SlideShare une entreprise Scribd logo
Saint-Seb’ 
le mag 
Novembre - Décembre 2014 N° 131 
Magazine d’information municipale 
www.saintsebastien.fr 
DOSSIER 
Écoute et dialogue 
au Carrefour des Familles
p.6 
FAIRE DE 
L’HUMANITAIRE 
TROUVER UN JOB 
PROJET JEUNESSE 
DE TERRITOIRE 
ta vie - tes projets - ton avenir 
PASSER 
MON 
PERMIS TROUVER 
UN 
LOGEMENT 
PARTIR À 
L’ÉTRANGER 
OBTENIR UNE 
COUVERTURE SANTÉ 
S O M M A I R E 
A C T U A L I T É S 
6 - NANTES MÉTROPOLE 
Un grand débat citoyen sur la Loire 
8 - SOCIAL 
Le CLIC informe et oriente les seniors 
D O S S I E R 
10 - CARREFOUR DES FAMILLES 
Créé en 2012, le Carrefour des Familles 
est un lieu pour les familles, animé par des 
parents et des professionnels. 
L A V I L L E 
14 - JEUNESSE 
Projet Jeunesse de Territoire : 
écouter et agir avec les jeunes 
18 - VIE SCOLAIRE 
Premiers retours sur les Extras 
D É C O U V E R T E S 
20 - PATRIMOINE 
La commune en 1914/1918 
L O I S I R S 
23 - ÉVÉNEMENT 
Le marché de Noël 
Saint-Seb’ le mag - N° 131 novembre-décembre 2014 
Hôtel de Ville - Place Marcellin Verbe - BP 63329 
44233 Saint-Sébastien-sur-Loire Cedex - Tél : 02 40 80 85 00. 
www.saintsebastien.fr - courriel : communication@saintsebastien.fr 
Directeur de la publication : Laurent Turquois. Rédactrice en chef : 
Sabrina Petit. Rédaction : Sabrina Petit, Ronan Leborgne, Magalie 
Michaud. Photos : Johann Jolivet (sauf crédit photo et banque d'images). 
Maquette : Service Communication, Dominique Tanguy. Mise en page : 
Nuances Graphic. Impression : Imprimerie des Hauts de Vilaine. Régie 
publicitaire : MGP (02 40 69 67 57). 
Tirage 12 700 exemplaires - ISSN : 1624-527X Imprimé sur du papier 
PEFC 
p. 10 
p. 14 
p. 23 
Suivez 
l'actualité 
de la Ville : +web web tv 
www.saintsebastien.fr
EDITORIAL 
‘‘ Savoir partager 
des souvenirs, 
des valeurs, 
des émotions’’ 
Saint-Seb’ le mag 3 
Joël GUERRIAU 
Maire de Saint-Sébastien-sur-Loire 
Monsieur Le Maire avec quelques-uns 
des nouveaux élus du 
Conseil Municipal Enfants 
Décider de créer un « Carrefour des Familles » il y a 2 ans était un véritable 
défi . Un Carrefour pour quoi faire ? Faciliter les échanges d’expérience entre 
personnes confrontées à des problématiques ? Prendre conseil ? Rencontrer 
des spécialistes ? C’est un peu tout cela le « Carrefour des Familles ». 
Cette action municipale de terrain, novatrice et partagée, montre que la famille 
est un sujet intarissable. Chacun est à même 
d’évoquer son vécu et de tirer profi t de celui des 
autres. Partager, pour le plus grand bénéfi ce de 
l’enfant et des parents : c’est bien cela l’objectif 
atteint par notre « Carrefour des Familles » qui 
est un dispositif opérationnel d’une véritable 
démocratie participative. 
C’est avec cette même volonté de dialogue 
et d’échange, et pour apporter des réponses 
innovantes aux enjeux de société dans notre 
commune, que nous souhaitons ouvrir au début de l’année prochaine un Pôle 
d’accueil et d’information jeunesse. 
Vivre en collectivité, c’est aussi savoir partager des souvenirs, des valeurs, des 
émotions. C’est ce que nous faisons avec la remarquable exposition « Saint- 
Sébastien pendant la guerre 14/18 » présentée à l’Hôtel de Ville jusqu’au 22 
novembre. 
Notre marché de Noël est un événement plébiscité par la population. Cette 
année, il y aura encore plus d’animations pour tous les âges. Nous nous y 
retrouverons les 29 et 30 novembre pour vivre un grand moment d’amitié. 
Je vous souhaite à toutes et à tous de très belles fêtes de fi n d’année.
FOCUS 
Saint-Seb’ le mag 4
Electro 
Deluxe 
enfl amme 
l'ESCALL 
L'ESCALL a renoué 
avec ses heures de 
salle de concert le 3 
octobre dernier avec le 
groupe Electro Deluxe. 
Un début de saison 
culturelle 2014/2015 
énergique ! 
La salle accueillera 
deux autres 
concerts : celui de 
Lenny Popkin, 
saxophoniste de jazz, 
le 11 janvier, et celui de 
l'Orchestre OH-N149, 
le 29 mars, autour de 
la musique slave, sans 
oublier les prestations 
de l'École de Musique 
dès avril. 
600 : capacité 
d'accueil de la grande 
salle de l'ESCALL 
(spectateurs debout) 
120 : nombre 
d'événements 
municipaux et associatifs 
programmés à l'ESCALL 
entre septembre 2014 et 
juin 2015 
Chiffres : 
Saint-Seb’ le mag 5
ACTUALITÉS 
Un débat citoyen sur la Loire 
Nantes Métropole 
lance un débat 
citoyen jusqu'en 
mai 2015 sur la 
Loire. Un dialogue 
à grande échelle 
impliquant les 
24 communes de 
l'agglomération, 
l'occasion pour 
chaque habitant 
de dire ce qu'il 
attend du fl euve. 
Nantes Métropole lance un grand 
débat citoyen jusqu'en mai 2015. Au 
coeur de celui-ci : la Loire. Dans une 
métropole en pleine mutation, il est 
indispensable d'avoir une réfl exion 
sur les usages des 100 km de rives 
que compte au total la Métropole 
et les 200 hectares répertoriés aux 
abords. Quatre grands thèmes seront 
débattus : les usages de la Loire ; sa 
vocation économique et écologique ; 
la mobilité et les franchissements ; la 
qualité et l'attractivité du coeur de la 
métropole. 
Des experts et des habitants 
Pour garantir la neutralité, c'est un 
comité de pilotage et non Nantes 
Métropole qui orchestrera le débat. 
Il est composé de huit hommes et 
femmes, trois élus et cinq citoyens 
habitant l'agglomération, bénévoles, 
chargés de piloter les échanges en 
toute indépendance. Parmi eux, une 
Sébastiennaise, Véronique Rivet, 
39 ans, technicienne informatique 
en congé parental, membre de 
l'association Faune et Flore de Saint- 
Sébastien-sur-Loire. 
Des experts, bien sûr, seront de 
la partie : urbanistes, écologistes, 
scientifi ques... mais c'est surtout la 
participation des habitants de toute 
l'agglomération qui est au coeur même 
du projet. Leurs avis et préconisations 
seront recueillis et un comité de 
citoyens tirés au sort sera constitué. 
Entreprises, associations, artistes 
seront également associés au débat. 
En juin 2015, une synthèse des points 
de vue sera réalisée et analysée puis 
remise aux élus communautaires. 
Un site dédié existe d'ores et déjà 
sur lequel chacun peut apporter ses 
commentaires et prendre connaissance 
des avancées du débat : 
http://www.nanteslaloireetnous.fr/ 
ainsi que sur Facebook et Twitter. 
Véronique RIVET, Sébastiennaise membre de la commission-débat 
« J'ai accepté cette mission car d'une part, j'ai un attachement très fort à la Loire comme beaucoup de Sébastiennais je 
pense, et plus globalement comme les métropolitains, d'autre part, je trouve ce débat citoyen innovant car tout le monde 
peut apporter sa contribution. Je suis là en tant que citoyenne, en toute neutralité. Plusieurs moyens sont et seront mis 
en place pour que chacun puisse s'exprimer (site Internet, réseaux sociaux, auditions publiques, création d'un comité 
citoyen...). Nous sommes tous liés directement ou indirectement à la Loire (les franchissements, l'eau potable...). Il ne faut 
pas avoir peur de donner son avis. Toutes les paroles sont bonnes à prendre, il faut saisir cette belle opportunité de se faire 
entendre. » 
Saint-Seb’ le mag 6
Concertation sur la future 
ZAC de l'île de Nantes 
Déménagement du MIN, regroupement du CHU, développement 
de l'activité économique, création d'un grand parc et de nouveaux 
quartiers d'habitat... dans les quinze prochaines années, l'île de 
Nantes va poursuivre sa transformation. Les Sébastiennais peuvent 
donner leurs avis sur la future Zone d'Aménagement Concerté 
de 80 hectares qui verra le jour dans la partie ouest de l'île. La 
concertation a débuté le 20 septembre et se poursuivra jusqu'au 
20 novembre. Deux réunions publiques ont été organisées en 
octobre. Un registre est mis à la disposition des habitants à l'Hôtel 
de Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire ainsi qu'au siège de Nantes 
Métropole, 2 cours du Champ-de-Mars à Nantes. Pour s'informer 
sur le projet, une exposition temporaire dédiée à cette nouvelle 
ZAC se tient au Hangar 32, espace d'information du projet urbain. 
Le projet est également expliqué sur le site : 
http://www.iledenantes.com/fr. 
Les élus sébastiennais alertent sur la circulation 
Au Conseil Municipal du 16 octobre, les élus de la majorité 
ont adressé un voeu à Johanna Rolland, Présidente de Nantes 
Métropole, concernant l'aménagement de cet espace de l'île de 
Nantes. Près de 8 000 nouveaux habitants y sont attendus. Le CHU 
(Centre Hospitalier Universitaire) ainsi que plusieurs établissements 
médicaux y seront regroupés, de nouveaux logements et commerces 
construits. La municipalité alerte donc Nantes Métropole sur le 
fl ux de circulation que cette future ZAC va engendrer. L'étude de 
nouveaux franchissements ainsi que des transports de tous types, 
y compris ferrés et fl uviaux, semble indispensable. 
Les ministres 
séduits 
par les bolides 
de La Joliverie 
Le lycée La Joliverie était présent au Mondial de 
l'automobile qui s'est déroulé du 4 au 17 octobre 
à Paris. Philippe Maindru, responsable des 
projets MicroJoule, PolyJoule et CityJoule, et ses 
étudiants ont reçu la visite de plusieurs ministres. 
Ces derniers, venus promouvoir les mesures 
engagées par le Gouvernement pour développer 
les transports propres, se sont fortement 
intéressés à ces véhicules performants et faibles 
consommateurs de carburant. Ils ont salué la 
qualité et l'ambition de ce projet écologique et 
pédagogique. Le professeur et les étudiants ont 
ensuite été conviés à un déjeuner au Ministère 
de l'Écologie, du Développement Durable et de 
l'Énergie. Une reconnaissance qui s'ajoute au 
remarquable palmarès des bolides de La Joliverie, 
habitués aux records mondiaux. 
© Patrick Garçon 
Huit logements sociaux inaugurés 
Dans une politique de mixité sociale, la construction de 
logements sociaux se poursuit sur la commune. La résidence 
« Alexandre Fourny » vient d’ouvrir rue de Villeneuve. Elle 
comprend quatre T2, trois T3 et un T4. Construite dans 
le respect du développement durable, elle permet une 
accession à la location pour des familles ayant des niveaux 
de revenus différents au regard des plafonds de ressources 
HLM. 
Cette opération a été menée par la Nantaise d’Habitation, 
subventionnée par Nantes Métropole, l’État, le CIL et le 
Conseil Général. Elle a été construite sur trois parcelles appartenant à la Ville de Saint-Sébastien-sur- 
Loire, à Nantes Métropole et à des particuliers. 
Saint-Seb’ le mag 7
Le CLIC informe et oriente 
les seniors 
De quels services 
puis-je bénéfi cier 
à domicile ? Quels 
sont les lieux 
de vie adaptés 
à mon âge et à 
mes besoins ? 
Quelles sont les 
démarches à 
effectuer ? Autant 
de questions 
qu'un retraité 
ou ses proches 
peuvent se poser. 
Le CLIC permet 
d'y répondre. 
Depuis le 8 janvier 2014, la 
Ville accueille une permanence 
hebdomadaire du CLIC (Centre Local 
d’Information et de Coordination). 
Guichet unique d'information, ce 
service gratuit, proposé par le 
Département, permet aux seniors, à 
leur famille et aussi aux professionnels 
de la gérontologie et du maintien à 
domicile, d'obtenir des réponses à 
toutes leurs interrogations. « Depuis 
leur mise en place, les permanences 
sur Saint-Sébastien-sur-Loire ont 
attiré près de 80 personnes, mais plus 
largement, nous avons touché environ 
212 Sébastiennais en tenant compte 
des appels téléphoniques, des visites 
à domicile, des permanences... », 
explique Isabelle Foucher Briand, 
coordinatrice responsable du CLIC. 
Le CLIC situé à Vertou, intervient en 
tout sur sept communes du Sud Loire. 
Parmi les principales préoccupations 
des usagers : les demandes d'aides 
à domicile, les questions sur les aides 
fi nancières et sur les hébergements 
qu'ils soient permanents, temporaires 
ou intermédiaires, l'accès aux soins à 
domicile. 
Les missions des coordinatrices sont 
larges : informer, faciliter les démarches, 
notamment pour constituer les 
dossiers de prise en charge (Allocation 
Personnalisée d'Autonomie...), évaluer 
les besoins, orienter et élaborer un 
plan d’accompagnement en lien 
avec les différents intervenants 
(Conseil Général, communes, 
centres communaux d’action sociale, 
services de l'Etat, Caisse régionale 
d’assurance maladie,...). « L'accueil 
est personnalisé. Une seule et même 
coordinatrice suit l'usager jusqu'à 
l'aboutissement de sa demande », tient 
à préciser Isabelle Foucher Briand. Le 
contact est ainsi facilité et rassurant 
pour l'usager. 
ACTUALITÉS 
◄ Les coordinatrices du CLIC qui interviennent sur la commune, de gauche à droite, 
Isabelle Foucher Briand, Élodie Batard, Violaine Mignet. 
√ Permanences du CLIC : avec 
ou sans rendez-vous, tous les 
mercredis de 9h à 12h à la Maison 
des Libertés, Place des Libertés, 
dans le quartier du Douet. 
Tél. : 02 28 01 82 24 
clic-ville-vill-ages@wanadoo.fr 
Michèle BONNET 
Maire-Adjointe chargée de la Solidarité 
et de l'Action sociale 
« La Ville est à l'écoute 
de ses seniors et 
a mis en place ce 
service gratuit, de 
proximité afi n de 
répondre au mieux 
à leurs besoins. Les coordinatrices 
facilitent le parcours des familles 
dans leur recherche d'une solution 
adaptée et cohérente. En tant que 
Maire-Adjointe en charge du social 
je suis très attachée au bien vieillir 
ensemble dans notre commune. » 
Saint-Seb’ le mag 8
Organisation d'un apéritif par les commerçants d'Arcades, 
le 12 juin dernier, place de l'Église 
Des animations 
avec les 
commerçants 
du centre-ville 
L'association des commerçants du centre-ville 
ne manque pas d'idées pour proposer 
des animations aux habitants. Rencontre 
avec son président, Christophe Tréguier, et 
David Boivin, membre du bureau. 
Avant tout, quelques mots sur votre 
association ? 
Arcades compte 46 adhérents, tous commerçants 
du centre-ville. La nouvelle équipe souhaite 
promouvoir le commerce de proximité et a la 
volonté d'organiser des événements conviviaux 
à destination des habitants. L'objectif est de 
créer du lien social, sans but commercial. Nous 
avons organisé un premier apéro en juin place de 
l'Église, 150 personnes sont venues. Les retours 
ont été très positifs. 
Le 20 novembre, vous organiserez un autre 
rendez-vous, cette fois-ci autour du Beaujolais 
nouveau, pouvez-vous nous en dire un peu plus ? 
Les commerçants inviteront les Sébastiennais 
à célébrer le Beaujolais nouveau le jeudi 
20 novembre. Il y aura une tombola avec 
1 000 euros de bons d'achat à gagner chez 
les commerçants du centre-ville. Une soirée 
sympathique autour du nouveau cépage et 
d'amuse-bouches préparés par les commerçants. 
√ Rendez-vous le jeudi 20 novembre à partir 
de 18h30 près de la Gare d'Anjou ! 
Des améliorations 
apportées aux équipements 
Depuis cet été, la Ville a entrepris des travaux dans divers 
équipements municipaux pour le confort du public ou des 
associations utilisatrices : 
- Club house de rugby : après la rénovation des façades et 
la création de sanitaires, la Ville poursuit la rénovation de ce 
bâtiment par la réalisation de travaux d’isolation et de réfection 
de la couverture. Ces travaux ont été l’occasion de rehausser 
la toiture suite à la demande du Club pour créer ensuite une 
mezzanine. 
- Création d'un local pour l'association Karosse Mécanik : 
le préau du Centre de loisirs Aimée Verbe a été aménagé pour 
accueillir les créations de l'association spécialisée dans les 
spectacles pour enfants. 
- Gare d'Anjou : remise en état des peintures et des plafonds, 
peinture sur les boiseries, remplacement de radiateurs. Une 
nouvelle rampe d'éclairage a également été posée au 1er étage. 
En ce qui concerne les travaux en cours : 
- Stade de la Profondine : l'aménagement d’un terrain de 
football et d’une aire d’entraînement en gazon synthétique se 
poursuit avec la pose de l'éclairage. 
- Anneaux cycliste-roller : les installations de chantier 
laissent place aux travaux dès novembre. Six mois de travaux 
sont prévus. 
Il sera également procédé début novembre et jusqu'à la fi n de 
l'année 2014 à l'abattage de peupliers le long du Boulevard 
des Pas Enchantés, au niveau du terrain de football Maurice 
Thollé. Cette opération se poursuivra sur plusieurs années, 
le long du parking et des terrains du stade René Massé. 
Ces arbres compromettent la pérennité du peuplier noir et 
produisent énormément de pollen. L’espace libéré par ces 
arbres permettra d’élargir et de sécuriser la circulation douce. 
La Ville a déjà anticipé depuis plusieurs années ces abattages 
le long du boulevard, par la sélection de jeunes frênes, poussés 
spontanément, privilégiant ainsi une essence locale. 
Le Wi-Fi à l'Hôtel de Ville 
La Ville poursuit le déploiement du Wi-Fi dans 
ses équipements en faveur des usagers des 
services municipaux. Après la Maison des 
Associations René Couillaud, la Médiathèque 
et la Maison des Citoyens, c’est maintenant 
au tour de l'Hôtel de Ville d'être concerné. 
Les visiteurs peuvent accéder à Internet, 
gratuitement, à partir de leur propre matériel 
(smartphones, tablettes, ordinateurs portables, 
etc.), en demandant un code d'accès à l'accueil 
de l'Hôtel de Ville. 
Gilles-Antoine BEAUPÉRIN, 
Conseiller Municipal subdélégué 
au Développement économique, 
au Commerce et à l'Artisanat 
« L'investissement d'Arcades est 
essentiel et source de lien social. 
C'est aussi un partenaire privilégié avec la Ville 
sur les grands projets concernant le centre-ville. 
» 
Saint-Seb’ le mag 9
PROCHAIN RENDEZ-VOUS 
Le rôle du jeu dans la construction de 
l’enfant de 0 à 6 ans 
Conférence-débat animée par l’Ecole des 
Parents et des Educateurs 44 
Jeudi 27 novembre, 19h30 
à la Maison de la Petite Enfance 
Programme complet disponible sur 
www.saintsebastien.fr 
Carrefour des Familles 
5 allée des Maraîchers 
L’espace d’information et de 
ressources est ouvert toute l’année, 
hors période de vacances scolaires : 
- Lundi de 14h à 16h 
- Mercredi de 16h à 18h 
- Vendredi de 14h à 16h 
- Samedi de 10h à 12h 
Les « parents accueillants » vont à 
votre rencontre les : 
- 4e mercredi du mois de 10h à 12h à 
la Médiathèque 
- 4e mardi du mois de 17h à 19h à la 
Maison de la Petite Enfance 
Tél.: 02 40 58 45 73 
Courriel : carrefourdesfamilles@ 
saintsebastien.fr 
Pour suivre l’actualité du Carrefour 
des familles, une page facebook : 
https://www.facebook.com/ 
CarrefourDesFamillesStSeb 
Saint-Seb’ le mag 10
DOSSIER 
Écoute et 
dialogue au 
Carrefour des 
Familles 
Fatigué des crises du petit dernier ? Agacé des 
querelles des aînés ? Le Carrefour des Familles 
redonne la parole aux parents et les accompagne 
dans leur pouvoir d’agir au quotidien. Après deux ans 
de fonctionnement, retour sur les spécifi cités de ce 
dispositif et sur ce qui en fait son originalité. 
En 2012, la Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire a mis en place le 
Carrefour des Familles en s’appuyant sur deux idées. La première est 
que les parents doivent être les premiers éducateurs de leurs enfants. 
La seconde est qu’ils ont besoin de lieux et d’espaces pour échanger 
ensemble sur les questions de parentalité. En partant du constat que 
tous les parents ont des ressources et des compétences mobilisables 
pour éduquer leurs enfants, le Carrefour des Familles met en oeuvre 
une parentalité active, solidaire et citoyenne. Il ne s’agit pas de faire 
« à la place de… », ni de donner des recettes miracles mais de faciliter 
le croisement des savoirs des parents avec ceux des professionnels. 
Des parents parlent aux parents 
L’originalité du dispositif réside avant tout dans la place donnée aux 
parents. Ils peuvent venir en tant qu’usagers mais également en 
tant que parents porteurs d’expériences à transmettre et à partager 
avec d’autres parents. C’est ainsi que des volontaires et bénévoles 
ont été formés à l’accompagnement, à l’écoute et au respect des 
valeurs portées par le Carrefour des Familles. Les parents accueillants 
recueillent, dialoguent, rassurent les parents qui se posent des 
questions et qui poussent la porte du Carrefour des Familles. Ils peuvent 
aussi proposer une offre diversifi ée permettant à chacun de trouver sa 
solution. L’objectif est toujours de valoriser le rôle et la compétence 
des parents, de partager des expériences afi n de renforcer les liens 
familiaux. Écoute, convivialité et bienveillance sont les maîtres mots du 
Carrefour des Familles. 
Saint-Seb’ le mag 11
Etre écouté et devenir à son tour une oreille attentive... 
Quelques chiffres… 
300 parents venus au Carrefour des Familles entre janvier et juin 2014 
16 parents accueillants 
Ils témoignent de leur expérience de parents accueillants 
« Un jour, j’ai accueilli une maman désemparée. Je l’ai 
écoutée. Il s'est trouvé que nous avions des expériences 
similaires. On a discuté. Elle est repartie rassurée, confi ante 
et avec le sourire. L’essentiel au Carrefour des Familles, 
c’est de se sentir moins seule face à ses soucis. On propose 
aussi différentes voies et chacun emprunte le chemin qui lui 
convient pour trouver sa solution. » 
Claudia Poiraz, 
mamam accueillante depuis 2012. 
« Comme tous les parents bénévoles, j'ai fait la formation 
à l'école des parents pour être dans l'écoute bienveillante. 
Beaucoup de parents ont juste besoin de vider leur sac 
et repartent ensuite plus légers, soulagés. J'apprécie 
beaucoup le contact et les échanges avec les personnes qui 
viennent au Carrefour des Familles mais aussi avec toute 
l'équipe de parents bénévoles. Une très bonne ambiance 
réside au sein du groupe, c'est important ! » 
Stéphanie Boisteau, 
maman accueillante depuis septembre 2014. 
web tv Retrouvez le Carrefour des Familles en images avec des interviews 
+web www.saintsebastien.fr 
et des témoignages de parents et de professionnels. 
Saint-Seb’ le mag 12
DOSSIER 
À la rencontre des familles 
Le Carrefour des Familles est un lieu de rencontres, un espace 
d’échanges. Situé 5, allée des Maraîchers, il permet aux familles d’y 
trouver de l’information et une oreille attentive. Le dispositif ne se 
contente pas d’un lieu, il va aussi à la rencontre des familles plusieurs 
fois par mois. Que ce soit à la Maison de la Petite Enfance ou encore à 
la Médiathèque, il s’agit d’aller au-devant des parents pour connaître 
leurs préoccupations, favoriser les échanges et les informer sur les 
services à leur disposition. 
Une diversité dans l'accompagnement 
Afi n que chacun puisse aller plus loin dans sa réfl exion, le Carrefour 
des Familles propose différents accompagnements. Des Entr’parents 
permettent d’échanger entre pairs sur des questions éducatives. Des 
ateliers de sensibilisation ou des soirées débats sont animés 
par des professionnels et concernent des sujets de préoccupations 
majeurs. Des consultations individuelles avec une psychologue 
ou un spécialiste juridique sont l’occasion d’exprimer des diffi cultés 
précises et de cheminer avec le soutien d’un professionnel. Des ateliers 
de parents offrent des outils pratiques pour diminuer les tensions et 
favoriser l’estime de soi, tant pour les adultes que pour les enfants. 
Chaque trimestre, le Carrefour des Familles propose un programme 
thématique pour répondre aux attentes exprimées par les familles. 
