SlideShare une entreprise Scribd logo
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
1 | P a g e
Direction du Tourisme et de l’Artisanat de la wilaya de Sétif
République algérienne démocratique et populaire
*DOSSIER FINAL*
LIVRE N° IV : PROGRAMME DE MISE EN ŒUVRE DE
SDATW DE SETIF
Schéma Directeur D’Aménagement Touristique de la Wilaya de
Sétif - SDATW Sétif 2030
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
2 | P a g e
SOMMAIRE
INTRODUCTION……………………………………………………………………………………….……...4
I-ENJEUX DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D’ACTION DU SDAT SETIF 2030………………...5
I-1-UN ENJEU DE MISE EN TOURISME DES TERRITOIRES (POLES TOURISTIQUESES)………..5
I-2-UN ENJEU DE MARCHE, D'IMAGE ET DE POSITIONNEMENT………………………………….6
I-3-UN ENJEU DE MOBILISATION ET D'OPTIMISATION DES MOYENS…………………………...6
I-4-UN ENJEU DE GOUVERNANCE TOURISTIQUE…………………………………………………...6
II. LA NOUVELLE GOUVERNANCE TOURISTIQUE…………………………………………….…….7
II.1.PRINCIPES D’UNE BONNE GOUVERNACE………………………………………………………...7
II.2.DEFIS DU SECTEUR TOURISTIQUE AU NIVEAU LOCAL……………………………….……....8
II.3.L’ACTION PUBLIQUE PAR UNE NOUVELLE ORGANISATION TOURISTIQUE………….……...9
III.ACTIONS ENTREPRISES POUR CHAQUE SECTEUR………………………………………...10
III.1.ENVIRONNEMENT………………………………………………...................................................10
III.2.ENVIRONNEMENT et FORET…………………………………………………………………..….11
III.3.AGRICULTURE……………………………………………………………………………….……....12
III.4.TRAVAUX PUBLICS ET TRANSPORT………………………………………………………......…13
III.5. LES SERVICES HYDRAULIQUES…………………………………………………………..………22
III.6. DGSN, GROUPEMENT DE LA GENDARMERIE, PROTECTION CIVILE ET L’ANP…………..24
III.7. JEUNESSE, SPORT ET LOISIRS…………………………………………………………………….24
III.8. FORMATION PROFESSIONNELLE………………………………………………………………….27
III.9. LA CULTURE…………………………………………………………………………………….......32
III.10. LES AFFAIRES RELIGIEUSES……………………………………………………………………..44
III.11. MOUDJAHDINES………………………………………………………………………………......47
III.12. URBANISME…………………………………………………………………………………..……51
III.13. TRANSPORT ………………………………………………………………………………….…....51
III.14. ENSEIGNEMENT SUPERIEUR……………………………………………………………………51
III.15. NTIC ………………………………………………………………………………………………...51
III.16. FORET…………………………………………………………………………………………….....52
III.17. L’OFFICE DE THERMALISME…………………………………………………………………....73
III.18. TOURISME (DTA)………………………………………………………………………………….74
III.18.1. REALISATION DE PLAQUES SIGNALETIQUES POUR (40) SITES TOURISTIQUES….74
III.18.2.HEBERGEMENT………………………………………………………………………….……88
IV.MODEL DE FICHE TECHNIQUE DES PROJETS TOURISTIQUES………………..……106
IV.1. HOTEL…………………………………………………………………………………………..…..107
IV.2. FORET RECREATIVE………………………………………………………………………………108
IV.3. STATION THERMALE…………………………………………………………………………......112
IV.4. STATION CLIMATIQUE…………………………………………………………………………….117
IV.5. LIGNE DE TELEPHERIQUE……………………………………………………………………….118
IV.6. VILLAGE DE VACANCES………………………………………………………………………...120
IV.7. JARDIN DE LOISIRS……………………………………………………………………………….121
IV.8. ZONE SPORTIVE…………………………………………………………………………………...123
IV.9. COMPLEXE MEDICAL MONDIAL DE SOINS A L’AIDE DE LA SANGSUE…………….……125
IV.10. REHABILITATION ET RESTAURATION DE VILLAGE KABYLE…………………………..127
IV.11. RELAIS D’ETAPE……………………………………………………………………………..…..129
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
3 | P a g e
V. LISTING DES PROJETS TOURISTIQUES (TABLEAU)…………………………………….…130
VI.LE MANAGEMENT DU SDATW SETIF 2030…………………………………………………….….133
VI.1.LE MANAGEMENT PUBLIC………………………………………………………………………..133
VI.1.1.LE CONSEIL DE WILAYA DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE (CDT)…………………………133
VI.1.2.LA STRUCTURE DE PILOTAGE ET DE MONITORING DU DEVELOPPEMENT
TOURISTIQUE……………………………………………………………………………………………………….… .136
VI.1.3. LA CELLULE DE VEILLE ET DE SUIVI……………………………………………………………….136
VI.1.4.LE PILOTAGE DES POLES TOURISTIQUES………………………………………………………….137
VI.1.5. LE GUICHET UNIQUE DECENTRALISE……………………………………………………………..137
VI.2.MODALITE DE SUIVI ET D’EVALUATION ……………………………………………………....141
VI.3.LE MARKETING ET LA COMMUNICATION…………………………………………...…..……..144
VI.3.1.LE MANAGEMENT PUBLIC ET L’EXPERTISE DES PROJETS……………………………………......147
VII..L’AMORÇAGE ET LES PROJETS PRIORITAIRES D’INVESTISSEMENT TOURISTIQUE…..149
VIII.LA REGULATION ET L’ENCADREMENT DE L’ACTIVITE TOURISTIQUE…………………..150
IX. NECESSITE D’UNE TABLE D’EVALUATION POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE..…151
X. L’ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN TOURISME DE SETIF……………………………….152
XI.L’AGENDA DE LA MISE EN ŒUVRE DU SDAT : LE CHRONOGRAMME……………….…..153
CONCLUSION…………………………………………………………………………………………….….152
CONCLUSION GENERALE……………………………………………………………………………….153
GLOSSAIRE…………………………………………………………………………………………….…….154
CADRE JURIDIQUE……………………………………………………………………………..…………...155
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
4 | P a g e
Introduction
Cette phase intitulée la mise en œuvre, est une feuille de route, comportant les priorités à mener
selon des échéances prédéterminées (court terme 2015-2017, moyen terme 2017-2022, long terme 2022-
2030), afin de garantir un développement touristique territorialement bien réparti et des aménagements
cohérents, pour garantir à chaque territoire de la wilaya de Sétif l’opportunité de prévaloir ses atouts et
de les valorise pour un développement durable du territoire.
L'exécution du présent schéma, vise également à :
Démontrer l'importance de la transversalité du tourisme, ce qui nécessite un partenariat
efficace entre touts les acteurs.
Fonder une gouvernance touristique active, répondant aux aspirations des populations
locales.
mettre la wilaya sur la voie d’un aménagement et d’un développement touristique
soutenu et durable, L’identité touristique de la wilaya plaide pour une autre dimension du
tourisme, l’intensif (scenario adopté), pariant sur l’émergence du tourisme naturel et de
détente en complémentarité avec ceux thermal, culturel et des affaires.
Le rôle que doit jouer le tourisme dans l'économie locale
Le tourisme doit impérativement devenir une activité économique participant à la création des
richesses dans un délai qui ne doit dépasser le moyen terme c'est-à-dire 2020, et un levier de
développement local pour la wilaya de Sétif outre l’activité agro-pastorale et commerciale.
Il pourrait constituer un puissant vecteur de changement, au sens où il peut contribuer à
l’émergence d’une économie touristique. Cette vision novatrice prend appui sur les associations et les
partenariats intersectoriels (tourisme, culture, forets, environnement, agriculture, hydraulique, DTP,
Transport…) et la mise en tourisme durable des patrimoines naturels et culturels.
La phase 4 : Consiste en la mise en place d’un tableau de bord de suivi et d’évaluation
contenant les indicateurs, l’agenda, et les fiches techniques des actions.
Elle constitue une véritable feuille de route pour l’amorçage de la mise touristique du territoire. Elle
consiste en l’exécution du plan d’action identifié par le captage des intervenants et investisseurs afin de
réaliser les objectifs déclinés dans les orientations du SDAT sur terrain.
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
5 | P a g e
I-ENJEUX DE LA MISE EN ŒUVRE DE PLAN D’ACTION DE SDAT SETIF 2030
La mise en œuvre de la portée stratégique et opérationnelle du plan 2015-2020, et sa projection à
l'échéance 2030, est articulé autour de certains enjeux et clés de réussite.
Les enjeux essentiels identifiés conditionneront sur le long terme toutes les politiques et toutes les
stratégies préconisées de développement du tourisme durable.
De ce fait, Ils sont considérés comme les fondamentaux de toutes initiatives de développement
touristique.
En ce qui concerne les clés de réussite, ils sont identifiés comme étant les préalables conditionnels à
intégrer dans la stratégie et dans le plan opérationnel afin de mettre le maximum d'atouts de réussite
dans ce plan.
Ils conditionneront même la vision du développement du tourisme sur des échéances du long terme
également.
Les enjeux du plan d'actions structurent toute la démarche initiée par le plan d'action, sur le plan
spatial et temporel, en vue d'assurer l'émergence d'un développement touristique cohérent durable et se
souciant des équilibres territoriales et de la préservation de actifs environnementaux tout en ayant
comme fil conducteur l'émergence d'une offre de qualité, compétitive durable et adaptée au marché. Les
enjeux se structurent ainsi :
I-1-UN ENJEU DE MISE EN TOURISME DES TERRITOIRES (POLES TOURISTIQUES)
Cet enjeu de structuration spatiale et productive, est la base de toute action de développement
touristique pérenne.il est conditionné par des actions ciblées:
• D'aménagements de territoires (sites, espaces) ;
• De création et d'utilisation intelligente de foncier touristique (création de ZEST, d'identification,
de stocks fonciers) ;
• De développer le thermalisme, par la création d’un office de tourisme qui va s’en charger sur
la gestion des stations thermales et la formation du personnel ;
• De production de qualité d'expertises et d'études dans le domaine de l'aménagement, la
gestion le management des équipements ;
• D'injection des équipements touristiques et de loisirs adaptés aux sites et leur vocation
première suivant les études préconisées ;
• De mise en place de plans et de schémas de création et de gestion de signalétique
directionnelle touristique sur les territoires éligibles à un développement touristique.
D'aménagements d'espaces et de sites dédiés aux activités de plein air de récréation (espaces de jeux
pour enfants, aires de pique-nique, aire de repos,) ;
• De projets et de programmes de scénarisation des patrimoines naturels et écologiques mais aussi
de patrimoines culturels et architecturaux.
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
6 | P a g e
Cette approche d'aménagement aura pour objectif final :
• De construire une offre touristique de qualité ;
• De donner un caractère de durabilité à cette offre de par la qualité de l'aménagement et des
équipements ;
• De donner une véritable chance de compétitivité aux produits qui favoriseront l'attractivité de la
destination.
Sans cette vision de l'aménagement touristique et la valorisation d'espaces et territoires géo-touristiques
de la Wilaya, il est pratiquement impossible de connaitre un décollage touristique basé sur de véritables
actions ciblant les territoires.
I-2-UN ENJEU DE MARCHE, D'IMAGE ET DE POSITIONNEMENT
Devant l'absence de moyens consentis à la promotion et la communication, les décideurs locaux et au
niveau des tutelles doivent prendre en charge ce volet qui est foncièrement important dans le processus
de positionnement de la destination et de traitement de l'image que nous souhaitons projeter dans les
marchés.
• L'approche de mise en place de plan marketing annualisé.
• Le conventionnement avec une agence de communication
• Un programme e-tourisme
• La mobilisation des budgets
Sont les trois facteurs essentiels qui pourront assurer une réussite à la mis en marché de la destination
"Sétif ".
I-3-UN ENJEU DE MOBILISATION ET D'OPTIMISATION DES MOYENS
Tout l'enjeu est de savoir si nous disposons de l'énergie nécessaire pour maximiser les efforts autour de
la mobilisation des moyens.
• Les compétences locales en réseaux pour exploiter les meilleures idées et les meilleurs projets ;
• Les besoins financiers internes et externes de la Wilaya ;
• La mobilisation des instruments du développement (les données de bases, les fonciers les
expertises et études).
I-4-UN ENJEU DE GOUVERNANCE TOURISTIQUE
Il n'est plus admis de nos jours qu'une administration ou une entreprise puisse piloter des projets sans
une adhésion des populations, des acteurs de tous horizons. Le consensus et la concertation sont devenus
les maitres mots de toute approche de développement tous secteurs confondus.
Cette implication de responsabilisation donne plus de chance à la réussite du projet dans sa dimension
sociale et environnementale.
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
7 | P a g e
II-LA NOUVELLE GOUVERNANCE TOURISTIQUE
La transversalité des activités du tourisme et l’implication de tous les secteurs et intervenants
institutionnels et de la société civile dans le produit touristique et la mise en place d’une charte de
solidarité nationale pour la promotion et le développement d’un secteur touristique algérien original,
intégré et durable nécessite une bonne gouvernance.
Qu’est-ce que la gouvernance?
La gouvernance est un ensemble d’outils et de mécanismes concernant la manière de gouverner. Le
terme de gouvernance met également l’accent sur la multiplicité des institutions, organisations et acteurs
qui «gouvernent» un territoire et sur les relations entre ces «gouvernants», locaux, régionaux ou
nationaux, et les «gouvernés».
La gouvernance se caractérise par le passage de la centralisation à la décentralisation, de la «guidance»
publique à la coopération des acteurs publics et des acteurs privés
II-1-LES PRINCIPES D’UNE BONNE GOUVERNANCE
Les cinq principes de base d’une bonne gouvernance sont :
1- L’ouverture
Les organisations touristiques gouvernementales (sectorielles, régionales et locales) devraient œuvrer de
manière transparente, promouvoir la libre circulation de l’information et communiquer leurs idées d’une façon
claire et compréhensible pour tous leurs partenaires.
2- La participation
La qualité, la pertinence et l’efficacité des politiques, des stratégies ou des programmes touristiques dépendent
d’une large participation de tous les partenaires concernés, et ce, à tous les stades allant de la conception à la mise
en œuvre des politiques. L’amélioration de la participation vise à augmenter la confiance dans le résultat et à
faciliter l’implication de tous.
3- La responsabilité
Il convient de clarifier le rôle de ceux qui participent à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques,
stratégies ou programmes touristiques, afin qu’ils assument pleinement leurs responsabilités.
4- L’efficacité
Les mesures de gouvernance doivent être efficaces, c’est-à-dire produire les résultats escomptés à partir
d’objectifs clairement définis et d’une évaluation de leur impact futur. L’efficacité suppose également que les
décisions concernant les politiques, stratégies ou programmes soient prises au niveau le plus approprié et
proviennent d’une concertation et d’une complémentarité dans les comportements de chacun.
5- La cohérence
Les politiques, les stratégies, les programmes et les actions prescrites doivent être cohérents et parfaitement
compréhensibles par tous les partenaires de l’industrie.
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
8 | P a g e
II-2-LES DEFIS DE L’INDUSTRIE TOURISTIQUE
À la lumière des principes énoncés précédemment, l’industrie touristique rencontre de multiples défis,
principalement en ce qui concerne la cohérence, la participation et la responsabilité. En effet, le
risque de présenter une image incohérente de la destination semble plutôt élevé, compte tenu du nombre
d’entreprises, de la multiplicité des secteurs de l’industrie, des divers paliers gouvernementaux et des
intérêts spécifiques de chaque catégorie d’intervenants impliqués dans les différentes fonctions de
gestion – promotion, développement ou accueil.
Par ailleurs, pour augmenter la confiance dans les résultats escomptés, l’implication de tous les
intervenants dans les décisions qui affecteront leurs performances et leur avenir s’avère, non seulement
souhaitable, mais nécessaire. Pour ce faire, l’ensemble des intervenants touristiques doit convenir, sur
une base volontaire, de la répartition des rôles et responsabilités liés à toutes les sphères de gestion de
la destination sans perdre de vue que les décisions doivent se prendre au niveau le plus efficace possible.
Cette nécessité d’améliorer la coordination et le partage des responsabilités paraît évidente,
particulièrement en ce qui concerne la promotion touristique où tous les paliers territoriaux – national,
régional et local – exercent certaines activités, comme l’illustre le schéma suivant
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
9 | P a g e
II.3.L’Action Publique par une Nouvelle Organisation Touristique
« La Nouvelle Gouvernance Touristique »
Agences de
Tourismes et de
Voyages (au
niveau de
chaque pôle)
Offices Locaux de
Tourisme (au
niveau de chaque
pôle)
Mouvements
associatifs :
culture,
environnement,
tourisme
Centre
d’orientation et
d’information
touristique
Structures
d’hébergement Restaurateurs Transporteurs
- Promotion -Information
- Animation -Vente de prestations
- Organe de promotion institutionnel,
- Recherche et étude de l’évolution du marché
touristique interne et externe,
- Participation aux manifestations nationales
et internationales
- Chargé de l’animation, de la promotion et
de l’information touristiques
- Participe aux opérations de promotion
commerciale.
- Organise des activités afférentes aux
congrès et conférences.
- Conçoit et réalise des programmes de
manifestations touristiques liés à la
politique de loisirs.
- Assure la coordination avec les syndicats
d’initiative du tourisme à travers le
territoire national.
Sensibilisation
Commercialisation du produit touristique
Formation
-Interne : Instituts de formation
professionnelle
Instituts et écoles de formation privés
-Externe :
(École nationale d’hôtellerie et de
tourisme de Tizi OUZOU)
(École nationale de tourisme de
BOUSSAADA)
(École Nationale Supérieure du
Tourisme d’Alger ENST,, ).
École Nationale Supérieure du Tourisme
et restauration d’Ain Benian (en cours)
Direction du Tourisme et de l’Artisanat de la
wilaya de Sétif
Acteurs locaux du Tourisme
ANDT
ONT
ONAT
- Contrôle et suivi des hôtels et
agences conformément à la
réglementation
- Promotion pour
l’investissement
- Accompagnement des
porteurs de projet (vérification
selon un cahier des charges
puis envoi au Ministère pour
La wilaya de Sétif
Structure de
pilotage
interne (DTA)
-Définir la stratégie
d'investissement dans chaque
wilaya,
-Contribuer à la régulation et
l'utilisation rationnelle du foncier
-Proposer au Conseil national de
l'investissement (CNI) toute
demande de concession éventuelle
de gré à gré.
-Accompagner toute initiative de
promotion foncière
-Assister les investisseurs à
localiser les terrains d'implantation.
-Assurer la communication avec les acteurs ;
-Apporter l’appui - conseil de base aux acteurs ;
-Conduire les opérateurs sur le terrain ;
-Présenter les rapports trimestriels d’activités devant
le CP;
-Rédiger les comptes rendus des réunions ;
-Présenter le rapport annuel d’activités devant le CP
et le CDT ;
Cellule de Suivi
Et de Veille
Financement
- CPA
- BDL
- CNEP
- BADR
- FGAR
- SPA
CALPIREF
- Commerce
- Impôts
- Domaine
- Douanes
- Urbanisme
-
Environnement
- Emploi
-CNAS,
CASNOS, APC
Conseil de Développement
Touristique-CDT
INVESTISSEUR
Guichet
unique
- Chargée de l’aménagement et la gestion des
ZEST
- Assure les missions d’ingénierie hôtelière et
touristique ainsi que les prestations d’étude
et de conseil au profit des opérateurs et des
investisseurs.
- Chargée de la valorisation des potentialités
touristiques
- Assure une synergie entre l’ensemble des
activités à l’intérieur des ZEST.
ANDI
Présidé par le wali -Animé par le
DTA
- Rassembler les acteurs
économiques et sociaux
- Réflexion ;
- Échange ;
- Concertation intersectorielle
Ministère du Tourisme et de l’Artisanat Conseil National Touristique
OFFICE de
Thermalisme
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
10 | P a g e
III.ACTIONS ENTREPRISES POUR CHAQUE SECTEUR
Dans une perspective de la promotion de la gouvernance touristique locale, les acteurs locaux
doivent se mettre en réseaux autour de projets de développement touristiques en créant des
partenariats et ce, pour réussir et commercialiser un produit touristique de qualité. Pour ce faire,
l’adhésion des populations et l’association du citoyen dans le processus décisionnel est primordiale,
et le consensus et la concertation sont devenus un enjeu majeur de gouvernance touristique.
Tableau montrant la contribution de tous les secteurs pour réussir un produit touristique
Secteurs Les interactions avec le tourisme
III.1).
Environnement
- Eradication des décharges non contrôlée au niveau des communes et leur
dépollution
- Développer les énergies renouvelables dans les sites et infrastructures
touristiques (un village touristique doit fonctionner à un modèle d’énergie
renouvelable, un hôtel doit opter pour le développement durable dans son
fonctionnement)
- Lancer les études et ou les notices d’impact relatives aux 09 ZEST (01
décrétées et 08 proposées) et aux différents aménagements des sites
touristiques.
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 2022-2030
01 Environnement -Acquisition de matériel -travaux d’éradication -Embellissement des
décharges non contrôlées
Projet
Eradication des décharges non contrôlées au
niveau des communes et leur dépollution
LIEU D’IMPLANTATION
HAMMAM SOUKHNA
TAYA
BIR EL ARCH
AIN ARNAT
SETIF
AIN SEBT
SALAH BEY
BABOR
AIN EL KEBIRA
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
11 | P a g e
Actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 2022-2030
02 III.2).Environnement
+ Forêt
-Etude de classement -Etude de protection -Mise en valeur
Projet -Mise en valeur des sites naturels
SITES CONCERNES
1-CHAREF à RASFA
2-La forêt de BABOR
3-TIDGET GUERGOUR à GUENZET
4-DJOUADA à BABOR
5-ROUHANA à OULED Si Ahmed
6-SERDJ EL GHOUL
7-Zones humides à Hammam
SOUKHNA
8-Zones humides à BAZER
SAKHRA, et BIR HADDADA
9-DJEBEL El Matrouh à BOUGAA
10-Djebel BOUHELLAL et Djebel
AFFEGUAL à BOUTALEB
11-Djebel MEGRES à AIN ABESSA
12-OULBENE à AIN SEBT
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
12 | P a g e
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 2022-2030
03 Agriculture -Etude -Exportation vers l’étranger
avec logo de la wilaya
-Mise en tourisme
Projets
- Labelliser les produits céréales locaux
(blé, Frik,..)
- Labelliser et normaliser l’olive et l’huile
d’olive.
- Renforcer les salons d’exposition pour ces
produits.
- Moderniser les moyens de fabrications et
d’emballage pout la vente et l’exportation
- Renforcer la promotion et la publicité de
ces produits.
LIEU D’IMPLANTATION
les communes du nord de la wilaya pour
l’olive et l’huile d’olive.
Le reste des communes de la wilaya pour
les produits céréales.
III.3).
Agriculture
- Labelliser les produits céréales locaux (blé, Frik,..)
- Labelliser les produits (Olives et huile d’olive)
- Moderniser les moyens de fabrication et d’emballage
- Promouvoir et renforcer la publicité de ces produits
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
13 | P a g e
1-Exploiter le passage de l’autoroute est ouest dans Quatre communes de la wilaya
de Sétif :
a-Impacts du passage de l’autoroute Est –Ouest :
 Sur la commune d’AIN ARNAT :
Le passage de l’autoroute Est-Ouest et la présence de l’échangeur auront certaines répercussions sur le
territoire du segment d’Aïn Arnat :
Sur le milieu urbain : L’attractivité du développement des terres au sud de l’agglomération d’Aïn Arnat sera
renforcée.
Sur le milieu industriel et para-industriel : La position de l’échangeur, à proximit;é de l’aéroport, devrait
entraîner le développement d’activités industrielles et commerciales. Une zone d’activité est présente au
nord-ouest de l’échangeur
Sur le milieu agricole
 Sur la commune de SETIF :
: Le tracé de l’autoroute empiète sur les terres de grandes cultures, mais les cultures
maraîchères le long des oueds ne sont pas affectées
Les impacts de l’autoroute Est-Ouest sur le développement du territoire du segment de Sétif sont multiples
III.4).Travaux
Publics
ET
Transport
- Exploiter le passage de l’autoroute est ouest dans cinq communes de la
wilaya de Sétif (AIN ARNAT, Sétif, EL EULMA, BIR EL ARCH) pour
développer l’activité touristique
- prévoir des accès carrossables menant aux sites touristiques isolés avec des
aménagements (reboisement d’alignement, chaussée en pierres
hérissonnées,…)
- Réalisation et finalisation des grands projets de la wilaya (Dédoublement de
la RN 77reliant le port de DJENDJEN à El Eulma et le dédoublement de la
RN 75 reliant la wilaya de BATNA à El Eulma, Rocade des Hauts Plateaux,
lignes ferroviaires, tramway)
- Programmer le dédoublement de RN 75 au niveau de BOUGAA
- Aménagement paysager des abords des Routes Nationales
- Aménagement paysager des abords des chemins communaux
- Aménagement paysager des abords des voies de desserte internes au niveau
des communes
- Aménagement des pistes carrossables
- Ouverture des pistes vers les sites touristiques
- Equiper les maisons cantonnières des cartes touristiques
- Pose des panneaux de signalisation routière
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
14 | P a g e
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
15 | P a g e
Sur le milieu urbain
autorités modifiera sensiblement les forces d’équilibre spatial alors que l’échangeur prévu se trouvera au
centre d’un vaste espace urbain, mais où aucun développement n’est planifié
: Certaines zones d’expansion urbaine touchent au tracé de l’autoroute, à Aïn Sfiha, Aïn
Trick et Ouled Saber, des zones tampons seraient indiquées. L’affectation du territoire définie par les
Sur le milieu industriel : L’accessibilité à un axe routier rapide accroîtra l’attractivité du territoire à des fins
industrielles, particulièrement près de l’échangeur, d’autant plus en considérant la proximité du chemin de
fer
Sur les transports : Comme le boulevard de ceinture devrait être raccordé directement à l’échangeur, cela
permettra à la RN5 de bien fonctionner entre la ville de Sétif et l’échangeur, la RN5 pourrait être chargée
entre l’échangeur et les deux zones de développement d’Ouled Saber. Par ailleurs, la gare intermodale
planifiée pourrait être localisée à la rencontre de la voie ferrée et de l’autoroute vers l’échangeur
Sur le milieu touristique : La présence de l’échangeur permet une bonne accessibilité à la zone de loisir
projetée à Ouled Saber
Sur le milieu agricole : Le tracé de l’autoroute empiète sur plusieurs terres de grandes cultures, notamment
dans la partie ouest du segment, l’envergure et la discontinuité des aires d’expansion urbaine planifiées
auront toutefois un effet beaucoup plus grand sur la déstructuration de l’espace agricole dans le segment
Sur les milieux sensibles
 Sur la commune d’EL EULMA :
: L’autoroute empiète peu sur les milieux naturels, mais les passages d’oueds
devront être intégrés aux projets de mise en valeur
Le passage de l’autoroute Est-Ouest et l’échangeur avec la pénétrante de Jijel rendront les territoires dans
le segment d’El Eulma plus attractifs. Les principaux impacts en seront :
Sur le milieu urbain : Les terrains situés entre la limite nord du périmètre d’urbanisation et l’autoroute Est-
Ouest, traversés par la future rocade nord, feront l’objet d’une pression de développement urbain
importante.
Sur les transports : La liaison routière entre les zones industrielles au sud de la ville et l’échangeur devra
être facilitée par les voies de contournement sud et nord par l’ouest de la ville
Sur le milieu touristique : La présence de l’autoroute consolide la position d’El Eulma comme accès à la
région touristique de Djemila
Sur le milieu agricole : L’autoroute empiète sur les terres agricoles sur son tracé dans le segment; les terres
agricoles situées entre le milieu urbain et l’autoroute sont susceptibles d’être soumises à la pression du
développement urbain
Sur les milieux naturels
 Sur la commune de BIR EL ARCH :
: L’autoroute passe en retrait des maquis et des forêts situées sur les piémonts
Les principaux impacts du passage de l’autoroute Est-Ouest sur le développement du territoire du segment
de Bir El Arch sont mineurs :
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
16 | P a g e
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
17 | P a g e
Sur le milieu urbain : Il ne devrait y avoir d’impact tant sur les agglomérations existantes que sur le
périmètre d’urbanisation de Bir El Arch
Sur le milieu industriel et de l’activité économique des biens : Une plus grande accessibilité aux marchés et
intrants par l’autoroute, même s’il n’y a pas d’échangeur dans le segment, les échangeurs de El Eulma et de
Chelghoum Laid permettant d’atteindre l’autoroute, de même que la pénétrante de Jijel
Sur le milieu agricole : L’autoroute occupe une partie des terres de grandes cultures
Sur les milieux naturels
b- Propositions d’aménagement :
: L’autoroute évite les massifs des terrains plus accidentés.
 Dans la commune d’AIN ARNAT :
Les principales affectations et projets de développement du territoire du segment d’Aïn Arnat pourraient
inclure :
La redéfinition du périmètre d’urbanisation d’Aïn Arnat pour tenir compte de l’échangeur et favoriser
l’émergence d’activités économiques liées à l’aéroport; la gestion rigoureuse de l’urbanisation de manière à
maximiser les superficies agricoles
La viabilisation et le développement de la zone d’activité au sud de l’agglomération d’Aïn Arnat en relation
à l’aéroport et autres; la viabilisation et le développement d’une zone d’activité à Mahdia axé sur
l’agroalimentaire, de manière à équilibrer le développement territorial
L’amélioration des productions agricoles en accroissant les terres maraîchères et en dynamisant les
rendements dans une perspective de développement durable
La gestion environnementale des oueds et le reboisement des zones dénudées
 Dans la commune de SETIF :
Développer de manière cohérente les nouveaux espaces urbains en assurant une bonne accessibilité entre
les habitats, les zones de services et les pôles d’emplois
Aménager un district économique et résidentiel à Ouled Saber axé sur les secteurs industriels, des
technologies et des services tertiaires supérieurs
Aménager tout autour de l’échangeur une zone de développement axé sur les loisirs, la formation
professionnelle et technique, la gare intermodale, la logistique et l’industrie
Aménager un boulevard de ceinture de Sétif, aménager une route entre les deux nouvelles zones de
développement à Ouled Saber; aménager une route locale longeant l’autoroute et reliant Aïn Trick à
l’échangeur et au chemin de Tinar; aménager la nouvelle voie ferrée
Délimiter le territoire agricole de manière à optimiser le rendement agricole et permettre l’essor des autres
activités économiques dans les périmètres urbains de la capitale régionale qu’est Sétif et planifier un
développement alliant terres en culture, boisés et maquis sur ce territoire, en intégrant une gestion
environnementale des sols et des oueds
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
18 | P a g e
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
19 | P a g e
 Dans la commune d’EL EULMA :
Étendre le développement urbain en consolidation de l’agglomération d’El Eulma et des agglomérations de
S’Mara et de Djemane, en l’étendant à plus long terme en tenant compte des voies de transport et du
développement de l’emploi dans la commune
