SlideShare une entreprise Scribd logo
1
Communiqué de presse PS
19 juin 2019
#AssistantsMédicaux #Masanté2022 #Vieconventionnelle
Déploiement des assistants médicaux :
les médecins vont pouvoir bénéficier d’une aide financière à leur embauche
L’Union nationale des caisses d’Assurance Maladie (Uncam) et 3 des syndicats majoritaires
représentatifs de la profession, (MG France, la Confédération des Syndicats Médicaux Français et le
Syndicat des Médecins Libéraux), représentant 68 % des généralistes et 55 % des autres spécialistes
signent le 20 juin 2019 l’avenant 7 à la convention médicale d’août 2016.
Au cœur des grandes réformes inscrites dans Ma santé
2022, cet accord apporte une réponse concrète aux enjeux
qui pèsent sur notre système de santé. Il vise à améliorer
l’accès aux soins ainsi que les conditions d’exercice des
médecins libéraux tout en renforçant la qualité de la prise
en charge des patients, dont les cas peuvent être
aujourd’hui de plus en plus complexes et lourds.
Opérationnel dès la rentrée 2019, cet accord apporte une
solution destinée à libérer du temps médical pour permettre
aux médecins de se concentrer sur leur cœur de métier : le
soin.
Il prévoit en effet qu’une aide financière puisse être versée
par l’Assurance Maladie pour faciliter l’embauche de ces
assistants par les médecins. En contrepartie, ces médecins
s’engagent à recevoir davantage de patients.
L’aide financière, pérenne et dégressive, peut concerner
tout médecin installé en libéral, quelle que soit sa spécialité,
dès lors qu’il exerce en secteur 1 (aux tarifs opposables) ou
avec des tarifs maîtrisés (secteur 2 Optam / Optam-CO) et qu’il a un nombre de patients suffisant1
.
L’appui d’un assistant médical se justifie en effet pleinement à partir d’un certain niveau d’activité.
Le niveau de financement varie selon la formule que choisit le médecin, finançant tout ou partie du
salaire de l’assistant médical (1/3 temps, mi-temps ou temps plein). Son montant peut se situer entre
12 000 euros et 36 000 euros la première année.
Equilibré dans son principe même, le dispositif prévoit que le médecin s’engage à augmenter sa
patientèle proportionnellement au niveau de financement qu’il reçoit de l’Assurance Maladie.
La mesure a été volontairement conçue pour être ouverte et souple : c’est le médecin qui décide
selon sa pratique et l’organisation de son cabinet s’il veut être épaulé par un assistant médical et qui
détermine les missions qu’il souhaite lui confier : soutien administratif, accompagnement de la
consultation, organisation et coordination avec les autres acteurs de santé.
1
640 patients suivis en tant que médecin traitant pour un généraliste
Chiffres clés
115 444 médecins exerçant aujourd’hui
en libéral en France (2017).
872, c’est le nombre moyen de patients
suivis par un généraliste comme
médecin traitant.
1500, c’est le nombre moyen de
patients différents qu’un généraliste
voit par an.
2,5 millions de personnes (4 %) sont en
recherche d’un médecin traitant.
6 heures par semaine, c’est le temps
passé actuellement par les médecins à
gérer des tâches administratives
(source Drees).
2
1. A quoi sert un assistant médical ?
Le champ des missions confiées aux assistants médicaux est volontairement large, chaque médecin
pouvant définir à sa guise le contenu des tâches (médico-administratives).
Concrètement, l’assistant médical peut prendre en charge trois types de missions :
- des tâches de nature administrative : accueil du patient, création et gestion du dossier de
son dossier, recueil et enregistrement des informations administratives et médicales,
accompagnement de la mise en place de la télémédecine au sein du cabinet ;
- la préparation et le déroulement de la consultation : aide à l’habillage, déshabillage, prise
de constantes (prise de tension, pesée, taille), mise à jour du dossier du patient concernant les
dépistages, vaccinations, recueil d’informations utiles sur les modes de vie pour alerter le médecin si
nécessaire, délivrance des tests (test angine par exemple) et de kits de dépistage, préparation et aide
à la réalisation d’actes techniques (pour un électrocardiogramme, par exemple) ;
- des missions d’organisation et de coordination : notamment avec les autres acteurs de
santé. Il peut ainsi organiser un RDV avec un médecin spécialiste, avec un hôpital en prévision d’une
admission mais aussi avec d’autres professionnels de santé comme une infirmière, un masseur-
kinésithérapeute ou un sage-femme ou autre nécessaire pour assurer la prise en charge des patients,
de plus en plus souvent atteints de pathologie chronique ou après une hospitalisation.
En aucun cas, le poste d’assistant médical ne se substituera à d’autres professions de santé,
intervenant dans la prise en charge des patients, il s’agit en effet d’une nouvelle fonction avec des
