant le cocktail de lancement
Réseau DO - Présentation pendant le cocktail de lancementRéseau DO - Présentation pendant le cocktail de lancement
Réseau DO - Présentation pendant le cocktail de lancement
 
Nouveautés de DataDrill EXPRESS 3.8 & 4.0
Nouveautés de DataDrill EXPRESS 3.8 & 4.0Nouveautés de DataDrill EXPRESS 3.8 & 4.0
Nouveautés de DataDrill EXPRESS 3.8 & 4.0
 
Cours référencement naturel supdeco techonologie avril-15
Cours référencement naturel supdeco techonologie avril-15Cours référencement naturel supdeco techonologie avril-15
Cours référencement naturel supdeco techonologie avril-15
 
Lcw478e
Lcw478eLcw478e
Lcw478e
 
Presentación1
Presentación1Presentación1
Presentación1
 

Roumanie 2012

  • 1. Roumanie 2012 Bref aperçu de notre séjour chez nos amis et partenaires de l’association
  • 2. En 2012, c’est notre 15ème ou 16ème séjour en Roumanie (quand on aime, on ne compte pas). Alors que les Français on un temps froid (il fait 20 à Paris), ici, c’est la canicule. Nous voyagerons sous des températures supérieures à 30° et souvent proches des 40°. Heureusement, les nuits apportent un peu de fraicheur. Au cours de notre périple, nous rencontrerons des amis, certains de longue date, et des partenaires de l’association Roumanie – Sud Deux- Sèvres. A chaque séjour, nous constatons que la Roumanie change à grande vitesse. Cette fois ne fera pas exception. Une chose reste, la grande beauté des paysages et la gentillesse des Roumains. Celle-ci semble inaltérable. Et comme à chaque fois, notre séjour est trop court et nous manquons de temps pour rester avec des amis qui veulent nous garder un peu plus. En Roumanie, je me sens chez moi. Un ami français, pour se moquer un peu, dit que la Roumanie est ma deuxième patrie. Et alors? Je lui donne volontiers raison. Si je devais un jour, quitter mon pays, c’est en Roumanie que je viendrais. Ce bref compte rendu ne donne que la vue de la partie touristique de notre séjour. La partie travail est volontairement occultée.
  • 3. L’arrivée se fait toujours dans la famille Pasconi, à Reea, près de Haţeg. Nous les connaissons depuis 22 ans et c’est toujours le même plaisir partagé de se revoir. Je sais que si j’étais en difficulté, où que ce soit, Cornel foncerait pour me venir en aide. Cornel et sa sœur Jenica
  • 4. A Bucarest, Traian Cicone, professeur à Politehnica, nous accueille sur son terrain, à Domneşti, dans la banlieue de Bucarest. Un petit paradis où il fait frais, à l’ombre des arbres. Seuls les moustiques nous font des misères, mais nous avons de quoi nous défendre!
  • 5. Après le travail (mais on n’en parle pas), nous nous retrouvons au restaurant
  • 6. A Navodari, Mioara prend grand soin d’Anne-Marie. Il fait une chaleur d’enfer, et l’eau est chaude.
  • 7. Et son mari Lorand ne veut pas être en reste…
  • 8. Près de Costineşti, nos amis Ion et Adina qui sont déjà venus plusieurs fois chez nous
  • 9. Octavia, de Botoşani, est venue en stage en France en 1994. Depuis, nous échangeons par Internet, mais nous ne l’avions pas revue. En 18 ans, elle n’a pas changée. La preuve, même moi, je l’ai reconnue! Elle est professeur de Français dans son collège, et fait beaucoup d’activités en faveur de la francophonie
  • 10. Nous ne résistons pas au plaisir de parler français avec ses élèves dans la cour
  • 11. …Et même en classe!
  • 12. De Botoşani, Humor est tout près. Anne- Marie ne résiste pas : elle achète un tapis et des œufs peints. Nous en ramènerons plus d’une douzaine.
  • 13. Et pourquoi ne pas aller revoir Voroneţ ?
  • 14. Pas belle, la Roumanie?
  • 15. Des choses que nous ne voyons plus chez nous, hélas ! Ils n’est pas beau, cet attelage? D’accord, il gène peut être des conducteurs pressés. Nous, nous nous sommes arrêtés pour le regarder passer.
  • 16. Dans un restaurant de Sébèş. Vous pouvez résister devant ces papanaş ? Pas nous !
  • 17. Par une chaleur d’enfer, les bisons de la réserve de Haţeg font une sieste qu’on aimerait bien faire avec eux. Mais il paraît qu’ils sont peu accueillants. Pourtant, ils sont roumains.
  • 18. Nous quittons la Roumanie. A Deva, nous sommes arrêtés par une cérémonie militaire. On nous explique que c’est le jour du drapeau, leur 14 juillet à eux.
  • 19. FIN du séjour 2012 Comme toujours, nous n’avons pas pris assez de temps. Hélas, il nous faut être impérativement dans le Sud de la France pour le 30 juin. Vu les promesses que nous avons faites, notre prochain séjour risque d’être un peu plus long. Et nous n’avons plus l’excuse de l’état des routes. Elles sont aussi bonnes que chez nous. De plus, alors que les Français sont en pull sur les plages, les Roumains sont sous le soleil, pour ne pas dire la canicule. Alors, à 2013….