Comportement humainet organisation, 4e édition   Schermerhorn, Hunt, Osborn et de Billy
La perception, l’attribution    et l’apprentissage
La perception, l’attribution et l’apprentissage    LE PROCESSUS DE PERCEPTION   Les facteurs qui influent sur le processu...
La perception, l’attribution et l’apprentissage    LA GESTION DU PROCESSUS DE PERCEPTION   La gestion des impressions   ...
Chapitre 4 : La perception, l’attribution                       et l’apprentissage 1. Qu’est-ce que le processus de percep...
Question 1 : Qu’est-ce que le processus de perception?  • Perception        • Processus par lequel nous sélectionnons, org...
Question 1 : Qu’est-ce que le processus de perception?                Figure 4.2 Les facteurs qui influent sur le processu...
Question 1 : Qu’est-ce que le processus de perception?                Figure 4.4 Le processus de perception© ERPI, 2010.  ...
Question 1 : Qu’est-ce que le processus de perception?  • Étape 1 : L’attention et la sélection de l’information        • ...
Question 1 : Qu’est-ce que le processus de perception?  • Étape 2 : L’organisation de l’information     • Schèmes         ...
Question 1 : Qu’est-ce que le processus de perception?  • Étape 3 : L’interprétation de l’information        • Découvrir l...
Question 1 : Qu’est-ce que le processus de perception?  • Étape 4 : La récupération de l’information        • L’attention ...
Question 2 : Quelles sont les erreurs                      de perception les plus courantes?                Figure 4.5 Les...
Question 2 : Quelles sont les erreurs                 de perception les plus courantes?  • Le stéréotype ou le cliché     ...
Question 2 : Quelles sont les erreurs                 de perception les plus courantes?  • L’effet de halo        • Se fai...
Question 2 : Quelles sont les erreurs                 de perception les plus courantes?  • La perception sélective        ...
Question 2 : Quelles sont les erreurs                 de perception les plus courantes?  • La projection        • Fait d’a...
Question 2 : Quelles sont les erreurs                 de perception les plus courantes?  • L’effet de contraste        • S...
Question 2 : Quelles sont les erreurs                 de perception les plus courantes?  • La prophétie qui se réalise    ...
Question 3 : Comment peut-on gérer                      le processus de perception?  • La gestion des impressions        •...
Question 3 : Comment peut-on gérer                      le processus de perception?   • À l’étape de l’attention et de la ...
Question 4 : Qu’est-ce que le processus d’attribution? • Attribution : processus par lequel les individus     tentent :   ...
Question 4 : Qu’est-ce que le processus d’attribution?  • Facteurs qui permettent de déterminer l’origine      interne ou ...
Question 4 : Qu’est-ce que le processus d’attribution?  • Erreurs pouvant fausser l’attribution des origines d’un      com...
Question 4 : Qu’est-ce que le processus d’attribution?  • Règles d’or de la gestion de la perception et de l’attribution  ...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?  • L’apprentissage        • Changement durable du comportement d’un...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?  • Renforcement        • Attribution d’une conséquence à un comport...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?Figure 4.7 Les différences entre le conditionnement répondant et le ...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?  • Loi de l’effet        • Loi fondée sur la manipulation des consé...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?  Figure 4.8 Des exemples de récompenses extrinsèques dont peuvent s...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?  • Modification du comportement organisationnel        • En milieu ...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?  • Renforcement positif        • Faire suivre le comportement souha...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?  • Principes qui guident le renforcement positif        • Loi du re...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?  • Programmes de renforcement positif        • Renforcement continu...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?  • Renforcement négatif        • Aussi appelé évitement (le comport...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?  • Punition        • Attribuer des conséquences négatives à un     ...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?  • La punition a de réels effets en gestion        • Si elle est vr...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?  • Extinction        • Retrait du renforçateur afin d’atténuer ou d...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?        Figure 4.10 Des exemples des stratégies de modification du c...
Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?  • L’apprentissage social        • Acquisition d’un comportement en...
