Loi El Khomri et manifestations du 9 mars
Levée d’embargo le vendredi 11 mars 2016 –18H00
Sondage réalisé par
etCQFD sur
P...
CQFD
Méthodologie
Recueil Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français
interrogés par Internet le 10 mars 2016
Ech...
CQFD
Précisions sur les marges d’erreur
Chaque sondage présente une incertitude statistique que l’on appelle marge d’erreu...
CQFD
Principaux enseignements (1/3)
Alerte rouge pour l’exécutif : les Français et plus encore les sympathisants de gauche...
CQFD
Principaux enseignements (2/3)
2) Surtaxer les CDD ? Une très, très mauvaise idée pour favoriser l’emploi : 81% des F...
CQFD
Principaux enseignements (3/3)
Pourtant, c’est bien cette option radicale du retrait ou des changements très profonds...
7 CQFD
Plutôt un succès
49%
Plutôt un échec
51%
Bilan de la mobilisation du 9 mars
Des manifestations se sont tenues ce me...
8 CQFD
Bilan de la mobilisation du 9 mars
selon la proximité partisane
49%
59%
42%
51%
41%
58%
Ensemble
Sympathisants de g...
9 CQFD
Un retrait de la
réforme
29%
Des changemens
profonds de la réforme
36%
Des changemens à la
marge de la réforme
24%
...
10 CQFD
Souhaits de changements de la réforme El Khomri
sur le droit du travail selon la proximité partisane
29%
31%
28%
3...
11 CQFD
Positif sur l'emploi
18%
Négatif sur l'emploi
51%
Sans effet sur
l'emploi
30%
(NSP)
1%
Effet perçu de la sur-taxat...
12 CQFD
18%
23%
15%
51%
43%
58%
30%
33%
25%
1%
1%
2%
Ensemble
Sympathisants de gauche
Sympathisants de droite
Positif sur ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Odoxa pour cqfd itélé paris match loi el khomri et manifestations du 9 mars

217 vues

Publié le

Les manifestations du 9 mars contre le projet de loi El Khomri

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
217
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
164
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Odoxa pour cqfd itélé paris match loi el khomri et manifestations du 9 mars

