SlideShare une entreprise Scribd logo
LES FACTEURS DE RISQUES POUVANT
AFFECTER LA SANTÉ DES ÉLEVEURS
PASTORAUX TRANSHUMANTS ET DES BERGERS
Le cas spécifique des effets associés à l'arrivée des loups sur le
territoire et de la prédation
CONTEXTE DE L’ÉTUDE
• Augmentation de la population lupine et
de la prédation dans le Languedoc
• Sollicitation de la part des élus de la MSA
du Languedoc
• Difficultés à s’approprier la
problématique de la prédation pour agir
en prévention des risques professionnels
• Besoin de mieux connaître l’activité des
éleveurs pastoraux et des bergers
• Comprendre l’ensemble des facteurs de
risques auxquels ils font face
• Améliorer les offres de service en
prévention des risques professionnels
pour ces profils d’éleveurs et de bergers
1 Chargé d’étude au service prévention des risques
professionnels à la MSA du Languedoc (8mois) -2022
OBJECTIFS DE L’ÉTUDE
• Caractériser les systèmes d’activité des éleveurs
et des bergers
• Comprendre l’intégration de ces systèmes dans
le territoire et les enjeux auxquels il font face
• Appréhender les différents profils des éleveurs et
des bergers sur ces systèmes
• Identifier les facteurs de risques :
• Psychosociaux
• Associés aux dynamiques sociales et
territoriales
• Associés à la prédation
• Comprendre les facteurs limitants à
l’accompagnement des éleveurs et des
bergers
• Proposer des leviers d’action en
prévention des risques professionnels
CONDUITE DE L’ÉTUDE
➢ Etude restreinte aux systèmes ovins-allaitant pastoraux
➢ Territoire de l’étude : Cévennes ; Garrigue ; Causses
➢ 11 éleveurs et bergers (profils mixtes) enquêtés :
• 1 entretien directif enregistré
• 1 entretien semi-directif enregistré
➢ Analyse qualitative des entretiens :
• Identification du rapport individuel à l’activité
• Approfondir l’identification des facteurs de risques
➢ Apports bibliographiques sur la santé au travail
➢ Echanges avec des professionnels de santé Territoire de l’étude
Source : www.CartesFrance.fr
TERRITOIRE DE L’ÉTUDE
Source : Ludovic MARTIN
LES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES ET
TECHNIQUES
Conditions climatiques :
• Fortes précipitations (évènements cévenols)
• Sécheresses
Végétation et ressource pastorale :
• Ressource pastorale maigre et diversifiée
• Visibilité réduite
Orographie :
• Visibilité réduite
• Accidentogène
• Limite la mise en place d’infrastructures
Maitrise foncière (éleveurs) :
• Pas ou peu de prairies de fauche
• Parcours hors propriété
• Insécurité d’accès à la ressource pastorale
• Limite la mise en place d’infrastructures
Changement climatique :
• Diminution de la qualité et de la quantité
• Diminution de l’accès à l’eau (printemps / été)
Faune sauvage :
• Dégâts sur la ressource pastorale et sur les infrastructures
• Dégâts sur les troupeaux
Multi-usage :
• Gestion et maîtrise de la ressource pastorale
• Perturbation de la conduite et dérangement des troupeaux
• Dérangements des usagers par les activités d’élevage
• Perte d’accès aux parcours (dont chemins de transit) → cause
indirecte
Accès au foncier (éleveurs)
• Perte d’accès et parcours (dont chemins de transit) → cause
directe
• Mitage des parcours
• Concurrence sur l’accès aux parcours entre éleveurs
Restrictions :
• Gestion et maîtrise de la ressource pastorale
• Accès à l’eau
LES DIFFICULTÉS RENCONTRÉES PAR LES
ÉLEVEURS ET LES BERGERS
LES ENJEUX ASSOCIÉS AUX SYSTÈMES D’ACTIVITÉ
• Itinéraire technique
• Conduite des troupeaux
• Sélection génétique des
troupeaux
• Maîtrise et gestion de la
ressource pastorale
• Relations sociales locales
LES LEVIERS D’ACTION
GROUPE 1 : LES TRAVAILLEURS INFÉODÉS AU
TERRITOIRE PASTORAL CÉVENOL
Caractéristiques sociales:
• Profils plutôt homogènes
• Installés sur le territoire pastoral cévenol ou les zones
limitrophes (bergers et éleveurs)
• Groupe multigénérationnel
• Majoritairement issus du milieu agricole local, directement
ou indirectement
• Parcours académiques principalement orientés vers les
formations agricoles
• Peu ou pas d’expériences professionnelles non agricoles
et/ou en dehors du territoire (périodes transitoires avant
l’installation agricole)
• Bon accès à la propriété agricole (éleveurs)
Rapports à l’activité :
• Pratique du pastoralisme normée par l’histoire, la
construction et l’évolution des pratiques sur le territoire
• Un bagage socio-culturel est associé à ces pratiques, dans
