SlideShare une entreprise Scribd logo
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
VIII. De la perception
à la connaissance (1)
Toute guérison est délivrance du passé.
C’est pourquoi le Saint-Esprit est le seul
Guérisseur. Il enseigne que le passé
n’existe pas, un fait qui appartient à la
sphère de la connaissance et que par
conséquent personne en ce monde ne
peut connaître. En effet, il serait
impossible d’être en ce monde avec cette
connaissance. Car l’esprit qui connaît cela
sans équivoque connaît aussi qu’il
demeure dans l’éternité, et il n’utilise
aucune perception. Par conséquent, il ne
considère pas où il est, parce que le
concept « où » ne signifie rien pour lui. Il
connaît qu’il est partout, tout comme il a
tout, et pour toujours.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
VIII. De la perception
à la connaissance (2)
La différence très réelle entre la
perception et la connaissance devient tout
à fait apparente quand tu considères ceci :
il n’y a rien de partiel dans la
connaissance. Chaque aspect est entier;
par conséquent, aucun aspect n’est séparé.
Tu es un aspect de la connaissance, étant
dans l’Esprit de Dieu, Qui te connaît. Toute
connaissance doit être tienne, car en toi
est toute connaissance. La perception,
même la plus élevée, n’est jamais
complète. Même la perception du Saint-
Esprit, aussi parfaite que peut l’être la
perception, ne signifie rien au Ciel. Guidée
par Lui, la perception peut aller partout,
car la vision du Christ voit tout dans la
lumière. Or aucune perception, si sainte
soit-elle, ne durera toujours.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
VIII. De la perception
à la connaissance (3)
La perception parfaite a donc beaucoup
d’éléments en commun avec la
connaissance, ce qui rend le transfert en
elle possible. Or le dernier pas doit être
fait par Dieu, parce que le dernier pas dans
ta rédemption, qui semble être dans le
futur, fut accompli par Dieu dans ta
création. La séparation ne l’a pas
interrompue. La création ne peut pas être
interrompue. La séparation n’est qu’une
formulation fautive de la réalité, sans
aucun effet. Le miracle, qui n’a pas de
fonction au Ciel, est nécessaire ici. Des
aspects de la réalité peuvent encore être
vus, et ils remplaceront des aspects de
l’irréalité. Des aspects de la réalité peuvent
être vus en tout et partout. Or Dieu Seul
peut les rassembler, en les couronnant ne
faisant qu’un du don final de l’éternité.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
VIII. De la perception
à la connaissance (4)
À part du Père et du Fils, le Saint-Esprit n’a
pas de fonction. Il n’est séparé ni de l’Un ni
de l’Autre, étant dans l’Esprit des Deux, et
connaissant que cet Esprit est Un. Il est
une Pensée de Dieu, et Dieu te L’a donné
parce qu’il n’a pas de Pensées qu’il ne
partage. Son message parle de
l’intemporel dans le temps, et c’est
pourquoi la vision du Christ contemple
tout avec amour. Or même la vision du
Christ n’est pas Sa réalité. Les aspects
dorés de la réalité qui apparaissent
soudain en pleine lumière, sous Ses yeux
pleins d’amour, laissent entrevoir le Ciel
qui se trouve au-delà.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
VIII. De la perception
à la connaissance (5)
Voici le miracle de la création : qu’elle est
une à jamais. Chaque miracle que tu offres
au Fils de Dieu n’est que la perception
vraie d’un aspect du tout. Bien que chaque
aspect soit le tout, tu ne peux pas
connaître cela jusqu’à ce que tu aies vu
que chaque aspect est le même, perçu
dans la même lumière et donc un. Chacun
de ceux que tu vois sans le passé te
rapproche ainsi de la fin du temps en
apportant dans les ténèbres une vue
