C hch09 corr_mcr

1 499 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 499
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

C hch09 corr_mcr

  1. 1. Comportement humainet organisation, 4e édition Schermerhorn, Hunt, Osborn et de Billy
  2. 2. Le travail d’équipeet le rendement des équipes
  3. 3. Le travail d’équipe et le rendement des équipes LES ÉQUIPES ET LE TRAVAIL D’ÉQUIPE  Les divers types d’équipes  La nature du travail d’équipe  La diversité et le rendement des équipes LA CONSOLIDATION D’ÉQUIPE  Comment se déroule le processus de consolidation d’équipe?  Les diverses approches en matière de consolidation d’équipe© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 3
  4. 4. Le travail d’équipe et le rendement des équipes LES MODES DE FONCTIONNEMENT D’UNE ÉQUIPE EFFICACE  L’intégration des recrues  Le leadership lié aux tâches et le leadership lié aux relations  Les rôles au sein de l’équipe et leur dynamique  Les normes de l’équipe  La cohésion de l’équipe LES PRINCIPAUX TYPES D’ÉQUIPES DANS LES NOUVEAUX MILIEUX DE TRAVAIL  L’équipe de résolution de problèmes  L’équipe interfonctionnelle  L’équipe virtuelle  L’équipe semi-autonome© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 4
  5. 5. Chapitre 9 : Le travail d’équipe et le rendement des équipes 1. Qu’est-ce qui caractérise les équipes et le travail d’équipe? 2. En quoi consiste la consolidation déquipe? 3. Quels sont les modes de fonctionnement d’une équipe efficace? 4. Quels sont les principaux types d’équipes dans les nouveaux milieux de travail?© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 5
  6. 6. Question 1 : Qu’est-ce qui caractérise les équipes et le travail d’équipe? • Équipe • Petit groupe de travailleurs aux compétences complémentaires collaborant activement à l’atteinte d’un objectif commun, dont ils se considèrent comme collectivement responsables. • Les équipes sont l’une des forces les plus dynamiques dans les transformations majeures que connaissent aujourd’hui les organisations.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 6
  7. 7. Question 1 : Qu’est-ce qui caractérise les équipes et le travail d’équipe? • Divers types d’équipes • L’équipe qui fait des recommandations • Constituée pour se pencher sur des problèmes précis et recommander des solutions. • L’équipe qui dirige • Composée de personnes qui détiennent déjà des fonctions d’encadrement dans d’autres groupes. • L’équipe qui exécute • Groupe ou unité de travail qui effectue, sur une base régulière, des tâches telles que la commercialisation ou la fabrication.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 7
  8. 8. Question 1 : Qu’est-ce qui caractérise les équipes et le travail d’équipe? • Travail d’équipe • Travail de groupe où les membres mettent leurs compétences respectives au service d’un objectif commun. • Un tel engagement suppose que chacun soit prêt à : • écouter ce que disent les autres et à y réagir constructivement; • leur accorder le bénéfice du doute; • leur apporter son soutien; • reconnaître leurs intérêts et leurs réalisations.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 8
  9. 9. Question 1 : Qu’est-ce qui caractérise les équipes et le travail d’équipe? • Caractéristiques de l’équipe hautement performante • Une équipe hautement performante entretient des valeurs fondamentales. • Une équipe hautement performante traduit sa mission en objectifs de rendement précis. • Une équipe hautement performante possède la bonne combinaison de compétences. • Une équipe hautement performante fait preuve de créativité.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 9
  10. 10. Question 1 : Qu’est-ce qui caractérise les équipes et le travail d’équipe? • Caractéristiques des groupes homogènes • Tous les membres ont sensiblement le même profil (âge, sexe, antécédents ethnoculturels, formation, expérience professionnelle, etc.). • Il est plus facile pour les membres de nouer rapidement des liens et d’établir les prémices d’une collaboration harmonieuse. • Cette homogénéité a tendance à limiter l’expression des idées neuves, des points de vue différents et de la créativité.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 10