Schermerhorn, Hunt, Osborn et de Billy
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

C hch04 corr_mcr___copie

1 510 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 510
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
39
Actions
Partages
0
Téléchargements
55
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

C hch04 corr_mcr___copie

  1. 1. Comportement humainet organisation, 4e édition Schermerhorn, Hunt, Osborn et de Billy
  2. 2. La perception, l’attribution et l’apprentissage
  3. 3. La perception, l’attribution et l’apprentissage LE PROCESSUS DE PERCEPTION  Les facteurs qui influent sur le processus de perception  Les étapes du processus de perception  Les réactions au processus de perception LES ERREURS DE PERCEPTION LES PLUS RÉPANDUES  Le stéréotype ou le cliché  L’effet de halo  La perception sélective  La projection  L’effet de contraste  La prophétie qui se réalise© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 3
  4. 4. La perception, l’attribution et l’apprentissage LA GESTION DU PROCESSUS DE PERCEPTION  La gestion des impressions  La gestion des erreurs de perception LE PROCESSUS D’ATTRIBUTION  L’importance de l’attribution  Les erreurs d’attribution  Les différences interculturelles en matière d’attribution L’APPRENTISSAGE INDIVIDUEL  Le renforcement  L’apprentissage social© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 4
  5. 5. Chapitre 4 : La perception, l’attribution et l’apprentissage 1. Qu’est-ce que le processus de perception? 2. Quelles sont les erreurs de perception les plus courantes? 3. Comment peut-on gérer le processus de perception? 4. Qu’est-ce que le processus d’attribution? 5. Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 5
  6. 6. Question 1 : Qu’est-ce que le processus de perception? • Perception • Processus par lequel nous sélectionnons, organisons, interprétons et récupérons l’information qui nous parvient pour ensuite y réagir. • Nous traitons l’information reçue et nous y réagissons par des impressions et des actions. • La qualité ou la justesse des perceptions d’un individu a des conséquences majeures sur les décisions qu’il prend.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 6
  7. 7. Question 1 : Qu’est-ce que le processus de perception? Figure 4.2 Les facteurs qui influent sur le processus de perception© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 8
  8. 8. Question 1 : Qu’est-ce que le processus de perception? Figure 4.4 Le processus de perception© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 9
  9. 9. Question 1 : Qu’est-ce que le processus de perception? • Étape 1 : L’attention et la sélection de l’information • Filtrage sélectif • Ne laisse passer qu’une infime portion des données fournies par l’environnement. • Deux types de filtrage sélectif • Traitement volontaire et maîtrisé de l’information • L’individu décide de prendre en considération certaines données et d’en écarter d’autres (processus conscient). • Filtrage sans que nous nous en rendions compte • Le cerveau traite les données sans que l’individu y prête attention.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 10
  10. 10. Question 1 : Qu’est-ce que le processus de perception? • Étape 2 : L’organisation de l’information • Schèmes • Cadres cognitifs qui correspondent à la connaissance, structurée par le temps et l’expérience, qu’a l’individu d’un concept ou d’un stimulus donné. • Types de schèmes • Schème de soi (image de soi) • Schème de l’autre • Scénario • Schème sur les personnes en situation© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 11
  11. 11. Question 1 : Qu’est-ce que le processus de perception? • Étape 3 : L’interprétation de l’information • Découvrir les raisons qui sous-tendent un comportement ou une réaction. • Même si nous retenons la même information qu’une autre personne, il se peut que nous l’interprétions tout autrement ou que nous lui attribuions des causes tout à fait différentes.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 12
  12. 12. Question 1 : Qu’est-ce que le processus de perception? • Étape 4 : La récupération de l’information • L’attention et la sélection, l’organisation et l’interprétation alimentent notre mémoire. • Pour pouvoir utiliser l’information en mémoire, il nous faut d’abord la récupérer. • Les réactions au processus de perception sont  Des impressions  Des opinions  Des actes© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 13
  13. 13. Question 2 : Quelles sont les erreurs de perception les plus courantes? Figure 4.5 Les erreurs de perception aux diverses étapes du processus© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 14
  14. 14. Question 2 : Quelles sont les erreurs de perception les plus courantes? • Le stéréotype ou le cliché • Attribuer à une personne des caractéristiques associées à une catégorie ou à un groupe de la population auquel on l’associe, et faire abstraction des particularités individuelles. • Effets particulièrement marqués aux étapes de l’organisation et de la récupération du processus de perception.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 15
  15. 15. Question 2 : Quelles sont les erreurs de perception les plus courantes? • L’effet de halo • Se faire une impression générale d’une personne ou d’une situation en se basant sur une seule de ses caractéristiques. • Survient la plupart du temps à l’étape de l’organisation du processus de perception. • Conséquences importantes lors de l’évaluation du rendement.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 16