guérie et guérissante, et permettant au
monde de voir. Car la lumière doit venir
dans le monde enténébré pour rendre la
vision du Christ possible même ici. Aide-Le
à donner Son don de lumière à tous ceux
qui pensent errer dans les ténèbres, et
laisse-Le les rassembler dans Sa quiète vue
qui les rend un.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
VIII. De la perception
à la connaissance (6)
Ils sont tous les mêmes; tous beaux et
égaux dans leur sainteté. Et de même
qu’ils Lui ont été offerts, Il les offrira à
Son Père. Il y a un seul miracle,
comme il y a une seule réalité. Et
chaque miracle que tu fais les contient
tous, comme chaque aspect de la
réalité que tu vois se fond quiètement
dans la seule réalité de Dieu. Le seul
miracle qui ait jamais été est le très
saint Fils de Dieu, créé dans la seule
réalité qui est son Père. La vision du
Christ est le don qu’il te fait. Son Être
est le don que Lui fait Son Père.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
VIII. De la perception
à la connaissance (7)
Contente-toi de guérir, car le don du
Christ, tu peux l’accorder, et le don de ton
Père, tu ne peux le perdre. Offre le don du
Christ à chacun et partout, car les miracles,
offerts au Fils de Dieu par le Saint-Esprit, te
mettent en accord avec la réalité. Le Saint-
Esprit connaît ton rôle dans la rédemption,
et quels sont ceux qui te cherchent et où
les trouver. La connaissance est bien au-
delà de ce qui te concerne
individuellement. Toi qui en fais partie et
l’es tout entière, tu as seulement besoin de
te rendre compte qu’elle est du Père, et
non de toi. Ton rôle dans la rédemption te
conduit à elle en rétablissant son unité
dans ton esprit.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
VIII. De la perception
à la connaissance (8)
Quand tu auras vu tes frères comme étant
toi-même, tu seras délivré à la
connaissance, ayant appris à te libérer toi-
même par Celui Qui connaît ce qu’est la
liberté. Unis-toi à moi sous la sainte
bannière de Son enseignement, et comme
nous grandirons en force, le pouvoir du Fils
de Dieu s’éveillera en nous, et nous ne
laisserons personne intouché ni personne
seul. Et tout à coup le temps sera terminé,
et nous nous unirons tous dans l’éternité
de Dieu le Père. La sainte lumière que tu as
vue à l’extérieur de toi, en chaque miracle
que tu as offert à tes frères, te sera
rendue. Et connaissant que la lumière est
en toi, tes créations seront là avec toi,
comme tu es en ton Père.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
VIII. De la perception
à la connaissance (9)
Comme les miracles en ce monde te
joignent à tes frères, ainsi tes
créations établissent ta paternité au
Ciel. Tu es le témoin de la Paternité de
Dieu, et Il t’a donné le pouvoir de
créer les témoins de la tienne, qui est
comme la Sienne. Renie un frère ici et
tu renies les témoins de ta paternité
au Ciel. Le miracle que Dieu a créé est
parfait, comme le sont les miracles
que tu as établis en Son Nom. Ils n’ont
pas besoin de guérison, et toi non
plus, quand tu les acceptes.
Chapitre 13
LE MONDE NON
COUPABLE
VIII. De la perception
à la connaissance (10)
Or en ce monde ta perfection n’a pas
de témoins. Dieu la connaît, mais pas
toi, de sorte que tu ne partages pas
Son témoignage d’elle. Tu ne rends
pas non plus témoignage de Lui, car
on ne témoigne de la réalité qu’en ne
faisant qu’un. Dieu attend que tu
témoignes de Son Fils et de Lui-même.
Les miracles que tu fais sur terre sont
élevés jusqu’au Ciel et jusqu’à Lui. Ils
témoignent de ce que tu ne connais
pas, et lorsqu’ils atteignent les portes
du Ciel, Dieu les ouvre. Car jamais Il ne
laisserait Son Propre Fils bien-aimé à
l’extérieur, et au-delà de Lui-même.

