SlideShare une entreprise Scribd logo
1
épistémologie et
méthodologie
Réalisé par :
Mohammed RHALLOUCH
Abdelali ELAMARTY
Yassine LOUDIY
Mohammed Bouzekraoui
Encadré Par : M.NMILI
Master :
ECONOMIE APPLIQUEE
INTRODUCTON :
2
Problématique
3
PLAN :
▰ Introduction
▰ Qu’est-ce que l’épistémologie ?
▰ Quelques définitions de l’épistémologie
▰ L’épistémologie au fil du temps
▰ II. Les paradigmes épistémologiques :
▰ Définition du paradigme
▰ Paradigme positive
▰ Paradigme constructiviste
▰ Paradigme interprétativiste 4
PLAN :
▰ Les outils méthodologiques :
▰ Définition d’une méthodologie
▰ Méthode de l’analyse factorielle
▰ La méthode qualitative
▰ Typologie des études de cas
▰ Conclusion
5
Qu’est-ce que
l’épistémologie ?
Quelques définitions de l’épistémologie
7
▰ Le terme épistémologie est apparu au début du XXème siècle pour designer
une branche de la philosophie spécialisée dans l’étude des théories de la
connaissance.
▰ L'épistémologie « connaissance vraie, science » « discours ») peut désigner
deux concepts :
 dans le monde francophone : l'étude critique des sciences et de la
connaissance scientifique ;
 dans le monde anglo-saxon : l'étude de la connaissance en général
Dans la tradition philosophique francophone
8
• Pour la plupart des auteurs, l'épistémologie est l'étude critique des
sciences et de la connaissance scientifique. C'est une branche de
la philosophie des sciences qui « étudie de manière critique la méthode
scientifique, les formes logiques et modes d'inférence utilisés en science, de
même que les principes, concepts fondamentaux, théories et résultats des
diverses sciences, afin de déterminer leur origine logique, leur valeur et leur
portée objective »
Dans la tradition philosophique anglo-saxonne
9
• L'épistémologie se confond avec l'étude de la connaissance en général,
et ne porte donc pas spécifiquement sur la connaissance scientifique.
Pour certains auteurs, elle est même synonyme de « théorie de la
connaissance ».
L’épistémologie au fil du temps
10
L’histoire des sciences est traversée par deux courants majeurs:
 Le rationalisme (17ème siècle):De Pythagore à Descartes en passant
par Platon qui sont les précurseurs de ce courant épistémologique qui
considère que toute connaissance valide provient essentiellement de
l’usage de la raison.
Ce courant privilège le raisonnement en général et plus particulièrement le
raisonnement déductif qui va de l’abstrait vers le concret comme
mécanisme de production de connaissance.
11
 L’empirisme (18ème siècle):ce courant s’oppose radicalement au rationalisme.
On proposant que toute connaissance provient essentiellement de l’expérience.
Il propose que les sciences progressent en accumulant des observations, donc on
peut extraire des lois par un raisonnement inductif ou synthétique qui va du
concret vers l’abstrait.
12
 L'empirisme logique( du 19ème siècle jusque les années 1950), il met en avant
la méthode scientifique comme source de connaissances fiables. C'est la
naissance du positivisme qui a pour prétention de développer une science
universelle capable de faire émerger des connaissances universelles et
scientifiques.
 Il peut être définit aussi comme la proposition d’énoncés vérifiés empiriquement
et à partir desquels on induit des « lois générales », Il était basé sur le principe
de vérification.
Débat entre Philosophe
13
 Hume (18ème siècle) pose la question de savoir dans
quelle mesure l’induction d’une conclusion générale à
partir de constats empiriques faits sur des situations
individuelles passées est justifiées.
Les exemples des corbeaux noirs ou des cygnes blancs
sont souvent donnés pour illustrer ce problème de
logique liée à l’induction.
14
Popper (principe de réfutation) une seule observation d’un corbeau qui
