Financer le transport en commun dans le Grand               Montréal  Mémoire de la Société de transport de Laval en      ...
Plan de présentation1. Qui doit être sollicité et selon quels principes?2. Quelles sont les sources disponibles?3. Quelles...
1. Qui doit être sollicité et selon quels principes?    Les principes suivants doivent    être respectés:    Chaque       ...
2. Quelles sont les sources disponibles? Hausse des tarifs    Toutes hausses nuiraient à l’atteinte des objectifs d’acha...
2. Quelles sont les sources disponibles? Péages urbains   Péages sur les ponts (12, 21, 24, 36, …)       Inéquité intra...
2. Quelles sont les sources disponibles? Taxe sur l’essence    Favorise une moins grande utilisation de l’auto (congesti...
3. Quels sont les besoins de taxation? Sommes-nous en mesure de réaliser une séquence d’investissement de 23 G$ en dix an...
3. Quelles sont les besoins de taxation?Besoins jusqu’en 2020   Part du gouvernement du Québec:      Hausse moyenne de 2¢...
4. Principales recommandations1. Déterminer une séquence d’investissements réaliste   afin d’établir les besoins en financ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Résumé du mémoire de la stl sur le financement du transport en commun 2 mai 2012

1 106 vues

Publié le

Mémoire de la Société de transport de Laval en collaboration avec la Ville de Laval

Présenté à la commission du transport de la Communauté métropolitaine de Montréal
2 mai 2012

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 106
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Résumé du mémoire de la stl sur le financement du transport en commun 2 mai 2012

  1. 1. Financer le transport en commun dans le Grand Montréal Mémoire de la Société de transport de Laval en collaboration avec la Ville de Laval Présenté à la commission du transport de la Communauté métropolitaine de Montréal 2 mai 2012 1
  2. 2. Plan de présentation1. Qui doit être sollicité et selon quels principes?2. Quelles sont les sources disponibles?3. Quelles sont les besoins de taxation?4. Principales recommandations 2
  3. 3. 1. Qui doit être sollicité et selon quels principes? Les principes suivants doivent être respectés: Chaque Tout en soutenant une L’équité géographique L’efficience etbénéficiaire doit approche de mobilité intra régionale l’efficacité contribuer durable Ne pas dénaturer le cadre financier proposé par la CMM, qui suppose un partage des charges selon l’utilisation des réseaux 3
  4. 4. 2. Quelles sont les sources disponibles? Hausse des tarifs  Toutes hausses nuiraient à l’atteinte des objectifs d’achalandage; Taxe sur l’immatriculation  Taxer la possession de l’automobile ne favorise pas un transfert modal, ni une réduction de la congestion routière ou des émissions de GES; Taxe sur le stationnement  Potentiel limité pour le stationnement payant. Pour le stationnement non payant, c’est l’équivalent d’une taxe foncière, invisible pour l’automobiliste . Taxe sur la masse salariale  La contribution des entreprises est déjà existante par le biais de la surtaxe sur les immeubles non résidentiels. Une contribution additionnelle pourrait mettre en cause la compétitivité des entreprises. Pas d’impact sur le choix modal. 4
  5. 5. 2. Quelles sont les sources disponibles? Péages urbains  Péages sur les ponts (12, 21, 24, 36, …)  Inéquité intrarégionale, dénature le cadre financier actuel;  Coûts de perception élevés;  L’offre de TC doit devancer les péages;  Cohabitation de péages à différents fins (A-25, futur pont Champlain,…);  Effet de substitution à prévoir.  Péage sur le réseau routier supérieur  Peut entraîner un débordement majeur sur le réseau local;  Plus équitable car touche les automobiliste de toute la région;  Coûts d’implantation et d’opération élevés.  Péage cordon pour accéder à la zone centrale (Stockholm, Londres ,…)  Permet de diminuer la congestion;  Coûts d’implantation et d’opération élevés. 5
  6. 6. 2. Quelles sont les sources disponibles? Taxe sur l’essence  Favorise une moins grande utilisation de l’auto (congestion et pollution);  Taxe équitable car reflète le mieux l’utilisation du réseau routier;  Plus simple, plus rapide à mettre en place et peu coûteuse;  À défaut de pouvoir implanter à court terme une taxe kilométrique. 6
  7. 7. 3. Quels sont les besoins de taxation? Sommes-nous en mesure de réaliser une séquence d’investissement de 23 G$ en dix ans ?D’autres échéanciers doivent être envisagés. Tout d’abord assurer le maintien et l’amélioration des actifs Puis assurer le développement des réseaux 7
  8. 8. 3. Quelles sont les besoins de taxation?Besoins jusqu’en 2020 Part du gouvernement du Québec: Hausse moyenne de 2¢/l à l’échelle du Québec pour couvrir les besoins en immobilisations de la région. Part des municipalités de la région (déficit métropolitain): Hausse moyenne de 2¢/l dans la région de Montréal pour couvrir le déficit métropolitain, selon le cadre financier de février 2010. Transport en commun local Via le PACC 2013-2020 ? 8
  9. 9. 4. Principales recommandations1. Déterminer une séquence d’investissements réaliste afin d’établir les besoins en financement (enjeux de gouvernance/favoriser une accélération des mesures préférentielles à court terme);2. Privilégier la taxe sur l’essence et examiner des mécanismes d’indexation; Une hausse de 4¢/l représente environ 50$ par année. À titre indicatif, le péage du pont de l’A-25 représente une ponction annuelle de 1200$.3. Préparer le terrain à une taxe kilométrique intelligente. 9

×