Planifier une nouvelle zone industrielle et d’activité économique limitrophe à la voie ferrée
Aménager une rocade tout autour de l’agglomération d’El Eulma pour faciliter les échanges avec les zones
économiques périphériques et désengorger le centre de la ville
Implanter des activités économiques liées aux services, au tourisme dans les zones au centre et au nord de
la ville d’El Eulma
Protéger rigoureusement à l’extérieur des périmètres d’urbanisation, les terres agricoles et en développer
le rendement et la diversité compte tenu du périmètre d’irrigation
Préserver et reboiser les massifs et reliefs
 Dans la commune de BIR EL ARCH :
Limitation du développement urbain, principalement au périmètre d’urbanisation de Bir El Arch.
Viabilisation et développement de la zone d’activité et des zones industrielles de Bir El Arch; compte tenu
des difficultés à y attirer des entreprises, une société publique de triage et de traitement primaire de
matières recyclables pourraient être implantée si les études économiques et environnementales sont
concluantes
Implantation de services gouvernementaux de base de manière à accroître l’emploi
Protection et amélioration des terres agricoles
Préservation et reboisement des massifs.
2-Projet structurant de la pénétrante de Djendjen-El Eulma:
PRESENTATION DU PROJET:
La Pénétrante Autoroutière reliant le port
de Djen Djen à l'Autoroute Est-Ouest au
niveau de l'échangeur d'El Eulma sur un
linéaire d'environ 110 km, passant à
proximité des localités de Taher, Texenna,
Djmila, Ain Sept, Béni Aziz et Béni Fouda
pour se terminer à El Eulma et fait partie du
plan de relance économique et social de la
région et fait également partie intégrante du
schéma directeur Routier et Autoroutier qui
s'inscrit dans les orientations de la loi N00l-
20 du 12 décembre 2001, relative à
l'aménagement du territoire et notamment
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
20 | P a g e
au développement des infrastructures du Réseau National de Communication.
CONSISTANCE PHYSIQUE DU PROJET:
•Linéaire de l'axe principal de l'autoroute: 110 Km.
•Longueur des rétablissements des voies de communication et des
Raccordements: 48 Km.
•Profil en Travers: 2x3 voies.
•Nombre total d'ouvrages: 44 Unités.
•Nombre de viaducs: 54 Unités.
•Nombre d'ouvrages hydrauliques: 200 Unités.
• Nombre de tunnels: 01 Unité en Bitube réparti sur 1,865 km.
•Nombre d'échangeurs: 12 Unités.
•Nombre d'aires de service + aire de repos: 06 Unités (03 couples).
IMPACT DE CE GRAND PROJET STRUCTURANT :
Un impact sur les forêts, le secteur hydraulique, de la culture pour d’éventuels sites archéologiques sur
l’emprise du tracé autoroutier, énergie pour les lignes haute ou moyenne tension, sites touristiques, aires de
repos, stations-service, ont été également passés en revue lors de cette rencontre de présentation
les grands projets routiers ainsi que les différentes opérations de réhabilitation des chemins communaux et de
wilaya, ont permis la création de nouvelles entreprises et le redéploiement des anciennes. En tout, plus de 60
entreprises activent aujourd'hui dans le domaine des travaux publics, assurant l'emploi à plein temps à plus
de 3 000 personnes.
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
actions Secteur Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-
2022
Long terme 2022-2030
04 Travaux
Publics
• Etude • travaux de
réalisation
Mise en
exploitation
Projet
-Réaliser 16 pistes touristiques
« Prévoir des accès carrossables
menant aux sites touristiques isolés
avec des aménagements (reboisement
d’alignement, chaussée en pierres
hérissonnées,…) »
Nom : OULED AYAD (EL ANNASSER) Commune : OUED EL BARED
Distance 6m
Nom : CHARENE (En plein cœur de Djebel BOUTALEB) Commune : RASFA
Distance 50 Km
Nom : AZEROU IFLANE Commune : BENI OURTILENE
Distance 3Km
Nom : HAMMAM SIDI MANSOUR Commune : OULED TEBBEN
Distance 15 Km
Nom : ZRAIA Commune : BEIDA BORDJ
Distance 25 Km
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
21 | P a g e
Nom : DJOUADA ET MELBOUNA Commune : BABOR
Distance 15 Km
Nom : voie d’accès directe à la station thermale depuis la RN74 Commune : HAMMAM GUERGOUR
Distance 02 KM
Nom : OUED ESSEFSAF Commune : BENI FOUDA
Distance 10KM
Nom : IKKEJANE Commune : BENI AZZIZ
Distance 01KM
Nom : SERDJ EL GHOUL Commune : SERDJ EL GHOUL
Distance 10KM
Nom : MEGRES Commune : AIN ABESSA
Distance 03 KM
Nom : ROHANA Commune : OULED SI AHMED
Distance 10 KM
Nom : RETENUE COLLINAIRE d’AIN ABESSA Commune : AIN ABESSA
Distance 02 KM
Nom : TAKITOUNT Commune : TIZI N’BECHAR
Distance 01 KM
Nom : VOIE D’ACCES aux gorges d’OUED BOUSSELAM Commune : HAMMAM GUERGOUR
Distance 20 KM
Nom : VOIE D’ACCES AU VILLAGE MEZZIENE Commune : BENI OURTILENE
Distance 10 KM
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Actions Secteur Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
05 Travaux
Publics
• Etude • travaux de
réalisation
Mise en exploitation
Projet Dédoublement de la voie
Nom : Route nationale n°74 Commune : BOUGAA
Distance 02km
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
22 | P a g e
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
06 Hydraulique • Etude • travaux de
réalisation
Mise en exploitation
Projet
Aménagement et mise en
valeur de 08 retenues
collinaires et barrages d’eau
« Mise en tourisme »
SITE N°01
Nom : EL KHERCHI Commune : EL OURICIA
Wilaya : Sétif Statut foncier : Ėtatique/Domanial
Site existant : SITE NATUREL Site à créer : /
SITE N°02
Nom : OUED ETMAR Commune : EL OURICIA
Wilaya : Sétif Statut foncier : Ėtatique/Domanial
Site existant : SITE NATUREL Site à créer : /
SITE N°03
Nom : ZAIRI Commune : AIN ABESSA
Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique/OAC
Site existant : SITE NATUREL
III.5).Les
Services
Hydrauliques
• Étude de protection contre la pollution hydrique
• la rénovation des anciens réseaux d’assainissement
• mise en tourisme des retenues collinaires et sources d’eau
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
23 | P a g e
SITE N°04
Nom : BARRAGE D’AIN ZADA Commune : AIN ARNAT
Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique
Site existant : SITE NATUREL Site à créer : /
SITE TOURISTIQUE
SITE N°05
Nom : LAC D’OULED ADDOUANE Commune : OULED ADDOUANE
Wilaya : Sétif Statut foncier : ETATIQUE
Site existant : SITE NATUREL Site à créer : SITE TOURISTIQUE
SITE N°06
Nom : MAOUANE Commune : SETIF
Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique
Site existant : Site Naturel (Barrage d’eau) Site à créer : site touristique
SITE N°07 et 08
Nom : BOUAMRANE
BOUICHETTAT
Commune : AMOUCHA
Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
24 | P a g e
Site existant : Site Naturel (retenue collinaire) Site à créer : SITE TOURISTIQUE
III.6).DGSN,
groupement de
la
gendarmerie,
protection
civile et l’ANP
- Assurance de la sécurité des touristes
- Secours en cas d’événements liés à des accidents et des risques majeurs (incendies,
inondations, explosion, séisme, glissement de terrains, pandémie…….)
- Plan ORSEC
- L’assistance des agences dans les escortes
- Sécuriser les sentiers touristiques
III.7).Jeunesse,
sport et loisirs
- Echanges sportifs et culturels entre jeunes locaux et étrangers, inter wilaya…
- Organisation des compétitions sportives nationales et internationales,
- Coopération avec la direction du tourisme et les offices de tourisme de pole afin de
recevoir des groupes de touristes et de visiteurs
- Organiser des excursions en commun accord avec les OLT
- Aménagement des espaces de loisirs à travers la wilaya
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
action Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
07 Jeunesse et
sport
• Etude • travaux de
réalisation
Mise en exploitation
INTITULE DU PROJET Réalisation d’un complexe sportif et de détente
SITE N°01
Nom : OULED SABER Commune : OULED SABER
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
25 | P a g e
Wilaya : Sétif Statut foncier : ETATIQUE
Site existant : Complexe sportif et de détente Site à créer : SITE TOURISTIQUE
Plan d’aménagement du pôle de détente et de loisirs d’OULED SABER
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Action Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
08 Jeunesse et
sport
• Etude • travaux de
réalisation
Mise en exploitation
INTITULE DU PROJET Réalisation d’une zone sportive
SITE N°01
Nom : MEGRES Commune : AIN ABESSA
Wilaya : Sétif Statut foncier : ETATIQUE
Site existant : Site proposé comme ZEST Site à créer : Zone d’activités sportives
Caractéristiques du projet :
Créer une zone d’activités sportives à MEGRES qui rentre dans le périmètre de site proposé au classement
comme zone d’expansion touristique ZEST, qui comprend :
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
26 | P a g e
- Camp de jeunes,
- Piste et stade d’athlétisme
- Salle omnisports
- Terrain de foot d’une capacité de 1200 places
- Zone de ski
-Piste de randonné
- Jardin public
-Auberge des jeunes
Plan d’aménagement de la zone sportive à MEGRES
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
27 | P a g e
III.8).Formation
Professionnelle
- Formation des guides touristiques,
- Formation de guides spécialisés dans le patrimoine culturel
- Formation des Restaurateurs, des voyagistes, personnels d’accueil,
- Formation de spécialistes en circuit, promotion et vente de produits touristiques
- Création des journées porte ouverte sur les spécialités touristiques au sein des centres
- Formation des commerçants à l’art de vendre et de recevoir les touristes
- Aide à l’organisation de concours pour le meilleur guide, hôtelier, transporteur,
restaurateur….
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Actions Secteur
Echéance
Court terme 2015-
2017
Moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
09 Formation
Professionnelle
• Etude • Travaux de
réalisation
Mise en exploitation
Projet
Etude, réalisation et équipement
d'un INSFP type 300 postes de
formation à El Eulma.
SITE N°01
FICHE TECHNIQUE DE PROJET
I – IDENTIFICATION DU PROJET :
Intitulé : Etude, réalisation et équipement d'un INSFP type 300
postes de formation à El Eulma.
Programme d’inscription : budget d'équipement de l’Etat (PSRE).
Surface du terrain : 31 000 m 2
Surface bâtie : 5 660 m 2
III -CONSISTANCE DU PROJET :
Bloc enseignement
- salles pédagogiques ordinaires : 06
-Salles pédagogiques spécialisées : 08
- Amphithéâtre : 240 places
- Bibliothèque : 01
- Salle polyvalente : 01
Bloc Administratif
- Bureaux : 14
-Bureau d’accueil et d’information : 01
- Magasin : 01
- Salle professeurs : 01
Bloc hébergement et services
- Internat : 120 lits
- Réfectoire /Cuisine 250 couverts
- Foyer : 01
- Infirmerie : 01
Logements d’astreinte 04
V – IMPACTS DU PROJET :
- Augmentation des capacités d’accueil / 300 postes de formation.
- Répondre aux besoins socio-économiques au niveau local, régional
et national dans
les métiers de l’eau et de l’environnement.
- Prise en charge des demandeurs de formation de niveau scolaire
3eme
AS.
- Création en phase de réalisation de 400 emplois temporaires.
-Création de 60 nouveaux emplois permanents.
II– EXECUTION DU PROJET :
Maître l’ouvrage : Monsieur le Wali de la Wilaya Sétif.
Représenté par le Directeur de la Formation Professionnelle.
Maître d’œuvre : Bureau d'Etude Trabelssi Nazim.
Entreprises de réalisation : 10
Délai de réalisation : 14 mois
Date de mise en service : Septembre 2007
IV - AFFECTATION PÉDAGOGIQUE :
- Traitement des eaux.
- Exploitation stations de pompage et réseaux de distribution d’eau
potable.
-Hydrogéologie.
- Technicien en AEP.
-Gestion et économie de l’eau.
-Technicien chimiste.
-Environnement et propreté.
- Gestion des déchets.
IV - AFFECTATION PÉDAGOGIQUE :
- Traitement des eaux.
- Exploitation stations de pompage et réseaux de distribution d’eau
potable.
-Hydrogéologie.
- Technicien en AEP.
-Gestion et économie de l’eau.
-Technicien chimiste.
-Environnement et propreté.
- Gestion des déchets.
SITE N°02
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
28 | P a g e
Projet
Etude, réalisation et équipement
d'un C.F.P.A type 300 postes de
formation à HAMAM SOKHNA.
FICHE TECHNIQUE DE PROJET
I – IDENTIFICATION DU PROJET :
Intitulé : Etude, réalisation et équipement d'un CFPA type 300
postes de formation à Hamam Sokhna.
Programme d’inscription : budget d'équipement de l’Etat / PCSC.
Surface du terrain : 15 000 m 2
Surface bâtie : 5 225 m 2
III - CONSISTANCE DU PROJET :
Bloc enseignement
- salles pédagogiques ordinaires : 04
- Ateliers : 05
- Salles pédagogiques spécialisées : 04
- Bibliothèque : 01
- Salle polyvalente : 01
Bloc Administratif
- Bureaux : 14
- Bureau d’accueil et d’information : 01
-Magasin : 01
Bloc hébergement et services
- Internat : 60 lits
- Réfectoire /Cuisine : 250 couverts
- Foyer : 01
- Infirmerie : 01
Logements d’astreinte : 03
V – IMPACTS DU PROJET :
- Augmentation des capacités d’accueil / 300 postes de
formation.
-Prise en charge des demandeurs de formation au niveau
local.
-Couvrir les besoins des secteurs utilisateurs en main
d’œuvre qualifiée.
- Création en phase de réalisation de 400 emplois
temporaires.
- Création de 60 nouveaux emplois permanents.
II – EXECUTION DU PROJET :
-Maître l’ouvrage : Monsieur le wali de la Wilaya Sétif.
-Représenté par le directeur de la formation professionnelle.
-Maître d’œuvre : Bureau d'étude Matroni Boudjemaa.
-Entreprises de réalisation : 02
-Délai de réalisation : 08 mois
-Date de démarrage des travaux : Mars 2007
IV - AFFECTATION PÉDAGOGIQUE :
-Constructeur en maçonnerie et béton armé.
-Peintre vitrier.
-Carreleur faïencier mosaïste.
- Installateur sanitaire et gaz.
-Electricité bâtiment.
-Agent polyvalent d’entretien des réseaux.
-Mécanicien en maintenance des engins agricoles.
-Habit traditionnel.
-Peinture sur tissu.
- Prêt-à-porter.
SITE N°03
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
29 | P a g e
Projet
Etude réalisation et équipement
d'un CFPA type 300 postes de
formation à Hamam Guergour.
FICHE TECHNIQUE DE PROJET
I – IDENTIFICATION DU PROJET :
-Intitulé : Etude réalisation et équipement d'un CFPA type 300
postes de formation à Hamam Guergour.
Programme d’inscription : budget d'équipement de l’Etat.
Surface du terrain : 10 000 m 2
Surface bâtie : 4 881 m 2
III -CONSISTANCE DU PROJET :
Bloc enseignement
-salles pédagogiques ordinaires : 04
-Ateliers : 04
-Salles pédagogiques spécialisées : 04
-Bibliothèque : 01
-Salle polyvalente : 01
Bloc Administratif
-Bureaux : 14
-Bureau d’accueil et d’information 01
-Magasin : 01
Bloc hébergement et services
-Internat : 60 lits
-Réfectoire /Cuisine 250 couverts
-Foyer : 01
-Infirmerie : 01
Logements d’astreinte 03
II – EXECUTION DU PROJET :
Maître l’ouvrage : Monsieur le Wali de la Wilaya Sétif
Représenté par le Directeur de la Formation Professionnelle.
Maître d’œuvre : Bureau d'étude Laazli Abdelkrim
Entreprises de réalisation : 03
Délai de réalisation : 12mois
Date de démarrage des travaux : Juin 2007.
IV - AFFECTATION PÉDAGOGIQUE :
Constructeur en maçonnerie et béton armé.
Peintre vitrier.
Carreleur faïencier mosaïste.
Cuisine de collectivités.
Arboriculture fruitière.
Apiculture.
Tissage traditionnel.
Sculpture sur bois.
Prêt-à-porter.
V – IMPACTS DU PROJET :
-Augmentation des capacités d’accueil /300 postes de formation.
-Prise en charge des demandeurs de formation au niveau local.
-couvrir les besoins des secteurs utilisateurs en main d’œuvre qualifiée.
-Création en phase de réalisation de 400 emplois temporaires.
-Création de 60 nouveaux emplois permanents.
SITE N°04
Projet
Etude, réalisation et équipement
d'un INSFP type 300 postes de
formation à AIN OULMENE
FICHE TECHNIQUE DE PROJET
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
30 | P a g e
I – IDENTIFICATION DU PROJET :
Intitulé : Etude, réalisation et équipement d'un INSFP type 300
postes de formation à Ain Oulmène
Programme d’inscription : budget d'équipement de l’Etat / Hauts
Plateaux
Surface du terrain : 30 000 m 2
Surface bâtie : 7 730 m 2
III -CONSISTANCE DU PROJET :
Bloc enseignement
-salles pédagogiques ordinaires : 06
-Salles pédagogiques spécialisées : 08
-Amphithéâtre : 240 places
- Bibliothèque : 01
-Salle polyvalente : 01
Bloc Administratif - Bureaux : 14
- Bureau d’accueil et d’information : 01
-Magasin : 01
- Salle professeurs : 01
Bloc hébergement et services
- Internat : 120 lits
- Réfectoire /Cuisine 250 couverts
- Foyer : 01
-Infirmerie : 01
Logements d’astreinte 04
V – IMPACTS DU PROJET :
-Augmentation des capacités d’accueil / 300 postes de
formation.
-Répondre aux besoins socio-économiques au niveau local,
régional et national dans
-les métiers de l’eau et de l’environnement.
- Prise en charge des demandeurs de formation de niveau
scolaire de 2emeet 3emeAS.
-Création en phase de réalisation de 400 emplois temporaires.
- Création de 60 nouveaux emplois permanents.
II – EXECUTION DU PROJET :
Maître l’ouvrage : Monsieur le Wali de la
Wilaya Sétif.
Représenté par le Directeur de la Formation Professionnelle.
Maître d’œuvre : Bureau d'Etude Wahid Ben Belkacem
Entreprises de réalisation : 05
Délai de réalisation : 15 mois
Date de démarrage des travaux : Mai 2007
V - AFFECTATION PÉDAGOGIQUE :
- Géomètre topographe.
- Conducteurs de travaux bâtiment.
- Conducteurs de travaux publics.
- Technicien supérieur en VRD.
- Métreur vérificateur et étude des prix.
- Dessinateur projeteur en architecture.
- Dessinateur projeteur en béton armé.
- Technicien supérieur en urbanisme.
- Technicien supérieur en installation sanitaire et climatisation.
- Maquettiste en bâtiment et travaux publics.
- Technicien supérieur en architecture d’intérieur.
- Agent immobilier.
- Technicien en mécanique des sols.
- Topographe.
SITE N°05
FICHE TECHNIQUE DE PROJET
Projet : Etude, réalisation et
équipement d'un institut
national de l’hôtellerie et du
tourismeINHT à BOUGAA.
Situation
Chef lieu de la commune de BOUGAA
Date de démarrage du projet
Date de livraison
Programme 2012
2016
Echelle et rayonnement Vocation nationale
Superficie d’assiette 02 Ha
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
31 | P a g e
Nombre d’emploi crée
80 emplois permanant
Consistance physique
6500 m²
Capacité pédagogique 300 postes de formation
Capacité d’hébergement
120 lits
Affectation pédagogique
 Hôtellerie : options
1-Restauration
2-Cuisine
3-Administration hôtelière
4-Hébergement
5-Réception
 Tourisme : options
1-Production et commercialisation
2-Guide du musée
3-Agence du voyage
4-Guide du tourisme local (niveau 5 : TS, BTS)
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
32 | P a g e
III.9).La culture
- Inventoriage du patrimoine matériel et immatériel
- Classement des sites culturels non classés
- Proposition d’un planning de manifestations culturelle
- Lancement des PPMVSA et PPMVSS
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Action Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
11 la culture • Etude PPMVSA • travaux de
restauration
Mise en exploitation
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : DJEMILA (EX-CUICUL) Commune : DJEMILA
Wilaya : Sétif Statut foncier : ETATIQUE
Site existant : CITE ROMAINE Site à créer : SITE TOURISTIQUE
CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE
Situation
Dans la ville : à 01km au nord du chef lieu de commune
Accès au site Routier: oui
Piéton: oui
Autres:
Information et Signalisation Pour arriver au site : oui
Sur le site même : oui
Stationnement Possibilité accueil autocars : oui
Equipements existants Musée archéologique
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
33 | P a g e
(accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique, musée,…) accueil
Orientations d’aménagement Elaboration d’un plan de gestion
-Mise en œuvre du PPMVSA :
• l’aménagement de parcours de circulation balisés et
sécurisés avec panneaux d’orientation.
• l’aménagement de parcours thématiques à caractère
muséographique avec panneaux didactiques.
• l’aménagement spécifique à caractère muséographique
pour une meilleure présentation du vestige au public.
• le projet d’illumination des vestiges archéologiques.
• la construction d’un centre d’accueil, book shop et un
bloc sanitaire.
• l’aménagement d’un centre d’interprétation
archéologique.
• Animer les sites par une présentation nouvelle et
originale qui éveille les ‘cinq’ sens (Des contenus MP3 à
télécharger sur son propre baladeur ou téléphone,
reconstitution des scènes historiques de l’époque)
-Promotion du site
-Mise en service et ouverture au public
Etat des équipements existants moyen
CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE
Propreté générale du lieu Sain
Qualité de l’environnement immédiat Sain
Monumentalité/ originalité Mémoire histoire
Ambiance générale/ atmosphère /
Visibilité du site Très visible: oui
REMARQUES
Dysfonctionnements éventuels Fréquentation par : visiteurs 30 000 (2012)
Etudiants 15 000 chaque année
Manques constatés Aménagements et mise en valeur
Infrastructure d’hébergement+ restauration
Potentialités du site Ressource patrimoniale (sites archéologiques)
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
34 | P a g e
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
12 la
culture
• Classement
• Etude de
PPMVSA
travaux de restauration Mise en exploitation
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : MONS Commune : BENI FOUDA
Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique
Site existant : RUINES ROMAINE Site à créer : SITE TOURISTIQUE
CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE
Situation
- Ce site se situe dans la région d’OUD SEFSAF à
quelque kilomètre au sud ouest de chef lieu de la
commune de Béni Fouda
Accès au site Routier: oui
Piéton: oui
Autres: /
Information et Signalisation Pour arriver au site : Néant
Sur le site même : Néant
Stationnement Capacité:/
Revêtement:/
Possibilité accueil autocars : oui
Equipements existants
(accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique,
musée,…)
/
Elaboration d’un plan de gestion
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
35 | P a g e
Orientations d’aménagement -Mise en œuvre du PPMVSA :
• l’aménagement de parcours de circulation balisés et
sécurisés avec panneaux d’orientation.
• l’aménagement de parcours thématiques à caractère
muséographique avec panneaux didactiques.
• l’aménagement spécifique à caractère
muséographique pour une meilleure présentation du
vestige au public.
• le projet d’illumination des vestiges
archéologiques.
• la construction d’un centre d’accueil, book shop et
un bloc sanitaire.
• l’aménagement d’un centre d’interprétation
archéologique.
• Animer les sites par une présentation nouvelle et
originale qui éveille les ‘cinq’ sens (Des contenus
MP3 à télécharger sur son propre baladeur ou
téléphone, reconstitution des scènes historiques de
l’époque)
-Promotion du site
-Mise en service et ouverture au public
Etat des équipements existants /
Possibilité de développement
Classement, réhabilitation
visites du site dans le cadre de circuits
proposer une ZEST
CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE
Propreté générale du lieu Sain
Qualité de l’environnement immédiat Sain
Monumentalité/ originalité /
Ambiance générale/ atmosphère /
Visibilité du site Très visible:/
Peu visible : oui / éloignement
Site confidentiel : /
REMARQUES
Dysfonctionnements éventuels /
/
Manques constatés /
Potentialités du site Site archéologique funéraire –mémoire identitaire des
richesses civilisationelles de la région.
Ressource paysagère.
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
36 | P a g e
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
13 la culture • Classement
• Bornage
• Fouilles Mise en exploitation
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : AIN LAHNECH Commune : GUELTA ZERGA
Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique
Site existant : SITE PREHISTORIQUE Site à créer : /
CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE
Situation
- Ce site se situe dans le coté ouest de chef lieu de la
commune de GUELTA ZERGA
Accès au site Routier: oui
Piéton: oui
Autres: /
Information et Signalisation Pour arriver au site : Néant
Sur le site même : Néant
Stationnement Capacité:/
Revêtement:/
Possibilité accueil autocars : oui
Equipements existants
(accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique, musée,…)
/
Etat des équipements existants /
Possibilité de développement
Classement, bornage
Programmer des fouilles sur le site
visites du site dans le cadre de recherche archéologique
CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE
Propreté générale du lieu Sain
Qualité de l’environnement immédiat Risque du aux eaux usées des rejets venant des bâtisses
Monumentalité/ originalité /
Ambiance générale/ atmosphère /
Visibilité du site Très visible:/
Peu visible : oui /
Site confidentiel : /
REMARQUES
Dysfonctionnements éventuels /
/
Manques constatés /
Potentialités du site Site préhistorique –mémoire identitaire humaines
La découverte de squelettes de premier homme
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
37 | P a g e
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
14 la culture • Classement
• Bornage
• Fouilles Mise en exploitation
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : IKKEJANE Commune : BENI AZIZ
Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique
Site existant : SITE MEDIEVAL Site à créer : /
CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE
Situation
- Ce site se situe au NORD EST de chef lieu de la
commune de BENI AZIZ sur la route qui mène vers
AIN SEBT
Accès au site Routier: oui
Piéton: oui
Autres: /
Information et Signalisation Pour arriver au site : OUI
Sur le site même : Néant
Stationnement Capacité:/
Revêtement:/
Possibilité accueil autocars : oui
Equipements existants
(accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique, musée,…)
/
Etat des équipements existants /
Possibilité de développement
Classement, bornage
Programmer des fouilles sur le site
visites du site dans le cadre de recherche archéologique
CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE
Propreté générale du lieu Sain
Qualité de l’environnement immédiat Risque du aux eaux usées des rejets venant des bâtisses
Monumentalité/ originalité /
Ambiance générale/ atmosphère /
Visibilité du site Très visible:/
Peu visible : oui /
Site confidentiel : /
REMARQUES
Dysfonctionnements éventuels /
/
Manques constatés /
Potentialités du site Site Médiéval –mémoire identitaire humaines
Civilisation musulmane
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
38 | P a g e
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Actions Secteur
Echéance
Court terme 2015-2017 Moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
15 la culture • Classement
• Etude PPMVSA
• travaux de
restauration
Mise en exploitation
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : ZRAIA Commune : BEIDA BORDJ
Wilaya : Sétif Statut foncier :
Sites existants : SITES ARCHEOLOGIQUES
Site de gravures rupestres qui date de l’ère préhistorique (3000 à 7000 an) situé dans la localité de ZRAIA dans la
commune de BEDA BORDJ
ZRAIA : le site de ZRAIA date de l’ère Romaine, ce qui marque le passage de la civilisation romaine dans ce lieu dit, il
est considéré comme passage, de transit entre Timgad et Djemila
L’appellation de ce site ZRAIA veut dire en berbère regarde moi
Des traces ont été laissé par cette civilisation représentée par des gravures sur les pierres et des statues des pièces en
poteries ainsi que des pièces de monnaie que gardent les citoyens de cette région comme souvenir et patrimoines matériel
on peut citer quelque site patrimoniaux :
1-KAF EZZEMAM situé au nord est de ZRAIA dans la MECHTA D’OULED EL KHAMESS
(i.e. : grande pierre sculptée (gravure)
il y a des histoires qui disent que ce site date de 4000 ans av JC (gravure rupestres des vaches sauvages, éléphant,
autruche,..)
2-AIN TAGHLISTE (OULED EL KHAMESS) : la présence de gravure rupestre d’un poisson
3-AIN TAOUGHLALET (mechta ECHOUAFAA) :
4-AIN ZRAIA (OULED MESSAHEL) : source naturelle sur la quelle les romains puis les byzantins avaient construit
leurs civilisations.
5-AIN HNINA
6-AIN BOUMEDDOUR
7-KSAR BLISS: bâtisse sous forme d’un château ou on trouve à l’intérieur un moulin
8-RUINES ROMAINES (ZRAIA,TBAROUNT, AIN BEIDA, KHERBAT BEN KENAN BERBERE,TAGHLIST)
CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE
Accès au site Routier:/
Piéton:/
Autres: L’accessibilité de la station est assurée par une piste
carrossable dans un état dégradé
Information et Signalisation Pour arriver au site : Néant
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
39 | P a g e
Sur le site même : Néant
Stationnement Capacité:/
Revêtement:/
Possibilité accueil autocars : oui
Equipements existants
(accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique,
musée,…)
Néant
Etat des équipements existants Bon: oui
Moyen: /
Dégradé : /
Possibilité de développement Site touristique (mise en valeur) +insertion dans un circuit
touristique culturel.
CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE
Propreté générale du lieu Sain
Qualité de l’environnement immédiat Sain
Monumentalité/ originalité /
Ambiance générale/ atmosphère /
Visibilité du site Très visible: /
Peu visible : oui
Site confidentiel:/
REMARQUES
Dysfonctionnements éventuels /
/
Manques constatés Aménagement et misse en valeur
Potentialités du site Patrimoine culturel (gravures rupestres)
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
16 la culture • Classement
• Etude PPMVSA
• travaux de
restauration
Mise en exploitation
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : MEZZIENE Commune : BENI OURTILENE
Wilaya : Sétif OBJECTIF : VALORISER le patrimoine culturel architectural
de la région, par l’instruction de l’aspect architectural et
architectonique dans l’ornement et l’aménagement des
villages berbères
Sites existants : VILLAGE Kabyle
CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
40 | P a g e
Accès au site Routier: OUI /PISTE
Piéton: OUI
Information et Signalisation Pour arriver au site : Néant
Sur le site même : Néant
Stationnement Capacité:/
Revêtement:/
Possibilité accueil autocars : oui
Equipements existants
(accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique,
musée,…)
Néant
Etat des équipements existants Bon: /
Moyen: /
Dégradé : /
Possibilité de développement Site touristique (mise en valeur) +insertion dans un circuit
touristique culturel.
CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE
Propreté générale du lieu Sain
Qualité de l’environnement immédiat Sain
Monumentalité/ originalité Architecture vernaculaire, traditionnelle
Ambiance générale/ atmosphère /
Visibilité du site Très visible: OUI
Peu visible : /
Site confidentiel:/
REMARQUES
Dysfonctionnements éventuels /
/
Manques constatés Aménagement et mise en valeur
Potentialités du site Patrimoine culturel (architecture vernaculaire, village berbère)
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
41 | P a g e
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
