C hch01 corr_mcr___copie

1 257 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 257
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
61
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

C hch01 corr_mcr___copie

  1. 1. Comportement humainet organisation, 4e édition Schermerhorn, Hunt, Osborn et de Billy
  2. 2. Introduction au comportement organisationnel
  3. 3. Introduction au comportement organisationnel INTRODUCTION AU COMPORTEMENT ORGANISATIONNEL  Définition du comportement organisationnel  Les fondements scientifiques du comportement organisationnel  Les nouveaux paradigmes du comportement organisationnel LES ORGANISATIONS EN TANT QUE CADRES DE TRAVAIL  Raison d’être, mission et stratégies organisationnelles  Les environnements organisationnels et les parties intéressées  Les cultures organisationnelles  La diversité de la main-d’œuvre et le multiculturalisme© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 3
  4. 4. Introduction au comportement organisationnel LE COMPORTEMENT ORGANISATIONNEL ET LE TRAVAIL DE GESTION  Le processus de gestion  Les activités, les rôles et les réseaux du gestionnaire  Les compétences et le savoir-faire du gestionnaire  La gestion morale L’APPRENTISSAGE DU COMPORTEMENT ORGANISATIONNEL  L’apprentissage et l’expérience© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 4
  5. 5. Chapitre 1 : Introduction au comportement organisationnel 1. Qu’est-ce que le comportement organisationnel et en quoi est-il si important? 2. À quoi ressemblent les organisations en tant que cadres de travail? 3. Qu’est-ce qui caractérise le travail de gestion? 4. Comment peut-on faire l’apprentissage du comportement organisationnel?© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 5
  6. 6. Question 1 : Qu’est-ce que le comportement organisationnel et en quoi est-il si important? L’importance du comportement organisationnel (CO) • La réussite professionnelle exige : • le respect des gens, de leurs besoins, de leurs talents et de leurs aspirations; • une compréhension du comportement humain, tel qu’il se manifeste dans des systèmes organisationnels devenus complexes; • un accomplissement à la fois personnel et professionnel.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 6
  7. 7. Question 1 : Qu’est-ce que le comportement organisationnel et en quoi est-il si important? L’importance du comportement organisationnel (CO) (suite) • Les milieux de travail actuels comportent de nombreux défis : • l’éthique, la mondialisation, l’usage de la technologie, la diversité de la main d’œuvre, l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie personnelle, etc. • Défis qui poussent les individus et les organisations : • à apprendre et à se perfectionner sans cesse; • à rechercher l’excellence et la performance.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 7
  8. 8. Question 1 : Qu’est-ce que le comportement organisationnel et en quoi est-il si important? • Comportement organisationnel • Étude du comportement humain au sein des organisations. • Analyse scientifique du comportement des individus et des groupes au sein des organisations, et de l’influence des structures, des systèmes et des processus organisationnels sur le rendement.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 8
  9. 9. Question 1 : Qu’est-ce que le comportement organisationnel et en quoi est-il si important? • Fondements scientifiques du CO • Le CO intègre et applique des connaissances issues de diverses sciences humaines pour parvenir à une meilleure compréhension du comportement humain dans les organisations. • Le CO s’appuie sur des méthodes de recherche scientifiques pour établir et vérifier empiriquement des hypothèses concernant le comportement humain dans les organisations.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 9
  10. 10. Question 1 : Qu’est-ce que le comportement organisationnel et en quoi est-il si important? Figure 1.1 Les méthodes de recherche en comportement organisationnel© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 10
  11. 11. Question 1 : Qu’est-ce que le comportement organisationnel et en quoi est-il si important? • Les chercheurs et penseurs du CO se réclament de la pensée scientifique parce qu’ils : • procèdent à une collecte de données systématique et contrôlée; • soumettent les hypothèses qu’ils avancent à une vérification rigoureuse; • ne retiennent que les explications scientifiquement vérifiables. • Priorité aux applications© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 11
  12. 12. Question 1 : Qu’est-ce que le comportement organisationnel et en quoi est-il si important? • Approche de la contingence • Les spécialistes du CO reconnaissent la nécessité d’adapter le style d’une gestion aux particularités de la situation dans laquelle elle s’exerce. • Selon cette approche, les chercheurs tentent de déterminer les bonnes façons d’analyser et de gérer différentes situations • Par exemple, dans le contexte actuel, de plus en plus mondialisé, il est important de mieux comprendre l’incidence de la diversité culturelle et la façon dont les concepts et les théories s’appliquent différemment selon les pays.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 12
  13. 13. Question 1 : Qu’est-ce que le comportement organisationnel et en quoi est-il si important? • Tendances actuelles dans les milieux de travail • Volonté d’adopter des comportements conformes à l’éthique • Importance du capital humain • Disparition de la direction centralisée • Accent mis sur le travail d’équipe • Influence envahissante des technologies de l’information et des communications • Respect des nouvelles attentes de la main-dœuvre • Cheminements professionnels en mutation© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 13
  14. 14. Question 2 : À quoi ressemblent les organisations en tant que cadres de travail? • Organisation • Regroupement d’individus qui, après répartition des tâches, travaillent à un objectif commun, à savoir la production de biens et de services pour la société • Associations • Organismes sans but lucratif • Petites et grandes entreprises • Établissements d’enseignement, de santé • Fonction publique • Syndicats, etc.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 14
  15. 15. Question 2 : À quoi ressemblent les organisations en tant que cadres de travail? • La raison d’être des organisations est d’offrir des biens et des services à une clientèle. • Le mandat de l’association ou l’énoncé de mission de l’entreprise informe de son objectif primordial. • L’énoncé de mission ou le mandat vise à : • créer chez les employés, les consommateurs et toute autre partie concernée le sentiment que l’organisation, ses produits et ses services possèdent un caractère unique; • communiquer une vision et des aspirations orientées de manière confiante vers l’avenir.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 15
