SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  8
Télécharger pour lire hors ligne
12ÈME
FESTIVAL
DE LA SOUPE
Samedi
15 octobre
2016
Plateau tunisie
Bourg de Saint-
Marc - BREST
Nombreuses animations
pour enfants, adultes
et défilé en fanfare
Organisé par le Conseil Consultatif
du Quartier de Saint-Marc
au 02 98 00 85 78
Maquetteetimpression-servicereprographiedeBrestmétropole
Concours de soupes
et disco soupe
programme sur brest.fr
L
E
S
A
I
N
T
-
M
A
R
C
U
Q
Octobre- Novembre - Décembre 2016 - N°36
Pilier-Rouge - Sébastopol - Kéruscun - Poul-ar-Bachet - Forestou - Petit-Paris -
Kérangall / Kérampéré - Le Guelmeur - Saint-Marc Bourg - Le Bot / Pont-Neuf
O
I
?
L’origine de l’association remonte à 1913 peu de temps après le vote par les parlementaires de la célèbre loi
de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat. C’est à cette période que quelques militants laïques créent l’amicale des
anciens élèves et amis de l’école laïque de la commune de Saint Marc dont le but était essentiellement de contribuer à
mieux accueillir les enfants dans les écoles en participant à l’achat de fournitures diverses et en organisant une cantine scolaire.
Après quelques tentatives et échecs, finalement le
Patronage Laïque nait en 1926 dans une période
difficile de crise économique, de tensions
internationales et de montée des fascismes où, de
surcroît, s'exacerbe le conflit entre laïques et
cléricaux.
A l’époque, c’était également une volonté de créer
les structures nécessaires à l’exercice d’activités éducatives complémentaires à celles de l’école laïque tant dans les domaines culturel, sportif ou de loisirs divers au
service des habitants du quartier et aux élèves fréquentant l’école publique. De surcroit, l’objet était également la préparation physique et militaire des jeunes hommes.
Au cours de ces 90 ans d’existence, le Patro d’abord devenant le Foyer ensuite, a connu des évolutions importantes et des confrontations d’idées liées aux engagements
des hommes et des femmes qui le dirigent et qui dès son origine refusent de s’installer dans une gestion routinière des activités et des actions.
Ils prennent régulièrement position sur des faits de société, s’engagent contre le fascisme avant 1939 puis contre les guerres coloniales dans les années cinquante
ou accueillent des réfugiés espagnols en lutte contre le franquisme en 1937.
Malgré ces difficultés, au début des années 60, une petite équipe de militants cherche à innover en créant le premier « Club de jeunes » du département et une école
d’initiation aux sports visant à la prise en charge par les enfants eux même de leurs activités dans le cadre d’une « République sportive ».
Par la suite, s’engageant pleinement pour la reconstruction de locaux décents, ces militants obtiendront satisfaction et une programmation de réalisations sera
effective. Les locaux où nous nous retrouvons aujourd’hui sont l’aboutissement de cette démarche au milieu des années 70. En échange du terrain dont le Foyer était
propriétaire, la ville a construit la résidence de personnes âgées de Saint-Marc et non résidence Saint–Marc comme elle est appelée régulièrement. Elle pourrait peut
être porter le nom d’un de nos anciens militants. C’est donc par cet échange de terrain qu’un bail emphytéotique de 99 ans nous permet d’occuper ces locaux pendant
encore plus de 50 ans !
Au cours de cette même période, un poste de permanent dont la fonction principale est la coordination des activités et le développement des actions éducatives en
dehors du temps scolaire est revendiqué. La création de ce poste en 1980 est un véritable évènement à Brest. D’autres du même type suivront…
Engagement et innovation encore : convaincu que l’école seule, ne peut tout faire en matière d’éducation, que la famille tient bien évidemment une place importante
et que le temps libre des enfants contribue aussi à leur épanouissement et à contrario accentue les inégalités, le Foyer crée un centre de loisirs éducatifs permanent
répondant à cette fonction éducative et par là même au besoin d’accueil des enfants dont les parents travaillent. Cette nouveauté s’accompagne de la gestion de
l’ensemble de l’équipement collectif de quartier de Kerisbian. Encore un engagement militant dans la prise en charge par les habitants eux même de l’animation sociale
du quartier.
L’équipe poursuit l l’œuvre des militants fondateurs en mettant en place une politique
sociale de tarifications différenciées des adhésions et des participations des familles
en fonction des revenus. L’accès aux activités reste un choix pour tous et non une
sélection par l’argent. La volonté est de marquer les écarts de manière importante,
sinon cela n’a aucun sens. Cette décision originale et nouvelle dans notre ville au
début des années 1990 sera reprise par plusieurs autres associations.
Au Foyer, toutes les activités pour adultes ou sportives pour les enfants sont
organisées exclusivement par des bénévoles. Pour le prix d’une seule et unique
adhésion / cotisation tous nos adhérents peuvent pratiquer toutes les activités dans
la limite des places disponible dans quelques cas.
Des militants ont trouvé particulièrement intéressant de marquer le 90 ème
anniversaire de l’association par la publication d’un ouvrage sur l’histoire du
Patronage laïque et du Foyer laïque de Saint-Marc. Sans la collaboration de André
Hascoët, historien local, ce livre n’aurait pas vu le jour. Merci à tous ceux qui ont
participé à sa réalisation. Tout au long de ces pages, l’engagement quotidien de tous
ces hommes et femmes est mis en valeur, ceux de la première heure et ceux qui,
plus récemment ont participé à la vie du Foyer de façon régulière et ont donné de
leur temps et parfois même leur argent pour que vivent leurs valeurs.
Il est nécessaire de connaitre l’histoire d’une association afin de réfléchir à
son avenir. C’est le but de cet ouvrage, certes
imparfait mais nécessaire pour celles et
ceux qui relèveront le défi du passage
vers un siècle d’existence.
Page 2
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
Depuisle5juillet2015, le
stationnementsurletrottoirestverbalisable:135euros.
L’automobiliste saint-marcois,enbon«brestoa», n’accepte
paslacontrainteetcontinuedestationnersursontrottoirou
surlepassageprotégé.
Devenupiéton, ilrâle quandlevéhiculeduvoisin,garéenin-
fractionl’obligeàmarchersurlachaussée.Lecontrevenant est
unélecteur,leconstatperdureratantquenosdécideursména-
geantlachèvreetlechoutolèrerontcettepratique.
*lettre d’un habitant
HUMEUR
Le foyer laïque de Saint-Marc fête ses 90 ans
page 2
FLSM
90ans
Humeur
page 3
Lesrendez-
vousde
Saint-Marc
page 4
page 5
page 6
page 7 pages 8
PointsPAPI
Lenomdesrues
Lesaviez-vous
?
Lemeilleur
desfleurs
Humour
Sommaire
Kéruscunen
septembre
Programme
festivaldela
soupe
Portrait
Larecettedu
Saint-Marcois
Parlonsbreton
Les rendez-vous de Saint-Marc
Voscarottessontcuites!
Àl’occasionduFestivaldelasoupe,lamédiathèqueproposeàsesjeunes
lecteursd’écouterdeshistoiresdesoupesetdelégumes.
Samedi15octobreà10h30(pourles0-3ans),
à15h30àpartirde(3ans).
Surinscription(0298008980)
DesPoulpiksdanslatête.
Ilssont4,ilssontécrivains,ilssontbretonsetjouentaveclesmots.Ilsretour-
nentlesphrases,entremêlentleslettres,lancentdesguillemetsetdansent
entrelesvirgules...uneséancedejeuxaveclalanguefrançaiseàlamanière
del’émissiondeFranceCulture«DesPapousdanslatête».
Vendredi21octobreà20h30
Surinscription
PapoteJardin
Avecl'associationdujardindeKerampéré,papotonssurlejardinetsurles
ouvrages«coupdecœursurlejardin»:documentaires,DVD,romans,BD.
Unebonneoccasiondemettrelepotageràl'honneur,mêmeenhiver!
Samedi19novembreà11h
RencontreautourdelamonnaielocaleetsolidaireHéol
Vousêtessensiblesàuneconsommationporteusedevaleursquiparticipent
aumouvementdel’économiesocialeetsolidaire?Vousvoulezœuvrerloca-
lementàlaconstructiond’uneéconomiecomplémentaire,performanteet
durable?Vousvoulezfavoriserlesprojetslocauxrespectueuxdel’environ-
nementetdesêtreshumains?LamonnaielocaleetsolidaireHéolestfaite
pourvous.Unerencontreautourdecettealternativeauralieulemercredi
2novembreà17h30
Surinscription
Bouquin’âge
Connaissez-vouslanouvelle?Lesbibliothécairesvousemmènentàladé-
couverted’histoirescourtes.Depetitessensationsdoucesetamèresàsa-
vourerentredeschansons.Suividutraditionnelgoûter.
Mardi22novembreà15h30
Commentvaincrelamortenmoinsd'uneheure?
ParYanMarchand,philosophe
«Toutesblessent,ladernièretue».VoicicequelesRomainsinscrivaientsurleurs
