Nouvelle technique d′ostéosynthèse pour      les fractures pertrochantériènnes par    lame-clou-verrouillé. A propos de 43...
PRINCIPE BIOMECANIQUE DU SEGMENT CXO-FEMORAL Le principe biomécanique,  comfirmé par PAUWELS, est celui  dune grue de cons...
Première application du principe biomécanique de la grue de construction, ostéosynthèse par clous dEnder.:- Deux clous son...
2ème application: Nouveau matériel (lame-clou-  vérrouillé)   - Une lame traverse horizontalement le col fémoral.   - Un c...
L′étude clinique : porte sur 43 cas de 1999 à 2009: 18  hommes, 25 femmes. Age moyen 77 ans, 21 fractures  stables, 22 fra...
Forme générale du L.C.V.Aspect de la cicatrice cutanée
Avantages :   1) Ostéosynthèse stable, solide, et élastique.   2) Appui immédiat et complet sur le membre   3) Ostéosynthè...
REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES:1) F. PAUWELS , Biomécanique de l′appareil moteur.   Springer Verag, 1979, Berlin-Heidelberg, ...
Nouvelle technique d'ostheosynthese pou les fractures pertrochanteriennes par lame clou verouille
Nouvelle technique d'ostheosynthese pou les fractures pertrochanteriennes par lame clou verouille
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Nouvelle technique d'ostheosynthese pou les fractures pertrochanteriennes par lame clou verouille

2 665 vues

Publié le

Dr. Hamed Farhat Hospital

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 665
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
92
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Nouvelle technique d'ostheosynthese pou les fractures pertrochanteriennes par lame clou verouille

  1. 1. Nouvelle technique d′ostéosynthèse pour les fractures pertrochantériènnes par lame-clou-verrouillé. A propos de 43 cas.• Docteur MASSAAD Raymond.• Docteur KWAIDER Mohamed.• Docteur ABOU SAAD Nabil.• JIB JANNINE – BEKAA (LIBAN)
  2. 2. PRINCIPE BIOMECANIQUE DU SEGMENT CXO-FEMORAL Le principe biomécanique, comfirmé par PAUWELS, est celui dune grue de construction: Elle réunit les conditions nécessaires à la diminution des contraintes sur la section de los tubulaire . lanalyse des trajectoires de contraintes au niveau de los dévoile une simultitude tubulaire ainsi que la répartition parfaire entre les de la densité de los spongieux trajectoires des contraintes dans lextrémité supérieure du et les élèments mécanique fémur (technique de la photo- dune grue dernier model. élasticité ).
  3. 3. Première application du principe biomécanique de la grue de construction, ostéosynthèse par clous dEnder.:- Deux clous sont rétournés puis remontés jusquà la moitié interne de la tête fémorale.- Un ou deux clous sont laissés à la face externe du grand trochanter.- Les extrémités supérieures de ces clous sont vérrouillées ensemble par deux vis à spongieuses.
  4. 4. 2ème application: Nouveau matériel (lame-clou- vérrouillé) - Une lame traverse horizontalement le col fémoral. - Un clou centro-médullaire - Une vis vérrouille , le clou et la lame
  5. 5. L′étude clinique : porte sur 43 cas de 1999 à 2009: 18 hommes, 25 femmes. Age moyen 77 ans, 21 fractures stables, 22 fractures instables. Notes techniques:- Introduction dune broche guide en percutanée,- Préparation du trajet de la lame .- Introduction de la lame.- Introduction du clou à travers la fenêtre rectangulaire de la lame.- Préparation du trajet de la vis au moyen dune mêche guide monté sur le clou.- Vérrouillage par vis . Résultats: Consolidations à 3mois. Pas de défaillance du matériel. Pas de déplacement secondaire de la fracture.
  6. 6. Forme générale du L.C.V.Aspect de la cicatrice cutanée
  7. 7. Avantages : 1) Ostéosynthèse stable, solide, et élastique. 2) Appui immédiat et complet sur le membre 3) Ostéosynthèse à foyer (trés) fermé (par voie arthroscopique!!.). 4) Temps opératoire réduit : 25 à 40 minutes. 5) Perte sanguine per opératoire trés réduite. 6) Séjour réduit à lhopital: 24 à 48 h. 7) Technique simple et standarisée.Discussion et conclusions: La fixation en triangulation du fragment cervico-céphalique assure un montage biomécaniquement solide intéressant surtout dans les fractures instables. Elle associe l′avantage d′une lame-plaque à celui de l′enclouage centromédullaire sans avoir leurs inconvénients
  8. 8. REFERENCES BIBLIOGRAPHIQUES:1) F. PAUWELS , Biomécanique de l′appareil moteur. Springer Verag, 1979, Berlin-Heidelberg, New-York.2) A. FIRICA, R. POPESCU, M. DIMITRIU, V. LONESCU, C. PROPESCU, M. BUGA, I. CONSTATINESCU et N. ILIESCU.L′ostéosynthèse stable élastique, nouveau concept biomécanique. Rev. chir. Orthop.,1981, n 67, suppl.II.3) M. KATZNER, B. JAQUEMAIRE, E. CALMES, S. BABIN et E. SCHVINGT. Indications particulières de l′enclouage fasciculé a foyer fermé (technique de Ender). Réunion annuelle de la S.O.F.C.O.T., nov. 1975. Rev. chir. Orthop.,1981, n 62, suppl.II.

×