lequel les éleveurs et les bergers se reconnaissent
Caractéristiques sociales
• Profils très hétérogènes
• Installés sur et hors du territoire pastoral cévenol,
population très mobile (bergers et éleveurs),
• Peu de bergers permanents sur le territoire
• Eleveurs entre 30 et 50 ans (en évolution), bergers entre 20
et 60 ans
• Peu ou non issus du milieu agricole
• Parcours académiques divers
• Parcours professionnels divers
• Faible accès à la propriété agricole, majoritairement des
éleveurs sans terres
Rapports à l’activité :
• Pratique pluraliste du pastoralisme, normée par l’acceptation de
la multiplicité des savoirs, des techniques et de leur potentiel.
• La technicité est le principal facteur de reconnaissance entre les
pairs
GROUPE 2 : LES TRAVAILLEURS EN
RÉAPPROPRIATION DU PASTORALISME CÉVENOL
LES GROUPES PROFESSIONNELS
Espaces d’échange Groupe 1
Formels : Réunions locales, rencontres professionnelles, etc.
Informels : Relations interpersonnelles structurées sur le territoire
Espaces d’échange Groupe 2
Formels : Rencontres professionnelles, échanges commerciaux, etc.
Informels : relations interpersonnelles déstructurées
Espaces d’échange entre Groupe 1 et 2
Formels : Rencontres professionnelles, groupements pastoraux,
échanges commerciaux, etc.
Contenu du travail et division des tâches :
➢ Fort engagement du corps au travail
➢ Pics de travail ( ex : Agnelages, conduite printemps, foins) :
• Augmentation de l’effort physique (ex: port de charges lourdes, marche)
• Fort engagement psychologique (ex: confrontation à la mort, organisation)
• Superposition des tâches
• Diminution du temps et de la qualité du repos
➢ Glissement de la vie professionnelle vers la vie privée
• Travail entrecoupé et/ou entremêlé avec la gestion du foyer agricole
• Vie privée entrecoupée et/ou entremêlée avec des tâches optionnelles liées à l’activité
• Partage genré des tâches
Structure hiérarchique et organisation des rapports entre les travailleurs :
➢ Différentes capacités décisionnelles dans le collectif de travail
➢ Travailleurs sans statut (reconnaissance du travail, invisibilisation, précarité)
LES RISQUES SPÉCIFIQUES AUX ÉLEVEURS
Contenu du travail et division des tâches
➢ Fort engagement du corps au travail
➢ Augmentation de la charge de travail périodique ou imprévue
• Dépassements horaires
• Ajouts de tâches
• Augmentation de l’effort physique et de l’engagement psychologique
• Augmentation de l’exposition aux risques environnementaux
• Diminution du temps et de la qualité du repos
➢ Glissement de la vie professionnelle sur la vie privée
• Dépassements horaires et travail sur les jours de repos
• Isolement social
• Gestion de la vie de famille sur l’estive
Structure hiérarchique et organisation des rapports entre les travailleurs :
➢ Relation avec les employeurs (ex: communication, reconnaissance du travail)
➢ Relations entre collègues (ex: partage du travail, même lieu de vie)
➢ Travailleurs sans statut (reconnaissance du travail, invisibilisation, précarité)
LES RISQUES SPÉCIFIQUES AUX BERGERS
FACTEURS DE RISQUES PSYCHOSOCIAUX
Physiques : TMS (ex : chutes, manipulation des brebis) ; rayonnement solaire ; poussières
Chimiques : Produits vétérinaires (ex : contact physique pendant les soins, utilisation détournée)
Biologiques : Zoonoses ; micro-organisme ; faune sauvage (ex : morsures vipères, piqures hyménoptères )
LES RISQUES COMMUNS
Supportés grâce au sens de l’activité tant qu’il n’y a pas d’invalidité
➢ Liée aux relations de travail entre professionnels du pastoralisme cévenol
• Confrontation des savoirs faire et des pratiques (ex : rapports entre employeur/employé)
• Différences de rapports à l’activité professionnelle
➢ Liée aux relations avec les autres professionnels de l’élevage
• Faible représentation des pratiques pastorales dans les syndicats locaux
• Manque de visibilité à l’échelle de la France (ex: difficultés à trouver des bergers, appuis techniques)
➢ Liée au multi-usage
• Passage des différents usagers, dérangement des troupeaux et abandon des secteurs fréquentés
• Gestion et accès à la ressource pastorale (ex : gyrobroyage ou écobuage, évitement de secteurs conflictuels)
• Vulnérabilité aux intrusions et/ou aux litiges dans l’espace de travail et de vie (ex: ramassage des châtaignes, intrusion dans les cabanes
pastorales)