cadranssolairesenparlantdesheuresquipassent.
Passons une heure en compagnie des philosophes d'aujourd'hui et de
jadis pour accomplir cet exploit ?
Samedi3décembreà11h
Surinscription
ExpositionPierre-JakezHélias
L'œuvre de Pierre-Jakez Hélias a marqué un tournant dans
l’histoire de la littérature bretonne. Cette exposition est une façon
de lui rendre hommage et de mettre en lumière une partie de son
œuvre restée inconnue du grand public.
Jusqu’au12novembre
Médiathèque St-Marc
Club Résidence St-Marc
MPT du Guelmeur
Ateliers Parents-Enfants Samedi et moi.
15 octobre et 19 novembre
Arts plastiques : gravure, papier et impres-
sion de 10 h à 12 h
10 décembre
Atelier «sablés et autres douceurs»
10 h à 12 h
7 janvier
Atelier ZEN : yoga ou relaxation ou
massage de 11 h à 12 h
Renseignements et inscriptions auprès de Katell
02 98 43 65 80
Le club de la résidence Saint-Marc propose
à ses adhérents des conférences et groupes
de chants. Si vous souhaitez en profiter,
vous pouvez adhérer au club ou venir aux
animations avec participation libre :
Mercredi 19 octobre :
Conférence M. Mallegol (indiquer le thème)
Jeudi 20 octobre :
"Groupe la retraite en chansons"
Vendredi 21 octobre : Loto
Jeudi 10 novembre :
Vents du large
Jeudi 1er décembre :
Chorale FLSM
Vendredi 25 novembre : Loto
mercredi 7 décembre :
Conférence M. Lardeau - Ramsès II
Vendredi 16 décembre : Loto
Vendredi 27 janvier : Loto
Page 3
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
ZOOM SUR
PAPI
Késako ? Un patriarche à barbe blanche ? Que nenni !!!
Un rapace vorace qui a envahi notre planète et nos univers.
PAPI : Comprenez Point d'Accès Public à Internet.
POURQUOI DES PAPI ?
Ce sont des lieux d'accès publics au pays de Brest.
Beaucoup de personnes restent éloignées de cette culture de
l'écrit et de l'ordinateur que représente Internet.
Ces PAPI permettent aux habitants d'utiliser les services en
ligne, de rechercher une information et de s'initier aux outils.
OÙ SONT-ILS À ST-MARC ?
- Local social CCAS, rue de Maleyssie
- Foyer Laïque de St-Marc
- Mairie de Quartier de St-Marc
- Maison Pour Tous du Guelmeur
- Patronage Laïque du Pilier Rouge
Une formation et un accompagnement sont possibles dans
les lieux pré-cités.
L'appropriation d'Internet permettra de maîtriser cet outil pour
anticiper la généralisation envisagée de toutes les démarches
administratives (déclaration RSA, impôts…)
*lettre d’une habitante
A Brest même, sous l’occupation allemande, pendant
l’Etat de siège du mois d’août 1944, sur le balcon de la
maison de mes parents, dans l’allée verte, aujourd’hui rue
Mathieu Donnard, j’observais au loin le bombardement.
Je n’apercevais pas les avions qui opéraient à haute alti-
tude afin de diminuer les risques d’être abattus par les tirs
de la défense anti-aérienne allemande. Généralement de
jour, c’était des avions américains : Boeing B17, communé-
ments appelés «forteresses volantes». Par contre, je voyais un sillage blanc vertical progressant vers le bas jusqu’à l’explo-
sion au sol accompagné du déplacement d’air.
À cette altitude, le seul ouvrage visible était les fortifications monumentales qui ceinturaient la ville, un repérage idéal. Et
c’est sans doute pour cela qu’elles avaient été protégées.
L’ancienne poste principale de la ville était située au même emplacement que l’actuelle, au maximum à cent mètres des mu-
railles. Complètement détruite, il ne restait que des pans de murs, déblayés à la reconstruction par l’entreprise Lagadec de
Landerneau, au moyen d’une pelle mécanique à câbles. Entre la poste et les
fortifications, était érigé un monument commémoratif de la guerre 14/18.
Différentes parties des statues en bronze doré étaient éparpillées autour du
piédestal. J’ai moi-même récupéré une tête de femme à moitié enterrée
sous un feu allumé par les GI ; j’ai déposé cette partie du monument sur
d’autres, près du piédestal.
Les troupes américaines, sous le commandement du Général Middelton, vi-
daient l’hôpital Morvan des affaires abandonnées par les Allemands et les
brûlaient dans la douve située en bas de la place des Glacis (aujourd’hui
Liberté). Ceci pour en faire leur casernement.
*lettre d’un habitant
PAPI POUR LES SAINT-MARCOIS*
Page 4
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
Le saviez-vous?
Brest au passé
Jean François Marie Le GONIDEC de Kerdaniel
est né le 4 septembre 1775 au Conquet. Il perd sa
mère à l’âge de trois ans, est recueilli par sa marraine
Madame de Kersauzon-Goasmelquin... son père, em-
ployé de ferme, ne pouvant l’élever. Il fit de très bonnes
études au collège de Tréguier et participa, sans doute,
à la chouannerie.
Le hasard lui fit croiser un gendarme, alors qu’il chemi-
nait avec un jeune garçon. Interrogé en breton par le
brigadier, il dut laisser l’enfant répondre à sa place, car
il avait oublié sa première langue. Il en fut très mortifié
et décida de se consacrer à l’étude de l’idiome qu’il
avait parlé dans ses jeunes années.
Il entre comme commis dans l’administration forestière
de la marine de guerre. Il occupe ses temps libres à
travailler la grammaire bretonne et à publier son travail
dès 1807. En 1821, son ouvrage «Dictionnaire Breton-
Français» est édité. D’autres ouvrages de
la même veine suivent.
Admis à la retraite, il vit à Paris. Son grand
souci était de traduire la bible en
breton. Il publie donc un «Katekiz
historik». Son travail fut capital pour
la langue bretonne ; certains le dénommaient
«Reizher ar brezhoneg», le correcteur de la
langue bretonne.
Il meurt le 12 octobre 1838 et n’est enterré au Conquet
que le 12 octobre 1845, dans le cimetière de Lochrist.
L’amiraladonnésonnomàune
petiteruesituéentrelarueMonjaretde
Kerjéguetl’escalierdelastation-
servicesurlaD165.
Undespluscurieuxépisodesdesavie
estcertainementl’histoiredesamort.Histoire
authentique,qu’ilracontedanssonrécit«Unehistoirede
l’autremonde».
Enjuillet1874,lecroiseurl’Infernet ,àbordduquelleCapitainede
frégateGalacheoccupelesfonctionsdesecond,partdeCallao
(Pérou)...pourunemissiond’hydrographiedesÎlesLobos.Cette
missionduraunequinzainedejoursetlecommandantdécidadefaire
escaleàGuayaquilpourmettreaunetleslevéesetplans.L’arrivéedece
navirefrançaisdanslavillefutlesignalderéjouissancesnombreuses:
bals,dinersetsoiréessesuccédèrentsansinterruption.Deplus,la
beautédes demoisellesmétissesespagnolesenchanta tousles
marins.
Unjour,aucoursd’unedecesgrandessoiréesorganiséespar
leconsul,arriva untremblementdeterre. Accidentassezcommun
danscetterégion,maisplutôtdésagréablequandonn’yestpashabitué.
Pendantquelquessecondes,cefutladébâcleetunedameâgée,
apeurée,seraccrochaaubrasduCapitaineencriant: «Jemeurs
sauvez-moi!». Cequ’ilfitenl’amenantaubuffet.Labonnedame,en
remerciement,luiprésentasafilleAnita,trèsbelleettrèsgracieuse...qui,
pourlerécompenser,l’invitaàdanser.
Quelquetempsaprès,pendantuneréceptiondonnéeàbord parle
commandant,celui-cireçutunjournal«leCourrierdesEtats-Unis»
publiéenfrançaisàNewYork. Ileutlasurprised’ylireunedépêche
venant duPanama,annonçantunterribleévènementarrivéàbordde
l’Infernet :àsasortiedudétroitdeMagellan,dansunfurieuxcoupde
vent,leCapitainedefrégateGalacheseconddunavire,aétéemporté
parunpaquetdemer.Toutes lesrecherchesfaitespourlesauveront
étéinfructueuses.
Cequibiensûrétaitfaux.MaisreprispartoutelapresseenFrance,il
fallutbeaucoupdetempspourdémentircettefausseinformation.
LeCapitaineGalache,avechumour,auraiteucemotenpensantàla
belledemoiselleavecquiilvalsaitduranttoutescessoirées.
«Jen’aipasétéenlevéparunelame...maisparunefemme.»
Néle23avril1830àToulouse, ilest décédéle11février1901àBrest.
FilsdeFrançoiset FrançoiseSalles,ils’estmariéle11décembre1869à
Brest avecAmélieAnnaLehideux.
IlentredanslaMarineen1846.EstnomméAspirantle1eraoût1848,
EnseignedeVaisseaule11juin1853,puis LieutenantdeVaisseaule24
décembre1859.
Ilestaffectéle1erjanvier1872,surleBordal’ÉcoleNavaleenradede
Brest.IlestCapitainede
frégatele11août1873.
Etsera,en1874/1875,
Secondsurlacorvette
Infernet,Divisionnavalede
l'AtlantiqueSud.
Ilaétéélevéaugradede
ChevalierdelaLégion
d'Honneurle10août1861.
HUMOUR
Utilisé depuis la nuit des
temps, ce nectar offre
une infinie palette
d’arômes, de couleurs
et de saveurs. Cette
multiplicité va des miels
doux et clairs (acacia,
cerisier, citronnier, clé-
mentinier, colza, fram-
boisier, luzerne,
oranger, tilleul, tournesol, trèfle blanc) aux miels corsés
et ambrés (arbousier, bruyère, buis, châtaignier, chêne,
