SlideShare une entreprise Scribd logo
    	
  	
  
         	
  
         	
                                           	
  




Analyse	
  de	
  reporting	
  RSE	
  

Mounia	
  KHOBZI/	
  Junhong	
  CHEN	
  /	
  Yun	
  PAN	
  
M a s t e r 	
   2 	
   C o m m u n i c a t i o n 	
   e t 	
   I n f o r m a t i o n 	
   E c o n o m i q u e   	
  




	
  
C o m m u n i c a t i o n 	
   s o c i a l e 	
   e t 	
   e n v i r o n n e m e n t a l e 	
  
E n s e i g n é 	
   p a r 	
   M . O l i v i e r 	
   C H A B R O L 	
  
U n i v e r s i t é 	
   P a n t h é o n 	
   S o r b o n n e 	
   P a r i s 	
   1 	
  
sommaire	
  
                                              	
  
I	
  Présentation	
  générale	
  du	
  groupe	
  ……………………………………3	
  
             	
  
           - Introduction….…………………………………………………………………...3	
  
           - Activités	
  …….………………………………………………………………………3	
  
           - Vision	
  RSE	
  du	
  groupe	
  ………………………………………………………...3	
  
	
  
II	
  Analyse	
  du	
  reporting	
  RSE	
  du	
  groupe	
  ………………………………4	
  
	
  
           -   Périmètre	
  du	
  reporting	
  RSE………………………………….…………....4	
  
           -   Prise	
  en	
  compte	
  des	
  enjeux	
  du	
  développement	
  durable…....5	
  
           -   Equilibre	
  du	
  reporting…………………………………….…………………..6	
  
           -   Interaction	
  avec	
  les	
  parties	
  prenantes…………………….………..…7	
  
           -   Vérification	
  externe	
  du	
  reporting……………………………………..…8	
  
               	
  
III	
  Résumé	
  ……………………………………………………………….9	
  
	
  
                                              	
  
                                              	
  
                                              	
  
                                              	
  
                                              	
  
                                              	
  
                                              	
  
                                              	
  
                                              	
  
                                              	
  
                                              	
  
                                              	
  
                                              	
  
                                              	
  
                                              	
  
                                              	
  


	
                                           2	
  
 
                      I-Présentation générale du groupe
	
  
	
  
Introduction
       Sanofi est un groupe pharmaceutique français qui s'est transformé par des acquisitions
successives, en particulier lors de sa fusion avec le groupe franco-allemand Aventis pour
devenir Sanofi-Aventis en 2004 redevenu Sanofi en 2011 dirigé depuis décembre 2008 par
Christopher Viehbacher.

       Leader mondial diversifié de la santé,centré sur les besoins des patients découvre,
développe et distribue des solutions de santé.

      L’entreprise s’appuie sur trois grands pôles d’activité pharmaceutique, les vaccins
humains avec Sanofi Pasteur et les produits de santé animale avec Merial Limited(Merial).

       Sanofi est présent dans une centaine de pays et ses produits sont distribués dans plus
de 170 pays. Il est le leader reconnu de la pharmacie dans les marchés Émergents avec
d’excellentes positions dans les principaux pays. En 2011, Les marchés Émergents
enregistrent un chiffre d’affaires de 10 133 millions d’euros, soit une progression de 10,4%.

Activités
Sanofi possède plusieurs laboratoires commercialisant des médicaments sous leur propre nom
de marque et s’organise en 5 filiales :
   • Sanofi pasteur MSD : pour les vaccins
   • Genzyme : pour les biotechnologies
   • Chattem : pour l’automédication et les Médicaments en vente libre aux Etats-Unis
   • Merial : pour la santé animale
   • Zentiva : pour les médicaments génériques

Vison RSE du groupe
       La responsabilité sociale de l’entreprise RSE est au cœur des activités de Sanofi. En
tant que partenaire mondial de la santé, le groupe se concentre sur les besoins des patients et
porte une attention particulière aux impacts sociaux, environnementaux et économiques de
l’ensemble des activités. Leur engagement à agir de manière responsable est fondamental
dans leur façon de travailler au quotidien.

       La démarche RSE de Sanofi s’articule autour de quatre axes :

           •   Patient : le patient au centre des activités du groupe
           •   Ethics : l’éthique en action
           •   People : les collaborateurs et les communautés locales
           •   Planet : la performance environnementale

	
                            	
  




	
                                             3	
  
II- Analyse du reporting RSE du groupe



            A – Périmètre du reporting RSE
        !  0 Périmètre non explicité

        !  1 Couverture nationale

        !  2 Couverture internationale

        !  3 Consolidation comptable



        !  0 Pas d’intégration de sous – traitants

        !  1 Intégration de sous - traitants



                                                                                                     	
  


       La stratégie RSE est valable à chaque niveau de l’organisation de Sanofi : local,
régional et mondial.

         Au sein du Groupe, les variations de périmètre (créations et fermetures de sites,
transferts d’activités) entre 2010 et 2011 ont été traitées suivant des règles prédéfinies afin de
pouvoir évaluer la performance du Groupe sur un périmètre comparable d’une période à
l’autre.

        Afin d’assurer l’homogénéité et la fiabilité des indicateurs suivis dans l’ensemble de
ses entités, le Groupe a mis en œuvre des référentiels communs de reporting social, de
sécurité et d’environnement. Ces documents précisent les méthodologies à suivre pour le
reporting des indicateurs de l’ensemble du Groupe : définitions, principes méthodologiques,
formules de calcul et facteurs d’émission. En outre, il y’a une forte consolidation comptable.

       Dans son rapport, Sanofi cite à plusieurs reprises ses nombreux collaborateurs
(fournisseurs, investisseurs) ce qui laisse penser qu’il les a totalement intégrés dans sa vision
de la RSE.




