L’ASSURANCE MALADIE
GÉNÉRALISÉE EN BELGIQUE
SEMAINE DE LA BELGIQUE AU LIBAN

EDOUARD DESCAMPE
Président du Conseil général...
QUELQUES CHIFFRES
Dépenses totales de santé en Belgique :
37 milliard d’euros pour 11 millions d’habitants
Belgique 10.9%
...
QUELQUES CHIFFRES
Part payée par le malade après intervention des assurances
sociales :
Belgique

24.8%

France

21.0%

Al...
BUDGET DE L’ASSURANCE MALADIE
GÉNÉRALISÉE EN BELGIQUE
• 99,7% de la population est assurée
• Dépenses de l’année 2012 : 25...
QUELQUES CHIFFRES ENCORE
• En Belgique il y a :
•
•
•
•
•
•

18 000 médecins généralistes
21 500 spécialistes
62 700 infir...
3 ÉTAPES DU DÉVELOPPEMENT DE
L’ASSURANCE MALADIE GÉNÉRALISÉE
150 ans d’histoire
1. Caisses d’assistance mutuelle 2ème moit...
PRINCIPE DE LA TRIPLE LIBERTÉ

1. Libre choix de la Mutualité
… mais obligation de s’affilier
2. Libre choix du prestatair...
CONSEIL GÉNÉRAL DE L’INAMI

(INSTITUT NATIONAL D’ASSURANCE MALADIE-INVALIDITÉ)

• Cogestion du système :
• 5 représentants...
CONCERTATION PERMANENTE AVEC LES
PRESTATAIRES
• Des commissions paritaires Mutuelles-prestataires siègent au sein de
l’INA...
ASSURANCES SOCIALES
vs ASSURANCES COMMERCIALES
• Assurances commerciales
• primes proportionnelles aux risques
• sélection...
ASSURANCES GÉNÉRALISÉES
ET RÉGULATION D’ENSEMBLE
• L’assurance généralisée va de pair avec une régulation
d’ensemble : nor...
Merci pour votre attention
Edouard Descampe

12
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Assurance Maladie Généralisée

1 234 vues

Publié le

Assurance Maladie Généralisée en Belgique
Presenté lors de la Semaine Belge au Liban
Par Edouard DESCAMPE, Secrétaire Général des Mutualités Chrétiennes en Belgique.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 234
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
745
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Assurance Maladie Généralisée

  1. 1. L’ASSURANCE MALADIE GÉNÉRALISÉE EN BELGIQUE SEMAINE DE LA BELGIQUE AU LIBAN EDOUARD DESCAMPE Président du Conseil général de l’INAMI (institut national d’assurance maladie invalidité) Secrétaire général honoraire des Mutualités chrétiennes de Belgique (4,5 millions de membres) Beyrouth, 26 février 2013
  2. 2. QUELQUES CHIFFRES Dépenses totales de santé en Belgique : 37 milliard d’euros pour 11 millions d’habitants Belgique 10.9% France 11.8% % PIB Allemagne 11.6% USA 17.4% 0% 20% 40% 60% 80% 100% 2
  3. 3. QUELQUES CHIFFRES Part payée par le malade après intervention des assurances sociales : Belgique 24.8% France 21.0% Allemagne 22.0% USA 47.0% 0% 20% 40% 60% 80% 100% 3
  4. 4. BUDGET DE L’ASSURANCE MALADIE GÉNÉRALISÉE EN BELGIQUE • 99,7% de la population est assurée • Dépenses de l’année 2012 : 25,3 milliard d’euros = 2.300 € par personne par an • Mais : concentration des risques : • 5% de la population dépense 60% du budget • 20% de la population dépense 80% du budget • 30% de la population ne dépense rien ! 4
  5. 5. QUELQUES CHIFFRES ENCORE • En Belgique il y a : • • • • • • 18 000 médecins généralistes 21 500 spécialistes 62 700 infirmières 8 350 dentistes 12 305 pharmaciens 54 757 lits d’hôpitaux dans 138 établissements 5
  6. 6. 3 ÉTAPES DU DÉVELOPPEMENT DE L’ASSURANCE MALADIE GÉNÉRALISÉE 150 ans d’histoire 1. Caisses d’assistance mutuelle 2ème moitié du 19ème siècle 2. Associations mutuellistes subsidiées par l’Etat et par les employeurs : 1890 – 1944 3. Assurance sociale généralisée : 1944 – aujourd’hui • Financée par les cotisations des travailleurs et des employeurs, ainsi que par l’Etat pour les personnes âgées • Etendue progressivement à toute la population 6
  7. 7. PRINCIPE DE LA TRIPLE LIBERTÉ 1. Libre choix de la Mutualité … mais obligation de s’affilier 2. Libre choix du prestataire de soins 3. Liberté thérapeutique pour le prestataire 7
  8. 8. CONSEIL GÉNÉRAL DE L’INAMI (INSTITUT NATIONAL D’ASSURANCE MALADIE-INVALIDITÉ) • Cogestion du système : • 5 représentants des travailleurs (syndicats). • cotisation 3,55% du salaire • 5 représentants des employeurs. • Cotisation patronale : 3,8% du salaire • 5 représentants des Mutuelles • gestionnaire du système • 5 représentants du gouvernement • subside de l’Etat et tutelle • 1 Président TOTAL : 21 membres • Les représentants des prestataires de soins siègent comme observateurs 8
  9. 9. CONCERTATION PERMANENTE AVEC LES PRESTATAIRES • Des commissions paritaires Mutuelles-prestataires siègent au sein de l’INAMI pour établir les nomenclatures des soins et négocier les tarifs des différentes prestations. • Des conventions sont conclues et les prestataires qui les acceptent (entre 60 et 85 % le font) doivent respecter les tarifs. Ils reçoivent en contrepartie une contribution importante à leur “statut social”(pension complémentaire). • En l’absence de convention ou si un nombre trop réduit de praticiens (moins de 60%) acceptent les conventions le gouvernement est en droit de fixer d’autorité les tarifs. • Les remboursements par les Mutuelles sont fixés par rapport à ces tarifs 9
  10. 10. ASSURANCES SOCIALES vs ASSURANCES COMMERCIALES • Assurances commerciales • primes proportionnelles aux risques • sélection des assurés; segmentation • possibilité d’exclusion et de refus N.B. Les assurances commerciales privées représentent seulement 4% de la couverture des dépenses de santé • Assurances sociales • primes proportionnelles aux revenus • généralisées donc pas de sélection ou de segmentation 10
  11. 11. ASSURANCES GÉNÉRALISÉES ET RÉGULATION D’ENSEMBLE • L’assurance généralisée va de pair avec une régulation d’ensemble : normes de qualité et de quantité pour tous les équipements : hôpitaux, nombre et type de lits hospitaliers, équipements lourds, services lourds, pharmacies etc… • pour la mise sur le marché des médicaments et conditions strictes pour l’octroi et le niveau de remboursement des médicaments etc… • Cette régulation d’ensemble permet d’éviter les énormes coûts que représentent les soins de santé aux E-U dans un système totalement lbéralisé et commercialisé. Pour rappel 17,4% du PIB aux E-U 11% en Europe de l’ouest pour un niveau qui n’est pas meilleur. 11
  12. 12. Merci pour votre attention Edouard Descampe 12

×