SlideShare une entreprise Scribd logo
Le Surf : Risques et Prévention
Journées des Sciences et de la Médecine du Sport 2015
Guillaume Barucq
- Médecin généraliste
- Auteur des livres Surfers’ Survival Guide et Surf Thérapie
- Editeur du Site Internet www.surf-prevention.com
- Contact:
Twitter @surfprevention @guillaumebarucq
www.facebook.com/surf.prevention
www.facebook.com/guillaume.barucq
Mieux les Connaître avant de les affronter
1. La Vague (taille, puissance++)
2. Le Fond
- Reef
Surfeurcontrefondmarin(13% des cas)
 Surfeur contre
sable dans 9
cas sur 10
 Surfeur contre
rochers dans
un cas sur 10
- Fond Sableux
 L’accident d’Aritz Aranburu à La Gravière
3. Le Shore Break
Risque de Traumatisme cervical
(bodyboard, bodysurf+++)
Attention au shore break !
Les bodysurfeurs et les bodyboardeurs sont plus fréquemment atteints au
niveau cervical car ils se jettent dans les vagues la tête en bas.
Bodyboardeur projeté par toute la puissance d’une vague de bord
contre le sable…
4. Les Courants et Baïnes
En Savoir plus.
Noyades rares
Planche de surf =
planche de survie.
Causes :
- TC + PCI
- Malaise Cardiaque
- Epilepsie
5.Surpopulation des spots
6. Localisme
En savoir plus sur le localisme.
Surfeur en SUP attaqué à la machette au Costa Rica…
7. Manque de Préparation
 (problèmes musculaires, articulaires, tendinites…)
8. Surf aérien = risque d’entorses
- Les surfeurs pro et les entorses.
9. L’orage
Sortir de l’eau
immédiatement en cas
d’orage !
10. Les animaux marins
Et aussi…
11. La Planche de Surf = 1er Danger
Nose de la planche
Risque de trauma oculaire et de plaie profonde.
56% des plaies occasionnées par un aileron
Exemples: accidents de Joel Parkinson ou Pauline Ado.
Le leash
Accidents de leash.
Grosses planches (LB, SUP)
Risque de trauma crânien.
Surfeur contre sa planche
Dans 6 cas sur
10, le surfeur
se blesse
avec sa
propre
planche.
Collisions (dans 2 cas sur 10)
 Surfeur contre surfeur
(66%)
 Surfeur contre
baigneur (27%)
 Surfeur contre
bodyboardeur (5%)
 Surfeur contre objet
flottant (2%)
Quand il y a autant de monde à l’eau, les collisions sont inévitables…
Profil des accidentés
 22% des victimes
sont des filles.
 La moitié des
surfeuses blessées
ont moins de 20
ans et le quart
moins de 16 ans.
Âge
 Moyenne d’âge des
victimes = 26 ans
 2/3 des patients ont
moins de 30 ans.
 De jeunes enfants
parmi les accidentés.
Niveau de pratique
 Débutant: 35% des patients dont la moitié s’est blessée
pendant un cours de surf.
 Intermédiaire: 34%
 Confirmé: 31%
Traumatismes
Les plus fréquents
 Les plaies (60%)
Dont 9 sur 10 ont
nécessité une suture.
 6 points de suture
réalisés en moyenne.
 7 plaies sur 10 touchent la tête
du surfeur.
 Les plaies du visage peuvent
laisser des cicatrices
inesthétiques car les surfeurs
retournent souvent
prématurément dans l’eau et au
soleil.
 Les plaies du scalp peuvent être
hémorragiques.
Localisation
Étiologie des plaies
 La planche de surf est à l’origine de 93% des plaies.
 56% sont causées par un aileron trop acéré et 30% par
l’avant pointu de la planche.
Fractures de phalanges par leash
Les plus graves
 Traumatismes
oculaires graves avec
chirurgie
ophtalmologique.
 Tout traumatisme
oculaire en surf
nécessite une
consultation
ophtalmologique.
Traumatismes du rachis
 Entorses
cervicales.
 Entorses graves
avec fracture
vertébrale.
Circonstances
stéréotypées:
plongeon en eau
peu profonde
(marée basse) ou
vague de bord.
Introduction
 Accidents de surf
 Urgence-SAMU-SMUR CHCB
 Territoire de régulation – centre 15 : Sud Landes et Côte Basque
 Juillet août 2014
 Recueil de données : Côte Basque Sud, Aguilera, St Etienne