n’est pas noir ou d’un cygne qui n’est pas blanc vient réfuter la théorie
générale.
Bachelard ( un nouvel esprit scientifique): l’unité de la science, ne
correspond jamais à un état stable, et il est dangereux de postuler une
épistémologie unitaire.
Il observe aussi que la pensée scientifique combine systématiquement
deux activités complémentaires : une rectification empirique est toujours
jointe à une précision théorique.
II. Les paradigmes
épistémologiques :
Définition du paradigme
16
Un paradigme épistémologique est une conception de la connaissance
partagée par une communauté, qui repose sur un système cohérent
d’hypothèses fondatrices relatives aux questions qu’étudie
l’épistémologie.
Schéma des paradigmes
17
Paradigme
Positiviste Constructiviste Interprétativiste
Le Positivisme
18
C’est Auguste Comte, polytechnicien de formation (1798-1857) qui fonde
le positivisme. Il emploie cette expression par opposition à la
philosophie théologique et à la philosophie métaphysique.
C’est Auguste Comte introduit l’idée que toute connaissance doit se
baser sur l’observation de la réalité puis mesurée scientifiquement et
non sur des connaisances a priori;
Les hypothèses fondatrices du paradigme
épistémologique positiviste logique:
19
1- Le Principe ontologique : Réalité du Réel, Naturalité de la Nature, Critère de
Vérité (Hypothèse Réaliste)
« Ce qui est, est ; et toute chose connaissable a une essence… ».
Cette essence EST la Réalité, qui donc « existe effectivement, objectivement ;
il y a pas besoin de nous pour cela ; C’est l’Univers, qui existait avant nous et
qui continuera exister sans nous» (Brachet, 1998 : 40) - le réalisme, l’objectivité
du réel et son indépendance du sujet.
Principes fondamentaux
20
2- Le Principe de l’Univers câblé (Hypothèse Déterministe)
Il est important de préciser, que la Réalité n’est pas le monde qui nous entours,
mais la structure, « le plan de câblage », Les Lois de la Nature qui régissent ce
monde (le déterminisme), alors que ce dernier est « le comportement » de la
Réalité : « La Réalité c’est en définitive la structure des choses, l’ensemble des lois
immuables qui régissent le monde. … Le réel, c’est ce qu’on ne peut pas changer,
qu’il faut constater, même s’il heurte nos désirs… Le réel, c’est avant tout ce dont
nous sommes bien obligés de teni compte » (Brachet, 1998 : 41-42).
Nous pouvons constater, que cette frontière n’est pas toujours évidente, et il y a
des cas où on utilise le terme le « Réel », en tant que le monde qui nous
entoure, qui, lui, est déterminé par les lois de Nature…
21
3- Le Principe d’Objectivité (Objectivisme ou l’Indépendance du Sujet et de l’Objet)
« Si le réel est, en soi, il doit exister indépendamment du sujet, qui déclare le
percevoir ou l’observer. Et l’observation de l’objet réel par un sujet ne doit pas
modifier la nature de cet objet. » A. Compte
•le chercheur doit se placer en position d’extériorité par rapport au phénomène
étudié, il le peut puisque l’observateur et l’objet étudié sont supposés être deux
entités clairement séparable dans le processus de connaissance. Il doit alors
prendre des précautions pour rester détaché et distant de son projet d’étude.
Principes fondamentaux
Les paradigmes épistémologiques post-
positivistes
22
Epistémologie constructiviste
23
1- Le Principe de Représentabilité
« la connaissance est la recherche de la manière de penser est de se comporter
qui conviennent
Le principe de l'univers construit :
24
Le Principe de Projectivité ou d’interaction sujet – objet
(Subjectivisme ou dépendance de l’Objet du Sujet)
25
Le Principe de l’argumentation générale
(ou de « la nouvelle rhétorique »)
26
Le Principe de « l’Action Intelligente »
27
Les caractéristiques principales des différents
Paradigmes
28

