SlideShare une entreprise Scribd logo
S/A
Par : S/Abdessemed
Sérologie de la
syphilis
S/A
Généralités
Le sérodiagnostic des tréponématoses
repose presque exclusivement sur des
tests sérologiques consistant à détecter
la présence d’Anticorps dans le sérum ou
le LCR du patient.
S/A
Réactions (pour la mise
en évidence)
Ac antilipoïdiques (réagines)  BW
 VDRL
Ac du groupe tréponème Reiter (fixation du « Complément »)
Ac spécifiques du tréponème pale  TPI ou test de Nelson
 Fluorescence avec absorption
 Hémagglutination (TPHA)
Les infections à tréponéma pallidum provoquent la
production de plusieurs types d’Anticorps:
S/A
Les Ac antilipoidiques appelés réagines
peuvent être détectés par un lipide tel
que cardiolipine. Deux types sont
habituellement utilisés.
A)Test de Floculation (tel que VDRL…)
b) Fixation du « C » (tel que BORDER-
WASSERMAN-KOLMER)
S/A
Les Ac antilipoïdiques sont le résultat
d’une infection tréponémique mais on
peut les rencontrer dans certaines
conditions et même chez des personnes
sains entrainant ainsi un faux positif,
d’où l’importance d’utilisation du
tréponéma pallidum lui-même comme Ag
S/A
Interprétation des résultats
Plusieurs notions sont essentiels à rappeler
pour la compréhension des résultats
 Sensibilité et spécificité des R° :
-Les R° de floculation sont très sensible
mais peu spécifiques
-Les R° d’hémolyse sont moins sensible plus
spécifique mais encore loin d’avoir la
spécificité du TPI, de l’immunofluorescence
ou encore du TPHA.
S/A
Phénomène de zone
C’est surtout les Réactions de floculation qui
sont sensibles les floculations sont les plus
intenses pour un rapport optimum d’Ag et d’Ac
mais en cas d’excès d’Ac la Réaction peut être
négative par inhibition.
Pour éviter il faut faire des réactions
quantitatives.
La dilution la plus forte avec laquelle on
observe une réaction positive indique le titre
du sérum en Ac.
S/A
Pour éviter il faut faire des réactions
quantitatives.
La dilution la plus forte avec laquelle on
observe une réaction positive indique le
titre du sérum en Ac.
S/A
Délai d’apparition des Anticorps
Les anticorps détectables par les réactions
d’immunofluorescence FTA-abs et le TPHA
sont les premiers à apparaître quelques jours
après l’apparition du chancre (25 à 30 après
contamination).
Le VDRL se positive les jours suivants (30 à
40 jours après contamination)
Les anticorps atteignent les titres les plus
élevés, à la fin de la période secondaire
après 6 à 18 mois d’évolution
S/A
Un déclin progressif des titres des
anticorps un à deux ans après
contamination est détectable à la phase
latente.
Le VDRL peut se négativer alors que les
réactions tréponémiques restent
positives.
S/A
A la phase de syphilis tertiaire, lors des
manifestations viscérales ou cutanées
tardives, les anticorps tréponémiques
sont détectés à des taux variables,
avec un VDRL pouvant être négatif dans
50% des cas. La recherche des
anticorps au niveau du LCR peut
s’imposer.
S/A
Evolution des anticorps : syphilis
non traitée
S/A
Cinétique de la réaction
sérologique dans la syphilis traitée
Traitement précoce :
En cas de traitement dés les premiers
jours d’apparition du chancre, la sérologie
sera négative et le demeurera.
Au stade de syphilis primaire un
traitement efficace entraînera une baisse
rapide du taux des anticorps et leur
disparition dans un délai de 3 à 6 mois.
S/A
Traitement au stade secondaire précoce
(3 à 6 mois)
Une négativation de toutes les réactions
est encore possible ,La première à se
négativer sera le VDRL
Traitement au stade secondaire tardive
(1 an d’évolution) ou au stade latent :
VDRL peut se négativer (1 cas sur 2)
TPHA et FTA restent positifs.
S/A
Traitement au stade tardif
symptomatique :
Les réactions sérologiques sont peu ou
pas influencées par le traitement.
S/A
Evolution des anticorps selon le
moment du traitement
S/A
Interprétation des
discordance entre les tests
La comparaison des résultats des
réactions d’hémolyse et de floculations
avec éventuellement les tests de Nelson
et d’immunofluorescence permet
d’interpréter dans une certaine mesure
des discordance.
S/A
S/A
Interprétation des résultats
VDRL TPHA
Diagnostic
probable
Examens complémentaires
- -
Syphilis exclue
ou
contamination
très récente
refaire une sérologie dix à quinze
jours plus tard
+ + Forte probabilité
de syphilis
Situer le stade de l’infection par
une sérologie quantitative
- +
Syphilis récente
traitée ou
ancienne (traitée
ou non traitée)
Une sérologie quantitative,
+ -
Il faut confirmer
le TPHA négatif
par une autre
réaction (FTA)
Si cette réaction est négative, il
s’agit d’un faux positif en VDRL
S/A
Algorithme pour le diagnostic de
la Syphilis
S/A
S/A