17 la culture • Classement
• Etude PPMVSA
• travaux de
restauration
Mise en exploitation
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : GUENZET Commune : GUENZET
Wilaya : Sétif OBJECTIF : VALORISER le patrimoine culturel architectural
de la région, par l’instruction de l’aspect architectural et
architectonique dans l’ornement et l’aménagement des villages
berbères
Sites existants : VILLAGES BERBERES
1 -THAMASTH 2- le vieux quartier de nature architecturale berbère,
3- GUENZET centre 4- TANEKOUCHT
5- LEHDADDA 6- TAOURIRT YAAKOUB
CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE
Accès au site Routier: OUI
Piéton: OUI
Information et Signalisation Pour arriver au site : Néant
Sur le site même : Néant
Stationnement Capacité:/
Revêtement:/
Possibilité accueil autocars : oui
Equipements existants
(accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique,
musée,…)
Néant
Etat des équipements existants Bon: /
Moyen: /
Dégradé : /
Possibilité de développement Site touristique (mise en valeur) +insertion dans un circuit
touristique culturel.
TAOURIRT YAAKOUB TAOURIRT YAAKOUB THAMENGOUCH
THAMASTH TIMENGACHE TIZI M’DJEBAR-EL KOUDA
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
42 | P a g e
CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE
Propreté générale du lieu Sain
Qualité de l’environnement immédiat Sain
Monumentalité/ originalité Architecture vernaculaire, traditionnelle
Ambiance générale/ atmosphère /
Visibilité du site Très visible: OUI
Peu visible : /
Site confidentiel:/
REMARQUES
Dysfonctionnements éventuels /
Manques constatés Aménagement et mise en valeur
Potentialités du site Patrimoine culturel (architecture vernaculaire, village berbère)
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
18 la culture • Classement • travaux de
restauration
Mise en exploitation
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : GUENZET Commune : GUENZET
Wilaya : Sétif Statut foncier :
Sites existants : 1- villages berbères
Un patrimoine culturel architectural, dont un aspect architectural et architectonique dans l’ornement et
l’aménagement de ces villages berbères (THAMASTH, le vieux quartier de nature architecturale berbère,
GUENZET centre, TANEKOUCHT, LEHDADDA, TAOURIRT YAAKOUB).
2-Edifices qui datent de l’ère HAMADITE
3-Traditions : *Fête de premier jour de printemps « AMGGUER N’TEFFSUTH »
*Saison de l’olive
* TWIZA
* artisanat : Bijoux, sculpture sur bois, habillement
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme
2017-2022
Long terme 2022-2030
19 la
culture
• Classement
• Etude de
PPMVSA
travaux de
restauration
Mise en exploitation
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : KHERBATES Commune : TELLA
Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique
Sites existants : (RUINES ROMAINES)
1-KHERBA EL KEBIRA à OULED AGGOUNE
2-KHERBA EL CHEBALA
3-KHERBA OULED ABBAS
Site à créer : SITE TOURISTIQUE
CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
43 | P a g e
III.10). Les Affaires
Religieuses
- Réhabilitation et Revalorisation du « mouvement des
zaouïas à travers des programmes d’apprentissage
pédagogiques et de sensibilisation religieuse alliant le
civisme au niveau des communes »
- la valorisation et la promotion des sites
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Actions Secteur
Echéance
court terme 2015-
2017
moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
20
Les
Affaires
Religieuses
• Etude
• Restauration
• Réhabilitation
Mise en exploitation
Projet
-Valorisation des sites spirituels.
-Intégrer les sites et édifices religieux dans un circuit
cultuel et spirituel.
-Organiser des colloques, séminaires, journées
d’études ;….
-Restaurer les mosquées, zaouïas, maisons d’Oulémas ;…
- Classement des anciennes mosquées et zaouïas
coraniques des villages kabyles de la région comme
patrimoines cultuel et culturel national.
- Faire des circuits touristiques afin de permettre sa
découverte et organiser des séminaires, colloques sur les
oulémas de cette région.
SITE 01
Nom : ZAOUIA D’OULED SI AHMED Commune : OULED SI AHMED
SITE 02
Nom : Mosquée ABD EL GHEFFAR à cité la gare Commune : SETIF
SITE 03
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
44 | P a g e
Nom : Mosquée EL ATTIK CENTRE Commune : HAMMA
SITE 04
Nom : Mosquée OMAR IBN EL KHETTAB Commune : GUENZET
SITE 05
Nom : Mosquée EL ATTIK CENTRE Commune : GUENZET
SITE 06
Nom : Mosquée ABOU MOUSSA EL ACHAARI Commune : HARBIL
SITE 07
Nom : Mosquée Sidi Mohamed Ben ZOUAOUI KERDJANA Commune : HARBIL
SITE 08
Nom : Mosquée MOULOUD HAFIDI à Béni Hafid Commune : AIN LEGRADJ
SITE 09
Nom : Mosquée EL ATTIK à EL MESLAKH Commune : EL EULMA
SITE 10
Nom : Mosquée EL ATTIK Commune : KSAR EL ABTAL
SITE 11
Nom : Mosquée IZAATTITTEN Commune : BOUSSELAM
SITE 12
Nom : Mosquée « EL MASDJID ELATIQ » de
LAAOUAMER
Commune : AMMOUCHA
SITE 13
Nom : AGUELLAD SALAH Commune : GUENZET
SITE 14
Nom : THAMLOUTH SIDI ALI OUKHELIFA Commune : GUENZET
SITE 15
Nom : TIZI MEDJEBAR IGHOUDHANE Commune : GUENZET
SITE 16
Nom : THAOURIRTH Commune : GUENZET
SITE 17
Nom : Djamaa de SAHABI (Mechtat echouafaa) Commune : BEIDA BORDJ
SITE 18
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
45 | P a g e
Nom : Djamaa SIDI LEKHAL (Zraia) Commune : BEIDA BORDJ
SITE 19
Nom : Djamaa TAHAR EL KAHLI (OULED SI
LEKHAL)
Commune : BEIDA BORDJ
SITE 20
Nom : Djamaa Sidi Mohammed Ben Said
(TAGHLIST)
Commune : BEIDA BORDJ
SITE 21
Nom : Djamaa Sidi Mohammed Ben Abdellah
(ZRAIA)
Commune : BEIDA BORDJ
SITE 22
Nom : Djamaa Sidi Ahmed Ben Marouani
(ZRAIA)
Commune : BEIDA BORDJ
SITE 23
Nom : Djammaa Sidi Ammar (OULED LAYTIM) Commune : BEIDA BORDJ
SITE 24
Nom : Djamaa Sidi Khellaf Ben Salah
(TAGHLIST)
Commune : BEIDA BORDJ
SITE 25
Nom : ZAOUIA SIDI DJOUDI Commune : HAMMAM GUERGOUR
SITE 26
Nom : ZAOUIA SIDI H’CEN Commune : AIN ROUA
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
46 | P a g e
III.11).
MOUDJAHIDINE
- organiser des séminaires, des colloques sur les évènements de la révolution et éclairer les
faits et les crimes de colonialisme aveugle
- réaliser des musées et des salles d’expositions sur les lieux ou à l’intérieur des centres
pour permettre de savoir et accéder au portail des images et des sculptures représentant
ces faits
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
21 Moudjahidine • Classement travaux de restauration Mise en exploitation
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : KSAR ETTIR Commune : KSAR AL ABTTAL
Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique
Site existant : Centre de détention et de torture Site à créer : SITE TOURISTIQUE
Aperçu historique (1956-1962)
Musée de CHAHID :
Vu la position héroïque et courageuse prise par les citoyens de cette région et son site stratégique qui contrôle toutes les
places sensibles, les autorités coloniales ont pris la décision de construire un centre de détention et de torture à ksar el tir en
1956, et ont choisit son implantation dans un site plat et ouvert non entouré par quelconque montagne ni forets. Après une
année de son inauguration ils ont décidé de le transformer en centre national de torture et de détention, il fut constitué de 09
unités indiquées par des lettres alphabétique de(A,B,C,D,E,F,G,H ,I), le nombre de prisonniers a atteint 03miles .
Le centre était entouré par plusieurs barrage ou obstacles ; -le premier barrage : barbelé d’une largeur de 06 m, miné et
exposé aux projecteurs.
-le deuxième barrage : un câble d’éclairage qui cerne tout le centre.
-le troisième barrage : deux murs de câbles circulent entre eux des chiens policiers.
Superficie : 12 ha
Les infrastructures de base : 12 cellules / Logements de fonctions / Cour pour les travaux forcés
Salle de propagande et de l’enseignement / Toilette collective / Cour pour casser les caillots et la torture
Bureaux de torture et des interrogatoires /Centre de commandement et un centre de munitions
Cour de torture / Cuisine / Cour de drapeau
Groupement qui contient plusieurs unités (A, B, C, D, E, F, G, H, I)
Des étables / Logements pour les harkis/ Silos pour blé / 06 forts de contrôle équipé de projecteurs
Salle de cinéma / Constructions administratives diverses
CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
47 | P a g e
Accès au site Routier: oui
Piéton: oui
Autres: /
Information et Signalisation Pour arriver au site : Néant
Sur le site même : OUI
Stationnement Capacité:/
Revêtement:/
Possibilité accueil autocars : oui
Equipements existants
(accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique, musée,…) Accueil, musée
Etat des équipements existants /
Possibilité de développement
Classement, réhabilitation, restauration
visites du site dans le cadre de circuits
séminaires, colloque
CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE
Propreté générale du lieu Sain
Qualité de l’environnement immédiat Sain
Monumentalité/ originalité /
Ambiance générale/ atmosphère /
Visibilité du site Très visible:/
Peu visible : oui / éloignement
Site confidentiel : /
REMARQUES
Dysfonctionnements éventuels /
/
Manques constatés /
Potentialités du site Site historique, image identitaire humanitaire
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
48 | P a g e
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
22 Moudjahidine • Classement travaux de restauration Mise en exploitation
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : CHREA Commune : BABOR
Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique
Site existant : Centre de détention et de torture et Caserne Site à créer : SITE TOURISTIQUE
CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE
Accès au site Routier: oui
Piéton: oui
Autres: /
Information et Signalisation Pour arriver au site : Néant
Sur le site même : OUI
Stationnement Capacité:/
Revêtement:/
Possibilité accueil autocars : oui
Equipements existants
(accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique, musée,…) /
Etat des équipements existants /
Possibilité de développement
Classement, réhabilitation, restauration
visites du site dans le cadre de circuits
séminaires, colloque
CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE
Propreté générale du lieu Sain
Qualité de l’environnement immédiat Sain
Monumentalité/ originalité /
Ambiance générale/ atmosphère /
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
49 | P a g e
Visibilité du site Très visible:/
Peu visible : oui / éloignement
Site confidentiel : /
REMARQUES
Dysfonctionnements éventuels /
/
Manques constatés /
Potentialités du site Site historique, image identitaire humanitaire
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
23 Moudjahidine • Classement travaux de restauration Mise en exploitation
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : GUENZET Commune : GUENZET
Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique
Sites existants :
1-Caserne militaire coloniale.
2-Sites historiques qui étaient témoins de
plusieurs batailles.
3-Tribunal criminel colonial lors de l’opération
de ratissage JUMELLE.
4-Domiciles (maisons) des deux grands
moudjahid : MALIKA BELKAID et KEHAL
AREZKI.
5-Cimetières des CHOUHADA (800 martyrs).
Site à créer : /
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
50 | P a g e
III.12).
Urbanisme
- Installation du guichet unique pour la facilitation d’obtention des permis de construire pour les
PAT au niveau des ZEST.
- Révision des PDAU et des POS (insérer la dimension tourisme dans l’élaboration de ces études)
- Amélioration urbaine des 60 communes
- Facilitation des obtentions des permis de construire pour les investisseurs et les promoteurs
- Prospection de terrains aménageables en collaboration avec les services de tourisme selon leurs
besoins par essaimage au niveau des POS et des PDAU (ZEST, équipements touristiques …..)
III.13).
Transport
- Elaborer un plan de circulation
- Amélioration du parc véhiculaire
- Augmenter le nombre de lignes de transport routier en commun
- Finalisation du projet de tramway à Sétif
- Extension et mise en valeur de l’aéroport 08 mai 1945 à Ain ARNAT
III.14).
Enseignement
Supérieur
- Ouvrir des spécialités dans la gestion hôtelière ainsi que dans les aménagements touristique au
niveau des pôles universitaires de Sétif
- La formation du personnel universitaire à verser dans les infrastructures touristiques
- Partenariat et convention de stages pratiques avec les acteurs professionnels dans le tourisme :
management et ingénierie touristique, communication et marketing touristique
III.15).NTIC
- Les NTIC prennent une place prépondérante dans nos modes de consommation. Les secteurs
des services, tel que le tourisme, sont fortement influencés par le progrès technologique (ventes
en ligne, information via le web, réseaux sociaux…). Appliquées au tourisme les NTIC ont
bouleversé les modes de production et de consommation. Avec l'introduction de la 3G et de la
4G en téléphonie mobile, le tourisme serait un des principaux bénéficiaires. Aussi est-il
recommandé de préparer le tourisme à s'approprier ces nouveaux moyens de gestion de la
destination et des produits.
- La wilaya de Sétif devrait mettre en place une stratégie de promotion des NTIC et favoriser son
introduction dans les espaces professionnels (entreprises commerces, banques services) mais
également au niveau de la société civile de manière générale.
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
51 | P a g e
III.16).Forêt
- Ce secteur, dont les interactions avec le tourisme ne sont pas à démontrer, doit mener des
actions et construire des projets communs pour optimiser le potentiel de chaque secteur et
donner au tourisme de nouvelles dimensions.
- La création de projets autour des massifs forestiers constitue la meilleure voie pour maximiser
la création d'emplois d'une part, et revitaliser des territoires, créer de nouvelles activités
économiques qui porterait espoir aux communautés locales et donneraient un sens et une
nouvelle vitalité aux territoires excentrés
-
 LES ORIENTATIONS GENERALES D’AMENAGEMENTS DE FORETS ET LES
PROGRAMMES D’EQUIPEMENTS QU’ON PEUT Y INJECTER :
 Hiérarchisation des priorités :
Les priorités d’aménagements récréatifs dans les forêts urbaines et périurbaines d’une région donnée seront
hiérarchisées en tenant compte des trois critères suivants :
L’état sanitaire de la forêt
L’importance de la fréquentation de la forêt
La pression urbaine de la forêt
Une fois ce classement établi, il convient dans chaque forêt de définir les priorités d’intervention. Les interventions
prioritaires répondent aux objectifs hiérarchisés suivants :
Objectif A : Eviter tout dépôt d’ordures sauvages ou gravats dévalorisant l’image de la forêt et des forestiers (il ne
s’agit pas du ramassage des ordures courantes après un week-end d’affluence)
Exemples d’intervention :
Nettoyage, enlèvement des gravas
Fermeture de la forêt aux véhicules
Objectif B : Sortir la voiture de la forêt :
Exemples d’intervention :
Création ou rénovation de parkings cohérents avec le plan de circulation (éventuellement de la signalétique routière)
Création ou rénovation de pistes carrossables
Prévoir un dispositif interdisant l’accès des voitures dans les peuplements (fossés, plots, clôtures…..)
Objectif C : Mettre en place des équipements d’accueil légers :
Exemples d’intervention :
Panneau d’accueil avec plan d’ensemble matérialisant les sentiers pédestres
Création de sentiers
Balisage des sentiers Bancs, poubelles …
Objectif D : Sylviculture paysagère et sanitaire
Exemples d’intervention :
Coupes de nettoiement
Eclaircies paysagères
Régénération par plantation par bouquets ou régénération naturelle avec protection des plants, …
Objectif E : Animation pour l’éducation à l’environnement
Exemples d’intervention :
Accueil de groupes par un animateur nature
Organisation de manifestations thématiques
 Trois réseaux d’équipements successifs seront implantés :
1. Les grandes infrastructures : entrées, routes, aires de stationnement et aires d’accueil
2. Les réseaux d’itinéraires destinés aux promeneurs : allées, sentiers et autres parcours
3. Le mobilier qui accompagne et assure la lisibilité des lieux aménagés.
Il est inutile de concevoir l’équipement en mobilier, sans avoir conçu les infrastructures au préalable.
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
52 | P a g e
 Les différentes infrastructures d’accueil
Différencier deux types d’entrées :
Entrée de forêt
Celles permettant le passage des véhicules motorisés
Celles situées au contact des lisières urbaines, permettant un accès direct des piétons venant des espaces résidentiels,
sans stationnement nécessaire
Principes d’implantation :
Proximité des stationnements et des aires de pique-nique
Eloignement des cœurs de forêt
Quantité et surface :
Nombre en accord avec le plan de circulation
Possibilité de couler les entrées/sorties, en présence d’un double-sens de circulation
Dissociation des entrées et sorties dans le cas d’un sens unique de circulation
Matérialisation
Implanter un signal visuel, repère évoquant le passage de l’extérieur vers l’intérieur de la forêt Une porte ou un portail
massif évoquera une ambiance de parc forestier, uniquement adaptée dans le cas d’une petite forêt urbaine, intégrée
dans la ville
Un repère au sol, par un changement de matériau, des pavés ou des bornes
Le choix d’un matériau local, sa couleur et sa forme, s’inspireront au mieux de l’identité particulière de la forêt
Le but recherché à travers l’aménagement des parkings est l’élimination de la circulation des véhicules à l’intérieur de
la forêt (sauf les accès techniques pour surveillance et entretien).
Parc de stationnement
Principes d’implantation :
Les placer si possible hors forêt, associés à une entrée dans un but de conservation du peuplement
Aménager par nivellement, terrassement et éventuel apport de matériaux sélectionnés prévoir un sens de circulation
Quantité et surface :
Ne pas tenter de répondre au pic de fréquentation mais à une moyenne
Privilégier les petites superficies avec un ombrage
Délimitation
Implanter des barrières fixes ou amovibles sur les voies pénétrant en forêt
Souligner les limites de l’aire avec l’ouverture de fossés ou la pose de lisses
Marquer au sol l’orientation de quelques places de stationnement
Homogénéiser la délimitation des parkings (barrières en bois ou haies végétales …)
Prévoir des plantations forestières, haute tige de préférence, autour de ces aires, pour la procuration d’ombre
L’ouverture des fossés sert à limiter l’accès physique à la forêt : voitures et autres véhicules.
Fossés de délimitation
Elle limitera la pénétration des camions déchargeant parfois des remblais et autres déchets salissant et polluant le site.
Cette franche de délimitation est préconisée dans les forêts à multiples points d’entrée, pour concrétiser au mieux le
plan de circulation retenu. Elle sera également réalisée sur les contours de la propriété située au contact des routes.
Principes d’implantation :
Dénivelé continu réalisé sur terrain de toute nature,
- soit section trapézoïdale
- soit section triangulaire
Il est recommandé de constituer un merlon en amont ; forme de remblai en dôme, pour une meilleure visibilité du fossé
Le profil du talus sera soigné pour permettre sa végétalisation naturelle rapide
La conception des allées et sentiers de randonnées, support d’accueil du public, doit permettre l’augmentation de la
valeur récréative du massif forestier, tout en préservant les espaces naturels fragiles.
Réseau de cheminements : allées et sentiers
Principes d’implantation
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
53 | P a g e
Organiser un réseau de cheminements connectés aux parcs de stationnement et aux aires d’accueil
Hiérarchiser les tracés en réseaux principaux et réseaux secondaires :
Les allées principales : larges, 3m et plus, rectilignes, proches de l’entrée principale
Les sentiers : plus étroits, 2 à 3m, organisés en boucle, pénétrant en forêt
Raccorder les cheminements en projet aux liaisons existantes
Prévoir une information directionnelle aux principaux carrefours, avec un balisage de certaines boucles de sentiers du
réseau secondaire par des panneaux-flèche ou borne ;
Les allées et leurs carrefours peuvent être marqués par des repères visuels au caractère moins forestier : arbre de haute-
tige, arbres remarquables, œuvre d’art, etc.
Programmer des entretiens réguliers et adaptés des réseaux principaux et secondaires
Destinées au franchissement des cours d’eau ou les passages délicats (mares temporaires, sols hydro morphes, …)
Passerelles
Principes d’implantation :
Réaliser le plancher des passerelles avec des lattes de bois fixées aux traverses en bois Adapter la structure de l’ouvrage
à la longueur du passage, au type de franchissement et aux propriétés physiques du socle : portance / plasticité / ancrage
au bon sol…
Equiper le passage d’un garde corps, lisse de bois rond ou équarris, afin de minimiser les risques de chute
Envisager l’indication de la charge maximale des personnes autorisées pour passage
Infrastructures dédiées au franchissement des cordons dunaires ou certaines zones humides,
Caillebotis ou platelage en bois
de faible profondeur de type marais.
Principes d’implantation :
Implantés dans un double intérêt :
- Conserver les milieux fragiles face à un risque d’érosion en canalisant les accès
- Assurer une traversée confortable pour le public
Ouvrages réalisés en bois : unités emboîtables de 1,10 à 1,20 m de longueur et largeur de 1m à 1,20m de largeur
Franchissement d’un cours d’eau temporaire de faible largueur, de très faible profondeur, en présence de sol dur.
Passage à gué
Principes d’implantation :
Implantation de pavés ou roches plates naturelles permettant d’enjamber la zone humide
Doit résister à une brusque montée des eaux. Signaler la possible fermeture du passage en période de crue
Eviter les escaliers en maçonnerie non adaptés au paysage naturel en bois
Escalier
Doit présenter un aspect rustique
Principes d’implantation :
Aire de pique-nique
Installer ces aires aux entrées de la forêt, au niveau des accès principaux et secondaires généralement à proximité des
aires de stationnement
Les placer de préférence à proximité des fontaines et sources d’eau
Privilégier les zones à faible pente, sous couvert arboré pour profiter de la présence d’un ombrage rafraîchissant pour le
confort des usagers
Équipements en bancs ou tables-bancs, et poubelles, mais non nécessaires sur la totalité de ces aires
Les parcours thématiques concernent quelques sentiers servant à la sensibilisation du public ou support d’une
valorisation locale du patrimoine naturel. Les thèmes pédagogiques sont divers : sylviculture, écologie, paysage,
histoire, richesses culturelles, …etc.
Parcours thématiques
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
54 | P a g e
Etapes d’aménagement d’un parcours à thème :
Identifier les secteurs à fort potentiel pédagogique ou paysager : diversité des essences, des ambiances, présence
d’éléments remarquables ou caractéristiques des lieux, etc
Reprendre les principes d’aménagement des sentiers, en adaptant le tracé et la signalétique au service de l’illustration du
thème afférent
Organiser la circulation avec un sens de lecture
Préférer des chaussées en terrain naturel fermées à la circulation motorisée (voiture, moto)
Le thème du sentier doit être suffisamment valorisé avec l’implantation des panneaux de sensibilisation,
d’interprétation, d’identification, d’explication ou d’utilisation du sentier
Principes d’implantation :
Aire de jeux
Repérer certaines clairières naturelles permettant d’éviter les déboisements
Les implanter à proximité des aires de pique-nique, près des entrées de forêt et en particulier dans les forets urbaines
Leur accès sera gratuit, permettant une réelle ouverture auprès d’un public d’enfants qui apprendra à pratiquer la forêt et
à l’apprécier, puis à la défendre
Composition
Certaines aires seront de simples espaces ouverts offrant une grande liberté d’usage selon le public (enfants/adultes) ou
la saison. Aucun mobilier ne sera nécessaire
Implanter le minimum de structures dont il faudra assurer l’entretien et la sécurité par mesure de sécurité pour les
enfants, les éloigner des arbres, pour éviter tout incident
et apporter régulièrement du sable pour les parterres
Signaler : l’âge des enfants admis au jeu, la responsabilité des parents ou adultes l’accompagnant
Démonter ou réparer tout équipement qui présente un danger pour les enfants (érosion de l’atterrissage du toboggan,
fixation défectueuse, rupture d’une barrière, etc).
 Le choix du mobilier récréatif
Il s’agit d’installer et d’entretenir un mobilier qui s’intègre dans l’ambiance forestière et qui répond aux besoins du
public.
Il faut veiller à : Ne pas transformer la forêt en parc en modérant le nombre d’objets mobiliers sur le site forestier
À développer l’harmonie de style à l’échelle du site forestier et de son identité
À supprimer puis remplacer le mobilier dégradé
Le caractère démontable des équipements d’accueil est recommandé pour les structures situées en site écologique
fragile et à fréquentation saisonnière, ou milieu soumis à une forte érosion : dune, montagne…etc
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
55 | P a g e
SDAT SETIF 2030
FICHE TECHNIQUE DES PROJETS
Actions Secteur
Echéance
court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030
24 Conservation
des Forêts
-Etude identification
et délimitation
-Etude aménagement
- Etude plan de gestion
-Mise en œuvre plan
d’aménagement
- Mise en exploitation
Projets
Aménagement et mise en valeur de 29 sites
forestiers:
« mise en tourisme des Forêts »
Rappel :
Les particularités des forêts urbaines et périurbaines
Les forêts saines et propres, bien qu’elles ne soient pas valorisées pour la récréation, constituent un paysage de valeur
participant à la beauté des villes et défendables en tant que telles. Lorsque ces forêts ne présentent ni intérêt paysager,
parce que sales ou dépéries, ni intérêt récréatif, puisque ni entretenues ni valorisées pour cet objet, ces forêts deviennent
vulnérables face aux diverses pressions urbaines.
Quelques définitions
Espace forestier intégré dans le tissu urbain et bâti d’une ville.
Forêt urbaine :
Espace forestier situé sous l’influence d’un espace urbain distant de moins de 30 kilomètres. Une partie du périmètre de
cette forêt peut être au contact des espaces bâtis, sans y être totalement inclus.
Forêt périurbaine :
Forêt située dans un espace particulièrement exposé aux regards et visible depuis des sites fréquentés : ville, village,
station touristique, route….
Forêt paysagère
Les forêts urbaines et périurbaines jouent plusieurs rôles : social, environnemental, économique et paysager. Elles
subissent de fortes pressions foncières. Affirmer leur rôle social et environnemental peut seul permettre de les
maintenir et les développer.
Objectifs
Etude de possibilité d’aménagement durable des forets périurbaines et urbaines et les intégrer avec les trames verts
urbaines et les valoriser en forets récréatives par l’implantation des clubs de jeunesse, de sport, d’élevage des oiseaux
d’ornement et de ramage, des petits équipements(pépinière, fleuristes, jardin botanique, des carrées pour les plantes
d’ornement, aire de repos en plein air, aire de promenade, prévoir la réalisation des chalets forestiers pour tourisme de
loisir(chasse, camping) en gardant le caractère forestier par l’utilisation des matériaux naturels et locaux
SITE N°01
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : Forêt d'Oued BOUSSELAM au niveau
de la commune de Sétif
Commune : SETIF
Wilaya : SETIF Statut foncier : DOMAINE FORESTIER
Site existant : FORET
C’est une foret périurbaine située à la
périphérie nord ouest de la ville de Sétif
Filières à développer et/ou à créer : Foret récréative
(Offre : détente et loisir, sportif, randonnées pédestre et équestre,
vélo, VTT, observation et découverte)
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
56 | P a g e
Orientations d’aménagement -Délimitation des forêts récréatives
-Sécurisation du site
-Installation de bancs/chaises, corbeille de propreté
-Aire de pique-nique
-Aire de jeux pour enfants
-Terrains de sports
-Aménagements pour les personnes à mobilité réduite
SITE N°02
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : Forêt de Hammam SOUKHNA Commune : HAMMAM SOUKHNA
Wilaya : SETIF Statut foncier : DOMAINE FORESTIER
Site existant : FORET
C’est une foret périurbaine située à l’entrée
ouest de la ville de HAMMAM SOUKHNA
Filières à développer et/ou à créer : Foret récréative
Orientations d’aménagement -Délimitation des forêts récréatives
-Sécurisation du site
-Installation de bancs/chaises, corbeille de propreté
-Aire de pique-nique
-Aire de jeux pour enfants
-Terrains de sports
-Aménagements pour les personnes à mobilité réduite
SITE N°03
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : MEZLOUG EST Commune : MEZLOUG
Wilaya : SETIF Statut foncier : DOMAINE FORESTIER
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
57 | P a g e
Site existant : FORET
C’est une foret périurbaine située à la sortie
sud de chef lieu de la commune de MEZLOUG
Filières à développer et/ou à créer : Foret récréative
Orientations d’aménagement -Délimitation des forêts récréatives
-Sécurisation du site
-Installation de bancs/chaises, corbeille de propreté
-Aire de pique-nique
-Aire de jeux pour enfants
-Terrains de sports
-Aménagements pour les personnes à mobilité réduite
SITE N°04
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : OULBENE Commune : AIN SEBT
Wilaya : SETIF Statut foncier : DOMAINE FORESTIER
Site existant : FORET
C’est une Forêt située dans un espace
particulièrement exposé, dans un carrefour entre
deux wilaya Sétif et Jijel
Filières à développer et/ou à créer : Foret récréative
(Offre : détente et loisir, sportif, randonnées pédestre et équestre,
vélo, VTT, observation et découverte)
Orientations d’aménagement -Délimitation des forêts récréatives
-Sécurisation du site
-Installation de bancs/chaises, corbeille de propreté
-Aire de pique-nique
-Aire de jeux pour enfants
-Terrains de sports
-Aménagements pour les personnes à mobilité réduite
-implantation de campings et tentes
ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015
SDATAW SETIF DTA SETIF
58 | P a g e
SITE N°05
IDENTIFICATION DU SITE
Nom : ZENADIA Commune : SETIF
Wilaya : SETIF Statut foncier : Étatique/FORET
Site existant : FORET
C’est une foret périurbaine située à la sortie
nord de la ville de Sétif
Filières à développer et/ou à créer : Foret récréative
(Offre : détente et loisir, sportif, randonnées pédestre et équestre,
vélo, VTT, observation et découverte)
Orientations d’aménagement -Délimitation des forêts récréatives
-Sécurisation du site
-Installation de bancs/chaises, corbeille de propreté
-Aire de pique-nique
-Aire de jeux pour enfants
-Terrains de sports
-Aménagements pour les personnes à mobilité réduite
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv
Sdatw setif tome iv

