SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  9
PROGRAMME DE FORMATION
                     D’ACCOMPAGNEMENT
                        ET D’ÉCHANGES

                                    avec l’appui de :




  Initialiser, cristalliser et développer
          un cluster ou un pôle
       Un métier : INTER-PRENEUR

                   Mutualiser les expériences et les savoir-faire
                    pour rendre les clusters plus performants


                           La conception et l’expérimentation du programme de formation
                                    INTER-PREUNEUR a reçu le concours de :




Ministère de l’économie,   DGEFP
des finances et de                              Commission européenne
 l’industrie.                                    Fonds social européen
- Programme FAMI -
Initialiser, cristalliser
et développer
les clusters,
un métier : INTER-PRENEUR


L’animateur occupe une place stratégique au sein des réseaux d’en-           Principes pédagogiques
                                                                              Une présentation opéra-
treprises. Ce dispositif d’échange vise à développer un processus de
                                                                             tionnelle des méthodologies,
professionnalisation du métier d'animateur de cluster. Il est le fruit du
                                                                             outils par des acteurs et inter-
travail accompli en 2003 et 2004 par le CDIF dans le cadre de l'appel
                                                                             locuteurs de “terrain“
à projets FAMI 2002 (Faciliter l'accompagnement des mutations in-
                                                                              Des échanges d’expérien-
dustrielles) lancé par le Secrétariat d'État à l'industrie et avec l’appui
                                                                             ces et de pratiques profes-
du ministère du travail (DGEFP), du FSE (Fonds Social Européen) et
                                                                             sionnelles entre les partici-
de la Caisse des dépôts. Bien que construit sur l'analyse des modes          pants
d'organisation et de fonctionnement de plusieurs Systèmes productifs          Des études de cas et pré-
locaux (SPL) parmi les plus expérimentés, ce dispositif de formation         sentation d’expériences et de
bénéficie aujourd’hui tout autant aux animateurs des SPL, des Pôles          projets menés par les interve-
de compétitivité et autres formes de clusters existants en France.           nants en s’appuyant sur le
En effet, quelque soit la diversité des situations rencontrées, une          réseau du CDIF
                                                                              Le diagnostic et la régula-
constante est observée dans l’expérience des clusters. Il s'agit de
                                                                             tion des attentes et besoins
l'impérieuse nécessité d'une animation continue et professionnelle.
                                                                             des participants
Qu'elle vienne à faire défaut ou qu'elle n'évolue pas avec les motiva-
                                                                              Une évaluation participa-
tions des entreprises parties prenantes et le pôle connaîtra imman-
                                                                             tive du dispositif en continu
quablement des quot;trous d'airquot; pouvant aller jusqu'à un arrêt pur et sim-
                                                                              Une documentation péda-
ple de la dynamique collective engagée.                                      gogique ciblée et actualisée

La spécificité de la fonction d'animation de cluster est aujourd’hui re-     Partenariats et équipe pé-
connue de tous. Métier à part entière, cette animation garantit la coo-      dagogique
pération interentreprises, accompagne des acteurs multiples dans un  Le CDIF mobilise les com-
intérêt commun. L'animateur est alors un quot;chef d'entreprisequot; parmi les
                                                                    pétences de son réseau pour
chefs d'entreprises. D'où l'appellation d'INTER-PRENEUR que nous    l’animation des échanges
                                                                    d’expériences et pour la capi-
proposons d'utiliser pour qualifier ce métier singulier et complexe.
                                                                    talisation des savoir-faire. Les
La plaquette que nous proposons ici présente ce dispositif d'accom- intervenants animeront les
pagnement à la professionnalisation des animateurs de clusters que sessions selon les champs
                                                                    couverts par leur expertise.
le CDIF propose de développer en 2008.
                                                                             Sont également mobili-
Que tous ceux qui se sont investis dans la conception initiale et dans       sés :
l’expérimentation du 1er cycle de formation en 2007 en soient remer-      Des chefs d’entreprises
ciés. Merci également au cabinet CARTESA, qui accompagne le              présidents de cluster, des
CDIF dans tout le processus d’émergence de ce dispositif de forma-       praticiens de la coopération,
tion et dans son animation actuelle.                                     apportant leur expérience et
                                                                         témoignage
                                                                          Des intervenants émanant
                                                   Le Président du CDIF des différentes structures lo-
                                                    Jean-Marie Rouillier cales, nationales et régiona-
                                                                         les chargées de la coopéra-
                                                                         tion des politiques de soutien
                                                                         à la coopération interentrepri-
                                                                         ses
                                                                          Des experts par champ de
                                                                         compétences

                                                                                   Avec l’appui de
                                                                                      CarTesa
Programme de formation-
accompagnement-échange
      2008
                                            Capitaliser l’expérience
                                           des réseaux d’entreprises
                                      pour accompagner leur développement




                                                 4 SESSIONS



Initialiser une démarche de cluster
La phase d’initialisation du réseau correspond à la première mise en relation des entrepreneurs et à la mobilisation des
partenaires. C’est aussi le moment où l’on étudie la faisabilité du réseau pour valider le bien fondé des démarches
partenariales. Cette phase permet aux entreprises de déterminer leurs besoins, de valider la nécessité des coopérations et de struc-
turer le choix d’une manœuvre coopérative. Elle se conclue par une étape d’engagement où l’on spécifie les
ressources recherchées et le profil des alliés. On met en place un dispositif de recherche des partenaires et on teste la
capacité de chacun à adhérer au projet.


Cristalliser une démarche de cluster
La phase de cristallisation correspond à la phase où l’on manage la coopération interentreprises et où l’on met en œuvre
des actions collaboratives concrètes. A ce stade, et selon le degré de la coopération issue de la première phase, les
actions demandées par les entreprises portent sur l’émergence et la consolidation de l’identité du réseau, leur développement
stratégique. C'est aussi la phase de formalisation de la dynamique de réseau, notamment par la création d'une structure juridique
propre, dédiée à représenter le collectif d'entreprises, ses atouts et ses savoir-faire.


Maturité et développement d’un cluster
La phase de maturité et développement permet d’ouvrir et de rebondir vers d’autres frontières d’alliances et de nouvelles
coopérations. Elle se traduit par la mise en œuvre d’actions de plus grande envergure à enjeux structurants pour les
entreprises du réseau et leur filière, dont les bénéfices ne seront perçus qu'à moyen ou long terme : démarches d'ouverture inter-
nationale, approches collectives de la formation et de la gestion des ressources humaines, construction de partenariats en faveur
de l'innovation technologique et stratégique du secteur concerné…


Veille et anticipation des évolutions par les clusters - Innovation et financement des projets collectifs -
Cette fonction prospective est directement liée à l’évolution des marchés et à leur dimension internationale. Elle concerne
les préoccupations vitales du réseau d’entreprises à la recherche d’une visibilité internationale, du développement de la
R&D et de l’innovation




                              Publics concernés par la formation INTER-PRENEUR
Animateurs des réseaux d’entreprises (actuels ou futurs); cadres des collectivités territoriales, agents de développement, EPCI,
chambres consulaires ; responsables décentralisés de l’État ; partenaires des réseaux d’entreprises : centres techniques, d’innova-
tion, de formation, établissements financiers etc...


                                                                                                               INTER-PRENEUR
                                                                                                                    CDIF
INITIER
UNE DÉMARCHE DE CLUSTER
19-20 JANVIER 2009, STRASBOURG




        Structuration du module 1 « Initier un réseau d’entreprises »

      Objectifs :

Sur le plan stratégique: appréhension des contextes territoriaux d’émergence d’un réseau d’entreprises et
   identification des enjeux territoriaux de la mise en relation des entreprises.
 Sur le plan du mode de fonctionnement (organisationnel) : identification des acteurs pertinents et de leur
   place dans l’initialisation du réseau d’entreprises, pertinence du bien fondé des démarches partenariales.
 Sur le plan de la gouvernance et du portage : pilotage en regard de l’élaboration d’un diagnostic territorial,
   et importance de la communication autour d’une identité collective partagée. 