  16. 16. Question 2 : À quoi ressemblent les organisations en tant que cadres de travail? • Une stratégie est un plan d’ensemble qui oriente les activités d’une organisation de manière qu’elle surclasse la concurrence. • La formulation et l’application des stratégies sont des responsabilités clés du gestionnaire. • Les connaissances relatives au CO se révéleront particulièrement importantes lors de la mise en œuvre des stratégies.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 16
  17. 17. Question 2 : À quoi ressemblent les organisations en tant que cadres de travail? Figure 1.2 Les interactions entre l’organisation et son environnement • L’organisation, un système ouvert, doit bien comprendre ses interactions avec l’environnement dans lequel elle agit.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 17
  18. 18. Question 2 : À quoi ressemblent les organisations en tant que cadres de travail? • Parties intéressées • Individus, groupes ou autres organisations ayant des intérêts en jeu dans l’évolution du rendement d’une organisation • les clients, les actionnaires, le personnel, les fournisseurs, les organismes de contrôle, les collectivités locales, etc. • Une organisation devrait orienter ses activités de manière à servir les intérêts de toutes ces parties intéressées. • La nécessité de concilier les intérêts divergents des multiples parties constitue toutefois un défi de taille pour les décideurs.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 18
  19. 19. Question 2 : À quoi ressemblent les organisations en tant que cadres de travail? • L’environnement interne : la culture organisationnelle • Les croyances et les valeurs communes qui influencent le comportement des membres d’une organisation constituent la culture organisationnelle. • Les organisations caractérisées par une culture forte et positive vont généralement : • viser la haute performance; • mettre l’accent sur le travail d’équipe; • encourager la prise de risques; • favoriser l’innovation. • La valorisation de la diversité constitue un aspect crucial des nouveaux milieux de travail.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 19
  20. 20. Question 2 : À quoi ressemblent les organisations en tant que cadres de travail? • Diversité de la main-dœuvre • Différences de sexe, de race, d’origine ethnoculturelle, d’âge, d’état physique et mental, ou d’orientation sexuelle au sein de la main-d’œuvre. • Multiculturalisme • Désigne le pluralisme ainsi que le respect de la diversité et des différences individuelles dans un milieu de travail. • Inclusion • Mesure dans laquelle la culture d’une organisation respecte et valorise la diversité, en s’ouvrant à quiconque se montre capable d’accomplir adéquatement son travail, quelles que soient les différences qui pourraient servir à caractériser la personne.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 20
  21. 21. Question 3 : Qu’est-ce qui caractérise le travail de gestion? • Le gestionnaire exécute des tâches qui impliquent un soutien direct aux efforts déployés par d’autres. • Le gestionnaire efficace est celui dont l’unité de travail, le groupe ou l’équipe atteint à répétition ses objectifs sans que fléchissent l’engagement et l’enthousiasme de ses membres. • Deux facettes de la tâche du gestionnaire : • efficacité fonctionnelle; • satisfaction professionnelle.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 21
  22. 22. Question 3 : Qu’est-ce qui caractérise le travail de gestion? Figure 1.4 Les quatre fonctions du gestionnaire© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 22
  23. 23. Question 3 : Qu’est-ce qui caractérise le travail de gestion? • La nature du travail de gestionnaire • Les gestionnaires consacrent de longues heures à leur travail. • Les gestionnaires sont très occupés. • Les gestionnaires sont souvent interrompus. • Les gestionnaires travaillent la plupart du temps avec des gens. • Les gestionnaires sont des communicateurs.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 23
  24. 24. Question 3 : Qu’est-ce qui caractérise le travail de gestion? Figure 1.5 Les 10 rôles du gestionnaire© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 24
  25. 25. Question 3 : Qu’est-ce qui caractérise le travail de gestion? • Les compétences et le savoir-faire du gestionnaire • Une compétence est une aptitude à traduire un savoir en actions qui produiront les résultats escomptés. • Types de compétences : • techniques : aptitude à effectuer certaines tâches spécialisées; • humaines : capacité de travailler efficacement avec d’autres personnes; • conceptuelles : aptitude à analyser et à résoudre des problèmes complexes en tenant compte de toutes leurs facettes.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 25
  26. 26. Question 3 : Qu’est-ce qui caractérise le travail de gestion? • Le gestionnaire immoral • Ne souscrit à aucun principe éthique, quelle que soit la situation, il agit et prend des décisions en fonction de ses propres intérêts. • Le gestionnaire amoral • Omet de considérer les enjeux éthiques que soulèvent ses décisions ou son comportement. S’il agit parfois de façon contraire à l’éthique, c’est involontairement. • Le gestionnaire moral • Intègre des principes et des visées éthiques dans son comportement personnel.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 26
  27. 27. Question 3 : Qu’est-ce qui caractérise le travail de gestion? Figure 1.6 Le leadership moral, la conscience éthique et l’évolution vertueuse© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 27
  28. 28. Question 4 : Comment peut-on faire l’apprentissage du comportement organisationnel? • L’apprentissage est un changement durable du comportement résultant de l’expérience. • L’apprentissage organisationnel est un processus d’acquisition de connaissances et d’utilisation de l’information qui permet aux organisations et à leurs membres de s’adapter aux circonstances.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 28
  29. 29. Question 4 : Comment peut-on faire l’apprentissage du comportement organisationnel? Figure 1.7 Le cycle de l’apprentissage expérientiel dans un cours type de CO© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 1 29
  30. 30. Schermerhorn, Hunt, Osborn et de Billy

×