SlideShare une entreprise Scribd logo
PROJET TICE Liz BUITRAGO - Sanaâ JAMALI – Ingrid SUBTIL PLAN Présentation du contexte, du public  Quelques remarques préliminaires , cadre institutionnel et théorique Description du projet pédagogique Présentation des outils TICE utilisés dans le cadre de ce projet et justification des choix (outils techno-pédagogiques et techno-didactiques) Problématique  et réponses (résultats obtenus et analyse)  Questions en toile de fond et  auto-évaluation du projet Conclusion
1. Contexte et public  Lieu de l’expérimentation :  Collège Jean Monnet (Lyon, 2 ème ) Public :  classe de 5 ème  (28 élèves) Langue enseignée / apprise :  anglais Niveau des apprenants :  A2 Volume horaire hebdomadaire :  3 heures (lundi 13:30-14:30 / mardi 14:30-15:30 / jeudi 10:00-11:00) Manuel utilisé :   New Spring  (5 ème ) HACHETTE   ------------------------------    Rencontres avec l’enseignante :  8 (le jeudi 16 décembre 2010 : prise de contact de visu, lors des séances d’observation et des séances de mise en œuvre) Nombre de séances d’observation :  4  (mardi 18 janvier 2011 / jeudi 27 février 2011 / mardi 8 février 2011 /   lundi 14 mars 2011) Nombre de séances accordées à la mise en œuvre de notre petite séquence :  3  (jeudi 17 février 2011 / lundi 21 février 2011 / jeudi 24 février 2011) Place dans la progression de l’enseignante par rapport au manuel :   Act 1, scene 2  Thème :  parler de ses talents Fait de langue :  expression de la capacité et évaluation de ses degrés  
2.1 Quelques remarques préliminaires Le projet que nous allons présenter aujourd’hui, s’inscrit dans une progression beaucoup plus large autour du thème suivant :  parler de soi et de ses proches  découpé de la manière suivante :  Présenter les membres de sa famille Parler des goûts et des talents de chacun Décrire quelqu’un qu’on aime bien Comparer deux personnes Commenter ce qui se passe autour de soi ( New Spring 5 ème , Act 1 ) Durant les semaines qui précèdent notre venue, les élèves ont travaillé avec leur enseignante sur le premier volet de ce chapitre :  parler des membres de sa famille. Notre intervention a donc portée sur le deuxième :  parler des goûts et des talents de chacun
2.2 Quelques remarques préliminaires Notre intervention n’étant que ponctuelle, la tâche proposée en fin de séquence n’est pas réellement une  macro-tâche  mais plutôt une  tâche intermédiaire  permettant de faire une pause d’auto-évaluation et d’évaluation formative tout en conduisant à la préparation d’une  tâche complexe  (en fin de parcours).
2.3 Cadre institutionnel et théorique  Au niveau institutionnel :  CECRL « Utilisation esthétique ou poétique de la langue : L’utilisation de la langue pour le rêve ou pour le plaisir est importante au plan éducatif mais aussi en tant que telle. Les activités esthétiques peuvent relever de la production, de la réception, de l’interaction ou de la médiation et être orales ou écrites.»  Programmes officiels : « Programme de l’enseignement de l’Anglais palier 1 du collège »  Socle Commun de Connaissances et de Compétences. Au niveau théorique :  Nous avons essayé d’inscrire notre séquence dans une approche  socio-cognitive  /  socio-constructiviste  :  « Selon le principe de  learning by doing , la réalisation de l’action aboutit à l’appropriation graduelle des savoir-faire sous-jacents, permettant d’accomplir ultérieurement le même type d’action de manière plus efficace. »  (Griggs. p. 121, 2007)
3. Description du projet pédagogique Pour récolter des fonds pour une association caritative, votre collège organise une petite fête de fin d’année.  Vous avez lu sur le panneau d’affichage une annonce  :  à la recherche de jeunes “slammers”. Vous devez, à 2, vous présenter et parler de ce que vous aimez, savez/pouvez faire ou pas sur un enregistrement que vous devrez envoyer au foyer socio-éducatif.  (une dizaine de lignes)
Séance 1  Mise en place du lexique lié aux talents et réactivation de la construction du modal  CAN  dans des énoncés interrogatifs, affirmatifs et négatifs
Séance 2  Mise en place de l'expression des différents degrés de capacité
Séance 3 Présentation du projet et réalisation de la tâche de synthèse
