SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  6
Télécharger pour lire hors ligne
ÉGALITÉDEGENRE
ET DROITSDESFEMMES
Normes
duConseildel’Europe
L’
égalité de genre est capitale pour la protection des droits de l’homme, le fonctionnement
de la démocratie, le respect de l’État de droit, la croissance économique et la compétitivité.
Les travaux du Conseil de l’Europe dans les domaines des droits humains et de l’égalité de
genre ont permis l’adoption d’un ensemble de normes juridiques et d’orientations politiques visant
à assurer la promotion et l’autonomisation des femmes ainsi qu’à parvenir à une réelle égalité de
genre dans les États membres du Conseil de l’Europe et au-delà.
CONVENTIONS DU CONSEIL DE L’EUROPE
■ La Convention européenne des droits de l’homme (1950) est le traité fondamental en matière
de droits humains en Europe. Elle garantit les droits civils et politiques fondamentaux. Aux termes de
l’article 1, les Parties ont l’obligation de reconnaître les droits et libertés définis dans la Convention
« à toute personne relevant de leur juridiction ». La jouissance de ces droits doit être assurée sans
distinction aucune, notamment fondée sur le sexe (article 14 de la Convention). Le Protocole no
 12
à la Convention réaffirme ce principe de non-discrimination : l’article 1 rappelle que la jouissance
de tout droit prévu par la loi doit être assurée sans discrimination aucune, fondée notamment sur
le sexe. La Cour européenne des droits de l’homme est compétente pour statuer sur des requêtes
individuelles ou étatiques alléguant des violations des droits civils et politiques établis par la
Convention européenne des droits de l’homme.
■ La Charte sociale européenne (1961) est l’équivalent de la Convention européenne des droits
de l’homme dans le domaine des droits économiques et sociaux. La Charte garantit la jouissance des
droits économiques et sociaux en matière de logement, de santé, d’éducation, d’emploi, de protection
juridique et sociale et de libre circulation des personnes. Tous ces droits doivent être mis en œuvre
sans discrimination d’aucune sorte, en particulier fondée sur le sexe. La Charte a été révisée en 1996 et
prévoit l’égalité de genre du point de vue de l’éducation, du travail et de la vie familiale, ainsi que des
mesures positives pour garantir l’égalité des chances et le droit à une rémunération égale. Le Comité
européen des Droits sociaux contrôle la conformité des situations nationales avec les engagements
énoncés dans la Charte grâce à un système de rapports et à une procédure de réclamation collective.
■ La Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains (2005) vise à
prévenir et combattre la traite des femmes, des hommes et des enfants aux fins d’exploitation sexuelle
ou par le travail, ou d’autres formes d’exploitation, ainsi qu’à protéger les victimes et à poursuivre
les trafiquants. Elle comprend, à l’article 3, une disposition interdisant la discrimination, et oblige les
Parties à promouvoir l’égalité de genre et à avoir recours à l’approche intégrée de l’égalité dans le
développement, la mise en œuvre et l’évaluation des mesures prises pour appliquer la convention.
La convention a mis en place un mécanisme de suivi indépendant destiné à déterminer dans quelle
mesure ses dispositions sont appliquées par les États parties. Ce mécanisme repose sur deux piliers :
le Groupe d’experts sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) et le Comité des Parties.
■ La Convention du Conseil de l’Europe sur la protection des enfants contre l’exploitation et les
abus sexuels (Convention de Lanzarote, 2007) est le premier traité imposant la criminalisation de toutes
les formes de violences sexuelles perpétrées contre les enfants. Elle incrimine notamment le fait de se
livrer à des activités sexuelles avec un enfant, la prostitution d’enfants, la pornographie enfantine, la
sollicitation d’enfants à des fins sexuelles (« grooming ») et le « tourisme sexuel ». La convention prévoit
que les auteurs de certaines infractions peuvent être poursuivis même quand ces faits sont commis à
l’étranger. Les mesures préventives citées dans la convention consistent notamment à sélectionner, à
recruter et à former les personnes travaillant au contact d’enfants, à sensibiliser les enfants aux risques
et à leur apprendre à se protéger, ainsi qu’à évaluer les mesures prises à l’encontre des auteurs avérés
ou potentiels d’infractions. Le « Comité de Lanzarote » (c’est-à-dire le Comité des Parties à la convention)
est l’organe établi pour s’assurer de l’application effective de la Convention de Lanzarote par les Parties.
■ La Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard
des femmes et la violence domestique (Convention d’Istanbul, 2011) est le traité international le
plus ambitieux pour lutter contre la violence à l’égard des femmes sous toutes ses formes. La pré-
vention de la violence, la protection des victimes, la poursuite en justice des auteurs et la nécessité
d’adopter des politiques intégrées au niveau national constituent les piliers de la convention.
Les mesures imposées par la convention s’appuient fermement sur le postulat que l’on ne peut
mettre un terme à la violence à l’égard des femmes sans investir dans une plus grande égalité de
genre et que seule une véritable égalité, ainsi qu’une modification des compor­tements et de la
dynamique du pouvoir, peuvent réellement empêcher cette grave violation des droits humains.
La Convention d’Istanbul prévoit un mécanisme de suivi reposant sur deux organes pour évaluer
et améliorer la mise en œuvre de la convention par les États membres : le Groupe d’experts sur la
lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (GREVIO) indépendant, et
le Comité des Parties.
RECOMMANDATIONS DU COMITÉ
DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES
■ La Recommandation no
 R (79) 10 concernant les femmes migrantes appelle les États membres
à veiller à ce que la législation et la réglementation nationales qui concernent les femmes migrantes
soient pleinement adaptées aux normes internationales en vigueur. Elle recommande également
de prendre des mesures pour fournir des informations aux femmes migrantes, prévenir la discri-
mination dans leurs conditions de travail et promouvoir leur intégration socio-culturelle ainsi que
leur accès à l’orientation professionnelle et à la formation.
■ La Recommandation no
 R (85) 2 relative à la protection juridique contre la discrimination
fondée sur le sexe exhorte les États membres à adopter ou à renforcer les mesures utiles à la
promotion de l’égalité de genre, notamment au moyen de la législation en matière d’emploi, de
sécurité sociale et de retraite, de fiscalité, de droit civil, d’acquisition et de perte de la nationalité et
de droits politiques. L’annexe à la recommandation mentionne la nécessité d’envisager l’adoption
de mesures spéciales temporaires destinées à accélérer la réalisation de l’égalité de fait entre les
hommes et les femmes dans les secteurs où des inégalités existent. En outre, les États membres
sont encouragés à adopter des mécanismes adaptés et une législation compor­tant des recours et
des sanctions efficaces pour décourager toute discrimination.
■ La Recommandation no 
R (90) 4 sur l’élimination du sexisme dans le langage appelle les États
membres à promouvoir l’utilisation d’un langage reflétant le principe de l’égalité de genre, et à
prendre les mesures nécessaires pour encourager l’utilisation d’un langage non sexiste qui tienne
compte de la présence, du statut et du rôle des femmes dans la société. Elle demande en outre
aux États membres de mettre la terminologie employée dans les textes juridiques, l’administration
publique et l’éducation en harmonie avec le principe d’égalité, ainsi que d’encourager l’utilisation
d’un langage non sexiste dans les médias.
■ La Recommandation no
 R (96) 51 sur la conciliation de la vie professionnelle et de la vie
­familiale appelle les États membres à intervenir pour permettre aux hommes et aux femmes de
mieux concilier leur vie professionnelle et leur vie familiale. Les mesures proposées à cette fin
comprennent l’aménagement du temps de travail (pratique de l’emploi flexible, congé de mater-
nité et congé parental) ; la suppression des discriminations entre les femmes et les hommes sur
le marché du travail ; le développement des services, avec les moyens financiers appropriés, en
faveur des familles ; l’adaptation des régimes de sécurité sociale et fiscaux à la diversité croissante
des modèles de travail ; et l’aménagement des rythmes et des programmes scolaires.
■ La Recommandation no
 R (98) 14 relative à l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes
