SlideShare une entreprise Scribd logo
Sérodiagnostic de 
Abdsalah 
Widal-Félix 
(Méthode par centrifugation) 
Par : S / Abdessemed
Abdsalah 
Principe : 
• Des dilutions croissantes de sérum sont 
mises en présence des suspensions « O » 
(alcoolisées) et « H » (formolées) de 
Salmonella typhi, de salmonella para 
typhi A,B et C et éventuellement de 
salmonella typhi –murium et Salmonella 
enteritidis ou de suspension « Vi ».
• Ceci permet la mise en évidence dans le 
sérum du sujet d’agglutinines O 
correspondant à l’antigène somatique et 
d’agglutinines H correspondant à 
l’antigène flagellaire. 
Abdsalah
Abdsalah 
Réactifs : 
Soluté physiologique à 8. gr/l ClNa 
Suspension antigéniques «O »et « H » 
- de Salmonella typhi 
-de Salmonella paratyphi A 
-de Salmonella paratyphi B 
-de Salmonella paratyphi C
Abdsalah 
Suspension « H » 
-de Salmonella enteritidis 
-de Salmonella typhi-murium 
Suspension Vi de salmonella typhi
Abdsalah 
Mode opératoire : 
Méthode qualitative : 
• Technique par centrifugation : 
• Préparer des dilutions au 1/10 et au 1/20 
des sérums à examiner, en solution de ClNa 
à 8.5 g/l : 
-dilution au 1/10 : 0.2 ml de sérum + 1.8 ml 
de ClNa 
-Dilution au 1/20 : 0.1 ml de sérum+1.9 ml 
de ClNa 
• Préparer la galerie suivante :
Abdsalah 
N° des 
tubes 
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 
sérum 
au 1/20 
(ml) 
- 0.1 - 0.1 - 0.1 - 0.1 - 0.1 - 0.1 
sérum 
au 1/10 
(ml) 
0.1 - 0.1 - 0.1 - 0.1 - 0.1 - 0.1 - 
Ajouter 
les 
suspensi 
ons 
antigéni 
ques 
TO 
0,9 
TO 
0,9 
TH 
0,9 
TH 
0,9 
AO 
0,9 
AO 
0,9 
AH 
0,9 
AH 
0,9 
BO 
0,9 
BO 
0,9 
BH 
0,9 
BH 
0,9 
Dilution 
…… 
1/100 1/200 1/100 1/200 1/100 1/200 1/100 1/200 1/100 1/200 1/100 1/200 
 Centrifuger 5 mn à environ 3000 tours/mn. 
 Lecture après remise en suspension par une chiquenaude
• Méthode quantitative : 
• Préparer les dilutions suivantes de sérum : 
Abdsalah 
NaCl (ml) 
Sérum(ml) 
1.8 
0.2 
1.0 
1.0 
1.0 
1.0 
1.0 
1.0 
1.0 
1.0 
Dilutions 
obtenues……. 
1/10 1/20 1/40 1/80 1/160
• Pour chaque suspension réaliser la galerie suivante, à 
Abdsalah 
l’aide des dilutions de sérum : 
Dilution du 
sérum… 
1/10 1/20 1/40 1/80 1/160 Témoin 
antigène 
sérum dilué (ml) 
NaCl ( ml ) 
suspension 
antigénique.... 
0.1 
- 
0.9 
0.1 
- 
0.9 
0.1 
- 
0.9 
0.1 
- 
0.9 
0.1 
- 
0.9 
- 
0.1 
0.9 
Dilution finale.. 1/100 1/200 1/400 1/800 1/1600 
 Centrifuger 5 mn à environ 3000 tours/mn. 
 Lecture après remise en suspension par une chiquenaude
Abdsalah 
Lecture : 
• Les témoins antigène sont troubles de 
façon homogène. 
• Si le sérum contient des agglutinines » H 
« correspondant à l’une des suspensions on 
observe une agglutination floconneuse 
facilement dissociable. 
• Si le sérum contient des agglutinines » O » 
correspondant à l’une des suspensions, on 
observe une agglutination fine, granulaire, 
difficilement dissociable.
Abdsalah 
Interprétation : 
• Dans les fièvres typho-paratyphoidiques, 
les agglutinines « O » apparaissent vers le 
8e jour de la maladie, les agglutinines » H » 
vers le 10-12 jour. 
• A la période d’état, il y aura donc 
simultanément des agglutinines anti O et 
anti H, ces dernières atteignant un titre 
plus élevé.
Abdsalah
• Il faut prélever au moins deux 
échantillons de sérum, espacés de 7 à 10 
jours. Une élévation du taux des 
agglutinines est le signe d’une infection 
en cours. 
• L’interprétation des résultats sur un seul 
prélèvement est difficile et nécessite la 
connaissance des antécédents de 
vaccination du malade et de l’évolution de 
la maladie. 
Abdsalah
• Les titres élevés contre les antigènes » 
O » sont considérés de plus grande 
signification que les titres contre les 
antigènes « H », car les anticorps anti O 
disparaissent plus vite après 
immunisation. 
• Cependant, un traitement précoce du 
malade par du chloramphénicol et les 
corticoïdes peut empêcher l’apparition 
dans son sérum des agglutinines » O ». 
Abdsalah
• L’interprétation des résultats nécessite 
aussi la connaissance des parentés 
antigénique existant entre les 
différentes espèces de Salmonelles. 
• Par exemple Salmonella enteritidis a des 
antigènes « O » en commun avec 
Salmonella typhi ; 
• Salmonella typhi-murium à des antigènes 
« O » en commun avec Salmonella para B. 
Abdsalah
• Pour confirmer ou éliminer l’hypothèse 
d’une infection due à ces germes, 
• il faudra rechercher les agglutinines 
«H » anti Salmonella enteritidis ou 
Salmonella typhi-murium. 
Abdsalah
• Les agglutinines « Vi » sont présentes 
dans le sérum de 80 à 90 % des 
porteurs de Salmonella typhi, et chez 5 
à 10 % des individus normaux. L’intérêt 
de leur recherche est donc limité aux 
enquêtes épidémiologiques. 
Abdsalah
Abdsalah

