SlideShare une entreprise Scribd logo
Jean Emmanuel KAHN
Médecine Interne, Hôpital Foch
Université Versailles-Saint Quentin en Yvelines
Réseau Eosinophile, Institut d’Immunologie, CHRU de Lille
ACTUALITES DANS LES
SYNDROMES HYPEREOSINOPHILIQUES
CONFLITS D’INTERETS
•  Investigateur Principal dans 4 études pour le
mepolizumab (3 dans le SHE, 1 dans l’EGPA) - GSK
•  Expert pour GSK
•  Subventions recherches pour le Réseau Eosinophile:
Novartis, GSK
•  Les Leucémies chroniques à PNE
–  Tableaux cliniques inhabituels de LCE F/P+
–  Arret de traitement dans la LCE F/P+
–  Indications des ITK dans les LCE F/P-
–  Autres anomalies moléculaires
•  Le SHE Lymphoïde CD3-CD4+
•  Traitement…. et abstention thérapeutique
HE/SHE%Secondaires%
Lymphoïdes%(10820%)%
LT#sanguin#de#phénotype#
anormal#producteur#d’IL85#
Eosinophilie#
familiale# Syndromes#de#
chevauchements#et#
Maladies#à#PNE#
restreintes#à#un#organe#
HE/SHE%idiopathiques%
(50%à%70%)%
HE/SHE%clonaux%
(10815%)%
1- LCE, dont FIP1L1-PDGFRA+++
2-Autres
MICI
PCE-PAE-Bronchiolite PNE
GEPA
EGID
Maladies dermatologiques
LEUCÉMIES CHRONIQUE À PNE
CLASSIFICATIONS DES SHE EN 2016
The#Year#2011#Working#Conference#on#Eosinophil#Disorders#and#Syndromes#8#P.#Valent,#JACI,#2012#
CARACTERISATION PHENOTYPIQUE DES LCE FP+
•  Homme +++ > 20/1
•  Atteintes cardiaques,
muqueuses, SMG
•  B12 et tryptase
•  Cytopénie
•  Corticorésistance
•  RHC et RMC sous faibles
doses d’Imatinib
Legrand, Réseau Eosino, Medicine 2013
•  LAM avec HE
•  Purpura Thrombotique
Thrombocytopénique + HE
•  Lymphome lymphoblastique
à cellules T + HE n=3
•  LMMC sans HE
•  Leucémie à PNN sans HE
PRESENTATIONS HEMATOLOGIQUES INHABITUELLES
DE LCE F/P+
PENSER A F/P DEVANT UNE HYPEREOSINOPHILIE
ATYPIQUE CORTICO-RESISTANTE
•  Masses paraspinales et
atteintes des Nfs craniens
•  Claude Bernard Horner
•  Sarcome myéloïde non
leucémique avec HE
•  Cellulite à PNE
•  Masse intra-cranienne
•  GEPA (Churg-Strauss)
•  Histiocytose éruptive
•  10# paOents# FP+# avec# lésions#
n o d u l a i r e s# r é c i d i v a n t e s# e t#
hyperéosinophilie#
•  8# papuloses# lymphomatoïdes# CD30+##
type#A#(1#type#B,#1#type#C)#
•  5#autres#cas#dans#la#liXérature#
T#Sene,#SNFMI#2015#
PAPULOSE LYMPHOMATOIDE ET LCE FP+
PEUT-ON ARRETER L’IMATINIB ?
Survie sans rechute
chez 11 patients :
61% a 1 an
42% at 2 ans
Survie sans rechute chez 11 patients : Suivie médian de
33 mois (9-88) après l’arrêt de l’imatinib
Legrand, Réseau Eosino, Medicine 2013
Survie sans rechute chez 11 patients : Suivie médian de
33 mois (9-88) après l’arrêt de l’imatinib
PaEents%en%rechute:%%
8%retraitement%toujours%efficace%
8%pas%d’acquisiEon%de%résistance%