Contenu :

      Les conditions et modalités d’émergence des clusters (SPL, pôles de compétitivité et autres formes
      de clusters)
          Mieux cerner les différentes expériences et opportunités menant à l’émergence d’un cluster.
          Appréhender des contextes économiques territoriaux différenciés.
          Sensibiliser aux différentes expériences de création d’un cluster.

       Diagnostic économique territorial, diagnostic des entreprises : élaboration du réseau de valeurs par-
       tagées des entreprises
          Le diagnostic économique territorial comme outil d’identification des possibilités d’émergence d’un cluster
          (territoire pertinent, spécialisation dominante, collaborations existantes, synergies et complémentarités).
          Identifier les besoins individuels des entreprises.
          Construire le projet collectif : méthodes et processus d’animation.
          Compétences clés de l’animateur réseau dans la stratégie collective.

      Le repérage des acteurs susceptibles d’intégrer la démarche partenariale
          Identifier les acteurs clés et les partenaires susceptibles d’intégrer la dynamique partenariale.
          Jeu des acteurs et positionnement stratégique de chacun dans l’émergence d’un cluster.
          Importance de la dynamique partenariale.

      L’émergence d’une identité commune et d’une vision partagée
          Importance de communiquer dès l’émergence du cluster : sur quoi, comment ?

      Gestion et financement des actions collectives d’un cluster
          Elaboration, suivi d’un budget multifinancement pour un cluster, coûts et ressources.
          Réflexion stratégique sur la construction d’un cluster à partir de son budget.


Synthèse des échanges autour des compétences clés des animateurs réseaux lors de la phase d’initiation




                                                                                                      INTER-PRENEUR
                                                                                                           CDIF
CRISTALLISER UNE DÉMARCHE
DE CLUSTER
DATE, LIEU : À DÉFINIR




 Structuration du module 2 « Cristalliser une démarche de cluster »

    Objectifs :

 Appréhender, connaître et pouvoir restituer les outils et méthodes de consolidation d’un cluster
  (outils de communications, de management, d’animation) et savoir mesurer le « degré de cristallisation »
  adéquat en fonction du niveau d’initialisation d’un cluster.
Savoir développer des actions collectives structurantes.
Savoir conduire un projet : maîtrise des outils de pilotage technique, planification, gestion des éléments
  financiers et maîtrise des ressources allouées.



    Contenu :

     Les actions de mutualisation de moyens et de services pour mobiliser les entreprises autour du pro-
     jet collectif
        Achats groupés, promotion commerciale commune, création d’un label commun, communication colle-
        ctive, mutualisation des investissements.
        Etude, coût et méthodes des actions de mutualisation.
        Passer des actions de mutualisation à la construction d’une offre globale.

     La communication/marketing comme outil de cristallisation et d’animation du cluster
        Communication interne pour développer les interactions, démultiplier les actions et gagner en réactivité.
        Communication externe pour donner de la visibilité au cluster naissant.
        Techniques de présentation et de mise en valeur du projet de coopération interentreprises.

     Conduite de projets et indicateurs de mesure des démarches d’un cluster
       Planification opérationnelle et budgétaire.
       Outils de la planification de projet.
       Outils de pilotage techniques, financiers, de délais.
       Gestion des ressources affectées au projet.
       Tableaux de bord de suivi, indicateurs d’impact pour mesurer l’efficience des projets collectifs.




                                                                                                   INTER-PRENEUR
                                                                                                        CDIF
MATURITÉ ET DÉVELOPPEMENT
D’UN CLUSTER
DATE, LIEU : À DÉFINIR




Structuration du module 3 « Maturité et développement d’un cluster »

      Objectifs :

   Passer en revue les actions collectives qui permettent de propulser le cluster dans sa vocation structurante
     pour les entreprises et leurs marchés.
   Transmettre des méthodologies pour impulser ces actions collectives incitant les entreprises vers de nouvelles
     frontières d’alliance.
   Détecter les leviers de développement du cluster pour avoir une vision à moyen voir long terme.
   Maîtriser des outils de conduite de projets (planification, pilotage).
   Développer le réseau et veiller aux futurs besoins des membres du réseau et de la structure du réseau.
   Accompagner les entreprises dans la gestion collective des ressources humaines.
   Structurer une stratégie de recherche et développement.



      Contenu :

       L’innovation au cœur des clusters
         R&D partagée : le partenariat entreprises / laboratoire / universités au service de l’innovation de marché.
         Le design, catalyseur de projets d’innovation collective.

      La gestion collective des RH et des compétences
        Enjeux et valeur ajoutée d’une démarche GPEC collective portée par un cluster.
        Champs thématiques des projets collectifs de GRH menés par un cluster.
        Conditions au développement d’une politique RH par un cluster.

      L’ingénierie de projet : des outils de planification au service de la stratégie de développement du
      cluster
        Procédures et moyens qui permettent d’assurer le suivi opérationnel du projet.
        Mise en œuvre du projet.
        Evaluation du projet.

      Le développement à l’international : L’approche collective interentreprises pour conquérir de nou-
      veaux marchés
        Préparer les entreprises pour la conquête de nouveaux marchés (diagnostic export, plan de stratégie).
        Préparer un plan réaliste adapté aux moyens humains et financiers.
        Négociation internationale et différences culturelles.




                                                                                                    INTER-PRENEUR
                                                                                                         CDIF
VEILLE ET ANTICIPATION DES
ÉVOLUTIONS PAR LES CLUSTERS
- INNOVATION ET FINANCEMENT
  DES PROJETS COLLECTIFS -
DATE, LIEU : À DÉFINIR


Structuration du module 4 « Veille et anticipation des évolutions par
                             les clusters »
         - Innovation et financement des projets collectifs -

    Objectifs :

Développer la veille stratégique et informative.
Savoir créer et piloter un système d’information interactif, savoir s’en servir, l’actualiser et le faire évoluer.
Concevoir les réponses adaptées aux besoins exprimés ou repérés à partir de l’exploitation systématique de
  l’information.



    Contenu :

     De la veille informative à la construction d’une intelligence économique collective sur les marchés
     cibles d’un cluster
        Intégration de l’intelligence économique à la culture de l’entreprise.
        Définir une stratégie collective et des activités de veille.
        Aborder l’intelligence économique sur marché et sur secteur.

     Propriété intellectuelle et protection industrielle. Rôles et dangers pour un cluster
        Sensibiliser les animateurs, les responsables de clusters à la question de la propriété intellectuelle et in-
        dustrielle.
        Accompagner les entreprises dans l’organisation et sécurisation de la propriété intellectuelle et la proprié-
        té industrielle de leurs innovations.

     Comment impulser et diffuser l’innovation technologique stratégique dans un réseau de PME
        Complexité et démarche d’innovation technologique.
        Favoriser l’impulsion et la diffusion de l’innovation technologique stratégique dans un cluster.

     Financement du potentiel d’innovation des PME-PMI en réseau
        Présentation des différents types de financement des projets innovants (OSEO, business angels, capital
        risque, etc.).
        Contextes et modalités d’intervention de ces financements.

     Europe et Clusters : cadre et vision de l’intervention européenne en soutien aux clusters
        L’intervention communautaire au titre des fonds structurels.
        Les fonds structurels au titre de la politique de cohésion 2007-2013.
        Priorités d’intervention du FSE et du FEDER.


                      Synthèse de la session et de la formation d’animateur de cluster du CDIF




                                                                                                    INTER-PRENEUR
                                                                                                         CDIF
Le CDIF mobilise ses compétences,
le savoir faire des membres de son réseau, des
   experts de la coopération interentreprises.
            Des praticiens apportent
      leur expérience et leur témoignage.
        Les supports pédagogiques des
          intervenants et les textes de
           référence sont intégrés à la
     formation et offerts aux participants.




           RENSEIGNEMENTS
            CDIF 14, rue Passet
                 69007 Lyon
              contact@cdif.fr
             tél: 04 78 54 67 09
            Fax: 04 72 76 95 07
Pour en savoir plus ou recevoir le détail précis
                    sur une ou les sessions du programme
                                                     Participant

Nom…………………………………………                                       Prénom…………………………………………………………

                                                          Service………………………………………………………….
Fonction…………………………………….

                                                          Adresse…………………………………………………………
Raison Sociale……………………………...

Code Postal…………………………………                                  Ville……………………………………………………………..

