SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  12
Télécharger pour lire hors ligne
L
E
S
A
I
N
T
-
M
A
R
C
U
Q
mai, juin . juillet 2016 - N°35
Pilier-Rouge - Sébastopol - Kéruscun - Poul-ar-Bachet - Forestou - Petit-Paris -
Kérangall / Kérampéré - Le Guelmeur - Saint-Marc Bourg - Le Bot / Pont-Neuf
O
I
?
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:20 Page 1
Infos
Mairie annexe
de Saint-Marc
Vente de composteurs :
mercredi 18 Mai
de 14h à 16h30
à l’école primaire
Jacques Kerhoas
Si vous êtes intéressés
contactez le service :
02.98.33.50.50
ou
proprete-dechets@brest-metropole.fr
Groupe Plan Educatif Local
Saint-Marc
Temps fort sommeil
Un temps à destination des
parents et de leurs enfants (0-
6 ans) aura lieu le samedi 28
Mai de 10h à 12h à l’école
Jacques Kerhoas.
Il est organisé par le groupe
PEL Petite Enfance
de SaintMarc.
Au programme : lectures,
jeux, massages.
L’objectif est de proposer
plusieurs activités calmes, à
faire au moment du coucher
des enfants, pour créer des
rituels et des moments de
partage.
Informations au
02.98.00.85.78
Danse,théâtre,
journée des plantes...
Le conservatoire botanique du
Stangalard représente un lieu
de passage très apprécié du
public durant toute l'année.
Mais dès que le printemps
paraît, un certain nombre
d'animations fleurit, à l'ins
tar des magnolias magnifiques
de couleurs. Les 30 avril et
1e mai, la fête printanière
continue au Stangalard. Il
sera alors question de
«Printemps bleu», avec la
compagnie Tacle, pour de
la danse, de la
musique et du
théâtre, mais aussi du
cirque.
En outre, le 1er mai sera
aussi la 29e journée des
plantes de l'association
L'Arche aux plantes, qui
accueille de très nombreux
pépiniéristes et amateurs de
jardins. Avec Brest
métropole, l'aspect festif
se poursuivra le 22 mai, à
l'occasion de la Fête de la
nature. Puis place sera
donnée à «Rendez-vous aux
jardins», les 4 et 5 juin. Un
véritable florilège
d'animations à ne pas
manquer.
En poste depuis janvier 2015, Laure Bernard
coordonne et accompagne les initiatives de
quartier : PEL, CCQ, initiatives des habitants,
etc.
Son action vise à mieux informer les membres
du CCQ et à animer les groupes de réflexion
souhaitant son soutien. L’objectif est de favo-
riser l’émergence d’idées et de faire en sorte
que ces idées se traduisent en actions de quartier.
C’est une mission importante pour «faire du lien social» avec la ville et
les associations, notamment en relation avec les projets émanant de
ces associations.
Ceci se réalise dans le quartier de Saint-Marc, avec les écoles, les as-
sociations et structures de quartier pour la partie PEL. En ce qui
concerne les CCQ, beaucoup de liens se créent avec les habitants,
les services, les associations. Également, de nombreuses théma-
tiques sont traitées telles le sommeil, les ados, les primo arrivants, le
suivi d'action, la nature en ville, les animations, la communication...
Page 2
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
LAURE BERNARD
nous parle du CCQ
j
j
AU CONSERVATOIRE BOTANIQUE
LE PRINTEMPS S'EXPRIME
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:20 Page 2
page 2
Côté
Mairie
CCQ
Stangalard
page 3
Agenda
Lesrendez-
vousde
Saint-Marc
page 4
page 5
page 6
page 7
pages
8 et 9
pages10 et 11
Associations
Viede
quartier
page 12
Recette
ParlonsBreton
jeudi 26 Mai
Au programme :
dès 10 heures, passage des cars dans le quartier,
MPT du Guelmeur, RPA Poul-ar- Bachet, FL Saint-
Marc , RPA St-Marc.
Visite du site «les Capucins», puis déjeuner servi
au stade Francis Le Blé.
Le repas est animé par des chorales du quartier.
Tarif : 13 €
Informations complémentaires en mairie de
quartier (au 02.98.00.85.78), MPT du Guelmeur,
Foyer Laïque de St-Marc, PL Pilier Rouge, RPA
Saint-Marc, RPA Poul Ar Bachet…
Les rendez-vous de Saint-Marc
Vivre sa retraite à Saint-Marc
Séance de bouquinage
Médiathèque
S é a n c e d e B o u q u i n ' â g e
1 9 A V R I L 1 5 H 3 0
à l a m é d i a t h è q u e
L e 3 0 a v r i l à 1 1 h e u r e
P h i l o : C o m m e n t a i m e r l e
t r a v a i l e n m o i n s d ’ u n e
h e u r e ?
M é d i a t h è q u e d e S a i n t - M a r c
MATIN :
* de 10 à 12 h : jeu sur le voyage des plantes et des explorateurs, animé par Loïc Ruellan, animateur au
conservatoire botanique.
* de 10 à 12 h : présence de l'association Ça palette pour faire du mobilier de jardin (devant le parvis de la
mairie).
* 11h-12h : présentation et échange autour du livre "Les intestins de la terre" sur le rôle du lombric dans le
jardin par Anne et Guy Poffa, éditions Rikiki (distribution gratuite de petits livres).
APRÈS-MIDI :
* de 14h à 16h30 : Troc aux plantes/graines avec la présence de Stéphane Alix, jardinier de la ville,
présence de photographes de l'association Bretagne vivante pour présenter leur exposition sur la biodiversité.
* 15h-16h : présentation et échange autour du livre "Les intestins de la terre" sur le rôle du lombric dans le
jardin par Anne et Guy Poffa, éditions Rikiki (distribution de petits livres)
* Échange avec les photographes de l'association Bretagne Vivante
* Échange avec l'association Incroyables Comestibles avec présence de carrés potagers.
Toute la journée : présence de l'association Vert le
jardin et de la roulotte.
JOURNÉE "JARDINER SANS SE PLANTER" -
SAMEDI 23 AVRIL
Page 3
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
PilierRouge
Lenomdes
rues
Humour
Primevère
Pédibus
Humeur
Pointdevue
Dour-Braz
Mémoirede
Saint-Marc
YvesJaouen
Rencontre
Çaroule!
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:21 Page 3
Henri Lacordaire est
un religieux, prédicateur,
journaliste et homme politique français
né le 12 mai 1802 à Recey sur Ourse près
de Dijon.
Son père, ancien médecin de la
marine française pendant la guerre
d’indépendance aux États-Unis, meurt
en 1806. Sa mère l’élève seule à Dijon.
Après son baccalauréat il souhaite être avocat et suit des
études de droit.
Il commence une brillante carrière d’avocat mais
en 1824, il se convertit et décide de devenir prêtre. Il
rencontre l’abbé Félicité de Lamennais et est séduit par
ses idées libérales. En 1830, il participe au journal
« L’avenir» dont la devise était «Dieu et la liberté».
Finalement, orateur brillant, il choisit de rétablir l’ordre
des dominicains dont la vocation est d’enseigner et de
prêcher.
Il soutient la révolution de 1848, est élu député à
l’assemblée nationale constituante mais, déçu,
démissionne rapidement. Puis il prend la direction d’un
lycée et enfin de l’école de Sorèze dans le Tarn.
En 1860, il est élu membre de l’Académie
Française mais n’y siège qu’une fois car il meurt à Sorèze
le 21 novembre 1861.
Un nouveau Foyer des
Jeunes Travailleurs
vient d’être inauguré :
le FJT dans le quartier
du Pilier Rouge, rue
Sébastopol. Il fonctionne depuis un an déjà !
Cette résidence de l’Octroi accueille des jeunes de
16 à 30 ans et favorise ainsi leur socialisation.
Le public mixte, disposant de ressources régu-
lières, est porteur d’un projet : emploi, formation,
recherche active d’emploi. Et aussi apprentissage,
insertion, études dans une certaine limite.
Le FJT comprend 38 logements meublés, du stu-
dio au F2.
Après une procédure d’admission : entretien, projet
professionnel, l’inscription se fait par une
programmation d’entrée ou une inscription sur liste
d’attente.
Un soutien et un accompagnement sont proposés
lors de toutes ces démarches.
Des services tels cafétéria, point PAPI, lieux de
vie, de rencontre, d’exposition, favorisent la vie col-
lective.
La réalisation des bâtiments est due à l’architecte
Edith Girard, décédée des suites d'un cancer, le 6
septembre 2014 à l'âge de 65 ans.
ZOOM SUR
LE PILIER ROUGE
Passer un petit moment à s’amuser en réa-
lisant des exercices de diction... à vous de
jouer
À RÉPÉTER RAPIDEMENT
- La grosse cloche sonne
- Panier piano
- Pruneau cuit, pruneau cru
- Trois petites truites cuites, trois petites
truites crues
- Ton thé t’a-t-il ôté ta toux ?
- Fruits frais, fruits frits. Fruits crus, fruits cuits.
- Didon dîna dit-on du dos d’un dodu dindon
FAIRE LES LIAISONS en prononçant
toutes les syllabes...
- Je veux et j’exige d’exquises excuses.
- Les chemises et les chaussettes de
l’archiduchesse sont sèches et archi sèches.
- Il faut qu’un sage garde-chasse sache
chasser tous les chats qui chassent dans sa
chasse.
- Un chasseur sachant chasser doit savoir
chasser sans son chien.
DictionsHUMOUR
p
d
P
d
s
in
a
c
p
c
P
A
m
s
c
C
f
o
c
c
é
p
D
p
p
s
I
c
q
p
t
Page 4
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:21 Page 4
D'ici la fin de l'année scolaire, Brest métrople et BAPAV
prendront peut-être une initiative partenariale : organiser
une réunion d’information sur l’écomobilité à l’école et sur
les Pédibus en particulier.
Y seront invités : structures de quartiers, asso. de parents
d’élèves, équipes pédagogiques, élus. Et membres du CCQ,
bien sûr ! Belle occasion de tisser là, entre divers citoyens,
des savoirs portant sur les «déplacements doux».
BAPAV : BREST À PIED À VÉLO ?
Association réunissant, depuis 15 ans, de plus en plus
d’adhérents -voire de militants !-. Son objectif : soutenir et
initier de multiples actions citoyennes promouvant les
déplacements à pied et à vélo. Pour en savoir plus :
http://bapav.infini.fr/
PEDIBUS?
"Ramassage scolaire" à pied, organisé par des parents
d’élèves bénévoles, suivant un itinéraire précis. Il s’agit
donc là d’une alternative à la dépose systématique des
enfants en voiture à l’école. Cette initiative, depuis toujours
soutenue par Brest Métropole, sous-entend donc, entre
autres, - Sécuriser des abords des écoles et les
cheminements piétons.
PEDIBUS :
TISSER DES  LIENS ENTRE BAPAV & CCQ
TOUCHE PAS A
MON TROTTOIR !
Notre illustratrice,
Pauline, nous fait le plaisir
de ce dessin.
Il illustre la gêne
que peut
représenter un
stationnement sur
trottoir pour les
parents avec leurs
poussettes,
comme pour les
handicapés à
pieds ou en
fauteuil. 
Aussi, si chaque lecteur de ce Saint-Marc Quoi ?
relaye le message, il est probable que demain nos
trottoirs seront libres pour ceux à qui ils sont
destinés.
HUMEUR
La primevère annonciatrice
du printemps.
La primevère, dont le nom
signifie premier printemps,
est l’une des premières à
fleurir dans nos jardins.
Cette plante appartenant au
genre primula comprend
plusieurs centaines d’espèces, originaires pour l’essentiel
des zones tempérées de l’hémisphère nord.
Plantez-les en pleine terre au soleil ou à la mi-ombre
dans un sol bien drainé. Arrosez les bien les semaines
suivant la plantation, si les précipitations sont
insuffisantes afin d’assurer une bonne reprise. Des
arrosages réguliers en été seront aussi nécessaires en
cas de forte chaleur et de sécheresse. Ensuite ces
plantes faciles n’auront besoin d’aucun soin particulier, si
ce n’est la suppression des fleurs et des feuilles fanées.
Parmi ces variétés, la Primula Véris est officinale.
Appelée également coucou, elle est reconnue depuis le
moyen-âge pour ses vertus thérapeutiques. Ses fleurs