  11. 11. Question 1 : Qu’est-ce qui caractérise les équipes et le travail d’équipe? • Caractéristiques des groupes hétérogènes • Les membres ont des profils différents (âge, sexe, antécédents ethnoculturels, style de vie, expérience professionnelle, etc.). • La diversité des profils crée un vaste réservoir d’information, de points de vue et de talents qui peut faciliter la résolution de problèmes et accroître la créativité. • La diversité des membres d’une équipe peut créer certaines difficultés sur le plan du rendement au moment de la création de l’équipe et dans les premières étapes de son évolution. • Une fois les problèmes d’adaptation résolus, la diversité devrait avoir un effet positif sur le rendement de l’équipe. • Pour les organisations hautement performantes, le travail en équipe constitue un avantage concurrentiel d’autant plus notable que les équipes sont enrichies par la diversité.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 11
  12. 12. Question 2 : En quoi consiste la consolidation déquipe? • Les équipes de travail nouvellement constituées doivent relever les défis qui attendent tout groupe aux premières étapes de son évolution et, même lorsqu’elles sont parvenues à maturité, elles connaissent toutes, à un moment ou un autre, des problèmes liés à un manque de collaboration. • Consolidation d’équipe • Série d’actions planifiées visant à recueillir et à analyser des données sur le fonctionnement d’une équipe, puis à amorcer des changements pour faciliter la collaboration entre les membres et améliorer l’efficacité opérationnelle de l’équipe.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 12
  13. 13. Question 2 : En quoi consiste la consolidation déquipe? Figure 9.2 Le processus de consolidation d’équipe© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 13
  14. 14. Question 2 : En quoi consiste la consolidation déquipe? • Approches en matière de consolidation d’équipe • Retraite • Une ou plusieurs journées de réflexion organisées par la direction à l’extérieur des locaux de l’organisation. • Amélioration continue • Une personne (gestionnaire, chef d’équipe ou leader du groupe) ou plusieurs prennent la responsabilité de voir régulièrement au renforcement de l’esprit et du travail d’équipe. • Activités de groupe en plein air • Des activités en plein air plongent les membres de l’équipe dans diverses situations physiquement exigeantes dont ils ne peuvent venir à bout que par le travail d’équipe.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 14
  15. 15. Question 3 : Quels sont les modes de fonctionnement d’une équipe efficace? L’intégration des recrues va rarement sans problème. • Les préoccupations des recrues • La participation : « Est-ce qu’on me laissera participer aux décisions et aux activités de groupe? » • Les objectifs : « Est-ce que j’adhère aux même objectifs que mes coéquipiers? » • L’influence : « Est-ce que j’arriverai à influer sur le cours des événements? » • Les relations : « Arriverons-nous à nous rapprocher? Jusqu’à quel point? » • Le fonctionnement : « Serons-nous perturbés par des conflits? » • Trois profils comportementaux types que des recrues peuvent adopter pour tenter de résoudre les problèmes liés à leur intégration • Le batailleur • Le gentil collaborateur • Le calculateur© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 15
  16. 16. Question 3 : Quels sont les modes de fonctionnement d’une équipe efficace? • Leadership lié aux tâches et leadership lié aux relations • Pour parvenir à un rendement élevé et soutenu en équipe, il faut satisfaire deux types de besoins : les besoins relatifs aux tâches à accomplir et les besoins relatifs à l’entretien de bonnes relations. • Le leadership partagé est une exigence fondamentale pour la viabilité de toute équipe hautement performante. • Leadership partagé : responsabilité collective dans la satisfaction des besoins de l’équipe en matière de tâches et de relations harmonieuses.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 16
  17. 17. Question 3 : Quels sont les modes de fonctionnement d’une équipe efficace? • Leadership lié aux tâches • Activité qui contribue directement à l’accomplissement des tâches importantes incombant à un groupe. • Leadership lié aux relations • Activité qui permet à une équipe de maintenir sa cohésion et sa vitalité en tant qu’entité sociale en évolution. Figure 9.3 Le leadership dans la dynamique de l’équipe© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 17