Contenu connexe

Tendances

Les anticoagulants
Les anticoagulantsLes anticoagulants
Les anticoagulants
S/Abdessemed
 
Test d'EMMEL ou test de falciformation des hématies
Test d'EMMEL ou test de falciformation des hématiesTest d'EMMEL ou test de falciformation des hématies
Test d'EMMEL ou test de falciformation des hématies
S/Abdessemed
 
Généralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnosticGénéralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnostic
S/Abdessemed
 
La confection du frottis sanguin.
La confection du frottis sanguin.La confection du frottis sanguin.
La confection du frottis sanguin.
S/Abdessemed
 
Crp
CrpCrp
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
S/Abdessemed
 
Sérologie de la rubéole
Sérologie de la rubéole Sérologie de la rubéole
Sérologie de la rubéole
S/Abdessemed
 
Les infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femmeLes infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femme
S/Abdessemed
 
Photothèque:parasitologie
Photothèque:parasitologiePhotothèque:parasitologie
Photothèque:parasitologie
S/Abdessemed
 
Les examens biologiques en Hématologie
Les examens biologiques en HématologieLes examens biologiques en Hématologie
Les examens biologiques en Hématologie
Meriamme Oue
 
Les parasites
Les parasitesLes parasites
Les parasites
S/Abdessemed
 
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
S/Abdessemed
 
Guide des examens biologiques
Guide des examens  biologiquesGuide des examens  biologiques
Guide des examens biologiques
S/Abdessemed
 
L'hémogramme
L'hémogrammeL'hémogramme
L'hémogramme
S/Abdessemed
 
Dosage de la glycémie
Dosage de la glycémieDosage de la glycémie
Dosage de la glycémie
S/Abdessemed
 
