Primaire de la droite et
du centre : 2ème débat
Sondage réalisé par
Levée d’embargo le jeudi 3 novembre à 7h00
Publié le 3...
Méthodologie
Recueil Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français
interrogés par Internet les 31 octobre et 1er no...
Précisions sur les marges d’erreur
Chaque sondage présente une incertitude statistique que l’on appelle marge d’erreur.
Ce...
Principaux enseignements : Gaël Sliman
Le deuxième débat de la primaire sera encore très suivi et ne devrait pas, selon le...
Analyse détaillée (1/3)
Le deuxième débat de la primaire sera encore très suivi et ne devrait pas, selon les Français,
per...
Analyse détaillée (2/3)
Une large majorité de Français comme de futurs électeurs de la primaire estime que ce débat ne per...
Analyse détaillée (3/3)
Interrogés à ce sujet et en précisant bien que leur jugement doit se faire « indépendamment de leu...
8
Intention de regarder le 2ème débat sur la primaire
de droite
Le deuxième débat entre les candidats à la primaire de dro...
9
16%
15%
25%
12%
21%
18%
29%
24%
33%
41%
38%
28%
30%
26%
8%
36%
Ensemble
Sympathisants de gauche
Sympathisants de droite ...
10
42%
26%
25%
56%
72%
73%
2%
2%
2%
à François Fillon et Bruno Le
Maire, les « 3ème hommes
», de s’immiscer dans les
duels...
11
Impacts de ce débat selon la proximité partisane
Sympathisants de gauche Sympathisants de droite hors FN Sympathisants ...
12
Candidat réalisant la meilleure campagne
48%
15%
11%
11%
5%
4%
2%
4%
Alain Juppé
Nicolas Sarkozy
Bruno Le Maire
Françoi...
13
Candidat réalisant la meilleure campagne selon la
proximité partisane
66%
8%
7%
7%
4%
4%
3%
1%
Alain Juppé
Bruno Le Mai...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Odoxa pour le grand debrief france info - 2ème débat primaire

501 vues

Publié le

Odoxa pour France Info - 2ème débat de la primaire de la droite et du centre

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
501
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
394
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Odoxa pour le grand debrief france info - 2ème débat primaire

  1. 1. Primaire de la droite et du centre : 2ème débat Sondage réalisé par Levée d’embargo le jeudi 3 novembre à 7h00 Publié le 3 novembre 2016 pour
  2. 2. Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d’un échantillon de Français interrogés par Internet les 31 octobre et 1er novembre 2016 Echantillon Echantillon de 1 011 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon est assurée par la méthode des quotas appliqués aux variables suivantes : sexe, âge et profession de l’interviewé après stratification par région et catégorie d’agglomération.
  3. 3. Précisions sur les marges d’erreur Chaque sondage présente une incertitude statistique que l’on appelle marge d’erreur. Cette marge d’erreur signifie que le résultat d’un sondage se situe, avec un niveau de confiance de 95%, de part et d’autre de la valeur observée. La marge d’erreur dépend de la taille de l’échantillon ainsi que du pourcentage observé. Si le pourcentage observé est de … Taille de l’Echantillon 5% ou 95% 10% ou 90% 20% ou 80% 30% ou 70% 40% ou 60% 50% 800 1,5 2,5 2,8 3,2 3,5 3,5 900 1,4 2,0 2,6 3,0 3,2 3,3 1 000 1,4 1,8 2,5 2,8 3,0 3,1 2 000 1,0 1,3 1,8 2,1 2,2 2,2 Lecture du tableau : Dans un échantillon de 1000 personnes, si le pourcentage observé est de 20%, la marge d’erreur est égale à 2,5%. Le pourcentage réel est donc compris dans l’intervalle [17,5 ; 22,5].
