LA MASCULINITÉ : LES ENJEUX
ÉTHIQUES
Tété Enyon – Sociologue
Ouagadougou – 1er juillet 2014
Objectifs
• Objectif n° 1 : Permettre à chacun de se
familiariser avec le concept de masculinité
ainsi que ses implication...
Structure
1. L’éthique
i. L’idée du bien chez Platon
ii. L’éthique dans la pensée aristotélicienne
iii. Approches définiti...
I. L’ÉTHIQUE
Éthique, un buzzword
vient du grec « ethicos » et de « ethos » qui signifie
respectivement « morale » et « mœurs ».
L’idée du bien chez Platon
• On (l’âme) veut tous le Bien
• Le Bien est une lumière, une
possibilité d’accès à la
connaiss...
L’éthique dans la pensée
aristotélicienne
Aristote, philosophe grec
Stagire, Macédoine, 384 av. J.-C. -
Chalcis, 322 av. J...
Approches définitionnelles
 Une discipline philosophique qui réfléchit sur les finalités, sur
les valeurs de l'existence,...
II. LA MASCULINITÉ
Masculin ou Féminin ?
Masculin ou Féminin ?
Masculin ou Féminin ?
Masculin ou Féminin ?
En quoi différencions-nous un homme d’une femme ?
(Exercice)
Approches définitionnelles
 La masculinité c’est « l'ensemble des caractères propres à
l'homme ou jugés tels ».
 Masculi...
Une vision sociologique
Raewyn Connell – The Men and the boys
• Selon la croyance populaire, la masculinité est une
résult...
La masculinité hégémonique
• Le point central de la masculinité de nos jours
est l’hégémonie :
– Un rapport de domination ...
La masculinité dans les médias
Les stéréotypes masculins
dans les médias
– le comique
– le dur
– l’homme fort
– le grand b...
III. L’ÉTHIQUE DANS LA
MASCULINITÉ
La finalité de la masculinité
• La masculinité n’est ni le bien ni le mal. Elle
n’est ni normale ou anormale. C’est un
con...
La masculinité et la sexualité
• La masculinité se traduit par un rapport de
domination (hégémonie) dans la sexualité au
s...
La crise de la masculinité
• Difficulté de la construction d’une identité
masculine :
– accession des femmes aux emplois e...
« Le plus beau chez un homme viril
c'est un brin de féminité ; le plus
beau chez une femme féminine
c'est un peu de mascul...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La masculinité : enjeux éthiques

570 vues

Publié le

Qu'est-ce que la masculinité ? Comme s'opérationnalise ce concept dans le contexte de la crise du VIH et du sida ? Quelles en sont les implications éthiques ? Entre autres questions auxquelles cette présentation donne écho.

Me contacter : teteenyon(at)teteenyon(dot)net

1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
570
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La masculinité : enjeux éthiques