eucalyptus, fenouil, lavande, menthe, pissenlit, ronce,
sapin, sarrasin, thym).
Les anciens puisaient dans ses pouvoirs énergétiques et
curatifs pour vénérer les dieux, baptiser les enfants,
embaumer les morts. Ses vertus hydratantes et cicatri-
santes étaient bien connues des élégantes.
Pour se nourrir, l’insecte butine le nectar des fleurs puis
le transforme en miel, une fois de retour à sa ruche.
C’est le surplus de ce festin que les apiculteurs ex-
traient, filtrent et coulent, au gré des récoltes succes-
sives, à la belle saison.
Préférez le miel de producteur, identifiable grâce à l’éti-
quette qui mentionne le nom de la plante dont il pro-
vient, ou une indication topographique (garrigue,
montagne...) ou géographique.
L’apithérapie consiste à guérir de nombreux maux grâce
aux bienfaits du miel et de ses produits dérivés. Ses
propriétés sont multiples : antibactérien, anti-inflamma-
toire, antioxydants (qui réduisent la formation des radi-
caux libres responsables du vieillissement).
Le pollen riche en protéines,
améliore l’état général en sti-
mulant les défenses immuni-
taires.
La gelée royale agit sur l’en-
semble de l’organisme. Elle
peut être utilisée en cure, à
l’automne ou au printemps.
La propolis collectée par les abeilles sur les bourgeons
des arbres est indiquée pour soigner la majorité des in-
fections bactériennes.
En cuisine, qui dit miel dit pain d’épice et confi-
series orientales. Il se montre aussi très joueur
dans les plats salés. Et habile à donner la ré-
plique aux saveurs acides ou aigrelettes.
JARDIN
Le miel, le meilleur des fleurs,
Page 5
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
K é r u s c u n e n S e p t e m b r e
CONCERTS de « KERUSCUN EN SEPTEMBRE »
C’est par une météo clémente qu’une nouvelle édition des concerts « Kéruscun
en septembre » s’est déroulée sur la place éponyme le samedi 10 septembre de
18h30 à 23h00. Comme chaque année, les bénévoles de la Commission anima-
tion du Conseil Consultatif du Quartier (C.C.Q.) de St-Marc se sont chargés de
la parfaite organisation de cette soirée qui s’est déroulée dans une bonne convi-
vialité. Plusieurs centaines de fans de rock n’ont pas voulu rater ce rendez-vous
désormais bien connu des Brestois depuis plus de 10 ans. Cette année, la Com-
mission avait choisi d’inclure des «tremplins» permettant à de jeunes musiciens
locaux de se produire sur scène.
C’est donc le groupe «Randle P.» qui, pour leur 2ème
concert, a inauguré la soirée devant un public conquis. Une vé-
ritable satisfaction pour ce groupe car étant né en 2015 à… Kéruscun ! Composé de 4 musiciens dont Sinnkaya, bien
connu sur Brest ou encore Mequi, professeur de guitare, cette formation a un style de slam musical avec une recherche
de paroles d’optimisme, de bienveillance…
Second jeune groupe : «Crise de cave». Issus de différents groupes, ces
quatre musiciens brestois se sont réunis et faisaient leur premier concert
ensemble. Un véritable succès auprès du public qui n’a pas hésité à les en-
courager pour un retour sur scène.
Vers 20h30, alors que le public envahissait la place et les rues bordantes
(bouclées pour l’occasion), c’était le groupe «Band of Bitches» qui faisait
entendre ses voix de femmes. En effet, ce groupe également brestois est
composé de quatre femmes. Et enfin, suite des concerts jusque 23h00 par le groupe «Dysilencia» qui est né à Brest
en 2004 et composé de six musiciens et d’un ingénieur de son. Leur style du genre rock-métal, voire agrémenté
électro, a ravi leurs fans qui ont rappelé Dysilencia pour un dernier morceau musical avant que la sonorisation ne
s’éteigne.
Durant toute la soirée, un stand de prévention était tenu par Anne, Chantal, Jacqueline, Jeannine, bénévoles du
CCQ... Y étaient proposés gracieusement bouchons d’oreille, éthylotests, préservatifs, documentations diverses sur
l’alcool, le cannabis, etc... Egalement sur le site, l’association «A.E.M.V. enfants malades» qui assurait une petite
restauration.
De l’avis des spectateurs et de voi-
sins, cette animation est appréciée
sur le quartier. Et de plus, elle est
gratuite. Bien encadrée par les bé-
névoles le service de sécurité étant
assuré, cette soirée s’est déroulée
dans une ambiance sympathique
sans aucun problème. A 23h15, la
place de Keruscun retrouvait son
calme alors que le démontage des
structures était déjà engagé.Page 6
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
P o r t r a i t d e S a i n t - m a r c o i s
L é o M a u r i n c h a m p i o n d e v o i l e
Léo Maurin, tu habites à Saint-Marc et pratique
la voile à haut niveau. Voudrais-tu nous faire
partager ta passion ?
Aujourd’hui, j’ai 17 ans. J’avais 2 ans quand j’ai
navigué pour la première fois. Depuis, je passe
près de 125 jours par an sur l’eau.
Quels résultats as-tu engrangés ?
J’ai disputé près de 140 régates et j’ai 43 podiums
à mon actif. L’année dernière, j’ai remporté le na-
tional de Hyères et je suis arrivé second au clas-
sement national de Laser 4.7. J’ai participé
au Championnat du Monde en Hollande
où j’ai atteint la 77ème place. Au Champion-
nat de France à Martigues j’ai terminé 4ème.
Durant cet été, j’ai fait 4e aux Championnat d’Eu-
rope à Crozon, 10e au Championnat de France à
Martigues et 96e au Championnat du Monde en
Irlande. J’étais un peu déçu du résultat au Monde
mais j’ai engrangé beaucoup d’expérience.
Qu’est-ce qu’un Laser ?
C’est un dériveur mono-
place de 4m50.
Quel est ton club ?
C’est l’USAM-voile.
Nous avons un bon
groupe, c’est stimulant.
Luc et Yaël avec qui j’ai
participé au Championnat du Monde ont terminé
respectivement 92e et 108e.
Pour la prochaine saison, je vous donne ren-
dez-vous pour le Championnat de France 2017
qui sera organisé fin août à Brest !
.Page 7
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
LA BONNE RECETTE
DU SAINT-MARC QUOI !
gâteau "cocotte"
COMITÉ DE 
RÉDACTION
Jeannine Arzur
Pierre Boulch
Anne Borgniet-Youénou
Eric Cann
Jean.-Yves Guéguéniat
François Grosjean
Jean-Claude Martin
Françoise Omnès
Albert Sparfel
crédit photo: le Saint-Marc Quoi?
Imprimerie: CERID Brest
Hanv-goanv beteg Nedeleg
Divar neuze vez goanv kaled
ken e vezo bleun en haleg
Hag ahano goanv tenn
L'automne jusqu'à Noël
Puis commence l'hiver dur
Jusqu'à ce que fleurissent les saules
Ensuite c est le rude hiver
jusqu'à ce que l'aubépine fleurisse
Hadet da galan-goanv, stanket an toull karr,
Poent eo d'ar mevel mont gant ar gounar
Semez à la Toussaint, bouchez toutes les
brèches,
C'est l'heure où le valet se donne à tous les
diables.
Nedeleg seh, Pask kaillareg
Laka an arh da veza barreg
Hag an ozah da veza bouzelleg
Noël sec et Pâques boueux
comblent la huche
et engraissent le paysan
Ingrédients:
6 cuillerées à soupe
(rases) de farine
5 cuillerées à soupe
(rases) de Maïzena
1 sachet de levure en
poudre
8 cuillerées à soupe
(rases) de sucre en
poudre
4 oeufs
9 cuillerées à soupe
d'huile
Parfum : 2 cuillerées à
soupe de rhum
Préparation:
Dans une terrine, mélan-
gez farine, levure,
Maïzena et sucre. Creu-
sez ce mélange, mettez
au milieu les oeufs
battus et incorporez petit
à petit l'huile
et le rhum.
Travaillez cet
ensemble
doucement afin d'obtenir
une pâte lisse et sans
grumeaux de la consis-
tance d'une pâte à
beignets.
• Beurrez une petite
cocotte en fonte ou en
verre culinaire; versez-y
le mélange.
Fermez le récipient avec
son couvercle et faites
cuire pendant 20
minutes au four chaud.
Ce gâteau doit
beaucoup gonfler à la
cuisson.
• Démoulez chaud.
Servez froid.
Martine
fait la
cuisine
Nous remercions les commer-
çants et services des quartiers de
Saint-Marc qui nous font le meilleur
accueil pour la mise à disposition de
ce journal auprès des Saint-Marcois.
Merci aux bénévoles qui les déposent
dans les différents points de distribu-
tion.
Merci aux habitants qui nous ont fait
parvenir leurs articles.
Bretonneries!
Coup de
projecteur
Infos-Mairie
L’accès aux déchèteries de
Brest métropole est
exclusivement réservé aux
véhicules particuliers.
Les véhicules
professionnels, logotés ou
non, sont interdits.
Il existe des déchèteries
professionnelles sur le
territoire de Brest
métropole. Leurs
coordonnées sont
disponibles auprès de la
Direction Déchets-Propreté
02 98 34 32 10
Page 12
LE SAINT-MARC QUOI ? 
N° 35
Larecyclerieeffectuedesprésences
surdifférentesdéchèteriesafinde
proposerauxhabitantsdenousdé-
poserleursobjetsinutilisésplutôtque
delesmettreàlabenne,etainsipou-
voirleurdonnerunesecondevie.
Déchetteries

