SlideShare une entreprise Scribd logo
L’ergonomie est la science qui étudie l’adaptation du
travail à l’homme. Elle permet d’améliorer les conditions
de travail et de diminuer la fatigue physique et nerveuse.
Le siège ergonomique est conçu pour limiter les douleurs
dorsales, favoriser la circulation sanguine.
Les caractéristiques d’un siège ergonomique sont:
• 5 branches à roulettes
• Possibilité de réglage 90°ou 110°
• Hauteur selon la taille de l’homme.
Le siège est une des composantes de la situation de travail :
 Le siège est un outil de travail qui doit être adapté et adaptable suivant les
situations de travail et suivant les personnes.
 Un siège ne peut donc pas être choisi dans l’absolu indépendamment d'une
bonne connaissance du travail effectué des conditions de réalisation de celui-
ci: espace de travail; exigences visuelles; posture; rythme de travail.
 Un siège ne peut pas non plus être choisi indépendamment des
caractéristiques individuelles des utilisateurs : poids‚ taille‚ âge. Il est utile de
procéder a des essais prolongés de plusieurs modèles de sièges en situation
réel de travail avec les utilisateurs; ceux-ci doivent être informés auparavant
des caractéristiques des sièges notamment des possibilités de réglages et de
notions de physiologie du corps humain.
 Le siège apparait ainsi non pas comme un simple élément de confort mais
comme un véritable moyen de travail à noter que le siège ergonomique n’a
pas de signification si les conditions de travail réel ne sont pas connues
Meuble comportant une table pour écrire et des compartiments de rangement.
 Pièce destinée au travail intellectuel ou à la réception des clients, des visiteurs.
Il est recommandé un espace jugé suffisant pour chaque poste de travail
 Le bureau n'impose pas d'espace minimal pour les postes de travail. Le salarié
doit seulement disposer d'une liberté de mouvement suffisante. Cela étant,
l'INRS (1) recommande un espace de 10 m2 par personne, avec un plan de
travail de 1,20 m de longueur, 80 cm de profondeur et 72 cm de hauteur.
L'espace minimal conseillé pour les jambes sous le bureau est de 75,5 cm. Pour
les plans de travail, préférer aux surface brillantes ou blanches des revêtements
mats, sur lesquels la lumière ne se réfléchit pas afin d’éviter les reflets qui
engendrent une fatigue visuelle.
 Pour le repos des personnes au travail. La couleur des
murs et des meubles doit être de préférence de teintes
sobres et claires .
 Travailler dans un cadre agréable stimule le travail.
Une note gaie (un tableau, un pot de fleurs) est
appréciée dans un bureau.
Vert:
Couleur froide,
tranquillisante
Rouge:
Couleur chaude,
excitante, inquiétante
Orange et jaune:
Couleur chaude,
stimulante.
Violet, blanc:
Couleur Froide souvent
décourageante.
Bleu
Couleur froide,
tranquilisante
Gris:
Couleur neutre
 Le problème de l’éclairage est, en toutes saisons fondamental. Il y a
l’éclairage naturel (solaire) et l’éclairage artificiel (électrique
généralement). L'éclairage des bureaux doit éviter la fatigue visuelle
et les lampes doivent être réglables pour pouvoir s'adapter au poste
de travail. Plus le travail demande de précision, plus l'éclairage doit
être puissant. Un bon éclairage ne doit pas éblouir et doit éviter les
contrastes violents entre zones d’ombre et zones de lumière. A cette
fin on utilise de plus en plus les tubes fluorescents(néon).
 Il est préférable que le plan de travail soit éclairé en face ou à gauche
de la personne pour éviter les ombres, que ce soit par lumière
naturelle ou artificielle.
 La loi prévoit que "les locaux de travail doivent autant
que possible disposer d'une lumière naturelle suffisante",
sauf lorsque la nature technique des activités s'y oppose.
 L'unité de mesure est le lux. Le Code du travail exige 120
lux dans les locaux de travail. Ce qui équivaut à une
ampoule de 100 watts, placée à deux mètres du sol dans