                                                          Fax……………………………………………………………….
Tel…………………………………………..

                      Je souhaite avoir des infos sur la (les) session(s)

1- Initialiser une démarche de cluster                     2- Cristalliser une démarche de cluster
                                                            
3- Maturité et développement d’un cluster                  4- Veille et anticipation des évolutions   par les
                                                       Sessio
                                             Conditions d’inscription
                                                         1
             Toute inscription nécessite le renvoi d’un bulletin d’inscription par participant au CDIF.
                                                         2
         Le CDIF est enregistré comme organisme de formation auprès de la préfecture du Rhône sous le
n° 82 69 09427 69. Chaque participant peut être inscrit au titre de la formation continue. Sur demande une conven-
                                       tion de formation peut être adressée.
                                                         3
               Pour chaque inscription, le CDIF adresse une facture et une attestation de présence.
                                                         4
                  Chaque inscription est réglée à l’issue de la formation, à réception de facture.
                                                         5
                   Les demandes d’annulation ou de report confirmés par courrier ou par fax :
                       reçues plus de 15 jours avant le début du séminaire sont acceptées.
       reçues moins de15 jours avant le début du séminaire, entraînent le versement de frais de désistement
                          d’un montant égal à 25 % du droit d’inscription au séminaire.
               Après le début du séminaire, les demandes d’annulation, de report, ou les absences
                            entraînent le règlement de la totalité du prix du séminaire.


                                                          Tarif
                                          Coût de l’inscription à une session :
                             500€ (net de taxe) (1) pour un organisme membre du CDIF (2)
                          1000€ (net de taxe) (1) pour un organisme non membre du CDIF (2)
 Le tarif comprend : la formation + les 2 déjeunés + le « classeur de l’INTER-PRENEUR » remis aux participants
+ l’inscription des participants dans « le réseau des INTER-PRENEUR » (espace d’échange et d’information sur in-
                            ternet réservé aux participants et intervenants de la formation).
                                               (1)
                                                   CDIF non assujetti à TVA
                                         (2)
                                               à jour de cotisation 2007 ou 2008




                                          A retourner à :
                                 CDIF—14, rue Passet, 69007 Lyon
                            Fax: 04 72 76 95 07 - mail : contact@cdif.fr

Contenu connexe

Tendances

Document de travail - Une nouvelle approche de l’inadéquation des compétences
Document de travail - Une nouvelle approche de l’inadéquation des compétencesDocument de travail - Une nouvelle approche de l’inadéquation des compétences
Document de travail - Une nouvelle approche de l’inadéquation des compétencesFrance Stratégie
 
Mtp management des organisations ista
Mtp management des organisations istaMtp management des organisations ista
Mtp management des organisations istamahmoud achrit
 
Module management des organisations ista
Module management des organisations istaModule management des organisations ista
Module management des organisations istamahmoud achrit
 
LE CONTRÔLEUR DE GESTION
LE CONTRÔLEUR DE GESTIONLE CONTRÔLEUR DE GESTION
LE CONTRÔLEUR DE GESTIONjluclaurent
 
Management des organisations ista slides
Management des organisations ista slidesManagement des organisations ista slides
Management des organisations ista slidesmahmoud achrit
 
Quelle place pour les compétences dans l’entreprise ?
Quelle place pour les compétences dans l’entreprise ?Quelle place pour les compétences dans l’entreprise ?
Quelle place pour les compétences dans l’entreprise ?France Stratégie
 
Aract Vae Gpec Conseillers Rh 280409 I (2)
Aract Vae Gpec Conseillers Rh 280409 I (2)Aract Vae Gpec Conseillers Rh 280409 I (2)
Aract Vae Gpec Conseillers Rh 280409 I (2)jm h
 
Golden- du développement individuel à la compétence collective
Golden- du développement individuel à la compétence collectiveGolden- du développement individuel à la compétence collective
Golden- du développement individuel à la compétence collectiveAyoub Elhaddada
 
S1 isg - economie et organisations des entreprises
S1   isg - economie et organisations des entreprisesS1   isg - economie et organisations des entreprises
S1 isg - economie et organisations des entreprisesAbdeslam ELMOUDEN
 
Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)
Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)
Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)Audrey Jacob
 
Intelligence artificielle et travail
Intelligence artificielle et travailIntelligence artificielle et travail
Intelligence artificielle et travailFrance Stratégie
 
Le CTI, un organisme de formation professionnelle pas comme les autres
Le CTI, un organisme de formation professionnelle pas comme les autresLe CTI, un organisme de formation professionnelle pas comme les autres
Le CTI, un organisme de formation professionnelle pas comme les autresBastien Chayvialle
 
Mobilite Professionnelle Externe Et Developpement Des Competences Ezzeddine...
Mobilite Professionnelle Externe Et Developpement Des Competences   Ezzeddine...Mobilite Professionnelle Externe Et Developpement Des Competences   Ezzeddine...
Mobilite Professionnelle Externe Et Developpement Des Competences Ezzeddine...mb1955
 
Itp e zine 01 fr final disseminated version
Itp e zine 01 fr final disseminated versionItp e zine 01 fr final disseminated version
Itp e zine 01 fr final disseminated versionJosé PIETRI
 

Tendances (19)

Document de travail - Une nouvelle approche de l’inadéquation des compétences
Document de travail - Une nouvelle approche de l’inadéquation des compétencesDocument de travail - Une nouvelle approche de l’inadéquation des compétences
Document de travail - Une nouvelle approche de l’inadéquation des compétences
 
Mtp management des organisations ista
Mtp management des organisations istaMtp management des organisations ista
Mtp management des organisations ista
 
Module management des organisations ista
Module management des organisations istaModule management des organisations ista
Module management des organisations ista
 
LE CONTRÔLEUR DE GESTION
LE CONTRÔLEUR DE GESTIONLE CONTRÔLEUR DE GESTION
LE CONTRÔLEUR DE GESTION
 
Management des organisations ista slides
Management des organisations ista slidesManagement des organisations ista slides
Management des organisations ista slides
 
Quelle place pour les compétences dans l’entreprise ?
Quelle place pour les compétences dans l’entreprise ?Quelle place pour les compétences dans l’entreprise ?
Quelle place pour les compétences dans l’entreprise ?
 
De l idée au projet
De l idée au projetDe l idée au projet
De l idée au projet
 
Aract Vae Gpec Conseillers Rh 280409 I (2)
Aract Vae Gpec Conseillers Rh 280409 I (2)Aract Vae Gpec Conseillers Rh 280409 I (2)
Aract Vae Gpec Conseillers Rh 280409 I (2)
 
Golden- du développement individuel à la compétence collective
Golden- du développement individuel à la compétence collectiveGolden- du développement individuel à la compétence collective
Golden- du développement individuel à la compétence collective
 
S1 isg - economie et organisations des entreprises
S1   isg - economie et organisations des entreprisesS1   isg - economie et organisations des entreprises
S1 isg - economie et organisations des entreprises
 
Association France Qualité Performance
Association France Qualité PerformanceAssociation France Qualité Performance
Association France Qualité Performance
 
Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)
Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)
Résumé livre gestion des compétences et gpec (c.dejoux)
 
Intelligence artificielle et travail
Intelligence artificielle et travailIntelligence artificielle et travail
Intelligence artificielle et travail
 
Le CTI, un organisme de formation professionnelle pas comme les autres
Le CTI, un organisme de formation professionnelle pas comme les autresLe CTI, un organisme de formation professionnelle pas comme les autres
Le CTI, un organisme de formation professionnelle pas comme les autres
 
Guide GPEC
Guide GPECGuide GPEC
Guide GPEC
 
Asg Brochure 1 11
Asg Brochure 1 11Asg Brochure 1 11
Asg Brochure 1 11
 
Rapport ciri2010
Rapport ciri2010Rapport ciri2010
Rapport ciri2010
 
Mobilite Professionnelle Externe Et Developpement Des Competences Ezzeddine...
Mobilite Professionnelle Externe Et Developpement Des Competences   Ezzeddine...Mobilite Professionnelle Externe Et Developpement Des Competences   Ezzeddine...
Mobilite Professionnelle Externe Et Developpement Des Competences Ezzeddine...
 