  4. 4. Principaux enseignements : Gaël Sliman Le deuxième débat de la primaire sera encore très suivi et ne devrait pas, selon les Français, permettre à Sarkozy de rattraper Juppé… bien au contraire Principaux enseignements : 1) Le deuxième débat de la primaire s’annonce encore comme un succès : 16% des Français comptent le suivre en entier et 37% au moins partie soit autant que pour le premier débat TF1-RTL 2) Pronostics quant à l’impact du débat sur les protagonistes : les Français comme les électeurs de la primaire ne pensent pas que le débat permettra à Sarkozy de rattraper Juppé, mais ils n’excluent pas que cela puisse donner des ailes aux « troisièmes hommes » Fillon et Le Maire 3) Pour les Français comme les futurs électeurs de la primaire, c’est Alain Juppé qui réalise la meilleure campagne. Il est plus de deux fois plus cité que Nicolas Sarkozy, lui-même talonné par François Fillon et Bruno Le Maire Gaël Sliman, Président d’Odoxa @gaelsliman
  5. 5. Analyse détaillée (1/3) Le deuxième débat de la primaire sera encore très suivi et ne devrait pas, selon les Français, permettre à Sarkozy de rattraper Juppé… bien au contraire Le deuxième débat de la primaire s’annonce encore comme un succès : 16% des Français comptent le suivre en entier et 37% au moins partie soit autant que pour le premier débat TF1-RTL Le deuxième débat entre les candidats à la primaire de droite aura lieu jeudi prochain sur BFMTV et Itélé. Comme le premier débat qui avait été diffusé sur TF1 et RTL ce deuxième débat, s’annonce comme un succès, les Français étant globalement aussi nombreux à déclarer vouloir le suivre qu’ils l’étaient le mois dernier sur des chaînes et stations à plus forte audience. Ainsi, si l’on ajoute aux 16% de Français comptant regarder ce débat en entier les 21% qui envisagent de le suivre au moins en partie, c’est plus d’un Français sur trois (37%) qui envisage de suivre l’émission. Comme toujours, même si tous ne tenaient finalement pas parole, l’impact de l’émission ira de toute façon bien au-delà des personnes qui l’auront regardée même en partie. En effet, les Français les plus nombreux seront ceux qui, bien que n’ayant pas du tout suivi l’émission, se seront tenus informés de ce qui s’y sera dit en lisant ou en écoutant des commentaires à son sujet. Si l’on ajoute au 37% de Français qui comptent suivre ce débat au moins en partie les 33% de Français qui entendent bien se tenir au courant de ce qui se sera dit jeudi soir, c’est au total 70% de la population qui aura été touchée par l’émission. En théorie, il y a largement de quoi faire bouger les lignes… surtout que parmi les électeurs se déclarant aujourd’hui certains de participer à la primaire ce chiffre total culmine à 88%. Même en ne retenant que les personnes envisageant de suivre le débat en entier (42%) ou au moins en partie (22%), c’est près des deux-tiers (64%) des futurs électeurs de la primaire qui verront les protagonistes se défier jeudi soir. Pronostics quant à l’impact du débat sur les protagonistes : les Français comme les électeurs de la primaire ne pensent pas que le débat permettra à Sarkozy de rattraper Juppé, mais ils n’excluent pas que cela puisse donner des ailes aux « troisièmes hommes » Fillon et Le Maire Si un débat qui s’annonce aussi suivi pourrait théoriquement faire « bouger les lignes » entre les protagonistes, les Français ne font pas du tout ce pronostic.
  6. 6. Analyse détaillée (2/3) Une large majorité de Français comme de futurs électeurs de la primaire estime que ce débat ne permettra pas à Nicolas Sarkozy, pour le moment deuxième dans les sondages, de rattraper le favori, Alain Juppé. Près des trois-quarts des Français (72%) et des deux-tiers (64%) des personnes se déclarant aujourd’hui « absolument certaines » d’aller voter à la primaire excluent une telle issue. Réciproquement, les trois-quarts des uns (73% des Français) comme des autres (74% des électeurs « certains ») ne pensent pas non plus que le débat de jeudi soir permettra aux candidats décrochés comme NKM, Copé et Poisson de progresser dans les sondages. En fait, si les Français et les électeurs futurs de la primaire ont un peu plus de doutes quant à l’impact du débat de ce soir c’est sur les « troisièmes hommes » : 42% des uns comme des autres pensent que François Fillon et Bruno Le Maire pourraient profiter de ce débat pour s’immiscer dans les duels entre les deux favoris. C’est une minorité, certes, mais non négligeable et qui laisse donc un réel espoir à ceux qui, pour le moment ne sont cantonnés qu’aux rôles injustes de faire-valoir. D’ailleurs, auprès des sympathisants de droite hors FN (LR, DLF et UDI) qui constitueront le noyau dur de l’électorat de cette primaire une majorité de personnes interrogées (51% contre 47%) estime que Fillon ou Le Maire pourrait bien profiter de ce deuxième débat pour troubler le jeu qui semblait écrit d’avance entre les deux favoris. Empiriquement, ils n’ont pas tort : JAMAIS aucun débat n’a permis de « bouger les lignes » en faisant perdre la tête des sondages à celui qui en était le favori. Sarkozy réaliserait donc un exploit unique en y parvenant. En revanche, des débats réussis ont déjà eu pour effet : Soit, de permettre au favori de renforcer son avance, comme ce fut le cas après le débat Hollande-Aubry de la primaire PS ou encore après le premier débat de cette primaire de droite (Juppé a conforté son avance après le débat) Soit, de permettre à un « troisième homme » de se révéler comme cela se produisit pour Arnaud Montebourg lors de la primaire de la gauche de 2011. Pour les Français comme les futurs électeurs de la primaire, c’est Alain Juppé qui réalise la meilleure campagne. Il est plus de deux fois plus cité que Nicolas Sarkozy, lui-même talonné par François Fillon et Bruno Le Maire Ainsi donc, à en croire les Français – et l’histoire électorale passée – si le débat de ce jeudi doit donner de l’espoir à l’un des protagonistes, c’est davantage dans le camp du favori Juppé et des « troisièmes hommes » Fillon et Le Maire qu’il se situe que dans celui du challenger, Sarkozy. D’ailleurs, le jugement des Français et des électeurs de la primaire sur le candidat réalisant pour le moment la meilleure campagne donne lui aussi quelques espoirs aux deux « troisièmes hommes » et plus particulièrement à François Fillon.