Détermination de l'hématocrite
Détermination de l'hématocriteDétermination de l'hématocrite
Détermination de l'hématocrite
S/Abdessemed
 
Glucose
GlucoseGlucose
Les cellules sanguines
Les cellules sanguinesLes cellules sanguines
Les cellules sanguines
S/Abdessemed
 
La Numération des plaquettes
La Numération des plaquettesLa Numération des plaquettes
La Numération des plaquettes
S/Abdessemed
 

Tendances (20)

Les anticoagulants
Les anticoagulantsLes anticoagulants
Les anticoagulants
 
Test d'EMMEL ou test de falciformation des hématies
Test d'EMMEL ou test de falciformation des hématiesTest d'EMMEL ou test de falciformation des hématies
Test d'EMMEL ou test de falciformation des hématies
 
Généralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnosticGénéralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnostic
 
La confection du frottis sanguin.
La confection du frottis sanguin.La confection du frottis sanguin.
La confection du frottis sanguin.
 
Crp
CrpCrp
Crp
 
5 les examens hématologiques
5 les examens hématologiques5 les examens hématologiques
5 les examens hématologiques
 
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
 
Sérologie de la rubéole
Sérologie de la rubéole Sérologie de la rubéole
Sérologie de la rubéole
 
Les infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femmeLes infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femme
 
Photothèque:parasitologie
Photothèque:parasitologiePhotothèque:parasitologie
Photothèque:parasitologie
 
Les examens biologiques en Hématologie
Les examens biologiques en HématologieLes examens biologiques en Hématologie
Les examens biologiques en Hématologie
 
Les parasites
Les parasitesLes parasites
Les parasites
 
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
 
Guide des examens biologiques
Guide des examens  biologiquesGuide des examens  biologiques
Guide des examens biologiques
 
L'hémogramme
L'hémogrammeL'hémogramme
L'hémogramme
 
Dosage de la glycémie
Dosage de la glycémieDosage de la glycémie
Dosage de la glycémie
 
Détermination de l'hématocrite
Détermination de l'hématocriteDétermination de l'hématocrite
Détermination de l'hématocrite
 
Glucose
GlucoseGlucose
Glucose
 
Les cellules sanguines
Les cellules sanguinesLes cellules sanguines
Les cellules sanguines
 
La Numération des plaquettes
La Numération des plaquettesLa Numération des plaquettes
La Numération des plaquettes
 

En vedette

Autoformation windev-express-17
Autoformation windev-express-17Autoformation windev-express-17
Autoformation windev-express-17
zahir66
 
Poinsettias F L O A R E A C R A C I U N U L U I Pps 09[1]
Poinsettias   F L O A R E A  C R A C I U N U L U I Pps 09[1]Poinsettias   F L O A R E A  C R A C I U N U L U I Pps 09[1]
Poinsettias F L O A R E A C R A C I U N U L U I Pps 09[1]
mari_ma
 
Comment intégrer efficacement les réseaux sociaux dans sa stratégie e-commerce ?
Comment intégrer efficacement les réseaux sociaux dans sa stratégie e-commerce ?Comment intégrer efficacement les réseaux sociaux dans sa stratégie e-commerce ?
Comment intégrer efficacement les réseaux sociaux dans sa stratégie e-commerce ?
Emilie Marquois
 
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit FiscalAudit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
bouchra elabbadi
 
Des réseaux sociaux et des bibliothèques
Des réseaux sociaux et des bibliothèquesDes réseaux sociaux et des bibliothèques
Des réseaux sociaux et des bibliothèques
Thomas Chaimbault-Petitjean
 
Planificación de temas selectos de biología II del del 09 de marzo al 17 de a...
Planificación de temas selectos de biología II del del 09 de marzo al 17 de a...Planificación de temas selectos de biología II del del 09 de marzo al 17 de a...
Planificación de temas selectos de biología II del del 09 de marzo al 17 de a...
INSTITUTO TECNOLÓGICO DE SONORA
 