Itp e zine 01 fr final disseminated version
Itp e zine 01 fr final disseminated versionItp e zine 01 fr final disseminated version
Itp e zine 01 fr final disseminated version
 

En vedette

Catalogo Set Decoden
Catalogo Set DecodenCatalogo Set Decoden
Catalogo Set Decodenguest3c0dc09
 
VisiREO - The Next Generation End-to-End REO Management
VisiREO - The Next Generation End-to-End REO ManagementVisiREO - The Next Generation End-to-End REO Management
VisiREO - The Next Generation End-to-End REO ManagementVisionet Systems, Inc.
 
China Sourcing is more acceptable globallyCompetitive outsourcing
China Sourcing is more acceptable globallyCompetitive outsourcingChina Sourcing is more acceptable globallyCompetitive outsourcing
China Sourcing is more acceptable globallyCompetitive outsourcingJohn William
 
Af1 donde habitaentusiasmo_pres
Af1 donde habitaentusiasmo_presAf1 donde habitaentusiasmo_pres
Af1 donde habitaentusiasmo_presgruporecrea
 
Chapter 4.1 product management
Chapter 4.1 product managementChapter 4.1 product management
Chapter 4.1 product managementpetra vijncke
 
Transformación Digital de la Universidad - Evolución hacía los teléfonos móviles
Transformación Digital de la Universidad - Evolución hacía los teléfonos móvilesTransformación Digital de la Universidad - Evolución hacía los teléfonos móviles
Transformación Digital de la Universidad - Evolución hacía los teléfonos móvilesJavier De Andrés Rivero
 
UNIVERSUM Group - Zusammenfassung
UNIVERSUM Group - ZusammenfassungUNIVERSUM Group - Zusammenfassung
UNIVERSUM Group - ZusammenfassungUNIVERSUM Group
 
Ser Community Manager y No Morir en el Intento (PRIMERA PARTE)
Ser Community Manager y No Morir en el Intento (PRIMERA PARTE)Ser Community Manager y No Morir en el Intento (PRIMERA PARTE)
Ser Community Manager y No Morir en el Intento (PRIMERA PARTE)Carlos Vargas H.
 
Overhead Cranes, Jib Cranes, Commercial Doors & Loading Dock Equipment - O'Br...
Overhead Cranes, Jib Cranes, Commercial Doors & Loading Dock Equipment - O'Br...Overhead Cranes, Jib Cranes, Commercial Doors & Loading Dock Equipment - O'Br...
Overhead Cranes, Jib Cranes, Commercial Doors & Loading Dock Equipment - O'Br...O'Brien Installations Limited
 
10 useful sar (sysstat) examples for unix : linux performance monitoring
10 useful sar (sysstat) examples for unix : linux performance monitoring10 useful sar (sysstat) examples for unix : linux performance monitoring
10 useful sar (sysstat) examples for unix : linux performance monitoringchinkshady
 
Der spiegel januar 2016
Der spiegel    januar 2016Der spiegel    januar 2016
Der spiegel januar 2016xachtay giare
 

En vedette (20)

Catalogo Set Decoden
Catalogo Set DecodenCatalogo Set Decoden
Catalogo Set Decoden
 
VisiREO - The Next Generation End-to-End REO Management
VisiREO - The Next Generation End-to-End REO ManagementVisiREO - The Next Generation End-to-End REO Management
VisiREO - The Next Generation End-to-End REO Management
 
China Sourcing is more acceptable globallyCompetitive outsourcing
China Sourcing is more acceptable globallyCompetitive outsourcingChina Sourcing is more acceptable globallyCompetitive outsourcing
China Sourcing is more acceptable globallyCompetitive outsourcing
 
Marre Infinito- Revista MIID 4° edição
Marre Infinito- Revista MIID 4° ediçãoMarre Infinito- Revista MIID 4° edição
Marre Infinito- Revista MIID 4° edição
 
Af1 donde habitaentusiasmo_pres
Af1 donde habitaentusiasmo_presAf1 donde habitaentusiasmo_pres
Af1 donde habitaentusiasmo_pres
 
la wiki
la wikila wiki
la wiki
 
Fonetica y fonologia
Fonetica y fonologiaFonetica y fonologia
Fonetica y fonologia
 
Chapter 4.1 product management
Chapter 4.1 product managementChapter 4.1 product management
Chapter 4.1 product management
 
905_004_2_BRE_Ansicht
905_004_2_BRE_Ansicht905_004_2_BRE_Ansicht
905_004_2_BRE_Ansicht
 
Equipo Negro
Equipo NegroEquipo Negro
Equipo Negro
 
Report WP1
Report WP1Report WP1
Report WP1
 
Transformación Digital de la Universidad - Evolución hacía los teléfonos móviles
Transformación Digital de la Universidad - Evolución hacía los teléfonos móvilesTransformación Digital de la Universidad - Evolución hacía los teléfonos móviles
Transformación Digital de la Universidad - Evolución hacía los teléfonos móviles
 
Arbeiten in Deutschland - Linsammlung (Working in Germany - Link List )
Arbeiten in Deutschland - Linsammlung (Working in Germany - Link List )Arbeiten in Deutschland - Linsammlung (Working in Germany - Link List )
Arbeiten in Deutschland - Linsammlung (Working in Germany - Link List )
 
Introduction TVH
Introduction TVHIntroduction TVH
Introduction TVH
 
UNIVERSUM Group - Zusammenfassung
UNIVERSUM Group - ZusammenfassungUNIVERSUM Group - Zusammenfassung
UNIVERSUM Group - Zusammenfassung
 
Ser Community Manager y No Morir en el Intento (PRIMERA PARTE)
Ser Community Manager y No Morir en el Intento (PRIMERA PARTE)Ser Community Manager y No Morir en el Intento (PRIMERA PARTE)
Ser Community Manager y No Morir en el Intento (PRIMERA PARTE)
 
Overhead Cranes, Jib Cranes, Commercial Doors & Loading Dock Equipment - O'Br...
Overhead Cranes, Jib Cranes, Commercial Doors & Loading Dock Equipment - O'Br...Overhead Cranes, Jib Cranes, Commercial Doors & Loading Dock Equipment - O'Br...
Overhead Cranes, Jib Cranes, Commercial Doors & Loading Dock Equipment - O'Br...
 
10 useful sar (sysstat) examples for unix : linux performance monitoring
10 useful sar (sysstat) examples for unix : linux performance monitoring10 useful sar (sysstat) examples for unix : linux performance monitoring
10 useful sar (sysstat) examples for unix : linux performance monitoring
 
Der spiegel januar 2016
Der spiegel    januar 2016Der spiegel    januar 2016
Der spiegel januar 2016
 
Marketing digital
Marketing digitalMarketing digital
Marketing digital
 

Similaire à Clusters MéThodologie, CDIF

Plaquette partenaires Transitions Pro PACA
Plaquette partenaires Transitions Pro PACAPlaquette partenaires Transitions Pro PACA
Plaquette partenaires Transitions Pro PACATransitionsProPaca
 
Memoire de Master de Guillaume FERY
Memoire de Master de Guillaume FERYMemoire de Master de Guillaume FERY
Memoire de Master de Guillaume FERYGuillaume R. Fery
 
Expérience BNP Paribas Cardif : accompagner la mutation industrielle et digitale
Expérience BNP Paribas Cardif : accompagner la mutation industrielle et digitaleExpérience BNP Paribas Cardif : accompagner la mutation industrielle et digitale
Expérience BNP Paribas Cardif : accompagner la mutation industrielle et digitaleAcadémie du Service
 
L’université comme pourvoyeur de compétence pour l’industrie cas du groupe m...
L’université comme pourvoyeur de compétence  pour l’industrie cas du groupe m...L’université comme pourvoyeur de compétence  pour l’industrie cas du groupe m...
L’université comme pourvoyeur de compétence pour l’industrie cas du groupe m...Fethi Ferhane
 
Memoire de Master Guillaume Fery Resumé
Memoire de Master Guillaume Fery ResuméMemoire de Master Guillaume Fery Resumé
Memoire de Master Guillaume Fery ResuméGuillaume R. Fery
 
Pepite une initiative pionniere by strategoconseil
Pepite une initiative pionniere by strategoconseilPepite une initiative pionniere by strategoconseil
Pepite une initiative pionniere by strategoconseiljean-philippe devillard
 