s’utilisent en infusion légère contre la toux. La racine, plus
concentrée en actifs, peut traiter un début de bronchite.
Crues et après avoir été ciselées, les jeunes
feuilles mélangées à une salade de betteraves rouges,
ou de carottes rapées par exemple, sont très agréables à
consommer et apportent au plat une note printanière . En
cuisine chaude, les feuilles se préparent comme les
épinards. On peut également les utiliser dans les
potages.
D’une manière générale, on doit considérer que la
primevère n’a pas encore livré tous les secrets de ses
propriétés à la science. Ce qui est certain et démontré, ce
sont ses excellentes qualités médicinales et aromatiques.
Il n’y a pas de contre-indication connue à sa
consommation, pour autant qu’elle soit ingérée en
quantité raisonnable. En quantité exagérée, certaines
personnes pourraient être incommodées par sa forte
teneur en saponine.
JARDIN
La
primevère
Page 5
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:21 Page 5
V I V R E A S A I N T - M A R C
P O I N T D E V U E
R u e B r i g a d i e r L e C a n n
Connaissez-vous cette petite rue assez étroite qui vient
couronner la falaise entre la rampe du Vieux Bourg et
le jardin du Dour-Braz ? De là, vous plongez sur le port
de commerce, les ateliers de réparation navale de
la société hollandaise DAMEN et sur toute la rade.
Quelques maisons bordent cette voie et
profitent d’une large vue sur rade. Au carrefour
de cette rue et de la rue de Mestriden, une
propriété ancienne vendue vide, se réfugie
encore derrière de grands arbres au milieu
d’un jardin qui jouxte le bois du Dour-Braz.
Sur ce terrain sauvage, racheté par un
promoteur assurément bien intentionné, un
projet a été élaboré et le permis de construire
accordé : trois immeubles, de près de 10 mètres de
hauteur, petits mais costauds donc, doivent s’élever
prochainement, créant 27 appartements, avec une piscine. 
Non que ces constructions déplaisent, mais elles sont accordées
dans une zone pavillonnaire qui risque fort de souffrir de ces nouveaux
venus. De plus, le quartier, déjà saturé en terme de stationnement, risque encore de voir cette situation
s’aggraver car les parkings ne seront sans doute pas à la hauteur des besoins.
Les riverains sont donc inquiets. Ils disent avoir déjà vu récemment, rampe du Vieux Bourg, un beau jardin qui
a aujourd’hui disparu. Celui-ci a laissé place à un immeuble, chassant une famille de renards et une autre de
hiboux. La préservation de la «coulée verte» ne résiste pas à l’appétit des bâtisseurs… Ceux-ci étant plus
portés à la construction d’ensembles urbains cubiques, qu’à la préservation des équilibres naturels et des
espaces verts pourtant chers aux riverains.
Sur 11 000 mètres carrés, il y aurait de quoi construire quelques pavillons respectant à la fois l’environnement
et le caractère résidentiel de ce quartier.  Aussi, l’inquiétude gagne ici, car nombreux sont les terrains
disponibles à la construction ; tel rue Pen Ar Hoat, où il existe un grand terrain plus ou moins abandonné sur
lequel il y eut aussi un projet d’immeubles, finalement annulé. Du côté de l’ancien «camping de Kérampéré»,
c’est un joli lotissement qui voit le jour. Alors pourquoi des immeubles rue du Brigadier Le Cann ?
Incompréhensible !
Les riverains sont attachés à vouloir protéger l’environnement naturel. Il faut en tenir compte
dans les prises de décisions du côté des services des permis de construire, même si cela doit
contrarier quelques intérêts capitalistes ou la perception de quelques taxes
d’habitation supplémentaires.
Au demeurant, ce n’est pas la première fois qu’un projet de promoteur se voit
modifié car... trop haut. L’association Cap sur Mestriden témoigne de cette
capacité à faire évoluer certains projets. Récemment, une décision de justice a
imposé la destruction d’un édifice car faisant «perdre l’ensoleillement» à
quelques pavillons anciens…
Chacun a sans doute au fond de lui une sensibilité d’urbaniste. Il semble
naturel que cette sensibilité s’exprime. Cela a déjà permis d’infléchir des
orientations en matière de choix immobiliers. 
De plus, rappelons que c’est parce que des riverains avaient soulevé le délicat
problème de zone SEVESO, qu’ils se sont mobilisés pour que le risque soit
réduit. Cet espace est redevenu constructible. Ce n’est pas pour y voir pousser des
immeubles à présent. Le risque est encore proche, les
réservoirs dangereux sont situés à 500 mètres.
Page 6
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:21 Page 6
Né le 3
décembre 1900
au Relecq-
Kerhuon. Et non à
St-Marc comme
l’indiquent certaines
biographies.
Fils de poudrier, Yves Jaouen,
très jeune, est amputé de
la jambe droite suite
à un accident.
Malgré ce
handicap,
il continue sa
scolarité jusqu’à
l’École pratique
d’Industrie et du Commerce où
il obtient son brevet d’études
commerciales. Il s’installe à Brest comme
expert-comptable. Très vite, il s’intéresse à la
politique et milite au Parti Démocrate Populaire. En
1929, il est élu Conseiller Municipal et Adjoint au
Maire de la commune de Saint-Marc.
En 1933 son père meurt, percuté dans le bourg de St-
Marc par un chauffard qui prend la fuite.
De 1935 à 1944, il est Maire de la Commune de Saint-
Marc
Malgré sa jambe de bois, il a un comportement
courageux durant la guerre 39-45. En sa qualité de
directeur de la Défense Passive, il facilite l’évasion de
prisonniers français en aout 1940. Organise et dirige
l’œuvre du colis du prisonnier de guerre. Crée une
caisse clandestine en faveur des familles de déportés
politiques et de fusillés. Refuse de nommer un seul
Français à la garde des postes de DCA. En 1943, la
transmission des plans de la forteresse du Bot à un
délégué de «Libération-Nord» lui vaut d’être traduit
devant un juridiction nazie et révoqué par le
gouvernement de Vichy en février 1944. Mais Yves
Jaouen continue malgré tout d’assurer ses fonctions à
la Défense Passive.
Il représente l’autorité municipale pendant l’état
de siège et accueille les Américains avant de
planter le
drapeau
tricolore à la
Mairie. Il est décoré
de la médaille d’argent
de 1ère classe pour «actes de
courage et de dévouement» et
obtient également la Croix de guerre au
titre de la Résistance.
Il redevient Maire de Saint-Marc en 1944.
Membre du MRP, il occupe un poste à la Commission
des Pêches et à la Reconstruction et des Dommages
de Guerre. Il est Conseiller Municipal de 1947 à 1948
puis en mai 1953.
Le 26 Avril 1954, il succède au Maire gaulliste Alfred
Chupin qui dirige la ville de Brest. Il cumule alors
pendant 5 ans les fonctions de Maire de Brest,
conseiller général et Sénateur.
En 1958, il est battu aux élections législatives et
démissionne de son poste de maire. En mars 1959, il
siège à nouveau au conseil municipal. En mai 1961 il
abandonne son siège de conseiller général qu’il
occupe depuis 27 ans et se retire définitivement de la
vie publique en mars 1965.
Il est décoré de la croix de Chevalier de la Légion
d’Honneur au titre de la défense nationale le 25 juin
1958. De la médaille d’honneur départementale et
communale d’argent en 1959, de vermeil en 1965.
Il s’éteint le 13 décembre 1976 à l’âge de 76 ans à
Plougastel et est inhumé au cimetière de St-Marc.
(texte inspiré de la
biographie - Extrait du
Dictionnaire des
parlementaires
français)
M
é m
o i r e s
S a i n t - M
a r ç o i s e s
1900
1976
2016
JAOUEN Yves
1900 - 1976
Page 7
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:21 Page 7
Vous avez sûrement rencontré au hasard de vos
ballades ces gens qui chouchoutent leurs voitures
anciennes ou d’exception.
Ainsi, nombreux sont à Saint-Marc, les
heureux possesseurs de véhicules
anciens qui passent ou ont passé des
heures à reconstruire, rénover,
entretenir ce patrimoine que sont les
voitures de collection. Elles rappellent
aux plus anciens les années de leur
jeunesse.
Ils sont toute une famille
à nourrir cette passion
depuis très longtemps
déjà. Thierry, Jean-Claude...
frères, pères, fils qui
«retapent»... l’un une Fiat
de 1970, les autres, une
jeep américaine de 1945 et
un Dodge de 1940. Le plus
jeune de ces passionnés roule
tous les jours avec son Ami 8
de 1970.
Mais ils sont nombreux à Saint-Marc les passionnés
d’automobiles. 
Jean-Claude, tu viens d’acquérir une Jeep. Peux-tu
me dire pourquoi ce choix ?
J’ai restauré plusieurs
voitures anciennes ces
dernières années.
Pourtant, je n’étais pas
pleinement satisfait car
depuis mon adolescence,
je rêvais de posséder une
Jeep américaine. Celle-ci
était à vendre à un prix
raisonnable malgré les travaux
nécessaires. Je me suis donc fait plaisir et j’ai
assouvi ma passion. 
Thierry, tu es le frère de Jean-Claude et toi aussi tu
as cette passion des voitures anciennes ?
Oui ! J’ai restauré il y a quelques années une
traction avant, puis une DS. Il y a
maintenant 7 ans, j’ai fait l’acquisition de
cette Fiat 850
spider abarth
de 1969.
Elle était
en
piteux
état. J’ai
dû reprendre
toute la mécanique,
réaliser beaucoup de
travaux de carrosserie ; et l’ai
fait repeindre pour qu’elle soit
réellement attrayante. Je pense que
j’aurais peine si je devais m’en
séparer. C’est une passion
familiale ! Mon frère Jean-
Claude a également ses
fils qui chacun ont, l’un
un dodge militaire des
années 40 et l’autre, une
Ami 8 de 1970.
Comment se fait il que
toute la famille ait le virus?
Jean -Claude tout petit démontait mes jouets. Il a
toujours eu des mains en or pour la mécanique. Julien
lui, qui reconstruit le Dodge, est passionné par la
deuxième guerre mondiale. Et c’est tout naturellement
qu’il a choisi ce Dodge, ramené il y a un peu plus d’un
an de Normandie. Le chantier de remise en état durera
encore quelques mois..
Le troisième garçon de la famille, Bruno, adore les
Mustang.
Notre Papa et notre Maman possédaient une
petite maison Castor, place Ker-Roz. Nous
avions déjà envahi le sous-sol, transformé
Page 8_
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
R e n c o
ç a r
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:21 Page 8
Tous ces véhicules ont une histoire que leurs
propriétaires aiment à partager entre fervents, mais
aussi avec les passants.
Passants qui, bien
souvent, montrent un
intérêt pour ces
«collectionneurs».
Cela leur rappelle
leurs souvenirs
d’enfance,
d’adolescence,
des histoires
familiales... Ainsi
sont fréquemment
évoquées les Traction,
les DS. les Ariane, les
404, les Renault 4 CV, comme
les Renault 4L.
Bref ! C’est
l’occasion de
nombreux
échanges
cordiaux.
n t r e s
o u l e
en atelier de mécanique. Ce fût parfois perturbant
pour le bon climat familial.
.
Mais nous sommes loin d’être
les seuls. Près de chez
Jean-Claude, un ami a
remis en service une Alfa
spider de 1997. C’est
une youngtimer (jeune
ancienne). Du côté du
Dour Braz, j’ai aussi
aperçu une Renault 4L et
une Simca Chambord.
Martine, ton mari a fait l’acquisition d’un scooter
des années 50 avec lequel il roule tous les jours.
Voudrais-tu m’en parler et faire partager à nos
lecteurs sa passion ?
Pour le scooter, c’est un Lambretta et mon mari en est