une pièce sans ouverture aux murs clairs. Afin d'adapter
la lumière au poste, le mieux est de se référer à la norme
NF X 35-103 (*), qui recommande par exemple 500 lux
pour un travail sur écran. L'INRS conseille des lampes
réglables en hauteur et en direction, sur le plan de travail.
 Les médecins du travail sont très vigilants sur les contre-jours qui fatiguent
les yeux.
 La généralisation de l'informatique dans les entreprises a engendré une
réglementation très détaillée. Elle exige notamment que les caractères sur
l'écran de l'ordinateur soient bien lisibles et que le salarié puisse régler le
contraste de son appareil. L'employeur doit, par ailleurs, fournir des
claviers faciles de maniement, ainsi qu'un siège réglable et, à la demande,
un repose-pieds pour chaque salarié. Dès qu'ils en ont l'occasion, par
exemple lorsqu'ils effectuent une visite de locaux, les médecins du travail
sont également très attentifs aux écrans d'ordinateur placés face ou dos à
une fenêtre. "La réverbération de la lumière sur l'écran ou le contre-jour
fatiguent énormément les yeux, explique l'un d'eux. C'est une priorité pour
moi d'inciter les gens à placer leur poste perpendiculairement aux fenêtres.
Le bruit est un son indésirable.
Le bruit est un facteur de tension nerveuse. Dans un
bureau il y a le bruit provenant de l’intérieur de
l’entreprise et celui provenant de l’extérieur.
Il faut essayer de lutter contre les deux, en trouvant les
solutions pour les éliminer ou du moins les diminuer.
La « température de confort » est évidemment très subjective et
dépend tant du ressenti que de l’activité du salarié. Cependant, des
études et des observations sur le terrain ont permis d’apprécier la
température idéale d’un bureau.
Si l’activité physique du salarié est limitée, cette température se
situe entre 19°et 24°C. C’est une température neutre qui ne
demande pas une adaptation particulière du corps humain.
De manière plus précise, la température de confort se situe :
- autour de 19° si l’activité du salarié nécessite des déplacements
au sein même de l’entreprise ;
- autour de 23-24° si le salarié exerce uniquement un travail
mental n’occasionnant aucun déplacement.
Aménagement de bureaux : les normes à respecter
 Des travaux de rénovation ou d’aménagement de bureaux
représentent l’occasion de vérifier la conformité de certaines
installations. C’est aussi l’occasion de procéder aux travaux
visant à respecter les normes en matière d’éclairage ou de
sécurité incendie.
 L’aménagement repose sur les principes de l’ergonomie .
 Il est conseillé de prévoir 7m3 par salarié et 10 m3 si le public est
admis dans la pièce.
 2 meubles doivent être séparés de 0,90 m au minimum.
 Distance écran-fenêtre=2m pour éviter un éblouissement direct
important
Aménagement bureau : les normes d’éclairage à respecter
 S’attacher à respecter les normes d’éclairage dictées par la loi
permet de favoriser un environnement de travail
agréable, dans lequel le personnel peut effectuer ses tâches
quotidiennes dans les meilleures conditions.
 La qualité de lumière dans un espace de travail a une influence
significative sur le niveau de bien-être et de performance des
employés. Un mauvais éclairage peut engendrer fatigue, stress,
ralentissement des cadences de production… A ce titre, la loi
prévoit que « les locaux de travail doivent autant que possible
disposer d’une lumière naturelle suffisante. »
 Dans le cadre de l’aménagement de bureaux, les postes de
travail doivent être équipés de lumières réglables et ajustables
selon la norme NF X 35-103
Siège de management et opérateurs
Siège de bureau
Sieges ergonomiques  et bureaux
Sieges ergonomiques  et bureaux
Sieges ergonomiques  et bureaux
Sieges ergonomiques  et bureaux
Sieges ergonomiques  et bureaux
Sieges ergonomiques  et bureaux
Sieges ergonomiques  et bureaux
Sieges ergonomiques  et bureaux
Sieges ergonomiques  et bureaux
Sieges ergonomiques  et bureaux