  18. 18. Question 3 : Quels sont les modes de fonctionnement d’une équipe efficace? • Comportements perturbateurs (risquant de nuire au fonctionnement collectif) • Se montrer ouvertement agressif envers les autres membres. • Se mettre en retrait et refuser de coopérer. • Flâner quand il y a du travail à faire. • Se servir du groupe comme d’une tribune, d’un confessionnal ou d’un cabinet de psychologue. • Trop parler de sujets sans importance. • S’acharner à attirer l’attention ou la reconnaissance.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 18
  19. 19. Question 3 : Quels sont les modes de fonctionnement d’une équipe efficace?  Rôles au sein de l’équipe et leur dynamique • Rôle : ensemble d’attentes associées à un poste ou à une fonction au sein d’une équipe. • Ambiguïté de rôle : situation où une personne a des incertitudes quant à ce qu’on attend d’elle. • Surcharge de rôle : situation où les attentes à l’égard d’une personne sont trop élevées et où celle-ci se sent submergée par la charge de travail. • Insuffisance de rôle : situation où les attentes à l’égard d’une personne sont trop faibles et où celle-ci se sent sous-utilisée. • Conflit de rôle : situation où une personne ne parvient pas à répondre aux attentes liées à son rôle parce qu’elles sont contradictoires ou incompatibles.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 19
  20. 20. Question 3 : Quels sont les modes de fonctionnement d’une équipe efficace? • Les normes de l’équipe • Normes : règle de conduite ou critère de comportement que se donnent les membres d’une équipe. • Contribuent à clarifier les attentes inhérentes à l’appartenance à un groupe donné. • Permettent aux membres de structurer leur comportement et de prévoir celui des autres. • Aident les membres à acquérir une orientation commune. • Renforcent la culture du groupe ou de l’équipe.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 20
  21. 21. Question 3 : Quels sont les modes de fonctionnement d’une équipe efficace? • Les normes de l’équipe (suite) • Exemples de normes collectives qui peuvent avoir des effets favorables ou néfastes sur le fonctionnement et le rendement d’un groupe ou d’une organisation, selon qu’elles sont positives (conformes aux objectifs de l’organisation) ou négatives (contraires aux objectifs de l’organisation) • Normes de rendement. • Normes en matière d’éthique. • Normes en matière de fierté personnelle et organisationnelle. • Normes en matière de réalisations. • Normes en matière de soutien et d’assistance mutuelle. • Normes en matière d’amélioration et de changement.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 21
  22. 22. Question 3 : Quels sont les modes de fonctionnement d’une équipe efficace? • La cohésion de l’équipe • Intensité du désir des membres d’une équipe d’appartenir à l’équipe et d’y maintenir une participation active. • La cohésion tend à être plus forte lorsque : • les membres de l’équipe ont un âge, des attitudes, des besoins et des antécédents assez semblables; • l’équipe est de petite taille; • les membres apprécient leurs compétences respectives; • les membres adhèrent à des objectifs communs; • les membres assument des tâches interdépendantes; • l’équipe est physiquement isolée du reste de l’organisation; • l’équipe connaît des réussites sur le plan du rendement ou fait face à des crises.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 22
  23. 23. Question 3 : Quels sont les modes de fonctionnement d’une équipe efficace? Figure 9.4 L’incidence de la cohésion et du respect des normes sur le rendement d’une équipe© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 23
  24. 24. Question 3 : Quels sont les modes de fonctionnement d’une équipe efficace? Figure 9.5 Des stratégies pour affaiblir ou renforcer la cohésion d’une équipe© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 24
