SlideShare une entreprise Scribd logo
Le style paléolithique,   il y a 20 000 ans




                          Grotte de
                          Lascaux




                                              Grotte Chauvet
Beaucoup plus tard, bien des écoles et styles artistiques se sont succédés.
                  Ceci est une synthèse des plus connus.

Classicisme (XVII è)              Expressionnisme (XX è)               Surréalisme (1924)
Baroque (XVII è)                  Art abstrait (XX è)                  Pop art (1960)
Néoclassicisme (1750)             Art naïf (1900)                      Op art (1960)
Rococo (XVIII è)                  Fauvisme (1901)                      Hyperréalisme (1960)
Romantisme (XVIII è)              Cubisme (1907)                       Body art (1960)
Impressionnisme (XIX è)           Futurisme (1909)                     Minimalisme (1960)
Réalisme (1850)                   Suprématisme (1913)                  Installation (1960)
Naturalisme (1870)                Dadaïsme (1916)                      Art pauvre (1967)
Pointillisme (1880)               Peinture métaphysique (1917)         Art conceptuel (1968)
Post - impressionnisme (1885)     Néo - plasticisme (1917)             Néo – expressionnisme (1980)
Cloisonnisme (1886)               Purisme (1918)                       Art ASCII (1980)
Synthétisme (1888)                Art déco (1920)
Nabis (1888)                      Constructivisme (1920)

 Le diaporama peut être consulté séquentiellement en cliquant sur les diapositives (comme d’habitude)
                        ou en utilisant les liens hypertexte de la liste ci-dessus.


                      Compilation réalisée par Jack Auzanneau
                          Sources: divers sites Internet
                         Accompagnement musical: Water Music (Haendel 1715)
Classicisme           Mouvement littéraire et artistique de la seconde moitié du XVIIe
     siècle. Ce terme est apparu au XIX è siècle pour désigner les œuvres qui prennent pour
     modèle l’art antique.




Pour donner l'impression de naturel, il importe avant tout de ne pas choquer. C'est pourquoi
les règles de vraisemblance et de bienséance jouent un rôle majeur au XVII e siècle.
La vraisemblance correspond à ce qui peut paraître vrai. L'objectif n'est pas de représenter la
vérité mais de respecter les cadres de ce que le public de l'époque considère comme possible.
C'est cette règle de vraisemblance qui est à l'origine de toutes les règles du théâtre classique.
« Qu'en un jour, qu'en un lieu, un seul fait accompli
 Tienne jusqu'à la fin le théâtre rempli. »
Ces deux vers de Boileau résument la fameuse règle des trois unités : l'action doit se dérouler
en vingt-quatre heures (unité de temps), en un seul lieu (unité de lieu) et ne doit être
constituée que d'une seule intrigue (unité d'action).
Peintres classiques:
Charles de La Fosse, Charles Le Brun, Claude Gellée, Pierre Mignard, Nicolas Poussin, ...
                                                                                  Retour à la liste
Le baroque est un style qui naît en Italie (à Rome, Mantoue, Venise et Florence) à la charnière
   des XVI è et XVII è siècles, et jusqu'au milieu du XVIII è, et se répand rapidement dans la
   plupart des pays d’Europe.

 Il touche tous les domaines
artistiques, sculpture, peinture, littératur
e, architecture et musique et se
caractérise par l’exagération du
mouvement, la surcharge
décorative, les effets dramatiques, la
tension, l’exubérance et de la grandeur
parfois pompeuse.
L’art baroque est donc un art de
mouvement, riche et surabondant.
L’architecture a une place privilégiée; le
luxe de l’église doit entraîner l’adhésion
du fidèle.
 Les autres arts, peinture, sculpture, décor, sont subordonnés à l’architecture et contribuent à
produire le même effet; les lignes courbes, l’ovale en particulier, prédominent aux dépens de la
ligne droite. Enfin, l’illusion, l’impression spectaculaire sont plus importantes désormais que
l’exactitude.
    En musique, sont dits baroques la quasi-totalité des musiciens européens entre 1580 et 1760:
Telemann, Vivaldi, J.-S. Bach, Haendel.
    En peinture, les principaux chefs de file du mouvement baroque sont Rembrandt
(Hollande), Rubens (Flandres) ou encore Andrea Pozzo (Italie) sans oublier Vermeer même si ce
dernier est parfois classé dans les artistes « classiques » par la tradition .
                                                                                  Retour à la liste
Le néoclassicisme est un mouvement artistique qui s'est développé dans la peinture, la
sculpture, l'architecture et la littérature entre 1750 et 1830 environ. Ce nom s'applique aussi au
domaine musical à partir des années 1920, en réaction aux excès du romantisme et de la
modernité.




            Apparu à Rome au milieu du XVIIIe siècle, il prônait le retour aux canons esthétiques de
l’Antiquité grecque et latine. Le néo-classicisme se répandit dans tous les pays européens et aux
É.-U. (Capitole de Washington), et se prolongea jusqu’en 1830 environ.
            À l’origine, on constate généralement une réaction contre l’art «aristocrate»
(baroque, rococo), ainsi qu’une admiration pour la République romaine.
            L’art antique, que les fouilles d’Herculanum (1720) et de Pompéi (1748) commençaient à
faire mieux connaître, prit force de symbole.
            La génération des architectes néo-classiques français comprend notam. E. L. Boullée, C.
de Wailly (Odéon), C. N. Ledoux, A. T. Brongniart (Bourse de Paris), J.-F. Chalgrin (arc de triomphe
de l’Étoile), P. A. Vignon (égl. de la Madeleine).
             Le sculpteur italien A. Canova fut celui qui soumit le plus facilement son art à l’esthétique
du «noble contour». En peinture, le Serment des Horaces, de David (1784), se présenta comme le
manifeste de la nouvelle école (F. Gérard, Girodet, etc.).
                                                                                          Retour à la liste
Le rococo est un mouvement artistique, en vogue au 18è siècle, qui touche principalement
  la peinture et l’architecture.
             Dérivé du baroque, il se caractérise par un enrichissement décoratif
  particulièrement chargé.




Principaux représentants :
Allemagne: François de Cuvilliés, (architecte et décorateur)
 France : Antoine Watteau, François Boucher, Jean-Honoré Fragonard, Jean Pillement, Antoine
Pesne, Nicolas Pineau (architecte décorateur)
 Italie: Corrado Giaquinto, Giambattista Tiepolo, Antonio Balestra, les Guardi, Francesco
Solimena, Alessandro Magnasco, Giovanni Domenico Ferretti
 Flandres : Peter Angelis

                                                                                 Retour à la liste
Le romantisme est un courant artistique d'Europe occidentale apparu au cours du XVIIIè siècle en
Grande-Bretagne et en Allemagne, puis au XIXe siècle en France, en Italie et en Espagne. Il se
développe en France sous la Restauration et la monarchie de Juillet, par réaction contre la
régularité classique jugée trop rigide et le rationalisme philosophique des siècles antérieurs.




           Le romantisme s'esquisse par la revendication des poètes du « je » et du « moi », qui
veulent faire connaître leurs expériences personnelles et faire cesser cet aspect fictif attribué aux
poèmes et aux romans. Le romantisme se caractérise par une volonté d'explorer toutes les
possibilités de l'art afin d'exprimer les extases et les tourments du cœur et de l'âme : il est ainsi une
réaction du sentiment contre la raison,
Artistes français romantiques:
Arlincourt - Balzac - Bernardin de Saint-Pierre - Aloysius Bertrand - Petrus Borel - Chateaubriand -
Chénier - Constant - Delacroix - Diderot - Alphonse Esquiros - Xavier Forneret - Gautier - Géricault
- Hugo - Lacenaire - Lamartine - Charles Lassailly - Lautréamont - Mérimée - Michelet - Musset -
Nerval - Nodier - Philothée O'Neddy - Alphonse Rabbe - Rousseau - Senancour - Georges Sand-
Mme de Staël - Stendhal - Vigny
                                                                                     Retour à la liste
L'impressionnisme est une école picturale française, fruit au départ de l'association de quelques
artistes parisiens dans la seconde moitié du XIXe siècle




   Fortement critiqué à ses débuts, le mouvement se manifesta notamment, de 1874 à
   1886, par huit expositions publiques à Paris, et marqua la rupture de l'art moderne avec
   l'académisme. L'impressionnisme est notamment caractérisé par une tendance à noter
   les impressions fugitives, la mobilité des phénomènes plutôt que l'aspect stable et
   conceptuel des choses.
   C'est un mouvement pictural qui se développa dans le dernier quart du XIXe s. en réaction
   contre les conceptions académiques de l’art.          Le principe de la division des tons
   (l’obtention d’un ton vert résulte du voisinage d’un bleu et d’un jaune) est à la base même
   de la technique impressionniste; dès lors, la touche joue pleinement son rôle d’instrument
   destiné à dissoudre les formes dans l’atmosphère.
              Les principaux peintres impressionnistes furent
   Renoir, Degas, Monet, Manet, Sisley, Pissarro. En 1873, le style impressionniste se
   généralisa et s’affirma pleinement, tandis que 1877 marqua son apogée.
   En ce qui concerne Cézanne et Gauguin, c’est abusivement que leurs noms sont associés à
   l’impressionnisme, dont ils apprécièrent la nouveauté mais ne partagèrent pas les principes.
                                                                                       Retour à la liste
Réalisme       (vers 1850)
            Le Réalisme est un mouvement artistique du XIXe siècle. Il est à considérer comme
un trait d'union, une transition entre le romantisme et l'impressionnisme.
            Tendance littéraire et artistique de la seconde moitié du dix-neuvième siècle, qui
privilégie la représentation exacte, non idéalisée, de la nature et des hommes.




             En pratique, les peintres représentant cette tendance ou ce mouvement
 artistique, prenaient une image provenant de la réalité pouvant être un objet, un animal, un
 humain ou autre chose, et représentaient sous forme de peinture, cette image telle qu’elle
 est réellement.
             Le Radeau de la Méduse de Géricault (1819) fut considéré comme le premier
 tableau "réaliste". Il présente un fait divers de l'époque, le naufrage d'un bateau, peint à la
 manière d'une scène historique.
 Artistes:
 Camille Corot, Honoré Daumier, Gustave Courbet, Jean-François Millet, Henri Fantin-
 Latour, Théodore Géricaut
                                                                                  Retour à la liste
Naturalisme (vers 1870)
            Le naturalisme vise à reproduire la réalité avec la considération parfaite de ce qui
est et qui restera, sans tenir compte des goûts, des sentiments et des préjugés.