Contenu connexe

Tendances (20)

Esperance 91
Esperance 91 Esperance 91
Esperance 91
 
Ici corbu 60 bd4
Ici corbu 60 bd4Ici corbu 60 bd4
Ici corbu 60 bd4
 
Esperance 90
Esperance 90 Esperance 90
Esperance 90
 
Portraits de jeunes caennais engagés
Portraits de jeunes caennais engagésPortraits de jeunes caennais engagés
Portraits de jeunes caennais engagés
 
Novembre
NovembreNovembre
Novembre
 
Mars 2016
Mars 2016Mars 2016
Mars 2016
 
Programme web2
Programme web2Programme web2
Programme web2
 
Malakocktail N°78
Malakocktail N°78Malakocktail N°78
Malakocktail N°78
 
Compte rendu journée pro abf 24 avr 2014
Compte rendu journée pro abf 24 avr 2014Compte rendu journée pro abf 24 avr 2014
Compte rendu journée pro abf 24 avr 2014
 
Programme web
Programme webProgramme web
Programme web
 
Décembre 2015
Décembre 2015Décembre 2015
Décembre 2015
 
Avril 2016
Avril 2016Avril 2016
Avril 2016
 
Peo juillet suite_sans_photos__077698100_1643_17082014
Peo juillet suite_sans_photos__077698100_1643_17082014Peo juillet suite_sans_photos__077698100_1643_17082014
Peo juillet suite_sans_photos__077698100_1643_17082014
 
Communiqu'ailes nov 2015
Communiqu'ailes nov 2015Communiqu'ailes nov 2015
Communiqu'ailes nov 2015
 
Sel infos n129 dec 2016
Sel infos n129 dec 2016Sel infos n129 dec 2016
Sel infos n129 dec 2016
 
Rêve-Elle-Action de l'été 2020
Rêve-Elle-Action de l'été 2020Rêve-Elle-Action de l'été 2020
Rêve-Elle-Action de l'été 2020
 
Le Vent d'Autan n°2 - Année 2000-2001
Le Vent d'Autan n°2 - Année 2000-2001Le Vent d'Autan n°2 - Année 2000-2001
Le Vent d'Autan n°2 - Année 2000-2001
 
Rapport d'activités 2013
Rapport d'activités 2013Rapport d'activités 2013
Rapport d'activités 2013
 
En toute verite fevrier
En toute verite   fevrier En toute verite   fevrier
En toute verite fevrier
 
Rêve-Elle-Action de l'hiver 2019
Rêve-Elle-Action de l'hiver 2019Rêve-Elle-Action de l'hiver 2019
Rêve-Elle-Action de l'hiver 2019
 

En vedette

Experiment
ExperimentExperiment
ExperimentCan He
 
2017ko urtea bidezaintzako eta kontroleko egutegia. Segurtasun saila. Eusko J...
2017ko urtea bidezaintzako eta kontroleko egutegia. Segurtasun saila. Eusko J...2017ko urtea bidezaintzako eta kontroleko egutegia. Segurtasun saila. Eusko J...
2017ko urtea bidezaintzako eta kontroleko egutegia. Segurtasun saila. Eusko J...Irekia - EJGV
 
Game Industry. First approach to the departments of a video games studio
Game Industry. First approach to the departments of a video games studioGame Industry. First approach to the departments of a video games studio
Game Industry. First approach to the departments of a video games studioJuan Gabriel Gomila Salas
 
Amendements apportés par la loi 78-12 sur la loi 17-95 relative à la SA:
Amendements apportés par la loi 78-12 sur la loi 17-95 relative à la SA:Amendements apportés par la loi 78-12 sur la loi 17-95 relative à la SA:
Amendements apportés par la loi 78-12 sur la loi 17-95 relative à la SA:CHAHBOUN Adil
 
A Secure message exchange and anti-jamming mechanism in manet
A Secure message exchange and anti-jamming mechanism in manetA Secure message exchange and anti-jamming mechanism in manet
A Secure message exchange and anti-jamming mechanism in manetIJSRD
 
Comparison of Shunt Facts Devices for the Improvement of Transient Stability ...
Comparison of Shunt Facts Devices for the Improvement of Transient Stability ...Comparison of Shunt Facts Devices for the Improvement of Transient Stability ...
Comparison of Shunt Facts Devices for the Improvement of Transient Stability ...IJSRD
 
App Store Optimization (ASO-оптимизация) и локализация мобильных приложений в...
App Store Optimization (ASO-оптимизация) и локализация мобильных приложений в...App Store Optimization (ASO-оптимизация) и локализация мобильных приложений в...
App Store Optimization (ASO-оптимизация) и локализация мобильных приложений в...Ilya Kukharev
 

En vedette (16)

the banshee
the bansheethe banshee
the banshee
 
8
88
8
 
Experiment
ExperimentExperiment
Experiment
 
A diferenca-amizade
A diferenca-amizadeA diferenca-amizade
A diferenca-amizade
 
ecLED_EN
ecLED_ENecLED_EN
ecLED_EN
 
Trabajo de áfrica (los responsables)
Trabajo de áfrica (los responsables)Trabajo de áfrica (los responsables)
Trabajo de áfrica (los responsables)
 
Bibliografía
BibliografíaBibliografía
Bibliografía
 
El wifi
El wifiEl wifi
El wifi
 
2017ko urtea bidezaintzako eta kontroleko egutegia. Segurtasun saila. Eusko J...
2017ko urtea bidezaintzako eta kontroleko egutegia. Segurtasun saila. Eusko J...2017ko urtea bidezaintzako eta kontroleko egutegia. Segurtasun saila. Eusko J...
2017ko urtea bidezaintzako eta kontroleko egutegia. Segurtasun saila. Eusko J...
 
Prueba 1
Prueba 1Prueba 1
Prueba 1
 
Game Industry. First approach to the departments of a video games studio
Game Industry. First approach to the departments of a video games studioGame Industry. First approach to the departments of a video games studio
Game Industry. First approach to the departments of a video games studio
 
Amendements apportés par la loi 78-12 sur la loi 17-95 relative à la SA:
Amendements apportés par la loi 78-12 sur la loi 17-95 relative à la SA:Amendements apportés par la loi 78-12 sur la loi 17-95 relative à la SA:
Amendements apportés par la loi 78-12 sur la loi 17-95 relative à la SA:
 
Tarea 4
Tarea 4Tarea 4
Tarea 4
 
A Secure message exchange and anti-jamming mechanism in manet
A Secure message exchange and anti-jamming mechanism in manetA Secure message exchange and anti-jamming mechanism in manet
A Secure message exchange and anti-jamming mechanism in manet
 
Comparison of Shunt Facts Devices for the Improvement of Transient Stability ...
Comparison of Shunt Facts Devices for the Improvement of Transient Stability ...Comparison of Shunt Facts Devices for the Improvement of Transient Stability ...
Comparison of Shunt Facts Devices for the Improvement of Transient Stability ...
 
App Store Optimization (ASO-оптимизация) и локализация мобильных приложений в...
App Store Optimization (ASO-оптимизация) и локализация мобильных приложений в...App Store Optimization (ASO-оптимизация) и локализация мобильных приложений в...
App Store Optimization (ASO-оптимизация) и локализация мобильных приложений в...
 

Similaire à Saintmarcquoi 36 octobre 2016 ttp

Malakocktail 69 (automne 2012)
Malakocktail 69 (automne 2012)Malakocktail 69 (automne 2012)
Malakocktail 69 (automne 2012)Malakocktail
 
Communiqué de presse: Sortie du timbre des 150 ans Apprentis d'Auteuil
Communiqué de presse: Sortie du timbre des 150 ans Apprentis d'AuteuilCommuniqué de presse: Sortie du timbre des 150 ans Apprentis d'Auteuil
Communiqué de presse: Sortie du timbre des 150 ans Apprentis d'AuteuillapostePDL
 
Malakocktail 76 (automne 2014)
Malakocktail 76 (automne 2014)Malakocktail 76 (automne 2014)
Malakocktail 76 (automne 2014)Malakocktail
 
Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)
Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)
Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)Malakocktail
 
Vpc 98 6pc
Vpc 98 6pcVpc 98 6pc
Vpc 98 6pcCQH
 
Poul ar-bachet defimprim1
Poul ar-bachet defimprim1Poul ar-bachet defimprim1
Poul ar-bachet defimprim1lesaintmarcquoi
 
Saintmarcquoi 45 2020defttp
Saintmarcquoi 45 2020defttpSaintmarcquoi 45 2020defttp
Saintmarcquoi 45 2020defttplesaintmarcquoi
 
Bilan et Perspectives - AG MRJC Limousin 2009
Bilan et Perspectives - AG MRJC Limousin 2009Bilan et Perspectives - AG MRJC Limousin 2009
Bilan et Perspectives - AG MRJC Limousin 2009mrjclimousin
 
Malakocktail 64 (printemps 2011)
Malakocktail 64 (printemps 2011)Malakocktail 64 (printemps 2011)
Malakocktail 64 (printemps 2011)Malakocktail
 
Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014
Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014
Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014Chercheurs d'Autres
 
Rapport activité "Vivre à la Serinette" 2012
Rapport activité "Vivre à la Serinette" 2012Rapport activité "Vivre à la Serinette" 2012
Rapport activité "Vivre à la Serinette" 2012heryDumontmaliverg
 
P'tit chapellin numéro6
P'tit chapellin numéro6P'tit chapellin numéro6
P'tit chapellin numéro6asbruix
 
Orne (61) : 50 ans de la MJC de L'Aigle
Orne (61) : 50 ans de la MJC de L'AigleOrne (61) : 50 ans de la MJC de L'Aigle
Orne (61) : 50 ans de la MJC de L'AigleLaurent Rebours
 