OBJECTIFS : 1 étude épidémiologique prospective
2 évolution / 2006
Matériel et méthode
- 287 dossiers : régulation centre 15 et service d'urgence.
- profil des patients : sexe, age, niveau.
- caractéristiques des traumatismes : mécanisme lésionnel,
localisation, gravité, type de lésion, acheminement des patients,
traitement, devenir.
= 18 variables.
- comparaison avec 2006.
Résultats 1 : population
 Fréquence journalière : ↑ 34% : 4,6/ jour
 Age moyen : → 26,6 ans : ↑ ≥40 ans et ≤20 ans
 Femme : ↑ de 46% : 1/3
 Débutant : ↑ de 45% : 1/2
► Licences F.F.S. : ↑ de 72% : x2 Femme et ≤12 ans
Résultats 2 : Mécanisme lésionnel
Stable
PROPRE PLANCHE
FOND
COLLISION
MOUVEMENT
Résultats 3 : localisation
stable
TÊTE
MEMBRE
RACHIS
THORAX
ABDOMEN
OGE
Résultats 4 : Type de lésion
Evolution ++
 Plaies : ↓ 61 à 48 %
 Fracture : ↓ 11 à 5 % - fractures du visage ↓ 46 à 7 %
 Contusion : ↑ 15 à 30 %
 Entorse : →10%
 Luxation : ↑ 3 à 6 %
▶ Planche en mousse / école / directives fédérales.
Résultats 5 : gravité
↓ de 26 à 18 % selon critères de gravité retenus
≠ critère de gravité aux urgences (défaillance d’organe)
 Fracture 25%
 Luxation 30%
 Entorse cervicale 19%
 Plaie ≥8 pt 20%
 Hospitalisation 5,6%
▶ Absence de tc pci, noyade>type 1
▶ SMUR < 2 %
Résultats 6 : LEASH
 4,1 % des accidents
 ½ grave selon les critères de gravité retenus.
 Membre supérieur : doigt
 Mauvaise utilisation / matériel de sécurité indispensable
 ↓ de 50% des fractures depuis 2006 : 33% en 2014
▶ efficacité des messages de prévention / école
Résultats 7 : traitement
 Plaie : 93% / planche
: pt de suture 86%, chirurgie 6%
 Fracture : 2/3 / fond
: chirurgie 40 %
Résultats 7 : traitement
 Plaie : 93% / planche
: pt de suture 86%, chirurgie 6%
 Fracture : 2/3 / fond
: chirurgie 40 %
Résultat 8 : prise en charge
 5,6 % hospitalisation
 < 2% SMUR, 71% propres moyens, 24% VSAV
 50% dossiers régulés par le 15
 Obligation des MNS d'appeler le centre 15
 10% dossiers pris par un médecin généraliste
▶ impliquer médecins généralistes intéressés par la petite
traumatologie ?
▶ circuit : mns-15- service d'urgences systématique ?
L’immense majorité des accidents de surf pourrait
être prévenue par des mesures simples…
Prévention
Planches sécurisées (en mousse, adaptées au gabarit)
Planche Gonflable (Surf et SUP)
Dérives sécurisées
Planche sans dérive
Alaia
Nose Guard
et Tail Guard
Leash sécurisés
- Par poignée (pour éviter
de se prendre les doigts
dans le cordon du plug
chez débutants).
- Leash détachable (type
XM Power Clip), en cas de
leash coincé sous
l’eau/dans le reef.
Port du casque
Il faudrait vivement recommander le port du casque aux
surfeurs (et surtout aux enfants) car plus de la moitié des
traumatismes touchent la tête.
Combinaison / Gilet Gonflable
(Aides à la flottabilité)
Gilet Wairgo Tribord Combinaison Billabong V1
Signalisation du danger
Code de bonne conduite des surfeurs (ou version « locale »)
Règles de Sécurité en Surf
Prévention FFS
Guides de prévention (version papier ou téléchargeable)
Plus d’infos
 Liens vers articles sur les risques du surf:
http://blog.surf-prevention.com/2010/11/10/quels-
sont-les-risques-lies-au-surf-comment-les-prevenir/
Conclusion
 Démocratisation du surf
 Population hétérogène
 ↑ jeunes, femmes, débutant
 Peu de lésions réellement graves
 Risque / planche , dérive, leash
 Efficacité des messages de prévention
 Efficacité de l'utilisation de matériel moins traumatisant : mousse,
dérive.....
En Résumé
 1er danger en surf : la Planche du pratiquant
 Zone la + touchée : la tête du surfeur
 Prévention possible en adaptant le matériel : forme de
la planche, dérives, leash +/- casque.