missions propres.
2. Quel profil et quelle formation ?
Cette fonction peut être assurée aussi bien par d’actuels aides-soignants, infirmières, secrétaires
médicales ou tout autre profil souhaitant suivre cette nouvelle voie professionnelle.
Dans tous les cas, l’assistant médical devra être formé ou s’engager à suivre une formation spécifique
dont le contenu est en cours de définition dans le cadre de la convention collective des personnels
des cabinets médicaux.
Afin de ne pas retarder la mise en œuvre de cette mesure, il a cependant été prévu que les médecins
puissent recruter des assistants médicaux dès à présent, sans formation préalable, en leur donnant la
possibilité de se former à ces nouvelles missions dans les deux ans suivant leur prise de fonction.
Cette formation ad hoc sera validée par un certificat de qualification professionnelle qui devra être
obtenu dans les 3 ans suivant leur prise de fonction.
3. Quelle catégorie de médecins peut y avoir droit ?
Tous les médecins, y compris les nouveaux installés, quelle que soit leur spécialité, peuvent
bénéficier de cette aide à l’embauche, dès lors qu’ils exercent en secteur 1 ou en secteur 2, avec
engagements de modérations tarifaires (adhérent à l’Optam –Optam-CO).
L’appui d’un assistant médical se justifie pleinement à partir d’un certain niveau d’activité, c’est
pourquoi les 30 % de médecins ayant les plus faibles patientèles ne sont pas concernés. Les médecins
généralistes doivent ainsi avoir un nombre de patients médecin traitant suffisant - plus de 640
patients – et pour les autres spécialistes, avoir vu un certain nombre de patients différents dans
l’année (ce que l’on appelle la ‘file active’).
Par ailleurs, l’aide financière concerne les médecins sur tous les territoires : les médecins généralistes
au premier chef, mais aussi les autres spécialistes comme les pédiatres, les cardiologues, les
gynécologues, les gastro-entérologues, les ophtalmologues, les psychiatres … et pour certaines
spécialités – anesthésistes, chirurgiens … sur les 30% des territoires dont l’offre de soins est
insuffisante.
Enfin, l’aide au recrutement d’un assistant médical concerne les médecins exerçant de manière
regroupée, dans un cabinet d’au moins 2 médecins ou exerçant déjà de manière coordonnée
(maisons de santé pluri-professionnelles, équipes de soins primaires, équipes de soins spécialisés ou
3
communautés professionnelles territoriales de santé). Si ce n’est pas le cas, ils ont deux ans pour
rejoindre un tel dispositif, après l’embauche d’un assistant médical.
4. Quel engagement pour quel montant ?
Dans le dispositif, le médecin s’engage à assurer l’accueil et la prise en charge de nouveaux patients
grâce au temps dégagé par l’assistant médical.
Pour un médecin généraliste, cela suppose d’augmenter le nombre de patients suivis comme
médecin traitant, et le nombre de patients différents vus au moins une fois au cours de l’année ‘file
active’. Pour les autres spécialistes, il s’agit d’augmenter leur file active.
Exemples d’engagement (cas d’un assistant médical partagé entre trois médecins)
Pour un médecin généraliste qui suit 900 patients en tant que médecin traitant et voit chaque année
1 560 patients en file active, ce médecin devra suivre 234 nouveaux patients.
Pour un médecin qui a, quant à lui, 1600 patients l’ayant déclaré comme médecin traitant et ayant vu
2 685 patients en file active, il devra prendre 107 nouveaux patients.
Les engagements à prendre davantage de patients sont proportionnés à la taille initiale de la
patientèle du médecin : plus sa patientèle est déjà conséquente, moins il aura à accueillir de
nouveaux patients2
.
Afin que l’appui de l’assistant médical produise tous ses effets, ces engagements ne sont pas vérifiés
les deux premières années et ce n’est qu’à compter de la troisième année que l’aide versée sera
modulée en fonction de l’atteinte des engagements prévus.
Le montant de l’aide versée est annuel, pérenne et évolutif dans le temps : il diminue au fur à
mesure que le surplus d’activité apporté par l’assistant médical permet d’augmenter les revenus du
cabinet. A partir de la troisième année, il devient stable.
Une majeure partie de l’aide due la 1ère
année (70 %) pourra être versée dès cet automne, dans les
15 jours suivant l’embauche de l’assistant, sous la forme d’une avance forfaitaire, ce, afin de faciliter
les recrutements les plus rapidement.
Contacts presse
presse.cnam@assurance-maladie.fr
Cécile Fize : 01 72 60 18 29
Caroline Reynaud : 01 72 60 14 89
Suivez notre actualité sur Twitter !
2
Les règles fixant ces objectifs ont été définies grâce à un classement national qui distribue les effectifs de patients en
percentiles pour chaque spécialité de médecin.

