Quand tes mots deviennent miens...
Lycée Dumas Jean JosephAnnée scolaire 2012-2013
2
Rédigez un poème à la manière des poèmes célèbres
d’Aimé Césaire...
A la manière d’Aimé Césaire
35
Livret réalisé par le...
34 3
J’habite une île remplie d’Histoire
J’habite un mélange de cultures
J’habite un riche métissage
J’habite un endroit o...
4
J’habite une ile plurielle
J’habite une infinité de désastres
J’habite un ladja de paroles
J’habite la sueur de la peur
...
32 5
D’Aimé Césaire à nous-mêmes..
Entrez dans le monde de la faune et de la flore ...
un florilège d’images vibrantes de ...
6
Logé dans l’immensité et la solitude d’un géant d’Afrique,
Vivant dans un environnement aride sous un soleil de plomb,
I...
30 7
[…]
Chevelure
flammes ingénues qui léchez un coeur insolite
la forêt se souviendra de l’eau et de l’aubier
comme moi ...
8
Je suis tombée amoureuse d’elle, elle, si belle, gracieuse, élégante et
si fragile et délicate à la fois.
Quand je la vo...
28
Aimé Césaire
Aimé Césaire , this great man was and will always
be in the spirit and soul of people in Martinique.
He wa...
10
Cet arbre fleurissant avant les mois de Juillet et qui mesure parfois
trois à cinq mètres de haut, fait naitre de jolie...
26
Advent to a new world
Black man, you are God’s child
They are like you, little God’s child
We have innocence!
We have i...
12
Je suis un insecte dont l’adulte est ailé et brille irrégulièrement d’une
couleur verte.
Nous sommes comme un pruneau d...
24
MARTIN LUTHER KING
Mainstay of black people
Against Injustice
Raft of black people
Trace of Revolution
Imposed civil ri...
14
Je suis étrange, assez rare et unique, je me distingue par ma tête
en forme de triangle. Mon espèce est si souple, élég...
22
A la suite d’un projet pédagogique autour de
l’histoire des noirs américains (African Americans)
et en parallèle avec l...
16
Oiseau de petite taille, à plumage éclatant et au long bec, je m’ap-
pelle aussi mouche. Je suis une belle créature de ...
20
Ode à ceux qui ont résisté…
Pour comprendre ce poème, il faut savoir que l’élève qui a écrit ce texte est
d’origine ivo...
18
Etirée par ses nombreuses branches, je me promène dans les
champs de la Martinique. J’offre à tout le monde la force de...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Compositioncesaire$

298 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
298
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Compositioncesaire$

  1. 1. Quand tes mots deviennent miens... Lycée Dumas Jean JosephAnnée scolaire 2012-2013
  2. 2. 2 Rédigez un poème à la manière des poèmes célèbres d’Aimé Césaire... A la manière d’Aimé Césaire 35 Livret réalisé par les élèves de la 2nde ELEEC2, 2nde CVPM, la 1ère TCI et la 1ère MMV du LP DUMAS JEAN JOSEPH. Dans ce livret, les élèves ont voulu rendre hommage avant tout à l’homme, celui qui a profondément aimé sa Marti- nique mais aussi à la poétique d’Aimé Césaire, une poéti- que où les métaphores sur la faune et la flore de son île sont vibrantes et saisissantes. Les élèves se sont appropriés les mots, l’histoire et la pas- sion d’Aimé Césaire et des grandes voix noires de l’Histoi- re . Professeurs coordinateurs : Volet « Lettres » Mlle Sylvie REGINA, PLP Lettres– Histoire. Volet « Anglais » Mmes TAUPIN-PLESEL K. et CLEM C., PLP Lettres-Anglais
  3. 3. 34 3 J’habite une île remplie d’Histoire J’habite un mélange de cultures J’habite un riche métissage J’habite un endroit où les montagnes dessinent de somptueuses for- mes J’habite une île d’héritages J’habite les mouvements saccadés du gwoka J’habite une colère volcanique J’habite un sentiment de rancœur J’habite la chaleur d’une île J’habite une terre choyée par les eaux J’habite des terres mulâtresses J’habite des esclaves ancestraux J’habite la méfiance d’un soldat J’habite un imaginaire réaliste J’habite une terre sacrée, un grand royaume de courage J’habite une descendance africaine J’habite un cœur rempli de courage J’habite là où le tambour résonne tous les jours J’habite là où le Rocher du Diamant scintille de mille feux J’habite des routes de bambous J’habite une ile de mille et une fleurs J’habite une beauté incontestée J’habite des cœurs divins J’habite des éruptions historiques J’habite une blessure à vie J’habite des champs de canne meurtriers J’habite une indépendance rêvée J’habite une souffrance J’habite une crainte inavouée J’habite un esclave enchainé et puis J’habite là où les chaines ont été brisées J’habite une âme perdue J’habite un hurlement de douleur J’habite l’œil d’un cyclone J’habite des traditions inoubliables J’habite des hibiscus aussi rouges que le sang J’habite un amour exceptionnel J’habite une vie métisse