Contenu connexe

En vedette

2024 Trend Updates: What Really Works In SEO & Content Marketing
2024 Trend Updates: What Really Works In SEO & Content Marketing2024 Trend Updates: What Really Works In SEO & Content Marketing
2024 Trend Updates: What Really Works In SEO & Content Marketing
Search Engine Journal
 
Storytelling For The Web: Integrate Storytelling in your Design Process
Storytelling For The Web: Integrate Storytelling in your Design ProcessStorytelling For The Web: Integrate Storytelling in your Design Process
Storytelling For The Web: Integrate Storytelling in your Design Process
Chiara Aliotta
 
Artificial Intelligence, Data and Competition – SCHREPEL – June 2024 OECD dis...
Artificial Intelligence, Data and Competition – SCHREPEL – June 2024 OECD dis...Artificial Intelligence, Data and Competition – SCHREPEL – June 2024 OECD dis...
Artificial Intelligence, Data and Competition – SCHREPEL – June 2024 OECD dis...
OECD Directorate for Financial and Enterprise Affairs
 
How to Leverage AI to Boost Employee Wellness - Lydia Di Francesco - SocialHR...
How to Leverage AI to Boost Employee Wellness - Lydia Di Francesco - SocialHR...How to Leverage AI to Boost Employee Wellness - Lydia Di Francesco - SocialHR...
How to Leverage AI to Boost Employee Wellness - Lydia Di Francesco - SocialHR...
SocialHRCamp
 
2024 State of Marketing Report – by Hubspot
2024 State of Marketing Report – by Hubspot2024 State of Marketing Report – by Hubspot
2024 State of Marketing Report – by Hubspot
Marius Sescu
 
Everything You Need To Know About ChatGPT
Everything You Need To Know About ChatGPTEverything You Need To Know About ChatGPT
Everything You Need To Know About ChatGPT
Expeed Software
 
Product Design Trends in 2024 | Teenage Engineerings
Product Design Trends in 2024 | Teenage EngineeringsProduct Design Trends in 2024 | Teenage Engineerings
Product Design Trends in 2024 | Teenage Engineerings
Pixeldarts
 
How Race, Age and Gender Shape Attitudes Towards Mental Health
How Race, Age and Gender Shape Attitudes Towards Mental HealthHow Race, Age and Gender Shape Attitudes Towards Mental Health
How Race, Age and Gender Shape Attitudes Towards Mental Health
ThinkNow
 
AI Trends in Creative Operations 2024 by Artwork Flow.pdf
AI Trends in Creative Operations 2024 by Artwork Flow.pdfAI Trends in Creative Operations 2024 by Artwork Flow.pdf
AI Trends in Creative Operations 2024 by Artwork Flow.pdf
marketingartwork
 
Skeleton Culture Code
Skeleton Culture CodeSkeleton Culture Code
Skeleton Culture Code
Skeleton Technologies
 