▲Conférence de la célèbre psychanalyste Sophie Marinopoulos 
Hélène THOMY, 
Conseillère Municipale 
subdéléguée 
au Carrefour des Familles 
« Notre volonté est que le Carrefour des 
Familles puisse s’adresser à toutes les 
familles. Tous les parents, sans distinction, 
s’interrogent, doutent ou peuvent rencontrer 
une diffi culté à un moment ou un autre. Nous 
souhaitons que chacun trouve sa place dans 
ce dispositif. Notre objectif est de répondre 
aux besoins diversifi és des familles en étant à 
l’écoute de leurs préoccupations. Valoriser les 
compétences et le pouvoir d’agir des parents 
est la clé de voûte du Carrefour des Familles. » 
Saint-Seb’ le mag 13 
Infographie : Mediapilote
Écouter et agir 
avec les 16-25 ans 
Agir ensemble pour la jeunesse est 
une des priorités du projet d'animation 
sociale, éducative et culturelle de 
la Ville. L'enjeu majeur est de créer 
collectivement les conditions d'une 
réelle émancipation des jeunes à 
travers différentes actions. 
Pour identifi er les besoins et les attentes des jeunes du 
territoire communal, le Conseil Général de Loire-Atlantique 
et la Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire ont réalisé une étude 
auprès d'un échantillon de 888 jeunes de 16-25 ans résidant à 
Saint-Sébastien-sur-Loire, soit près de 30 % de la population 
de cette tranche d'âge. Les résultats de cette enquête ont été 
présentés aux élèves du lycée de la Joliverie et de l’institut de 
formation en masso-kinésithérapie afi n de faire un retour aux 
450 questionnaires renseignés dans ces établissements. 
Cette étude a mis en exergue les trois principales préoccupations 
des jeunes que sont la santé, l’accès à l’emploi et la volonté 
de développer des projets citoyens. Une majorité de jeunes 
interrogés connait assez peu les dispositifs et les structures 
pouvant les aider. Pour les accompagner et centraliser les 
informations, la Ville souhaite ouvrir un pôle d’accueil et 
d’information jeunesse au premier trimestre 2015. Cette 
permanence accueillera les jeunes pour les écouter, répondre à 
leurs questions et les orienter vers les organismes appropriés. 
Le « Marathon des Geeks » 
Afi n de répondre aux problématiques d’emploi et d’engagement 
citoyen, la Ville va lancer en mai 2015 le « Marathon des 
Geeks ». Cet appel à projets à vocation sociale et solidaire 
autour de la culture numérique vise à concevoir collectivement 
des projets numériques, en réponse aux besoins de petites 
structures (associatives, collectifs d’habitants...). L’objectif ? 
Permettre à des jeunes autodidactes et innovants de contribuer 
au projet d’une association. Il s’agit là d’un véritable échange 
de savoirs : d’un côté, une structure profi tera d’une force vive 
et de l’autre, le jeune pourra valoriser cette action dans son 
parcours professionnel. Chaque jeune sortira grandi de cette 
expérience en profi tant de l'aide d'un parrain. 
LA VILLE 
TROUVER UN JOB 
PROJET JEUNESSE 
DE TERRITOIRE 
ta vie - tes projets - ton avenir 
Création kiaï - kiaii.wordpress.com 
FAIRE DE 
L’HUMANITAIRE 
PASSER 
MON 
PERMIS TROUVER 
FAIRE 
MON CV 
UN 
LOGEMENT 
PARTIR À 
L’ÉTRANGER 
OBTENIR UNE 
COUVERTURE SANTÉ 
Saint-Seb’ le mag 14
25 nouveaux conseillers enfants 
Les élections des Conseillers Municipaux 
Enfants (CME) se sont déroulées tout le 
mois d'octobre dans les classes de CM1 
et CM2. 600 élèves environ ont donc 
goûté au processus électoral (bulletins, 
isoloir, dépouillement...) afi n d'élire 
leur représentant, engagé pour faire 
entendre la voix et les aspirations des 
enfants à Saint-Sébastien-sur-Loire. 
Parmi les 25 conseillers élus (12 fi lles et 
13 garçons), 21 sont nouveaux, ce qui 
laisse présager de nombreuses idées 
neuves et de nouveaux projets à venir 
pour cette instance participative créée 
en 1986. 
Sitôt élus, les CME se sont réunis 
lors d'un week-end d'intégration. 
L'objectif ? créer du lien entre des 
enfants qui ne se connaissent pas 
encore et commencer à rentrer dans 
une dynamique de travail. Ainsi, les 
jeunes élus se sont rendus à Nantes en 
transport en commun pour réfl échir sur 
la thématique de la sécurité en ville. Le 
soir, ils ont pu se divertir en profi tant du 
Lasergame dans la zone de loisirs. 
Les conseillers seront répartis en trois 
commissions (sport/ vie dans ma ville 
et environnement/ solidarité) et vont 
pouvoir plancher dès novembre sur des 
projets concrets. 
L'an passé les enfants avaient, entre 
autres, proposé des animations au sein 
de maisons de retraite, organisé une 
chasse aux oeufs de Pâques solidaire, 
mené une campagne anti-tabac... 
Journée internationale des droits de l'enfant : 
rendez-vous à l'ESCALL le 19 novembre 
La Ville, très investie auprès de l'UNICEF, est labellisée « Ville 
amie des enfants » depuis 2005. Chaque année, elle se mobilise 
à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'enfant. 
Rendez-vous donc le mercredi 19 novembre de 14h à 17h à 
l'ESCALL pour profi ter d'animations destinées aux enfants et 
à leurs parents autour du thème du jeu. Chamboultout, pêche 
à la ligne, quizz, jeux anciens en bois, maquillage, fabrication 
de poupées, atelier de lecture, portrait et caricature... Les 
enfants seront servis pour passer un après-midi mémorable, 
et, qui plus est, pour fêter les 50 ans d'UNICEF France. 
Un karaoké viendra clôturer les animations avant un bon goûter ! 
Entrée gratuite. Une urne sera à disposition pour des dons. 
au profi t de l'Unicef. Renseignements : 02 40 80 85 06 
Saint-Seb’ le mag 15
Les élus de quartiers 
à votre écoute 
Être à l'écoute des 
habitants et aller à 
leur rencontre sont 
au coeur des missions 
de tout élu municipal. 
Cela l'est encore 
plus pour Malika 
Zenaïdi et Sylvain 
Gatt, les deux élus de 
quartiers de l'équipe 
municipale. 
Depuis les élections municipales de 
mars 2014, Malika Zenaïdi et Sylvain 
Gatt sont élus de quartier. « C'est une 
mission de proximité prenante mais 
très riche. Nous sommes en contact 
direct avec les habitants, nous allons à 
leur rencontre ou bien ce sont eux qui 
nous contactent ». Malika Zenaïdi a en 
charge les quartiers Est, Sylvain Gatt 
les quartiers Ouest et Bords de Loire 
(en prenant comme référence la ligne 
ferroviaire qui traverse la commune). 
Parmi leurs missions : l'accueil des 
nouveaux Sébastiennais. Chaque 
mois, les deux élus rendent visite 
aux derniers arrivants. Un sourire 
et un échange, avec sous le bras 
des documents d'information. Cette 
entrevue est appréciée. « Grâce à ce 
porte à porte, nous pouvons apporter 
des réponses adaptées selon les âges 
et les besoins des habitants, les guider 
et faciliter leur installation dans leur 
nouvelle ville », explique Sylvain Gatt. 
Ces nouveaux Sébastiennais sont 
ensuite conviés à la réception offi cielle 
d'accueil de septembre ou de mars. 
Très présents sur le terrain, les 
deux élus de quartier sont des 
interlocuteurs privilégiés. Une 
démarche administrative à effectuer, 
des renseignements sur les projets 
en cours, une problématique dans son 
quartier..., le duo répond présent pour 
informer, orienter et accompagner. 
Forts de leur expérience acquise lors 
du précédent mandat de 2008-2014, 
Malika Zenaïdi et Sylvain Gatt ont une 
bonne connaissance des dossiers 
locaux « même si nous ne pouvons pas 
avoir réponse à tout, précise Malika 
Zenaïdi. L'urbanisme, la petite enfance, 
la voirie sont les sujets qui reviennent 
le plus souvent, poursuit-elle, nous 
assurons toujours un suivi avec l'élu 
dont c'est la délégation première, ou 
bien avec Nantes Métropole pour tout 
ce qui lui incombe ». 
Écoute, proximité et réactivité sont 
autant de bonnes raisons de s’adresser 
à son élu(e) de quartier ! 
LA VILLE 
√ Pour prendre contact avec votre 
élu de quartier, appelez le Cabinet 
du Maire au 
02 40 40 85 08. 
Ou par mail : 
mzenaidi@saintsebastien.fr ; 
sgatt@saintsebastien.fr 
Vous pouvez aussi prendre rendez-vous 
avec les élus ayant une 
délégation particulière. 
Les élus de quartier en visite chez Antoine 
et Marion, nouveaux Sébastiennais. 
Saint-Seb’ le mag 16
Nouveaux habitants : 
la qualité de vie avant tout 
Le 20 septembre, le Maire et les élus 
ont accueilli près de 300 nouveaux 
Sébastiennais à l'ESCALL. Cette 
réception, destinée à faciliter leur 
intégration, leur a permis de s'informer 
sur les différents services municipaux 
et d'échanger avec les élus. Une visite 
commentée, en car, était également 
programmée le lendemain. Qui sont 
ces nouveaux habitants ? Pourquoi 
ont-ils choisi de rejoindre Saint- 
Sébastien-sur-Loire ? Rencontre 
avec quelques-uns d'entre eux... 
Céline et Christophe, 30 ans 
« Nous sommes arrivés il y a un an. 
Nous avons acheté une maison dans le 
quartier de la Profondine. Les îles nous 
ont séduits, on a l'impression d'être à 
la campagne tout en étant en ville et 
proches de Nantes. » 
Aurélie et Fabrice avec Gabin, 8 mois 
« Nous habitons le centre-ville depuis 
janvier. Le cadre est très agréable. Nous 
pouvons profi ter de la Médiathèque, 
des bords de Loire. La Maison de la 
Petite Enfance a été la bonne surprise 
pour l'accueil de notre enfant. » 
Antoine et Marion, 27 et 28 ans 
« J'ai connu la commune en y faisant 
mes études d'infi rmière et ça m'a 
plu. On a eu la chance d'acquérir une 
maison avec jardin rue de la Pyramide. 
La Maison de la Petite Enfance est un 
atout pour faire garder notre bébé qui 
va naître prochainement. » 
Nouveaux habitants, pensez à vous 
faire connaître sur 
www.saintsebastien.fr 
(page d'accueil rubrique En un clic) 
Découvrez 
les coulisses du tri 
Que deviennent nos déchets ? Dans le cadre de la 
Semaine européenne de la réduction des déchets, la 
Ville propose des visites guidées gratuites du centre 
de tri Arc-en-ciel situé à Couëron : le mercredi 
3 décembre de 14h à 18h et le jeudi 4 décembre de 
9h30 à 13h (départ et retour en car à l'Hôtel de Ville). 
Pour participer à cette visite très instructive, vous 
devez vous inscrire avant le 26 novembre auprès de 
l'accueil de l'Hôtel de Ville au 02 40 80 85 00 ou par 
mail à developpementdurable@saintsebastien.fr 
Les bons gestes 
pour une maison économe 
À l'occasion de la Fête de l'Énergie, la 
Ville, l'espace Info-énergie et l'ADEME 
proposent une exposition du 3 décembre 
au 10 janvier à l'Hôtel de Ville autour des 
économies d'énergie. Très pédagogique, 
cette exposition vous permettra de repartir 
avec de précieux conseils pour réduire 
vos consommations. Il y aura notamment 
une maison interactive reproduite à 
l’échelle 1/12e permettant de visualiser 
les équipements à installer chez soi et les 
gestes à faire pour concilier économies, 
confort et protection de l’environnement. 
Saint-Seb’ le mag 17
LA VILLE 
Dessin à l'école élémentaire de la Martellière 
Découverte des 
saveurs à l'école 
Théodore Monod +web www.saintsebastien.fr Découvrez les Extras en images 
Les Extras : les enfants 
ont pris le rythme 
La rentrée scolaire 
de septembre a été 
marquée par le 
lancement des 
Extras. Ces activités 
d'éveil et ludiques 
proposées par 
la Ville font désormais 
partie du quotidien 
des 1 762 élèves 
des écoles publiques. 
Premiers retours... 
Aux portails des écoles, les parents qui rappellent à leur enfant 
que, aujourd'hui, il y a Extras, se font rares... Les élèves, en 
maternelle comme en élémentaire, se sont rapidement approprié 
ces nouveaux temps d'activité mis en place par la municipalité 
en application de la réforme gouvernementale des rythmes 
scolaires. « Après quelques semaines de mise en route, chacun 
a pris ses marques », constate Boris Le Duin, le référent Extras 
du groupe scolaire du Centre. 
Parmi les points positifs cités par les parents : la diversité et la 
qualité des activités. « Alors que dans la plupart des communes, 
les activités sont limitées, ici à Saint-Sébastien, les enfants 
en élémentaire ont le choix et peuvent découvrir des activités 
originales comme la calligraphie ou la zumba » témoigne une 
maman. « On sent qu'il y a une bonne organisation avec du 
personnel compétent, ajoute une autre maman, les Extras 
proposés sont intéressants, il y a une interactivité entre les 
animateurs et les enfants, c'est bien. Seul bémol, les enfants 
n'ont plus de récré l'après-midi le jour des Extras ». En ce qui 
concerne les maternelles, les parents apprécient le fait que les 
Extras respectent le rythme des enfants avec le maintien des 
siestes pour ceux qui en ont besoin. 
Du côté des enfants, ces nouveaux temps d'activité riment avec 
jeux et découvertes. « J'aime bien aller aux Extras car je découvre 
des choses. Au premier cycle, j'ai fait Découverte des saveurs 
et Voyage autour du Monde », témoigne Léa, 8 ans. « L'activité 
doit rester ludique pour ne pas lasser les enfants, explique 
Johanna, animatrice des Extras Découverte des saveurs, par 
exemple je leur ai proposé, les yeux bandés, de reconnaître 
différents chocolats. On a fait ça aussi avec les fruits exotiques 
et les fromages. »... Et à chaque cycle de vacances scolaires, de 
nouveaux plaisirs avec de nouveaux Extras ! 
Pour les prochains cycles ? 
Pour les Extras qui se dérouleront jusqu'aux 
vacances de Noël, les familles n'ont pas besoin 
de choisir une nouvelle activité. Les choix 
que les enfants ont exprimés à la rentrée de 
septembre 2014, seront pris en compte pour 
répondre au mieux aux souhaits des enfants. 
En revanche, pour le cycle suivant début janvier 
2015, d'autres souhaits devront être faits. Les 
familles recevront un mail d'information en 
décembre. 
web tv 
Saint-Seb’ le mag 18
RÉTROSPECTIVE 
13 septembre : la rentrée rime avec le sport, à Saint- 
Sébastien-sur-Loire ! Sportissimo a rassemblé sur les îles les 
clubs sportifs avec au programme plusieurs démonstrations et 
animations pour petits et grands. 
19 septembre : ambiance conviviale à l'ESCALL pour l'accueil 
des nouveaux Sébastiennais. 300 personnes étaient conviées 
dont une cinquantaine d'enfants. 
21 septembre : le patrimoine attire toujours autant de curieux. 
Cette année, dans le programme des Journées du Patrimoine, 
entre autres, une visite originale des fresques en combi 
« vintage ». 
12 octobre : des élus et agents municipaux ont chaussé leurs 
baskets pour les Foulées du Tram. Bravo à la Sébastiennaise 
Fatiha Serbouti qui a remporté cette édition pour la 8e fois. 
27 septembre : le handicap et la vie associative, c'était le 
thème de la 2e matinée rencontre organisée par le Conseil 
Handi-citoyens, à l'Hôtel de Ville. 
13-19 octobre : divers ateliers et animations étaient proposés 
aux seniors à l'occasion de la Semaine bleue. 
Saint-Seb’ le mag 19
DÉCOUVERTES 
Patrimoine 
Saint-Sébastien pendant 
la Guerre 14/18 
À l'occasion des commémorations de la Guerre 
14/18, revenons sur le Saint-Sébastien de cette 
époque... 
La commune 
En 1914, la population de Saint-Sébastien-sur-Loire est 
de 2 740 habitants. 
Le Maire Armand Duez, élu le 15 mai 1912, administre 
le Conseil Municipal composé de vingt-et-un élus dont 
deux Adjoints (Jean Moulet et Alexandre Foucher). La Ville 
compte deux fonctionnaires (Auguste Joubert et Adrien 
Tougne), un garde-champêtre (Prosper Janneau), une 
receveuse des Postes (Mme Deshayes), deux facteurs, 
un télégraphe et une compagnie de sapeurs-pompiers 
commandée par le Lieutenant Verge. 
On dénombre vingt-trois auberges et débitants de vins, 
dix-neuf blanchisseuses, des tailleuses, des brodeuses, 
un charron, deux bourreliers, trois maréchaux-ferrants, des 
selliers, huit marchands de chevaux et de porcs, des 
fourragers, des herbagers, un sabotier et un tonnelier. 
Côté transport, le train du Petit Anjou relie la commune 
à Nantes, tout comme la voiture hippomobile publique 
de Léon Guillon qui assure un service de trois rotations 
quotidiennes. Seules deux personnes sont propriétaires 
d’une voiture motorisée. Pour elles, la vitesse est limitée 
à 8 km/h. 
La mobilisation 
Nous sommes le 1er août 1914. C’est le moment des 
battages pour les paysans qui s’activent près de la 
locomobile. L’ordre de mobilisation est donné à 16h30. 
Armand Duez et ses adjoints avertissent tous les villages 
en sonnant les cloches et en apposant des affi ches 
destinées à la population. 
Au total, ce sont 403 Sébastiennais qui sont mobilisés, 
soit 13 % de la population. La plupart d’entre eux partent 
gaiement, pensant déjà au retour rapide à la maison. 
Pourtant, plus d’une centaine d’entre eux perdront 
fi nalement la vie au cours de la guerre. 
Armand Duez, quant à lui, est mobilisé le 2 février 1915. 
En raison d’une très forte myopie, il n’a jamais fait de 
service militaire et aurait dû être exempté. Il souhaite 
néanmoins remplir son devoir et s’engager lui aussi. 
Les conséquences de la guerre 
Plus de cent Sébastiennais furent tués pendant la guerre, 
représentant plus de 4 % de la population totale. 
Parmi eux, une cinquantaine étaient des cultivateurs et 
des jardiniers, une vingtaine des ouvriers, une vingtaine 
des commerçants et artisans, une dizaine travaillait dans 
les services. Leur moyenne d’âge était de 29 ans. 
Les Américains (photo ci-contre) 
Dès juin 1917, un important contingent de soldats 
américains débarque à Saint-Nazaire et à Nantes. 
2 300 d’entre eux vont séjourner à Saint-Sébastien du 
15 octobre 1917 au 1er juillet 1919. Les Américains sont 
alors plus nombreux que les Sébastiennais. 
En mai 1919, la commune héberge 18 % des soldats 
américains de la région nantaise. Si 134 maisons sont 
mobilisées, la propriété de la Gibraye accueille à elle 
seule 150 à 200 soldats. 
Les Américains suscitent l’étonnement mais aussi 
de la méfi ance face à ces hommes au mode de vie 
différent. Des relations durables se nouent : cinq soldats 
américains épousent en 1919 de jeunes Sébastiennaises. 
La population découvre des camions automobiles 
peu adaptés aux chemins ruraux, des 
cinémas en plein air, des nouveaux produits alimentaires 
(boîtes de saumon, corned-beef, boîtes de lait...) sans 
oublier les enfants qui mâchent le chewing-gum. 
Exposition à voir jusqu'au 22 novembre à l'Hôtel de 
Ville. 
Programme complet de la commémoration de la 
Guerre 1914/1918 sur www.saintsebastien.fr 
Saint-Seb’ le mag 20
Les savoirs, 
ça s'échange ! 
Chacun d'entre nous a acquis 
des savoirs au cours de 
son parcours de vie (cadre 
professionnel, vie quotidienne 
ou passion). Le centre 
socioculturel de l'Allée Verte 
développe un RERS (Réseau 
d’Echanges Réciproques de 
Savoirs) local qui s’inscrit 
dans un mouvement national 
fondé sur la pédagogie de 
l'enseignante Claire Héber- 
Suffrin dans les années 70. 
Une soixantaine d'adhérents 
proposent ainsi leurs 
compétences aux autres 
membres du réseau. Cours de 
langue, bricolage, arts créatifs, 
informatique ou encore 
formalités administratives : 
de nombreux savoirs sont 
répertoriés. 
« Il n'y a pas de petits savoirs. 
L'objectif est bien de valoriser 
les gens et créer du lien », 
explique Thibaud, l'animateur 
en charge du projet. 
« Chacun donne et reçoit 
librement. Lorsqu'on a trouvé 
un intérêt mutuel entre 
deux personnes, nous les 
convions à un rendez-vous 
pour les accompagner dans 
cet échange, en proposant 
une méthode pédagogique 
et un planning en fonction 
des emplois du temps de 
chacun », confie-t-il. 
Toutes les personnes de la 
commune souhaitant mettre 
à profit leurs compétences 
peuvent donc contacter le 
centre pour s'inscrire sur la 
liste de savoirs du RERS. 
Retrouvez tous les savoirs 
sur 
www.alleeverte-csc.asso.fr 
Infos : 02 40 33 16 88 
Sculpter et modeler 
en toute liberté 
L'atelier « L'art s'attrape » a ouvert ses portes 16, rue de 
l'Ouche Colin, dans le quartier de la Martellière, depuis 
septembre 2014. Charlotte Musnier-Savard y accueille 
adultes et enfants pour leur faire découvrir 
la sculpture et le modelage. 
OEuvres fi guratives ou abstraites, chacun, adulte et enfant à partir de 8 ans, 
débutant ou confi rmé, peut laisser libre cours à sa créativité dans l'atelier 
de Charlotte. Une reconversion heureuse, souhaitée depuis longtemps, pour 
cette ancienne Parisienne, ingénieure en biotechnologie dans le domaine du 
maquillage. « J'ai suivi un parcours professionnel classique qui, au fi nal, ne 
m'éloignait pas totalement de ma passion pour les matières et les couleurs, 
mais au fond de moi, j'ai toujours eu le rêve d'ouvrir un atelier de sculpture », 
confi e-t-elle. Charlotte tient cette passion de son père qui a fait la célèbre école 
Boulle. Très jeune, elle suit des cours de peinture, puis à 16 ans, découvre 
la sculpture. « Depuis, je n'ai jamais arrêté. Quand on met un pied dans un 
domaine artistique, on a envie d'en découvrir d'autres ». Le nom de son futur 
atelier sonne alors comme une évidence : « L'art s'attrape »... Il ne reste plus 
qu'à franchir le pas. Une mutation professionnelle de son mari lui en offre 
l'occasion. Charlotte suit pendant un an une formation diplômante complète 
(gestion d'un atelier, pratiques et techniques d'enseignement en peinture, 
dessin, sculpture, céramique...), avant de venir s'installer à Saint-Sébastien-sur- 
Loire où elle déniche la maison idéale avec une verrière de 40 mètres carré 
qu'elle réaménage en atelier cosy, vue sur le jardin. 
Se faire confi ance et laisser parler sa créativité 
Un seul mot d'ordre pour les apprentis sculpteurs, quel que soit leur niveau : 
laisser parler leur créativité. Et pour ça, l'argile est la matière idéale : « Sa 
plasticité la rend facile à travailler, très malléable, on peut en enlever, en 
rajouter ». Pour ceux qui douteraient encore de leurs capacités, Charlotte, 
à la fois douce et pétillante, saura les mettre en confi ance. « Je ne juge pas 
l'esthétisme des pièces, je l'apprécie, afi n de pouvoir donner des conseils 
techniques. L'intérêt dans l'Art n'est pas le résultat mais tout le processus de 
recherche et de création. Il faut avant tout se faire plaisir, se faire confi ance et 
faire des choses qui nous inspirent. » 
Cours à l'année ou par trimestre - 2h30 pour les adultes (les mardi et 
jeudi, après-midi et soir - 240 € le trimestre) et 1h30 pour les enfants à 
partir de 8 ans (le mercredi après-midi - 120 € le trimestre). 
Contacts : 07 87 59 29 17 - lartsattrape@gmail.com 
Saint-Seb’ le mag 21
LOISIRS 
Dépaysement 
à l'Embarcadère ! 
Du Québec à l'Inde... Les artistes invités prochainement Sébastien 
à l'Embarcadère proviennent d'horizons lointains. 
Tête en l'air, dans la lune, voire même un peu perché : diffi cile de 
savoir d'où débarque le personnage de Jamie Adkins. Est-ce des cimes 
des érables de son Québec adoptif, du plus haut de ses « échelles-échasses 
» ou de son expérience dans le célèbre Cirque du Soleil ? 
Peu importe, le 21 novembre, cet artiste sensible offrira aux petits et 
aux grands une performance exceptionnelle d'invention et de poésie 
prouvant qu'il est aujourd'hui l'un des meilleurs clowns, jongleurs et 
acrobates de sa génération. 
Le 9 décembre, changement de cap. Destination l'Inde avec les 
musiciens de Olli and the Bollywood Orchestra. Ce ciné-concert narre 
la rencontre d'un Breton et d'une star de cinéma de Bollywood, sur 
fond de musique traditionnelle indienne. Un vrai road-movie musical 