fan. Il l'a trouvé il y a quelques
années à une bourse moto du
Finistère, à Plounevez
Lanvern. Dans le Sud, ils
sont plus «deux roues»
que dans le Nord.
Côté carrosserie, la
peinture était superbe...
Heureusement, car les
réparations de
carrosserie coûtent très
cher. La mécanique était
bonne, à part les freins et
l'allumage revus par un mécanicien
très motivé, installé dans la zone du Petit Paris, côté
Guipavas. Il restaurait de même toutes les voitures
anciennes. Il possède aussi d’autre objets de cette
nature.
C’est aussi à Saint-Marc que nous avons
rencontré Charles et sa Jeep Hotchkiss M201
de 1956.
Vous aussi possédez un véhicule an-
cien ou d’exception ?
Tous les amoureux de ces véhicules,
mémoire mécanique des années 1920
aux années 2000, seront heureux de
les découvrir. Et qui sait... de partager,
un moment de rencontre historique et
conviviale du côté de Saint-Marc.
Vos photos et coordonnées à nous
adresser à :
lesaintmarcquoi@gmail.com
Page 9
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:22 Page 9
Alain NEDELLEC
Président de l’association
Cap sur Mestriden
nous a quitté.
Larésidencepour
personnesâgées,
proposeun
hébergement
collectifnon médicalisé,formuleintermédiaireentreledomicile
etlamaisonderetraite(EHPAD).Elleaccueilledespersonnes
âgéesautonomesquiont toutefois, besoind'un cadre
sécurisantetd’êtreoccasionnellement aidées.
Leslogementsfoyerssontdesstudiosoudesdeuxpièces,
logementsindépendantsaveclapossibilitédebénéficierde
servicescollectifs(blanchissage,restauration,sallederéunion,
etc.) dontl’usageestoptionnel.
Cetétablissementacceuilleégalementunclub deloisirs.
Présidéetanimépar MadameJeanineQuéré,leclub propose
desprestationsvariéesauxrésidents,maisaussiauxadhérents
extérieursàl’établissement.L’objectifestbienentendu
d’apporterdesmomentsludiquesauplusgrandnombre,mais
aussidegarantirlelien entreles«résidents»etlesmembresdu
club.
MadameJeanineQuéré,montreun plaisirmanifesteàassurer,
avectouslesmembresduconseild’administration bénévoles,le
fonctionnementduclub.Ilsrencontrentrégulièrementles
pensionnaireslorsdesdiversesanimations.Leclub proposedes
activitéshebdomadairestelleslachoralelejeudi,ladanse
country, lesdansesdesociétélesamedi.
Deuxfoisparmoissont
organisésunlotogratuit
etunrepas dansant
danslagrandesalle
d’animation,miseà
disposition parle
directeurde
l’établissement Jean-
MichelBurel.
Sivousvoulez adhérer,
en savoirun peuplus
surleclub, n’hésitez pasàcontacterlarésidence.
Club de la
RPA de Poul
ar bachet
VIE DE
QUARTIER
ASSOCIATIONS
de Saint-Marc animation
Corentin, Claire-Amélie, Yanna ont réalisé au
profit des habitants de la résidence Saint-Marc,
un mini-concert d’accordéon diatonique qu’ils
pratiquent depuis déjà de nombreuses années.
Cet instrument nécessite beaucoup
d’entraînement et de persévérance.
C’est à la MPT de Pen-Ar- Créach qu’ils exercent
leur talent à raison d’environ deux heures de
musique par
semaine.
Dans le monde,
on utilise
principalement
l’accordéon
diatonique dans
les musiques traditionnelles ou populaires.
Ces rencontres «intergénérationnelles» sont
toujours émouvantes et chaleureuses.
Des applaudissements nourris ont conclu leur
prestation.
Alain Nédellec, décédé à l'âge de 72 ans, était le président et
fondateur de l'association Cap sur Mestriden, constituée en
2003. L’ association s'est créée lors d'un projet de construction
d’ immeuble dont l'intégration ne satisfaisait pas les riverains.
Après de nombreuses rencontres avec les initiateurs du projet,
la ténacité de l'association a incité le propriétaire du terrain à
adopter une autre solution.
Au-delà de ce sujet, Alain Nédellec a toujours suivi de très près
les différents projets sur le quartier de Saint-Marc. Il sug-
gérait, argumentaire à l'appui, des modifications
lorsque l'association Cap sur Mestriden décelait des
points à améliorer.
De concert avec d’autres associations, Cap sur Mestriden, forte
d’environ 150 membres, a agit contre la pollution (Cargill), les
risques (Seveso), a amélioré la circulation automobile (rocade
sud, signalétique des rues). Elle est représentée dans la com-
mission du Plan de Prévention des Risques Technologique du
port et de nombreux membres participent au CCQ.
Il laisse le souvenir d'un homme très dévoué, amical et cha-
leureux.Page 10
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:22 Page 10
soutien aux
familles
A.E.M.V.
Enfants
malades
"L’aideàl’achatdumatérielmédicaldevotreenfant",c’estl’essentieldelacartedevisitede
l’associationsaint-marcoise"AEMVEnfantsmalades"(Amicaled’EntraidepouruneMeil-
leureViedesenfantsmalades).C’esten2004queleprésidentactuelettroisdesesamis,bien
implantés dans le domaine associatif, décident la création de l’AEMVau profit des enfants
maladeset-ouhandicapés.Aussitôt,l’associationprendunformidableessorcarellecompte,
encedébutd’année2016,98adhérents-bénévolesetunetrentainedesympathisants-.Agés
de 18 à 71 ans, les adhérents résident principalement en Finistère. Mais aussi dans le 22 et
du 56. De plus, quelques adhérents de Montpellier, Paris et Rennes n’hésitent pas à venir à
Brestchaqueété.
Pourrécupérerdesfonds,l’associationestintervenuedansdesfestivals,concerts,fêteslocales,co-organisationd’unecompétitiondesports
mécaniques, etc. Et, bien évidemment, sur les différentes fêtes mari-
timesdeBrest!L’AEMVneconnaitpasla"crisedubénévolat".Ainsi,
toutnaturellement,60desesbénévolesseront,cetété,surleFestivaldu
Bout du Monde. 50 autres sont retenus pour les fêtes maritimes de
BREST2016.
Les bénéfices récupérés des différentes actions permettent d’améliorer
le confort des enfants malades et-ou handicapés, grâce à l’achat partiel
-ou total- de matériel médical souvent peu remboursé. C’est ainsi que
l’associationafaitdondemilliersd’eurosdurantces12anspourl’achat
de:fauteuilsroulants,fauteuilsetsiègesdebains,siègesauto,déambu-
lateurs, tricycles adaptés, poussettes adaptées, aide à la pratique de la
voile pour des adolescents en pédopsychiatrie. Et aussi : aide au finan-
cementpouruneopérationchirurgicaleàParispourunejeunefilleatteinte
d’ostéogénèseimparfaitedite«maladiedesosdeverre»,aideàunvoyagepourunenfantatteintd’uncancer,envoid’unsiègeroulanten
Ethiopie,etc.
L’associationapportesonaideauxfamillesmaiségalementàdesstructuresspécialiséescommeTy-Yann,DonBosco,IEM.,IME,Services
hospitaliers,etc.Précisons quel’AEMVpaiedirectementlematérielmédicalauxfournisseurs professionnels.
Le Président de l’AEMV précise qu’en ce mois d’avril, suite à demande de l’association La Brise, il a été décidé une aide de 1200 euros
pour l’achat d’un siège roulant pour un enfant handicapé de 16 ans résidant dans le sud-Finis-
tère.Parailleurs,pourlapremièrefois…aideauxadultes:subventionde1800eurosàl’achat
d’undéambulateurhautementspécialisépourlemaintienen"positiondebout"depersonneshan-
dicapées, continuellement en siège roulant !Ainsi, ce sont 22 adultes d’une maison d’accueil
deLanderneauquivontbénéficierdecenouveauconfortdevie.
Lemotbénévoleestimportantàl’AEMV.Logiquement,desmembresdel’associationappor-
tentégalementleuraideauConseilConsultatifdeQuartierdeSaint-Marc, lorsdes…Concert
deKéruscun,FestivaldelaSoupe,journée"VivresaretraiteàSaint-Marc".
Contact:EricCANN, tel:06.88.96.50.50
mail:eric.associations@sfr.fr
2eme don à Ty Yann
Page 11
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
ASSOCIATIONS
de Saint-Marc
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:22 Page 11
LA BONNE RECETTE
DU SAINT-MARC QUOI !
GATEAU EXPRESS AU CHOCOLAT
AU MICRO-ONDES
Les fortifications de la ville de Brest intra-muros étaient monumentales.
«Le petit train», appellation brestoise du train départemental desservant la côte nord-finistère, circulait
dans les douves, dans la partie entre la gare SNCF et la place Albert 1er.
Contrairement à ce que pensent certaines personnes, ces fortifications pendant les bombardements
alliés de l’état de siège de la ville étaient intactes après la libération. Excepté la partie située à l’est du
cours d’Ajot, labouré par les bombes afin de détruire la rampe d’accès au port de commerce, en
dessous.
Ce sont ensuite des prisonniers allemands, après la libération de la ville, qui reconstruisirent les murs
de soutènement de la rampe. Après la libération, à partir du mois d’octobre 1944, j’ai circulé sur les
murs d’enceinte de la ville et je n’ai pas aperçu un seul entonnoir de bombe. Pourquoi cet ouvrage a
t-il été épargné.? Je crois pouvoir vous donner la réponse... dans un prochain numéro.
En réalité, toutes les fortifications ont été rasées au moyen d’une très grosse pelle mécanique équipée
en dragline sur ordre du directeur de la reconstruction, Monsieur Maurice Piquemal, ingénieur
divisionnaire des Ponts et Chaussées.
COMITÉ DE 
RÉDACTION
Jeannine Arzur
Pierre Boulch
Anne Borgniet-Youénou
Eric Cann
Jean.-Yves Guéguéniat
François Grosjean
Jean-Claude Martin
Françoise Omnès
Albert Sparfel
crédit photo: le Saint-Marc Quoi?
Imprimerie: CERID Brest
Tre an avel hag ar mor E kaver an Enez gaerra
Kollet e noz an envor
Pelloh’ged ma heller skarza
E kalon ar vrummer lor
Tre an avel hag ar mor»
Entre la mer et le vent
Il y a la plus belle île,
Perdue au large des temps,
Au-delà du dernier mille,
Dans les brouillards du couchant,
Entre la mer et le vent.
(PJ Hélias – Baradoz ar mor – le paradis de
la mer)
Dont Pask er poent ma karo mouilc’hi bihan en em
savo.
Vienne Pâques quand il voudra, de petits
merles se lèveront.
Bezañ ha bezañ bet N’int ket ur c’hement.
Etre et avoir été ne sont pas équivalents.
Page 12
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
Ingré-
dients :
pour 6 personnes
125 g de chocolat noir à cro-
quer
125 g de beurre
125 g de sucre
3 cuillerées à soupe de lait
80 g de farine
3 oeufs
50 g de cerneaux de noix
1 cuillerée à café de levure
chimique
10 g de beurre pour le moule
------------
Matériel : 1 moule à cake en
verre
------------
Préparation -
cuisson : 15 mn
1.Beurrer et fariner le moule.
Casser le chocolat en mor-
ceaux dans un bol, ajouter 1
cuillerée à soupe d'eau et
faire fondre 1 mn 20 en mode
MICRO à 900 W
2. Ajouter le beurre en noi-
settes, remettre à chauffer 10
à 20 secondes et mélanger
pour obtenir une pâte lisse.
Hacher grossièrement les
noix.
3. Dans un saladier casser les
oeufs, ajouter le sucre. Il faut
que le mélange blanchisse.
Ajouter alors le lait, le choco-
lat fondu, la farine tamisée
avec la levure puis les noix.
Mélanger bien et verser la
pâte dans le moule.
4. Faire cuire le gâteau 5 mn
30 à 6 mn à 900 W
Laisser ensuite reposer 5 mn
et démouler sur une grille.
Laisser refroidir.
------------
Décorer avec des cerneaux
de noix.
LE SAVIEZ-VOUS?
BREST AU PASSÉ !
Martine
fais la cui-
sine
Nous remercions les commer-
çants et services des quartiers
de Saint-Marc qui nous font le
meilleur accueil pour la mise à
disposition de ce journal auprès
des Saint-Marcois. Merci aux bé-
névoles qui les déposent dans les
différents points de distribution.
Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:22 Page 12