           Les artistes qui peignent des tableaux en utilisant cette technique se doivent de
reproduire la nature sous tous ses aspects, même les plus laids, les plus rebutants, sans y
rajouter une touche personnelle. Goût pour le Moyen-âge. Ceci représente l'excès du
romantisme. La peinture du paysage est de plus en plus importante.
        Ce mouvement précède l'impressionnisme.
Artistes :
Théodore Rousseau, Jean-Baptiste Corot, Charles-François Daubigny, Jules Breton,Joseph
Mallord William Turner



                                                                              Retour à la liste
Pointillisme            (vers 1880)
           Le pointillisme (ou néo-impressionnisme ou divisionnisme) est une technique de
peinture issue du mouvement impressionniste qui consiste à peindre par petites touches
séparées de peinture de couleurs primaires.
           On perçoit néanmoins des couleurs secondaires, par le mélange optique des
seuls trois différents tons. Cette technique est née en France notamment sous l'impulsion
de Georges Seurat (1859-1891) puis de Paul Signac (1863 - 1935), à la fin du XIXe siècle




Théorie:
           Lorsque le tableau est regardé à une certaine distance, les taches de couleur ne
peuvent pas être distinguées les unes des autres et se fondent optiquement les unes aux
autres. L'aspect visuel obtenu est différent de celui obtenu en mélangeant des couleurs sur
une palette et en les appliquant ensuite sur la toile.
           Certains décrivent le résultat comme plus brillant ou plus pur car le mélange est
réalisé par l'œil et non plus par le pinceau.
Principaux artistes:
           Georges Seurat, Paul Signac, Henri-Edmond Cross
                                                                                 Retour à la liste
Le post-impressionnisme est un ensemble des courants artistiques qui, durant la période
allant approximativement de 1885 à 1915, divergent de l'impressionnisme ou s'opposent à lui
(néo-impressionnisme, synthétisme, symbolisme, nabis...).




                                        2 tableaux de Van Gogh

              Le terme post-impressionnisme est une appellation extrêmement
   floue, appliquée principalement à Cézanne, Van Gogh, Gauguin, Toulouse-Lautrec et
   Seurat, mais souvent utilisée pour décrire d'autres artistes progressistes qui suivirent la
   grande décennie de l'impressionnisme (1870-1880), comme Matisse, Bonnard, Decroix
   et Dufrénoy.
   Principaux artistes:
              Paul Gauguin, Vincent Van Gogh, Emile Bernard, Paul Cézanne

                                                                                   Retour à la liste
Cloisonnisme (1886)
          On dit cloisonnisme, à cause du cerne de chaque ton. C’est un grand vitrail plutôt
qu’une peinture, avec les éléments décoratifs de la couleur et de la ligne.




           Le cloisonnisme est une technique picturale inventée en 1886 par un jeune
peintre, Louis Anquetin.
Cette technique s'inspire de la technique du vitrail, des estampes japonaises
(japonisme), des Images d'Épinal et des arts primitifs.
           Le cloisonnisme se caractérise par des blocs de couleur cernés d’un trait plus
foncé. Ce cerne permet de délimiter les aplats de couleur les uns par rapport aux autres. Il
permet aussi de mettre en valeur les éléments peints.
           Aujourd'hui, le cloisonnisme est une technique indissociable de la bande dessinée
et du dessin animé.
Artistes :
 Louis Anquetin, E. Bernard, Paul Gauguin, Maurice Denis, Toulouse-Lautrec ....
                                                                                   Retour à la liste
Le synthétisme (1888) est caractérisé par la simplification voulue des lignes, des formes et
des couleurs.
           Les artistes ne se soumettent plus à la nature, ils l'utilisent. Ils s’en servent pour
extraire son idée, laquelle ne se donne qu’à la seule imagination de l'artiste.




           Puisque l'idée est conçue par l'imagination du peintre, il ne faut pas qu’il peigne
devant la chose.      Cet art est fondé sur l'usage de grands aplats de couleurs aux contours
vigoureusement cernés.
           Synthétiser, ce n’est pas nécessairement simplifier dans le sens de supprimer
certaines parties de l'objet, c’est simplifier dans le sens de rendre au plus simple.
Artistes :
 Paul Gauguin, Paul Sérusier, Émile Bernard
                                                                                     Retour à la liste
Nabis       Groupe d'artiste créé en 1888




            Le mouvement nabi que l'on désigne souvent par Les Nabis est un
 mouvement artistique post-impressionniste d'avant-garde, né à la fin du XIX è siècle en
 réaction contre la peinture académique et qui perdurera jusqu'au début du XX è siècle.
            Il est influencé par les enseignements de Gauguin, le japonisme et l'école de
 Pont-Aven.
            Les Nabis se caractérisent par l'utilisation de grands aplats de couleurs «
 sorties du tube », sans mélange, par le cerne , la perspective absente ou fausse, la ligne
 d'horizon haute des paysages. On trouve également dans leur peinture un attrait pour le
 symbolisme et des influences de l'école de Pont-Aven. La lumière est prédominante
 dans les tableaux des Nabis, préfigurant la lumière spirituelle.
 Quelques artistes:
 Edouard Vuillard, Maurice Denis, Chaïm Soutine, Félix Vallotton, Jean Verkade, Mogens
 Ballin, Pierre Bonnard, Roussel, Paul Sérusier

                                                                                 Retour à la liste
Expressionnisme
             L'expressionnisme est un mouvement artistique apparu au début du XXe
 siècle, ayant touché de multiples domaines artistiques : la peinture, l'architecture, la
 littérature, le théâtre, le cinéma, et la musique, etc.




C'est une forme d’art qui s’efforce de donner à une œuvre le maximum d’intensité expressive.
Van Gogh et Gauguin, puis Ensor, Munch et Matisse en sont à l’origine
            Principaux artistes:
Emil Nolde, Otto Mueller, Ernst Ludwig Kirchner, Max Pechstein, Erich Heckel, Karl Schmidt-
Rottluff, Alexeï Von Jawlensky, Wassily Kandinsky, Gabriele Münter, Franz Marc, August
Macke, Oskar Kokoschka, Egon Schiele, Chaim Soutine, Emil Filla, Béla Czobel, Edward
Munch
                                                                                   Retour à la liste
Art abstrait           (début XX è)
  C'est une forme d'art qui n‘essaie pas de représenter le monde sensible. La peinture
  peut se passer de modèle et s'affranchit de la fidélité à la réalité visuelle.




          Aujourd'hui, on utilise ce terme pour désigner une pratique artistique qui ne
représente pas des sujets ou des objets du monde naturel, réel ou imaginaire, mais seulement
des formes et des couleurs pour elles-mêmes. L'art contemporain poussera cette pratique à
son paroxysme, un demi-siècle plus tard.
          Le peintre Wassily Kandinsky est le fondateur de l´art abstrait. La peinture abstraite
du tchèque Frantisek Kupka a également inspiré ce mouvement.

                                                                                   Retour à la liste
Art Naïf    période 1900-1937
              L’art naïf désigne les œuvres d'artistes, le plus souvent autodidactes, qui se
    trouvent en décalage avec les courants artistiques de leur temps, soit par
    maladresse, soit parce qu'ils en ignorent tout.




     L'art naïf désigne aussi une école de peinture, prônant un style pictural figuratif qui se
caractérise notamment pour la minutie apportée au détails, l'emploi de couleurs gaies (en
aplats), et une représentation « ingénue » et figurative de sujets populaires (paysages
campagnards, costumes folkloriques, animaux domestiques ou sauvages). La codification et
la pérennité de ce style semblent donc mener vers une autre forme d'académisme.
     Les artistes naIfs sont souvent autodidactes. Leur expression est colorée d'une
sensibilité populaire. Ils ne suivent pas les tendances de leur époque.
Artistes naïfs:
-Henri Rousseau, dit « le douanier Rousseau »
 -Ferdinand Cheval, dit « le facteur Cheval », qui construisit un « palais idéal » à Hauterives ( Drôme )
-Séraphine de Senlis       -Raymond Isidore, qui construisit la maison Picassiette à Chartres
-Eva Lallemant - Denys Corbe -Robert Tatin -Jean Schubnel -Bernard Vercruyce
                                                                                            Retour à la liste
Le fauvisme est un mouvement artisitique des peintres français nommés, par
dénigrement, fauves (Vlaminck, Derain, Matisse, etc.), qui, entre 1901 et 1907, voulurent
créer un expressionnisme de la couleur pure.




 Le Fauvisme découle du Pointillisme et du Post-Impressionnisme en général. Mais il se
 caractérise par un modèle plus primitif et moins naturel.
           Les Fauves rejètent perspective et les valeurs de l'art classique, en exaltant la
 couleur toujours vives, dans une simplicité des formes et un abandon du modelé.
 Le fauvisme fut, à l’origine, la réaction de divers peintres (Matisse, Rouault, Manguin, Van
 Dongen, etc.) contre leur formation académique: ils prônèrent l’emploi généralisé des tons
 purs.
 Le terme de fauvisme est né lors du vernissage du salon d’automne de 1905: le critique
 Louis Vauxcelles, apercevant une statuette de style florentin dans la salle où exposaient
 Matisse et ses amis, eut ce mot: « Donatello parmi les fauves! »
 Principaux artistes:
 Georges Braque, André Derain, Raoul Dufy, Henri Matisse, Maurice De Vlaminck
                                                                                 Retour à la liste
Le cubisme est un mouvement artistique qui s'est développé de 1907 à 1914 autour de
Georges Braque, Francis Picabia et Picasso. Après la Première Guerre mondiale, le mouvement
s'essouffle, avant de s'éteindre vers les années 1920.




  Le peintre Paul Cézanne pensait que l'on pouvait regarder et représenter les choses à partir de
  formes géométriques simples comme la sphère ou le cône. Cette idée sera le point de départ
  du mouvement cubiste. En 1907, Pablo Picasso réalise le premier tableau cubiste (Les
  Demoiselles d'Avignon). Georges Braque est fasciné par cette toile. Les deux artistes
  développent alors une nouvelle forme d'art : l’artiste le décompose en des plans géométriques
  inscrits dans un espace tridimensionnel sans profondeur.
   Principaux artistes:
             Pablo Picasso, Juan Gris, Alexandre Archipenko, Georges Braque, Albert
  Gleizes, Fernand Léger, Jacques Lipchitz, Jean Metzinger
                                                                                  Retour à la liste
Futurisme         1909-1915




A l'origine, mouvement littéraire qui comprend ensuite la peinture, sculpture, photographie et
architecture. Esthétique générée par le mythe moderne de la machine et de la vitesse. Les
peintres sont influencés par le Divisionnisme et le Cubisme.
            Le futurisme est certainement l'un des mouvements d'avant-garde qui a le plus
choqué. Il prône en effet l'amour de la vitesse, de la violence, de la machine, le mépris de la
femme, la guerre « comme seule hygiène du monde ». C'est aussi l'un des mouvements
qui, avec le surréalisme, connaît le plus de guerres internes. De nombreux artistes sont
expulsés comme les deux frères Arturo et Carlo Ludovico Bragaglia, photographes.