  7. 7. Analyse détaillée (3/3) Interrogés à ce sujet et en précisant bien que leur jugement doit se faire « indépendamment de leurs propres préférences politiques », les Français citent massivement le joueur de fond de cour Alain Juppé comme étant celui qui réalise la meilleure campagne. Cité par 48% des Français et 42% des personnes se déclarant « absolument certaines » d’aller voter à la primaire, Juppé fait deux fois mieux que son challenger Sarkozy cité par seulement 15% des Français et 20% des électeurs certains d’aller voter à la primaire. Pis encore pour le serveur-volleyeur Sarkozy, tenant d’une campagne très offensive, il est au coude-à-coude avec François Fillon auprès des électeurs certains d’aller voter (20% contre 17%) et ne devance que de six points le 4ème, Bruno Le Maire (14%). Bref, des intentions de vote aux cotes de popularité en passant par notre sondage de ce jour sur le jugement des Français et des électeurs sur la qualité respective des campagnes de chacun des protagonistes, tout indique que Nicolas Sarkozy fait fausse route en ayant choisi une ligne stratégique « clivante » et tournée vers les militants. Non seulement elle ne lui permet pas (au contraire) de rattraper Juppé, mais cette stratégie le met même désormais en zone théorique de danger face aux « troisièmes hommes » et en particulier à François Fillon. Nous verrons dans les jours à venir si les faits donnent (de nouveau) raison à toutes ces mesures ou au contraire s’ils les invalident en nous réservant à tous une incroyable surprise... Gaël Sliman, Président d’Odoxa @gaelsliman
  8. 8. 8 Intention de regarder le 2ème débat sur la primaire de droite Le deuxième débat entre les candidats à la primaire de droite aura lieu jeudi prochain sur BFMTV et Itélé. Vous personnellement, comptez-vous… Ensemble des Français Electeurs certains de la primaire de droite Regarder ce débat 16% Regarder ce débat, au moins en partie 21% Ne pas le regarder mais vous tenir tenir au courant de ce qui se dira en lisant ou en écoutant les commentaires (autres médias, internet...) 33% Ne pas du tout vous intéresser à ce débat 30% Regarder ce débat 42% Regarder ce débat, au moins en partie 22% Ne pas le regarder mais vous tenir tenir au courant de ce qui se dira en lisant ou en écoutant les commentaires (autres médias, internet...) 24% Ne pas du tout vous intéresser à ce débat 12% ST Regardera le débat : 37 % / ST Suivra ce qui se dira : 70% ST Regardera le débat : 64 % Rappel 1er débat* : regardera 35% / suivra ce qui se dira 71% *Sondage Odoxa pour France info publié le 13/10/2016 Rappel 1er débat* : regardera 65% Electeurs certains : 172 personnes affirmant qu’elles sont certaines de voter, résultats à interpréter avec prudence compte-tenu de la faiblesse des effectifs
  9. 9. 9 16% 15% 25% 12% 21% 18% 29% 24% 33% 41% 38% 28% 30% 26% 8% 36% Ensemble Sympathisants de gauche Sympathisants de droite hors FN Sympathisants du FN Regarder ce débat en entier Regarder ce débat, au moins en partie Ne pas le regarder mais vous tenir au courant de ce qui se sera dit en lisant ou en écoutant les commentaires (autres médias, internet …) Ne pas du tout vous intéresser à ce débat Intention de regarder le 2ème débat sur la primaire de droite selon la proximité partisane ST Regardera le débat 37% 33% 54% 36% Le deuxième débat entre les candidats à la primaire de droite aura lieu jeudi prochain sur BFMTV et Itélé. Vous personnellement, comptez-vous… *Sondage Odoxa pour France info publié le 13/10/2016 Evolution* + 2 - 4 + 2 - 1