Contenu connexe

En vedette

PaulMacLean
PaulMacLeanPaulMacLean
PaulMacLean
Mario Alvarez
 
Dịch vụ trang trí tiệc cưới trọn gói chuyên nghiệp tại TP.HCM
Dịch vụ trang trí tiệc cưới trọn gói chuyên nghiệp tại TP.HCMDịch vụ trang trí tiệc cưới trọn gói chuyên nghiệp tại TP.HCM
Dịch vụ trang trí tiệc cưới trọn gói chuyên nghiệp tại TP.HCM
Hoàng Tuấn
 
SRI RESUME
SRI RESUMESRI RESUME
Actividad 5
Actividad 5Actividad 5
Actividad 5
william901
 
Best practice guide to sprinkler protection oct 08-issue_rev_20-03-10
Best practice guide to sprinkler protection   oct 08-issue_rev_20-03-10Best practice guide to sprinkler protection   oct 08-issue_rev_20-03-10
Best practice guide to sprinkler protection oct 08-issue_rev_20-03-10
Jorge Muno
 
Mobile App Development in Providence, Rhode Island
Mobile App Development in Providence, Rhode IslandMobile App Development in Providence, Rhode Island
Mobile App Development in Providence, Rhode Island
ContractIQ
 
Low Cost Sanitary Napkin Making Technology
Low Cost Sanitary Napkin Making TechnologyLow Cost Sanitary Napkin Making Technology
Low Cost Sanitary Napkin Making Technology
Mahesh Khandelwal
 
Synopsis Ackn - 2ND Ed, Bk1 2015
Synopsis Ackn - 2ND Ed, Bk1 2015Synopsis Ackn - 2ND Ed, Bk1 2015
Synopsis Ackn - 2ND Ed, Bk1 2015
Hans Victor von Maltzahn
 
Komponen
KomponenKomponen
Komponen
Ahmad Pardosi
 
한국형 웹 콘텐츠_접근성_지침_2.0
한국형 웹 콘텐츠_접근성_지침_2.0한국형 웹 콘텐츠_접근성_지침_2.0
한국형 웹 콘텐츠_접근성_지침_2.0Hongseok Yeon
 
ASCII-EBCDIC-HEX
ASCII-EBCDIC-HEXASCII-EBCDIC-HEX
ASCII-EBCDIC-HEX
Remo Morettini
 
Transforming investment banks social media infographic
Transforming investment banks social media infographicTransforming investment banks social media infographic
Transforming investment banks social media infographic
EY
 
Georganiseerd spelen in de toekomst, maar dan
Georganiseerd spelen in de toekomst, maar danGeorganiseerd spelen in de toekomst, maar dan
Georganiseerd spelen in de toekomst, maar dan
Amke Bailleul
 
Lee Daniel presentation_pcp_1507
Lee Daniel presentation_pcp_1507Lee Daniel presentation_pcp_1507
Lee Daniel presentation_pcp_1507
Daniel Lee
 
Liturgia epifanía-de-la-iglesia-básico-alumnos
Liturgia epifanía-de-la-iglesia-básico-alumnosLiturgia epifanía-de-la-iglesia-básico-alumnos
Liturgia epifanía-de-la-iglesia-básico-alumnos
Miguel Vargas
 
Glioneuronal tumours
Glioneuronal tumoursGlioneuronal tumours
Glioneuronal tumours
Mayurakshi D
 
Project management - not just for work - 23rd April 2015
Project management - not just for work - 23rd April 2015Project management - not just for work - 23rd April 2015
Project management - not just for work - 23rd April 2015
Association for Project Management
 
Payday loan no fax
Payday loan no faxPayday loan no fax
Payday loan no fax
francishosein
 

En vedette (18)

PaulMacLean
PaulMacLeanPaulMacLean
PaulMacLean
 
Dịch vụ trang trí tiệc cưới trọn gói chuyên nghiệp tại TP.HCM
Dịch vụ trang trí tiệc cưới trọn gói chuyên nghiệp tại TP.HCMDịch vụ trang trí tiệc cưới trọn gói chuyên nghiệp tại TP.HCM
Dịch vụ trang trí tiệc cưới trọn gói chuyên nghiệp tại TP.HCM
 