Principaux artistes:
Giacomo Balla, Umberto Boccioni, Carlo Carra, Luigi Russolo, Gino Severini, Ardengo Soffici
Jules Schmalzigaug, seul peintre futuriste belge, Mario Carli, écrivain
                                                                                     Retour à la liste
Le suprématisme (1913) est le fondement d’un art qui ne présente pas la forme réelle des
choses. Son « créateur » est le peintre russe Kasimir Malevitch (1878-1935)




           Le peintre ne doit s’occuper que de la peinture et rejeter toute considération
extérieure. Cette devise est celle d’un peintre suprématisme parfait.
           Volontairement agressives, les conceptions de ce mouvement eurent un
retentissement considérable face au public. Elles font aussi preuve d’un rare sens de la
perfection. La plupart des œuvres suprématistes sont très simples (carré noir sur fond blanc).
           Les formes utilisées par ce mouvement sont essentiellement bidimensionnelles et
répondent à la bidimensionnalité du médium. Les trois formes de bases sont le carré, le
cercle et la croix.
            Le carré était la forme préférée de Malévitch, puisque c'est une forme scientifique
et non naturelle, basique, universelle et c'est à partir de cette forme qu'il élabore les autres.
Artistes :
Kasimir Malevitch, Vassily Kandinsky, Olga Razanova, Lioubov Popova et Alexandra Exter.
                                                                                  Retour à la liste
Dada, dit aussi dadaïsme, est un mouvement intellectuel, littéraire et esthétique qui, entre
1916 et 1925, se caractérisa par une remise en cause, à la manière de la table rase, de
toutes les conventions et contraintes idéologiques, artistiques et politiques.




          Le dadaïsme vise à renverser la conception traditionnelle de l'art au moyen de la
provocation et de la dérision. Ce mouvement a rassemblé des écrivains et des artistes ayant
refusé de participer à la guerre et ayant appelé à la subversion renversement des valeurs
établies.
          Louis Aragon (1897-1982), André Breton (1896-1966), Paul Éluard (1895-
1952), Philippe Soupault (1897-1990) ont appartenu au mouvement Dada.
Principaux artistes:
          Hans Arp, Hugo Ball, Marcel Duchamp, Max Ernst, George Grosz, Raoul
Hausmann, John Heartfield, Hannah Höch, Marcel Janco, Man Ray, Francis Picabia, Hans
Richter, Kurt Schwitters, Sophie Taeuber-Arp

                                                                             Retour à la liste
Peinture métaphysique            Le mouvement Pittura Metafisica était un mouvement
 artistique italien fondé en 1917 par Carlo Carra , Giorgio de Chirico et Giorgio Morandi
 qui cherche à représenter ce qu'il y a au-delà de l'apparence physique de la réalité, au delà
 de l'expérience des sens.




    La peinture métaphysique n'est attachée ni à un mouvement ni à une école : elle n'obéit pas
à une doctrine. Elle est cependant liée à un groupe très restreint de peintres qui, entre 1910 et
1920, ont refusé d'axer leurs œuvres sur l'unique recherche formelle que proposaient les avant-
gardes.
    Pour ces artistes, l'expérience métaphysique ne représente qu'une période qui, d'un point
de vue chronologique et iconographique, reste limitée dans leur œuvre.
    C’est Chirico lui-même qui a établi une distinction entre son œuvre d'avant-guerre et celle
qui lui a succédé, en prononçant le terme de "peinture métaphysique". Dans son ambitieuse
grandiloquence, ce mot évoquait le rêve prométhéen de l'artiste d'arracher aux choses, à leur
silence, leur inertie, leur impassibilité, quelques-uns de leurs secrets surnaturels.
                                                                                 Retour à la liste
Néo-plasticisme                (1917-1925)
           Doctrine de la plastique pure élaborée par Piet Mondrian, à partir d’une analyse
serrée du cubisme et qui consiste dans l’usage exclusif de l’angle droit en position
horizontale verticale et des trois couleurs primaires auxquelles viennent s’ajouter les non
couleurs : blanc, noir et gris.




                                                                                Retour à la liste
Purisme       1918-1926        Peinture et architecture.




          En réaction contre la peinture Cubiste, le purisme traduit une admiration pour la
beauté et la pureté des formes de la machine. Il est caractérisé par la simplicité
géométrique des contours et la recherche de formes épurées.
          Le Corbusier signe le manifeste "Le Purisme", où il préconise avec Ozenfant et
Leger un retour à l'ordre. Leur mouvement est initié par l'ouvrage "La peinture
moderne", publié à Paris en 1925.
           Ils valorisaient les formes simples et la machinerie, et ils croyaient que la section
dorée(1) était la forme idéale.
Principaux représentants:
Le Corbusier, Amédée Ozenfant, Fernand Leger

(1) La section dorée (ou nombre d'or) est le nombre (1+(racine carrée de 5) )/2= 1,618033988...

                                                                                     Retour à la liste
Art Déco               De 1920 à 1939, et en réaction à l'Art nouveau d'avant la Première
  Guerre mondiale, l'Art déco fut un mouvement artistique extrêmement influent surtout dans
  l'architecture et le design, mais concerna en fait plus ou moins toutes les formes d'arts
  plastiques.




Caractéristiques:
           Autant les formes de l'Art nouveau étaient ondulantes, très détaillées et prenaient
exemple sur la nature, autant l'Art déco s'est tourné vers des formes épurées et
essentiellement géométriques.
            La courbe, encore très présente aux débuts de ce mouvement, tend à disparaitre
progressivement au profit de l'angle droit, notamment avec le courant De Stijl.
           Ce fut une véritable mais brève explosion artistique concernant de nombreuses
disciplines artistiques
Principaux artistes:
           Maurice Dufrêne, Jean Dunand, Francis Jourdain, Pierre Legrain, Robert Mallet-
Stevens, André Mare, Jacques Emile Ruhlmann, Louis Süe
                                                                                  Retour à la liste
Constructivisme        (1920)




              Mouvement artistique du vingtième siècle. C’est un mouvement qui privilégie une
 construction plus ou moins géométrique des formes. C’est un mouvement russe à l’origine.
 Il est utilisé dans la construction sculpturale ou picturale.
 Artistes :
 Antoine Pevsner, Naum Gabo, Guennadi Vassilkov , Victor Vasarely ...




                                                                                 Retour à la liste
Surréalisme               1924-1966




          Le surréalisme est un mouvement artistique qu‘André Breton définit dans le premier
Manifeste du Surréalisme comme un « automatisme psychique pur, par lequel on se propose
d'exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel
de la pensée.
           Dictée de la pensée, en l'absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors
de toute préoccupation esthétique ou morale.
          C' est l'expression par l'automatisme et par une sorte de fantastique onirique.
Inspiré par les découvertes psychanalytiques de Freud et l'idéologie politique du Marxisme.
Principaux artistes:
Salvador Dali, Max Ernst, Joan Miro, Yves Tanguy, Hans Bellmer, Jacques Hérold, Wilfredo
Lam, René Magritte, Man Ray, André Masson, Roberto Matta, Echaurren, Meret
Oppenheim, Wolfgang Paalen, Toyen, Raoul Ubac, Marc Chagall

                                                                                   Retour à la liste
Le pop art est un mouvement qui trouve son origine en Angleterre au milieu des années
50, sous l'impulsion de Richard Hamilton et Edouardo Paolozzi. Un peu plus tard, dans les
années 1960, c'est au tour du Pop art américain d'émerger avec Andy Warhol, Roy
Lichtenstein, Robert Rauschenberg ou encore Jasper Johns. C'est surtout la branche américaine
qui va populariser ce courant artistique devenu majeur, en dénonçant la consommation de
masse à tout prix et présenter l'art comme un simple produit à consommer :
éphémère, jetable, bon marché...


 Mais ce qui caractérise
 profondément ce
 mouvement, c'est le rôle de
 la société de consommation
 et des déformations qu'elle
 engendre dans notre
 comportement au quotidien.




           Le pop'art recourt aux objets les plus quotidiens ainsi qu'aux procédés graphiques de la
mode et de la publicité.
           C'est à partir de ce principe que les artistes américains vont mettre en évidence
l'influence que peut avoir la publicité, les magazines, les bandes dessinées et la télévision sur
nos décisions de consommateurs.
            Par la suite, ce mouvement va s'étendre et toucher d'autres domaines comme la
mode, l'architecture, le design, etc.
                                                                                 Retour à la liste
Op art, art cinétique, ou "optique", est un terme utilisé pour décrire certaines peintures faites
    à partir des années 1960 et qui exploitent la faillibilité de l'œil à travers des illusions optiques.




                 Les œuvres Op art sont en général abstraites. Les pièces les plus connues
      sont réalisées en noir et blanc et donnent l'impression de mouvement, d'éclat de lumière
      et de vibration, ou alternativement de ballonnement et de gauchissement.


Retour à la liste
Hyperréalisme       années 1960-70




            (Les exemples ci dessus sont bien des peintures et non des photos.)

             L'hyperréalisme est un mouvement artistique d'origine américaine, caractérisé par
  une représentation figurative ultra-réaliste.
             Il a principalement concerné la peinture et la sculpture.
             L'expression est si détaillée et précise que l'art lui-même semble réel. Les
  peintures hyperréalistes ressemblent à des photos et les sculptures hyperréalistes à des
  objets réels.
  Quelques artistes hyperréalistes:
  Malcolm Morley, Robert Bechtle, Chuck Close, John De Andrea, Richard Estes, Malcolm
  Morley


                                                                                  Retour à la liste
Body Art            années 1960-70




Le Body Art est la dénomination anglaise d'un mouvement artistique : L’ art corporel
Il prend le corps comme médium de l'expression artistique. Action exécutée en public.
Quelques artistes:
           Gilbert & George, Gina Pane, Chris Burden



                                                                               Retour à la liste
Minimalisme ou Art Minimal années 1960-70




     Style caractérisé par une austérité impersonnelle, des configurations géométriques
    évidentes et des matériaux transformés industriellement. La forme est le contenu.
    Pour les Minimalistes ll n'y a rien d'autre à voir que ce que l'on voit . Le « ressenti » est
    interdit.
    Quelques minimalistes:
    Richard Serra, Agnes Martin, Donald Judd, Robert Morris, Sol Lewitt


                                                                                       Retour à la liste
Installation (1960)
           L'installation' est un genre de l'art contemporain qui désigne une œuvre combinant
différents médias en vue de modifier l'expérience que peut faire le spectateur d'un espace
singulier ou de circonstances déterminées




           Ça peut aussi être une pièce où l'on expose différentes œuvres et que le tout en
crée une autre. On peut se déplacer entre les éléments répartis dans un environnement. Le
land art est une forme d’installation.

Artistes :
Jack Beng-Thi (scupteur), Teruhisa Suzuki et tous les artistes en art actuel.
Spencer Tunick (photographe), Lee Bul (sculpture), Vanessa Beecroft



                                                                                Retour à la liste
Art pauvre (Arte Povera) (1967)
           L’art pauvre est un mouvement artistique italien qui remonte à 1967. C’est un
véritable culte à la pauvreté. Celle-ci devient un critère absolu. La pauvreté est partout :
dans les matériaux, les moyens et les effets. L’art pauvre fonde son action sur l’espace
environnant.




            Les acteurs de Arte Povera, refusent de se laisser enfermer dans une définition et
rejettent la qualification de mouvement, pour lui préférer celle d'attitude. Etre un artiste Arte
Povera, c’est adopter un comportement qui consiste à défier l’industrie culturelle et plus
largement la société de consommation, selon une stratégie pensée sur le modèle de la
guérilla.
Artistes :
Alighieno Boetti, Luciano Fabro, Iannis Kounellis, Mario Merx ...