PEUT-ON ARRETER L’IMATINIB ?
Klion Blood 2007 : n=0/5
Metzregoth EHA 2015: n=2/5NECESSITE D’UNE ETUDE PROSPECTIVE
PDGFRA
PDGFRB
ETV68PDGFRB%%%%%%%%%%%%t(5;12)(q31–q33;p12)%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%%LMMC%+%Eosino%
V617F8%JAK2%
TranslocaEon%JAK2%
FLT3%
FGFR1%
MutaEons%ponctuelles%
acEvatrices%de%PDGFRA%
Y849S/%N659S%
AUTRES%+++++%
AUTRES LCE DEFINIES PAR UNE ANOMALIE GENETIQUE RECURRENTE
INTERET DE L’IMATINIB DANS LES SHE F/P-
•  Etude#rétrospecOve#
•  19#paOents#SHE#F/P8#
•  Suivi#médian#10#mois#(10j#a#42#mois)#
•  Traitement#par#imaOnib#(DM#184#mg/j)#
IM
responder
IM
non responder
Sex M/F 7/1 5/6
LES CRITERES DE « SMP » SONT CORRELES A UNE
REPONSE A L’IMATINIB
Legrand. Réseau EosinophileI, IES Quebec 2011
INTERET DE L’IMATINIB DANS LES SHE F/P-
•  Mr%L,%62%ans,%PNE#3200,#lésions#papuleuses#non#spé,#prurit#++#
–  Pqt%510.000,#tryptase#17#(N<13,5),#F/P#négaOf,#caryotype##N#
•  Mr%V,%72%ans,%PNE#100082000#sous#corOco#
–  Monocytes#2200#
%%
•  Mr%L,%50%ans,%hyperEo#depuis#3#ans,#fibrose#endomyocardique#
–  Thrombocytose#
•  Mr%B,%60%ans,%hyperEo#depuis#7ans,#tryptase#et#B12#normaux#
puis#tryptase# ,#appariOon#d’une#SMG#
##
##
AUTRES LCE DEFINIES PAR UNE ANOMALIE GENETIQUE NON
RECURRENTE
G Lefevre, A Reneville, Réseau Eosinophile
•  Mr%L,%62%ans,%PNE#3200,#lésions#papuleuses#non#spé,#prurit#++#
–  Pqt%510.000,#tryptase#17#(N<13,5),#F/P#négaOf,#caryotype##N#
–  JAK2%V617F+%
•  Mr%V,%72%ans,%PNE#100082000#sous#corOco#
–  Monocytes#2200#
–  Sang:#TET2+%;%Moelle:#ASXL1,%CBL,%TET2,%TP53%et%U2AF1%
•  Mr%L,%50%ans,%hyperEo#depuis#3#ans,#fibrose#endomyocardique#
–  Thrombocytose#modérée#
–  SF3B1%K666N+#
•  Mr%B,%60%ans,%hyperEo#depuis#7ans,#tryptase#et#B12#normaux#
puis# ,#appariOon#d’une#SMG#
–  V617F%JAK2:%echec%du%ruxoliEnib%
–  ASLX1,%SRSF2%
AUTRES LCE DEFINIES PAR UNE ANOMALIE GENETIQUE NON
RECURRENTE
LIENS#DE#CAUSALITE#?#
FORMES#FRONTIERES#entre#SMP8Eo#et#SMD#?#
•  Hyperéosinophilie#secondaire:##
– PopulaOon#lymphocytaire#T#circulant,#profil#Th2##
– Phénotype#aberrant#
•  CD38CD4+%(75%)%
•  CD3+CD4+CD78#
•  CD3+CD48CD88TCRαβ
– Clonale#(rearg#TCR#ds#76%)#
CD3%
CD4
IL5#IL4#
Cogan,#NEJM,#1994#
SHE LYMPHOIDES
•  13#F#/#8#H#
•  42#ans#[5875]#
#
# ##
LE SHE LYMPHOIDE CD3-CD4+
CaractérisaEon%clinique,%histopathologique%et%moléculaire%des%SHE8L%CD38CD4+%%
G%Lefevre%JE%Kahn%
Medicine#2014,#Haematologica#2015#
•  Infiltrats#Ossulaires#T#clonaux#
CD38CD4+#
•  Dans#tous#les#organes#
aXeints#par#les#PNE#
•  Depuis#parfois#20#ans#
HE#stain
(x#25)
CD3####
(x#100)
HE#stain
(x#200)
CD4####
(x#100)
A P1 P2
*
B P2P1
Peripheral
blood
Skin#
CD4
CD3
CD4
138(pb
P1