Contenu connexe

Tendances

Projet: école d'architecture
Projet: école d'architectureProjet: école d'architecture
Projet: école d'architecture
Sarra Achoura
 
Analyse de lecture kevin lynch
Analyse de lecture kevin lynchAnalyse de lecture kevin lynch
Analyse de lecture kevin lynchMinocha Archit
 
Les illots
Les illotsLes illots
Les illots
ILYES MHAMMEDIA
 
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérieTypologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérieSami Sahli
 
Approch contextuelle new
Approch contextuelle newApproch contextuelle new
Approch contextuelle newHiba Architecte
 
Affichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infAffichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infHiba Architecte
 
Cités jardins . londres 1905 1925
Cités jardins . londres 1905 1925Cités jardins . londres 1905 1925
Cités jardins . londres 1905 1925Sami Sahli
 
Projet urbain
Projet urbainProjet urbain
Projet urbain
Sami Sahli
 
Oued souf 01
Oued souf 01Oued souf 01
Oued souf 01
Mirou Archi
 
Analyse du gare routiere
Analyse du gare routiereAnalyse du gare routiere
Analyse du gare routiere
Minocha Archit
 
étude microgenèse de la ville de GHARDAIA
étude microgenèse de la ville de GHARDAIAétude microgenèse de la ville de GHARDAIA
étude microgenèse de la ville de GHARDAIA
Roufaida Hechim
 
Analyse urbaine tizi ouzou2003
Analyse urbaine tizi ouzou2003Analyse urbaine tizi ouzou2003
Analyse urbaine tizi ouzou2003Hiba Architecte
 
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdfHAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
ssuser1b8de11
 
Technologie et aménagements urbains parasismiques pour une meilleure résilien...
Technologie et aménagements urbains parasismiques pour une meilleure résilien...Technologie et aménagements urbains parasismiques pour une meilleure résilien...
Technologie et aménagements urbains parasismiques pour une meilleure résilien...
LyndaAdjout
 

Tendances (20)

Projet: école d'architecture
Projet: école d'architectureProjet: école d'architecture
Projet: école d'architecture
 
Analyse de lecture kevin lynch
Analyse de lecture kevin lynchAnalyse de lecture kevin lynch
Analyse de lecture kevin lynch
 
La croissance urbaine
La croissance urbaine La croissance urbaine
La croissance urbaine
 
Analyse urbaine1
Analyse urbaine1Analyse urbaine1
Analyse urbaine1
 
Les illots
Les illotsLes illots
Les illots
 
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérieTypologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
Typologie des equipements & des infrastructures touristique en algérie
 
Approch contextuelle new
Approch contextuelle newApproch contextuelle new
Approch contextuelle new
 
Affichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha infAffichage final du site mustapha inf
Affichage final du site mustapha inf
 
Cités jardins . londres 1905 1925
Cités jardins . londres 1905 1925Cités jardins . londres 1905 1925
Cités jardins . londres 1905 1925
 
Grk fina@l
Grk fina@lGrk fina@l
Grk fina@l
 
Projet urbain
Projet urbainProjet urbain
Projet urbain
 
Pouillon
PouillonPouillon
Pouillon
 
Quartier de la marine
Quartier de la marineQuartier de la marine
Quartier de la marine
 
Tipaza
TipazaTipaza
Tipaza
 
Oued souf 01
Oued souf 01Oued souf 01
Oued souf 01
 
Analyse du gare routiere
Analyse du gare routiereAnalyse du gare routiere
Analyse du gare routiere
 
étude microgenèse de la ville de GHARDAIA
étude microgenèse de la ville de GHARDAIAétude microgenèse de la ville de GHARDAIA
étude microgenèse de la ville de GHARDAIA
 
Analyse urbaine tizi ouzou2003
Analyse urbaine tizi ouzou2003Analyse urbaine tizi ouzou2003
Analyse urbaine tizi ouzou2003
 
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdfHAA-cours8 urb. Colonial.pdf
HAA-cours8 urb. Colonial.pdf
 
Technologie et aménagements urbains parasismiques pour une meilleure résilien...
Technologie et aménagements urbains parasismiques pour une meilleure résilien...Technologie et aménagements urbains parasismiques pour une meilleure résilien...
Technologie et aménagements urbains parasismiques pour une meilleure résilien...
 