Cas kleinelec dans le cadre : Knowledge Management
Cas kleinelec  dans le cadre : Knowledge Management Cas kleinelec  dans le cadre : Knowledge Management
Cas kleinelec dans le cadre : Knowledge Management IbtissemSlimeni
 
Brochure de présentation des pôles compétitivité_2014_fr
Brochure de présentation des pôles compétitivité_2014_frBrochure de présentation des pôles compétitivité_2014_fr
Brochure de présentation des pôles compétitivité_2014_frAlsace BioValley
 
Guide cgem guide du travail en réseau collaboratif
Guide cgem guide du travail en réseau collaboratifGuide cgem guide du travail en réseau collaboratif
Guide cgem guide du travail en réseau collaboratifabjadi72
 
Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016
Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016
Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016Adm Medef
 
Catalogue igategroup2014
Catalogue igategroup2014Catalogue igategroup2014
Catalogue igategroup2014Ahmed KADIM
 
Guide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueux
Guide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueuxGuide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueux
Guide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueuxOurouk
 
Vision prospective partagée des emplois et des compétences - La filière numér...
Vision prospective partagée des emplois et des compétences - La filière numér...Vision prospective partagée des emplois et des compétences - La filière numér...
Vision prospective partagée des emplois et des compétences - La filière numér...France Stratégie
 
QUEL BENEFICE A MAINTENIR L’INVESTISSEMENT FORMATION ?
QUEL BENEFICE A MAINTENIR L’INVESTISSEMENT FORMATION ?QUEL BENEFICE A MAINTENIR L’INVESTISSEMENT FORMATION ?
QUEL BENEFICE A MAINTENIR L’INVESTISSEMENT FORMATION ?Impakteo
 
Etude Apec - Clusters, des initiatives pour l'emploi - synthèse
Etude Apec - Clusters, des initiatives pour l'emploi - synthèseEtude Apec - Clusters, des initiatives pour l'emploi - synthèse
Etude Apec - Clusters, des initiatives pour l'emploi - synthèseApec
 
Bilan De L'accord Cadre 2007 2009
Bilan De L'accord Cadre 2007 2009Bilan De L'accord Cadre 2007 2009
Bilan De L'accord Cadre 2007 2009jm h
 
Soutenance Master Gfery 24oct08
Soutenance Master Gfery 24oct08Soutenance Master Gfery 24oct08
Soutenance Master Gfery 24oct08Guillaume R. Fery
 
Reussir sa transformation vers un modele IT agile et ouvert - Livret
Reussir sa transformation vers un modele IT agile et ouvert - LivretReussir sa transformation vers un modele IT agile et ouvert - Livret
Reussir sa transformation vers un modele IT agile et ouvert - LivretAXA en France
 

Similaire à Clusters MéThodologie, CDIF (20)

Plaquette partenaires Transitions Pro PACA
Plaquette partenaires Transitions Pro PACAPlaquette partenaires Transitions Pro PACA
Plaquette partenaires Transitions Pro PACA
 
Enjeux Sociaux Entreprise
Enjeux Sociaux EntrepriseEnjeux Sociaux Entreprise
Enjeux Sociaux Entreprise
 
Memoire de Master de Guillaume FERY
Memoire de Master de Guillaume FERYMemoire de Master de Guillaume FERY
Memoire de Master de Guillaume FERY
 
Expérience BNP Paribas Cardif : accompagner la mutation industrielle et digitale
Expérience BNP Paribas Cardif : accompagner la mutation industrielle et digitaleExpérience BNP Paribas Cardif : accompagner la mutation industrielle et digitale
Expérience BNP Paribas Cardif : accompagner la mutation industrielle et digitale
 
Asg Brochure 1
Asg Brochure 1Asg Brochure 1
Asg Brochure 1
 
L’université comme pourvoyeur de compétence pour l’industrie cas du groupe m...
L’université comme pourvoyeur de compétence  pour l’industrie cas du groupe m...L’université comme pourvoyeur de compétence  pour l’industrie cas du groupe m...
L’université comme pourvoyeur de compétence pour l’industrie cas du groupe m...
 
Memoire de Master Guillaume Fery Resumé
Memoire de Master Guillaume Fery ResuméMemoire de Master Guillaume Fery Resumé
Memoire de Master Guillaume Fery Resumé
 
Pepite une initiative pionniere by strategoconseil
Pepite une initiative pionniere by strategoconseilPepite une initiative pionniere by strategoconseil
Pepite une initiative pionniere by strategoconseil
 
Cas kleinelec dans le cadre : Knowledge Management
Cas kleinelec  dans le cadre : Knowledge Management Cas kleinelec  dans le cadre : Knowledge Management
Cas kleinelec dans le cadre : Knowledge Management
 
Brochure de présentation des pôles compétitivité_2014_fr
Brochure de présentation des pôles compétitivité_2014_frBrochure de présentation des pôles compétitivité_2014_fr
Brochure de présentation des pôles compétitivité_2014_fr
 
Guide cgem guide du travail en réseau collaboratif
Guide cgem guide du travail en réseau collaboratifGuide cgem guide du travail en réseau collaboratif
Guide cgem guide du travail en réseau collaboratif
 
Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016
Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016
Afep Medef : Améliorer les relations inter-entreprises Février 2016
 
Catalogue igategroup2014
Catalogue igategroup2014Catalogue igategroup2014
Catalogue igategroup2014
 
Guide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueux
Guide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueuxGuide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueux
Guide pratique - PME et Knowlegde Management, un compagnonnage vertueux
 
Vision prospective partagée des emplois et des compétences - La filière numér...
Vision prospective partagée des emplois et des compétences - La filière numér...Vision prospective partagée des emplois et des compétences - La filière numér...
Vision prospective partagée des emplois et des compétences - La filière numér...
 
QUEL BENEFICE A MAINTENIR L’INVESTISSEMENT FORMATION ?
QUEL BENEFICE A MAINTENIR L’INVESTISSEMENT FORMATION ?QUEL BENEFICE A MAINTENIR L’INVESTISSEMENT FORMATION ?
QUEL BENEFICE A MAINTENIR L’INVESTISSEMENT FORMATION ?
 
Etude Apec - Clusters, des initiatives pour l'emploi - synthèse
Etude Apec - Clusters, des initiatives pour l'emploi - synthèseEtude Apec - Clusters, des initiatives pour l'emploi - synthèse
Etude Apec - Clusters, des initiatives pour l'emploi - synthèse
 
Bilan De L'accord Cadre 2007 2009
Bilan De L'accord Cadre 2007 2009Bilan De L'accord Cadre 2007 2009
Bilan De L'accord Cadre 2007 2009
 
Soutenance Master Gfery 24oct08
Soutenance Master Gfery 24oct08Soutenance Master Gfery 24oct08
Soutenance Master Gfery 24oct08
 
Reussir sa transformation vers un modele IT agile et ouvert - Livret
Reussir sa transformation vers un modele IT agile et ouvert - LivretReussir sa transformation vers un modele IT agile et ouvert - Livret
Reussir sa transformation vers un modele IT agile et ouvert - Livret
 

Plus de PARIS

Tableau de bord de l’attractivité de la France 2012
Tableau de bord  de l’attractivité de la France 2012Tableau de bord  de l’attractivité de la France 2012
Tableau de bord de l’attractivité de la France 2012PARIS
 
La Smart Grid en Californie: Acteurs et Enjeux
La Smart Grid en Californie: Acteurs et EnjeuxLa Smart Grid en Californie: Acteurs et Enjeux
La Smart Grid en Californie: Acteurs et EnjeuxPARIS
 
LES PME allemandesune compétitivité à dimension sociale et humaine
LES PME allemandesune compétitivité à dimension  sociale et humaineLES PME allemandesune compétitivité à dimension  sociale et humaine
LES PME allemandesune compétitivité à dimension sociale et humainePARIS
 
Projet FREEME de micro-finance Maroc Egypte
Projet FREEME de micro-finance Maroc EgypteProjet FREEME de micro-finance Maroc Egypte
Projet FREEME de micro-finance Maroc EgyptePARIS
 