114(pb
P2
Peripheral
blood
Skin#
C
Figure(1
B P2P1
Peripheral
blood
Skin#
CD4
CD3
CD4
138(pb
138(pb
P1
114(pb
114(pb
P2
Peripheral
blood
Skin#
C
LE SHE LYMPHOIDE CD3-CD4+
CaractérisaEon%clinique,%histopathologique%et%moléculaire%des%SHE8L%CD38CD4+%%
G%Lefevre%JE%Kahn%
Medicine#2014,#Haematologica#2015#
LE SHE LYMPHOIDE CD3-CD4+
•  Le%«%SHE8L%CD38CD4+%»%remplit%les%critères%d’un%
syndrome%lymphoproliféraEf%T%périphérique%
indolent,%avec%hyperéosinophilie%secondaire%
•  Clone%lymphocytaire%circulant%et%Essulaire%
•  Critères%histopathologiques%et%%immunophénotypiques%
homogènes,%«#LAI8like#»,#mais#TFH8#
•  Chronique,%indolent%>%20%ans%
•  Risque%d’évoluEon%vers%un%lymphome%agressif%de%type%LAI#
Mécanismes:#
8  MutaOon#et/ou#acOvaOon#STAT3#(Blood#2016)#?#
8  EBV#?#
8  Autre#mutaOon#?#
LE SHE LYMPHOIDE CD3-CD4+
JACI#2015#
ON#NE#TRAITE#PAS#UNE#NFS#
LES HE CHRONIQUES INEXPLIQUEES
ASYMPTOMATIQUES
LES SHE EN 2016: QUELS TRAITEMENTS?
CORTICOIDES
2"#IFNα,#Hydroxyurée,#An4#IL"5,#ciclosporine#
3"#Autres#ITK,#Alemtuzimab,#2CDA,#revlimid,#fludarabine,#Allogreffe#
de#moelle##
IMATINIB
SHE%
LYMPHOÏDES%
LCE#F/P8:#
PDGFRB,#PDGFRA,#
FGFR1#
FIP1L18PDGFRA:##
F/P+#
SHE8M%
MYELOPROLIFERATIFS%
SMP8Eo:#
Autres#
SHE%
IDIOPATHIQUES%
QUELLES NOUVEAUTES A ATTENDRE ?
! Identification de nouvelles anomalies
moléculaires responsables d’HE clonales et ….
des patients chez qui les rechercher
! Essai prospectif d’arrêt de l’imatinib dans la
LCE FP+
! Origine moléculaire de la dysfonction
lymphocytaire T dans les SHE lymphoïde
! Nouvelles thérapies ciblées anti PNE:
"  eotaxine, CCR3, TSLP, IL4-IL-13, IL5, IL5-R….
"  ITK
Remerciements#
Réseau%Eosinophile%
JE%Kahn,%G%Lefevre%
•  Angers:#Dr#Avenel8Audran,#Dr#Leclech#
•  Annecy:#Dr#MoraO8Hafsaoui,#Dr#Cony8
Makhoul#
•  Beauvais:#Dr#Ghomari#
•  Bordeaux:#Pr#Taieb,#Dr#Seneschal#
•  La#Roche#S/#Yon:#Dr#Maisonneuve##
•  Lille:#Pr#Staumont#Salle,#Pr#Morschhauser,#
Dr#Terriou,#Pr#Launay,#Pr#Hatron#
•  Lyon:#Pr#Salles,#Dr#Khouatra,#Pr#Ninet,#Pr#
Seve,#Pr#Cordier#
•  Nantes:#Dr#Aubert,#Pr#Hamidou#
•  Nice:#Dr#Legros,#Dr#Queyrel#
•  Paris:#Pr#Baruchel,#Pr#Rousselot,#Pr#Michel,#
Pr#Fain,#Dr#Barete,#Pr#Sene,#Pr#Haroche,#Pr#
Costedoat8Chalumeau#
#
Immunologie#–#Pr#M#LabaleXe#
J.#Trauet,#V.#Lekeux,##
V.#Bétrancourt,#V.#Dutriez#
Anatomo8pathologie#–#Pr#Copin##
Hématologie#–#Pr#Preudhomme#
CollaboraOon:#Dr#C.#Roumier#
Clonalité#T#/#PCR:#Dr#N.#Grardel# ##
Séquençage:#S.#Geffroy,#Dr#S.#Poulain#
#
CytogénéOque##
Dr#C.#Roche8LesOenne#
#
Plate8forme#de#génomique#
foncOonnelle#U837#
M#Cheok,#P#Peyrrouze#
reseau.eosinophile@chru-lille.fr
je.kahn@hopital-foch.org
guillaume.lefevre@chru-lille.fr