Contenu connexe

Tendances

La vitesse de sédimentation
La vitesse de sédimentationLa vitesse de sédimentation
La vitesse de sédimentation
S/Abdessemed
 
Crp
CrpCrp
Sérodiagnostic de widal et félix
Sérodiagnostic de widal et félixSérodiagnostic de widal et félix
Sérodiagnostic de widal et félix
S/Abdessemed
 
Sérodiagnostic de la toxoplasmose
Sérodiagnostic de la toxoplasmoseSérodiagnostic de la toxoplasmose
Sérodiagnostic de la toxoplasmose
S/Abdessemed
 
Les anticoagulants
Les anticoagulantsLes anticoagulants
Les anticoagulants
S/Abdessemed
 
Dépistage de l'antigène hbs
Dépistage de l'antigène hbsDépistage de l'antigène hbs
Dépistage de l'antigène hbs
S/Abdessemed
 
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
S/Abdessemed
 
Le Compte d'addis ou HLM
Le Compte d'addis ou HLMLe Compte d'addis ou HLM
Le Compte d'addis ou HLM
S/Abdessemed
 
VDRL - TPHA
VDRL - TPHAVDRL - TPHA
VDRL - TPHA
S/Abdessemed
 
Test à l'antiglobuline
Test à l'antiglobulineTest à l'antiglobuline
Test à l'antiglobuline
S/Abdessemed
 
Interprétation de l'hémogramme
Interprétation de l'hémogrammeInterprétation de l'hémogramme
Interprétation de l'hémogramme
Dr Riyadh Essefi
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
IMANE HALIMA BENLARIBI
 
Guide des examens biologiques
Guide des examens  biologiquesGuide des examens  biologiques
Guide des examens biologiques
S/Abdessemed
 
Coloration et examen des frottis sanguins
Coloration et examen des frottis sanguinsColoration et examen des frottis sanguins
Coloration et examen des frottis sanguins
S/Abdessemed
 
cours N. Bouchit 2012
cours N. Bouchit 2012cours N. Bouchit 2012
cours N. Bouchit 2012
chu batna
 
Généralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnosticGénéralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnostic
S/Abdessemed
 
La cellule de nageotte
La cellule de nageotteLa cellule de nageotte
La cellule de nageotte
S/Abdessemed
 
L'hémogramme
L'hémogrammeL'hémogramme
L'hémogramme
S/Abdessemed
 
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologieconduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
benaissayoussef
 

Tendances (20)

La vitesse de sédimentation
La vitesse de sédimentationLa vitesse de sédimentation
La vitesse de sédimentation
 
Crp
CrpCrp
Crp
 
Sérodiagnostic de widal et félix
Sérodiagnostic de widal et félixSérodiagnostic de widal et félix
Sérodiagnostic de widal et félix
 
Sérodiagnostic de la toxoplasmose
Sérodiagnostic de la toxoplasmoseSérodiagnostic de la toxoplasmose
Sérodiagnostic de la toxoplasmose
 
Les anticoagulants
Les anticoagulantsLes anticoagulants
Les anticoagulants
 
Dépistage de l'antigène hbs
Dépistage de l'antigène hbsDépistage de l'antigène hbs
Dépistage de l'antigène hbs
 
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
 
Le Compte d'addis ou HLM
Le Compte d'addis ou HLMLe Compte d'addis ou HLM
Le Compte d'addis ou HLM
 
