Absence de protection latérale:
un menuisier tombe d’un toit
Publication 13053.f
Absence de protection latérale:
un menuisier tombe d’un toit
*  Cet exemple d’accident, pour lequel le nom de la victime e...
•• Severin L. (32 ans)
•• Marié
•• Passionné de foot
•• Menuisier de métier, travaille depuis trois ans dans
l’entreprise ...
Severin L. exécute des travaux
de couverture sur le toit d’un
ouvrage en ­construction.
Ce matin-là, il est en avance
et p...
Severin L. perd l'équilibre alors
qu'il tente de stabiliser la palette
de sa main libre.
Il tombe par-dessus le bord du
to...
•• La Garde aérienne de sauvetage transporte Severin L. au service des
­urgences de l’hôpital cantonal le plus proche.
•• ...
Enquête d’accident de la Suva
7
1.	Severin L. travaille sur le toit alors
que la protection latérale du pont de
ferblantier est incomplète.
	 Dans cette s...
2.	Le menuisier travaille sur un toit
en pente de 40 °. Il perd l'équilibre
alors qu'il tente de stabiliser la
palette d'u...
3.	Severin L. ne possédant pas de
­permis de grutier, il n’aurait pas dû
manœuvrer la grue.
Comment l’accident s’est-il pr...
•• Severin L. perd l’équilibre et tombe du toit.
•• La paroi de protection de couvreur avait été partiellement enlevée.
••...
Règles vitales
12
Support pédagogique 88815.f
pour les supérieurs
Dépliant 84041.f
pour les travailleurs
Règles vitales: STOP en cas de dang...
1.	Installer des accès sûrs.
2.	Sécuriser les bords de toiture
 Règle enfreinte dans le cas présent!
3.	Prévenir les chute...
Annexe
Informations pour les intervenants
15
•• «Huit règles vitales pour la branche du bâtiment», dépliant pour les
­travailleurs, www.suva.ch/waswo/84035.f
•• Suppor...
•• Planification des travaux de construction: art. 3 OTConst
•• Protection contre les chutes au-delà du bord du toit: art....
Suva
Sécurité au travail
Case postale, 1001 Lausanne
Renseignements: tél. 021 310 80 40
Edition: mai 2015
Axes prioritaire...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tirer des leçons des accidents: Absence de protection latérale: un menuisier tombe d’un toit – Suva – SuvaPro

824 vues

Publié le

http://www.suva.ch/eNsPm9q - Un exemple d'accident pour la formation et la sensibilisation des collaborateurs et du personnel d'encadrement dans les entreprises. Vous pouvez éviter ce genre d'accident dans votre entreprise en imposant le respect des règles vitales pour les travaux en toitures et façades.

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
824
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
238
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tirer des leçons des accidents: Absence de protection latérale: un menuisier tombe d’un toit – Suva – SuvaPro