TACHE DE SYNTHESE TALK ABOUT YOUR TALENTS IN A SLAM ! Scénario :   Pour récolter des fonds pour une association caritative, votre collège organise une petite fête de fin  d’année.  Vous avez lu sur le panneau d’affichage une annonce à la recherche de jeunes “ slammers ”. Pour participer, vous devez envoyer un  enregistrement  dans lequel  vous vous présentez   et  parlez de  vos talents ,  de  ce que vous aimez et savez faire et de ce que vous n'aimez pas et ne savez  pas faire  en jouant sur la  répétition  de structures (par exemple :  I can / I can't ), sur le  rythme  et les  rimes . Démarche à suivre :  Rédigez,  à deux , un petit slam (d’une quinzaine de lignes) en respectant le scénario.  Entraînez-vous à le dire. Dès que vous êtes prêts à vous enregistrer, faites appel à l’une des enseignantes qui vous remettra et vous expliquera le fonctionnement du mp3. Enregistrez-vous une 1ère fois (veillez à partager équitablement le temps de parole) Ecoutez-vous et comparez votre texte oral avec les critères donnés dans la grille qui vous sera remise.  Faites les corrections nécessaires. Entraînez-vous encore une fois et enregistrez-vous à nouveau. Recommencez si nécessaire (vous avez droit à 3 bouts d’essai en tout) Remettez votre mp3 et la grille  complétée  à l’une des enseignantes.
4. Présentation des outils TICE utilisés - Internet : pour le travail collaboratif - logiciels de traitement de texte, de l’image et du son - Internet : recherche documentaire, échanges entre les membres du groupe, construction de la séquence (google docs), création d’un blog à valeur de journal réflexif  - logiciels de traitement de  texte, de l’image  et du son les TICE dans le cadre de la mise en oeuvre de la séquence - vidéoprojecteur - lecteur CD - lecteurs MP3 Les TICE dans  le cadre de la  préparation de la  séquence les TICE dans le cadre de l'analyse de la séquence
5.  Problématique : Dans quelle mesure l’utilisation des lecteurs MP3 avec ces élèves de 5 ème  représente une plus-value par rapport à une situation d’apprentissage « plus traditionnelle » et comment le travail proposé aux élèves n’aurait pas pu être fait sans. Les plus-values pour les élèves Temps de parole : les mp3 permettraient d’augmenter le temps de parole individuel. Spontanéité :  à l’abri des regards, les plus timides oseraient se lancer. Certains se sont pris au jeu au niveau de la voix pour réaliser le slam, p. ex Jenna. Intérêt dans la situation proposée : les élèves ne parleraient pas pour apprendre à parler mais pour mener à bien un projet tout en utilisant leur créativité et en se construisant du savoir. Auto-régulation et évaluation :  en donnant la possibilité à chaque binôme de faire 3 bouts d’essai avec une grille pour vérifier en autonomie la validité de leur production, ils ont participé activement à la construction de leurs savoirs.    Vers plus d’autonomie. Les plus-values pour l’enseignant Possibilité de se mettre en retrait. Possibilité de se mettre à la disposition des élèves qui en ont le plus besoin. Possibilité d’évaluer les travaux à tête reposée et  de mesurer les difficultés et les acquis de chacun.
6.1 Résultats Obtenus Exemple de progression sur trois bouts d’essai : Gwendoline  et Romain Phase 1
Gwendoline et Romain Phase 3
6.2 Résultats Obtenus Exemple de production en binôme et devant le groupe-classe : Jenna et Thierry Devant la classe  En binôme
7.1 Questions en toile de fond Quelques questions qui ont accompagné ce projet Réponse (s)  Pourquoi cet outil et pas un autre ?  Qu'apporte-il en plus ? dans quelle mesure n'aurions nous pas pu faire sans ? Comment intégrer l’outil dans une progression annuelle déjà préétablie par l'enseignante sans bouleverser fondamentalement les habitudes des apprenants ? Comment l’intégrer sans que cela paraisse artificiel ?  À quel moment et à quelle fin allons-nous l'utiliser ? À la demande de l’enseignante. Adéquation à la tâche envisagée. cf. point 5. En créant un besoin où l’outil est au service de la tâche. Au milieu du chapitre, pour marquer une première pause d’auto-évaluation formative.
7.2  Auto-évaluation du projet Ce qui aidé le travail Ce qui a gêné le travail Cohésion du groupe de travail. Classe disciplinée et coopérative. Cohérence du projet. Intérêt et caractère ludique de la tâche de synthèse proposée (slam). Gestion du temps.
8. Les TICE et la séquence pédagogique
SLAMMIN’ Jenna    Sandy
Merci à Mme Armion de nous avoir ouvert les portes de sa classe et aux élèves de 5è 1