	
                                              4	
  
B – Prise en compte des enjeux du DD
        !  0 Pas d’énonciation des enjeux - clés

        !  2 Enonciation d’enjeux des sociaux ou
             environnementaux

        !  6 Mise en évidence de priorités entre les enjeux



        !  0 Reporting à la carte malgré l’existance de
             recommandations sectorielles

        !  1 Respect d’une liste d’enjeux sectoriels (type GRI
             sectoriel)



        La responsabilité sociale de l’entreprise recouvre un large éventail d’enjeux. Cette
année, le rapport RSE de Sanofi aborde 48 enjeux stratégiques dans leurs axes prioritaires :
Patient, Ethics, People et Planet.

       Dans le cadre de l’identification de ses enjeux RSE, Sanofi a défini au sein de ces
quatre axes 12 enjeux prioritaires et met tout en œuvre pour être en parfaire cohérence avec
eux.




       Ces12 priorités d’action ont été déterminées en appliquant un processus analytique
rigoureux : le test de matérialité.

       Convaincu que risque rime avec opportunité, trouver des réponses efficaces à ces
enjeux permet à Sanofi de saisir les occasions d’améliorer sa performance – tant du point de
vue de la RSE que d’un point de vue business.

        Sanofi élabore actuellement sa grille GRI qui sera bientôt disponible sur leur site
internet et donc on considère que cela correspond à un respect d’une liste sectorielle.

	
                                              5	
  
C – Equilibre du reporting
        !  0 Présentation uniquement de points positifs

        !  2 Présentation des points faible

        !  4 Explic. Des dilemmes rlatifs aux points faibles




        Après lecture du rapport, on remarque que le groupe s’est focalisé sur les différents
projets bienveillants qu’il compte piloter avec soin tout en oubliant d’évoquer les points
potentiellement faibles comme par exemple les effets secondaires d’un de leurs médicaments
ou encore le scandale lié à la mort de plusieurs salariés d’une pathologie liée à l’amiante.

      Pour preuve, le groupe a été condamné pour infraction écologique pour son site situé à
Lyon, ce qui montre qu’ils ont encore des choses à améliorer et qu’ils n’en parlent pas
forcement.




	
                                            6	
  
D – Interaction avec les parties
                       prenantes
        !  0 Pas de reporting sur la concertation PP

        !  3 Explication des relations avec les parties prenantes

        !  4 Référence à un système de management type AA1000


        !  0 Pas d’avis externes publiés par l’entreprise

        !  2 Publication des avis de p. prenantes externes


        !  0 Pas d’avis des représentants du personnel publié

        !  3 Publication d’une avis des IRP sur le reporting


        En 2010, Sanofi a questionné un échantillon de plus de 20 parties prenantes de six
nationalités différentes (américaine, belge, brésilienne, chinoise, française et hongroise) et
représentant des associations de patients, des professionnels de santé, des ONG, des
universités, des investisseurs, des salariés du Groupe et les médias. Ces parties prenantes ont
été interrogées sur plusieurs thèmes.

        Aussi, le Groupe a créé un panel d’experts internes et externes pour aider à la
définition des engagements RSE du Groupe et à faire face aux différents enjeux RSE.

         Le processus d’analyse de la matérialité des enjeux RSE appliqué par Sanofi repose
principalement sur les recommandations formulées dans les guides de la Global Reporting
Initiative (GRI G3 Guidelines) et les principes comptables de la norme AA1000.

        Des contacts réguliers avec de grands et petits investisseurs sont assurés par le conseil
d’administration ou des salariés de l’entreprise agissant en son nom sur les questions de
gouvernance à travers diverses voies et manifestations telles que le salon Actionaria organisé
en France, la mise en place d’un comité des actionnaires minoritaires, la mise en place d’une
direction dédiée aux relations investisseurs et aux actionnaires individuels, les interactions
avec les agences de mandataires et les agences de notation sociale et d’autres interlocuteurs
distincts.




	
                                              7	
  
E – Vérification externe du
                          reporting

        !  0 Aucun système de vérification externe

        !  3 Certification par un EC (même partielle)




                                                                                                   	
  


       Pour renforcer la qualité de son rapport RSE, Sanofi le soumet volontairement à
l’examen de commissaires aux comptes externes qui analysent une sélection de données et
informations afin de garantir qu’elles sont exactes. Cette démarche a été notoire depuis 2007.

       De surcroît, ils ont demandé à des experts en RSE extérieurs au Groupe (à savoir, CSR
Europe) de procéder à une évaluation indépendante de notre rapport RSE et adopte des
procédures permettant de diffuser et de contrôler l’application des politiques qu’elle s’est
engagée à suivre. Différents systèmes de management structurent le suivi de l’application de
ces procédures et la mise en place de plan d’actions notamment autour des thématiques
suivantes : lutte contre la corruption, achats responsables, droits de l’homme, éthique dans les
essais cliniques, gouvernance, pharmacovigilance, lutte contre les médicaments contrefaits,
innovation, maladies rares, diversité, santé et sécurité, développement des compétences,
gestion de l’eau et produits pharmaceutiques dans l’environnement.

       Le rapport d’examen des commissaires aux comptes, détaillant les travaux effectués
par eux ainsi que leurs commentaires et conclusions, figure sur leur site Internet.

	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  
	
  


	
                                             8	
  
III Résumé
       Sanofi est une multinationale dans le secteur pharmaceutique qui a intérêt à prendre au
sérieux leurs engagements sociaux et c’est justement l’image qu’elle tente d’imposer sur ce
marché.

        Après lecture du rapport, nous constatons que le groupe est très investi dans le
domaine de la RSE et met tout en œuvre pour améliorer ses produits, protéger ses patients et
la planète.

        En matière d’environnement, le groupe prend soin de réduire son empreinte et pour y
parvenir ils ont mis en place plusieurs équipes dont la mission est d’aller bien au-delà de
l’application des standards fixés. Les points clés sont la réduction de la consommation de gaz
et de pétrole sur leurs sites, la généralisation des technologies “vertes” et la réduction de leur
empreinte environnementale et des coûts associés.