Contenu connexe

Tendances

Malakocktail 75 (été 2014)
Malakocktail 75 (été 2014)Malakocktail 75 (été 2014)
Malakocktail 75 (été 2014)
Malakocktail
 
Dossier de Presse Lucullus Succulus - PB Communication
Dossier de Presse Lucullus Succulus - PB CommunicationDossier de Presse Lucullus Succulus - PB Communication
Dossier de Presse Lucullus Succulus - PB Communication
pbcom1998
 
Laure Hirschfeld, Laurie Termeczky et Justine Pereira Design Direction
Laure Hirschfeld, Laurie Termeczky et Justine Pereira Design DirectionLaure Hirschfeld, Laurie Termeczky et Justine Pereira Design Direction
Laure Hirschfeld, Laurie Termeczky et Justine Pereira Design Direction
Strategic Design Scenarios
 
Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)
Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)
Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)
Malakocktail
 

Tendances (20)

Malakocktail 75 (été 2014)
Malakocktail 75 (été 2014)Malakocktail 75 (été 2014)
Malakocktail 75 (été 2014)
 
Plaquette berlioz 2013 2014
Plaquette berlioz 2013 2014Plaquette berlioz 2013 2014
Plaquette berlioz 2013 2014
 
Pessac en direct n°85
Pessac en direct n°85Pessac en direct n°85
Pessac en direct n°85
 
Le programme
Le programmeLe programme
Le programme
 
Formation permaculture larigole
Formation permaculture larigoleFormation permaculture larigole
Formation permaculture larigole
 
Journal de la PEEP Le Perreux sur Marne
Journal de la PEEP Le Perreux sur Marne Journal de la PEEP Le Perreux sur Marne
Journal de la PEEP Le Perreux sur Marne
 
Bussyscope n°165
Bussyscope n°165Bussyscope n°165
Bussyscope n°165
 
Journal de bussy numéro 155
Journal de bussy numéro 155Journal de bussy numéro 155
Journal de bussy numéro 155
 
Calendrier Opportunités Peupl'en Harmonie 2020
Calendrier Opportunités Peupl'en Harmonie 2020Calendrier Opportunités Peupl'en Harmonie 2020
Calendrier Opportunités Peupl'en Harmonie 2020
 
Ici corbu 60 bd4
Ici corbu 60 bd4Ici corbu 60 bd4
Ici corbu 60 bd4
 
Rapport d'activités 2013
Rapport d'activités 2013Rapport d'activités 2013
Rapport d'activités 2013
 
Dossier de Presse Lucullus Succulus - PB Communication
Dossier de Presse Lucullus Succulus - PB CommunicationDossier de Presse Lucullus Succulus - PB Communication
Dossier de Presse Lucullus Succulus - PB Communication
 
Journal des donateurs n°1
Journal des donateurs n°1 Journal des donateurs n°1
Journal des donateurs n°1
 
Laure Hirschfeld, Laurie Termeczky et Justine Pereira Design Direction
Laure Hirschfeld, Laurie Termeczky et Justine Pereira Design DirectionLaure Hirschfeld, Laurie Termeczky et Justine Pereira Design Direction
Laure Hirschfeld, Laurie Termeczky et Justine Pereira Design Direction
 
Plaquette Les Amarres 2014-2015
Plaquette Les Amarres 2014-2015Plaquette Les Amarres 2014-2015
Plaquette Les Amarres 2014-2015
 
Saint-Seb le Mag' n°128 - Mai - Juin 2014
Saint-Seb le Mag' n°128 - Mai - Juin 2014Saint-Seb le Mag' n°128 - Mai - Juin 2014
Saint-Seb le Mag' n°128 - Mai - Juin 2014
 
CommuniquAiles juin 2015
CommuniquAiles juin 2015CommuniquAiles juin 2015
CommuniquAiles juin 2015
 
Rapport d'activités 2014
Rapport d'activités 2014Rapport d'activités 2014
Rapport d'activités 2014
 
Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)
Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)
Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)
 
Le Saint-Marc Quoi janvier 2016 n°34 12 pages
Le Saint-Marc Quoi janvier 2016 n°34 12 pagesLe Saint-Marc Quoi janvier 2016 n°34 12 pages
Le Saint-Marc Quoi janvier 2016 n°34 12 pages
 

En vedette

Angelina y el chocolate de leche de vaca español
Angelina y el chocolate de leche de vaca españolAngelina y el chocolate de leche de vaca español
Angelina y el chocolate de leche de vaca español
mjluquino
 
Projeto Fábrica de Histórias - 2011
Projeto Fábrica de Histórias - 2011Projeto Fábrica de Histórias - 2011
Projeto Fábrica de Histórias - 2011
NRA_Brazil
 
01.conceptos javier peláez mobil
01.conceptos javier peláez  mobil01.conceptos javier peláez  mobil
01.conceptos javier peláez mobil
hjpelaezcasas
 
Portfolio - Ingrid Tack
Portfolio -  Ingrid TackPortfolio -  Ingrid Tack
Portfolio - Ingrid Tack
Ingrid Tack
 
A Guide to SlideShare Analytics - Excerpts from Hubspot's Step by Step Guide ...
A Guide to SlideShare Analytics - Excerpts from Hubspot's Step by Step Guide ...A Guide to SlideShare Analytics - Excerpts from Hubspot's Step by Step Guide ...
A Guide to SlideShare Analytics - Excerpts from Hubspot's Step by Step Guide ...
SlideShare
 

En vedette (18)

Angelina y el chocolate de leche de vaca español
Angelina y el chocolate de leche de vaca españolAngelina y el chocolate de leche de vaca español
Angelina y el chocolate de leche de vaca español
 
Популяризация на WordPress уебсайт - 2016
Популяризация на WordPress уебсайт - 2016Популяризация на WordPress уебсайт - 2016
Популяризация на WordPress уебсайт - 2016
 
งานนำเสนอ1
งานนำเสนอ1งานนำเสนอ1
งานนำเสนอ1
 
Projeto Fábrica de Histórias - 2011
Projeto Fábrica de Histórias - 2011Projeto Fábrica de Histórias - 2011
Projeto Fábrica de Histórias - 2011
 
Flyer - Compost In Situ
Flyer - Compost In SituFlyer - Compost In Situ
Flyer - Compost In Situ
 
Quality Assessment of Selected Indian Medi
Quality Assessment of  Selected Indian MediQuality Assessment of  Selected Indian Medi
Quality Assessment of Selected Indian Medi
 
Inicio en herramientas de google
Inicio en herramientas de googleInicio en herramientas de google
Inicio en herramientas de google
 
01.conceptos javier peláez mobil
01.conceptos javier peláez  mobil01.conceptos javier peláez  mobil
01.conceptos javier peláez mobil
 
Sm qcouleurmaquette n°31 def imprimerie ttp
Sm qcouleurmaquette n°31 def imprimerie ttpSm qcouleurmaquette n°31 def imprimerie ttp
Sm qcouleurmaquette n°31 def imprimerie ttp
 
Storytelling - Micromarchés ECOS
Storytelling - Micromarchés ECOSStorytelling - Micromarchés ECOS
Storytelling - Micromarchés ECOS
 
Annaël Benhamou @ COP21
Annaël Benhamou @ COP21Annaël Benhamou @ COP21
Annaël Benhamou @ COP21
 
Ciencias naturales
Ciencias naturalesCiencias naturales
Ciencias naturales
 
Formas
FormasFormas
Formas
 
Portfolio - Ingrid Tack
Portfolio -  Ingrid TackPortfolio -  Ingrid Tack
Portfolio - Ingrid Tack
 
Medicinal plants as a non timber forest product(NTFP) of Sri lanka
Medicinal plants as a non timber forest product(NTFP) of Sri lankaMedicinal plants as a non timber forest product(NTFP) of Sri lanka
Medicinal plants as a non timber forest product(NTFP) of Sri lanka
 
Endemic plants in sri lanka
Endemic plants in sri lankaEndemic plants in sri lanka
Endemic plants in sri lanka
 
Support de présentation des Rencontres Nationales de la Qualité 2017
Support de présentation des Rencontres Nationales de la Qualité 2017 Support de présentation des Rencontres Nationales de la Qualité 2017
Support de présentation des Rencontres Nationales de la Qualité 2017
 
A Guide to SlideShare Analytics - Excerpts from Hubspot's Step by Step Guide ...
A Guide to SlideShare Analytics - Excerpts from Hubspot's Step by Step Guide ...A Guide to SlideShare Analytics - Excerpts from Hubspot's Step by Step Guide ...
A Guide to SlideShare Analytics - Excerpts from Hubspot's Step by Step Guide ...
 