Contenu connexe

Tendances

Plan d’action intégré pour la promotion de la santé des populations migrantes...
Plan d’action intégré pour la promotion de la santé des populations migrantes...Plan d’action intégré pour la promotion de la santé des populations migrantes...
Plan d’action intégré pour la promotion de la santé des populations migrantes...
Association de Lutte Contre le Sida
 
Guide baf
Guide bafGuide baf
Guide baf
bouchra aslaoui
 
Dynamique syndicale. rapport de mission du dr e.hubert.
Dynamique syndicale. rapport de mission du dr e.hubert.Dynamique syndicale. rapport de mission du dr e.hubert.
Dynamique syndicale. rapport de mission du dr e.hubert.
Réseau Pro Santé
 
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
Société Tripalio
 
Missions et fonctions des surveillants en Tunisie
Missions et fonctions des surveillants en TunisieMissions et fonctions des surveillants en Tunisie
Missions et fonctions des surveillants en Tunisie
ben Moussa Mohamed
 
Secteur santé
Secteur santéSecteur santé
Secteur santé
charri Mohamed
 
La profession infirmière
La profession infirmièreLa profession infirmière
La profession infirmière
Réseau Pro Santé
 
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaqGestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
abdelhaq chnitef
 
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
Ibnelafif Samir
 
Carte sanitaire MAROC
Carte sanitaire MAROCCarte sanitaire MAROC
Carte sanitaire MAROC
El Mostafa Makani
 
Les droits du patient
Les droits du patientLes droits du patient
Les droits du patient
ForBetterHealthForBe
 
Dossier : le financement de l'hôpital public - 2ème partie - le prix humain
Dossier : le financement de l'hôpital public - 2ème partie - le prix humainDossier : le financement de l'hôpital public - 2ème partie - le prix humain
Dossier : le financement de l'hôpital public - 2ème partie - le prix humain
Réseau Pro Santé
 
Plan de Santé au Travail (PST3) 2016 - 2020
Plan de Santé au Travail (PST3) 2016 - 2020Plan de Santé au Travail (PST3) 2016 - 2020
Plan de Santé au Travail (PST3) 2016 - 2020
AVIE
 
Interview de Edouard Couty
Interview de Edouard CoutyInterview de Edouard Couty
Interview de Edouard Couty
Réseau Pro Santé
 
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
ASIP Santé
 
Dossier : financement de l'hôpital public
Dossier : financement de l'hôpital publicDossier : financement de l'hôpital public
Dossier : financement de l'hôpital public
Réseau Pro Santé
 
PH du bout du monde
PH du bout du mondePH du bout du monde
PH du bout du monde
Réseau Pro Santé
 

Tendances (17)

Plan d’action intégré pour la promotion de la santé des populations migrantes...
Plan d’action intégré pour la promotion de la santé des populations migrantes...Plan d’action intégré pour la promotion de la santé des populations migrantes...
Plan d’action intégré pour la promotion de la santé des populations migrantes...
 
Guide baf
Guide bafGuide baf
Guide baf
 
Dynamique syndicale. rapport de mission du dr e.hubert.
Dynamique syndicale. rapport de mission du dr e.hubert.Dynamique syndicale. rapport de mission du dr e.hubert.
Dynamique syndicale. rapport de mission du dr e.hubert.
 
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
Signature de l'accord sur les CPTS ou commautés professionnelles territoriale...
 