parfaitement adapté à la salle de l'Embarcadère. Car si le lieu sert à la 
fois de salle de cinéma et de spectacle, l'Embarcadère servira ce soir-là 
aux deux, projection et concert seront mêlés. À ne pas rater ! 
JAMIE ADKINS - Vendredi 21 novembre, 20h à l'Embarcadère 
OLLI AND THE BOLLYWOOD ORCHESTRA - Mardi 9 décembre, 
20h à l'Embarcadère 
Tarifs : Plein 20 € / Réduit 15 € / Bon plan moins de 30 ans 8 € 
Infos et réservations : 02 40 80 86 05 
www.saintsebastien.fr 
GAGNEZ DES PLACES SUR FACEBOOK ! 
Jusqu'au 25 novembre, rendez-vous 
sur la page Facebook de la Ville pour gagner des places pour 
le spectacle « Olli and the Bollywood Orchestra » 
Grand prix 
hippique 
de Saint- 
En souvenir du passé hippique de 
la commune, chaque année est 
disputé le Grand Prix de Saint- 
Sébastien à l'hippodrome du Petit 
Port, à Nantes (trot et obstacles). 
Rendez-vous le dimanche 16 
novembre à partir de 14h. Un 
moment à profi ter en famille ! 
Dépaysement assuré. 
© Roch Armando 
Jeanne Ashbé 
à la 
Médiathèque 
Plongez dans l'univers de cette 
illustratrice pour enfants. Jusqu'au 
22 novembre, elle propose deux 
expositions interactives à venir 
découvrir avec les tout-petits 
et les petits. Jeanne Ashbé sera 
présente le mardi 18 novembre 
à 20h pour un débat autour de la 
lecture aux bébés, ainsi que le 
mercredi 19 novembre pour des 
lectures de ses ouvrages. 
©Philippe Maleti 
Saint-Seb’ le mag 22
Saint-Seb’ le mag 23 
Un Marché de Noël 
magique, festif, et... médiéval ! 
À Saint-Sébastien-sur-Loire, ça sera Noël avant l'heure avec le 
Marché de Noël, les samedi 29 et dimanche 30 novembre au 
square de Verdun et sur la Place de l'Église. 
Comme chaque année, le Marché de 
Noël permettra de dénicher des idées 
de cadeaux originaux et artisanaux. Une 
vingtaine de vendeurs exposeront leurs 
créations, la plupart Sébastiennais, parmi 
eux : 
Brigitte : 
« Passionnée 
de couture, 
j'exposerai mes créations en tissus : 
des décorations de Noël (petites 
bottes à garnir de friandises, sujets 
pour décorer le sapin) mais aussi des 
housses de coussin, des trousses, 
porte-monnaie et porte-clé rigolos, 
dans tous les styles, pour enfants et 
adultes.» 
Ninie Lubie : « Ninie Lubie est une 
marque de vêtements et accessoires 
de mode, 100 % 
made in Saint- 
Sébastien-sur 
Loire. Passionnée 
par la couture 
et autodidacte, 
j'imagine et réalise 
mes modèles. 
Mes créations, appréciées pour 
leur originalité et leur fi nition, sont 
uniques ou limitées en très petite 
série.» 
http://ninielubie.canalblog.com/ 
Anook : « Je 
proposerai des 
sacs et des 
accessoires 
de mode 
en cuir. 
Issue de trois générations de 
façonniers du cuir, je conçois et 
réalise des sacs aux lignes épurées 
et intemporelles. Tous les modèles 
sont personnalisables dans une large 
gamme de choix de cuir : couleur, 
texture, motif, logo, initiales...» 
www.anook.fr 
Cette année, la Ville invite le public à faire un saut dans le passé. Place au 
Moyen-âge ! Des percussionnistes troubadours ouvriront les festivités avec 
chalémie, cistre et vièle, sur leur char tout en fer forgé. Ils sèmeront la bonne 
ambiance tout au long de ce week-end. Les musiciens « Les perchés du 
clocher » ne seront pas très loin, en haut de leur beffroi en bois de plusieurs 
étages. Les passants rêveront le nez en l'air et partiront en voyage... 
Pour les enfants, ça sera direction le « village des loupiots » ! Une halte ludique 
les y attend avec jeux anciens, structure gonfl able, maquillage, manège, 
animation lecture, balade en calèche. 
Pour se réchauffer et se faire plaisir avec des gourmandises (chichis, marrons 
grillés...), les comités de jumelage de l'Offi ce Municipal des Relations 
Internationales et les commerçants seront au rendez-vous. 
Un jeu de piste passionnant 
Bien sûr, le Père Noël et ses lutins seront de la fête pour le plus grand bonheur 
des enfants qui pourront prendre la pose avec eux et leur remettre leurs 
lettres. Le Père Noël lancera aussi le grand jeu de Noël comme les années 
précédentes. Un jeu de piste musical qui promet d'être passionnant pour les 
enfants, avec une surprise à la clé pour les participants. Affaire à suivre... 
Samedi de 14h à 20h - Dimanche de 10h à 19h 
Christine : « Je fabrique des bijoux de toutes sortes 
et tous styles : pendentifs en nacre, bagues en pierre 
naturelle, boucles d'oreille en perles, bracelets 
Shamballa pour adultes et enfants, bijoux en pâte Fimo 
et des bijoux "gourmands" représentant des cookies, 
cupcakes, macarons... Pour accompagner, je crée 
également des boîtes à bijoux en bois ainsi que des 
coussins en satin.» 
Des cadeaux 
originaux et uniques
LOISIRS 
Le manège à pédales 
prend forme 
Lionel Jaret s'active dans son nouvel atelier, boulevard 
des Pas Enchantés. Avec passion et savoir-faire, il 
donne vie, un peu plus chaque jour, à son manège 
mécanique qui sera installé sur les îles de Loire 
fi n avril 2015, à l'occasion de Chloroph'îles. 
« L'AcierArt, atelier des savoir-faire fer »... Vous avez peut-être pu 
pénétrer dans cet atelier peu ordinaire pendant les Journées du 
Patrimoine, les 21 et 22 septembre. Ces anciennes écuries ont été 
mises à la disposition du Sébastiennais Lionel Jaret par la Ville, le 
temps qu'il réalise son manège à pédales « l'Echo-système ». L'artiste 
y passe ses journées, martelant avec minutie et uniquement avec des 
outils à l'ancienne récupérés à droite et à gauche. Une grenouille par-ci, 
un lapin par-là, mais aussi un renard, un papillon, une fourmi, un 
brochet, un lapin et un héron... sept structures sont déjà nées de ses 
mains et de sa tête, « son logiciel » confi e-t-il modestement, casquette 
vissée sur la tête. 
Prochain objectif pour l'artiste : la réalisation du dernier sujet du 
manège, toujours en lien avec la faune ligérienne, un canard. Avec 
l'aide d'un retraité bénévole, il va s'atteler également à la conception 
de la structure métallique du manège qui sera composée de douze 
branches. « Chacune représentera un mois de l'année avec la 
végétation qui lui correspond » explique t-il. Ces branches seront 
agrémentées de 2 000 pièces en métal, fl eurs et feuilles, conçues par 
des élèves du lycée Louis-Jacques Goussier de Rezé. Les garde-corps 
et les grilles de fermeture seront réalisés par le lycée La Joliverie de 
Saint-Sébastien-sur-Loire, le toit, le plancher et le plateau tournant par 
le lycée François Arago de Nantes. Le manège sera monté en février 
avant d'être dévoilé au public fi n avril 2015 lors de Chloroph'îles. Un 
moment qui promet d'être magique... 
Dessinateur industriel motivé et disponible (étudiant, salarié ou retraité) ? 
Vous pouvez apporter votre savoir-faire pour la conception des plans 
nécessaires au contrôle technique. Contactez Lionel Jaret : lionel.jaret@ 
sfr.fr - Suivez le projet sur Facebook (Manège mécanique l'écho-système) 
et sur kisskissbankbank.com 
La librairie 
Durance vous 
livre ses coups 
de coeur 
Dans le cadre des Petites 
parenthèses littéraires organisées 
toute l'année à la Médiathèque, 
les libraires de la célèbre Librairie 
Durance de Nantes viendront 
à la rencontre des lecteurs 
sébastiennais. Ils partageront 
leurs coups de coeur. Petits 
et grands, apprêtez-vous à 
dévorer des pépites d'ouvrages 
insoupçonnées ! 
Vendredi 12 décembre, 18h. 
Entrée libre. 
Inscrivez-vous 
pour découvrir 
l'univers du 
human 
beat-box 
Samedi 31 janvier et du mardi 
17 au 21 février, la Médiathèque 
proposera trois ateliers de 
découverte et d'initiation au 
human beatbox, à l'écriture et 
à la MAO (Musique Assistée par 
Ordinateur). Ils seront animés 
par trois artistes : le human 
beatboxer O'Slim, Julien Breton, 
artiste calligraphe et light-painter, 
et Mossah, auteur, 
rappeur, beatmaker. Ces ateliers 
s'achèveront par un concert. 
Si vous souhaitez y participer, 
inscrivez-vous dès maintenant 
auprès de la Médiathèque : 
02 40 80 86 20. 
Saint-Seb’ le mag 24
En application de la loi « démocratie et proximité » du 27 février 2002, cette page TRIBUNE 
est consacrée à l’expression de l’opposition et de la majorité du Conseil Municipal 
L’OPPOSITION 
La Loire et nous ? 
Depuis octobre dernier, Nantes Métropole a souhaité ouvrir un 
espace d'échanges sur la Loire. Le débat citoyen s'organise 
et, jusqu'à la fi n mai 2015, chacun pourra s'exprimer sur sa 
façon de vivre le fl euve, de vivre avec le fl euve. Cette réfl exion 
contribuera à l’aménagement de notre agglomération pour les 
années à venir, dans un contexte de changements majeurs 
sur l’ « île de Nantes » : déménagement du Marché d'Intérêt 
National (MIN), transfert du CHU… 
C'est donc pour notre groupe l'occasion de réaffi rmer sa vision 
sur un atout majeur de notre territoire : la Loire ! 
L’estuaire est un lieu chargé d’histoire, à sauvegarder, à 
protéger, qui mérite de fi gurer au « Patrimoine mondial de 
l’UNESCO », comme le demandent depuis plusieurs années de 
nombreuses associations et collectivités. 
C’est un espace naturel à découvrir et à valoriser pour donner 
à chacun le souhait de l’apprécier, de le préserver, de respecter 
son environnement naturel dont les limites reculent sans cesse 
face à l’urbanisation nécessaire aux activités humaines. 
Chacun peut se retrouver dans les différents visages que peut 
prendre le fl euve : 
- Un espace économique, permettant les échanges de 
marchandises, la poursuite des activités maritimes ou 
touristiques. 
- Un espace de mobilité : souvent perçu comme une barrière, 
le franchissement de la Loire doit être repensé au delà du tout-voiture, 
qui conduirait inévitablement à la dégradation du milieu 
naturel. 
- Un espace de loisirs : la Loire est le lieu idéal d’événements, 
culturels, festifs ou sportifs. 
C'est enfi n, et surtout, un lieu de vie, de convivialité, au 
quotidien pour celles et ceux qui apprécient de regarder 
simplement « l'eau couler sous les ponts » ! 
Pour toutes ces raisons, il nous paraît important que chacun 
se mobilise et s'approprie la question qui nous est posée : 
la Loire et vous ? Environnement, économie, urbanisme, vie 
sociale, loisirs, déplacements… autant de thématiques qui en 
découlent. 
Au-delà du sujet, passionnant, c'est aussi une occasion 
idéale pour animer la vie locale et faire vivre la « démocratie 
participative », et ses instances sébastiennaises, en investissant 
l'espace de débat ouvert par la métropole. 
Nous regrettons souvent les diffi cultés pour favoriser 
l'expression des Sébastiennais et faisons le voeu que cet 
espace soit occupé par le plus grand nombre. Ce n’est pas 
qu’une affaire d’élus, cela concerne tous les habitants de notre 
ville. Nous prendrons toute notre place dans ce débat citoyen et 
vous invitons à en faire autant ! 
Les élus « Saint-Sébastien au coeur » : Michel Caillaud, Anne- 
Marie Ledebt, Hervé Camus, Christelle Pottier-Chopin, Benjamin 
Baudry, Christine Le Mentec-Tricaud. 
http://www.saintsebastienaucoeur.fr 
elus@saintsebastienaucoeur.fr / 06 31 11 54 14 
LA MAJORITÉ 
Le débat sur la Loire aurait dû précéder tout 
nouveau projet d’aménagement en lien avec le 
fl euve et l’île de Nantes 
Nantes Métropole a lancé un grand débat sur la Loire, nos 
rapports avec le fl euve et nos attentes. 
Il aurait été souhaitable que le projet de zone d’aménagement 
au sud-ouest de l’île de Nantes s’engage après ce débat et non 
avant. 
C’est dans ce cadre, et pour respecter la logique de la 
concertation, que nous avons proposé un voeu à notre dernier 
conseil municipal. En voici les grandes lignes : 
« A l’horizon 2030, notre Métropole sera habitée par 700 000 
personnes (..). Sur cette nouvelle ZAC au sud-ouest de l’île de 
Nantes, pas moins de 8 000 nouveaux habitants sont attendus. 
(…) 200 000 m² de surface de bureaux et de logements sont 
prévus. Le pôle "santé" avec ses laboratoires, ses centres 
de recherche et d’enseignement va croître. Et plusieurs 
établissements du Centre Hospitalier Universitaire vont être 
regroupés sur cette ZAC. Or, ce CHU est aussi Centre Hospitalier 
Régional. Le CHU c’est plus de 6 000 salariés (…) L’utilisation 
importante de la voiture est par conséquent incontournable. 
Il faut aussi prendre en compte les déplacements induits par 
les livraisons, les urgences, les ambulances, les visiteurs, les 
patients, dont une partie de plus en plus élevée en ambulatoire, 
ainsi que les relations permanentes avec l’hôpital Saint- 
Jacques qui continuera à assurer la logistique. La réalisation 
de cette ZAC va donc générer des trafi cs supplémentaires 
très importants, en particulier sur les franchissements de 
Loire. Pourtant, il n’est nulle part évoqué l’étude de nouveaux 
franchissements de la Loire (…). 
L’île de Nantes est par essence une île ! Dans ce contexte, 
Madame la Présidente de Nantes Métropole, le Conseil 
Municipal de Saint-Sébastien-sur-Loire, tient à vous alerter sur 
l’impact que le développement de cette ZAC au sud-ouest de 
l’île de Nantes aura sur les communes du sud-Loire, et au-delà 
de notre agglomération. Il formule le voeu que vous mettiez 
très rapidement à l’étude de nouveaux franchissements de la 
Loire, ainsi que des transports de tous types y compris ferrés et 
fl uviaux autant pour le fret que pour les personnes.» 
Ce voeu constructif, dicté par le bon sens, a été voté par 
l’ensemble des élus de la Majorité. C’est un premier apport 
au débat sur la Loire. Les élus de la Minorité n’ont hélas pas 
pris part au vote. Quelle curieuse manière d’aborder ce débat 
fondateur… 
Vos élus « de toutes sensibilités » : Joël GUERRIAU, Laurent 
TURQUOIS, Michèle BONNET, Thomas BOUCHER, Sandrine 
PUBILL, Philippe RIOUX, Yves AUMON, Agnès REVOL, Isabelle 
MÉRAND-GAUTHIER, Sylvain GATT, Malika ZENAÏDI, Alain 
HARDOUIN, Patrice JEAN, Alice BELLING, Christine CAUCHON, 
Audrey AYME, Stéphane COUSIN, Maryse ETIENNE, Hélène 
THOMY, Laurent BERTHOMÉ, Marie-Christine LAURENT, Philippe 
BABONNEAU, Jules QUANTIN, Anne TERVÉ, Clémence RÉMAUD, 
Meriem COILLIER-ASSOUNI, Yves RIO, Christophe POUSSIER, 
Gilles-Antoine BEAUPÉRIN. 
Saint-Seb’ le mag 25
PRATIQUE 
É T A T C I V I L 
Naissances 
JUIN 2014 
Rectifi catif : 
MAILLARD Valentin........................................ 13.06 
AOÛT 2014 
ANDRIEUX Cléa............................................. 07.08 
ARAUJO Livia................................................ 22.08 
BEDJGUELEL Léa.......................................... 04.08 
BRÉCHET NÉAU Nino..................................... 26.08 
BURAN Ata.................................................... 17.08 
CAPELLE Louise............................................ 06.08 
CHANTREAU Talia.......................................... 15.08 
COUTHOUIS Laura......................................... 29.08 
DALLE Arnaud............................................... 15.08 
DELAUNAY Louisa......................................... 22.08 
FLINKER BARDOU Édeline.............................. 02.08 
FOUQUET Leïa............................................... 07.08 
FOURNIER Paul.............................................. 15.08 
FREYDIER Timéo............................................ 29.08 
GABORIT Nora............................................... 15.08 
JANNAULT Clémence..................................... 03.08 
MAJD Qasim................................................. 20.08 
MALINSKI Pauline.......................................... 27.08 
MANÉ BALASAKIS Titien................................ 25.08 
MORNACCO Tyémo........................................ 25.08 
PENUIZIC Manuel.......................................... 27.08 
PERREON Armance........................................ 14.08 
SHAIKH Mikael.............................................. 26.08 
TRAORE Yamoussa........................................ 24.08 
SEPTEMBRE 2014 
BOURGEOIS Adam......................................... 07.09 
BRUNET Giulia............................................... 14.09 
CAMPÉON Thomas........................................ 28.09 
DESRIVIERES GOURAUD Lenny...................... 17.09 
EL ORABI Nadir.............................................. 25.09 
GILBERT Eléonore.......................................... 10.09 
GUILLARD BOILLAUD Malicia......................... 25.09 
HOUSSIN Quentin.......................................... 16.09 
LABBE Lucie.................................................. 20.09 
LULUENGA Marïa........................................... 05.09 
MARTEL Sofi a............................................... 16.09 
MÉAUDE Mathéo........................................... 19.09 
PÉLISSIER Basile........................................... 24.09 
TOURNAY Enora............................................ 17.09 
Décès 
BOLOU Alain................................................. 06.08 
CHANDARA Oudone...................................... 27.08 
DELORME Jean............................................ 20.08 
des CORGNETS de CORREC de KERDRÉORET veuve 
BUFFET Madeleine....................................... 16.08 
DURAND veuve FOURNEL Hortense............... 31.08 
FIRMINHAC épouse FRANÇOIS Christiane...... 09.08 
GUITTONNEAU Charles................................. 01.08 
16 ans ? 
Pensez au 
recensement 
Depuis janvier 1999, 
tous les jeunes Français 
(garçon et fille) ont 
l'obligation légale de se 
faire recenser 
dans les trois mois 
qui suivent leur 16e 
anniversaire auprès 
de la mairie de 
leur domicile ou au 
consulat s'ils résident à 
l'étranger. Hormis le fait 
de faciliter l'inscription 
sur les listes électorales 
à 18 ans, cette 
démarche - combinée à 
l'obtention du certificat 
de la Journée défense 
et citoyenneté - est 
essentielle pour pouvoir 
s'inscrire à tout examen 
ou concours soumis 
au contrôle de 
l'autorité publique 
(CAP, BEP, BAC, 
permis de conduire…). 
L'attestation de 
recensement remise 
lors de cette démarche 
est donc à conserver 
précieusement. 
La démarche est à 
effectuer auprès du 
service Population à 
l'Hôtel de Ville. 
Horaires de 
l'État Civil 
• Lundi et jeudi de 
8h30 à 18h30 
• Mardi, mercredi et 
vendredi de 8h30 à 
17h30 
• Samedi de 9h à 12h 
AOÛT 2014 
LEMONNIER 
veuve RIPOCHE Yolande.................. 27.08 
NASSE épouse PFAUVADEL Andrée.. 27.08 
PERRODEAU Jacques..................... 15.08 
PROD’HOMME Jean........................ 20.08 
ROY veuve LOIRAT Germaine........... 16.08 
SEPTEMBRE 2014 
BEILLEVERT Georges............................ 27.09 
BERNIER Marie.................................... 13.09 
CAILLET épouse BOUCARD Huguette.... 12.09 
REVÉREAULT veuve JOUNEAU Paulette. 10.09 
TESSIER Jean-Luc.................................25.09 
Mariages 
AOÛT 2014 
CHARRON Nicolas/ 
ROBERT de SAINT VINCENT Caroline..... 28.08 
COSNARD Anne-Sophie/ CHEMIN Brian.. 14.08 
DAGAUD Jérôme/ PIOGER Claire........... 16.08 
DROUILLET Nolwenn/ HEURTEL Julien.. 30.08 
LE MELLEC Alexis/ BRETHOMÉ Jemina. 02.08 
LEMAITRE Guillaume/ DANIEL Morgane.. 02.08 
SEPTEMBRE 2014 
CAMUS Hervé/ GOERGEN Marie-Louise.. 13.09 
CAQUINEAU Mathieu/ GRIGNON Noémie... 12.09 
CHAMOUX Maxime/ BOUCHET Josepha.. 06.09 
CHARON Benjamin/ JOUALLAND Hélène 13.09 
DUVAL Julien/ JOALLAND Amandine..... 27.09 
GOBIN Yohann/ BODIN Lucie................. 13.09 
LE DUIN Cyrielle/ REGOIN Jérôme.... 12.09 
MARTINS Humberto/ JAULIN Claire.. 20.09 
RAHMANI Mohammed/ EL AZHAR Touria.... 20.09 
VERDALLE Jean-Charles/ BOUCHER Elodie.. 20.09 
Saint-Seb’ le mag 26
PRATIQUE 
Des questions, des réponses… 
Écrivez-nous, posez vos questions : communication@saintsebastien.fr 
(précisez que votre courriel est destiné à la rubrique « Des questions, des réponses » du magazine) 
Les PV électroniques 
J'ai entendu parler de la mise en place du PV électronique ? Quand sera t-il mis en place 
sur Saint-Sébastien-sur-Loire ? 
le geste durable 
Part agez 
vos astuces ! 
Confi ez-nous vos 
petits gestes durables 
Se chauffer effi cacement : quelques gestes simples 
Le chauffage est le plus gros poste des consommations d’énergie dans l’habitat 
(61,3 % en 2012). Comment faire fondre sa facture de chauffage en gardant un 
par confort égal ? En modifi ant ses comportements et en opérant des investissements 
mail à 
communication 
judicieux : 
@saintsebastien.- faire entretenir sa chaudière régulièrement : toutes les chaudières dont la 
Nous fr. 
les publierons 
puissance est comprise entre 4 et 400 kW doivent faire l'objet d'un entretien tous les 
dans les prochains 
ans. C'est nécessaire pour votre sécurité, pour l’effi cacité de votre chaudière et celle 
magazines. 
de vos fi nances : une chaudière régulièrement entretenue, c’est 8 à 12 % d'énergie 
consommée en moins. Et c'est obligatoire tous les ans. 
- empêcher la chaleur de s'échapper : une bonne isolation évite le refroidissement des murs et diminue donc 
la condensation intérieure. L’isolation extérieure des murs est très performante et permet de supprimer les ponts 
thermiques. Faire poser des doubles ou triples vitrages limite également les pertes de chaleur. Et bien sûr, n’oubliez 
pas de vérifi er la bonne isolation de votre toit. 
- réduire la consommation d’énergie des radiateurs : pour que vos radiateurs consomment moins d’énergie 
sans avoir à les changer, équipez-les d'un robinet thermostatique qui va les maintenir à la température choisie, 
compte tenu du type d'occupation de la pièce et des apports gratuits de chaleur (exposition sud…). 
- réguler et programmer le chauffage : un chauffage intelligent qui vous fait faire des économies ? C'est possible : 
vous consommerez jusqu'à 10 % de moins avec un système de régulation (qui commande le chauffage en fonction 
d'une température choisie) et moins encore avec une horloge de programmation (qui réduit automatiquement la 
température la nuit ou quand la maison est vide). 19 °C dans les pièces à vivre, 16 °C dans les chambres, c'est bon 
pour la santé, le porte-monnaie et l'environnement. Passer de 20 °C à 19 °C, c’est peut-être un pull en plus, mais 
c'est surtout 7 % de consommation en moins. 
- penser aux petits gestes qui rapportent… : fermez vos volets en quittant votre domicile le matin, quand il 
fait froid, vous permettra de mieux conserver la chaleur. Baissez le chauffage de votre habitat dès que vous vous 
absentez et baissez-le au minimum lorsque vous vous absentez pour de plus longues périodes. 
Source : l'ADEME - http://www.ademe.fr/ 
QUESTION 
RÉPONSE 
Il sera mis en place sur la commune dès novembre. Ce système 
de verbalisation met fin aux contraventions papiers. Dotés de 
boîtiers électroniques, les policiers municipaux enregistreront 
la plaque minéralogique du véhicule et d'autres informations 
(localisation, horaires, nature de l'infraction...). Les données sont 
ensuite envoyées au Centre national de traitement de Rennes. 
Un avis d'information sera déposé sur le pare-brise pour prévenir 
l'automobiliste. Infos : Police Municipale 02 40 80 86 03 
À noter : les nouveaux horaires de la Police Municipale (11 rue du Général de Gaulle) 
Les lundi, mercredi, jeudi 9h à 17h40 
Les mardi et vendredi de 8h à 17h40 
Saint-Seb’ le mag 27
RESERVATIONS PUBLICITAIRES : 
02 40 69 67 57 
Maçonnerie générale