  25. 25. Question 4 : Quels sont les principaux types d’équipes dans les nouveaux milieux de travail? • Équipe de résolution de problèmes • Englobe tout un éventail d’équipes dont les membres se rencontrent régulièrement pour se pencher sur des questions organisationnelles d’importance. • Mise sur la participation des travailleurs. • Exemple : cercle de qualité • Petit nombre de personnes qui se rencontrent régulièrement pour étudier et tenter de résoudre des problèmes relatifs à la qualité de la production, à la qualité de vie professionnelle, à la productivité ou aux coûts.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 25
  26. 26. Question 4 : Quels sont les principaux types d’équipes dans les nouveaux milieux de travail? • Équipe interfonctionnelle • Équipe au sein de laquelle sont réunis, pour travailler à une tâche commune, des travailleurs issus de divers services ou unités de travail. • Conçue pour décloisonner l’organisation du travail et améliorer la circulation horizontale de l’information (éviter le syndrome de la compartimentation). • Ses membres peuvent résoudre les problèmes qu’on leur soumet en combinant expertises spécialisées et pensée intégrée ou systémique.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 26
  27. 27. Question 4 : Quels sont les principaux types d’équipes dans les nouveaux milieux de travail? • Équipe virtuelle (cybergroupe) • La technologie rend possible la communication entre des coéquipiers virtuels malgré la distance. • Avantages • Offre un excellent rapport coût-efficacité et accélère le travail des équipes dont les membres ne peuvent pas facilement se réunir en personne. • Met à profit la puissance des outils informatiques pour maximiser l’efficacité de la collecte des données et du processus décisionnel. • Réduit au minimum l’influence des considérations affectives dans les interactions et la prise de décision, lesquelles se fonderont davantage sur des faits et des données objectives.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 27
  28. 28. Question 4 : Quels sont les principaux types d’équipes dans les nouveaux milieux de travail? • Équipe virtuelle (cybergroupe) (suite) • Inconvénients • Les coéquipiers virtuels risquent de n’avoir que très peu de contacts personnels. • Les décisions prises dans un contexte social aussi pauvre ne seront pas nécessairement les plus judicieuses.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 28
  29. 29. Question 4 : Quels sont les principaux types d’équipes dans les nouveaux milieux de travail? • Équipe semi-autonome • Équipe de travail qui a la latitude nécessaire pour planifier, organiser et évaluer ses tâches. • Les coéquipiers sont collectivement responsables de l’ensemble des résultats en matière de rendement. • Les coéquipiers ont toute la latitude voulue en matière d’horaires de travail, de répartition des tâches, de formation, d’évaluation du rendement, de sélection des recrues et de contrôle de la qualité.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 29
  30. 30. Question 4 : Quels sont les principaux types d’équipes dans les nouveaux milieux de travail? Figure 9.6 L’équipe semi-autonome et ses répercussions sur l’organisation et le personnel d’encadrement© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 30
  31. 31. Question 4 : Quels sont les principaux types d’équipes dans les nouveaux milieux de travail? • Équipe semi-autonome (suite) • Avantages • Amélioration de la productivité et de la qualité. • Plus grande souplesse dans la production et réponse plus rapide aux changements technologiques. • Diminution de l’absentéisme et de la rotation du personnel. • Satisfaction professionnelle accrue et amélioration de la qualité de vie professionnelle.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 31
  32. 32. Question 4 : Quels sont les principaux types d’équipes dans les nouveaux milieux de travail? • Équipe semi-autonome (suite) • Inconvénients • Les modifications structurelles touchant la classification des tâches et la hiérarchie des postes ont des répercussions importantes pour le cadre de premier échelon, qui devient inutile. • Le cadre intermédiaire doit apprendre à gérer ce type d’équipe plutôt que des individus. • Pour le cadre de premier échelon remplacé par une équipe semi- autonome, le changement a des répercussions encore plus personnelles et menaçantes.© ERPI, 2010. Comportement humain et organisation – Chapitre 9 32
  33. 33. Schermerhorn, Hunt, Osborn et de Billy

×