Missions et fonctions des surveillants en Tunisie
Missions et fonctions des surveillants en TunisieMissions et fonctions des surveillants en Tunisie
Missions et fonctions des surveillants en Tunisie
 
Secteur santé
Secteur santéSecteur santé
Secteur santé
 
La profession infirmière
La profession infirmièreLa profession infirmière
La profession infirmière
 
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaqGestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
 
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
 
Carte sanitaire MAROC
Carte sanitaire MAROCCarte sanitaire MAROC
Carte sanitaire MAROC
 
Les droits du patient
Les droits du patientLes droits du patient
Les droits du patient
 
Dossier : le financement de l'hôpital public - 2ème partie - le prix humain
Dossier : le financement de l'hôpital public - 2ème partie - le prix humainDossier : le financement de l'hôpital public - 2ème partie - le prix humain
Dossier : le financement de l'hôpital public - 2ème partie - le prix humain
 
Plan de Santé au Travail (PST3) 2016 - 2020
Plan de Santé au Travail (PST3) 2016 - 2020Plan de Santé au Travail (PST3) 2016 - 2020
Plan de Santé au Travail (PST3) 2016 - 2020
 
Interview de Edouard Couty
Interview de Edouard CoutyInterview de Edouard Couty
Interview de Edouard Couty
 
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
2014-02-06 ASIP Santé RIR "Le SI des infirmiers libéraux"
 
Dossier : financement de l'hôpital public
Dossier : financement de l'hôpital publicDossier : financement de l'hôpital public
Dossier : financement de l'hôpital public
 
PH du bout du monde
PH du bout du mondePH du bout du monde
PH du bout du monde
 

Similaire à Signature de l'avenant aidant les médecins à employer des assistants médicaux

Comité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapport
Comité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapportComité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapport
Comité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapport
Société Tripalio
 
Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...
Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...
Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...
Société Tripalio
 
Transformation du système de santé 2018
Transformation du système de santé 2018Transformation du système de santé 2018
Transformation du système de santé 2018
Société Tripalio
 
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoire
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoireRapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoire
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoire
Société Tripalio
 
Dynamique syndicale et communiqués de presse.
Dynamique syndicale et communiqués de presse.Dynamique syndicale et communiqués de presse.
Dynamique syndicale et communiqués de presse.
Réseau Pro Santé
 
Idcc 2046 avenant emploi aide soignant
Idcc 2046 avenant emploi aide soignantIdcc 2046 avenant emploi aide soignant
Idcc 2046 avenant emploi aide soignant
Léo Guittet
 
fetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptxfetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptx
bouhaddamed
 
Le Financement du Système de Santé.pdf
Le Financement du Système de Santé.pdfLe Financement du Système de Santé.pdf
Le Financement du Système de Santé.pdf
WafaZeroual1
 
Rapport IGAS sur la généralisation du tiers payant
Rapport IGAS sur la généralisation du tiers payantRapport IGAS sur la généralisation du tiers payant
Rapport IGAS sur la généralisation du tiers payant
Société Tripalio
 
Communiqué de presse - Infirmiers Anesthésistes (IADE)
Communiqué de presse - Infirmiers Anesthésistes (IADE)Communiqué de presse - Infirmiers Anesthésistes (IADE)
Communiqué de presse - Infirmiers Anesthésistes (IADE)
Réseau Pro Santé
 
Drees etude reste a charge
Drees etude reste a chargeDrees etude reste a charge
Drees etude reste a charge
Léo Guittet
 
Lettre d’information APH du 10 mars 2017
Lettre d’information APH du 10 mars 2017Lettre d’information APH du 10 mars 2017
Lettre d’information APH du 10 mars 2017
Réseau Pro Santé
 
Linnovation en sante_lespoir_des_francais
Linnovation en sante_lespoir_des_francaisLinnovation en sante_lespoir_des_francais
Linnovation en sante_lespoir_des_francais
Association LIR
 
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant) Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Jamaity
 
Présentation des 5 mesures prioritaires consolidées
Présentation des 5 mesures prioritaires consolidéesPrésentation des 5 mesures prioritaires consolidées
Présentation des 5 mesures prioritaires consolidées
Réseau Pro Santé
 
TOUT SUR LE PARCOURS DE SOINS COORDONNÉS
TOUT SUR LE PARCOURS DE SOINS COORDONNÉSTOUT SUR LE PARCOURS DE SOINS COORDONNÉS
TOUT SUR LE PARCOURS DE SOINS COORDONNÉS
Bonne Assurance
 
Guide d'installation des médecins en Bourgogne-Franche-Comté
Guide d'installation des médecins en Bourgogne-Franche-ComtéGuide d'installation des médecins en Bourgogne-Franche-Comté
Guide d'installation des médecins en Bourgogne-Franche-Comté
DircomARSBFC
 
Synthselgislationsociale 120423102441-phpapp02
Synthselgislationsociale 120423102441-phpapp02Synthselgislationsociale 120423102441-phpapp02
Synthselgislationsociale 120423102441-phpapp02
Christine Bourgeois
 