Similaire à Saintmarcquoi 35 definitif tp 20 avril 2016

Malakocktail 69 (automne 2012)
Malakocktail 69 (automne 2012)Malakocktail 69 (automne 2012)
Malakocktail 69 (automne 2012)
Malakocktail
 
Malakocktail 76 (automne 2014)
Malakocktail 76 (automne 2014)Malakocktail 76 (automne 2014)
Malakocktail 76 (automne 2014)
Malakocktail
 
Malakocktail 72 (été 2013)
Malakocktail 72 (été 2013)Malakocktail 72 (été 2013)
Malakocktail 72 (été 2013)
Malakocktail
 
Actualités.net 05 1eroctobre10
Actualités.net 05 1eroctobre10Actualités.net 05 1eroctobre10
Actualités.net 05 1eroctobre10
Maguelone Gineste
 
P'tit chapellin numéro6
P'tit chapellin numéro6P'tit chapellin numéro6
P'tit chapellin numéro6
asbruix
 
Vie à Lasne 131 (2/2)
Vie à Lasne 131 (2/2)Vie à Lasne 131 (2/2)
Vie à Lasne 131 (2/2)
comlasne
 
Malakocktail 64 (printemps 2011)
Malakocktail 64 (printemps 2011)Malakocktail 64 (printemps 2011)
Malakocktail 64 (printemps 2011)
Malakocktail
 

Similaire à Saintmarcquoi 35 definitif tp 20 avril 2016 (20)

Malakocktail 79
Malakocktail 79 Malakocktail 79
Malakocktail 79
 
Flash-Info_Juillet2017 v1
Flash-Info_Juillet2017 v1Flash-Info_Juillet2017 v1
Flash-Info_Juillet2017 v1
 
Peo 084 avril 2016
Peo 084 avril 2016Peo 084 avril 2016
Peo 084 avril 2016
 
PEO 096 Juin 2017
PEO 096 Juin 2017PEO 096 Juin 2017
PEO 096 Juin 2017
 
Sm qcouleurmaquette n°30 internet saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°30 internet saint marc 10Sm qcouleurmaquette n°30 internet saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°30 internet saint marc 10
 
Malakocktail 69 (automne 2012)
Malakocktail 69 (automne 2012)Malakocktail 69 (automne 2012)
Malakocktail 69 (automne 2012)
 
Malakocktail 76 (automne 2014)
Malakocktail 76 (automne 2014)Malakocktail 76 (automne 2014)
Malakocktail 76 (automne 2014)
 
Malakocktail 72 (été 2013)
Malakocktail 72 (été 2013)Malakocktail 72 (été 2013)
Malakocktail 72 (été 2013)
 
Pass muraille mai 2017verso
Pass muraille mai 2017versoPass muraille mai 2017verso
Pass muraille mai 2017verso
 
Actualités.net 05 1eroctobre10
Actualités.net 05 1eroctobre10Actualités.net 05 1eroctobre10
Actualités.net 05 1eroctobre10
 
Saint-Seb' Le Mag 135 juillet-août 2015
Saint-Seb' Le Mag 135 juillet-août 2015Saint-Seb' Le Mag 135 juillet-août 2015
Saint-Seb' Le Mag 135 juillet-août 2015
 
Saintmarcquoi 42
Saintmarcquoi 42Saintmarcquoi 42
Saintmarcquoi 42
 
Vie à Lasne - septembre 2015 - 2/2
Vie à Lasne - septembre 2015 - 2/2Vie à Lasne - septembre 2015 - 2/2
Vie à Lasne - septembre 2015 - 2/2
 
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigéSaintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
 
Guide semaine solidarités 2015_facebook
Guide semaine solidarités 2015_facebookGuide semaine solidarités 2015_facebook
Guide semaine solidarités 2015_facebook
 
Journal n°16
Journal n°16 Journal n°16
Journal n°16
 
P'tit chapellin numéro6
P'tit chapellin numéro6P'tit chapellin numéro6
P'tit chapellin numéro6
 
Vie à Lasne 131 (2/2)
Vie à Lasne 131 (2/2)Vie à Lasne 131 (2/2)
Vie à Lasne 131 (2/2)
 
Saintmarcquoi 38mai2017 slideshare
Saintmarcquoi 38mai2017 slideshareSaintmarcquoi 38mai2017 slideshare
Saintmarcquoi 38mai2017 slideshare
 
Malakocktail 64 (printemps 2011)
Malakocktail 64 (printemps 2011)Malakocktail 64 (printemps 2011)
Malakocktail 64 (printemps 2011)
 

Plus de lesaintmarcquoi

Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10
lesaintmarcquoi
 
Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10
lesaintmarcquoi
 
Sm qmaquette n°21 defcouleur_smq tts
Sm qmaquette n°21 defcouleur_smq ttsSm qmaquette n°21 defcouleur_smq tts
Sm qmaquette n°21 defcouleur_smq tts
lesaintmarcquoi
 
Saint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nb
Saint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nbSaint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nb
Saint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nb
lesaintmarcquoi
 
Numéro 19 couleur saint marc quoi
Numéro 19 couleur saint marc quoiNuméro 19 couleur saint marc quoi
Numéro 19 couleur saint marc quoi
lesaintmarcquoi
 
Numero 16 saint marc 10 ttp
Numero 16 saint marc 10 ttpNumero 16 saint marc 10 ttp
Numero 16 saint marc 10 ttp
lesaintmarcquoi
 

Plus de lesaintmarcquoi (20)

Saintmarcquoi n°50 16 décembre 2021 ttp bassedefinitif
Saintmarcquoi n°50 16 décembre 2021 ttp bassedefinitifSaintmarcquoi n°50 16 décembre 2021 ttp bassedefinitif
Saintmarcquoi n°50 16 décembre 2021 ttp bassedefinitif
 
Saintmarcquoi 45 2020defttp
Saintmarcquoi 45 2020defttpSaintmarcquoi 45 2020defttp
Saintmarcquoi 45 2020defttp
 
Le saint marc quoi N° 44
Le saint marc quoi N° 44 Le saint marc quoi N° 44
Le saint marc quoi N° 44
 
Poul ar-bachet defimprim1
Poul ar-bachet defimprim1Poul ar-bachet defimprim1
Poul ar-bachet defimprim1
 
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerieSaintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
 
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerieSaintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
 
Saintmarcquoi 40 2018ttpresmoy
Saintmarcquoi 40 2018ttpresmoySaintmarcquoi 40 2018ttpresmoy
Saintmarcquoi 40 2018ttpresmoy
 
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°39 12toutes pages
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°39 12toutes pagesSm qcouleurmaquettequark2015 n°39 12toutes pages
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°39 12toutes pages
 
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°32 def imprim 2015
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°32 def imprim 2015Sm qcouleurmaquettequark2015 n°32 def imprim 2015
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°32 def imprim 2015
 
Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10
 
Saint-Marc Quoi N°29*
Saint-Marc Quoi N°29*Saint-Marc Quoi N°29*
Saint-Marc Quoi N°29*
 
Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10
 
saint-marc quoi N°26
saint-marc quoi N°26saint-marc quoi N°26
saint-marc quoi N°26
 
Sm qmaquette n°21 defcouleur_smq tts
Sm qmaquette n°21 defcouleur_smq ttsSm qmaquette n°21 defcouleur_smq tts
Sm qmaquette n°21 defcouleur_smq tts
 
Saint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nb
Saint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nbSaint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nb
Saint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nb
 
Numéro 19 couleur saint marc quoi
Numéro 19 couleur saint marc quoiNuméro 19 couleur saint marc quoi
Numéro 19 couleur saint marc quoi
 
Numero 17 saint marc
Numero 17 saint marcNumero 17 saint marc
Numero 17 saint marc
 
Numero 15 saint marc 10
Numero 15 saint marc 10Numero 15 saint marc 10
Numero 15 saint marc 10
 
Numero 11 saint marc 10
Numero 11 saint marc 10Numero 11 saint marc 10
Numero 11 saint marc 10
 
Numero 16 saint marc 10 ttp
Numero 16 saint marc 10 ttpNumero 16 saint marc 10 ttp
Numero 16 saint marc 10 ttp
 