et les hommes appelle les États membres à créer un environnement propice à cette approche et à
faciliter les conditions pour sa mise en œuvre dans le secteur public en se fondant sur le rapport du
Conseil de l’Europe sur l’approche intégrée de l’égalité. Ce rapport présente le cadre conceptuel et
une méthodologie de mise en œuvre de l’approche intégrée de l’égalité de genre, accompagnés
d’exemples de bonnes pratiques.
■ La Recommandation Rec(2002)5 sur la protection des femmes contre la violence énonce une
série de mesures pour mettre fin à toutes les formes de violence à l’égard des femmes, y compris des
mesures législatives et politiques pour prévenir et instruire ces actes de violence, aider les victimes,
travailler avec les auteurs de violences, renforcer la sensibilisation, l’éducation et la formation, et
recueillir des données pertinentes. Sa mise en œuvre fait l’objet d’un suivi régulier pour évaluer les
progrès et fournir des informations aux États membres sur les avancées et les lacunes existantes.
■ La Recommandation Rec(2003)3 sur la participation équilibrée des femmes et des hommes à
la prise de décision politique et publique fixe la norme qui a depuis été suivie par d’autres organisa-
tions et pays : la participation équilibrée des femmes et des hommes signifie que la représentation
de chacun des deux sexes au sein d’une instance de décision dans la vie politique ou publique ne
doit pas être inférieure à 40 %. Les États membres sont invités à adopter un ensemble de mesures
législatives, administratives et d’accompagnement pour parvenir à une participation équilibrée
et à un partage égal du pouvoir décisionnel entre femmes et hommes. Sa mise en œuvre par les
États membres fait l’objet d’un suivi régulier pour leur fournir des informations sur les avancées
et les lacunes existantes.
■ La Recommandation Rec(2007)13 relative à l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes
et les hommes dans l’éducation appelle les États membres à promouvoir et à encourager des
mesures visant à appliquer l’approche intégrée de l’égalité à tous les niveaux du système éducatif
et dans la formation des enseignants. Elle énonce une série de mesures d’ensemble pour garantir
une approche réellement intégrée de l’égalité dans l’éducation, y compris dans les cadres juridiques,
l’organisation des établissements scolaires et les programmes scolaires. Sa mise en œuvre fait l’objet
d’un suivi régulier pour évaluer les progrès.
■ La Recommandation Rec(2007)17 sur les normes et mécanismes d’égalité entre les femmes
et les hommes dresse une liste de mesures pour parvenir à l’égalité de genre dans la pratique, en
tenant compte des droits humains et de l’intégration d’une perspective de genre dans la législation
dans tous les domaines. Elle prévoit des normes spécifiques d’égalité de genre pour la vie privée
et familiale, pour l’éducation, la science et la culture, pour la vie économique, pour la protection
sociale, pour la santé, y compris les questions sexuelles et génésiques, pour la violence à l’égard
des femmes, pour la traite des êtres humains, pour les situations de conflit et d’après-conflit et
pour la situation spécifique des groupes vulnérables exposés à une discrimination multiple. La
recommandation présente en outre des stratégies, des mécanismes et des instruments pour
parvenir à l’égalité de genre, comme la mise en œuvre de stratégies complémentaires ; l’établisse-
ment de mécanismes institutionnels/mécanismes nationaux pour l’égalité ; l’élaboration d’études
et d’instruments permettant d’évaluer la situation des femmes et des hommes ; et l’établissement
de coopérations et de partenariats.
■ La Recommandation Rec(2008)1 sur la prise en compte dans les actions de santé des spécifi-
cités entre hommes et femmes demande aux États membres de faire du genre un domaine d’action
prioritaire, en répondant aux besoins spécifiques des hommes et des femmes en matière de santé
et en prenant en compte l’approche intégrée de l’égalité de genre dans leurs politiques et stratégies
en matière de santé. Elle invite également les États membres à promouvoir la prise en compte de
la question du genre et l’inclusion de mesures favorisant cette prise en compte dans le secteur de
la santé, de veiller à la participation équilibrée des femmes et des hommes dans les processus de
prise de décision et d’assurer le suivi et l’évaluation des progrès réalisés en matière d’approche
intégrée de l’égalité de genre dans les politiques de santé. La production de rapports périodiques
sur la santé prenant en compte le genre et comprenant une analyse de genre, ainsi que la promotion
de l’utilisation d’indicateurs tenant compte du genre lors du processus de collecte des données
pour les rapports nationaux de santé font partie des mesures figurant dans la recommandation.
■ La Recommandation Rec(2010)10 sur le rôle des femmes et des hommes dans la préven-
tion et la résolution des conflits et la consolidation de la paix définit des lignes directrices sur la
manière d’aborder les différents rôles attribués aux femmes et aux hommes dans les activités
de prévention, de résolution des conflits et de consolidation de la paix, et dans l’élaboration de
stratégies et de mécanismes qui s’y rapportent dans les domaines suivants : le respect des droits
humains et la résolution non violente des conflits ; la lutte contre les violences fondées sur le genre ;
la participation équilibrée des femmes et des hommes à la prise de décision ; l’égalité de genre
et l’approche intégrée de l’égalité pour l’autonomisation des femmes. L’annexe de cette recom-
mandation comprend des mesures générales nécessaires à sa mise en œuvre en ce qui concerne
les cadres juridique et politique, l’approche intégrée de l’égalité, le rôle des ONG et de la société
civile, l’éducation et les médias.
■ La Recommandation Rec(2012)6 sur la protection et la promotion des droits des femmes et
des filles handicapées demande aux États membres de prendre les mesures législatives appro-
priées ainsi que d’autres actions positives susceptibles d’encourager la participation des femmes
et des filles handicapées dans tous les domaines de la vie. Etant donné que les femmes et les filles
handicapées peuvent faire l’objet de discriminations multiples, les mesures envisagées couvrent
des domaines comme l’éducation et la formation ; l’emploi et la situation économique ; les soins de
santé ; l’accès à la protection sociale ; les droits sexuels et génésiques, la maternité et la vie familiale ;
l’accès à la justice et la protection contre la violence et les mauvais traitements ; la participation à la
vie culturelle, sportive, aux loisirs et au tourisme ; et la sensibilisation et le changement d’attitudes.
■ La Recommandation Rec(2013)1 sur l’égalité entre les femmes et les hommes et les médias
comprend des lignes directrices et des mesures suggérées pour lutter contre les stéréotypes sexistes
dans les médias et s’adresse aux États membres comme aux organismes de médias. Elle contient
seize mesures de mise en œuvre, portant sur des questions comme l’examen et l’évaluation des
lois et politiques en matière d’égalité de genre, l’adoption et l’application d’indicateurs nationaux
de l’égalité dans les médias, la fourniture d’informations et la promotion de bonnes pratiques, les
mécanismes de responsabilité, la recherche et la publication, l’éducation aux médias et la citoyenneté
active. Un manuel pour aider les États membres dans la mise en œuvre de cette recommandation
est disponible sur le site web de l’égalité de genre du Conseil de l’Europe.
■ La Recommandation Rec(2015)2 sur l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les
hommes dans le sport appelle les États membres à promouvoir et à encourager les politiques et
les pratiques destinées à introduire, mettre en œuvre et assurer le suivi de l’approche intégrée dans
tous les domaines et à tous les niveaux du sport, notamment par : la législation ; les politiques et
les programmes ; la collecte de données et la recherche sur les femmes et les filles dans le sport
et dans le sport féminin ; et la sensibilisation et la formation aux questions d’égalité de genre des
autorités publiques ayant trait au sport et du personnel travaillant dans ce domaine.
Prems069116
www.coe.int
FRA
www.coe.int/equality
gender.equality@coe.int
Le Conseil de l’Europe est la principale organisation
de défense des droits de l’homme du continent. Il
comprend 47 États membres, dont les 28 membres
de l’Union européenne. Tous les États membres
du Conseil de l’Europe ont signé la Convention
européenne des droits de l’homme, un traité
visant à protéger les droits de l’homme, la
démocratie et l’État de droit. La Cour européenne
des droits de l’homme contrôle la mise en œuvre
de la Convention dans les États membres.