Unbezahlte arbeitszeit in_Österreich
Unbezahlte arbeitszeit in_ÖsterreichUnbezahlte arbeitszeit in_Österreich
Unbezahlte arbeitszeit in_Österreich
FESD GKr
 
mediscript Kalendar 2013 "Lernen heisst Entdecken"
mediscript Kalendar 2013 "Lernen heisst Entdecken"mediscript Kalendar 2013 "Lernen heisst Entdecken"
mediscript Kalendar 2013 "Lernen heisst Entdecken"
mediscript Team
 
E Co C Bratislava 09 Persoenlichkeit
E Co C Bratislava 09 PersoenlichkeitE Co C Bratislava 09 Persoenlichkeit
E Co C Bratislava 09 Persoenlichkeit
thomasabauer
 
Lernen Mit Web 2.0 (IHK Stuttgart Juli 2009)
Lernen Mit Web 2.0 (IHK Stuttgart Juli 2009)Lernen Mit Web 2.0 (IHK Stuttgart Juli 2009)
Lernen Mit Web 2.0 (IHK Stuttgart Juli 2009)
Martina Goehring
 
Kelantan
KelantanKelantan
Kelantan
wmzuri
 
Financial Institutions Must Support Their Clients on Twitter
Financial Institutions Must Support Their Clients on TwitterFinancial Institutions Must Support Their Clients on Twitter
Financial Institutions Must Support Their Clients on Twitter
Christophe Langlois
 
Plan de mejora jefatura de sector 06 21 fts4006o
Plan de mejora jefatura de sector 06  21 fts4006oPlan de mejora jefatura de sector 06  21 fts4006o
Plan de mejora jefatura de sector 06 21 fts4006o
Roberto Carlos Vega Monroy
 
EdChang - Parallel Algorithms For Mining Large Scale Data
EdChang - Parallel Algorithms For Mining Large Scale DataEdChang - Parallel Algorithms For Mining Large Scale Data
EdChang - Parallel Algorithms For Mining Large Scale Data
gu wendong
 
Uv08 Dcii Tema 3 DiseñO Y Gestion Servicios
Uv08 Dcii Tema 3 DiseñO Y Gestion ServiciosUv08 Dcii Tema 3 DiseñO Y Gestion Servicios
Uv08 Dcii Tema 3 DiseñO Y Gestion Servicios
Jordi Miro
 
Practical Object Oriented Models In Sql
Practical Object Oriented Models In SqlPractical Object Oriented Models In Sql
Practical Object Oriented Models In Sql
Karwin Software Solutions LLC
 
Ati flash cards 09, medications affecting fluid, electrolytes, minerals, and ...
Ati flash cards 09, medications affecting fluid, electrolytes, minerals, and ...Ati flash cards 09, medications affecting fluid, electrolytes, minerals, and ...
Ati flash cards 09, medications affecting fluid, electrolytes, minerals, and ...
Mary Elizabeth Francisco
 
Analisis Grafico 3 Ejercicios
Analisis Grafico 3 EjerciciosAnalisis Grafico 3 Ejercicios
Analisis Grafico 3 Ejercicios
Marcos A. Fatela
 
Gestión y diseño de los instrumentos de comunicacion de marketing
Gestión y diseño de los instrumentos de comunicacion de marketingGestión y diseño de los instrumentos de comunicacion de marketing
Gestión y diseño de los instrumentos de comunicacion de marketing
Jordi Miro
 
Simce 2014
Simce 2014Simce 2014
Simce 2014
15511
 

En vedette (20)

Autoformation windev-express-17
Autoformation windev-express-17Autoformation windev-express-17
Autoformation windev-express-17
 
Poinsettias F L O A R E A C R A C I U N U L U I Pps 09[1]
Poinsettias   F L O A R E A  C R A C I U N U L U I Pps 09[1]Poinsettias   F L O A R E A  C R A C I U N U L U I Pps 09[1]
Poinsettias F L O A R E A C R A C I U N U L U I Pps 09[1]
 
Comment intégrer efficacement les réseaux sociaux dans sa stratégie e-commerce ?
Comment intégrer efficacement les réseaux sociaux dans sa stratégie e-commerce ?Comment intégrer efficacement les réseaux sociaux dans sa stratégie e-commerce ?
Comment intégrer efficacement les réseaux sociaux dans sa stratégie e-commerce ?
 
