SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  1
LE CARCINOME PAPILLAIRE DANS SA VARIANTE SCLEROSANTE DIFFUSE : A PROPOS
D’UNE OBSERVATION
Bellakhdhar M, Sayedi H, Ghammem M, Meherzi A, Kermani W Abdelkefi M
Service ORL et CCF de L’Hôpital Farhat Hached de Sousse
Introduction:
Le carcinome papillaire représente (CP) 75% des cas de cancer de la
thyroïde. Il comprend de nombreuses variantes histologiques
caractérisées par différents profils cliniques et histologiques.
La variante sclérosante diffuse est une forme rare. Elle est caractérisée
par un envahissement massif d’un ou de deux lobes sans masse
clairement définie.
Les conclusions des différentes études quand à son pronostic et son
éventuelle agressivité histologique sont contradictoires.
À travers ce poster, nous présentons un cas de carcinome papillaire
sclérosant diffus CPSD de la thyroide et nous proposons d’étudier
ses caractéristiques cliniques, épidémiologiques, thérapeutiques
et pronostiques a travers une revue de la littérature.
Observation:
Patient âgé de 38 ans
ATCDs: 0
Motif de consultation: tuméfaction sus-claviculaire droite évoluant
depuis 5 mois
Examen physique: adénopathie sus-claviculaire droite de 2 cm de
grand axe, très ferme, mobile par rapport aux deux plans. Les
autres aires ganglionnaires cervicales ainsi que la glande thyroide
étaient libres.
Echographie cervicale: adénopathie sus-clavicuaire droite de 2 cm
contenant de fines microcalcifications, de multiples
microcalcifications ont été notées au niveau du lobe droit de
la thyroïde qui contenait un nodule de 10 mm totalement
calcifié (fig.1)
Traitement: thyroïdectomie totale avec curage médiastion-recurrentiel
bilatéral et fonctionnel homolatéral.
+ traitement à l’iode radioactif
Examen histologique définitif: carcinome papillaire dans sa variante
sclérosante diffuse réalisant des foyers microscopiques infra-
millimétriques de prolifération tumorale maligne type
épithéliale, disséminé au niveau de tout le lobe droit de la
thyroide, ainsi que de multiples emboles endoymphatiques et de
métastases ganglionnaires en médiastino-récurrentiel, en jugulo-
carotidien et en sus-claviculaire. Le nodule centimétrique
correspondait à un simple nodule dystrophique.
Suites opératoires: hypoparathyroidie transitoire
Recul: 12 mois absence de récidive
Discussion:
Epidémiologie:
Le CPSD représente 0.7 à 6.6% des carcinomes papillaires de la thyroide.
Elle touche préférentiellement les femmes avec un sex-ratio de 1H/4.7F.
Elle touche l’adulte jeune, l’age moyen est de 30 ans.
Présentation Clinique:
La plupart des patients se présentent avec une tuméfaction cervicale.
Les signes de compression à type de dysphonie ou dysphagie peuvent
être présents.
La Découverte peut être fortuite.
Examens complémentaires:
Cytoponction: très utile pour poser le diagnostic. plus sensible que dans
le cas du CP classique.
Echographie cervicale: le caractère hyperechogène, la présence de
microcalcifications diffuses et d’adénopathies cervicales sont en
faveur du CPSD.
Histologie:
Les mêmes caractéristiques cytonucléaires que le CP classique.
Elle est caractérisée par la présence de Calcosphérites, une fibrose
interstitielle diffuse et une importante infiltration lymphocytaire.
Prévalence de l’extention extrathyroidienne et des métastases
ganglionnaires
Traitement:
Une chirurgie radicale est indiquée en raison de l’agressivité histologique
du CPSD.
Un curage fonctionnel uni ou bilatéral même en l’absence
d’adénopathies cervicales est proposé si le diagnostic de CPSD a
pu être fait en pré-opératoire.
Le traitement à l’iode radioactif est nécessaire.
Pronostic:
Le CPSD est caractérisé par l’Agressivité histologique. en effet, la
prévalence d’adénopathies métastatiques, d’extension extra-
thyroidienne ,de Métastases à distance et le taux de récidive est
significativement plus élevé.
Cependant, le pronostic reste sujet à controverse entre les différents
auteurs
1)RS. Pillai, V.Gopalan1, RA. Smith, A K.-Y. Lam. Diffuse sclerosing variant of papillary thyroid carcinoma—an update ofits
clinicopathological features and molecular biology. CriticalReviews in Oncology/Hematology 94 (2015) 64–73
2)Albareda M, Puig-Domingo M, Wengrowicz S, et al. (1988) Clinical forms of presentation and evolution of diffuse sclerosing
variant of papillary carcinoma and insular variant of follicular carcinoma of the thyroid. Thyroid8: 385–391.
3)HG. Vuong, T. Kondo1, T. Quang Pha, N. Oishi1, K. Mochizuki1, T. Nakazawa1, L. Hassell,R. Katoh. Prognostic significance of diffuse
sclerosing variant papillary thyroid carcinoma: a systematic review and meta-analysis. European Journal of Endocrinology
(2017) 176, 431–439
Fig.1: Échographie cervicale: multiples fines
microcalcifications occupant la totalité du lobe
et un nodule de 10 mm totalement calcifié ( )