Contenu connexe

Tendances

Les Principes de Johannesbourg, Sécurité Nationale, Liberté d’Expression et A...
Les Principes de Johannesbourg, Sécurité Nationale, Liberté d’Expression et A...Les Principes de Johannesbourg, Sécurité Nationale, Liberté d’Expression et A...
Les Principes de Johannesbourg, Sécurité Nationale, Liberté d’Expression et A...Jamaity
 
Refoulement par procuration
Refoulement par procurationRefoulement par procuration
Refoulement par procurationJamaity
 
État des lieux des droits humains en Tunisie - Janvier 2021
État des lieux des droits humains en Tunisie - Janvier 2021État des lieux des droits humains en Tunisie - Janvier 2021
État des lieux des droits humains en Tunisie - Janvier 2021EuroMed Rights - Tunisia
 
Pour une vision stratégique tunisienne du partenariat avec l’Union européenne
Pour une vision stratégique tunisienne du partenariat avec l’Union européennePour une vision stratégique tunisienne du partenariat avec l’Union européenne
Pour une vision stratégique tunisienne du partenariat avec l’Union européenneEuroMed Rights - Tunisia
 
Decret 2015 761 du 24 juin2015 relatif au rapport sur l'egalite
Decret 2015 761 du 24 juin2015 relatif au rapport sur l'egaliteDecret 2015 761 du 24 juin2015 relatif au rapport sur l'egalite
Decret 2015 761 du 24 juin2015 relatif au rapport sur l'egaliteLe Mouvement Associatif Occitanie
 
Loi sur la lutte contre les violences basées sur le genre
Loi sur la lutte contre les violences basées sur le genreLoi sur la lutte contre les violences basées sur le genre
Loi sur la lutte contre les violences basées sur le genreAndry Rakotoniaina Andriatahiana
 
Profil genre tunisie_2021
Profil genre tunisie_2021Profil genre tunisie_2021
Profil genre tunisie_2021Jamaity
 
Accord de coalition 2018 2023
Accord de coalition 2018 2023Accord de coalition 2018 2023
Accord de coalition 2018 2023Luxemburger Wort
 
Définition du contenu des droits : quels sont les mécanismes de construction ...
Définition du contenu des droits : quels sont les mécanismes de construction ...Définition du contenu des droits : quels sont les mécanismes de construction ...
Définition du contenu des droits : quels sont les mécanismes de construction ...social_cohesion_CoE
 
Pcf adresse 2017 presidentielles
Pcf adresse 2017 presidentiellesPcf adresse 2017 presidentielles
Pcf adresse 2017 presidentiellesDominique Gayraud
 
Manuscrit final politique d egalite 10 avril 2015 imprimable (1)
Manuscrit final politique d  egalite 10 avril 2015   imprimable (1)Manuscrit final politique d  egalite 10 avril 2015   imprimable (1)
Manuscrit final politique d egalite 10 avril 2015 imprimable (1)Institution Mcfdf
 
PLAN GOUVERNEMENTAL POUR L’EGALITE DES SEXES (2012-2016)
PLAN GOUVERNEMENTAL POUR L’EGALITE DES SEXES  (2012-2016)PLAN GOUVERNEMENTAL POUR L’EGALITE DES SEXES  (2012-2016)
PLAN GOUVERNEMENTAL POUR L’EGALITE DES SEXES (2012-2016)Gobernabilidad
 
La constitution pour les nuls (By: Blog Tiwliwla)
La constitution pour les nuls (By: Blog Tiwliwla)La constitution pour les nuls (By: Blog Tiwliwla)
La constitution pour les nuls (By: Blog Tiwliwla)El Ourouba
 

Tendances (19)

Les droits des hummans
Les droits des hummansLes droits des hummans
Les droits des hummans
 
Les Principes de Johannesbourg, Sécurité Nationale, Liberté d’Expression et A...
Les Principes de Johannesbourg, Sécurité Nationale, Liberté d’Expression et A...Les Principes de Johannesbourg, Sécurité Nationale, Liberté d’Expression et A...
Les Principes de Johannesbourg, Sécurité Nationale, Liberté d’Expression et A...
 
Refoulement par procuration
Refoulement par procurationRefoulement par procuration
Refoulement par procuration
 
Appel des femmes
Appel des femmesAppel des femmes
Appel des femmes
 
Les droits de l'Homme
Les droits de l'HommeLes droits de l'Homme
Les droits de l'Homme
 
État des lieux des droits humains en Tunisie - Janvier 2021
État des lieux des droits humains en Tunisie - Janvier 2021État des lieux des droits humains en Tunisie - Janvier 2021
État des lieux des droits humains en Tunisie - Janvier 2021
 
Pour une vision stratégique tunisienne du partenariat avec l’Union européenne
Pour une vision stratégique tunisienne du partenariat avec l’Union européennePour une vision stratégique tunisienne du partenariat avec l’Union européenne
Pour une vision stratégique tunisienne du partenariat avec l’Union européenne
 
Decret 2015 761 du 24 juin2015 relatif au rapport sur l'egalite
Decret 2015 761 du 24 juin2015 relatif au rapport sur l'egaliteDecret 2015 761 du 24 juin2015 relatif au rapport sur l'egalite
Decret 2015 761 du 24 juin2015 relatif au rapport sur l'egalite
 
Loi sur la lutte contre les violences basées sur le genre
Loi sur la lutte contre les violences basées sur le genreLoi sur la lutte contre les violences basées sur le genre
Loi sur la lutte contre les violences basées sur le genre
 
MFRB - Mouvement Français pour un Revenu de Base - Présentation
MFRB - Mouvement Français pour un Revenu de Base - PrésentationMFRB - Mouvement Français pour un Revenu de Base - Présentation
MFRB - Mouvement Français pour un Revenu de Base - Présentation
 
Profil genre tunisie_2021
Profil genre tunisie_2021Profil genre tunisie_2021
Profil genre tunisie_2021
 
Accord de coalition 2018 2023
Accord de coalition 2018 2023Accord de coalition 2018 2023
Accord de coalition 2018 2023
 
Accord de-coalition-2018-2023
Accord de-coalition-2018-2023Accord de-coalition-2018-2023
Accord de-coalition-2018-2023
 
Convention internationale des_psh
Convention internationale des_pshConvention internationale des_psh
Convention internationale des_psh
 
Définition du contenu des droits : quels sont les mécanismes de construction ...
Définition du contenu des droits : quels sont les mécanismes de construction ...Définition du contenu des droits : quels sont les mécanismes de construction ...
Définition du contenu des droits : quels sont les mécanismes de construction ...
 