PEPSICO Presentation to CAGNY Conference Feb 2024
PEPSICO Presentation to CAGNY Conference Feb 2024PEPSICO Presentation to CAGNY Conference Feb 2024
PEPSICO Presentation to CAGNY Conference Feb 2024
Neil Kimberley
 
Content Methodology: A Best Practices Report (Webinar)
Content Methodology: A Best Practices Report (Webinar)Content Methodology: A Best Practices Report (Webinar)
Content Methodology: A Best Practices Report (Webinar)
contently
 
How to Prepare For a Successful Job Search for 2024
How to Prepare For a Successful Job Search for 2024How to Prepare For a Successful Job Search for 2024
How to Prepare For a Successful Job Search for 2024
Albert Qian
 
Social Media Marketing Trends 2024 // The Global Indie Insights
Social Media Marketing Trends 2024 // The Global Indie InsightsSocial Media Marketing Trends 2024 // The Global Indie Insights
Social Media Marketing Trends 2024 // The Global Indie Insights
Kurio // The Social Media Age(ncy)
 
Trends In Paid Search: Navigating The Digital Landscape In 2024
Trends In Paid Search: Navigating The Digital Landscape In 2024Trends In Paid Search: Navigating The Digital Landscape In 2024
Trends In Paid Search: Navigating The Digital Landscape In 2024
Search Engine Journal
 
5 Public speaking tips from TED - Visualized summary
5 Public speaking tips from TED - Visualized summary5 Public speaking tips from TED - Visualized summary
5 Public speaking tips from TED - Visualized summary
SpeakerHub
 
ChatGPT and the Future of Work - Clark Boyd
ChatGPT and the Future of Work - Clark Boyd ChatGPT and the Future of Work - Clark Boyd
ChatGPT and the Future of Work - Clark Boyd
Clark Boyd
 
Getting into the tech field. what next
Getting into the tech field. what next Getting into the tech field. what next
Getting into the tech field. what next
Tessa Mero
 
Google's Just Not That Into You: Understanding Core Updates & Search Intent
Google's Just Not That Into You: Understanding Core Updates & Search IntentGoogle's Just Not That Into You: Understanding Core Updates & Search Intent
Google's Just Not That Into You: Understanding Core Updates & Search Intent
Lily Ray
 
How to have difficult conversations
How to have difficult conversations How to have difficult conversations
How to have difficult conversations
Rajiv Jayarajah, MAppComm, ACC
 

En vedette (20)

2024 Trend Updates: What Really Works In SEO & Content Marketing
2024 Trend Updates: What Really Works In SEO & Content Marketing2024 Trend Updates: What Really Works In SEO & Content Marketing
2024 Trend Updates: What Really Works In SEO & Content Marketing
 
Storytelling For The Web: Integrate Storytelling in your Design Process
Storytelling For The Web: Integrate Storytelling in your Design ProcessStorytelling For The Web: Integrate Storytelling in your Design Process
Storytelling For The Web: Integrate Storytelling in your Design Process
 
Artificial Intelligence, Data and Competition – SCHREPEL – June 2024 OECD dis...
Artificial Intelligence, Data and Competition – SCHREPEL – June 2024 OECD dis...Artificial Intelligence, Data and Competition – SCHREPEL – June 2024 OECD dis...
Artificial Intelligence, Data and Competition – SCHREPEL – June 2024 OECD dis...
 
How to Leverage AI to Boost Employee Wellness - Lydia Di Francesco - SocialHR...
How to Leverage AI to Boost Employee Wellness - Lydia Di Francesco - SocialHR...How to Leverage AI to Boost Employee Wellness - Lydia Di Francesco - SocialHR...
How to Leverage AI to Boost Employee Wellness - Lydia Di Francesco - SocialHR...
 