LE CONSERVATOIRE MUNICIPAL AU XXIEME SIECLECatherine ribierre, léa bouyssou l...
LE CONSERVATOIRE MUNICIPAL AU XXIEME SIECLECatherine ribierre, léa bouyssou l...LE CONSERVATOIRE MUNICIPAL AU XXIEME SIECLECatherine ribierre, léa bouyssou l...
LE CONSERVATOIRE MUNICIPAL AU XXIEME SIECLECatherine ribierre, léa bouyssou l...MBA ESG
 
Catherine Ribierre, Léa Bouyssou - Le conservatoire municipal au xxieme siecle
Catherine Ribierre, Léa Bouyssou  - Le conservatoire municipal au xxieme siecleCatherine Ribierre, Léa Bouyssou  - Le conservatoire municipal au xxieme siecle
Catherine Ribierre, Léa Bouyssou - Le conservatoire municipal au xxieme siecleMBA ESG
 

Similaire à Saintmarcquoi 36 octobre 2016 ttp (20)

Malakocktail 69 (automne 2012)
Malakocktail 69 (automne 2012)Malakocktail 69 (automne 2012)
Malakocktail 69 (automne 2012)
 
Communiqué de presse: Sortie du timbre des 150 ans Apprentis d'Auteuil
Communiqué de presse: Sortie du timbre des 150 ans Apprentis d'AuteuilCommuniqué de presse: Sortie du timbre des 150 ans Apprentis d'Auteuil
Communiqué de presse: Sortie du timbre des 150 ans Apprentis d'Auteuil
 
Malakocktail 76 (automne 2014)
Malakocktail 76 (automne 2014)Malakocktail 76 (automne 2014)
Malakocktail 76 (automne 2014)
 
Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)
Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)
Malakocktail 66 (hiver 2011-2012)
 
Vpc 98 6pc
Vpc 98 6pcVpc 98 6pc
Vpc 98 6pc
 
Poul ar-bachet defimprim1
Poul ar-bachet defimprim1Poul ar-bachet defimprim1
Poul ar-bachet defimprim1
 
Saint-Seb' Le Mag 135 juillet-août 2015
Saint-Seb' Le Mag 135 juillet-août 2015Saint-Seb' Le Mag 135 juillet-août 2015
Saint-Seb' Le Mag 135 juillet-août 2015
 
Malakocktail 79
Malakocktail 79 Malakocktail 79
Malakocktail 79
 
Saintmarcquoi 45 2020defttp
Saintmarcquoi 45 2020defttpSaintmarcquoi 45 2020defttp
Saintmarcquoi 45 2020defttp
 
mereville echos #167.pdf
mereville echos #167.pdfmereville echos #167.pdf
mereville echos #167.pdf
 
Bilan et Perspectives - AG MRJC Limousin 2009
Bilan et Perspectives - AG MRJC Limousin 2009Bilan et Perspectives - AG MRJC Limousin 2009
Bilan et Perspectives - AG MRJC Limousin 2009
 
Texte pour le grand rapprochement 2013 03-25 denise
Texte pour le grand rapprochement 2013 03-25 deniseTexte pour le grand rapprochement 2013 03-25 denise
Texte pour le grand rapprochement 2013 03-25 denise
 
Bussyscope n° 163
Bussyscope n° 163Bussyscope n° 163
Bussyscope n° 163
 
Malakocktail 64 (printemps 2011)
Malakocktail 64 (printemps 2011)Malakocktail 64 (printemps 2011)
Malakocktail 64 (printemps 2011)
 
Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014
Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014
Exposition Toulouse ville rose multicolore Stéphane Hessel 2014
 
Rapport activité "Vivre à la Serinette" 2012
Rapport activité "Vivre à la Serinette" 2012Rapport activité "Vivre à la Serinette" 2012
Rapport activité "Vivre à la Serinette" 2012
 
P'tit chapellin numéro6
P'tit chapellin numéro6P'tit chapellin numéro6
P'tit chapellin numéro6
 
Orne (61) : 50 ans de la MJC de L'Aigle
Orne (61) : 50 ans de la MJC de L'AigleOrne (61) : 50 ans de la MJC de L'Aigle
Orne (61) : 50 ans de la MJC de L'Aigle
 
LE CONSERVATOIRE MUNICIPAL AU XXIEME SIECLECatherine ribierre, léa bouyssou l...
LE CONSERVATOIRE MUNICIPAL AU XXIEME SIECLECatherine ribierre, léa bouyssou l...LE CONSERVATOIRE MUNICIPAL AU XXIEME SIECLECatherine ribierre, léa bouyssou l...
LE CONSERVATOIRE MUNICIPAL AU XXIEME SIECLECatherine ribierre, léa bouyssou l...
 
Catherine Ribierre, Léa Bouyssou - Le conservatoire municipal au xxieme siecle
Catherine Ribierre, Léa Bouyssou  - Le conservatoire municipal au xxieme siecleCatherine Ribierre, Léa Bouyssou  - Le conservatoire municipal au xxieme siecle
Catherine Ribierre, Léa Bouyssou - Le conservatoire municipal au xxieme siecle
 

Plus de lesaintmarcquoi

Saintmarcquoi n°50 16 décembre 2021 ttp bassedefinitif
Saintmarcquoi n°50 16 décembre 2021 ttp bassedefinitifSaintmarcquoi n°50 16 décembre 2021 ttp bassedefinitif
Saintmarcquoi n°50 16 décembre 2021 ttp bassedefinitiflesaintmarcquoi
 
Le saint marc quoi N° 44
Le saint marc quoi N° 44 Le saint marc quoi N° 44
Le saint marc quoi N° 44 lesaintmarcquoi
 
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerieSaintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerielesaintmarcquoi
 
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerieSaintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerielesaintmarcquoi
 
Saintmarcquoi 40 2018ttpresmoy
Saintmarcquoi 40 2018ttpresmoySaintmarcquoi 40 2018ttpresmoy
Saintmarcquoi 40 2018ttpresmoylesaintmarcquoi
 
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°39 12toutes pages
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°39 12toutes pagesSm qcouleurmaquettequark2015 n°39 12toutes pages
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°39 12toutes pageslesaintmarcquoi
 
Saintmarcquoi 38mai2017 slideshare
Saintmarcquoi 38mai2017 slideshareSaintmarcquoi 38mai2017 slideshare
Saintmarcquoi 38mai2017 slidesharelesaintmarcquoi
 
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigéSaintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigélesaintmarcquoi
 
Le Saint-Marc Quoi janvier 2016 n°34 12 pages
Le Saint-Marc Quoi janvier 2016 n°34 12 pagesLe Saint-Marc Quoi janvier 2016 n°34 12 pages
Le Saint-Marc Quoi janvier 2016 n°34 12 pageslesaintmarcquoi
 
Sm qcouleurmaquette n°31 def imprimerie ttp
Sm qcouleurmaquette n°31 def imprimerie ttpSm qcouleurmaquette n°31 def imprimerie ttp
Sm qcouleurmaquette n°31 def imprimerie ttplesaintmarcquoi
 
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°32 def imprim 2015
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°32 def imprim 2015Sm qcouleurmaquettequark2015 n°32 def imprim 2015
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°32 def imprim 2015lesaintmarcquoi
 
Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10lesaintmarcquoi
 
Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10lesaintmarcquoi
 
Sm qmaquette n°21 defcouleur_smq tts
Sm qmaquette n°21 defcouleur_smq ttsSm qmaquette n°21 defcouleur_smq tts
Sm qmaquette n°21 defcouleur_smq ttslesaintmarcquoi
 
Saint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nb
Saint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nbSaint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nb
Saint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nblesaintmarcquoi
 
Numéro 19 couleur saint marc quoi
Numéro 19 couleur saint marc quoiNuméro 19 couleur saint marc quoi
Numéro 19 couleur saint marc quoilesaintmarcquoi
 

Plus de lesaintmarcquoi (20)

Saintmarcquoi n°50 16 décembre 2021 ttp bassedefinitif
Saintmarcquoi n°50 16 décembre 2021 ttp bassedefinitifSaintmarcquoi n°50 16 décembre 2021 ttp bassedefinitif
Saintmarcquoi n°50 16 décembre 2021 ttp bassedefinitif
 
Le saint marc quoi N° 44
Le saint marc quoi N° 44 Le saint marc quoi N° 44
Le saint marc quoi N° 44
 
Saintmarcquoi 42
Saintmarcquoi 42Saintmarcquoi 42
Saintmarcquoi 42
 
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerieSaintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
 
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerieSaintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
Saintmarcquoi 41 ttp def imprimerie
 
Saintmarcquoi 40 2018ttpresmoy
Saintmarcquoi 40 2018ttpresmoySaintmarcquoi 40 2018ttpresmoy
Saintmarcquoi 40 2018ttpresmoy
 
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°39 12toutes pages
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°39 12toutes pagesSm qcouleurmaquettequark2015 n°39 12toutes pages
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°39 12toutes pages
 
Saintmarcquoi 38mai2017 slideshare
Saintmarcquoi 38mai2017 slideshareSaintmarcquoi 38mai2017 slideshare
Saintmarcquoi 38mai2017 slideshare
 
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigéSaintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
Saintmarcquoi 37janvier2017rougedefinitifcorrigé
 
Le Saint-Marc Quoi janvier 2016 n°34 12 pages
Le Saint-Marc Quoi janvier 2016 n°34 12 pagesLe Saint-Marc Quoi janvier 2016 n°34 12 pages
Le Saint-Marc Quoi janvier 2016 n°34 12 pages
 