Pcf adresse 2017 presidentielles
Pcf adresse 2017 presidentiellesPcf adresse 2017 presidentielles
Pcf adresse 2017 presidentielles
 
Manuscrit final politique d egalite 10 avril 2015 imprimable (1)
Manuscrit final politique d  egalite 10 avril 2015   imprimable (1)Manuscrit final politique d  egalite 10 avril 2015   imprimable (1)
Manuscrit final politique d egalite 10 avril 2015 imprimable (1)
 
PLAN GOUVERNEMENTAL POUR L’EGALITE DES SEXES (2012-2016)
PLAN GOUVERNEMENTAL POUR L’EGALITE DES SEXES  (2012-2016)PLAN GOUVERNEMENTAL POUR L’EGALITE DES SEXES  (2012-2016)
PLAN GOUVERNEMENTAL POUR L’EGALITE DES SEXES (2012-2016)
 
La constitution pour les nuls (By: Blog Tiwliwla)
La constitution pour les nuls (By: Blog Tiwliwla)La constitution pour les nuls (By: Blog Tiwliwla)
La constitution pour les nuls (By: Blog Tiwliwla)
 

En vedette

Meeting of the Minds: Moving to a Relationship-based Model
Meeting of the Minds: Moving to a Relationship-based ModelMeeting of the Minds: Moving to a Relationship-based Model
Meeting of the Minds: Moving to a Relationship-based ModelMarketing Works
 
Disponibilidad
DisponibilidadDisponibilidad
Disponibilidadzaraigomez
 
Comprehensive Space Certification Listings
Comprehensive Space Certification ListingsComprehensive Space Certification Listings
Comprehensive Space Certification ListingsJames Howard
 
CAPABILITY STATEMENT Final 5
CAPABILITY STATEMENT Final 5CAPABILITY STATEMENT Final 5
CAPABILITY STATEMENT Final 5James Howard
 
m1s4_proyecto integrador
m1s4_proyecto integradorm1s4_proyecto integrador
m1s4_proyecto integradorariel1995lomeli
 
Precisión Y Exactitud
Precisión Y  ExactitudPrecisión Y  Exactitud
Precisión Y Exactitudjebicasanova
 
5 étapes pour la maitrise des newsletters
5 étapes pour la maitrise des newsletters5 étapes pour la maitrise des newsletters
5 étapes pour la maitrise des newslettersAlain Planger
 
Presentacion De Mi Blog
Presentacion De Mi BlogPresentacion De Mi Blog
Presentacion De Mi Blogguest404a1f
 
Concevoir emailing-email
Concevoir emailing-emailConcevoir emailing-email
Concevoir emailing-emailAlain Planger
 
Présentation Culture numérique (rencontres CORAIA 2013)
Présentation Culture numérique (rencontres CORAIA 2013)Présentation Culture numérique (rencontres CORAIA 2013)
Présentation Culture numérique (rencontres CORAIA 2013)FormaVia
 
Marseille 2009 Attachement
Marseille 2009 AttachementMarseille 2009 Attachement
Marseille 2009 Attachementguest9149cb
 

En vedette (20)

Guppy
GuppyGuppy
Guppy
 
suceso historico
suceso historicosuceso historico
suceso historico
 
Meeting of the Minds: Moving to a Relationship-based Model
Meeting of the Minds: Moving to a Relationship-based ModelMeeting of the Minds: Moving to a Relationship-based Model
Meeting of the Minds: Moving to a Relationship-based Model
 
Disponibilidad
DisponibilidadDisponibilidad
Disponibilidad
 
Latihan 2
Latihan 2Latihan 2
Latihan 2
 
Comprehensive Space Certification Listings
Comprehensive Space Certification ListingsComprehensive Space Certification Listings
Comprehensive Space Certification Listings
 
CAPABILITY STATEMENT Final 5
CAPABILITY STATEMENT Final 5CAPABILITY STATEMENT Final 5
CAPABILITY STATEMENT Final 5
 
patho.ppt
patho.pptpatho.ppt
patho.ppt
 
m1s4_proyecto integrador
m1s4_proyecto integradorm1s4_proyecto integrador
m1s4_proyecto integrador
 
theresa resume
theresa resumetheresa resume
theresa resume
 
Precisión Y Exactitud
Precisión Y  ExactitudPrecisión Y  Exactitud
Precisión Y Exactitud
 
5 étapes pour la maitrise des newsletters
5 étapes pour la maitrise des newsletters5 étapes pour la maitrise des newsletters
5 étapes pour la maitrise des newsletters
 
Presentacion De Mi Blog
Presentacion De Mi BlogPresentacion De Mi Blog
Presentacion De Mi Blog
 
Concevoir emailing-email
Concevoir emailing-emailConcevoir emailing-email
Concevoir emailing-email
 
Aides ebusiness
Aides ebusinessAides ebusiness
Aides ebusiness
 
Accord de partenariat
Accord de partenariatAccord de partenariat
Accord de partenariat
 
Présentation Culture numérique (rencontres CORAIA 2013)
Présentation Culture numérique (rencontres CORAIA 2013)Présentation Culture numérique (rencontres CORAIA 2013)
Présentation Culture numérique (rencontres CORAIA 2013)
 
Marseille 2009 Attachement
Marseille 2009 AttachementMarseille 2009 Attachement
Marseille 2009 Attachement
 
Sharismo
SharismoSharismo
Sharismo
 
Chiffrescles2014
Chiffrescles2014Chiffrescles2014
Chiffrescles2014
 

Similaire à Egalité de genre et droits des femmes - Normes du Conseil de l'Europe

UAE shadow report 2023 - Fr
UAE shadow report 2023 - FrUAE shadow report 2023 - Fr
UAE shadow report 2023 - FrBookT
 
Glossaire sur l’égalité entre les femmes et les hommes - Commission pour l’ég...
Glossaire sur l’égalité entre les femmes et les hommes - Commission pour l’ég...Glossaire sur l’égalité entre les femmes et les hommes - Commission pour l’ég...
Glossaire sur l’égalité entre les femmes et les hommes - Commission pour l’ég...Le Mouvement Associatif Occitanie
 
Mécanismes existants pour la défense de la traite humaine
Mécanismes existants pour la défense de la traite humaineMécanismes existants pour la défense de la traite humaine
Mécanismes existants pour la défense de la traite humaineGabriel BREZOIU
 
Rapport upr-lgbtqi-tunisie
Rapport upr-lgbtqi-tunisieRapport upr-lgbtqi-tunisie
Rapport upr-lgbtqi-tunisieEmilien Miner
 
prog sem inter 17 et 18 oct fr
prog sem inter 17 et 18 oct frprog sem inter 17 et 18 oct fr
prog sem inter 17 et 18 oct frJamaity
 
Mémorandum conjoint de trois conseils consultatifs en matière d'égalité entre...
Mémorandum conjoint de trois conseils consultatifs en matière d'égalité entre...Mémorandum conjoint de trois conseils consultatifs en matière d'égalité entre...
Mémorandum conjoint de trois conseils consultatifs en matière d'égalité entre...CWEHF
 
Born free and equal lowres fr
Born free and equal lowres frBorn free and equal lowres fr
Born free and equal lowres frJamaity
 
Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...
Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...
Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...Le Mouvement Associatif Occitanie
 
Décrypter le labyrinthe institutionnel de l’Union Europénenne et ses relation...
Décrypter le labyrinthe institutionnel de l’Union Europénenne et ses relation...Décrypter le labyrinthe institutionnel de l’Union Europénenne et ses relation...
Décrypter le labyrinthe institutionnel de l’Union Europénenne et ses relation...Jamaity
 
Déclaration sur la gouvernance démocratique politique-economique entreprises
 Déclaration sur la gouvernance démocratique politique-economique entreprises Déclaration sur la gouvernance démocratique politique-economique entreprises
Déclaration sur la gouvernance démocratique politique-economique entreprisesParti Djibouti
 
Communiqué 26 novembre 2015
Communiqué 26 novembre 2015Communiqué 26 novembre 2015
Communiqué 26 novembre 2015LTDH
 
Les normes internationales de lutte contre la torture
Les normes internationales de lutte contre la tortureLes normes internationales de lutte contre la torture
Les normes internationales de lutte contre la tortureAdrien Bonny Eboumbou
 
Memorandum du Conseil wallon de l'Egalité entre Hommes et Femmes (CWEHF)
Memorandum du Conseil wallon de l'Egalité entre Hommes et Femmes (CWEHF)Memorandum du Conseil wallon de l'Egalité entre Hommes et Femmes (CWEHF)
Memorandum du Conseil wallon de l'Egalité entre Hommes et Femmes (CWEHF)CWEHF
 