                                                                                 Retour à la liste
Art conceptuel           (1968)
          Mouvement artistique récent qui privilégie l’essence du phénomène esthétique au
détriment de sa réalisation matérielle, de manière à ce que l’attitude mentale du spectateur
soit au centre, elle aussi, de ce phénomène.




           L'art conceptuel ne se soucie en apparence plus du savoir-faire de l'artiste ni même
de l'idée qu'une œuvre doit être « finie » car l'idée prime sur la réalisation. Certains artistes ne
proposent par exemple que des esquisses de ce que pourrait être l'œuvre ou encore des
modes d'emploi permettant à tout un chacun de réaliser l'œuvre, c'est l'idée qui a de la
"valeur", pas sa réalisation.
Artistes :
Douglas Huebler, Robert Barry, Yves Deloustal, Marcel Duchamp, Benjamin Vautier, Sol
Lewitt, Robert Morris, Joseph Kosuth, Lawrence Weiner ...


                                                                                       Retour à la liste
Le Néo-expressionnisme est un style de peinture moderne qui a émergé vers la fin des années
1970 et a dominé le marché de l'art jusqu'au milieu des années 1980. Lié à l'abstraction lyrique
américaine, il s'est développé en Europe en réaction contre l'art conceptuel et minimaliste des
années 70.
   Les Néo-expressionnistes
 sont revenus à la peinture
 d'objets
 reconnaissables, tels que
 le corps humain, en
 adoptant un style
 violemment émotif, en
 utilisant des couleurs vives
 et des harmonies de
 couleur.


       Peinture figurative, expressionniste et haute en couleur. Retourne aux formes
   traditionnelles de la peinture de chevalet et au modelé ou à la taille directe de la sculpture.

   Artistes :
   Allemagne: Georg Basselitz, Anselm Kiefer.
   France: Rémi Blanchard - François Boisrond - Robert Combas
   Grande-Bretagne : David Hockney - Frank Auerbach
   États-Unis : Jean-Michel Basquiat - Eric Fischl - David Salle - Julian Schnabel
   Italie : Francesco Clemente - Sandro Chia - Enzo Cucchi


                                                                                         Retour à la liste
Art ASCII
L'art ASCII consiste à réaliser des images uniquement à l'aide des lettres et caractères spéciaux
contenus dans le code ASCII. À partir des années 1980 certains artistes ont utilisé des jeux de
caractères étendus tels que la page de code 437 disponible en mode texte sur compatible PC.
En 1998, Andréas Müller-Pohle a encodé en ASCII la première photographie connue (l'atelier de
Joseph Nicéphore Niépce pris par lui même)1 et à présenté le "texte" ainsi obtenu sur huit
panneaux : l'œuvre s'appelle Digital Scores (Partitions digitales)2.
On peut réaliser de l'Art Ascii avec un simple éditeur de texte mais il existe des logiciels très
perfectionnés le permettant. Ils ont aussi des algorithmes de conversion d'image en texte.
Évidement, ce genre d'images, si faites à la main, demande beaucoup de temps et de
talents, d'où le terme "Art".
Types et exemples d'art ASCII
La forme la plus simple d'art ASCII est la combinaison de deux ou trois caractères pour exprimer
une émotion en texte. Effectuez mentalement la rotation de 90° de ces exemples pour une
orientation plus compréhensible de ceux ci, ou penchez la tête à gauche.
          :-) ou :) sourire         :-( ou :( non content          ;-) ou ;) clin d'œil :-D ou :D
rire          :-P ou :P tire la langue       B-) ou 8-) cool (lunettes de soleil)
Il existe des figures plus complexes, qui nécessitent plusieurs lignes.
                  (__)
                  (oo)
         /--------- /      __               o                (___/)
       / |       ||        / o)            /|               (=*.*=)
      * ||       ||         (o /           /               (")__(")
         ~ ~ ~
        Vache        Yin/yang      Personne               Chat

                                                                                   Retour à la liste
A suivre …

Contenu connexe

Tendances

A la croisée des dessins musécole edition 2015
A la croisée des dessins musécole edition 2015 A la croisée des dessins musécole edition 2015
A la croisée des dessins musécole edition 2015
Ali Alami
 
Odilon Redon Dossier de presse de la Fondation Beyeler
Odilon Redon Dossier de presse de la Fondation BeyelerOdilon Redon Dossier de presse de la Fondation Beyeler
Odilon Redon Dossier de presse de la Fondation Beyeler
Bâle Région Mag
 
Histoire de la_peinture-1-
Histoire de la_peinture-1-Histoire de la_peinture-1-
Histoire de la_peinture-1-
Bondy Stenzler
 
Symbolisme
SymbolismeSymbolisme
Symbolisme
Soukaina Habchi
 
Soutine et de Kooning
Soutine  et de KooningSoutine  et de Kooning
Soutine et de Kooning
Txaruka
 
Symbolisme et modernité
Symbolisme et modernitéSymbolisme et modernité
Symbolisme et modernitéBac Français
 
Chapitre III: Vers une épuration de l'art- 2- L'abstraction et l'épuration de...
Chapitre III: Vers une épuration de l'art- 2- L'abstraction et l'épuration de...Chapitre III: Vers une épuration de l'art- 2- L'abstraction et l'épuration de...
Chapitre III: Vers une épuration de l'art- 2- L'abstraction et l'épuration de...
Azzam Madkour
 
Elles font l'abstraction
Elles font l'abstractionElles font l'abstraction
Elles font l'abstraction
Txaruka
 
Classicisme litterature genres
Classicisme litterature genresClassicisme litterature genres
Classicisme litterature genrestatorgovkina
 
Pres mouvements littéraires du romantisme au surréalisme.
Pres mouvements littéraires du romantisme au surréalisme.Pres mouvements littéraires du romantisme au surréalisme.
Pres mouvements littéraires du romantisme au surréalisme.Philippe Campet
 
Visite au MNAC. Étude du paysage.
Visite au MNAC. Étude du paysage.Visite au MNAC. Étude du paysage.
Visite au MNAC. Étude du paysage.
María Balastegui Torres
 
Chapitre II: Vers une autonomie de l'art- 2- Le baroque et le classicisme/ 3-...
Chapitre II: Vers une autonomie de l'art- 2- Le baroque et le classicisme/ 3-...Chapitre II: Vers une autonomie de l'art- 2- Le baroque et le classicisme/ 3-...
Chapitre II: Vers une autonomie de l'art- 2- Le baroque et le classicisme/ 3-...
Azzam Madkour
 
Le classicisme
Le classicismeLe classicisme
Le classicisme
Mahdi Ben Said
 
La renaissance
La renaissanceLa renaissance
La renaissancesarapecast
 
French and creativity (2/6) (3/6)
French and creativity (2/6) (3/6)French and creativity (2/6) (3/6)
French and creativity (2/6) (3/6)
Albane Buriel
 
Autoportrait
Autoportrait Autoportrait
Autoportrait
Pierric CHALOIS
 
3 exposé le classicisme devika
3  exposé  le classicisme  devika3  exposé  le classicisme  devika
3 exposé le classicisme devikaPatricia Seuchie
 
Conférence "Le devenir baroque du monde" - Les RDV de l'imaginaire - 18.03.15
Conférence "Le devenir baroque du monde" - Les RDV de l'imaginaire - 18.03.15Conférence "Le devenir baroque du monde" - Les RDV de l'imaginaire - 18.03.15
Conférence "Le devenir baroque du monde" - Les RDV de l'imaginaire - 18.03.15
Martin Héloïse
 

Tendances (20)

A la croisée des dessins musécole edition 2015
A la croisée des dessins musécole edition 2015 A la croisée des dessins musécole edition 2015
A la croisée des dessins musécole edition 2015
 
Odilon Redon Dossier de presse de la Fondation Beyeler
Odilon Redon Dossier de presse de la Fondation BeyelerOdilon Redon Dossier de presse de la Fondation Beyeler
Odilon Redon Dossier de presse de la Fondation Beyeler
 
Histoire de la_peinture-1-
Histoire de la_peinture-1-Histoire de la_peinture-1-
Histoire de la_peinture-1-
 
Symbolisme
SymbolismeSymbolisme
Symbolisme
 
Soutine et de Kooning
Soutine  et de KooningSoutine  et de Kooning
Soutine et de Kooning
 
Symbolisme et modernité
Symbolisme et modernitéSymbolisme et modernité
Symbolisme et modernité
 
dossierartistesnam
dossierartistesnamdossierartistesnam
dossierartistesnam
 
Chapitre III: Vers une épuration de l'art- 2- L'abstraction et l'épuration de...
Chapitre III: Vers une épuration de l'art- 2- L'abstraction et l'épuration de...Chapitre III: Vers une épuration de l'art- 2- L'abstraction et l'épuration de...
Chapitre III: Vers une épuration de l'art- 2- L'abstraction et l'épuration de...
 
Elles font l'abstraction
Elles font l'abstractionElles font l'abstraction
Elles font l'abstraction
 
Classicisme litterature genres
Classicisme litterature genresClassicisme litterature genres
Classicisme litterature genres
 
Pres mouvements littéraires du romantisme au surréalisme.
Pres mouvements littéraires du romantisme au surréalisme.Pres mouvements littéraires du romantisme au surréalisme.
Pres mouvements littéraires du romantisme au surréalisme.
 
Visite au MNAC. Étude du paysage.
Visite au MNAC. Étude du paysage.Visite au MNAC. Étude du paysage.
Visite au MNAC. Étude du paysage.
 
Le portrait de félix fénéon
Le portrait de félix fénéonLe portrait de félix fénéon
Le portrait de félix fénéon
 
Chapitre II: Vers une autonomie de l'art- 2- Le baroque et le classicisme/ 3-...
Chapitre II: Vers une autonomie de l'art- 2- Le baroque et le classicisme/ 3-...Chapitre II: Vers une autonomie de l'art- 2- Le baroque et le classicisme/ 3-...
Chapitre II: Vers une autonomie de l'art- 2- Le baroque et le classicisme/ 3-...
 