  1. 1. LA MASCULINITÉ : LES ENJEUX ÉTHIQUES Tété Enyon – Sociologue Ouagadougou – 1er juillet 2014
  2. 2. Objectifs • Objectif n° 1 : Permettre à chacun de se familiariser avec le concept de masculinité ainsi que ses implications éthiques • Objectif n° 2 : Proposer quelques pistes de réflexion pour une prise en compte de la masculinité et de ses enjeux dans la lutte contre le VIH et le sida
  3. 3. Structure 1. L’éthique i. L’idée du bien chez Platon ii. L’éthique dans la pensée aristotélicienne iii. Approches définitionnelles 2. La masculinité i. Approches définitionnelles ii. Une vision sociologique (Raewyn Connell) iii. La masculinité hégémonique iv. La masculinité dans les médias 3. L’éthique dans la masculinité i. La finalité de la masculinité ii. La masculinité et la sexualité iii. La crise de la masculinité
  4. 4. I. L’ÉTHIQUE
  5. 5. Éthique, un buzzword vient du grec « ethicos » et de « ethos » qui signifie respectivement « morale » et « mœurs ».
  6. 6. L’idée du bien chez Platon • On (l’âme) veut tous le Bien • Le Bien est une lumière, une possibilité d’accès à la connaissance • Il forme avec le Beau et le Vrai des transcendantaux convergents. • L’éthique a pour finalité l’âme
  7. 7. L’éthique dans la pensée aristotélicienne Aristote, philosophe grec Stagire, Macédoine, 384 av. J.-C. - Chalcis, 322 av. J.-C.  Toute action tend vers un bien qui est sa fin ; mais on peut subordonner les fins à la fin dernière de l’homme par rapport à laquelle elles sont elles-mêmes des moyens.  La règle d’or de l’éthique est la recherche de la cause finale.  Elle trouve son accomplissement par la juste mesure, la recherche de la bonne moyenne, en vue du bonheur.
  8. 8. Approches définitionnelles  Une discipline philosophique qui réfléchit sur les finalités, sur les valeurs de l'existence, sur les conditions d'une vie heureuse, sur la notion de « bien » ou sur des questions de mœurs ou de morale.  Souvent employé comme synonyme de la « morale » mais différente stricto sensu.  La morale « un ensemble de règles ou de lois ayant un caractère universel, irréductible, voire éternel, l'éthique s'attache aux valeurs et se détermine de manière relative dans le temps et dans l'espace, en fonction de la communauté humaine à laquelle elle s'intéresse ».
  9. 9. II. LA MASCULINITÉ
  10. 10. Masculin ou Féminin ?
  11. 11. Masculin ou Féminin ?
  12. 12. Masculin ou Féminin ?
  13. 13. Masculin ou Féminin ?
  14. 14. En quoi différencions-nous un homme d’une femme ? (Exercice)
  15. 15. Approches définitionnelles  La masculinité c’est « l'ensemble des caractères propres à l'homme ou jugés tels ».  Masculinité fait référence au mâle par opposition à la femelle chez qui on parle de féminité.  Masculinité est souvent synonyme de virilité : 1. Caractéristiques physiques de l'homme adulte, au sens biologique ; 2. Comportement sexuel de l'homme, en particulier sa vigueur et sa capacité de procréer (en ce sens, il peut désigner directement le membre viril) ; 3. Caractères moraux de l'homme, en tant que genre sexuel, qui lui sont culturellement associés.
  16. 16. Une vision sociologique Raewyn Connell – The Men and the boys • Selon la croyance populaire, la masculinité est une résultante (conséquence naturelle) de la biologie masculine. Les hommes se comportent de telle manière à cause de la testostérone, ou des gros muscles, ou du cerveau mâle. • Scientifiquement inexact. La masculinité est plutôt un construit social, une des multiples conventions qui règlent le fonctionnement de la société. • Les masculinités ne sont pas fixes. Elles « n’existent pas antérieurement à l’action sociale, mais commencent à exister en même temps que les gens agissent ».
  17. 17. La masculinité hégémonique • Le point central de la masculinité de nos jours est l’hégémonie : – Un rapport de domination de l’homme sur la femme – Une perpétuation de ce rapport par le processus de socialisation – Une mise à contribution massive des médias comme canaux de diffusion de la pensée masculine.
  18. 18. La masculinité dans les médias Les stéréotypes masculins dans les médias – le comique – le dur – l’homme fort – le grand boss – le héros – le bouffon Source : Hommes et la masculinité, http://habilomedias.ca/
  19. 19. III. L’ÉTHIQUE DANS LA MASCULINITÉ
  20. 20. La finalité de la masculinité • La masculinité n’est ni le bien ni le mal. Elle n’est ni normale ou anormale. C’est un construit social ayant pour finalité d’assurer un ordre, un équilibre sociétal. • La masculinité détermine le rapport entre les êtres humains, le rapport des êtres humains à leur environnement. • La masculinité détermine les pratiques sociales, dont la sexualité.
  21. 21. La masculinité et la sexualité • La masculinité se traduit par un rapport de domination (hégémonie) dans la sexualité au sens large du terme. • Cette domination peut être exacerbée et donner lieu à des pratiques sexuelles à risques • Cette domination peut constituer un obstacle à la prévention des maladies sexuellement transmissibles.
  22. 22. La crise de la masculinité • Difficulté de la construction d’une identité masculine : – accession des femmes aux emplois et aux fonctions autrefois réservés aux hommes – homosexualité, transsexualité, etc. • Effondrement de la masculinité par l’émergence de femmes conquérantes et castatrices
  23. 23. « Le plus beau chez un homme viril c'est un brin de féminité ; le plus beau chez une femme féminine c'est un peu de masculinité » Susan Sontag Merci pour votre attention !

×