EU Energy Strategy in the South Mediterranean
EU Energy Strategy in the South MediterraneanEU Energy Strategy in the South Mediterranean
EU Energy Strategy in the South MediterraneanPARIS
 
Unep Global Trends 2011
Unep Global Trends 2011Unep Global Trends 2011
Unep Global Trends 2011PARIS
 
Rapport Transgreen 1
Rapport Transgreen 1Rapport Transgreen 1
Rapport Transgreen 1PARIS
 
W I N D U S T R Y Rapport Eolien Def Couv
W I N D U S T R Y  Rapport Eolien Def CouvW I N D U S T R Y  Rapport Eolien Def Couv
W I N D U S T R Y Rapport Eolien Def CouvPARIS
 
Meda-MoS Presentation, Mediterranean Mororways of the Sea
Meda-MoS Presentation, Mediterranean Mororways of the SeaMeda-MoS Presentation, Mediterranean Mororways of the Sea
Meda-MoS Presentation, Mediterranean Mororways of the SeaPARIS
 
Renewable Energies In Mena Region
Renewable Energies In Mena RegionRenewable Energies In Mena Region
Renewable Energies In Mena RegionPARIS
 
Photovoltaic Market Overview & Business Opportunities In English
Photovoltaic Market Overview & Business Opportunities   In EnglishPhotovoltaic Market Overview & Business Opportunities   In English
Photovoltaic Market Overview & Business Opportunities In EnglishPARIS
 
Convention de la Marsa 1883, Protectorat Tunisie
Convention de la Marsa 1883, Protectorat TunisieConvention de la Marsa 1883, Protectorat Tunisie
Convention de la Marsa 1883, Protectorat TunisiePARIS
 
Spillovers Into Morocco and Tunisia
Spillovers Into Morocco  and TunisiaSpillovers Into Morocco  and Tunisia
Spillovers Into Morocco and TunisiaPARIS
 
Algeria – A Future Supplier of Electricity from Renewable Energies for Europe?
Algeria – A Future Supplier of Electricity from Renewable  Energies for Europe?Algeria – A Future Supplier of Electricity from Renewable  Energies for Europe?
Algeria – A Future Supplier of Electricity from Renewable Energies for Europe?PARIS
 
Rapport Milhaud
Rapport MilhaudRapport Milhaud
Rapport MilhaudPARIS
 
UNION FOR THE MEDITERRANEAN: PROJECTS FOR THE FUTURE
UNION FOR THE MEDITERRANEAN: PROJECTS FOR THE FUTUREUNION FOR THE MEDITERRANEAN: PROJECTS FOR THE FUTURE
UNION FOR THE MEDITERRANEAN: PROJECTS FOR THE FUTUREPARIS
 
Hotel Yearbook2009
Hotel Yearbook2009Hotel Yearbook2009
Hotel Yearbook2009PARIS
 
Why the European Union Needs a Broader Middle East Policy
Why the European Union Needs a Broader Middle East PolicyWhy the European Union Needs a Broader Middle East Policy
Why the European Union Needs a Broader Middle East PolicyPARIS
 
Mediterranean Solar Plan Strategy Paper, Feb 2010
Mediterranean Solar Plan Strategy Paper, Feb 2010Mediterranean Solar Plan Strategy Paper, Feb 2010
Mediterranean Solar Plan Strategy Paper, Feb 2010PARIS
 
PV development in France Market, Policy & Forecasts
PV development in France Market, Policy & ForecastsPV development in France Market, Policy & Forecasts
PV development in France Market, Policy & ForecastsPARIS
 

Plus de PARIS (20)

Tableau de bord de l’attractivité de la France 2012
Tableau de bord  de l’attractivité de la France 2012Tableau de bord  de l’attractivité de la France 2012
Tableau de bord de l’attractivité de la France 2012
 
La Smart Grid en Californie: Acteurs et Enjeux
La Smart Grid en Californie: Acteurs et EnjeuxLa Smart Grid en Californie: Acteurs et Enjeux
La Smart Grid en Californie: Acteurs et Enjeux
 
LES PME allemandesune compétitivité à dimension sociale et humaine
LES PME allemandesune compétitivité à dimension  sociale et humaineLES PME allemandesune compétitivité à dimension  sociale et humaine
LES PME allemandesune compétitivité à dimension sociale et humaine
 
Projet FREEME de micro-finance Maroc Egypte
Projet FREEME de micro-finance Maroc EgypteProjet FREEME de micro-finance Maroc Egypte
Projet FREEME de micro-finance Maroc Egypte
 
EU Energy Strategy in the South Mediterranean
EU Energy Strategy in the South MediterraneanEU Energy Strategy in the South Mediterranean
EU Energy Strategy in the South Mediterranean
 
Unep Global Trends 2011
Unep Global Trends 2011Unep Global Trends 2011
Unep Global Trends 2011
 
Rapport Transgreen 1
Rapport Transgreen 1Rapport Transgreen 1
Rapport Transgreen 1
 
W I N D U S T R Y Rapport Eolien Def Couv
W I N D U S T R Y  Rapport Eolien Def CouvW I N D U S T R Y  Rapport Eolien Def Couv
W I N D U S T R Y Rapport Eolien Def Couv
 
Meda-MoS Presentation, Mediterranean Mororways of the Sea
Meda-MoS Presentation, Mediterranean Mororways of the SeaMeda-MoS Presentation, Mediterranean Mororways of the Sea
Meda-MoS Presentation, Mediterranean Mororways of the Sea
 
Renewable Energies In Mena Region
Renewable Energies In Mena RegionRenewable Energies In Mena Region
Renewable Energies In Mena Region
 
Photovoltaic Market Overview & Business Opportunities In English
Photovoltaic Market Overview & Business Opportunities   In EnglishPhotovoltaic Market Overview & Business Opportunities   In English
Photovoltaic Market Overview & Business Opportunities In English
 
Convention de la Marsa 1883, Protectorat Tunisie
Convention de la Marsa 1883, Protectorat TunisieConvention de la Marsa 1883, Protectorat Tunisie
Convention de la Marsa 1883, Protectorat Tunisie
 
Spillovers Into Morocco and Tunisia
Spillovers Into Morocco  and TunisiaSpillovers Into Morocco  and Tunisia
Spillovers Into Morocco and Tunisia
 
Algeria – A Future Supplier of Electricity from Renewable Energies for Europe?
Algeria – A Future Supplier of Electricity from Renewable  Energies for Europe?Algeria – A Future Supplier of Electricity from Renewable  Energies for Europe?
Algeria – A Future Supplier of Electricity from Renewable Energies for Europe?
 
Rapport Milhaud
Rapport MilhaudRapport Milhaud
Rapport Milhaud
 
UNION FOR THE MEDITERRANEAN: PROJECTS FOR THE FUTURE
UNION FOR THE MEDITERRANEAN: PROJECTS FOR THE FUTUREUNION FOR THE MEDITERRANEAN: PROJECTS FOR THE FUTURE
UNION FOR THE MEDITERRANEAN: PROJECTS FOR THE FUTURE
 
Hotel Yearbook2009
Hotel Yearbook2009Hotel Yearbook2009
Hotel Yearbook2009
 
Why the European Union Needs a Broader Middle East Policy
Why the European Union Needs a Broader Middle East PolicyWhy the European Union Needs a Broader Middle East Policy
Why the European Union Needs a Broader Middle East Policy
 
Mediterranean Solar Plan Strategy Paper, Feb 2010
Mediterranean Solar Plan Strategy Paper, Feb 2010Mediterranean Solar Plan Strategy Paper, Feb 2010
Mediterranean Solar Plan Strategy Paper, Feb 2010
 
PV development in France Market, Policy & Forecasts
PV development in France Market, Policy & ForecastsPV development in France Market, Policy & Forecasts
PV development in France Market, Policy & Forecasts
 