SRI RESUME
SRI RESUMESRI RESUME
SRI RESUME
 
Actividad 5
Actividad 5Actividad 5
Actividad 5
 
Best practice guide to sprinkler protection oct 08-issue_rev_20-03-10
Best practice guide to sprinkler protection   oct 08-issue_rev_20-03-10Best practice guide to sprinkler protection   oct 08-issue_rev_20-03-10
Best practice guide to sprinkler protection oct 08-issue_rev_20-03-10
 
Mobile App Development in Providence, Rhode Island
Mobile App Development in Providence, Rhode IslandMobile App Development in Providence, Rhode Island
Mobile App Development in Providence, Rhode Island
 
Low Cost Sanitary Napkin Making Technology
Low Cost Sanitary Napkin Making TechnologyLow Cost Sanitary Napkin Making Technology
Low Cost Sanitary Napkin Making Technology
 
Synopsis Ackn - 2ND Ed, Bk1 2015
Synopsis Ackn - 2ND Ed, Bk1 2015Synopsis Ackn - 2ND Ed, Bk1 2015
Synopsis Ackn - 2ND Ed, Bk1 2015
 
Komponen
KomponenKomponen
Komponen
 
한국형 웹 콘텐츠_접근성_지침_2.0
한국형 웹 콘텐츠_접근성_지침_2.0한국형 웹 콘텐츠_접근성_지침_2.0
한국형 웹 콘텐츠_접근성_지침_2.0
 
ASCII-EBCDIC-HEX
ASCII-EBCDIC-HEXASCII-EBCDIC-HEX
ASCII-EBCDIC-HEX
 
Transforming investment banks social media infographic
Transforming investment banks social media infographicTransforming investment banks social media infographic
Transforming investment banks social media infographic
 
Georganiseerd spelen in de toekomst, maar dan
Georganiseerd spelen in de toekomst, maar danGeorganiseerd spelen in de toekomst, maar dan
Georganiseerd spelen in de toekomst, maar dan
 
Lee Daniel presentation_pcp_1507
Lee Daniel presentation_pcp_1507Lee Daniel presentation_pcp_1507
Lee Daniel presentation_pcp_1507
 
Liturgia epifanía-de-la-iglesia-básico-alumnos
Liturgia epifanía-de-la-iglesia-básico-alumnosLiturgia epifanía-de-la-iglesia-básico-alumnos
Liturgia epifanía-de-la-iglesia-básico-alumnos
 
Glioneuronal tumours
Glioneuronal tumoursGlioneuronal tumours
Glioneuronal tumours
 
Project management - not just for work - 23rd April 2015
Project management - not just for work - 23rd April 2015Project management - not just for work - 23rd April 2015
Project management - not just for work - 23rd April 2015
 
Payday loan no fax
Payday loan no faxPayday loan no fax
Payday loan no fax
 

Similaire à VIII. De la perception à la connaissance

Chapitre 14: IX. Le reflet de la sainteté
Chapitre 14: IX. Le reflet de la saintetéChapitre 14: IX. Le reflet de la sainteté
Chapitre 14: IX. Le reflet de la sainteté
Pierrot Caron
 
Chapitre 14: IX. Le reflet de la sainteté
Chapitre 14: IX. Le reflet de la saintetéChapitre 14: IX. Le reflet de la sainteté
Chapitre 14: IX. Le reflet de la sainteté
Pierrot Caron
 
Chapitre 18: I. La réalité substituée
Chapitre 18: I. La réalité substituéeChapitre 18: I. La réalité substituée
Chapitre 18: I. La réalité substituée
Pierrot Caron
 
Chapitre 18: I. La réalité substituée
Chapitre 18: I. La réalité substituéeChapitre 18: I. La réalité substituée
Chapitre 18: I. La réalité substituée
Pierrot Caron
 
Chapitre 12: VI. La vision du Christ
Chapitre 12: VI. La vision du ChristChapitre 12: VI. La vision du Christ
Chapitre 12: VI. La vision du Christ
Pierrot Caron
 
Chapitre 12: VI. La vision du Christ
Chapitre 12: VI. La vision du ChristChapitre 12: VI. La vision du Christ
Chapitre 12: VI. La vision du Christ
Pierrot Caron
 