Plateforme syndicale du snjmg pour 2016 : c’est quoi
Plateforme syndicale du snjmg pour 2016 : c’est quoiPlateforme syndicale du snjmg pour 2016 : c’est quoi
Plateforme syndicale du snjmg pour 2016 : c’est quoi
Réseau Pro Santé
 
Projet AMI Coopération MG IDE
Projet AMI Coopération MG IDEProjet AMI Coopération MG IDE
Projet AMI Coopération MG IDE
JudithPoirier1
 

Similaire à Signature de l'avenant aidant les médecins à employer des assistants médicaux (20)

Comité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapport
Comité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapportComité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapport
Comité de pilotage pour l'accès territorial aux soins : 1er rapport
 
Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...
Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...
Jounral officiel de la République : arrêté validant la convention nationale e...
 
Transformation du système de santé 2018
Transformation du système de santé 2018Transformation du système de santé 2018
Transformation du système de santé 2018
 
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoire
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoireRapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoire
Rapport IGAS et IGF sur le développement de l'hospitalisation ambulatoire
 
Dynamique syndicale et communiqués de presse.
Dynamique syndicale et communiqués de presse.Dynamique syndicale et communiqués de presse.
Dynamique syndicale et communiqués de presse.
 
Idcc 2046 avenant emploi aide soignant
Idcc 2046 avenant emploi aide soignantIdcc 2046 avenant emploi aide soignant
Idcc 2046 avenant emploi aide soignant
 
fetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptxfetCNS2018.pptx
fetCNS2018.pptx
 
Le Financement du Système de Santé.pdf
Le Financement du Système de Santé.pdfLe Financement du Système de Santé.pdf
Le Financement du Système de Santé.pdf
 
Rapport IGAS sur la généralisation du tiers payant
Rapport IGAS sur la généralisation du tiers payantRapport IGAS sur la généralisation du tiers payant
Rapport IGAS sur la généralisation du tiers payant
 
Communiqué de presse - Infirmiers Anesthésistes (IADE)
Communiqué de presse - Infirmiers Anesthésistes (IADE)Communiqué de presse - Infirmiers Anesthésistes (IADE)
Communiqué de presse - Infirmiers Anesthésistes (IADE)
 
Drees etude reste a charge
Drees etude reste a chargeDrees etude reste a charge
Drees etude reste a charge
 
Lettre d’information APH du 10 mars 2017
Lettre d’information APH du 10 mars 2017Lettre d’information APH du 10 mars 2017
Lettre d’information APH du 10 mars 2017
 
Linnovation en sante_lespoir_des_francais
Linnovation en sante_lespoir_des_francaisLinnovation en sante_lespoir_des_francais
Linnovation en sante_lespoir_des_francais
 
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant) Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
Booster la gouvernance de la santé publique (Un défi de plus en plus pressant)
 
Présentation des 5 mesures prioritaires consolidées
Présentation des 5 mesures prioritaires consolidéesPrésentation des 5 mesures prioritaires consolidées
Présentation des 5 mesures prioritaires consolidées
 
TOUT SUR LE PARCOURS DE SOINS COORDONNÉS
TOUT SUR LE PARCOURS DE SOINS COORDONNÉSTOUT SUR LE PARCOURS DE SOINS COORDONNÉS
TOUT SUR LE PARCOURS DE SOINS COORDONNÉS
 
Guide d'installation des médecins en Bourgogne-Franche-Comté
Guide d'installation des médecins en Bourgogne-Franche-ComtéGuide d'installation des médecins en Bourgogne-Franche-Comté
Guide d'installation des médecins en Bourgogne-Franche-Comté
 
Synthselgislationsociale 120423102441-phpapp02
Synthselgislationsociale 120423102441-phpapp02Synthselgislationsociale 120423102441-phpapp02
Synthselgislationsociale 120423102441-phpapp02
 
Plateforme syndicale du snjmg pour 2016 : c’est quoi
Plateforme syndicale du snjmg pour 2016 : c’est quoiPlateforme syndicale du snjmg pour 2016 : c’est quoi
Plateforme syndicale du snjmg pour 2016 : c’est quoi
 
Projet AMI Coopération MG IDE
Projet AMI Coopération MG IDEProjet AMI Coopération MG IDE
Projet AMI Coopération MG IDE
 

Plus de Société Tripalio

Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la JusticeDocuments officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Société Tripalio
 
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Société Tripalio
 
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Société Tripalio
 
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Société Tripalio
 
Rapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdfRapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdf
Société Tripalio
 