Sm qcouleurmaquette n°31 def imprimerie ttp
Sm qcouleurmaquette n°31 def imprimerie ttpSm qcouleurmaquette n°31 def imprimerie ttp
Sm qcouleurmaquette n°31 def imprimerie ttp
 
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°32 def imprim 2015
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°32 def imprim 2015Sm qcouleurmaquettequark2015 n°32 def imprim 2015
Sm qcouleurmaquettequark2015 n°32 def imprim 2015
 
Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°28 pour slide mai saint marc 10
 
Saint-Marc Quoi N°29*
Saint-Marc Quoi N°29*Saint-Marc Quoi N°29*
Saint-Marc Quoi N°29*
 
Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10
Sm qcouleurmaquette n°27 def internet saint marc 10
 
saint-marc quoi N°26
saint-marc quoi N°26saint-marc quoi N°26
saint-marc quoi N°26
 
Sm qmaquette n°21 defcouleur_smq tts
Sm qmaquette n°21 defcouleur_smq ttsSm qmaquette n°21 defcouleur_smq tts
Sm qmaquette n°21 defcouleur_smq tts
 
Saint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nb
Saint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nbSaint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nb
Saint marc quoi n 1 avril 2006 publisher nb
 
Numéro 19 couleur saint marc quoi
Numéro 19 couleur saint marc quoiNuméro 19 couleur saint marc quoi
Numéro 19 couleur saint marc quoi
 
Numero 17 saint marc
Numero 17 saint marcNumero 17 saint marc
Numero 17 saint marc
 