• Activités d’élevage stigmatisées et activités pastorales amalgamées
➢ Liée aux rapports avec les institutions
• Démarches administratives (ex : déclaration PAC, demande d’aide contre la prédation, démarches MSA)
• Conseil des instituts techniques et scientifiques en lien avec l’élevage
• Relations avec les institutions en lien avec la gestion et la valorisation des espaces pastoraux (Parc National des Cévennes, OFB, UNESCO)
FACTEURS DE RISQUES ASSOCIÉS AUX
DYNAMIQUES SOCIALES ET TERRITORIALES
La perte de la reconnaissance et de la maîtrise sur l’activité
Peu ou pas de
leviers d’action
pour les
professionnels
Effets importants
sur le sens de
l’activité
INTERACTIONS AVEC L’ENSEMBLE DES
DIMENSIONS EN LIEN AVEC L’ACTIVITÉ
➢ Appropriation du risque et adaptation des
pratiques difficiles
• Difficultés à se représenter la prédation (ex :
comportement du loup, schèmes de conduite)
• Mise en place de moyens de protection difficiles (ex :
contraintes environnementales, litiges avec les chiens
de protection, rapport aux pratiques)
➢ Effets délétères sur l’activité
• Effets directs et indirects liés à une attaque et la
présence locale de loups (ex: confrontation à la
mort, modification de la conduite)
• Pénalise l’adaptation des systèmes d’activité aux
enjeux actuels (ex : sélection génétique, relations
sociales)
➢ Renforcement et ajouts de tensions dans les
dynamiques sociales
• Rapports entre les professionnels (Groupe 1 et 2)
• Difficultés à se faire représenter dans le milieu de
l’élevage
• Augmente la stigmatisation et les risques de litiges
• Cristallise les tensions avec les institutions
FACTEURS DE RISQUES ASSOCIÉS À LA
PRÉSENCE DE LOUPS ET À LA PRÉDATION
➢ Des effets spécifiques à la prédation
➢ Des effets en interaction avec l’ensemble des
facteurs auxquels sont sujets les
professionnels
➢ Renforce la perte de maîtrise et de la
reconnaissance → peu de moyens à
disposition
➢ Augmente le sentiment d’isolement social
➢ Mise en péril du rapport individuel à l’activité
PERTE DE SENS DE L’ACTIVITÉ
➢ Sensibilité à la perte de sens de l’activité plus
marquée pour les éleveurs
➢ Les professionnels du Groupe 1 plus affectés
dans leur rapports individuels à l’activité
➢ Des niveaux d’expertise différents sur le
territoire pastoral cévenol
DES PROFILS AFFECTÉS DIFFÉREMMENT
➢ Confrontés à un ensemble de
déterminants pouvant générer des
souffrances
➢ Maintient difficile du sens de l’activité dans
un contexte fragile → de la conduite du
troupeau jusqu’aux rapports
institutionnels
➢ La prédation et la présence de loups, un
« Point de bascule » potentiel
➢ Entrée dans la délinquance envisagée/faite
et normalisée dans le groupe professionnel
→ reprendre la maîtrise du risque
RISQUE DE DÉSAFFILIATION SOCIALE ET
ANOMIE DU GROUPE PROFESSIONNEL
LES LIMITES
Accès aux soins limités pour les éleveurs et les bergers
➢ Rapport au corps et à leur propre santé
➢ Difficultés logistiques (ex : éloignement géographique, astreintes,
remplacements compliqués)
➢ Rapports négatifs avec la MSA
Mise en place d’actions en prévention des risques professionnels
➢ Pas de liens actuels avec le service PRP
➢ Disponibilité limitée des éleveurs et des bergers
➢ Facteurs de risques nombreux, de nature différente, engageant un nombre
important d’acteurs
➢ Prise en main de la problématique de la prédation délicate
Travailler sur l’ensemble des facteurs de risques qui touchent la
profession
➢ Mobiliser les acteurs techniques proches de la profession
➢ Mise en place de rencontres par localités et générales avec l’ensemble des
professionnels pour identifier les besoins
➢ Organiser des journées de terrain sur les exploitations agricoles et les
estives
➢ Etendre les actions au-delà des éleveurs en ovins-allaitant et des bergers,
et au-delà du territoire pastoral cévenol
➢ Mobiliser les acteurs du territoire qui gravitent autour des activités
pastorales (ex : participation aux concertations locales, créer des espaces
d’échanges avec les différents acteurs)
Travailler sur la problématique de la prédation
➢ Centrer les échanges et ouvrir le dialogue autours des enjeux de santé
➢ Acculturation du service PRP
➢ Coordination des actions au sein de la caisse MSA
➢ Mobiliser les ressources entre les caisses MSA et les ressources externes
L’INTERVENTION EN PRP
LIMITES ET PISTES D’INTERVENTION EN PRÉVENTION
DES RISQUES PROFESSIONNELS ET LIMITES