Contenu connexe

Tendances

Alter ego a1 eleve traducción al español
Alter ego a1 eleve traducción al españolAlter ego a1 eleve traducción al español
Alter ego a1 eleve traducción al español
.. ..
 
Pédagogies innovantes
Pédagogies innovantes Pédagogies innovantes
Pédagogies innovantes
Claire Doz
 
734 735 dso-fr_small_tcm10-54196
734 735 dso-fr_small_tcm10-54196734 735 dso-fr_small_tcm10-54196
734 735 dso-fr_small_tcm10-54196
aaaaaaazzzzzzz
 
Alter ego +2 a2 Livre de l'élève
Alter ego +2 a2  Livre de l'élève Alter ego +2 a2  Livre de l'élève
Alter ego +2 a2 Livre de l'élève
Lucía Rodríguez
 
Brochurefrances1
Brochurefrances1Brochurefrances1
Brochurefrances1
SFORMATION
 
Adosphère 1 part1
Adosphère 1 part1Adosphère 1 part1
Adosphère 1 part1
Sara Palos
 
Monnet présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012
Monnet présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012Monnet présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012
Monnet présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012
acastra
 
tendances-a1
tendances-a1tendances-a1
tendances-a1
ana hamidi
 
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecritsDiaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
Claire Doz
 
L’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignementL’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignement
Claire Doz
 
Etablir des bilans périodiques de compétences
Etablir des bilans périodiques de compétencesEtablir des bilans périodiques de compétences
Etablir des bilans périodiques de compétences
davidlahore
 
Organiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissageOrganiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissage
davidlahore
 
La lecture analytique
La lecture analytiqueLa lecture analytique
La lecture analytique
Claire Doz
 
Enrichir son programme d'immersion avec la technologie 2013
Enrichir son programme d'immersion avec la technologie 2013 Enrichir son programme d'immersion avec la technologie 2013
Enrichir son programme d'immersion avec la technologie 2013
MmeNero
 
Saison 3 guide_integral
Saison 3 guide_integralSaison 3 guide_integral
Saison 3 guide_integral
isabelle1981
 
Collaborer avec le numérique en classe
Collaborer avec le numérique en classeCollaborer avec le numérique en classe
Collaborer avec le numérique en classe
Formaka
 
Présentation Trousse CMEC, 12 novembre 2010
Présentation Trousse CMEC, 12 novembre 2010Présentation Trousse CMEC, 12 novembre 2010
Présentation Trousse CMEC, 12 novembre 2010
Centre d'apprentissage du Haut-Madawaska
 

Tendances (19)

Alter ego a1 eleve traducción al español
Alter ego a1 eleve traducción al españolAlter ego a1 eleve traducción al español
Alter ego a1 eleve traducción al español
 
Pédagogies innovantes
Pédagogies innovantes Pédagogies innovantes
Pédagogies innovantes
 
734 735 dso-fr_small_tcm10-54196
734 735 dso-fr_small_tcm10-54196734 735 dso-fr_small_tcm10-54196
734 735 dso-fr_small_tcm10-54196
 
Alter ego +2 a2 Livre de l'élève
Alter ego +2 a2  Livre de l'élève Alter ego +2 a2  Livre de l'élève
Alter ego +2 a2 Livre de l'élève
 
Brochurefrances1
Brochurefrances1Brochurefrances1
Brochurefrances1
 
Artisans de lyon
Artisans de lyonArtisans de lyon
Artisans de lyon
 
Adosphère 1 part1
Adosphère 1 part1Adosphère 1 part1
Adosphère 1 part1
 
Monnet présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012
Monnet présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012Monnet présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012
Monnet présentation expérimentation bts à réunion du 24 10-2012
 
tendances-a1
tendances-a1tendances-a1
tendances-a1
 
CyberquêTe Ii
CyberquêTe IiCyberquêTe Ii
CyberquêTe Ii
 
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecritsDiaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
 
L’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignementL’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignement
 
Etablir des bilans périodiques de compétences
Etablir des bilans périodiques de compétencesEtablir des bilans périodiques de compétences
Etablir des bilans périodiques de compétences
 
Organiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissageOrganiser et animer des sequences d’apprentissage
Organiser et animer des sequences d’apprentissage
 
La lecture analytique
La lecture analytiqueLa lecture analytique
La lecture analytique
 