Saintmarcquoi 35 definitif tp 20 avril 2016

  • 1. L E S A I N T - M A R C U Q mai, juin . juillet 2016 - N°35 Pilier-Rouge - Sébastopol - Kéruscun - Poul-ar-Bachet - Forestou - Petit-Paris - Kérangall / Kérampéré - Le Guelmeur - Saint-Marc Bourg - Le Bot / Pont-Neuf O I ? Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:20 Page 1
  • 2. Infos Mairie annexe de Saint-Marc Vente de composteurs : mercredi 18 Mai de 14h à 16h30 à l’école primaire Jacques Kerhoas Si vous êtes intéressés contactez le service : 02.98.33.50.50 ou proprete-dechets@brest-metropole.fr Groupe Plan Educatif Local Saint-Marc Temps fort sommeil Un temps à destination des parents et de leurs enfants (0- 6 ans) aura lieu le samedi 28 Mai de 10h à 12h à l’école Jacques Kerhoas. Il est organisé par le groupe PEL Petite Enfance de SaintMarc. Au programme : lectures, jeux, massages. L’objectif est de proposer plusieurs activités calmes, à faire au moment du coucher des enfants, pour créer des rituels et des moments de partage. Informations au 02.98.00.85.78 Danse,théâtre, journée des plantes... Le conservatoire botanique du Stangalard représente un lieu de passage très apprécié du public durant toute l'année. Mais dès que le printemps paraît, un certain nombre d'animations fleurit, à l'ins tar des magnolias magnifiques de couleurs. Les 30 avril et 1e mai, la fête printanière continue au Stangalard. Il sera alors question de «Printemps bleu», avec la compagnie Tacle, pour de la danse, de la musique et du théâtre, mais aussi du cirque. En outre, le 1er mai sera aussi la 29e journée des plantes de l'association L'Arche aux plantes, qui accueille de très nombreux pépiniéristes et amateurs de jardins. Avec Brest métropole, l'aspect festif se poursuivra le 22 mai, à l'occasion de la Fête de la nature. Puis place sera donnée à «Rendez-vous aux jardins», les 4 et 5 juin. Un véritable florilège d'animations à ne pas manquer. En poste depuis janvier 2015, Laure Bernard coordonne et accompagne les initiatives de quartier : PEL, CCQ, initiatives des habitants, etc. Son action vise à mieux informer les membres du CCQ et à animer les groupes de réflexion souhaitant son soutien. L’objectif est de favo- riser l’émergence d’idées et de faire en sorte que ces idées se traduisent en actions de quartier. C’est une mission importante pour «faire du lien social» avec la ville et les associations, notamment en relation avec les projets émanant de ces associations. Ceci se réalise dans le quartier de Saint-Marc, avec les écoles, les as- sociations et structures de quartier pour la partie PEL. En ce qui concerne les CCQ, beaucoup de liens se créent avec les habitants, les services, les associations. Également, de nombreuses théma- tiques sont traitées telles le sommeil, les ados, les primo arrivants, le suivi d'action, la nature en ville, les animations, la communication... Page 2 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35 LAURE BERNARD nous parle du CCQ j j AU CONSERVATOIRE BOTANIQUE LE PRINTEMPS S'EXPRIME Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:20 Page 2
  • 3. page 2 Côté Mairie CCQ Stangalard page 3 Agenda Lesrendez- vousde Saint-Marc page 4 page 5 page 6 page 7 pages 8 et 9 pages10 et 11 Associations Viede quartier page 12 Recette ParlonsBreton jeudi 26 Mai Au programme : dès 10 heures, passage des cars dans le quartier, MPT du Guelmeur, RPA Poul-ar- Bachet, FL Saint- Marc , RPA St-Marc. Visite du site «les Capucins», puis déjeuner servi au stade Francis Le Blé. Le repas est animé par des chorales du quartier. Tarif : 13 € Informations complémentaires en mairie de quartier (au 02.98.00.85.78), MPT du Guelmeur, Foyer Laïque de St-Marc, PL Pilier Rouge, RPA Saint-Marc, RPA Poul Ar Bachet… Les rendez-vous de Saint-Marc Vivre sa retraite à Saint-Marc Séance de bouquinage Médiathèque S é a n c e d e B o u q u i n ' â g e 1 9 A V R I L 1 5 H 3 0 à l a m é d i a t h è q u e L e 3 0 a v r i l à 1 1 h e u r e P h i l o : C o m m e n t a i m e r l e t r a v a i l e n m o i n s d ’ u n e h e u r e ? M é d i a t h è q u e d e S a i n t - M a r c MATIN : * de 10 à 12 h : jeu sur le voyage des plantes et des explorateurs, animé par Loïc Ruellan, animateur au conservatoire botanique. * de 10 à 12 h : présence de l'association Ça palette pour faire du mobilier de jardin (devant le parvis de la mairie). * 11h-12h : présentation et échange autour du livre "Les intestins de la terre" sur le rôle du lombric dans le jardin par Anne et Guy Poffa, éditions Rikiki (distribution gratuite de petits livres). APRÈS-MIDI : * de 14h à 16h30 : Troc aux plantes/graines avec la présence de Stéphane Alix, jardinier de la ville, présence de photographes de l'association Bretagne vivante pour présenter leur exposition sur la biodiversité. * 15h-16h : présentation et échange autour du livre "Les intestins de la terre" sur le rôle du lombric dans le jardin par Anne et Guy Poffa, éditions Rikiki (distribution de petits livres) * Échange avec les photographes de l'association Bretagne Vivante * Échange avec l'association Incroyables Comestibles avec présence de carrés potagers. Toute la journée : présence de l'association Vert le jardin et de la roulotte. JOURNÉE "JARDINER SANS SE PLANTER" - SAMEDI 23 AVRIL Page 3 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35 PilierRouge Lenomdes rues Humour Primevère Pédibus Humeur Pointdevue Dour-Braz Mémoirede Saint-Marc YvesJaouen Rencontre Çaroule! Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:21 Page 3
  • 4. Henri Lacordaire est un religieux, prédicateur, journaliste et homme politique français né le 12 mai 1802 à Recey sur Ourse près de Dijon. Son père, ancien médecin de la marine française pendant la guerre d’indépendance aux États-Unis, meurt en 1806. Sa mère l’élève seule à Dijon. Après son baccalauréat il souhaite être avocat et suit des études de droit. Il commence une brillante carrière d’avocat mais en 1824, il se convertit et décide de devenir prêtre. Il rencontre l’abbé Félicité de Lamennais et est séduit par ses idées libérales. En 1830, il participe au journal « L’avenir» dont la devise était «Dieu et la liberté». Finalement, orateur brillant, il choisit de rétablir l’ordre des dominicains dont la vocation est d’enseigner et de prêcher. Il soutient la révolution de 1848, est élu député à l’assemblée nationale constituante mais, déçu, démissionne rapidement. Puis il prend la direction d’un lycée et enfin de l’école de Sorèze dans le Tarn. En 1860, il est élu membre de l’Académie Française mais n’y siège qu’une fois car il meurt à Sorèze le 21 novembre 1861. Un nouveau Foyer des Jeunes Travailleurs vient d’être inauguré : le FJT dans le quartier du Pilier Rouge, rue Sébastopol. Il fonctionne depuis un an déjà ! Cette résidence de l’Octroi accueille des jeunes de 16 à 30 ans et favorise ainsi leur socialisation. Le public mixte, disposant de ressources régu- lières, est porteur d’un projet : emploi, formation, recherche active d’emploi. Et aussi apprentissage, insertion, études dans une certaine limite. Le FJT comprend 38 logements meublés, du stu- dio au F2. Après une procédure d’admission : entretien, projet professionnel, l’inscription se fait par une programmation d’entrée ou une inscription sur liste d’attente. Un soutien et un accompagnement sont proposés lors de toutes ces démarches. Des services tels cafétéria, point PAPI, lieux de vie, de rencontre, d’exposition, favorisent la vie col- lective. La réalisation des bâtiments est due à l’architecte Edith Girard, décédée des suites d'un cancer, le 6 septembre 2014 à l'âge de 65 ans. ZOOM SUR LE PILIER ROUGE Passer un petit moment à s’amuser en réa- lisant des exercices de diction... à vous de jouer À RÉPÉTER RAPIDEMENT - La grosse cloche sonne - Panier piano - Pruneau cuit, pruneau cru - Trois petites truites cuites, trois petites truites crues - Ton thé t’a-t-il ôté ta toux ? - Fruits frais, fruits frits. Fruits crus, fruits cuits. - Didon dîna dit-on du dos d’un dodu dindon FAIRE LES LIAISONS en prononçant toutes les syllabes... - Je veux et j’exige d’exquises excuses. - Les chemises et les chaussettes de l’archiduchesse sont sèches et archi sèches. - Il faut qu’un sage garde-chasse sache chasser tous les chats qui chassent dans sa chasse. - Un chasseur sachant chasser doit savoir chasser sans son chien. DictionsHUMOUR p d P d s in a c p c P A m s c C f o c c é p D p p s I c q p t Page 4 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35 Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:21 Page 4
  • 5. D'ici la fin de l'année scolaire, Brest métrople et BAPAV prendront peut-être une initiative partenariale : organiser une réunion d’information sur l’écomobilité à l’école et sur les Pédibus en particulier. Y seront invités : structures de quartiers, asso. de parents d’élèves, équipes pédagogiques, élus. Et membres du CCQ, bien sûr ! Belle occasion de tisser là, entre divers citoyens, des savoirs portant sur les «déplacements doux». BAPAV : BREST À PIED À VÉLO ? Association réunissant, depuis 15 ans, de plus en plus d’adhérents -voire de militants !-. Son objectif : soutenir et initier de multiples actions citoyennes promouvant les déplacements à pied et à vélo. Pour en savoir plus : http://bapav.infini.fr/ PEDIBUS? "Ramassage scolaire" à pied, organisé par des parents d’élèves bénévoles, suivant un itinéraire précis. Il s’agit donc là d’une alternative à la dépose systématique des enfants en voiture à l’école. Cette initiative, depuis toujours soutenue par Brest Métropole, sous-entend donc, entre autres, - Sécuriser des abords des écoles et les cheminements piétons. PEDIBUS : TISSER DES  LIENS ENTRE BAPAV & CCQ TOUCHE PAS A MON TROTTOIR ! Notre illustratrice, Pauline, nous fait le plaisir de ce dessin. Il illustre la gêne que peut représenter un stationnement sur trottoir pour les parents avec leurs poussettes, comme pour les handicapés à pieds ou en fauteuil.  Aussi, si chaque lecteur de ce Saint-Marc Quoi ? relaye le message, il est probable que demain nos trottoirs seront libres pour ceux à qui ils sont destinés. HUMEUR La primevère annonciatrice du printemps. La primevère, dont le nom signifie premier printemps, est l’une des premières à fleurir dans nos jardins. Cette plante appartenant au genre primula comprend plusieurs centaines d’espèces, originaires pour l’essentiel des zones tempérées de l’hémisphère nord. Plantez-les en pleine terre au soleil ou à la mi-ombre dans un sol bien drainé. Arrosez les bien les semaines suivant la plantation, si les précipitations sont insuffisantes afin d’assurer une bonne reprise. Des arrosages réguliers en été seront aussi nécessaires en cas de forte chaleur et de sécheresse. Ensuite ces plantes faciles n’auront besoin d’aucun soin particulier, si ce n’est la suppression des fleurs et des feuilles fanées. Parmi ces variétés, la Primula Véris est officinale. Appelée également coucou, elle est reconnue depuis le moyen-âge pour ses vertus thérapeutiques. Ses fleurs s’utilisent en infusion légère contre la toux. La racine, plus concentrée en actifs, peut traiter un début de bronchite. Crues et après avoir été ciselées, les jeunes feuilles mélangées à une salade de betteraves rouges, ou de carottes rapées par exemple, sont très agréables à consommer et apportent au plat une note printanière . En cuisine chaude, les feuilles se préparent comme les épinards. On peut également les utiliser dans les potages. D’une manière générale, on doit considérer que la primevère n’a pas encore livré tous les secrets de ses propriétés à la science. Ce qui est certain et démontré, ce sont ses excellentes qualités médicinales et aromatiques. Il n’y a pas de contre-indication connue à sa consommation, pour autant qu’elle soit ingérée en quantité raisonnable. En quantité exagérée, certaines personnes pourraient être incommodées par sa forte teneur en saponine. JARDIN La primevère Page 5 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35 Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:21 Page 5