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit FiscalAudit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
Audit fiscal cours/1er Chapitre: Démarche de l'Audit Fiscal
 
Des réseaux sociaux et des bibliothèques
Des réseaux sociaux et des bibliothèquesDes réseaux sociaux et des bibliothèques
Des réseaux sociaux et des bibliothèques
 
Planificación de temas selectos de biología II del del 09 de marzo al 17 de a...
Planificación de temas selectos de biología II del del 09 de marzo al 17 de a...Planificación de temas selectos de biología II del del 09 de marzo al 17 de a...
Planificación de temas selectos de biología II del del 09 de marzo al 17 de a...
 
Unbezahlte arbeitszeit in_Österreich
Unbezahlte arbeitszeit in_ÖsterreichUnbezahlte arbeitszeit in_Österreich
Unbezahlte arbeitszeit in_Österreich
 
mediscript Kalendar 2013 "Lernen heisst Entdecken"
mediscript Kalendar 2013 "Lernen heisst Entdecken"mediscript Kalendar 2013 "Lernen heisst Entdecken"
mediscript Kalendar 2013 "Lernen heisst Entdecken"
 
E Co C Bratislava 09 Persoenlichkeit
E Co C Bratislava 09 PersoenlichkeitE Co C Bratislava 09 Persoenlichkeit
E Co C Bratislava 09 Persoenlichkeit
 
Lernen Mit Web 2.0 (IHK Stuttgart Juli 2009)
Lernen Mit Web 2.0 (IHK Stuttgart Juli 2009)Lernen Mit Web 2.0 (IHK Stuttgart Juli 2009)
Lernen Mit Web 2.0 (IHK Stuttgart Juli 2009)
 
Kelantan
KelantanKelantan
Kelantan
 
Financial Institutions Must Support Their Clients on Twitter
Financial Institutions Must Support Their Clients on TwitterFinancial Institutions Must Support Their Clients on Twitter
Financial Institutions Must Support Their Clients on Twitter
 
Plan de mejora jefatura de sector 06 21 fts4006o
Plan de mejora jefatura de sector 06  21 fts4006oPlan de mejora jefatura de sector 06  21 fts4006o
Plan de mejora jefatura de sector 06 21 fts4006o
 
EdChang - Parallel Algorithms For Mining Large Scale Data
EdChang - Parallel Algorithms For Mining Large Scale DataEdChang - Parallel Algorithms For Mining Large Scale Data
EdChang - Parallel Algorithms For Mining Large Scale Data
 
Uv08 Dcii Tema 3 DiseñO Y Gestion Servicios
Uv08 Dcii Tema 3 DiseñO Y Gestion ServiciosUv08 Dcii Tema 3 DiseñO Y Gestion Servicios
Uv08 Dcii Tema 3 DiseñO Y Gestion Servicios
 
Practical Object Oriented Models In Sql
Practical Object Oriented Models In SqlPractical Object Oriented Models In Sql
Practical Object Oriented Models In Sql
 
Ati flash cards 09, medications affecting fluid, electrolytes, minerals, and ...
Ati flash cards 09, medications affecting fluid, electrolytes, minerals, and ...Ati flash cards 09, medications affecting fluid, electrolytes, minerals, and ...
Ati flash cards 09, medications affecting fluid, electrolytes, minerals, and ...
 