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdfl16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
Société Tripalio
 
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdfecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
Société Tripalio
 
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdfST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
Société Tripalio
 
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdfST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
Société Tripalio
 
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
Société Tripalio
 
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdfRCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
Société Tripalio
 
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Société Tripalio
 
pjl22-434.pdf
pjl22-434.pdfpjl22-434.pdf
pjl22-434.pdf
Société Tripalio
 
Guide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdfGuide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdf
Société Tripalio
 
Budget de la Présidence
Budget de la PrésidenceBudget de la Présidence
Budget de la Présidence
Société Tripalio
 
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdfPLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
Société Tripalio
 
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdfDr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Société Tripalio
 
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdfdffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
Société Tripalio
 
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
Société Tripalio
 
COM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDFCOM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDF
Société Tripalio
 

Plus de Société Tripalio (20)

Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la JusticeDocuments officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
Documents officiels du dossier Epstein, délivrés par la Justice
 
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
Charte du candidat Prenons-nous en main pour 2024
 
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !Prenons-nous en main 2024 : le programme !
Prenons-nous en main 2024 : le programme !
 
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
Conclusions de la COP 28 de Dubai, décembre 2023
 
Rapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdfRapport AME 04122023_vf.pdf
Rapport AME 04122023_vf.pdf
 
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdfl16t0197_texte-adopte-seance.pdf
l16t0197_texte-adopte-seance.pdf
 
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdfecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
ecb.sp231121_1~8df317dc17.en.pdf
 
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdfST-15732-2023-INIT_fr.pdf
ST-15732-2023-INIT_fr.pdf
 
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdfST-15631-2023-INIT_en.pdf
ST-15631-2023-INIT_en.pdf
 
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
2023-11-14-allocution-laurent-fabius (1).pdf
 
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdfRCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
RCP pfizer octobre 2023 anx_160809_fr.pdf
 
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
Circulaire_relative_à_la_lutte_contre_les_infractions_susceptibles_d'être_c...
 
pjl22-434.pdf
pjl22-434.pdfpjl22-434.pdf
pjl22-434.pdf
 
Guide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdfGuide AMF prospectus.pdf
Guide AMF prospectus.pdf
 
Budget de la Présidence
Budget de la PrésidenceBudget de la Présidence
Budget de la Présidence
 
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdfPLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
PLAN DE GOBIERNO - JM.pdf
 
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdfDr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
Dr Broussalian réponse pour Olivier Soulier.pdf
 
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdfdffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
dffe1cf9ec241b5152a8688602d58ff1e640e4c1.pdf
 
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
2023-incidences-economiques-rapport-pisani-5juin.pdf
 
COM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDFCOM_2023_610_1_FR.PDF
COM_2023_610_1_FR.PDF
 

Dernier

Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Institut de recherche sur la Résolution Non-violente des Conflits
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globaleLe Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
LakhdarFrigoulier
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
grynbergsammy
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
grynbergsammy
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
LaLibre
 
Projection du nombre de sièges par le sondeur Louis Harris
Projection du nombre de sièges par le sondeur Louis HarrisProjection du nombre de sièges par le sondeur Louis Harris
Projection du nombre de sièges par le sondeur Louis Harris
EdouardHusson
 
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
EdouardHusson
 

Dernier (10)

Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
Chercheurs de sens. — 022. De 1969 à 1979
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globaleLe Territoire Exemplaire - présentation globale
Le Territoire Exemplaire - présentation globale
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Déclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWBDéclaration de politique communautaire FWB
Déclaration de politique communautaire FWB
 
Déclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonneDéclaration de politique régionale wallonne
Déclaration de politique régionale wallonne
 
Projection du nombre de sièges par le sondeur Louis Harris
Projection du nombre de sièges par le sondeur Louis HarrisProjection du nombre de sièges par le sondeur Louis Harris
Projection du nombre de sièges par le sondeur Louis Harris
 
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980Chercheurs de sens. — 023.  Depuis  1980
Chercheurs de sens. — 023. Depuis 1980
 
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
05072024_ELABE_BFMTV_LA_TRIBUNE_DIMANCHE_Les_Français_et_les_élections[1].pdf
 