Le classicisme
Le classicismeLe classicisme
Le classicisme
 
La renaissance
La renaissanceLa renaissance
La renaissance
 
French and creativity (2/6) (3/6)
French and creativity (2/6) (3/6)French and creativity (2/6) (3/6)
French and creativity (2/6) (3/6)
 
Autoportrait
Autoportrait Autoportrait
Autoportrait
 
3 exposé le classicisme devika
3  exposé  le classicisme  devika3  exposé  le classicisme  devika
3 exposé le classicisme devika
 
Conférence "Le devenir baroque du monde" - Les RDV de l'imaginaire - 18.03.15
Conférence "Le devenir baroque du monde" - Les RDV de l'imaginaire - 18.03.15Conférence "Le devenir baroque du monde" - Les RDV de l'imaginaire - 18.03.15
Conférence "Le devenir baroque du monde" - Les RDV de l'imaginaire - 18.03.15
 

En vedette

Confira se você está na lista dos beneficiados da ação de anuênio do BB
Confira se você está na lista dos beneficiados da ação de anuênio do BBConfira se você está na lista dos beneficiados da ação de anuênio do BB
Confira se você está na lista dos beneficiados da ação de anuênio do BB
Sindicato dos Bancários de Pernambuco
 
French and creativity (1/6)
French and creativity (1/6)French and creativity (1/6)
French and creativity (1/6)
Albane Buriel
 
Peinture
PeinturePeinture
Peinture
abdouchaki
 
RESULTADO PRELIMINAR DA 1ª FASE – PROVA OBJETIVA
RESULTADO PRELIMINAR DA 1ª FASE – PROVA OBJETIVARESULTADO PRELIMINAR DA 1ª FASE – PROVA OBJETIVA
RESULTADO PRELIMINAR DA 1ª FASE – PROVA OBJETIVA
Davidson Malacco
 
OMAM Essay Final Draft
OMAM Essay Final DraftOMAM Essay Final Draft
OMAM Essay Final Draft
Tim Kelley
 
LITERATURA CATALANA. Moviments literaris XIX i XX
LITERATURA CATALANA.  Moviments literaris XIX i XXLITERATURA CATALANA.  Moviments literaris XIX i XX
LITERATURA CATALANA. Moviments literaris XIX i XX
joanpol
 
LITERATURA CATALANA. Moviments literaris SEGLES xix I xx
LITERATURA CATALANA. Moviments literaris SEGLES xix I xxLITERATURA CATALANA. Moviments literaris SEGLES xix I xx
LITERATURA CATALANA. Moviments literaris SEGLES xix I xx
joanpol
 
Literatura catalana(3)
Literatura catalana(3)Literatura catalana(3)
Literatura catalana(3)Jud93
 
Unitat 4
Unitat 4Unitat 4
Unitat 4npintu
 
Victor Vasarely
Victor VasarelyVictor Vasarely
Victor VasarelyTim Kelley
 
Cubisme[1]
Cubisme[1]Cubisme[1]
Cubisme[1]
Hakkim Shajahan
 

En vedette (15)

Introduction A La Filmologie
Introduction A La FilmologieIntroduction A La Filmologie
Introduction A La Filmologie
 
Confira se você está na lista dos beneficiados da ação de anuênio do BB
Confira se você está na lista dos beneficiados da ação de anuênio do BBConfira se você está na lista dos beneficiados da ação de anuênio do BB
Confira se você está na lista dos beneficiados da ação de anuênio do BB
 
French and creativity (1/6)
French and creativity (1/6)French and creativity (1/6)
French and creativity (1/6)
 
Peinture
PeinturePeinture
Peinture
 
RESULTADO PRELIMINAR DA 1ª FASE – PROVA OBJETIVA
RESULTADO PRELIMINAR DA 1ª FASE – PROVA OBJETIVARESULTADO PRELIMINAR DA 1ª FASE – PROVA OBJETIVA
RESULTADO PRELIMINAR DA 1ª FASE – PROVA OBJETIVA
 
OMAM Essay Final Draft
OMAM Essay Final DraftOMAM Essay Final Draft
OMAM Essay Final Draft
 
El cubisme
El cubismeEl cubisme
El cubisme
 
LITERATURA CATALANA. Moviments literaris XIX i XX
LITERATURA CATALANA.  Moviments literaris XIX i XXLITERATURA CATALANA.  Moviments literaris XIX i XX
LITERATURA CATALANA. Moviments literaris XIX i XX
 
Cubisme
CubismeCubisme
Cubisme
 
Cubisme
CubismeCubisme
Cubisme
 
LITERATURA CATALANA. Moviments literaris SEGLES xix I xx
LITERATURA CATALANA. Moviments literaris SEGLES xix I xxLITERATURA CATALANA. Moviments literaris SEGLES xix I xx
LITERATURA CATALANA. Moviments literaris SEGLES xix I xx
 
Literatura catalana(3)
Literatura catalana(3)Literatura catalana(3)
Literatura catalana(3)
 
Unitat 4
Unitat 4Unitat 4
Unitat 4
 
Victor Vasarely
Victor VasarelyVictor Vasarely
Victor Vasarely
 
Cubisme[1]
Cubisme[1]Cubisme[1]
Cubisme[1]
 

Similaire à Styles de peinture

Renaissance
RenaissanceRenaissance
Renaissancealforni
 
Art XVIII S
Art XVIII SArt XVIII S
Art XVIII S
Veronica Coudannes
 
Le passage du XIXe au XXe siècle
Le passage du XIXe au XXe siècleLe passage du XIXe au XXe siècle
Le passage du XIXe au XXe siècle
Mannous
 
La Renaissance
La RenaissanceLa Renaissance
La Renaissancesarapecast
 
La renaissance
La renaissanceLa renaissance
La renaissancesarapecast
 
Francais Rebeca Ines
Francais Rebeca InesFrancais Rebeca Ines
Francais Rebeca Inesguestda248e8
 
Renaissance italienne
Renaissance italienneRenaissance italienne
Renaissance italienne
Thomas Galoisy
 
Chapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégration
Chapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégrationChapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégration
Chapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégration
Azzam Madkour
 
Caracteristiques des mouvements picturaux
Caracteristiques des mouvements picturauxCaracteristiques des mouvements picturaux
Caracteristiques des mouvements picturaux
feustaquio25
 
L’ésthétique baroque
L’ésthétique baroqueL’ésthétique baroque
L’ésthétique baroque
Ivan Pidov
 
Pres mouvements littéraires 2016
Pres mouvements littéraires 2016Pres mouvements littéraires 2016
Pres mouvements littéraires 2016
Philippe Campet
 
Histoire de la peinture 3
Histoire de la peinture 3Histoire de la peinture 3
Histoire de la peinture 3Michel Cénac
 
Histoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)a
Histoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)aHistoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)a
Histoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)a
Bondy Stenzler
 
Histoire du XVII au XIX siècle
Histoire du XVII au XIX siècleHistoire du XVII au XIX siècle
Histoire du XVII au XIX sièclecesttresjoli
 
Place du tertre
Place du tertrePlace du tertre
Place du tertre
turova1858
 
TRAVAIL DE ANDREA GARCÍA TUDELA ET INÉS GARCÍA DEL MORAL (3 TRIM)
TRAVAIL DE ANDREA GARCÍA TUDELA ET INÉS GARCÍA DEL MORAL (3 TRIM)TRAVAIL DE ANDREA GARCÍA TUDELA ET INÉS GARCÍA DEL MORAL (3 TRIM)
TRAVAIL DE ANDREA GARCÍA TUDELA ET INÉS GARCÍA DEL MORAL (3 TRIM)
manusp14
 
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrie
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrieChapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrie
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrie
Azzam Madkour
 

Similaire à Styles de peinture (20)

Renaissance
RenaissanceRenaissance
Renaissance
 
Art XVIII S
Art XVIII SArt XVIII S
Art XVIII S
 
Le passage du XIXe au XXe siècle
Le passage du XIXe au XXe siècleLe passage du XIXe au XXe siècle
Le passage du XIXe au XXe siècle
 
Musée d'orsey
Musée d'orseyMusée d'orsey
Musée d'orsey
 
La Renaissance
La RenaissanceLa Renaissance
La Renaissance
 
La renaissance
La renaissanceLa renaissance
La renaissance
 
Francais Rebeca Ines
Francais Rebeca InesFrancais Rebeca Ines
Francais Rebeca Ines
 
Renaissance italienne
Renaissance italienneRenaissance italienne
Renaissance italienne
 
Chapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégration
Chapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégrationChapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégration
Chapitre VI: Les nouvelles tendances- 2- Les arts d'intégration
 
Caracteristiques des mouvements picturaux
Caracteristiques des mouvements picturauxCaracteristiques des mouvements picturaux
Caracteristiques des mouvements picturaux
 
L’ésthétique baroque
L’ésthétique baroqueL’ésthétique baroque
L’ésthétique baroque
 
Pres mouvements littéraires 2016
Pres mouvements littéraires 2016Pres mouvements littéraires 2016
Pres mouvements littéraires 2016
 
Histoire de la peinture 3
Histoire de la peinture 3Histoire de la peinture 3
Histoire de la peinture 3
 
Histoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)a
Histoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)aHistoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)a
Histoire de la_peinture-3-fr(d-07.15)a
 
Histoire du XVII au XIX siècle
Histoire du XVII au XIX siècleHistoire du XVII au XIX siècle
Histoire du XVII au XIX siècle
 
Place du tertre
Place du tertrePlace du tertre
Place du tertre
 
TRAVAIL DE ANDREA GARCÍA TUDELA ET INÉS GARCÍA DEL MORAL (3 TRIM)
TRAVAIL DE ANDREA GARCÍA TUDELA ET INÉS GARCÍA DEL MORAL (3 TRIM)TRAVAIL DE ANDREA GARCÍA TUDELA ET INÉS GARCÍA DEL MORAL (3 TRIM)
TRAVAIL DE ANDREA GARCÍA TUDELA ET INÉS GARCÍA DEL MORAL (3 TRIM)
 
L'art nouveau
L'art nouveauL'art nouveau
L'art nouveau
 
L'art nouveau
L'art nouveauL'art nouveau
L'art nouveau
 
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrie
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrieChapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrie
Chapitre V- Vers une réalisation de l'art- 2- Un art au service de l'industrie
 