  1. 1. Loi El Khomri et manifestations du 9 mars Levée d’embargo le vendredi 11 mars 2016 –18H00 Sondage réalisé par etCQFD sur Publié le 11 mars 2016
  2. 2. CQFD Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet le 10 mars 2016 Echantillon Echantillon de 1 012 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.
  3. 3. CQFD Précisions sur les marges d’erreur Chaque sondage présente une incertitude statistique que l’on appelle marge d’erreur. Cette marge d’erreur signifie que le résultat d’un sondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part et d’autre de la valeur observée. La marge d’erreur dépend de la taille de l’échantillon ainsi que du pourcentage observé. Si le pourcentage observé est de … Taille de l’Echantillon 5% ou 95% 10% ou 90% 20% ou 80% 30% ou 70% 40% ou 60% 50% 800 1,5 2,5 2,8 3,2 3,5 3,5 900 1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3 1 000 1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1 2 000 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2 Lecture du tableau : Dans un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage observé est de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5%. Le pourcentage réel est donc compris dans l’intervalle [17,5 ; 22,5].
  4. 4. CQFD Principaux enseignements (1/3) Alerte rouge pour l’exécutif : les Français et plus encore les sympathisants de gauche soutiennent la mobilisation, demandent des modifications très profondes de la loi El Khomri et ne croient pas du tout à l’efficacité d’une sur-taxation des CDD 1) Alerte pour l’exécutif ! Pour six sympathisants de gauche sur dix, la mobilisation du 9 mars a été un succès Cette première mobilisation a-t-elle été un succès ? Objectivement non. Un peu plus de 200 000 manifestants (selon la police), seulement, c’est peu pour une mobilisation contre une réforme rejetée par 70% de nos concitoyens et ayant réuni contre elle 6 fois plus de « pétitionnaires » ! Mais attention, la plupart des précédentes mobilisations de ce type (surtout avec des jeunes) ayant fini par mettre la France dans la rue ont souvent débuté « petit ». Ce fut le cas notamment pour le CPE de Dominique de Villepin, la mobilisation avait démarré doucement mais pris constamment de l’ampleur, semaine après semaine. La crainte de l’exécutif qui semble déjà prêt à de nombreuses concessions s’explique en partie pour cela, surtout que le pouvoir ne bénéficiera pas, lors des prochaines journées, du soutien involontaire de la SNCF (en grève le 9 mars ce qui a limité les déplacements pour les manifestants). Mais la crainte de l’Elysée s’explique aussi parce que, subjectivement, comme le montre notre sondage, nombreux sont les Français – surtout à gauche – qui ont décodé le 9 mars comme un succès. D’abord, malgré sa faiblesse objective, un Français sur deux pense déjà que le mouvement a été un succès : 49% contre 51%. Ensuite, chose beaucoup plus grave pour François Hollande, ses propres électeurs – les sympathisants de gauche – sont près de 6 sur 10 (59% contre 41%) à considérer que cette mobilisation a été un succès. Politiquement, la France est d’ailleurs totalement à front renversé à ce sujet, puisque les sympathisants de droite, qui le détestent, sont, eux, nettement plus cléments pour le Chef de l’Etat, 58% considérant comme un échec le mouvement du 9 mars. François Hollande préférerait sans doute que ce soit l’inverse …
  5. 5. CQFD Principaux enseignements (2/3) 2) Surtaxer les CDD ? Une très, très mauvaise idée pour favoriser l’emploi : 81% des Français pensent qu’une telle mesure sera négative ou sans effet pour l’emploi Surtaxer les CDD ? Voilà qui est perçu comme une bien curieuse idée par les Français s’agissant d’une réforme voulant favoriser l’emploi. Cette mesure a été mise en avant par la ministre du Travail Myriam El Khomri (« elle est sur la table ») comme une sorte de réponse aux critiques sur sa loi, dans ses volets « licenciements ». Outre que cette réponse n’a guère de rapport avec les points de blocage de sa loi dans l’opinion (plafonnement des prud’hommes et licenciement économique) et qu’il ne s’agit pas là d’une prérogative ou d’un pouvoir de la Ministre (il est du ressort des seuls partenaires sociaux), les Français sont trois fois plus nombreux à penser qu’une telle mesure aurait des effets négatifs plutôt que positifs sur l’emploi : 51% pensent ainsi que cette mesure aurait un effet NEGATIF sur l’emploi contre seulement 18% qui estiment à l’inverse qu’elle aurait un impact positif sur l’emploi ; 30% de nos concitoyens considèrent qu’elle n’aurait aucun effet dans ce domaine. Mettre en place une telle réforme pour que 81% des Français considèrent qu’elle serait, au mieux sans effet (30%), et au pire, plus probablement destructrice d’emplois (51%) semblerait assez étonnant pour un gouvernement faisant de la lutte contre le chômage SA grande priorité. Surtout, si l’on entend conserver en même temps les deux seuls points de blocage de la loi (les autres aspects sont approuvés par les Français) dans l’opinion sur le plafonnement des indemnités aux prud’hommes et la facilitation sous certaines conditions des licenciements économiques. 