Contenu connexe

Tendances

Le journal de Bussy n°172
Le journal de Bussy n°172Le journal de Bussy n°172
Le journal de Bussy n°172
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Le journal de Bussy n°167
Le journal de Bussy n°167Le journal de Bussy n°167
Le journal de Bussy n°167
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Bussyscope n°168
Bussyscope n°168 Bussyscope n°168
Bussyscope n°168
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174
Mairie de Bussy Saint-Georges
 
Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014
Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014
Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014
Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire
 
Grand Pardon de Saint-Pierre 2021
Grand Pardon de Saint-Pierre 2021Grand Pardon de Saint-Pierre 2021
Grand Pardon de Saint-Pierre 2021
Remi Pecheral
 
Prorgamme La Nouvelle Vague
Prorgamme La Nouvelle VagueProrgamme La Nouvelle Vague
Prorgamme La Nouvelle Vague
Trouville2014
 
Argentré infos novembre/décembre 2017
Argentré infos novembre/décembre 2017Argentré infos novembre/décembre 2017
Argentré infos novembre/décembre 2017
Mairie Argentré du Plessis
 
Programme 2014-202
Programme 2014-202Programme 2014-202
Programme 2014-202
Trouville2014
 

Tendances (20)

Le journal de Bussy n°172
Le journal de Bussy n°172Le journal de Bussy n°172
Le journal de Bussy n°172
 
Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171Le journal de Bussy n°171
Le journal de Bussy n°171
 
Le journal de bussy n° 162
Le journal de bussy n° 162Le journal de bussy n° 162
Le journal de bussy n° 162
 
Le journal de Bussy n°161
Le journal de Bussy n°161Le journal de Bussy n°161
Le journal de Bussy n°161
 
Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170Le journal de Bussy n°170
Le journal de Bussy n°170
 
Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173Journal de Bussy n°173
Journal de Bussy n°173
 
Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168Le journal de Bussy n°168
Le journal de Bussy n°168
 
Le journal de Bussy n°167
Le journal de Bussy n°167Le journal de Bussy n°167
Le journal de Bussy n°167
 
Bussyscope n°168
Bussyscope n°168 Bussyscope n°168
Bussyscope n°168
 
Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174Journal de Bussy n°174
Journal de Bussy n°174
 
Le journal de Bussy n°169
Le journal de Bussy n°169Le journal de Bussy n°169
Le journal de Bussy n°169
 
Le journal de Bussy n° 164
Le journal de Bussy n° 164Le journal de Bussy n° 164
Le journal de Bussy n° 164
 
Journal de Bussy n°165
Journal de Bussy n°165Journal de Bussy n°165
Journal de Bussy n°165
 
Bussyscope n°169
Bussyscope n°169Bussyscope n°169
Bussyscope n°169
 
Le journal de Bussy n° 166
Le journal de Bussy n° 166Le journal de Bussy n° 166
Le journal de Bussy n° 166
 
Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014
Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014
Saint-Seb' le mag 129 juillet-août 2014
 
Grand Pardon de Saint-Pierre 2021
Grand Pardon de Saint-Pierre 2021Grand Pardon de Saint-Pierre 2021
Grand Pardon de Saint-Pierre 2021
 
Prorgamme La Nouvelle Vague
Prorgamme La Nouvelle VagueProrgamme La Nouvelle Vague
Prorgamme La Nouvelle Vague
 
Argentré infos novembre/décembre 2017
Argentré infos novembre/décembre 2017Argentré infos novembre/décembre 2017
Argentré infos novembre/décembre 2017
 
Programme 2014-202
Programme 2014-202Programme 2014-202
Programme 2014-202
 

En vedette

Td3 loi générale de l'électricité
Td3 loi générale de l'électricitéTd3 loi générale de l'électricité
Td3 loi générale de l'électricité
Pimenta de Sousa Carlos
 
Motion 4 pages OPLPV
Motion 4 pages OPLPVMotion 4 pages OPLPV
Motion 4 pages OPLPV
OPLPV
 
évolution du Web 2.0
évolution du Web 2.0 évolution du Web 2.0
évolution du Web 2.0
Moutea Elaoufi
 
Preliminares para-el-portafolio
Preliminares para-el-portafolioPreliminares para-el-portafolio
Preliminares para-el-portafolio
UNIVERSIDAD TECNICA DE MACHALA
 
La Population Internet Chinoise en Statistiques
La Population Internet Chinoise en StatistiquesLa Population Internet Chinoise en Statistiques
La Population Internet Chinoise en Statistiques
latoilerouge
 