  16. 16. Question 2 : Quelles sont les erreurs de perception les plus courantes? • La perception sélective • Tendance à privilégier une lecture de la réalité qui correspond à ses propres besoins, attentes, valeurs et attitudes, et qui amène à ne voir que certains aspects d’une situation, d’une personne ou d’un point de vue. • Effets particulièrement marqués à l’étape de l’attention et de la sélection du processus de perception. • Valider ses perceptions avec d’autres personnes est la meilleure façon de vérifier dans quelle mesure la perception sélective modifie son impression première.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 17
  17. 17. Question 2 : Quelles sont les erreurs de perception les plus courantes? • La projection • Fait d’attribuer à autrui les caractéristiques propres à soi-même. • Survient la plupart du temps à l’étape de l’interprétation du processus de perception. • Pour ne pas se laisser aller à la projection, le gestionnaire doit bien se connaître et faire preuve d’empathie.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 18
  18. 18. Question 2 : Quelles sont les erreurs de perception les plus courantes? • L’effet de contraste • Situation où les caractéristiques d’un individu tranchent avec celles d’autres individus rencontrés un peu plus tôt et évalués nettement plus favorablement ou défavorablement. • Les personnes doivent être conscientes de l’effet de contraste et se méfier de ses conséquences potentielles en milieu professionnel.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 19
  19. 19. Question 2 : Quelles sont les erreurs de perception les plus courantes? • La prophétie qui se réalise • Propension à susciter ou à découvrir ce à quoi on s’attend chez quelqu’un ou dans une situation donnée. • Aussi appelée « effet Pygmalion ». • Les retombées peuvent être positives ou négatives. • Les gestionnaires doivent adopter des approches positives et optimistes à l’égard des travailleurs.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 20
  20. 20. Question 3 : Comment peut-on gérer le processus de perception? • La gestion des impressions • Efforts systématiques d’une personne pour produire sur les autres l’impression désirée. • Le gestionnaire efficace • Utilise la gestion des impressions pour améliorer son image. • Apprend à reconnaître l’utilisation de la gestion des impressions chez autrui.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 21
  21. 21. Question 3 : Comment peut-on gérer le processus de perception? • À l’étape de l’attention et de la sélection de l’information • Veiller à équilibrer le traitement contrôlé de l’information et son traitement automatique. • Augmenter la fréquence de ses observations. • Chercher à obtenir d’autres points de vue que le sien. • À l’étape de l’organisation de l’information • S’efforcer d’élargir ses schèmes de perception. • À l’étape de l’interprétation de l’information • Être particulièrement sensible aux effets de l’attribution sur l’information. • À l’étape de la récupération et du stockage de l’information • Se rappeler que la mémoire peut jouer des tours. • Éviter de se fier exclusivement à ses schèmes de perception. Toujours se méfier des erreurs de perception qui peuvent dénaturer l’information perçue.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 22
  22. 22. Question 4 : Qu’est-ce que le processus d’attribution? • Attribution : processus par lequel les individus tentent : • de comprendre les causes d’un événement; • de déterminer les responsabilités dans le déroulement et les suites de l’événement; • d’évaluer les qualités personnelles des gens qui y ont joué un rôle. • Le comportement d’un individu peut être attribué à des facteurs internes ou externes.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 23
  23. 23. Question 4 : Qu’est-ce que le processus d’attribution? • Facteurs qui permettent de déterminer l’origine interne ou externe d’un comportement • La spécificité • Le fait qu’un comportement donné chez un individu se manifeste dans une situation bien particulière et ne se reproduit pas dans d’autres situations. • Le consensus • Probabilité que toutes les personnes se retrouvant dans une situation identique réagissent de la même façon. • L’uniformité • Constance d’un comportement donné chez un individu.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 24
  24. 24. Question 4 : Qu’est-ce que le processus d’attribution? • Erreurs pouvant fausser l’attribution des origines d’un comportement à des facteurs internes ou externes • L’erreur fondamentale d’attribution • Lorsqu’on évalue le comportement des autres • Attribuer la réussite des autres à des facteurs externes. • Attribuer les échecs des autres à des facteurs internes. • L’effet de complaisance • Lorsqu’on évalue son propre comportement • Attribuer nos propres réussites à des facteurs internes. • Attribuer nos propres échecs à des facteurs externes.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 25
  25. 25. Question 4 : Qu’est-ce que le processus d’attribution? • Règles d’or de la gestion de la perception et de l’attribution • Apprenez à bien vous connaître. • Veillez à obtenir des informations de sources variées et diverses. • Essayez d’adopter le point de vue des autres dans une situation donnée. • Prenez conscience des différents schèmes. • Prenez conscience des erreurs de perception. • Surveillez votre gestion des impressions et celle d’autrui. • Soyez à l’affût des erreurs d’attribution possibles.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 26
  26. 26. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel? • L’apprentissage • Changement durable du comportement d’un individu résultant de l’expérience • Peut être envisagé sous l’angle : • du renforcement; • de l’apprentissage social.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 27