        L'engagement de Sanofi en faveur de la communauté, de l'environnement, de ses
parties prenantes et de ses collaborateurs a été reconnu par des prix prestigieux dans tous les
pays du monde.

        Sanofi fait partie des principaux indices extra-financiers qui sélectionnent les sociétés
à l'aune de critères sociaux, environnementaux, économiques et de leur performance en
matière de gouvernance d'entreprise

        Mais comme mentionné plus haut, l’équilibre du rapport n’est pas respecté et se
concentre uniquement sur les points positifs tout en ignorant les points susceptibles de leur
causer du tord car finalement tout est fait pour améliorer leur image dans un but très précis :
accroitre la rentabilité.




                                                                                      Source
                                         Responsabilité sociale de l’entreprise, Reporting 2011
                                                            http://reportingrse.sanofi.com/web/
                                                            http://www.sanofi.fr/l/fr/fr/index.jsp
                                               http://www.actualites-news-environnement.com


	
                                              9	
  

Contenu connexe

Tendances

Etude de faisabilité du projet de création d’une unité de production, de pr...
Etude de faisabilité du projet de  création d’une unité de  production, de pr...Etude de faisabilité du projet de  création d’une unité de  production, de pr...
Etude de faisabilité du projet de création d’une unité de production, de pr...
Philippe AKPAKI
 
Gestion des Ressources Humaines et RSE
Gestion des Ressources Humaines et RSEGestion des Ressources Humaines et RSE
Gestion des Ressources Humaines et RSE
ADHERE RH
 
Colloque sur-la-rse-oran-2010
Colloque sur-la-rse-oran-2010Colloque sur-la-rse-oran-2010
Colloque sur-la-rse-oran-2010
khero22
 
Gpec gestion previsionnelle des emplois et des competences
Gpec gestion previsionnelle des emplois et des competencesGpec gestion previsionnelle des emplois et des competences
Gpec gestion previsionnelle des emplois et des competences
Marah Yassine
 
11 Mise en oeuvre de la RSE bis 1
11 Mise en oeuvre de la RSE bis 111 Mise en oeuvre de la RSE bis 1
11 Mise en oeuvre de la RSE bis 1
Guy Muswil
 
La RSE: relations avec les parties prenantes
La RSE: relations avec les parties prenantesLa RSE: relations avec les parties prenantes
La RSE: relations avec les parties prenantes
François Mangin
 
Discours pour la journee internationale des secretaires derniere version du 2...
Discours pour la journee internationale des secretaires derniere version du 2...Discours pour la journee internationale des secretaires derniere version du 2...
Discours pour la journee internationale des secretaires derniere version du 2...
Fatoumata Chérif
 
Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …
Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …
Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …
Jenny Miralles
 
Mémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et Communication
Mémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et CommunicationMémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et Communication
Mémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et Communication
Pauline DUVAL
 
La stratégie de diversification de google
La stratégie de diversification de googleLa stratégie de diversification de google
La stratégie de diversification de google
Danièle Attias
 
La communication et le developpement durable | Marketing Vert - Greenwashing
La communication et le developpement durable | Marketing Vert - GreenwashingLa communication et le developpement durable | Marketing Vert - Greenwashing
La communication et le developpement durable | Marketing Vert - Greenwashing
Badr Bouanani
 
Développement durable et responsabilité sociale
Développement durable et responsabilité socialeDéveloppement durable et responsabilité sociale
Développement durable et responsabilité sociale
Prof. Jacques Folon (Ph.D)
 
Responsabilité Sociétale des Entreprises
Responsabilité Sociétale des EntreprisesResponsabilité Sociétale des Entreprises
Responsabilité Sociétale des Entreprises
Piet Rosseel
 
Exercices corrigés
Exercices corrigésExercices corrigés
Exercices corrigés
hadhoum
 
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSEResponsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
cours fsjes
 
Sanofi - Présentation Corporate
Sanofi - Présentation CorporateSanofi - Présentation Corporate
Sanofi - Présentation Corporate
Sanofi
 
RSE / Management Socialement Responsable
RSE / Management Socialement ResponsableRSE / Management Socialement Responsable
RSE / Management Socialement Responsable
ADHERE RH
 
Abdelouahed BERRICHI ( Gestion des Ressources Humaines /2019-2012)
Abdelouahed BERRICHI ( Gestion des Ressources Humaines /2019-2012)Abdelouahed BERRICHI ( Gestion des Ressources Humaines /2019-2012)
Abdelouahed BERRICHI ( Gestion des Ressources Humaines /2019-2012)
Université Mohamed Premier
 
Economie et organisation des entreprises
Economie et organisation des entreprisesEconomie et organisation des entreprises
Economie et organisation des entreprises
sarah Benmerzouk
 
L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009
L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009
L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009
Sarah Connor
 

Tendances (20)

Etude de faisabilité du projet de création d’une unité de production, de pr...
Etude de faisabilité du projet de  création d’une unité de  production, de pr...Etude de faisabilité du projet de  création d’une unité de  production, de pr...
Etude de faisabilité du projet de création d’une unité de production, de pr...
 
Gestion des Ressources Humaines et RSE
Gestion des Ressources Humaines et RSEGestion des Ressources Humaines et RSE
Gestion des Ressources Humaines et RSE
 
Colloque sur-la-rse-oran-2010
Colloque sur-la-rse-oran-2010Colloque sur-la-rse-oran-2010
Colloque sur-la-rse-oran-2010
 
Gpec gestion previsionnelle des emplois et des competences
Gpec gestion previsionnelle des emplois et des competencesGpec gestion previsionnelle des emplois et des competences
Gpec gestion previsionnelle des emplois et des competences
 
11 Mise en oeuvre de la RSE bis 1
11 Mise en oeuvre de la RSE bis 111 Mise en oeuvre de la RSE bis 1
11 Mise en oeuvre de la RSE bis 1
 
La RSE: relations avec les parties prenantes
La RSE: relations avec les parties prenantesLa RSE: relations avec les parties prenantes
La RSE: relations avec les parties prenantes
 
Discours pour la journee internationale des secretaires derniere version du 2...
Discours pour la journee internationale des secretaires derniere version du 2...Discours pour la journee internationale des secretaires derniere version du 2...
Discours pour la journee internationale des secretaires derniere version du 2...
 
Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …
Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …
Mémoire de fin d’études : Le Marketing Ecologique : Effet Vert ou …
 
Mémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et Communication
Mémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et CommunicationMémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et Communication
Mémoire Master 2 Pauline Duval - Conduite du changement et Communication
 
La stratégie de diversification de google
La stratégie de diversification de googleLa stratégie de diversification de google
La stratégie de diversification de google
 
La communication et le developpement durable | Marketing Vert - Greenwashing
La communication et le developpement durable | Marketing Vert - GreenwashingLa communication et le developpement durable | Marketing Vert - Greenwashing
La communication et le developpement durable | Marketing Vert - Greenwashing
 
Développement durable et responsabilité sociale
Développement durable et responsabilité socialeDéveloppement durable et responsabilité sociale
Développement durable et responsabilité sociale
 
Responsabilité Sociétale des Entreprises
Responsabilité Sociétale des EntreprisesResponsabilité Sociétale des Entreprises
Responsabilité Sociétale des Entreprises
 
Exercices corrigés
Exercices corrigésExercices corrigés
Exercices corrigés
 
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSEResponsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
Responsabilité sociale des entreprises - Cours RSE
 
Sanofi - Présentation Corporate
Sanofi - Présentation CorporateSanofi - Présentation Corporate
Sanofi - Présentation Corporate
 
RSE / Management Socialement Responsable
RSE / Management Socialement ResponsableRSE / Management Socialement Responsable
RSE / Management Socialement Responsable
 
Abdelouahed BERRICHI ( Gestion des Ressources Humaines /2019-2012)
Abdelouahed BERRICHI ( Gestion des Ressources Humaines /2019-2012)Abdelouahed BERRICHI ( Gestion des Ressources Humaines /2019-2012)
Abdelouahed BERRICHI ( Gestion des Ressources Humaines /2019-2012)
 
Economie et organisation des entreprises
Economie et organisation des entreprisesEconomie et organisation des entreprises
Economie et organisation des entreprises
 
L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009
L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009
L’influence des internautes sur les marques à travers les médias sociaux 2009
 

En vedette

Comment créer un rapport RSE ou Développement Durable interactif en 7 étapes
Comment créer un rapport RSE ou Développement Durable interactif en 7 étapesComment créer un rapport RSE ou Développement Durable interactif en 7 étapes
Comment créer un rapport RSE ou Développement Durable interactif en 7 étapes
Enablon Publisher
 
Enquête RSE : des constats sans complaisance - Documation
Enquête RSE : des constats sans complaisance - DocumationEnquête RSE : des constats sans complaisance - Documation
Enquête RSE : des constats sans complaisance - Documation
KnowledgeConsult
 
SPRO et CEP : enjeux et perspectives
SPRO et CEP : enjeux et perspectivesSPRO et CEP : enjeux et perspectives
SPRO et CEP : enjeux et perspectives
Defi_metiers
 
E transformation Services à la Personne - MBA MCI - Octobre 2013
E transformation Services à la Personne - MBA MCI - Octobre 2013E transformation Services à la Personne - MBA MCI - Octobre 2013
E transformation Services à la Personne - MBA MCI - Octobre 2013
Lise Déchamps
 
Marque employeur et recrutement 2.0 - 2ème edition
Marque employeur et recrutement 2.0 - 2ème editionMarque employeur et recrutement 2.0 - 2ème edition
Marque employeur et recrutement 2.0 - 2ème edition
HelloWork
 
L´industrie pharmaceutique
L´industrie pharmaceutiqueL´industrie pharmaceutique
L´industrie pharmaceutique
felixelgato1985
 
LEEM - Responsabilité sociale 2014 : les 10 engagements en actions
LEEM - Responsabilité sociale 2014 : les 10 engagements en actionsLEEM - Responsabilité sociale 2014 : les 10 engagements en actions
LEEM - Responsabilité sociale 2014 : les 10 engagements en actions
yann le gigan
 
L'industrie pharmaceutique et du bien-être de la personne
L'industrie pharmaceutique et du bien-être de la personneL'industrie pharmaceutique et du bien-être de la personne
L'industrie pharmaceutique et du bien-être de la personne
onepoint x weave
 
EIRL, EI, EURL : comment faire le bon choix pour sécuriser et optimiser son s...
EIRL, EI, EURL : comment faire le bon choix pour sécuriser et optimiser son s...EIRL, EI, EURL : comment faire le bon choix pour sécuriser et optimiser son s...
EIRL, EI, EURL : comment faire le bon choix pour sécuriser et optimiser son s...
CCI Alsace Eurométropole
 
Editeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relations
Editeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relationsEditeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relations
Editeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relations
Jérôme Perani
 
la gestion des chantiers
la gestion des chantiersla gestion des chantiers
la gestion des chantiers
bamani
 
Gestion de la performance
Gestion de la performanceGestion de la performance
Gestion de la performance
Hays France
 
Boutique facebook – molly sims
Boutique facebook – molly simsBoutique facebook – molly sims
Boutique facebook – molly sims
omarasian
 
Atelier de restitution Janvier 2013, Ouaga
Atelier de restitution Janvier 2013, OuagaAtelier de restitution Janvier 2013, Ouaga
Atelier de restitution Janvier 2013, Ouaga
valéry ridde
 
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
Stanleylucas
 
Introduction à l’antiféminisme au Québec
Introduction à l’antiféminisme au QuébecIntroduction à l’antiféminisme au Québec
Introduction à l’antiféminisme au Québec
Cybersolidaires
 
Sug bordeaux 20120126
Sug bordeaux 20120126Sug bordeaux 20120126
Sug bordeaux 20120126
Philippe Launay
 