Contenu connexe

Similaire à Theme_2_lepistemologie.pptx

ilyass Dekhissi (Comprendre, choisir et expliciter son positionnement épistém...
ilyass Dekhissi (Comprendre, choisir et expliciter son positionnement épistém...ilyass Dekhissi (Comprendre, choisir et expliciter son positionnement épistém...
ilyass Dekhissi (Comprendre, choisir et expliciter son positionnement épistém...
AdlL3
 
Deschenaux27(2)
Deschenaux27(2)Deschenaux27(2)
Deschenaux27(2)
Alejo1036628119
 
Dialnet philosophie delanatureetnaturphilosophie-4707914
Dialnet philosophie delanatureetnaturphilosophie-4707914Dialnet philosophie delanatureetnaturphilosophie-4707914
Dialnet philosophie delanatureetnaturphilosophie-4707914
Elsa von Licy
 
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. ClauzardDe la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
philip61
 
Ethique
EthiqueEthique
Ethique
MichelJuste
 
Systemique intro
Systemique introSystemique intro
Systemique intro
Joël Van Mierenhoucht
 
La recherche du sens
La recherche du sensLa recherche du sens
La recherche du sens
Marc Imbeault, RMC Saint-Jean
 
Na01 moen norman_fullpaper_fr
Na01 moen norman_fullpaper_frNa01 moen norman_fullpaper_fr
Na01 moen norman_fullpaper_fr
Fabrice Aimetti
 
Bourbakem 15 - Philosophie de la connaissance
Bourbakem 15 - Philosophie de la connaissanceBourbakem 15 - Philosophie de la connaissance
Bourbakem 15 - Philosophie de la connaissance
Université Laval
 
Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)
Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)
Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)
Jean-Jacques Pinto
 
Cours master methodologie de recherche 2018
Cours master methodologie de recherche 2018Cours master methodologie de recherche 2018
Cours master methodologie de recherche 2018
fikri khalid
 
Metaphysique et-esthetique
Metaphysique et-esthetiqueMetaphysique et-esthetique
Metaphysique et-esthetique
Elsa von Licy
 
La reconstruction rationnelle de la science par le biais des programmes de re...
La reconstruction rationnelle de la science par le biais des programmes de re...La reconstruction rationnelle de la science par le biais des programmes de re...
La reconstruction rationnelle de la science par le biais des programmes de re...
Nicolae Sfetcu
 
Démarche de la recherche scientifique
Démarche de la recherche scientifiqueDémarche de la recherche scientifique
Démarche de la recherche scientifique
MATENE ELHACENE
 
Unité 1. Science et Société
Unité 1.  Science et SociétéUnité 1.  Science et Société
Unité 1. Science et Société
Lycée Français René-Verneau
 
Imre Lakatos, La méthodologie des programmes de recherche scientifique
Imre Lakatos, La méthodologie des programmes de recherche scientifiqueImre Lakatos, La méthodologie des programmes de recherche scientifique
Imre Lakatos, La méthodologie des programmes de recherche scientifique
Nicolae Sfetcu
 
Rioux-Beaulne_Mitia_2008_Diderot_et_la_dynamique_productive_de_l'esprit.pdf
Rioux-Beaulne_Mitia_2008_Diderot_et_la_dynamique_productive_de_l'esprit.pdfRioux-Beaulne_Mitia_2008_Diderot_et_la_dynamique_productive_de_l'esprit.pdf
Rioux-Beaulne_Mitia_2008_Diderot_et_la_dynamique_productive_de_l'esprit.pdf
CyprienYE
 

Similaire à Theme_2_lepistemologie.pptx (20)

ilyass Dekhissi (Comprendre, choisir et expliciter son positionnement épistém...
ilyass Dekhissi (Comprendre, choisir et expliciter son positionnement épistém...ilyass Dekhissi (Comprendre, choisir et expliciter son positionnement épistém...
ilyass Dekhissi (Comprendre, choisir et expliciter son positionnement épistém...
 
Deschenaux27(2)
Deschenaux27(2)Deschenaux27(2)
Deschenaux27(2)
 
Doc 52
Doc 52Doc 52
Doc 52
 
Dialnet philosophie delanatureetnaturphilosophie-4707914
Dialnet philosophie delanatureetnaturphilosophie-4707914Dialnet philosophie delanatureetnaturphilosophie-4707914
Dialnet philosophie delanatureetnaturphilosophie-4707914
 
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. ClauzardDe la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
De la psychologie cognitive ¨Compil de P. Clauzard
 
Ethique
EthiqueEthique
Ethique
 
Systemique intro
Systemique introSystemique intro
Systemique intro
 
La recherche du sens
La recherche du sensLa recherche du sens
La recherche du sens
 
Na01 moen norman_fullpaper_fr
Na01 moen norman_fullpaper_frNa01 moen norman_fullpaper_fr
Na01 moen norman_fullpaper_fr
 
Bourbakem 15 - Philosophie de la connaissance
Bourbakem 15 - Philosophie de la connaissanceBourbakem 15 - Philosophie de la connaissance
Bourbakem 15 - Philosophie de la connaissance
 
Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)
Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)
Psychanalyse et Neurosciences (Conférence publique)
 
Cours master methodologie de recherche 2018
Cours master methodologie de recherche 2018Cours master methodologie de recherche 2018
Cours master methodologie de recherche 2018
 
presentation_IHPST_2013
presentation_IHPST_2013presentation_IHPST_2013
presentation_IHPST_2013
 
Metaphysique et-esthetique
Metaphysique et-esthetiqueMetaphysique et-esthetique
Metaphysique et-esthetique
 
Conscienceetineffable
ConscienceetineffableConscienceetineffable
Conscienceetineffable
 
La reconstruction rationnelle de la science par le biais des programmes de re...
La reconstruction rationnelle de la science par le biais des programmes de re...La reconstruction rationnelle de la science par le biais des programmes de re...
La reconstruction rationnelle de la science par le biais des programmes de re...
 