Archives ouvertes, revues en libre accès et "publications traditionnelles" : ...
Archives ouvertes, revues en libre accès et "publications traditionnelles" : ...Archives ouvertes, revues en libre accès et "publications traditionnelles" : ...
Archives ouvertes, revues en libre accès et "publications traditionnelles" : ...
Cairn.info
 
Présentation Renow au FLUPA UX DAY 2013
Présentation Renow au FLUPA UX DAY 2013Présentation Renow au FLUPA UX DAY 2013
Présentation Renow au FLUPA UX DAY 2013
Barrere Gautier
 
Human resource management notes mba
Human resource management notes mbaHuman resource management notes mba
Human resource management notes mba
Babasab Patil
 
Global caribbean iv pp
Global caribbean iv ppGlobal caribbean iv pp
Global caribbean iv pp
Aicasc
 
Monastère des hiéronymites - FRA
Monastère des hiéronymites - FRAMonastère des hiéronymites - FRA
Monastère des hiéronymites - FRA
Italianostratrasimeno
 
Le cas Meccano FX
Le cas Meccano FXLe cas Meccano FX
Le cas Meccano FX
trajectoi.re
 
Manual balay campana 3bc865xm
Manual balay   campana 3bc865xmManual balay   campana 3bc865xm
Manual balay campana 3bc865xm
Alsako Electrodomésticos
 
Vehicule électriques et numérique : une collaboration attendue
Vehicule électriques et numérique : une collaboration attendueVehicule électriques et numérique : une collaboration attendue
Vehicule électriques et numérique : une collaboration attendue
Niji
 
Ouverture sassenage
Ouverture sassenageOuverture sassenage
Ouverture sassenage
Audika8
 
Mes amis, je veux vous présenter à Paris
Mes amis,  je veux vous présenter à ParisMes amis,  je veux vous présenter à Paris
Mes amis, je veux vous présenter à Paris
Jose Luis Camarena Jimenez
 

En vedette (20)

Guide Tistra 2012
Guide Tistra 2012Guide Tistra 2012
Guide Tistra 2012
 
Td3 loi générale de l'électricité
Td3 loi générale de l'électricitéTd3 loi générale de l'électricité
Td3 loi générale de l'électricité
 
Motion 4 pages OPLPV
Motion 4 pages OPLPVMotion 4 pages OPLPV
Motion 4 pages OPLPV
 
Programme essai4
Programme essai4Programme essai4
Programme essai4
 
2013 matinée personnel saisonnier
2013 matinée personnel saisonnier2013 matinée personnel saisonnier
2013 matinée personnel saisonnier
 
évolution du Web 2.0
évolution du Web 2.0 évolution du Web 2.0
évolution du Web 2.0
 
Preliminares para-el-portafolio
Preliminares para-el-portafolioPreliminares para-el-portafolio
Preliminares para-el-portafolio
 
Creche3
Creche3Creche3
Creche3
 
La Population Internet Chinoise en Statistiques
La Population Internet Chinoise en StatistiquesLa Population Internet Chinoise en Statistiques
La Population Internet Chinoise en Statistiques
 
Archives ouvertes, revues en libre accès et "publications traditionnelles" : ...
Archives ouvertes, revues en libre accès et "publications traditionnelles" : ...Archives ouvertes, revues en libre accès et "publications traditionnelles" : ...
Archives ouvertes, revues en libre accès et "publications traditionnelles" : ...
 
Présentation Renow au FLUPA UX DAY 2013
Présentation Renow au FLUPA UX DAY 2013Présentation Renow au FLUPA UX DAY 2013
Présentation Renow au FLUPA UX DAY 2013
 
Human resource management notes mba
Human resource management notes mbaHuman resource management notes mba
Human resource management notes mba
 
Global caribbean iv pp
Global caribbean iv ppGlobal caribbean iv pp
Global caribbean iv pp
 
Monastère des hiéronymites - FRA
Monastère des hiéronymites - FRAMonastère des hiéronymites - FRA
Monastère des hiéronymites - FRA
 
Issue 3
Issue 3Issue 3
Issue 3
 
Le cas Meccano FX
Le cas Meccano FXLe cas Meccano FX
Le cas Meccano FX
 
Manual balay campana 3bc865xm
Manual balay   campana 3bc865xmManual balay   campana 3bc865xm
Manual balay campana 3bc865xm
 
Vehicule électriques et numérique : une collaboration attendue
Vehicule électriques et numérique : une collaboration attendueVehicule électriques et numérique : une collaboration attendue
Vehicule électriques et numérique : une collaboration attendue
 
Ouverture sassenage
Ouverture sassenageOuverture sassenage
Ouverture sassenage
 
Mes amis, je veux vous présenter à Paris
Mes amis,  je veux vous présenter à ParisMes amis,  je veux vous présenter à Paris
Mes amis, je veux vous présenter à Paris
 

Similaire à Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014

Le Quai des Futurs Saint-Malo: vivons local et responsable
Le Quai des Futurs Saint-Malo: vivons local et responsableLe Quai des Futurs Saint-Malo: vivons local et responsable
Le Quai des Futurs Saint-Malo: vivons local et responsable
Esperluette & Associés
 
Bais bulletin-decembre2014
Bais bulletin-decembre2014Bais bulletin-decembre2014
Bais bulletin-decembre2014
cyber35
 
MONTREUIL MI AMOR : 69 (PRO)POSITIONS
MONTREUIL MI AMOR : 69 (PRO)POSITIONSMONTREUIL MI AMOR : 69 (PRO)POSITIONS
MONTREUIL MI AMOR : 69 (PRO)POSITIONS
montreuilmiamor
 
Programme du mandat 2014-2020
Programme du mandat 2014-2020Programme du mandat 2014-2020
Programme du mandat 2014-2020
nogentenmouvement
 
Bilan de mandat 2008-2014
Bilan de mandat 2008-2014Bilan de mandat 2008-2014
Bilan de mandat 2008-2014
nogentenmouvement
 
Présentation des voeux 2010 pour Cordes
Présentation des voeux 2010 pour CordesPrésentation des voeux 2010 pour Cordes
Présentation des voeux 2010 pour Cordes
Paul Quilès
 
Marie Madeleine Doré Lucas profession de foi
Marie Madeleine Doré Lucas profession de foiMarie Madeleine Doré Lucas profession de foi
Marie Madeleine Doré Lucas profession de foi
HugoHuaum
 
Saintmarcquoi 42
Saintmarcquoi 42Saintmarcquoi 42
Saintmarcquoi 42
lesaintmarcquoi
 
Rezé mensuel décembre14
Rezé mensuel décembre14Rezé mensuel décembre14
Rezé mensuel décembre14
Fjt Grand Voile
 
La vie à Bry - Février 2011
La vie à Bry - Février 2011La vie à Bry - Février 2011
La vie à Bry - Février 2011
Bry94360
 
Dossier de presse - Rentree Citoyenne
Dossier de presse - Rentree CitoyenneDossier de presse - Rentree Citoyenne
Dossier de presse - Rentree Citoyenne
ANRU - Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine
 
Culture Acte 2 - rapport Lescure
Culture Acte 2 - rapport LescureCulture Acte 2 - rapport Lescure
Culture Acte 2 - rapport Lescure
REITER LEGAL
 
Présentation campagne Saint Victor des Oules 2014
Présentation campagne Saint Victor des Oules 2014Présentation campagne Saint Victor des Oules 2014
Présentation campagne Saint Victor des Oules 2014
laurent rouxel
 
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigéSaintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
lesaintmarcquoi
 
Livret des 10 ans du Pays de Pontivy
Livret des 10 ans du Pays de PontivyLivret des 10 ans du Pays de Pontivy
Livret des 10 ans du Pays de Pontivy
sig_pays_pontivy
 
Plaquette
PlaquettePlaquette
Plaquette
azizkc
 
Localtis 1 fevrier 2017
Localtis 1 fevrier 2017Localtis 1 fevrier 2017
Localtis 1 fevrier 2017
Dominique Gayraud
 
Rapport d'activité 2015 de la JCE de Lyon
Rapport d'activité 2015 de la JCE de LyonRapport d'activité 2015 de la JCE de Lyon
Rapport d'activité 2015 de la JCE de Lyon
Communication_Jce_Lyon
 
Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015
Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015
Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015
Paul Quilès
 

Similaire à Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014 (20)

Le Quai des Futurs Saint-Malo: vivons local et responsable
Le Quai des Futurs Saint-Malo: vivons local et responsableLe Quai des Futurs Saint-Malo: vivons local et responsable
Le Quai des Futurs Saint-Malo: vivons local et responsable
 
Bais bulletin-decembre2014
Bais bulletin-decembre2014Bais bulletin-decembre2014
Bais bulletin-decembre2014
 
MONTREUIL MI AMOR : 69 (PRO)POSITIONS
MONTREUIL MI AMOR : 69 (PRO)POSITIONSMONTREUIL MI AMOR : 69 (PRO)POSITIONS
MONTREUIL MI AMOR : 69 (PRO)POSITIONS
 
Programme du mandat 2014-2020
Programme du mandat 2014-2020Programme du mandat 2014-2020
Programme du mandat 2014-2020
 
Bilan de mandat 2008-2014
Bilan de mandat 2008-2014Bilan de mandat 2008-2014
Bilan de mandat 2008-2014
 
Présentation des voeux 2010 pour Cordes
Présentation des voeux 2010 pour CordesPrésentation des voeux 2010 pour Cordes
Présentation des voeux 2010 pour Cordes
 
Marie Madeleine Doré Lucas profession de foi
Marie Madeleine Doré Lucas profession de foiMarie Madeleine Doré Lucas profession de foi
Marie Madeleine Doré Lucas profession de foi
 
Saintmarcquoi 42
Saintmarcquoi 42Saintmarcquoi 42
Saintmarcquoi 42
 
Rezé mensuel décembre14
Rezé mensuel décembre14Rezé mensuel décembre14
Rezé mensuel décembre14
 
La vie à Bry - Février 2011
La vie à Bry - Février 2011La vie à Bry - Février 2011
La vie à Bry - Février 2011
 
Dossier de presse - Rentree Citoyenne
Dossier de presse - Rentree CitoyenneDossier de presse - Rentree Citoyenne
Dossier de presse - Rentree Citoyenne
 
Culture Acte 2 - rapport Lescure
Culture Acte 2 - rapport LescureCulture Acte 2 - rapport Lescure
Culture Acte 2 - rapport Lescure
 
Présentation campagne Saint Victor des Oules 2014
Présentation campagne Saint Victor des Oules 2014Présentation campagne Saint Victor des Oules 2014
Présentation campagne Saint Victor des Oules 2014
 
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigéSaintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
 
Le programme
Le programmeLe programme
Le programme
 
Livret des 10 ans du Pays de Pontivy
Livret des 10 ans du Pays de PontivyLivret des 10 ans du Pays de Pontivy
Livret des 10 ans du Pays de Pontivy
 
Plaquette
PlaquettePlaquette
Plaquette
 
Localtis 1 fevrier 2017
Localtis 1 fevrier 2017Localtis 1 fevrier 2017
Localtis 1 fevrier 2017
 
Rapport d'activité 2015 de la JCE de Lyon
Rapport d'activité 2015 de la JCE de LyonRapport d'activité 2015 de la JCE de Lyon
Rapport d'activité 2015 de la JCE de Lyon
 
Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015
Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015
Vœux de paul quilès maire de cordes pour 2015
 

