Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Une introduction au e-commerce (ICHEC 2012)

4 159 vues

Publié le

ICHEC Entreprises
D.E.S. EN MARKETING ET COMMUNICATION
Février 2012
mocule : ecommerce

Publié dans : Business
  • Login to see the comments

Une introduction au e-commerce (ICHEC 2012)

  1. 1. e-commerce ICHEC EntreprisesD.E.S. EN MARKETING ET COMMUNICATION Février 2012 Préparé par : David Hachez & Claude Boffa
  2. 2. Enchanté ! @theafter
  3. 3. Agenda• Chiffres• Atouts & Challenges• Solutions• Bonnes pratiques• Tendances
  4. 4. CHIFFRES
  5. 5. Le marché du commerce en ligne Source : Econsultancy
  6. 6. Pourquoi achète-t-on en ligne? Source : Econsultancy
  7. 7. Source : Econsultancy
  8. 8. M-commerce? Source : Econsultancy
  9. 9. Commerce mobile Source : Econsultancy
  10. 10. Paiements mobiles
  11. 11. Europe Source : Econsultancy
  12. 12. ET EN BELGIQUE?
  13. 13. 1.1 Mia €de chiffre d’affaire généré surle web belge Source : Ogone, 2012
  14. 14. 73%du chiffre d’affaire est généréde Belgique à Belgique Source : BeCommerce 2011
  15. 15. 52%de la population belge a déjàacheté en ligne Source : Comeos, 2011
  16. 16. Qui ? Source : Comeos, 2011
  17. 17. Pourquoi pas ? Source : Comeos, 2011
  18. 18. Panier moyen et fréquence Source : Comeos, 2011
  19. 19. Panier moyen / secteur Source : Comeos, 2011
  20. 20. Paiement et Livraison Source : Comeos, 2011
  21. 21. Les achats Source : Comeos, 2011
  22. 22. Fréquence / Volume (actuel) Source : Comeos, 2011
  23. 23. Fréquence / Volume (futur) Source : Comeos, 2011
  24. 24. Top sites shopping en Belgique
  25. 25. ATOUTS & CHALLENGES
  26. 26. Atouts de l’e-commerce ? Shopper Retailer• Prix compétitifs • Nouveau canal / marché• Outils recherche / infos • Augmentation des ventes• Livraison à domicile • “Cost of sale” plus bas• Expérience de shopping • Large spectre (niche -> (contenus, multimedia) catalogue)• Protection juridique • Flexibilité du stock• Relation-marque • Relation-client• Satisfaction immédiate • Cash flow• Discrétion • Re-looking à bas coûts
  27. 27. Challenges de l’e-commerce ? Shopper Retailer• Satisfaction immédiate pas • Guerre des prix toujours assouvie • Générer le trafic• 2 sens sur 5 activés • Aspect légaux• Confiance • Gestion retours / pertes• Support client • Aspects techniques (sécurité)• Ergonomie des interfaces • Animation du magasin peu développée • Nouveauté• Froideur du contact • Maintenance et adaptations
  28. 28. SOLUTIONS Disclaimer: Les slides qui suivent ne tentent pas d’être exhaustive; elles servent à présenter une sélection limitée de solutions afin d’éclairer le propos du conférencier.
  29. 29. Shopping Cart Software InstallNiche Catalog SaaS Google trends Review
  30. 30. Logistique GlobalTPE GE Local
  31. 31. Full Service GlobalBrand Network Local
  32. 32. BONNES PRATIQUES
  33. 33. Ingrédients Produits Magasin Marketing (website) EquipeClients de rêve Solution paiement Support Logistique
  34. 34. Zoom surla boite à outils marketing de base SEO, SEA, Usability Analytics Contact strategy (email) Conversions / Satisfaction
  35. 35. Saint Graal : Le taux de conversion Source : Econsultancy
  36. 36. Taux d’abandon Source : Converteo, 2011
  37. 37. Taux d’abandon Source : Converteo, 2011
  38. 38. Optimiser le processus d’achat• La page de panier• Identification & Création de compte• Choix de la livraison Livre Blanc• Modes de paiement de Converteo• Eléments transversaux• Mesurer son processus d’achat Source : Converteo, 2011
  39. 39. Tunnel d’achat simplifié Source : Converteo, 2011
  40. 40. Clés de l’optimisation• La proposition de valeur marketing est toujours plus forte que l’interface : un bon produit/service au bon prix se vendra malgre un processus de mauvaise qualite.• Les ‘bonnes pratiques’ doivent être es en fonction du business.• Importance de la rence globale du processus ne pas travailler les pages de re e.• Ne pas cacher les mauvaises nouvelles (frais de ports), les prospects cieront la marche.• Intervenir par petites touches pour bien comprendre les effets des optimisations.• Le testing A/B ou multivarie est le seul juge de paix lorsque l’on vise une lioration quantitative des performances. Source : Converteo, 2011
  41. 41. Exemples belges
  42. 42. Des premiers de classe …
  43. 43. TENDANCES
  44. 44. Online + Offline = One Life
  45. 45. ROPO ? Source : http://www.artmail-conseil.com/
  46. 46. P&G’s ‘virtual wall’Source : McKinsey Quarterly
  47. 47. Source : PSFK Future of Retail
  48. 48. Source : PSFK Future of Retail
  49. 49. Source : PSFK Future of Retail
  50. 50. Source : PSFK Future of Retail
  51. 51. Source : PSFK Future of Retail
  52. 52. Source : PSFK Future of Retail
  53. 53. Source : PSFK Future of Retail
  54. 54. Source : PSFK Future of Retail
  55. 55. Conclusions• L’e-commerce démarre (enfin) en Belgique et se professionalise• C’est un processus (on apprend tous les jours)• Il s’agit de commerce avant tout
  56. 56. Les 10 leçons de Carine Moitier1. Think Big, Start Small, Stay 6. Create real value, Do not Focused compete on price2. E-commerce should be in 7. Make sure your inventory the heart & soul of your is 100% accurate company’s culture & vision 8. Centrally locate your3. E-commerce business is distribution not just another channel 9. Customer service is an4. E-commerce business is investment (not an built on repeat customers expense)5. Word-of-mouth works 10. Don’t be secretive. Don’t worry about your competitors. Just do it ! Co-founder Bivolino.com Source : http://www.slideshare.net/cmoitier
  57. 57. THANK YOU

×