Tintes naturales
Tintes naturalesTintes naturales
Tintes naturales
rock condori
 
Reglement prime adaptation logement
Reglement prime adaptation logementReglement prime adaptation logement
Reglement prime adaptation logement
ahup1
 

En vedette (20)

Comment créer un rapport RSE ou Développement Durable interactif en 7 étapes
Comment créer un rapport RSE ou Développement Durable interactif en 7 étapesComment créer un rapport RSE ou Développement Durable interactif en 7 étapes
Comment créer un rapport RSE ou Développement Durable interactif en 7 étapes
 
Enquête RSE : des constats sans complaisance - Documation
Enquête RSE : des constats sans complaisance - DocumationEnquête RSE : des constats sans complaisance - Documation
Enquête RSE : des constats sans complaisance - Documation
 
SPRO et CEP : enjeux et perspectives
SPRO et CEP : enjeux et perspectivesSPRO et CEP : enjeux et perspectives
SPRO et CEP : enjeux et perspectives
 
E transformation Services à la Personne - MBA MCI - Octobre 2013
E transformation Services à la Personne - MBA MCI - Octobre 2013E transformation Services à la Personne - MBA MCI - Octobre 2013
E transformation Services à la Personne - MBA MCI - Octobre 2013
 
Marque employeur et recrutement 2.0 - 2ème edition
Marque employeur et recrutement 2.0 - 2ème editionMarque employeur et recrutement 2.0 - 2ème edition
Marque employeur et recrutement 2.0 - 2ème edition
 
L´industrie pharmaceutique
L´industrie pharmaceutiqueL´industrie pharmaceutique
L´industrie pharmaceutique
 
LEEM - Responsabilité sociale 2014 : les 10 engagements en actions
LEEM - Responsabilité sociale 2014 : les 10 engagements en actionsLEEM - Responsabilité sociale 2014 : les 10 engagements en actions
LEEM - Responsabilité sociale 2014 : les 10 engagements en actions
 
L'industrie pharmaceutique et du bien-être de la personne
L'industrie pharmaceutique et du bien-être de la personneL'industrie pharmaceutique et du bien-être de la personne
L'industrie pharmaceutique et du bien-être de la personne
 
Insiteo presentation
Insiteo presentationInsiteo presentation
Insiteo presentation
 
EIRL, EI, EURL : comment faire le bon choix pour sécuriser et optimiser son s...
EIRL, EI, EURL : comment faire le bon choix pour sécuriser et optimiser son s...EIRL, EI, EURL : comment faire le bon choix pour sécuriser et optimiser son s...
EIRL, EI, EURL : comment faire le bon choix pour sécuriser et optimiser son s...
 
Editeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relations
Editeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relationsEditeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relations
Editeurs vs Stores : optimisation des applications, optimisation des relations
 
la gestion des chantiers
la gestion des chantiersla gestion des chantiers
la gestion des chantiers
 
Gestion de la performance
Gestion de la performanceGestion de la performance
Gestion de la performance
 
Boutique facebook – molly sims
Boutique facebook – molly simsBoutique facebook – molly sims
Boutique facebook – molly sims
 
Atelier de restitution Janvier 2013, Ouaga
Atelier de restitution Janvier 2013, OuagaAtelier de restitution Janvier 2013, Ouaga
Atelier de restitution Janvier 2013, Ouaga
 
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
HAITI: PROPOSITIONS DES PARTIS POLITIQUE FUSION, OPL ET KONTRAPEPLA POU UN DI...
 
Introduction à l’antiféminisme au Québec
Introduction à l’antiféminisme au QuébecIntroduction à l’antiféminisme au Québec
Introduction à l’antiféminisme au Québec
 
Sug bordeaux 20120126
Sug bordeaux 20120126Sug bordeaux 20120126
Sug bordeaux 20120126
 
Tintes naturales
Tintes naturalesTintes naturales
Tintes naturales
 
Reglement prime adaptation logement
Reglement prime adaptation logementReglement prime adaptation logement
Reglement prime adaptation logement
 

Similaire à Rse (sanofi) 1

Manuel de rédaction de rapports GRI G4
Manuel de rédaction de rapports GRI G4Manuel de rédaction de rapports GRI G4
Manuel de rédaction de rapports GRI G4
Belgian Federal Institute for Sustainable Development
 
Etude conjointe ecovadis - mediation interentreprises
Etude conjointe ecovadis - mediation interentreprisesEtude conjointe ecovadis - mediation interentreprises
Etude conjointe ecovadis - mediation interentreprises
yann le gigan
 
OFI, une démarche durable et responsable
OFI, une démarche durable et responsableOFI, une démarche durable et responsable
OFI, une démarche durable et responsable
OFI Asset Management
 
MATERIALITY-reporting. Panorama du reporting en france et dans le monde - déc...
MATERIALITY-reporting. Panorama du reporting en france et dans le monde - déc...MATERIALITY-reporting. Panorama du reporting en france et dans le monde - déc...
MATERIALITY-reporting. Panorama du reporting en france et dans le monde - déc...
Dolores Larroque
 
Analyse de matérialité @Utopies
Analyse de matérialité @UtopiesAnalyse de matérialité @Utopies
Analyse de matérialité @Utopies
Utopies
 
livre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdf
livre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdflivre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdf
livre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdf
TheCashCompany
 
Baromètre 2023 de l’Institut de l’Entreprise sur la relation des Français à l...
Baromètre 2023 de l’Institut de l’Entreprise sur la relation des Français à l...Baromètre 2023 de l’Institut de l’Entreprise sur la relation des Français à l...
Baromètre 2023 de l’Institut de l’Entreprise sur la relation des Français à l...
contact Elabe
 
Évaluation de la politique des pôles de compétitvité : la fin d'une malédicti...
Évaluation de la politique des pôles de compétitvité : la fin d'une malédicti...Évaluation de la politique des pôles de compétitvité : la fin d'une malédicti...
Évaluation de la politique des pôles de compétitvité : la fin d'une malédicti...
France Stratégie
 