Démarche de la recherche scientifique
Démarche de la recherche scientifiqueDémarche de la recherche scientifique
Démarche de la recherche scientifique
 
Unité 1. Science et Société
Unité 1.  Science et SociétéUnité 1.  Science et Société
Unité 1. Science et Société
 
Imre Lakatos, La méthodologie des programmes de recherche scientifique
Imre Lakatos, La méthodologie des programmes de recherche scientifiqueImre Lakatos, La méthodologie des programmes de recherche scientifique
Imre Lakatos, La méthodologie des programmes de recherche scientifique
 
Rioux-Beaulne_Mitia_2008_Diderot_et_la_dynamique_productive_de_l'esprit.pdf
Rioux-Beaulne_Mitia_2008_Diderot_et_la_dynamique_productive_de_l'esprit.pdfRioux-Beaulne_Mitia_2008_Diderot_et_la_dynamique_productive_de_l'esprit.pdf
Rioux-Beaulne_Mitia_2008_Diderot_et_la_dynamique_productive_de_l'esprit.pdf
 

Theme_2_lepistemologie.pptx

  • 1. 1 épistémologie et méthodologie Réalisé par : Mohammed RHALLOUCH Abdelali ELAMARTY Yassine LOUDIY Mohammed Bouzekraoui Encadré Par : M.NMILI Master : ECONOMIE APPLIQUEE
  • 4. PLAN : ▰ Introduction ▰ Qu’est-ce que l’épistémologie ? ▰ Quelques définitions de l’épistémologie ▰ L’épistémologie au fil du temps ▰ II. Les paradigmes épistémologiques : ▰ Définition du paradigme ▰ Paradigme positive ▰ Paradigme constructiviste ▰ Paradigme interprétativiste 4
  • 5. PLAN : ▰ Les outils méthodologiques : ▰ Définition d’une méthodologie ▰ Méthode de l’analyse factorielle ▰ La méthode qualitative ▰ Typologie des études de cas ▰ Conclusion 5
  • 7. Quelques définitions de l’épistémologie 7 ▰ Le terme épistémologie est apparu au début du XXème siècle pour designer une branche de la philosophie spécialisée dans l’étude des théories de la connaissance. ▰ L'épistémologie « connaissance vraie, science » « discours ») peut désigner deux concepts :  dans le monde francophone : l'étude critique des sciences et de la connaissance scientifique ;  dans le monde anglo-saxon : l'étude de la connaissance en général
  • 8. Dans la tradition philosophique francophone 8 • Pour la plupart des auteurs, l'épistémologie est l'étude critique des sciences et de la connaissance scientifique. C'est une branche de la philosophie des sciences qui « étudie de manière critique la méthode scientifique, les formes logiques et modes d'inférence utilisés en science, de même que les principes, concepts fondamentaux, théories et résultats des diverses sciences, afin de déterminer leur origine logique, leur valeur et leur portée objective »
  • 9. Dans la tradition philosophique anglo-saxonne 9 • L'épistémologie se confond avec l'étude de la connaissance en général, et ne porte donc pas spécifiquement sur la connaissance scientifique. Pour certains auteurs, elle est même synonyme de « théorie de la connaissance ».
  • 10. L’épistémologie au fil du temps 10 L’histoire des sciences est traversée par deux courants majeurs:  Le rationalisme (17ème siècle):De Pythagore à Descartes en passant par Platon qui sont les précurseurs de ce courant épistémologique qui considère que toute connaissance valide provient essentiellement de l’usage de la raison. Ce courant privilège le raisonnement en général et plus particulièrement le raisonnement déductif qui va de l’abstrait vers le concret comme mécanisme de production de connaissance.
  • 11. 11  L’empirisme (18ème siècle):ce courant s’oppose radicalement au rationalisme. On proposant que toute connaissance provient essentiellement de l’expérience. Il propose que les sciences progressent en accumulant des observations, donc on peut extraire des lois par un raisonnement inductif ou synthétique qui va du concret vers l’abstrait.
  • 12. 12  L'empirisme logique( du 19ème siècle jusque les années 1950), il met en avant la méthode scientifique comme source de connaissances fiables. C'est la naissance du positivisme qui a pour prétention de développer une science universelle capable de faire émerger des connaissances universelles et scientifiques.  Il peut être définit aussi comme la proposition d’énoncés vérifiés empiriquement et à partir desquels on induit des « lois générales », Il était basé sur le principe de vérification.