Contenu connexe

Plus de Majida Antonios, M.Ed.

Communiquer efficacement
Communiquer efficacementCommuniquer efficacement
Communiquer efficacement
Majida Antonios, M.Ed.
 
Les procédés de classement et les meubles de classement
Les procédés de classement  et les meubles de classementLes procédés de classement  et les meubles de classement
Les procédés de classement et les meubles de classement
Majida Antonios, M.Ed.
 
Communication orale: Entretien d'embauche
Communication orale: Entretien d'embaucheCommunication orale: Entretien d'embauche
Communication orale: Entretien d'embauche
Majida Antonios, M.Ed.
 
Recherche et organisation des données
Recherche et organisation des donnéesRecherche et organisation des données
Recherche et organisation des données
Majida Antonios, M.Ed.
 
Communication orale: Communication à un groupe
Communication orale: Communication à un groupeCommunication orale: Communication à un groupe
Communication orale: Communication à un groupe
Majida Antonios, M.Ed.
 
Analyse d'une situation de communication
Analyse d'une situation de communicationAnalyse d'une situation de communication
Analyse d'une situation de communication
Majida Antonios, M.Ed.
 
Communication orale: Appel téléphonique
Communication orale: Appel téléphoniqueCommunication orale: Appel téléphonique
Communication orale: Appel téléphonique
Majida Antonios, M.Ed.
 
Communication orale: L'accueil
Communication orale: L'accueilCommunication orale: L'accueil
Communication orale: L'accueil
Majida Antonios, M.Ed.
 
Office outlook tutorial
Office outlook tutorialOffice outlook tutorial
Office outlook tutorial
Majida Antonios, M.Ed.
 
All Girls Code
All Girls CodeAll Girls Code
All Girls Code
Majida Antonios, M.Ed.
 
Weebly
WeeblyWeebly
Gestion du temps
Gestion du tempsGestion du temps
Gestion du temps
Majida Antonios, M.Ed.
 
Communication professionnelle
Communication professionnelleCommunication professionnelle
Communication professionnelle
Majida Antonios, M.Ed.
 
Master thesis
Master thesisMaster thesis
Master thesis
Majida Antonios, M.Ed.
 
Fiche pedagogique
Fiche pedagogiqueFiche pedagogique
Fiche pedagogique
Majida Antonios, M.Ed.
 
The addie model
The addie modelThe addie model
The addie model
Majida Antonios, M.Ed.
 
Analyse selon le modèle d'addie
Analyse selon le modèle d'addieAnalyse selon le modèle d'addie
Analyse selon le modèle d'addie
Majida Antonios, M.Ed.
 
Projet bt1 informatique
Projet bt1 informatiqueProjet bt1 informatique
Projet bt1 informatique
Majida Antonios, M.Ed.
 
Vivre en famille
Vivre en familleVivre en famille
Vivre en famille
Majida Antonios, M.Ed.
 
Sans nature pas de future
Sans nature pas de futureSans nature pas de future
Sans nature pas de future
Majida Antonios, M.Ed.
 

Plus de Majida Antonios, M.Ed. (20)

Communiquer efficacement
Communiquer efficacementCommuniquer efficacement
Communiquer efficacement
 
Les procédés de classement et les meubles de classement
Les procédés de classement  et les meubles de classementLes procédés de classement  et les meubles de classement
Les procédés de classement et les meubles de classement
 
Communication orale: Entretien d'embauche
Communication orale: Entretien d'embaucheCommunication orale: Entretien d'embauche
Communication orale: Entretien d'embauche
 
Recherche et organisation des données
Recherche et organisation des donnéesRecherche et organisation des données
Recherche et organisation des données
 
Communication orale: Communication à un groupe
Communication orale: Communication à un groupeCommunication orale: Communication à un groupe
Communication orale: Communication à un groupe
 
Analyse d'une situation de communication
Analyse d'une situation de communicationAnalyse d'une situation de communication
Analyse d'une situation de communication
 
Communication orale: Appel téléphonique
Communication orale: Appel téléphoniqueCommunication orale: Appel téléphonique
Communication orale: Appel téléphonique
 
Communication orale: L'accueil
Communication orale: L'accueilCommunication orale: L'accueil
Communication orale: L'accueil
 
Office outlook tutorial
Office outlook tutorialOffice outlook tutorial
Office outlook tutorial
 