Styles de peinture

  • 1. Le style paléolithique, il y a 20 000 ans Grotte de Lascaux Grotte Chauvet
  • 2. Beaucoup plus tard, bien des écoles et styles artistiques se sont succédés. Ceci est une synthèse des plus connus. Classicisme (XVII è) Expressionnisme (XX è) Surréalisme (1924) Baroque (XVII è) Art abstrait (XX è) Pop art (1960) Néoclassicisme (1750) Art naïf (1900) Op art (1960) Rococo (XVIII è) Fauvisme (1901) Hyperréalisme (1960) Romantisme (XVIII è) Cubisme (1907) Body art (1960) Impressionnisme (XIX è) Futurisme (1909) Minimalisme (1960) Réalisme (1850) Suprématisme (1913) Installation (1960) Naturalisme (1870) Dadaïsme (1916) Art pauvre (1967) Pointillisme (1880) Peinture métaphysique (1917) Art conceptuel (1968) Post - impressionnisme (1885) Néo - plasticisme (1917) Néo – expressionnisme (1980) Cloisonnisme (1886) Purisme (1918) Art ASCII (1980) Synthétisme (1888) Art déco (1920) Nabis (1888) Constructivisme (1920) Le diaporama peut être consulté séquentiellement en cliquant sur les diapositives (comme d’habitude) ou en utilisant les liens hypertexte de la liste ci-dessus. Compilation réalisée par Jack Auzanneau Sources: divers sites Internet Accompagnement musical: Water Music (Haendel 1715)
  • 3. Classicisme Mouvement littéraire et artistique de la seconde moitié du XVIIe siècle. Ce terme est apparu au XIX è siècle pour désigner les œuvres qui prennent pour modèle l’art antique. Pour donner l'impression de naturel, il importe avant tout de ne pas choquer. C'est pourquoi les règles de vraisemblance et de bienséance jouent un rôle majeur au XVII e siècle. La vraisemblance correspond à ce qui peut paraître vrai. L'objectif n'est pas de représenter la vérité mais de respecter les cadres de ce que le public de l'époque considère comme possible. C'est cette règle de vraisemblance qui est à l'origine de toutes les règles du théâtre classique. « Qu'en un jour, qu'en un lieu, un seul fait accompli Tienne jusqu'à la fin le théâtre rempli. » Ces deux vers de Boileau résument la fameuse règle des trois unités : l'action doit se dérouler en vingt-quatre heures (unité de temps), en un seul lieu (unité de lieu) et ne doit être constituée que d'une seule intrigue (unité d'action). Peintres classiques: Charles de La Fosse, Charles Le Brun, Claude Gellée, Pierre Mignard, Nicolas Poussin, ... Retour à la liste
  • 4. Le baroque est un style qui naît en Italie (à Rome, Mantoue, Venise et Florence) à la charnière des XVI è et XVII è siècles, et jusqu'au milieu du XVIII è, et se répand rapidement dans la plupart des pays d’Europe. Il touche tous les domaines artistiques, sculpture, peinture, littératur e, architecture et musique et se caractérise par l’exagération du mouvement, la surcharge décorative, les effets dramatiques, la tension, l’exubérance et de la grandeur parfois pompeuse. L’art baroque est donc un art de mouvement, riche et surabondant. L’architecture a une place privilégiée; le luxe de l’église doit entraîner l’adhésion du fidèle. Les autres arts, peinture, sculpture, décor, sont subordonnés à l’architecture et contribuent à produire le même effet; les lignes courbes, l’ovale en particulier, prédominent aux dépens de la ligne droite. Enfin, l’illusion, l’impression spectaculaire sont plus importantes désormais que l’exactitude. En musique, sont dits baroques la quasi-totalité des musiciens européens entre 1580 et 1760: Telemann, Vivaldi, J.-S. Bach, Haendel. En peinture, les principaux chefs de file du mouvement baroque sont Rembrandt (Hollande), Rubens (Flandres) ou encore Andrea Pozzo (Italie) sans oublier Vermeer même si ce dernier est parfois classé dans les artistes « classiques » par la tradition . Retour à la liste
  • 5. Le néoclassicisme est un mouvement artistique qui s'est développé dans la peinture, la sculpture, l'architecture et la littérature entre 1750 et 1830 environ. Ce nom s'applique aussi au domaine musical à partir des années 1920, en réaction aux excès du romantisme et de la modernité. Apparu à Rome au milieu du XVIIIe siècle, il prônait le retour aux canons esthétiques de l’Antiquité grecque et latine. Le néo-classicisme se répandit dans tous les pays européens et aux É.-U. (Capitole de Washington), et se prolongea jusqu’en 1830 environ. À l’origine, on constate généralement une réaction contre l’art «aristocrate» (baroque, rococo), ainsi qu’une admiration pour la République romaine. L’art antique, que les fouilles d’Herculanum (1720) et de Pompéi (1748) commençaient à faire mieux connaître, prit force de symbole. La génération des architectes néo-classiques français comprend notam. E. L. Boullée, C. de Wailly (Odéon), C. N. Ledoux, A. T. Brongniart (Bourse de Paris), J.-F. Chalgrin (arc de triomphe de l’Étoile), P. A. Vignon (égl. de la Madeleine). Le sculpteur italien A. Canova fut celui qui soumit le plus facilement son art à l’esthétique du «noble contour». En peinture, le Serment des Horaces, de David (1784), se présenta comme le manifeste de la nouvelle école (F. Gérard, Girodet, etc.). Retour à la liste
  • 6. Le rococo est un mouvement artistique, en vogue au 18è siècle, qui touche principalement la peinture et l’architecture. Dérivé du baroque, il se caractérise par un enrichissement décoratif particulièrement chargé. Principaux représentants : Allemagne: François de Cuvilliés, (architecte et décorateur) France : Antoine Watteau, François Boucher, Jean-Honoré Fragonard, Jean Pillement, Antoine Pesne, Nicolas Pineau (architecte décorateur) Italie: Corrado Giaquinto, Giambattista Tiepolo, Antonio Balestra, les Guardi, Francesco Solimena, Alessandro Magnasco, Giovanni Domenico Ferretti Flandres : Peter Angelis Retour à la liste
  • 7. Le romantisme est un courant artistique d'Europe occidentale apparu au cours du XVIIIè siècle en Grande-Bretagne et en Allemagne, puis au XIXe siècle en France, en Italie et en Espagne. Il se développe en France sous la Restauration et la monarchie de Juillet, par réaction contre la régularité classique jugée trop rigide et le rationalisme philosophique des siècles antérieurs. Le romantisme s'esquisse par la revendication des poètes du « je » et du « moi », qui veulent faire connaître leurs expériences personnelles et faire cesser cet aspect fictif attribué aux poèmes et aux romans. Le romantisme se caractérise par une volonté d'explorer toutes les possibilités de l'art afin d'exprimer les extases et les tourments du cœur et de l'âme : il est ainsi une réaction du sentiment contre la raison, Artistes français romantiques: Arlincourt - Balzac - Bernardin de Saint-Pierre - Aloysius Bertrand - Petrus Borel - Chateaubriand - Chénier - Constant - Delacroix - Diderot - Alphonse Esquiros - Xavier Forneret - Gautier - Géricault - Hugo - Lacenaire - Lamartine - Charles Lassailly - Lautréamont - Mérimée - Michelet - Musset - Nerval - Nodier - Philothée O'Neddy - Alphonse Rabbe - Rousseau - Senancour - Georges Sand- Mme de Staël - Stendhal - Vigny Retour à la liste
  • 8. L'impressionnisme est une école picturale française, fruit au départ de l'association de quelques artistes parisiens dans la seconde moitié du XIXe siècle Fortement critiqué à ses débuts, le mouvement se manifesta notamment, de 1874 à 1886, par huit expositions publiques à Paris, et marqua la rupture de l'art moderne avec l'académisme. L'impressionnisme est notamment caractérisé par une tendance à noter les impressions fugitives, la mobilité des phénomènes plutôt que l'aspect stable et conceptuel des choses. C'est un mouvement pictural qui se développa dans le dernier quart du XIXe s. en réaction contre les conceptions académiques de l’art. Le principe de la division des tons (l’obtention d’un ton vert résulte du voisinage d’un bleu et d’un jaune) est à la base même de la technique impressionniste; dès lors, la touche joue pleinement son rôle d’instrument destiné à dissoudre les formes dans l’atmosphère. Les principaux peintres impressionnistes furent Renoir, Degas, Monet, Manet, Sisley, Pissarro. En 1873, le style impressionniste se généralisa et s’affirma pleinement, tandis que 1877 marqua son apogée. En ce qui concerne Cézanne et Gauguin, c’est abusivement que leurs noms sont associés à l’impressionnisme, dont ils apprécièrent la nouveauté mais ne partagèrent pas les principes. Retour à la liste
  • 9. Réalisme (vers 1850) Le Réalisme est un mouvement artistique du XIXe siècle. Il est à considérer comme un trait d'union, une transition entre le romantisme et l'impressionnisme. Tendance littéraire et artistique de la seconde moitié du dix-neuvième siècle, qui privilégie la représentation exacte, non idéalisée, de la nature et des hommes. En pratique, les peintres représentant cette tendance ou ce mouvement artistique, prenaient une image provenant de la réalité pouvant être un objet, un animal, un humain ou autre chose, et représentaient sous forme de peinture, cette image telle qu’elle est réellement. Le Radeau de la Méduse de Géricault (1819) fut considéré comme le premier tableau "réaliste". Il présente un fait divers de l'époque, le naufrage d'un bateau, peint à la manière d'une scène historique. Artistes: Camille Corot, Honoré Daumier, Gustave Courbet, Jean-François Millet, Henri Fantin- Latour, Théodore Géricaut Retour à la liste
  • 10. Naturalisme (vers 1870) Le naturalisme vise à reproduire la réalité avec la considération parfaite de ce qui est et qui restera, sans tenir compte des goûts, des sentiments et des préjugés. Les artistes qui peignent des tableaux en utilisant cette technique se doivent de reproduire la nature sous tous ses aspects, même les plus laids, les plus rebutants, sans y rajouter une touche personnelle. Goût pour le Moyen-âge. Ceci représente l'excès du romantisme. La peinture du paysage est de plus en plus importante. Ce mouvement précède l'impressionnisme. Artistes : Théodore Rousseau, Jean-Baptiste Corot, Charles-François Daubigny, Jules Breton,Joseph Mallord William Turner Retour à la liste
  • 11. Pointillisme (vers 1880) Le pointillisme (ou néo-impressionnisme ou divisionnisme) est une technique de peinture issue du mouvement impressionniste qui consiste à peindre par petites touches séparées de peinture de couleurs primaires. On perçoit néanmoins des couleurs secondaires, par le mélange optique des seuls trois différents tons. Cette technique est née en France notamment sous l'impulsion de Georges Seurat (1859-1891) puis de Paul Signac (1863 - 1935), à la fin du XIXe siècle Théorie: Lorsque le tableau est regardé à une certaine distance, les taches de couleur ne peuvent pas être distinguées les unes des autres et se fondent optiquement les unes aux autres. L'aspect visuel obtenu est différent de celui obtenu en mélangeant des couleurs sur une palette et en les appliquant ensuite sur la toile. Certains décrivent le résultat comme plus brillant ou plus pur car le mélange est réalisé par l'œil et non plus par le pinceau. Principaux artistes: Georges Seurat, Paul Signac, Henri-Edmond Cross Retour à la liste