20051122 rapport ong-entreprises
20051122 rapport ong-entreprises20051122 rapport ong-entreprises
20051122 rapport ong-entreprises
Mustapha Mansari
 
Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...
Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...
Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...
yann le gigan
 
Barometre des enjeux rse 2014 bdo - malakoff mederic - web
Barometre des enjeux rse 2014   bdo - malakoff mederic - webBarometre des enjeux rse 2014   bdo - malakoff mederic - web
Barometre des enjeux rse 2014 bdo - malakoff mederic - web
Squaremetric
 
Synthèse des travaux SEPL 2013-2014
Synthèse des travaux SEPL 2013-2014Synthèse des travaux SEPL 2013-2014
Synthèse des travaux SEPL 2013-2014
Franck THOUNY
 
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
Utopies
 
Etude Enjeux RSE 2014 BDO & MALAKOFF MEDERIC
Etude Enjeux RSE 2014 BDO & MALAKOFF MEDERICEtude Enjeux RSE 2014 BDO & MALAKOFF MEDERIC
Etude Enjeux RSE 2014 BDO & MALAKOFF MEDERIC
PRODURABLE
 
Etude enjeux-rse-2014 bdo malakoff
Etude enjeux-rse-2014 bdo malakoffEtude enjeux-rse-2014 bdo malakoff
Etude enjeux-rse-2014 bdo malakoff
PRODURABLE
 
Engagement des entreprises pour la prévention des conduites addictives (alcoo...
Engagement des entreprises pour la prévention des conduites addictives (alcoo...Engagement des entreprises pour la prévention des conduites addictives (alcoo...
Engagement des entreprises pour la prévention des conduites addictives (alcoo...
France Stratégie
 
Evaluation des pratiques Web 2.0 des acteurs du sport français
Evaluation des pratiques Web 2.0 des acteurs du sport françaisEvaluation des pratiques Web 2.0 des acteurs du sport français
Evaluation des pratiques Web 2.0 des acteurs du sport français
Philippe KHATTOU
 
Contribution pour le Plan national d'actions prioritaires pour le développeme...
Contribution pour le Plan national d'actions prioritaires pour le développeme...Contribution pour le Plan national d'actions prioritaires pour le développeme...
Contribution pour le Plan national d'actions prioritaires pour le développeme...
France Stratégie
 

Similaire à Rse (sanofi) 1 (20)

Manuel de rédaction de rapports GRI G4
Manuel de rédaction de rapports GRI G4Manuel de rédaction de rapports GRI G4
Manuel de rédaction de rapports GRI G4
 
Etude conjointe ecovadis - mediation interentreprises
Etude conjointe ecovadis - mediation interentreprisesEtude conjointe ecovadis - mediation interentreprises
Etude conjointe ecovadis - mediation interentreprises
 
OFI, une démarche durable et responsable
OFI, une démarche durable et responsableOFI, une démarche durable et responsable
OFI, une démarche durable et responsable
 
MATERIALITY-reporting. Panorama du reporting en france et dans le monde - déc...
MATERIALITY-reporting. Panorama du reporting en france et dans le monde - déc...MATERIALITY-reporting. Panorama du reporting en france et dans le monde - déc...
MATERIALITY-reporting. Panorama du reporting en france et dans le monde - déc...
 
Analyse de matérialité @Utopies
Analyse de matérialité @UtopiesAnalyse de matérialité @Utopies
Analyse de matérialité @Utopies
 
livre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdf
livre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdflivre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdf
livre-blanc-du-reporting-rse-cop22.pdf
 
Baromètre 2023 de l’Institut de l’Entreprise sur la relation des Français à l...
Baromètre 2023 de l’Institut de l’Entreprise sur la relation des Français à l...Baromètre 2023 de l’Institut de l’Entreprise sur la relation des Français à l...
Baromètre 2023 de l’Institut de l’Entreprise sur la relation des Français à l...
 
Livre blanc communautés de pratiques
Livre blanc communautés de pratiquesLivre blanc communautés de pratiques
Livre blanc communautés de pratiques
 
Évaluation de la politique des pôles de compétitvité : la fin d'une malédicti...
Évaluation de la politique des pôles de compétitvité : la fin d'une malédicti...Évaluation de la politique des pôles de compétitvité : la fin d'une malédicti...
Évaluation de la politique des pôles de compétitvité : la fin d'une malédicti...
 
20051122 rapport ong-entreprises
20051122 rapport ong-entreprises20051122 rapport ong-entreprises
20051122 rapport ong-entreprises
 
Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...
Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...
Observatoire EY de l’information extra-financière des entreprises du SBF 120 ...
 
Barometre des enjeux rse 2014 bdo - malakoff mederic - web
Barometre des enjeux rse 2014   bdo - malakoff mederic - webBarometre des enjeux rse 2014   bdo - malakoff mederic - web
Barometre des enjeux rse 2014 bdo - malakoff mederic - web
 
Synthèse des travaux SEPL 2013-2014
Synthèse des travaux SEPL 2013-2014Synthèse des travaux SEPL 2013-2014
Synthèse des travaux SEPL 2013-2014
 
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
L’ANALYSE DE MATÉRIALITÉ : DE LA PERCEPTION À LA RÉALITÉ (AVRIL 2014)
 
Etude Enjeux RSE 2014 BDO & MALAKOFF MEDERIC
Etude Enjeux RSE 2014 BDO & MALAKOFF MEDERICEtude Enjeux RSE 2014 BDO & MALAKOFF MEDERIC
Etude Enjeux RSE 2014 BDO & MALAKOFF MEDERIC
 
Etude enjeux-rse-2014 bdo malakoff
Etude enjeux-rse-2014 bdo malakoffEtude enjeux-rse-2014 bdo malakoff
Etude enjeux-rse-2014 bdo malakoff
 
Ressources Marketing
Ressources MarketingRessources Marketing
Ressources Marketing
 
Engagement des entreprises pour la prévention des conduites addictives (alcoo...
Engagement des entreprises pour la prévention des conduites addictives (alcoo...Engagement des entreprises pour la prévention des conduites addictives (alcoo...
Engagement des entreprises pour la prévention des conduites addictives (alcoo...
 