Similaire à Sdatw setif tome iv

Sdatw setif livre-ii
Sdatw setif livre-iiSdatw setif livre-ii
Sdatw setif livre-ii
Mehdi ALI KHODJA
 
Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018
Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018
Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018
Département du Jura
 
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Archi Guelma
 
Etude prospective tourisme
Etude prospective tourismeEtude prospective tourisme
Etude prospective tourisme
Olivier Roux
 
Colaboración público privada en el sector turístico - hoteles med playa-seggi...
Colaboración público privada en el sector turístico - hoteles med playa-seggi...Colaboración público privada en el sector turístico - hoteles med playa-seggi...
Colaboración público privada en el sector turístico - hoteles med playa-seggi...
EOI Escuela de Organización Industrial
 
Ap stta présentation techniques ap
Ap stta   présentation techniques apAp stta   présentation techniques ap
Ap stta présentation techniques ap
Olivier Roux
 
Accueil délégation vietnamiennes 30 octobre 2014
Accueil délégation vietnamiennes   30 octobre 2014Accueil délégation vietnamiennes   30 octobre 2014
Accueil délégation vietnamiennes 30 octobre 2014
Olivier Roux
 
International symposium for sustainable tourism Version Française
International symposium for sustainable tourism Version FrançaiseInternational symposium for sustainable tourism Version Française
International symposium for sustainable tourism Version Française
Ministère du Tourisme - Maroc
 
Développer une stratégie numérique de destination #otamp
Développer une stratégie numérique de destination #otampDévelopper une stratégie numérique de destination #otamp
Développer une stratégie numérique de destination #otamp
Clémentine Barbateau
 
Ap stta
Ap sttaAp stta
Ap stta
Olivier Roux
 
Communiqué séminaire écotourisme, à Agadir, décembre 2013
Communiqué séminaire écotourisme, à Agadir, décembre 2013Communiqué séminaire écotourisme, à Agadir, décembre 2013
Communiqué séminaire écotourisme, à Agadir, décembre 2013
Réseau de Développement Touristique Rural Maroc
 
Vers la concrétisation d'un SLOT en Pays Carcassonnais - Jacques HELDT - UE2011
Vers la concrétisation d'un SLOT en Pays Carcassonnais - Jacques HELDT - UE2011Vers la concrétisation d'un SLOT en Pays Carcassonnais - Jacques HELDT - UE2011
Vers la concrétisation d'un SLOT en Pays Carcassonnais - Jacques HELDT - UE2011UETR2011Bergerac
 
Sdatw setif livre-iii
Sdatw setif  livre-iiiSdatw setif  livre-iii
Sdatw setif livre-iii
Mehdi ALI KHODJA
 
PDR.pdf
PDR.pdfPDR.pdf
PDR.pdf
ITFJaafar
 
Guide Métier de la Durabilité : Distribution des voyages
Guide Métier de la Durabilité : Distribution des voyagesGuide Métier de la Durabilité : Distribution des voyages
Guide Métier de la Durabilité : Distribution des voyages
Ministère du Tourisme - Maroc
 
Guide métier de la durabilité : transport touristique
Guide métier de la durabilité : transport touristique Guide métier de la durabilité : transport touristique
Guide métier de la durabilité : transport touristique
Ministère du Tourisme - Maroc
 
Note technique 2013 reactualisée
Note technique 2013 reactualiséeNote technique 2013 reactualisée
Note technique 2013 reactualiséeMFPAA / CNQP
 
Snat 2025 diagnostic
Snat 2025 diagnosticSnat 2025 diagnostic
Snat 2025 diagnostic
Mehdi ALI KHODJA
 
Programme MOPA 2014 - Formations et journées techniques pour les institutionn...
Programme MOPA 2014 - Formations et journées techniques pour les institutionn...Programme MOPA 2014 - Formations et journées techniques pour les institutionn...
Programme MOPA 2014 - Formations et journées techniques pour les institutionn...
Fabien Raimbaud
 

Similaire à Sdatw setif tome iv (20)

Sdatw setif livre-ii
Sdatw setif livre-iiSdatw setif livre-ii
Sdatw setif livre-ii
 
Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018
Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018
Schéma départemental du tourisme du jura 2014-2018
 
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
Shema directeur d'aménagement touristique de la wilaya de béjaia mission 3
 
Etude prospective tourisme
Etude prospective tourismeEtude prospective tourisme
Etude prospective tourisme
 
Colaboración público privada en el sector turístico - hoteles med playa-seggi...
Colaboración público privada en el sector turístico - hoteles med playa-seggi...Colaboración público privada en el sector turístico - hoteles med playa-seggi...
Colaboración público privada en el sector turístico - hoteles med playa-seggi...
 
Ap stta présentation techniques ap
Ap stta   présentation techniques apAp stta   présentation techniques ap
Ap stta présentation techniques ap
 
Accueil délégation vietnamiennes 30 octobre 2014
Accueil délégation vietnamiennes   30 octobre 2014Accueil délégation vietnamiennes   30 octobre 2014
Accueil délégation vietnamiennes 30 octobre 2014
 
International symposium for sustainable tourism Version Française
International symposium for sustainable tourism Version FrançaiseInternational symposium for sustainable tourism Version Française
International symposium for sustainable tourism Version Française
 
Développer une stratégie numérique de destination #otamp
Développer une stratégie numérique de destination #otampDévelopper une stratégie numérique de destination #otamp
Développer une stratégie numérique de destination #otamp
 
Ap stta
Ap sttaAp stta
Ap stta
 
Communiqué séminaire écotourisme, à Agadir, décembre 2013
Communiqué séminaire écotourisme, à Agadir, décembre 2013Communiqué séminaire écotourisme, à Agadir, décembre 2013
Communiqué séminaire écotourisme, à Agadir, décembre 2013
 
Vers la concrétisation d'un SLOT en Pays Carcassonnais - Jacques HELDT - UE2011
Vers la concrétisation d'un SLOT en Pays Carcassonnais - Jacques HELDT - UE2011Vers la concrétisation d'un SLOT en Pays Carcassonnais - Jacques HELDT - UE2011
Vers la concrétisation d'un SLOT en Pays Carcassonnais - Jacques HELDT - UE2011
 
Sdatw setif livre-iii
Sdatw setif  livre-iiiSdatw setif  livre-iii
Sdatw setif livre-iii
 
PDR.pdf
PDR.pdfPDR.pdf
PDR.pdf
 
Guide Métier de la Durabilité : Distribution des voyages
Guide Métier de la Durabilité : Distribution des voyagesGuide Métier de la Durabilité : Distribution des voyages
Guide Métier de la Durabilité : Distribution des voyages
 
Guide métier de la durabilité : transport touristique
Guide métier de la durabilité : transport touristique Guide métier de la durabilité : transport touristique
Guide métier de la durabilité : transport touristique
 
Commission Formation - Emploi
Commission Formation - Emploi  Commission Formation - Emploi
Commission Formation - Emploi
 
Note technique 2013 reactualisée
Note technique 2013 reactualiséeNote technique 2013 reactualisée
Note technique 2013 reactualisée
 
Snat 2025 diagnostic
Snat 2025 diagnosticSnat 2025 diagnostic
Snat 2025 diagnostic
 
Programme MOPA 2014 - Formations et journées techniques pour les institutionn...
Programme MOPA 2014 - Formations et journées techniques pour les institutionn...Programme MOPA 2014 - Formations et journées techniques pour les institutionn...
Programme MOPA 2014 - Formations et journées techniques pour les institutionn...
 