Contenu connexe

Similaire à Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf

Les enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la Loire
Les enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la LoireLes enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la Loire
Les enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la Loire
Institut de l'Elevage - Idele
 
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 
Systèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIER
Systèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIERSystèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIER
Systèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIER
RIAAM
 
D Sanogo: Sauver les réserves sylvo-pastorales inter villageoises dans le bas...
D Sanogo: Sauver les réserves sylvo-pastorales inter villageoises dans le bas...D Sanogo: Sauver les réserves sylvo-pastorales inter villageoises dans le bas...
D Sanogo: Sauver les réserves sylvo-pastorales inter villageoises dans le bas...
Sahel_BeyondForestryLaws
 
Bernadette DOSSOU "Desertification impact on rural women in Zou Department (B...
Bernadette DOSSOU "Desertification impact on rural women in Zou Department (B...Bernadette DOSSOU "Desertification impact on rural women in Zou Department (B...
Bernadette DOSSOU "Desertification impact on rural women in Zou Department (B...
Global Risk Forum GRFDavos
 
Offre pédagogique collège
Offre pédagogique collègeOffre pédagogique collège
Offre pédagogique collège
PNMP
 
Bio-rights = Liason Entre Conservation de la Nature et Reduction Pauvrete
Bio-rights = Liason Entre Conservation de la Nature et Reduction Pauvrete Bio-rights = Liason Entre Conservation de la Nature et Reduction Pauvrete
Bio-rights = Liason Entre Conservation de la Nature et Reduction Pauvrete
CIFOR-ICRAF
 
3R2018_Travail_Serviere_mutations
3R2018_Travail_Serviere_mutations3R2018_Travail_Serviere_mutations
3R2018_Travail_Serviere_mutations
Journees3R
 
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
Catherine Gamba-Trimiño
 
#DevenirEleveur
#DevenirEleveur#DevenirEleveur
Programme de travail UMT Ressources et transformations des systèmes d'élevage...
Programme de travail UMT Ressources et transformations des systèmes d'élevage...Programme de travail UMT Ressources et transformations des systèmes d'élevage...
Programme de travail UMT Ressources et transformations des systèmes d'élevage...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)
Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)
Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)
ExternalEvents
 
Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...
Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...
Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...
ILRI
 
Problématique forestière dans le site LLS de la RDC-Est
Problématique forestière dans le site LLS de la RDC-EstProblématique forestière dans le site LLS de la RDC-Est
Problématique forestière dans le site LLS de la RDC-Est
GPFLR
 
Démarche agro-écologique au près des acteurs professionnels et territoriaux d...
Démarche agro-écologique au près des acteurs professionnels et territoriaux d...Démarche agro-écologique au près des acteurs professionnels et territoriaux d...
Démarche agro-écologique au près des acteurs professionnels et territoriaux d...
BTC CTB
 
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Ministère de l'Environnement
 
Présentation Accueil Paysan Limousin
Présentation Accueil Paysan LimousinPrésentation Accueil Paysan Limousin
Présentation Accueil Paysan Limousin
Office de Tourisme
 
Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...
Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...
Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Le travail dans les systèmes pastoraux - Christine, Sophie, Didier RMT W V8.pptx
Le travail dans les systèmes pastoraux - Christine, Sophie, Didier RMT W V8.pptxLe travail dans les systèmes pastoraux - Christine, Sophie, Didier RMT W V8.pptx
Le travail dans les systèmes pastoraux - Christine, Sophie, Didier RMT W V8.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 
Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)
Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)
Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)
FAO
 

Similaire à Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf (20)

Les enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la Loire
Les enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la LoireLes enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la Loire
Les enjeux de R&D pour la filière caprine de Poitou-Charente et Pays de la Loire
 
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx
 
Systèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIER
Systèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIERSystèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIER
Systèmes pastoraux de PACA et changements climatiques partie 1 - BEYLIER
 
D Sanogo: Sauver les réserves sylvo-pastorales inter villageoises dans le bas...
D Sanogo: Sauver les réserves sylvo-pastorales inter villageoises dans le bas...D Sanogo: Sauver les réserves sylvo-pastorales inter villageoises dans le bas...
D Sanogo: Sauver les réserves sylvo-pastorales inter villageoises dans le bas...
 
Bernadette DOSSOU "Desertification impact on rural women in Zou Department (B...
Bernadette DOSSOU "Desertification impact on rural women in Zou Department (B...Bernadette DOSSOU "Desertification impact on rural women in Zou Department (B...
Bernadette DOSSOU "Desertification impact on rural women in Zou Department (B...
 