Enrichir son programme d'immersion avec la technologie 2013
Enrichir son programme d'immersion avec la technologie 2013 Enrichir son programme d'immersion avec la technologie 2013
Enrichir son programme d'immersion avec la technologie 2013
 
Saison 3 guide_integral
Saison 3 guide_integralSaison 3 guide_integral
Saison 3 guide_integral
 
Collaborer avec le numérique en classe
Collaborer avec le numérique en classeCollaborer avec le numérique en classe
Collaborer avec le numérique en classe
 
Présentation Trousse CMEC, 12 novembre 2010
Présentation Trousse CMEC, 12 novembre 2010Présentation Trousse CMEC, 12 novembre 2010
Présentation Trousse CMEC, 12 novembre 2010
 

Similaire à Slam

Comment créer des exercices pour sa classe du fle
Comment créer des exercices pour sa classe du fleComment créer des exercices pour sa classe du fle
Comment créer des exercices pour sa classe du fle
Hibah Shabkhez
 
Tâche 5 powerpoint
Tâche 5  powerpointTâche 5  powerpoint
Tâche 5 powerpoint
CarmenPV1995
 
Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'at...
Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'at...Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'at...
Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'at...
MONA
 
TÂCHE 5
TÂCHE 5TÂCHE 5
TÂCHE 5
julitacocom
 
Comment organiser une séance
Comment organiser une séanceComment organiser une séance
Comment organiser une séance
leoeo
 
Tâche 5
Tâche 5Tâche 5
Tâche 5
maritrigo95
 
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdfles-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
martin SEGAL
 
TÂCHE 5
TÂCHE 5TÂCHE 5
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGESTÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
Xiana Vidal Veiga
 
Tâche 3. Faire comprendre.
Tâche 3. Faire comprendre.Tâche 3. Faire comprendre.
Tâche 3. Faire comprendre.
Andrea Mariño
 
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGESTÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
Xiana Vidal Veiga
 
Bilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.ppt
Bilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.pptBilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.ppt
Bilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.ppt
essiben
 
Oral au c3
Oral au c3Oral au c3
Diaporama Plan National de Formation -- Fasquel
Diaporama Plan National de Formation -- FasquelDiaporama Plan National de Formation -- Fasquel
Diaporama Plan National de Formation -- Fasquel
Marie-Hélène Fasquel
 
Moi j'enseigne, mais eux apprennent-ils ?
Moi j'enseigne, mais eux apprennent-ils ?Moi j'enseigne, mais eux apprennent-ils ?
Moi j'enseigne, mais eux apprennent-ils ?
Laila Methnani
 
Noticing and text based chat
Noticing and text based chatNoticing and text based chat
Noticing and text based chat
MariedeSeauve
 
Classe inversée - 5 mai 2014- lpm
Classe inversée  -  5 mai 2014- lpm Classe inversée  -  5 mai 2014- lpm
Classe inversée - 5 mai 2014- lpm
Marie-Hélène Fasquel
 
La phrase interrogative
La phrase interrogativeLa phrase interrogative
La phrase interrogative
moustapha kamal
 
La phrase interrogative
La phrase interrogativeLa phrase interrogative
La phrase interrogative
addsomesugar
 

Similaire à Slam (20)

Comment créer des exercices pour sa classe du fle
Comment créer des exercices pour sa classe du fleComment créer des exercices pour sa classe du fle
Comment créer des exercices pour sa classe du fle
 
Tâche 5 powerpoint
Tâche 5  powerpointTâche 5  powerpoint
Tâche 5 powerpoint
 
Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'at...
Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'at...Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'at...
Formation POST ANT "Techniques de prise de parole en public et animation d'at...
 
TÂCHE 5
TÂCHE 5TÂCHE 5
TÂCHE 5
 
Comment organiser une séance
Comment organiser une séanceComment organiser une séance
Comment organiser une séance
 
Tâche 5
Tâche 5Tâche 5
Tâche 5
 
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdfles-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
les-outils-preparation-de-classe-et-gestion-des-conflits_yc6ge4jy1r.pdf
 
TÂCHE 5
TÂCHE 5TÂCHE 5
TÂCHE 5
 
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGESTÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
 
Tâche 3. Faire comprendre.
Tâche 3. Faire comprendre.Tâche 3. Faire comprendre.
Tâche 3. Faire comprendre.
 