VDRL - TPHA
VDRL - TPHAVDRL - TPHA
VDRL - TPHA
 
Test à l'antiglobuline
Test à l'antiglobulineTest à l'antiglobuline
Test à l'antiglobuline
 
5 les examens hématologiques
5 les examens hématologiques5 les examens hématologiques
5 les examens hématologiques
 
Interprétation de l'hémogramme
Interprétation de l'hémogrammeInterprétation de l'hémogramme
Interprétation de l'hémogramme
 
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique  dr benlaribi imane halimaDiagnostic mycologique  dr benlaribi imane halima
Diagnostic mycologique dr benlaribi imane halima
 
Guide des examens biologiques
Guide des examens  biologiquesGuide des examens  biologiques
Guide des examens biologiques
 
Coloration et examen des frottis sanguins
Coloration et examen des frottis sanguinsColoration et examen des frottis sanguins
Coloration et examen des frottis sanguins
 
cours N. Bouchit 2012
cours N. Bouchit 2012cours N. Bouchit 2012
cours N. Bouchit 2012
 
Généralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnosticGénéralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnostic
 
La cellule de nageotte
La cellule de nageotteLa cellule de nageotte
La cellule de nageotte
 
L'hémogramme
L'hémogrammeL'hémogramme
L'hémogramme
 
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologieconduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
conduite a tenir devant un prélèvement de selles en parasitologie
 

Similaire à Sérologie de la syphilis

Summary of Serological Tests in District Hospitals
Summary of Serological Tests in District HospitalsSummary of Serological Tests in District Hospitals
Summary of Serological Tests in District Hospitals
Nkengacha Marcellous Agendia
 
Les Réactions Antigènes- Anticorps
Les Réactions  Antigènes- AnticorpsLes Réactions  Antigènes- Anticorps
Les Réactions Antigènes- Anticorps
S/Abdessemed
 
Quandrechercherresistancevirologiquetantoninishaim
QuandrechercherresistancevirologiquetantoninishaimQuandrechercherresistancevirologiquetantoninishaim
Quandrechercherresistancevirologiquetantoninishaim
Centre Hepato-Biliaire / AP-HP Hopital Paul Brousse
 
Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...
Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...
Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...
mohamed chekkal
 
Sérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilis Sérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilis
ispits fes
 
Allergie de l’enfant cdg 11 06 13
Allergie de l’enfant cdg 11 06 13Allergie de l’enfant cdg 11 06 13
Allergie de l’enfant cdg 11 06 13
raymondteyrouz
 
Leucemie aigue myeloide RIII (cours).pptx
Leucemie aigue myeloide RIII  (cours).pptxLeucemie aigue myeloide RIII  (cours).pptx
Leucemie aigue myeloide RIII (cours).pptx
miaorned
 
Casablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine Katlama
Casablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine KatlamaCasablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine Katlama
Casablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine Katlama
Vih.org
 
Alloimmunisation 2011 sf
Alloimmunisation 2011 sfAlloimmunisation 2011 sf
Alloimmunisation 2011 sf
esf3
 
Poster 88 immunologie
Poster 88 immunologiePoster 88 immunologie
Poster 88 immunologie
JIB Congress
 

Similaire à Sérologie de la syphilis (10)

Summary of Serological Tests in District Hospitals
Summary of Serological Tests in District HospitalsSummary of Serological Tests in District Hospitals
Summary of Serological Tests in District Hospitals
 
Les Réactions Antigènes- Anticorps
Les Réactions  Antigènes- AnticorpsLes Réactions  Antigènes- Anticorps
Les Réactions Antigènes- Anticorps
 
Quandrechercherresistancevirologiquetantoninishaim
QuandrechercherresistancevirologiquetantoninishaimQuandrechercherresistancevirologiquetantoninishaim
Quandrechercherresistancevirologiquetantoninishaim
 
Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...
Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...
Prédiction par le test VASP de la récidive des évènements ischémiques chez le...
 
Sérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilis Sérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilis
 
Allergie de l’enfant cdg 11 06 13
Allergie de l’enfant cdg 11 06 13Allergie de l’enfant cdg 11 06 13
Allergie de l’enfant cdg 11 06 13
 
Leucemie aigue myeloide RIII (cours).pptx
Leucemie aigue myeloide RIII  (cours).pptxLeucemie aigue myeloide RIII  (cours).pptx
Leucemie aigue myeloide RIII (cours).pptx
 
Casablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine Katlama
Casablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine KatlamaCasablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine Katlama
Casablanca 2010 - VIH: Nouvelles stratégies thérapeutiques - Christine Katlama
 
Alloimmunisation 2011 sf
Alloimmunisation 2011 sfAlloimmunisation 2011 sf
Alloimmunisation 2011 sf
 
Poster 88 immunologie
Poster 88 immunologiePoster 88 immunologie
Poster 88 immunologie
 

Plus de S/Abdessemed

La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
S/Abdessemed
 
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
S/Abdessemed
 
Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdf
S/Abdessemed
 
Le microscope
Le microscope Le microscope
Le microscope
S/Abdessemed
 
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentesLa microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
S/Abdessemed
 
Les milieux de culture en Bactériologie
 Les milieux de culture en Bactériologie Les milieux de culture en Bactériologie
Les milieux de culture en Bactériologie
S/Abdessemed
 
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
S/Abdessemed
 
Les infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femmeLes infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femme
S/Abdessemed
 
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
S/Abdessemed
 
La Numération des plaquettes
La Numération des plaquettesLa Numération des plaquettes
La Numération des plaquettes
S/Abdessemed
 
La cytologie urinaire
La cytologie urinaire La cytologie urinaire
La cytologie urinaire
S/Abdessemed
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologie
S/Abdessemed
 
L'incubateur
L'incubateurL'incubateur
L'incubateur
S/Abdessemed
 
Le distillateur
Le distillateurLe distillateur
Le distillateur
S/Abdessemed
 
Le bain marie
Le bain marieLe bain marie
Le bain marie
S/Abdessemed
 
La Bactériologie
La BactériologieLa Bactériologie
La Bactériologie
S/Abdessemed
 
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
S/Abdessemed
 
Sémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalSémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médical
S/Abdessemed
 
La centrifugation
La centrifugationLa centrifugation
La centrifugation
S/Abdessemed
 
Dosage de l'Albuminémie
Dosage de l'AlbuminémieDosage de l'Albuminémie
Dosage de l'Albuminémie
S/Abdessemed
 

Plus de S/Abdessemed (20)

La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
 
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
 
Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdf
 
Le microscope
Le microscope Le microscope
Le microscope
 
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentesLa microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
 
Les milieux de culture en Bactériologie
 Les milieux de culture en Bactériologie Les milieux de culture en Bactériologie
Les milieux de culture en Bactériologie
 
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
 
Les infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femmeLes infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femme
 
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
 
La Numération des plaquettes
La Numération des plaquettesLa Numération des plaquettes
La Numération des plaquettes
 
La cytologie urinaire
La cytologie urinaire La cytologie urinaire
La cytologie urinaire
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologie
 
L'incubateur
L'incubateurL'incubateur
L'incubateur
 
Le distillateur
Le distillateurLe distillateur
Le distillateur
 
Le bain marie
Le bain marieLe bain marie
Le bain marie
 
La Bactériologie
La BactériologieLa Bactériologie
La Bactériologie
 
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
 
Sémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalSémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médical
 
La centrifugation
La centrifugationLa centrifugation
La centrifugation
 
Dosage de l'Albuminémie
Dosage de l'AlbuminémieDosage de l'Albuminémie
Dosage de l'Albuminémie
 