Signature de l'avenant aidant les médecins à employer des assistants médicaux

  • 1. 1 Communiqué de presse PS 19 juin 2019 #AssistantsMédicaux #Masanté2022 #Vieconventionnelle Déploiement des assistants médicaux : les médecins vont pouvoir bénéficier d’une aide financière à leur embauche L’Union nationale des caisses d’Assurance Maladie (Uncam) et 3 des syndicats majoritaires représentatifs de la profession, (MG France, la Confédération des Syndicats Médicaux Français et le Syndicat des Médecins Libéraux), représentant 68 % des généralistes et 55 % des autres spécialistes signent le 20 juin 2019 l’avenant 7 à la convention médicale d’août 2016. Au cœur des grandes réformes inscrites dans Ma santé 2022, cet accord apporte une réponse concrète aux enjeux qui pèsent sur notre système de santé. Il vise à améliorer l’accès aux soins ainsi que les conditions d’exercice des médecins libéraux tout en renforçant la qualité de la prise en charge des patients, dont les cas peuvent être aujourd’hui de plus en plus complexes et lourds. Opérationnel dès la rentrée 2019, cet accord apporte une solution destinée à libérer du temps médical pour permettre aux médecins de se concentrer sur leur cœur de métier : le soin. Il prévoit en effet qu’une aide financière puisse être versée par l’Assurance Maladie pour faciliter l’embauche de ces assistants par les médecins. En contrepartie, ces médecins s’engagent à recevoir davantage de patients. L’aide financière, pérenne et dégressive, peut concerner tout médecin installé en libéral, quelle que soit sa spécialité, dès lors qu’il exerce en secteur 1 (aux tarifs opposables) ou avec des tarifs maîtrisés (secteur 2 Optam / Optam-CO) et qu’il a un nombre de patients suffisant1 . L’appui d’un assistant médical se justifie en effet pleinement à partir d’un certain niveau d’activité. Le niveau de financement varie selon la formule que choisit le médecin, finançant tout ou partie du salaire de l’assistant médical (1/3 temps, mi-temps ou temps plein). Son montant peut se situer entre 12 000 euros et 36 000 euros la première année. Equilibré dans son principe même, le dispositif prévoit que le médecin s’engage à augmenter sa patientèle proportionnellement au niveau de financement qu’il reçoit de l’Assurance Maladie. La mesure a été volontairement conçue pour être ouverte et souple : c’est le médecin qui décide selon sa pratique et l’organisation de son cabinet s’il veut être épaulé par un assistant médical et qui détermine les missions qu’il souhaite lui confier : soutien administratif, accompagnement de la consultation, organisation et coordination avec les autres acteurs de santé. 1 640 patients suivis en tant que médecin traitant pour un généraliste Chiffres clés 115 444 médecins exerçant aujourd’hui en libéral en France (2017). 872, c’est le nombre moyen de patients suivis par un généraliste comme médecin traitant. 1500, c’est le nombre moyen de patients différents qu’un généraliste voit par an. 2,5 millions de personnes (4 %) sont en recherche d’un médecin traitant. 6 heures par semaine, c’est le temps passé actuellement par les médecins à gérer des tâches administratives (source Drees).
  • 2. 2 1. A quoi sert un assistant médical ? Le champ des missions confiées aux assistants médicaux est volontairement large, chaque médecin pouvant définir à sa guise le contenu des tâches (médico-administratives). Concrètement, l’assistant médical peut prendre en charge trois types de missions : - des tâches de nature administrative : accueil du patient, création et gestion du dossier de son dossier, recueil et enregistrement des informations administratives et médicales, accompagnement de la mise en place de la télémédecine au sein du cabinet ; - la préparation et le déroulement de la consultation : aide à l’habillage, déshabillage, prise de constantes (prise de tension, pesée, taille), mise à jour du dossier du patient concernant les dépistages, vaccinations, recueil d’informations utiles sur les modes de vie pour alerter le médecin si nécessaire, délivrance des tests (test angine par exemple) et de kits de dépistage, préparation et aide à la réalisation d’actes techniques (pour un électrocardiogramme, par exemple) ; - des missions d’organisation et de coordination : notamment avec les autres acteurs de santé. Il peut ainsi organiser un RDV avec un médecin spécialiste, avec un hôpital en prévision d’une admission mais aussi avec d’autres professionnels de santé comme une infirmière, un masseur- kinésithérapeute ou un sage-femme ou autre nécessaire pour assurer la prise en charge des patients, de plus en plus souvent atteints de pathologie chronique ou après une hospitalisation. En aucun cas, le poste d’assistant médical ne se substituera à d’autres professions de santé, intervenant dans la prise en charge des patients, il s’agit en effet d’une nouvelle fonction avec des missions propres. 