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGESTÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
TÂCHE 5: ÉVALUER DES APPRENTISSAGES
 
Bilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.ppt
Bilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.pptBilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.ppt
Bilanggghhhhhhhhhhhhhhhhh-Projet3-2014.ppt
 
Oral au c3
Oral au c3Oral au c3
Oral au c3
 
Jekyll
JekyllJekyll
Jekyll
 
Diaporama Plan National de Formation -- Fasquel
Diaporama Plan National de Formation -- FasquelDiaporama Plan National de Formation -- Fasquel
Diaporama Plan National de Formation -- Fasquel
 
Moi j'enseigne, mais eux apprennent-ils ?
Moi j'enseigne, mais eux apprennent-ils ?Moi j'enseigne, mais eux apprennent-ils ?
Moi j'enseigne, mais eux apprennent-ils ?
 
Noticing and text based chat
Noticing and text based chatNoticing and text based chat
Noticing and text based chat
 
Classe inversée - 5 mai 2014- lpm
Classe inversée  -  5 mai 2014- lpm Classe inversée  -  5 mai 2014- lpm
Classe inversée - 5 mai 2014- lpm
 
La phrase interrogative
La phrase interrogativeLa phrase interrogative
La phrase interrogative
 
La phrase interrogative
La phrase interrogativeLa phrase interrogative
La phrase interrogative
 

Plus de Rémi Thibert

2016 07-05-men-pnf-perseverance-thibert
2016 07-05-men-pnf-perseverance-thibert2016 07-05-men-pnf-perseverance-thibert
2016 07-05-men-pnf-perseverance-thibert
Rémi Thibert
 
Dv 111-affiche
Dv 111-afficheDv 111-affiche
Dv 111-affiche
Rémi Thibert
 
111 juin-2016
111 juin-2016111 juin-2016
111 juin-2016
Rémi Thibert
 
Dossier de veille 104
Dossier de veille 104Dossier de veille 104
Dossier de veille 104
Rémi Thibert
 
2015 04-16-reims-numérique-jeunesse-empowerment
2015 04-16-reims-numérique-jeunesse-empowerment2015 04-16-reims-numérique-jeunesse-empowerment
2015 04-16-reims-numérique-jeunesse-empowerment
Rémi Thibert
 
Quelques repères sur la voie professionnelle (mars 2015 - IFE)
Quelques repères sur la voie professionnelle (mars 2015 - IFE)Quelques repères sur la voie professionnelle (mars 2015 - IFE)
Quelques repères sur la voie professionnelle (mars 2015 - IFE)
Rémi Thibert
 
Génération Z en entreprise
Génération Z en entrepriseGénération Z en entreprise
Génération Z en entreprise
Rémi Thibert
 
Afdet actes-colloque-2013-thibert
Afdet actes-colloque-2013-thibertAfdet actes-colloque-2013-thibert
Afdet actes-colloque-2013-thibert
Rémi Thibert
 
Affiche Dossier de veille de l'IFÉ n° 90
Affiche Dossier de veille de l'IFÉ n° 90Affiche Dossier de veille de l'IFÉ n° 90
Affiche Dossier de veille de l'IFÉ n° 90
Rémi Thibert
 
2013 12-17-cardie-lyon-décrochage
2013 12-17-cardie-lyon-décrochage2013 12-17-cardie-lyon-décrochage
2013 12-17-cardie-lyon-décrochage
Rémi Thibert
 
Ecole facteur de décrochage - Cahiers pédagogiques n°509
Ecole facteur de décrochage - Cahiers pédagogiques n°509Ecole facteur de décrochage - Cahiers pédagogiques n°509
Ecole facteur de décrochage - Cahiers pédagogiques n°509
Rémi Thibert
 
Enssib usages-scolaires-numériques-2013 10-14
Enssib usages-scolaires-numériques-2013 10-14Enssib usages-scolaires-numériques-2013 10-14
Enssib usages-scolaires-numériques-2013 10-14
Rémi Thibert
 
2013 07-2e2f-présentation-décrochage
2013 07-2e2f-présentation-décrochage2013 07-2e2f-présentation-décrochage
2013 07-2e2f-présentation-décrochage
Rémi Thibert
 
DA-84-décrochage-affiche
DA-84-décrochage-afficheDA-84-décrochage-affiche
DA-84-décrochage-affiche
Rémi Thibert
 
Décrochage scolaire
Décrochage scolaireDécrochage scolaire
Décrochage scolaire
Rémi Thibert
 
Le numérique à l’école - CRDP Lyon - 20121211
Le numérique à l’école  - CRDP Lyon - 20121211Le numérique à l’école  - CRDP Lyon - 20121211
Le numérique à l’école - CRDP Lyon - 20121211
Rémi Thibert
 