Contenu connexe

Tendances

Indices paludométriques
Indices paludométriquesIndices paludométriques
Indices paludométriques
Institut Pasteur de Madagascar
 
DNA Lesions, mutations and repairs
DNA  Lesions, mutations and repairsDNA  Lesions, mutations and repairs
DNA Lesions, mutations and repairs
Michel De Méo
 
Copie de Cours de biosécurité II1.pptx
Copie de Cours de biosécurité II1.pptxCopie de Cours de biosécurité II1.pptx
Copie de Cours de biosécurité II1.pptx
MedMohamed35
 
evaluation des risque chimiques sur les lieux de travail.ppt
evaluation des risque chimiques sur les lieux de travail.pptevaluation des risque chimiques sur les lieux de travail.ppt
evaluation des risque chimiques sur les lieux de travail.ppt
brinsisami
 
Animation transgenese
Animation transgeneseAnimation transgenese
Animation transgenese
Deborah Om
 
conduite-à-tenir-devant-une-hyperéosinophilie.pptx
conduite-à-tenir-devant-une-hyperéosinophilie.pptxconduite-à-tenir-devant-une-hyperéosinophilie.pptx
conduite-à-tenir-devant-une-hyperéosinophilie.pptx
JeanHovozounkou
 
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Elyakine Benmebkhout
 
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE 0670255402
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE  0670255402La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE  0670255402
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE 0670255402
hammani bachir
 
Les réactions de neutralisation
Les réactions de neutralisationLes réactions de neutralisation
Les réactions de neutralisation
S/Abdessemed
 
CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)
CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)
CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)
MBOUSSOU Yoan
 
Guide des analyses en immunologie
Guide des analyses en immunologieGuide des analyses en immunologie
Guide des analyses en immunologie
Ichraq Ouriri
 
Les maladies lysosomales
Les maladies lysosomalesLes maladies lysosomales
Les maladies lysosomales
SMMI2015
 
La physiopathologie de l’arthrose
La physiopathologie de l’arthroseLa physiopathologie de l’arthrose
La physiopathologie de l’arthrose
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulte
Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulteTumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulte
Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulte
imma-dr
 
Méthode inrs d'évaluation des risques professionnels
Méthode inrs d'évaluation des risques professionnelsMéthode inrs d'évaluation des risques professionnels
Méthode inrs d'évaluation des risques professionnels
Thierry56
 
I NSTRUCTIONS HSE ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
I NSTRUCTIONS HSE  ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001I NSTRUCTIONS HSE  ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
I NSTRUCTIONS HSE ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
hammani bachir
 
Bandages et emballages
Bandages et emballagesBandages et emballages
Bandages et emballages
laziz fateh
 
antioxidant and antimicrobial activities of medicinal plant
antioxidant and antimicrobial activities of medicinal plantantioxidant and antimicrobial activities of medicinal plant
antioxidant and antimicrobial activities of medicinal plant
NacerHarrar
 
La pcr
La  pcr La  pcr
La pcr
BeTy10
 

Tendances (20)

Indices paludométriques
Indices paludométriquesIndices paludométriques
Indices paludométriques
 
DNA Lesions, mutations and repairs
DNA  Lesions, mutations and repairsDNA  Lesions, mutations and repairs
DNA Lesions, mutations and repairs
 
Copie de Cours de biosécurité II1.pptx
Copie de Cours de biosécurité II1.pptxCopie de Cours de biosécurité II1.pptx
Copie de Cours de biosécurité II1.pptx
 
Les virus
Les  virusLes  virus
Les virus
 
evaluation des risque chimiques sur les lieux de travail.ppt
evaluation des risque chimiques sur les lieux de travail.pptevaluation des risque chimiques sur les lieux de travail.ppt
evaluation des risque chimiques sur les lieux de travail.ppt
 
Animation transgenese
Animation transgeneseAnimation transgenese
Animation transgenese
 
conduite-à-tenir-devant-une-hyperéosinophilie.pptx
conduite-à-tenir-devant-une-hyperéosinophilie.pptxconduite-à-tenir-devant-une-hyperéosinophilie.pptx
conduite-à-tenir-devant-une-hyperéosinophilie.pptx
 
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eauRapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
Rapport de stage; analyse microbiologique de l'eau
 
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE 0670255402
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE  0670255402La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE  0670255402
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE 0670255402
 
Les réactions de neutralisation
Les réactions de neutralisationLes réactions de neutralisation
Les réactions de neutralisation
 
CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)
CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)
CAS CLINIQUE Leucémie aigu myéloblastique de type 1 (Darroman)
 