Analisis Grafico 3 Ejercicios
Analisis Grafico 3 EjerciciosAnalisis Grafico 3 Ejercicios
Analisis Grafico 3 Ejercicios
 
Gestión y diseño de los instrumentos de comunicacion de marketing
Gestión y diseño de los instrumentos de comunicacion de marketingGestión y diseño de los instrumentos de comunicacion de marketing
Gestión y diseño de los instrumentos de comunicacion de marketing
 
Simce 2014
Simce 2014Simce 2014
Simce 2014
 

Similaire à Sérodiagnostic de widal et félix

Echinococcose
EchinococcoseEchinococcose
Echinococcose
S/Abdessemed
 
Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang   Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang
S/Abdessemed
 
Test à l'antiglobuline
Test à l'antiglobulineTest à l'antiglobuline
Test à l'antiglobuline
S/Abdessemed
 
Sérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilisSérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilis
S/Abdessemed
 
Le test de fragilité osmotique
Le test de fragilité osmotiqueLe test de fragilité osmotique
Le test de fragilité osmotique
S/Abdessemed
 
Generalites_sur_les_grands_solutes_injectables_V-Bouche_2008_.ppt
Generalites_sur_les_grands_solutes_injectables_V-Bouche_2008_.pptGeneralites_sur_les_grands_solutes_injectables_V-Bouche_2008_.ppt
Generalites_sur_les_grands_solutes_injectables_V-Bouche_2008_.ppt
BOUKFAD
 
Echinoccocose
EchinoccocoseEchinoccocose
Echinoccocose
ichamouton
 
Les Réactions Antigènes- Anticorps
Les Réactions  Antigènes- AnticorpsLes Réactions  Antigènes- Anticorps
Les Réactions Antigènes- Anticorps
S/Abdessemed
 
Indications des examens complémentaire aux urgence.pptx
Indications des examens complémentaire aux urgence.pptxIndications des examens complémentaire aux urgence.pptx
Indications des examens complémentaire aux urgence.pptx
SoumeyaSoumeyahamed
 

Similaire à Sérodiagnostic de widal et félix (9)

Echinococcose
EchinococcoseEchinococcose
Echinococcose
 
Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang   Les prélèvements de sang
Les prélèvements de sang
 
Test à l'antiglobuline
Test à l'antiglobulineTest à l'antiglobuline
Test à l'antiglobuline
 
Sérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilisSérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilis
 
Le test de fragilité osmotique
Le test de fragilité osmotiqueLe test de fragilité osmotique
Le test de fragilité osmotique
 
Generalites_sur_les_grands_solutes_injectables_V-Bouche_2008_.ppt
Generalites_sur_les_grands_solutes_injectables_V-Bouche_2008_.pptGeneralites_sur_les_grands_solutes_injectables_V-Bouche_2008_.ppt
Generalites_sur_les_grands_solutes_injectables_V-Bouche_2008_.ppt
 
Echinoccocose
EchinoccocoseEchinoccocose
Echinoccocose
 
Les Réactions Antigènes- Anticorps
Les Réactions  Antigènes- AnticorpsLes Réactions  Antigènes- Anticorps
Les Réactions Antigènes- Anticorps
 
Indications des examens complémentaire aux urgence.pptx
Indications des examens complémentaire aux urgence.pptxIndications des examens complémentaire aux urgence.pptx
Indications des examens complémentaire aux urgence.pptx
 

Plus de S/Abdessemed

La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
S/Abdessemed
 
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
S/Abdessemed
 
Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdf
S/Abdessemed
 
Le microscope
Le microscope Le microscope
Le microscope
S/Abdessemed
 
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentesLa microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
S/Abdessemed
 
Les milieux de culture en Bactériologie
 Les milieux de culture en Bactériologie Les milieux de culture en Bactériologie
Les milieux de culture en Bactériologie
S/Abdessemed
 
La cytologie urinaire
La cytologie urinaire La cytologie urinaire
La cytologie urinaire
S/Abdessemed
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologie
S/Abdessemed
 