  • 6. V I V R E A S A I N T - M A R C P O I N T D E V U E R u e B r i g a d i e r L e C a n n Connaissez-vous cette petite rue assez étroite qui vient couronner la falaise entre la rampe du Vieux Bourg et le jardin du Dour-Braz ? De là, vous plongez sur le port de commerce, les ateliers de réparation navale de la société hollandaise DAMEN et sur toute la rade. Quelques maisons bordent cette voie et profitent d’une large vue sur rade. Au carrefour de cette rue et de la rue de Mestriden, une propriété ancienne vendue vide, se réfugie encore derrière de grands arbres au milieu d’un jardin qui jouxte le bois du Dour-Braz. Sur ce terrain sauvage, racheté par un promoteur assurément bien intentionné, un projet a été élaboré et le permis de construire accordé : trois immeubles, de près de 10 mètres de hauteur, petits mais costauds donc, doivent s’élever prochainement, créant 27 appartements, avec une piscine.  Non que ces constructions déplaisent, mais elles sont accordées dans une zone pavillonnaire qui risque fort de souffrir de ces nouveaux venus. De plus, le quartier, déjà saturé en terme de stationnement, risque encore de voir cette situation s’aggraver car les parkings ne seront sans doute pas à la hauteur des besoins. Les riverains sont donc inquiets. Ils disent avoir déjà vu récemment, rampe du Vieux Bourg, un beau jardin qui a aujourd’hui disparu. Celui-ci a laissé place à un immeuble, chassant une famille de renards et une autre de hiboux. La préservation de la «coulée verte» ne résiste pas à l’appétit des bâtisseurs… Ceux-ci étant plus portés à la construction d’ensembles urbains cubiques, qu’à la préservation des équilibres naturels et des espaces verts pourtant chers aux riverains. Sur 11 000 mètres carrés, il y aurait de quoi construire quelques pavillons respectant à la fois l’environnement et le caractère résidentiel de ce quartier.  Aussi, l’inquiétude gagne ici, car nombreux sont les terrains disponibles à la construction ; tel rue Pen Ar Hoat, où il existe un grand terrain plus ou moins abandonné sur lequel il y eut aussi un projet d’immeubles, finalement annulé. Du côté de l’ancien «camping de Kérampéré», c’est un joli lotissement qui voit le jour. Alors pourquoi des immeubles rue du Brigadier Le Cann ? Incompréhensible ! Les riverains sont attachés à vouloir protéger l’environnement naturel. Il faut en tenir compte dans les prises de décisions du côté des services des permis de construire, même si cela doit contrarier quelques intérêts capitalistes ou la perception de quelques taxes d’habitation supplémentaires. Au demeurant, ce n’est pas la première fois qu’un projet de promoteur se voit modifié car... trop haut. L’association Cap sur Mestriden témoigne de cette capacité à faire évoluer certains projets. Récemment, une décision de justice a imposé la destruction d’un édifice car faisant «perdre l’ensoleillement» à quelques pavillons anciens… Chacun a sans doute au fond de lui une sensibilité d’urbaniste. Il semble naturel que cette sensibilité s’exprime. Cela a déjà permis d’infléchir des orientations en matière de choix immobiliers.  De plus, rappelons que c’est parce que des riverains avaient soulevé le délicat problème de zone SEVESO, qu’ils se sont mobilisés pour que le risque soit réduit. Cet espace est redevenu constructible. Ce n’est pas pour y voir pousser des immeubles à présent. Le risque est encore proche, les réservoirs dangereux sont situés à 500 mètres. Page 6 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35 Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:21 Page 6
  • 7. Né le 3 décembre 1900 au Relecq- Kerhuon. Et non à St-Marc comme l’indiquent certaines biographies. Fils de poudrier, Yves Jaouen, très jeune, est amputé de la jambe droite suite à un accident. Malgré ce handicap, il continue sa scolarité jusqu’à l’École pratique d’Industrie et du Commerce où il obtient son brevet d’études commerciales. Il s’installe à Brest comme expert-comptable. Très vite, il s’intéresse à la politique et milite au Parti Démocrate Populaire. En 1929, il est élu Conseiller Municipal et Adjoint au Maire de la commune de Saint-Marc. En 1933 son père meurt, percuté dans le bourg de St- Marc par un chauffard qui prend la fuite. De 1935 à 1944, il est Maire de la Commune de Saint- Marc Malgré sa jambe de bois, il a un comportement courageux durant la guerre 39-45. En sa qualité de directeur de la Défense Passive, il facilite l’évasion de prisonniers français en aout 1940. Organise et dirige l’œuvre du colis du prisonnier de guerre. Crée une caisse clandestine en faveur des familles de déportés politiques et de fusillés. Refuse de nommer un seul Français à la garde des postes de DCA. En 1943, la transmission des plans de la forteresse du Bot à un délégué de «Libération-Nord» lui vaut d’être traduit devant un juridiction nazie et révoqué par le gouvernement de Vichy en février 1944. Mais Yves Jaouen continue malgré tout d’assurer ses fonctions à la Défense Passive. Il représente l’autorité municipale pendant l’état de siège et accueille les Américains avant de planter le drapeau tricolore à la Mairie. Il est décoré de la médaille d’argent de 1ère classe pour «actes de courage et de dévouement» et obtient également la Croix de guerre au titre de la Résistance. Il redevient Maire de Saint-Marc en 1944. Membre du MRP, il occupe un poste à la Commission des Pêches et à la Reconstruction et des Dommages de Guerre. Il est Conseiller Municipal de 1947 à 1948 puis en mai 1953. Le 26 Avril 1954, il succède au Maire gaulliste Alfred Chupin qui dirige la ville de Brest. Il cumule alors pendant 5 ans les fonctions de Maire de Brest, conseiller général et Sénateur. En 1958, il est battu aux élections législatives et démissionne de son poste de maire. En mars 1959, il siège à nouveau au conseil municipal. En mai 1961 il abandonne son siège de conseiller général qu’il occupe depuis 27 ans et se retire définitivement de la vie publique en mars 1965. Il est décoré de la croix de Chevalier de la Légion d’Honneur au titre de la défense nationale le 25 juin 1958. De la médaille d’honneur départementale et communale d’argent en 1959, de vermeil en 1965. Il s’éteint le 13 décembre 1976 à l’âge de 76 ans à Plougastel et est inhumé au cimetière de St-Marc. (texte inspiré de la biographie - Extrait du Dictionnaire des parlementaires français) M é m o i r e s S a i n t - M a r ç o i s e s 1900 1976 2016 JAOUEN Yves 1900 - 1976 Page 7 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35 Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:21 Page 7
  • 8. Vous avez sûrement rencontré au hasard de vos ballades ces gens qui chouchoutent leurs voitures anciennes ou d’exception. Ainsi, nombreux sont à Saint-Marc, les heureux possesseurs de véhicules anciens qui passent ou ont passé des heures à reconstruire, rénover, entretenir ce patrimoine que sont les voitures de collection. Elles rappellent aux plus anciens les années de leur jeunesse. Ils sont toute une famille à nourrir cette passion depuis très longtemps déjà. Thierry, Jean-Claude... frères, pères, fils qui «retapent»... l’un une Fiat de 1970, les autres, une jeep américaine de 1945 et un Dodge de 1940. Le plus jeune de ces passionnés roule tous les jours avec son Ami 8 de 1970. Mais ils sont nombreux à Saint-Marc les passionnés d’automobiles.  Jean-Claude, tu viens d’acquérir une Jeep. Peux-tu me dire pourquoi ce choix ? J’ai restauré plusieurs voitures anciennes ces dernières années. Pourtant, je n’étais pas pleinement satisfait car depuis mon adolescence, je rêvais de posséder une Jeep américaine. Celle-ci était à vendre à un prix raisonnable malgré les travaux nécessaires. Je me suis donc fait plaisir et j’ai assouvi ma passion.  Thierry, tu es le frère de Jean-Claude et toi aussi tu as cette passion des voitures anciennes ? Oui ! J’ai restauré il y a quelques années une traction avant, puis une DS. Il y a maintenant 7 ans, j’ai fait l’acquisition de cette Fiat 850 spider abarth de 1969. Elle était en piteux état. J’ai dû reprendre toute la mécanique, réaliser beaucoup de travaux de carrosserie ; et l’ai fait repeindre pour qu’elle soit réellement attrayante. Je pense que j’aurais peine si je devais m’en séparer. C’est une passion familiale ! Mon frère Jean- Claude a également ses fils qui chacun ont, l’un un dodge militaire des années 40 et l’autre, une Ami 8 de 1970. Comment se fait il que toute la famille ait le virus? Jean -Claude tout petit démontait mes jouets. Il a toujours eu des mains en or pour la mécanique. Julien lui, qui reconstruit le Dodge, est passionné par la deuxième guerre mondiale. Et c’est tout naturellement qu’il a choisi ce Dodge, ramené il y a un peu plus d’un an de Normandie. Le chantier de remise en état durera encore quelques mois.. Le troisième garçon de la famille, Bruno, adore les Mustang. Notre Papa et notre Maman possédaient une petite maison Castor, place Ker-Roz. Nous avions déjà envahi le sous-sol, transformé Page 8_ LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35 R e n c o ç a r Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:21 Page 8