Guide des analyses en immunologie
Guide des analyses en immunologieGuide des analyses en immunologie
Guide des analyses en immunologie
 
Les maladies lysosomales
Les maladies lysosomalesLes maladies lysosomales
Les maladies lysosomales
 
La physiopathologie de l’arthrose
La physiopathologie de l’arthroseLa physiopathologie de l’arthrose
La physiopathologie de l’arthrose
 
Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulte
Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulteTumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulte
Tumeurs de la fosse cérébrale postérieure de l'adulte
 
Méthode inrs d'évaluation des risques professionnels
Méthode inrs d'évaluation des risques professionnelsMéthode inrs d'évaluation des risques professionnels
Méthode inrs d'évaluation des risques professionnels
 
I NSTRUCTIONS HSE ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
I NSTRUCTIONS HSE  ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001I NSTRUCTIONS HSE  ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
I NSTRUCTIONS HSE ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
 
Bandages et emballages
Bandages et emballagesBandages et emballages
Bandages et emballages
 
antioxidant and antimicrobial activities of medicinal plant
antioxidant and antimicrobial activities of medicinal plantantioxidant and antimicrobial activities of medicinal plant
antioxidant and antimicrobial activities of medicinal plant
 
La pcr
La  pcr La  pcr
La pcr
 

Similaire à SFH 2016 Syndrome hypereosinophilique JEK

Médicaments antipaludiques : nouvelles bithérapies, stratégies de changement ...
Médicaments antipaludiques : nouvelles bithérapies, stratégies de changement ...Médicaments antipaludiques : nouvelles bithérapies, stratégies de changement ...
Médicaments antipaludiques : nouvelles bithérapies, stratégies de changement ...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Travail Pratique #1 : Gefitinib
Travail Pratique #1 : GefitinibTravail Pratique #1 : Gefitinib
Travail Pratique #1 : Gefitinib
StevenTran108
 
melanome
melanomemelanome
melanome
Patou Conrath
 
Compte rendu partial et partiel de l'AAN 2016
Compte rendu  partial et partiel de l'AAN 2016Compte rendu  partial et partiel de l'AAN 2016
Compte rendu partial et partiel de l'AAN 2016
Laurent Suchet
 
Un adénome hypophysaire atypique
Un adénome hypophysaire atypiqueUn adénome hypophysaire atypique
Un adénome hypophysaire atypique
all-in-web
 
Peron jm vhe 2014
Peron jm vhe 2014Peron jm vhe 2014
Peron jm vhe 2014
odeckmyn
 
Français: Dr. Raymond J. Dattwyler
Français: Dr. Raymond J. DattwylerFrançais: Dr. Raymond J. Dattwyler
HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)
HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)
HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)
Claude EUGENE
 
Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...
Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...
Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...
Prof. Eric Raymond Oncologie Medicale
 
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
RRC 2011 : Biomarqueurs et essais cliniques en oncologie digestive
RRC 2011 : Biomarqueurs et essais cliniques en oncologie digestive RRC 2011 : Biomarqueurs et essais cliniques en oncologie digestive
RRC 2011 : Biomarqueurs et essais cliniques en oncologie digestive
EuroHealthNet
 
les épanchements péricardiques post opératoires-meurin
les épanchements péricardiques post opératoires-meurinles épanchements péricardiques post opératoires-meurin
les épanchements péricardiques post opératoires-meurin
Philippe Meurin
 
Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...
Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...
Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...
mohamed chekkal
 
Leucemie aigue myeloide RIII (cours).pptx
Leucemie aigue myeloide RIII  (cours).pptxLeucemie aigue myeloide RIII  (cours).pptx
Leucemie aigue myeloide RIII (cours).pptx
miaorned
 
Maladie de Wilson rodolphe Sobesky.pdf
Maladie de Wilson rodolphe Sobesky.pdfMaladie de Wilson rodolphe Sobesky.pdf
Maladie de Wilson rodolphe Sobesky.pdf
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Ac monoclonaux en oncologie
Ac monoclonaux en oncologieAc monoclonaux en oncologie
Ac monoclonaux en oncologie
SorayaMezouar1
 
Presentation de Karine Clement
Presentation de Karine ClementPresentation de Karine Clement
Presentation de Karine Clement
tsoret1
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE L’APPENDICITE AIGUE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 1094 CA...
ETUDE RETROSPECTIVE DE L’APPENDICITE AIGUE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 1094 CA...ETUDE RETROSPECTIVE DE L’APPENDICITE AIGUE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 1094 CA...
ETUDE RETROSPECTIVE DE L’APPENDICITE AIGUE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 1094 CA...
Sargata SIN
 