Chapitre 13: VI. Trouver le présent
Chapitre 13: VI. Trouver le présentChapitre 13: VI. Trouver le présent
Chapitre 13: VI. Trouver le présent
Pierrot Caron
 
Chapitre 13: VI. Trouver le présent
Chapitre 13: VI. Trouver le présentChapitre 13: VI. Trouver le présent
Chapitre 13: VI. Trouver le présent
Pierrot Caron
 
IV. Ta fonction dans l’Expiation
IV. Ta fonction dans l’ExpiationIV. Ta fonction dans l’Expiation
IV. Ta fonction dans l’Expiation
Pierrot Caron
 
Chapitre 14: IV. Ta fonction dans l'Expiation
Chapitre 14: IV. Ta fonction dans l'ExpiationChapitre 14: IV. Ta fonction dans l'Expiation
Chapitre 14: IV. Ta fonction dans l'Expiation
Pierrot Caron
 
Chapitre 14: IV. Ta fonction dans l'Expiation
Chapitre 14: IV. Ta fonction dans l'ExpiationChapitre 14: IV. Ta fonction dans l'Expiation
Chapitre 14: IV. Ta fonction dans l'Expiation
Pierrot Caron
 
CLARIFICATION - 4. PERCEPTION VRAIE - CONNAISSANCE
CLARIFICATION - 4. PERCEPTION VRAIE - CONNAISSANCECLARIFICATION - 4. PERCEPTION VRAIE - CONNAISSANCE
CLARIFICATION - 4. PERCEPTION VRAIE - CONNAISSANCE
Pierrot Caron
 
X. L’égalité des miracles
X. L’égalité des miraclesX. L’égalité des miracles
X. L’égalité des miracles
Pierrot Caron
 
Chapitre 14: X. L'égalité des miracles
Chapitre 14: X. L'égalité des miraclesChapitre 14: X. L'égalité des miracles
Chapitre 14: X. L'égalité des miracles
Pierrot Caron
 
Chapitre 14: X. L'égalité des miracles
Chapitre 14: X. L'égalité des miraclesChapitre 14: X. L'égalité des miracles
Chapitre 14: X. L'égalité des miracles
Pierrot Caron
 
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
Pierrot Caron
 
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
Pierrot Caron
 
Chapitre 12: VII. Regarder au-dedans
Chapitre 12: VII. Regarder au-dedansChapitre 12: VII. Regarder au-dedans
Chapitre 12: VII. Regarder au-dedans
Pierrot Caron
 
Vii. Regarder au dedans
Vii. Regarder au dedansVii. Regarder au dedans
Vii. Regarder au dedans
Pierrot Caron
 
Chapitre 12: VII. Regarder au-dedans
Chapitre 12: VII. Regarder au-dedansChapitre 12: VII. Regarder au-dedans
Chapitre 12: VII. Regarder au-dedans
Pierrot Caron
 

Similaire à VIII. De la perception à la connaissance (20)

Chapitre 14: IX. Le reflet de la sainteté
Chapitre 14: IX. Le reflet de la saintetéChapitre 14: IX. Le reflet de la sainteté
Chapitre 14: IX. Le reflet de la sainteté
 
Chapitre 14: IX. Le reflet de la sainteté
Chapitre 14: IX. Le reflet de la saintetéChapitre 14: IX. Le reflet de la sainteté
Chapitre 14: IX. Le reflet de la sainteté
 
Chapitre 18: I. La réalité substituée
Chapitre 18: I. La réalité substituéeChapitre 18: I. La réalité substituée
Chapitre 18: I. La réalité substituée
 
Chapitre 18: I. La réalité substituée
Chapitre 18: I. La réalité substituéeChapitre 18: I. La réalité substituée
Chapitre 18: I. La réalité substituée
 
Chapitre 12: VI. La vision du Christ
Chapitre 12: VI. La vision du ChristChapitre 12: VI. La vision du Christ
Chapitre 12: VI. La vision du Christ
 
Chapitre 12: VI. La vision du Christ
Chapitre 12: VI. La vision du ChristChapitre 12: VI. La vision du Christ
Chapitre 12: VI. La vision du Christ
 