  1. 1. Absence de protection latérale: un menuisier tombe d’un toit Publication 13053.f
  2. 2. Absence de protection latérale: un menuisier tombe d’un toit *  Cet exemple d’accident, pour lequel le nom de la victime et les détails ont été modifiés, se fonde sur des faits réels. Severin L. (32 ans)* effectue des travaux de couverture sur le toit d’un ouvrage en ­construction. Il perd l’équilibre et se blesse grièvement en faisant une chute de 5 m dans le vide. 2
  3. 3. •• Severin L. (32 ans) •• Marié •• Passionné de foot •• Menuisier de métier, travaille depuis trois ans dans l’entreprise de couverture de son meilleur ami La victime 3
  4. 4. Severin L. exécute des travaux de couverture sur le toit d’un ouvrage en ­construction. Ce matin-là, il est en avance et prépare les travaux de la journée. Il veut déposer sur le toit une palette chargée de tuiles en utilisant une grue. Situation avant l’accident 4
  5. 5. Severin L. perd l'équilibre alors qu'il tente de stabiliser la palette de sa main libre. Il tombe par-dessus le bord du toit, fait une chute de 5 m dans le vide et gît inanimé sur le sol. Circonstances 5
  6. 6. •• La Garde aérienne de sauvetage transporte Severin L. au service des ­urgences de l’hôpital cantonal le plus proche. •• Il a subi une fracture du crâne avec un traumatisme cranio-cérébral et diverses blessures de gravité moyenne au niveau du dos et de la poitrine. •• Severin L. devra subir de longs traitements avant de pouvoir se rétablir. Conséquences 6
  7. 7. Enquête d’accident de la Suva 7
  8. 8. 1. Severin L. travaille sur le toit alors que la protection latérale du pont de ferblantier est incomplète. Dans cette situation, les interve- nants auraient dû dire STOP. L’enquête a révélé que la paroi de ­protection de couvreur et le pont de ferblantier avaient été enlevés parce que la grue avait été installée trop près de l’échafaudage. Comment l’accident s’est-il produit? 8
  9. 9. 2. Le menuisier travaille sur un toit en pente de 40 °. Il perd l'équilibre alors qu'il tente de stabiliser la palette d'une main tout en tenant la télécommande de l'autre. Comment l’accident s’est-il produit? 9
  10. 10. 3. Severin L. ne possédant pas de ­permis de grutier, il n’aurait pas dû manœuvrer la grue. Comment l’accident s’est-il produit? 10
  11. 11. •• Severin L. perd l’équilibre et tombe du toit. •• La paroi de protection de couvreur avait été partiellement enlevée. •• Severin L. manœuvre la grue sans permis de grutier. Résumé des causes de l’accident 11
  12. 12. Règles vitales 12
  13. 13. Support pédagogique 88815.f pour les supérieurs Dépliant 84041.f pour les travailleurs Règles vitales: STOP en cas de danger! Neuf règles vitales pour les travaux en toitures et façades Neuf règles vitales pour les travaux en toitures et façades Support pédagogique Objectif de formation Les travailleurs et les supérieurs connaissent et appliquent systématiquement les neuf règles vitales pour les travaux en toitures et façades. Formateurs Chefs d’équipe, contremaîtres, préposés à la sécurité, personnes de contact pour la sécurité au travail (PERCO), chefs d’entreprise. Temps requis ~ 10 min par règle. Lieu de formation Au poste de travail. Bases légales Ordonnance sur la prévention des accidents et des maladies professionnelles (OPA), art. 6 al.1: «L’employeur veille à ce que tous les travailleurs occupés dans son entreprise, y compris ceux provenant d’une entreprise tierce, soient informés des risques auxquels ils sont exposés dans l’exercice de leur activité et instruits des mesures à prendre pour les prévenir. Cette infor- mation et cette instruction doivent être dispensées lors de l’entrée en service ainsi qu’à chaque modification importante des conditions de travail; elles doivent être répétées si nécessaire.» Ordonnance sur la prévention des accidents et des maladies professionnelles (OPA), art. 6 al.4: «L’information et l’instruction doivent se dérouler pendant les heures de travail et ne peuvent pas être mises à la charge des travailleurs.» Documentation Dans la directive CFST 6508 («Directive relative à l’appel à des médecins du travail et autres spécialistes de la sécurité au travail»), le législateur exige un concept de sécurité interne, lequel doit être complété par une documentation de la formation accomplie par les colla- borateurs. Pour documenter la formation dispensée au moyen du présent support pédagogique, il suffit de compléter la fiche «Attestation de formation» en annexe. Toutes les indications nécessaires y sont mentionnées. Neuf règles vitales pour les travaux en toitures et façades Pour rentrer chez soi en bonne santé. Règle 1 Installer des accès sûrs. Règle 5 Vérifier la résistance de la couverture. Règle 9 Se protéger contre la présence possible d’amiante. Règle 2 Sécuriser les bords de toiture. Règle 6 Travailler en façades avec des équipements adaptés. 88815.f Règle 3 Prévenir les chutes à l’intérieur des bâtiments. Règle 7 Contrôler les échafaudages. Règle 4 Sécuriser les ouvertures en toiture. Règle 8 Utiliser correctement les EPI contre les chutes. 13
  14. 14. 1. Installer des accès sûrs. 2. Sécuriser les bords de toiture Règle enfreinte dans le cas présent! 3. Prévenir les chutes à l’intérieur des bâtiments. 4. Sécuriser les ouvertures en toiture. 5. Vérifier la résistance de la couverture. 6. Travailler en façade avec des équipements adaptés. 7. Contrôler les échafaudages. 8. Utiliser correctement les EPI contre les chutes. 9. Se protéger contre la présence possible d’amiante. Neuf règles vitales pour les travaux en toitures et façades 2. Nous sécurisons les zones de chute en bord de toiture à partir de 3 m de hauteur. Travailleur: Je travaille uniquement sur des toitures dont le pourtour est sécurisé. Supérieur: Je fais systématiquement sécuriser les bords de toit de manière conforme. 14
  15. 15. Annexe Informations pour les intervenants 15
  16. 16. •• «Huit règles vitales pour la branche du bâtiment», dépliant pour les ­travailleurs, www.suva.ch/waswo/84035.f •• Support pédagogique www.suva.ch/waswo/88811.f •• «Echafaudages de façade – La planification, gage de sécurité», feuillet d’information, www.suva.ch/waswo/44077.f •• «Paroi de protection de couvreur pour échafaudage de façade», fiche thématique, www.suva.ch/waswo/33022.f (uniquement en téléchargement) •• Travaux sur les toits: www.suva.ch/toit 16 Infos thématiques
  17. 17. •• Planification des travaux de construction: art. 3 OTConst •• Protection contre les chutes au-delà du bord du toit: art. 28 et 29 OTConst •• Pont d'échafaudage au bord du toit (pont de ferblantier): art. 47 OTConst •• Paroi de protection de couvreur: art. 48 OTConst •• Exigences applicables au personnel conduisant les grues: art. 5 (Ordonnance sur les grues) •• Interruption du travail: art. 4 OPA Bases légales 17
  18. 18. Suva Sécurité au travail Case postale, 1001 Lausanne Renseignements: tél. 021 310 80 40 Edition: mai 2015 Axes prioritaires en matière de prévention Règles vitales Autres exemples d’accidents Infos complémentaires 18

×