  • 9. Tous ces véhicules ont une histoire que leurs propriétaires aiment à partager entre fervents, mais aussi avec les passants. Passants qui, bien souvent, montrent un intérêt pour ces «collectionneurs». Cela leur rappelle leurs souvenirs d’enfance, d’adolescence, des histoires familiales... Ainsi sont fréquemment évoquées les Traction, les DS. les Ariane, les 404, les Renault 4 CV, comme les Renault 4L. Bref ! C’est l’occasion de nombreux échanges cordiaux. n t r e s o u l e en atelier de mécanique. Ce fût parfois perturbant pour le bon climat familial. . Mais nous sommes loin d’être les seuls. Près de chez Jean-Claude, un ami a remis en service une Alfa spider de 1997. C’est une youngtimer (jeune ancienne). Du côté du Dour Braz, j’ai aussi aperçu une Renault 4L et une Simca Chambord. Martine, ton mari a fait l’acquisition d’un scooter des années 50 avec lequel il roule tous les jours. Voudrais-tu m’en parler et faire partager à nos lecteurs sa passion ? Pour le scooter, c’est un Lambretta et mon mari en est fan. Il l'a trouvé il y a quelques années à une bourse moto du Finistère, à Plounevez Lanvern. Dans le Sud, ils sont plus «deux roues» que dans le Nord. Côté carrosserie, la peinture était superbe... Heureusement, car les réparations de carrosserie coûtent très cher. La mécanique était bonne, à part les freins et l'allumage revus par un mécanicien très motivé, installé dans la zone du Petit Paris, côté Guipavas. Il restaurait de même toutes les voitures anciennes. Il possède aussi d’autre objets de cette nature. C’est aussi à Saint-Marc que nous avons rencontré Charles et sa Jeep Hotchkiss M201 de 1956. Vous aussi possédez un véhicule an- cien ou d’exception ? Tous les amoureux de ces véhicules, mémoire mécanique des années 1920 aux années 2000, seront heureux de les découvrir. Et qui sait... de partager, un moment de rencontre historique et conviviale du côté de Saint-Marc. Vos photos et coordonnées à nous adresser à : lesaintmarcquoi@gmail.com Page 9 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35 Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:22 Page 9
  • 10. Alain NEDELLEC Président de l’association Cap sur Mestriden nous a quitté. Larésidencepour personnesâgées, proposeun hébergement collectifnon médicalisé,formuleintermédiaireentreledomicile etlamaisonderetraite(EHPAD).Elleaccueilledespersonnes âgéesautonomesquiont toutefois, besoind'un cadre sécurisantetd’êtreoccasionnellement aidées. Leslogementsfoyerssontdesstudiosoudesdeuxpièces, logementsindépendantsaveclapossibilitédebénéficierde servicescollectifs(blanchissage,restauration,sallederéunion, etc.) dontl’usageestoptionnel. Cetétablissementacceuilleégalementunclub deloisirs. Présidéetanimépar MadameJeanineQuéré,leclub propose desprestationsvariéesauxrésidents,maisaussiauxadhérents extérieursàl’établissement.L’objectifestbienentendu d’apporterdesmomentsludiquesauplusgrandnombre,mais aussidegarantirlelien entreles«résidents»etlesmembresdu club. MadameJeanineQuéré,montreun plaisirmanifesteàassurer, avectouslesmembresduconseild’administration bénévoles,le fonctionnementduclub.Ilsrencontrentrégulièrementles pensionnaireslorsdesdiversesanimations.Leclub proposedes activitéshebdomadairestelleslachoralelejeudi,ladanse country, lesdansesdesociétélesamedi. Deuxfoisparmoissont organisésunlotogratuit etunrepas dansant danslagrandesalle d’animation,miseà disposition parle directeurde l’établissement Jean- MichelBurel. Sivousvoulez adhérer, en savoirun peuplus surleclub, n’hésitez pasàcontacterlarésidence. Club de la RPA de Poul ar bachet VIE DE QUARTIER ASSOCIATIONS de Saint-Marc animation Corentin, Claire-Amélie, Yanna ont réalisé au profit des habitants de la résidence Saint-Marc, un mini-concert d’accordéon diatonique qu’ils pratiquent depuis déjà de nombreuses années. Cet instrument nécessite beaucoup d’entraînement et de persévérance. C’est à la MPT de Pen-Ar- Créach qu’ils exercent leur talent à raison d’environ deux heures de musique par semaine. Dans le monde, on utilise principalement l’accordéon diatonique dans les musiques traditionnelles ou populaires. Ces rencontres «intergénérationnelles» sont toujours émouvantes et chaleureuses. Des applaudissements nourris ont conclu leur prestation. Alain Nédellec, décédé à l'âge de 72 ans, était le président et fondateur de l'association Cap sur Mestriden, constituée en 2003. L’ association s'est créée lors d'un projet de construction d’ immeuble dont l'intégration ne satisfaisait pas les riverains. Après de nombreuses rencontres avec les initiateurs du projet, la ténacité de l'association a incité le propriétaire du terrain à adopter une autre solution. Au-delà de ce sujet, Alain Nédellec a toujours suivi de très près les différents projets sur le quartier de Saint-Marc. Il sug- gérait, argumentaire à l'appui, des modifications lorsque l'association Cap sur Mestriden décelait des points à améliorer. De concert avec d’autres associations, Cap sur Mestriden, forte d’environ 150 membres, a agit contre la pollution (Cargill), les risques (Seveso), a amélioré la circulation automobile (rocade sud, signalétique des rues). Elle est représentée dans la com- mission du Plan de Prévention des Risques Technologique du port et de nombreux membres participent au CCQ. Il laisse le souvenir d'un homme très dévoué, amical et cha- leureux.Page 10 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35 Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:22 Page 10
  • 11. soutien aux familles A.E.M.V. Enfants malades "L’aideàl’achatdumatérielmédicaldevotreenfant",c’estl’essentieldelacartedevisitede l’associationsaint-marcoise"AEMVEnfantsmalades"(Amicaled’EntraidepouruneMeil- leureViedesenfantsmalades).C’esten2004queleprésidentactuelettroisdesesamis,bien implantés dans le domaine associatif, décident la création de l’AEMVau profit des enfants maladeset-ouhandicapés.Aussitôt,l’associationprendunformidableessorcarellecompte, encedébutd’année2016,98adhérents-bénévolesetunetrentainedesympathisants-.Agés de 18 à 71 ans, les adhérents résident principalement en Finistère. Mais aussi dans le 22 et du 56. De plus, quelques adhérents de Montpellier, Paris et Rennes n’hésitent pas à venir à Brestchaqueété. Pourrécupérerdesfonds,l’associationestintervenuedansdesfestivals,concerts,fêteslocales,co-organisationd’unecompétitiondesports mécaniques, etc. Et, bien évidemment, sur les différentes fêtes mari- timesdeBrest!L’AEMVneconnaitpasla"crisedubénévolat".Ainsi, toutnaturellement,60desesbénévolesseront,cetété,surleFestivaldu Bout du Monde. 50 autres sont retenus pour les fêtes maritimes de BREST2016. Les bénéfices récupérés des différentes actions permettent d’améliorer le confort des enfants malades et-ou handicapés, grâce à l’achat partiel -ou total- de matériel médical souvent peu remboursé. C’est ainsi que l’associationafaitdondemilliersd’eurosdurantces12anspourl’achat de:fauteuilsroulants,fauteuilsetsiègesdebains,siègesauto,déambu- lateurs, tricycles adaptés, poussettes adaptées, aide à la pratique de la voile pour des adolescents en pédopsychiatrie. Et aussi : aide au finan- cementpouruneopérationchirurgicaleàParispourunejeunefilleatteinte d’ostéogénèseimparfaitedite«maladiedesosdeverre»,aideàunvoyagepourunenfantatteintd’uncancer,envoid’unsiègeroulanten Ethiopie,etc. L’associationapportesonaideauxfamillesmaiségalementàdesstructuresspécialiséescommeTy-Yann,DonBosco,IEM.,IME,Services hospitaliers,etc.Précisons quel’AEMVpaiedirectementlematérielmédicalauxfournisseurs professionnels. Le Président de l’AEMV précise qu’en ce mois d’avril, suite à demande de l’association La Brise, il a été décidé une aide de 1200 euros pour l’achat d’un siège roulant pour un enfant handicapé de 16 ans résidant dans le sud-Finis- tère.Parailleurs,pourlapremièrefois…aideauxadultes:subventionde1800eurosàl’achat d’undéambulateurhautementspécialisépourlemaintienen"positiondebout"depersonneshan- dicapées, continuellement en siège roulant !Ainsi, ce sont 22 adultes d’une maison d’accueil deLanderneauquivontbénéficierdecenouveauconfortdevie. Lemotbénévoleestimportantàl’AEMV.Logiquement,desmembresdel’associationappor- tentégalementleuraideauConseilConsultatifdeQuartierdeSaint-Marc, lorsdes…Concert deKéruscun,FestivaldelaSoupe,journée"VivresaretraiteàSaint-Marc". Contact:EricCANN, tel:06.88.96.50.50 mail:eric.associations@sfr.fr 2eme don à Ty Yann Page 11 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35 ASSOCIATIONS de Saint-Marc Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:22 Page 11
  • 12. LA BONNE RECETTE DU SAINT-MARC QUOI ! GATEAU EXPRESS AU CHOCOLAT AU MICRO-ONDES Les fortifications de la ville de Brest intra-muros étaient monumentales. «Le petit train», appellation brestoise du train départemental desservant la côte nord-finistère, circulait dans les douves, dans la partie entre la gare SNCF et la place Albert 1er. Contrairement à ce que pensent certaines personnes, ces fortifications pendant les bombardements alliés de l’état de siège de la ville étaient intactes après la libération. Excepté la partie située à l’est du cours d’Ajot, labouré par les bombes afin de détruire la rampe d’accès au port de commerce, en dessous. Ce sont ensuite des prisonniers allemands, après la libération de la ville, qui reconstruisirent les murs de soutènement de la rampe. Après la libération, à partir du mois d’octobre 1944, j’ai circulé sur les murs d’enceinte de la ville et je n’ai pas aperçu un seul entonnoir de bombe. Pourquoi cet ouvrage a t-il été épargné.? Je crois pouvoir vous donner la réponse... dans un prochain numéro. En réalité, toutes les fortifications ont été rasées au moyen d’une très grosse pelle mécanique équipée en dragline sur ordre du directeur de la reconstruction, Monsieur Maurice Piquemal, ingénieur divisionnaire des Ponts et Chaussées. COMITÉ DE  RÉDACTION Jeannine Arzur Pierre Boulch Anne Borgniet-Youénou Eric Cann Jean.-Yves Guéguéniat François Grosjean Jean-Claude Martin Françoise Omnès Albert Sparfel crédit photo: le Saint-Marc Quoi? Imprimerie: CERID Brest Tre an avel hag ar mor E kaver an Enez gaerra Kollet e noz an envor Pelloh’ged ma heller skarza E kalon ar vrummer lor Tre an avel hag ar mor» Entre la mer et le vent Il y a la plus belle île, Perdue au large des temps, Au-delà du dernier mille, Dans les brouillards du couchant, Entre la mer et le vent. (PJ Hélias – Baradoz ar mor – le paradis de la mer) Dont Pask er poent ma karo mouilc’hi bihan en em savo. Vienne Pâques quand il voudra, de petits merles se lèveront. Bezañ ha bezañ bet N’int ket ur c’hement. Etre et avoir été ne sont pas équivalents. Page 12 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35 Ingré- dients : pour 6 personnes 125 g de chocolat noir à cro- quer 125 g de beurre 125 g de sucre 3 cuillerées à soupe de lait 80 g de farine 3 oeufs 50 g de cerneaux de noix 1 cuillerée à café de levure chimique 10 g de beurre pour le moule ------------ Matériel : 1 moule à cake en verre ------------ Préparation - cuisson : 15 mn 1.Beurrer et fariner le moule. Casser le chocolat en mor- ceaux dans un bol, ajouter 1 cuillerée à soupe d'eau et faire fondre 1 mn 20 en mode MICRO à 900 W 2. Ajouter le beurre en noi- settes, remettre à chauffer 10 à 20 secondes et mélanger pour obtenir une pâte lisse. Hacher grossièrement les noix. 3. Dans un saladier casser les oeufs, ajouter le sucre. Il faut que le mélange blanchisse. Ajouter alors le lait, le choco- lat fondu, la farine tamisée avec la levure puis les noix. Mélanger bien et verser la pâte dans le moule. 4. Faire cuire le gâteau 5 mn 30 à 6 mn à 900 W Laisser ensuite reposer 5 mn et démouler sur une grille. Laisser refroidir. ------------ Décorer avec des cerneaux de noix. LE SAVIEZ-VOUS? BREST AU PASSÉ ! Martine fais la cui- sine Nous remercions les commer- çants et services des quartiers de Saint-Marc qui nous font le meilleur accueil pour la mise à disposition de ce journal auprès des Saint-Marcois. Merci aux bé- névoles qui les déposent dans les différents points de distribution. Saintmarcquoi 35 definitif 20 avril 2016_SAINT MARC 10 22/04/2016 11:22 Page 12