  4. 4. 4 J’habite une ile plurielle J’habite une infinité de désastres J’habite un ladja de paroles J’habite la sueur de la peur J’habite une terre de miracles J’habite un goût amer J’habite des cris lointains J’habite une île qui se crie, qui s’écrit et se vit J’habite une île où le soleil est parfois en pleurs, une île métisse où on accepte tous les cœurs. Création originale collective de la 1ère TCI et la 1ère MMV à partir du poème Calendrier lagunaire d’Aimé Césaire. Esprit nègre L’horizon est ta maison Du soleil brumeux ,tu traverses les océans Emportant avec toi ta douleur ancestrale Enfouie inexorablement. Ta blessure amère résonne comme le son Entrainant du tam-tam. Je t’ai longtemps cherché Dans les yeux des miens J’ai cherché Ton feu vivant et dansant Où es-tu ? J’ai longtemps erré dans ces chemins obscurs pour te retrouver Le mot nègre avide de Liberté. Samuel, Alan, François, Matthieu de la 2nde ELEEC2 à partir du poème Mot, d’Aimé Césaire. 33
  5. 5. 32 5 D’Aimé Césaire à nous-mêmes.. Entrez dans le monde de la faune et de la flore ... un florilège d’images vibrantes de la Martinique
  6. 6. 6 Logé dans l’immensité et la solitude d’un géant d’Afrique, Vivant dans un environnement aride sous un soleil de plomb, Il entraine avec lui une imposante ombre qui dessine la forme épar- pillée de ses mains, des mains d’ange qui habitent toutes les discus- sions d’une génération à l’autre. Je suis un baobab. Samuel, 2nde ELEEC2. 31
  7. 7. 30 7 […] Chevelure flammes ingénues qui léchez un coeur insolite la forêt se souviendra de l’eau et de l’aubier comme moi je me souviens du museau attendri des grands fleuves qui titubent comme des aveugles la forêt se souvient que le dernier mot ne peut être que le cri flambant de l’oiseau des ruines dans le bol de l’orage Innocent qui va là oublie de te rappeler que le baobab est notre arbre qu’il mal agite des bras si nains qu’on le dirait un géant imbécile et toi séjour de mon insolence de mes tombes de mes trombes crinière paquet de lianes espoir fort des naufragés dors doucement au tronc méticuleux de mon étreinte ma femme ma citadelle « Chevelure », Cadastre.
  8. 8. 8 Je suis tombée amoureuse d’elle, elle, si belle, gracieuse, élégante et si fragile et délicate à la fois. Quand je la vois, j’ai l’impression de voir le crépuscule en feu, Comme un oiseau qui déploie ses ailes avec sa couleur jaune, Elle a des reflets de l’or. A l’image du colibri, J’admire sa beauté éclatante et aveuglante, elle m’a envoûtée et possédée par ses formes, elle est l’étoile, Strelitzia. Aqila, 1ère MMV 29 Aimé Césaire You are a great man for Martinique, You did a lot of things for us, for people in Martinique. And we thank you a lot for what you did, for Culture. You were a very appreciated mayor for your inhabitants. You are an extraordinary poet and writer. Without you Martinique would not be what it is today. BALUSTRE Anaïs (2 CVPM)
  9. 9. 28 Aimé Césaire Aimé Césaire , this great man was and will always be in the spirit and soul of people in Martinique. He was a poet and also a great writer Aimé Césaire defended Martinique till the end of his life He will always be in our hearts. JOACHIM Amandine (2CVPM) 9 De vrai l'agiot des oiseaux du paradis ne fane plus la rose des vents et quand j'ouvre la cage de mes paupières quand je dégante mes éperviers nichés et que je les lance dans une détente de prunelles là où le pollen de la faim accomplit sans bruit le haut miracle de la fécondation de la fleur stérile du désespoir « Tournure des choses », Soleil cou coupé