All Girls Code
All Girls CodeAll Girls Code
All Girls Code
 
Weebly
WeeblyWeebly
Weebly
 
Gestion du temps
Gestion du tempsGestion du temps
Gestion du temps
 
Communication professionnelle
Communication professionnelleCommunication professionnelle
Communication professionnelle
 
Master thesis
Master thesisMaster thesis
Master thesis
 
Fiche pedagogique
Fiche pedagogiqueFiche pedagogique
Fiche pedagogique
 
The addie model
The addie modelThe addie model
The addie model
 
Analyse selon le modèle d'addie
Analyse selon le modèle d'addieAnalyse selon le modèle d'addie
Analyse selon le modèle d'addie
 
Projet bt1 informatique
Projet bt1 informatiqueProjet bt1 informatique
Projet bt1 informatique
 
Vivre en famille
Vivre en familleVivre en famille
Vivre en famille
 
Sans nature pas de future
Sans nature pas de futureSans nature pas de future
Sans nature pas de future
 

Sieges ergonomiques et bureaux

  • 1.
  • 2. L’ergonomie est la science qui étudie l’adaptation du travail à l’homme. Elle permet d’améliorer les conditions de travail et de diminuer la fatigue physique et nerveuse. Le siège ergonomique est conçu pour limiter les douleurs dorsales, favoriser la circulation sanguine. Les caractéristiques d’un siège ergonomique sont: • 5 branches à roulettes • Possibilité de réglage 90°ou 110° • Hauteur selon la taille de l’homme.
  • 3. Le siège est une des composantes de la situation de travail :  Le siège est un outil de travail qui doit être adapté et adaptable suivant les situations de travail et suivant les personnes.  Un siège ne peut donc pas être choisi dans l’absolu indépendamment d'une bonne connaissance du travail effectué des conditions de réalisation de celui- ci: espace de travail; exigences visuelles; posture; rythme de travail.  Un siège ne peut pas non plus être choisi indépendamment des caractéristiques individuelles des utilisateurs : poids‚ taille‚ âge. Il est utile de procéder a des essais prolongés de plusieurs modèles de sièges en situation réel de travail avec les utilisateurs; ceux-ci doivent être informés auparavant des caractéristiques des sièges notamment des possibilités de réglages et de notions de physiologie du corps humain.  Le siège apparait ainsi non pas comme un simple élément de confort mais comme un véritable moyen de travail à noter que le siège ergonomique n’a pas de signification si les conditions de travail réel ne sont pas connues
  • 4. Meuble comportant une table pour écrire et des compartiments de rangement.  Pièce destinée au travail intellectuel ou à la réception des clients, des visiteurs. Il est recommandé un espace jugé suffisant pour chaque poste de travail  Le bureau n'impose pas d'espace minimal pour les postes de travail. Le salarié doit seulement disposer d'une liberté de mouvement suffisante. Cela étant, l'INRS (1) recommande un espace de 10 m2 par personne, avec un plan de travail de 1,20 m de longueur, 80 cm de profondeur et 72 cm de hauteur. L'espace minimal conseillé pour les jambes sous le bureau est de 75,5 cm. Pour les plans de travail, préférer aux surface brillantes ou blanches des revêtements mats, sur lesquels la lumière ne se réfléchit pas afin d’éviter les reflets qui engendrent une fatigue visuelle.
  • 5.
  • 6.
  • 7.  Pour le repos des personnes au travail. La couleur des murs et des meubles doit être de préférence de teintes sobres et claires .  Travailler dans un cadre agréable stimule le travail. Une note gaie (un tableau, un pot de fleurs) est appréciée dans un bureau.
  • 9. Orange et jaune: Couleur chaude, stimulante. Violet, blanc: Couleur Froide souvent décourageante.
  • 11.  Le problème de l’éclairage est, en toutes saisons fondamental. Il y a l’éclairage naturel (solaire) et l’éclairage artificiel (électrique généralement). L'éclairage des bureaux doit éviter la fatigue visuelle et les lampes doivent être réglables pour pouvoir s'adapter au poste de travail. Plus le travail demande de précision, plus l'éclairage doit être puissant. Un bon éclairage ne doit pas éblouir et doit éviter les contrastes violents entre zones d’ombre et zones de lumière. A cette fin on utilise de plus en plus les tubes fluorescents(néon).  Il est préférable que le plan de travail soit éclairé en face ou à gauche de la personne pour éviter les ombres, que ce soit par lumière naturelle ou artificielle.