L'incubateur
L'incubateurL'incubateur
L'incubateur
S/Abdessemed
 
Le distillateur
Le distillateurLe distillateur
Le distillateur
S/Abdessemed
 
Le bain marie
Le bain marieLe bain marie
Le bain marie
S/Abdessemed
 
La Bactériologie
La BactériologieLa Bactériologie
La Bactériologie
S/Abdessemed
 
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
S/Abdessemed
 
Sémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalSémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médical
S/Abdessemed
 
La centrifugation
La centrifugationLa centrifugation
La centrifugation
S/Abdessemed
 
Dosage de l'Albuminémie
Dosage de l'AlbuminémieDosage de l'Albuminémie
Dosage de l'Albuminémie
S/Abdessemed
 
La Formule leucocytaire
La Formule leucocytaireLa Formule leucocytaire
La Formule leucocytaire
S/Abdessemed
 
L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)
L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)
L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)
S/Abdessemed
 
Les transaminases
Les transaminasesLes transaminases
Les transaminases
S/Abdessemed
 
Le questionnaire
Le questionnaireLe questionnaire
Le questionnaire
S/Abdessemed
 

Plus de S/Abdessemed (20)

La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
 
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
 
Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdf
 
Le microscope
Le microscope Le microscope
Le microscope
 
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentesLa microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
 
Les milieux de culture en Bactériologie
 Les milieux de culture en Bactériologie Les milieux de culture en Bactériologie
Les milieux de culture en Bactériologie
 
La cytologie urinaire
La cytologie urinaire La cytologie urinaire
La cytologie urinaire
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologie
 
L'incubateur
L'incubateurL'incubateur
L'incubateur
 
Le distillateur
Le distillateurLe distillateur
Le distillateur
 
Le bain marie
Le bain marieLe bain marie
Le bain marie
 
La Bactériologie
La BactériologieLa Bactériologie
La Bactériologie
 
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
 
Sémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalSémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médical
 
La centrifugation
La centrifugationLa centrifugation
La centrifugation
 
Dosage de l'Albuminémie
Dosage de l'AlbuminémieDosage de l'Albuminémie
Dosage de l'Albuminémie
 
La Formule leucocytaire
La Formule leucocytaireLa Formule leucocytaire
La Formule leucocytaire
 
L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)
L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)
L'hormone gonadotrophine chorionique humaine (hCG)
 