  • 12. Le post-impressionnisme est un ensemble des courants artistiques qui, durant la période allant approximativement de 1885 à 1915, divergent de l'impressionnisme ou s'opposent à lui (néo-impressionnisme, synthétisme, symbolisme, nabis...). 2 tableaux de Van Gogh Le terme post-impressionnisme est une appellation extrêmement floue, appliquée principalement à Cézanne, Van Gogh, Gauguin, Toulouse-Lautrec et Seurat, mais souvent utilisée pour décrire d'autres artistes progressistes qui suivirent la grande décennie de l'impressionnisme (1870-1880), comme Matisse, Bonnard, Decroix et Dufrénoy. Principaux artistes: Paul Gauguin, Vincent Van Gogh, Emile Bernard, Paul Cézanne Retour à la liste
  • 13. Cloisonnisme (1886) On dit cloisonnisme, à cause du cerne de chaque ton. C’est un grand vitrail plutôt qu’une peinture, avec les éléments décoratifs de la couleur et de la ligne. Le cloisonnisme est une technique picturale inventée en 1886 par un jeune peintre, Louis Anquetin. Cette technique s'inspire de la technique du vitrail, des estampes japonaises (japonisme), des Images d'Épinal et des arts primitifs. Le cloisonnisme se caractérise par des blocs de couleur cernés d’un trait plus foncé. Ce cerne permet de délimiter les aplats de couleur les uns par rapport aux autres. Il permet aussi de mettre en valeur les éléments peints. Aujourd'hui, le cloisonnisme est une technique indissociable de la bande dessinée et du dessin animé. Artistes : Louis Anquetin, E. Bernard, Paul Gauguin, Maurice Denis, Toulouse-Lautrec .... Retour à la liste
  • 14. Le synthétisme (1888) est caractérisé par la simplification voulue des lignes, des formes et des couleurs. Les artistes ne se soumettent plus à la nature, ils l'utilisent. Ils s’en servent pour extraire son idée, laquelle ne se donne qu’à la seule imagination de l'artiste. Puisque l'idée est conçue par l'imagination du peintre, il ne faut pas qu’il peigne devant la chose. Cet art est fondé sur l'usage de grands aplats de couleurs aux contours vigoureusement cernés. Synthétiser, ce n’est pas nécessairement simplifier dans le sens de supprimer certaines parties de l'objet, c’est simplifier dans le sens de rendre au plus simple. Artistes : Paul Gauguin, Paul Sérusier, Émile Bernard Retour à la liste
  • 15. Nabis Groupe d'artiste créé en 1888 Le mouvement nabi que l'on désigne souvent par Les Nabis est un mouvement artistique post-impressionniste d'avant-garde, né à la fin du XIX è siècle en réaction contre la peinture académique et qui perdurera jusqu'au début du XX è siècle. Il est influencé par les enseignements de Gauguin, le japonisme et l'école de Pont-Aven. Les Nabis se caractérisent par l'utilisation de grands aplats de couleurs « sorties du tube », sans mélange, par le cerne , la perspective absente ou fausse, la ligne d'horizon haute des paysages. On trouve également dans leur peinture un attrait pour le symbolisme et des influences de l'école de Pont-Aven. La lumière est prédominante dans les tableaux des Nabis, préfigurant la lumière spirituelle. Quelques artistes: Edouard Vuillard, Maurice Denis, Chaïm Soutine, Félix Vallotton, Jean Verkade, Mogens Ballin, Pierre Bonnard, Roussel, Paul Sérusier Retour à la liste
  • 16. Expressionnisme L'expressionnisme est un mouvement artistique apparu au début du XXe siècle, ayant touché de multiples domaines artistiques : la peinture, l'architecture, la littérature, le théâtre, le cinéma, et la musique, etc. C'est une forme d’art qui s’efforce de donner à une œuvre le maximum d’intensité expressive. Van Gogh et Gauguin, puis Ensor, Munch et Matisse en sont à l’origine Principaux artistes: Emil Nolde, Otto Mueller, Ernst Ludwig Kirchner, Max Pechstein, Erich Heckel, Karl Schmidt- Rottluff, Alexeï Von Jawlensky, Wassily Kandinsky, Gabriele Münter, Franz Marc, August Macke, Oskar Kokoschka, Egon Schiele, Chaim Soutine, Emil Filla, Béla Czobel, Edward Munch Retour à la liste
  • 17. Art abstrait (début XX è) C'est une forme d'art qui n‘essaie pas de représenter le monde sensible. La peinture peut se passer de modèle et s'affranchit de la fidélité à la réalité visuelle. Aujourd'hui, on utilise ce terme pour désigner une pratique artistique qui ne représente pas des sujets ou des objets du monde naturel, réel ou imaginaire, mais seulement des formes et des couleurs pour elles-mêmes. L'art contemporain poussera cette pratique à son paroxysme, un demi-siècle plus tard. Le peintre Wassily Kandinsky est le fondateur de l´art abstrait. La peinture abstraite du tchèque Frantisek Kupka a également inspiré ce mouvement. Retour à la liste
  • 18. Art Naïf période 1900-1937 L’art naïf désigne les œuvres d'artistes, le plus souvent autodidactes, qui se trouvent en décalage avec les courants artistiques de leur temps, soit par maladresse, soit parce qu'ils en ignorent tout. L'art naïf désigne aussi une école de peinture, prônant un style pictural figuratif qui se caractérise notamment pour la minutie apportée au détails, l'emploi de couleurs gaies (en aplats), et une représentation « ingénue » et figurative de sujets populaires (paysages campagnards, costumes folkloriques, animaux domestiques ou sauvages). La codification et la pérennité de ce style semblent donc mener vers une autre forme d'académisme. Les artistes naIfs sont souvent autodidactes. Leur expression est colorée d'une sensibilité populaire. Ils ne suivent pas les tendances de leur époque. Artistes naïfs: -Henri Rousseau, dit « le douanier Rousseau » -Ferdinand Cheval, dit « le facteur Cheval », qui construisit un « palais idéal » à Hauterives ( Drôme ) -Séraphine de Senlis -Raymond Isidore, qui construisit la maison Picassiette à Chartres -Eva Lallemant - Denys Corbe -Robert Tatin -Jean Schubnel -Bernard Vercruyce Retour à la liste
  • 19. Le fauvisme est un mouvement artisitique des peintres français nommés, par dénigrement, fauves (Vlaminck, Derain, Matisse, etc.), qui, entre 1901 et 1907, voulurent créer un expressionnisme de la couleur pure. Le Fauvisme découle du Pointillisme et du Post-Impressionnisme en général. Mais il se caractérise par un modèle plus primitif et moins naturel. Les Fauves rejètent perspective et les valeurs de l'art classique, en exaltant la couleur toujours vives, dans une simplicité des formes et un abandon du modelé. Le fauvisme fut, à l’origine, la réaction de divers peintres (Matisse, Rouault, Manguin, Van Dongen, etc.) contre leur formation académique: ils prônèrent l’emploi généralisé des tons purs. Le terme de fauvisme est né lors du vernissage du salon d’automne de 1905: le critique Louis Vauxcelles, apercevant une statuette de style florentin dans la salle où exposaient Matisse et ses amis, eut ce mot: « Donatello parmi les fauves! » Principaux artistes: Georges Braque, André Derain, Raoul Dufy, Henri Matisse, Maurice De Vlaminck Retour à la liste
  • 20. Le cubisme est un mouvement artistique qui s'est développé de 1907 à 1914 autour de Georges Braque, Francis Picabia et Picasso. Après la Première Guerre mondiale, le mouvement s'essouffle, avant de s'éteindre vers les années 1920. Le peintre Paul Cézanne pensait que l'on pouvait regarder et représenter les choses à partir de formes géométriques simples comme la sphère ou le cône. Cette idée sera le point de départ du mouvement cubiste. En 1907, Pablo Picasso réalise le premier tableau cubiste (Les Demoiselles d'Avignon). Georges Braque est fasciné par cette toile. Les deux artistes développent alors une nouvelle forme d'art : l’artiste le décompose en des plans géométriques inscrits dans un espace tridimensionnel sans profondeur. Principaux artistes: Pablo Picasso, Juan Gris, Alexandre Archipenko, Georges Braque, Albert Gleizes, Fernand Léger, Jacques Lipchitz, Jean Metzinger Retour à la liste
  • 21. Futurisme 1909-1915 A l'origine, mouvement littéraire qui comprend ensuite la peinture, sculpture, photographie et architecture. Esthétique générée par le mythe moderne de la machine et de la vitesse. Les peintres sont influencés par le Divisionnisme et le Cubisme. Le futurisme est certainement l'un des mouvements d'avant-garde qui a le plus choqué. Il prône en effet l'amour de la vitesse, de la violence, de la machine, le mépris de la femme, la guerre « comme seule hygiène du monde ». C'est aussi l'un des mouvements qui, avec le surréalisme, connaît le plus de guerres internes. De nombreux artistes sont expulsés comme les deux frères Arturo et Carlo Ludovico Bragaglia, photographes. Principaux artistes: Giacomo Balla, Umberto Boccioni, Carlo Carra, Luigi Russolo, Gino Severini, Ardengo Soffici Jules Schmalzigaug, seul peintre futuriste belge, Mario Carli, écrivain Retour à la liste
  • 22. Le suprématisme (1913) est le fondement d’un art qui ne présente pas la forme réelle des choses. Son « créateur » est le peintre russe Kasimir Malevitch (1878-1935) Le peintre ne doit s’occuper que de la peinture et rejeter toute considération extérieure. Cette devise est celle d’un peintre suprématisme parfait. Volontairement agressives, les conceptions de ce mouvement eurent un retentissement considérable face au public. Elles font aussi preuve d’un rare sens de la perfection. La plupart des œuvres suprématistes sont très simples (carré noir sur fond blanc). Les formes utilisées par ce mouvement sont essentiellement bidimensionnelles et répondent à la bidimensionnalité du médium. Les trois formes de bases sont le carré, le cercle et la croix. Le carré était la forme préférée de Malévitch, puisque c'est une forme scientifique et non naturelle, basique, universelle et c'est à partir de cette forme qu'il élabore les autres. Artistes : Kasimir Malevitch, Vassily Kandinsky, Olga Razanova, Lioubov Popova et Alexandra Exter. Retour à la liste
  • 23. Dada, dit aussi dadaïsme, est un mouvement intellectuel, littéraire et esthétique qui, entre 1916 et 1925, se caractérisa par une remise en cause, à la manière de la table rase, de toutes les conventions et contraintes idéologiques, artistiques et politiques. Le dadaïsme vise à renverser la conception traditionnelle de l'art au moyen de la provocation et de la dérision. Ce mouvement a rassemblé des écrivains et des artistes ayant refusé de participer à la guerre et ayant appelé à la subversion renversement des valeurs établies. Louis Aragon (1897-1982), André Breton (1896-1966), Paul Éluard (1895- 1952), Philippe Soupault (1897-1990) ont appartenu au mouvement Dada. Principaux artistes: Hans Arp, Hugo Ball, Marcel Duchamp, Max Ernst, George Grosz, Raoul Hausmann, John Heartfield, Hannah Höch, Marcel Janco, Man Ray, Francis Picabia, Hans Richter, Kurt Schwitters, Sophie Taeuber-Arp Retour à la liste
  • 24. Peinture métaphysique Le mouvement Pittura Metafisica était un mouvement artistique italien fondé en 1917 par Carlo Carra , Giorgio de Chirico et Giorgio Morandi qui cherche à représenter ce qu'il y a au-delà de l'apparence physique de la réalité, au delà de l'expérience des sens. La peinture métaphysique n'est attachée ni à un mouvement ni à une école : elle n'obéit pas à une doctrine. Elle est cependant liée à un groupe très restreint de peintres qui, entre 1910 et 1920, ont refusé d'axer leurs œuvres sur l'unique recherche formelle que proposaient les avant- gardes. Pour ces artistes, l'expérience métaphysique ne représente qu'une période qui, d'un point de vue chronologique et iconographique, reste limitée dans leur œuvre. C’est Chirico lui-même qui a établi une distinction entre son œuvre d'avant-guerre et celle qui lui a succédé, en prononçant le terme de "peinture métaphysique". Dans son ambitieuse grandiloquence, ce mot évoquait le rêve prométhéen de l'artiste d'arracher aux choses, à leur silence, leur inertie, leur impassibilité, quelques-uns de leurs secrets surnaturels. Retour à la liste