Chapitre 13: VI. Trouver le présent
Chapitre 13: VI. Trouver le présentChapitre 13: VI. Trouver le présent
Chapitre 13: VI. Trouver le présent
 
Chapitre 13: VI. Trouver le présent
Chapitre 13: VI. Trouver le présentChapitre 13: VI. Trouver le présent
Chapitre 13: VI. Trouver le présent
 
IV. Ta fonction dans l’Expiation
IV. Ta fonction dans l’ExpiationIV. Ta fonction dans l’Expiation
IV. Ta fonction dans l’Expiation
 
Chapitre 14: IV. Ta fonction dans l'Expiation
Chapitre 14: IV. Ta fonction dans l'ExpiationChapitre 14: IV. Ta fonction dans l'Expiation
Chapitre 14: IV. Ta fonction dans l'Expiation
 
Chapitre 14: IV. Ta fonction dans l'Expiation
Chapitre 14: IV. Ta fonction dans l'ExpiationChapitre 14: IV. Ta fonction dans l'Expiation
Chapitre 14: IV. Ta fonction dans l'Expiation
 
CLARIFICATION - 4. PERCEPTION VRAIE - CONNAISSANCE
CLARIFICATION - 4. PERCEPTION VRAIE - CONNAISSANCECLARIFICATION - 4. PERCEPTION VRAIE - CONNAISSANCE
CLARIFICATION - 4. PERCEPTION VRAIE - CONNAISSANCE
 
X. L’égalité des miracles
X. L’égalité des miraclesX. L’égalité des miracles
X. L’égalité des miracles
 
Chapitre 14: X. L'égalité des miracles
Chapitre 14: X. L'égalité des miraclesChapitre 14: X. L'égalité des miracles
Chapitre 14: X. L'égalité des miracles
 
Chapitre 14: X. L'égalité des miracles
Chapitre 14: X. L'égalité des miraclesChapitre 14: X. L'égalité des miracles
Chapitre 14: X. L'égalité des miracles
 
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
 
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
LEÇON 198 – Seule ma condamnation me blesse.
 
Chapitre 12: VII. Regarder au-dedans
Chapitre 12: VII. Regarder au-dedansChapitre 12: VII. Regarder au-dedans
Chapitre 12: VII. Regarder au-dedans
 
Vii. Regarder au dedans
Vii. Regarder au dedansVii. Regarder au dedans
Vii. Regarder au dedans
 
Chapitre 12: VII. Regarder au-dedans
Chapitre 12: VII. Regarder au-dedansChapitre 12: VII. Regarder au-dedans
Chapitre 12: VII. Regarder au-dedans
 

Plus de Pierrot Caron

Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
Pierrot Caron
 
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
Pierrot Caron
 
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de batailleChapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Pierrot Caron
 
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
Pierrot Caron
 
Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Pierrot Caron
 
Chapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionChapitre 23: Introduction
Chapitre 23: Introduction
Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Pierrot Caron
 
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
Pierrot Caron
 
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainteChapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Pierrot Caron
 
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
Pierrot Caron
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
Pierrot Caron
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
Pierrot Caron
 
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensiveChapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Pierrot Caron
 
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Pierrot Caron
 
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
Pierrot Caron
 

Plus de Pierrot Caron (20)

Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
 
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
LEÇON 255 – Je choisis de passer ce jour dans la paix parfaite.
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de batailleChapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
Chapitre 23: IV. Au dessus du champ de bataille
 
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
LEÇON 253 – Mon Soi gouverne l’univers.
 
Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?Qu’est-ce que le péché ?
Qu’est-ce que le péché ?
 
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
Citations UCEM (Texte 10.INT.1.4)
 
Chapitre 23: Introduction
Chapitre 23: IntroductionChapitre 23: Introduction
Chapitre 23: Introduction
 
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
Citations UCEM (Texte 26.V.10.4)
 
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
LEÇON 250 – Que je ne me voie pas comme étant limité.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainteChapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
Chapitre 22: VI. La lumière de la relation sainte
 
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
Citations UCEM (Texte 17.III.1.3)
 
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
LEÇON 249 – Le pardon met fin à toute souffrance et à toute perte.
 
Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?Qu'est-ce que le monde ?
Qu'est-ce que le monde ?
 
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTIONDEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
DEUXIÈME PARTIE - INTRODUCTION
 
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensiveChapitre 22: V. Faiblesse et défensive
Chapitre 22: V. Faiblesse et défensive
 
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
Citations UCEM (Leçon 186.6.3)
 
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
LEÇON 248 – Quoi que ce soit qui souffre ne fait pas partie de moi.
 

VIII. De la perception à la connaissance

  • 1. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE VIII. De la perception à la connaissance (1) Toute guérison est délivrance du passé. C’est pourquoi le Saint-Esprit est le seul Guérisseur. Il enseigne que le passé n’existe pas, un fait qui appartient à la sphère de la connaissance et que par conséquent personne en ce monde ne peut connaître. En effet, il serait impossible d’être en ce monde avec cette connaissance. Car l’esprit qui connaît cela sans équivoque connaît aussi qu’il demeure dans l’éternité, et il n’utilise aucune perception. Par conséquent, il ne considère pas où il est, parce que le concept « où » ne signifie rien pour lui. Il connaît qu’il est partout, tout comme il a tout, et pour toujours.
  • 2. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE VIII. De la perception à la connaissance (2) La différence très réelle entre la perception et la connaissance devient tout à fait apparente quand tu considères ceci : il n’y a rien de partiel dans la connaissance. Chaque aspect est entier; par conséquent, aucun aspect n’est séparé. Tu es un aspect de la connaissance, étant dans l’Esprit de Dieu, Qui te connaît. Toute connaissance doit être tienne, car en toi est toute connaissance. La perception, même la plus élevée, n’est jamais complète. Même la perception du Saint- Esprit, aussi parfaite que peut l’être la perception, ne signifie rien au Ciel. Guidée par Lui, la perception peut aller partout, car la vision du Christ voit tout dans la lumière. Or aucune perception, si sainte soit-elle, ne durera toujours.
  • 3. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE VIII. De la perception à la connaissance (3) La perception parfaite a donc beaucoup d’éléments en commun avec la connaissance, ce qui rend le transfert en elle possible. Or le dernier pas doit être fait par Dieu, parce que le dernier pas dans ta rédemption, qui semble être dans le futur, fut accompli par Dieu dans ta création. La séparation ne l’a pas interrompue. La création ne peut pas être interrompue. La séparation n’est qu’une formulation fautive de la réalité, sans aucun effet. Le miracle, qui n’a pas de fonction au Ciel, est nécessaire ici. Des aspects de la réalité peuvent encore être vus, et ils remplaceront des aspects de l’irréalité. Des aspects de la réalité peuvent être vus en tout et partout. Or Dieu Seul peut les rassembler, en les couronnant ne faisant qu’un du don final de l’éternité.
  • 4. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE VIII. De la perception à la connaissance (4) À part du Père et du Fils, le Saint-Esprit n’a pas de fonction. Il n’est séparé ni de l’Un ni de l’Autre, étant dans l’Esprit des Deux, et connaissant que cet Esprit est Un. Il est une Pensée de Dieu, et Dieu te L’a donné parce qu’il n’a pas de Pensées qu’il ne partage. Son message parle de l’intemporel dans le temps, et c’est pourquoi la vision du Christ contemple tout avec amour. Or même la vision du Christ n’est pas Sa réalité. Les aspects dorés de la réalité qui apparaissent soudain en pleine lumière, sous Ses yeux pleins d’amour, laissent entrevoir le Ciel qui se trouve au-delà.