Sdatw setif tome iv

  • 1. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 1 | P a g e Direction du Tourisme et de l’Artisanat de la wilaya de Sétif République algérienne démocratique et populaire *DOSSIER FINAL* LIVRE N° IV : PROGRAMME DE MISE EN ŒUVRE DE SDATW DE SETIF Schéma Directeur D’Aménagement Touristique de la Wilaya de Sétif - SDATW Sétif 2030
  • 2. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 2 | P a g e SOMMAIRE INTRODUCTION……………………………………………………………………………………….……...4 I-ENJEUX DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN D’ACTION DU SDAT SETIF 2030………………...5 I-1-UN ENJEU DE MISE EN TOURISME DES TERRITOIRES (POLES TOURISTIQUESES)………..5 I-2-UN ENJEU DE MARCHE, D'IMAGE ET DE POSITIONNEMENT………………………………….6 I-3-UN ENJEU DE MOBILISATION ET D'OPTIMISATION DES MOYENS…………………………...6 I-4-UN ENJEU DE GOUVERNANCE TOURISTIQUE…………………………………………………...6 II. LA NOUVELLE GOUVERNANCE TOURISTIQUE…………………………………………….…….7 II.1.PRINCIPES D’UNE BONNE GOUVERNACE………………………………………………………...7 II.2.DEFIS DU SECTEUR TOURISTIQUE AU NIVEAU LOCAL……………………………….……....8 II.3.L’ACTION PUBLIQUE PAR UNE NOUVELLE ORGANISATION TOURISTIQUE………….……...9 III.ACTIONS ENTREPRISES POUR CHAQUE SECTEUR………………………………………...10 III.1.ENVIRONNEMENT………………………………………………...................................................10 III.2.ENVIRONNEMENT et FORET…………………………………………………………………..….11 III.3.AGRICULTURE……………………………………………………………………………….……....12 III.4.TRAVAUX PUBLICS ET TRANSPORT………………………………………………………......…13 III.5. LES SERVICES HYDRAULIQUES…………………………………………………………..………22 III.6. DGSN, GROUPEMENT DE LA GENDARMERIE, PROTECTION CIVILE ET L’ANP…………..24 III.7. JEUNESSE, SPORT ET LOISIRS…………………………………………………………………….24 III.8. FORMATION PROFESSIONNELLE………………………………………………………………….27 III.9. LA CULTURE…………………………………………………………………………………….......32 III.10. LES AFFAIRES RELIGIEUSES……………………………………………………………………..44 III.11. MOUDJAHDINES………………………………………………………………………………......47 III.12. URBANISME…………………………………………………………………………………..……51 III.13. TRANSPORT ………………………………………………………………………………….…....51 III.14. ENSEIGNEMENT SUPERIEUR……………………………………………………………………51 III.15. NTIC ………………………………………………………………………………………………...51 III.16. FORET…………………………………………………………………………………………….....52 III.17. L’OFFICE DE THERMALISME…………………………………………………………………....73 III.18. TOURISME (DTA)………………………………………………………………………………….74 III.18.1. REALISATION DE PLAQUES SIGNALETIQUES POUR (40) SITES TOURISTIQUES….74 III.18.2.HEBERGEMENT………………………………………………………………………….……88 IV.MODEL DE FICHE TECHNIQUE DES PROJETS TOURISTIQUES………………..……106 IV.1. HOTEL…………………………………………………………………………………………..…..107 IV.2. FORET RECREATIVE………………………………………………………………………………108 IV.3. STATION THERMALE…………………………………………………………………………......112 IV.4. STATION CLIMATIQUE…………………………………………………………………………….117 IV.5. LIGNE DE TELEPHERIQUE……………………………………………………………………….118 IV.6. VILLAGE DE VACANCES………………………………………………………………………...120 IV.7. JARDIN DE LOISIRS……………………………………………………………………………….121 IV.8. ZONE SPORTIVE…………………………………………………………………………………...123 IV.9. COMPLEXE MEDICAL MONDIAL DE SOINS A L’AIDE DE LA SANGSUE…………….……125 IV.10. REHABILITATION ET RESTAURATION DE VILLAGE KABYLE…………………………..127 IV.11. RELAIS D’ETAPE……………………………………………………………………………..…..129
  • 3. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 3 | P a g e V. LISTING DES PROJETS TOURISTIQUES (TABLEAU)…………………………………….…130 VI.LE MANAGEMENT DU SDATW SETIF 2030…………………………………………………….….133 VI.1.LE MANAGEMENT PUBLIC………………………………………………………………………..133 VI.1.1.LE CONSEIL DE WILAYA DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE (CDT)…………………………133 VI.1.2.LA STRUCTURE DE PILOTAGE ET DE MONITORING DU DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE……………………………………………………………………………………………………….… .136 VI.1.3. LA CELLULE DE VEILLE ET DE SUIVI……………………………………………………………….136 VI.1.4.LE PILOTAGE DES POLES TOURISTIQUES………………………………………………………….137 VI.1.5. LE GUICHET UNIQUE DECENTRALISE……………………………………………………………..137 VI.2.MODALITE DE SUIVI ET D’EVALUATION ……………………………………………………....141 VI.3.LE MARKETING ET LA COMMUNICATION…………………………………………...…..……..144 VI.3.1.LE MANAGEMENT PUBLIC ET L’EXPERTISE DES PROJETS……………………………………......147 VII..L’AMORÇAGE ET LES PROJETS PRIORITAIRES D’INVESTISSEMENT TOURISTIQUE…..149 VIII.LA REGULATION ET L’ENCADREMENT DE L’ACTIVITE TOURISTIQUE…………………..150 IX. NECESSITE D’UNE TABLE D’EVALUATION POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE..…151 X. L’ACCOMPAGNEMENT DE LA MISE EN TOURISME DE SETIF……………………………….152 XI.L’AGENDA DE LA MISE EN ŒUVRE DU SDAT : LE CHRONOGRAMME……………….…..153 CONCLUSION…………………………………………………………………………………………….….152 CONCLUSION GENERALE……………………………………………………………………………….153 GLOSSAIRE…………………………………………………………………………………………….…….154 CADRE JURIDIQUE……………………………………………………………………………..…………...155
  • 4. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 4 | P a g e Introduction Cette phase intitulée la mise en œuvre, est une feuille de route, comportant les priorités à mener selon des échéances prédéterminées (court terme 2015-2017, moyen terme 2017-2022, long terme 2022- 2030), afin de garantir un développement touristique territorialement bien réparti et des aménagements cohérents, pour garantir à chaque territoire de la wilaya de Sétif l’opportunité de prévaloir ses atouts et de les valorise pour un développement durable du territoire. L'exécution du présent schéma, vise également à : Démontrer l'importance de la transversalité du tourisme, ce qui nécessite un partenariat efficace entre touts les acteurs. Fonder une gouvernance touristique active, répondant aux aspirations des populations locales. mettre la wilaya sur la voie d’un aménagement et d’un développement touristique soutenu et durable, L’identité touristique de la wilaya plaide pour une autre dimension du tourisme, l’intensif (scenario adopté), pariant sur l’émergence du tourisme naturel et de détente en complémentarité avec ceux thermal, culturel et des affaires. Le rôle que doit jouer le tourisme dans l'économie locale Le tourisme doit impérativement devenir une activité économique participant à la création des richesses dans un délai qui ne doit dépasser le moyen terme c'est-à-dire 2020, et un levier de développement local pour la wilaya de Sétif outre l’activité agro-pastorale et commerciale. Il pourrait constituer un puissant vecteur de changement, au sens où il peut contribuer à l’émergence d’une économie touristique. Cette vision novatrice prend appui sur les associations et les partenariats intersectoriels (tourisme, culture, forets, environnement, agriculture, hydraulique, DTP, Transport…) et la mise en tourisme durable des patrimoines naturels et culturels. La phase 4 : Consiste en la mise en place d’un tableau de bord de suivi et d’évaluation contenant les indicateurs, l’agenda, et les fiches techniques des actions. Elle constitue une véritable feuille de route pour l’amorçage de la mise touristique du territoire. Elle consiste en l’exécution du plan d’action identifié par le captage des intervenants et investisseurs afin de réaliser les objectifs déclinés dans les orientations du SDAT sur terrain.
  • 5. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 5 | P a g e I-ENJEUX DE LA MISE EN ŒUVRE DE PLAN D’ACTION DE SDAT SETIF 2030 La mise en œuvre de la portée stratégique et opérationnelle du plan 2015-2020, et sa projection à l'échéance 2030, est articulé autour de certains enjeux et clés de réussite. Les enjeux essentiels identifiés conditionneront sur le long terme toutes les politiques et toutes les stratégies préconisées de développement du tourisme durable. De ce fait, Ils sont considérés comme les fondamentaux de toutes initiatives de développement touristique. En ce qui concerne les clés de réussite, ils sont identifiés comme étant les préalables conditionnels à intégrer dans la stratégie et dans le plan opérationnel afin de mettre le maximum d'atouts de réussite dans ce plan. Ils conditionneront même la vision du développement du tourisme sur des échéances du long terme également. Les enjeux du plan d'actions structurent toute la démarche initiée par le plan d'action, sur le plan spatial et temporel, en vue d'assurer l'émergence d'un développement touristique cohérent durable et se souciant des équilibres territoriales et de la préservation de actifs environnementaux tout en ayant comme fil conducteur l'émergence d'une offre de qualité, compétitive durable et adaptée au marché. Les enjeux se structurent ainsi : I-1-UN ENJEU DE MISE EN TOURISME DES TERRITOIRES (POLES TOURISTIQUES) Cet enjeu de structuration spatiale et productive, est la base de toute action de développement touristique pérenne.il est conditionné par des actions ciblées: • D'aménagements de territoires (sites, espaces) ; • De création et d'utilisation intelligente de foncier touristique (création de ZEST, d'identification, de stocks fonciers) ; • De développer le thermalisme, par la création d’un office de tourisme qui va s’en charger sur la gestion des stations thermales et la formation du personnel ; • De production de qualité d'expertises et d'études dans le domaine de l'aménagement, la gestion le management des équipements ; • D'injection des équipements touristiques et de loisirs adaptés aux sites et leur vocation première suivant les études préconisées ; • De mise en place de plans et de schémas de création et de gestion de signalétique directionnelle touristique sur les territoires éligibles à un développement touristique. D'aménagements d'espaces et de sites dédiés aux activités de plein air de récréation (espaces de jeux pour enfants, aires de pique-nique, aire de repos,) ; • De projets et de programmes de scénarisation des patrimoines naturels et écologiques mais aussi de patrimoines culturels et architecturaux.
  • 6. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 6 | P a g e Cette approche d'aménagement aura pour objectif final : • De construire une offre touristique de qualité ; • De donner un caractère de durabilité à cette offre de par la qualité de l'aménagement et des équipements ; • De donner une véritable chance de compétitivité aux produits qui favoriseront l'attractivité de la destination. Sans cette vision de l'aménagement touristique et la valorisation d'espaces et territoires géo-touristiques de la Wilaya, il est pratiquement impossible de connaitre un décollage touristique basé sur de véritables actions ciblant les territoires. I-2-UN ENJEU DE MARCHE, D'IMAGE ET DE POSITIONNEMENT Devant l'absence de moyens consentis à la promotion et la communication, les décideurs locaux et au niveau des tutelles doivent prendre en charge ce volet qui est foncièrement important dans le processus de positionnement de la destination et de traitement de l'image que nous souhaitons projeter dans les marchés. • L'approche de mise en place de plan marketing annualisé. • Le conventionnement avec une agence de communication • Un programme e-tourisme • La mobilisation des budgets Sont les trois facteurs essentiels qui pourront assurer une réussite à la mis en marché de la destination "Sétif ". I-3-UN ENJEU DE MOBILISATION ET D'OPTIMISATION DES MOYENS Tout l'enjeu est de savoir si nous disposons de l'énergie nécessaire pour maximiser les efforts autour de la mobilisation des moyens. • Les compétences locales en réseaux pour exploiter les meilleures idées et les meilleurs projets ; • Les besoins financiers internes et externes de la Wilaya ; • La mobilisation des instruments du développement (les données de bases, les fonciers les expertises et études). I-4-UN ENJEU DE GOUVERNANCE TOURISTIQUE Il n'est plus admis de nos jours qu'une administration ou une entreprise puisse piloter des projets sans une adhésion des populations, des acteurs de tous horizons. Le consensus et la concertation sont devenus les maitres mots de toute approche de développement tous secteurs confondus. Cette implication de responsabilisation donne plus de chance à la réussite du projet dans sa dimension sociale et environnementale.
  • 7. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 7 | P a g e II-LA NOUVELLE GOUVERNANCE TOURISTIQUE La transversalité des activités du tourisme et l’implication de tous les secteurs et intervenants institutionnels et de la société civile dans le produit touristique et la mise en place d’une charte de solidarité nationale pour la promotion et le développement d’un secteur touristique algérien original, intégré et durable nécessite une bonne gouvernance. Qu’est-ce que la gouvernance? La gouvernance est un ensemble d’outils et de mécanismes concernant la manière de gouverner. Le terme de gouvernance met également l’accent sur la multiplicité des institutions, organisations et acteurs qui «gouvernent» un territoire et sur les relations entre ces «gouvernants», locaux, régionaux ou nationaux, et les «gouvernés». La gouvernance se caractérise par le passage de la centralisation à la décentralisation, de la «guidance» publique à la coopération des acteurs publics et des acteurs privés II-1-LES PRINCIPES D’UNE BONNE GOUVERNANCE Les cinq principes de base d’une bonne gouvernance sont : 1- L’ouverture Les organisations touristiques gouvernementales (sectorielles, régionales et locales) devraient œuvrer de manière transparente, promouvoir la libre circulation de l’information et communiquer leurs idées d’une façon claire et compréhensible pour tous leurs partenaires. 2- La participation La qualité, la pertinence et l’efficacité des politiques, des stratégies ou des programmes touristiques dépendent d’une large participation de tous les partenaires concernés, et ce, à tous les stades allant de la conception à la mise en œuvre des politiques. L’amélioration de la participation vise à augmenter la confiance dans le résultat et à faciliter l’implication de tous. 3- La responsabilité Il convient de clarifier le rôle de ceux qui participent à l’élaboration et à la mise en œuvre des politiques, stratégies ou programmes touristiques, afin qu’ils assument pleinement leurs responsabilités. 4- L’efficacité Les mesures de gouvernance doivent être efficaces, c’est-à-dire produire les résultats escomptés à partir d’objectifs clairement définis et d’une évaluation de leur impact futur. L’efficacité suppose également que les décisions concernant les politiques, stratégies ou programmes soient prises au niveau le plus approprié et proviennent d’une concertation et d’une complémentarité dans les comportements de chacun. 5- La cohérence Les politiques, les stratégies, les programmes et les actions prescrites doivent être cohérents et parfaitement compréhensibles par tous les partenaires de l’industrie.
  • 8. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 8 | P a g e II-2-LES DEFIS DE L’INDUSTRIE TOURISTIQUE À la lumière des principes énoncés précédemment, l’industrie touristique rencontre de multiples défis, principalement en ce qui concerne la cohérence, la participation et la responsabilité. En effet, le risque de présenter une image incohérente de la destination semble plutôt élevé, compte tenu du nombre d’entreprises, de la multiplicité des secteurs de l’industrie, des divers paliers gouvernementaux et des intérêts spécifiques de chaque catégorie d’intervenants impliqués dans les différentes fonctions de gestion – promotion, développement ou accueil. Par ailleurs, pour augmenter la confiance dans les résultats escomptés, l’implication de tous les intervenants dans les décisions qui affecteront leurs performances et leur avenir s’avère, non seulement souhaitable, mais nécessaire. Pour ce faire, l’ensemble des intervenants touristiques doit convenir, sur une base volontaire, de la répartition des rôles et responsabilités liés à toutes les sphères de gestion de la destination sans perdre de vue que les décisions doivent se prendre au niveau le plus efficace possible. Cette nécessité d’améliorer la coordination et le partage des responsabilités paraît évidente, particulièrement en ce qui concerne la promotion touristique où tous les paliers territoriaux – national, régional et local – exercent certaines activités, comme l’illustre le schéma suivant
  • 9. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 9 | P a g e II.3.L’Action Publique par une Nouvelle Organisation Touristique « La Nouvelle Gouvernance Touristique » Agences de Tourismes et de Voyages (au niveau de chaque pôle) Offices Locaux de Tourisme (au niveau de chaque pôle) Mouvements associatifs : culture, environnement, tourisme Centre d’orientation et d’information touristique Structures d’hébergement Restaurateurs Transporteurs - Promotion -Information - Animation -Vente de prestations - Organe de promotion institutionnel, - Recherche et étude de l’évolution du marché touristique interne et externe, - Participation aux manifestations nationales et internationales - Chargé de l’animation, de la promotion et de l’information touristiques - Participe aux opérations de promotion commerciale. - Organise des activités afférentes aux congrès et conférences. - Conçoit et réalise des programmes de manifestations touristiques liés à la politique de loisirs. - Assure la coordination avec les syndicats d’initiative du tourisme à travers le territoire national. Sensibilisation Commercialisation du produit touristique Formation -Interne : Instituts de formation professionnelle Instituts et écoles de formation privés -Externe : (École nationale d’hôtellerie et de tourisme de Tizi OUZOU) (École nationale de tourisme de BOUSSAADA) (École Nationale Supérieure du Tourisme d’Alger ENST,, ). École Nationale Supérieure du Tourisme et restauration d’Ain Benian (en cours) Direction du Tourisme et de l’Artisanat de la wilaya de Sétif Acteurs locaux du Tourisme ANDT ONT ONAT - Contrôle et suivi des hôtels et agences conformément à la réglementation - Promotion pour l’investissement - Accompagnement des porteurs de projet (vérification selon un cahier des charges puis envoi au Ministère pour La wilaya de Sétif Structure de pilotage interne (DTA) -Définir la stratégie d'investissement dans chaque wilaya, -Contribuer à la régulation et l'utilisation rationnelle du foncier -Proposer au Conseil national de l'investissement (CNI) toute demande de concession éventuelle de gré à gré. -Accompagner toute initiative de promotion foncière -Assister les investisseurs à localiser les terrains d'implantation. -Assurer la communication avec les acteurs ; -Apporter l’appui - conseil de base aux acteurs ; -Conduire les opérateurs sur le terrain ; -Présenter les rapports trimestriels d’activités devant le CP; -Rédiger les comptes rendus des réunions ; -Présenter le rapport annuel d’activités devant le CP et le CDT ; Cellule de Suivi Et de Veille Financement - CPA - BDL - CNEP - BADR - FGAR - SPA CALPIREF - Commerce - Impôts - Domaine - Douanes - Urbanisme - Environnement - Emploi -CNAS, CASNOS, APC Conseil de Développement Touristique-CDT INVESTISSEUR Guichet unique - Chargée de l’aménagement et la gestion des ZEST - Assure les missions d’ingénierie hôtelière et touristique ainsi que les prestations d’étude et de conseil au profit des opérateurs et des investisseurs. - Chargée de la valorisation des potentialités touristiques - Assure une synergie entre l’ensemble des activités à l’intérieur des ZEST. ANDI Présidé par le wali -Animé par le DTA - Rassembler les acteurs économiques et sociaux - Réflexion ; - Échange ; - Concertation intersectorielle Ministère du Tourisme et de l’Artisanat Conseil National Touristique OFFICE de Thermalisme
  • 10. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 10 | P a g e III.ACTIONS ENTREPRISES POUR CHAQUE SECTEUR Dans une perspective de la promotion de la gouvernance touristique locale, les acteurs locaux doivent se mettre en réseaux autour de projets de développement touristiques en créant des partenariats et ce, pour réussir et commercialiser un produit touristique de qualité. Pour ce faire, l’adhésion des populations et l’association du citoyen dans le processus décisionnel est primordiale, et le consensus et la concertation sont devenus un enjeu majeur de gouvernance touristique. Tableau montrant la contribution de tous les secteurs pour réussir un produit touristique Secteurs Les interactions avec le tourisme III.1). Environnement - Eradication des décharges non contrôlée au niveau des communes et leur dépollution - Développer les énergies renouvelables dans les sites et infrastructures touristiques (un village touristique doit fonctionner à un modèle d’énergie renouvelable, un hôtel doit opter pour le développement durable dans son fonctionnement) - Lancer les études et ou les notices d’impact relatives aux 09 ZEST (01 décrétées et 08 proposées) et aux différents aménagements des sites touristiques. SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 2022-2030 01 Environnement -Acquisition de matériel -travaux d’éradication -Embellissement des décharges non contrôlées Projet Eradication des décharges non contrôlées au niveau des communes et leur dépollution LIEU D’IMPLANTATION HAMMAM SOUKHNA TAYA BIR EL ARCH AIN ARNAT SETIF AIN SEBT SALAH BEY BABOR AIN EL KEBIRA
  • 11. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 11 | P a g e Actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 2022-2030 02 III.2).Environnement + Forêt -Etude de classement -Etude de protection -Mise en valeur Projet -Mise en valeur des sites naturels SITES CONCERNES 1-CHAREF à RASFA 2-La forêt de BABOR 3-TIDGET GUERGOUR à GUENZET 4-DJOUADA à BABOR 5-ROUHANA à OULED Si Ahmed 6-SERDJ EL GHOUL 7-Zones humides à Hammam SOUKHNA 8-Zones humides à BAZER SAKHRA, et BIR HADDADA 9-DJEBEL El Matrouh à BOUGAA 10-Djebel BOUHELLAL et Djebel AFFEGUAL à BOUTALEB 11-Djebel MEGRES à AIN ABESSA 12-OULBENE à AIN SEBT
  • 12. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 12 | P a g e SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 2022-2030 03 Agriculture -Etude -Exportation vers l’étranger avec logo de la wilaya -Mise en tourisme Projets - Labelliser les produits céréales locaux (blé, Frik,..) - Labelliser et normaliser l’olive et l’huile d’olive. - Renforcer les salons d’exposition pour ces produits. - Moderniser les moyens de fabrications et d’emballage pout la vente et l’exportation - Renforcer la promotion et la publicité de ces produits. LIEU D’IMPLANTATION les communes du nord de la wilaya pour l’olive et l’huile d’olive. Le reste des communes de la wilaya pour les produits céréales. III.3). Agriculture - Labelliser les produits céréales locaux (blé, Frik,..) - Labelliser les produits (Olives et huile d’olive) - Moderniser les moyens de fabrication et d’emballage - Promouvoir et renforcer la publicité de ces produits
  • 13. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 13 | P a g e 1-Exploiter le passage de l’autoroute est ouest dans Quatre communes de la wilaya de Sétif : a-Impacts du passage de l’autoroute Est –Ouest :  Sur la commune d’AIN ARNAT : Le passage de l’autoroute Est-Ouest et la présence de l’échangeur auront certaines répercussions sur le territoire du segment d’Aïn Arnat : Sur le milieu urbain : L’attractivité du développement des terres au sud de l’agglomération d’Aïn Arnat sera renforcée. Sur le milieu industriel et para-industriel : La position de l’échangeur, à proximit;é de l’aéroport, devrait entraîner le développement d’activités industrielles et commerciales. Une zone d’activité est présente au nord-ouest de l’échangeur Sur le milieu agricole  Sur la commune de SETIF : : Le tracé de l’autoroute empiète sur les terres de grandes cultures, mais les cultures maraîchères le long des oueds ne sont pas affectées Les impacts de l’autoroute Est-Ouest sur le développement du territoire du segment de Sétif sont multiples III.4).Travaux Publics ET Transport - Exploiter le passage de l’autoroute est ouest dans cinq communes de la wilaya de Sétif (AIN ARNAT, Sétif, EL EULMA, BIR EL ARCH) pour développer l’activité touristique - prévoir des accès carrossables menant aux sites touristiques isolés avec des aménagements (reboisement d’alignement, chaussée en pierres hérissonnées,…) - Réalisation et finalisation des grands projets de la wilaya (Dédoublement de la RN 77reliant le port de DJENDJEN à El Eulma et le dédoublement de la RN 75 reliant la wilaya de BATNA à El Eulma, Rocade des Hauts Plateaux, lignes ferroviaires, tramway) - Programmer le dédoublement de RN 75 au niveau de BOUGAA - Aménagement paysager des abords des Routes Nationales - Aménagement paysager des abords des chemins communaux - Aménagement paysager des abords des voies de desserte internes au niveau des communes - Aménagement des pistes carrossables - Ouverture des pistes vers les sites touristiques - Equiper les maisons cantonnières des cartes touristiques - Pose des panneaux de signalisation routière
  • 14. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 14 | P a g e
  • 15. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 15 | P a g e Sur le milieu urbain autorités modifiera sensiblement les forces d’équilibre spatial alors que l’échangeur prévu se trouvera au centre d’un vaste espace urbain, mais où aucun développement n’est planifié : Certaines zones d’expansion urbaine touchent au tracé de l’autoroute, à Aïn Sfiha, Aïn Trick et Ouled Saber, des zones tampons seraient indiquées. L’affectation du territoire définie par les Sur le milieu industriel : L’accessibilité à un axe routier rapide accroîtra l’attractivité du territoire à des fins industrielles, particulièrement près de l’échangeur, d’autant plus en considérant la proximité du chemin de fer Sur les transports : Comme le boulevard de ceinture devrait être raccordé directement à l’échangeur, cela permettra à la RN5 de bien fonctionner entre la ville de Sétif et l’échangeur, la RN5 pourrait être chargée entre l’échangeur et les deux zones de développement d’Ouled Saber. Par ailleurs, la gare intermodale planifiée pourrait être localisée à la rencontre de la voie ferrée et de l’autoroute vers l’échangeur Sur le milieu touristique : La présence de l’échangeur permet une bonne accessibilité à la zone de loisir projetée à Ouled Saber Sur le milieu agricole : Le tracé de l’autoroute empiète sur plusieurs terres de grandes cultures, notamment dans la partie ouest du segment, l’envergure et la discontinuité des aires d’expansion urbaine planifiées auront toutefois un effet beaucoup plus grand sur la déstructuration de l’espace agricole dans le segment Sur les milieux sensibles  Sur la commune d’EL EULMA : : L’autoroute empiète peu sur les milieux naturels, mais les passages d’oueds devront être intégrés aux projets de mise en valeur Le passage de l’autoroute Est-Ouest et l’échangeur avec la pénétrante de Jijel rendront les territoires dans le segment d’El Eulma plus attractifs. Les principaux impacts en seront : Sur le milieu urbain : Les terrains situés entre la limite nord du périmètre d’urbanisation et l’autoroute Est- Ouest, traversés par la future rocade nord, feront l’objet d’une pression de développement urbain importante. Sur les transports : La liaison routière entre les zones industrielles au sud de la ville et l’échangeur devra être facilitée par les voies de contournement sud et nord par l’ouest de la ville Sur le milieu touristique : La présence de l’autoroute consolide la position d’El Eulma comme accès à la région touristique de Djemila Sur le milieu agricole : L’autoroute empiète sur les terres agricoles sur son tracé dans le segment; les terres agricoles situées entre le milieu urbain et l’autoroute sont susceptibles d’être soumises à la pression du développement urbain Sur les milieux naturels  Sur la commune de BIR EL ARCH : : L’autoroute passe en retrait des maquis et des forêts situées sur les piémonts Les principaux impacts du passage de l’autoroute Est-Ouest sur le développement du territoire du segment de Bir El Arch sont mineurs :
  • 16. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 16 | P a g e
  • 17. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 17 | P a g e Sur le milieu urbain : Il ne devrait y avoir d’impact tant sur les agglomérations existantes que sur le périmètre d’urbanisation de Bir El Arch Sur le milieu industriel et de l’activité économique des biens : Une plus grande accessibilité aux marchés et intrants par l’autoroute, même s’il n’y a pas d’échangeur dans le segment, les échangeurs de El Eulma et de Chelghoum Laid permettant d’atteindre l’autoroute, de même que la pénétrante de Jijel Sur le milieu agricole : L’autoroute occupe une partie des terres de grandes cultures Sur les milieux naturels b- Propositions d’aménagement : : L’autoroute évite les massifs des terrains plus accidentés.  Dans la commune d’AIN ARNAT : Les principales affectations et projets de développement du territoire du segment d’Aïn Arnat pourraient inclure : La redéfinition du périmètre d’urbanisation d’Aïn Arnat pour tenir compte de l’échangeur et favoriser l’émergence d’activités économiques liées à l’aéroport; la gestion rigoureuse de l’urbanisation de manière à maximiser les superficies agricoles La viabilisation et le développement de la zone d’activité au sud de l’agglomération d’Aïn Arnat en relation à l’aéroport et autres; la viabilisation et le développement d’une zone d’activité à Mahdia axé sur l’agroalimentaire, de manière à équilibrer le développement territorial L’amélioration des productions agricoles en accroissant les terres maraîchères et en dynamisant les rendements dans une perspective de développement durable La gestion environnementale des oueds et le reboisement des zones dénudées  Dans la commune de SETIF : Développer de manière cohérente les nouveaux espaces urbains en assurant une bonne accessibilité entre les habitats, les zones de services et les pôles d’emplois Aménager un district économique et résidentiel à Ouled Saber axé sur les secteurs industriels, des technologies et des services tertiaires supérieurs Aménager tout autour de l’échangeur une zone de développement axé sur les loisirs, la formation professionnelle et technique, la gare intermodale, la logistique et l’industrie Aménager un boulevard de ceinture de Sétif, aménager une route entre les deux nouvelles zones de développement à Ouled Saber; aménager une route locale longeant l’autoroute et reliant Aïn Trick à l’échangeur et au chemin de Tinar; aménager la nouvelle voie ferrée Délimiter le territoire agricole de manière à optimiser le rendement agricole et permettre l’essor des autres activités économiques dans les périmètres urbains de la capitale régionale qu’est Sétif et planifier un développement alliant terres en culture, boisés et maquis sur ce territoire, en intégrant une gestion environnementale des sols et des oueds
  • 18. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 18 | P a g e