2. Quel profil et quelle formation ? Cette fonction peut être assurée aussi bien par d’actuels aides-soignants, infirmières, secrétaires médicales ou tout autre profil souhaitant suivre cette nouvelle voie professionnelle. Dans tous les cas, l’assistant médical devra être formé ou s’engager à suivre une formation spécifique dont le contenu est en cours de définition dans le cadre de la convention collective des personnels des cabinets médicaux. Afin de ne pas retarder la mise en œuvre de cette mesure, il a cependant été prévu que les médecins puissent recruter des assistants médicaux dès à présent, sans formation préalable, en leur donnant la possibilité de se former à ces nouvelles missions dans les deux ans suivant leur prise de fonction. Cette formation ad hoc sera validée par un certificat de qualification professionnelle qui devra être obtenu dans les 3 ans suivant leur prise de fonction. 3. Quelle catégorie de médecins peut y avoir droit ? Tous les médecins, y compris les nouveaux installés, quelle que soit leur spécialité, peuvent bénéficier de cette aide à l’embauche, dès lors qu’ils exercent en secteur 1 ou en secteur 2, avec engagements de modérations tarifaires (adhérent à l’Optam –Optam-CO). L’appui d’un assistant médical se justifie pleinement à partir d’un certain niveau d’activité, c’est pourquoi les 30 % de médecins ayant les plus faibles patientèles ne sont pas concernés. Les médecins généralistes doivent ainsi avoir un nombre de patients médecin traitant suffisant - plus de 640 patients – et pour les autres spécialistes, avoir vu un certain nombre de patients différents dans l’année (ce que l’on appelle la ‘file active’). Par ailleurs, l’aide financière concerne les médecins sur tous les territoires : les médecins généralistes au premier chef, mais aussi les autres spécialistes comme les pédiatres, les cardiologues, les gynécologues, les gastro-entérologues, les ophtalmologues, les psychiatres … et pour certaines spécialités – anesthésistes, chirurgiens … sur les 30% des territoires dont l’offre de soins est insuffisante. Enfin, l’aide au recrutement d’un assistant médical concerne les médecins exerçant de manière regroupée, dans un cabinet d’au moins 2 médecins ou exerçant déjà de manière coordonnée (maisons de santé pluri-professionnelles, équipes de soins primaires, équipes de soins spécialisés ou
  • 3. 3 communautés professionnelles territoriales de santé). Si ce n’est pas le cas, ils ont deux ans pour rejoindre un tel dispositif, après l’embauche d’un assistant médical. 4. Quel engagement pour quel montant ? Dans le dispositif, le médecin s’engage à assurer l’accueil et la prise en charge de nouveaux patients grâce au temps dégagé par l’assistant médical. Pour un médecin généraliste, cela suppose d’augmenter le nombre de patients suivis comme médecin traitant, et le nombre de patients différents vus au moins une fois au cours de l’année ‘file active’. Pour les autres spécialistes, il s’agit d’augmenter leur file active. Exemples d’engagement (cas d’un assistant médical partagé entre trois médecins) Pour un médecin généraliste qui suit 900 patients en tant que médecin traitant et voit chaque année 1 560 patients en file active, ce médecin devra suivre 234 nouveaux patients. Pour un médecin qui a, quant à lui, 1600 patients l’ayant déclaré comme médecin traitant et ayant vu 2 685 patients en file active, il devra prendre 107 nouveaux patients. Les engagements à prendre davantage de patients sont proportionnés à la taille initiale de la patientèle du médecin : plus sa patientèle est déjà conséquente, moins il aura à accueillir de nouveaux patients2 . Afin que l’appui de l’assistant médical produise tous ses effets, ces engagements ne sont pas vérifiés les deux premières années et ce n’est qu’à compter de la troisième année que l’aide versée sera modulée en fonction de l’atteinte des engagements prévus. Le montant de l’aide versée est annuel, pérenne et évolutif dans le temps : il diminue au fur à mesure que le surplus d’activité apporté par l’assistant médical permet d’augmenter les revenus du cabinet. A partir de la troisième année, il devient stable. Une majeure partie de l’aide due la 1ère année (70 %) pourra être versée dès cet automne, dans les 15 jours suivant l’embauche de l’assistant, sous la forme d’une avance forfaitaire, ce, afin de faciliter les recrutements les plus rapidement. Contacts presse presse.cnam@assurance-maladie.fr Cécile Fize : 01 72 60 18 29 Caroline Reynaud : 01 72 60 14 89 Suivez notre actualité sur Twitter ! 2 Les règles fixant ces objectifs ont été définies grâce à un classement national qui distribue les effectifs de patients en percentiles pour chaque spécialité de médecin.