Saint-Seb' le mag 131 novembre-décembre 2014

  • 1. Saint-Seb’ le mag Novembre - Décembre 2014 N° 131 Magazine d’information municipale www.saintsebastien.fr DOSSIER Écoute et dialogue au Carrefour des Familles
  • 2. p.6 FAIRE DE L’HUMANITAIRE TROUVER UN JOB PROJET JEUNESSE DE TERRITOIRE ta vie - tes projets - ton avenir PASSER MON PERMIS TROUVER UN LOGEMENT PARTIR À L’ÉTRANGER OBTENIR UNE COUVERTURE SANTÉ S O M M A I R E A C T U A L I T É S 6 - NANTES MÉTROPOLE Un grand débat citoyen sur la Loire 8 - SOCIAL Le CLIC informe et oriente les seniors D O S S I E R 10 - CARREFOUR DES FAMILLES Créé en 2012, le Carrefour des Familles est un lieu pour les familles, animé par des parents et des professionnels. L A V I L L E 14 - JEUNESSE Projet Jeunesse de Territoire : écouter et agir avec les jeunes 18 - VIE SCOLAIRE Premiers retours sur les Extras D É C O U V E R T E S 20 - PATRIMOINE La commune en 1914/1918 L O I S I R S 23 - ÉVÉNEMENT Le marché de Noël Saint-Seb’ le mag - N° 131 novembre-décembre 2014 Hôtel de Ville - Place Marcellin Verbe - BP 63329 44233 Saint-Sébastien-sur-Loire Cedex - Tél : 02 40 80 85 00. www.saintsebastien.fr - courriel : communication@saintsebastien.fr Directeur de la publication : Laurent Turquois. Rédactrice en chef : Sabrina Petit. Rédaction : Sabrina Petit, Ronan Leborgne, Magalie Michaud. Photos : Johann Jolivet (sauf crédit photo et banque d'images). Maquette : Service Communication, Dominique Tanguy. Mise en page : Nuances Graphic. Impression : Imprimerie des Hauts de Vilaine. Régie publicitaire : MGP (02 40 69 67 57). Tirage 12 700 exemplaires - ISSN : 1624-527X Imprimé sur du papier PEFC p. 10 p. 14 p. 23 Suivez l'actualité de la Ville : +web web tv www.saintsebastien.fr
  • 3. EDITORIAL ‘‘ Savoir partager des souvenirs, des valeurs, des émotions’’ Saint-Seb’ le mag 3 Joël GUERRIAU Maire de Saint-Sébastien-sur-Loire Monsieur Le Maire avec quelques-uns des nouveaux élus du Conseil Municipal Enfants Décider de créer un « Carrefour des Familles » il y a 2 ans était un véritable défi . Un Carrefour pour quoi faire ? Faciliter les échanges d’expérience entre personnes confrontées à des problématiques ? Prendre conseil ? Rencontrer des spécialistes ? C’est un peu tout cela le « Carrefour des Familles ». Cette action municipale de terrain, novatrice et partagée, montre que la famille est un sujet intarissable. Chacun est à même d’évoquer son vécu et de tirer profi t de celui des autres. Partager, pour le plus grand bénéfi ce de l’enfant et des parents : c’est bien cela l’objectif atteint par notre « Carrefour des Familles » qui est un dispositif opérationnel d’une véritable démocratie participative. C’est avec cette même volonté de dialogue et d’échange, et pour apporter des réponses innovantes aux enjeux de société dans notre commune, que nous souhaitons ouvrir au début de l’année prochaine un Pôle d’accueil et d’information jeunesse. Vivre en collectivité, c’est aussi savoir partager des souvenirs, des valeurs, des émotions. C’est ce que nous faisons avec la remarquable exposition « Saint- Sébastien pendant la guerre 14/18 » présentée à l’Hôtel de Ville jusqu’au 22 novembre. Notre marché de Noël est un événement plébiscité par la population. Cette année, il y aura encore plus d’animations pour tous les âges. Nous nous y retrouverons les 29 et 30 novembre pour vivre un grand moment d’amitié. Je vous souhaite à toutes et à tous de très belles fêtes de fi n d’année.
  • 5. Electro Deluxe enfl amme l'ESCALL L'ESCALL a renoué avec ses heures de salle de concert le 3 octobre dernier avec le groupe Electro Deluxe. Un début de saison culturelle 2014/2015 énergique ! La salle accueillera deux autres concerts : celui de Lenny Popkin, saxophoniste de jazz, le 11 janvier, et celui de l'Orchestre OH-N149, le 29 mars, autour de la musique slave, sans oublier les prestations de l'École de Musique dès avril. 600 : capacité d'accueil de la grande salle de l'ESCALL (spectateurs debout) 120 : nombre d'événements municipaux et associatifs programmés à l'ESCALL entre septembre 2014 et juin 2015 Chiffres : Saint-Seb’ le mag 5
  • 6. ACTUALITÉS Un débat citoyen sur la Loire Nantes Métropole lance un débat citoyen jusqu'en mai 2015 sur la Loire. Un dialogue à grande échelle impliquant les 24 communes de l'agglomération, l'occasion pour chaque habitant de dire ce qu'il attend du fl euve. Nantes Métropole lance un grand débat citoyen jusqu'en mai 2015. Au coeur de celui-ci : la Loire. Dans une métropole en pleine mutation, il est indispensable d'avoir une réfl exion sur les usages des 100 km de rives que compte au total la Métropole et les 200 hectares répertoriés aux abords. Quatre grands thèmes seront débattus : les usages de la Loire ; sa vocation économique et écologique ; la mobilité et les franchissements ; la qualité et l'attractivité du coeur de la métropole. Des experts et des habitants Pour garantir la neutralité, c'est un comité de pilotage et non Nantes Métropole qui orchestrera le débat. Il est composé de huit hommes et femmes, trois élus et cinq citoyens habitant l'agglomération, bénévoles, chargés de piloter les échanges en toute indépendance. Parmi eux, une Sébastiennaise, Véronique Rivet, 39 ans, technicienne informatique en congé parental, membre de l'association Faune et Flore de Saint- Sébastien-sur-Loire. Des experts, bien sûr, seront de la partie : urbanistes, écologistes, scientifi ques... mais c'est surtout la participation des habitants de toute l'agglomération qui est au coeur même du projet. Leurs avis et préconisations seront recueillis et un comité de citoyens tirés au sort sera constitué. Entreprises, associations, artistes seront également associés au débat. En juin 2015, une synthèse des points de vue sera réalisée et analysée puis remise aux élus communautaires. Un site dédié existe d'ores et déjà sur lequel chacun peut apporter ses commentaires et prendre connaissance des avancées du débat : http://www.nanteslaloireetnous.fr/ ainsi que sur Facebook et Twitter. Véronique RIVET, Sébastiennaise membre de la commission-débat « J'ai accepté cette mission car d'une part, j'ai un attachement très fort à la Loire comme beaucoup de Sébastiennais je pense, et plus globalement comme les métropolitains, d'autre part, je trouve ce débat citoyen innovant car tout le monde peut apporter sa contribution. Je suis là en tant que citoyenne, en toute neutralité. Plusieurs moyens sont et seront mis en place pour que chacun puisse s'exprimer (site Internet, réseaux sociaux, auditions publiques, création d'un comité citoyen...). Nous sommes tous liés directement ou indirectement à la Loire (les franchissements, l'eau potable...). Il ne faut pas avoir peur de donner son avis. Toutes les paroles sont bonnes à prendre, il faut saisir cette belle opportunité de se faire entendre. » Saint-Seb’ le mag 6
  • 7. Concertation sur la future ZAC de l'île de Nantes Déménagement du MIN, regroupement du CHU, développement de l'activité économique, création d'un grand parc et de nouveaux quartiers d'habitat... dans les quinze prochaines années, l'île de Nantes va poursuivre sa transformation. Les Sébastiennais peuvent donner leurs avis sur la future Zone d'Aménagement Concerté de 80 hectares qui verra le jour dans la partie ouest de l'île. La concertation a débuté le 20 septembre et se poursuivra jusqu'au 20 novembre. Deux réunions publiques ont été organisées en octobre. Un registre est mis à la disposition des habitants à l'Hôtel de Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire ainsi qu'au siège de Nantes Métropole, 2 cours du Champ-de-Mars à Nantes. Pour s'informer sur le projet, une exposition temporaire dédiée à cette nouvelle ZAC se tient au Hangar 32, espace d'information du projet urbain. Le projet est également expliqué sur le site : http://www.iledenantes.com/fr. Les élus sébastiennais alertent sur la circulation Au Conseil Municipal du 16 octobre, les élus de la majorité ont adressé un voeu à Johanna Rolland, Présidente de Nantes Métropole, concernant l'aménagement de cet espace de l'île de Nantes. Près de 8 000 nouveaux habitants y sont attendus. Le CHU (Centre Hospitalier Universitaire) ainsi que plusieurs établissements médicaux y seront regroupés, de nouveaux logements et commerces construits. La municipalité alerte donc Nantes Métropole sur le fl ux de circulation que cette future ZAC va engendrer. L'étude de nouveaux franchissements ainsi que des transports de tous types, y compris ferrés et fl uviaux, semble indispensable. Les ministres séduits par les bolides de La Joliverie Le lycée La Joliverie était présent au Mondial de l'automobile qui s'est déroulé du 4 au 17 octobre à Paris. Philippe Maindru, responsable des projets MicroJoule, PolyJoule et CityJoule, et ses étudiants ont reçu la visite de plusieurs ministres. Ces derniers, venus promouvoir les mesures engagées par le Gouvernement pour développer les transports propres, se sont fortement intéressés à ces véhicules performants et faibles consommateurs de carburant. Ils ont salué la qualité et l'ambition de ce projet écologique et pédagogique. Le professeur et les étudiants ont ensuite été conviés à un déjeuner au Ministère de l'Écologie, du Développement Durable et de l'Énergie. Une reconnaissance qui s'ajoute au remarquable palmarès des bolides de La Joliverie, habitués aux records mondiaux. © Patrick Garçon Huit logements sociaux inaugurés Dans une politique de mixité sociale, la construction de logements sociaux se poursuit sur la commune. La résidence « Alexandre Fourny » vient d’ouvrir rue de Villeneuve. Elle comprend quatre T2, trois T3 et un T4. Construite dans le respect du développement durable, elle permet une accession à la location pour des familles ayant des niveaux de revenus différents au regard des plafonds de ressources HLM. Cette opération a été menée par la Nantaise d’Habitation, subventionnée par Nantes Métropole, l’État, le CIL et le Conseil Général. Elle a été construite sur trois parcelles appartenant à la Ville de Saint-Sébastien-sur- Loire, à Nantes Métropole et à des particuliers. Saint-Seb’ le mag 7
  • 8. Le CLIC informe et oriente les seniors De quels services puis-je bénéfi cier à domicile ? Quels sont les lieux de vie adaptés à mon âge et à mes besoins ? Quelles sont les démarches à effectuer ? Autant de questions qu'un retraité ou ses proches peuvent se poser. Le CLIC permet d'y répondre. Depuis le 8 janvier 2014, la Ville accueille une permanence hebdomadaire du CLIC (Centre Local d’Information et de Coordination). Guichet unique d'information, ce service gratuit, proposé par le Département, permet aux seniors, à leur famille et aussi aux professionnels de la gérontologie et du maintien à domicile, d'obtenir des réponses à toutes leurs interrogations. « Depuis leur mise en place, les permanences sur Saint-Sébastien-sur-Loire ont attiré près de 80 personnes, mais plus largement, nous avons touché environ 212 Sébastiennais en tenant compte des appels téléphoniques, des visites à domicile, des permanences... », explique Isabelle Foucher Briand, coordinatrice responsable du CLIC. Le CLIC situé à Vertou, intervient en tout sur sept communes du Sud Loire. Parmi les principales préoccupations des usagers : les demandes d'aides à domicile, les questions sur les aides fi nancières et sur les hébergements qu'ils soient permanents, temporaires ou intermédiaires, l'accès aux soins à domicile. Les missions des coordinatrices sont larges : informer, faciliter les démarches, notamment pour constituer les dossiers de prise en charge (Allocation Personnalisée d'Autonomie...), évaluer les besoins, orienter et élaborer un plan d’accompagnement en lien avec les différents intervenants (Conseil Général, communes, centres communaux d’action sociale, services de l'Etat, Caisse régionale d’assurance maladie,...). « L'accueil est personnalisé. Une seule et même coordinatrice suit l'usager jusqu'à l'aboutissement de sa demande », tient à préciser Isabelle Foucher Briand. Le contact est ainsi facilité et rassurant pour l'usager. ACTUALITÉS ◄ Les coordinatrices du CLIC qui interviennent sur la commune, de gauche à droite, Isabelle Foucher Briand, Élodie Batard, Violaine Mignet. √ Permanences du CLIC : avec ou sans rendez-vous, tous les mercredis de 9h à 12h à la Maison des Libertés, Place des Libertés, dans le quartier du Douet. Tél. : 02 28 01 82 24 clic-ville-vill-ages@wanadoo.fr Michèle BONNET Maire-Adjointe chargée de la Solidarité et de l'Action sociale « La Ville est à l'écoute de ses seniors et a mis en place ce service gratuit, de proximité afi n de répondre au mieux à leurs besoins. Les coordinatrices facilitent le parcours des familles dans leur recherche d'une solution adaptée et cohérente. En tant que Maire-Adjointe en charge du social je suis très attachée au bien vieillir ensemble dans notre commune. » Saint-Seb’ le mag 8
  • 9. Organisation d'un apéritif par les commerçants d'Arcades, le 12 juin dernier, place de l'Église Des animations avec les commerçants du centre-ville L'association des commerçants du centre-ville ne manque pas d'idées pour proposer des animations aux habitants. Rencontre avec son président, Christophe Tréguier, et David Boivin, membre du bureau. Avant tout, quelques mots sur votre association ? Arcades compte 46 adhérents, tous commerçants du centre-ville. La nouvelle équipe souhaite promouvoir le commerce de proximité et a la volonté d'organiser des événements conviviaux à destination des habitants. L'objectif est de créer du lien social, sans but commercial. Nous avons organisé un premier apéro en juin place de l'Église, 150 personnes sont venues. Les retours ont été très positifs. Le 20 novembre, vous organiserez un autre rendez-vous, cette fois-ci autour du Beaujolais nouveau, pouvez-vous nous en dire un peu plus ? Les commerçants inviteront les Sébastiennais à célébrer le Beaujolais nouveau le jeudi 20 novembre. Il y aura une tombola avec 1 000 euros de bons d'achat à gagner chez les commerçants du centre-ville. Une soirée sympathique autour du nouveau cépage et d'amuse-bouches préparés par les commerçants. √ Rendez-vous le jeudi 20 novembre à partir de 18h30 près de la Gare d'Anjou ! Des améliorations apportées aux équipements Depuis cet été, la Ville a entrepris des travaux dans divers équipements municipaux pour le confort du public ou des associations utilisatrices : - Club house de rugby : après la rénovation des façades et la création de sanitaires, la Ville poursuit la rénovation de ce bâtiment par la réalisation de travaux d’isolation et de réfection de la couverture. Ces travaux ont été l’occasion de rehausser la toiture suite à la demande du Club pour créer ensuite une mezzanine. - Création d'un local pour l'association Karosse Mécanik : le préau du Centre de loisirs Aimée Verbe a été aménagé pour accueillir les créations de l'association spécialisée dans les spectacles pour enfants. - Gare d'Anjou : remise en état des peintures et des plafonds, peinture sur les boiseries, remplacement de radiateurs. Une nouvelle rampe d'éclairage a également été posée au 1er étage. En ce qui concerne les travaux en cours : - Stade de la Profondine : l'aménagement d’un terrain de football et d’une aire d’entraînement en gazon synthétique se poursuit avec la pose de l'éclairage. - Anneaux cycliste-roller : les installations de chantier laissent place aux travaux dès novembre. Six mois de travaux sont prévus. Il sera également procédé début novembre et jusqu'à la fi n de l'année 2014 à l'abattage de peupliers le long du Boulevard des Pas Enchantés, au niveau du terrain de football Maurice Thollé. Cette opération se poursuivra sur plusieurs années, le long du parking et des terrains du stade René Massé. Ces arbres compromettent la pérennité du peuplier noir et produisent énormément de pollen. L’espace libéré par ces arbres permettra d’élargir et de sécuriser la circulation douce. La Ville a déjà anticipé depuis plusieurs années ces abattages le long du boulevard, par la sélection de jeunes frênes, poussés spontanément, privilégiant ainsi une essence locale. Le Wi-Fi à l'Hôtel de Ville La Ville poursuit le déploiement du Wi-Fi dans ses équipements en faveur des usagers des services municipaux. Après la Maison des Associations René Couillaud, la Médiathèque et la Maison des Citoyens, c’est maintenant au tour de l'Hôtel de Ville d'être concerné. Les visiteurs peuvent accéder à Internet, gratuitement, à partir de leur propre matériel (smartphones, tablettes, ordinateurs portables, etc.), en demandant un code d'accès à l'accueil de l'Hôtel de Ville. Gilles-Antoine BEAUPÉRIN, Conseiller Municipal subdélégué au Développement économique, au Commerce et à l'Artisanat « L'investissement d'Arcades est essentiel et source de lien social. C'est aussi un partenaire privilégié avec la Ville sur les grands projets concernant le centre-ville. » Saint-Seb’ le mag 9
  • 10. PROCHAIN RENDEZ-VOUS Le rôle du jeu dans la construction de l’enfant de 0 à 6 ans Conférence-débat animée par l’Ecole des Parents et des Educateurs 44 Jeudi 27 novembre, 19h30 à la Maison de la Petite Enfance Programme complet disponible sur www.saintsebastien.fr Carrefour des Familles 5 allée des Maraîchers L’espace d’information et de ressources est ouvert toute l’année, hors période de vacances scolaires : - Lundi de 14h à 16h - Mercredi de 16h à 18h - Vendredi de 14h à 16h - Samedi de 10h à 12h Les « parents accueillants » vont à votre rencontre les : - 4e mercredi du mois de 10h à 12h à la Médiathèque - 4e mardi du mois de 17h à 19h à la Maison de la Petite Enfance Tél.: 02 40 58 45 73 Courriel : carrefourdesfamilles@ saintsebastien.fr Pour suivre l’actualité du Carrefour des familles, une page facebook : https://www.facebook.com/ CarrefourDesFamillesStSeb Saint-Seb’ le mag 10
  • 11. DOSSIER Écoute et dialogue au Carrefour des Familles Fatigué des crises du petit dernier ? Agacé des querelles des aînés ? Le Carrefour des Familles redonne la parole aux parents et les accompagne dans leur pouvoir d’agir au quotidien. Après deux ans de fonctionnement, retour sur les spécifi cités de ce dispositif et sur ce qui en fait son originalité. En 2012, la Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire a mis en place le Carrefour des Familles en s’appuyant sur deux idées. La première est que les parents doivent être les premiers éducateurs de leurs enfants. La seconde est qu’ils ont besoin de lieux et d’espaces pour échanger ensemble sur les questions de parentalité. En partant du constat que tous les parents ont des ressources et des compétences mobilisables pour éduquer leurs enfants, le Carrefour des Familles met en oeuvre une parentalité active, solidaire et citoyenne. Il ne s’agit pas de faire « à la place de… », ni de donner des recettes miracles mais de faciliter le croisement des savoirs des parents avec ceux des professionnels. Des parents parlent aux parents L’originalité du dispositif réside avant tout dans la place donnée aux parents. Ils peuvent venir en tant qu’usagers mais également en tant que parents porteurs d’expériences à transmettre et à partager avec d’autres parents. C’est ainsi que des volontaires et bénévoles ont été formés à l’accompagnement, à l’écoute et au respect des valeurs portées par le Carrefour des Familles. Les parents accueillants recueillent, dialoguent, rassurent les parents qui se posent des questions et qui poussent la porte du Carrefour des Familles. Ils peuvent aussi proposer une offre diversifi ée permettant à chacun de trouver sa solution. L’objectif est toujours de valoriser le rôle et la compétence des parents, de partager des expériences afi n de renforcer les liens familiaux. Écoute, convivialité et bienveillance sont les maîtres mots du Carrefour des Familles. Saint-Seb’ le mag 11
  • 12. Etre écouté et devenir à son tour une oreille attentive... Quelques chiffres… 300 parents venus au Carrefour des Familles entre janvier et juin 2014 16 parents accueillants Ils témoignent de leur expérience de parents accueillants « Un jour, j’ai accueilli une maman désemparée. Je l’ai écoutée. Il s'est trouvé que nous avions des expériences similaires. On a discuté. Elle est repartie rassurée, confi ante et avec le sourire. L’essentiel au Carrefour des Familles, c’est de se sentir moins seule face à ses soucis. On propose aussi différentes voies et chacun emprunte le chemin qui lui convient pour trouver sa solution. » Claudia Poiraz, mamam accueillante depuis 2012. « Comme tous les parents bénévoles, j'ai fait la formation à l'école des parents pour être dans l'écoute bienveillante. Beaucoup de parents ont juste besoin de vider leur sac et repartent ensuite plus légers, soulagés. J'apprécie beaucoup le contact et les échanges avec les personnes qui viennent au Carrefour des Familles mais aussi avec toute l'équipe de parents bénévoles. Une très bonne ambiance réside au sein du groupe, c'est important ! » Stéphanie Boisteau, maman accueillante depuis septembre 2014. web tv Retrouvez le Carrefour des Familles en images avec des interviews +web www.saintsebastien.fr et des témoignages de parents et de professionnels. Saint-Seb’ le mag 12
  • 13. DOSSIER À la rencontre des familles Le Carrefour des Familles est un lieu de rencontres, un espace d’échanges. Situé 5, allée des Maraîchers, il permet aux familles d’y trouver de l’information et une oreille attentive. Le dispositif ne se contente pas d’un lieu, il va aussi à la rencontre des familles plusieurs fois par mois. Que ce soit à la Maison de la Petite Enfance ou encore à la Médiathèque, il s’agit d’aller au-devant des parents pour connaître leurs préoccupations, favoriser les échanges et les informer sur les services à leur disposition. Une diversité dans l'accompagnement Afi n que chacun puisse aller plus loin dans sa réfl exion, le Carrefour des Familles propose différents accompagnements. Des Entr’parents permettent d’échanger entre pairs sur des questions éducatives. Des ateliers de sensibilisation ou des soirées débats sont animés par des professionnels et concernent des sujets de préoccupations majeurs. Des consultations individuelles avec une psychologue ou un spécialiste juridique sont l’occasion d’exprimer des diffi cultés précises et de cheminer avec le soutien d’un professionnel. Des ateliers de parents offrent des outils pratiques pour diminuer les tensions et favoriser l’estime de soi, tant pour les adultes que pour les enfants. Chaque trimestre, le Carrefour des Familles propose un programme thématique pour répondre aux attentes exprimées par les familles. ▲Conférence de la célèbre psychanalyste Sophie Marinopoulos Hélène THOMY, Conseillère Municipale subdéléguée au Carrefour des Familles « Notre volonté est que le Carrefour des Familles puisse s’adresser à toutes les familles. Tous les parents, sans distinction, s’interrogent, doutent ou peuvent rencontrer une diffi culté à un moment ou un autre. Nous souhaitons que chacun trouve sa place dans ce dispositif. Notre objectif est de répondre aux besoins diversifi és des familles en étant à l’écoute de leurs préoccupations. Valoriser les compétences et le pouvoir d’agir des parents est la clé de voûte du Carrefour des Familles. » Saint-Seb’ le mag 13 Infographie : Mediapilote