  • 19. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 19 | P a g e  Dans la commune d’EL EULMA : Étendre le développement urbain en consolidation de l’agglomération d’El Eulma et des agglomérations de S’Mara et de Djemane, en l’étendant à plus long terme en tenant compte des voies de transport et du développement de l’emploi dans la commune Planifier une nouvelle zone industrielle et d’activité économique limitrophe à la voie ferrée Aménager une rocade tout autour de l’agglomération d’El Eulma pour faciliter les échanges avec les zones économiques périphériques et désengorger le centre de la ville Implanter des activités économiques liées aux services, au tourisme dans les zones au centre et au nord de la ville d’El Eulma Protéger rigoureusement à l’extérieur des périmètres d’urbanisation, les terres agricoles et en développer le rendement et la diversité compte tenu du périmètre d’irrigation Préserver et reboiser les massifs et reliefs  Dans la commune de BIR EL ARCH : Limitation du développement urbain, principalement au périmètre d’urbanisation de Bir El Arch. Viabilisation et développement de la zone d’activité et des zones industrielles de Bir El Arch; compte tenu des difficultés à y attirer des entreprises, une société publique de triage et de traitement primaire de matières recyclables pourraient être implantée si les études économiques et environnementales sont concluantes Implantation de services gouvernementaux de base de manière à accroître l’emploi Protection et amélioration des terres agricoles Préservation et reboisement des massifs. 2-Projet structurant de la pénétrante de Djendjen-El Eulma: PRESENTATION DU PROJET: La Pénétrante Autoroutière reliant le port de Djen Djen à l'Autoroute Est-Ouest au niveau de l'échangeur d'El Eulma sur un linéaire d'environ 110 km, passant à proximité des localités de Taher, Texenna, Djmila, Ain Sept, Béni Aziz et Béni Fouda pour se terminer à El Eulma et fait partie du plan de relance économique et social de la région et fait également partie intégrante du schéma directeur Routier et Autoroutier qui s'inscrit dans les orientations de la loi N00l- 20 du 12 décembre 2001, relative à l'aménagement du territoire et notamment
  • 20. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 20 | P a g e au développement des infrastructures du Réseau National de Communication. CONSISTANCE PHYSIQUE DU PROJET: •Linéaire de l'axe principal de l'autoroute: 110 Km. •Longueur des rétablissements des voies de communication et des Raccordements: 48 Km. •Profil en Travers: 2x3 voies. •Nombre total d'ouvrages: 44 Unités. •Nombre de viaducs: 54 Unités. •Nombre d'ouvrages hydrauliques: 200 Unités. • Nombre de tunnels: 01 Unité en Bitube réparti sur 1,865 km. •Nombre d'échangeurs: 12 Unités. •Nombre d'aires de service + aire de repos: 06 Unités (03 couples). IMPACT DE CE GRAND PROJET STRUCTURANT : Un impact sur les forêts, le secteur hydraulique, de la culture pour d’éventuels sites archéologiques sur l’emprise du tracé autoroutier, énergie pour les lignes haute ou moyenne tension, sites touristiques, aires de repos, stations-service, ont été également passés en revue lors de cette rencontre de présentation les grands projets routiers ainsi que les différentes opérations de réhabilitation des chemins communaux et de wilaya, ont permis la création de nouvelles entreprises et le redéploiement des anciennes. En tout, plus de 60 entreprises activent aujourd'hui dans le domaine des travaux publics, assurant l'emploi à plein temps à plus de 3 000 personnes. SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017- 2022 Long terme 2022-2030 04 Travaux Publics • Etude • travaux de réalisation Mise en exploitation Projet -Réaliser 16 pistes touristiques « Prévoir des accès carrossables menant aux sites touristiques isolés avec des aménagements (reboisement d’alignement, chaussée en pierres hérissonnées,…) » Nom : OULED AYAD (EL ANNASSER) Commune : OUED EL BARED Distance 6m Nom : CHARENE (En plein cœur de Djebel BOUTALEB) Commune : RASFA Distance 50 Km Nom : AZEROU IFLANE Commune : BENI OURTILENE Distance 3Km Nom : HAMMAM SIDI MANSOUR Commune : OULED TEBBEN Distance 15 Km Nom : ZRAIA Commune : BEIDA BORDJ Distance 25 Km
  • 21. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 21 | P a g e Nom : DJOUADA ET MELBOUNA Commune : BABOR Distance 15 Km Nom : voie d’accès directe à la station thermale depuis la RN74 Commune : HAMMAM GUERGOUR Distance 02 KM Nom : OUED ESSEFSAF Commune : BENI FOUDA Distance 10KM Nom : IKKEJANE Commune : BENI AZZIZ Distance 01KM Nom : SERDJ EL GHOUL Commune : SERDJ EL GHOUL Distance 10KM Nom : MEGRES Commune : AIN ABESSA Distance 03 KM Nom : ROHANA Commune : OULED SI AHMED Distance 10 KM Nom : RETENUE COLLINAIRE d’AIN ABESSA Commune : AIN ABESSA Distance 02 KM Nom : TAKITOUNT Commune : TIZI N’BECHAR Distance 01 KM Nom : VOIE D’ACCES aux gorges d’OUED BOUSSELAM Commune : HAMMAM GUERGOUR Distance 20 KM Nom : VOIE D’ACCES AU VILLAGE MEZZIENE Commune : BENI OURTILENE Distance 10 KM SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 05 Travaux Publics • Etude • travaux de réalisation Mise en exploitation Projet Dédoublement de la voie Nom : Route nationale n°74 Commune : BOUGAA Distance 02km
  • 22. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 22 | P a g e SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 06 Hydraulique • Etude • travaux de réalisation Mise en exploitation Projet Aménagement et mise en valeur de 08 retenues collinaires et barrages d’eau « Mise en tourisme » SITE N°01 Nom : EL KHERCHI Commune : EL OURICIA Wilaya : Sétif Statut foncier : Ėtatique/Domanial Site existant : SITE NATUREL Site à créer : / SITE N°02 Nom : OUED ETMAR Commune : EL OURICIA Wilaya : Sétif Statut foncier : Ėtatique/Domanial Site existant : SITE NATUREL Site à créer : / SITE N°03 Nom : ZAIRI Commune : AIN ABESSA Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique/OAC Site existant : SITE NATUREL III.5).Les Services Hydrauliques • Étude de protection contre la pollution hydrique • la rénovation des anciens réseaux d’assainissement • mise en tourisme des retenues collinaires et sources d’eau
  • 23. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 23 | P a g e SITE N°04 Nom : BARRAGE D’AIN ZADA Commune : AIN ARNAT Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique Site existant : SITE NATUREL Site à créer : / SITE TOURISTIQUE SITE N°05 Nom : LAC D’OULED ADDOUANE Commune : OULED ADDOUANE Wilaya : Sétif Statut foncier : ETATIQUE Site existant : SITE NATUREL Site à créer : SITE TOURISTIQUE SITE N°06 Nom : MAOUANE Commune : SETIF Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique Site existant : Site Naturel (Barrage d’eau) Site à créer : site touristique SITE N°07 et 08 Nom : BOUAMRANE BOUICHETTAT Commune : AMOUCHA Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique
  • 24. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 24 | P a g e Site existant : Site Naturel (retenue collinaire) Site à créer : SITE TOURISTIQUE III.6).DGSN, groupement de la gendarmerie, protection civile et l’ANP - Assurance de la sécurité des touristes - Secours en cas d’événements liés à des accidents et des risques majeurs (incendies, inondations, explosion, séisme, glissement de terrains, pandémie…….) - Plan ORSEC - L’assistance des agences dans les escortes - Sécuriser les sentiers touristiques III.7).Jeunesse, sport et loisirs - Echanges sportifs et culturels entre jeunes locaux et étrangers, inter wilaya… - Organisation des compétitions sportives nationales et internationales, - Coopération avec la direction du tourisme et les offices de tourisme de pole afin de recevoir des groupes de touristes et de visiteurs - Organiser des excursions en commun accord avec les OLT - Aménagement des espaces de loisirs à travers la wilaya SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS action Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 07 Jeunesse et sport • Etude • travaux de réalisation Mise en exploitation INTITULE DU PROJET Réalisation d’un complexe sportif et de détente SITE N°01 Nom : OULED SABER Commune : OULED SABER
  • 25. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 25 | P a g e Wilaya : Sétif Statut foncier : ETATIQUE Site existant : Complexe sportif et de détente Site à créer : SITE TOURISTIQUE Plan d’aménagement du pôle de détente et de loisirs d’OULED SABER SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Action Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 08 Jeunesse et sport • Etude • travaux de réalisation Mise en exploitation INTITULE DU PROJET Réalisation d’une zone sportive SITE N°01 Nom : MEGRES Commune : AIN ABESSA Wilaya : Sétif Statut foncier : ETATIQUE Site existant : Site proposé comme ZEST Site à créer : Zone d’activités sportives Caractéristiques du projet : Créer une zone d’activités sportives à MEGRES qui rentre dans le périmètre de site proposé au classement comme zone d’expansion touristique ZEST, qui comprend :
  • 26. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 26 | P a g e - Camp de jeunes, - Piste et stade d’athlétisme - Salle omnisports - Terrain de foot d’une capacité de 1200 places - Zone de ski -Piste de randonné - Jardin public -Auberge des jeunes Plan d’aménagement de la zone sportive à MEGRES
  • 27. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 27 | P a g e III.8).Formation Professionnelle - Formation des guides touristiques, - Formation de guides spécialisés dans le patrimoine culturel - Formation des Restaurateurs, des voyagistes, personnels d’accueil, - Formation de spécialistes en circuit, promotion et vente de produits touristiques - Création des journées porte ouverte sur les spécialités touristiques au sein des centres - Formation des commerçants à l’art de vendre et de recevoir les touristes - Aide à l’organisation de concours pour le meilleur guide, hôtelier, transporteur, restaurateur…. SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Actions Secteur Echéance Court terme 2015- 2017 Moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 09 Formation Professionnelle • Etude • Travaux de réalisation Mise en exploitation Projet Etude, réalisation et équipement d'un INSFP type 300 postes de formation à El Eulma. SITE N°01 FICHE TECHNIQUE DE PROJET I – IDENTIFICATION DU PROJET : Intitulé : Etude, réalisation et équipement d'un INSFP type 300 postes de formation à El Eulma. Programme d’inscription : budget d'équipement de l’Etat (PSRE). Surface du terrain : 31 000 m 2 Surface bâtie : 5 660 m 2 III -CONSISTANCE DU PROJET : Bloc enseignement - salles pédagogiques ordinaires : 06 -Salles pédagogiques spécialisées : 08 - Amphithéâtre : 240 places - Bibliothèque : 01 - Salle polyvalente : 01 Bloc Administratif - Bureaux : 14 -Bureau d’accueil et d’information : 01 - Magasin : 01 - Salle professeurs : 01 Bloc hébergement et services - Internat : 120 lits - Réfectoire /Cuisine 250 couverts - Foyer : 01 - Infirmerie : 01 Logements d’astreinte 04 V – IMPACTS DU PROJET : - Augmentation des capacités d’accueil / 300 postes de formation. - Répondre aux besoins socio-économiques au niveau local, régional et national dans les métiers de l’eau et de l’environnement. - Prise en charge des demandeurs de formation de niveau scolaire 3eme AS. - Création en phase de réalisation de 400 emplois temporaires. -Création de 60 nouveaux emplois permanents. II– EXECUTION DU PROJET : Maître l’ouvrage : Monsieur le Wali de la Wilaya Sétif. Représenté par le Directeur de la Formation Professionnelle. Maître d’œuvre : Bureau d'Etude Trabelssi Nazim. Entreprises de réalisation : 10 Délai de réalisation : 14 mois Date de mise en service : Septembre 2007 IV - AFFECTATION PÉDAGOGIQUE : - Traitement des eaux. - Exploitation stations de pompage et réseaux de distribution d’eau potable. -Hydrogéologie. - Technicien en AEP. -Gestion et économie de l’eau. -Technicien chimiste. -Environnement et propreté. - Gestion des déchets. IV - AFFECTATION PÉDAGOGIQUE : - Traitement des eaux. - Exploitation stations de pompage et réseaux de distribution d’eau potable. -Hydrogéologie. - Technicien en AEP. -Gestion et économie de l’eau. -Technicien chimiste. -Environnement et propreté. - Gestion des déchets. SITE N°02
  • 28. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 28 | P a g e Projet Etude, réalisation et équipement d'un C.F.P.A type 300 postes de formation à HAMAM SOKHNA. FICHE TECHNIQUE DE PROJET I – IDENTIFICATION DU PROJET : Intitulé : Etude, réalisation et équipement d'un CFPA type 300 postes de formation à Hamam Sokhna. Programme d’inscription : budget d'équipement de l’Etat / PCSC. Surface du terrain : 15 000 m 2 Surface bâtie : 5 225 m 2 III - CONSISTANCE DU PROJET : Bloc enseignement - salles pédagogiques ordinaires : 04 - Ateliers : 05 - Salles pédagogiques spécialisées : 04 - Bibliothèque : 01 - Salle polyvalente : 01 Bloc Administratif - Bureaux : 14 - Bureau d’accueil et d’information : 01 -Magasin : 01 Bloc hébergement et services - Internat : 60 lits - Réfectoire /Cuisine : 250 couverts - Foyer : 01 - Infirmerie : 01 Logements d’astreinte : 03 V – IMPACTS DU PROJET : - Augmentation des capacités d’accueil / 300 postes de formation. -Prise en charge des demandeurs de formation au niveau local. -Couvrir les besoins des secteurs utilisateurs en main d’œuvre qualifiée. - Création en phase de réalisation de 400 emplois temporaires. - Création de 60 nouveaux emplois permanents. II – EXECUTION DU PROJET : -Maître l’ouvrage : Monsieur le wali de la Wilaya Sétif. -Représenté par le directeur de la formation professionnelle. -Maître d’œuvre : Bureau d'étude Matroni Boudjemaa. -Entreprises de réalisation : 02 -Délai de réalisation : 08 mois -Date de démarrage des travaux : Mars 2007 IV - AFFECTATION PÉDAGOGIQUE : -Constructeur en maçonnerie et béton armé. -Peintre vitrier. -Carreleur faïencier mosaïste. - Installateur sanitaire et gaz. -Electricité bâtiment. -Agent polyvalent d’entretien des réseaux. -Mécanicien en maintenance des engins agricoles. -Habit traditionnel. -Peinture sur tissu. - Prêt-à-porter. SITE N°03
  • 29. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 29 | P a g e Projet Etude réalisation et équipement d'un CFPA type 300 postes de formation à Hamam Guergour. FICHE TECHNIQUE DE PROJET I – IDENTIFICATION DU PROJET : -Intitulé : Etude réalisation et équipement d'un CFPA type 300 postes de formation à Hamam Guergour. Programme d’inscription : budget d'équipement de l’Etat. Surface du terrain : 10 000 m 2 Surface bâtie : 4 881 m 2 III -CONSISTANCE DU PROJET : Bloc enseignement -salles pédagogiques ordinaires : 04 -Ateliers : 04 -Salles pédagogiques spécialisées : 04 -Bibliothèque : 01 -Salle polyvalente : 01 Bloc Administratif -Bureaux : 14 -Bureau d’accueil et d’information 01 -Magasin : 01 Bloc hébergement et services -Internat : 60 lits -Réfectoire /Cuisine 250 couverts -Foyer : 01 -Infirmerie : 01 Logements d’astreinte 03 II – EXECUTION DU PROJET : Maître l’ouvrage : Monsieur le Wali de la Wilaya Sétif Représenté par le Directeur de la Formation Professionnelle. Maître d’œuvre : Bureau d'étude Laazli Abdelkrim Entreprises de réalisation : 03 Délai de réalisation : 12mois Date de démarrage des travaux : Juin 2007. IV - AFFECTATION PÉDAGOGIQUE : Constructeur en maçonnerie et béton armé. Peintre vitrier. Carreleur faïencier mosaïste. Cuisine de collectivités. Arboriculture fruitière. Apiculture. Tissage traditionnel. Sculpture sur bois. Prêt-à-porter. V – IMPACTS DU PROJET : -Augmentation des capacités d’accueil /300 postes de formation. -Prise en charge des demandeurs de formation au niveau local. -couvrir les besoins des secteurs utilisateurs en main d’œuvre qualifiée. -Création en phase de réalisation de 400 emplois temporaires. -Création de 60 nouveaux emplois permanents. SITE N°04 Projet Etude, réalisation et équipement d'un INSFP type 300 postes de formation à AIN OULMENE FICHE TECHNIQUE DE PROJET
  • 30. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 30 | P a g e I – IDENTIFICATION DU PROJET : Intitulé : Etude, réalisation et équipement d'un INSFP type 300 postes de formation à Ain Oulmène Programme d’inscription : budget d'équipement de l’Etat / Hauts Plateaux Surface du terrain : 30 000 m 2 Surface bâtie : 7 730 m 2 III -CONSISTANCE DU PROJET : Bloc enseignement -salles pédagogiques ordinaires : 06 -Salles pédagogiques spécialisées : 08 -Amphithéâtre : 240 places - Bibliothèque : 01 -Salle polyvalente : 01 Bloc Administratif - Bureaux : 14 - Bureau d’accueil et d’information : 01 -Magasin : 01 - Salle professeurs : 01 Bloc hébergement et services - Internat : 120 lits - Réfectoire /Cuisine 250 couverts - Foyer : 01 -Infirmerie : 01 Logements d’astreinte 04 V – IMPACTS DU PROJET : -Augmentation des capacités d’accueil / 300 postes de formation. -Répondre aux besoins socio-économiques au niveau local, régional et national dans -les métiers de l’eau et de l’environnement. - Prise en charge des demandeurs de formation de niveau scolaire de 2emeet 3emeAS. -Création en phase de réalisation de 400 emplois temporaires. - Création de 60 nouveaux emplois permanents. II – EXECUTION DU PROJET : Maître l’ouvrage : Monsieur le Wali de la Wilaya Sétif. Représenté par le Directeur de la Formation Professionnelle. Maître d’œuvre : Bureau d'Etude Wahid Ben Belkacem Entreprises de réalisation : 05 Délai de réalisation : 15 mois Date de démarrage des travaux : Mai 2007 V - AFFECTATION PÉDAGOGIQUE : - Géomètre topographe. - Conducteurs de travaux bâtiment. - Conducteurs de travaux publics. - Technicien supérieur en VRD. - Métreur vérificateur et étude des prix. - Dessinateur projeteur en architecture. - Dessinateur projeteur en béton armé. - Technicien supérieur en urbanisme. - Technicien supérieur en installation sanitaire et climatisation. - Maquettiste en bâtiment et travaux publics. - Technicien supérieur en architecture d’intérieur. - Agent immobilier. - Technicien en mécanique des sols. - Topographe. SITE N°05 FICHE TECHNIQUE DE PROJET Projet : Etude, réalisation et équipement d'un institut national de l’hôtellerie et du tourismeINHT à BOUGAA. Situation Chef lieu de la commune de BOUGAA Date de démarrage du projet Date de livraison Programme 2012 2016 Echelle et rayonnement Vocation nationale Superficie d’assiette 02 Ha
  • 31. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 31 | P a g e Nombre d’emploi crée 80 emplois permanant Consistance physique 6500 m² Capacité pédagogique 300 postes de formation Capacité d’hébergement 120 lits Affectation pédagogique  Hôtellerie : options 1-Restauration 2-Cuisine 3-Administration hôtelière 4-Hébergement 5-Réception  Tourisme : options 1-Production et commercialisation 2-Guide du musée 3-Agence du voyage 4-Guide du tourisme local (niveau 5 : TS, BTS)
  • 32. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 32 | P a g e III.9).La culture - Inventoriage du patrimoine matériel et immatériel - Classement des sites culturels non classés - Proposition d’un planning de manifestations culturelle - Lancement des PPMVSA et PPMVSS SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Action Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 11 la culture • Etude PPMVSA • travaux de restauration Mise en exploitation IDENTIFICATION DU SITE Nom : DJEMILA (EX-CUICUL) Commune : DJEMILA Wilaya : Sétif Statut foncier : ETATIQUE Site existant : CITE ROMAINE Site à créer : SITE TOURISTIQUE CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE Situation Dans la ville : à 01km au nord du chef lieu de commune Accès au site Routier: oui Piéton: oui Autres: Information et Signalisation Pour arriver au site : oui Sur le site même : oui Stationnement Possibilité accueil autocars : oui Equipements existants Musée archéologique
  • 33. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 33 | P a g e (accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique, musée,…) accueil Orientations d’aménagement Elaboration d’un plan de gestion -Mise en œuvre du PPMVSA : • l’aménagement de parcours de circulation balisés et sécurisés avec panneaux d’orientation. • l’aménagement de parcours thématiques à caractère muséographique avec panneaux didactiques. • l’aménagement spécifique à caractère muséographique pour une meilleure présentation du vestige au public. • le projet d’illumination des vestiges archéologiques. • la construction d’un centre d’accueil, book shop et un bloc sanitaire. • l’aménagement d’un centre d’interprétation archéologique. • Animer les sites par une présentation nouvelle et originale qui éveille les ‘cinq’ sens (Des contenus MP3 à télécharger sur son propre baladeur ou téléphone, reconstitution des scènes historiques de l’époque) -Promotion du site -Mise en service et ouverture au public Etat des équipements existants moyen CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE Propreté générale du lieu Sain Qualité de l’environnement immédiat Sain Monumentalité/ originalité Mémoire histoire Ambiance générale/ atmosphère / Visibilité du site Très visible: oui REMARQUES Dysfonctionnements éventuels Fréquentation par : visiteurs 30 000 (2012) Etudiants 15 000 chaque année Manques constatés Aménagements et mise en valeur Infrastructure d’hébergement+ restauration Potentialités du site Ressource patrimoniale (sites archéologiques)
  • 34. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 34 | P a g e SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 12 la culture • Classement • Etude de PPMVSA travaux de restauration Mise en exploitation IDENTIFICATION DU SITE Nom : MONS Commune : BENI FOUDA Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique Site existant : RUINES ROMAINE Site à créer : SITE TOURISTIQUE CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE Situation - Ce site se situe dans la région d’OUD SEFSAF à quelque kilomètre au sud ouest de chef lieu de la commune de Béni Fouda Accès au site Routier: oui Piéton: oui Autres: / Information et Signalisation Pour arriver au site : Néant Sur le site même : Néant Stationnement Capacité:/ Revêtement:/ Possibilité accueil autocars : oui Equipements existants (accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique, musée,…) / Elaboration d’un plan de gestion
  • 35. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 35 | P a g e Orientations d’aménagement -Mise en œuvre du PPMVSA : • l’aménagement de parcours de circulation balisés et sécurisés avec panneaux d’orientation. • l’aménagement de parcours thématiques à caractère muséographique avec panneaux didactiques. • l’aménagement spécifique à caractère muséographique pour une meilleure présentation du vestige au public. • le projet d’illumination des vestiges archéologiques. • la construction d’un centre d’accueil, book shop et un bloc sanitaire. • l’aménagement d’un centre d’interprétation archéologique. • Animer les sites par une présentation nouvelle et originale qui éveille les ‘cinq’ sens (Des contenus MP3 à télécharger sur son propre baladeur ou téléphone, reconstitution des scènes historiques de l’époque) -Promotion du site -Mise en service et ouverture au public Etat des équipements existants / Possibilité de développement Classement, réhabilitation visites du site dans le cadre de circuits proposer une ZEST CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE Propreté générale du lieu Sain Qualité de l’environnement immédiat Sain Monumentalité/ originalité / Ambiance générale/ atmosphère / Visibilité du site Très visible:/ Peu visible : oui / éloignement Site confidentiel : / REMARQUES Dysfonctionnements éventuels / / Manques constatés / Potentialités du site Site archéologique funéraire –mémoire identitaire des richesses civilisationelles de la région. Ressource paysagère.
  • 36. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 36 | P a g e SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 13 la culture • Classement • Bornage • Fouilles Mise en exploitation IDENTIFICATION DU SITE Nom : AIN LAHNECH Commune : GUELTA ZERGA Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique Site existant : SITE PREHISTORIQUE Site à créer : / CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE Situation - Ce site se situe dans le coté ouest de chef lieu de la commune de GUELTA ZERGA Accès au site Routier: oui Piéton: oui Autres: / Information et Signalisation Pour arriver au site : Néant Sur le site même : Néant Stationnement Capacité:/ Revêtement:/ Possibilité accueil autocars : oui Equipements existants (accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique, musée,…) / Etat des équipements existants / Possibilité de développement Classement, bornage Programmer des fouilles sur le site visites du site dans le cadre de recherche archéologique CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE Propreté générale du lieu Sain Qualité de l’environnement immédiat Risque du aux eaux usées des rejets venant des bâtisses Monumentalité/ originalité / Ambiance générale/ atmosphère / Visibilité du site Très visible:/ Peu visible : oui / Site confidentiel : / REMARQUES Dysfonctionnements éventuels / / Manques constatés / Potentialités du site Site préhistorique –mémoire identitaire humaines La découverte de squelettes de premier homme
  • 37. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 37 | P a g e SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 14 la culture • Classement • Bornage • Fouilles Mise en exploitation IDENTIFICATION DU SITE Nom : IKKEJANE Commune : BENI AZIZ Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique Site existant : SITE MEDIEVAL Site à créer : / CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE Situation - Ce site se situe au NORD EST de chef lieu de la commune de BENI AZIZ sur la route qui mène vers AIN SEBT Accès au site Routier: oui Piéton: oui Autres: / Information et Signalisation Pour arriver au site : OUI Sur le site même : Néant Stationnement Capacité:/ Revêtement:/ Possibilité accueil autocars : oui Equipements existants (accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique, musée,…) / Etat des équipements existants / Possibilité de développement Classement, bornage Programmer des fouilles sur le site visites du site dans le cadre de recherche archéologique CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE Propreté générale du lieu Sain Qualité de l’environnement immédiat Risque du aux eaux usées des rejets venant des bâtisses Monumentalité/ originalité / Ambiance générale/ atmosphère / Visibilité du site Très visible:/ Peu visible : oui / Site confidentiel : / REMARQUES Dysfonctionnements éventuels / / Manques constatés / Potentialités du site Site Médiéval –mémoire identitaire humaines Civilisation musulmane
  • 38. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 38 | P a g e SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Actions Secteur Echéance Court terme 2015-2017 Moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 15 la culture • Classement • Etude PPMVSA • travaux de restauration Mise en exploitation IDENTIFICATION DU SITE Nom : ZRAIA Commune : BEIDA BORDJ Wilaya : Sétif Statut foncier : Sites existants : SITES ARCHEOLOGIQUES Site de gravures rupestres qui date de l’ère préhistorique (3000 à 7000 an) situé dans la localité de ZRAIA dans la commune de BEDA BORDJ ZRAIA : le site de ZRAIA date de l’ère Romaine, ce qui marque le passage de la civilisation romaine dans ce lieu dit, il est considéré comme passage, de transit entre Timgad et Djemila L’appellation de ce site ZRAIA veut dire en berbère regarde moi Des traces ont été laissé par cette civilisation représentée par des gravures sur les pierres et des statues des pièces en poteries ainsi que des pièces de monnaie que gardent les citoyens de cette région comme souvenir et patrimoines matériel on peut citer quelque site patrimoniaux : 1-KAF EZZEMAM situé au nord est de ZRAIA dans la MECHTA D’OULED EL KHAMESS (i.e. : grande pierre sculptée (gravure) il y a des histoires qui disent que ce site date de 4000 ans av JC (gravure rupestres des vaches sauvages, éléphant, autruche,..) 2-AIN TAGHLISTE (OULED EL KHAMESS) : la présence de gravure rupestre d’un poisson 3-AIN TAOUGHLALET (mechta ECHOUAFAA) : 4-AIN ZRAIA (OULED MESSAHEL) : source naturelle sur la quelle les romains puis les byzantins avaient construit leurs civilisations. 5-AIN HNINA 6-AIN BOUMEDDOUR 7-KSAR BLISS: bâtisse sous forme d’un château ou on trouve à l’intérieur un moulin 8-RUINES ROMAINES (ZRAIA,TBAROUNT, AIN BEIDA, KHERBAT BEN KENAN BERBERE,TAGHLIST) CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE Accès au site Routier:/ Piéton:/ Autres: L’accessibilité de la station est assurée par une piste carrossable dans un état dégradé Information et Signalisation Pour arriver au site : Néant
  • 39. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 39 | P a g e Sur le site même : Néant Stationnement Capacité:/ Revêtement:/ Possibilité accueil autocars : oui Equipements existants (accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique, musée,…) Néant Etat des équipements existants Bon: oui Moyen: / Dégradé : / Possibilité de développement Site touristique (mise en valeur) +insertion dans un circuit touristique culturel. CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE Propreté générale du lieu Sain Qualité de l’environnement immédiat Sain Monumentalité/ originalité / Ambiance générale/ atmosphère / Visibilité du site Très visible: / Peu visible : oui Site confidentiel:/ REMARQUES Dysfonctionnements éventuels / / Manques constatés Aménagement et misse en valeur Potentialités du site Patrimoine culturel (gravures rupestres) SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 16 la culture • Classement • Etude PPMVSA • travaux de restauration Mise en exploitation IDENTIFICATION DU SITE Nom : MEZZIENE Commune : BENI OURTILENE Wilaya : Sétif OBJECTIF : VALORISER le patrimoine culturel architectural de la région, par l’instruction de l’aspect architectural et architectonique dans l’ornement et l’aménagement des villages berbères Sites existants : VILLAGE Kabyle CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE
  • 40. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 40 | P a g e Accès au site Routier: OUI /PISTE Piéton: OUI Information et Signalisation Pour arriver au site : Néant Sur le site même : Néant Stationnement Capacité:/ Revêtement:/ Possibilité accueil autocars : oui Equipements existants (accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique, musée,…) Néant Etat des équipements existants Bon: / Moyen: / Dégradé : / Possibilité de développement Site touristique (mise en valeur) +insertion dans un circuit touristique culturel. CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE Propreté générale du lieu Sain Qualité de l’environnement immédiat Sain Monumentalité/ originalité Architecture vernaculaire, traditionnelle Ambiance générale/ atmosphère / Visibilité du site Très visible: OUI Peu visible : / Site confidentiel:/ REMARQUES Dysfonctionnements éventuels / / Manques constatés Aménagement et mise en valeur Potentialités du site Patrimoine culturel (architecture vernaculaire, village berbère)