  • 5. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE VIII. De la perception à la connaissance (5) Voici le miracle de la création : qu’elle est une à jamais. Chaque miracle que tu offres au Fils de Dieu n’est que la perception vraie d’un aspect du tout. Bien que chaque aspect soit le tout, tu ne peux pas connaître cela jusqu’à ce que tu aies vu que chaque aspect est le même, perçu dans la même lumière et donc un. Chacun de ceux que tu vois sans le passé te rapproche ainsi de la fin du temps en apportant dans les ténèbres une vue guérie et guérissante, et permettant au monde de voir. Car la lumière doit venir dans le monde enténébré pour rendre la vision du Christ possible même ici. Aide-Le à donner Son don de lumière à tous ceux qui pensent errer dans les ténèbres, et laisse-Le les rassembler dans Sa quiète vue qui les rend un.
  • 6. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE VIII. De la perception à la connaissance (6) Ils sont tous les mêmes; tous beaux et égaux dans leur sainteté. Et de même qu’ils Lui ont été offerts, Il les offrira à Son Père. Il y a un seul miracle, comme il y a une seule réalité. Et chaque miracle que tu fais les contient tous, comme chaque aspect de la réalité que tu vois se fond quiètement dans la seule réalité de Dieu. Le seul miracle qui ait jamais été est le très saint Fils de Dieu, créé dans la seule réalité qui est son Père. La vision du Christ est le don qu’il te fait. Son Être est le don que Lui fait Son Père.
  • 7. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE VIII. De la perception à la connaissance (7) Contente-toi de guérir, car le don du Christ, tu peux l’accorder, et le don de ton Père, tu ne peux le perdre. Offre le don du Christ à chacun et partout, car les miracles, offerts au Fils de Dieu par le Saint-Esprit, te mettent en accord avec la réalité. Le Saint- Esprit connaît ton rôle dans la rédemption, et quels sont ceux qui te cherchent et où les trouver. La connaissance est bien au- delà de ce qui te concerne individuellement. Toi qui en fais partie et l’es tout entière, tu as seulement besoin de te rendre compte qu’elle est du Père, et non de toi. Ton rôle dans la rédemption te conduit à elle en rétablissant son unité dans ton esprit.
  • 8. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE VIII. De la perception à la connaissance (8) Quand tu auras vu tes frères comme étant toi-même, tu seras délivré à la connaissance, ayant appris à te libérer toi- même par Celui Qui connaît ce qu’est la liberté. Unis-toi à moi sous la sainte bannière de Son enseignement, et comme nous grandirons en force, le pouvoir du Fils de Dieu s’éveillera en nous, et nous ne laisserons personne intouché ni personne seul. Et tout à coup le temps sera terminé, et nous nous unirons tous dans l’éternité de Dieu le Père. La sainte lumière que tu as vue à l’extérieur de toi, en chaque miracle que tu as offert à tes frères, te sera rendue. Et connaissant que la lumière est en toi, tes créations seront là avec toi, comme tu es en ton Père.
  • 9. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE VIII. De la perception à la connaissance (9) Comme les miracles en ce monde te joignent à tes frères, ainsi tes créations établissent ta paternité au Ciel. Tu es le témoin de la Paternité de Dieu, et Il t’a donné le pouvoir de créer les témoins de la tienne, qui est comme la Sienne. Renie un frère ici et tu renies les témoins de ta paternité au Ciel. Le miracle que Dieu a créé est parfait, comme le sont les miracles que tu as établis en Son Nom. Ils n’ont pas besoin de guérison, et toi non plus, quand tu les acceptes.
  • 10. Chapitre 13 LE MONDE NON COUPABLE VIII. De la perception à la connaissance (10) Or en ce monde ta perfection n’a pas de témoins. Dieu la connaît, mais pas toi, de sorte que tu ne partages pas Son témoignage d’elle. Tu ne rends pas non plus témoignage de Lui, car on ne témoigne de la réalité qu’en ne faisant qu’un. Dieu attend que tu témoignes de Son Fils et de Lui-même. Les miracles que tu fais sur terre sont élevés jusqu’au Ciel et jusqu’à Lui. Ils témoignent de ce que tu ne connais pas, et lorsqu’ils atteignent les portes du Ciel, Dieu les ouvre. Car jamais Il ne laisserait Son Propre Fils bien-aimé à l’extérieur, et au-delà de Lui-même.