  • 14. Écouter et agir avec les 16-25 ans Agir ensemble pour la jeunesse est une des priorités du projet d'animation sociale, éducative et culturelle de la Ville. L'enjeu majeur est de créer collectivement les conditions d'une réelle émancipation des jeunes à travers différentes actions. Pour identifi er les besoins et les attentes des jeunes du territoire communal, le Conseil Général de Loire-Atlantique et la Ville de Saint-Sébastien-sur-Loire ont réalisé une étude auprès d'un échantillon de 888 jeunes de 16-25 ans résidant à Saint-Sébastien-sur-Loire, soit près de 30 % de la population de cette tranche d'âge. Les résultats de cette enquête ont été présentés aux élèves du lycée de la Joliverie et de l’institut de formation en masso-kinésithérapie afi n de faire un retour aux 450 questionnaires renseignés dans ces établissements. Cette étude a mis en exergue les trois principales préoccupations des jeunes que sont la santé, l’accès à l’emploi et la volonté de développer des projets citoyens. Une majorité de jeunes interrogés connait assez peu les dispositifs et les structures pouvant les aider. Pour les accompagner et centraliser les informations, la Ville souhaite ouvrir un pôle d’accueil et d’information jeunesse au premier trimestre 2015. Cette permanence accueillera les jeunes pour les écouter, répondre à leurs questions et les orienter vers les organismes appropriés. Le « Marathon des Geeks » Afi n de répondre aux problématiques d’emploi et d’engagement citoyen, la Ville va lancer en mai 2015 le « Marathon des Geeks ». Cet appel à projets à vocation sociale et solidaire autour de la culture numérique vise à concevoir collectivement des projets numériques, en réponse aux besoins de petites structures (associatives, collectifs d’habitants...). L’objectif ? Permettre à des jeunes autodidactes et innovants de contribuer au projet d’une association. Il s’agit là d’un véritable échange de savoirs : d’un côté, une structure profi tera d’une force vive et de l’autre, le jeune pourra valoriser cette action dans son parcours professionnel. Chaque jeune sortira grandi de cette expérience en profi tant de l'aide d'un parrain. LA VILLE TROUVER UN JOB PROJET JEUNESSE DE TERRITOIRE ta vie - tes projets - ton avenir Création kiaï - kiaii.wordpress.com FAIRE DE L’HUMANITAIRE PASSER MON PERMIS TROUVER FAIRE MON CV UN LOGEMENT PARTIR À L’ÉTRANGER OBTENIR UNE COUVERTURE SANTÉ Saint-Seb’ le mag 14
  • 15. 25 nouveaux conseillers enfants Les élections des Conseillers Municipaux Enfants (CME) se sont déroulées tout le mois d'octobre dans les classes de CM1 et CM2. 600 élèves environ ont donc goûté au processus électoral (bulletins, isoloir, dépouillement...) afi n d'élire leur représentant, engagé pour faire entendre la voix et les aspirations des enfants à Saint-Sébastien-sur-Loire. Parmi les 25 conseillers élus (12 fi lles et 13 garçons), 21 sont nouveaux, ce qui laisse présager de nombreuses idées neuves et de nouveaux projets à venir pour cette instance participative créée en 1986. Sitôt élus, les CME se sont réunis lors d'un week-end d'intégration. L'objectif ? créer du lien entre des enfants qui ne se connaissent pas encore et commencer à rentrer dans une dynamique de travail. Ainsi, les jeunes élus se sont rendus à Nantes en transport en commun pour réfl échir sur la thématique de la sécurité en ville. Le soir, ils ont pu se divertir en profi tant du Lasergame dans la zone de loisirs. Les conseillers seront répartis en trois commissions (sport/ vie dans ma ville et environnement/ solidarité) et vont pouvoir plancher dès novembre sur des projets concrets. L'an passé les enfants avaient, entre autres, proposé des animations au sein de maisons de retraite, organisé une chasse aux oeufs de Pâques solidaire, mené une campagne anti-tabac... Journée internationale des droits de l'enfant : rendez-vous à l'ESCALL le 19 novembre La Ville, très investie auprès de l'UNICEF, est labellisée « Ville amie des enfants » depuis 2005. Chaque année, elle se mobilise à l'occasion de la Journée internationale des droits de l'enfant. Rendez-vous donc le mercredi 19 novembre de 14h à 17h à l'ESCALL pour profi ter d'animations destinées aux enfants et à leurs parents autour du thème du jeu. Chamboultout, pêche à la ligne, quizz, jeux anciens en bois, maquillage, fabrication de poupées, atelier de lecture, portrait et caricature... Les enfants seront servis pour passer un après-midi mémorable, et, qui plus est, pour fêter les 50 ans d'UNICEF France. Un karaoké viendra clôturer les animations avant un bon goûter ! Entrée gratuite. Une urne sera à disposition pour des dons. au profi t de l'Unicef. Renseignements : 02 40 80 85 06 Saint-Seb’ le mag 15
  • 16. Les élus de quartiers à votre écoute Être à l'écoute des habitants et aller à leur rencontre sont au coeur des missions de tout élu municipal. Cela l'est encore plus pour Malika Zenaïdi et Sylvain Gatt, les deux élus de quartiers de l'équipe municipale. Depuis les élections municipales de mars 2014, Malika Zenaïdi et Sylvain Gatt sont élus de quartier. « C'est une mission de proximité prenante mais très riche. Nous sommes en contact direct avec les habitants, nous allons à leur rencontre ou bien ce sont eux qui nous contactent ». Malika Zenaïdi a en charge les quartiers Est, Sylvain Gatt les quartiers Ouest et Bords de Loire (en prenant comme référence la ligne ferroviaire qui traverse la commune). Parmi leurs missions : l'accueil des nouveaux Sébastiennais. Chaque mois, les deux élus rendent visite aux derniers arrivants. Un sourire et un échange, avec sous le bras des documents d'information. Cette entrevue est appréciée. « Grâce à ce porte à porte, nous pouvons apporter des réponses adaptées selon les âges et les besoins des habitants, les guider et faciliter leur installation dans leur nouvelle ville », explique Sylvain Gatt. Ces nouveaux Sébastiennais sont ensuite conviés à la réception offi cielle d'accueil de septembre ou de mars. Très présents sur le terrain, les deux élus de quartier sont des interlocuteurs privilégiés. Une démarche administrative à effectuer, des renseignements sur les projets en cours, une problématique dans son quartier..., le duo répond présent pour informer, orienter et accompagner. Forts de leur expérience acquise lors du précédent mandat de 2008-2014, Malika Zenaïdi et Sylvain Gatt ont une bonne connaissance des dossiers locaux « même si nous ne pouvons pas avoir réponse à tout, précise Malika Zenaïdi. L'urbanisme, la petite enfance, la voirie sont les sujets qui reviennent le plus souvent, poursuit-elle, nous assurons toujours un suivi avec l'élu dont c'est la délégation première, ou bien avec Nantes Métropole pour tout ce qui lui incombe ». Écoute, proximité et réactivité sont autant de bonnes raisons de s’adresser à son élu(e) de quartier ! LA VILLE √ Pour prendre contact avec votre élu de quartier, appelez le Cabinet du Maire au 02 40 40 85 08. Ou par mail : mzenaidi@saintsebastien.fr ; sgatt@saintsebastien.fr Vous pouvez aussi prendre rendez-vous avec les élus ayant une délégation particulière. Les élus de quartier en visite chez Antoine et Marion, nouveaux Sébastiennais. Saint-Seb’ le mag 16
  • 17. Nouveaux habitants : la qualité de vie avant tout Le 20 septembre, le Maire et les élus ont accueilli près de 300 nouveaux Sébastiennais à l'ESCALL. Cette réception, destinée à faciliter leur intégration, leur a permis de s'informer sur les différents services municipaux et d'échanger avec les élus. Une visite commentée, en car, était également programmée le lendemain. Qui sont ces nouveaux habitants ? Pourquoi ont-ils choisi de rejoindre Saint- Sébastien-sur-Loire ? Rencontre avec quelques-uns d'entre eux... Céline et Christophe, 30 ans « Nous sommes arrivés il y a un an. Nous avons acheté une maison dans le quartier de la Profondine. Les îles nous ont séduits, on a l'impression d'être à la campagne tout en étant en ville et proches de Nantes. » Aurélie et Fabrice avec Gabin, 8 mois « Nous habitons le centre-ville depuis janvier. Le cadre est très agréable. Nous pouvons profi ter de la Médiathèque, des bords de Loire. La Maison de la Petite Enfance a été la bonne surprise pour l'accueil de notre enfant. » Antoine et Marion, 27 et 28 ans « J'ai connu la commune en y faisant mes études d'infi rmière et ça m'a plu. On a eu la chance d'acquérir une maison avec jardin rue de la Pyramide. La Maison de la Petite Enfance est un atout pour faire garder notre bébé qui va naître prochainement. » Nouveaux habitants, pensez à vous faire connaître sur www.saintsebastien.fr (page d'accueil rubrique En un clic) Découvrez les coulisses du tri Que deviennent nos déchets ? Dans le cadre de la Semaine européenne de la réduction des déchets, la Ville propose des visites guidées gratuites du centre de tri Arc-en-ciel situé à Couëron : le mercredi 3 décembre de 14h à 18h et le jeudi 4 décembre de 9h30 à 13h (départ et retour en car à l'Hôtel de Ville). Pour participer à cette visite très instructive, vous devez vous inscrire avant le 26 novembre auprès de l'accueil de l'Hôtel de Ville au 02 40 80 85 00 ou par mail à developpementdurable@saintsebastien.fr Les bons gestes pour une maison économe À l'occasion de la Fête de l'Énergie, la Ville, l'espace Info-énergie et l'ADEME proposent une exposition du 3 décembre au 10 janvier à l'Hôtel de Ville autour des économies d'énergie. Très pédagogique, cette exposition vous permettra de repartir avec de précieux conseils pour réduire vos consommations. Il y aura notamment une maison interactive reproduite à l’échelle 1/12e permettant de visualiser les équipements à installer chez soi et les gestes à faire pour concilier économies, confort et protection de l’environnement. Saint-Seb’ le mag 17
  • 18. LA VILLE Dessin à l'école élémentaire de la Martellière Découverte des saveurs à l'école Théodore Monod +web www.saintsebastien.fr Découvrez les Extras en images Les Extras : les enfants ont pris le rythme La rentrée scolaire de septembre a été marquée par le lancement des Extras. Ces activités d'éveil et ludiques proposées par la Ville font désormais partie du quotidien des 1 762 élèves des écoles publiques. Premiers retours... Aux portails des écoles, les parents qui rappellent à leur enfant que, aujourd'hui, il y a Extras, se font rares... Les élèves, en maternelle comme en élémentaire, se sont rapidement approprié ces nouveaux temps d'activité mis en place par la municipalité en application de la réforme gouvernementale des rythmes scolaires. « Après quelques semaines de mise en route, chacun a pris ses marques », constate Boris Le Duin, le référent Extras du groupe scolaire du Centre. Parmi les points positifs cités par les parents : la diversité et la qualité des activités. « Alors que dans la plupart des communes, les activités sont limitées, ici à Saint-Sébastien, les enfants en élémentaire ont le choix et peuvent découvrir des activités originales comme la calligraphie ou la zumba » témoigne une maman. « On sent qu'il y a une bonne organisation avec du personnel compétent, ajoute une autre maman, les Extras proposés sont intéressants, il y a une interactivité entre les animateurs et les enfants, c'est bien. Seul bémol, les enfants n'ont plus de récré l'après-midi le jour des Extras ». En ce qui concerne les maternelles, les parents apprécient le fait que les Extras respectent le rythme des enfants avec le maintien des siestes pour ceux qui en ont besoin. Du côté des enfants, ces nouveaux temps d'activité riment avec jeux et découvertes. « J'aime bien aller aux Extras car je découvre des choses. Au premier cycle, j'ai fait Découverte des saveurs et Voyage autour du Monde », témoigne Léa, 8 ans. « L'activité doit rester ludique pour ne pas lasser les enfants, explique Johanna, animatrice des Extras Découverte des saveurs, par exemple je leur ai proposé, les yeux bandés, de reconnaître différents chocolats. On a fait ça aussi avec les fruits exotiques et les fromages. »... Et à chaque cycle de vacances scolaires, de nouveaux plaisirs avec de nouveaux Extras ! Pour les prochains cycles ? Pour les Extras qui se dérouleront jusqu'aux vacances de Noël, les familles n'ont pas besoin de choisir une nouvelle activité. Les choix que les enfants ont exprimés à la rentrée de septembre 2014, seront pris en compte pour répondre au mieux aux souhaits des enfants. En revanche, pour le cycle suivant début janvier 2015, d'autres souhaits devront être faits. Les familles recevront un mail d'information en décembre. web tv Saint-Seb’ le mag 18
  • 19. RÉTROSPECTIVE 13 septembre : la rentrée rime avec le sport, à Saint- Sébastien-sur-Loire ! Sportissimo a rassemblé sur les îles les clubs sportifs avec au programme plusieurs démonstrations et animations pour petits et grands. 19 septembre : ambiance conviviale à l'ESCALL pour l'accueil des nouveaux Sébastiennais. 300 personnes étaient conviées dont une cinquantaine d'enfants. 21 septembre : le patrimoine attire toujours autant de curieux. Cette année, dans le programme des Journées du Patrimoine, entre autres, une visite originale des fresques en combi « vintage ». 12 octobre : des élus et agents municipaux ont chaussé leurs baskets pour les Foulées du Tram. Bravo à la Sébastiennaise Fatiha Serbouti qui a remporté cette édition pour la 8e fois. 27 septembre : le handicap et la vie associative, c'était le thème de la 2e matinée rencontre organisée par le Conseil Handi-citoyens, à l'Hôtel de Ville. 13-19 octobre : divers ateliers et animations étaient proposés aux seniors à l'occasion de la Semaine bleue. Saint-Seb’ le mag 19
  • 20. DÉCOUVERTES Patrimoine Saint-Sébastien pendant la Guerre 14/18 À l'occasion des commémorations de la Guerre 14/18, revenons sur le Saint-Sébastien de cette époque... La commune En 1914, la population de Saint-Sébastien-sur-Loire est de 2 740 habitants. Le Maire Armand Duez, élu le 15 mai 1912, administre le Conseil Municipal composé de vingt-et-un élus dont deux Adjoints (Jean Moulet et Alexandre Foucher). La Ville compte deux fonctionnaires (Auguste Joubert et Adrien Tougne), un garde-champêtre (Prosper Janneau), une receveuse des Postes (Mme Deshayes), deux facteurs, un télégraphe et une compagnie de sapeurs-pompiers commandée par le Lieutenant Verge. On dénombre vingt-trois auberges et débitants de vins, dix-neuf blanchisseuses, des tailleuses, des brodeuses, un charron, deux bourreliers, trois maréchaux-ferrants, des selliers, huit marchands de chevaux et de porcs, des fourragers, des herbagers, un sabotier et un tonnelier. Côté transport, le train du Petit Anjou relie la commune à Nantes, tout comme la voiture hippomobile publique de Léon Guillon qui assure un service de trois rotations quotidiennes. Seules deux personnes sont propriétaires d’une voiture motorisée. Pour elles, la vitesse est limitée à 8 km/h. La mobilisation Nous sommes le 1er août 1914. C’est le moment des battages pour les paysans qui s’activent près de la locomobile. L’ordre de mobilisation est donné à 16h30. Armand Duez et ses adjoints avertissent tous les villages en sonnant les cloches et en apposant des affi ches destinées à la population. Au total, ce sont 403 Sébastiennais qui sont mobilisés, soit 13 % de la population. La plupart d’entre eux partent gaiement, pensant déjà au retour rapide à la maison. Pourtant, plus d’une centaine d’entre eux perdront fi nalement la vie au cours de la guerre. Armand Duez, quant à lui, est mobilisé le 2 février 1915. En raison d’une très forte myopie, il n’a jamais fait de service militaire et aurait dû être exempté. Il souhaite néanmoins remplir son devoir et s’engager lui aussi. Les conséquences de la guerre Plus de cent Sébastiennais furent tués pendant la guerre, représentant plus de 4 % de la population totale. Parmi eux, une cinquantaine étaient des cultivateurs et des jardiniers, une vingtaine des ouvriers, une vingtaine des commerçants et artisans, une dizaine travaillait dans les services. Leur moyenne d’âge était de 29 ans. Les Américains (photo ci-contre) Dès juin 1917, un important contingent de soldats américains débarque à Saint-Nazaire et à Nantes. 2 300 d’entre eux vont séjourner à Saint-Sébastien du 15 octobre 1917 au 1er juillet 1919. Les Américains sont alors plus nombreux que les Sébastiennais. En mai 1919, la commune héberge 18 % des soldats américains de la région nantaise. Si 134 maisons sont mobilisées, la propriété de la Gibraye accueille à elle seule 150 à 200 soldats. Les Américains suscitent l’étonnement mais aussi de la méfi ance face à ces hommes au mode de vie différent. Des relations durables se nouent : cinq soldats américains épousent en 1919 de jeunes Sébastiennaises. La population découvre des camions automobiles peu adaptés aux chemins ruraux, des cinémas en plein air, des nouveaux produits alimentaires (boîtes de saumon, corned-beef, boîtes de lait...) sans oublier les enfants qui mâchent le chewing-gum. Exposition à voir jusqu'au 22 novembre à l'Hôtel de Ville. Programme complet de la commémoration de la Guerre 1914/1918 sur www.saintsebastien.fr Saint-Seb’ le mag 20
  • 21. Les savoirs, ça s'échange ! Chacun d'entre nous a acquis des savoirs au cours de son parcours de vie (cadre professionnel, vie quotidienne ou passion). Le centre socioculturel de l'Allée Verte développe un RERS (Réseau d’Echanges Réciproques de Savoirs) local qui s’inscrit dans un mouvement national fondé sur la pédagogie de l'enseignante Claire Héber- Suffrin dans les années 70. Une soixantaine d'adhérents proposent ainsi leurs compétences aux autres membres du réseau. Cours de langue, bricolage, arts créatifs, informatique ou encore formalités administratives : de nombreux savoirs sont répertoriés. « Il n'y a pas de petits savoirs. L'objectif est bien de valoriser les gens et créer du lien », explique Thibaud, l'animateur en charge du projet. « Chacun donne et reçoit librement. Lorsqu'on a trouvé un intérêt mutuel entre deux personnes, nous les convions à un rendez-vous pour les accompagner dans cet échange, en proposant une méthode pédagogique et un planning en fonction des emplois du temps de chacun », confie-t-il. Toutes les personnes de la commune souhaitant mettre à profit leurs compétences peuvent donc contacter le centre pour s'inscrire sur la liste de savoirs du RERS. Retrouvez tous les savoirs sur www.alleeverte-csc.asso.fr Infos : 02 40 33 16 88 Sculpter et modeler en toute liberté L'atelier « L'art s'attrape » a ouvert ses portes 16, rue de l'Ouche Colin, dans le quartier de la Martellière, depuis septembre 2014. Charlotte Musnier-Savard y accueille adultes et enfants pour leur faire découvrir la sculpture et le modelage. OEuvres fi guratives ou abstraites, chacun, adulte et enfant à partir de 8 ans, débutant ou confi rmé, peut laisser libre cours à sa créativité dans l'atelier de Charlotte. Une reconversion heureuse, souhaitée depuis longtemps, pour cette ancienne Parisienne, ingénieure en biotechnologie dans le domaine du maquillage. « J'ai suivi un parcours professionnel classique qui, au fi nal, ne m'éloignait pas totalement de ma passion pour les matières et les couleurs, mais au fond de moi, j'ai toujours eu le rêve d'ouvrir un atelier de sculpture », confi e-t-elle. Charlotte tient cette passion de son père qui a fait la célèbre école Boulle. Très jeune, elle suit des cours de peinture, puis à 16 ans, découvre la sculpture. « Depuis, je n'ai jamais arrêté. Quand on met un pied dans un domaine artistique, on a envie d'en découvrir d'autres ». Le nom de son futur atelier sonne alors comme une évidence : « L'art s'attrape »... Il ne reste plus qu'à franchir le pas. Une mutation professionnelle de son mari lui en offre l'occasion. Charlotte suit pendant un an une formation diplômante complète (gestion d'un atelier, pratiques et techniques d'enseignement en peinture, dessin, sculpture, céramique...), avant de venir s'installer à Saint-Sébastien-sur- Loire où elle déniche la maison idéale avec une verrière de 40 mètres carré qu'elle réaménage en atelier cosy, vue sur le jardin. Se faire confi ance et laisser parler sa créativité Un seul mot d'ordre pour les apprentis sculpteurs, quel que soit leur niveau : laisser parler leur créativité. Et pour ça, l'argile est la matière idéale : « Sa plasticité la rend facile à travailler, très malléable, on peut en enlever, en rajouter ». Pour ceux qui douteraient encore de leurs capacités, Charlotte, à la fois douce et pétillante, saura les mettre en confi ance. « Je ne juge pas l'esthétisme des pièces, je l'apprécie, afi n de pouvoir donner des conseils techniques. L'intérêt dans l'Art n'est pas le résultat mais tout le processus de recherche et de création. Il faut avant tout se faire plaisir, se faire confi ance et faire des choses qui nous inspirent. » Cours à l'année ou par trimestre - 2h30 pour les adultes (les mardi et jeudi, après-midi et soir - 240 € le trimestre) et 1h30 pour les enfants à partir de 8 ans (le mercredi après-midi - 120 € le trimestre). Contacts : 07 87 59 29 17 - lartsattrape@gmail.com Saint-Seb’ le mag 21