DA-79-Numérique-secondaire-affiche-QRcodes
DA-79-Numérique-secondaire-affiche-QRcodesDA-79-Numérique-secondaire-affiche-QRcodes
DA-79-Numérique-secondaire-affiche-QRcodes
Rémi Thibert
 
Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0
Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0
Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0
Rémi Thibert
 
Quels leaderships pour la réussite de tous les élèves ?
Quels leaderships pour la réussite de tous les élèves ?Quels leaderships pour la réussite de tous les élèves ?
Quels leaderships pour la réussite de tous les élèves ?
Rémi Thibert
 
Article-revue-sien-jan2012
Article-revue-sien-jan2012Article-revue-sien-jan2012
Article-revue-sien-jan2012
Rémi Thibert
 

Plus de Rémi Thibert (20)

2016 07-05-men-pnf-perseverance-thibert
2016 07-05-men-pnf-perseverance-thibert2016 07-05-men-pnf-perseverance-thibert
2016 07-05-men-pnf-perseverance-thibert
 
Dv 111-affiche
Dv 111-afficheDv 111-affiche
Dv 111-affiche
 
111 juin-2016
111 juin-2016111 juin-2016
111 juin-2016
 
Dossier de veille 104
Dossier de veille 104Dossier de veille 104
Dossier de veille 104
 
2015 04-16-reims-numérique-jeunesse-empowerment
2015 04-16-reims-numérique-jeunesse-empowerment2015 04-16-reims-numérique-jeunesse-empowerment
2015 04-16-reims-numérique-jeunesse-empowerment
 
Quelques repères sur la voie professionnelle (mars 2015 - IFE)
Quelques repères sur la voie professionnelle (mars 2015 - IFE)Quelques repères sur la voie professionnelle (mars 2015 - IFE)
Quelques repères sur la voie professionnelle (mars 2015 - IFE)
 
Génération Z en entreprise
Génération Z en entrepriseGénération Z en entreprise
Génération Z en entreprise
 
Afdet actes-colloque-2013-thibert
Afdet actes-colloque-2013-thibertAfdet actes-colloque-2013-thibert
Afdet actes-colloque-2013-thibert
 
Affiche Dossier de veille de l'IFÉ n° 90
Affiche Dossier de veille de l'IFÉ n° 90Affiche Dossier de veille de l'IFÉ n° 90
Affiche Dossier de veille de l'IFÉ n° 90
 
2013 12-17-cardie-lyon-décrochage
2013 12-17-cardie-lyon-décrochage2013 12-17-cardie-lyon-décrochage
2013 12-17-cardie-lyon-décrochage
 
Ecole facteur de décrochage - Cahiers pédagogiques n°509
Ecole facteur de décrochage - Cahiers pédagogiques n°509Ecole facteur de décrochage - Cahiers pédagogiques n°509
Ecole facteur de décrochage - Cahiers pédagogiques n°509
 
Enssib usages-scolaires-numériques-2013 10-14
Enssib usages-scolaires-numériques-2013 10-14Enssib usages-scolaires-numériques-2013 10-14
Enssib usages-scolaires-numériques-2013 10-14
 
2013 07-2e2f-présentation-décrochage
2013 07-2e2f-présentation-décrochage2013 07-2e2f-présentation-décrochage
2013 07-2e2f-présentation-décrochage
 
DA-84-décrochage-affiche
DA-84-décrochage-afficheDA-84-décrochage-affiche
DA-84-décrochage-affiche
 
Décrochage scolaire
Décrochage scolaireDécrochage scolaire
Décrochage scolaire
 
Le numérique à l’école - CRDP Lyon - 20121211
Le numérique à l’école  - CRDP Lyon - 20121211Le numérique à l’école  - CRDP Lyon - 20121211
Le numérique à l’école - CRDP Lyon - 20121211
 
DA-79-Numérique-secondaire-affiche-QRcodes
DA-79-Numérique-secondaire-affiche-QRcodesDA-79-Numérique-secondaire-affiche-QRcodes
DA-79-Numérique-secondaire-affiche-QRcodes
 
Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0
Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0
Pédagogie + Numérique = Apprentissages 2.0
 
Quels leaderships pour la réussite de tous les élèves ?
Quels leaderships pour la réussite de tous les élèves ?Quels leaderships pour la réussite de tous les élèves ?
Quels leaderships pour la réussite de tous les élèves ?
 