  • 41. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 41 | P a g e SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 17 la culture • Classement • Etude PPMVSA • travaux de restauration Mise en exploitation IDENTIFICATION DU SITE Nom : GUENZET Commune : GUENZET Wilaya : Sétif OBJECTIF : VALORISER le patrimoine culturel architectural de la région, par l’instruction de l’aspect architectural et architectonique dans l’ornement et l’aménagement des villages berbères Sites existants : VILLAGES BERBERES 1 -THAMASTH 2- le vieux quartier de nature architecturale berbère, 3- GUENZET centre 4- TANEKOUCHT 5- LEHDADDA 6- TAOURIRT YAAKOUB CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE Accès au site Routier: OUI Piéton: OUI Information et Signalisation Pour arriver au site : Néant Sur le site même : Néant Stationnement Capacité:/ Revêtement:/ Possibilité accueil autocars : oui Equipements existants (accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique, musée,…) Néant Etat des équipements existants Bon: / Moyen: / Dégradé : / Possibilité de développement Site touristique (mise en valeur) +insertion dans un circuit touristique culturel. TAOURIRT YAAKOUB TAOURIRT YAAKOUB THAMENGOUCH THAMASTH TIMENGACHE TIZI M’DJEBAR-EL KOUDA
  • 42. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 42 | P a g e CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE Propreté générale du lieu Sain Qualité de l’environnement immédiat Sain Monumentalité/ originalité Architecture vernaculaire, traditionnelle Ambiance générale/ atmosphère / Visibilité du site Très visible: OUI Peu visible : / Site confidentiel:/ REMARQUES Dysfonctionnements éventuels / Manques constatés Aménagement et mise en valeur Potentialités du site Patrimoine culturel (architecture vernaculaire, village berbère) SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 18 la culture • Classement • travaux de restauration Mise en exploitation IDENTIFICATION DU SITE Nom : GUENZET Commune : GUENZET Wilaya : Sétif Statut foncier : Sites existants : 1- villages berbères Un patrimoine culturel architectural, dont un aspect architectural et architectonique dans l’ornement et l’aménagement de ces villages berbères (THAMASTH, le vieux quartier de nature architecturale berbère, GUENZET centre, TANEKOUCHT, LEHDADDA, TAOURIRT YAAKOUB). 2-Edifices qui datent de l’ère HAMADITE 3-Traditions : *Fête de premier jour de printemps « AMGGUER N’TEFFSUTH » *Saison de l’olive * TWIZA * artisanat : Bijoux, sculpture sur bois, habillement SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 19 la culture • Classement • Etude de PPMVSA travaux de restauration Mise en exploitation IDENTIFICATION DU SITE Nom : KHERBATES Commune : TELLA Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique Sites existants : (RUINES ROMAINES) 1-KHERBA EL KEBIRA à OULED AGGOUNE 2-KHERBA EL CHEBALA 3-KHERBA OULED ABBAS Site à créer : SITE TOURISTIQUE CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE
  • 43. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 43 | P a g e III.10). Les Affaires Religieuses - Réhabilitation et Revalorisation du « mouvement des zaouïas à travers des programmes d’apprentissage pédagogiques et de sensibilisation religieuse alliant le civisme au niveau des communes » - la valorisation et la promotion des sites SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Actions Secteur Echéance court terme 2015- 2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 20 Les Affaires Religieuses • Etude • Restauration • Réhabilitation Mise en exploitation Projet -Valorisation des sites spirituels. -Intégrer les sites et édifices religieux dans un circuit cultuel et spirituel. -Organiser des colloques, séminaires, journées d’études ;…. -Restaurer les mosquées, zaouïas, maisons d’Oulémas ;… - Classement des anciennes mosquées et zaouïas coraniques des villages kabyles de la région comme patrimoines cultuel et culturel national. - Faire des circuits touristiques afin de permettre sa découverte et organiser des séminaires, colloques sur les oulémas de cette région. SITE 01 Nom : ZAOUIA D’OULED SI AHMED Commune : OULED SI AHMED SITE 02 Nom : Mosquée ABD EL GHEFFAR à cité la gare Commune : SETIF SITE 03
  • 44. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 44 | P a g e Nom : Mosquée EL ATTIK CENTRE Commune : HAMMA SITE 04 Nom : Mosquée OMAR IBN EL KHETTAB Commune : GUENZET SITE 05 Nom : Mosquée EL ATTIK CENTRE Commune : GUENZET SITE 06 Nom : Mosquée ABOU MOUSSA EL ACHAARI Commune : HARBIL SITE 07 Nom : Mosquée Sidi Mohamed Ben ZOUAOUI KERDJANA Commune : HARBIL SITE 08 Nom : Mosquée MOULOUD HAFIDI à Béni Hafid Commune : AIN LEGRADJ SITE 09 Nom : Mosquée EL ATTIK à EL MESLAKH Commune : EL EULMA SITE 10 Nom : Mosquée EL ATTIK Commune : KSAR EL ABTAL SITE 11 Nom : Mosquée IZAATTITTEN Commune : BOUSSELAM SITE 12 Nom : Mosquée « EL MASDJID ELATIQ » de LAAOUAMER Commune : AMMOUCHA SITE 13 Nom : AGUELLAD SALAH Commune : GUENZET SITE 14 Nom : THAMLOUTH SIDI ALI OUKHELIFA Commune : GUENZET SITE 15 Nom : TIZI MEDJEBAR IGHOUDHANE Commune : GUENZET SITE 16 Nom : THAOURIRTH Commune : GUENZET SITE 17 Nom : Djamaa de SAHABI (Mechtat echouafaa) Commune : BEIDA BORDJ SITE 18
  • 45. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 45 | P a g e Nom : Djamaa SIDI LEKHAL (Zraia) Commune : BEIDA BORDJ SITE 19 Nom : Djamaa TAHAR EL KAHLI (OULED SI LEKHAL) Commune : BEIDA BORDJ SITE 20 Nom : Djamaa Sidi Mohammed Ben Said (TAGHLIST) Commune : BEIDA BORDJ SITE 21 Nom : Djamaa Sidi Mohammed Ben Abdellah (ZRAIA) Commune : BEIDA BORDJ SITE 22 Nom : Djamaa Sidi Ahmed Ben Marouani (ZRAIA) Commune : BEIDA BORDJ SITE 23 Nom : Djammaa Sidi Ammar (OULED LAYTIM) Commune : BEIDA BORDJ SITE 24 Nom : Djamaa Sidi Khellaf Ben Salah (TAGHLIST) Commune : BEIDA BORDJ SITE 25 Nom : ZAOUIA SIDI DJOUDI Commune : HAMMAM GUERGOUR SITE 26 Nom : ZAOUIA SIDI H’CEN Commune : AIN ROUA
  • 46. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 46 | P a g e III.11). MOUDJAHIDINE - organiser des séminaires, des colloques sur les évènements de la révolution et éclairer les faits et les crimes de colonialisme aveugle - réaliser des musées et des salles d’expositions sur les lieux ou à l’intérieur des centres pour permettre de savoir et accéder au portail des images et des sculptures représentant ces faits SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 21 Moudjahidine • Classement travaux de restauration Mise en exploitation IDENTIFICATION DU SITE Nom : KSAR ETTIR Commune : KSAR AL ABTTAL Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique Site existant : Centre de détention et de torture Site à créer : SITE TOURISTIQUE Aperçu historique (1956-1962) Musée de CHAHID : Vu la position héroïque et courageuse prise par les citoyens de cette région et son site stratégique qui contrôle toutes les places sensibles, les autorités coloniales ont pris la décision de construire un centre de détention et de torture à ksar el tir en 1956, et ont choisit son implantation dans un site plat et ouvert non entouré par quelconque montagne ni forets. Après une année de son inauguration ils ont décidé de le transformer en centre national de torture et de détention, il fut constitué de 09 unités indiquées par des lettres alphabétique de(A,B,C,D,E,F,G,H ,I), le nombre de prisonniers a atteint 03miles . Le centre était entouré par plusieurs barrage ou obstacles ; -le premier barrage : barbelé d’une largeur de 06 m, miné et exposé aux projecteurs. -le deuxième barrage : un câble d’éclairage qui cerne tout le centre. -le troisième barrage : deux murs de câbles circulent entre eux des chiens policiers. Superficie : 12 ha Les infrastructures de base : 12 cellules / Logements de fonctions / Cour pour les travaux forcés Salle de propagande et de l’enseignement / Toilette collective / Cour pour casser les caillots et la torture Bureaux de torture et des interrogatoires /Centre de commandement et un centre de munitions Cour de torture / Cuisine / Cour de drapeau Groupement qui contient plusieurs unités (A, B, C, D, E, F, G, H, I) Des étables / Logements pour les harkis/ Silos pour blé / 06 forts de contrôle équipé de projecteurs Salle de cinéma / Constructions administratives diverses CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE
  • 47. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 47 | P a g e Accès au site Routier: oui Piéton: oui Autres: / Information et Signalisation Pour arriver au site : Néant Sur le site même : OUI Stationnement Capacité:/ Revêtement:/ Possibilité accueil autocars : oui Equipements existants (accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique, musée,…) Accueil, musée Etat des équipements existants / Possibilité de développement Classement, réhabilitation, restauration visites du site dans le cadre de circuits séminaires, colloque CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE Propreté générale du lieu Sain Qualité de l’environnement immédiat Sain Monumentalité/ originalité / Ambiance générale/ atmosphère / Visibilité du site Très visible:/ Peu visible : oui / éloignement Site confidentiel : / REMARQUES Dysfonctionnements éventuels / / Manques constatés / Potentialités du site Site historique, image identitaire humanitaire
  • 48. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 48 | P a g e SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 22 Moudjahidine • Classement travaux de restauration Mise en exploitation IDENTIFICATION DU SITE Nom : CHREA Commune : BABOR Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique Site existant : Centre de détention et de torture et Caserne Site à créer : SITE TOURISTIQUE CARACTERISTIQUES MATERIELLES DU SITE Accès au site Routier: oui Piéton: oui Autres: / Information et Signalisation Pour arriver au site : Néant Sur le site même : OUI Stationnement Capacité:/ Revêtement:/ Possibilité accueil autocars : oui Equipements existants (accueil, hôtel, restaurant, aire de pique-nique, musée,…) / Etat des équipements existants / Possibilité de développement Classement, réhabilitation, restauration visites du site dans le cadre de circuits séminaires, colloque CARACTERISTIQUES EMOTIONNELLES DU SITE Propreté générale du lieu Sain Qualité de l’environnement immédiat Sain Monumentalité/ originalité / Ambiance générale/ atmosphère /
  • 49. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 49 | P a g e Visibilité du site Très visible:/ Peu visible : oui / éloignement Site confidentiel : / REMARQUES Dysfonctionnements éventuels / / Manques constatés / Potentialités du site Site historique, image identitaire humanitaire SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 23 Moudjahidine • Classement travaux de restauration Mise en exploitation IDENTIFICATION DU SITE Nom : GUENZET Commune : GUENZET Wilaya : Sétif Statut foncier : Étatique Sites existants : 1-Caserne militaire coloniale. 2-Sites historiques qui étaient témoins de plusieurs batailles. 3-Tribunal criminel colonial lors de l’opération de ratissage JUMELLE. 4-Domiciles (maisons) des deux grands moudjahid : MALIKA BELKAID et KEHAL AREZKI. 5-Cimetières des CHOUHADA (800 martyrs). Site à créer : /
  • 50. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 50 | P a g e III.12). Urbanisme - Installation du guichet unique pour la facilitation d’obtention des permis de construire pour les PAT au niveau des ZEST. - Révision des PDAU et des POS (insérer la dimension tourisme dans l’élaboration de ces études) - Amélioration urbaine des 60 communes - Facilitation des obtentions des permis de construire pour les investisseurs et les promoteurs - Prospection de terrains aménageables en collaboration avec les services de tourisme selon leurs besoins par essaimage au niveau des POS et des PDAU (ZEST, équipements touristiques …..) III.13). Transport - Elaborer un plan de circulation - Amélioration du parc véhiculaire - Augmenter le nombre de lignes de transport routier en commun - Finalisation du projet de tramway à Sétif - Extension et mise en valeur de l’aéroport 08 mai 1945 à Ain ARNAT III.14). Enseignement Supérieur - Ouvrir des spécialités dans la gestion hôtelière ainsi que dans les aménagements touristique au niveau des pôles universitaires de Sétif - La formation du personnel universitaire à verser dans les infrastructures touristiques - Partenariat et convention de stages pratiques avec les acteurs professionnels dans le tourisme : management et ingénierie touristique, communication et marketing touristique III.15).NTIC - Les NTIC prennent une place prépondérante dans nos modes de consommation. Les secteurs des services, tel que le tourisme, sont fortement influencés par le progrès technologique (ventes en ligne, information via le web, réseaux sociaux…). Appliquées au tourisme les NTIC ont bouleversé les modes de production et de consommation. Avec l'introduction de la 3G et de la 4G en téléphonie mobile, le tourisme serait un des principaux bénéficiaires. Aussi est-il recommandé de préparer le tourisme à s'approprier ces nouveaux moyens de gestion de la destination et des produits. - La wilaya de Sétif devrait mettre en place une stratégie de promotion des NTIC et favoriser son introduction dans les espaces professionnels (entreprises commerces, banques services) mais également au niveau de la société civile de manière générale.
  • 51. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 51 | P a g e III.16).Forêt - Ce secteur, dont les interactions avec le tourisme ne sont pas à démontrer, doit mener des actions et construire des projets communs pour optimiser le potentiel de chaque secteur et donner au tourisme de nouvelles dimensions. - La création de projets autour des massifs forestiers constitue la meilleure voie pour maximiser la création d'emplois d'une part, et revitaliser des territoires, créer de nouvelles activités économiques qui porterait espoir aux communautés locales et donneraient un sens et une nouvelle vitalité aux territoires excentrés -  LES ORIENTATIONS GENERALES D’AMENAGEMENTS DE FORETS ET LES PROGRAMMES D’EQUIPEMENTS QU’ON PEUT Y INJECTER :  Hiérarchisation des priorités : Les priorités d’aménagements récréatifs dans les forêts urbaines et périurbaines d’une région donnée seront hiérarchisées en tenant compte des trois critères suivants : L’état sanitaire de la forêt L’importance de la fréquentation de la forêt La pression urbaine de la forêt Une fois ce classement établi, il convient dans chaque forêt de définir les priorités d’intervention. Les interventions prioritaires répondent aux objectifs hiérarchisés suivants : Objectif A : Eviter tout dépôt d’ordures sauvages ou gravats dévalorisant l’image de la forêt et des forestiers (il ne s’agit pas du ramassage des ordures courantes après un week-end d’affluence) Exemples d’intervention : Nettoyage, enlèvement des gravas Fermeture de la forêt aux véhicules Objectif B : Sortir la voiture de la forêt : Exemples d’intervention : Création ou rénovation de parkings cohérents avec le plan de circulation (éventuellement de la signalétique routière) Création ou rénovation de pistes carrossables Prévoir un dispositif interdisant l’accès des voitures dans les peuplements (fossés, plots, clôtures…..) Objectif C : Mettre en place des équipements d’accueil légers : Exemples d’intervention : Panneau d’accueil avec plan d’ensemble matérialisant les sentiers pédestres Création de sentiers Balisage des sentiers Bancs, poubelles … Objectif D : Sylviculture paysagère et sanitaire Exemples d’intervention : Coupes de nettoiement Eclaircies paysagères Régénération par plantation par bouquets ou régénération naturelle avec protection des plants, … Objectif E : Animation pour l’éducation à l’environnement Exemples d’intervention : Accueil de groupes par un animateur nature Organisation de manifestations thématiques  Trois réseaux d’équipements successifs seront implantés : 1. Les grandes infrastructures : entrées, routes, aires de stationnement et aires d’accueil 2. Les réseaux d’itinéraires destinés aux promeneurs : allées, sentiers et autres parcours 3. Le mobilier qui accompagne et assure la lisibilité des lieux aménagés. Il est inutile de concevoir l’équipement en mobilier, sans avoir conçu les infrastructures au préalable.
  • 52. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 52 | P a g e  Les différentes infrastructures d’accueil Différencier deux types d’entrées : Entrée de forêt Celles permettant le passage des véhicules motorisés Celles situées au contact des lisières urbaines, permettant un accès direct des piétons venant des espaces résidentiels, sans stationnement nécessaire Principes d’implantation : Proximité des stationnements et des aires de pique-nique Eloignement des cœurs de forêt Quantité et surface : Nombre en accord avec le plan de circulation Possibilité de couler les entrées/sorties, en présence d’un double-sens de circulation Dissociation des entrées et sorties dans le cas d’un sens unique de circulation Matérialisation Implanter un signal visuel, repère évoquant le passage de l’extérieur vers l’intérieur de la forêt Une porte ou un portail massif évoquera une ambiance de parc forestier, uniquement adaptée dans le cas d’une petite forêt urbaine, intégrée dans la ville Un repère au sol, par un changement de matériau, des pavés ou des bornes Le choix d’un matériau local, sa couleur et sa forme, s’inspireront au mieux de l’identité particulière de la forêt Le but recherché à travers l’aménagement des parkings est l’élimination de la circulation des véhicules à l’intérieur de la forêt (sauf les accès techniques pour surveillance et entretien). Parc de stationnement Principes d’implantation : Les placer si possible hors forêt, associés à une entrée dans un but de conservation du peuplement Aménager par nivellement, terrassement et éventuel apport de matériaux sélectionnés prévoir un sens de circulation Quantité et surface : Ne pas tenter de répondre au pic de fréquentation mais à une moyenne Privilégier les petites superficies avec un ombrage Délimitation Implanter des barrières fixes ou amovibles sur les voies pénétrant en forêt Souligner les limites de l’aire avec l’ouverture de fossés ou la pose de lisses Marquer au sol l’orientation de quelques places de stationnement Homogénéiser la délimitation des parkings (barrières en bois ou haies végétales …) Prévoir des plantations forestières, haute tige de préférence, autour de ces aires, pour la procuration d’ombre L’ouverture des fossés sert à limiter l’accès physique à la forêt : voitures et autres véhicules. Fossés de délimitation Elle limitera la pénétration des camions déchargeant parfois des remblais et autres déchets salissant et polluant le site. Cette franche de délimitation est préconisée dans les forêts à multiples points d’entrée, pour concrétiser au mieux le plan de circulation retenu. Elle sera également réalisée sur les contours de la propriété située au contact des routes. Principes d’implantation : Dénivelé continu réalisé sur terrain de toute nature, - soit section trapézoïdale - soit section triangulaire Il est recommandé de constituer un merlon en amont ; forme de remblai en dôme, pour une meilleure visibilité du fossé Le profil du talus sera soigné pour permettre sa végétalisation naturelle rapide La conception des allées et sentiers de randonnées, support d’accueil du public, doit permettre l’augmentation de la valeur récréative du massif forestier, tout en préservant les espaces naturels fragiles. Réseau de cheminements : allées et sentiers Principes d’implantation
  • 53. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 53 | P a g e Organiser un réseau de cheminements connectés aux parcs de stationnement et aux aires d’accueil Hiérarchiser les tracés en réseaux principaux et réseaux secondaires : Les allées principales : larges, 3m et plus, rectilignes, proches de l’entrée principale Les sentiers : plus étroits, 2 à 3m, organisés en boucle, pénétrant en forêt Raccorder les cheminements en projet aux liaisons existantes Prévoir une information directionnelle aux principaux carrefours, avec un balisage de certaines boucles de sentiers du réseau secondaire par des panneaux-flèche ou borne ; Les allées et leurs carrefours peuvent être marqués par des repères visuels au caractère moins forestier : arbre de haute- tige, arbres remarquables, œuvre d’art, etc. Programmer des entretiens réguliers et adaptés des réseaux principaux et secondaires Destinées au franchissement des cours d’eau ou les passages délicats (mares temporaires, sols hydro morphes, …) Passerelles Principes d’implantation : Réaliser le plancher des passerelles avec des lattes de bois fixées aux traverses en bois Adapter la structure de l’ouvrage à la longueur du passage, au type de franchissement et aux propriétés physiques du socle : portance / plasticité / ancrage au bon sol… Equiper le passage d’un garde corps, lisse de bois rond ou équarris, afin de minimiser les risques de chute Envisager l’indication de la charge maximale des personnes autorisées pour passage Infrastructures dédiées au franchissement des cordons dunaires ou certaines zones humides, Caillebotis ou platelage en bois de faible profondeur de type marais. Principes d’implantation : Implantés dans un double intérêt : - Conserver les milieux fragiles face à un risque d’érosion en canalisant les accès - Assurer une traversée confortable pour le public Ouvrages réalisés en bois : unités emboîtables de 1,10 à 1,20 m de longueur et largeur de 1m à 1,20m de largeur Franchissement d’un cours d’eau temporaire de faible largueur, de très faible profondeur, en présence de sol dur. Passage à gué Principes d’implantation : Implantation de pavés ou roches plates naturelles permettant d’enjamber la zone humide Doit résister à une brusque montée des eaux. Signaler la possible fermeture du passage en période de crue Eviter les escaliers en maçonnerie non adaptés au paysage naturel en bois Escalier Doit présenter un aspect rustique Principes d’implantation : Aire de pique-nique Installer ces aires aux entrées de la forêt, au niveau des accès principaux et secondaires généralement à proximité des aires de stationnement Les placer de préférence à proximité des fontaines et sources d’eau Privilégier les zones à faible pente, sous couvert arboré pour profiter de la présence d’un ombrage rafraîchissant pour le confort des usagers Équipements en bancs ou tables-bancs, et poubelles, mais non nécessaires sur la totalité de ces aires Les parcours thématiques concernent quelques sentiers servant à la sensibilisation du public ou support d’une valorisation locale du patrimoine naturel. Les thèmes pédagogiques sont divers : sylviculture, écologie, paysage, histoire, richesses culturelles, …etc. Parcours thématiques
  • 54. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 54 | P a g e Etapes d’aménagement d’un parcours à thème : Identifier les secteurs à fort potentiel pédagogique ou paysager : diversité des essences, des ambiances, présence d’éléments remarquables ou caractéristiques des lieux, etc Reprendre les principes d’aménagement des sentiers, en adaptant le tracé et la signalétique au service de l’illustration du thème afférent Organiser la circulation avec un sens de lecture Préférer des chaussées en terrain naturel fermées à la circulation motorisée (voiture, moto) Le thème du sentier doit être suffisamment valorisé avec l’implantation des panneaux de sensibilisation, d’interprétation, d’identification, d’explication ou d’utilisation du sentier Principes d’implantation : Aire de jeux Repérer certaines clairières naturelles permettant d’éviter les déboisements Les implanter à proximité des aires de pique-nique, près des entrées de forêt et en particulier dans les forets urbaines Leur accès sera gratuit, permettant une réelle ouverture auprès d’un public d’enfants qui apprendra à pratiquer la forêt et à l’apprécier, puis à la défendre Composition Certaines aires seront de simples espaces ouverts offrant une grande liberté d’usage selon le public (enfants/adultes) ou la saison. Aucun mobilier ne sera nécessaire Implanter le minimum de structures dont il faudra assurer l’entretien et la sécurité par mesure de sécurité pour les enfants, les éloigner des arbres, pour éviter tout incident et apporter régulièrement du sable pour les parterres Signaler : l’âge des enfants admis au jeu, la responsabilité des parents ou adultes l’accompagnant Démonter ou réparer tout équipement qui présente un danger pour les enfants (érosion de l’atterrissage du toboggan, fixation défectueuse, rupture d’une barrière, etc).  Le choix du mobilier récréatif Il s’agit d’installer et d’entretenir un mobilier qui s’intègre dans l’ambiance forestière et qui répond aux besoins du public. Il faut veiller à : Ne pas transformer la forêt en parc en modérant le nombre d’objets mobiliers sur le site forestier À développer l’harmonie de style à l’échelle du site forestier et de son identité À supprimer puis remplacer le mobilier dégradé Le caractère démontable des équipements d’accueil est recommandé pour les structures situées en site écologique fragile et à fréquentation saisonnière, ou milieu soumis à une forte érosion : dune, montagne…etc
  • 55. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 55 | P a g e SDAT SETIF 2030 FICHE TECHNIQUE DES PROJETS Actions Secteur Echéance court terme 2015-2017 moyen terme 2017-2022 Long terme 2022-2030 24 Conservation des Forêts -Etude identification et délimitation -Etude aménagement - Etude plan de gestion -Mise en œuvre plan d’aménagement - Mise en exploitation Projets Aménagement et mise en valeur de 29 sites forestiers: « mise en tourisme des Forêts » Rappel : Les particularités des forêts urbaines et périurbaines Les forêts saines et propres, bien qu’elles ne soient pas valorisées pour la récréation, constituent un paysage de valeur participant à la beauté des villes et défendables en tant que telles. Lorsque ces forêts ne présentent ni intérêt paysager, parce que sales ou dépéries, ni intérêt récréatif, puisque ni entretenues ni valorisées pour cet objet, ces forêts deviennent vulnérables face aux diverses pressions urbaines. Quelques définitions Espace forestier intégré dans le tissu urbain et bâti d’une ville. Forêt urbaine : Espace forestier situé sous l’influence d’un espace urbain distant de moins de 30 kilomètres. Une partie du périmètre de cette forêt peut être au contact des espaces bâtis, sans y être totalement inclus. Forêt périurbaine : Forêt située dans un espace particulièrement exposé aux regards et visible depuis des sites fréquentés : ville, village, station touristique, route…. Forêt paysagère Les forêts urbaines et périurbaines jouent plusieurs rôles : social, environnemental, économique et paysager. Elles subissent de fortes pressions foncières. Affirmer leur rôle social et environnemental peut seul permettre de les maintenir et les développer. Objectifs Etude de possibilité d’aménagement durable des forets périurbaines et urbaines et les intégrer avec les trames verts urbaines et les valoriser en forets récréatives par l’implantation des clubs de jeunesse, de sport, d’élevage des oiseaux d’ornement et de ramage, des petits équipements(pépinière, fleuristes, jardin botanique, des carrées pour les plantes d’ornement, aire de repos en plein air, aire de promenade, prévoir la réalisation des chalets forestiers pour tourisme de loisir(chasse, camping) en gardant le caractère forestier par l’utilisation des matériaux naturels et locaux SITE N°01 IDENTIFICATION DU SITE Nom : Forêt d'Oued BOUSSELAM au niveau de la commune de Sétif Commune : SETIF Wilaya : SETIF Statut foncier : DOMAINE FORESTIER Site existant : FORET C’est une foret périurbaine située à la périphérie nord ouest de la ville de Sétif Filières à développer et/ou à créer : Foret récréative (Offre : détente et loisir, sportif, randonnées pédestre et équestre, vélo, VTT, observation et découverte)
  • 56. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 56 | P a g e Orientations d’aménagement -Délimitation des forêts récréatives -Sécurisation du site -Installation de bancs/chaises, corbeille de propreté -Aire de pique-nique -Aire de jeux pour enfants -Terrains de sports -Aménagements pour les personnes à mobilité réduite SITE N°02 IDENTIFICATION DU SITE Nom : Forêt de Hammam SOUKHNA Commune : HAMMAM SOUKHNA Wilaya : SETIF Statut foncier : DOMAINE FORESTIER Site existant : FORET C’est une foret périurbaine située à l’entrée ouest de la ville de HAMMAM SOUKHNA Filières à développer et/ou à créer : Foret récréative Orientations d’aménagement -Délimitation des forêts récréatives -Sécurisation du site -Installation de bancs/chaises, corbeille de propreté -Aire de pique-nique -Aire de jeux pour enfants -Terrains de sports -Aménagements pour les personnes à mobilité réduite SITE N°03 IDENTIFICATION DU SITE Nom : MEZLOUG EST Commune : MEZLOUG Wilaya : SETIF Statut foncier : DOMAINE FORESTIER
  • 57. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 57 | P a g e Site existant : FORET C’est une foret périurbaine située à la sortie sud de chef lieu de la commune de MEZLOUG Filières à développer et/ou à créer : Foret récréative Orientations d’aménagement -Délimitation des forêts récréatives -Sécurisation du site -Installation de bancs/chaises, corbeille de propreté -Aire de pique-nique -Aire de jeux pour enfants -Terrains de sports -Aménagements pour les personnes à mobilité réduite SITE N°04 IDENTIFICATION DU SITE Nom : OULBENE Commune : AIN SEBT Wilaya : SETIF Statut foncier : DOMAINE FORESTIER Site existant : FORET C’est une Forêt située dans un espace particulièrement exposé, dans un carrefour entre deux wilaya Sétif et Jijel Filières à développer et/ou à créer : Foret récréative (Offre : détente et loisir, sportif, randonnées pédestre et équestre, vélo, VTT, observation et découverte) Orientations d’aménagement -Délimitation des forêts récréatives -Sécurisation du site -Installation de bancs/chaises, corbeille de propreté -Aire de pique-nique -Aire de jeux pour enfants -Terrains de sports -Aménagements pour les personnes à mobilité réduite -implantation de campings et tentes
  • 58. ES6/DES/DF/11/CA G.CNERU /MAI 2015 SDATAW SETIF DTA SETIF 58 | P a g e SITE N°05 IDENTIFICATION DU SITE Nom : ZENADIA Commune : SETIF Wilaya : SETIF Statut foncier : Étatique/FORET Site existant : FORET C’est une foret périurbaine située à la sortie nord de la ville de Sétif Filières à développer et/ou à créer : Foret récréative (Offre : détente et loisir, sportif, randonnées pédestre et équestre, vélo, VTT, observation et découverte) Orientations d’aménagement -Délimitation des forêts récréatives -Sécurisation du site -Installation de bancs/chaises, corbeille de propreté -Aire de pique-nique -Aire de jeux pour enfants -Terrains de sports -Aménagements pour les personnes à mobilité réduite