  10. 10. 10 42% 26% 25% 56% 72% 73% 2% 2% 2% à François Fillon et Bruno Le Maire, les « 3ème hommes », de s’immiscer dans les duels entre les deux favoris à Nicolas Sarkozy, pour le moment deuxième, de rattraper son retard sur Alain Juppé aux autres candidats, NKM, Copé et Poisson, de progresser dans les sondages Oui Non (NSP) Impacts de ce débat Alain Juppé est pour le moment le favori des sondages d’intentions de votes à la primaire de droite. Pensez-vous que le débat de jeudi soir permettra… Ensemble des Français Electeurs certains de la primaire de droite 42% 34% 22% 56% 64% 74% 2% 2% 4% à François Fillon et Bruno Le Maire, les « 3ème hommes », de s’immiscer dans les duels entre les deux favoris à Nicolas Sarkozy, pour le moment deuxième, de rattraper son retard sur Alain Juppé aux autres candidats, NKM, Copé et Poisson, de progresser dans les sondages Oui Non (NSP) Electeurs certains : 172 personnes affirmant qu’elles sont certaines de voter, résultats à interpréter avec prudence compte-tenu de la faiblesse des effectifs
  11. 11. 11 Impacts de ce débat selon la proximité partisane Sympathisants de gauche Sympathisants de droite hors FN Sympathisants FN 41% 27% 17% 58% 71% 82% 1% 2% 1% à François Fillon et Bruno Le Maire, les « 3ème hommes », de s’immiscer dans les duels entre les deux favoris aux autres candidats, NKM, Copé et Poisson, de progresser dans les sondages à Nicolas Sarkozy, pour le moment deuxième, de rattraper son retard sur Alain Juppé Oui Non (NSP) Alain Juppé est pour le moment le favori des sondages d’intentions de votes à la primaire de droite. Pensez-vous que le débat de jeudi soir permettra… 51% 42% 25% 47% 56% 72% 2% 2% 3% à François Fillon et Bruno Le Maire, les « 3ème hommes », de s’immiscer dans les duels entre les deux favoris à Nicolas Sarkozy, pour le moment deuxième, de rattraper son retard sur Alain Juppé aux autres candidats, NKM, Copé et Poisson, de progresser dans les sondages Oui Non (NSP) 41% 30% 18% 57% 67% 80% 2% 3% 2% à François Fillon et Bruno Le Maire, les « 3ème hommes », de s’immiscer dans les duels entre les deux favoris à Nicolas Sarkozy, pour le moment deuxième, de rattraper son retard sur Alain Juppé aux autres candidats, NKM, Copé et Poisson, de progresser dans les sondages Oui Non (NSP)
  12. 12. 12 Candidat réalisant la meilleure campagne 48% 15% 11% 11% 5% 4% 2% 4% Alain Juppé Nicolas Sarkozy Bruno Le Maire François Fillon Jean-Frédéric Poisson Nathalie Kosciusko-Morizet Jean-François Copé (NSP) Indépendamment de vos propres préférences politiques, lequel des 7 candidats de la primaire de la droite et du centre réalise selon vous jusqu’à présent la meilleure campagne ? Ensemble des Français Electeurs certains de la primaire de droite 42% 20% 17% 14% 2% 2% 2% 1% Alain Juppé Nicolas Sarkozy François Fillon Bruno Le Maire Nathalie Kosciusko-Morizet Jean-François Copé Jean-Frédéric Poisson (NSP) Electeurs certains : 172 personnes affirmant qu’elles sont certaines de voter, résultats à interpréter avec prudence compte-tenu de la faiblesse des effectifs
  13. 13. 13 Candidat réalisant la meilleure campagne selon la proximité partisane 66% 8% 7% 7% 4% 4% 3% 1% Alain Juppé Bruno Le Maire Nicolas Sarkozy François Fillon Jean-Frédéric Poisson Nathalie Kosciusko- Morizet Jean-François Copé (NSP) Indépendamment de vos propres préférences politiques, lequel des 7 candidats de la primaire de la droite et du centre réalise selon vous jusqu’à présent la meilleure campagne ? Sympathisants de gauche Sympathisants de droite hors FN Sympathisants FN 43% 23% 17% 10% 3% 2% 2% Alain Juppé Nicolas Sarkozy François Fillon Bruno Le Maire Nathalie Kosciusko- Morizet Jean-Frédéric Poisson Jean-François Copé (NSP) 32% 21% 14% 11% 11% 3% 1% 7% Alain Juppé Nicolas Sarkozy Bruno Le Maire François Fillon Jean-Frédéric Poisson Nathalie Kosciusko- Morizet Jean-François Copé (NSP)

×