  • 22. LOISIRS Dépaysement à l'Embarcadère ! Du Québec à l'Inde... Les artistes invités prochainement Sébastien à l'Embarcadère proviennent d'horizons lointains. Tête en l'air, dans la lune, voire même un peu perché : diffi cile de savoir d'où débarque le personnage de Jamie Adkins. Est-ce des cimes des érables de son Québec adoptif, du plus haut de ses « échelles-échasses » ou de son expérience dans le célèbre Cirque du Soleil ? Peu importe, le 21 novembre, cet artiste sensible offrira aux petits et aux grands une performance exceptionnelle d'invention et de poésie prouvant qu'il est aujourd'hui l'un des meilleurs clowns, jongleurs et acrobates de sa génération. Le 9 décembre, changement de cap. Destination l'Inde avec les musiciens de Olli and the Bollywood Orchestra. Ce ciné-concert narre la rencontre d'un Breton et d'une star de cinéma de Bollywood, sur fond de musique traditionnelle indienne. Un vrai road-movie musical parfaitement adapté à la salle de l'Embarcadère. Car si le lieu sert à la fois de salle de cinéma et de spectacle, l'Embarcadère servira ce soir-là aux deux, projection et concert seront mêlés. À ne pas rater ! JAMIE ADKINS - Vendredi 21 novembre, 20h à l'Embarcadère OLLI AND THE BOLLYWOOD ORCHESTRA - Mardi 9 décembre, 20h à l'Embarcadère Tarifs : Plein 20 € / Réduit 15 € / Bon plan moins de 30 ans 8 € Infos et réservations : 02 40 80 86 05 www.saintsebastien.fr GAGNEZ DES PLACES SUR FACEBOOK ! Jusqu'au 25 novembre, rendez-vous sur la page Facebook de la Ville pour gagner des places pour le spectacle « Olli and the Bollywood Orchestra » Grand prix hippique de Saint- En souvenir du passé hippique de la commune, chaque année est disputé le Grand Prix de Saint- Sébastien à l'hippodrome du Petit Port, à Nantes (trot et obstacles). Rendez-vous le dimanche 16 novembre à partir de 14h. Un moment à profi ter en famille ! Dépaysement assuré. © Roch Armando Jeanne Ashbé à la Médiathèque Plongez dans l'univers de cette illustratrice pour enfants. Jusqu'au 22 novembre, elle propose deux expositions interactives à venir découvrir avec les tout-petits et les petits. Jeanne Ashbé sera présente le mardi 18 novembre à 20h pour un débat autour de la lecture aux bébés, ainsi que le mercredi 19 novembre pour des lectures de ses ouvrages. ©Philippe Maleti Saint-Seb’ le mag 22
  • 23. Saint-Seb’ le mag 23 Un Marché de Noël magique, festif, et... médiéval ! À Saint-Sébastien-sur-Loire, ça sera Noël avant l'heure avec le Marché de Noël, les samedi 29 et dimanche 30 novembre au square de Verdun et sur la Place de l'Église. Comme chaque année, le Marché de Noël permettra de dénicher des idées de cadeaux originaux et artisanaux. Une vingtaine de vendeurs exposeront leurs créations, la plupart Sébastiennais, parmi eux : Brigitte : « Passionnée de couture, j'exposerai mes créations en tissus : des décorations de Noël (petites bottes à garnir de friandises, sujets pour décorer le sapin) mais aussi des housses de coussin, des trousses, porte-monnaie et porte-clé rigolos, dans tous les styles, pour enfants et adultes.» Ninie Lubie : « Ninie Lubie est une marque de vêtements et accessoires de mode, 100 % made in Saint- Sébastien-sur Loire. Passionnée par la couture et autodidacte, j'imagine et réalise mes modèles. Mes créations, appréciées pour leur originalité et leur fi nition, sont uniques ou limitées en très petite série.» http://ninielubie.canalblog.com/ Anook : « Je proposerai des sacs et des accessoires de mode en cuir. Issue de trois générations de façonniers du cuir, je conçois et réalise des sacs aux lignes épurées et intemporelles. Tous les modèles sont personnalisables dans une large gamme de choix de cuir : couleur, texture, motif, logo, initiales...» www.anook.fr Cette année, la Ville invite le public à faire un saut dans le passé. Place au Moyen-âge ! Des percussionnistes troubadours ouvriront les festivités avec chalémie, cistre et vièle, sur leur char tout en fer forgé. Ils sèmeront la bonne ambiance tout au long de ce week-end. Les musiciens « Les perchés du clocher » ne seront pas très loin, en haut de leur beffroi en bois de plusieurs étages. Les passants rêveront le nez en l'air et partiront en voyage... Pour les enfants, ça sera direction le « village des loupiots » ! Une halte ludique les y attend avec jeux anciens, structure gonfl able, maquillage, manège, animation lecture, balade en calèche. Pour se réchauffer et se faire plaisir avec des gourmandises (chichis, marrons grillés...), les comités de jumelage de l'Offi ce Municipal des Relations Internationales et les commerçants seront au rendez-vous. Un jeu de piste passionnant Bien sûr, le Père Noël et ses lutins seront de la fête pour le plus grand bonheur des enfants qui pourront prendre la pose avec eux et leur remettre leurs lettres. Le Père Noël lancera aussi le grand jeu de Noël comme les années précédentes. Un jeu de piste musical qui promet d'être passionnant pour les enfants, avec une surprise à la clé pour les participants. Affaire à suivre... Samedi de 14h à 20h - Dimanche de 10h à 19h Christine : « Je fabrique des bijoux de toutes sortes et tous styles : pendentifs en nacre, bagues en pierre naturelle, boucles d'oreille en perles, bracelets Shamballa pour adultes et enfants, bijoux en pâte Fimo et des bijoux "gourmands" représentant des cookies, cupcakes, macarons... Pour accompagner, je crée également des boîtes à bijoux en bois ainsi que des coussins en satin.» Des cadeaux originaux et uniques
  • 24. LOISIRS Le manège à pédales prend forme Lionel Jaret s'active dans son nouvel atelier, boulevard des Pas Enchantés. Avec passion et savoir-faire, il donne vie, un peu plus chaque jour, à son manège mécanique qui sera installé sur les îles de Loire fi n avril 2015, à l'occasion de Chloroph'îles. « L'AcierArt, atelier des savoir-faire fer »... Vous avez peut-être pu pénétrer dans cet atelier peu ordinaire pendant les Journées du Patrimoine, les 21 et 22 septembre. Ces anciennes écuries ont été mises à la disposition du Sébastiennais Lionel Jaret par la Ville, le temps qu'il réalise son manège à pédales « l'Echo-système ». L'artiste y passe ses journées, martelant avec minutie et uniquement avec des outils à l'ancienne récupérés à droite et à gauche. Une grenouille par-ci, un lapin par-là, mais aussi un renard, un papillon, une fourmi, un brochet, un lapin et un héron... sept structures sont déjà nées de ses mains et de sa tête, « son logiciel » confi e-t-il modestement, casquette vissée sur la tête. Prochain objectif pour l'artiste : la réalisation du dernier sujet du manège, toujours en lien avec la faune ligérienne, un canard. Avec l'aide d'un retraité bénévole, il va s'atteler également à la conception de la structure métallique du manège qui sera composée de douze branches. « Chacune représentera un mois de l'année avec la végétation qui lui correspond » explique t-il. Ces branches seront agrémentées de 2 000 pièces en métal, fl eurs et feuilles, conçues par des élèves du lycée Louis-Jacques Goussier de Rezé. Les garde-corps et les grilles de fermeture seront réalisés par le lycée La Joliverie de Saint-Sébastien-sur-Loire, le toit, le plancher et le plateau tournant par le lycée François Arago de Nantes. Le manège sera monté en février avant d'être dévoilé au public fi n avril 2015 lors de Chloroph'îles. Un moment qui promet d'être magique... Dessinateur industriel motivé et disponible (étudiant, salarié ou retraité) ? Vous pouvez apporter votre savoir-faire pour la conception des plans nécessaires au contrôle technique. Contactez Lionel Jaret : lionel.jaret@ sfr.fr - Suivez le projet sur Facebook (Manège mécanique l'écho-système) et sur kisskissbankbank.com La librairie Durance vous livre ses coups de coeur Dans le cadre des Petites parenthèses littéraires organisées toute l'année à la Médiathèque, les libraires de la célèbre Librairie Durance de Nantes viendront à la rencontre des lecteurs sébastiennais. Ils partageront leurs coups de coeur. Petits et grands, apprêtez-vous à dévorer des pépites d'ouvrages insoupçonnées ! Vendredi 12 décembre, 18h. Entrée libre. Inscrivez-vous pour découvrir l'univers du human beat-box Samedi 31 janvier et du mardi 17 au 21 février, la Médiathèque proposera trois ateliers de découverte et d'initiation au human beatbox, à l'écriture et à la MAO (Musique Assistée par Ordinateur). Ils seront animés par trois artistes : le human beatboxer O'Slim, Julien Breton, artiste calligraphe et light-painter, et Mossah, auteur, rappeur, beatmaker. Ces ateliers s'achèveront par un concert. Si vous souhaitez y participer, inscrivez-vous dès maintenant auprès de la Médiathèque : 02 40 80 86 20. Saint-Seb’ le mag 24
  • 25. En application de la loi « démocratie et proximité » du 27 février 2002, cette page TRIBUNE est consacrée à l’expression de l’opposition et de la majorité du Conseil Municipal L’OPPOSITION La Loire et nous ? Depuis octobre dernier, Nantes Métropole a souhaité ouvrir un espace d'échanges sur la Loire. Le débat citoyen s'organise et, jusqu'à la fi n mai 2015, chacun pourra s'exprimer sur sa façon de vivre le fl euve, de vivre avec le fl euve. Cette réfl exion contribuera à l’aménagement de notre agglomération pour les années à venir, dans un contexte de changements majeurs sur l’ « île de Nantes » : déménagement du Marché d'Intérêt National (MIN), transfert du CHU… C'est donc pour notre groupe l'occasion de réaffi rmer sa vision sur un atout majeur de notre territoire : la Loire ! L’estuaire est un lieu chargé d’histoire, à sauvegarder, à protéger, qui mérite de fi gurer au « Patrimoine mondial de l’UNESCO », comme le demandent depuis plusieurs années de nombreuses associations et collectivités. C’est un espace naturel à découvrir et à valoriser pour donner à chacun le souhait de l’apprécier, de le préserver, de respecter son environnement naturel dont les limites reculent sans cesse face à l’urbanisation nécessaire aux activités humaines. Chacun peut se retrouver dans les différents visages que peut prendre le fl euve : - Un espace économique, permettant les échanges de marchandises, la poursuite des activités maritimes ou touristiques. - Un espace de mobilité : souvent perçu comme une barrière, le franchissement de la Loire doit être repensé au delà du tout-voiture, qui conduirait inévitablement à la dégradation du milieu naturel. - Un espace de loisirs : la Loire est le lieu idéal d’événements, culturels, festifs ou sportifs. C'est enfi n, et surtout, un lieu de vie, de convivialité, au quotidien pour celles et ceux qui apprécient de regarder simplement « l'eau couler sous les ponts » ! Pour toutes ces raisons, il nous paraît important que chacun se mobilise et s'approprie la question qui nous est posée : la Loire et vous ? Environnement, économie, urbanisme, vie sociale, loisirs, déplacements… autant de thématiques qui en découlent. Au-delà du sujet, passionnant, c'est aussi une occasion idéale pour animer la vie locale et faire vivre la « démocratie participative », et ses instances sébastiennaises, en investissant l'espace de débat ouvert par la métropole. Nous regrettons souvent les diffi cultés pour favoriser l'expression des Sébastiennais et faisons le voeu que cet espace soit occupé par le plus grand nombre. Ce n’est pas qu’une affaire d’élus, cela concerne tous les habitants de notre ville. Nous prendrons toute notre place dans ce débat citoyen et vous invitons à en faire autant ! Les élus « Saint-Sébastien au coeur » : Michel Caillaud, Anne- Marie Ledebt, Hervé Camus, Christelle Pottier-Chopin, Benjamin Baudry, Christine Le Mentec-Tricaud. http://www.saintsebastienaucoeur.fr elus@saintsebastienaucoeur.fr / 06 31 11 54 14 LA MAJORITÉ Le débat sur la Loire aurait dû précéder tout nouveau projet d’aménagement en lien avec le fl euve et l’île de Nantes Nantes Métropole a lancé un grand débat sur la Loire, nos rapports avec le fl euve et nos attentes. Il aurait été souhaitable que le projet de zone d’aménagement au sud-ouest de l’île de Nantes s’engage après ce débat et non avant. C’est dans ce cadre, et pour respecter la logique de la concertation, que nous avons proposé un voeu à notre dernier conseil municipal. En voici les grandes lignes : « A l’horizon 2030, notre Métropole sera habitée par 700 000 personnes (..). Sur cette nouvelle ZAC au sud-ouest de l’île de Nantes, pas moins de 8 000 nouveaux habitants sont attendus. (…) 200 000 m² de surface de bureaux et de logements sont prévus. Le pôle "santé" avec ses laboratoires, ses centres de recherche et d’enseignement va croître. Et plusieurs établissements du Centre Hospitalier Universitaire vont être regroupés sur cette ZAC. Or, ce CHU est aussi Centre Hospitalier Régional. Le CHU c’est plus de 6 000 salariés (…) L’utilisation importante de la voiture est par conséquent incontournable. Il faut aussi prendre en compte les déplacements induits par les livraisons, les urgences, les ambulances, les visiteurs, les patients, dont une partie de plus en plus élevée en ambulatoire, ainsi que les relations permanentes avec l’hôpital Saint- Jacques qui continuera à assurer la logistique. La réalisation de cette ZAC va donc générer des trafi cs supplémentaires très importants, en particulier sur les franchissements de Loire. Pourtant, il n’est nulle part évoqué l’étude de nouveaux franchissements de la Loire (…). L’île de Nantes est par essence une île ! Dans ce contexte, Madame la Présidente de Nantes Métropole, le Conseil Municipal de Saint-Sébastien-sur-Loire, tient à vous alerter sur l’impact que le développement de cette ZAC au sud-ouest de l’île de Nantes aura sur les communes du sud-Loire, et au-delà de notre agglomération. Il formule le voeu que vous mettiez très rapidement à l’étude de nouveaux franchissements de la Loire, ainsi que des transports de tous types y compris ferrés et fl uviaux autant pour le fret que pour les personnes.» Ce voeu constructif, dicté par le bon sens, a été voté par l’ensemble des élus de la Majorité. C’est un premier apport au débat sur la Loire. Les élus de la Minorité n’ont hélas pas pris part au vote. Quelle curieuse manière d’aborder ce débat fondateur… Vos élus « de toutes sensibilités » : Joël GUERRIAU, Laurent TURQUOIS, Michèle BONNET, Thomas BOUCHER, Sandrine PUBILL, Philippe RIOUX, Yves AUMON, Agnès REVOL, Isabelle MÉRAND-GAUTHIER, Sylvain GATT, Malika ZENAÏDI, Alain HARDOUIN, Patrice JEAN, Alice BELLING, Christine CAUCHON, Audrey AYME, Stéphane COUSIN, Maryse ETIENNE, Hélène THOMY, Laurent BERTHOMÉ, Marie-Christine LAURENT, Philippe BABONNEAU, Jules QUANTIN, Anne TERVÉ, Clémence RÉMAUD, Meriem COILLIER-ASSOUNI, Yves RIO, Christophe POUSSIER, Gilles-Antoine BEAUPÉRIN. Saint-Seb’ le mag 25
  • 26. PRATIQUE É T A T C I V I L Naissances JUIN 2014 Rectifi catif : MAILLARD Valentin........................................ 13.06 AOÛT 2014 ANDRIEUX Cléa............................................. 07.08 ARAUJO Livia................................................ 22.08 BEDJGUELEL Léa.......................................... 04.08 BRÉCHET NÉAU Nino..................................... 26.08 BURAN Ata.................................................... 17.08 CAPELLE Louise............................................ 06.08 CHANTREAU Talia.......................................... 15.08 COUTHOUIS Laura......................................... 29.08 DALLE Arnaud............................................... 15.08 DELAUNAY Louisa......................................... 22.08 FLINKER BARDOU Édeline.............................. 02.08 FOUQUET Leïa............................................... 07.08 FOURNIER Paul.............................................. 15.08 FREYDIER Timéo............................................ 29.08 GABORIT Nora............................................... 15.08 JANNAULT Clémence..................................... 03.08 MAJD Qasim................................................. 20.08 MALINSKI Pauline.......................................... 27.08 MANÉ BALASAKIS Titien................................ 25.08 MORNACCO Tyémo........................................ 25.08 PENUIZIC Manuel.......................................... 27.08 PERREON Armance........................................ 14.08 SHAIKH Mikael.............................................. 26.08 TRAORE Yamoussa........................................ 24.08 SEPTEMBRE 2014 BOURGEOIS Adam......................................... 07.09 BRUNET Giulia............................................... 14.09 CAMPÉON Thomas........................................ 28.09 DESRIVIERES GOURAUD Lenny...................... 17.09 EL ORABI Nadir.............................................. 25.09 GILBERT Eléonore.......................................... 10.09 GUILLARD BOILLAUD Malicia......................... 25.09 HOUSSIN Quentin.......................................... 16.09 LABBE Lucie.................................................. 20.09 LULUENGA Marïa........................................... 05.09 MARTEL Sofi a............................................... 16.09 MÉAUDE Mathéo........................................... 19.09 PÉLISSIER Basile........................................... 24.09 TOURNAY Enora............................................ 17.09 Décès BOLOU Alain................................................. 06.08 CHANDARA Oudone...................................... 27.08 DELORME Jean............................................ 20.08 des CORGNETS de CORREC de KERDRÉORET veuve BUFFET Madeleine....................................... 16.08 DURAND veuve FOURNEL Hortense............... 31.08 FIRMINHAC épouse FRANÇOIS Christiane...... 09.08 GUITTONNEAU Charles................................. 01.08 16 ans ? Pensez au recensement Depuis janvier 1999, tous les jeunes Français (garçon et fille) ont l'obligation légale de se faire recenser dans les trois mois qui suivent leur 16e anniversaire auprès de la mairie de leur domicile ou au consulat s'ils résident à l'étranger. Hormis le fait de faciliter l'inscription sur les listes électorales à 18 ans, cette démarche - combinée à l'obtention du certificat de la Journée défense et citoyenneté - est essentielle pour pouvoir s'inscrire à tout examen ou concours soumis au contrôle de l'autorité publique (CAP, BEP, BAC, permis de conduire…). L'attestation de recensement remise lors de cette démarche est donc à conserver précieusement. La démarche est à effectuer auprès du service Population à l'Hôtel de Ville. Horaires de l'État Civil • Lundi et jeudi de 8h30 à 18h30 • Mardi, mercredi et vendredi de 8h30 à 17h30 • Samedi de 9h à 12h AOÛT 2014 LEMONNIER veuve RIPOCHE Yolande.................. 27.08 NASSE épouse PFAUVADEL Andrée.. 27.08 PERRODEAU Jacques..................... 15.08 PROD’HOMME Jean........................ 20.08 ROY veuve LOIRAT Germaine........... 16.08 SEPTEMBRE 2014 BEILLEVERT Georges............................ 27.09 BERNIER Marie.................................... 13.09 CAILLET épouse BOUCARD Huguette.... 12.09 REVÉREAULT veuve JOUNEAU Paulette. 10.09 TESSIER Jean-Luc.................................25.09 Mariages AOÛT 2014 CHARRON Nicolas/ ROBERT de SAINT VINCENT Caroline..... 28.08 COSNARD Anne-Sophie/ CHEMIN Brian.. 14.08 DAGAUD Jérôme/ PIOGER Claire........... 16.08 DROUILLET Nolwenn/ HEURTEL Julien.. 30.08 LE MELLEC Alexis/ BRETHOMÉ Jemina. 02.08 LEMAITRE Guillaume/ DANIEL Morgane.. 02.08 SEPTEMBRE 2014 CAMUS Hervé/ GOERGEN Marie-Louise.. 13.09 CAQUINEAU Mathieu/ GRIGNON Noémie... 12.09 CHAMOUX Maxime/ BOUCHET Josepha.. 06.09 CHARON Benjamin/ JOUALLAND Hélène 13.09 DUVAL Julien/ JOALLAND Amandine..... 27.09 GOBIN Yohann/ BODIN Lucie................. 13.09 LE DUIN Cyrielle/ REGOIN Jérôme.... 12.09 MARTINS Humberto/ JAULIN Claire.. 20.09 RAHMANI Mohammed/ EL AZHAR Touria.... 20.09 VERDALLE Jean-Charles/ BOUCHER Elodie.. 20.09 Saint-Seb’ le mag 26
  • 27. PRATIQUE Des questions, des réponses… Écrivez-nous, posez vos questions : communication@saintsebastien.fr (précisez que votre courriel est destiné à la rubrique « Des questions, des réponses » du magazine) Les PV électroniques J'ai entendu parler de la mise en place du PV électronique ? Quand sera t-il mis en place sur Saint-Sébastien-sur-Loire ? le geste durable Part agez vos astuces ! Confi ez-nous vos petits gestes durables Se chauffer effi cacement : quelques gestes simples Le chauffage est le plus gros poste des consommations d’énergie dans l’habitat (61,3 % en 2012). Comment faire fondre sa facture de chauffage en gardant un par confort égal ? En modifi ant ses comportements et en opérant des investissements mail à communication judicieux : @saintsebastien.- faire entretenir sa chaudière régulièrement : toutes les chaudières dont la Nous fr. les publierons puissance est comprise entre 4 et 400 kW doivent faire l'objet d'un entretien tous les dans les prochains ans. C'est nécessaire pour votre sécurité, pour l’effi cacité de votre chaudière et celle magazines. de vos fi nances : une chaudière régulièrement entretenue, c’est 8 à 12 % d'énergie consommée en moins. Et c'est obligatoire tous les ans. - empêcher la chaleur de s'échapper : une bonne isolation évite le refroidissement des murs et diminue donc la condensation intérieure. L’isolation extérieure des murs est très performante et permet de supprimer les ponts thermiques. Faire poser des doubles ou triples vitrages limite également les pertes de chaleur. Et bien sûr, n’oubliez pas de vérifi er la bonne isolation de votre toit. - réduire la consommation d’énergie des radiateurs : pour que vos radiateurs consomment moins d’énergie sans avoir à les changer, équipez-les d'un robinet thermostatique qui va les maintenir à la température choisie, compte tenu du type d'occupation de la pièce et des apports gratuits de chaleur (exposition sud…). - réguler et programmer le chauffage : un chauffage intelligent qui vous fait faire des économies ? C'est possible : vous consommerez jusqu'à 10 % de moins avec un système de régulation (qui commande le chauffage en fonction d'une température choisie) et moins encore avec une horloge de programmation (qui réduit automatiquement la température la nuit ou quand la maison est vide). 19 °C dans les pièces à vivre, 16 °C dans les chambres, c'est bon pour la santé, le porte-monnaie et l'environnement. Passer de 20 °C à 19 °C, c’est peut-être un pull en plus, mais c'est surtout 7 % de consommation en moins. - penser aux petits gestes qui rapportent… : fermez vos volets en quittant votre domicile le matin, quand il fait froid, vous permettra de mieux conserver la chaleur. Baissez le chauffage de votre habitat dès que vous vous absentez et baissez-le au minimum lorsque vous vous absentez pour de plus longues périodes. Source : l'ADEME - http://www.ademe.fr/ QUESTION RÉPONSE Il sera mis en place sur la commune dès novembre. Ce système de verbalisation met fin aux contraventions papiers. Dotés de boîtiers électroniques, les policiers municipaux enregistreront la plaque minéralogique du véhicule et d'autres informations (localisation, horaires, nature de l'infraction...). Les données sont ensuite envoyées au Centre national de traitement de Rennes. Un avis d'information sera déposé sur le pare-brise pour prévenir l'automobiliste. Infos : Police Municipale 02 40 80 86 03 À noter : les nouveaux horaires de la Police Municipale (11 rue du Général de Gaulle) Les lundi, mercredi, jeudi 9h à 17h40 Les mardi et vendredi de 8h à 17h40 Saint-Seb’ le mag 27
  • 28. RESERVATIONS PUBLICITAIRES : 02 40 69 67 57 Maçonnerie générale