Contenu connexe

Tendances (20)

Nodule thyroïdien
Nodule thyroïdienNodule thyroïdien
Nodule thyroïdien
 
P107
P107P107
P107
 
Pathologies non athéro mateuses
Pathologies non athéro mateusesPathologies non athéro mateuses
Pathologies non athéro mateuses
 
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennesTumeurs hémisphériques intracrâniennes
Tumeurs hémisphériques intracrâniennes
 
P36
P36P36
P36
 
P18
P18P18
P18
 
P75
P75P75
P75
 
ENVAHISSEMENT GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DES VADS
ENVAHISSEMENT GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DES VADSENVAHISSEMENT GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DES VADS
ENVAHISSEMENT GANGLIONNAIRE DANS LES CANCERS DES VADS
 
CANCERS MAMMAIRES IN SITU : Quelles nouveautés dans les CLIS? REIMS 2014
CANCERS MAMMAIRES IN SITU : Quelles nouveautés dans les CLIS? REIMS 2014CANCERS MAMMAIRES IN SITU : Quelles nouveautés dans les CLIS? REIMS 2014
CANCERS MAMMAIRES IN SITU : Quelles nouveautés dans les CLIS? REIMS 2014
 
Lhk urethre
Lhk urethreLhk urethre
Lhk urethre
 
P4
P4P4
P4
 
San 7
San 7San 7
San 7
 
Cancer mammaire : carcinomes lobulaires in situ.
Cancer mammaire : carcinomes lobulaires in situ. Cancer mammaire : carcinomes lobulaires in situ.
Cancer mammaire : carcinomes lobulaires in situ.
 
Les cancers de l’endomètre : actualités 2016
Les cancers de l’endomètre : actualités 2016Les cancers de l’endomètre : actualités 2016
Les cancers de l’endomètre : actualités 2016
 
P109
P109P109
P109
 
P80
P80P80
P80
 
CANCERS MAMMAIRES : Interprétation et pertinence des prélèvements pré-opérato...
CANCERS MAMMAIRES : Interprétation et pertinence des prélèvements pré-opérato...CANCERS MAMMAIRES : Interprétation et pertinence des prélèvements pré-opérato...
CANCERS MAMMAIRES : Interprétation et pertinence des prélèvements pré-opérato...
 
Cancer mammaire - SFSPM2015 : Interprétation et pertinence des prélèvements p...
Cancer mammaire - SFSPM2015 : Interprétation et pertinence des prélèvements p...Cancer mammaire - SFSPM2015 : Interprétation et pertinence des prélèvements p...
Cancer mammaire - SFSPM2015 : Interprétation et pertinence des prélèvements p...
 