  10. 10. 10 Cet arbre fleurissant avant les mois de Juillet et qui mesure parfois trois à cinq mètres de haut, fait naitre de jolies petites fleurs rouges ressemblant au coucher du soleil, ses feuillages suivent les mouve- ments du vent comme ferait un aigle royal. Son tronc est aussi solide que celui d’une coque de bateau et ses ra- cines longues comme la tour Eiffel. Je suis le flamboyant. Nicolas, 1ère TCI 27 Césaire: this Great Man Césaire , Great Man with a black heart Who dreamt a golden Black Négritude He wrote his name in the book of History Defending the honor of Africa Remembering Martin Luther King He will show his side “King” He won his fight on the ring Forever in our Black heart! GANTEL Jérémie (2CVPM)
  11. 11. 26 Advent to a new world Black man, you are God’s child They are like you, little God’s child We have innocence! We have intelligence! We can be attracted by the tempest! Like you little child in your quest The storm of liberty Tries to make us free Don’t prejudge Destroy your little cage We can live in peace Without be putting in piece Now you know Now we know A new life is to begin I can say my dreams begin! SAFFACHE Noham (2 CVPM) 11 Dehors une belle brume au lieu d’atmosphère serait point sale chaque goutte d’eau y faisant un soleil dont le nom le même pour toutes choses serait RENCONTRE BIEN TOTALE si bien que l’on ne saurait plus qui passe ou d’une étoile ou d’un espoir ou d’un pétale de l’arbre flamboyant ou d’une retraite sous-marine courue par les flambeaux des méduses-aurélies Alors la vie j’imagine me baignerait tout entier mieux je la sentirais qui me palpe ou me mord couché je verrai venir à moi les odeurs enfin libres comme des mains secourables qui se feraient passage en moi pour y balancer de longs cheveux plus longs que ce passé que je ne peux atteindre. "Corps perdu"
  12. 12. 12 Je suis un insecte dont l’adulte est ailé et brille irrégulièrement d’une couleur verte. Nous sommes comme un pruneau dans un verre de lait. Quand nous sommes réunis, on peut nous comparer à une constella- tion dans l’espace. Petit prédateur, j’empêche les pullulations des chenilles. Je vis en groupe et me déplace pas à pas dans la nuit la plus obscure. Je brille irrégulièrement d’une couleur verte à jaune. Je suis la luciole. Kevan, 2nde ELEEC2 25 Optimistic, Martin Luther King realized beautiful things in his life Recognized rights for black people like all others Identity, do not forget where you are from Great man, who changed the world Identical like every other man Nobel, the Peace Prize winner, a great American face XAVIER Jassen (2CVPM)
  13. 13. 24 MARTIN LUTHER KING Mainstay of black people Against Injustice Raft of black people Trace of Revolution Imposed civil rights Nothing else than life Leader for black people Unique Talented black man Halo of wiseness Emperor for black freedom Raising your voice for it Key of emancipation Idealistic leader National, Universal black man Great man for History JOSEPH Christian (2CVPM) 13 Ne pas désespérer des lucioles je reconnais là la vertu. les attendre les poursuivre les guetter encore. le rêve n’est pas de les fixer flam- beaux ni qu’elles se répondent en des lumières non froides je suis d’ailleurs sûr que la reconversion se fait quelque part pour tous ceux qui n’ont jamais accepté cette stupeur de l’air la communication par hoquets d’essentiel j’apprécie qu’elle se fasse à tâtons et par paroxysme au lieu de quoi elle sombrerait inévitablement dans l’inepte bavardage de l’ambiant marécage "Comme un malentendu de salut…"
  14. 14. 14 Je suis étrange, assez rare et unique, je me distingue par ma tête en forme de triangle. Mon espèce est si souple, élégante et soi- gnée et ma grâce est si dangereuse. Ma chaine si souple et parfois paresseuse s’ondule au gré du courant. Je me balance d’arbre en arbre. On dit de moi que je suis la plus féroce et la plus dangereu- se des lianes. Je suis le trigonocéphale. Jewyne, 2nde ELEEC2 23 I have a dream… I have a dream That all the black and white people live in Harmony and Re- spect I have a dream Of a world without violence and without guns I have a dream That all wars are over and peace is in the world I have a dream That every poor person finds help and lives like everyone. BUTEAU Samuel (2 CVPM)