  27. 27. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel? • Renforcement • Attribution d’une conséquence à un comportement afin d’influer sur ce comportement. • En recourant au renforcement, il est possible de modifier l’orientation, l’intensité et la persistance du comportement des gens.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 28
  28. 28. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel?Figure 4.7 Les différences entre le conditionnement répondant et le conditionnement opérant© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 29
  29. 29. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel? • Loi de l’effet • Loi fondée sur la manipulation des conséquences d’un comportement. • Un comportement suivi d’une conséquence agréable a de fortes chances de se répéter tandis qu’un comportement suivi d’une conséquence désagréable ne se reproduira probablement pas.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 30
  30. 30. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel? Figure 4.8 Des exemples de récompenses extrinsèques dont peuvent se servir les cadres© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 31
  31. 31. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel? • Modification du comportement organisationnel • En milieu de travail : renforcement systématique des comportements recherchés, et non-renforcement ou punition des comportements indésirables. • Englobe quatre grandes stratégies • Renforcement positif • Renforcement négatif (ou évitement) • Punition • Extinction© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 32
  32. 32. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel? • Renforcement positif • Faire suivre le comportement souhaité de conséquences positives afin d’augmenter la probabilité de le voir se reproduire dans un contexte similaire. • Le renforçateur positif et la récompense sont deux choses distinctes. • La récompense ne devient un renforçateur positif que dans la mesure où son attribution est suivie d’une amélioration du rendement de l’individu.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 33
  33. 33. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel? • Principes qui guident le renforcement positif • Loi du renforcement contingent • La récompense doit être accordée seulement s’il y a manifestation du comportement souhaité. • Loi du renforcement immédiat • La récompense doit venir le plus rapidement possible après la manifestation du comportement souhaité.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 34
  34. 34. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel? • Programmes de renforcement positif • Renforcement continu • Récompenser le comportement souhaité chaque fois qu’il se manifeste. • Renforcement intermittent (ou partiel) • Récompenser le comportement souhaité, seulement occasionnellement, soit en fonction du temps écoulé ou du nombre de fois que le comportement a été répété.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 35
  35. 35. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel? • Renforcement négatif • Aussi appelé évitement (le comportement désiré évite une conséquence négative). • Faire suivre le comportement souhaité du retrait de conséquences négatives ou désagréables, ce qui tend à favoriser la répétition de ce comportement dans des conditions similaires.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 37
  36. 36. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel? • Punition • Attribuer des conséquences négatives à un comportement indésirable ou éliminer des conséquences positives à la suite d’un tel comportement, afin de diminuer la probabilité que ce comportement se répète dans des conditions similaires.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 38
  37. 37. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel? • La punition a de réels effets en gestion • Si elle est vraiment justifiée et infligée pour un rendement médiocre, elle entraîne une amélioration marquée du rendement sans incidence notable sur la satisfaction. • Si les travailleurs la jugent arbitraire, elle a un effet déplorable à la fois sur la satisfaction et sur le rendement. • Un renforcement positif provenant d’une autre source peut neutraliser l’effet de la punition.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 39
  38. 38. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel? • Extinction • Retrait du renforçateur afin d’atténuer ou d’éliminer le comportement encouragé jusque-là. • Le comportement indésirable n’est pas désappris, il n’est tout simplement pas manifesté. • Si on le renforce de nouveau, le comportement réapparaîtra.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 40
  39. 39. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel? Figure 4.10 Des exemples des stratégies de modification du comportement organisationnel© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 41
  40. 40. Question 5 : Qu’est-ce que l’apprentissage individuel? • L’apprentissage social • Acquisition d’un comportement en observant ou en imitant autrui, dans un processus de perception et d’attribution. • Reconnaissance que l’individu apprend en observant le comportement des autres et les conséquences qui en résultent pour eux. • Met l’accent sur le rôle de l’observation dans l’apprentissage et sur les processus de perception et d’attribution qui entrent en jeu. La théorie de l’échange social conçoit l’apprentissage comme étant le résultat des interactions entre l’individu, les gens qui l’entourent et l’environnement.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 4 42
  41. 41. Schermerhorn, Hunt, Osborn et de Billy

×