  • 12.  La loi prévoit que "les locaux de travail doivent autant que possible disposer d'une lumière naturelle suffisante", sauf lorsque la nature technique des activités s'y oppose.  L'unité de mesure est le lux. Le Code du travail exige 120 lux dans les locaux de travail. Ce qui équivaut à une ampoule de 100 watts, placée à deux mètres du sol dans une pièce sans ouverture aux murs clairs. Afin d'adapter la lumière au poste, le mieux est de se référer à la norme NF X 35-103 (*), qui recommande par exemple 500 lux pour un travail sur écran. L'INRS conseille des lampes réglables en hauteur et en direction, sur le plan de travail.
  • 13.  Les médecins du travail sont très vigilants sur les contre-jours qui fatiguent les yeux.  La généralisation de l'informatique dans les entreprises a engendré une réglementation très détaillée. Elle exige notamment que les caractères sur l'écran de l'ordinateur soient bien lisibles et que le salarié puisse régler le contraste de son appareil. L'employeur doit, par ailleurs, fournir des claviers faciles de maniement, ainsi qu'un siège réglable et, à la demande, un repose-pieds pour chaque salarié. Dès qu'ils en ont l'occasion, par exemple lorsqu'ils effectuent une visite de locaux, les médecins du travail sont également très attentifs aux écrans d'ordinateur placés face ou dos à une fenêtre. "La réverbération de la lumière sur l'écran ou le contre-jour fatiguent énormément les yeux, explique l'un d'eux. C'est une priorité pour moi d'inciter les gens à placer leur poste perpendiculairement aux fenêtres.
  • 14.
  • 15. Le bruit est un son indésirable. Le bruit est un facteur de tension nerveuse. Dans un bureau il y a le bruit provenant de l’intérieur de l’entreprise et celui provenant de l’extérieur. Il faut essayer de lutter contre les deux, en trouvant les solutions pour les éliminer ou du moins les diminuer.
  • 16. La « température de confort » est évidemment très subjective et dépend tant du ressenti que de l’activité du salarié. Cependant, des études et des observations sur le terrain ont permis d’apprécier la température idéale d’un bureau. Si l’activité physique du salarié est limitée, cette température se situe entre 19°et 24°C. C’est une température neutre qui ne demande pas une adaptation particulière du corps humain. De manière plus précise, la température de confort se situe : - autour de 19° si l’activité du salarié nécessite des déplacements au sein même de l’entreprise ; - autour de 23-24° si le salarié exerce uniquement un travail mental n’occasionnant aucun déplacement.
  • 17.
  • 18. Aménagement de bureaux : les normes à respecter  Des travaux de rénovation ou d’aménagement de bureaux représentent l’occasion de vérifier la conformité de certaines installations. C’est aussi l’occasion de procéder aux travaux visant à respecter les normes en matière d’éclairage ou de sécurité incendie.  L’aménagement repose sur les principes de l’ergonomie .  Il est conseillé de prévoir 7m3 par salarié et 10 m3 si le public est admis dans la pièce.  2 meubles doivent être séparés de 0,90 m au minimum.  Distance écran-fenêtre=2m pour éviter un éblouissement direct important
  • 19. Aménagement bureau : les normes d’éclairage à respecter  S’attacher à respecter les normes d’éclairage dictées par la loi permet de favoriser un environnement de travail agréable, dans lequel le personnel peut effectuer ses tâches quotidiennes dans les meilleures conditions.  La qualité de lumière dans un espace de travail a une influence significative sur le niveau de bien-être et de performance des employés. Un mauvais éclairage peut engendrer fatigue, stress, ralentissement des cadences de production… A ce titre, la loi prévoit que « les locaux de travail doivent autant que possible disposer d’une lumière naturelle suffisante. »  Dans le cadre de l’aménagement de bureaux, les postes de travail doivent être équipés de lumières réglables et ajustables selon la norme NF X 35-103
  • 20.
  • 21.
  • 22. Siège de management et opérateurs Siège de bureau