  • 13. Débat entre Philosophe 13  Hume (18ème siècle) pose la question de savoir dans quelle mesure l’induction d’une conclusion générale à partir de constats empiriques faits sur des situations individuelles passées est justifiées. Les exemples des corbeaux noirs ou des cygnes blancs sont souvent donnés pour illustrer ce problème de logique liée à l’induction.
  • 14. 14 Popper (principe de réfutation) une seule observation d’un corbeau qui n’est pas noir ou d’un cygne qui n’est pas blanc vient réfuter la théorie générale. Bachelard ( un nouvel esprit scientifique): l’unité de la science, ne correspond jamais à un état stable, et il est dangereux de postuler une épistémologie unitaire. Il observe aussi que la pensée scientifique combine systématiquement deux activités complémentaires : une rectification empirique est toujours jointe à une précision théorique.
  • 16. Définition du paradigme 16 Un paradigme épistémologique est une conception de la connaissance partagée par une communauté, qui repose sur un système cohérent d’hypothèses fondatrices relatives aux questions qu’étudie l’épistémologie.
  • 17. Schéma des paradigmes 17 Paradigme Positiviste Constructiviste Interprétativiste
  • 18. Le Positivisme 18 C’est Auguste Comte, polytechnicien de formation (1798-1857) qui fonde le positivisme. Il emploie cette expression par opposition à la philosophie théologique et à la philosophie métaphysique. C’est Auguste Comte introduit l’idée que toute connaissance doit se baser sur l’observation de la réalité puis mesurée scientifiquement et non sur des connaisances a priori;
  • 19. Les hypothèses fondatrices du paradigme épistémologique positiviste logique: 19 1- Le Principe ontologique : Réalité du Réel, Naturalité de la Nature, Critère de Vérité (Hypothèse Réaliste) « Ce qui est, est ; et toute chose connaissable a une essence… ». Cette essence EST la Réalité, qui donc « existe effectivement, objectivement ; il y a pas besoin de nous pour cela ; C’est l’Univers, qui existait avant nous et qui continuera exister sans nous» (Brachet, 1998 : 40) - le réalisme, l’objectivité du réel et son indépendance du sujet.
  • 20. Principes fondamentaux 20 2- Le Principe de l’Univers câblé (Hypothèse Déterministe) Il est important de préciser, que la Réalité n’est pas le monde qui nous entours, mais la structure, « le plan de câblage », Les Lois de la Nature qui régissent ce monde (le déterminisme), alors que ce dernier est « le comportement » de la Réalité : « La Réalité c’est en définitive la structure des choses, l’ensemble des lois immuables qui régissent le monde. … Le réel, c’est ce qu’on ne peut pas changer, qu’il faut constater, même s’il heurte nos désirs… Le réel, c’est avant tout ce dont nous sommes bien obligés de teni compte » (Brachet, 1998 : 41-42). Nous pouvons constater, que cette frontière n’est pas toujours évidente, et il y a des cas où on utilise le terme le « Réel », en tant que le monde qui nous entoure, qui, lui, est déterminé par les lois de Nature…
  • 21. 21 3- Le Principe d’Objectivité (Objectivisme ou l’Indépendance du Sujet et de l’Objet) « Si le réel est, en soi, il doit exister indépendamment du sujet, qui déclare le percevoir ou l’observer. Et l’observation de l’objet réel par un sujet ne doit pas modifier la nature de cet objet. » A. Compte •le chercheur doit se placer en position d’extériorité par rapport au phénomène étudié, il le peut puisque l’observateur et l’objet étudié sont supposés être deux entités clairement séparable dans le processus de connaissance. Il doit alors prendre des précautions pour rester détaché et distant de son projet d’étude. Principes fondamentaux
  • 22. Les paradigmes épistémologiques post- positivistes 22
  • 23. Epistémologie constructiviste 23 1- Le Principe de Représentabilité « la connaissance est la recherche de la manière de penser est de se comporter qui conviennent
  • 24. Le principe de l'univers construit : 24
  • 25. Le Principe de Projectivité ou d’interaction sujet – objet (Subjectivisme ou dépendance de l’Objet du Sujet) 25
  • 26. Le Principe de l’argumentation générale (ou de « la nouvelle rhétorique ») 26
  • 27. Le Principe de « l’Action Intelligente » 27
  • 28. Les caractéristiques principales des différents Paradigmes 28