Evaluation des pratiques Web 2.0 des acteurs du sport français
Evaluation des pratiques Web 2.0 des acteurs du sport françaisEvaluation des pratiques Web 2.0 des acteurs du sport français
Evaluation des pratiques Web 2.0 des acteurs du sport français
 
Contribution pour le Plan national d'actions prioritaires pour le développeme...
Contribution pour le Plan national d'actions prioritaires pour le développeme...Contribution pour le Plan national d'actions prioritaires pour le développeme...
Contribution pour le Plan national d'actions prioritaires pour le développeme...
 

Rse (sanofi) 1

  • 1.             Analyse  de  reporting  RSE   Mounia  KHOBZI/  Junhong  CHEN  /  Yun  PAN   M a s t e r   2   C o m m u n i c a t i o n   e t   I n f o r m a t i o n   E c o n o m i q u e     C o m m u n i c a t i o n   s o c i a l e   e t   e n v i r o n n e m e n t a l e   E n s e i g n é   p a r   M . O l i v i e r   C H A B R O L   U n i v e r s i t é   P a n t h é o n   S o r b o n n e   P a r i s   1  
  • 2. sommaire     I  Présentation  générale  du  groupe  ……………………………………3     - Introduction….…………………………………………………………………...3   - Activités  …….………………………………………………………………………3   - Vision  RSE  du  groupe  ………………………………………………………...3     II  Analyse  du  reporting  RSE  du  groupe  ………………………………4     - Périmètre  du  reporting  RSE………………………………….…………....4   - Prise  en  compte  des  enjeux  du  développement  durable…....5   - Equilibre  du  reporting…………………………………….…………………..6   - Interaction  avec  les  parties  prenantes…………………….………..…7   - Vérification  externe  du  reporting……………………………………..…8     III  Résumé  ……………………………………………………………….9                                       2  
  • 3.   I-Présentation générale du groupe     Introduction Sanofi est un groupe pharmaceutique français qui s'est transformé par des acquisitions successives, en particulier lors de sa fusion avec le groupe franco-allemand Aventis pour devenir Sanofi-Aventis en 2004 redevenu Sanofi en 2011 dirigé depuis décembre 2008 par Christopher Viehbacher. Leader mondial diversifié de la santé,centré sur les besoins des patients découvre, développe et distribue des solutions de santé. L’entreprise s’appuie sur trois grands pôles d’activité pharmaceutique, les vaccins humains avec Sanofi Pasteur et les produits de santé animale avec Merial Limited(Merial). Sanofi est présent dans une centaine de pays et ses produits sont distribués dans plus de 170 pays. Il est le leader reconnu de la pharmacie dans les marchés Émergents avec d’excellentes positions dans les principaux pays. En 2011, Les marchés Émergents enregistrent un chiffre d’affaires de 10 133 millions d’euros, soit une progression de 10,4%. Activités Sanofi possède plusieurs laboratoires commercialisant des médicaments sous leur propre nom de marque et s’organise en 5 filiales : • Sanofi pasteur MSD : pour les vaccins • Genzyme : pour les biotechnologies • Chattem : pour l’automédication et les Médicaments en vente libre aux Etats-Unis • Merial : pour la santé animale • Zentiva : pour les médicaments génériques Vison RSE du groupe La responsabilité sociale de l’entreprise RSE est au cœur des activités de Sanofi. En tant que partenaire mondial de la santé, le groupe se concentre sur les besoins des patients et porte une attention particulière aux impacts sociaux, environnementaux et économiques de l’ensemble des activités. Leur engagement à agir de manière responsable est fondamental dans leur façon de travailler au quotidien. La démarche RSE de Sanofi s’articule autour de quatre axes : • Patient : le patient au centre des activités du groupe • Ethics : l’éthique en action • People : les collaborateurs et les communautés locales • Planet : la performance environnementale       3  
  • 4. II- Analyse du reporting RSE du groupe A – Périmètre du reporting RSE !  0 Périmètre non explicité !  1 Couverture nationale !  2 Couverture internationale !  3 Consolidation comptable !  0 Pas d’intégration de sous – traitants !  1 Intégration de sous - traitants   La stratégie RSE est valable à chaque niveau de l’organisation de Sanofi : local, régional et mondial. Au sein du Groupe, les variations de périmètre (créations et fermetures de sites, transferts d’activités) entre 2010 et 2011 ont été traitées suivant des règles prédéfinies afin de pouvoir évaluer la performance du Groupe sur un périmètre comparable d’une période à l’autre. Afin d’assurer l’homogénéité et la fiabilité des indicateurs suivis dans l’ensemble de ses entités, le Groupe a mis en œuvre des référentiels communs de reporting social, de sécurité et d’environnement. Ces documents précisent les méthodologies à suivre pour le reporting des indicateurs de l’ensemble du Groupe : définitions, principes méthodologiques, formules de calcul et facteurs d’émission. En outre, il y’a une forte consolidation comptable. Dans son rapport, Sanofi cite à plusieurs reprises ses nombreux collaborateurs (fournisseurs, investisseurs) ce qui laisse penser qu’il les a totalement intégrés dans sa vision de la RSE.   4  
  • 5. B – Prise en compte des enjeux du DD !  0 Pas d’énonciation des enjeux - clés !  2 Enonciation d’enjeux des sociaux ou environnementaux !  6 Mise en évidence de priorités entre les enjeux !  0 Reporting à la carte malgré l’existance de recommandations sectorielles !  1 Respect d’une liste d’enjeux sectoriels (type GRI sectoriel) La responsabilité sociale de l’entreprise recouvre un large éventail d’enjeux. Cette année, le rapport RSE de Sanofi aborde 48 enjeux stratégiques dans leurs axes prioritaires : Patient, Ethics, People et Planet. Dans le cadre de l’identification de ses enjeux RSE, Sanofi a défini au sein de ces quatre axes 12 enjeux prioritaires et met tout en œuvre pour être en parfaire cohérence avec eux. Ces12 priorités d’action ont été déterminées en appliquant un processus analytique rigoureux : le test de matérialité. Convaincu que risque rime avec opportunité, trouver des réponses efficaces à ces enjeux permet à Sanofi de saisir les occasions d’améliorer sa performance – tant du point de vue de la RSE que d’un point de vue business. Sanofi élabore actuellement sa grille GRI qui sera bientôt disponible sur leur site internet et donc on considère que cela correspond à un respect d’une liste sectorielle.   5  