Les transaminases
Les transaminasesLes transaminases
Les transaminases
 
Le questionnaire
Le questionnaireLe questionnaire
Le questionnaire
 

Sérodiagnostic de widal et félix

  • 1. Sérodiagnostic de Abdsalah Widal-Félix (Méthode par centrifugation) Par : S / Abdessemed
  • 2. Abdsalah Principe : • Des dilutions croissantes de sérum sont mises en présence des suspensions « O » (alcoolisées) et « H » (formolées) de Salmonella typhi, de salmonella para typhi A,B et C et éventuellement de salmonella typhi –murium et Salmonella enteritidis ou de suspension « Vi ».
  • 3. • Ceci permet la mise en évidence dans le sérum du sujet d’agglutinines O correspondant à l’antigène somatique et d’agglutinines H correspondant à l’antigène flagellaire. Abdsalah
  • 4. Abdsalah Réactifs : Soluté physiologique à 8. gr/l ClNa Suspension antigéniques «O »et « H » - de Salmonella typhi -de Salmonella paratyphi A -de Salmonella paratyphi B -de Salmonella paratyphi C
  • 5. Abdsalah Suspension « H » -de Salmonella enteritidis -de Salmonella typhi-murium Suspension Vi de salmonella typhi
  • 6. Abdsalah Mode opératoire : Méthode qualitative : • Technique par centrifugation : • Préparer des dilutions au 1/10 et au 1/20 des sérums à examiner, en solution de ClNa à 8.5 g/l : -dilution au 1/10 : 0.2 ml de sérum + 1.8 ml de ClNa -Dilution au 1/20 : 0.1 ml de sérum+1.9 ml de ClNa • Préparer la galerie suivante :
  • 7. Abdsalah N° des tubes 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 sérum au 1/20 (ml) - 0.1 - 0.1 - 0.1 - 0.1 - 0.1 - 0.1 sérum au 1/10 (ml) 0.1 - 0.1 - 0.1 - 0.1 - 0.1 - 0.1 - Ajouter les suspensi ons antigéni ques TO 0,9 TO 0,9 TH 0,9 TH 0,9 AO 0,9 AO 0,9 AH 0,9 AH 0,9 BO 0,9 BO 0,9 BH 0,9 BH 0,9 Dilution …… 1/100 1/200 1/100 1/200 1/100 1/200 1/100 1/200 1/100 1/200 1/100 1/200  Centrifuger 5 mn à environ 3000 tours/mn.  Lecture après remise en suspension par une chiquenaude
  • 8. • Méthode quantitative : • Préparer les dilutions suivantes de sérum : Abdsalah NaCl (ml) Sérum(ml) 1.8 0.2 1.0 1.0 1.0 1.0 1.0 1.0 1.0 1.0 Dilutions obtenues……. 1/10 1/20 1/40 1/80 1/160
  • 9. • Pour chaque suspension réaliser la galerie suivante, à Abdsalah l’aide des dilutions de sérum : Dilution du sérum… 1/10 1/20 1/40 1/80 1/160 Témoin antigène sérum dilué (ml) NaCl ( ml ) suspension antigénique.... 0.1 - 0.9 0.1 - 0.9 0.1 - 0.9 0.1 - 0.9 0.1 - 0.9 - 0.1 0.9 Dilution finale.. 1/100 1/200 1/400 1/800 1/1600  Centrifuger 5 mn à environ 3000 tours/mn.  Lecture après remise en suspension par une chiquenaude
  • 10. Abdsalah Lecture : • Les témoins antigène sont troubles de façon homogène. • Si le sérum contient des agglutinines » H « correspondant à l’une des suspensions on observe une agglutination floconneuse facilement dissociable. • Si le sérum contient des agglutinines » O » correspondant à l’une des suspensions, on observe une agglutination fine, granulaire, difficilement dissociable.
  • 11. Abdsalah Interprétation : • Dans les fièvres typho-paratyphoidiques, les agglutinines « O » apparaissent vers le 8e jour de la maladie, les agglutinines » H » vers le 10-12 jour. • A la période d’état, il y aura donc simultanément des agglutinines anti O et anti H, ces dernières atteignant un titre plus élevé.
  • 13. • Il faut prélever au moins deux échantillons de sérum, espacés de 7 à 10 jours. Une élévation du taux des agglutinines est le signe d’une infection en cours. • L’interprétation des résultats sur un seul prélèvement est difficile et nécessite la connaissance des antécédents de vaccination du malade et de l’évolution de la maladie. Abdsalah
  • 14. • Les titres élevés contre les antigènes » O » sont considérés de plus grande signification que les titres contre les antigènes « H », car les anticorps anti O disparaissent plus vite après immunisation. • Cependant, un traitement précoce du malade par du chloramphénicol et les corticoïdes peut empêcher l’apparition dans son sérum des agglutinines » O ». Abdsalah
  • 15. • L’interprétation des résultats nécessite aussi la connaissance des parentés antigénique existant entre les différentes espèces de Salmonelles. • Par exemple Salmonella enteritidis a des antigènes « O » en commun avec Salmonella typhi ; • Salmonella typhi-murium à des antigènes « O » en commun avec Salmonella para B. Abdsalah
  • 16. • Pour confirmer ou éliminer l’hypothèse d’une infection due à ces germes, • il faudra rechercher les agglutinines «H » anti Salmonella enteritidis ou Salmonella typhi-murium. Abdsalah
  • 17. • Les agglutinines « Vi » sont présentes dans le sérum de 80 à 90 % des porteurs de Salmonella typhi, et chez 5 à 10 % des individus normaux. L’intérêt de leur recherche est donc limité aux enquêtes épidémiologiques. Abdsalah