LA TRAITE DES PERSONNES EN TUNISIE Lecture de dossiers judiciaires Etat des l...
LA TRAITE DES PERSONNES EN TUNISIE Lecture de dossiers judiciaires Etat des l...LA TRAITE DES PERSONNES EN TUNISIE Lecture de dossiers judiciaires Etat des l...
LA TRAITE DES PERSONNES EN TUNISIE Lecture de dossiers judiciaires Etat des l...Jamaity
 
Egalité Fille / Garçon - regroupement thématique du 12 mars au CIDJ
Egalité Fille / Garçon -  regroupement thématique du 12 mars au CIDJEgalité Fille / Garçon -  regroupement thématique du 12 mars au CIDJ
Egalité Fille / Garçon - regroupement thématique du 12 mars au CIDJInfoJeunesse ValdOise
 
Pour un sport sain et propre - La Convention contre le dopage
Pour un sport sain et propre - La Convention contre le dopagePour un sport sain et propre - La Convention contre le dopage
Pour un sport sain et propre - La Convention contre le dopageCouncil of Europe (CoE)
 
Proposition de loi état civil des personnes trans'
Proposition de loi état civil des personnes trans'Proposition de loi état civil des personnes trans'
Proposition de loi état civil des personnes trans'Limprevu
 
VII Sommet des Ameriques: Engagement Lima Face à la Corruption
VII Sommet des Ameriques: Engagement Lima Face à la CorruptionVII Sommet des Ameriques: Engagement Lima Face à la Corruption
VII Sommet des Ameriques: Engagement Lima Face à la CorruptionStanleylucas
 

Similaire à Egalité de genre et droits des femmes - Normes du Conseil de l'Europe (20)

UAE shadow report 2023 - Fr
UAE shadow report 2023 - FrUAE shadow report 2023 - Fr
UAE shadow report 2023 - Fr
 
Glossaire sur l’égalité entre les femmes et les hommes - Commission pour l’ég...
Glossaire sur l’égalité entre les femmes et les hommes - Commission pour l’ég...Glossaire sur l’égalité entre les femmes et les hommes - Commission pour l’ég...
Glossaire sur l’égalité entre les femmes et les hommes - Commission pour l’ég...
 
Mécanismes existants pour la défense de la traite humaine
Mécanismes existants pour la défense de la traite humaineMécanismes existants pour la défense de la traite humaine
Mécanismes existants pour la défense de la traite humaine
 
Rapport upr-lgbtqi-tunisie
Rapport upr-lgbtqi-tunisieRapport upr-lgbtqi-tunisie
Rapport upr-lgbtqi-tunisie
 
prog sem inter 17 et 18 oct fr
prog sem inter 17 et 18 oct frprog sem inter 17 et 18 oct fr
prog sem inter 17 et 18 oct fr
 
Mémorandum conjoint de trois conseils consultatifs en matière d'égalité entre...
Mémorandum conjoint de trois conseils consultatifs en matière d'égalité entre...Mémorandum conjoint de trois conseils consultatifs en matière d'égalité entre...
Mémorandum conjoint de trois conseils consultatifs en matière d'égalité entre...
 
Mon corps mes droits
Mon corps mes droitsMon corps mes droits
Mon corps mes droits
 
Born free and equal lowres fr
Born free and equal lowres frBorn free and equal lowres fr
Born free and equal lowres fr
 
Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...
Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...
Guide lutte contre les discriminations cnfpt 2015 - Prévenir les discriminati...
 
Cadre rh collectivites_halde
Cadre rh collectivites_haldeCadre rh collectivites_halde
Cadre rh collectivites_halde
 
Décrypter le labyrinthe institutionnel de l’Union Europénenne et ses relation...
Décrypter le labyrinthe institutionnel de l’Union Europénenne et ses relation...Décrypter le labyrinthe institutionnel de l’Union Europénenne et ses relation...
Décrypter le labyrinthe institutionnel de l’Union Europénenne et ses relation...
 
Déclaration sur la gouvernance démocratique politique-economique entreprises
 Déclaration sur la gouvernance démocratique politique-economique entreprises Déclaration sur la gouvernance démocratique politique-economique entreprises
Déclaration sur la gouvernance démocratique politique-economique entreprises
 
Communiqué 26 novembre 2015
Communiqué 26 novembre 2015Communiqué 26 novembre 2015
Communiqué 26 novembre 2015
 
Les normes internationales de lutte contre la torture
Les normes internationales de lutte contre la tortureLes normes internationales de lutte contre la torture
Les normes internationales de lutte contre la torture
 
Memorandum du Conseil wallon de l'Egalité entre Hommes et Femmes (CWEHF)
Memorandum du Conseil wallon de l'Egalité entre Hommes et Femmes (CWEHF)Memorandum du Conseil wallon de l'Egalité entre Hommes et Femmes (CWEHF)
Memorandum du Conseil wallon de l'Egalité entre Hommes et Femmes (CWEHF)
 
LA TRAITE DES PERSONNES EN TUNISIE Lecture de dossiers judiciaires Etat des l...
LA TRAITE DES PERSONNES EN TUNISIE Lecture de dossiers judiciaires Etat des l...LA TRAITE DES PERSONNES EN TUNISIE Lecture de dossiers judiciaires Etat des l...
LA TRAITE DES PERSONNES EN TUNISIE Lecture de dossiers judiciaires Etat des l...
 
Egalité Fille / Garçon - regroupement thématique du 12 mars au CIDJ
Egalité Fille / Garçon -  regroupement thématique du 12 mars au CIDJEgalité Fille / Garçon -  regroupement thématique du 12 mars au CIDJ
Egalité Fille / Garçon - regroupement thématique du 12 mars au CIDJ
 
Pour un sport sain et propre - La Convention contre le dopage
Pour un sport sain et propre - La Convention contre le dopagePour un sport sain et propre - La Convention contre le dopage
Pour un sport sain et propre - La Convention contre le dopage
 
Proposition de loi état civil des personnes trans'
Proposition de loi état civil des personnes trans'Proposition de loi état civil des personnes trans'
Proposition de loi état civil des personnes trans'
 
VII Sommet des Ameriques: Engagement Lima Face à la Corruption
VII Sommet des Ameriques: Engagement Lima Face à la CorruptionVII Sommet des Ameriques: Engagement Lima Face à la Corruption
VII Sommet des Ameriques: Engagement Lima Face à la Corruption
 

Plus de Council of Europe (CoE)

EDQM - Aperçu de nos produits et services (2016)
EDQM - Aperçu de nos produits et services (2016)EDQM - Aperçu de nos produits et services (2016)
EDQM - Aperçu de nos produits et services (2016)Council of Europe (CoE)
 
EDQM - Overview of our products and services (2016)
EDQM - Overview of our products and services (2016)EDQM - Overview of our products and services (2016)
EDQM - Overview of our products and services (2016)Council of Europe (CoE)
 
Rapport annuel 2015 - Direction européenne de la qualité du médicament & soin...
Rapport annuel 2015 - Direction européenne de la qualité du médicament & soin...Rapport annuel 2015 - Direction européenne de la qualité du médicament & soin...
Rapport annuel 2015 - Direction européenne de la qualité du médicament & soin...Council of Europe (CoE)
 
Annual report 2015 - European Directorate for the Quality of Medicines & Heal...
Annual report 2015 - European Directorate for the Quality of Medicines & Heal...Annual report 2015 - European Directorate for the Quality of Medicines & Heal...
Annual report 2015 - European Directorate for the Quality of Medicines & Heal...Council of Europe (CoE)
 
Compétences pour une culture de la démocratie - Vivre ensemble sur un pied d’...
Compétences pour une culture de la démocratie - Vivre ensemble sur un pied d’...Compétences pour une culture de la démocratie - Vivre ensemble sur un pied d’...
Compétences pour une culture de la démocratie - Vivre ensemble sur un pied d’...Council of Europe (CoE)
 