  • 6. C – Equilibre du reporting !  0 Présentation uniquement de points positifs !  2 Présentation des points faible !  4 Explic. Des dilemmes rlatifs aux points faibles Après lecture du rapport, on remarque que le groupe s’est focalisé sur les différents projets bienveillants qu’il compte piloter avec soin tout en oubliant d’évoquer les points potentiellement faibles comme par exemple les effets secondaires d’un de leurs médicaments ou encore le scandale lié à la mort de plusieurs salariés d’une pathologie liée à l’amiante. Pour preuve, le groupe a été condamné pour infraction écologique pour son site situé à Lyon, ce qui montre qu’ils ont encore des choses à améliorer et qu’ils n’en parlent pas forcement.   6  
  • 7. D – Interaction avec les parties prenantes !  0 Pas de reporting sur la concertation PP !  3 Explication des relations avec les parties prenantes !  4 Référence à un système de management type AA1000 !  0 Pas d’avis externes publiés par l’entreprise !  2 Publication des avis de p. prenantes externes !  0 Pas d’avis des représentants du personnel publié !  3 Publication d’une avis des IRP sur le reporting En 2010, Sanofi a questionné un échantillon de plus de 20 parties prenantes de six nationalités différentes (américaine, belge, brésilienne, chinoise, française et hongroise) et représentant des associations de patients, des professionnels de santé, des ONG, des universités, des investisseurs, des salariés du Groupe et les médias. Ces parties prenantes ont été interrogées sur plusieurs thèmes. Aussi, le Groupe a créé un panel d’experts internes et externes pour aider à la définition des engagements RSE du Groupe et à faire face aux différents enjeux RSE. Le processus d’analyse de la matérialité des enjeux RSE appliqué par Sanofi repose principalement sur les recommandations formulées dans les guides de la Global Reporting Initiative (GRI G3 Guidelines) et les principes comptables de la norme AA1000. Des contacts réguliers avec de grands et petits investisseurs sont assurés par le conseil d’administration ou des salariés de l’entreprise agissant en son nom sur les questions de gouvernance à travers diverses voies et manifestations telles que le salon Actionaria organisé en France, la mise en place d’un comité des actionnaires minoritaires, la mise en place d’une direction dédiée aux relations investisseurs et aux actionnaires individuels, les interactions avec les agences de mandataires et les agences de notation sociale et d’autres interlocuteurs distincts.   7  
  • 8. E – Vérification externe du reporting !  0 Aucun système de vérification externe !  3 Certification par un EC (même partielle)   Pour renforcer la qualité de son rapport RSE, Sanofi le soumet volontairement à l’examen de commissaires aux comptes externes qui analysent une sélection de données et informations afin de garantir qu’elles sont exactes. Cette démarche a été notoire depuis 2007. De surcroît, ils ont demandé à des experts en RSE extérieurs au Groupe (à savoir, CSR Europe) de procéder à une évaluation indépendante de notre rapport RSE et adopte des procédures permettant de diffuser et de contrôler l’application des politiques qu’elle s’est engagée à suivre. Différents systèmes de management structurent le suivi de l’application de ces procédures et la mise en place de plan d’actions notamment autour des thématiques suivantes : lutte contre la corruption, achats responsables, droits de l’homme, éthique dans les essais cliniques, gouvernance, pharmacovigilance, lutte contre les médicaments contrefaits, innovation, maladies rares, diversité, santé et sécurité, développement des compétences, gestion de l’eau et produits pharmaceutiques dans l’environnement. Le rapport d’examen des commissaires aux comptes, détaillant les travaux effectués par eux ainsi que leurs commentaires et conclusions, figure sur leur site Internet.                 8  
  • 9. III Résumé Sanofi est une multinationale dans le secteur pharmaceutique qui a intérêt à prendre au sérieux leurs engagements sociaux et c’est justement l’image qu’elle tente d’imposer sur ce marché. Après lecture du rapport, nous constatons que le groupe est très investi dans le domaine de la RSE et met tout en œuvre pour améliorer ses produits, protéger ses patients et la planète. En matière d’environnement, le groupe prend soin de réduire son empreinte et pour y parvenir ils ont mis en place plusieurs équipes dont la mission est d’aller bien au-delà de l’application des standards fixés. Les points clés sont la réduction de la consommation de gaz et de pétrole sur leurs sites, la généralisation des technologies “vertes” et la réduction de leur empreinte environnementale et des coûts associés. L'engagement de Sanofi en faveur de la communauté, de l'environnement, de ses parties prenantes et de ses collaborateurs a été reconnu par des prix prestigieux dans tous les pays du monde. Sanofi fait partie des principaux indices extra-financiers qui sélectionnent les sociétés à l'aune de critères sociaux, environnementaux, économiques et de leur performance en matière de gouvernance d'entreprise Mais comme mentionné plus haut, l’équilibre du rapport n’est pas respecté et se concentre uniquement sur les points positifs tout en ignorant les points susceptibles de leur causer du tord car finalement tout est fait pour améliorer leur image dans un but très précis : accroitre la rentabilité. Source Responsabilité sociale de l’entreprise, Reporting 2011 http://reportingrse.sanofi.com/web/ http://www.sanofi.fr/l/fr/fr/index.jsp http://www.actualites-news-environnement.com   9