Offre pédagogique collège
Offre pédagogique collègeOffre pédagogique collège
Offre pédagogique collège
 
Bio-rights = Liason Entre Conservation de la Nature et Reduction Pauvrete
Bio-rights = Liason Entre Conservation de la Nature et Reduction Pauvrete Bio-rights = Liason Entre Conservation de la Nature et Reduction Pauvrete
Bio-rights = Liason Entre Conservation de la Nature et Reduction Pauvrete
 
3R2018_Travail_Serviere_mutations
3R2018_Travail_Serviere_mutations3R2018_Travail_Serviere_mutations
3R2018_Travail_Serviere_mutations
 
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
Baptiste_FR_Transitions_Socioecologiques_Durabilite_Paris_2017
 
#DevenirEleveur
#DevenirEleveur#DevenirEleveur
#DevenirEleveur
 
Programme de travail UMT Ressources et transformations des systèmes d'élevage...
Programme de travail UMT Ressources et transformations des systèmes d'élevage...Programme de travail UMT Ressources et transformations des systèmes d'élevage...
Programme de travail UMT Ressources et transformations des systèmes d'élevage...
 
Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)
Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)
Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)
 
Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...
Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...
Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...
 
Problématique forestière dans le site LLS de la RDC-Est
Problématique forestière dans le site LLS de la RDC-EstProblématique forestière dans le site LLS de la RDC-Est
Problématique forestière dans le site LLS de la RDC-Est
 
Démarche agro-écologique au près des acteurs professionnels et territoriaux d...
Démarche agro-écologique au près des acteurs professionnels et territoriaux d...Démarche agro-écologique au près des acteurs professionnels et territoriaux d...
Démarche agro-écologique au près des acteurs professionnels et territoriaux d...
 
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
 
Présentation Accueil Paysan Limousin
Présentation Accueil Paysan LimousinPrésentation Accueil Paysan Limousin
Présentation Accueil Paysan Limousin
 
Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...
Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...
Focus sur l'autonomie des systèmes ovins pastoraux: Quelles marges de manoeuv...
 
Le travail dans les systèmes pastoraux - Christine, Sophie, Didier RMT W V8.pptx
Le travail dans les systèmes pastoraux - Christine, Sophie, Didier RMT W V8.pptxLe travail dans les systèmes pastoraux - Christine, Sophie, Didier RMT W V8.pptx
Le travail dans les systèmes pastoraux - Christine, Sophie, Didier RMT W V8.pptx
 
Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)
Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)
Association des Jeunes Agriculteurs de Casamance (AJAC LUKAAL)
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdfWebinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdfWebinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdfWebinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivaleWebinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la criseJSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équinJSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de référencesJSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
Institut de l'Elevage - Idele
 
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équinJSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentieMMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en ChineMMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéensMMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
Institut de l'Elevage - Idele
 
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdfDiaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptxUMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
Institut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdfWebinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
Webinaire BL 28_06_03_Transmissibilité.pdf
 
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdfWebinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
Webinaire BL 28_06_02_Consommation Energie.pdf
 
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdfWebinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
Webinaire BL 28_06_01_robots de traite.pdf
 
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivaleWebinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
Webinaire InnOvin La feuille : un complément de la ration estivale
 
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la criseJSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
JSIE 2024 : Les exploitants du Réseau Equin face à la crise
 
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équinJSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
JSIE 2024 : Estimation de revenus des exploitations du Réseau équin
 
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de référencesJSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
JSIE 2024 : le Portail Inosys, le site de références
 
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équinJSIE 2024 : 	Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
JSIE 2024 :  Déclic Travail, un outil pour repenser son travail en équin
 
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentieMMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
MMX2024 - Le secteur porcin en Chine confronté à une reprise économique ralentie
 
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en ChineMMX2024 - Crises de surproduction en Chine
MMX2024 - Crises de surproduction en Chine
 
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
MMX2024 - L'essor du commerce des poudres lactées MGV - Le cas de l'Afrique d...
 
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
Replay webinaire "VICTOR – Viandes et Circuits Courts : zoom sur la dimension...
 
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéensMMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
MMX2024 - Regards croisés lait et viande sur quelques pays méditerranéens
 
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
MMX2024 - L'Inde peut-elle devenir un acteur plus important sur la scène mond...
 
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
MMX2024 - Viande bovine en Inde : production en hausse mais potentiel sous-ex...
 
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
MMX2024 - Viande bovine : rétrospective des marchés 2023 et perspectives 2024
 
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
MMX2024 - Marchés mondiaux des produits laitiers - rétrospectives 2023 et per...
 
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
MMX2024 - Contexte économique international et perspectives des marchés des m...
 