P6
P6P6
P6
 
P79
P79P79
P79
 

Similaire à P8 (20)

Le manuel-du-generaliste-endocrinologie-metabolisme
Le manuel-du-generaliste-endocrinologie-metabolismeLe manuel-du-generaliste-endocrinologie-metabolisme
Le manuel-du-generaliste-endocrinologie-metabolisme
 
P15
P15P15
P15
 
Cancers thyroidiens
Cancers thyroidiensCancers thyroidiens
Cancers thyroidiens
 
P24
P24P24
P24
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
 
Mésothélome pleural malin
Mésothélome pleural malin Mésothélome pleural malin
Mésothélome pleural malin
 
Cancer de l'oesophage
Cancer de l'oesophageCancer de l'oesophage
Cancer de l'oesophage
 
Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)Cancer de l oesophage (1)
Cancer de l oesophage (1)
 
P10
P10P10
P10
 
Cours IFSI.2023 VN.pptx
Cours IFSI.2023 VN.pptxCours IFSI.2023 VN.pptx
Cours IFSI.2023 VN.pptx
 
P14
P14P14
P14
 
SIN_SARGATA_ISS,_TRAVAIL_POUR_ISS,_CANCER_DE_MALADIE_DE_PLUMMER.pdf
SIN_SARGATA_ISS,_TRAVAIL_POUR_ISS,_CANCER_DE_MALADIE_DE_PLUMMER.pdfSIN_SARGATA_ISS,_TRAVAIL_POUR_ISS,_CANCER_DE_MALADIE_DE_PLUMMER.pdf
SIN_SARGATA_ISS,_TRAVAIL_POUR_ISS,_CANCER_DE_MALADIE_DE_PLUMMER.pdf
 
P64
P64P64
P64
 
Epidemiology of cancers in advanced chronic kidney disease.
Epidemiology of cancers in advanced chronic kidney disease.Epidemiology of cancers in advanced chronic kidney disease.
Epidemiology of cancers in advanced chronic kidney disease.
 
P34
P34P34
P34
 
P61
P61P61
P61
 
Cancer du sien.ppt
Cancer    du   sien.pptCancer    du   sien.ppt
Cancer du sien.ppt
 
P12
P12P12
P12
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GOITRE MULTIHETERONODULAIRE TOXIQUE CHEZ L’ADULTE, A P...
 
Schlienger hfrt review
Schlienger   hfrt reviewSchlienger   hfrt review
Schlienger hfrt review
 

Plus de Société Tunisienne d'ORL (20)