Competences for democratic culture - Living together as equals in culturally ...
Competences for democratic culture - Living together as equals in culturally ...Competences for democratic culture - Living together as equals in culturally ...
Competences for democratic culture - Living together as equals in culturally ...Council of Europe (CoE)
 
Observer les élections locales et régionales (2016)
Observer les élections locales et régionales (2016)Observer les élections locales et régionales (2016)
Observer les élections locales et régionales (2016)Council of Europe (CoE)
 
Observing local and regional elections (2016)
Observing local and regional elections (2016)Observing local and regional elections (2016)
Observing local and regional elections (2016)Council of Europe (CoE)
 
Council of Europe - Safeguarding Human Rights on the Net (2016)
Council of Europe - Safeguarding Human Rights on the Net (2016)Council of Europe - Safeguarding Human Rights on the Net (2016)
Council of Europe - Safeguarding Human Rights on the Net (2016)Council of Europe (CoE)
 
Encourager la participation du secteur privé et des médias à la prévention de...
Encourager la participation du secteur privé et des médias à la prévention de...Encourager la participation du secteur privé et des médias à la prévention de...
Encourager la participation du secteur privé et des médias à la prévention de...Council of Europe (CoE)
 
Encouraging the participation of the private sector and the media in the prev...
Encouraging the participation of the private sector and the media in the prev...Encouraging the participation of the private sector and the media in the prev...
Encouraging the participation of the private sector and the media in the prev...Council of Europe (CoE)
 
Gender equality and women's rights - Council of Europe standards
Gender equality and women's rights - Council of Europe standards Gender equality and women's rights - Council of Europe standards
Gender equality and women's rights - Council of Europe standards Council of Europe (CoE)
 
Le sport dans les sociétés au lendemain d'un conflit
Le sport dans les sociétés au lendemain d'un conflit Le sport dans les sociétés au lendemain d'un conflit
Le sport dans les sociétés au lendemain d'un conflit Council of Europe (CoE)
 
Protecting Human Rights of Transgender Persons
Protecting Human Rights of Transgender Persons Protecting Human Rights of Transgender Persons
Protecting Human Rights of Transgender Persons Council of Europe (CoE)
 
Intégration des personnes LGBT dans le sport
Intégration des personnes LGBT dans le sport Intégration des personnes LGBT dans le sport
Intégration des personnes LGBT dans le sport Council of Europe (CoE)
 
Le Conseil de l'Europe - Tour d'horizon (2016)
Le Conseil de l'Europe - Tour d'horizon (2016)Le Conseil de l'Europe - Tour d'horizon (2016)
Le Conseil de l'Europe - Tour d'horizon (2016)Council of Europe (CoE)
 
The Council of Europe - An overview (2016)
The Council of Europe - An overview (2016)The Council of Europe - An overview (2016)
The Council of Europe - An overview (2016)Council of Europe (CoE)
 
Livre blanc sur le crime organisé transnational
Livre blanc sur le crime organisé transnational Livre blanc sur le crime organisé transnational
Livre blanc sur le crime organisé transnational Council of Europe (CoE)
 

Plus de Council of Europe (CoE) (20)

EDQM - Aperçu de nos produits et services (2016)
EDQM - Aperçu de nos produits et services (2016)EDQM - Aperçu de nos produits et services (2016)
EDQM - Aperçu de nos produits et services (2016)
 
EDQM - Overview of our products and services (2016)
EDQM - Overview of our products and services (2016)EDQM - Overview of our products and services (2016)
EDQM - Overview of our products and services (2016)
 
Rapport annuel 2015 - Direction européenne de la qualité du médicament & soin...
Rapport annuel 2015 - Direction européenne de la qualité du médicament & soin...Rapport annuel 2015 - Direction européenne de la qualité du médicament & soin...
Rapport annuel 2015 - Direction européenne de la qualité du médicament & soin...
 
Annual report 2015 - European Directorate for the Quality of Medicines & Heal...
Annual report 2015 - European Directorate for the Quality of Medicines & Heal...Annual report 2015 - European Directorate for the Quality of Medicines & Heal...
Annual report 2015 - European Directorate for the Quality of Medicines & Heal...
 
Compétences pour une culture de la démocratie - Vivre ensemble sur un pied d’...
Compétences pour une culture de la démocratie - Vivre ensemble sur un pied d’...Compétences pour une culture de la démocratie - Vivre ensemble sur un pied d’...
Compétences pour une culture de la démocratie - Vivre ensemble sur un pied d’...
 
Competences for democratic culture - Living together as equals in culturally ...
Competences for democratic culture - Living together as equals in culturally ...Competences for democratic culture - Living together as equals in culturally ...
Competences for democratic culture - Living together as equals in culturally ...
 
Observer les élections locales et régionales (2016)
Observer les élections locales et régionales (2016)Observer les élections locales et régionales (2016)
Observer les élections locales et régionales (2016)
 
Observing local and regional elections (2016)
Observing local and regional elections (2016)Observing local and regional elections (2016)
Observing local and regional elections (2016)
 
Council of Europe - Safeguarding Human Rights on the Net (2016)
Council of Europe - Safeguarding Human Rights on the Net (2016)Council of Europe - Safeguarding Human Rights on the Net (2016)
Council of Europe - Safeguarding Human Rights on the Net (2016)
 
Encourager la participation du secteur privé et des médias à la prévention de...
Encourager la participation du secteur privé et des médias à la prévention de...Encourager la participation du secteur privé et des médias à la prévention de...
Encourager la participation du secteur privé et des médias à la prévention de...
 
Encouraging the participation of the private sector and the media in the prev...
Encouraging the participation of the private sector and the media in the prev...Encouraging the participation of the private sector and the media in the prev...
Encouraging the participation of the private sector and the media in the prev...
 
Gender equality and women's rights - Council of Europe standards
Gender equality and women's rights - Council of Europe standards Gender equality and women's rights - Council of Europe standards
Gender equality and women's rights - Council of Europe standards
 
Le sport dans les sociétés au lendemain d'un conflit
Le sport dans les sociétés au lendemain d'un conflit Le sport dans les sociétés au lendemain d'un conflit
Le sport dans les sociétés au lendemain d'un conflit
 
Sport in Post-Conflict Societies
Sport in Post-Conflict Societies Sport in Post-Conflict Societies
Sport in Post-Conflict Societies
 
Protecting Human Rights of Transgender Persons
Protecting Human Rights of Transgender Persons Protecting Human Rights of Transgender Persons
Protecting Human Rights of Transgender Persons
 
Intégration des personnes LGBT dans le sport
Intégration des personnes LGBT dans le sport Intégration des personnes LGBT dans le sport
Intégration des personnes LGBT dans le sport
 
LGBT inclusion in sport
LGBT inclusion in sportLGBT inclusion in sport
LGBT inclusion in sport
 
Le Conseil de l'Europe - Tour d'horizon (2016)
Le Conseil de l'Europe - Tour d'horizon (2016)Le Conseil de l'Europe - Tour d'horizon (2016)
Le Conseil de l'Europe - Tour d'horizon (2016)
 
The Council of Europe - An overview (2016)
The Council of Europe - An overview (2016)The Council of Europe - An overview (2016)
The Council of Europe - An overview (2016)
 
Livre blanc sur le crime organisé transnational
Livre blanc sur le crime organisé transnational Livre blanc sur le crime organisé transnational
Livre blanc sur le crime organisé transnational
 

Dernier

SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeXL Groupe
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...Faga1939
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...NaimDoumissi
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Alain Marois
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 

Dernier (20)

SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
 
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 

Egalité de genre et droits des femmes - Normes du Conseil de l'Europe

  • 2. L’ égalité de genre est capitale pour la protection des droits de l’homme, le fonctionnement de la démocratie, le respect de l’État de droit, la croissance économique et la compétitivité. Les travaux du Conseil de l’Europe dans les domaines des droits humains et de l’égalité de genre ont permis l’adoption d’un ensemble de normes juridiques et d’orientations politiques visant à assurer la promotion et l’autonomisation des femmes ainsi qu’à parvenir à une réelle égalité de genre dans les États membres du Conseil de l’Europe et au-delà. CONVENTIONS DU CONSEIL DE L’EUROPE ■ La Convention européenne des droits de l’homme (1950) est le traité fondamental en matière de droits humains en Europe. Elle garantit les droits civils et politiques fondamentaux. Aux termes de l’article 1, les Parties ont l’obligation de reconnaître les droits et libertés définis dans la Convention « à toute personne relevant de leur juridiction ». La jouissance de ces droits doit être assurée sans distinction aucune, notamment fondée sur le sexe (article 14 de la Convention). Le Protocole no  12 à la Convention réaffirme ce principe de non-discrimination : l’article 1 rappelle que la jouissance de tout droit prévu par la loi doit être assurée sans discrimination aucune, fondée notamment sur le sexe. La Cour européenne des droits de l’homme est compétente pour statuer sur des requêtes individuelles ou étatiques alléguant des violations des droits civils et politiques établis par la Convention européenne des droits de l’homme. ■ La Charte sociale européenne (1961) est l’équivalent de la Convention européenne des droits de l’homme dans le domaine des droits économiques et sociaux. La Charte garantit la jouissance des droits économiques et sociaux en matière de logement, de santé, d’éducation, d’emploi, de protection juridique et sociale et de libre circulation des personnes. Tous ces droits doivent être mis en œuvre sans discrimination d’aucune sorte, en particulier fondée sur le sexe. La Charte a été révisée en 1996 et prévoit l’égalité de genre du point de vue de l’éducation, du travail et de la vie familiale, ainsi que des mesures positives pour garantir l’égalité des chances et le droit à une rémunération égale. Le Comité européen des Droits sociaux contrôle la conformité des situations nationales avec les engagements énoncés dans la Charte grâce à un système de rapports et à une procédure de réclamation collective. ■ La Convention du Conseil de l’Europe sur la lutte contre la traite des êtres humains (2005) vise à prévenir et combattre la traite des femmes, des hommes et des enfants aux fins d’exploitation sexuelle ou par le travail, ou d’autres formes d’exploitation, ainsi qu’à protéger les victimes et à poursuivre les trafiquants. Elle comprend, à l’article 3, une disposition interdisant la discrimination, et oblige les Parties à promouvoir l’égalité de genre et à avoir recours à l’approche intégrée de l’égalité dans le développement, la mise en œuvre et l’évaluation des mesures prises pour appliquer la convention. La convention a mis en place un mécanisme de suivi indépendant destiné à déterminer dans quelle mesure ses dispositions sont appliquées par les États parties. Ce mécanisme repose sur deux piliers : le Groupe d’experts sur la lutte contre la traite des êtres humains (GRETA) et le Comité des Parties. ■ La Convention du Conseil de l’Europe sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels (Convention de Lanzarote, 2007) est le premier traité imposant la criminalisation de toutes les formes de violences sexuelles perpétrées contre les enfants. Elle incrimine notamment le fait de se livrer à des activités sexuelles avec un enfant, la prostitution d’enfants, la pornographie enfantine, la sollicitation d’enfants à des fins sexuelles (« grooming ») et le « tourisme sexuel ». La convention prévoit que les auteurs de certaines infractions peuvent être poursuivis même quand ces faits sont commis à l’étranger. Les mesures préventives citées dans la convention consistent notamment à sélectionner, à recruter et à former les personnes travaillant au contact d’enfants, à sensibiliser les enfants aux risques et à leur apprendre à se protéger, ainsi qu’à évaluer les mesures prises à l’encontre des auteurs avérés ou potentiels d’infractions. Le « Comité de Lanzarote » (c’est-à-dire le Comité des Parties à la convention) est l’organe établi pour s’assurer de l’application effective de la Convention de Lanzarote par les Parties.
  • 3. ■ La Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (Convention d’Istanbul, 2011) est le traité international le plus ambitieux pour lutter contre la violence à l’égard des femmes sous toutes ses formes. La pré- vention de la violence, la protection des victimes, la poursuite en justice des auteurs et la nécessité d’adopter des politiques intégrées au niveau national constituent les piliers de la convention. Les mesures imposées par la convention s’appuient fermement sur le postulat que l’on ne peut mettre un terme à la violence à l’égard des femmes sans investir dans une plus grande égalité de genre et que seule une véritable égalité, ainsi qu’une modification des compor­tements et de la dynamique du pouvoir, peuvent réellement empêcher cette grave violation des droits humains. La Convention d’Istanbul prévoit un mécanisme de suivi reposant sur deux organes pour évaluer et améliorer la mise en œuvre de la convention par les États membres : le Groupe d’experts sur la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique (GREVIO) indépendant, et le Comité des Parties. RECOMMANDATIONS DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES ■ La Recommandation no  R (79) 10 concernant les femmes migrantes appelle les États membres à veiller à ce que la législation et la réglementation nationales qui concernent les femmes migrantes soient pleinement adaptées aux normes internationales en vigueur. Elle recommande également de prendre des mesures pour fournir des informations aux femmes migrantes, prévenir la discri- mination dans leurs conditions de travail et promouvoir leur intégration socio-culturelle ainsi que leur accès à l’orientation professionnelle et à la formation. ■ La Recommandation no  R (85) 2 relative à la protection juridique contre la discrimination fondée sur le sexe exhorte les États membres à adopter ou à renforcer les mesures utiles à la promotion de l’égalité de genre, notamment au moyen de la législation en matière d’emploi, de sécurité sociale et de retraite, de fiscalité, de droit civil, d’acquisition et de perte de la nationalité et de droits politiques. L’annexe à la recommandation mentionne la nécessité d’envisager l’adoption de mesures spéciales temporaires destinées à accélérer la réalisation de l’égalité de fait entre les hommes et les femmes dans les secteurs où des inégalités existent. En outre, les États membres sont encouragés à adopter des mécanismes adaptés et une législation compor­tant des recours et des sanctions efficaces pour décourager toute discrimination. ■ La Recommandation no  R (90) 4 sur l’élimination du sexisme dans le langage appelle les États membres à promouvoir l’utilisation d’un langage reflétant le principe de l’égalité de genre, et à prendre les mesures nécessaires pour encourager l’utilisation d’un langage non sexiste qui tienne compte de la présence, du statut et du rôle des femmes dans la société. Elle demande en outre aux États membres de mettre la terminologie employée dans les textes juridiques, l’administration publique et l’éducation en harmonie avec le principe d’égalité, ainsi que d’encourager l’utilisation d’un langage non sexiste dans les médias. ■ La Recommandation no  R (96) 51 sur la conciliation de la vie professionnelle et de la vie ­familiale appelle les États membres à intervenir pour permettre aux hommes et aux femmes de mieux concilier leur vie professionnelle et leur vie familiale. Les mesures proposées à cette fin