Saintmarcquoi 36 octobre 2016 ttp

  • 1. 12ÈME FESTIVAL DE LA SOUPE Samedi 15 octobre 2016 Plateau tunisie Bourg de Saint- Marc - BREST Nombreuses animations pour enfants, adultes et défilé en fanfare Organisé par le Conseil Consultatif du Quartier de Saint-Marc au 02 98 00 85 78 Maquetteetimpression-servicereprographiedeBrestmétropole Concours de soupes et disco soupe programme sur brest.fr L E S A I N T - M A R C U Q Octobre- Novembre - Décembre 2016 - N°36 Pilier-Rouge - Sébastopol - Kéruscun - Poul-ar-Bachet - Forestou - Petit-Paris - Kérangall / Kérampéré - Le Guelmeur - Saint-Marc Bourg - Le Bot / Pont-Neuf O I ?
  • 2. L’origine de l’association remonte à 1913 peu de temps après le vote par les parlementaires de la célèbre loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat. C’est à cette période que quelques militants laïques créent l’amicale des anciens élèves et amis de l’école laïque de la commune de Saint Marc dont le but était essentiellement de contribuer à mieux accueillir les enfants dans les écoles en participant à l’achat de fournitures diverses et en organisant une cantine scolaire. Après quelques tentatives et échecs, finalement le Patronage Laïque nait en 1926 dans une période difficile de crise économique, de tensions internationales et de montée des fascismes où, de surcroît, s'exacerbe le conflit entre laïques et cléricaux. A l’époque, c’était également une volonté de créer les structures nécessaires à l’exercice d’activités éducatives complémentaires à celles de l’école laïque tant dans les domaines culturel, sportif ou de loisirs divers au service des habitants du quartier et aux élèves fréquentant l’école publique. De surcroit, l’objet était également la préparation physique et militaire des jeunes hommes. Au cours de ces 90 ans d’existence, le Patro d’abord devenant le Foyer ensuite, a connu des évolutions importantes et des confrontations d’idées liées aux engagements des hommes et des femmes qui le dirigent et qui dès son origine refusent de s’installer dans une gestion routinière des activités et des actions. Ils prennent régulièrement position sur des faits de société, s’engagent contre le fascisme avant 1939 puis contre les guerres coloniales dans les années cinquante ou accueillent des réfugiés espagnols en lutte contre le franquisme en 1937. Malgré ces difficultés, au début des années 60, une petite équipe de militants cherche à innover en créant le premier « Club de jeunes » du département et une école d’initiation aux sports visant à la prise en charge par les enfants eux même de leurs activités dans le cadre d’une « République sportive ». Par la suite, s’engageant pleinement pour la reconstruction de locaux décents, ces militants obtiendront satisfaction et une programmation de réalisations sera effective. Les locaux où nous nous retrouvons aujourd’hui sont l’aboutissement de cette démarche au milieu des années 70. En échange du terrain dont le Foyer était propriétaire, la ville a construit la résidence de personnes âgées de Saint-Marc et non résidence Saint–Marc comme elle est appelée régulièrement. Elle pourrait peut être porter le nom d’un de nos anciens militants. C’est donc par cet échange de terrain qu’un bail emphytéotique de 99 ans nous permet d’occuper ces locaux pendant encore plus de 50 ans ! Au cours de cette même période, un poste de permanent dont la fonction principale est la coordination des activités et le développement des actions éducatives en dehors du temps scolaire est revendiqué. La création de ce poste en 1980 est un véritable évènement à Brest. D’autres du même type suivront… Engagement et innovation encore : convaincu que l’école seule, ne peut tout faire en matière d’éducation, que la famille tient bien évidemment une place importante et que le temps libre des enfants contribue aussi à leur épanouissement et à contrario accentue les inégalités, le Foyer crée un centre de loisirs éducatifs permanent répondant à cette fonction éducative et par là même au besoin d’accueil des enfants dont les parents travaillent. Cette nouveauté s’accompagne de la gestion de l’ensemble de l’équipement collectif de quartier de Kerisbian. Encore un engagement militant dans la prise en charge par les habitants eux même de l’animation sociale du quartier. L’équipe poursuit l l’œuvre des militants fondateurs en mettant en place une politique sociale de tarifications différenciées des adhésions et des participations des familles en fonction des revenus. L’accès aux activités reste un choix pour tous et non une sélection par l’argent. La volonté est de marquer les écarts de manière importante, sinon cela n’a aucun sens. Cette décision originale et nouvelle dans notre ville au début des années 1990 sera reprise par plusieurs autres associations. Au Foyer, toutes les activités pour adultes ou sportives pour les enfants sont organisées exclusivement par des bénévoles. Pour le prix d’une seule et unique adhésion / cotisation tous nos adhérents peuvent pratiquer toutes les activités dans la limite des places disponible dans quelques cas. Des militants ont trouvé particulièrement intéressant de marquer le 90 ème anniversaire de l’association par la publication d’un ouvrage sur l’histoire du Patronage laïque et du Foyer laïque de Saint-Marc. Sans la collaboration de André Hascoët, historien local, ce livre n’aurait pas vu le jour. Merci à tous ceux qui ont participé à sa réalisation. Tout au long de ces pages, l’engagement quotidien de tous ces hommes et femmes est mis en valeur, ceux de la première heure et ceux qui, plus récemment ont participé à la vie du Foyer de façon régulière et ont donné de leur temps et parfois même leur argent pour que vivent leurs valeurs. Il est nécessaire de connaitre l’histoire d’une association afin de réfléchir à son avenir. C’est le but de cet ouvrage, certes imparfait mais nécessaire pour celles et ceux qui relèveront le défi du passage vers un siècle d’existence. Page 2 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35 Depuisle5juillet2015, le stationnementsurletrottoirestverbalisable:135euros. L’automobiliste saint-marcois,enbon«brestoa», n’accepte paslacontrainteetcontinuedestationnersursontrottoirou surlepassageprotégé. Devenupiéton, ilrâle quandlevéhiculeduvoisin,garéenin- fractionl’obligeàmarchersurlachaussée.Lecontrevenant est unélecteur,leconstatperdureratantquenosdécideursména- geantlachèvreetlechoutolèrerontcettepratique. *lettre d’un habitant HUMEUR Le foyer laïque de Saint-Marc fête ses 90 ans page 2 FLSM 90ans Humeur page 3 Lesrendez- vousde Saint-Marc page 4 page 5 page 6 page 7 pages 8 PointsPAPI Lenomdesrues Lesaviez-vous ? Lemeilleur desfleurs Humour Sommaire Kéruscunen septembre Programme festivaldela soupe Portrait Larecettedu Saint-Marcois Parlonsbreton
  • 3. Les rendez-vous de Saint-Marc Voscarottessontcuites! Àl’occasionduFestivaldelasoupe,lamédiathèqueproposeàsesjeunes lecteursd’écouterdeshistoiresdesoupesetdelégumes. Samedi15octobreà10h30(pourles0-3ans), à15h30àpartirde(3ans). Surinscription(0298008980) DesPoulpiksdanslatête. Ilssont4,ilssontécrivains,ilssontbretonsetjouentaveclesmots.Ilsretour- nentlesphrases,entremêlentleslettres,lancentdesguillemetsetdansent entrelesvirgules...uneséancedejeuxaveclalanguefrançaiseàlamanière del’émissiondeFranceCulture«DesPapousdanslatête». Vendredi21octobreà20h30 Surinscription PapoteJardin Avecl'associationdujardindeKerampéré,papotonssurlejardinetsurles ouvrages«coupdecœursurlejardin»:documentaires,DVD,romans,BD. Unebonneoccasiondemettrelepotageràl'honneur,mêmeenhiver! Samedi19novembreà11h RencontreautourdelamonnaielocaleetsolidaireHéol Vousêtessensiblesàuneconsommationporteusedevaleursquiparticipent aumouvementdel’économiesocialeetsolidaire?Vousvoulezœuvrerloca- lementàlaconstructiond’uneéconomiecomplémentaire,performanteet durable?Vousvoulezfavoriserlesprojetslocauxrespectueuxdel’environ- nementetdesêtreshumains?LamonnaielocaleetsolidaireHéolestfaite pourvous.Unerencontreautourdecettealternativeauralieulemercredi 2novembreà17h30 Surinscription Bouquin’âge Connaissez-vouslanouvelle?Lesbibliothécairesvousemmènentàladé- couverted’histoirescourtes.Depetitessensationsdoucesetamèresàsa- vourerentredeschansons.Suividutraditionnelgoûter. Mardi22novembreà15h30 Commentvaincrelamortenmoinsd'uneheure? ParYanMarchand,philosophe «Toutesblessent,ladernièretue».VoicicequelesRomainsinscrivaientsurleurs cadranssolairesenparlantdesheuresquipassent. Passons une heure en compagnie des philosophes d'aujourd'hui et de jadis pour accomplir cet exploit ? Samedi3décembreà11h Surinscription ExpositionPierre-JakezHélias L'œuvre de Pierre-Jakez Hélias a marqué un tournant dans l’histoire de la littérature bretonne. Cette exposition est une façon de lui rendre hommage et de mettre en lumière une partie de son œuvre restée inconnue du grand public. Jusqu’au12novembre Médiathèque St-Marc Club Résidence St-Marc MPT du Guelmeur Ateliers Parents-Enfants Samedi et moi. 15 octobre et 19 novembre Arts plastiques : gravure, papier et impres- sion de 10 h à 12 h 10 décembre Atelier «sablés et autres douceurs» 10 h à 12 h 7 janvier Atelier ZEN : yoga ou relaxation ou massage de 11 h à 12 h Renseignements et inscriptions auprès de Katell 02 98 43 65 80 Le club de la résidence Saint-Marc propose à ses adhérents des conférences et groupes de chants. Si vous souhaitez en profiter, vous pouvez adhérer au club ou venir aux animations avec participation libre : Mercredi 19 octobre : Conférence M. Mallegol (indiquer le thème) Jeudi 20 octobre : "Groupe la retraite en chansons" Vendredi 21 octobre : Loto Jeudi 10 novembre : Vents du large Jeudi 1er décembre : Chorale FLSM Vendredi 25 novembre : Loto mercredi 7 décembre : Conférence M. Lardeau - Ramsès II Vendredi 16 décembre : Loto Vendredi 27 janvier : Loto Page 3 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35
  • 4. ZOOM SUR PAPI Késako ? Un patriarche à barbe blanche ? Que nenni !!! Un rapace vorace qui a envahi notre planète et nos univers. PAPI : Comprenez Point d'Accès Public à Internet. POURQUOI DES PAPI ? Ce sont des lieux d'accès publics au pays de Brest. Beaucoup de personnes restent éloignées de cette culture de l'écrit et de l'ordinateur que représente Internet. Ces PAPI permettent aux habitants d'utiliser les services en ligne, de rechercher une information et de s'initier aux outils. OÙ SONT-ILS À ST-MARC ? - Local social CCAS, rue de Maleyssie - Foyer Laïque de St-Marc - Mairie de Quartier de St-Marc - Maison Pour Tous du Guelmeur - Patronage Laïque du Pilier Rouge Une formation et un accompagnement sont possibles dans les lieux pré-cités. L'appropriation d'Internet permettra de maîtriser cet outil pour anticiper la généralisation envisagée de toutes les démarches administratives (déclaration RSA, impôts…) *lettre d’une habitante A Brest même, sous l’occupation allemande, pendant l’Etat de siège du mois d’août 1944, sur le balcon de la maison de mes parents, dans l’allée verte, aujourd’hui rue Mathieu Donnard, j’observais au loin le bombardement. Je n’apercevais pas les avions qui opéraient à haute alti- tude afin de diminuer les risques d’être abattus par les tirs de la défense anti-aérienne allemande. Généralement de jour, c’était des avions américains : Boeing B17, communé- ments appelés «forteresses volantes». Par contre, je voyais un sillage blanc vertical progressant vers le bas jusqu’à l’explo- sion au sol accompagné du déplacement d’air. À cette altitude, le seul ouvrage visible était les fortifications monumentales qui ceinturaient la ville, un repérage idéal. Et c’est sans doute pour cela qu’elles avaient été protégées. L’ancienne poste principale de la ville était située au même emplacement que l’actuelle, au maximum à cent mètres des mu- railles. Complètement détruite, il ne restait que des pans de murs, déblayés à la reconstruction par l’entreprise Lagadec de Landerneau, au moyen d’une pelle mécanique à câbles. Entre la poste et les fortifications, était érigé un monument commémoratif de la guerre 14/18. Différentes parties des statues en bronze doré étaient éparpillées autour du piédestal. J’ai moi-même récupéré une tête de femme à moitié enterrée sous un feu allumé par les GI ; j’ai déposé cette partie du monument sur d’autres, près du piédestal. Les troupes américaines, sous le commandement du Général Middelton, vi- daient l’hôpital Morvan des affaires abandonnées par les Allemands et les brûlaient dans la douve située en bas de la place des Glacis (aujourd’hui Liberté). Ceci pour en faire leur casernement. *lettre d’un habitant PAPI POUR LES SAINT-MARCOIS* Page 4 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35 Le saviez-vous? Brest au passé Jean François Marie Le GONIDEC de Kerdaniel est né le 4 septembre 1775 au Conquet. Il perd sa mère à l’âge de trois ans, est recueilli par sa marraine Madame de Kersauzon-Goasmelquin... son père, em- ployé de ferme, ne pouvant l’élever. Il fit de très bonnes études au collège de Tréguier et participa, sans doute, à la chouannerie. Le hasard lui fit croiser un gendarme, alors qu’il chemi- nait avec un jeune garçon. Interrogé en breton par le brigadier, il dut laisser l’enfant répondre à sa place, car il avait oublié sa première langue. Il en fut très mortifié et décida de se consacrer à l’étude de l’idiome qu’il avait parlé dans ses jeunes années. Il entre comme commis dans l’administration forestière de la marine de guerre. Il occupe ses temps libres à travailler la grammaire bretonne et à publier son travail dès 1807. En 1821, son ouvrage «Dictionnaire Breton- Français» est édité. D’autres ouvrages de la même veine suivent. Admis à la retraite, il vit à Paris. Son grand souci était de traduire la bible en breton. Il publie donc un «Katekiz historik». Son travail fut capital pour la langue bretonne ; certains le dénommaient «Reizher ar brezhoneg», le correcteur de la langue bretonne. Il meurt le 12 octobre 1838 et n’est enterré au Conquet que le 12 octobre 1845, dans le cimetière de Lochrist.