Article-revue-sien-jan2012
Article-revue-sien-jan2012Article-revue-sien-jan2012
Article-revue-sien-jan2012
 

Slam

  • 1. PROJET TICE Liz BUITRAGO - Sanaâ JAMALI – Ingrid SUBTIL PLAN Présentation du contexte, du public Quelques remarques préliminaires , cadre institutionnel et théorique Description du projet pédagogique Présentation des outils TICE utilisés dans le cadre de ce projet et justification des choix (outils techno-pédagogiques et techno-didactiques) Problématique et réponses (résultats obtenus et analyse) Questions en toile de fond et auto-évaluation du projet Conclusion
  • 2. 1. Contexte et public Lieu de l’expérimentation : Collège Jean Monnet (Lyon, 2 ème ) Public : classe de 5 ème (28 élèves) Langue enseignée / apprise : anglais Niveau des apprenants : A2 Volume horaire hebdomadaire : 3 heures (lundi 13:30-14:30 / mardi 14:30-15:30 / jeudi 10:00-11:00) Manuel utilisé : New Spring (5 ème ) HACHETTE   ------------------------------    Rencontres avec l’enseignante : 8 (le jeudi 16 décembre 2010 : prise de contact de visu, lors des séances d’observation et des séances de mise en œuvre) Nombre de séances d’observation : 4 (mardi 18 janvier 2011 / jeudi 27 février 2011 / mardi 8 février 2011 / lundi 14 mars 2011) Nombre de séances accordées à la mise en œuvre de notre petite séquence : 3 (jeudi 17 février 2011 / lundi 21 février 2011 / jeudi 24 février 2011) Place dans la progression de l’enseignante par rapport au manuel : Act 1, scene 2 Thème : parler de ses talents Fait de langue : expression de la capacité et évaluation de ses degrés  
  • 3. 2.1 Quelques remarques préliminaires Le projet que nous allons présenter aujourd’hui, s’inscrit dans une progression beaucoup plus large autour du thème suivant : parler de soi et de ses proches découpé de la manière suivante : Présenter les membres de sa famille Parler des goûts et des talents de chacun Décrire quelqu’un qu’on aime bien Comparer deux personnes Commenter ce qui se passe autour de soi ( New Spring 5 ème , Act 1 ) Durant les semaines qui précèdent notre venue, les élèves ont travaillé avec leur enseignante sur le premier volet de ce chapitre : parler des membres de sa famille. Notre intervention a donc portée sur le deuxième : parler des goûts et des talents de chacun
  • 4. 2.2 Quelques remarques préliminaires Notre intervention n’étant que ponctuelle, la tâche proposée en fin de séquence n’est pas réellement une macro-tâche mais plutôt une tâche intermédiaire permettant de faire une pause d’auto-évaluation et d’évaluation formative tout en conduisant à la préparation d’une tâche complexe (en fin de parcours).
  • 5. 2.3 Cadre institutionnel et théorique Au niveau institutionnel : CECRL « Utilisation esthétique ou poétique de la langue : L’utilisation de la langue pour le rêve ou pour le plaisir est importante au plan éducatif mais aussi en tant que telle. Les activités esthétiques peuvent relever de la production, de la réception, de l’interaction ou de la médiation et être orales ou écrites.» Programmes officiels : « Programme de l’enseignement de l’Anglais palier 1 du collège » Socle Commun de Connaissances et de Compétences. Au niveau théorique : Nous avons essayé d’inscrire notre séquence dans une approche socio-cognitive / socio-constructiviste : « Selon le principe de learning by doing , la réalisation de l’action aboutit à l’appropriation graduelle des savoir-faire sous-jacents, permettant d’accomplir ultérieurement le même type d’action de manière plus efficace. » (Griggs. p. 121, 2007)
  • 6. 3. Description du projet pédagogique Pour récolter des fonds pour une association caritative, votre collège organise une petite fête de fin d’année. Vous avez lu sur le panneau d’affichage une annonce : à la recherche de jeunes “slammers”. Vous devez, à 2, vous présenter et parler de ce que vous aimez, savez/pouvez faire ou pas sur un enregistrement que vous devrez envoyer au foyer socio-éducatif. (une dizaine de lignes)
  • 7. Séance 1 Mise en place du lexique lié aux talents et réactivation de la construction du modal CAN dans des énoncés interrogatifs, affirmatifs et négatifs
  • 8. Séance 2 Mise en place de l'expression des différents degrés de capacité
  • 9. Séance 3 Présentation du projet et réalisation de la tâche de synthèse