P106
P106P106
P106
 
P105
P105P105
P105
 
P103
P103P103
P103
 
P101
P101P101
P101
 
P102
P102P102
P102
 
P84
P84P84
P84
 
P73
P73P73
P73
 
P63
P63P63
P63
 
P60
P60P60
P60
 
P59
P59P59
P59
 
P57
P57P57
P57
 
P54
P54P54
P54
 
P77
P77P77
P77
 
P100
P100P100
P100
 
P99
P99P99
P99
 
P98
P98P98
P98
 
P97
P97P97
P97
 
P96
P96P96
P96
 
P95
P95P95
P95
 
P94
P94P94
P94
 

P8

  • 1. LE CARCINOME PAPILLAIRE DANS SA VARIANTE SCLEROSANTE DIFFUSE : A PROPOS D’UNE OBSERVATION Bellakhdhar M, Sayedi H, Ghammem M, Meherzi A, Kermani W Abdelkefi M Service ORL et CCF de L’Hôpital Farhat Hached de Sousse Introduction: Le carcinome papillaire représente (CP) 75% des cas de cancer de la thyroïde. Il comprend de nombreuses variantes histologiques caractérisées par différents profils cliniques et histologiques. La variante sclérosante diffuse est une forme rare. Elle est caractérisée par un envahissement massif d’un ou de deux lobes sans masse clairement définie. Les conclusions des différentes études quand à son pronostic et son éventuelle agressivité histologique sont contradictoires. À travers ce poster, nous présentons un cas de carcinome papillaire sclérosant diffus CPSD de la thyroide et nous proposons d’étudier ses caractéristiques cliniques, épidémiologiques, thérapeutiques et pronostiques a travers une revue de la littérature. Observation: Patient âgé de 38 ans ATCDs: 0 Motif de consultation: tuméfaction sus-claviculaire droite évoluant depuis 5 mois Examen physique: adénopathie sus-claviculaire droite de 2 cm de grand axe, très ferme, mobile par rapport aux deux plans. Les autres aires ganglionnaires cervicales ainsi que la glande thyroide étaient libres. Echographie cervicale: adénopathie sus-clavicuaire droite de 2 cm contenant de fines microcalcifications, de multiples microcalcifications ont été notées au niveau du lobe droit de la thyroïde qui contenait un nodule de 10 mm totalement calcifié (fig.1) Traitement: thyroïdectomie totale avec curage médiastion-recurrentiel bilatéral et fonctionnel homolatéral. + traitement à l’iode radioactif Examen histologique définitif: carcinome papillaire dans sa variante sclérosante diffuse réalisant des foyers microscopiques infra- millimétriques de prolifération tumorale maligne type épithéliale, disséminé au niveau de tout le lobe droit de la thyroide, ainsi que de multiples emboles endoymphatiques et de métastases ganglionnaires en médiastino-récurrentiel, en jugulo- carotidien et en sus-claviculaire. Le nodule centimétrique correspondait à un simple nodule dystrophique. Suites opératoires: hypoparathyroidie transitoire Recul: 12 mois absence de récidive Discussion: Epidémiologie: Le CPSD représente 0.7 à 6.6% des carcinomes papillaires de la thyroide. Elle touche préférentiellement les femmes avec un sex-ratio de 1H/4.7F. Elle touche l’adulte jeune, l’age moyen est de 30 ans. Présentation Clinique: La plupart des patients se présentent avec une tuméfaction cervicale. Les signes de compression à type de dysphonie ou dysphagie peuvent être présents. La Découverte peut être fortuite. Examens complémentaires: Cytoponction: très utile pour poser le diagnostic. plus sensible que dans le cas du CP classique. Echographie cervicale: le caractère hyperechogène, la présence de microcalcifications diffuses et d’adénopathies cervicales sont en faveur du CPSD. Histologie: Les mêmes caractéristiques cytonucléaires que le CP classique. Elle est caractérisée par la présence de Calcosphérites, une fibrose interstitielle diffuse et une importante infiltration lymphocytaire. Prévalence de l’extention extrathyroidienne et des métastases ganglionnaires Traitement: Une chirurgie radicale est indiquée en raison de l’agressivité histologique du CPSD. Un curage fonctionnel uni ou bilatéral même en l’absence d’adénopathies cervicales est proposé si le diagnostic de CPSD a pu être fait en pré-opératoire. Le traitement à l’iode radioactif est nécessaire. Pronostic: Le CPSD est caractérisé par l’Agressivité histologique. en effet, la prévalence d’adénopathies métastatiques, d’extension extra- thyroidienne ,de Métastases à distance et le taux de récidive est significativement plus élevé. Cependant, le pronostic reste sujet à controverse entre les différents auteurs 1)RS. Pillai, V.Gopalan1, RA. Smith, A K.-Y. Lam. Diffuse sclerosing variant of papillary thyroid carcinoma—an update ofits clinicopathological features and molecular biology. CriticalReviews in Oncology/Hematology 94 (2015) 64–73 2)Albareda M, Puig-Domingo M, Wengrowicz S, et al. (1988) Clinical forms of presentation and evolution of diffuse sclerosing variant of papillary carcinoma and insular variant of follicular carcinoma of the thyroid. Thyroid8: 385–391. 3)HG. Vuong, T. Kondo1, T. Quang Pha, N. Oishi1, K. Mochizuki1, T. Nakazawa1, L. Hassell,R. Katoh. Prognostic significance of diffuse sclerosing variant papillary thyroid carcinoma: a systematic review and meta-analysis. European Journal of Endocrinology (2017) 176, 431–439 Fig.1: Échographie cervicale: multiples fines microcalcifications occupant la totalité du lobe et un nodule de 10 mm totalement calcifié ( )