  15. 15. 22 A la suite d’un projet pédagogique autour de l’histoire des noirs américains (African Americans) et en parallèle avec la manifestation du centenaire de la naissance de Césaire, les élèves de 2de CVPM devaient rédiger un poème rendant hommage aux leaders (ou militants des droits civiques) noirs amé- ricains (Martin Luther King, Rosa Parks …) ou à Cé- saire et son combat pour la Négritude. 15 J'attends au bord du monde les-voyageurs-qui-ne-vien-dront-pas donnez-m'en du lait d'enfance des pains de pluie des farines de mi-nuit et de baobab mes mains piquées aux buissons d'astres mais cueillies d'écume délacent avant temps le corsage des verrous et la foudroyante géométrie du trigonocéphale pour mon rêve aux jambes de montre en retard pour ma haine de cargaison coulée pour mes 6 arbres géants de Tasmanie pour mon château de têtes en Papouasie pour mes aurores boréales mes sœurs mes bonnes amies pour mon amie ma femme mon otarie ô vous toutes mes amitiés merveilleuses, mon amie, mon amour ma mort, mon accalmie. Avis de tirs Les armes miraculeuses
  16. 16. 16 Oiseau de petite taille, à plumage éclatant et au long bec, je m’ap- pelle aussi mouche. Je suis une belle créature de la nature, j’incarne le mot « liberté », je m’exprime en déployant mes ailes telle une éclipse de soleil. Ma beauté fugace donne à certains l’envie de me capturer. J’ai sou- vent un magnifique ornement rouge ou vert bleu comme si j’avais été touché par Dieu. La douceur sucrée des fleurs m’enivre et me rend ivre. Je suis le plus beau des volatiles, je suis le colibri. Giovanni, 2nde ELEEC2 21
  17. 17. 20 Ode à ceux qui ont résisté… Pour comprendre ce poème, il faut savoir que l’élève qui a écrit ce texte est d’origine ivoirienne. L’homme pour qui la femme est une inanité L’homme qui rêve de gouverner le tout monde L’homme qui profite des malheurs immondes L’homme blanc qui se laisse engloutir de fierté Peuple roide de fatigue et de lâcheté Bassam mémoire de la pla- ge pudibonde Où la vie n’est qu’une ca- caoyère blonde De rêves de délivrance et lubricité. Et Aimé Césaire et Nelson Mandela Le dalaï-lama et Barack Obama Je dis Abidjan Yamoussou- kro Cocodie Quand je dis fontaine de soleil et de pleurs Je pense au scintillement des gemmes de vie Mon pays escarre de consomption de peurs. ATSEBI Jackson 17 Au bout du petit matin un grand galop de pollen un grand galop d'un petit train de petites filles un grand galop de colibris un grand galop de dagues pour défoncer la poitrine de la terre douaniers anges qui montez au portes de l'écume la garde des prohibitions je déclare mes crimes et qu'il n'y a rien à dire pour ma défense. Danses. Idoles. Relaps. Moi aussi Mais quel étrange orgueil tout soudain m’illumine ? vienne le colibri vienne l’épervier vienne le bris de l’horizon vienne le cynocéphale vienne le lotus porteur du monde […] Cahier d’un retour au pays natal. Je me suis toujours étonné qu'un corps si frêle puisse supporter, sans éclater, le pas de charge d'un cœur qui bat.
  18. 18. 18 Etirée par ses nombreuses branches, je me promène dans les champs de la Martinique. J’offre à tout le monde la force de pouvoir faire de nombreuses choses. Je donne un merveilleux goût enivrant à l’or brun et blanc de la Martinique...vous savez …ce liquide doux qui nous réchauffe et nous console… Mince et élancée telle une belle martiniquaise, je suis une femme qui vous envoûte avec mes douceurs sucrées. Toute ma force est renfermée dans mon tronc juteux, Ma beauté se révèle lors de la plus douce des périodes de l’année, Ma fleur est belle comme une flèche et quand elle éclot la Martini- que ressemble à un doux champ de lavande. Je suis la canne à sucre. Mathieu, 2nde ELEEC2. 19 « Les cannes à sucre nous balafraient le visage de ruisseaux de lames vertes » Et les chiens se taisaient. Il y a en face de moi un paysan extraordinaire Ce que chante le paysan c’est une histoire De coupeurs de cannes Han le coupeur de cannes Saisit la dame à grand che- veux En trois morceaux la coupe Ah le coupeur de cannes La vierge point n’enterre La coupe en morceaux Les jette derrière Ah le coupeur de canne Chante le paysan et vers un soir de coutelas s’avance Sans colère Les cheveux décoiffés de la dame aux grands cheveux font des ruisseaux de lumière Ainsi chante le paysan Il y des tas de choses dont je ne sais pas le nom Et que je voudrais te dire… De forlonge, Corps perdu

×