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdfDiaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
Diaporama VICTOR Pause travail 11 juilet 2024.pdf
 
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptxUMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
UMT_EBIS La variabilité génétique - 20240621 - 03_VARUME.pptx
 

Webinaire santé prédation - Martin MSA 31 mai 2024.pdf

  • 1. LES FACTEURS DE RISQUES POUVANT AFFECTER LA SANTÉ DES ÉLEVEURS PASTORAUX TRANSHUMANTS ET DES BERGERS Le cas spécifique des effets associés à l'arrivée des loups sur le territoire et de la prédation
  • 2. CONTEXTE DE L’ÉTUDE • Augmentation de la population lupine et de la prédation dans le Languedoc • Sollicitation de la part des élus de la MSA du Languedoc • Difficultés à s’approprier la problématique de la prédation pour agir en prévention des risques professionnels • Besoin de mieux connaître l’activité des éleveurs pastoraux et des bergers • Comprendre l’ensemble des facteurs de risques auxquels ils font face • Améliorer les offres de service en prévention des risques professionnels pour ces profils d’éleveurs et de bergers 1 Chargé d’étude au service prévention des risques professionnels à la MSA du Languedoc (8mois) -2022
  • 3. OBJECTIFS DE L’ÉTUDE • Caractériser les systèmes d’activité des éleveurs et des bergers • Comprendre l’intégration de ces systèmes dans le territoire et les enjeux auxquels il font face • Appréhender les différents profils des éleveurs et des bergers sur ces systèmes • Identifier les facteurs de risques : • Psychosociaux • Associés aux dynamiques sociales et territoriales • Associés à la prédation • Comprendre les facteurs limitants à l’accompagnement des éleveurs et des bergers • Proposer des leviers d’action en prévention des risques professionnels
  • 4. CONDUITE DE L’ÉTUDE ➢ Etude restreinte aux systèmes ovins-allaitant pastoraux ➢ Territoire de l’étude : Cévennes ; Garrigue ; Causses ➢ 11 éleveurs et bergers (profils mixtes) enquêtés : • 1 entretien directif enregistré • 1 entretien semi-directif enregistré ➢ Analyse qualitative des entretiens : • Identification du rapport individuel à l’activité • Approfondir l’identification des facteurs de risques ➢ Apports bibliographiques sur la santé au travail ➢ Echanges avec des professionnels de santé Territoire de l’étude Source : www.CartesFrance.fr
  • 6. LES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES ET TECHNIQUES Conditions climatiques : • Fortes précipitations (évènements cévenols) • Sécheresses Végétation et ressource pastorale : • Ressource pastorale maigre et diversifiée • Visibilité réduite Orographie : • Visibilité réduite • Accidentogène • Limite la mise en place d’infrastructures Maitrise foncière (éleveurs) : • Pas ou peu de prairies de fauche • Parcours hors propriété • Insécurité d’accès à la ressource pastorale • Limite la mise en place d’infrastructures Changement climatique : • Diminution de la qualité et de la quantité • Diminution de l’accès à l’eau (printemps / été) Faune sauvage : • Dégâts sur la ressource pastorale et sur les infrastructures • Dégâts sur les troupeaux Multi-usage : • Gestion et maîtrise de la ressource pastorale • Perturbation de la conduite et dérangement des troupeaux • Dérangements des usagers par les activités d’élevage • Perte d’accès aux parcours (dont chemins de transit) → cause indirecte Accès au foncier (éleveurs) • Perte d’accès et parcours (dont chemins de transit) → cause directe • Mitage des parcours • Concurrence sur l’accès aux parcours entre éleveurs Restrictions : • Gestion et maîtrise de la ressource pastorale • Accès à l’eau LES DIFFICULTÉS RENCONTRÉES PAR LES ÉLEVEURS ET LES BERGERS LES ENJEUX ASSOCIÉS AUX SYSTÈMES D’ACTIVITÉ • Itinéraire technique • Conduite des troupeaux • Sélection génétique des troupeaux • Maîtrise et gestion de la ressource pastorale • Relations sociales locales LES LEVIERS D’ACTION