2024 State of Marketing Report – by Hubspot
2024 State of Marketing Report – by Hubspot2024 State of Marketing Report – by Hubspot
2024 State of Marketing Report – by Hubspot
 
Everything You Need To Know About ChatGPT
Everything You Need To Know About ChatGPTEverything You Need To Know About ChatGPT
Everything You Need To Know About ChatGPT
 
Product Design Trends in 2024 | Teenage Engineerings
Product Design Trends in 2024 | Teenage EngineeringsProduct Design Trends in 2024 | Teenage Engineerings
Product Design Trends in 2024 | Teenage Engineerings
 
How Race, Age and Gender Shape Attitudes Towards Mental Health
How Race, Age and Gender Shape Attitudes Towards Mental HealthHow Race, Age and Gender Shape Attitudes Towards Mental Health
How Race, Age and Gender Shape Attitudes Towards Mental Health
 
AI Trends in Creative Operations 2024 by Artwork Flow.pdf
AI Trends in Creative Operations 2024 by Artwork Flow.pdfAI Trends in Creative Operations 2024 by Artwork Flow.pdf
AI Trends in Creative Operations 2024 by Artwork Flow.pdf
 
Skeleton Culture Code
Skeleton Culture CodeSkeleton Culture Code
Skeleton Culture Code
 
PEPSICO Presentation to CAGNY Conference Feb 2024
PEPSICO Presentation to CAGNY Conference Feb 2024PEPSICO Presentation to CAGNY Conference Feb 2024
PEPSICO Presentation to CAGNY Conference Feb 2024
 
Content Methodology: A Best Practices Report (Webinar)
Content Methodology: A Best Practices Report (Webinar)Content Methodology: A Best Practices Report (Webinar)
Content Methodology: A Best Practices Report (Webinar)
 
How to Prepare For a Successful Job Search for 2024
How to Prepare For a Successful Job Search for 2024How to Prepare For a Successful Job Search for 2024
How to Prepare For a Successful Job Search for 2024
 
Social Media Marketing Trends 2024 // The Global Indie Insights
Social Media Marketing Trends 2024 // The Global Indie InsightsSocial Media Marketing Trends 2024 // The Global Indie Insights
Social Media Marketing Trends 2024 // The Global Indie Insights
 
Trends In Paid Search: Navigating The Digital Landscape In 2024
Trends In Paid Search: Navigating The Digital Landscape In 2024Trends In Paid Search: Navigating The Digital Landscape In 2024
Trends In Paid Search: Navigating The Digital Landscape In 2024
 
5 Public speaking tips from TED - Visualized summary
5 Public speaking tips from TED - Visualized summary5 Public speaking tips from TED - Visualized summary
5 Public speaking tips from TED - Visualized summary
 
ChatGPT and the Future of Work - Clark Boyd
ChatGPT and the Future of Work - Clark Boyd ChatGPT and the Future of Work - Clark Boyd
ChatGPT and the Future of Work - Clark Boyd
 
Getting into the tech field. what next
Getting into the tech field. what next Getting into the tech field. what next
Getting into the tech field. what next
 
Google's Just Not That Into You: Understanding Core Updates & Search Intent
Google's Just Not That Into You: Understanding Core Updates & Search IntentGoogle's Just Not That Into You: Understanding Core Updates & Search Intent
Google's Just Not That Into You: Understanding Core Updates & Search Intent
 
How to have difficult conversations
How to have difficult conversations How to have difficult conversations
How to have difficult conversations
 