  • 4. comprennent l’aménagement du temps de travail (pratique de l’emploi flexible, congé de mater- nité et congé parental) ; la suppression des discriminations entre les femmes et les hommes sur le marché du travail ; le développement des services, avec les moyens financiers appropriés, en faveur des familles ; l’adaptation des régimes de sécurité sociale et fiscaux à la diversité croissante des modèles de travail ; et l’aménagement des rythmes et des programmes scolaires. ■ La Recommandation no  R (98) 14 relative à l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes appelle les États membres à créer un environnement propice à cette approche et à faciliter les conditions pour sa mise en œuvre dans le secteur public en se fondant sur le rapport du Conseil de l’Europe sur l’approche intégrée de l’égalité. Ce rapport présente le cadre conceptuel et une méthodologie de mise en œuvre de l’approche intégrée de l’égalité de genre, accompagnés d’exemples de bonnes pratiques. ■ La Recommandation Rec(2002)5 sur la protection des femmes contre la violence énonce une série de mesures pour mettre fin à toutes les formes de violence à l’égard des femmes, y compris des mesures législatives et politiques pour prévenir et instruire ces actes de violence, aider les victimes, travailler avec les auteurs de violences, renforcer la sensibilisation, l’éducation et la formation, et recueillir des données pertinentes. Sa mise en œuvre fait l’objet d’un suivi régulier pour évaluer les progrès et fournir des informations aux États membres sur les avancées et les lacunes existantes. ■ La Recommandation Rec(2003)3 sur la participation équilibrée des femmes et des hommes à la prise de décision politique et publique fixe la norme qui a depuis été suivie par d’autres organisa- tions et pays : la participation équilibrée des femmes et des hommes signifie que la représentation de chacun des deux sexes au sein d’une instance de décision dans la vie politique ou publique ne doit pas être inférieure à 40 %. Les États membres sont invités à adopter un ensemble de mesures législatives, administratives et d’accompagnement pour parvenir à une participation équilibrée et à un partage égal du pouvoir décisionnel entre femmes et hommes. Sa mise en œuvre par les États membres fait l’objet d’un suivi régulier pour leur fournir des informations sur les avancées et les lacunes existantes. ■ La Recommandation Rec(2007)13 relative à l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes dans l’éducation appelle les États membres à promouvoir et à encourager des mesures visant à appliquer l’approche intégrée de l’égalité à tous les niveaux du système éducatif et dans la formation des enseignants. Elle énonce une série de mesures d’ensemble pour garantir une approche réellement intégrée de l’égalité dans l’éducation, y compris dans les cadres juridiques, l’organisation des établissements scolaires et les programmes scolaires. Sa mise en œuvre fait l’objet d’un suivi régulier pour évaluer les progrès. ■ La Recommandation Rec(2007)17 sur les normes et mécanismes d’égalité entre les femmes et les hommes dresse une liste de mesures pour parvenir à l’égalité de genre dans la pratique, en tenant compte des droits humains et de l’intégration d’une perspective de genre dans la législation dans tous les domaines. Elle prévoit des normes spécifiques d’égalité de genre pour la vie privée et familiale, pour l’éducation, la science et la culture, pour la vie économique, pour la protection sociale, pour la santé, y compris les questions sexuelles et génésiques, pour la violence à l’égard des femmes, pour la traite des êtres humains, pour les situations de conflit et d’après-conflit et pour la situation spécifique des groupes vulnérables exposés à une discrimination multiple. La recommandation présente en outre des stratégies, des mécanismes et des instruments pour parvenir à l’égalité de genre, comme la mise en œuvre de stratégies complémentaires ; l’établisse- ment de mécanismes institutionnels/mécanismes nationaux pour l’égalité ; l’élaboration d’études et d’instruments permettant d’évaluer la situation des femmes et des hommes ; et l’établissement de coopérations et de partenariats.
  • 5. ■ La Recommandation Rec(2008)1 sur la prise en compte dans les actions de santé des spécifi- cités entre hommes et femmes demande aux États membres de faire du genre un domaine d’action prioritaire, en répondant aux besoins spécifiques des hommes et des femmes en matière de santé et en prenant en compte l’approche intégrée de l’égalité de genre dans leurs politiques et stratégies en matière de santé. Elle invite également les États membres à promouvoir la prise en compte de la question du genre et l’inclusion de mesures favorisant cette prise en compte dans le secteur de la santé, de veiller à la participation équilibrée des femmes et des hommes dans les processus de prise de décision et d’assurer le suivi et l’évaluation des progrès réalisés en matière d’approche intégrée de l’égalité de genre dans les politiques de santé. La production de rapports périodiques sur la santé prenant en compte le genre et comprenant une analyse de genre, ainsi que la promotion de l’utilisation d’indicateurs tenant compte du genre lors du processus de collecte des données pour les rapports nationaux de santé font partie des mesures figurant dans la recommandation. ■ La Recommandation Rec(2010)10 sur le rôle des femmes et des hommes dans la préven- tion et la résolution des conflits et la consolidation de la paix définit des lignes directrices sur la manière d’aborder les différents rôles attribués aux femmes et aux hommes dans les activités de prévention, de résolution des conflits et de consolidation de la paix, et dans l’élaboration de stratégies et de mécanismes qui s’y rapportent dans les domaines suivants : le respect des droits humains et la résolution non violente des conflits ; la lutte contre les violences fondées sur le genre ; la participation équilibrée des femmes et des hommes à la prise de décision ; l’égalité de genre et l’approche intégrée de l’égalité pour l’autonomisation des femmes. L’annexe de cette recom- mandation comprend des mesures générales nécessaires à sa mise en œuvre en ce qui concerne les cadres juridique et politique, l’approche intégrée de l’égalité, le rôle des ONG et de la société civile, l’éducation et les médias. ■ La Recommandation Rec(2012)6 sur la protection et la promotion des droits des femmes et des filles handicapées demande aux États membres de prendre les mesures législatives appro- priées ainsi que d’autres actions positives susceptibles d’encourager la participation des femmes et des filles handicapées dans tous les domaines de la vie. Etant donné que les femmes et les filles handicapées peuvent faire l’objet de discriminations multiples, les mesures envisagées couvrent des domaines comme l’éducation et la formation ; l’emploi et la situation économique ; les soins de santé ; l’accès à la protection sociale ; les droits sexuels et génésiques, la maternité et la vie familiale ; l’accès à la justice et la protection contre la violence et les mauvais traitements ; la participation à la vie culturelle, sportive, aux loisirs et au tourisme ; et la sensibilisation et le changement d’attitudes. ■ La Recommandation Rec(2013)1 sur l’égalité entre les femmes et les hommes et les médias comprend des lignes directrices et des mesures suggérées pour lutter contre les stéréotypes sexistes dans les médias et s’adresse aux États membres comme aux organismes de médias. Elle contient seize mesures de mise en œuvre, portant sur des questions comme l’examen et l’évaluation des lois et politiques en matière d’égalité de genre, l’adoption et l’application d’indicateurs nationaux de l’égalité dans les médias, la fourniture d’informations et la promotion de bonnes pratiques, les mécanismes de responsabilité, la recherche et la publication, l’éducation aux médias et la citoyenneté active. Un manuel pour aider les États membres dans la mise en œuvre de cette recommandation est disponible sur le site web de l’égalité de genre du Conseil de l’Europe. ■ La Recommandation Rec(2015)2 sur l’approche intégrée de l’égalité entre les femmes et les hommes dans le sport appelle les États membres à promouvoir et à encourager les politiques et les pratiques destinées à introduire, mettre en œuvre et assurer le suivi de l’approche intégrée dans tous les domaines et à tous les niveaux du sport, notamment par : la législation ; les politiques et les programmes ; la collecte de données et la recherche sur les femmes et les filles dans le sport et dans le sport féminin ; et la sensibilisation et la formation aux questions d’égalité de genre des autorités publiques ayant trait au sport et du personnel travaillant dans ce domaine.
  • 6. Prems069116 www.coe.int FRA www.coe.int/equality gender.equality@coe.int Le Conseil de l’Europe est la principale organisation de défense des droits de l’homme du continent. Il comprend 47 États membres, dont les 28 membres de l’Union européenne. Tous les États membres du Conseil de l’Europe ont signé la Convention européenne des droits de l’homme, un traité visant à protéger les droits de l’homme, la démocratie et l’État de droit. La Cour européenne des droits de l’homme contrôle la mise en œuvre de la Convention dans les États membres.