Clusters MéThodologie, CDIF

  • 1. PROGRAMME DE FORMATION D’ACCOMPAGNEMENT ET D’ÉCHANGES avec l’appui de : Initialiser, cristalliser et développer un cluster ou un pôle Un métier : INTER-PRENEUR Mutualiser les expériences et les savoir-faire pour rendre les clusters plus performants La conception et l’expérimentation du programme de formation INTER-PREUNEUR a reçu le concours de : Ministère de l’économie, DGEFP des finances et de Commission européenne l’industrie. Fonds social européen - Programme FAMI -
  • 2. Initialiser, cristalliser et développer les clusters, un métier : INTER-PRENEUR L’animateur occupe une place stratégique au sein des réseaux d’en- Principes pédagogiques  Une présentation opéra- treprises. Ce dispositif d’échange vise à développer un processus de tionnelle des méthodologies, professionnalisation du métier d'animateur de cluster. Il est le fruit du outils par des acteurs et inter- travail accompli en 2003 et 2004 par le CDIF dans le cadre de l'appel locuteurs de “terrain“ à projets FAMI 2002 (Faciliter l'accompagnement des mutations in-  Des échanges d’expérien- dustrielles) lancé par le Secrétariat d'État à l'industrie et avec l’appui ces et de pratiques profes- du ministère du travail (DGEFP), du FSE (Fonds Social Européen) et sionnelles entre les partici- de la Caisse des dépôts. Bien que construit sur l'analyse des modes pants d'organisation et de fonctionnement de plusieurs Systèmes productifs  Des études de cas et pré- locaux (SPL) parmi les plus expérimentés, ce dispositif de formation sentation d’expériences et de bénéficie aujourd’hui tout autant aux animateurs des SPL, des Pôles projets menés par les interve- de compétitivité et autres formes de clusters existants en France. nants en s’appuyant sur le En effet, quelque soit la diversité des situations rencontrées, une réseau du CDIF  Le diagnostic et la régula- constante est observée dans l’expérience des clusters. Il s'agit de tion des attentes et besoins l'impérieuse nécessité d'une animation continue et professionnelle. des participants Qu'elle vienne à faire défaut ou qu'elle n'évolue pas avec les motiva-  Une évaluation participa- tions des entreprises parties prenantes et le pôle connaîtra imman- tive du dispositif en continu quablement des quot;trous d'airquot; pouvant aller jusqu'à un arrêt pur et sim-  Une documentation péda- ple de la dynamique collective engagée. gogique ciblée et actualisée La spécificité de la fonction d'animation de cluster est aujourd’hui re- Partenariats et équipe pé- connue de tous. Métier à part entière, cette animation garantit la coo- dagogique pération interentreprises, accompagne des acteurs multiples dans un  Le CDIF mobilise les com- intérêt commun. L'animateur est alors un quot;chef d'entreprisequot; parmi les pétences de son réseau pour chefs d'entreprises. D'où l'appellation d'INTER-PRENEUR que nous l’animation des échanges d’expériences et pour la capi- proposons d'utiliser pour qualifier ce métier singulier et complexe. talisation des savoir-faire. Les La plaquette que nous proposons ici présente ce dispositif d'accom- intervenants animeront les pagnement à la professionnalisation des animateurs de clusters que sessions selon les champs couverts par leur expertise. le CDIF propose de développer en 2008. Sont également mobili- Que tous ceux qui se sont investis dans la conception initiale et dans sés : l’expérimentation du 1er cycle de formation en 2007 en soient remer-  Des chefs d’entreprises ciés. Merci également au cabinet CARTESA, qui accompagne le présidents de cluster, des CDIF dans tout le processus d’émergence de ce dispositif de forma- praticiens de la coopération, tion et dans son animation actuelle. apportant leur expérience et témoignage  Des intervenants émanant Le Président du CDIF des différentes structures lo- Jean-Marie Rouillier cales, nationales et régiona- les chargées de la coopéra- tion des politiques de soutien à la coopération interentrepri- ses  Des experts par champ de compétences Avec l’appui de CarTesa
  • 3. Programme de formation- accompagnement-échange 2008 Capitaliser l’expérience des réseaux d’entreprises pour accompagner leur développement 4 SESSIONS Initialiser une démarche de cluster La phase d’initialisation du réseau correspond à la première mise en relation des entrepreneurs et à la mobilisation des partenaires. C’est aussi le moment où l’on étudie la faisabilité du réseau pour valider le bien fondé des démarches partenariales. Cette phase permet aux entreprises de déterminer leurs besoins, de valider la nécessité des coopérations et de struc- turer le choix d’une manœuvre coopérative. Elle se conclue par une étape d’engagement où l’on spécifie les ressources recherchées et le profil des alliés. On met en place un dispositif de recherche des partenaires et on teste la capacité de chacun à adhérer au projet. Cristalliser une démarche de cluster La phase de cristallisation correspond à la phase où l’on manage la coopération interentreprises et où l’on met en œuvre des actions collaboratives concrètes. A ce stade, et selon le degré de la coopération issue de la première phase, les actions demandées par les entreprises portent sur l’émergence et la consolidation de l’identité du réseau, leur développement stratégique. C'est aussi la phase de formalisation de la dynamique de réseau, notamment par la création d'une structure juridique propre, dédiée à représenter le collectif d'entreprises, ses atouts et ses savoir-faire. Maturité et développement d’un cluster La phase de maturité et développement permet d’ouvrir et de rebondir vers d’autres frontières d’alliances et de nouvelles coopérations. Elle se traduit par la mise en œuvre d’actions de plus grande envergure à enjeux structurants pour les entreprises du réseau et leur filière, dont les bénéfices ne seront perçus qu'à moyen ou long terme : démarches d'ouverture inter- nationale, approches collectives de la formation et de la gestion des ressources humaines, construction de partenariats en faveur de l'innovation technologique et stratégique du secteur concerné… Veille et anticipation des évolutions par les clusters - Innovation et financement des projets collectifs - Cette fonction prospective est directement liée à l’évolution des marchés et à leur dimension internationale. Elle concerne les préoccupations vitales du réseau d’entreprises à la recherche d’une visibilité internationale, du développement de la R&D et de l’innovation Publics concernés par la formation INTER-PRENEUR Animateurs des réseaux d’entreprises (actuels ou futurs); cadres des collectivités territoriales, agents de développement, EPCI, chambres consulaires ; responsables décentralisés de l’État ; partenaires des réseaux d’entreprises : centres techniques, d’innova- tion, de formation, établissements financiers etc... INTER-PRENEUR CDIF
  • 4. INITIER UNE DÉMARCHE DE CLUSTER 19-20 JANVIER 2009, STRASBOURG Structuration du module 1 « Initier un réseau d’entreprises » Objectifs : Sur le plan stratégique: appréhension des contextes territoriaux d’émergence d’un réseau d’entreprises et identification des enjeux territoriaux de la mise en relation des entreprises. Sur le plan du mode de fonctionnement (organisationnel) : identification des acteurs pertinents et de leur place dans l’initialisation du réseau d’entreprises, pertinence du bien fondé des démarches partenariales. Sur le plan de la gouvernance et du portage : pilotage en regard de l’élaboration d’un diagnostic territorial, et importance de la communication autour d’une identité collective partagée.     Contenu :  Les conditions et modalités d’émergence des clusters (SPL, pôles de compétitivité et autres formes de clusters) Mieux cerner les différentes expériences et opportunités menant à l’émergence d’un cluster. Appréhender des contextes économiques territoriaux différenciés. Sensibiliser aux différentes expériences de création d’un cluster. Diagnostic économique territorial, diagnostic des entreprises : élaboration du réseau de valeurs par- tagées des entreprises Le diagnostic économique territorial comme outil d’identification des possibilités d’émergence d’un cluster (territoire pertinent, spécialisation dominante, collaborations existantes, synergies et complémentarités). Identifier les besoins individuels des entreprises. Construire le projet collectif : méthodes et processus d’animation. Compétences clés de l’animateur réseau dans la stratégie collective. Le repérage des acteurs susceptibles d’intégrer la démarche partenariale Identifier les acteurs clés et les partenaires susceptibles d’intégrer la dynamique partenariale. Jeu des acteurs et positionnement stratégique de chacun dans l’émergence d’un cluster. Importance de la dynamique partenariale. L’émergence d’une identité commune et d’une vision partagée Importance de communiquer dès l’émergence du cluster : sur quoi, comment ? Gestion et financement des actions collectives d’un cluster Elaboration, suivi d’un budget multifinancement pour un cluster, coûts et ressources. Réflexion stratégique sur la construction d’un cluster à partir de son budget. Synthèse des échanges autour des compétences clés des animateurs réseaux lors de la phase d’initiation INTER-PRENEUR CDIF