  • 25. Néo-plasticisme (1917-1925) Doctrine de la plastique pure élaborée par Piet Mondrian, à partir d’une analyse serrée du cubisme et qui consiste dans l’usage exclusif de l’angle droit en position horizontale verticale et des trois couleurs primaires auxquelles viennent s’ajouter les non couleurs : blanc, noir et gris. Retour à la liste
  • 26. Purisme 1918-1926 Peinture et architecture. En réaction contre la peinture Cubiste, le purisme traduit une admiration pour la beauté et la pureté des formes de la machine. Il est caractérisé par la simplicité géométrique des contours et la recherche de formes épurées. Le Corbusier signe le manifeste "Le Purisme", où il préconise avec Ozenfant et Leger un retour à l'ordre. Leur mouvement est initié par l'ouvrage "La peinture moderne", publié à Paris en 1925. Ils valorisaient les formes simples et la machinerie, et ils croyaient que la section dorée(1) était la forme idéale. Principaux représentants: Le Corbusier, Amédée Ozenfant, Fernand Leger (1) La section dorée (ou nombre d'or) est le nombre (1+(racine carrée de 5) )/2= 1,618033988... Retour à la liste
  • 27. Art Déco De 1920 à 1939, et en réaction à l'Art nouveau d'avant la Première Guerre mondiale, l'Art déco fut un mouvement artistique extrêmement influent surtout dans l'architecture et le design, mais concerna en fait plus ou moins toutes les formes d'arts plastiques. Caractéristiques: Autant les formes de l'Art nouveau étaient ondulantes, très détaillées et prenaient exemple sur la nature, autant l'Art déco s'est tourné vers des formes épurées et essentiellement géométriques. La courbe, encore très présente aux débuts de ce mouvement, tend à disparaitre progressivement au profit de l'angle droit, notamment avec le courant De Stijl. Ce fut une véritable mais brève explosion artistique concernant de nombreuses disciplines artistiques Principaux artistes: Maurice Dufrêne, Jean Dunand, Francis Jourdain, Pierre Legrain, Robert Mallet- Stevens, André Mare, Jacques Emile Ruhlmann, Louis Süe Retour à la liste
  • 28. Constructivisme (1920) Mouvement artistique du vingtième siècle. C’est un mouvement qui privilégie une construction plus ou moins géométrique des formes. C’est un mouvement russe à l’origine. Il est utilisé dans la construction sculpturale ou picturale. Artistes : Antoine Pevsner, Naum Gabo, Guennadi Vassilkov , Victor Vasarely ... Retour à la liste
  • 29. Surréalisme 1924-1966 Le surréalisme est un mouvement artistique qu‘André Breton définit dans le premier Manifeste du Surréalisme comme un « automatisme psychique pur, par lequel on se propose d'exprimer, soit verbalement, soit par écrit, soit de toute autre manière, le fonctionnement réel de la pensée. Dictée de la pensée, en l'absence de tout contrôle exercé par la raison, en dehors de toute préoccupation esthétique ou morale. C' est l'expression par l'automatisme et par une sorte de fantastique onirique. Inspiré par les découvertes psychanalytiques de Freud et l'idéologie politique du Marxisme. Principaux artistes: Salvador Dali, Max Ernst, Joan Miro, Yves Tanguy, Hans Bellmer, Jacques Hérold, Wilfredo Lam, René Magritte, Man Ray, André Masson, Roberto Matta, Echaurren, Meret Oppenheim, Wolfgang Paalen, Toyen, Raoul Ubac, Marc Chagall Retour à la liste
  • 30. Le pop art est un mouvement qui trouve son origine en Angleterre au milieu des années 50, sous l'impulsion de Richard Hamilton et Edouardo Paolozzi. Un peu plus tard, dans les années 1960, c'est au tour du Pop art américain d'émerger avec Andy Warhol, Roy Lichtenstein, Robert Rauschenberg ou encore Jasper Johns. C'est surtout la branche américaine qui va populariser ce courant artistique devenu majeur, en dénonçant la consommation de masse à tout prix et présenter l'art comme un simple produit à consommer : éphémère, jetable, bon marché... Mais ce qui caractérise profondément ce mouvement, c'est le rôle de la société de consommation et des déformations qu'elle engendre dans notre comportement au quotidien. Le pop'art recourt aux objets les plus quotidiens ainsi qu'aux procédés graphiques de la mode et de la publicité. C'est à partir de ce principe que les artistes américains vont mettre en évidence l'influence que peut avoir la publicité, les magazines, les bandes dessinées et la télévision sur nos décisions de consommateurs. Par la suite, ce mouvement va s'étendre et toucher d'autres domaines comme la mode, l'architecture, le design, etc. Retour à la liste
  • 31. Op art, art cinétique, ou "optique", est un terme utilisé pour décrire certaines peintures faites à partir des années 1960 et qui exploitent la faillibilité de l'œil à travers des illusions optiques. Les œuvres Op art sont en général abstraites. Les pièces les plus connues sont réalisées en noir et blanc et donnent l'impression de mouvement, d'éclat de lumière et de vibration, ou alternativement de ballonnement et de gauchissement. Retour à la liste
  • 32. Hyperréalisme années 1960-70 (Les exemples ci dessus sont bien des peintures et non des photos.) L'hyperréalisme est un mouvement artistique d'origine américaine, caractérisé par une représentation figurative ultra-réaliste. Il a principalement concerné la peinture et la sculpture. L'expression est si détaillée et précise que l'art lui-même semble réel. Les peintures hyperréalistes ressemblent à des photos et les sculptures hyperréalistes à des objets réels. Quelques artistes hyperréalistes: Malcolm Morley, Robert Bechtle, Chuck Close, John De Andrea, Richard Estes, Malcolm Morley Retour à la liste
  • 33. Body Art années 1960-70 Le Body Art est la dénomination anglaise d'un mouvement artistique : L’ art corporel Il prend le corps comme médium de l'expression artistique. Action exécutée en public. Quelques artistes: Gilbert & George, Gina Pane, Chris Burden Retour à la liste
  • 34. Minimalisme ou Art Minimal années 1960-70 Style caractérisé par une austérité impersonnelle, des configurations géométriques évidentes et des matériaux transformés industriellement. La forme est le contenu. Pour les Minimalistes ll n'y a rien d'autre à voir que ce que l'on voit . Le « ressenti » est interdit. Quelques minimalistes: Richard Serra, Agnes Martin, Donald Judd, Robert Morris, Sol Lewitt Retour à la liste
  • 35. Installation (1960) L'installation' est un genre de l'art contemporain qui désigne une œuvre combinant différents médias en vue de modifier l'expérience que peut faire le spectateur d'un espace singulier ou de circonstances déterminées Ça peut aussi être une pièce où l'on expose différentes œuvres et que le tout en crée une autre. On peut se déplacer entre les éléments répartis dans un environnement. Le land art est une forme d’installation. Artistes : Jack Beng-Thi (scupteur), Teruhisa Suzuki et tous les artistes en art actuel. Spencer Tunick (photographe), Lee Bul (sculpture), Vanessa Beecroft Retour à la liste
  • 36. Art pauvre (Arte Povera) (1967) L’art pauvre est un mouvement artistique italien qui remonte à 1967. C’est un véritable culte à la pauvreté. Celle-ci devient un critère absolu. La pauvreté est partout : dans les matériaux, les moyens et les effets. L’art pauvre fonde son action sur l’espace environnant. Les acteurs de Arte Povera, refusent de se laisser enfermer dans une définition et rejettent la qualification de mouvement, pour lui préférer celle d'attitude. Etre un artiste Arte Povera, c’est adopter un comportement qui consiste à défier l’industrie culturelle et plus largement la société de consommation, selon une stratégie pensée sur le modèle de la guérilla. Artistes : Alighieno Boetti, Luciano Fabro, Iannis Kounellis, Mario Merx ... Retour à la liste
  • 37. Art conceptuel (1968) Mouvement artistique récent qui privilégie l’essence du phénomène esthétique au détriment de sa réalisation matérielle, de manière à ce que l’attitude mentale du spectateur soit au centre, elle aussi, de ce phénomène. L'art conceptuel ne se soucie en apparence plus du savoir-faire de l'artiste ni même de l'idée qu'une œuvre doit être « finie » car l'idée prime sur la réalisation. Certains artistes ne proposent par exemple que des esquisses de ce que pourrait être l'œuvre ou encore des modes d'emploi permettant à tout un chacun de réaliser l'œuvre, c'est l'idée qui a de la "valeur", pas sa réalisation. Artistes : Douglas Huebler, Robert Barry, Yves Deloustal, Marcel Duchamp, Benjamin Vautier, Sol Lewitt, Robert Morris, Joseph Kosuth, Lawrence Weiner ... Retour à la liste
  • 38. Le Néo-expressionnisme est un style de peinture moderne qui a émergé vers la fin des années 1970 et a dominé le marché de l'art jusqu'au milieu des années 1980. Lié à l'abstraction lyrique américaine, il s'est développé en Europe en réaction contre l'art conceptuel et minimaliste des années 70. Les Néo-expressionnistes sont revenus à la peinture d'objets reconnaissables, tels que le corps humain, en adoptant un style violemment émotif, en utilisant des couleurs vives et des harmonies de couleur. Peinture figurative, expressionniste et haute en couleur. Retourne aux formes traditionnelles de la peinture de chevalet et au modelé ou à la taille directe de la sculpture. Artistes : Allemagne: Georg Basselitz, Anselm Kiefer. France: Rémi Blanchard - François Boisrond - Robert Combas Grande-Bretagne : David Hockney - Frank Auerbach États-Unis : Jean-Michel Basquiat - Eric Fischl - David Salle - Julian Schnabel Italie : Francesco Clemente - Sandro Chia - Enzo Cucchi Retour à la liste
  • 39. Art ASCII L'art ASCII consiste à réaliser des images uniquement à l'aide des lettres et caractères spéciaux contenus dans le code ASCII. À partir des années 1980 certains artistes ont utilisé des jeux de caractères étendus tels que la page de code 437 disponible en mode texte sur compatible PC. En 1998, Andréas Müller-Pohle a encodé en ASCII la première photographie connue (l'atelier de Joseph Nicéphore Niépce pris par lui même)1 et à présenté le "texte" ainsi obtenu sur huit panneaux : l'œuvre s'appelle Digital Scores (Partitions digitales)2. On peut réaliser de l'Art Ascii avec un simple éditeur de texte mais il existe des logiciels très perfectionnés le permettant. Ils ont aussi des algorithmes de conversion d'image en texte. Évidement, ce genre d'images, si faites à la main, demande beaucoup de temps et de talents, d'où le terme "Art". Types et exemples d'art ASCII La forme la plus simple d'art ASCII est la combinaison de deux ou trois caractères pour exprimer une émotion en texte. Effectuez mentalement la rotation de 90° de ces exemples pour une orientation plus compréhensible de ceux ci, ou penchez la tête à gauche. :-) ou :) sourire :-( ou :( non content ;-) ou ;) clin d'œil :-D ou :D rire :-P ou :P tire la langue B-) ou 8-) cool (lunettes de soleil) Il existe des figures plus complexes, qui nécessitent plusieurs lignes. (__) (oo) /--------- / __ o (___/) / | || / o) /| (=*.*=) * || || (o / / (")__(") ~ ~ ~ Vache Yin/yang Personne Chat Retour à la liste