Surf - Risques et Prévention - JSMS 2015

  • 1. Le Surf : Risques et Prévention Journées des Sciences et de la Médecine du Sport 2015
  • 2. Guillaume Barucq - Médecin généraliste - Auteur des livres Surfers’ Survival Guide et Surf Thérapie - Editeur du Site Internet www.surf-prevention.com - Contact: Twitter @surfprevention @guillaumebarucq www.facebook.com/surf.prevention www.facebook.com/guillaume.barucq
  • 3. Mieux les Connaître avant de les affronter
  • 4. 1. La Vague (taille, puissance++)
  • 6. Surfeurcontrefondmarin(13% des cas)  Surfeur contre sable dans 9 cas sur 10  Surfeur contre rochers dans un cas sur 10
  • 7. - Fond Sableux  L’accident d’Aritz Aranburu à La Gravière
  • 8. 3. Le Shore Break
  • 9. Risque de Traumatisme cervical (bodyboard, bodysurf+++)
  • 11. Les bodysurfeurs et les bodyboardeurs sont plus fréquemment atteints au niveau cervical car ils se jettent dans les vagues la tête en bas.
  • 12. Bodyboardeur projeté par toute la puissance d’une vague de bord contre le sable…
  • 13. 4. Les Courants et Baïnes En Savoir plus.
  • 14. Noyades rares Planche de surf = planche de survie. Causes : - TC + PCI - Malaise Cardiaque - Epilepsie
  • 16. 6. Localisme En savoir plus sur le localisme. Surfeur en SUP attaqué à la machette au Costa Rica…
  • 17. 7. Manque de Préparation  (problèmes musculaires, articulaires, tendinites…)
  • 18. 8. Surf aérien = risque d’entorses - Les surfeurs pro et les entorses.
  • 19. 9. L’orage Sortir de l’eau immédiatement en cas d’orage !
  • 20. 10. Les animaux marins
  • 22. 11. La Planche de Surf = 1er Danger
  • 23. Nose de la planche Risque de trauma oculaire et de plaie profonde.
  • 24. 56% des plaies occasionnées par un aileron Exemples: accidents de Joel Parkinson ou Pauline Ado.
  • 26. Grosses planches (LB, SUP) Risque de trauma crânien.
  • 27. Surfeur contre sa planche Dans 6 cas sur 10, le surfeur se blesse avec sa propre planche.
  • 28. Collisions (dans 2 cas sur 10)  Surfeur contre surfeur (66%)  Surfeur contre baigneur (27%)  Surfeur contre bodyboardeur (5%)  Surfeur contre objet flottant (2%)
  • 29. Quand il y a autant de monde à l’eau, les collisions sont inévitables…
  • 30. Profil des accidentés  22% des victimes sont des filles.  La moitié des surfeuses blessées ont moins de 20 ans et le quart moins de 16 ans.
  • 31. Âge  Moyenne d’âge des victimes = 26 ans  2/3 des patients ont moins de 30 ans.  De jeunes enfants parmi les accidentés.
  • 32. Niveau de pratique  Débutant: 35% des patients dont la moitié s’est blessée pendant un cours de surf.  Intermédiaire: 34%  Confirmé: 31%
  • 34. Les plus fréquents  Les plaies (60%) Dont 9 sur 10 ont nécessité une suture.  6 points de suture réalisés en moyenne.
  • 35.  7 plaies sur 10 touchent la tête du surfeur.  Les plaies du visage peuvent laisser des cicatrices inesthétiques car les surfeurs retournent souvent prématurément dans l’eau et au soleil.  Les plaies du scalp peuvent être hémorragiques. Localisation
  • 36. Étiologie des plaies  La planche de surf est à l’origine de 93% des plaies.  56% sont causées par un aileron trop acéré et 30% par l’avant pointu de la planche.
  • 38. Les plus graves  Traumatismes oculaires graves avec chirurgie ophtalmologique.  Tout traumatisme oculaire en surf nécessite une consultation ophtalmologique.
  • 39. Traumatismes du rachis  Entorses cervicales.  Entorses graves avec fracture vertébrale. Circonstances stéréotypées: plongeon en eau peu profonde (marée basse) ou vague de bord.
  • 40. Introduction  Accidents de surf  Urgence-SAMU-SMUR CHCB  Territoire de régulation – centre 15 : Sud Landes et Côte Basque  Juillet août 2014  Recueil de données : Côte Basque Sud, Aguilera, St Etienne OBJECTIFS : 1 étude épidémiologique prospective 2 évolution / 2006