  • 5. CRISTALLISER UNE DÉMARCHE DE CLUSTER DATE, LIEU : À DÉFINIR Structuration du module 2 « Cristalliser une démarche de cluster » Objectifs :  Appréhender, connaître et pouvoir restituer les outils et méthodes de consolidation d’un cluster (outils de communications, de management, d’animation) et savoir mesurer le « degré de cristallisation » adéquat en fonction du niveau d’initialisation d’un cluster. Savoir développer des actions collectives structurantes. Savoir conduire un projet : maîtrise des outils de pilotage technique, planification, gestion des éléments financiers et maîtrise des ressources allouées. Contenu : Les actions de mutualisation de moyens et de services pour mobiliser les entreprises autour du pro- jet collectif Achats groupés, promotion commerciale commune, création d’un label commun, communication colle- ctive, mutualisation des investissements. Etude, coût et méthodes des actions de mutualisation. Passer des actions de mutualisation à la construction d’une offre globale. La communication/marketing comme outil de cristallisation et d’animation du cluster Communication interne pour développer les interactions, démultiplier les actions et gagner en réactivité. Communication externe pour donner de la visibilité au cluster naissant. Techniques de présentation et de mise en valeur du projet de coopération interentreprises. Conduite de projets et indicateurs de mesure des démarches d’un cluster Planification opérationnelle et budgétaire. Outils de la planification de projet. Outils de pilotage techniques, financiers, de délais. Gestion des ressources affectées au projet. Tableaux de bord de suivi, indicateurs d’impact pour mesurer l’efficience des projets collectifs. INTER-PRENEUR CDIF
  • 6. MATURITÉ ET DÉVELOPPEMENT D’UN CLUSTER DATE, LIEU : À DÉFINIR Structuration du module 3 « Maturité et développement d’un cluster » Objectifs :  Passer en revue les actions collectives qui permettent de propulser le cluster dans sa vocation structurante pour les entreprises et leurs marchés.  Transmettre des méthodologies pour impulser ces actions collectives incitant les entreprises vers de nouvelles frontières d’alliance.  Détecter les leviers de développement du cluster pour avoir une vision à moyen voir long terme.  Maîtriser des outils de conduite de projets (planification, pilotage).  Développer le réseau et veiller aux futurs besoins des membres du réseau et de la structure du réseau.  Accompagner les entreprises dans la gestion collective des ressources humaines.  Structurer une stratégie de recherche et développement. Contenu : L’innovation au cœur des clusters R&D partagée : le partenariat entreprises / laboratoire / universités au service de l’innovation de marché. Le design, catalyseur de projets d’innovation collective. La gestion collective des RH et des compétences Enjeux et valeur ajoutée d’une démarche GPEC collective portée par un cluster. Champs thématiques des projets collectifs de GRH menés par un cluster. Conditions au développement d’une politique RH par un cluster. L’ingénierie de projet : des outils de planification au service de la stratégie de développement du cluster Procédures et moyens qui permettent d’assurer le suivi opérationnel du projet. Mise en œuvre du projet. Evaluation du projet. Le développement à l’international : L’approche collective interentreprises pour conquérir de nou- veaux marchés Préparer les entreprises pour la conquête de nouveaux marchés (diagnostic export, plan de stratégie). Préparer un plan réaliste adapté aux moyens humains et financiers. Négociation internationale et différences culturelles. INTER-PRENEUR CDIF
  • 7. VEILLE ET ANTICIPATION DES ÉVOLUTIONS PAR LES CLUSTERS - INNOVATION ET FINANCEMENT DES PROJETS COLLECTIFS - DATE, LIEU : À DÉFINIR Structuration du module 4 « Veille et anticipation des évolutions par les clusters » - Innovation et financement des projets collectifs - Objectifs : Développer la veille stratégique et informative. Savoir créer et piloter un système d’information interactif, savoir s’en servir, l’actualiser et le faire évoluer. Concevoir les réponses adaptées aux besoins exprimés ou repérés à partir de l’exploitation systématique de l’information. Contenu : De la veille informative à la construction d’une intelligence économique collective sur les marchés cibles d’un cluster Intégration de l’intelligence économique à la culture de l’entreprise. Définir une stratégie collective et des activités de veille. Aborder l’intelligence économique sur marché et sur secteur. Propriété intellectuelle et protection industrielle. Rôles et dangers pour un cluster Sensibiliser les animateurs, les responsables de clusters à la question de la propriété intellectuelle et in- dustrielle. Accompagner les entreprises dans l’organisation et sécurisation de la propriété intellectuelle et la proprié- té industrielle de leurs innovations. Comment impulser et diffuser l’innovation technologique stratégique dans un réseau de PME Complexité et démarche d’innovation technologique. Favoriser l’impulsion et la diffusion de l’innovation technologique stratégique dans un cluster. Financement du potentiel d’innovation des PME-PMI en réseau Présentation des différents types de financement des projets innovants (OSEO, business angels, capital risque, etc.). Contextes et modalités d’intervention de ces financements. Europe et Clusters : cadre et vision de l’intervention européenne en soutien aux clusters L’intervention communautaire au titre des fonds structurels. Les fonds structurels au titre de la politique de cohésion 2007-2013. Priorités d’intervention du FSE et du FEDER. Synthèse de la session et de la formation d’animateur de cluster du CDIF INTER-PRENEUR CDIF
  • 8. Le CDIF mobilise ses compétences, le savoir faire des membres de son réseau, des experts de la coopération interentreprises. Des praticiens apportent leur expérience et leur témoignage. Les supports pédagogiques des intervenants et les textes de référence sont intégrés à la formation et offerts aux participants. RENSEIGNEMENTS CDIF 14, rue Passet 69007 Lyon contact@cdif.fr tél: 04 78 54 67 09 Fax: 04 72 76 95 07
  • 9. Pour en savoir plus ou recevoir le détail précis sur une ou les sessions du programme Participant Nom………………………………………… Prénom………………………………………………………… Service…………………………………………………………. Fonction……………………………………. Adresse………………………………………………………… Raison Sociale……………………………... Code Postal………………………………… Ville…………………………………………………………….. Fax………………………………………………………………. Tel………………………………………….. Je souhaite avoir des infos sur la (les) session(s)  1- Initialiser une démarche de cluster 2- Cristalliser une démarche de cluster   3- Maturité et développement d’un cluster 4- Veille et anticipation des évolutions par les Sessio Conditions d’inscription 1 Toute inscription nécessite le renvoi d’un bulletin d’inscription par participant au CDIF. 2 Le CDIF est enregistré comme organisme de formation auprès de la préfecture du Rhône sous le n° 82 69 09427 69. Chaque participant peut être inscrit au titre de la formation continue. Sur demande une conven- tion de formation peut être adressée. 3 Pour chaque inscription, le CDIF adresse une facture et une attestation de présence. 4 Chaque inscription est réglée à l’issue de la formation, à réception de facture. 5 Les demandes d’annulation ou de report confirmés par courrier ou par fax : reçues plus de 15 jours avant le début du séminaire sont acceptées. reçues moins de15 jours avant le début du séminaire, entraînent le versement de frais de désistement d’un montant égal à 25 % du droit d’inscription au séminaire. Après le début du séminaire, les demandes d’annulation, de report, ou les absences entraînent le règlement de la totalité du prix du séminaire. Tarif Coût de l’inscription à une session : 500€ (net de taxe) (1) pour un organisme membre du CDIF (2) 1000€ (net de taxe) (1) pour un organisme non membre du CDIF (2) Le tarif comprend : la formation + les 2 déjeunés + le « classeur de l’INTER-PRENEUR » remis aux participants + l’inscription des participants dans « le réseau des INTER-PRENEUR » (espace d’échange et d’information sur in- ternet réservé aux participants et intervenants de la formation). (1) CDIF non assujetti à TVA (2) à jour de cotisation 2007 ou 2008 A retourner à : CDIF—14, rue Passet, 69007 Lyon Fax: 04 72 76 95 07 - mail : contact@cdif.fr