  • 7. GROUPE 1 : LES TRAVAILLEURS INFÉODÉS AU TERRITOIRE PASTORAL CÉVENOL Caractéristiques sociales: • Profils plutôt homogènes • Installés sur le territoire pastoral cévenol ou les zones limitrophes (bergers et éleveurs) • Groupe multigénérationnel • Majoritairement issus du milieu agricole local, directement ou indirectement • Parcours académiques principalement orientés vers les formations agricoles • Peu ou pas d’expériences professionnelles non agricoles et/ou en dehors du territoire (périodes transitoires avant l’installation agricole) • Bon accès à la propriété agricole (éleveurs) Rapports à l’activité : • Pratique du pastoralisme normée par l’histoire, la construction et l’évolution des pratiques sur le territoire • Un bagage socio-culturel est associé à ces pratiques, dans lequel les éleveurs et les bergers se reconnaissent Caractéristiques sociales • Profils très hétérogènes • Installés sur et hors du territoire pastoral cévenol, population très mobile (bergers et éleveurs), • Peu de bergers permanents sur le territoire • Eleveurs entre 30 et 50 ans (en évolution), bergers entre 20 et 60 ans • Peu ou non issus du milieu agricole • Parcours académiques divers • Parcours professionnels divers • Faible accès à la propriété agricole, majoritairement des éleveurs sans terres Rapports à l’activité : • Pratique pluraliste du pastoralisme, normée par l’acceptation de la multiplicité des savoirs, des techniques et de leur potentiel. • La technicité est le principal facteur de reconnaissance entre les pairs GROUPE 2 : LES TRAVAILLEURS EN RÉAPPROPRIATION DU PASTORALISME CÉVENOL LES GROUPES PROFESSIONNELS Espaces d’échange Groupe 1 Formels : Réunions locales, rencontres professionnelles, etc. Informels : Relations interpersonnelles structurées sur le territoire Espaces d’échange Groupe 2 Formels : Rencontres professionnelles, échanges commerciaux, etc. Informels : relations interpersonnelles déstructurées Espaces d’échange entre Groupe 1 et 2 Formels : Rencontres professionnelles, groupements pastoraux, échanges commerciaux, etc.
  • 8. Contenu du travail et division des tâches : ➢ Fort engagement du corps au travail ➢ Pics de travail ( ex : Agnelages, conduite printemps, foins) : • Augmentation de l’effort physique (ex: port de charges lourdes, marche) • Fort engagement psychologique (ex: confrontation à la mort, organisation) • Superposition des tâches • Diminution du temps et de la qualité du repos ➢ Glissement de la vie professionnelle vers la vie privée • Travail entrecoupé et/ou entremêlé avec la gestion du foyer agricole • Vie privée entrecoupée et/ou entremêlée avec des tâches optionnelles liées à l’activité • Partage genré des tâches Structure hiérarchique et organisation des rapports entre les travailleurs : ➢ Différentes capacités décisionnelles dans le collectif de travail ➢ Travailleurs sans statut (reconnaissance du travail, invisibilisation, précarité) LES RISQUES SPÉCIFIQUES AUX ÉLEVEURS Contenu du travail et division des tâches ➢ Fort engagement du corps au travail ➢ Augmentation de la charge de travail périodique ou imprévue • Dépassements horaires • Ajouts de tâches • Augmentation de l’effort physique et de l’engagement psychologique • Augmentation de l’exposition aux risques environnementaux • Diminution du temps et de la qualité du repos ➢ Glissement de la vie professionnelle sur la vie privée • Dépassements horaires et travail sur les jours de repos • Isolement social • Gestion de la vie de famille sur l’estive Structure hiérarchique et organisation des rapports entre les travailleurs : ➢ Relation avec les employeurs (ex: communication, reconnaissance du travail) ➢ Relations entre collègues (ex: partage du travail, même lieu de vie) ➢ Travailleurs sans statut (reconnaissance du travail, invisibilisation, précarité) LES RISQUES SPÉCIFIQUES AUX BERGERS FACTEURS DE RISQUES PSYCHOSOCIAUX Physiques : TMS (ex : chutes, manipulation des brebis) ; rayonnement solaire ; poussières Chimiques : Produits vétérinaires (ex : contact physique pendant les soins, utilisation détournée) Biologiques : Zoonoses ; micro-organisme ; faune sauvage (ex : morsures vipères, piqures hyménoptères ) LES RISQUES COMMUNS Supportés grâce au sens de l’activité tant qu’il n’y a pas d’invalidité
  • 9. ➢ Liée aux relations de travail entre professionnels du pastoralisme cévenol • Confrontation des savoirs faire et des pratiques (ex : rapports entre employeur/employé) • Différences de rapports à l’activité professionnelle ➢ Liée aux relations avec les autres professionnels de l’élevage • Faible représentation des pratiques pastorales dans les syndicats locaux • Manque de visibilité à l’échelle de la France (ex: difficultés à trouver des bergers, appuis techniques) ➢ Liée au multi-usage • Passage des différents usagers, dérangement des troupeaux et abandon des secteurs fréquentés • Gestion et accès à la ressource pastorale (ex : gyrobroyage ou écobuage, évitement de secteurs conflictuels) • Vulnérabilité aux intrusions et/ou aux litiges dans l’espace