  • 41. Matériel et méthode - 287 dossiers : régulation centre 15 et service d'urgence. - profil des patients : sexe, age, niveau. - caractéristiques des traumatismes : mécanisme lésionnel, localisation, gravité, type de lésion, acheminement des patients, traitement, devenir. = 18 variables. - comparaison avec 2006.
  • 42. Résultats 1 : population  Fréquence journalière : ↑ 34% : 4,6/ jour  Age moyen : → 26,6 ans : ↑ ≥40 ans et ≤20 ans  Femme : ↑ de 46% : 1/3  Débutant : ↑ de 45% : 1/2 ► Licences F.F.S. : ↑ de 72% : x2 Femme et ≤12 ans
  • 43. Résultats 2 : Mécanisme lésionnel Stable PROPRE PLANCHE FOND COLLISION MOUVEMENT
  • 44. Résultats 3 : localisation stable TÊTE MEMBRE RACHIS THORAX ABDOMEN OGE
  • 45. Résultats 4 : Type de lésion Evolution ++  Plaies : ↓ 61 à 48 %  Fracture : ↓ 11 à 5 % - fractures du visage ↓ 46 à 7 %  Contusion : ↑ 15 à 30 %  Entorse : →10%  Luxation : ↑ 3 à 6 % ▶ Planche en mousse / école / directives fédérales.
  • 46. Résultats 5 : gravité ↓ de 26 à 18 % selon critères de gravité retenus ≠ critère de gravité aux urgences (défaillance d’organe)  Fracture 25%  Luxation 30%  Entorse cervicale 19%  Plaie ≥8 pt 20%  Hospitalisation 5,6% ▶ Absence de tc pci, noyade>type 1 ▶ SMUR < 2 %
  • 47. Résultats 6 : LEASH  4,1 % des accidents  ½ grave selon les critères de gravité retenus.  Membre supérieur : doigt  Mauvaise utilisation / matériel de sécurité indispensable  ↓ de 50% des fractures depuis 2006 : 33% en 2014 ▶ efficacité des messages de prévention / école
  • 48. Résultats 7 : traitement  Plaie : 93% / planche : pt de suture 86%, chirurgie 6%  Fracture : 2/3 / fond : chirurgie 40 %
  • 49. Résultats 7 : traitement  Plaie : 93% / planche : pt de suture 86%, chirurgie 6%  Fracture : 2/3 / fond : chirurgie 40 %
  • 50. Résultat 8 : prise en charge  5,6 % hospitalisation  < 2% SMUR, 71% propres moyens, 24% VSAV  50% dossiers régulés par le 15  Obligation des MNS d'appeler le centre 15  10% dossiers pris par un médecin généraliste ▶ impliquer médecins généralistes intéressés par la petite traumatologie ? ▶ circuit : mns-15- service d'urgences systématique ?
  • 51. L’immense majorité des accidents de surf pourrait être prévenue par des mesures simples… Prévention
  • 52. Planches sécurisées (en mousse, adaptées au gabarit)
  • 56. Alaia
  • 58. Leash sécurisés - Par poignée (pour éviter de se prendre les doigts dans le cordon du plug chez débutants). - Leash détachable (type XM Power Clip), en cas de leash coincé sous l’eau/dans le reef.
  • 59. Port du casque Il faudrait vivement recommander le port du casque aux surfeurs (et surtout aux enfants) car plus de la moitié des traumatismes touchent la tête.
  • 60. Combinaison / Gilet Gonflable (Aides à la flottabilité) Gilet Wairgo Tribord Combinaison Billabong V1
  • 61. Signalisation du danger Code de bonne conduite des surfeurs (ou version « locale »)
  • 64. Guides de prévention (version papier ou téléchargeable)
  • 65. Plus d’infos  Liens vers articles sur les risques du surf: http://blog.surf-prevention.com/2010/11/10/quels- sont-les-risques-lies-au-surf-comment-les-prevenir/
  • 66. Conclusion  Démocratisation du surf  Population hétérogène  ↑ jeunes, femmes, débutant  Peu de lésions réellement graves  Risque / planche , dérive, leash  Efficacité des messages de prévention  Efficacité de l'utilisation de matériel moins traumatisant : mousse, dérive.....
  • 67. En Résumé  1er danger en surf : la Planche du pratiquant  Zone la + touchée : la tête du surfeur  Prévention possible en adaptant le matériel : forme de la planche, dérives, leash +/- casque.