  • 5. L’amiraladonnésonnomàune petiteruesituéentrelarueMonjaretde Kerjéguetl’escalierdelastation- servicesurlaD165. Undespluscurieuxépisodesdesavie estcertainementl’histoiredesamort.Histoire authentique,qu’ilracontedanssonrécit«Unehistoirede l’autremonde». Enjuillet1874,lecroiseurl’Infernet ,àbordduquelleCapitainede frégateGalacheoccupelesfonctionsdesecond,partdeCallao (Pérou)...pourunemissiond’hydrographiedesÎlesLobos.Cette missionduraunequinzainedejoursetlecommandantdécidadefaire escaleàGuayaquilpourmettreaunetleslevéesetplans.L’arrivéedece navirefrançaisdanslavillefutlesignalderéjouissancesnombreuses: bals,dinersetsoiréessesuccédèrentsansinterruption.Deplus,la beautédes demoisellesmétissesespagnolesenchanta tousles marins. Unjour,aucoursd’unedecesgrandessoiréesorganiséespar leconsul,arriva untremblementdeterre. Accidentassezcommun danscetterégion,maisplutôtdésagréablequandonn’yestpashabitué. Pendantquelquessecondes,cefutladébâcleetunedameâgée, apeurée,seraccrochaaubrasduCapitaineencriant: «Jemeurs sauvez-moi!». Cequ’ilfitenl’amenantaubuffet.Labonnedame,en remerciement,luiprésentasafilleAnita,trèsbelleettrèsgracieuse...qui, pourlerécompenser,l’invitaàdanser. Quelquetempsaprès,pendantuneréceptiondonnéeàbord parle commandant,celui-cireçutunjournal«leCourrierdesEtats-Unis» publiéenfrançaisàNewYork. Ileutlasurprised’ylireunedépêche venant duPanama,annonçantunterribleévènementarrivéàbordde l’Infernet :àsasortiedudétroitdeMagellan,dansunfurieuxcoupde vent,leCapitainedefrégateGalacheseconddunavire,aétéemporté parunpaquetdemer.Toutes lesrecherchesfaitespourlesauveront étéinfructueuses. Cequibiensûrétaitfaux.MaisreprispartoutelapresseenFrance,il fallutbeaucoupdetempspourdémentircettefausseinformation. LeCapitaineGalache,avechumour,auraiteucemotenpensantàla belledemoiselleavecquiilvalsaitduranttoutescessoirées. «Jen’aipasétéenlevéparunelame...maisparunefemme.» Néle23avril1830àToulouse, ilest décédéle11février1901àBrest. FilsdeFrançoiset FrançoiseSalles,ils’estmariéle11décembre1869à Brest avecAmélieAnnaLehideux. IlentredanslaMarineen1846.EstnomméAspirantle1eraoût1848, EnseignedeVaisseaule11juin1853,puis LieutenantdeVaisseaule24 décembre1859. Ilestaffectéle1erjanvier1872,surleBordal’ÉcoleNavaleenradede Brest.IlestCapitainede frégatele11août1873. Etsera,en1874/1875, Secondsurlacorvette Infernet,Divisionnavalede l'AtlantiqueSud. Ilaétéélevéaugradede ChevalierdelaLégion d'Honneurle10août1861. HUMOUR Utilisé depuis la nuit des temps, ce nectar offre une infinie palette d’arômes, de couleurs et de saveurs. Cette multiplicité va des miels doux et clairs (acacia, cerisier, citronnier, clé- mentinier, colza, fram- boisier, luzerne, oranger, tilleul, tournesol, trèfle blanc) aux miels corsés et ambrés (arbousier, bruyère, buis, châtaignier, chêne, eucalyptus, fenouil, lavande, menthe, pissenlit, ronce, sapin, sarrasin, thym). Les anciens puisaient dans ses pouvoirs énergétiques et curatifs pour vénérer les dieux, baptiser les enfants, embaumer les morts. Ses vertus hydratantes et cicatri- santes étaient bien connues des élégantes. Pour se nourrir, l’insecte butine le nectar des fleurs puis le transforme en miel, une fois de retour à sa ruche. C’est le surplus de ce festin que les apiculteurs ex- traient, filtrent et coulent, au gré des récoltes succes- sives, à la belle saison. Préférez le miel de producteur, identifiable grâce à l’éti- quette qui mentionne le nom de la plante dont il pro- vient, ou une indication topographique (garrigue, montagne...) ou géographique. L’apithérapie consiste à guérir de nombreux maux grâce aux bienfaits du miel et de ses produits dérivés. Ses propriétés sont multiples : antibactérien, anti-inflamma- toire, antioxydants (qui réduisent la formation des radi- caux libres responsables du vieillissement). Le pollen riche en protéines, améliore l’état général en sti- mulant les défenses immuni- taires. La gelée royale agit sur l’en- semble de l’organisme. Elle peut être utilisée en cure, à l’automne ou au printemps. La propolis collectée par les abeilles sur les bourgeons des arbres est indiquée pour soigner la majorité des in- fections bactériennes. En cuisine, qui dit miel dit pain d’épice et confi- series orientales. Il se montre aussi très joueur dans les plats salés. Et habile à donner la ré- plique aux saveurs acides ou aigrelettes. JARDIN Le miel, le meilleur des fleurs, Page 5 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35
  • 6. K é r u s c u n e n S e p t e m b r e CONCERTS de « KERUSCUN EN SEPTEMBRE » C’est par une météo clémente qu’une nouvelle édition des concerts « Kéruscun en septembre » s’est déroulée sur la place éponyme le samedi 10 septembre de 18h30 à 23h00. Comme chaque année, les bénévoles de la Commission anima- tion du Conseil Consultatif du Quartier (C.C.Q.) de St-Marc se sont chargés de la parfaite organisation de cette soirée qui s’est déroulée dans une bonne convi- vialité. Plusieurs centaines de fans de rock n’ont pas voulu rater ce rendez-vous désormais bien connu des Brestois depuis plus de 10 ans. Cette année, la Com- mission avait choisi d’inclure des «tremplins» permettant à de jeunes musiciens locaux de se produire sur scène. C’est donc le groupe «Randle P.» qui, pour leur 2ème concert, a inauguré la soirée devant un public conquis. Une vé- ritable satisfaction pour ce groupe car étant né en 2015 à… Kéruscun ! Composé de 4 musiciens dont Sinnkaya, bien connu sur Brest ou encore Mequi, professeur de guitare, cette formation a un style de slam musical avec une recherche de paroles d’optimisme, de bienveillance… Second jeune groupe : «Crise de cave». Issus de différents groupes, ces quatre musiciens brestois se sont réunis et faisaient leur premier concert ensemble. Un véritable succès auprès du public qui n’a pas hésité à les en- courager pour un retour sur scène. Vers 20h30, alors que le public envahissait la place et les rues bordantes (bouclées pour l’occasion), c’était le groupe «Band of Bitches» qui faisait entendre ses voix de femmes. En effet, ce groupe également brestois est composé de quatre femmes. Et enfin, suite des concerts jusque 23h00 par le groupe «Dysilencia» qui est né à Brest en 2004 et composé de six musiciens et d’un ingénieur de son. Leur style du genre rock-métal, voire agrémenté électro, a ravi leurs fans qui ont rappelé Dysilencia pour un dernier morceau musical avant que la sonorisation ne s’éteigne. Durant toute la soirée, un stand de prévention était tenu par Anne, Chantal, Jacqueline, Jeannine, bénévoles du CCQ... Y étaient proposés gracieusement bouchons d’oreille, éthylotests, préservatifs, documentations diverses sur l’alcool, le cannabis, etc... Egalement sur le site, l’association «A.E.M.V. enfants malades» qui assurait une petite restauration. De l’avis des spectateurs et de voi- sins, cette animation est appréciée sur le quartier. Et de plus, elle est gratuite. Bien encadrée par les bé- névoles le service de sécurité étant assuré, cette soirée s’est déroulée dans une ambiance sympathique sans aucun problème. A 23h15, la place de Keruscun retrouvait son calme alors que le démontage des structures était déjà engagé.Page 6 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35
  • 7. P o r t r a i t d e S a i n t - m a r c o i s L é o M a u r i n c h a m p i o n d e v o i l e Léo Maurin, tu habites à Saint-Marc et pratique la voile à haut niveau. Voudrais-tu nous faire partager ta passion ? Aujourd’hui, j’ai 17 ans. J’avais 2 ans quand j’ai navigué pour la première fois. Depuis, je passe près de 125 jours par an sur l’eau. Quels résultats as-tu engrangés ? J’ai disputé près de 140 régates et j’ai 43 podiums à mon actif. L’année dernière, j’ai remporté le na- tional de Hyères et je suis arrivé second au clas- sement national de Laser 4.7. J’ai participé au Championnat du Monde en Hollande où j’ai atteint la 77ème place. Au Champion- nat de France à Martigues j’ai terminé 4ème. Durant cet été, j’ai fait 4e aux Championnat d’Eu- rope à Crozon, 10e au Championnat de France à Martigues et 96e au Championnat du Monde en Irlande. J’étais un peu déçu du résultat au Monde mais j’ai engrangé beaucoup d’expérience. Qu’est-ce qu’un Laser ? C’est un dériveur mono- place de 4m50. Quel est ton club ? C’est l’USAM-voile. Nous avons un bon groupe, c’est stimulant. Luc et Yaël avec qui j’ai participé au Championnat du Monde ont terminé respectivement 92e et 108e. Pour la prochaine saison, je vous donne ren- dez-vous pour le Championnat de France 2017 qui sera organisé fin août à Brest ! .Page 7 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35
  • 8. LA BONNE RECETTE DU SAINT-MARC QUOI ! gâteau "cocotte" COMITÉ DE  RÉDACTION Jeannine Arzur Pierre Boulch Anne Borgniet-Youénou Eric Cann Jean.-Yves Guéguéniat François Grosjean Jean-Claude Martin Françoise Omnès Albert Sparfel crédit photo: le Saint-Marc Quoi? Imprimerie: CERID Brest Hanv-goanv beteg Nedeleg Divar neuze vez goanv kaled ken e vezo bleun en haleg Hag ahano goanv tenn L'automne jusqu'à Noël Puis commence l'hiver dur Jusqu'à ce que fleurissent les saules Ensuite c est le rude hiver jusqu'à ce que l'aubépine fleurisse Hadet da galan-goanv, stanket an toull karr, Poent eo d'ar mevel mont gant ar gounar Semez à la Toussaint, bouchez toutes les brèches, C'est l'heure où le valet se donne à tous les diables. Nedeleg seh, Pask kaillareg Laka an arh da veza barreg Hag an ozah da veza bouzelleg Noël sec et Pâques boueux comblent la huche et engraissent le paysan Ingrédients: 6 cuillerées à soupe (rases) de farine 5 cuillerées à soupe (rases) de Maïzena 1 sachet de levure en poudre 8 cuillerées à soupe (rases) de sucre en poudre 4 oeufs 9 cuillerées à soupe d'huile Parfum : 2 cuillerées à soupe de rhum Préparation: Dans une terrine, mélan- gez farine, levure, Maïzena et sucre. Creu- sez ce mélange, mettez au milieu les oeufs battus et incorporez petit à petit l'huile et le rhum. Travaillez cet ensemble doucement afin d'obtenir une pâte lisse et sans grumeaux de la consis- tance d'une pâte à beignets. • Beurrez une petite cocotte en fonte ou en verre culinaire; versez-y le mélange. Fermez le récipient avec son couvercle et faites cuire pendant 20 minutes au four chaud. Ce gâteau doit beaucoup gonfler à la cuisson. • Démoulez chaud. Servez froid. Martine fait la cuisine Nous remercions les commer- çants et services des quartiers de Saint-Marc qui nous font le meilleur accueil pour la mise à disposition de ce journal auprès des Saint-Marcois. Merci aux bénévoles qui les déposent dans les différents points de distribu- tion. Merci aux habitants qui nous ont fait parvenir leurs articles. Bretonneries! Coup de projecteur Infos-Mairie L’accès aux déchèteries de Brest métropole est exclusivement réservé aux véhicules particuliers. Les véhicules professionnels, logotés ou non, sont interdits. Il existe des déchèteries professionnelles sur le territoire de Brest métropole. Leurs coordonnées sont disponibles auprès de la Direction Déchets-Propreté 02 98 34 32 10 Page 12 LE SAINT-MARC QUOI ?  N° 35 Larecyclerieeffectuedesprésences surdifférentesdéchèteriesafinde proposerauxhabitantsdenousdé- poserleursobjetsinutilisésplutôtque delesmettreàlabenne,etainsipou- voirleurdonnerunesecondevie. Déchetteries