de travail et de vie (ex: ramassage des châtaignes, intrusion dans les cabanes pastorales) • Activités d’élevage stigmatisées et activités pastorales amalgamées ➢ Liée aux rapports avec les institutions • Démarches administratives (ex : déclaration PAC, demande d’aide contre la prédation, démarches MSA) • Conseil des instituts techniques et scientifiques en lien avec l’élevage • Relations avec les institutions en lien avec la gestion et la valorisation des espaces pastoraux (Parc National des Cévennes, OFB, UNESCO) FACTEURS DE RISQUES ASSOCIÉS AUX DYNAMIQUES SOCIALES ET TERRITORIALES La perte de la reconnaissance et de la maîtrise sur l’activité Peu ou pas de leviers d’action pour les professionnels Effets importants sur le sens de l’activité
  • 10. INTERACTIONS AVEC L’ENSEMBLE DES DIMENSIONS EN LIEN AVEC L’ACTIVITÉ ➢ Appropriation du risque et adaptation des pratiques difficiles • Difficultés à se représenter la prédation (ex : comportement du loup, schèmes de conduite) • Mise en place de moyens de protection difficiles (ex : contraintes environnementales, litiges avec les chiens de protection, rapport aux pratiques) ➢ Effets délétères sur l’activité • Effets directs et indirects liés à une attaque et la présence locale de loups (ex: confrontation à la mort, modification de la conduite) • Pénalise l’adaptation des systèmes d’activité aux enjeux actuels (ex : sélection génétique, relations sociales) ➢ Renforcement et ajouts de tensions dans les dynamiques sociales • Rapports entre les professionnels (Groupe 1 et 2) • Difficultés à se faire représenter dans le milieu de l’élevage • Augmente la stigmatisation et les risques de litiges • Cristallise les tensions avec les institutions FACTEURS DE RISQUES ASSOCIÉS À LA PRÉSENCE DE LOUPS ET À LA PRÉDATION ➢ Des effets spécifiques à la prédation ➢ Des effets en interaction avec l’ensemble des facteurs auxquels sont sujets les professionnels ➢ Renforce la perte de maîtrise et de la reconnaissance → peu de moyens à disposition ➢ Augmente le sentiment d’isolement social ➢ Mise en péril du rapport individuel à l’activité PERTE DE SENS DE L’ACTIVITÉ ➢ Sensibilité à la perte de sens de l’activité plus marquée pour les éleveurs ➢ Les professionnels du Groupe 1 plus affectés dans leur rapports individuels à l’activité ➢ Des niveaux d’expertise différents sur le territoire pastoral cévenol DES PROFILS AFFECTÉS DIFFÉREMMENT ➢ Confrontés à un ensemble de déterminants pouvant générer des souffrances ➢ Maintient difficile du sens de l’activité dans un contexte fragile → de la conduite du troupeau jusqu’aux rapports institutionnels ➢ La prédation et la présence de loups, un « Point de bascule » potentiel ➢ Entrée dans la délinquance envisagée/faite et normalisée dans le groupe professionnel → reprendre la maîtrise du risque RISQUE DE DÉSAFFILIATION SOCIALE ET ANOMIE DU GROUPE PROFESSIONNEL
  • 11. LES LIMITES Accès aux soins limités pour les éleveurs et les bergers ➢ Rapport au corps et à leur propre santé ➢ Difficultés logistiques (ex : éloignement géographique, astreintes, remplacements compliqués) ➢ Rapports négatifs avec la MSA Mise en place d’actions en prévention des risques professionnels ➢ Pas de liens actuels avec le service PRP ➢ Disponibilité limitée des éleveurs et des bergers ➢ Facteurs de risques nombreux, de nature différente, engageant un nombre important d’acteurs ➢ Prise en main de la problématique de la prédation délicate Travailler sur l’ensemble des facteurs de risques qui touchent la profession ➢ Mobiliser les acteurs techniques proches de la profession ➢ Mise en place de rencontres par localités et générales avec l’ensemble des professionnels pour identifier les besoins ➢ Organiser des journées de terrain sur les exploitations agricoles et les estives ➢ Etendre les actions au-delà des éleveurs en ovins-allaitant et des bergers, et au-delà du territoire pastoral cévenol ➢ Mobiliser les acteurs du territoire qui gravitent autour des activités pastorales (ex : participation aux concertations locales, créer des espaces d’échanges avec les différents acteurs) Travailler sur la problématique de la prédation ➢ Centrer les échanges et ouvrir le dialogue autours des enjeux de santé ➢ Acculturation du service PRP ➢ Coordination des actions au sein de la caisse MSA ➢ Mobiliser les ressources entre les caisses MSA et les ressources externes L’INTERVENTION EN PRP LIMITES ET PISTES D’INTERVENTION EN PRÉVENTION DES RISQUES PROFESSIONNELS ET LIMITES