  • 10. TACHE DE SYNTHESE TALK ABOUT YOUR TALENTS IN A SLAM ! Scénario : Pour récolter des fonds pour une association caritative, votre collège organise une petite fête de fin d’année. Vous avez lu sur le panneau d’affichage une annonce à la recherche de jeunes “ slammers ”. Pour participer, vous devez envoyer un enregistrement dans lequel vous vous présentez et parlez de vos talents , de ce que vous aimez et savez faire et de ce que vous n'aimez pas et ne savez pas faire en jouant sur la répétition de structures (par exemple : I can / I can't ), sur le rythme et les rimes . Démarche à suivre : Rédigez, à deux , un petit slam (d’une quinzaine de lignes) en respectant le scénario. Entraînez-vous à le dire. Dès que vous êtes prêts à vous enregistrer, faites appel à l’une des enseignantes qui vous remettra et vous expliquera le fonctionnement du mp3. Enregistrez-vous une 1ère fois (veillez à partager équitablement le temps de parole) Ecoutez-vous et comparez votre texte oral avec les critères donnés dans la grille qui vous sera remise. Faites les corrections nécessaires. Entraînez-vous encore une fois et enregistrez-vous à nouveau. Recommencez si nécessaire (vous avez droit à 3 bouts d’essai en tout) Remettez votre mp3 et la grille complétée à l’une des enseignantes.
  • 11. 4. Présentation des outils TICE utilisés - Internet : pour le travail collaboratif - logiciels de traitement de texte, de l’image et du son - Internet : recherche documentaire, échanges entre les membres du groupe, construction de la séquence (google docs), création d’un blog à valeur de journal réflexif - logiciels de traitement de texte, de l’image et du son les TICE dans le cadre de la mise en oeuvre de la séquence - vidéoprojecteur - lecteur CD - lecteurs MP3 Les TICE dans le cadre de la préparation de la séquence les TICE dans le cadre de l'analyse de la séquence
  • 12. 5. Problématique : Dans quelle mesure l’utilisation des lecteurs MP3 avec ces élèves de 5 ème représente une plus-value par rapport à une situation d’apprentissage « plus traditionnelle » et comment le travail proposé aux élèves n’aurait pas pu être fait sans. Les plus-values pour les élèves Temps de parole : les mp3 permettraient d’augmenter le temps de parole individuel. Spontanéité : à l’abri des regards, les plus timides oseraient se lancer. Certains se sont pris au jeu au niveau de la voix pour réaliser le slam, p. ex Jenna. Intérêt dans la situation proposée : les élèves ne parleraient pas pour apprendre à parler mais pour mener à bien un projet tout en utilisant leur créativité et en se construisant du savoir. Auto-régulation et évaluation : en donnant la possibilité à chaque binôme de faire 3 bouts d’essai avec une grille pour vérifier en autonomie la validité de leur production, ils ont participé activement à la construction de leurs savoirs.  Vers plus d’autonomie. Les plus-values pour l’enseignant Possibilité de se mettre en retrait. Possibilité de se mettre à la disposition des élèves qui en ont le plus besoin. Possibilité d’évaluer les travaux à tête reposée et de mesurer les difficultés et les acquis de chacun.
  • 13. 6.1 Résultats Obtenus Exemple de progression sur trois bouts d’essai : Gwendoline et Romain Phase 1
  • 15. 6.2 Résultats Obtenus Exemple de production en binôme et devant le groupe-classe : Jenna et Thierry Devant la classe En binôme
  • 16. 7.1 Questions en toile de fond Quelques questions qui ont accompagné ce projet Réponse (s) Pourquoi cet outil et pas un autre ? Qu'apporte-il en plus ? dans quelle mesure n'aurions nous pas pu faire sans ? Comment intégrer l’outil dans une progression annuelle déjà préétablie par l'enseignante sans bouleverser fondamentalement les habitudes des apprenants ? Comment l’intégrer sans que cela paraisse artificiel ? À quel moment et à quelle fin allons-nous l'utiliser ? À la demande de l’enseignante. Adéquation à la tâche envisagée. cf. point 5. En créant un besoin où l’outil est au service de la tâche. Au milieu du chapitre, pour marquer une première pause d’auto-évaluation formative.
  • 17. 7.2 Auto-évaluation du projet Ce qui aidé le travail Ce qui a gêné le travail Cohésion du groupe de travail. Classe disciplinée et coopérative. Cohérence du projet. Intérêt et caractère ludique de la tâche de synthèse proposée (slam). Gestion du temps.
  • 18. 8. Les TICE et la séquence pédagogique
  • 20. Merci à Mme Armion de nous avoir ouvert les portes de sa classe et aux élèves de 5è 1