3) Les deux-tiers des Français et les trois-quarts des sympathisants de gauche demandent un retrait ou au moins des changements profonds de la loi El Khomri Manuel Valls envisage des « améliorations » de la Loi, François Hollande se dit ouvert à des adaptations ou légères modifications, Myriam El Khomri tente de calmer l’opinion (de faire diversion ?) en agitant l’idée d’une nouvelle surtaxation des CDD (qui n’est pas de son ressort) … le message est donc limpide : nous sommes ouverts au dialogue et accepterons des corrections à la marge, mais pas de changements radicaux ni encore moins de retrait du texte.
  6. 6. CQFD Principaux enseignements (3/3) Pourtant, c’est bien cette option radicale du retrait ou des changements très profonds de la loi que les des deux-tiers des Français (65%) et les trois-quarts des sympathisants de gauche (73%) demandent au gouvernement : 29% des Français « suivent » les syndicats les plus durs en demandant un retrait pur et simple du texte et 36% attendent au moins des changements profonds de la réforme. A l’inverse, seulement un tiers (34%) de nos concitoyens – essentiellement des sympathisants de droite – souhaitent un maintien de la réforme, soit telle quelle, soit avec changements à la marge (comme le souhaite le gouvernement). C’est dire s’il sera difficile de « sortir par le haut » de cette affaire, sans faire de concessions très importantes et, si possible, sans vider la loi de sa substance ou de son esprit général car cela « plomberait » la crédibilité du Président et surtout du Premier ministre. Plutôt que la surtaxation des CDD, la solution pourrait venir de l’abandon pur et simple des seules mesures rejetées par les Français : le plafonnement des indemnités prud’homales et la facilitation des licenciements économiques pour les entreprises en difficulté. Mais, en politique, ce n’est pas parce que la solution à un problème existe et apparaît évidente qu’elle est nécessairement suivie … Gaël Sliman, Président d’Odoxa
  7. 7. 7 CQFD Plutôt un succès 49% Plutôt un échec 51% Bilan de la mobilisation du 9 mars Des manifestations se sont tenues ce mercredi pour demander le retrait de la réforme El Khomri sur le droit du travail. Vous personnellement, estimez- vous que cette mobilisation a été plutôt un succès ou plutôt un échec :
  8. 8. 8 CQFD Bilan de la mobilisation du 9 mars selon la proximité partisane 49% 59% 42% 51% 41% 58% Ensemble Sympathisants de gauche Sympathisants de droite Plutôt un succès Plutôt un échec (NSP) Des manifestations se sont tenues ce mercredi pour demander le retrait de la réforme El Khomri sur le droit du travail. Vous personnellement, estimez- vous que cette mobilisation a été plutôt un succès ou plutôt un échec :
  9. 9. 9 CQFD Un retrait de la réforme 29% Des changemens profonds de la réforme 36% Des changemens à la marge de la réforme 24% Pas de changement de la réforme 10% (NSP) 1% Souhaits de changements de la réforme El Khomri sur le droit du travail Et vous personnellement, d’après ce que vous savez de la réforme El Khomri sur le droit du travail, que souhaitez-vous : ST peu ou pas de changements : 34% ST retrait ou changements profonds : 65%
  10. 10. 10 CQFD Souhaits de changements de la réforme El Khomri sur le droit du travail selon la proximité partisane 29% 31% 28% 36% 42% 30% 24% 24% 27% 10% 3% 15% 1% Ensemble Sympathisants de gauche Sympathisants de droite Un retrait de la réforme Des changements profonds de la réforme Des changements à la marge de la réforme2 Pas de changements de la réforme Et vous personnellement, d’après ce que vous savez de la réforme El Khomri sur le droit du travail, que souhaitez-vous : ST peu/ pas de changements ST retrait/ changements profonds 34%65% 27%73% 42%58%
  11. 11. 11 CQFD Positif sur l'emploi 18% Négatif sur l'emploi 51% Sans effet sur l'emploi 30% (NSP) 1% Effet perçu de la sur-taxation des CDD sur l’emploi La ministre du Travail Myriam El Khomri envisage une sur-taxation des contrats à durée déterminée (CDD). Vous personnellement, pensez-vous que cette mesure aurait un effet négatif sur l’emploi, un effet positif sur l’emploi ou serait sans effet sur l’emploi ? ST Effet négatif ou sans effet sur l’emploi : 81%
  12. 12. 12 CQFD 18% 23% 15% 51% 43% 58% 30% 33% 25% 1% 1% 2% Ensemble Sympathisants de gauche Sympathisants de droite Positif sur l'emploi Négatif sur l'emploi Sans effet sur l'emploi (NSP) La ministre du Travail Myriam El Khomri envisage une sur-taxation des contrats à durée déterminée (CDD). Vous personnellement, pensez-vous que cette mesure aurait un effet négatif sur l’emploi, un effet positif sur l’emploi ou serait sans effet sur l’emploi ? Effet perçu de la sur-taxation des CDD sur l’emploi selon la proximité partisane ST Effet négatif ou sans effet 81% 76% 83%

×