Sérologie de la syphilis

  • 2. S/A Généralités Le sérodiagnostic des tréponématoses repose presque exclusivement sur des tests sérologiques consistant à détecter la présence d’Anticorps dans le sérum ou le LCR du patient.
  • 3. S/A Réactions (pour la mise en évidence) Ac antilipoïdiques (réagines)  BW  VDRL Ac du groupe tréponème Reiter (fixation du « Complément ») Ac spécifiques du tréponème pale  TPI ou test de Nelson  Fluorescence avec absorption  Hémagglutination (TPHA) Les infections à tréponéma pallidum provoquent la production de plusieurs types d’Anticorps:
  • 4. S/A Les Ac antilipoidiques appelés réagines peuvent être détectés par un lipide tel que cardiolipine. Deux types sont habituellement utilisés. A)Test de Floculation (tel que VDRL…) b) Fixation du « C » (tel que BORDER- WASSERMAN-KOLMER)
  • 5. S/A Les Ac antilipoïdiques sont le résultat d’une infection tréponémique mais on peut les rencontrer dans certaines conditions et même chez des personnes sains entrainant ainsi un faux positif, d’où l’importance d’utilisation du tréponéma pallidum lui-même comme Ag
  • 6. S/A Interprétation des résultats Plusieurs notions sont essentiels à rappeler pour la compréhension des résultats  Sensibilité et spécificité des R° : -Les R° de floculation sont très sensible mais peu spécifiques -Les R° d’hémolyse sont moins sensible plus spécifique mais encore loin d’avoir la spécificité du TPI, de l’immunofluorescence ou encore du TPHA.
  • 7. S/A Phénomène de zone C’est surtout les Réactions de floculation qui sont sensibles les floculations sont les plus intenses pour un rapport optimum d’Ag et d’Ac mais en cas d’excès d’Ac la Réaction peut être négative par inhibition. Pour éviter il faut faire des réactions quantitatives. La dilution la plus forte avec laquelle on observe une réaction positive indique le titre du sérum en Ac.
  • 8. S/A Pour éviter il faut faire des réactions quantitatives. La dilution la plus forte avec laquelle on observe une réaction positive indique le titre du sérum en Ac.
  • 9. S/A Délai d’apparition des Anticorps Les anticorps détectables par les réactions d’immunofluorescence FTA-abs et le TPHA sont les premiers à apparaître quelques jours après l’apparition du chancre (25 à 30 après contamination). Le VDRL se positive les jours suivants (30 à 40 jours après contamination) Les anticorps atteignent les titres les plus élevés, à la fin de la période secondaire après 6 à 18 mois d’évolution
  • 10. S/A Un déclin progressif des titres des anticorps un à deux ans après contamination est détectable à la phase latente. Le VDRL peut se négativer alors que les réactions tréponémiques restent positives.
  • 11. S/A A la phase de syphilis tertiaire, lors des manifestations viscérales ou cutanées tardives, les anticorps tréponémiques sont détectés à des taux variables, avec un VDRL pouvant être négatif dans 50% des cas. La recherche des anticorps au niveau du LCR peut s’imposer.
  • 12. S/A Evolution des anticorps : syphilis non traitée
  • 13. S/A Cinétique de la réaction sérologique dans la syphilis traitée Traitement précoce : En cas de traitement dés les premiers jours d’apparition du chancre, la sérologie sera négative et le demeurera. Au stade de syphilis primaire un traitement efficace entraînera une baisse rapide du taux des anticorps et leur disparition dans un délai de 3 à 6 mois.
  • 14. S/A Traitement au stade secondaire précoce (3 à 6 mois) Une négativation de toutes les réactions est encore possible ,La première à se négativer sera le VDRL Traitement au stade secondaire tardive (1 an d’évolution) ou au stade latent : VDRL peut se négativer (1 cas sur 2) TPHA et FTA restent positifs.
  • 15. S/A Traitement au stade tardif symptomatique : Les réactions sérologiques sont peu ou pas influencées par le traitement.
  • 16. S/A Evolution des anticorps selon le moment du traitement
  • 17. S/A Interprétation des discordance entre les tests La comparaison des résultats des réactions d’hémolyse et de floculations avec éventuellement les tests de Nelson et d’immunofluorescence permet d’interpréter dans une certaine mesure des discordance.
  • 18. S/A
  • 19. S/A Interprétation des résultats VDRL TPHA Diagnostic probable Examens complémentaires - - Syphilis exclue ou contamination très récente refaire une sérologie dix à quinze jours plus tard + + Forte probabilité de syphilis Situer le stade de l’infection par une sérologie quantitative - + Syphilis récente traitée ou ancienne (traitée ou non traitée) Une sérologie quantitative, + - Il faut confirmer le TPHA négatif par une autre réaction (FTA) Si cette réaction est négative, il s’agit d’un faux positif en VDRL
  • 20. S/A Algorithme pour le diagnostic de la Syphilis
  • 21. S/A
  • 22. S/A