L’apport du triple quadrupôle à la biologie médicale
L’apport du triple quadrupôle à la biologie médicaleL’apport du triple quadrupôle à la biologie médicale
L’apport du triple quadrupôle à la biologie médicale
François PARANT
 
Actualités dans la prise en charge des dyslipidémies
Actualités dans la prise en charge des dyslipidémiesActualités dans la prise en charge des dyslipidémies
Actualités dans la prise en charge des dyslipidémies
all-in-web
 

Similaire à SFH 2016 Syndrome hypereosinophilique JEK (20)

Médicaments antipaludiques : nouvelles bithérapies, stratégies de changement ...
Médicaments antipaludiques : nouvelles bithérapies, stratégies de changement ...Médicaments antipaludiques : nouvelles bithérapies, stratégies de changement ...
Médicaments antipaludiques : nouvelles bithérapies, stratégies de changement ...
 
Travail Pratique #1 : Gefitinib
Travail Pratique #1 : GefitinibTravail Pratique #1 : Gefitinib
Travail Pratique #1 : Gefitinib
 
melanome
melanomemelanome
melanome
 
Compte rendu partial et partiel de l'AAN 2016
Compte rendu  partial et partiel de l'AAN 2016Compte rendu  partial et partiel de l'AAN 2016
Compte rendu partial et partiel de l'AAN 2016
 
Un adénome hypophysaire atypique
Un adénome hypophysaire atypiqueUn adénome hypophysaire atypique
Un adénome hypophysaire atypique
 
Peron jm vhe 2014
Peron jm vhe 2014Peron jm vhe 2014
Peron jm vhe 2014
 
Français: Dr. Raymond J. Dattwyler
Français: Dr. Raymond J. DattwylerFrançais: Dr. Raymond J. Dattwyler
Français: Dr. Raymond J. Dattwyler
 
HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)
HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)
HEPATITE MEDICAMENTEUSE (foie, médicaments, plantes, compléments alimentaires)
 
Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...
Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...
Actualités sur les traitements anti-angiogéniques en oncologie par Prof. Eric...
 
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
Les maladies pédiatriques que les hépatologues doivent connaître - Emmanuel G...
 
RRC 2011 : Biomarqueurs et essais cliniques en oncologie digestive
RRC 2011 : Biomarqueurs et essais cliniques en oncologie digestive RRC 2011 : Biomarqueurs et essais cliniques en oncologie digestive
RRC 2011 : Biomarqueurs et essais cliniques en oncologie digestive
 
les épanchements péricardiques post opératoires-meurin
les épanchements péricardiques post opératoires-meurinles épanchements péricardiques post opératoires-meurin
les épanchements péricardiques post opératoires-meurin
 
Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...
Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...
Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...
 
Leucemie aigue myeloide RIII (cours).pptx
Leucemie aigue myeloide RIII  (cours).pptxLeucemie aigue myeloide RIII  (cours).pptx
Leucemie aigue myeloide RIII (cours).pptx
 
Maladie de Wilson rodolphe Sobesky.pdf
Maladie de Wilson rodolphe Sobesky.pdfMaladie de Wilson rodolphe Sobesky.pdf
Maladie de Wilson rodolphe Sobesky.pdf
 
Ac monoclonaux en oncologie
Ac monoclonaux en oncologieAc monoclonaux en oncologie
Ac monoclonaux en oncologie
 
Presentation de Karine Clement
Presentation de Karine ClementPresentation de Karine Clement
Presentation de Karine Clement
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE L’APPENDICITE AIGUE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 1094 CA...
ETUDE RETROSPECTIVE DE L’APPENDICITE AIGUE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 1094 CA...ETUDE RETROSPECTIVE DE L’APPENDICITE AIGUE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 1094 CA...
ETUDE RETROSPECTIVE DE L’APPENDICITE AIGUE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 1094 CA...
 
L’apport du triple quadrupôle à la biologie médicale
L’apport du triple quadrupôle à la biologie médicaleL’apport du triple quadrupôle à la biologie médicale
L’apport du triple quadrupôle à la biologie médicale
 
Actualités dans la prise en charge des dyslipidémies
Actualités dans la prise en charge des dyslipidémiesActualités dans la prise en charge des dyslipidémies
Actualités dans la prise en charge des dyslipidémies
 

SFH 2016 Syndrome hypereosinophilique JEK